Partie I Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie I Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants."

Transcription

1 Partie I Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants. 1 À la découverte de l'environnement. Quelles sont les composantes de notre environnement? Activité 1 Observer attentivement ces deux photographies (Fig.1 et Fig.2) pour t aider à construire ta définition d un être vivant, Figure 1 : Une chatte qui allaite ses petits Figure 2 : Une jeune pousse de chêne Q1. Citer 4 verbes qui décrivent ce qu est un être I Proposer ensuite ta définition d un être vivant Ra D après les observations qui ont été faites et le plan du collège, Q2. Citer les éléments qui constituent l environnement du collège I Ranger ces éléments en 2 grands groupes puis donner un nom à chaque groupe Ra Créer ensuite 3 sousgroupes à partir de ces groupes. Ra Q3. Proposer une définition alors de l environnement. Ra Conclusions On distingue dans notre environnement : des composantes minérales (roches, eau, air) divers organismes vivants des manifestations de l activité humaine. Ce qu il faut faire : Sur le plan du collège, Orienter le plan et situer la salle de SVT Colorier : en vert les composantes vivantes en blanc les composantes minérales en jaune l activité humaine visible Les définitions (être vivant ; environnement) La constitution d un environnement La démarche utilisée pour définir un environnement La conclusion

2

3 Identifier les composantes de l environnement du collège Les caractéristiques de la station 1 L orientation se fait grâce à une.... : La station estelle située : au nord a l est au sud à l ouest 2 La nature du terrain : La pente de la station estelle : horizontale faible forte Le sol de la station estil : terreux caillouteux en partie recouvert de végétaux totalement recouvert de végétaux autre cas 3 Des conditions à mesurer : Saison :...Date : Heure :... La température se mesure grâce à un.. température de l air :.. température du sol : L humidité se mesure grâce à un. humidité de l air :. humidité du sol : La luminosité se mesure grâce à un.. luminosité au sol :. Les êtres vivants présents Animaux Animaux Végétaux Végétaux Les marques de l'activité humaine

4 2 La répartition des organismes vivants dans un environnement. Comment caractériser un environnement naturel? Activité 2 Q1. Rappeler à quoi servent ces instruments: boussole ; thermomètre ; luxmètre ; hygromètre. ApC A l aide du plan et de la fiche questionnaire «Identifier les composantes de l environnement de la forêt du Thouar», nous allons faire une étude de terrain afin de caractériser deux stations proches dans un même environnement, la forêt du Thouar, et noter la présence des organismes vivants qui y vivent. Q2. Orienter le plan en vous aidant de repères naturels présents sur la carte et dans l environnement et grâce à la boussole Re Indiquer ensuite la direction et le sens du Nord sur le plan. Q3. Reporter dans un tableau les caractéristiques physiques (température, luminosité et humidité) de l air et/ou du sol enregistrées aux deux stations (1 et 2) de la forêt du Thouar. I/C Q4. Relever ensuite les végétaux présents dans chaque station de la forêt du Thouar. I Q5. Noter les manifestations de l activité humaine de la forêt du Thouar. I Q6. Résumer le travail qui a été effectué dans cet environnement naturel et ses buts. Ra C Ce qu il faut faire : Sur le plan de la forêt du Thouar, Orienter le plan et situer le collège Henri Bosco et la salle de SVT Colorier : en vert les composantes vivantes en blanc les composantes minérales en jaune l activité humaine visible Les définitions (boussole ; thermomètre ; luxmètre ; hygromètre) réaliser un tableau de mesures ce qu on a fait au cours de cette sortie

5

6 Identifier les composantes de l environnement de la forêt du Thouar Station 1 Station 2 Les caractéristiques de la station Les caractéristiques de la station 1 L orientation se fait grâce à une.... : La station estelle située : au nord a l est au sud à l ouest 2 La nature du terrain : La pente de la station estelle : horizontale faible forte Le sol de la station estil : terreux caillouteux en partie recouvert de végétaux totalement recouvert de végétaux autre cas 3 Des conditions à mesurer : Saison :...Date : Heure :... La température se mesure grâce à un température de l air :.. température du sol : L humidité se mesure grâce à un.. humidité de l air :. humidité du sol :. La luminosité se mesure grâce à un. luminosité au sol : 1 L orientation se fait grâce à une.... : La station estelle située : au nord a l est au sud à l ouest 2 La nature du terrain : La pente de la station estelle : horizontale faible forte Le sol de la station estil : terreux caillouteux en partie recouvert de végétaux totalement recouvert de végétaux autre cas 3 Des conditions à mesurer : Saison :...Date : Heure :... La température se mesure grâce à un. température de l air :.. température du sol : L humidité se mesure grâce à un.. humidité de l air :. humidité du sol :. La luminosité se mesure grâce à un. luminosité au sol : Station 1 Les êtres vivants présents Station 2 Les êtres vivants présents Animaux Animaux Végétaux Végétaux Les manifestations de l activité humaine Relever les manifestations de l activité humaine dans cet environnement :

7 Comment se répartissent les êtres vivants dans cet environnement naturel? Activité 3 Pour répondre au problème posé, nous allons utiliser le plan de la forêt du Thouar et la fichequestionnaire «Identifier les composantes de l environnement de la forêt du Thouar», Q1. Ranger ces éléments en 3 groupes puis donner un nom à chaque groupe Ra Résumer les composantes de cet environnement sous forme d un schéma comportant des boites et montrer les caractéristiques physiques. C Q2. Rappeler les caractéristiques physiques qui ont été mesurées. ApC Q3. Reconnaître l être vivant le plus abondant à la station 1 et celui le plus abondant à la station 2 I Q4. Proposer une hypothèse qui peut expliquer cette répartition différente de ces 2 organismes vivants. Ra Q5. Proposer alors une définition du terme «milieu» pour un être vivant Ra Q6. Montrer comment l Homme agit de façon positive et/ou négative sur la répartition des organismes vivants dans cet environnement. I/Ra Conclusions Les organismes vivants observés ne sont pas répartis au hasard. Il existe des interactions entre les organismes vivants et les caractéristiques du milieu (présence d un type de sol ; humidité ; luminosité ; présence d eau ; exposition ; heure du jour ). Cette répartition peut aussi dépendre de l action de l Homme. Réaliser un schéma de synthèse en respectant les consignes de communication L organisation d un environnement et pourquoi les êtresvivants s y répartissent différemment La définition d un milieu en SVT et la comparer avec celle d un environnement en SVT La conclusion Contrôle prévu sur les activités 1,2 et 3.

8 Diversité, parentés et unité des êtres vivants 1 Les organismes vivants sont très divers. Que signifie «appartenir à la même espèce» pour des organismes vivants? Activité 4 A l aide du document «Quelques végétaux de la forêt du Thouar» et du document 1 projeté, des feuilles et des fruits des végétaux recueillis sur le terrain, Q1. Repérer 4 caractères partagés par les feuilles et les fruits des chênes qui permettent de les distinguer des autres végétaux (comme la viorne tin et le genévrier présentés ensemble). I Q2. Déterminer ensuite des caractères qui permettent de distinguer ces 3 espèces de chênes entre eux. I Q3. Résumer les informations que vous ont apportées ces caractères d identification. Ra On a différencié 3 espèces de chênes. Sachant que ceuxci doivent se maintenir des individus dans le temps, Q4. Proposer une définition du terme «espèce» chez les êtres vivants. Ra Conclusions Les organismes vivants sont très divers : c est la biodiversité. Une même espèce regroupe, sous le même nom, des organismes vivants qui se ressemblent et qui peuvent se reproduire entre eux. Déterminer et trier des êtres vivants à partir d une clé dichotomique (kia/kinapa). Identifier des échantillons (forêt du Thouar) mis en herbier. Les définitions de «biodiversité» et d «espèce» La conclusion

9 Figure 1 : Deux caractères qui permet de distinguer différents végétaux

10 2 La parenté des organismes vivants. Comment sont classés les organismes vivants en sciences? Activité 5 A partir des connaissances acquises lors de l activité 4 et des informations présentes dans votre livre (verso couverture), Q1. Déterminer les caractères partagés par les espèces de chênes. I Q2. Schématiser sous formes de boites les attributs que partagent les espèces de chênes et ceux qui permettent de les distinguer. Ra A l aide de votre livre (couverture de fin), Q3. Ranger dans une classification emboîtée établie à partir des critères de classification l être vivant qui vous est présenté sur votre table. I/Ra Conclusions Les organismes vivants diffèrent par un certain nombre de critères qui permettent de les classer. Les organismes vivants sont classés en groupes emboîtés définit uniquement à partir des critères qu ils possèdent en commun. Ces attributs définis par les scientifiques permettent de situer les organismes vivants d espèces différentes dans la classification actuelle. Comparer des organismes puis les regrouper en fonction de caractères qu ils partagent. Constituer des groupes emboîtés. Positionner dans la classification actuelle d un être vivant rencontré dans le milieu La conclusion

11 3 L unité des organismes vivants Quel est le point commun que partagent tous les organismes vivants? Activité 6 Pour rechercher de quoi sont faits les organismes vivants (animaux et végétaux), il faut les observer du plus petit au plus grand. Il est possible de réaliser une préparation microscopique et d observer au microscope un tissu végétal et dessiner les cellules observées. Q1. Représenter l épiderme de triton observé au microscope et déterminer de quoi il est constitué C/I Porter la légende suivante : cellule, noyau ; cytoplasme ; membrane Q2. Observer au microscope un organe appartenant à un végétal, l épiderme d oignon, puis le représenter. Porter la légende suivante : cellule, noyau ; cytoplasme ; membrane Re/C Q3. Comparer l aspect de la paramécie observée au microscope à celle de l épiderme de triton et à celle de l épiderme d oignon. Ra Conclusion Au niveau microscopique, les organismes vivants sont constitués de cellules. La cellule est l'unité des organismes vivants. La cellule possède un noyau, du cytoplasme et une membrane. Certains organismes vivants sont constitués d une seule cellule ; d autres sont formés d un nombre souvent très important de cellules. Reconnaître l appartenance au vivant à la présence de cellules Repérer des cellules en utilisant un microscope La préparation de l échantillon à observer Prendre une peau d oignon à l aide d une pince La déposer délicatement et à plat sur une lame de verre Recouvrir l épiderme d oignon par une goutte d eau pour l humidifier Placer une lamelle de verre sur l échantillon en prenant soin de ne pas emprisonner des bulles d air L observation au microscope Placer l échantillon à observer sur le plateau du microscope au centre de façon à ce qu il soit traversé par la lumière. Observer au faible grossissement et mettre au point à l aide de la grosse vis. Rechercher une zone intéressante à observer, puis la centrer. Observer au moyen grossissement cette zone et mettre au point à l aide de la grosse vis. Réaliser un dessin scientifique La représentation Représenter ce que vous observez en respectant les consignes (tracer au crayon un rectangle de 10 cm de long ; 6 cm de large avec un retrait de 4 cm). Le calcul du grossissement se détermine en multipliant le nombre inscrit sur l oculaire par celui inscrit sur l objectif utilisé. La conclusion Contrôle prévu sur les activités 4, 5 et 6.

TP 8 Structure des cellules

TP 8 Structure des cellules TP 8 OBSERVATION DES DIFFERENTS TYPES CELLULAIRES. Nous cherchons à trouver des similitudes au niveau microscopique entre les êtres vivants. Objectifs : identifier les structures d une cellule. Identifier

Plus en détail

A FAIRE UN MOIS AVANT LE DEBUT DU CHAPITRE

A FAIRE UN MOIS AVANT LE DEBUT DU CHAPITRE LE SOL EST UN MILIEU DE VIE : (7H + 1H) A FAIRE UN MOIS AVANT LE DEBUT DU CHAPITRE A LANCER APRES LA SORTIE POUR ABORDER LA NOTION DE DECOMPOSITION Quelles sont les caractéristiques du sol? (Activité 1)

Plus en détail

Fiche thématique n 3 Des laves aux roches volcaniques Fiche Enseignant

Fiche thématique n 3 Des laves aux roches volcaniques Fiche Enseignant Fiche thématique n 3 Des laves aux roches volcaniques Fiche Enseignant Problématique : Comment les laves issues des magmas forment-elles des roches volcaniques? Objectifs pédagogiques : Notionnels : Le

Plus en détail

Le sol contient de la terre, des morceaux de feuilles mortes, des racines, des petits cailloux...

Le sol contient de la terre, des morceaux de feuilles mortes, des racines, des petits cailloux... ACTIVITÉ N 1 : OBSERVER POUR CONNAÎTRE LA COMPOSITION DU SOL. I. Le sol est situé entre la litière et le sous-sol : 1. Compléter la coupe schématique ci-dessous en utilisant le livre p 158 : végétaux litière

Plus en détail

TP3 Les cellules animales et végétales

TP3 Les cellules animales et végétales THEME 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Chapitre 1 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? TP3 Les cellules s et végétales Nous avons vu que les êtres vivants

Plus en détail

DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN

DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN Les salmonelles : responsables d infections alimentaires. Les moisissures : responsables de la dégradation de certains aliments. La levure de bière vue au microscope optique.

Plus en détail

THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7

THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7 THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7 En rouge : Bilans à faire noter aux élèves En bleu : Activités pratiques

Plus en détail

REPARTITION DES STOMATES ET ECHANGES AVEC L ATMOSPHERE

REPARTITION DES STOMATES ET ECHANGES AVEC L ATMOSPHERE 07_II_B_Obs_ II- Diversité et complémentarité des métabolismes. Fiche sujet - candidat Les échanges gazeux de CO et d eau, entre l atmosphère et les cellules des feuilles, se réalisent au niveau de structures

Plus en détail

Éléments du programme de SVT

Éléments du programme de SVT Titre du module Activités et éléments des programmes Module 1 Identification des planètes du système solaire et réalisation d un tableau de leurs distances par rapport au Soleil. Réalisation d un schéma

Plus en détail

Chapitre 6 : Le peuplement d'un milieu par les végétaux

Chapitre 6 : Le peuplement d'un milieu par les végétaux Chapitre 6 : Le peuplement d'un milieu par les végétaux Ce que je dois savoir : Ce que je dois savoir faire : Donner la définition : En utilisant des documents : plante annuelle et plante vivace, dispersion,

Plus en détail

Activité 69 : Comparaison du squelette de membres antérieurs de plusieurs vertébrés

Activité 69 : Comparaison du squelette de membres antérieurs de plusieurs vertébrés Activité 69 : Comparaison du squelette de membres antérieurs de plusieurs vertébrés 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Evolution des organismes vivants et histoire de la Terre Connaissances Les roches

Plus en détail

Enseigner la classification du vivant au collège. JY Dupont

Enseigner la classification du vivant au collège. JY Dupont Enseigner la classification du vivant au collège JY Dupont Octobre 2005 Sommaire : Extrait du programme de la classe de sixième, Des activités différentes pour atteindre des buts différents, Les choix

Plus en détail

sciences et technologie

sciences et technologie Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 4 sciences et technologie Inscrire son enseignement dans une logique de cycle Outil d aide à la réflexion des équipes pédagogiques pour

Plus en détail

Le support de l'information héréditaire

Le support de l'information héréditaire Chap. 2 Le support de l'information héréditaire Tous les êtres vivants sont faits de cellules. C'est au moment de la fécondation qu'un nouvel être humain commence à se former. Toutes les informations héréditaires

Plus en détail

Classeur numérique de SVT Niveau 3 ème AFFICHER le classeur en PAGE DOUBLE «Affichage de page» «Deux pages» Ou cliquez sur Alt A puis f puis x

Classeur numérique de SVT Niveau 3 ème AFFICHER le classeur en PAGE DOUBLE «Affichage de page» «Deux pages» Ou cliquez sur Alt A puis f puis x Classeur numérique de SVT Niveau 3 ème AFFICHER le classeur en PAGE DOUBLE «Affichage de page» «Deux pages» Ou cliquez sur Alt A puis f puis x Ou en bas: Puis en haut: Ou faire défiler les pages M BOITEAU

Plus en détail

Chap.2 : Quelle est l'origine de ces caractères héréditaires?

Chap.2 : Quelle est l'origine de ces caractères héréditaires? Chap.2 : Quelle est l'origine de ces caractères héréditaires? I. Où est localisée l'information héréditaire? OC : l'information génétique est localisée dans le noyau. OM : observation microscopique, dessin

Plus en détail

COLONISATION DU MILIEU PAR LES VÉGÉTAUX

COLONISATION DU MILIEU PAR LES VÉGÉTAUX Partie 3, Chapitre 7 COLONISATION DU MILIEU PAR LES VÉGÉTAUX Intro : Les plantes sont fixes, elles ne peuvent se déplacer. comment les végétaux, qui ne peuvent se déplacer, peuvent-ils alors coloniser

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Collège

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Collège REPÈRE 12DNBCOLSVTAN1 DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 Série Collège DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe et à la présentation de votre composition. L usage

Plus en détail

Vous avez dit poisson?

Vous avez dit poisson? Vous avez dit poisson? ll ll 3 Cycle Copyright ROSENFELD La morue Le requin-taureau En sixième, les élèves découvrent le principe de la classification phylogénétique. Ils construisent des groupes emboîtés

Plus en détail

Chap. II : LE VOLCANISME

Chap. II : LE VOLCANISME Chap. II : LE VOLCANISME Il n existe aucun volcan actif en France. Dans le massif central, l activité volcanique intense dans le temps s est aujourd hui endormie. Nous parlerons dans ce chapitre que des

Plus en détail

Problème : Quels mécanismes permettent la formation des graines contenant les embryons de nouveaux individus?

Problème : Quels mécanismes permettent la formation des graines contenant les embryons de nouveaux individus? Niveau : 4ème Intitulé de la partie du programme : Reproduction sexuée et maintien des espèces La reproduction sexuée chez la Margose Connaissances Capacités à travailler Attitudes La reproduction sexuée

Plus en détail

Thème 1 Respiration et occupation des milieux de vie Chapitre 2 : Respirer dans différents milieux de vie

Thème 1 Respiration et occupation des milieux de vie Chapitre 2 : Respirer dans différents milieux de vie Thème 1 Respiration et occupation des milieux de vie Chapitre 2 : Respirer dans différents milieux de vie Rappel : Tous les animaux, quel que soit leur milieu de vie, respirent. I) Milieu de vie et milieu

Plus en détail

EVALUATION 5 e Sciences de la vie et de la Terre Mai 2009. Académie de Rouen

EVALUATION 5 e Sciences de la vie et de la Terre Mai 2009. Académie de Rouen EVALUATION 5 e Sciences de la vie et de la Terre Mai 2009 Académie de Rouen Collège : NOM : Prénom : Classe : Le sujet comporte 8 pages numérotées de 1 à 8. Les réponses sont à fournir sur le document.

Plus en détail

Je réalise un dessin d observation

Je réalise un dessin d observation Annexe 1 Je réalise un dessin d observation Le matériel nécessaire - un crayon à papier (bien taillé) ; - une gomme ; - une règle ; - une feuille de papier blanche (si cela t est demandé). Les étapes à

Plus en détail

Journée néotitulaires 19 novembre 2009. PHYLOGENE Un outil pour enseigner et comprendre l évolution au travers de la classification

Journée néotitulaires 19 novembre 2009. PHYLOGENE Un outil pour enseigner et comprendre l évolution au travers de la classification Journée néotitulaires 19 novembre 2009 PHYLOGENE Un outil pour enseigner et comprendre l évolution au travers de la classification Le téléchargement et l installation Le téléchargement nécessite une inscription

Plus en détail

Contrat-élève 5 ème. Indiquer dans quel élément notre corps se procure-t-il le dioxygène dont il a besoin. (L) (Voir cours I/)

Contrat-élève 5 ème. Indiquer dans quel élément notre corps se procure-t-il le dioxygène dont il a besoin. (L) (Voir cours I/) Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/ Contrat-élève 5 ème Chapitre

Plus en détail

Les secondes 2 auront SVT tous les vendredis après-midi et les secondes 3 tous les jeudis après-midi :

Les secondes 2 auront SVT tous les vendredis après-midi et les secondes 3 tous les jeudis après-midi : Les secondes 2 auront SVT tous les vendredis après-midi et les secondes 3 tous les jeudis après-midi : ATTENTION : Pour chaque séance, les CONNAISSANCES de la séance précédente doivent SYSTEMATIQUEMENT

Plus en détail

G u i d e d e l e n s e i g n a n t 1 C O : l e v e n t

G u i d e d e l e n s e i g n a n t 1 C O : l e v e n t Démarche La démarche empruntée se veut une initiation à la démarche scientifique : pose d hypothèses, observation et mesure de divers phénomènes, vérification de ces hypothèses grâce aux mesures, bilan

Plus en détail

TP 3 Anomalie de la méiose. Partie I : correction Anomalie du caryotype, source de diversité

TP 3 Anomalie de la méiose. Partie I : correction Anomalie du caryotype, source de diversité TP 3 Anomalie de la méiose Partie I : correction Anomalie du caryotype, source de diversité - Doc 1 : Caryotype classé d une personne atteinte du syndrome de Down - Doc 2 : Caryotypes de l ovule et du

Plus en détail

CE1/CE2. Séquence : Les polygones. Séance Objectifs / Compétences Activités. 1 Définir ce qu est un polygone

CE1/CE2. Séquence : Les polygones. Séance Objectifs / Compétences Activités. 1 Définir ce qu est un polygone CE1/CE2 Séquence : Les polygones Compétence du socle commun : Reconnaitre, nommer et décrire les figures planes Pré-requis : Le repérage des angles droits. Séance Objectifs / Compétences Activités 1 Définir

Plus en détail

Chapitre 1 : La reproduction sexuée des êtres vivants (sauf l Homme).

Chapitre 1 : La reproduction sexuée des êtres vivants (sauf l Homme). Chapitre 1 : La reproduction sexuée des êtres vivants (sauf l Homme). Rappels : En 6 ème nous avons vu que la reproduction n est possible qu entre êtres vivants de même espèce. Si deux animaux d espèces

Plus en détail

SVT 2 nde A.P. : Raisonnement scientifique et méthodes en sciences AP2 : Relation entre gènes et caractères héréditaires

SVT 2 nde A.P. : Raisonnement scientifique et méthodes en sciences AP2 : Relation entre gènes et caractères héréditaires SVT 2 nde A.P. : Raisonnement scientifique et méthodes en sciences AP2 : Relation entre gènes et caractères héréditaires Réflexion préliminaire Activité 1 : Rappel 3è «Transmission des gènes des parents

Plus en détail

Chapitre 6 : L occupation du milieu par les êtres vivants au cours des saisons.

Chapitre 6 : L occupation du milieu par les êtres vivants au cours des saisons. Chapitre 6 : L occupation du milieu par les êtres vivants au cours des saisons. Introduction : Lors de nos sorties, nous avons observé notre environnement au cours des saisons. Ainsi, nous avons vu que

Plus en détail

DEFI SCIENCES : Defis du jeune chercheur 2016. Classe de Melle Letellier Sandy MS/GS. Ecole Tour d Auvergne, 08600 Givet

DEFI SCIENCES : Defis du jeune chercheur 2016. Classe de Melle Letellier Sandy MS/GS. Ecole Tour d Auvergne, 08600 Givet DEFI SCIENCES : Defis du jeune chercheur 2016 Classe de Melle Letellier Sandy MS/GS Ecole Tour d Auvergne, 08600 Givet «Nous vous mettons au défi de classer de manière scientifique les animaux que tu peux

Plus en détail

ANIMATIONS POUR LES CLASSES - CYCLE 1

ANIMATIONS POUR LES CLASSES - CYCLE 1 ANIMATIONS POUR LES CLASSES - CYCLE 1 POURQUOI PROFITER DE LA COUDRE COMME OPORTUNITE PEDAGOGIQUE? Un lieu préservé et facilement accessible. Un cadre idéal pour sensibiliser les jeunes à l'environnement.

Plus en détail

Structure et propriétés de la matière : Différencier Atomes, Ions et Molécules

Structure et propriétés de la matière : Différencier Atomes, Ions et Molécules Structure et propriétés de la matière : Différencier Atomes, Ions et Molécules I- L atome A) Composition C est la plus petite partie d un élément chimique. Il conserve toutes les propriétés de l élément.

Plus en détail

TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles

TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé et des courbes produites. Objectif : Tracer des lignes équipotentielles et des lignes de champ

Plus en détail

LE CAHIER D EXPÉRIENCES, ENSEIGNER LES SCIENCES AU CYCLE 2

LE CAHIER D EXPÉRIENCES, ENSEIGNER LES SCIENCES AU CYCLE 2 LE CAHIER D EXPÉRIENCES, ENSEIGNER LES SCIENCES AU CYCLE 2 Fiche de préparation Niveau : Cycle II CE1 Domaine : Découverte du monde Champ disciplinaire : Monde de la matière et des objets / états de la

Plus en détail

3 ème A - B - C Brevet blanc 1 de MATHÉMATIQUES Coefficient : 3 Note sur : 40 Date : 16/01/2015 Collège Blanche de Castille

3 ème A - B - C Brevet blanc 1 de MATHÉMATIQUES Coefficient : 3 Note sur : 40 Date : 16/01/2015 Collège Blanche de Castille 3 ème A - B - C Brevet blanc 1 de MATHÉMATIQUES Coefficient : 3 Note sur : 40 Date : 16/01/2015 Collège Blanche de Castille Présentation : /4 Durée : 2h Consignes : La présentation, l orthographe et la

Plus en détail

L'OCCUPATION DU MILIEU PAR LES ÊTRES VIVANTS AU COURS DES SAISONS

L'OCCUPATION DU MILIEU PAR LES ÊTRES VIVANTS AU COURS DES SAISONS Partie 3, Chapitre 6 L'OCCUPATION DU MILIEU PAR LES ÊTRES VIVANTS AU COURS DES SAISONS Intro : Activité 6.1 : Sortie dans le collège et observation des sites observés en début d'année Lors de nos sorties,

Plus en détail

L'importance planétaire de la photosynthèse

L'importance planétaire de la photosynthèse II1 Activité 1 Problème : Comment l'énergie solaire est-elle utilisée par la biosphère? L'importance planétaire de la photosynthèse Mo.2 Enjeux planétaires contemporains Situation de départ : Monsieur

Plus en détail

Spé Physique Produire des images, observer Séance 2

Spé Physique Produire des images, observer Séance 2 Le microscope ctivité 1 : Description d un microscope Le microscope comprend deux systèmes optiques : l objectif qui est un système convergent constitué de plusieurs lentilles associées. Nous l assimilerons

Plus en détail

Généralités sur les fonctions

Généralités sur les fonctions Généralités sur les fonctions Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Rappels et compléments 3 1.1 Fonctions affines............................................. 3 1.2 Fonctions

Plus en détail

CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 2 : Des activités cellulaires sous contrôle

CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 2 : Des activités cellulaires sous contrôle CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT Chapitre 2 : Des activités cellulaires sous contrôle Rappel 6 e : Matière organique : elle est constituée d'atomes de carbone (C), hydrogène (H), et d'oxygène (O), et d'azote

Plus en détail

Investigation scientifique sur la formation d images à l aide du modèle de l œil

Investigation scientifique sur la formation d images à l aide du modèle de l œil Nom : Groupe : Investigation scientifique sur la formation d images à l aide du modèle de l œil Modèle de l œil Poignée de mise au point Règle indiquant la distance par rapport au sommet de la lentille

Plus en détail

LA TOUPIE. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Janvier 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève...

LA TOUPIE. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Janvier 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève... LA TOUPIE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 Narration de séance et productions d élèves... 6 1 Fiche professeur LA TOUPIE Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou

Plus en détail

Accompagnement personnalisé en 6e

Accompagnement personnalisé en 6e éduscol Mathématiques Accompagnement personnalisé en 6e Lire des graphiques Savoir-faire : lire des graphiques présentés sous plusieurs formes pour obtenir une information Compétence 3 : lire, interpréter

Plus en détail

CYCLES DE L AIR ET DE L EAU BIODIVERSITE B.PRIOUL - 2012

CYCLES DE L AIR ET DE L EAU BIODIVERSITE B.PRIOUL - 2012 CYCLES DE L AIR ET DE L EAU ANIMAUX PAYSAGES BIODIVERSITE B.PRIOUL - 2012 ECOSYSTEMES PLANTES La biodiversité représente l extraordinaire variété du vivant sur notre planète ( sommet de la Terre de Rio

Plus en détail

La circulation du sang dans l organisme Activités différenciées en fonction du niveau des élèves

La circulation du sang dans l organisme Activités différenciées en fonction du niveau des élèves Séance d 1h30 La circulation du sang dans l organisme Activités différenciées en fonction du niveau des élèves Place de la séance : Cette séance se place au sein du chapitre sur la circulation sanguine

Plus en détail

Comparaison de cellules de différents êtres vivants

Comparaison de cellules de différents êtres vivants Comparaison de cellules de différents êtres vivants En quoi l étude de la structure des cellules nous renseigne sur la parenté entre les êtres vivants? Projet de travail : Observer différentes cellules

Plus en détail

Le thermomètre et la météo

Le thermomètre et la météo SEQUENCE Domaine : Sciences Niveau : CP- CE1 Le thermomètre et la météo Objectifs - Savoir lire la température sur un thermomètre. - Réaliser une expérience - Mettre en évidence les paramètres qui interviennent

Plus en détail

Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I

Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I Objectif principal : déterminer les caractéristiques physiques de l abeille Pourquoi utiliser des

Plus en détail

24 janvier 2012 Après midi. Groupe sciences IA76

24 janvier 2012 Après midi. Groupe sciences IA76 24 janvier 2012 Après midi Groupe sciences IA76 «Comment pourrions nous classer ces espèces?» «Serpent, Chouette, Cheval, Homme et Brochet» Recherche par deux ou trois «Comment pourrions nous classer ces

Plus en détail

LES CRITERES D APPARTENANCE A LA LIGNEE HUMAINE

LES CRITERES D APPARTENANCE A LA LIGNEE HUMAINE Fiche sujet-élève La distinction des espèces de la lignée humaine peut être réalisée grâce à des mesures faites sur les crânes. On cherche à déterminer à quelle espèce de la lignée humaine peut se rattacher

Plus en détail

Ce document présente des notions de base et des définitions abordées dans le cas

Ce document présente des notions de base et des définitions abordées dans le cas Ce document présente des notions de base et des définitions abordées dans le cas d étude du stage. SOMMAIRE : Le sol : composition, texture, structure, eau, Facteurs chimiques, ph, éléments minéraux, couleur,

Plus en détail

Retourne dans ton arbre!

Retourne dans ton arbre! Public visé : élèves de collège (6 e, 5 e ) Durée : 1 h Lieu : galerie de zoologie / Fiche enseignants Retourne dans ton arbre! Objectifs pédagogiques : La fiche «Retourne dans ton arbre!» vise à présenter

Plus en détail

Titre de la séance : l énergie lumineuse reçue sur Terre.

Titre de la séance : l énergie lumineuse reçue sur Terre. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde EXTRAIT DU PROGRAMME L énergie solaire est inégalement reçue à la surface de la planète. La photosynthèse en utilise

Plus en détail

La nature du vivant, constitution chimique des êtres vivants

La nature du vivant, constitution chimique des êtres vivants Thème : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée. La nature du vivant, constitution chimique des êtres vivants 1- On cherche à déterminer les caractéristiques des

Plus en détail

Comment enseigner les sciences expérimentales et la technologie à l école?

Comment enseigner les sciences expérimentales et la technologie à l école? Comment enseigner les sciences expérimentales et la technologie à l école? VIVRE UNE DÉMARCHE D INVESTIGATION AU CYCLE 3 M E R C R E D I 1 1 M A R S 2 0 1 5 J U L I E L A M Y - E R I C J U N C A B R U

Plus en détail

les capacités à évaluer en situation Observer les échantillons et lire les documents pour rechercher des indices de résolution du problème.

les capacités à évaluer en situation Observer les échantillons et lire les documents pour rechercher des indices de résolution du problème. TITRE : L ACTION DE L EAU SUR LES ROCHES FICHE PROFESSEUR classe : 5 ème durée : 35min la situation-problème Peter possède depuis peu une maison à St Rémy. Il est très fier de cet achat mais trouve qu

Plus en détail

FICHE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE DE FORMATION

FICHE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE DE FORMATION Classe : Terminale CAP APR Thème : Qualité de la production et des services FICHE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE DE FORMATION Matière : Connaissance des milieux professionnels CADRE REGLEMENTAIRE = REFERENTIELS

Plus en détail

«D'escalier en escalier»

«D'escalier en escalier» Groupe national de travaux collaboratifs Maths et TICE Avril 2009 Académie de NANTES Scénario indexé dans «D'escalier en escalier» Le tableur pour déterminer le nombre de cubes d'escaliers dont le nombre

Plus en détail

Chapitre : Les végétaux colonisent le milieu

Chapitre : Les végétaux colonisent le milieu Chapitre : Les végétaux colonisent le milieu Accroche : observation des érables dans le collège. Ils n ont pas été apportés par l Homme. Comment les jeunes érables sont arrivés ici? Chapitre avec approche

Plus en détail

2.1 Votre hypothèse :

2.1 Votre hypothèse : Problématique : Comment optimiser énergétiquement son isolation thermique? Compétences du Socle commun Je sais regrouper dans un même document plusieurs éléments (texte, image, tableau, son, graphique,

Plus en détail

La maison de Mr Martin

La maison de Mr Martin La maison de Mr Martin Partie du programme: 5, Optique, propagation rectiligne de la lumière: ombre propre, ombre portée, cône d ombre, interprétation en terme de rayons de lumière Objectif de la séance:

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire à la surface du globe

L inégale répartition de l énergie solaire à la surface du globe Niveau de classe : 2 nde Partie de programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie et sol urée : 2h L inégale répartition de l énergie solaire à la surface du globe Type d'organisation du travail

Plus en détail

Une espèce, qu est-ce que c est?

Une espèce, qu est-ce que c est? L'unité et la diversité du vivant 13 Une espèce, qu est-ce que c est? pages 6 et 7 La notion d espèce a déjà été abordée dans les classes précédentes ; mais, étant donnée son importance dans la connaissance

Plus en détail

Reproduction sur quadrillage. Des situations d apprentissage

Reproduction sur quadrillage. Des situations d apprentissage Reproduction sur quadrillage Des situations d apprentissage GS : Situation 1 - L élève réalise la tâche demandée en utilisant les gommettes, situées en bas et à droite de la fiche, que l enseignant aura

Plus en détail

Technique opératoire de l addition posée en colonnes

Technique opératoire de l addition posée en colonnes (CP) Compétences : - Connaître et utiliser les techniques opératoires de l addition et commencer à utiliser celles de la soustraction (sur les nombres inférieurs à 00). - Résoudre des problèmes simples

Plus en détail

PARTIE 4 : Relation au sein de l organisme. Chapitre 5 : La commande du mouvement.

PARTIE 4 : Relation au sein de l organisme. Chapitre 5 : La commande du mouvement. PARTIE 4 : Relation au sein de l organisme. Chapitre 5 : La commande du mouvement. A la fin du chapitre 5 je suis capable : 1. de définir : centres nerveux, neurone, organe effecteur, organe récepteur,

Plus en détail

Chapitre 2 : diversité, parentés et unité des êtres vivants.

Chapitre 2 : diversité, parentés et unité des êtres vivants. Chapitre 2 : diversité, parentés et unité des êtres vivants. Dans notre environnement, nous avons trouvé : des arbres (baobab?), des araignées (mygales?), des insectes (mouche tsétsé?). Comment nommer

Plus en détail

Contrat-élève 6 ème. Indiquer comment s appellent les tous petits éléments qui constituent la matière de tous les organismes vivants.

Contrat-élève 6 ème. Indiquer comment s appellent les tous petits éléments qui constituent la matière de tous les organismes vivants. Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 6 ème Chapitre 2 SUITE : produire de la matière http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Chapitre 3: L'ADN, molécule support de l'information génétique

Chapitre 3: L'ADN, molécule support de l'information génétique Chapitre 3: L'ADN, molécule support de l'information génétique En troisième, vous avez vu que certains caractères étaient héréditaires, c'est à dire transmis par les gènes. Vous avez montré que les gènes

Plus en détail

Hypothèses à vérifier : Vous allez devoir réaliser des tests sur différentes maquettes (voir ci-contre), pour comprendre

Hypothèses à vérifier : Vous allez devoir réaliser des tests sur différentes maquettes (voir ci-contre), pour comprendre Problématique : Comment optimiser énergétiquement son isolation thermique? Travail la séquence : Nous avons vu en classe précémment, qu il est désormais essentiel construire autrement les habitations mornes!

Plus en détail

Activité 4. Le point commun de tous les êtres vivant : la cellule. Atelier 1.Observation au microscope des cellules de l'épiderme d'oignon

Activité 4. Le point commun de tous les êtres vivant : la cellule. Atelier 1.Observation au microscope des cellules de l'épiderme d'oignon Activité 4. Le point commun de tous les êtres vivant : la cellule Th.2 Chap.2 Act.4 Utiliser un instrument d'observation: 20A Présenter des données scientifiques sous forme de croquis : 9B Avoir une attitude

Plus en détail

Travailler à partir d un album (Agathe) Fiche de préparation Reconnaissance de formes géométriques simples. Regr oupt. coll

Travailler à partir d un album (Agathe) Fiche de préparation Reconnaissance de formes géométriques simples. Regr oupt. coll Travailler à partir d un album (Agathe) Fiche de préparation Reconnaissance de formes géométriques simples. discipline : des instruments pour apprendre séance n : 1 classe : grande section durée : 30 min

Plus en détail

E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE

E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Présentation de l épreuve ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE I. Finalité de l l épreuve L épreuve E5, Analyse et conduite de la relation commerciale,

Plus en détail

Module d enseignement. La classification du vivant

Module d enseignement. La classification du vivant Module d enseignement La classification du vivant Enseignement des sciences et de la technologie à l école primaire Cycle 3 1 Plan sciences et technologies à l école Présentation du module : 4 rubriques

Plus en détail

TS Thème 1- A- 5 Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes BO :

TS Thème 1- A- 5 Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes BO : TS Thème 1- A- 5 Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes BO : Elle développe des surfaces d'échanges de grande dimension avec

Plus en détail

QUI RESSEMBLE LE PLUS A QUI?

QUI RESSEMBLE LE PLUS A QUI? QUI RESSEMBLE LE PLUS A QUI? Classer quelques animaux des milieux aquatiques Comprendre et enseigner la classification du vivant BELIN 2004 Pourquoi établir une classification? Pour rendre intelligible

Plus en détail

Progression pédagogique pour le nouveau programme de 6iè en SVT applicable à la rentrée 2005

Progression pédagogique pour le nouveau programme de 6iè en SVT applicable à la rentrée 2005 Progression pédagogique pour le nouveau programme de 6iè en SVT applicable à la rentrée 2005 Travail réalisé par: Marie-Jeanne Aigle, Collège de M'Tsangadoua David Augustin, Conseiller pédagogique de SVT

Plus en détail

Connaissances Capacités Attitudes

Connaissances Capacités Attitudes PRÉPARER UNE «SITUATION COMPLEXE DISCIPLINAIRE», SITUATION D APPRENTISSAGE ET/OU D ÉVALUATION TITRE : Une levure, c'est vivant? classe : 6ème durée : 40 min I - Choisir des objectifs dans les textes officiels.

Plus en détail

ACTIVITE 4 Représenter une maison en perspective cavalière. Guide pour le professeur

ACTIVITE 4 Représenter une maison en perspective cavalière. Guide pour le professeur ACTIVITE 4 Représenter une maison en perspective cavalière Guide pour le professeur Objectifs - Préciser des conventions de représentation en perspective cavalière : choix d'un angle et d'un facteur de

Plus en détail

[TP10 : LA PLANTE ET SES ÉCHANGES AVEC L'ENVIRONNEMENT.

[TP10 : LA PLANTE ET SES ÉCHANGES AVEC L'ENVIRONNEMENT. Atelier 1 : L'absorption de l'eau et des sels minéraux Montrer que les racines forment, grace aux poils absorbants, une surface d'absorption permettant de favoriser les échanges avec le sol. Matériels

Plus en détail

Les diapositives 1 à 4 proposent un point didactique, les suivantes un module de 4 séances environ à mener en classe

Les diapositives 1 à 4 proposent un point didactique, les suivantes un module de 4 séances environ à mener en classe 1 2 3 Les diapositives 1 à 4 proposent un point didactique, les suivantes un module de 4 séances environ à mener en classe Le module peut s incrire au regard des compléments aux programmes de janvier 2013

Plus en détail

Evaluation de MSN 3P-4P : «la vie d un animal, le papillon»

Evaluation de MSN 3P-4P : «la vie d un animal, le papillon» Evaluation de MSN 3P-4P : «la vie d un animal, le papillon» MSN 18 Explorer l'unité et la diversité du vivant - Formulation de questions et d'hypothèses au sujet d'une problématique (oralement ou par écrit

Plus en détail

Bilan schématique. Mots clés : écosystème biodiversité - matière organique - matière minérale caractéristiques physiques espèce - Bilan schématique :

Bilan schématique. Mots clés : écosystème biodiversité - matière organique - matière minérale caractéristiques physiques espèce - Bilan schématique : 5 2016 2017 (titre à faire sur page entière : lettres intelligentes + dessin + schéma + photo) Thème 1 : (à faire en dernier) Planète Terre, environnement, Action humaine Partie A- Fonctionnement de la

Plus en détail

Fiche technique : Utilisation du microscope virtuel en cours de SVT

Fiche technique : Utilisation du microscope virtuel en cours de SVT Fiche technique : Utilisation du microscope virtuel en cours de SVT par Lucie Cosentino L Université du Michigan a mis en ligne une collection de préparations microscopiques réalisées à partir de tissus

Plus en détail

Chapitre 1- Les méthodes d étude en biologie cellulaire

Chapitre 1- Les méthodes d étude en biologie cellulaire Chapitre 1- Les méthodes d étude en biologie cellulaire Les méthodes d étude en biologie cellulaire 15 Fiche 1 : Les méthodes d observation Du fait de leurs petites tailles (10 à 100 m), l observation

Plus en détail

CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 1 : Diversité et unité du monde vivant

CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 1 : Diversité et unité du monde vivant CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT Chapitre 1 : Diversité et unité du monde vivant Rappel 1 : La cellule Indiquer quelle est l unité d organisation des êtres vivants. La cellule. Les organismes vivants sont

Plus en détail

L arbre : un être vivant

L arbre : un être vivant L arbre : un être vivant Je repère les caractéristiques vitales d un arbre et les organes qui lui permettent de vivre. Je repère l âge d un arbre (il se nourrit, respire et se reproduit). J identifie les

Plus en détail

Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : Cycle 1.. niveau : PS/.MS...

Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : Cycle 1.. niveau : PS/.MS... Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : Cycle 1.. niveau : PS/.MS... Programmes : Cycle II - Découverte du monde Au C.P. et au C.E.1, les élèves acquièrent

Plus en détail

TP DE MICROBIOLOGIE N 2 IDENTIFICATION D UN GERME RESPONSABLE D UNE CYSTITE

TP DE MICROBIOLOGIE N 2 IDENTIFICATION D UN GERME RESPONSABLE D UNE CYSTITE TP DE MICROBIOLOGIE N 2 IDENTIFICATION D UN GERME RESPONSABLE D UNE CYSTITE Page 1 PARTIE 1 : IDENTIFICATION D UN GERME RESPONSABLE D UNE CYSTITE I. INTRODUTION La cystite est une inflammation de la vessie.

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL MATHÉMATIQUES CYCLE 3 Joan MAGNIER, collège Anne Frank (Sauzé-Vaussais) 32 compétences au total

RÉFÉRENTIEL MATHÉMATIQUES CYCLE 3 Joan MAGNIER, collège Anne Frank (Sauzé-Vaussais) 32 compétences au total RÉFÉRENTIEL MATHÉMATIQUES CYCLE 3 Joan MAGNIER, collège Anne Frank (Sauzé-Vaussais) 32 compétences au total NOMBRES et CALCULS (QF, TAD, TI) N1- Utiliser et représenter les grands nombres entiers, des

Plus en détail

Partie III Le peuplement d un milieu

Partie III Le peuplement d un milieu Partie Le peuplement d un milieu 1 - Le peuplement d un milieu au cours des saisons. Comment les organismes vivants occupent-ils le milieu au cours des saisons? Activité 13 Dans la forêt du Thouar, vous

Plus en détail

Collège Blanche de Castille

Collège Blanche de Castille 3 ème A - B - C Brevet blanc 1 de MATHÉMATIQUES Date : 23/01/2014 Durée : 2h Collège Blanche de Castille Coefficient : 3 Note sur : 40 Présentation : /4 Consignes : La présentation, l orthographe et la

Plus en détail

Programmation annuelle MATHEMATIQUES

Programmation annuelle MATHEMATIQUES Programmation annuelle MATHEMATIQUES COMPETENCES PERIODE 1 PERIODE 2 PERIODE 3 PERIODE 4 PERIODE 5 NOMBRES ET CALCUL Les nombres entiers jusqu au milliard Connaître, savoir écrire et nommer les nombres

Plus en détail

Activité 1 : Simuler une expérience avec la loi binomiale

Activité 1 : Simuler une expérience avec la loi binomiale Activité 1 : Simuler une expérience avec la loi binomiale Enoncé On étudie la fiabilité du système de sécurité d un musée : ce système est constitué de n dispositifs d alarmes. Chaque alarme se déclenche

Plus en détail

Les élevages en classe

Les élevages en classe Cycle 2 Découverte du monde : «les élèves repèrent les caractéristiques du vivant : naissance, croissance et reproduction» Les élevages en classe Les élevages en classe permettent d observer et de construire

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Les grandes étapes de la vie d une plante 2. Page 1/10. Deux types de plantes 2

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Les grandes étapes de la vie d une plante 2. Page 1/10. Deux types de plantes 2 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Les grandes étapes de la vie d une plante 2 Deux types de plantes 2 La vie d une plante à fleurs 3 La vie d une plante sans fleur 7 Page 1/10 Les grandes étapes de la

Plus en détail