Brochure de sortie du service d isolement de Bâle, après transplantation. A l attention des patientes et des patients

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Brochure de sortie du service d isolement de Bâle, après transplantation. A l attention des patientes et des patients"

Transcription

1 Brochure de sortie du service d isolement de Bâle, après transplantation. A l attention des patientes et des patients Cette brochure de sortie vous fournit, ainsi qu à vos proches, les principales informations concernant les premières semaines qui suivent la thérapie et le traitement. Elle contient des réponses aux questions fréquemment posées après la sortie.

2 Conception de cette brochure Un résumé des principales informations vous est systématiquement fourni dans un encadré. Il vous donne une vue d ensemble rapide du sujet qui vous intéresse. Sous chaque encadré figure un texte détaillé s y rapportant. Vous trouverez le sommaire des sujets traités dans cette brochure en page trois. Pour toute question ou précision, vous pouvez, à tout moment, vous adresser aux membres de l équipe soignante! Médecin de service puis demandez Le service ambulatoire de substitution cellulaire (Zellersatzambulatorium - ZEA) L équipe soignante du service d isolement L équipe soignante L équipe soignante Prenez immédiatement contact en cas de fièvre (38,5 C dans l oreille ou 38 C sous l aisselle), de diarrhée, de saignements ou de modifications aiguës de votre état général. (Dans cette brochure, la forme masculine des termes «soignant», «médecin» ou «patient» est utilisée uniquement à des fins de meilleure lisibilité.) 1

3 Adresses et numéros de téléphone importants: Hôpital universitaire de Bâle (HUB) Petersgraben Bâle Central USB : Zellersatzambulatorium (ZEA) (service ambulatoire de substitution cellulaire) 5 e étage, Klinikum Ouvert: Lun.-Ven. de 8h00 à 17h00, Sam. et Dim. sur rendez-vous Service d isolement, Clinique médicale 5 e étage, Klinikum ou FAX: Service d oncologie, Clinique médicale 8 e étage, Klinikum FAX: Ouvert: Lun.-Ven. de 8h00 à 17h00 et sur rendez-vous Assistance sociale - Médecine Psychologue ISO Psychologue ZEA Spitalstrasse Bâle Spitalstrasse Bâle ou via Central HUB - Recherche de correspondants ISO: / ZEA: ou via Central HUB Recherche de correspondants Aumônier Hématologie Spitalstrasse Bâle Conseils en diététique Spitalstrasse Bâle ou via Central HUB Recherche de correspondants (répondeur) ou via Central HUB Recherche de correspondants Ligue contre le cancer des deux Bâle Engelgasse Bâle Fax Association Suisse des Greffés de la Moelle Osseuse Gottfried-Kellerstr Kriens

4 Sommaire Sommaire Avant-propos Déroulement du traitement post-greffe / contrôles de suivi Sortie Eviter les infections Masque Hygiène buccale et prévention des caries Nettoyage des mains Alimentation Boissons Tabac Alcool Médicaments Anxiété et tensions Saignements Diarrhée Fièvre Problèmes de peau Contact, intimité, sexualité Faiblesse et fatigue Douleurs Nausées / intolérances alimentaires Séquelles tardives de la thérapie Autres interlocuteurs Capacité de travail après transplantation hématopoïétique de cellules souches Hébergement pendant l encadrement ambulatoire Remarques finales Réservé à vos notes personnelles Annexe Alimentation pauvre en germes, à domicile Version SISU003.07_fr.doc Dezember 12 3

5 1. Avant-propos A l attention des patients et de leurs proches Mesdames, Messieurs, Votre sortie du service d isolement est imminente et les préparatifs à cette fin sont en cours. Jusqu à présent, nous avons surtout abordé les questions ayant trait à votre séjour dans le service d'isolement. Nous avons beaucoup moins parlé de la période qui va y faire suite et va impliquer d importants changements pour vous. L objectif de cette brochure est de vous donner un certain nombre d informations et de points de repère pour cette période. Vous pouvez nous contacter à tout moment et nous poser les questions qui vous préoccupent. Le personnel soignant et les médecins vous fourniront volontiers de plus amples informations. 2. Déroulement du traitement post-greffe / contrôles de suivi La réussite de la thérapie dépend, entre autres, du déroulement des 6 à 12 premiers mois qui suivent la fin du traitement stationnaire. L expérience montre que les trois premiers mois après la greffe sont particulièrement critiques en termes d infections et de réactions de rejet (GvHD). La poursuite du traitement immunosuppressif (prise de Sandimmun) après la transplantation engendre un risque accru d infection. Pendant cette période, des contrôles doivent donc être effectués à intervalles rapprochés dans notre clinique de jour ambulatoire, au sein du Zellersatzambulatorium (ZEA). Au début, les contrôles de suivi ambulatoires s effecturont 3 à 7 fois par semaine, sur décision des médecins. Si votre état est stable et si vous ne souffrez d aucune infection, vous pourrez passer les fins de semaine chez vous. D autres examens médicaux et contrôles sanguins seront effectués sur décision des médecins. Si vous n êtes pas domicilié/e dans la région de Bâle, vous pourrez, au cours des 1 à 2 premières semaines, séjourner dans un hébergement de l Hôpital universitaire de Bâle ou chez des parents/connaissances habitant dans cette région. L exécution des tâches quotidiennes demandera la présence et le soutien d une personne qui vous est proche. 4

6 Ensuite, les examens seront effectués par votre médecin de famille ou par l'hôpital demandeur. Tant votre médecin de famille que les médecins de l hôpital demandeur sont régulièrement informés et connaissent donc votre situation actuelle. 3. Sortie Normalement, vous quittez le service dans la matinée. Nous vous donnons les médicaments pour les 24 premières heures, de même que les solutions de rinçage entamées destinées à l hygiène buccale, les masques, les crèmes et le Sterilium. Une ordonnance vous est fournie pour les médicaments. Procurez-vous un thermomètre pour contrôler votre température corporelle. 4. Eviter les infections A la sortie de l hôpital, vos défenses immunitaires ne sont pas encore totalement en état de fonctionner. De surcroît, vous devez continuer à prendre des médicaments qui contribuent encore à les affaiblir. Veillez à respecter les directives d hygiène (masque, désinfection des mains, nourriture, etc.). Ne travaillez pas dans le jardin (ni avec le compost). Ne visitez pas de zoos (risque de mycoses). Dans la mesure du possible, évitez les rassemblements humains. Petits enfants Normalement, les contacts au sein de la famille sont sans problème. De novembre à avril, les petits enfants sont souvent porteurs de germes affectant le système respiratoire. En cas de doute, un frottis rapide réalisé par le pédiatre permettra d éclaircir la situation. Si la contamination se confirme, des mesures de prévention et des traitements devront être envisagés en fonction de l état de votre système de défense. Animaux domestiques Les contacts avec la bouche doivent être évités. Après un contact avec des animaux, procéder à un lavage minutieux des mains. 5

7 5. Masque Aussi longtemps que vous prenez des médicaments visant à inhiber vos défenses immunitaires (p.ex. Sandimmun), veillez à porter un masque au sein de l hôpital ou dans les lieux de rassemblement (tramway, commerces, cinéma, etc.) pour vous protéger de toute contamination. Chez vous, dans votre chambre et en plein air, vous pouvez renoncer au port de ce masque. 6. Hygiène buccale et prévention des caries La chimiothérapie (et éventuellement la radiothérapie) entraîne une réduction et un changement de composition de la salive. De ce fait, votre disposition aux caries dentaires et aux infections buccales s accroît. L hygiène buccale englobe le brossage des dents / les rinçages bucco-dentaires et l'utilisation du spray Emofluor. Brossage des dents / Rinçage bucco-dentaire avec la solution Dentohexin Cette solution sert au nettoyage des dents et à la désinfection de la cavité buccale. Brossez-vous les dents doucement et minutieusement avec une brosse souple trois fois par jour, après chaque repas ou matin, midi et soir. Après usage, plonger la brosse pendant 10 minutes dans la solution Dentohexin. Rincez votre bouche et gargarisez ensuite avec Dentohexin pendant 1 minute. La solution Dentohexin agit comme une «brosse à dents chimique» et participe à la désinfection. Elle agit à long terme. N avalez pas la solution de rinçage. Si vous êtes porteur d'une prothèse dentaire, placez celle-ci 15 minutes par jour dans la solution Dentohexin. En cas d infections de la cavité buccale, faites tremper la prothèse pendant 1 heure. En cas de coloration de votre prothèse, nous vous recommandons d utiliser la solution buccale CURASEPT ADS 220. Toutefois, ce produit n est pas disponible chez nous. Spray Emofluor Ce spray contient des sels minéraux qui durcissent l émail des dents, renforcent les gencives et protègent des caries et de la parodontose. Vaporisez Emofluor 3 ou 4 fois par jour sur les dents, mais pas juste après le rinçage bucco-dentaire avec Dentohexin. Répartissez bien la solution dans toute la bouche. 6

8 7. Nettoyage des mains Nettoyage des mains Nous vous recommandons de vous laver les mains chaque fois que vous êtes allé/e à la toilette. Lavage minutieux des mains avec du savon liquide Mouillez bien vos mains avec de l eau. Enduisez-les entièrement de savon. Puis lavez-les à l eau courante. Séchez vos mains minutieusement. Désinfection minutieuse des mains après usage de la toilette Appliquez deux pressions de Sterilium sur vos mains sèches. Frictionnez minutieusement avec le liquide, notamment entre les doigts, jusqu à ce que vos mains soient totalement sèches. Demandez du Sterilium à emporter 7

9 8. Alimentation Alimentation pauvre en germes En raison de la faiblesse de vos défenses immunitaires, il vous est recommandé de vous en tenir à une alimentation pauvre en germes. Nous vous conseillons de respecter les recommandations suivantes aussi longtemps que vous devez prendre des immunosuppresseurs. Veillez à respecter les mesures d hygiène suivantes: Préparez tous les plats et repas juste avant de les consommer. Ne mangez aucun plat réchauffé. Veillez à ne jamais conserver de salade contenant de la mayonnaise ni de salades de pommes de terre, de poulet, de thon et de saucisse. Evitez les plats à base de viande ou de charcuterie crue ou rouge, tels que le tartare ou le salami (en raison du risque de toxoplasmose), évitez également le lait cru et les fromages à pâte persillée (bleus) en raison du risque de listériose. La viande de poulet crue, de même que les œufs crus (p.ex. dans le tiramisu) peuvent contenir des salmonelles. Veillez à ne consommer que de la viande bien cuite, et mangez les œufs uniquement cuits dur. Concernant les fruits et légumes, mangez-les crus uniquement s ils peuvent être pelés et lavés. Habituez votre intestin lentement à ces aliments. En ce qui concerne l alimentation pauvre en germes, veuillez lire la liste détaillée des denrées convenant - ou non - à votre consommation, en annexe. En annexe, vous trouverez également une sélection de fromages et de viandes. Lisez également le chapitre «Hygiène de la cuisine» Alimentation équilibrée Veillez à une alimentation aussi variée et équilibrée que possible. Chaque jour, mangez des légumes et des fruits de couleurs aussi variées que possible. Réhabituez-vous lentement aux denrées crues. Chaque repas principal doit comprendre un plat à base de fécule - pommes de terre, riz, pâtes, pain. Préférez les produits à base de blé complet. Consommez 3 portions de lait ou de produits laitiers - lait, fromage blanc, fromage - chaque jour. Une fois par jour, au minimum, consommez une portion de protéines sous forme de viande, de poisson, d œufs, de tofu, de Quorn ou de fromage. 8

10 Utilisez chaque jour 2 à 3 cuillers à soupe d une huile végétale de qualité huile d olive ou de colza pour la préparation des plats. Pamplemousse Une substance contenue dans les pamplemousses ralentit la dégradation de Sandimmun Neoral. Evitez donc les pamplemousses sous toutes leurs formes. Poids Contrôlez votre poids régulièrement, par exemple 1 fois par semaine. En cas de variation de poids involontaire, parlez-en avec votre médecin ou votre diététicienne. Manque d appétit Prenez plusieurs petits repas que vous répartirez sur la journée. Mangez ce que vous aimez et quand vous en avez envie. Enrichissez vos plats (avec de l huile, du beurre, de la crème fraîche, de la maltodextrine, du sucre, des concentrés de protéines). Essayez les aliments liquides à haute teneur en calories. Une préparation multivitaminique vous aidera à couvrir correctement vos besoins. Problèmes de digestion Consultez le chapitre «Diarrhée» et «Nausées/intolérances alimentaires». Stéroïdes Si vous devez prendre des stéroïdes (Prednison), l apport d'aliments riches en protéines est très important. Veillez à consommer régulièrement de la viande, du poisson, des œufs ou des produits laitiers. Ces denrées contiennent des protéines de qualité. En cas de traitement aux stéroïdes, veillez par ailleurs à assurer un apport suffisant en calcium. Hygiène de la cuisine Traitement des denrées / préparation des repas La personne qui prépare les repas doit respecter les règles générales d hygiène personnelle. Lavez-vous les mains à l eau et au savon avant la préparation des repas ainsi qu avant leur absorption. Dans la mesure du possible, préparez les repas juste avant de les consommer. Veillez systématiquement à protéger la nourriture des germes pathogènes (bactéries, etc.). 9

11 Lavez tous les produits consommés crus minutieusement à l'eau courante avant de les servir. Conservation Les denrées à conserver au froid seront stockées aussi rapidement que possible à une température inférieure à 4 C (contrôler la températ ure du réfrigérateur) après leur achat. Conservez la viande et le poisson crus de telle manière que leur jus ne puisse s échapper et contaminer d autres denrées alimentaires. Veillez à ne pas conserver de denrées alimentaires différentes dans un même emballage (denrées crues/cuites; viande/légumes, etc.). Respectez les dates de consommation et les conditions de conservation des denrées alimentaires sous emballage. Températures Les bactéries pathogènes peuvent être détruites par la cuisson dès lors que la température et la durée de cuisson sont correctement adaptées l une à l autre (plus la température est élevée, plus la durée de cuisson nécessaire est courte). De manière générale, une température intérieure de 70 C au min imum doit être respectée pour la cuisson de tous les aliments (pour le réchauffement des plats également). La température de conservation doit être supérieure à 60 C ou inférieure à 4 C pour éviter, dans la mesure du possible, la multiplication des bactéries. Viande Conservez la viande au froid (la viande crue sera congelée immédiatement après son achat) Avant sa préparation, veillez à ne laisser la viande crue que très peu de temps à la température ambiante. Viande congelée: éliminez toujours le jus de décongélation avant de la préparer. Ne conservez pas différentes variétés de viande sous un même emballage. Viande vendue en vrac: - Préparez la viande hachée dans un délai d'1 jour, toutes les autres viandes crues dans un délai de 2 à 3 jours. (De manière générale, plus la viande est coupée fine (viande hachée, émincée), plus elle doit être préparée rapidement.) - Préparation: faites bien rôtir la viande et mesurez la température intérieure (unique méthode fiable pour savoir si la viande a été portée à une température suffisante jusqu en son milieu). 10

12 Températures intérieures: La viande rouge doit être rôtie à une température (intérieure) comprise entre 70 C et 80 C pendant une durée de 10 minutes au minimum. Pour la volaille, une température intérieure de 85 C est conseillée. Evitez le contact de la viande crue et du jus de viande avec les accompagnements, les sauces ou la viande cuite; utilisez différentes assiettes. N utilisez pas les restes de marinade comme sauce froide. Ne léchez pas la marinade restée sur vos doigts. Eau et boissons Faites bouillir l eau du robinet (au minimum 1 minute). Préparez le thé juste avant de le consommer, conservez le reste dans un récipient fermé et buvez-le dans les 24 heures. Conservez les bouteilles d eau minérale et les boissons sucrées gazeuses au réfrigérateur dès qu elles sont entamées. Consommez uniquement des jus de fruits pasteurisés. Evitez la consommation de glaçons (surtout dans les restaurants, Etats-Unis compris), de boissons préparées avec de l'eau froide (ice tea, café, jus à base de concentrés, etc.), d eau minérale faite maison, préparée dans une fontaine à eau gazeuse, p.ex. «Soda Club», des glaces italiennes. Restes Emballez les restes en petits conditionnements plats pour une congélation rapide au réfrigérateur. Placez les restes au réfrigérateur dans les 2 heures qui suivent la cuisson, sinon jetezles. Faites réchauffer les restes d'aliments liquides (soupes, etc.) en les portant à ébullition. Hygiène des mains Avant de préparer des denrées alimentaires, lavez-vous toujours les mains minutieusement à l eau chaude et au savon. Lavez-vous également les mains après avoir préparé de la viande crue ou du poisson cru. Lavez-vous les mains systématiquement à l eau chaude et au savon après avoir été à la toilette, après avoir eu un contact avec des animaux, avoir changé des couches, etc. Pour vous sécher les mains, utilisez une serviette propre. 11

13 Protégez correctement les plaies ouvertes sur les mains avec un pansement. En cas de maladie (p.ex. refroidissement important ou diarrhée), une attention particulière devra être accordée à l hygiène personnelle afin d éviter la transmission d agents pathogènes aux denrées alimentaires et donc à d autres personnes.. Ustensiles de cuisine - planches à découper, couteaux, cuillers, etc. Veillez systématiquement à utiliser une planche à découper, de la vaisselle et des couverts distincts pour la préparation et la cuisson de plats à base de viande rouge, de poisson, de fruits de mer et d œufs. Vous éviterez ainsi la contamination d autres aliments avec des germes éventuels. Utilisez exclusivement des planches à découper en matière plastique. Nettoyez minutieusement les couteaux et les planches à découper avec de l eau chaude et un produit vaisselle après chaque utilisation. Laissez les ustensiles de cuisine sécher à l air libre ou séchez-les avec un torchon propre ou du papier essuietout. N utilisez pas les mêmes ustensiles pour la préparation de denrées cuites et crues. Torchons, lavettes Les lavettes et les torchons peuvent être des réservoirs à bactéries: changez-les donc fréquemment (de préférence chaque jour) et lavez-les à haute température (60 C ou plus). Vous pouvez également utiliser des produits jetables. Les lavettes et les torchons que vous utilisez dans la cuisine ne doivent pas être utilisés pour d'autres travaux dans la maison. Environnement Veillez à la propreté de la cuisine, nettoyez les surfaces sur lesquelles vous avez préparé des aliments avec de l eau chaude et un produit de nettoyage. Les insectes, la vermine et autres animaux, de même que les plantes d appartement n ont pas leur place dans la cuisine. Voyages et alimentation Les voyages dans les pays en voie de développement ne sont pas recommandés. Les conditions d alimentation et d hygiène de ces régions peuvent constituer un risque important pour vous. De manière générale, si vous envisagez un voyage, parlez-en avec votre médecin traitant. Une information ciblée sur les principales mesures à observer en matière de denrées alimentaires et d'hygiène personnelle vous sera ainsi fournie. 12

14 9. Boissons Le traitement médicamenteux fatigue fortement vos reins. Buvez au minimum 2 à 3 litres de liquide, répartis sur la journée 10. Tabac Du fait de l'éventuelle réaction de rejet (GvHD), les muqueuses de la cavité buccale et des poumons sont particulièrement sèches et sensibles. Le tabac paralyse les fins cils vibratiles des voies respiratoires supérieures qui transportent les substances toxiques hors de ces voies respiratoires et des poumons. Respectez l interdiction de fumer. Evitez les locaux enfumés et demandez à votre partenaire de ne pas fumer en votre présence. 11. Alcool De manière générale, il ne faut pas boire d alcool après une transplantation. Si toutefois vous avez un événement à fêter, il n y a rien à redire contre un verre pour trinquer. Ne buvez pas plus d 1 à 2 dl d alcool par semaine. N oubliez pas que l effet des médicaments agissant sur le psychisme, tels par exemple que les calmants, est potentialisé par l alcool. 13

15 12. Médicaments Informez-nous immédiatement de toute dégradation de votre état général afin que nous puissions réagir sans tarder. Prenez correctement les médicaments qui vous ont été prescrits. Ils sont adaptés à votre situation après votre sortie de l hôpital. Ces médicaments agissent, même si vous ne le percevez pas sur le moment. N oubliez pas que si vous vous sentez bien, c est peut-être précisément parce que les médicaments agissent. Si vous arrêtez leur prise sans avoir consulté le médecin, sachez qu ils ne cessent pas immédiatement d'agir mais avec un certain retard. Continuez à prendre les médicaments même si vous ne percevez plus de symptômes. N arrêtez pas non plus de votre propre chef la prise d un médicament si vous pensez qu il agit insuffisamment. Les médicaments contre l'anxiété/les tensions doivent être pris régulièrement. Certains demandent un certain temps avant de déployer tout leur effet. Ils génèrent un taux de substance active qu'il convient d adapter à vos besoins. Sachez que de nombreux médicaments anti-douleur vendus sans ordonnance contre la grippe, les maux de tête ou de dents contiennent une substance qui fluidifie le sang. Si vous avez des doutes, demandez à votre médecin ou votre pharmacien. En cas de fièvre, veillez à utiliser exclusivement des médicaments ne fluidifiant pas le sang. Evitez les médicaments analogues à l aspirine de type Aspegic, Alcacyl, Aspirine, Aspro, Togal, Gelonida, Thomapyrine, Treupel, etc. N utilisez pas d antiinflammatoires ni d anti-douleurs tels que Voltaren, Ponstan ou Brufen, susceptibles de provoquer des saignements accrus. Lors de votre sortie, des médicaments vous seront remis par le service d isolement pour les 24 premières heures. Ensuite, vous pourrez vous les procurer dans toutes les pharmacies avec l ordonnance du médecin. 14

16 Le Sandimmun est un médicament qui inhibe les défenses immunitaires de l'organisme. Il a pour objet d éviter un rejet de la greffe, ainsi que d inhiber la réaction des cellules souches transplantées, contre votre organisme. Il devra être pris entre 3 et 12 mois au minimum. La prise de Sandimmun avec un repas riche en graisse ou avec du jus de pamplemousse a un impact sur la tolérance du médicament. Le Sandimmun peut provoquer des lésions des reins, accroître la pilosité de tout le corps et provoquer des tremblements musculaires. Ces effets secondaires, ainsi que d'autres, dépendent du dosage. Le taux sanguin de Sandimmun sera régulièrement mesuré. 13. Anxiété et tensions La sortie de l hôpital vous inquiète peut-être. L anxiété, les tensions et l inquiétude sont des réactions naturelles et compréhensibles après la thérapie et le traitement. D un côté, vous vous réjouissez de votre sortie, de l autre, cette situation est source d'insécurité et d'incertitude. Pour surmonter vos angoisses, tensions et inquiétudes, le mieux est de disposer d'une information détaillée et complète. Que pouvez-vous faire, vous-même, pour remédier à cette situation? Parlez de vos angoisses avec votre partenaire. Utilisez des techniques de relaxation. Prenez un bain chaud. Ecoutez une musique relaxante. N hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d informations ou d aides quelconques. Nous sommes à votre disposition pour vous guider vers d autres centres de conseil. Quels sont les médicaments disponibles? Le Lexotanil dissipe l'anxiété, les tensions et la nervosité. C est un médicament bien toléré. La fatigue qu il entraîne est fonction du dosage administré. Vous pouvez prendre du Lexotanil dès les premiers signes d angoisse et de tensions. Le Seropram est un antidépresseur. Il est également administré pour atténuer les états d anxiété. Une sécheresse de la bouche et des troubles du sommeil peuvent être observés. C est au cours des deux premières semaines que ces effets secondaires se manifestent le plus fortement. Ils disparaissent ou s atténuent ensuite. Le Xanax dissipe l'anxiété, les tensions et la nervosité. Il agit contre les attaques de panique. Des phénomènes de somnolence, de vertige et d obnubilation peuvent être 15

17 observés. Ces effets secondaires se manifestent plus fortement les premiers temps. Ils disparaissent ou s atténuent ensuite. Le Temesta est un calmant qui possède un effet anxiolytique. Sa prise peut s accompagner de vertige et d obnubilation. A qui devez-vous vous adresser si vous ne savez plus quoi faire? Si votre anxiété et vos tensions s intensifient plus qu à l'ordinaire, prenez contact immédiatement avec votre médecin. 14. Saignements Si vous ne parvenez pas à stopper un saignement, prenez immédiatement contact avec votre médecin ou rendez-vous directement à l hôpital. Que pouvez-vous faire, vous-même, pour remédier à cette situation? Si vous vous êtes piqué/e ou coupé/e, exercez une légère pression du doigt ou de la main sur la lésion. Cette pression doit être maintenue pendant 5 minutes. Vous pouvez également appliquer un petit pansement compressif au moyen d une bande ou d un mouchoir. Surélevez l endroit touché (main, bras). Les hématomes aux bras, aux jambes ou sur le corps sont certes douloureux mais généralement sans problème. Pour stopper un saignement de nez, appliquez de la glace ou du froid sur la nuque ou à la racine du nez, et exercez une pression locale. Quelles mesures de prévention existe-t-il? Le mieux est d éviter les blessures. Les piqûres et les coupures, notamment celles qui surviennent lors du rasage à la main sont des causes classiques de saignements. Faites particulièrement attention lorsque vous vous coupez les ongles. Se moucher trop violemment ou mettre ses doigts dans son nez provoque fréquemment des saignements de nez. Quels sont les médicaments disponibles? Le Primolut N (pour les femmes) est une hormone féminine qui favorise la croissance de la muqueuse utérine et empêche l ovulation. Les menstruations disparaissent pendant la durée de prise du médicament. Etant donné que les menstruations constituent un risque de 16

18 saignement et d'infection, il convient de prendre Primolut N dès la fin de la thérapie, jusqu à ce que les plaquettes sanguines se soient reformées. Si, néanmoins, des saignements surviennent, prenez contact immédiatement avec votre médecin. Si le cycle menstruel normal ne se rétablit pas 3 à 6 mois après l arrêt de la prise de Primolut N, un traitement hormonal sera mis en place. Il sera défini par le médecin assurant votre post-traitement et votre gynécologue. A qui devez-vous vous adresser si vous ne savez plus quoi faire? Il n existe pas de médicaments agissant directement contre un saignement. Si un saignement ne peut être stoppé par les méthodes simples qui vous ont été indiquées, il devra être traité en milieu hospitalier. Le saignement pourra être stoppé localement par des compresses et solutions hémostatiques spéciales; des plaquettes pourront être également transfusées. Pour les saignements de nez, une cautérisation devra être pratiquée par un oto-rhinolaryngologiste. A quoi devez-vous par ailleurs prêter attention? Une détérioration rapide de votre état général s accompagnant de forts maux de tête, de troubles de la vue, d un collapsus cardiovasculaire, peut être le signe d une hémorragie interne. Prenez immédiatement contact avec votre médecin. 17

19 15. Diarrhée Situation et problème Vous souffrez de diarrhée ou des problèmes de diarrhée sont survenus après votre sortie. Plusieurs causes sont possibles. Pendant longtemps, vous ne deviez pas manger d'aliments crus. Tout à coup, ils sont de nouveau permis. Votre organisme réagit au changement de nourriture par de la diarrhée, jusqu à ce qu il se soit réhabitué à ce nouveau régime alimentaire. Des infections peuvent causer des diarrhées. Des intolérances alimentaires, notamment au lactose, peuvent se manifester par des diarrhées. Une autre cause possible est la prise de médicaments, notamment d antibiotiques. De manière générale, il est difficile de dire quand la diarrhée doit être considérée comme problématique. N ayez pas d inquiétude si vous avez 3 à 5 selles par jour et si elles ont une consistance molle à ferme. Informez votre médecin si vous avez plus de 6 selles par jour et si elles sont de consistance très liquide à aqueuse, si elles ont une couleur inhabituelle, si elles sentent fort ou si leur volume est important. Informez votre médecin si les selles sont accompagnées de douleurs et si leur fréquence augmente fortement. Que pouvez-vous faire, vous-même, pour remédier à cette situation? Buvez suffisamment de boissons isotoniques pour compenser la perte de liquide et de sels minéraux. 18

20 Choix des denrées alimentaires: Préférez les denrées alimentaires riches en fécule qui retiennent l eau. Renoncez temporairement aux aliments riches en fibres et réduisez éventuellement la consommation de plats contenant du lactose (lait, yaourt, crème). Denrées alimentaires qui retiennent l eau: Riz, galettes de riz, pain blanc, biscottes, bâtonnets salés, pâtes, pommes de terre Aliments riches en pectine: pommes râpées (avec la peau), bananes, raisins secs, myrtilles, soupe de carottes, Benefiber Thé noir, vin rouge, cacao, chocolat noir, fromage sec Aliments possédant un effet plutôt laxatif: Fruits crus, légumes et salade Plats riches en graisse, plats épicés Aliments flatulents tels que les choux, les oignons et les féculents Raisins, fruits séchés Pain à base de blé complet (fabriqué avec de la farine grossièrement moulue), pain aux graines, pain aux noix, graines de lin Cidre doux et cidre brut, boissons gazeuses et riches en sucre, jus de fruit non dilués, alcool, café Parlez de vos problèmes avec l équipe soignante et la diététicienne. Quelles mesures de prévention existe-t-il? Evitez les denrées alimentaires qui vous causaient déjà des diarrhées par le passé. La condition fondamentale à une digestion normale est une alimentation équilibrée. Quels sont les médicaments disponibles? Si vous avez besoin de médicaments qui ne peuvent être prescrits que par un médecin, différents remèdes sont disponibles, suivant la cause des troubles et la situation. Les antibiotiques en comprimés sont utilisés pour le traitement des infections intestinales. Ce sont des médicaments qui luttent contre les bactéries à l origine des infections. Ils peuvent provoquer des effets secondaires divers. Les capsules d Immodium ou les gouttes d Opium ralentissent l activité intestinale. Mais ils peuvent également la paralyser. 19

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Ce qu il faut savoir sur le VIH et le sida Soigner prudemment les personnes atteintes du VIH ou du sida dans la communauté est surtout

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau, indispensable à notre hygiène quotidienne L hygiène repose sur le respect de règles de conduites quotidiennes qui permettent de préserver sa santé. L être humain est porteur de nombreux micro-organismes

Plus en détail

Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients

Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients Centre de médecine familiale Herzl, Clinique d allaitement Goldfarb Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients Définition Le Candida albicans est un type de

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups!

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups! Hygiène Page 15 Oups! Le change Des conseils pour le bien-être de votre enfant Le savon Utilisez de l eau et du savon avec du coton hydrophile ou un gant de toilette propre pour nettoyer les fesses de

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Etat résultant d un apport alimentaire insuffisant par rapport aux besoins de l organisme Réduction des apports nutritionnels et/ou Augmentation

Plus en détail

Pour des dents de lait saines

Pour des dents de lait saines Pour des dents de lait saines Les dents de lait sont importantes pour le développement de l enfant Des dents de lait saines sont importantes pour la mastication et la santé générale de l enfant. La prévention

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

RÈGLES D'HYGIÈNE EN CUISINE

RÈGLES D'HYGIÈNE EN CUISINE RÈGLES D'HYGIÈNE EN CUISINE Directives pour: Economes Cuistots Personnel auxiliaire cuisine Personnel auxiliaire d'entretien par Luk Wullaert Federaal Agentschap voor de Veiligheid van de Voedselketen

Plus en détail

Informations sur. östradiolvalerat och dienogest

Informations sur. östradiolvalerat och dienogest Informations sur östradiolvalerat och dienogest Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Qlaira. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de pilules.

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

C. difficile. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le. à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B.

C. difficile. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le. à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le C. difficile à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B. DAVIS HÔPITAL D ENSEIGNEMENT DE L UNIVERSITÉ MCGILL www.jgh.ca 1. CLOSTRIDIUM

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

COMMENT SOIGNER UNE PLAIE?

COMMENT SOIGNER UNE PLAIE? COMMENT SOIGNER UNE PLAIE? Attention! Ne frottez pas la plaie, tamponnez-la le plus possible. Le frottement est douloureux et peut aussi endommager encore plus les tissus. N utilisez jamais un tampon d

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine. Réponses aux questions les plus fréquentes

Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine. Réponses aux questions les plus fréquentes Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine Réponses aux questions les plus fréquentes Introduction Quel objectif? Ce document constitue une aide dans la gestion au quotidien de votre douleur.

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

LA COLONOSCOPIE. La colonoscopie, c'est quoi? matin après-midi. Vous serez attendu(e) directement à l'hôpital de jour au 1 er étage le jour même à. h.

LA COLONOSCOPIE. La colonoscopie, c'est quoi? matin après-midi. Vous serez attendu(e) directement à l'hôpital de jour au 1 er étage le jour même à. h. LA COLONOSCOPIE Colonoscopie prévue le... matin après-midi Vous serez attendu(e) directement à l'hôpital de jour au 1 er étage le jour même à. h. Vous serez attendu(e) dans l unité de gastro-entérologie

Plus en détail

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations ++ FA1 CHARCUTERIES RISQUES POTENTIELS Conditions particulières Microbes potentiels ou 1.1. Charcuteries fraîches - Pâtés - Jambons cuits - Saucisses Toutes charcuteries humides et peu salées : toutes

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des

Plus en détail

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr LA CURE VITALE EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr Méthode de détoxination (détoxication) et d amincissement avec le SIROP VITAL MADAL BAL! La Cure

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant phénylcétonurique Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de phénylcétonurie. Aujourd'hui votre enfant va bien mais vous

Plus en détail

Vivez votre féminité sans souffrir.

Vivez votre féminité sans souffrir. Vivez votre féminité sans souffrir. PERDOFEMINA (lysinate d ibuprofène) est un médicament pour les adultes et les enfants à partir de 12 ans. Pas d utilisation prolongée sans avis médical. Ne pas administrer

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 SOINS DE BOUCHE ENTRETIEN DES PROTHESES DENTAIRES L état bucco-dentaire est souvent préoccupant

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL

SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL Références réglementaires : Règlement N 178/2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

Septembre 2009 28/09 Social 14. Retrouvez toutes nos circulaires sur www.fncf.org GRIPPE A H1N1

Septembre 2009 28/09 Social 14. Retrouvez toutes nos circulaires sur www.fncf.org GRIPPE A H1N1 SEPTEMBRE 2009 Auteur : MOS Retrouvez toutes nos circulaires sur www.fncf.org 28/09 Social N 14 GRIPPE A H1N1 Faisant suite aux interrogations de certains exploitants et aux différentes notes, communications

Plus en détail

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive.

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Betterave rouge Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Bière Boue/Terre Rincez à l'eau froide puis procédez à un lavage normal avec une lessive. Epongez la tache avec du

Plus en détail

Comment prévenir l érythème fessier

Comment prévenir l érythème fessier Comment prévenir l érythème fessier Cette publication vous apprendra ce qu il faut faire pour prévenir l érythème fessier (ou irritation de la peau sous une couche). Votre enfant reçoit des médicaments

Plus en détail

Grippe : Recommandations pour les personnes malades et leur entourage

Grippe : Recommandations pour les personnes malades et leur entourage 0800/99.777 Commissariat Interministériel Influenza Eurostation II Place Victor Horta 40 Bte 10 1060 Bruxelles Pour plus d information : www.influenza.be info@influenza.be 0800/99.777 en semaine de 8 heures

Plus en détail

ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION

ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION Modifiée par l avenant n 47 du 9 novembre 2011 L accès au niveau III* est lié à une exigence de qualification. * Niveau tenant compte

Plus en détail

Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles

Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Naturel, savoreux et sain! Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Le gusto vous aide à faire un choix sain, rapide et facile!grâce à une pré-cuisson

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

Les Fourneaux de Marthe et Matthieu Edition 2009 Page 1/22

Les Fourneaux de Marthe et Matthieu Edition 2009 Page 1/22 Les Fourneaux de Marthe et Matthieu Edition 2009 Page 1/22 Les Fourneaux de Marthe et Matthieu Edition 2009 Page 2/22 Introduction L ESAT les Fourneaux de Marthe et Matthieu propose une activité restauration

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Informations pour votre plâtre et votre attelle

Informations pour votre plâtre et votre attelle Informations pour votre plâtre et votre attelle 1. Pourquoi un plâtre? 2. Pourquoi une attelle? 3. Quelles sont les différences entre le plâtre de Paris et le plâtre en fi bre de verre? 4. Conseils : a.

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS Le traitement de votre maladie nécessite une Chimiothérapie intensive. Cette chimiothérapie qui utilise de fortes doses de médicaments antimitotiques est plus efficace

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com HUILE ESSENTIELLE DE BASILIC TROPICAL Revigorante et vitalisante, tonique puissante du système nerveux. Digestive, antispasmodique. Stress, fatigue, dépression, insomnie Flatulence, indigestion, nausée,

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

Soignez-vous autrement grâce à la force naturelle de l Aromathérapie.

Soignez-vous autrement grâce à la force naturelle de l Aromathérapie. DES HUILES ESSENTIELLES, 100% PURES ET NATURELLES Soignez-vous autrement grâce à la force naturelle de l Aromathérapie. OP-13168_OPB_PSA_BR_Praktische gids_fr.indd 1 12/08/13 09:58 L utilisation des Huiles

Plus en détail

Comment s occuper de votre santé pendant un voyage

Comment s occuper de votre santé pendant un voyage Comment s occuper de votre santé pendant un voyage www.saude.gov.br/viajante PRÉSENTATION Le Ministère de la Santé présente un guide de santé du voyageur. Une publication spécialement préparée pour ceux

Plus en détail

COMMENT PRENDRE MON TRAITEMENT CONTRE L HEPATITE C. Mon traitement est une combinaison de 2 ou 3 médicaments.

COMMENT PRENDRE MON TRAITEMENT CONTRE L HEPATITE C. Mon traitement est une combinaison de 2 ou 3 médicaments. COMMENT PRENDRE MON TRAITEMENT CONTRE L HEPATITE C Mon traitement est une combinaison de 2 ou 3 médicaments. L interféron est une substance naturellement produite par certaines cellules du système immunitaire.

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

L HYGIENE A L ECOLE : PRATIQUES ESSENTIELLES A PROMOUVOIR

L HYGIENE A L ECOLE : PRATIQUES ESSENTIELLES A PROMOUVOIR L HYGIENE A L ECOLE : PRATIQUES ESSENTIELLES A PROMOUVOIR Mali Septembre 2013 Promouvoir l hygiène à l école Pourquoi? 1. Pour apprendre aux élèves comment éviter les maladies les plus courantes : Les

Plus en détail

Soupe aux lentilles Virginia Freynet

Soupe aux lentilles Virginia Freynet Soupe aux lentilles Virginia Freynet Donne 6 portions_ 1 os de jambon ou un jambon fumé 6 tasses d'eau 1.5 tasse de lentilles sèches, lavées 1 gros oignon coupé en dés 2 bâtons de céleri avec feuilles,

Plus en détail

2011 Mosaïque-Santé 1, rue Jean de Brion 77520 Donnemarie-Dontilly EAN : 9782849390511

2011 Mosaïque-Santé 1, rue Jean de Brion 77520 Donnemarie-Dontilly EAN : 9782849390511 2011 Mosaïque-Santé 1, rue Jean de Brion 77520 Donnemarie-Dontilly EAN : 9782849390511 Toute reproduction même partielle sur quelque support que ce soit ne peut se faire qu avec l autorisation de l éditeur.

Plus en détail

Conseils aux personnes porteuses de MRSA, hors des hôpitaux

Conseils aux personnes porteuses de MRSA, hors des hôpitaux Conseils aux personnes porteuses de MRSA, hors des hôpitaux Si vous êtes porteur de MRSA ce feuillet vous apportera des conseils pour votre vie de tous les jours. French 1 Qu est-ce que le MRSA? On trouve

Plus en détail

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Objectifs : Citer les traitements thermiques et de conservation, leurs caractéristiques et leurs effets sur la flore microbienne Justifier les modes de

Plus en détail

La salubrité des aliments, c est important

La salubrité des aliments, c est important La salubrité des aliments, c est important Prendre soin de ses proches est une tâche très importante. De plus, en prendre soin signifie d assurer leur sécurité. Dans le cadre de ce cours, vous vous familiariserez

Plus en détail

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol.

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol. Notice publique MOTILIUM Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions,

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importante s pour

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide.

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. La carie dentaire Halte au grignotage! Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. Cet acide peut ronger et abîmer l émail de tes dents. Si cette attaque par l acide se renouvelle

Plus en détail

Les remèdes ayurvedique secrets de grand mere surya :

Les remèdes ayurvedique secrets de grand mere surya : Les remèdes ayurvedique secrets de grand mere surya : Ces remèdes sont donnés à titre indicatif et ne doivent pas remplacer une visite chez votre médecin et ne substitue en aucun cas au traitement donné.

Plus en détail

La restauration commerciale représente en Aquitaine, en termes d emplois, environ

La restauration commerciale représente en Aquitaine, en termes d emplois, environ Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi DIRECCTE Aquitaine PRÉFET DE LA RÉGION AQUITAINE Direction régionale de l alimentation, de l agriculture

Plus en détail

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner!

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre des petits chefs : un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre

Plus en détail

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin?

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin? Protéines Pour des Canadiens actifs De quelle quantité avez-vous besoin? 1 Protéines 101 Les protéines sont les principaux éléments fonctionnels et structuraux de toutes les cellules du corps. Chaque protéine

Plus en détail

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques Chapitre VI : Fiche n VI.1 : Gale Fiche n VI.2 : Tubeculose pulmonaire (accessible dans la prochaine version) Fiche n VI.3 : Gastro-entérite Fiche n VI.4 : Infection respiratoire aigüe basse Sommaire Sommaire

Plus en détail

J ai choisi d allaiter...

J ai choisi d allaiter... Nous vous souhaitons un bon allaitement. J ai choisi d allaiter... Mes numéros : Pédiatre. Sage-femme. Médecin traitant... PMI Pharmacie... Brochure réalisée par les bénévoles de l AREAM. Juin 2009 L allaitement

Plus en détail

Guide. Chirurgie d un jour. Enfant (moins de 14 ans) HÔPITAL DE MARIA RÉVISÉ NOVEMBRE 2006

Guide. Chirurgie d un jour. Enfant (moins de 14 ans) HÔPITAL DE MARIA RÉVISÉ NOVEMBRE 2006 Guide Chirurgie d un jour Enfant (moins de 14 ans) RÉVISÉ NOVEMBRE 2006 HÔPITAL DE MARIA Chirurgie d un jour Contenu Avant la chirurgie... 2 À l unité de soins... 4 Au départ pour la salle d opération...

Plus en détail

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Les produits d usage domestique comprennent les produits de nettoyage (p. ex., les nettoie-vitres et les produits de nettoyage

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage»

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d utilisation Avantage des produits «BIO» et des ECOLABEL 1) Caractéristiques certifiées (label européen): les liquides vaisselles

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L Herpès : une maladie très répandue En France, on estime qu environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l herpès à

Plus en détail

Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général.

Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général. GÉRER VOTRE FATIGUE Gérer votre fatigue Guide pratique destiné aux personnes atteintes de cancer et à leur famille Cette brochure contient des renseignements généraux qui ne sont pas spécifiques à vous.

Plus en détail

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant Fiche connaissances pour l enseignant L HYGIENE Ce qu il faut savoir Il est capital d avoir une hygiène corporelle appropriée pour éviter de tomber malade ou de rendre malade les autres. Donc on se lave

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL 23 POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL Informations générales sur les étapes entourant votre séjour à l hôpital et votre chirurgie Pour vous, pour la vie En externe, chirurgie d un jour

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

VIH : Parlons-en franchement!

VIH : Parlons-en franchement! VihCouv_vert(2011_02) 08/02/11 13:27 Page1 DESSINS PHILIPPE DELESTRE VIH : Parlons-en franchement! VIH : Parlons-en franchement! LE VIH C EST QUOI? Le VIH est un virus. C est le virus du Sida. VIH ÇA VEUT

Plus en détail

LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES

LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES ADOS ET JEUNES ADULTES LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES Sous le parrainage de : La 7 e Journée Française de l Allergie est organisée par : Avec le soutien de : En partenariat avec : Allergie, j agis!

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

Infections urinaires chez l enfant

Infections urinaires chez l enfant Infections urinaires chez l enfant Questions et réponses pour diminuer vos inquiétudes Chers parents, Cette brochure a pour but de faciliter votre compréhension et de diminuer vos inquiétudes en vous

Plus en détail

Vous pouvez les photocopier à loisir ou les télécharger sur le site de la Société Française de Dermatologie (www.sfdermato.net) au format PDF.

Vous pouvez les photocopier à loisir ou les télécharger sur le site de la Société Française de Dermatologie (www.sfdermato.net) au format PDF. PHOTODERMATOL OGIE Cher(e) ami(e), La Société Française de Dermatologie travaille conjointement avec divers groupes et sociétés thématiques pour mettre au point des fiches d information aux patients. Vous

Plus en détail

Pour empêcher les bougies de couler, il suffit de les tremper toute une nuit dans un récipient d'eau. Pour qu'une bougie se consume moins vite,

Pour empêcher les bougies de couler, il suffit de les tremper toute une nuit dans un récipient d'eau. Pour qu'une bougie se consume moins vite, Quelques trucs et astuces : Bougies Pour empêcher les bougies de couler, il suffit de les tremper toute une nuit dans un récipient d'eau. Bougies toujours Pour qu'une bougie se consume moins vite, placez

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés. Bisacodyl

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés. Bisacodyl NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants.

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. PRODUITS, prêts à consommer, en grammes ( ou 10%), REPAS PRINCIPAUX PAIN 10 20 30 40

Plus en détail

MC1-F www.primo-elektro.be

MC1-F www.primo-elektro.be NOTICE D UTILISATION CAFETIÈRE MUG ISOTHERME www.primo-elektro.be WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE 2 WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE Lisez toutes les instructions Conservez-les pour consultation ultérieure 1. CONDITIONS DE GARANTIE

Plus en détail