Favoriser la pollinisation des canneberges par un nourrissage au sirop des colonies d abeilles. Georges Martin, M.Sc.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Favoriser la pollinisation des canneberges par un nourrissage au sirop des colonies d abeilles. Georges Martin, M.Sc."

Transcription

1 Favoriser la pollinisation des canneberges par un nourrissage au sirop des colonies d abeilles Georges Martin, M.Sc. Chargé de projets Centre de recherche en sciences animales de Deschambault (CRSAD) Collaborateur : Pierre Giovenazzo La fleur de canneberge est complètement dépendante des insectes pour sa pollinisation. La structure de la fleur est faite de sorte que le pollen doit être collecté de façon active par l'insecte pollinisateur. C'est également une fleur qui produit peu de nectar et beaucoup de pollen. Une fleur de canneberge qui est visitée par une abeille butineuse de pollen reçoit 4 fois plus de pollen sur son stigmate qu'une fleur visitée par une abeille butineuse de nectar et cela se traduit par une augmentation de l'efficacité de la pollinisation de 63%. Il est donc important de maximiser le nombre d'abeilles butineuses de pollen dans la culture de canneberges. L'abeille étant le pollinisateur le plus facile à manipuler et à élever en grand nombre est donc un pollinisateur de choix pour plusieurs grandes cultures dont la canneberge. L'abeille a un rayon d'activité normal de 3 km, elle peut facilement butiner à l'extérieur de la culture pour trouver d'autres ressources florales selon les besoins de la colonie. Des résultats obtenus dans une recherche antérieure nous ont permis de constater qu'un apport de sirop de sucre pouvait favoriser la collecte de pollen de canneberge au détriment d'autres sources de pollen. Nous croyons que la faible quantité de nectar produite par la fleur de canneberge combiné à la forte concentration en abeilles, incite ces dernières à chercher des sources plus importante de nectar en dehors de la culture de canneberge et qu'un apport en sirop de sucre diminuera ce phénomène. Différentes quantités et intervalles d'apport de sirop sont actuellement testés et des résultats préliminaires vous seront présentés. 1

2 Favoriser la pollinisation des canneberges par un nourrissage au sirop des colonies d abeilles Georges Martin, Pierre Giovenazzo Keith Weller, USDA 2

3 3

4 2010 4

5 45 nuclei de 6 cadres formés le 26 mai 2010 avec 45 reines soeurs Groupe 1 (n=9) Groupe 2 (n=9) Groupe 3 (n=9) Groupe 4 (n=9) Groupe 5 (n=9) Pollinisation Pollinisation Pollinisation Pollinisation 5 lb de supplément de pollen 5 lb de supplément de pollen 5L de sirop 1:1 par semaine (15L) 5L de sirop 1:1 par semaine (15L) 5

6 Nb abeilles en développement Couvain Témoin Sirop Supplément Sirop+Supplément juin 12 juil. 17 août 11 mai Récolte de pollen (24h) 6

7 Ratio du pollen récolté Sirop 57% Supplément 16% Sirop + Supplément 43% canneberge autre Témoin 19% Gain de poids (kg) Canneberge 15 Champ juin-9juillet 10juillet-17aout 7

8 8

9 Les Atocas de L Érable 9

10 Protocole Groupes Sirop 1:1 Témoin N=10 5L N=10 2x5L N=10 3x5L N=10 15L N=10 5 L au jour 1 5L au jour 1 5L au jour 1 15L au jour 1 Aucun nourrissage 5L au jour 8 5L au jour 11 5L au jour 15 2 ruchers de 25 colonies (5/groupe) Pollinisation : 30 juin au 23 juillet Gain poids (kg) témoin 5L 2x5L 3x5L 15L 10

11 Couvain Nb cellules de couvain Avant Après témoin 5L 15L 2x5L 3x5L Pollen (g) témoin 5L L 2x5L 100 3x5L

12 Pollen total Pollen (g) témoin 5L 15L 2x5L 3x5L Remerciements Pierre Giovenazzo Émile Houle Michaël Benoît Sylvain Gingras Nicolas Tremblay Mélissa Girard Éric Demers Martine Bernier Ségolène Maucourt Andrée Rousseau Jean-Pierre Deland Isabelle Drolet Les Atocas de l Érable Association des Producteurs de Canneberges du Québec Fédération des Apiculteurs du Québec Questions? Club Environnemental et Technique Atocas Québec Les Atocas de L Érable 12

Programme de sélection et de la performance des abeilles mellifères

Programme de sélection et de la performance des abeilles mellifères Programme de sélection et de la performance des abeilles mellifères Pierre Giovenazzo PhD and Georges Martin MSc Centre de recherche en sciences animales de Deschambault, Québec Canada Objectives Travail

Plus en détail

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com La pollinisation www.sauvonslesabeilles.com Nom des intervenants Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE Sommaire I. Le processus de la pollinisation II. Les acteurs III. Impact agro-économique de la

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

L ABEILLE DOMESTIQUE

L ABEILLE DOMESTIQUE L ABEILLE DOMESTIQUE Que savez-vous de moi? On m appelle l abeille européenne (Apis mellifera), ou l abeille domestique. J appartiens à l ordre des insectes hyménoptères, c est-à-dire ceux pourvus d ailes

Plus en détail

Applicable à partir de l année d assurance 2014 Assurance récolte Apiculture Section 13,2 - Admissibilité

Applicable à partir de l année d assurance 2014 Assurance récolte Apiculture Section 13,2 - Admissibilité Section 13,2 - Admissibilité Page 1 Les normes générales à toutes les protections d assurance concernant l application des normes d admissibilité se retrouvent à la procédure générale. Cependant, les normes

Plus en détail

Les nourrissements : candi ou sirop?

Les nourrissements : candi ou sirop? Le 19 juin 2011 Cours de 1 ière année Les nourrissements : candi ou sirop? Sommaire 1) Introduction.... 3 2) Nourrissement curatif et prophylactique.... 4 3) Nourrissement spéculatif.... 4 4) Nourrissement

Plus en détail

EXPÉRIMENTATION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR EN SCIENCES NATURELLES

EXPÉRIMENTATION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR EN SCIENCES NATURELLES 162 EN SCIENCES NATURELLES L'utilisation d'un micro-ordinateur permet de réaliser des études qu'il était pratiquement impossible de mener à bien avec les moyens traditionnels en classe de Sciences Naturelles.

Plus en détail

Enquête COLOSS sur les pertes et la survie hivernale des colonies d abeilles au cours de l hiver 2014/2015

Enquête COLOSS sur les pertes et la survie hivernale des colonies d abeilles au cours de l hiver 2014/2015 L ITSAP-Institut de l abeille poursuit auprès des apiculteurs français son enquête sur les pertes hivernales de d abeilles lancée en 2008. Cette année, nous reprenons le format de l enquête coordonnée

Plus en détail

Le traitement flash avec APINOVAR pour contrôler la varroase

Le traitement flash avec APINOVAR pour contrôler la varroase Le traitement flash avec APINOVAR pour contrôler la varroase Par Jean-Pierre Chapleau Les Reines Chapleau inc mars 006 Qu est-ce que le flash? Qu est-ce que APINOVAR? Nous appelons «flash» un traitement

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE APICULTURE

GUIDE PRATIQUE APICULTURE ID-SC-195- GUIDE PRATIQUE APICULTURE 16.06.2011 GUIDE PRATIQUE APICULTURE RÉFÉRENCES RÈGLEMENTAIRES : Règles communes sur la production animale : Art.14 du RCE 834/2007 Conversion = art. 38 RCE 889/2008

Plus en détail

1. L animateur raconte une histoire (30 +15 )

1. L animateur raconte une histoire (30 +15 ) ANIMATION VERGER : PRINTEMPS L animateur invite préalablement les enfants en envoyant une carte à l école ; «invitation à la grande fête du printemps avec Léon le Bourdon» (pdf en annexe) Attention une

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 2012 Métropole - Réunion - Mayotte Option : Toutes BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E4 CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : SCIENCES Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail

FIDA FONDS INTERNATIONAL DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE. Conseil d administration - Soixante-septième session Rome, 8-9 septembre 1999

FIDA FONDS INTERNATIONAL DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE. Conseil d administration - Soixante-septième session Rome, 8-9 septembre 1999 Distribution: Restreinte EB 99/67/R.21 28 juillet 1999 Original: Anglais Point 10 b) de l ordre du jour Français FIDA Conseil d administration - Soixante-septième session Rome, 8-9 septembre 1999 RAPPORT

Plus en détail

Biosécurité animale. Guide du producteur d abeilles domestiques norme nationale de biosécurité à la ferme pour l industrie apicole

Biosécurité animale. Guide du producteur d abeilles domestiques norme nationale de biosécurité à la ferme pour l industrie apicole Biosécurité animale Guide du producteur d abeilles domestiques norme nationale de biosécurité à la ferme pour l industrie apicole Remerciements Conseil canadien du miel MANITOBA FORAGE SEED ASSOCIATION

Plus en détail

Pourquoi un guide de bonnes pratiques? L ESSENTIEL DU PROGRAMME EUROPÉEN MIEL BELGIQUE-BELGIË P.P. 7 1245 1348 LOUVAIN-LA-N

Pourquoi un guide de bonnes pratiques? L ESSENTIEL DU PROGRAMME EUROPÉEN MIEL BELGIQUE-BELGIË P.P. 7 1245 1348 LOUVAIN-LA-N BELGIQUE-BELGIË 1348 LOUVAIN-LA-N P.P. 7 1245 L ESSENTIEL DU PROGRAMME EUROPÉEN MIEL Ed. resp. : E. Bruneau / CARI / Place Croix du Sud 4 / 1348 Louvain-la-Neuve Pourquoi un guide de bonnes pratiques?

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA VARROASE AVEC L ACIDE METHODE FLASH

LUTTE CONTRE LA VARROASE AVEC L ACIDE METHODE FLASH LUTTE CONTRE LA VARROASE AVEC L ACIDE FORMIQUE METHODE FLASH Méthode expérimentale utilisée sur l exploitation apicole GAEC Famille Jérôme REGNAULT 21500 SAVOISY Tél: 03 80 93 19 37 HISTORIQUE Suite d

Plus en détail

Nos ruches sont en bois, elles comprennent :

Nos ruches sont en bois, elles comprennent : Nos ruches sont en bois, elles comprennent : - 1 toit en bois tôlé (plat ou chalet) - 1 corps de ruche - 1 hausse - l ensemble des cadres montés (sans fil) - 1 plateau couvre-cadres - 1 plateau de fond

Plus en détail

1 cadre. 3 c 5 c. 7c 9 c. Actu Api n 19

1 cadre. 3 c 5 c. 7c 9 c. Actu Api n 19 Lors de chaque visite, notre attention se porte sur l âme de la ruche, le couvain. Avec l expérience, on peut y trouver une série d informations qui nous aident dans la conduite des ruches. Pour un nouvel

Plus en détail

Rucher Ecole Domaine de Blonay

Rucher Ecole Domaine de Blonay Rucher Ecole Domaine de Blonay Jean-Luc Rodriguez MEMENTO DES REGLEMENTATIONS EN APICULTURE Les réglementations quant aux droits et devoirs des apiculteurs amateurs ou professionnels ne sont pas toujours

Plus en détail

Etude comparative de solutions de nourrissement protéinées pour la production de gelée royale et

Etude comparative de solutions de nourrissement protéinées pour la production de gelée royale et Etude comparative de solutions de nourrissement protéinées pour la production de gelée royale et l élevage de reines B. Poirot, V. Nevers. APINOV, Pôle technologique 40 rue Chef de Baie 17 000 La Rochelle,

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Raid de Charlevoix. Guide Technique 2012

Raid de Charlevoix. Guide Technique 2012 Raid de Charlevoix Guide Technique 2012 La Malbaie, Charlevoix Présenté par : Jean Fortier Directeur de course Épreuve raid/marathon vélo de montagne groupe 2 09 juin 2012 ÉPREUVE DE VÉLO DE MONTAGNE XCM,

Plus en détail

LES FRELONS ASIATIQUES

LES FRELONS ASIATIQUES Introduction LES FRELONS ASIATIQUES Arrivée de Chine en France, en 2004, dans un chargement de poteries, l'espèce a aujourd'hui envahi tout le Sud-Ouest, une partie de la Bretagne, de la Normandie; sa

Plus en détail

Qui bourdonne au jardin? Complément

Qui bourdonne au jardin? Complément Qui bourdonne au jardin? Complément 1. Bourdon terrestre Description : noir, jaune et blanc. Bande jaune à l avant du thorax. Très velu. Langue relativement courte. Ouvrière 11 à 17 mm, 4 ailes, dard à

Plus en détail

Le frelon asiatique Vespa velutina

Le frelon asiatique Vespa velutina Le frelon asiatique Vespa velutina Saint-Benoit le 23 mars 2012 Le frelon de l'espèce Vespa velutina à pattes jaunes Il vit dans le Sud-est asiatique et sa variété Vespa velutina nigrithorax semble être

Plus en détail

MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA)

MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA) LISTE DES REPRÉSENTANTS DES PARTENAIRES DU RÉSEAU SENTINELLE APICOLE MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA) MÉDECINS VÉTÉRINAIRES D re Diane Boucher, m.v. Téléphone

Plus en détail

Sommaire. Introduction.2. 1. Définition..2. 2. Historique.2. 3. Domaine d application.2. 4.Les Travaux réalisés sur les domaines d application.

Sommaire. Introduction.2. 1. Définition..2. 2. Historique.2. 3. Domaine d application.2. 4.Les Travaux réalisés sur les domaines d application. Sommaire Introduction.2 1. Définition..2 2. Historique.2 3. Domaine d application.2 4.Les Travaux réalisés sur les domaines d application.3 5.Algorithme 4 6.Exemple d application 5 7. Avantage et inconvénient..6

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

Présentation du réseau COLOSS

Présentation du réseau COLOSS Résultats de l enquête COLOSS 2012 Céline Holzmann 1, Julien Vallon 1, Pascal Jourdan 1 ( 1 ITSAP-Institut de l abeille) Depuis maintenant cinq ans, l ITSAP-Institut de l abeille quantifie les pertes hivernales

Plus en détail

L allergologie moléculaire en pratique : Les Venins d'hyménoptères

L allergologie moléculaire en pratique : Les Venins d'hyménoptères L allergologie moléculaire en pratique : Les Venins d'hyménoptères 22/9/2015 Dr Xavier Van der Brempt pneumo-allergologue Allergopôle, Clinique Saint-Luc, Namur (Belgique) xavier@bremptallergy.be Quelques

Plus en détail

.. Guy de Girard de Charbonnieres.

.. Guy de Girard de Charbonnieres. - 4386 /1964 (1 ( 192/3-9-1964 77/3-5-1965 (1 ( 8/1511995 : 31 1964 21 1963 4386 192/31164 31 1964 21 1963 : Guy de Girard de Charbonnieres : 1 1 2 1 3 : : : 4 5 3 2 : 1 ( 2 : 3 1 : ( 1 4 : : - ( - ( 5

Plus en détail

L application d acide formique par la méthode flash

L application d acide formique par la méthode flash TITRE DE LA PRÉSENTATION : L application d acide formique par la méthode flash AUTEUR : Jean-Pierre Chapleau, Ba.L. Apiculteur et éleveur de reines Les Reines Chapleau inc., Saint-Adrien On appelle «flash»

Plus en détail

Les ruches d observation

Les ruches d observation Les ruches d observation Animation du point de vente, pédagogie : L activité de vente au détail impose un perpétuel changement des outils d animation pour le développement des ventes et le démarquage des

Plus en détail

Bilan de l enquête : Comment vos abeilles passent-elles l hiver?

Bilan de l enquête : Comment vos abeilles passent-elles l hiver? Bilan de l enquête : Comment vos abeilles passent-elles l hiver? 147 apiculteurs ont participé à cette enquête qui mesure les connaissances des apiculteurs sur les abeilles d hiver et vous aide à connaître

Plus en détail

Voyage au cœur du miel...

Voyage au cœur du miel... Voyage au cœur du miel... les produits 1 de la ruche 06 A l intérieur de la ruche Le miel, un délice de notre nature Le miel nous fait tous fondre de plaisir. Savoureux délice de notre nature, il est apprécié

Plus en détail

MISE EN HIVERNAGE. Alexis BALLIS - Conseiller Technique Apicole Service Elevage - Chambre d Agriculture Régionale d Alsace. Vous avez dit hivernage?

MISE EN HIVERNAGE. Alexis BALLIS - Conseiller Technique Apicole Service Elevage - Chambre d Agriculture Régionale d Alsace. Vous avez dit hivernage? MISE EN HIVERNAGE «Les clés de la réussite» 1/ La grappe hivernale 2/ La santé des colonies 3/ Les travaux de mise en hivernage 1. Partitionner 2. Rassembler 3. Nourrir 4. Isoler Alexis BALLIS - Conseiller

Plus en détail

Pourquoi les guêpes, abeilles et bourdons piquent-ils? Arrgh! Une guêpe, là! Arrrrrgh! Va-t-en!!!

Pourquoi les guêpes, abeilles et bourdons piquent-ils? Arrgh! Une guêpe, là! Arrrrrgh! Va-t-en!!! 2 Arrgh! Une guêpe, là! Restons calmes! Après tout, les guêpes, les abeilles et les bourdons sont des insectes très utiles. En butinant de fleur en fleur pour se nourrir de nectar ou recueillir du pollen,

Plus en détail

FORD FOCUS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 17 19 20 21 9 3 1 1 6 4 2 5 7 8 10 23 25

Plus en détail

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Exportations (milliers de dollars canadiens) Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Principaux événements En 2014, les produits de la viande ainsi que le sucre

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Organisateur. Contact. Carolina Cardoso cardoso@bee- life.eu Chargée de communication + 32 (0)10 47 34 16 + 32 496 87 46 85

DOSSIER DE PRESSE. Organisateur. Contact. Carolina Cardoso cardoso@bee- life.eu Chargée de communication + 32 (0)10 47 34 16 + 32 496 87 46 85 DOSSIER DE PRESSE Organisateur CARI asbl Place Croix du Sud, 4 1348 Louvain la Neuve +32 (0)10 47 34 16 www.cari.be Contact Carolina Cardoso cardoso@bee- life.eu Chargée de communication + 32 (0)10 47

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 15 AVRIL 2015-30 JUIN 2015

CATALOGUE DE FORMATION 15 AVRIL 2015-30 JUIN 2015 CATALOGUE DE FORMATION 15 AVRIL 2015-30 JUIN 2015 Financer son projet, Brioude 21/04/2015, Brioude Chiffrer son projet d'activité, Brioude 05/05/2015, 13/05/2015, Brioude Maitriser les outils informatiques

Plus en détail

un dard > ActuAPI 26 2 2004

un dard > ActuAPI 26 2 2004 Ed. resp. : E. Bruneau / CARI / Place Croix du Sud 4 / 1348 Louvain-la-Neuve L ESSENTIEL DU PROGRAMME EUROPÉEN MIEL ActuAPI 26 2 2004 Contrôler l agressivité au rucher 1 L agressivité des colonies revient

Plus en détail

Appât insecticide anti-fourmis en gel OPTIGARD

Appât insecticide anti-fourmis en gel OPTIGARD Approved Pamphlet OPTIGARD Ant Gel Bait 30788 2013-03-06 Page 1 of 6 GROUPE 4 INSECTICIDE INSECTICIDE USAGE COMMERCIAL Appât insecticide anti-fourmis en gel OPTIGARD POUR UTILISATION DANS LES ZONES COMMERCIALES,

Plus en détail

«FRELON ASIATIQUE» Vespa velutina nigrithorax INTER-FEDON : AVIGNON 2008 1

«FRELON ASIATIQUE» Vespa velutina nigrithorax INTER-FEDON : AVIGNON 2008 1 «FRELON ASIATIQUE» Vespa velutina nigrithorax INTER-FEDON : AVIGNON 2008 1 Fredec Midi-Pyrénées www.fredec-mp.com agréée par le ministère de l agriculture depuis 1987 surveillance biologique du territoire

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT. Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie

CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT. Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie Voici le Programme de salubrité des aliments à la ferme pour le bœuf- Bœuf Qualité Plus-

Plus en détail

La manutention flexible par Loadhog

La manutention flexible par Loadhog La manutention flexible par Loadhog HogBox est un container unique de la taille d une demi palette 1200*1000. La hogbox est le seul container de cette taille à être emboîtable et muni d une fermeture «crocodile».

Plus en détail

Promouvoir le bonheur au travail Fédérer Rassembler Dynamiser TEAM BUILDING RESPONSABLE. Une collaboration SAMAA et Apicool

Promouvoir le bonheur au travail Fédérer Rassembler Dynamiser TEAM BUILDING RESPONSABLE. Une collaboration SAMAA et Apicool Promouvoir le bonheur au travail Fédérer Rassembler Dynamiser en protégeant la bio-diversité TE AM pi TEAM BUILDING RESPONSABLE Une collaboration SAMAA et Apicool «Better, smarter, happier, wiser together»

Plus en détail

La disparition des abeilles

La disparition des abeilles La disparition des abeilles Rapport Analytique et Prospectif Projet de : Technique d'expression et Communication Encadré par : Mme Olivia AYME Réalisé par Claire FLAMANT Marie-Eve PICARD GRAVEL Florian

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

PROCES-VERBAL D'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 7 décembre 2013 01. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PAR LE PRÉSIDENT

PROCES-VERBAL D'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 7 décembre 2013 01. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PAR LE PRÉSIDENT PROCES-VERBAL D'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 7 décembre 2013 Les membres de l'association des Apiculteurs de la Moder se sont réunis en Assemblée Générale Ordinaire le 07 Décembre 2013 à 14h à la salle

Plus en détail

L abeille, les produits de la ruche, l apiculture.

L abeille, les produits de la ruche, l apiculture. L abeille, les produits de la ruche, l apiculture. L abeille est un hyménoptère (ailes membraneuses, appareil buccal de type broyeur-lécheur), apocrite (abdomen bien distinct du thorax du fait d'un étranglement),

Plus en détail

2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Année

2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Année Pourcentage de mortalité ENQUÊTE SUR LA MORTALITÉ HIVERNALE DES COLONIES D ABEILLES HIVER 2013-2014 Contexte Bien qu elle varie selon les années, la mortalité hivernale des colonies d abeilles demeure,

Plus en détail

II.C.1)a) LA RESPONSABILITE

II.C.1)a) LA RESPONSABILITE Deux types de responsabilité : 1) Contractuelle (source obligation : contrat) 2) Délictuelle (source obligation : loi) 1 La responsabilité contractuelle = en cas d inexécution fautive d une obligation

Plus en détail

Lutte contre le développement du frelon asiatique

Lutte contre le développement du frelon asiatique Lutte contre le développement du frelon asiatique Depuis plusieurs années, le frelon asiatique s est disséminé sur l ensemble du territoire du sud-ouest. Il s agit d une espèce invasive, prédatrice des

Plus en détail

ESTIMATION DU COÛT DE RÉCUPÉRATION DES ANIMAUX MORTS

ESTIMATION DU COÛT DE RÉCUPÉRATION DES ANIMAUX MORTS Article du Centre de développement du porc du Québec inc. publié dans Porc Québec - Avril 2004 RÉJEAN LEBLANC, AGROÉCONOMISTE, CDPQ ESTIMATION DU COÛT DE RÉCUPÉRATION DES ANIMAUX MORTS Les coûts associés

Plus en détail

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Présentation en vidéo-conférence Mois de l abeille urbaine à Montréal Marc Wollast marc.wollast@apisbruocsella.be www.apisbruocsella.be Apis Bruoc Sella Bruxelles

Plus en détail

Développement de la saveur et caractéristiques des sirops d exception

Développement de la saveur et caractéristiques des sirops d exception Développement de la saveur et caractéristiques des sirops d exception Stéphane Guay, biologiste responsable R&D chez Dominion & Grimm Martin Picard, chef du Pied de Cochon Qu est-ce qu un sirop d exception?

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR GUIDE DE L UTILISATEUR 9344 - Version 1.0 Janvier 2009 1 - Instructions de sécurité Toute personne ayant à faire avec le montage, la mise en service, le maniement et l'entretien de cet appareil doit être

Plus en détail

Journal du «Rucher de Félix», Jean. Sébastien. Gros (Mons 83) Rucher «Terre Sauvage» depuis novembre 2009. Le mot de L apiculteur : La météo Varoise

Journal du «Rucher de Félix», Jean. Sébastien. Gros (Mons 83) Rucher «Terre Sauvage» depuis novembre 2009. Le mot de L apiculteur : La météo Varoise Journal du «Rucher de Félix», Jean Sébastien Gros (Mons 83) Rucher «Terre Sauvage» depuis novembre 2009 1 er Semestre 2011 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ALLERGIQUE AUX VENINS D HYMÉNOPTÈRES

ALLERGIQUE AUX VENINS D HYMÉNOPTÈRES ALLERGIQUE AUX VENINS D HYMÉNOPTÈRES L ALLERGIE DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière anormale au contact d une substance

Plus en détail

Information et lutte contre les frelons asiatiques à Saint Jacut les pins

Information et lutte contre les frelons asiatiques à Saint Jacut les pins Information et lutte contre les frelons asiatiques à Saint Jacut les pins Petit historique Le frelon asiatique ou vespa velutina est arrivé il y a une dizaine d années en France dans le Lot et Garonne

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

L'abeille mellifère Apis mellifera est l'espèce utilisée en apiculture. Genre Apis. Famille des Apidés. Ordre des Hyménoptères.

L'abeille mellifère Apis mellifera est l'espèce utilisée en apiculture. Genre Apis. Famille des Apidés. Ordre des Hyménoptères. La reine L'abeille mellifère Apis mellifera est l'espèce utilisée en apiculture. Genre Apis. Famille des Apidés. Ordre des Hyménoptères. L abeille est apparue il y a environ 100 millions d années sur notre

Plus en détail

PRESENTATION DE L'ECOLENSEMBLE

PRESENTATION DE L'ECOLENSEMBLE PRESENTATION DE L'ECOLENSEMBLE Le but de l'écolensemble est d'informer les enseignants en grande section de maternelle et en école élémentaire et de sensibiliser leurs élèves pour accompagner et faciliter

Plus en détail

Abeille (lat. apicula). Insecte social vivant dans une ruche et produisant le miel et la cire (fait partie de l'ordre des hyménoptères)

Abeille (lat. apicula). Insecte social vivant dans une ruche et produisant le miel et la cire (fait partie de l'ordre des hyménoptères) Abeille (lat. apicula). Insecte social vivant dans une ruche et produisant le miel et la cire (fait partie de l'ordre des hyménoptères) A Abeille mellifère. Une abeille sociale qui produit du miel, de

Plus en détail

Export/ Import APOGEE v4.00 - MISSION APOGEE -

Export/ Import APOGEE v4.00 - MISSION APOGEE - La nouvelle version d apogée modifie légèrement le fonctionnement des Exports/Imports. La nouveauté provient de la nécessité de télécharger la macro Excel d import/export. Dans l ancienne version pour

Plus en détail

«Un outil réactif au service des gaveurs du Sud-Ouest»

«Un outil réactif au service des gaveurs du Sud-Ouest» Avec le soutien de : L INDICATEUR ECONOMIQUE «Un outil réactif au service des gaveurs du Sud-Ouest» SOMMAIRE 1. Introduction 2 SYNTHESE DU 1 ER SEMESTRE 2013 Descriptif de la situation de l Indicateur

Plus en détail

Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver.

Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver. Syndicat des apiculteurs de Thann et environs Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver. Auteurs : R.Hummel & M.Feltin Octobre 2014 Les sirops de nourrissement : La qualité des sirops utilisés pour

Plus en détail

Comment se protéger des frelons asiatiques?

Comment se protéger des frelons asiatiques? PREFET de l AUDE Comment se protéger des frelons asiatiques? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous protéger du frelon asiatique, que vous soyez particulier, maire ou apiculteur ainsi que des

Plus en détail

Protocole de lutte contre le frelon asiatique par René MALHAUTIER, pour le GDSA du Gard 0466231468, rene.malhautier0747@orange.fr

Protocole de lutte contre le frelon asiatique par René MALHAUTIER, pour le GDSA du Gard 0466231468, rene.malhautier0747@orange.fr Protocole de lutte contre le frelon asiatique par René MALHAUTIER, pour le GDSA du Gard 0466231468, rene.malhautier0747@orange.fr ans le département du Gard, Dapiculteurs et pompiers luttent ensemble contre

Plus en détail

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA ID: «Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA Swiss children s objectively measured physical activity Questionnaire pour les parents sur

Plus en détail

Comparez vos coûts Comment y arriver?

Comparez vos coûts Comment y arriver? Comparez vos coûts Comment y arriver? Victoriaville 26 Janvier 2012 Par: Réjean Leblanc, agroéconomiste Avant de vouloir se comparer : Il faut d abord connaître son coût de production Coût de production

Plus en détail

Diplôme: Baccalauréat Professionnel Spécialité : Productions horticoles. Epreuve : E5 Choix techniques

Diplôme: Baccalauréat Professionnel Spécialité : Productions horticoles. Epreuve : E5 Choix techniques Sujet zéro Diplôme: Baccalauréat Professionnel Spécialité : Productions horticoles Inspection de l'enseignement Agricole Epreuve : E5 Choix techniques Ce document présente un exemple de proposition de

Plus en détail

Le petit livre de la pomme du Québec. Mon prénom:

Le petit livre de la pomme du Québec. Mon prénom: Le petit livre de la pomme du Québec Mon prénom: Ce document a été réalisé par Les Producteurs de pommes du Québec, 2015. Pour information : Téléphone : 450 679-0530 555, boul. Roland-Therrien Bureau 365,

Plus en détail

Québec. le 28 mai 2014. programme de commandites. 1, rue des Carrières, Québec, Québec, Canada G1R 4P5 maclub.ca

Québec. le 28 mai 2014. programme de commandites. 1, rue des Carrières, Québec, Québec, Canada G1R 4P5 maclub.ca s Québec le 28 mai 2014 programme de commandites 1, rue des Carrières, Québec, Québec, Canada G1R 4P5 maclub.ca Commanditaires Platine Commanditaires Or Exposants et commanditaires Commanditaires Argent

Plus en détail

Analyse des mesures anthropométriques et de la composition corporelle des cégépiens et des cégépiennes

Analyse des mesures anthropométriques et de la composition corporelle des cégépiens et des cégépiennes Analyse des mesures anthropométriques et de la composition corporelle des cégépiens et des cégépiennes (PA2002-006) Rapport synthèse 2 Points saillants Luc Chiasson Enseignant-chercheur Cégep de Lévis-Lauzon

Plus en détail

SOMMAIRE L ABEILLE, UN ÊTRE À RE-DÉCOUVRIR. L ABEILLE, SENTINELLE DE L ENVIRONNEMENT Projet national et européen de l UNAF

SOMMAIRE L ABEILLE, UN ÊTRE À RE-DÉCOUVRIR. L ABEILLE, SENTINELLE DE L ENVIRONNEMENT Projet national et européen de l UNAF Dossier de presse - Paris, lundi 23 janvier 2006 SOMMAIRE L ABEILLE, UN ÊTRE À RE-DÉCOUVRIR L ABEILLE, SENTINELLE DE L ENVIRONNEMENT Projet national et européen de l UNAF L Abeille, 1ère Ouvrière de la

Plus en détail

PROPORTIONNALITE VITESSE MOYENNE

PROPORTIONNALITE VITESSE MOYENNE PROPORTIONNALITE VITESSE MOYENNE 1) Remplir un tableau de proportionnalité (Rappels) 3 kg de pommes coûtent 5,40. Combien coûtent 5 kg de pommes? Les grandeurs en jeu sont : la masse des pommes en kg ;

Plus en détail

Cours Pratique de Biscuiterie Industrielle

Cours Pratique de Biscuiterie Industrielle Ecole Centrale Professionnelle Allemande des Produits Sucrés Cours Pratique de Biscuiterie Industrielle 20 24 sept. 2010 Lieu: ZDS, Solingen Allemagne Séminaire pratique ZDS PFO-30 - en langue française

Plus en détail

Chapitre 06 : PROPORTIONNALITÉ ET FONCTIONS LINÉAIRES

Chapitre 06 : PROPORTIONNALITÉ ET FONCTIONS LINÉAIRES Chapitre 06 : PROPORTIONNALITÉ ET FONCTIONS LINÉAIRES 6 cm I) Synthèse sur la proportionnalité : 1) Définition : Grandeurs proportionnelles : Dire que deux grandeurs sont proportionnelles revient à dire

Plus en détail

MOHAMAD Rihab 4 rue de la Bergeonnerie 37300 Joué-Lès-Tours, FRANCE 33 (0)6 20 85 90 65 dib305@hotmail.com

MOHAMAD Rihab 4 rue de la Bergeonnerie 37300 Joué-Lès-Tours, FRANCE 33 (0)6 20 85 90 65 dib305@hotmail.com MOHAMAD Rihab 4 rue de la Bergeonnerie 37300 Joué-Lès-Tours, FRANCE 33 (0)6 20 85 90 65 dib305@hotmail.com (31 ans) Statut civil : mariée avec 2 enfants SITUATION ACTUELLE 2008-2012 Doctorat : Etude de

Plus en détail

Révision mars 2015. 2. Un terrain que la famille Boisvert veut acheter mesure 100m par 200m. Calcule la longueur de ses diagonales.

Révision mars 2015. 2. Un terrain que la famille Boisvert veut acheter mesure 100m par 200m. Calcule la longueur de ses diagonales. Révision mars 2015 1. Mario part de sa maison. Pour se rendre au restaurant, sa famille doit conduire 11,5 km vers le nord et ensuite ils doivent tourner vers l ouest pendant 5,4km. Calcule la distance

Plus en détail

MODALITES D EXTRACTION DES ANALYSES PAR SERVICE

MODALITES D EXTRACTION DES ANALYSES PAR SERVICE RECUEIL D INDICATEURS «SUIVI DE INAPTITUDES» et «MAINTIEN DANS L EMPLOI PAR LE WEB MODALITES D EXTRACTION DES ANALYSES PAR SERVICE Mars 2010 1 Modalités d extraction des données inaptitudes et maintien

Plus en détail

Choisir le mode d envoi souhaité. Option 1 : Envoyer un SMS à un nombre réduit de numéros (0 10 )

Choisir le mode d envoi souhaité. Option 1 : Envoyer un SMS à un nombre réduit de numéros (0 10 ) Ce service permet d effectuer des envois de SMS texte à partir d une source de numéros de GSM (Maroc Telecom, Meditel,INWI ou Etrangers) sous format texte ou sous format Excel. Il est nécessaire au préalable

Plus en détail

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre La crise écologique Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre Qu est-ce que la crise écologique? Le réchauffement climatique? La destruction des forêts? La fin du pétrole?

Plus en détail

Test Ceinture Blanche de Problèmes. Test Ceinture Blanche de Problèmes

Test Ceinture Blanche de Problèmes. Test Ceinture Blanche de Problèmes Test Ceinture Blanche de Bravo Tu y es presque Tu dois encore t'entraîner Score :... sur 9 points Pour chaque énoncé de problème, colorie les données utiles pour le résoudre. - Lorsqu elle marche normalement,

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. VENTE Prospection - Négociation - Suivi de clientèle

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. VENTE Prospection - Négociation - Suivi de clientèle BACCALAUREAT PROFESSIONNEL VENTE Prospection - Négociation - Suivi de clientèle ÉPREUVE E1 : SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS ÉPREUVE E11 : PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ COMMERCIALE LE CORRIGÉ COMPORTE

Plus en détail

www.toyota-forklifts.be Solutions de rayonnage

www.toyota-forklifts.be Solutions de rayonnage www.toyota-forklifts.be Solutions de rayonnage Les solutions de rayonnage de Toyota Material Handling Toyota Material Handling a toujours favorisé une approche de la manutention axée sur la recherche de

Plus en détail

ou l art de sublimer sa peau et ses cheveux au naturel

ou l art de sublimer sa peau et ses cheveux au naturel ou l art de sublimer sa peau et ses cheveux au naturel Avec des textures délicates et onctueuses aux senteurs miellées, les lignes de soins visage, corps, cheveux et ongles Secrets de Miel raviront les

Plus en détail

Tri du couvain - Programme de simulation

Tri du couvain - Programme de simulation Collège du Sud, Marcel Délèze Liens hypertextes Page mère: http://www.deleze.name/marcel/mathematica/index.html Logiciel Tri du couvain pour Windows: http://www.deleze.name/marcel/logiciels/index.php Tri

Plus en détail

ASSURANCE DES ELEVAGES APICOLES GROUPEMENTS et INDIVIDUELS POUR ELEVER VOS ANIMAUX EN TOUTE SERENITE

ASSURANCE DES ELEVAGES APICOLES GROUPEMENTS et INDIVIDUELS POUR ELEVER VOS ANIMAUX EN TOUTE SERENITE POUR ELEVER VOS ANIMAUX EN TOUTE SERENITE ASSURANCE DES ELEVAGES APICOLES GROUPEMENTS et INDIVIDUELS 1 Convention spéciale, référencée API-00, annexée aux Conditions Générales des contrats «ASSURANCE DES

Plus en détail

Délai : Tous les documents doivent être déposés auprès du préposé communal avant le 13 février 2015

Délai : Tous les documents doivent être déposés auprès du préposé communal avant le 13 février 2015 Département de l économie, de l'énergie et du territoire Service de l agriculture Office des paiements directs Information aux exploitants agricoles du canton du Valais Dès cette année, les documents relatifs

Plus en détail

SIMESITEM 011 Le guide

SIMESITEM 011 Le guide Pleine page couleur 2e de couverture 1 400 euros HT 2 000 euros HT SIMESITEM 011 Le guide (page de titre) Pleine page couleur 3e de couverture (dernière page, justificatif) 1 400 euros HT 2 000 euros HT

Plus en détail

Synthèse Chefs en ligne La rémunération des vendeurs

Synthèse Chefs en ligne La rémunération des vendeurs Synthèse Chefs en ligne La rémunération des vendeurs Les pratiques gagnantes Les modes d utilisation Les statistiques Plusieurs chefs d entreprise ayant communiqué avec nous afin de connaître les normes

Plus en détail

Classe verte à Hollenfels

Classe verte à Hollenfels Classe verte à Hollenfels Du lundi 10 mai au mercredi 12 mai 2010 C.E.1 de Madame Lanneluc SOMMAIRE 1. Personnel d encadrement 2. Transport 3. Hébergement 4. Projet pédagogique 5. Budget 6. Annexes : -

Plus en détail

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC >> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS LE DIAGNOSTIC HAMBRES D HÔTES L infestation, un point sur la répartition géographique : Contamination explosive depuis 15 ANS : Etats Unis, Canada,

Plus en détail

Lutte contre Varroa destructor : comparaison des médicaments MAQS, HopGuard et ApilifeVar

Lutte contre Varroa destructor : comparaison des médicaments MAQS, HopGuard et ApilifeVar Essai technique 2013 - Apiculture Lutte contre Varroa destructor : comparaison des médicaments MAQS, HopGuard et ApilifeVar Objectif : Evaluer l efficacité de deux nouveaux médicaments par rapport à un

Plus en détail

Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique

Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles de Loire-Atlantique

Plus en détail