Trans-Elec. Revue Trimestrielle Editée par la Société Algérienne de Gestion du Réseau de Transport de l'électricité GRTE. trait d'union du système

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trans-Elec. Revue Trimestrielle Editée par la Société Algérienne de Gestion du Réseau de Transport de l'électricité GRTE. trait d'union du système"

Transcription

1 Trans-Elec Revue Trimestrielle Editée par la Société Algérienne de Gestion du Réseau de Transport de l'électricité N 02 Septembre 2010 Le service de transport, moteur de l activité transport Plan de Développement des Wilayas TIZI OUZOU & MEDEA Incidents au Sud Textes Réglementaires Raccordement de la Clientèle Nouvelle GRTE trait d'union du système électrique

2 Editorial Editorial Bensalem Ahmed Directeur du Patrimoine En vue de répondre à la croissance de la demande énergétique du pays, GRTE a réalisé durant la période un important plan de développement, ainsi que pour le quinquennat , la société a engagé un vaste programme de réalisation d ouvrages postes et lignes. Ces quelques chiffres permettent d apprécier les enjeux : Ouvrages en cours : 70 ouvrages postes pour un besoin de MVA 246 ouvrages lignes pour 5390 KM sont en cours de construction Ouvrages en projet : 127 ouvrages postes pour MVA 246 ouvrages lignes pour 5390 KM Cette situation conduit à définir des stratégies adéquates : Prendre en compte l évolution des exigences environnementales Intégrer les attentes des clients en matière de qualité de service et par rapport aux objectifs de la société en terme de continuité de l alimentation et de la sécurité des tiers. Dans ce contexte, les ambitions de GRTE doivent avoir comme ligne directrice : La garantie de la sécurité du système électrique et la qualité de service. La satisfaction des attentes clients. pour faire face à ses obligations, il est nécessaire de coordonner les orientations aussi bien techniques de tous les opérateurs (CEEG, OS, SD..), que budgétaires, afin d améliorer les performances du réseau mais aussi en terme de la réalisation du plan de développement. Les objectifs de GRTE ne peuvent être réalisés sans vision commune des opérateurs, pour palier aux difficultés rencontrées sur le terrain à savoir : Difficultés d acquisition de terrains pour la réalisation des postes Difficultés et lenteurs pour la levée des oppositions sur les couloirs de réalisation des lignes. Difficultés et lenteurs d obtention des permis de construire Les retards dans la réalisation des ouvrages par rapport aux moyens La gestion de la mise en œuvre du plan de développement nécessite une bonne coordination entre les opérateurs, GRTE, CEEG, OS, Sociétés de Distribution, afin d hiérarchiser les actions à entreprendre, relatives à la réalisation du plan de développement et se fixer des objectifs par rapport aux capacités de réalisation disponible. Par ailleurs le retard dans la mise en œuvre du plan de développement du réseau de transport de l électricité nécessite une réflexion quant à sa prise en charge pour sa réalisation dans les délais. 1

3 Trans-Elec Revue Trimestrielle Editée par la Société Algérienne de Gestion du Réseau de Transport de l'électricité N 02 Septembre 2010 Sommaire Editorial Le service de transport, moteur de l activité transport Plan de Développement des Wilayas TIZI OUZOU & MEDEA Incidents au Sud Textes Réglementaires Raccordement de la Clientèle Nouvelle GRTE trait d'union du système électrique Au cœur du système électrique ÂÂ Plan de Développement des Wilayas TIZI OUZOU & MEDEA ÂÂ Le service de transport, moteur de l activité transport Développement de la RH ÂÂ Formation à effet multiplicateur sur «les protections différentielles numériques des Transfos numériques» initiée par la région de Sétif Le SMI à GRTE ÂÂ Formation sur les référentiels SMI ISO 9001 ISO OHSAS Evénements ÂÂ Incidents au Sud 07 ÂÂ JOURNEE TECHNIQUE sur la qualité de service fournie aux clients haute tension (HT) ÂÂ Renforcement de l alimentation de la localité de Guerrara ÂÂ Mise en service du poste In Salah Brèves ÂÂ Textes Réglementaires Raccordement de la Clientèle Nouvelle ÂÂ L Activité de la CPN Portrait Interview de Mr GHEMMALI, chef de service transport de Kherba Revue Trimestrielle 2010 M. BENSALEM Ahmed M. BENCHABANE Salah M. ZAHFOUR Amar M. HALAMI Mahfoud Mme YAICI. N Melle BADIS Wafa M. BELLAOUDMOU Adel M. FENANIR Khaled M. REFFAD Yacine Trans-Elec Revue Trimestrielle éditée par GRTE/Spa Société Algérienne de Gestion du Réseau de Transport de l Électricité Route Nationale n 38 Immeuble des 500 Bureaux-Gué de constantine - Alger Tél. : /09 70 / Fax : Directeur de la publication Abdelaziz FERGANI Président Directeur Général Résponsable de la Réalisation Nadira Yaici Tél. : (0) Ont collaboré à ce numéro!! M. GUEDDOUD Dgamel M. ABBANE ALI M. ABED Mourad M. BENABID Abdel Aziz M. AYADI Aref Melle DALI Fethia M. BOUDAH Mahieddine

4 Plan de Développement des Wilayas de TIZI OUZOU & MEDEA GRTE, au cœur du Système électrique Plan de Développement du Réseau de Transport de l Electricité de la Wilaya de Tizi Ouzou Dans sa démarche de communication et de rapprochement mise en place dans le cadre du plan de développement du réseau de transport de l électricité, le GRTE poursuit ses rencontres avec les autorités locales des Wilayas. Un regroupent avec les autorités locales de Tizi Ouzou s est tenue au siége de la wilaya, en présence de messieurs, le wali, le président de l APW, les présidents de l APC et les cadres de la société de distribution de l électricité et du gaz du centre. La rencontre a porté essentiellement sur la situation actuelle du réseau de transport de Tizi Ouzou et sur le programme d investissement de réalisation du plan de développement des ouvrages lignes et postes ; compte tenu de l évolution probable de la charge de la wilaya à l horizon Cet investissement de 10,3 milliards de DA va permettre un renforcement effectif de la qualité de service et la sécurité de l alimentation électrique de la région. Actuellement la wilaya de Tizi Ouzou est desservie principalement par le poste de Tizi Ouzou et l injecteur de Draa Ben Khedda 220/60/40kV et par 05 postes 60/30kV (Draa Ben Khedda, Freha, Boukhalfa. Souk el Djemaa Tizi Meden). Afin de répondre aux exigences d amélioration de la qualité de service, la sécurisation du réseau et la satisfaction de la charge future, la société a entrepris la réalisation de nouveaux postes dont 02 très haute tension Sidi Naamane et Illiten 220/60kV et de 04 postes 60/30kV de (Iflissen, Tamda, Tassadort et Ouadhias). L importance et la valeur ajoutée, que va générer la réalisation du plan de développement, sur l économie de la région et le confort du citoyen, ont trouvé un intérêt particulier auprès de monsieur le Wali, qui a souligné que cette concertation réussie entre le GRTE et les autorités locales de la wilaya de Tizi Ouzou, devrait aboutir à des mesures concrètes, afin d amener la région à un niveau de sécurité du réseau normalisé et ce dans les délais impartis. Il s agira, en outre d apporter à GRTE l aide nécessaire pour la levée des contraintes liés aux difficultés d acquisition de terrain, aux oppositions fermes des citoyens ainsi que la lenteur dans la délivrance de permis de construire et documents administratifs pour la réalisation des ouvrages et ce grâce à la contribution de l ensemble des acteurs ; Wilaya, APW, APC. Plan de Développement du Réseau de Transport de l Electricité de la Wilaya de Médéa Une réunion s est tenue au siége de la wilaya de Médéa, à l invitation de monsieur le Wali, en présence du PDG du Groupe Sonelgaz et son staff, ainsi que de nombreux hauts responsables des filiales dont GRTE. Cette rencontre a porté sur le projet de la nouvelle ville de BOUGHZOUL notamment : L état d avancement du projet Les problèmes des lignes 220kV, 60kV et 30kV se trouvant sur l assiette du projet La canalisation du gazoduc traversant le site Par ailleurs le GRTE s est engagé, à prendre en charge rapidement, le déplacement des lignes gênant le dédoublement de la route nationale n 1 : La ligne 220 kv en exploitation BERROUAGHIA AÏN OUSSARA, sur une longueur d environ 45 km ; Le tronçon de la ligne 60 kv BERROUAGHIA KSAR EL BOUKHARI. Les représentants de GRTE ont souligné l importance des travaux induits par les déviations et sur les délais de réalisation ainsi que sur la nécessité de dégager des assiettes pour la réalisation des postes sources au regard des exigences du PDAU. GRTE s est engagé de réaliser les travaux dans les meilleurs délais. 3

5 GRTE, au cœur du Système électrique Le service de transport, moteur de l activité transport Face au développement important du réseau de transport d électricité qui couvre tout le territoire national et afin d assurer une qualité de service à ses clients, GRTE a réorganisé l activité de maintenance du réseau par la création des services de transport dont l objectif d assurer une maintenance de proximité. Ces bases permettent de réduire le champ d action pour une intervention rapide. Les activités des services de transport consistent à assurer: la Maintenance des lignes HT/THT; La Maintenance des postes ; La Maintenance des équipements basse tension et télécommunication. Pour la réalisation de leur mission, GRTE a soutenu ces services des moyens logistiques et de structures annexes, chaque service de transport a été doté d un magasin en pièce de rechange dont la gestion lui est confiée. Dans la perspective du renforcement des services de transport en adéquation avec le développement du réseau d une part et une optimisation des activités de l exploitation et d autre part, sur la base des audits techniques réalisés, GRTE envisage des aménagements au sein de l organisation à savoir : la création d une entité Exploitation; la mise en place d une structure dédiée au suivi de chantiers développement et RCN. l augmentation du nombre de service de transport ; le rattachement de l activité TST postes et lignes au niveau de chaque service de transport ; la création de brigades d inspection des ouvrages postes et lignes ; Création d une entité HSE. Ces aménagements permettront la décentralisation des activités exploitation et maintenance au niveau des services transport tout en les responsabilisant sur les résultats de la qualité de service et la prise en charge du plan de développement de la région. Il est prévu dans le cadre du plan infrastructure , la réalisation de : 21 magasins de pièces de rechange 13 services de transport. La construction de 02 nouveaux sièges au profit des régions d Alger & Hassi Messaoud. Tous ces projets rentrent dans le cadre de la stratégie de GRTE, qui vise à terme de faire du service de transport, une entité autonome dans son fonctionnement (exploitation, maintenance,.) 4

6 Développement de la RH Formation à effet multiplicateur sur «les protections différentielles numériques des transfos numériques» initiée par la région de Sétif Un dispositif devant encadrer toutes les actions de formation au sein de GRTE a été élaboré et formalisé dans un guide qui s articule autour d une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Parmi les modalités adoptées, la valorisation et le développement continu de la ressource humaine qui constitue un investissement et une donnée stratégique de l entreprise et déclinée au niveau des régions en objectifs et Axes prioritaires de formation. A cet effet, un programme de perfectionnement a été identifié en définissant les types de formation à savoir la spécialisation ou le perfectionnement et les moyens de réalisation, soit en externe ou par moyens propres. Dans ce contexte, la région de Sétif a lancé une formation sur «les protections différentielles numériques des transformateurs numériques», par moyens propres à effet multiplicateur. La formation a concerné 20 participants, des nouveaux ingénieurs et DEA des 05 régions et siège GRTE avec la participation de 02 formateurs de l école de AIN M LILA ; Une telle démarche va permettre : D assurer une intégration technique des nouveaux recrus pour le renforcement du personnel opérationnel. D élargir les connaissances aux équipements similaires des différents constructeurs installés sur le réseau GRTE, D établir des rapports d analyse des incidents, pratiquer les essais, établir des statistiques, interpréter les résultats au profit de l Exploitation, du Patrimoine, de la Programmation, paramétrer un transfo, élaborer un cahier de charge. Lors de la clôture de la session, le directeur de la Région de Sétif a souligné l importance de la formation à effet multiplicateur, qui contribue à la mise en œuvre de l approche intégrée soutenue par GRTE, comprenant la formation, le partage de l information et le déploiement au niveau de toutes les régions dans la perspective de la création d une Ecole de Transport de l électricité.!! Mise en place du personnel Dans le cadre de la mise en place de son personnel, la Société Algérienne de Gestion du Réseaux de Transport de l Electricité (GRTE) a entamé une publication importante des postes de cadres supérieurs et cadres supérieurs seniors compte tenu du nombre important des départs enregistrés. Ainsi, 04 appels à candidatures ont été diffusés, relatifs au pourvoi des postes de Directeurs de Régions Transport Electricité, Chefs de Département, chefs de Division et Chefs de Service. Les Appels à Candidatures ont concerné : 04 postes de cadres supérieurs seniors 47 postes de cadres supérieurs. Le traitement des 2 derniers appels à candidatures sont en cours de traitement.! 5

7 Le SMI à GRTE Formation des pilotes et chargés de processus sur : Les principes des systèmes de management intégrés et Interprétation des référentiels ISO 9001-ISO et OHSAS Dans le cadre de la mise en œuvre du projet SMI, une session de formation complémentaire a été programmée et réalisée à la demande de GRTE et ce afin de permettre aux pilotes et chargé s de processus de maîtriser davantage les référentiels qualité, environnement et santé sécurité au travail d une part et d autre part pouvoir appliquer d une manière intégrée les exigences de ces 03 référentiels sur le terrain (Processus, procédures, indicateurs ). La formation a été dispensée les et 14 Avril 2010 au niveau de GRTE et animée par le chef de projet de l organisme accompagnateur. Ont pris part à cette formation les pilotes de processus ( niveau central) ainsi que les chargés de processus des régions de transport de Sétif et Oran. Au cours de cette formation, ont été exposés les points ci-après : Les principes des systèmes de management intégrés Les exigences des 03 référentiels ISO 9001, ISO et OHSAS Pour que cette formation dégage une forte valeur ajoutée, les cas pratiques ont concerné : 1. les processus et indicateurs du système de management de GRTE 2. la politique et engagement qualité environnement et SST de GRTE 3.les procédures Environnement et SST de GRTE 4. la réglementation applicable à GRTE en matière d environnement et de SST Des questions portant sur l audit des systèmes de management intégrés ont été également abordés lors de cette formation qui a permis certainement aux participants de mieux s outiller davantage pour la poursuite des travaux SMI. A noter qu à l issue de cette formation, des Attestations de formation de niveau 2 ont été remis aux participants. 6

8 Evénements Incidents au La région du SUD EST (HASSI MESSAOUD, TOUGGOUT, BISKRA et ZERIBET HAMED) a été gravement affectée par les intempéries des 14 et 15/06/2010 qui ont endommagé 53 pylônes provoquant ainsi l indisponibilité de cinq lignes de Transport de l Electricité : Ligne 400 KV Hassi Messaoud Ouest-BISKRA : 02 pylônes Ligne 400 kv Ain Beida-BISKRA : 18 pylônes Ligne 220 kv Hassi messaoud Nord - Touggourt : 01 pylône Ligne 220 kv Biskra-El Amiria : 03 pylônes Ligne 60 kv Ain naga- Zribet Hamed : 29 pylônes Ces avaries lignes ont eu comme impact un manque de tension au niveau de 12 postes et cabines mobiles entraînant un délestage de MWh durant la période du 14/06 au 27/07/2010. Suite à cet incident exceptionnel une réunion de travail extraordinaire a été tenue au niveau du GROUPE SONELGAZ le 15/06/2010 avec la participation de GRTE, OS, CEEG, KAHRIF et KAHRAKIB, qui a permis de dégager un plan d action pour la répartition des travaux par sociétés de travaux Des cellules de crises ont été mises en place au niveau du groupe, de GRTE et au niveau des régions de transport de Setif, Annaba et Hassi Messaoud, pour le suivi journalier des travaux de remise en état et la levée des contraintes identifiées (matériels, moyens, oppositions ) Malgré les conditions climatiques du mois de juillet, les entreprises ont réalisé les travaux en un temps record soit 10 km de ligne 400 kv réalisées pendant 28 jours (fouilles, génie civil, assemblage, levage et déroulage). La remise en service des lignes s est faite comme suit : Ligne 220 kv Hassi Messaoud Nord - Touggourt le 18/06/2010 Ligne 60 kv Ain naga- ZRIBET HAMED le 02/07/2010 Ligne 220 kv Biskra-El Amiria le 03/07/2010 Ligne 400 KV Hassi Messaoud Ouest-Biskra le 05/07/2010 Ligne 400 kv Ain Beida - Biskra le 27/07/2010 Le coût global des travaux de remise en état est estimé à Trois Cents Trente Millions De Dinars Algériens (330 MDA) Le retour d expérience a permit à GRTE de faire un plan d action afin de faire face à ce type d incident majeur : L élaboration par GRTE d un plan d intervention d urgence (plan ORSEC) dont l objectif est d assurer un retour rapide à la situation normale de fonctionnement et d exploitation du réseau de transport de l électricité. Envisager une procédure décrivant les moyens matériels des entreprises travaux à l effet de les unifier et de les normaliser pour faire face à ce type de situation.. Reconstitution des stocks et décisions d achat. de matériels comprenant : - des pylônes classiques par famille, type et code hauteur, - des pylônes en structures haubanées, - de poteaux métalliques et bois, - des portiques pour l ancrage des conducteurs, - des câbles souples haute tension, - des isolateurs en composite et des accessoires adaptés. L expertise des cornières des pylônes endommagés par un organisme certifié La vérification des études des lignes avariées à l hypothèse vent fort avec possibilité d introduction des pylônes intermédiaire pour consolider les pylônes existants Le remplacement en urgence des cornières corrodées des pylônes des lignes du sud. La révision de cahier des charges en adoptant des hypothèses adaptées aux conditions météorologiques des zones sinistrées (dimensionnement des lignes à l hypothèse zone vent fort) et la prise en compte de l analyse de la nature du sol des zones désertiques traversées par les lignes de transport. Préparation d une convention avec les services de la météo nationale pour installer des stations métrologiques et équiper certaines localités d équipement de mesure (vitesse de vent, givre ). En effet avec les changements climatiques constatés GRTE, doit intégrer dans la conception de ses ouvrages ces nouvelles données météorologiques. En vue d informer ses clients et de sensibiliser la population sur les événements vécus par les localités du sud (Biskra, Touggourt, Ouargla et El Oued), une campagne d information a été entreprise à travers des réunions aux sièges des wilayas, des reportages à la télévision et à la radio. Suite à ce sinistre, le groupe, GRTE et les sociétés travaux n ont ménagé aucun effort pour rétablir la situation et réalimenter la clientèle. A cet effet, GRTE tient à remercier aussi bien les membres du comité de crise, que les sociétés du groupe (kahrif, kahrakib, CEEG, OS, SD) et l entreprise ALELEC pour leur contribution au rétablissement rapide de la situation 7

9 Evénements JOURNEE TECHNIQUE sur la qualité de service fournie aux clients haute tension (HT) En prolongement de la journée technique nationale organisée par GRTE à l écoute de ses clients haute tension le dont l objet est la sensibilisation sur les phénomènes de creux de tension enregistrés sur le réseau ; La Direction de Transport de l Electricité de la Région d Alger a organisé à son tour, une journée d information sur le thème de la qualité de la tension fournie aux clients HT raccordés au réseau de transport de l électricité. La journée a concerné en particulier les unités de dessalement d eau de mer, parmi les six (06) clients prévus pour le raccordement en 2010, quatre (04) sont des unités de dessalement, entre autre l ANBT et MYAH TIPAZA qui ont répondu à l invitation. Entreprise de service public, GRTE exerce une responsabilité vis-à-vis de la législation en vigueur, qui conditionne la continuité et la qualité de service qu elle doit assurer à ses clients. A cet effet, le débat a été introduit par, le rappel des règles techniques de raccordement au réseau de transport de l électricité et les règles de conduite du système électrique de l arrêté ministériel du 21 février 2008, communément dénommé «le GRID CODE» et en particulier les aspects liés aux marges admissibles de fonctionnement du réseau, à savoir: La définition des paramètres de la qualité de service ; La responsabilité de l ensemble des opérateurs du transport de l électricité; GRTE, OS, SD, SPE et Clients Haute tension. Dans son souci d assurer une prestation de service qui puisse répondre au mieux aux besoins des clients et en complément,des conseils pratiques et utiles pour une utilisation et un fonctionnement optimal des installations, GRTE recommande à ses clients de prendre en compte les marges admissibles de fonctionnement en régime normal et exceptionnel du réseau de transport de l électricité à savoir : régler les relais de protection et automates en intégrant les seuils affichés par le Grid-Code en matière de temps et chute de tension ; Alimenter les circuits de process à travers des onduleurs ; Favoriser l alimentation en courant continu, des commandes et process ; Prévoir l Installation de groupes de secours autonomes (Alimentations des auxiliaires) et enfin opter pour une alimentation en réseau bouclé pour une garantie de service. Par ailleurs un programme comprenant des enquêtes de satisfaction de la clientèle, le traitement rapide des réclamations et un accompagnement personnalisé visant la satisfaction des clients, concrétise la démarche globale de dialogue, d assistance aux clients et de veille au respect de la mission de service public en tant que gestionnaire unique de transport de l électricité. 8

10 Evénements Renforcement de l alimentation de la localité de Guerrara Les inondations qui ont affecté les localités de la Wilaya de Ghardaia ont été au centre des préoccupations du groupe sonelgaz. C est ainsi que Mr le PDG du groupe s est engagé vis-à-vis des autorités et de la tutelle pour améliorer et sécuriser l alimentation en énergie électrique au niveau de cette Wilaya. Les PDG des filiales se sont attelés à cette priorité et la situation s est améliorée dans les délais impartis. Concernant la localité de Guerrara (W.Ghardaia),le GTTE a inscrit dans son programme la réalisation d un poste électrique d une capacité de transformation de 80 MW à l horizon 2012 pour répondre à une demande croissante de l énergie électrique et une meilleure qualité de la tension. GRTE a décidé d anticiper sur l investissement du futur poste, par l installation à Guerrara d une sous station mobile provisoire 60/30kV 20MVA, qui sera alimentée par une ligne 60kV issue du poste 220/60kV de Ghardaïa Poste. La mise en service de la station survenue le 03/06/2010, a permis l amélioration de la qualité de service et de tension de Guerrara ainsi que l amélioration de l alimentation des localités avoisinantes. Mise en service du poste In Salah La localité de In Salah était alimentée par la centrale diesel de 09MW injecté sur le réseau MT. Avec l augmentation de la charge, un transfert par SPE de 04 groupes TG de 23 MW a été effectué de M sila vers In Salah en Mai 2007, pour renforcer la capacité de production de la région. Dans le cadre des projets structurants de la dorsale Sud, une nouvelle ligne 400kV Aoulef-In Salah a été mise en service le 29/06/2008. Cette ligne est actuellement exploitée en 220kV et assure l interconnexion des deux réseaux autonomes Adrar et In Salah. Dans le souci d améliorer la qualité de service de l énergie alimentant cette localité, une cabine mobile 220/30kV avec une self 20MVAR ont été installées à In Salah. Toutefois, la charge n a cessé d augmenter : 18MW en 2009 contre 21MW en Afin de faire face à cette demande croissante en énergie électrique, un nouveau poste 220/30kV a été décidé à In Salah avec un coût d investissement de MDA. Ce poste a été mis en service le 03/05/2010 avec une consistance de : 03 arrivées groupes dont une seule utilisée actuellement. 02 travées transfos 220/30kV 02 travées lignes 220kV dont une destinée pour le client ADE qui servira à l alimentation en eau potable de la wilaya de Tamanrasset à partir de In Salah. 01 étage 30kV avec 12 départs MT. Aussi, et dans le cadre du plan de développement 2015, une dorsale Sud 400kV est décidée allant jusqu à Tamanrasset avec la construction des postes 400kV In Salah et Tamanrasset. Cette dorsale sera interconnectée au réseau national d électricité. Ce plan de développement démontre l intérêt que porte GRTE aux wilayas du Sud en particulier à la ville de In Salah qui constitue un pôle industriel très important avec la découverte de nouveaux gisements de gaz. 9

11 Brèves L année 2010, s est enrichie par un nouveau texte réglementaire d application de la loi 02-01, relative à l électricité et la distribution du gaz par canalisation. Pris pour application de l article 96 de ladite loi, le décret exécutif N 10/95 du 17 mars 2010 (publié au joradp n 19) fixant les règles économiques pour les droits de raccordement et autres actions nécessaires pour satisfaire les demandes d alimentations des clients en électricité et gaz a abrogé expressément les décrets exécutifs N relatif aux procédures applicables aux déplacements d ouvrages électriques et le N portant cahier des charges relatif à la fourniture de l électricité et du gaz. Parmi les principales dispositions apportées par ce texte : 1. Le distinguo entre le gestionnaire du réseau du transport et le distributeur, gestionnaire du réseau, contrairement au décret ou le distributeur est entendu au lato sensu (largo) 2. L introduction du niveau 400 kv 3. la réaffirmation de la nécessité d approbation préalable des plans et spécifications du matériel du client (installations), par le gestionnaire du réseau qui dispose d un délai de 02 mois pour les ouvrages de 60kv et plus. Ainsi, aucun client ne pourra acquérir son poste si ce dernier ne fait pas l objet d approbation préalable de la part des services de GRTE évitant ainsi de déclarer la non-conformité des installations du client a posteriori. 5. le refus ou la suspension de la fourniture au client dont les installations sont non conformes. 6. subordination de la fourniture de l énergie électrique au client HTB, à la passation d un contrat de fourniture et d un contrat de raccordement avec le distributeur. Ces contrat sont établis par le distributeur conformément aux models de contrats type publiés par la CREG 7. le barème des frais de généraux liés au raccordement HT est défini par arrêté du ministre chargé de l énergie 8. les droits de suite fixés à 10 ans, anciennement fixés à 8 années. 9. l alimentation du client par au moins une seule ligne et un seul point de livraison situé dans les emprises du site desservi, au delà d une ligne, les dépenses sont prises en charge totalement par le client. 10. l obligation par le distributeur d informer les clients de leurs droits et obligations notamment les conditions et délai de raccordement, tarification en vigueur ainsi que les modes de paiement et les conditions de fournitures de l électricité. 11. la soumission du distributeur à la GREG, dans un délai de 06 mois à compter du 21 mars 2010, pour approbation : -d Une procédure d enregistrement et de traitement des réclamations clients. -d Une procédure de raccordement des clients au réseau. 12. l introduction de la réparation des préjudices causés au client du fait de non respect des dispositions du présent décret. En effet le client a la possibilité de prendre en charge la réalisation du raccordement sous la supervision technique de GRTE. 10 L Activité de la CPN La CPN, commission paritaire de négociation de la convention collective de GRTE, composée de 05 représentants de la direction et de 05 membres du syndicat, a eu à siéger pour la négociation de deux 02 accords collectifs portant sur les sujets suivants : 1 er avenant : L accord collectif N 1/2010 du 13 mai relatif à: Définition de nouvelles grilles de salaires. Modification du taux de l indemnité d expérience professionnelle. Institution d une cotisation au titre de la contribution énergie. Relèvement du taux de cotisation au titre de la retraite complémentaire. Conditions de prise en charge des frais de téléphone. Modification de la nomenclature des postes de travail. 2 éme avenant du 01 juillet 2010 : Gratification de la journée mondiale de la femme.

12 Portrait Interview de Mr Ghemmali Chef de service transport d électricité de la base de Kherba Mr Abdelkader Ghemmali, sélectionné par le GRTE pour une formation de Cadre à haut potentiel (CHP) qui vise la préparation de la relève. Mr Ghemmali a été classé troisième et primé. Nous souhaitons connaître votre parcours professionnel : Quand et comment avez-vous été recruté à GRTE? Bachelier en 1991, et un DEUA en électrotechnique, j ai suivi deux formations en Ingéniorat d Etat, option machine électrique et parallèlement une formation de Technicien supérieur en transport d électricité à l Ecole technique de Blida. option poste. Recruté par la Sonelgaz en 1998 en tant que Technicien principal Exploitation poste durant 8 ans. En 2007, GRTE ma confié la prise en charge de la base de maintenance de Kherba. En 2008, dix cadres de GRTE, dont moi-même, ont été retenus pour une formation de Cadre à haut potentiel (CHP). Mon mémoire en management intitulé : «Déperdition des compétences à Sonelgaz, causes, impact, recommandations», a été soutenu devant un jury composé des représentants de SONELGAZ et MDI- Business School. Peut-on savoir comment s organise le travail au sein de votre base? Le service de transport d électricité s occupe de la maintenance et du développement des ouvrages postes et lignes. Il y a une gestion quotidienne de la maintenance, à travers un suivi rigoureux des équipes sur le terrain pour la réalisation des programmes de maintenance. Le service de Kherba est composé de 05 subdivisions, c est-à-dire 05 activités, je joue le rôle d un coach. La priorité est donnée à la levée des anomalies dans les ouvrages, car l intervention sur un point chaud doit se faire rapidement et on doit anticiper ces anomalies afin d éviter beaucoup d incidents. Par ailleurs, le chef de service transport anime des séances de sensibilisation et d information chaque mois et des visites inopinées des chantiers me permettent de m assurer de l application stricte des règles de sécurité. Quelle est votre impression sur l organisation actuelle et future du service de transport? Le service transport de l électricité a été créé en 2007 dans le but d assurer une gestion de proximité du transport de l électricité, mais ce rôle a été réduit car il a été considéré comme une base de maintenance. La relation entre le service transport, les PCG et les postes en matière d exploitation a montré des dysfonctionnements, notamment dans la gestion des transferts, le suivi des anomalies et le temps de traitement des informations (demandes de consignation, désignation des CDT, communication des incidents et anomalies pour intervention). Le GRTE a remédié à ces contraintes de la rapidité d intervention et la prise en charge des problèmes quotidiens de l exploitation, par la décentralisation de l activité transport à travers la future organisation et la mise en place des services maintenance et exploitation. Envisager une entité qu on appellera «Unité de transport de l électricité» chargée du 11

13 Portrait Service de Transport d Electricité de Kherba pilotage et de la coordination des trois sous entités du métier de base du transport (Exploitation, Maintenance et Développement), en attendant l évolution vers des mini régions vu la consistance du réseau et le nombre d ouvrages qui augmente chaque année. La segmentation de la Région Transport d Alger est devenue une nécessité pour une meilleure visibilité et une bonne maîtrise des paramètres (le poste de Oued Sly est à 250 km d Alger). La région de transport d Alger dispose de 5 services transport, votre zone d activité présente elle une particularité, des difficultés? La zone d activité du service de transport de KHERBA présente des particularités : Pratiquement toutes nos lignes traversent des terrains agricoles et nécessitent donc beaucoup de lavage. Le plus grand client Haute tension de la région d Alger se trouve dans notre zone d activité de KHERBA, il s agit de la cimenterie de Chlef 12 qui nécessite, un suivi particulier. L interconnexion entre la région Centre et Ouest est assurée par le poste de Oued Sly qui se trouve dans notre zone d intervention. Le champ d intervention de notre service de transport est consistant et s étale sur un rayon de 120Km (poste Ténès). L éloignement de 160 km du service de KHERBA par rapport à la Région transport (Alger). Dans le cadre de votre travail, quelles sont vos relations avec la distribution et les autorités locales et quelle est votre contribution par rapport au projet ANA? Responsable des déviations des lignes hors emprise de l autoroute Est-Ouest dans les wilayas de Ain Defla et Chlef. Chlef étant celle qui est la plus touchée par l ampleur des déviations des lignes THT et HT, le défi a été relevé avec l effort et l adhésion de tout le monde, tant au niveau de la Direction générale que de la Région d Alger, ce qui nous a valu les félicitations de Mr le Wali de Chlef. Aujourd hui, les relations du chef de service transport d électricité avec les autorités locales sont denses. On peut citer la participation aux réunions de coordination avec la willaya, la coordination avec les autorités locales aux choix des terrains pour la réalisation des ouvrages et leur inauguration, la présentation du plan de développement du réseau au niveau locale. S agissant de la distribution, se sont nos clients et on est toujours à leur écoute pour les satisfaire. Un dernier mot? Je voudrais revenir sur la formation des CHP pour dire qu elle a été très bénéfique pour ma carrière professionnelle. Je tiens à remercier le PDG du GRTE, de cette opportunité qui m a été offerte de m exprimer, de la confiance témoignée, ainsi que pour le choix de la base de Kherba, et le soutien permanent aux services de transport.

I. Conditions à la candidature :

I. Conditions à la candidature : Direction des Ressources Humaines Tél. : 021 83 60 71 Fax : 021 83 65 66 DIVISION DEVELOPPEMENT RH Alger le APPEL A CANDIDATURES POSTES SUPERIEURS SENIORS N 31-2012 GRTE-CSS/I A l attention des Cadres

Plus en détail

Newsletter presse n 24

Newsletter presse n 24 Direction des Relations avec les Médias N 78/DRM/2013 Newsletter presse n 24 Synthèse du plan de renforcement du système électrique pour le passage été 2013 Edition électronique Juin 2013 Manel AIT-MEKIDECHE

Plus en détail

Nous préservons l essentiel

Nous préservons l essentiel Nous préservons l essentiel Sommaire I. INTRODUCTION II. Les fondements de ISO 14001 III. La norme et son application dans la gestion du service d assainissement : cas de l office national de l assainissement

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

POSTE CADRE SUPERIEUR

POSTE CADRE SUPERIEUR DIRECTION GENERALE DEPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES APPEL A CANDIDATURES POSTE CADRE SUPERIEUR N 11-2014 SKTM-CS/I Shariket Kahrab wa Taket Moutadjadida SKTM Le présent appel à candidatures vise à sélectionner

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2 333 Mars 2014 MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE, CHARGE DU BUDGET MARCHES PUBLICS COMMUNICATION EN CONSEIL DES MINISTRES RELATIVE A LA SITUATION DES OPERATIONS DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS A FIN

Plus en détail

Une assurance certifiée

Une assurance certifiée Une assurance certifiée 1 Le groupe ARCOFINA Un modèle d organisation qui démontre sa performance Un groupe d investissement doté d un capital de 7.180.073.000,00 DA Opère dans des secteurs d activités

Plus en détail

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Sommaire I. Présentation de la société CEEG. Spa II. Présentation des Projets EnR réalisés 2/25 I. Présentation de la société

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER.

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER. Journée de restitution des Travaux relatifs a la Reforme du Marché Financier Intervention du Directeur National du Projet de la Reforme du Marché Financier en Algérie Messieurs les ministres, les PDG des

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

L importance du volet comptable de la loi organique

L importance du volet comptable de la loi organique Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire Journée d études des trésoriers-payeurs-généraux, relative à la nouvelle fonction comptable - 3 octobre 2003 - Mesdames et

Plus en détail

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 1 Sommaire - Management des RH : orientations et principes - Management des RH : réalisations

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL

Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL RAPPORT DU PRESIDENT SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION

Plus en détail

Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges

Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges Relatif à la sélection des entreprises et organismes au programme d aide de l Etat à l accompagnement pour la certification des systèmes de management

Plus en détail

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion professionnelle des jeunes Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement

Plus en détail

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

ARRETES, DECISIONS ET AVIS 12 ARRETES, DECISIONS ET AVIS MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SECURITE SOCIALE Arrêté du 24 Rabie El Aouel 1436 correspondant au 15 janvier 2015 fixant l organisation interne de la caisse nationale

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l Industrie, de la PME et de la Promotion de l Investissement

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l Industrie, de la PME et de la Promotion de l Investissement République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Industrie, de la PME et de la Promotion de l Investissement CONVENTION DE FINANCEMENT PAR L ETAT DE LA CERTIFICATION AU TITRE DU PROGRAMME

Plus en détail

Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Cahier des charges

Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Cahier des charges Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Division de la Qualité et de la Sécurité Industrielle Cahier des charges relatif à la sélection des entreprises et organismes

Plus en détail

Dispositif de mesure de la qualité de service de la Lettre prioritaire et de la Lettre verte

Dispositif de mesure de la qualité de service de la Lettre prioritaire et de la Lettre verte Décembre 2014 Dispositif de mesure de la qualité de service de la Lettre prioritaire et de la Lettre verte Travaux d amélioration de la mesure mis en œuvre suite à l audit mené en 2013 par le cabinet Ernst

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Monsieur le Directeur du Centre d Etudes Commissariat à l Energie Atomique et aux énergies alternatives BP 6 92263 FONTENAY-AUX-ROSES

Monsieur le Directeur du Centre d Etudes Commissariat à l Energie Atomique et aux énergies alternatives BP 6 92263 FONTENAY-AUX-ROSES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2014-033015 Orléans, le 16 juillet 2014 Monsieur le Directeur du Centre d Etudes Commissariat à l Energie Atomique et aux énergies alternatives BP 6 92263

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0264 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Coordonnateur (trice) du développement

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 Objet : Recrutement d un chargé de mission chargé de la formation interne au sein de l Administration générale des Personnels de l Enseignement Réseaux : tous réseaux Niveaux

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES ANNEXE PROJET ENTRE : Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Decouvrir l entrepreneuriat L entrepreneuriat est un monde fascinant, plein

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 31 du 9 juillet 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 31 du 9 juillet 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 31 du 9 juillet 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 3 INSTRUCTION N 240462/DEF/SGA/DRH-MD relative à la gouvernance des données de

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Les suites données par la Cour des comptes aux revues par les pairs. Avril 2014

Les suites données par la Cour des comptes aux revues par les pairs. Avril 2014 Les suites données par la Cour des comptes aux revues par les pairs Avril 2014 Lors de son installation, en mars 2010, Didier Migaud, Premier président, a souligné que la Cour devait s appliquer à elle-même

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

Newsletter presse n 14

Newsletter presse n 14 Direction des Relations avec les Médias N 183 /DRM/2011 Newsletter presse n 14 Edition électronique Septembre 2011 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 1 Sommaire Programmes de Distribution

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Newsletter presse n 22

Newsletter presse n 22 Direction des Relations avec les Médias N 77/DRM/2013 Newsletter presse n 22 Synthèse des plans de développement des sociétés du Groupe Sonelgaz Edition électronique Juin 2013 2013-2023 Manel AIT-MEKIDECHE

Plus en détail

DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014

DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014 N/Réf. : CODEP-CAE-2014-036582 Monsieur le Directeur du CNPE de Paluel BP 48 76 450 CANY-BARVILLE OBJET : Contrôle des installations nucléaires

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application»

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 4 1.1. Généralités... 4 1.2. Domaine d application...

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Projets d évolution d organisation pour BEL :

Projets d évolution d organisation pour BEL : Projets d évolution d organisation pour BEL : - création d une antenne «Hello Bank» à Lille - création de postes de «team manager» au sein des CRC CEPF des 16/17 avril 2015 1 Le développement de BEL Dynamique

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSIM BEJAIA, tour géni sider 3eme étage, rue de la liberté 06000 BEJAIA ALGÉRIE Tel/Fax: +213 (0) 34 220 200/ +213 (0) 34 229 506 E-mail: commercial@insimbejaia-dz.org

Plus en détail

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE Mettre en place une stratégie...2 Pilotage et tableau de bord du système.2 Réussir les audits...3 Management de la Qualité ISO 9001...3 Management de l Environnement ISO 14001.4 Management de la Santé

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l IndustrIe et des MINES

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l IndustrIe et des MINES République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l IndustrIe et des MINES Convention de financement par le fonds de promotion de la compétitivité industrielle dans le cadre d aide de l etat

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES APPEL A CANDIDATURES POSTES CADRES SUPERIEURS N 32-2013 - SDA-CS/I A L ATTENTION DES CADRES DE LA SOCIETE DE DISTRIBUTION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ D ALGER (SDA) Le présent

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI OMPI A/41/16 ORIGINAL : anglais DATE : 24 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI Quarante et unième série de réunions Genève, 26

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE UNE MEILLEURE STATISTIQUE AU SERVICE DE LA POLITIQUE MONETAIRE ET DE LA STABILITE FINANCIERE

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE UNE MEILLEURE STATISTIQUE AU SERVICE DE LA POLITIQUE MONETAIRE ET DE LA STABILITE FINANCIERE JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE UNE MEILLEURE STATISTIQUE AU SERVICE DE LA POLITIQUE MONETAIRE ET DE LA STABILITE FINANCIERE Abdellatif Jouahri Wali de Bank Al-Maghrib Rabat, 20 octobre 2015 1 Je tiens

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l Emploi, et de la Sécurité Sociale Allocution de Monsieur Mohamed EL GHAZI Ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SOMMAIRE Nos engagements Qualité 3 L ambition du Groupe Numericable-SFR 4 Notre gouvernance Qualité

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES كهريف KAHRIF Société de Travaux d Electrification SPA Au Capital Social de : 1.000 000 000 DA Siège Social : AIN D HAB MEDEA 26001 ALGERIE Tél. :213 25 58 51 67 Fax : 213 25 61 31 14 Filiale du Groupe

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

www.sac-consulting.com.tn

www.sac-consulting.com.tn www.sac-consulting.com.tn SOMMAIRE I. Présentation II. Les services 1. Mise à niveau 2. Recrutement 3. Formation 4. Certification ISO 5. Assistance technique 6. Création des logiciels 7. Audit social III.

Plus en détail

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes A sa création, en 2005, la FORCE 06, rattachée à l ONF, constituait une unité de forestiers-sapeurs dédiée aux travaux d entretien des infrastructures de Défense des Forêts Contre l Incendie (DFCI) et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ

EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ 1 ère CONFÉRENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES Alger, 12-14 Décembre 2004 EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ Rétrospective, Analyse et Perspectives Mme BERKANE Leila SONELGAZ Sommaire de

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE Didier LAFAGE : Directeur du Pôle Equipements, Hôtellerie, Logistique CHU TOULOUSE 1 Optimisation de la prise

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015 PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION / 2015 Dans un contexte où la sécurisation des parcours professionnels est devenue une priorité absolue, la qualité de la formation apparaît

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Présentation: Expérience de la CJO en matière de gestion des risques 17 mars 2015 Présentée par Autor : Noureddine / Author Data / Date

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

gestion des ressources

gestion des ressources gestion des ressources Ressources humaines 35 Formation 37 Action sociale 39 Ressources financières et matérielles 40 ADMINISTRATION DES DOUANES ET IMPÔTS INDIRECTS - RAPPORT D ACTIVITE 2006 33 La gestion

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

Dispositif de mesure de la qualité de service de la lettre prioritaire et de la lettre verte

Dispositif de mesure de la qualité de service de la lettre prioritaire et de la lettre verte Juin 2013 Dispositif de mesure de la qualité de service de la lettre prioritaire et de la lettre verte Recommandation pour la mise en œuvre de la procédure d audit prévue par la norme EN 13850 ISSN : 2258-3106

Plus en détail

Les Certificats de Qualification Professionnelle : Présentation de la démarche

Les Certificats de Qualification Professionnelle : Présentation de la démarche Les Certificats de Qualification Professionnelle : Présentation de la démarche Le 2 juin dernier les partenaires sociaux de l Interbranches des Etablissements d enseignement privés (EEP) ont signé l accord

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE Mylène COULAUD cadre supérieur de santé Olivier RASTOUIL directeur des ressources humaines

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail