PROCÉDÉS ET MISE EN FORME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCÉDÉS ET MISE EN FORME"

Transcription

1 PROCÉDÉS ET MISE EN FORME DES MATÉRIAUX: BÉTONS TECHNOLOGIE DES BÉTONS Fait par: SAFI Brahim

2 I.1. Définition: Le béton est un matériau composite aggloméré constitué ; squelette (granulats) et une colle (pâte de ciment).

3 Dans un béton, l ordre des grandeurs des % des constituants sont en générale: Volume du béton 18% 67% 3% 12% Eau Air Ciment Granulats

4 I.2. Constituants du béton Le béton comprend les constituants essentiels: le liant (ciment, ) les granulats Eau. Adjuvants : Et éventuellement des adjuvants qui permettent d améliorer certaines caractéristiques soit du béton frais, soit béton durci.

5 1. Ciment : Le ciment est un liant hydraulique qui est une fois, mélangé avec de l'eau forme une pâte, qui durcie en donnant des produits avec une résistance mécanique et chimiquement stables même sous l'eau. Le ciment Portland, le plus répondu parmi les liants hydrauliques, est un mélange de gypse et clinker. Le clinker est un produit obtenu par cuisson vers 1450 d un mélange approprié de calcaire et d'argile.

6 Cuisson

7 Fabrication CALCAIRE 75% ARGILE 25% BROYAGE MÉLANGE ET HOMOGÉNEISATION STOCKAGE REFROIDISSEMENT FOUR 1450 C Ajout du régulateur de prise (Gypse) CLINKER BROYAGE Ajouts éventuels de constituants tels que : fillers cendres volantes laitiers pouzzolanes fumées de silice CIMENT

8 le ciment obtenu par : Clinker 20% 95% Gypse + < 5% + Ajouts Eventuels 0% 80%

9 Différents type de ciments : Il existe selon la norme EN, 5 types des ciments Sans ajouts Avec ajouts Au laitier HF pouzzolane Laitier et cendre volante

10 * Voir la norme française du ciment NF EN Exemple de dénomination

11 2. Les ajouts : Pour obtenir certaines caractéristiques ou simplement pour des raisons économiques, lors de la fabrication du ciment, il est possible de substituer où d'intégrer une partie des constituants. D'après la norme EN, on à deux types d'additions : Type I (addition inerte) Type II (pouzzolanes et additions à caractère hydraulique latent).

12

13 3. Les adjuvants : II s'agit de produits en faible dosage ajoutés au béton afin d'améliorer certaines qualités. Ce sont des produits organiques (polymères), synthétisés. On distingue essentiellement les adjuvants accélérateurs ou retardateurs de prise, les adjuvants réducteurs d'eau (plastifiant) et hauts réducteurs d'eau (super plastifiant ou fluidifiant). Le dosage en adjuvants n'excède pas 5% de la masse du ciment.

14 Mode d action (mécanisme d action): Ils agissent de deux manières : En s'adsorbant sur les particules de ciment, ils réduisent les forces d'attraction inter granulaires. En créant des forces de répulsion : encombrement stérique des molécules ou répulsion électrostatique. En effet, ces molécules sont généralement de charge négative.

15 II. Classification des bétons Le béton est classé selon : La résistance mécanique : - béton ordinaire..inférieure à 50 MPa. - béton à haute performance entre50 et 80 MPa. - béton à très haut performance...entre 80 et 150 MPa. - béton exceptionnel...supérieure à 150 MPa. La masse volumique : - béton extra lourd..supérieur à 2500 kg/m 3 - béton lourd entre 1800 et 2500 kg/m 3 - béton léger entre 500 et 1800 kg/m 3 - béton extra léger...inférieure à 500 kg/m 3

16 III. BÉTONS SPÉCIAUX En vue de leurs utilisation spéciales, les bétons spéciaux ont été conçus. Les bétons spéciaux désignent un ensemble de matériaux variés permettant de construire plus durable et plus rapide et plus économique. Ces bétons sont destinés à des applications spéciales dans le domaine de construction.

17 Différents types de béton : Parmi ces bétons, il faut citer : Les bétons fluides : sont des bétons qui nécessitent une fluidité importante afin de réaliser des éléments de structure à temps très courte : comme les bétons autoplaçants. Béton fluide [1]

18 Les bétons de hautes et très hautes performances BHP et BTHP : sont destinées aux ouvrages spéciaux qui nécessitent une haute résistance à court et long terme c-a-d une bonne durabilité. Béton (BHP)[1]

19 Les bétons légers : sont utilisés dans les applications ou le poids des éléments soit minimal. Ils sont utilisés aussi pour l isolation thermique. Béton léger [1]

20 Les bétons fibrés : sont des bétons a forte résistance à la traction, et sont utilisés dans les éléments (de faible épaisseur comme les voiles) sollicités en traction. Le rôle des fibres est de limités les fissures provoqué lors du chargement. Les bétons à prise et durcissement rapides Les bétons réfractaires Béton fibrés [1]

21 FABRICATION ET MISE EN OUVRE DES BÉTONS 1. FABRICATION : Les méthodes de fabrication du béton sont adaptées à la nature du chantier et aux types de béton à réaliser. Le béton est fabriqué principalement dans des centrales de BPE (Béton Prêt à l Emploi): des centrales à béton du chantier, ou dans des bétonnières pour les petits chantiers.

22 Avant la fabrication du béton, il est nécessaire de: Connaitre les caractéristiques des constituants (ciment, granulats, eau et adjuvant), ainsi que la régularité de ces constituants. Déterminer la composition du béton et faire les essais de vérification au laboratoire. Cela dépend de la nature du béton à réaliser (nature d ouvrage, propriétés du béton).

23 2. MISE EN ŒUVRE DU BÉTON : Selon la destination d'ouvrage finale et les performances recherchés, les bétons nécessitent une mise en œuvre particulière. Cette mise en œuvre se déroule en plusieurs étapes avec des précautions et techniques particulières, en prenant en compte les contraintes climatiques. De la sortie du malaxeur à l'ouvrage fini, le béton passe par différentes phases: transport, coulage dans un coffrage, serrage, maturation, démoulage et cure.

24 Bétonnière Fabrication du béton Malaxeur à béton Centrale à béton Sur chantier Transport Camion malaxeur Coulage, serrage et maturation Coffrage, vibration Démoulage et Cure du béton

TECHNOLOGIE DES BÉTONS

TECHNOLOGIE DES BÉTONS TECHNOLOGIE DES BÉTONS Fait par: SAFI Brahim PROGRAMME Chapitre 1 : Généralité sur les bétons Définition, constituants, classifications des bétons Chapitre 2: Caractéristiques principales du béton Etat

Plus en détail

LE BETON PAR Abderrazek KALLEL 25/11/2008

LE BETON PAR Abderrazek KALLEL 25/11/2008 SEMINAIRE SUR LE BETON ARME ARMATURES & BETONS 2EME INTERVENTION LE BETON PAR Abderrazek KALLEL 25/11/2008 25/11/2008 Abderrazek KALLEL 1 SOMMAIRE INTRODUCTION LES CONSTITUANTS DU BETON LES CIMENTS LES

Plus en détail

Les adjuvants pour bétons et co-produitsindustriels

Les adjuvants pour bétons et co-produitsindustriels Les adjuvants pour bétons et co-produitsindustriels Journée d information AFOCO Jeudi 6 juin 2013 METZ Technopole jean-philippe.bigas@chryso.com 6 Juin 2013 Ecole Notionale d Ingénieurs de Metz CHRYSO,

Plus en détail

NF EN 13670 / CN février 2013 Exécution des structures en béton

NF EN 13670 / CN février 2013 Exécution des structures en béton NF EN 13670 / CN février 2013 Exécution des structures en béton Norme NF EN 206-1 / CN décembre 2012 Béton Spécification, performance, production et conformité Complément national à la norme NF EN 206-1

Plus en détail

Les bétons. 3.1 Définition

Les bétons. 3.1 Définition Chapitre3 Les bétons 3.1 Définition 3.2 Les constituants du béton 3.2.1 - Le ciment 3.2.2 - Les granulats 3.2.3 - L eau 3.2.4 - Les adjuvants 3.2.5 - Les additions 3.3 La prise du béton 3.4 La plasticité

Plus en détail

Liant autopercolant pour enrobés

Liant autopercolant pour enrobés P R O D U I T S S P É C I A U X Liant autopercolant pour enrobés Percocem Liant autopercolant pour enrobés domaines d application Percocem est un produit permettant de réaliser des sols à très hautes performances.

Plus en détail

Le béton est un géomateriau composite, composé essentiellement de ciment + eau + granulats.

Le béton est un géomateriau composite, composé essentiellement de ciment + eau + granulats. Chapitre III: Le ciment. 1. Définitions Le ciment est un liant hydraulique c'est-à-dire : il est capable de faire prise, de durcir et de développer des résistances à l air comme dans l eau. Le béton est

Plus en détail

Chapitre I ; Généralité, classement des matériaux et leur propriétés 2011

Chapitre I ; Généralité, classement des matériaux et leur propriétés 2011 ENSH LE 10/04/2011 Chapitre I : GÉNÉRALITÉS, CLASSEMENT DES MATÉRIAUX ET LEURS PROPRIÉTÉS 1.1 Généralité Sont considérés comme matériaux de construction tous les matériaux utilisés pour la réalisation

Plus en détail

Production du béton en pratique. On a discuté. Le pratique

Production du béton en pratique. On a discuté. Le pratique Production du béton en pratique On a discuté Composants du béton Le processus de durcissement L importance de l eau ajouté e/c Propritées à jeune âge Resistance mechanique Changement de dimension et fissuration

Plus en détail

CIMENT FONDU BATIMENT / TRAVAUX PUBLICS / INDUSTRIES

CIMENT FONDU BATIMENT / TRAVAUX PUBLICS / INDUSTRIES Fiche commerciale CIMENT FONDU BATIMENT / TRAVAUX PUBLICS / INDUSTRIES Référence FC-CFL-GE-FR-LAF-11/04 Description Ciment à durcissement rapide qui permet la mise en service des bétons entre 6 et 24 h

Plus en détail

Les adjuvants stabilisateurs d affaissement

Les adjuvants stabilisateurs d affaissement Les stabilisateurs d affaissement Congrès Été Lac Leamy 21 août 2014 Bruce Labrie, ing. Conseiller technique BASF Canada Inc. Contenu de la présentation Les avantages d un béton stable Efficacité des opérations

Plus en détail

BétonlabFree 3 Leçon N 2 Compacité Indice de serrage. François de Larrard. Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes

BétonlabFree 3 Leçon N 2 Compacité Indice de serrage. François de Larrard. Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes BétonlabFree 3 Leçon N 2 Compacité Indice de serrage François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes Plan de la leçon Compacité, porosité Effet du mode de mise en place

Plus en détail

Roche sédimentaire CALCAIRE. Propriétés et utilisation

Roche sédimentaire CALCAIRE. Propriétés et utilisation Roche sédimentaire CALCAIRE Propriétés et utilisation Roche sédimentaire Calcaire Aspects Matériaux - Ressources Aspects environnementaux Aspects géotechniques Roche sédimentaire CALCAIRE Aspects Matériaux

Plus en détail

sable 0-8 gravier 8-32

sable 0-8 gravier 8-32 CHAPITRE 10 Dans ce chapitre, tu vas apprendre à calculer les quantités de matériaux nécessaire à l'exécution d'un objet en béton. A la fin de ce chapitre, tu seras capable de calculer les quantités de

Plus en détail

Béton bitumineux à froid. Luc VALERY

Béton bitumineux à froid. Luc VALERY Béton bitumineux à froid Luc VALERY «Les Techniques à froid sont dans le coup.» - Économies d énergie - Réduction des émissions de GES BBF: béton bitumineux à froid - Avec matériaux neufs - Avec agrégats

Plus en détail

ÉVOLUTION DE LA NORMALISATION. Béton de structures Constituants du bétonb Béton routier

ÉVOLUTION DE LA NORMALISATION. Béton de structures Constituants du bétonb Béton routier ÉVOLUTION DE LA NORMALISATION Béton de structures Constituants du bétonb Béton routier BÉTON NF EN 206-1 Normes constituants du béton Ciments NF EN 197-1 Granulats NF EN 12620 + XP P 18-545 Eau de gâchage

Plus en détail

Règles particulières de la marque NM BPE (NM 019)

Règles particulières de la marque NM BPE (NM 019) Règles de certification NM BPE 1 Référentiels Règles générales de la marque NM Règles particulières de la marque NM BPE (NM 019) La norme NM 10.1.008 et les normes auxquelles elle se réfère (Annexe I des

Plus en détail

Fiche n VII-2 "Fabrication des bétons en centrale Transport et réception sur chantier"

Fiche n VII-2 Fabrication des bétons en centrale Transport et réception sur chantier Fiche n VII-2 "Fabrication des bétons en centrale Transport et réception sur chantier" La fabrication en centrale et le transport par bétonnière portée (toupie) sont de la responsabilité du fournisseur

Plus en détail

2.2 Les adjuvants. 2.2.1 - Historique. 2.2.2 - Rôle des adjuvants

2.2 Les adjuvants. 2.2.1 - Historique. 2.2.2 - Rôle des adjuvants Chapitre 2 Les constituants des bétons et des mortiers 2.2 Les adjuvants 2.2.1 - Historique 2.2.2 - Rôle des adjuvants Dès les origines de la fabrication du béton de ciment Portland, commencent les recherches

Plus en détail

Chapitre 2: Propriétés générales des Matériaux

Chapitre 2: Propriétés générales des Matériaux 1. Introduction Chapitre 2: Propriétés générales des Matériaux Les propriétés principales des matériaux peuvent être divisées en plusieurs groupes tels que: Propriétés physiques: (la densité; la masse

Plus en détail

LES ENROBES D ASSISESD

LES ENROBES D ASSISESD LES ENROBES D ASSISESD Graves Bitumes (GB) Enrobés à Module Élevé (EME) Les Enrobés Bitumineux : Formulation, Fabrication, Mise en Place - Montréal 2006 1 TERMINOLOGIE Bétons bitumineux Couche Base Base

Plus en détail

LA FUMEE DE SILICE : L addition incontournable pour des bétons durables. Norme NF EN Alain PICOT CONDENSIL

LA FUMEE DE SILICE : L addition incontournable pour des bétons durables. Norme NF EN Alain PICOT CONDENSIL Norme NF EN 206-1 Alain PICOT CONDENSIL STRUCTURES EN BÉTON NORMES DE DIMENSIONNEMEN T EUROCODE 0 EUROCODE 1 NORMES Produits préfabriqués structuraux en béton et NF EN 13369 NORMES D ESSAIS - Sur béton

Plus en détail

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments 1.3 Caractéristiques et emplois des ciments L industrie cimentière met aujourd hui à la disposition de l utilisateur un grand nombre de ciments qui présentent des caractéristiques précises et adaptées

Plus en détail

INCENDIE. Les mousses extinctrices INCENDIE 1

INCENDIE. Les mousses extinctrices INCENDIE 1 INCENDIE INCENDIE 1 BUT A l issue de la séquence vous pourrez définir : - la mousse - son mode de fonctionnement - le matériel nécessaire à sa production Définition Une mousse extinctrice est un agrégat

Plus en détail

CONCEPTION ET REALISATION DE PALES DE PETITES EOLIENNES

CONCEPTION ET REALISATION DE PALES DE PETITES EOLIENNES CONCEPTION ET REALISATION DE PALES DE PETITES EOLIENNES Professeur MLIHA TOUATI Mohammed Ecole Mohammadia d Ingénieurs Rabat Maroc PLAN DE L EXPOSE CLASSES DE MATERIAUX MATERIAUX UTILISES DANS LES EOLIENNES

Plus en détail

Utilisation des ajouts cimentaires au Québec

Utilisation des ajouts cimentaires au Québec The linked image cannot be displayed. The file may have been moved, renamed, or deleted. Verify that the link points to the correct file and location. Utilisation des ajouts cimentaires au Québec Jacques

Plus en détail

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Formulation des bétons

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Formulation des bétons Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires Formulation des bétons Introduction Définition du béton Mélange homogène de ciment, eau, granulats et, le plus souvent, adjuvants

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS LIANTS de Production Française

LES DIFFÉRENTS LIANTS de Production Française LES DIFFÉRENTS LIANTS de Production Française CIMENT CALCIA Conditionnement : sac papier biodégradable de 35 kg Appellation : Technocem 32,5 R Ciment d utilisation courante Domaine d application : Résistance

Plus en détail

Cahier Des Charges. d emploi et de mise en œuvre accepté par SOCOTEC pour : Cheville à frapper INCO II

Cahier Des Charges. d emploi et de mise en œuvre accepté par SOCOTEC pour : Cheville à frapper INCO II Cahier Des Charges d emploi et de mise en œuvre accepté par SOCOTEC pour : Cheville à frapper INCO II Support : béton brique pleine parpaing plein Cahier des Charges Référence : EAD908/1 Validité : 30/06/01

Plus en détail

Fin de vie et recyclage des

Fin de vie et recyclage des Fin de vie et recyclage des matériaux du bâtiment Salon BatiEco 2009 Benjamin TRINEL Ingénieur Matériaux et Environnement du LERM 30 janvier 2009 1 SOMMAIRE Quantification du gisement en France Quelques

Plus en détail

BétonlabPro 3 Leçon N 13 Formulation, homogénéité et pompabilité

BétonlabPro 3 Leçon N 13 Formulation, homogénéité et pompabilité BétonlabPro 3 Leçon N 13 Formulation, homogénéité et pompabilité François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes Plan de la leçon Introduction Ressuage Ségrégation Pompabilité

Plus en détail

Liant créatif. Sommaire. Effix Design. Particularités. Domaines d application NOUVEAU. Liant créatif

Liant créatif. Sommaire. Effix Design. Particularités. Domaines d application NOUVEAU. Liant créatif Liant créatif NOUVEAU Liant créatif Effix Design Définition Issu de la famille des MUHP, Mortiers Ultra Haute Performance, Effix Design se distingue par sa capacité à se plier, en beauté, aux fantaisies

Plus en détail

Matériaux Minéraux : Les liants minéraux, Céramiques, et Verres

Matériaux Minéraux : Les liants minéraux, Céramiques, et Verres Matériaux Minéraux : Les liants minéraux, Céramiques, et Verres Tous ces matériaux, dits céramiques, sont des matériaux non organiques, non métalliques et peuvent englober aussi les verres qui sont essentiellement

Plus en détail

MURS ET SOLS EN RÉSINE COULÉE POUR SALLES BLANCHES ET SALLES PROPRES Sikafloor / Sikagard

MURS ET SOLS EN RÉSINE COULÉE POUR SALLES BLANCHES ET SALLES PROPRES Sikafloor / Sikagard MURS ET SOLS EN RÉSINE COULÉE POUR SALLES BLANCHES ET SALLES PROPRES Sikafloor / Sikagard Ces dernières années, le groupe Sika a développé de nouvelles solutions pour revêtements de sols et de murs en

Plus en détail

PROPRIÉTES DES MATERIAUX

PROPRIÉTES DES MATERIAUX Propriétés physiques PROPRIÉTES DES MATERIAUX La densité: elle indique le poids d un matériau en tenant compte de sa taille. Un matériau lourd et qui occupe peu de volume est très dense, par exemple c

Plus en détail

Commission Permanente de la Normalisation des Matériaux de Construction

Commission Permanente de la Normalisation des Matériaux de Construction Commission Permanente de la Normalisation des Matériaux de Construction C l a u s e s T e c h n i q u e s CIMENTS C. T. 2 / 1 9 9 4 Composition et Spécifications 1 C l a u s e s T e c h n i q u e s CIMENTS

Plus en détail

Dr E. Boehm-Courjault EPFL- LMC

Dr E. Boehm-Courjault EPFL- LMC Dr E. Boehm-Courjault EPFL- LMC 1. Définition et classification 2. Argiles et constructions en terre 3. Plâtre 4. Chaux 5. Chaux hydraulique 6. Ciment prompt 2 Liant : produit utilisé pour lier ou agglomérer

Plus en détail

Execution de chapes doc. DTU 26.2 mai 1993

Execution de chapes doc. DTU 26.2 mai 1993 Execution de chapes doc. DTU 26.2 mai 1993 3.1 Prescriptions communes 3.1.1 Nettoyage du support Le support doit être nettoyé des dépôts, déchets, pellicules de plâtre ou autres matériaux provenant des

Plus en détail

2

2 1 2 3 4 5 6 Selon la partie 5.2.4.3.2. «Ajout d eau sur le chantier» de la norme A23.1 5.2.4.3.2 Ajout d eau sur le chantier Lorsque l affaissement du béton est inférieur àla valeur prescrite, de l eau

Plus en détail

5.1 - Pompage du béton 5.2 - Mise en œuvre des Bétons Autoplaçants 5.3 - Mise en œuvre des Bétons à Hautes Performances

5.1 - Pompage du béton 5.2 - Mise en œuvre des Bétons Autoplaçants 5.3 - Mise en œuvre des Bétons à Hautes Performances Chapitre5 Techniques de mise en œuvre 5.1 - Pompage du béton 5.2 - Mise en œuvre des Bétons Autoplaçants 5.3 - Mise en œuvre des Bétons à Hautes Performances 55 Chapitre 5 Techniques de mise en œuvre 5.1

Plus en détail

Béton et constituants du béton

Béton et constituants du béton Béton et constituants du béton Un recueil sur CD-ROM Référence : 3131871CD ISBN : 978-2-12-131871-4 Année d édition : 2013 Analyse Sous son apparente simplicité, le béton est en réalité très complexe.

Plus en détail

Les premiers ciments dataient de l'égypte Ancienne. Ils fabriquaient en fait du plâtre à partir de gypse. 150 C. CaSO 4 ½ H 2 O Plâtre

Les premiers ciments dataient de l'égypte Ancienne. Ils fabriquaient en fait du plâtre à partir de gypse. 150 C. CaSO 4 ½ H 2 O Plâtre Les ciments I_ Généralités A. Définitions Un ciment est une substance que l'on met en place sous forme de pâte et qui durcit grâce à des réactions chimiques lorsque l'on ajoute de l'eau. On parle de liant

Plus en détail

REALISATION DE PRISES MOULEES EN ALUMINIUM

REALISATION DE PRISES MOULEES EN ALUMINIUM REALISATION DE PRISES MOULEES EN ALUMINIUM I - INTRODUCTION Avant de commencer à vous expliquer la conception de prises d escalade en aluminium coulé, je vais vous donner quelques notions de fonderie afin

Plus en détail

LES METHODES DE COMPOSITION DE BETON

LES METHODES DE COMPOSITION DE BETON LES METHODES DE COMPOSITION DE BETON Safi B. 1 I- METHODES DE COMPOSITION DES BETONS L étude de la composition d un béton, consiste à définir le mélange optimal des différents granulats dont on dispose

Plus en détail

Matériaux : Désignation normalisée Cours

Matériaux : Désignation normalisée Cours Matériaux : Désignation normalisée Cours - Aciers - Fontes - Aluminium et ses alliages - Cuivre et ses alliages - Thermoplastiques - Thermodurcissables - Elastomères - Céramiques - Matériaux composites.

Plus en détail

2.1 Qu est-ce que le béton?

2.1 Qu est-ce que le béton? 1 Historique L ingénieur Bélidor, auteur de «L architecture hydraulique» (1737) étudia la composition du béton et introduisit le mot béton dans son sens actuel. L invention du ciment par Louis Vicat en

Plus en détail

RENFORCEMENT D'UNE BUSE METALLIQUE PAR COQUE TRES MINCE EN BETON DE FIBRES METALLIQUES PROJETE. Alain Maguet

RENFORCEMENT D'UNE BUSE METALLIQUE PAR COQUE TRES MINCE EN BETON DE FIBRES METALLIQUES PROJETE. Alain Maguet RENFORCEMENT D'UNE BUSE METALLIQUE PAR COQUE TRES MINCE EN BETON DE FIBRES METALLIQUES PROJETE Alain Maguet Le contexte Ouvrages dimensionnés et réalisés pour pour assurer le franchissement hydraulique

Plus en détail

Le L.A.B. Engagés, ensemble, vers la réussite. LE L.A.B - LESQUIN ASSISTANCE BUSINESS Le centre technique d EQIOM

Le L.A.B. Engagés, ensemble, vers la réussite. LE L.A.B - LESQUIN ASSISTANCE BUSINESS Le centre technique d EQIOM Le L.A.B Engagés, ensemble, vers la réussite LE L.A.B - LESQUIN ASSISTANCE BUSINESS Le centre technique d EQIOM Le L.A.B Le Lesquin Assistance Business, centre technique d'eqiom a été créé en 2015. Il

Plus en détail

Le logiciel BétonlabPro 2 Bases scientifiques - Principes de fonctionnement

Le logiciel BétonlabPro 2 Bases scientifiques - Principes de fonctionnement Le logiciel BétonlabPro 2 Bases scientifiques - Principes de fonctionnement François de Larrard, Thierry Sedran Robert Le Roy, Laetitia d Aloia Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Plan de l exposé

Plus en détail

- Le moulage en coquille par gravité. - Le moulage en coquille sous pression. - La matière (Point de fusion et fluidité à l état fondu)

- Le moulage en coquille par gravité. - Le moulage en coquille sous pression. - La matière (Point de fusion et fluidité à l état fondu) 1.1- Principe Le moulage des métaux et polymères 1- Généralités Le moulage d une pièce est réalisé en remplissant le moule par un matériau en fusion. Ensuite le refroidissement assure la solidification

Plus en détail

Prévention des désordres dus à la réaction alcalisgranulats

Prévention des désordres dus à la réaction alcalisgranulats Strength. Performance. Passion. Prévention des désordres dus à la réaction alcalisgranulats (RAG) Introduction La réaction alcalis-granulats est un mécanisme d endommagement affectant sur le long terme

Plus en détail

TECHNIQUES SPECIALES DU BATIMENT

TECHNIQUES SPECIALES DU BATIMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

Prise en compte des Risques Sismiques pour les Ouvrages d Art

Prise en compte des Risques Sismiques pour les Ouvrages d Art Prise en compte des Risques Sismiques pour les Ouvrages d Art Renforcement des ouvrages d art par matériaux composites SADONE Raphaëlle, CETE de Lyon, DOA Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

VOUS AVEZ DIT CIMENTS VERTS?

VOUS AVEZ DIT CIMENTS VERTS? VOUS AVEZ DIT CIMENTS VERTS? ATTENTION AUX FAUSSES INNOVATIONS! Le terme de "ciments verts" est trompeur! Il est employé dans la presse depuis plusieurs années. Il est également utilisé pour qualifier

Plus en détail

2 La chimie des chaux hydrauliques naturelles

2 La chimie des chaux hydrauliques naturelles Maisons Paysannes de France Délégation de la Moselle Thomas Schuler, délégué-adjoint (Vallée de la Seille), professeur de physique-chimie Dernière mise à jour janvier 2013 2 La chimie des chaux hydrauliques

Plus en détail

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments 1.3 Caractéristiques et emplois des ciments L industrie cimentière met aujourd hui à la disposition de l utilisateur un grand nombre de ciments qui présentent des caractéristiques bien définies et adaptées

Plus en détail

LISTE DES PRIX COMMANDE SPÉCIALE

LISTE DES PRIX COMMANDE SPÉCIALE Toute la beauté de la pierre naturelle...sans les coûts du maçon LISTE DES PRIX COMMANDE SPÉCIALE POUR RENSEIGNEMENTS: POLYROCHE BUREAU DU CHEF (514) 312-4087 1-888-963-1333 Ext.1 VUE D'ENSEMBLE DE NOTRE

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.6 Les méthodes de construction 1.6.1 Les cintres de coffrage 1.6.2 Quelques cas particuliers Version 1.0 A Prof. André Oribasi 1.6.1

Plus en détail

Béton et constituants du béton

Béton et constituants du béton Béton et constituants du béton Recueil sur CD-ROM Référence : 3131861CD ISBN : 2-12-131861-5 Année d édition : 2007 Analyse Fabriqué à partir de matériaux de base simples, gravillons, sable et ciment,

Plus en détail

TUYAUTERIE - ROBINETTERIE - MATÉRIEL DE STOCKAGE TUBES ACIERS

TUYAUTERIE - ROBINETTERIE - MATÉRIEL DE STOCKAGE TUBES ACIERS Risques et Pécautions liés au Matériel TUYAUTERIE - ROBINETTERIE - MATÉRIEL DE STOCKAGE Ingénieurs en Sécurité Industrielle TUBES ACIERS I - DIAMÈTRES DES TUBES... 1 1 - Normes Américaines - ANSI...1 2

Plus en détail

Ragréages MUR Produits d accrochage MAÇONNERIE & GROS ŒUVRE

Ragréages MUR Produits d accrochage MAÇONNERIE & GROS ŒUVRE GAMME GROS ŒUVRE Ragréages MUR Produits d accrochage ENDUITS Mortiers NOS SOLUTIONS POUR VOS TRAVAUX MAÇONNERIE & GROS ŒUVRE ENDUITS DE RAGRÉAGES DE MURS PRB PLANIMUR TOP Enduit fin de lissage et de finition

Plus en détail

NORME NF EN Les bétons prêts à l emploi sont fabriqués en centrale et livrés sur chantier par camion malaxeur (toupie).

NORME NF EN Les bétons prêts à l emploi sont fabriqués en centrale et livrés sur chantier par camion malaxeur (toupie). NORME NF EN 206-1 On distingue deux types de BPE : -les bétons à propriétés spécifiés (BPS) : désignés par la commande. -les bétons à composition prescrite (BCP) : défini par le client. Fabrication : Le

Plus en détail

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l. PRODUITS ET REVETEMENTS POUR CONSTRUCTION CIVILE CAHIER DES CHARGES FIBRES METALLIQUES

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l. PRODUITS ET REVETEMENTS POUR CONSTRUCTION CIVILE CAHIER DES CHARGES FIBRES METALLIQUES JRP PRODUITS ET REVETEMENTS POUR CONSTRUCTION CIVILE CAHIER DES CHARGES FIBRES METALLIQUES Concernant l utilisation du procédé FIBRATOP M dans les TRAVAUX de dallages. En vue : - D AUGMENTER LA RESISTANCE

Plus en détail

Chapitre. Matériaux. 1.1 Notations utilisées dans ce chapitre

Chapitre. Matériaux. 1.1 Notations utilisées dans ce chapitre Chapitre 1 Matériaux 1.1 Notations utilisées dans e hapitre A Aire de la setion C s Constante dépendant du type de mûrissement C t Coeffiient de fluage (C t = ε sp /ε i ) C u Coeffiient de fluage ultime

Plus en détail

POSTULAT DU PROCEDE VEGETAL BUILDING

POSTULAT DU PROCEDE VEGETAL BUILDING Le 31 janvier 2014 L ESPRIT DURABLE POSTULAT DU PROCEDE La conception du matériau VEGETAL BUILDING est basée sur une constatation que tous matériaux porteurs actuellement (le béton, la brique, le béton

Plus en détail

Phase D.C.E. Dossier Concepteur Bâtiment

Phase D.C.E. Dossier Concepteur Bâtiment MAITRE D OUVRAGE Université des Antilles et de la Guyane Ville de Kourou Réhabilitation des bâtiments de l IUT de Kourou en Guyane BET BATIMENT : INGENIERIE PLUS et IASG Phase D.C.E. Dossier Concepteur

Plus en détail

Chapitre IV: Le Béton de ciment.

Chapitre IV: Le Béton de ciment. Chapitre IV: Le Béton de ciment. 1. Généralités Le béton est un géomateriau composite, composé essentiellement de ciment + eau + granulats. Une Pate = Ciment + Eau. Un mortier = Ciment + Eau + Sable. Un

Plus en détail

Fortico 5R. Ciment Portland à la fumée de silice CEM II/A-D 52,5 R Fiche d information de Holcim (Suisse) SA

Fortico 5R. Ciment Portland à la fumée de silice CEM II/A-D 52,5 R Fiche d information de Holcim (Suisse) SA Ciment Portland à la fumée de silice CEM II/A-D 52,5 R Fiche d information de Holcim (Suisse) SA Le Fortico 5R est un ciment Portland à la fumée de silice, qui contient environ 8% de fumée de silice de

Plus en détail

Du verre recyclé sur nos routes : une idée qui fait du chemin

Du verre recyclé sur nos routes : une idée qui fait du chemin Du verre recyclé sur nos routes : une idée qui fait du chemin Incorporation de verre postconsommation dans les structures de chaussée et les enrobés bitumineux L utilisation de verre récupéré par la collecte

Plus en détail

Matériaux de démolition et graves de recyclage

Matériaux de démolition et graves de recyclage CoTITA Méditerranée Journée du 14 novembre 2013 Nouvelles solutions économiques et performantes Matériaux de démolition et graves de recyclage Marc-Stéphane GINOUX LR d Aix-en-Provence Crédit photo : Arnaud

Plus en détail

Les Hydrofuges. Les Hydrofuges liquides. Les Hydrofuges poudres

Les Hydrofuges. Les Hydrofuges liquides. Les Hydrofuges poudres Les Hydrofuges Un hydrofuge de masse est un adjuvant qui réduit l absorption capillaire du béton durci. Les Hydrofuges liquides CIMFUGE SP 110 CIMFLUID 231 (HYDROFUGE) 112 Les Hydrofuges poudres CIMFUGE

Plus en détail

Construire des Ouvrages d'art en Béton Matériau béton Fabrication en centrale BPE Mise en oeuvre

Construire des Ouvrages d'art en Béton Matériau béton Fabrication en centrale BPE Mise en oeuvre Construire des Ouvrages d'art en Béton Matériau béton Fabrication en centrale BPE Mise en oeuvre S. ARNAUD (DLL) 19-20 janvier 2011 Matériau béton Matériau de construction le plus utilisé dans le monde

Plus en détail

POZZOLITH 555. Accélérateur de prise sans chlore.

POZZOLITH 555. Accélérateur de prise sans chlore. POZZOLITH 555 Accélérateur de prise sans chlore. Description Le POZZOLITH 555 est un adjuvant liquide destiné à accélérer la prise du béton. Il permet la fabrication d un béton par faibles températures.

Plus en détail

LES COFFRAGES. Le coffrage est une structure provisoire qui permet de donner à un ouvrage en béton armé sa forme définitive.

LES COFFRAGES. Le coffrage est une structure provisoire qui permet de donner à un ouvrage en béton armé sa forme définitive. LES COFFRAGES I - DEFINITION Le coffrage est une structure provisoire qui permet de donner à un ouvrage en béton armé sa forme définitive. II - RÔLE ET FONCTION D UN COFFRAGE Un coffrage quel qu il soit,

Plus en détail

PROGRAMME PROVISOIRE DE FORMATION Terre Typha

PROGRAMME PROVISOIRE DE FORMATION Terre Typha MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DES ETABLISSEMENTS CLASSES Programme National de réduction des émissions de GES A travers l Efficacité Energétique

Plus en détail

Journée technique. Rappel sur la norme béton NF EN 206/CN. Sarah Devimeux Cerema Normandie-Centre

Journée technique. Rappel sur la norme béton NF EN 206/CN. Sarah Devimeux Cerema Normandie-Centre Rappel sur la norme béton NF EN 206/CN Sarah Devimeux Cerema Normandie-Centre Sommaire I- Historique II- Rappels généraux III- Principales évolutions I- Historique 2 ème tirage NF EN 206-1 : avril 2004

Plus en détail

LES PROCÉDÉS DE STABILISATION POUR AMÉNAGEMENTS

LES PROCÉDÉS DE STABILISATION POUR AMÉNAGEMENTS LES PROCÉDÉS DE STABILISATION POUR AMÉNAGEMENTS La stabilisation des sols est une technique très ancienne, certaines voies romaines sont encore là pour en témoigner! Aujourd hui, ce procédé est remis au

Plus en détail

CHAPITRE -4- MATERIAUX, MELANGES ET PROCEDURES

CHAPITRE -4- MATERIAUX, MELANGES ET PROCEDURES CHAPITRE -4- MATERIAUX, MELANGES ET PROCEDURES 4.1 Introduction : Il est nécessaire de connaître les caractéristiques physiques des constituants d un béton avant de faire l étude de la composition théorique

Plus en détail

NORMES INOX. Ces normes sont classées comme suit : 1 Conception et calcul. 2 Produits sidérurgiques. 3 Soudage et produits consommables

NORMES INOX. Ces normes sont classées comme suit : 1 Conception et calcul. 2 Produits sidérurgiques. 3 Soudage et produits consommables Revue Construction Métallique NORMES INOX par J.-P. PESCATORE 1 En quelques années, des progrès importants ont été réalisés dans la connaissance du comportement structurel de l acier inoxydable, y compris

Plus en détail

L élève connait la fabrication de l'aluminium, ses alliages, ses propriétés, les techniques d'interventions et les précautions à prendre.

L élève connait la fabrication de l'aluminium, ses alliages, ses propriétés, les techniques d'interventions et les précautions à prendre. TECHNOLOGIE Nom :... Classe :...... DATE :../. /. S2-1.1 L'aluminium L'aluminium S2. La réparation en carrosserie Objectifs opérationnels : L élève connait la fabrication de l'aluminium, ses alliages,

Plus en détail

CIMENTS CPJ - CEM II/B

CIMENTS CPJ - CEM II/B CIMENTS Classification et types de ciment Les ciments doivent être identifiés au moins par leur type et par unchiffre indiquant la classe de résistance. Si l'on doit indiquer que leciment a une résistance

Plus en détail

Club CDOA, 28 juin 2005

Club CDOA, 28 juin 2005 Club CDOA, 28 juin 2005 Présentation de la nouvelle norme béton NF EN 2061 Jean Schwartz, LRPC de Nancy Clément Bonifas, LRPC de SaintQuentin Charles Kleinclauss, LRPC de Strasbourg PROGRAMME Présentation

Plus en détail

Travaux d'enduits de mortiers

Travaux d'enduits de mortiers NF DTU 26.1 P1-1 Avril 2008 P 15-201-1-1 Travaux de bâtiment Travaux d'enduits de mortiers Partie 1-1 : Cahier des clauses techniques E : Building works Rendering and plastering works done with mortars

Plus en détail

Procédés et mise en forme des matériaux: Les produits céramiques

Procédés et mise en forme des matériaux: Les produits céramiques UNIVERSITÉ DE BOUMERDES FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR F.S.I DEPARTEMENT GENIE DES MATERIAUX Procédés et mise en forme des matériaux: Les produits céramiques Mr. SAFI Brahim 1. Définition : La racine

Plus en détail

Chapitre II ; Le ciment Portland 2011

Chapitre II ; Le ciment Portland 2011 CHPITRE II LE CIMENT 2.1 Définitions a. Liant hydraulique : des poudres finement brayées qui avec le contact d eau font prise et durcissent sous des processus physico-chimiques complexes. b. Ciment : Le

Plus en détail

Chaux de Terroirs Fiches Techniques. janvier 2012. Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com

Chaux de Terroirs Fiches Techniques. janvier 2012. Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com Chaux de Terroirs Fiches Techniques janvier 2012 Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com Sommaire Batidol Chaubat Chaubor... p. 3... p. 4... p. 5 p. 2 Fiche Technique v03 / 12 2011 BATIDOL Chaux

Plus en détail

Ravoirage et chape humide prête à carreler

Ravoirage et chape humide prête à carreler Ravoirage et chape humide prête à carreler 1. Généralités Les chapes sont destinées à être recouvertes par un revêtement; elles ont plusieurs fonctions : assurer la mise à niveau, afin que l état de surface

Plus en détail

20/02/2017 CONSTRUCTION 4: FILIERE BETON

20/02/2017 CONSTRUCTION 4: FILIERE BETON CONSTRUCTION 4: FILIERE BETON 1 Introduction De la fin du 19 ème siècle à nos jours, l histoire du béton armé a profondément façonné l art de bâtir. On ne peut tenter de prévenir l avenir de la construction

Plus en détail

Béton auto compactant SCC Propriétés à l état frais et durci Présentation d applications sur chantier. Technologie béton Vigier

Béton auto compactant SCC Propriétés à l état frais et durci Présentation d applications sur chantier. Technologie béton Vigier Béton auto compactant SCC Propriétés à l état frais et durci Présentation d applications sur chantier Kurt Strahm Ivo Haefeli Technologie béton Vigier Technologie béton Vigier Sommaire Béton autocompactant

Plus en détail

Traitement des sols Point sur la normalisation Daniel Puiatti UPC/DPST

Traitement des sols Point sur la normalisation Daniel Puiatti UPC/DPST Traitement des sols Point sur la normalisation Daniel Puiatti UPC/DPST Normes traitement : aperçu général TC51 : Ciment et chaux de construction CEN/TCs Liants (*) Méthodologie d étude en laboratoire TC104

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Questions Quelle phase contribue le plus au développement de la résistance du béton de ciment de Portland? Quels sont les produits principaux d'hydratation de cette phase? Le gypse

Plus en détail

Nouvelle norme NF EN : 2012

Nouvelle norme NF EN : 2012 LES CIMENTS FICHES CONSEILS LA PEFORMANCE CONSTRUCTIVE Nouvelle norme NF EN 197-1 : 2012 SOMMAIRE Rappel de la norme NF EN 197-1 : 2001 2 et 3 La marque NF-Liants hydrauliques en plus 4 Ce qui change dans

Plus en détail

Monique Cerro Thierry Baruch Enduits terre & leur décor, mode d emploi

Monique Cerro Thierry Baruch Enduits terre & leur décor, mode d emploi Monique Cerro Thierry Baruch Enduits terre & leur décor, mode d emploi Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-12813-0 Utiliser la terre pour les enduits II le filtrage ; il est nécessaire dans certains

Plus en détail

28-07-2012 BÉTONS et MORTIERS Documentation PRESSaBLOCS et Vibro-PAV 9 Pages. BÉTONS et MORTIERS

28-07-2012 BÉTONS et MORTIERS Documentation PRESSaBLOCS et Vibro-PAV 9 Pages. BÉTONS et MORTIERS BÉTONS et MORTIERS Le mortier à maçonnerie est un matériau polyvalent pouvant satisfaire à une variété d'exigences parfois contradictoires. Toutefois, contrairement à l'opinion générale, il n'existe pas

Plus en détail

Linteau Stalton Linteau composite en béton précontraint

Linteau Stalton Linteau composite en béton précontraint Linteau composite en béton précontraint DESCRIPTION Le linteau Stalton est un linteau préfabriqué, en béton précontraint, enrobé de terre cuite. Le linteau Stalton est disponible en 3 largeurs, dans tous

Plus en détail

Formulation complète de béton Méthode de DREUX GORISSE

Formulation complète de béton Méthode de DREUX GORISSE !"#!$ &! '&"## TEXTE(S) DE REFERENCE : Formulation complète de béton Méthode de DREUX GORISSE baques de G. DREUX orme XP P 18-540 sur la définition des classes granulaires iche aide mémoire 01-11 : Essai

Plus en détail

Mortiers coulés suivant NBN EN 1504 10 Application sur sites et contrôle de la qualité des travaux. 7 novembre 2013

Mortiers coulés suivant NBN EN 1504 10 Application sur sites et contrôle de la qualité des travaux. 7 novembre 2013 Mortiers coulés suivant NBN EN 1504 10 Application sur sites et contrôle de la qualité des travaux. 7 novembre 2013 Grace est un fournisseur reconnu mondialement de catalyseurs, matériaux spéciaux et d'emballages.

Plus en détail

Etude de l effet de la substitution de la fumée de silice par le laitier granulé sur les performances d un BHP

Etude de l effet de la substitution de la fumée de silice par le laitier granulé sur les performances d un BHP Résumé Etude de l effet de la substitution de la fumée de silice par le laitier granulé sur les performances d un BHP Z. RAHMOUNI 1 Université de M sila, Département de Génie Civil, M sila, Algérie N.

Plus en détail

Relation entre les caractéristiques mécaniques de béton de nouvelles générations à l état durci avec leurs paramètres à l état frais

Relation entre les caractéristiques mécaniques de béton de nouvelles générations à l état durci avec leurs paramètres à l état frais -------------------------- Département du Génie Civil Relation entre les caractéristiques mécaniques de béton de nouvelles générations à l état durci avec leurs paramètres à l état frais SYNTHES BIBLIOGRAPHIQUES

Plus en détail

8 TECHNOBÉTON LA CURE 1. INTRODUCTION 2. IMPORTANCE DE LA CURE 3. FONDEMENT DE LA CURE B U L L E T I N T E C H N. I Q U E

8 TECHNOBÉTON LA CURE 1. INTRODUCTION 2. IMPORTANCE DE LA CURE 3. FONDEMENT DE LA CURE B U L L E T I N T E C H N. I Q U E LA CURE 8 TECHNOBÉTON B U L L E T I N T E C H N. I Q U E 1. INTRODUCTION L humidité relative et les conditions climatiques défavorables lors de la mise en place d un béton exposé peuvent contribuer à sa

Plus en détail