DOSSIER DE PRESSE. LAVERIE L Orangerie, entreprise sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE. LAVERIE L Orangerie, entreprise sociale"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE LAVERIE L Orangerie, entreprise sociale Contenu du dossier A. Communiqué de presse B. Informations détaillées et données techniques C. Photos des locaux, de la machine et de gobelets de l Orangerie D. Communiqués de l Office fédéral de l environnement E. Extrait de l étude de l EPFL

2 Table des matières A. Communiqué de presse L Orangerie conçoit la première laverie grand volume à Genève Comment ça marche La laverie Les gobelets de l Orangerie L Orangerie En faveur du développement durable Origine du projet Relations presse... 4 B. Informations détaillées et données techniques Introduction Comment ça marche La laverie de l Orangerie Qu est-ce qu une laverie? Données techniques Gobelets Gobelets de l Orangerie Matériaux et données techniques L Orangerie Qu est-ce que l Orangerie? Fonctionnement La mission de l Orangerie Secteurs d activités La laverie de l Orangerie Développement durable Pourquoi choisir un gobelet réutilisable? Vaisselle compostable VS réutilisable L impact écologique au cœur des priorités Réduire le littering Services et tarifs Pour qui, pourquoi? Formules Tarifs Informations complémentaires Historique Origine du projet Etapes du processus et financement Avenir du projet Contacts C. Photos des locaux, de la machine et de gobelets de l Orangerie D. Communiqués de l Office fédéral de l environnement E. Extrait de l étude de l EPFL Page 2

3 A. Communiqué de presse 1. L Orangerie conçoit la première laverie grand volume à Genève L Orangerie, entreprise sociale d insertion, devient aujourd hui la spécialiste du lavage et du séchage de matériaux plastiques. Elle propose en particulier un service novateur de location et de nettoyage de gobelets réutilisables. Chaque organisateur de manifestation, tenancier de buvette, responsable d événement communal, ou encore gérant de salle de spectacle peut maintenant recourir à de la vaisselle plastique et bénéficier d un service de nettoyage professionnel et bon marché. Ce nouveau système, en permettant de réduire considérablement les déchets à la source, agit directement et concrètement pour la défense de l environnement. Infrastructure professionnelle pouvant traiter de très gros volumes, la laverie de l Orangerie offre du travail aux personnes en réinsertion. Ainsi, pour un coût équivalent au compostable ou au plastique, le gobelet réutilisable permet en plus d agir en faveur de l écologie et de développer une visée sociale. 2. Comment ça marche 1. L'organisateur met à disposition de son public les gobelets. 2. Le consommateur paie CHF 2.- de consigne pour son gobelet. 3. Une fois la boisson terminée, le client peut récupérer sa consigne, recommander une autre boisson ou garder le gobelet en souvenir. Dans ce cas, il ne récupère pas sa caution. L organisateur l encaisse alors définitivement. 3. La laverie L Orangerie s est dotée de locaux au sein de la coopérative Verntissa à Châtelaine et a aménagé une laverie. L infrastructure mise en place offre la possibilité de laver de manière professionnelle et de sécher de la vaisselle plastique, comme des gobelets, mais permet aussi de proposer un service de nettoyage pour de nombreux autres supports plastiques comme des caisses, plateaux, verrines, assiettes, couverts, etc. Elle peut traiter de gros volumes et ainsi répondre à la demande de festivals de grande envergure, tout comme à celle de petites buvettes, manifestations, salles de spectacle, ou autre. 4. Les gobelets de l Orangerie L Orangerie a acquis 165'000 gobelets auprès de son partenaire Ecocup : 40'000 Eco 12 / 100'000 Eco 30 / 25'000 Eco 60 /. L Eco 12 est idéal pour le vin ou le café, l Eco 30 est utilisé pour toutes les minérales et bières, et l Eco 60 pour les grandes boissons et les cannettes. L Orangerie a fait personnaliser sa vaisselle. En effet, Pascal Bolle, graphiste à La Fonderie, a réalisé un visuel illustrant de manière originale les symboles de Genève tels que le Jet d eau, l ONU ou encore la Cathédrale Saint-Pierre, dans les couleurs de l Orangerie, à savoir en bleu et orange. Chaque gobelet contient des graduations correspondant aux normes de la restauration. L Orangerie peut ainsi proposer une vaisselle belle et unique aux lieux accueillant du public. 5. L Orangerie L entreprise sociale d insertion l Orangerie, créée en 1985, est une association à but non lucratif, qui s engage pour une économie sociale et solidaire. Les missions de l Orangerie : - Donner du travail à des personnes en situation précaire souhaitant changer de statut. - Permettre à des femmes et des hommes de renouer avec la vie active. - Engager, pour une durée déterminée, des adultes désireux de se former et de s insérer dans le système socio-économique en place. - Proposer du travail rémunéré sous la responsabilité de professionnels de la branche. - Mettre les compétences de travailleurs sociaux au service des employés. Page 3

4 L entreprise propose des services dans six secteurs d activités : la peinture, le jardinage, le nettoyage, le déménagement et débarras, la Voirie et nettoyage d espaces publics, et aujourd hui la laverie et location de gobelets consignés. Ce nouveau secteur d activités s inscrit dans une démarche d économie sociale et solidaire et offre de nouvelles places de réinsertion. Son objectif est de fournir des emplois à des personnes dans le besoin et non d augmenter ses bénéfices. Grâce à la laverie, l Orangerie peut ainsi proposer entre 4 et 16 nouvelles places de travail sur le marché secondaire de l emploi. 6. En faveur du développement durable Le recours au gobelet réutilisable apporte une réduction considérable de déchets à la source et illustre une logique essentielle de durabilité. L Office fédéral de l environnement (OFEV), le 23 novembre 2007, a publié un communiqué conjoint avec le ministère de l environnement autrichien, les villes de Bâle, Berne, Zurich, Vienne, Klagenfurt, Salzbourg et Hanovre. Celui-ci relève les résultats d une «étude d écobilan mandatée par les ministères de l environnement allemand et autrichien ainsi que par l Office fédéral de l Environnement ( ) : les gobelets réutilisables sont beaucoup plus écologiques que leurs équivalents jetables». Guillaume Grandchamp et Luc Giger ont réalisé en 2009 une «analyse de cycle de vie - gobelets jetables, réutilisables et recyclables», dans le cadre de leur Master III en Sciences et ingénierie de l environnement à l Ecole polytechnique de Lausanne, sous la direction du Professeur Jérôme Payet, en collaboration avec Simon Schneebeli. L étude rejoint l OFEV et soutient que l utilisation des gobelets réutilisables s avère être la solution la plus écologique, en comparaison des jetables ou recyclables. 7. Origine du projet Stéphane Demaurex est le fondateur de la première laverie du Paléo Festival de Nyon, créée en Trouvant le système fabuleux et à fort potentiel autant en terme écologique, qu économique ou encore social, il approche l Orangerie afin de concevoir une laverie sur Genève. Christophe Dunner, Président de l Orangerie, met alors tout en œuvre pour réaliser le projet. Le Fonds chômage de la Ville de Genève, ainsi que la Loterie romande le soutiennent par un financement. L objectif de l Orangerie n est pas de développer un nouveau secteur d activités pour réaliser du bénéfice mais de pouvoir offrir de nouvelles places de réinsertion. 8. Relations presse Mélanie Varin Chargée de communication 078/ Page 4

5 B. Informations détaillées et données techniques 1. Introduction L Orangerie, entreprise sociale d insertion, devient aujourd hui la spécialiste du lavage et du séchage de matériaux plastiques. Elle propose en particulier un service novateur de location et de nettoyage de gobelets réutilisables. Chaque organisateur de manifestation, tenancier de buvette, responsable d événement communal, ou encore gérant de salle de spectacle peut maintenant recourir à de la vaisselle plastique et bénéficier d un service de nettoyage professionnel et bon marché. Ce nouveau système, en permettant de réduire considérablement les déchets à la source, agit directement et concrètement pour la défense de l environnement. Infrastructure professionnelle pouvant traiter de très gros volumes, la laverie de l Orangerie offre du travail aux personnes en réinsertion. Ainsi, pour un coût équivalent au compostable ou au plastique, le gobelet réutilisable permet en plus d agir en faveur de l écologie et de développer une visée sociale. 1.1 Comment ça marche L Orangerie a créé une laverie. L entreprise propose aux organisateurs de manifestations et aux gérants de tous lieux accueillant du public un service de gobelets consignés lavables. Ce gobelet plastique incassable est mis à disposition du public. Une fois la boisson consommée, le gobelet est rendu au bar et la consigne restituée au client. L équipe de l Orangerie s occupe de laver et sécher ainsi que de réapprovisionner les organisateurs et gérants en gobelets propres. L'infrastructure permet de traiter de gros volumes et de répondre professionnellement aux demandes. Ce nouveau secteur d activité allie des avantages à la fois sur le plan écologique, économique et social. 1. L organisateur met à disposition de son public les gobelets. 2. Le consommateur paie CHF 2.- de consigne pour son gobelet. 3. Une fois la boisson terminée, le client peut récupérer sa consigne, recommander une autre boisson ou garder le gobelet en souvenir. Dans ce cas, il ne récupère pas sa caution. L organisateur l encaisse alors définitivement. 2. La laverie de l Orangerie 2.1 Qu est-ce qu une laverie? L Orangerie s est dotée de locaux au sein de la coopérative Verntissa à Châtelaine et a aménagé une laverie. L infrastructure mise en place offre la possibilité de laver de manière professionnelle et de sécher de la vaisselle plastique, comme des gobelets, mais permet aussi de proposer un service de nettoyage pour de nombreux autres supports plastiques. Elle peut traiter de gros volumes et ainsi répondre à la demande de festivals de grande envergure, tout comme à celle de petites buvettes, manifestations, salles de spectacle, ou autre. Page 5

6 2.2 Données techniques La machine de lavage professionnelle, «Hobart», mesure près de 10 mètres de long et 2,5 mètres de haut. Son fonctionnement se compose de quatre étapes ; le lavage, le rinçage, le soufflage, puis le séchage. L infrastructure a été conçue dans un souci de respect de l environnement et ne consomme que très peu d eau et d électricité. Lors de la mise en route de la machine, 270 litres d eau sont nécessaires mais ensuite cette eau est réutilisée à différentes étapes du processus comme le prérinçage ou le prélavage. Actuellement le lavage est évalué à moins de 1 dl. d eau par gobelet. Quant à l électricité, la consommation est estimée à environ 9kw par gobelet. L infrastructure peut assurer le lavage entre 2'700 et 5'000 gobelets par heure, de manière professionnelle. La vaisselle ressort nettoyée aux normes d hygiène en vigueur dans le milieu industriel et complètement sèche, facteur le plus complexe pour de la matière plastique. L Orangerie, en partenariat avec «Gerig», spécialiste des produits et solutions pour les professionnels de la gastronomie et des applications dans le domaine de l hygiène, ont développé la technologie de la machine. De nouvelles techniques de séchage, très performantes, consommant peu d électricité, ont été mises au point. La laverie est gérée par des personnes en réinsertion socioprofessionnelle allant de 4 à 16 employés, selon la demande. Ces employés sont encadrés par un chef d atelier, Massimo Lanzoni, au bénéfice de la formation à la Haute école de travail social. L imposant outil de travail nécessitant des connaissances pointues, le personnel a suivi une formation complète pour son utilisation. Selon le développement de l activité, d autres places de travail sont envisageables (marketing/vente, back office, etc.). Laverie de l Orangerie «Hobart FUX» 3. Gobelets 3.1 Gobelets de l Orangerie L Orangerie a acquis 165'000 gobelets auprès de son partenaire Ecocup : 40'000 Eco 12 / 100'000 Eco 30 / 25'000 Eco 60 /. L Eco 12 est idéal pour le vin ou le café, l Eco 30 est utilisé pour toutes les minérales et bières et l Eco 60 pour les grandes boissons et les cannettes. L Orangerie a fait personnaliser sa vaisselle. En effet, Pascal Bolle, graphiste à La Fonderie, a réalisé un visuel illustrant de manière originale les symboles de Genève tels que le Jet d eau, l ONU ou encore la Cathédrale Saint-Pierre. L Eco 12 est disponible en bleu ou orange / l Eco 30 et 60 en orange, bleu et noir. Chaque gobelet contient des graduations correspondant aux normes de la restauration. L Orangerie peut ainsi proposer une vaisselle belle et originale aux lieux accueillant du public. Page 6

7 Eco 12 Eco 30 Eco 60 5 cl / 10 cl 20 cl / 25 cl / 30 cl 25 cl / 40 cl / 50 cl 3.2 Matériaux et données techniques Les gobelets sont fabriqués en polypropylène (PP) homopolymère. On retrouve le polypropylène dans toutes sortes d objets comme pare-chocs, tableaux de bord, jouets, porte-documents, etc. Translucides, les gobelets sont semi-rigides et très résistants. Le polypropylène est inodore, non toxique et facilement stérilisé, ce qui rend ce matériau idéal pour son utilisation comme conditionnement alimentaire. Sa température de fusion est supérieure à 160 C, le lavage en machine peut ainsi aisément atteindre de hautes températures. Ce matériau est facilement recyclable, de plus sa combustion ne dégage que de l eau et du dioxyde de carbone, donc pas de produits chimiques. Les gobelets en fin de vie sont fondus et trouvent ainsi une nouvelle forme et utilité. 4. L Orangerie 4.1 Qu est-ce que l Orangerie? L entreprise sociale d insertion l Orangerie, créée en 1985, est une association à but non lucratif, qui s engage pour une économie sociale et solidaire. Sa mission est de contribuer à la réinsertion sociale et professionnelle de toute personne, entre 18 et 65 ans, rencontrant des difficultés d intégration liées principalement à un chômage de longue durée, à un exil forcé, à une longue période d assistance, à une dépendance à l alcool ou à la drogue, à un manque de formation, ou encore à des troubles psychologiques. L Orangerie offre, à ses employés, un cadre de travail avec des horaires à respecter, une vie d équipe et la possibilité d acquérir des savoir-faire professionnels. Elle permet d acquérir des compétences, tout en se confrontant aux réalités des exigences professionnelles et relationnelles d une petite entreprise. 4.2 Fonctionnement L Orangerie offre la possibilité à ses employés en réinsertion de pouvoir travailler 18 mois au sein de ses différents secteurs. Le personnel est encadré par des professionnels ; contremaîtres ou travailleurs sociaux au bénéfice d'une formation complémentaire dans un domaine spécifique. Le Page 7

8 suivi socioprofessionnel et la cohérence de la démarche de réinsertion, tout comme l'important travail de coordination des différents intervenants sociaux, sont assurés par les travailleurs sociaux. Actuellement, l Orangerie forme également deux apprentis et deux personnes en emploi de solidarité. Par ailleurs, elle a donné la possibilité depuis quelques années à trois collaborateurs de transformer leur contrat d'insertion en contrat à durée indéterminée. L entreprise participe activement à la formation professionnelle en accueillant des stagiaires de différentes filières de formation. Elle compte une large clientèle privée et publique et est fière de pouvoir offrir des prestations soignées de qualité, aux prix usuels du marché. L équipe de l Orangerie est composée de 4 travailleurs sociaux au bénéfice d une double formation sociale/professionnelle au sein d un domaine spécifique, 1 secrétaire, 2 contremaîtres, 3 personnes en contrat à durée indéterminée, 2 personnes en emploi de solidarité, 2 apprentis et de 5 à 15 personnes en contrat de réinsertion. Le Département de la solidarité et de l'emploi accorde une aide financière de 246'000 CHF par an à l Orangerie dans le cadre d'une collaboration formalisée par une loi de financement (L10397) et un contrat de prestation. La part d'autofinancement de l Orangerie s élève à environ 75%. 4.3 La mission de l Orangerie - Donner du travail à des personnes en situation précaire souhaitant changer de statut. - Permettre à des femmes et des hommes de renouer avec la vie active. - Engager, pour une durée déterminée, des adultes désireux de se former et de s insérer dans le système socio-économique en place. - Proposer du travail rémunéré sous la responsabilité de professionnels de la branche. - Mettre les compétences de travailleurs sociaux au service des employés. Soutenir les employés dans leurs projets et les accompagner individuellement. Repérer, encourager et promouvoir le développement de leurs ressources. Favoriser l acquisition de compétences : «savoir-faire» et «savoir-être». 4.4 Secteurs d activités L Orangerie s engage à offrir des prestations de qualité assurées par un encadrement professionnel. Elle propose des prix attractifs, justes et raisonnables et assure le respect des délais convenus. Elle propose des services dans six secteurs d activités : Laverie et location de gobelets consignés Peinture Jardinage Nettoyage Déménagement et débarras Voirie, nettoyage d espaces publics 4.5 La laverie de l Orangerie Ce nouveau secteur d activités s inscrit dans une démarche d économie sociale et solidaire et offre de nouvelles places de réinsertion. Chaque mandat confié à l Orangerie contribue à la réinsertion sociale. L Orangerie veut se profiler en tant que partenaire auprès des fabricants de vaisselle plastique, de fournisseurs, etc. Son objectif est de fournir des emplois à des personnes dans le besoin et non d augmenter ses bénéfices. Grâce à la laverie, l Orangerie peut ainsi proposer entre 4 et 16 nouvelles places de travail sur le marché secondaire de l emploi. Page 8

9 5. Développement durable 5.1 Pourquoi choisir un gobelet réutilisable? Le recours au gobelet réutilisable permet d agir en faveur du développement durable. La méthode de consigne est extrêmement simple et à portée de chacun. Elle apporte une réduction considérable de déchets à la source et illustre une logique essentielle de durabilité. 5.2 Vaisselle compostable VS réutilisable L Office fédéral de l environnement (OFEV), le 23 novembre 2007, a publié un communiqué conjoint avec le ministère de l environnement autrichien, les villes de Bâle, Berne, Zurich, Vienne, Klagenfurt, Salzbourg et Hanovre. Celui-ci relève les résultats d une «étude d écobilan mandatée par les ministères de l environnement allemand et autrichien ainsi que par l Office fédéral de l Environnement ( ) : les gobelets réutilisables sont beaucoup plus écologiques que leurs équivalents jetables». «Principaux résultats de l étude : Même dans les hypothèses les plus défavorables, les gobelets réutilisables sont nettement plus écologiques que tous les jetables. Dans le meilleur des scénarios, les modèles à usage unique ont une charge environnementale deux fois plus élevée que le moins bon des réutilisables. Opter pour ce type de récipients est donc incontestablement la solution la plus écologique. Cela permet en outre de réduire considérablement le problème du littering, au même titre que la perception d une consigne incitant à rapporter les verres après consommation. L étude confirme les résultats d autres enquêtes, à savoir que les gobelets à usage unique compostables à base de matières premières renouvelable (le PLA par exemple) ne sont pas plus écologiques que les jetables en PET. Le constat est le même pour les gobelets en matière plastique fabriqués par la société Belland, dont l écobilan n est pas meilleur que pour le PET.» Sous la direction du Professeur Jérôme Payet, en collaboration avec Simon Schneebeli, Guillaume Grandchamp et Luc Giger, ont réalisé en 2009 une «analyse de cycle de vie - gobelets jetables, réutilisables et recyclables», dans le cadre de leur Master III en Sciences et ingénierie de l environnement à l Ecole polytechnique de Lausanne. Les résultats de l étude démontrent que «( ) le gobelet recyclable est compétitif au gobelet réutilisable uniquement dans le cas ou le nombre de réutilisation du gobelet réutilisable est inférieur à 50 et le taux de matière recyclée dans le gobelet recyclable dépasse les 90% (voire 80%).» Le gobelet de l Orangerie, utilisable bien plus que 50 fois (utilisation quasi illimitée, seule la sérigraphie s efface peu à peu dès 150 lavages), s avère donc être largement le récipient le plus écologique. Photos de manifestations avant/après le recours au gobelet réutilisable. Page 9

10 5.3 L impact écologique au cœur des priorités La production de déchets urbains en Suisse a presque doublé depuis 1980 passant de 2,83 à 5,46 millions de tonnes en 2009 (Office fédéral de l environnement, 4 juillet 2011). Diminuer la production de déchets permet de réduire à la source leur impact négatif sur l environnement. Le consommateur doit également changer son comportement et ses habitudes. Même de bonne intention, l individu trie souvent mal ses déchets et les poubelles "vertes" se remplissent de plastique et finissent donc généralement à l'incinération. C est entre autres pour ces raisons qu il est nécessaire de passer du bien jetable au bien réutilisable. Le système de gobelet consigné permet de ne plus utiliser, lors d événements par exemple, un gobelet par personne et par consommation. Le gobelet consigné, une fois lavé, est remis en circulation et ensuite réutilisé un nombre de fois quasi illimité (seuls les tests révèlent que la sérigraphie supporte environ 150 lavages). Par ailleurs, le client qui retourne au bar pour récupérer sa consigne ramène par la même occasion plus facilement ses déchets et les jette à la poubelle. Ainsi, après une manifestation le terrain reste agréable, sans jonchement de détritus. Le comportement face aux déchets change et les gens se responsabilisent. Chacun doit agir dans une logique de développement durable et grâce à ce système l individu devient consomm acteur. 5.4 Réduire le littering Le littering (abandon de déchets sur l espace public) coûte à la Suisse près de 200 millions par année, selon les résultats de l étude réalisée par de l Office fédéral de l environnement, délivrés le 5 mai dernier. «L étude montre en outre que l on peut circonscrire assez clairement les zones particulièrement exposée au littering, comme par exemple les abords des gares, les lieux de fêtes et les zones de pique-nique. ( ) la population non seulement subit les détritus qui jonchent certains lieux publics mais elle doit de surcroît supporter le coût de leur élimination tandis que les personnes qui sont effectivement responsables du littering ne sont généralement pas mises à contribution.» 6. Services et tarifs 6.1 Pour qui, pourquoi? La laverie de l Orangerie permet de répondre à la demande de tous les organisateurs d événements, festivals, tenanciers de buvettes, salles de spectacle, etc. Son implantation permet de répondre aux demandes provenant du bassin lémanique. La proximité de la laverie limite ainsi les longs trajets, suivant cette même optique écologique. Proposer des gobelets réutilisables pour une manifestation permet pour un coût au moins équivalent aux gobelets compostable ou plastique de promouvoir en plus des dimensions écologiques et sociales. 6.2 Formules Les clients disposent de deux formules à choix : Formule «location» : mise à disposition de gobelets, livraison sur le site de la manifestation et lavage une fois les gobelets utilisés. Formule «laverie» : lavage de gobelets appartenant à l organisateur et reconditionnement. Lavage d'autres récipients et fournitures sur demande. Page 10

11 6.3 Tarifs Formule «location» Services: location, lavage et transport aller sur Genève. Gratuité des gobelets non utilisés (caisses pas ouvertes). Prix Eco 12 CHF 0.18 conditionnement : par 300 Prix Eco 30 CHF 0.20 conditionnement : par 500 Prix Eco 60 CHF 0.22 conditionnement : par 240 Prix pertes CHF 1.30 Supplément lavages difficiles CHF 0.02 Supplément tri si gobelets du client + de l'orangerie CHF 0.02 Formule «laverie» Service: lavage Prix gobelets CHF 0.12 Prix gobelets CHF 0.11 Prix gobelets CHF 0.10 Prix dès gobelets CHF 0.09 Supplément lavages difficiles CHF 0.02 Supplément tri si gobelets du client + de l'orangerie CHF Informations complémentaires Prix location compteuse : CHF 5.- Prix perte compteuse : CHF Prix perte caisse : CHF 70.- Prix perte couvercle : CHF 30.- Perte gobelets : gobelets perdus, vendus, marqués, cassés, brûlés. Lavages difficiles : demande service supplémentaire de nettoyage (vaisselle «piquée», apparition de moisissures) Gobelets consignés par organisateur: CHF 2.- TTC (recommandé) Prix CHF unitaire HT. Liste de prix valable jusqu au L Orangerie parvient à réaliser le lavage des gobelets dans les 24 heures, toutefois un lavage plus rapide peut être envisagé sur accord préalable. L Orangerie loue des compteuses permettant de conditionner facilement les gobelets propres ou sales. L entreprise met à disposition gratuitement du matériel de communication (type affichettes) afin d expliquer le système de consigne. Le prix de la location et du nettoyage d autres produits comme verres à vin, verres pour cocktails, flûtes, etc., fabriqués dans un autre matériau plastique transparent sont sur demande. 7. Historique 7.1 Origine du projet Stéphane Demaurex met sur pied la première laverie du Paléo Festival de Nyon, en Trouvant le système fabuleux et à fort potentiel autant en terme écologique, qu économique ou encore social, il décide d approcher l Orangerie afin de créer une laverie sur Genève. Christophe Dunner, Président de l Orangerie, adresse alors une demande de financement au Fonds chômage de la Ville de Genève, afin de pouvoir réaliser une étude sur la faisabilité et la forme d un tel projet. Page 11

12 7.2 Etapes du processus et financement La Ville de Genève a financé l étude de faisabilité afin de vérifier si ce concept était applicable dans le contexte genevois. Les résultats étaient clairement positifs. Par la suite, la Loterie romande a soutenu le projet à hauteur de CHF 350'000.- et la Ville de Genève, via le Fonds chômage, à CHF 115' Ces subventions ont permis de réaliser les transformations et d aménager les locaux, d acheter une laverie professionnelle et un stock de gobelets pour la location, ainsi que de verser les salaires des employés pendant la phase de démarrage. L objectif du projet n est pas de faire du bénéfice mais de pouvoir offrir de nouvelles places de réinsertion et de couvrir ses frais. Les salaires et les frais de fonctionnement seront financés par l'activité propre. 7.3 Avenir du projet L Orangerie aimerait acquérir des marchés de lavage de pièces plastique nécessitant un séchage professionnel. Elle pourrait traiter le nettoyage de caisses, plateaux, verrines, assiettes, couverts, etc. L entreprise souhaite aussi acquérir et donc proposer la location d autres produits comme des verres à cocktails, flûtes, verres à vin, etc. Elle pourrait également, dans un deuxième temps, gérer les commandes auprès des fabricants de gobelets personnalisés, sans passer par un intermédiaire. Pour cela, elle envisagerait l ouverture d un poste fixe supplémentaire au sein de l Orangerie pour gérer les commandes et faire le suivi avec le personnel en réinsertion. Si un solde positif de trésorerie venait à se dégager des services de la laverie, il serait alors utilisé afin de permettre un renouvellement des machines, créer un fonds de roulement et développer de nouveaux secteurs d activités ; la réinsertion sociale étant au cœur des priorités. 8. Contacts Relations presse Mélanie Varin Chargée de communication 078/ Gestion du projet Stéphane Demaurex Chef de projet 079/ Christophe Dunner Président de l Orangerie 079/ Adresses L Orangerie, entreprise sociale Rue de l Orangerie Genève Tél. : 022/ Fax : 022/ Laverie de l Orangerie Ch. J.-Ph.-de-Sauvage 37, coopérative Verntissa 1219 Châtelaine (Genève) Tél. : 022/ Page 12

13 C. Photos des locaux, de la machine et de gobelets de l Orangerie Page 13

14 D. Communiqués de l Office fédéral de l environnement Page 14

15 Page 15 L Orangerie, entreprise sociale

16 E. Extrait de l étude de l EPFL Version intégrale de l étude : Page 16

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Atelier éco évènement. ADEME Nouvelle Calédonie 3 juillet 2014

Atelier éco évènement. ADEME Nouvelle Calédonie 3 juillet 2014 Atelier éco évènement ADEME Nouvelle Calédonie 3 juillet 2014 Comment organiser une anima>on préven>on lors d un éco événement : exemple des gobelets réu>lisables consignés. Animatrice : Catherine Guillaume

Plus en détail

Comment Eco Responsabiliser son événement?

Comment Eco Responsabiliser son événement? Comment Eco Responsabiliser son événement? Consommation Fiche 1 Quel que soit le type d évènement que vous organisez, un festival artistique, un concert ou une sortie plein air, celui-ci aura un impact

Plus en détail

Guide pratique pour des manifestations

Guide pratique pour des manifestations Guide pratique pour des manifestations neuchâteloises éco-responsables Fêtes de quartier, festivals, manifestations sportives, la Ville de Neuchâtel regorge d événements aussi nombreux que diversifiés,

Plus en détail

Gorgée après gorgée, votre marque reste bien visible! Gobelets réutilisables pour une présentation efficace des marques

Gorgée après gorgée, votre marque reste bien visible! Gobelets réutilisables pour une présentation efficace des marques Gorgée après gorgée, votre marque reste bien visible! Gobelets réutilisables pour une présentation efficace des marques Gobelets réutilisables pour une présentation efficace des marques Omniprésents lors

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

ESPRIT FETES MUSIC SYSTEME. Animation de soirée, vente et location de matériel de réception

ESPRIT FETES MUSIC SYSTEME. Animation de soirée, vente et location de matériel de réception ESPRIT FETES MUSIC SYSTEME Animation de soirée, vente et location de matériel de réception Une envie de faire la fête?? Avec Esprit fêtes / Music Système, vous trouverez chez nous tout ce qu'il vous faut

Plus en détail

PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Pour l organisation d un événement respectueux de l environnement.

PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Pour l organisation d un événement respectueux de l environnement. GI MANIFESTATION VERTE PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Pour l organisation d un événement respectueux de l environnement. A l attention des organisateurs, des sponsors et du secteur public GI MANIFESTATION

Plus en détail

Proposition de charte pour un Conseil de la Jeunesse plus «durable»

Proposition de charte pour un Conseil de la Jeunesse plus «durable» Proposition de charte pour un Conseil de la Jeunesse plus «durable» Pourquoi cette charte? Le Conseil de la Jeunesse, dont l une des missions est d être le porte-parole de la jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles,

Plus en détail

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières création, implantation et développement d entreprises x TABLE DES MATIERES 2 1. PRÉAMBULE 1.1. PRINCIPES GÉNÉRAUX 3 2. SOUTIEN

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE 1. Préserver les ressources Déchets Réduire la production de déchets Utiliser de la vaisselle réutilisable (gobelets, assiettes, couverts) Consigner le PET (ex. demander

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION : SALLE DES FETES

CONTRAT DE LOCATION : SALLE DES FETES CONTRAT DE LOCATION : SALLE DES FETES ENTRE : PICAUD La commune de TREGONNEAU, représentée par le Maire Jean-Luc (ou son représentant). ET : Mme/M, ci-dessous désigné(e) sous le terme «l occupant» Il est

Plus en détail

Guide pratique. De l ère du tri à l ère de la prévention. associations locales.

Guide pratique. De l ère du tri à l ère de la prévention. associations locales. Guide pratique du diagnostic des associations locales. Le SITCOM région d Argentan lance un plan de prévention des déchets avec un objectif ambitieux: réduire de 7% notre production de déchets en 5 ans.

Plus en détail

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse REGLEMENT INTERIEUR 2015 D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES DE LEROUVILLE Adopté par le Conseil Municipal par délibération n 58 du 16

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

Salon des métiers et de la formation Lausanne du 5 au 10 octobre 2010

Salon des métiers et de la formation Lausanne du 5 au 10 octobre 2010 Salon des métiers et de la formation Lausanne du 5 au 10 octobre 2010 Soutenez la promotion des métiers des TIC Sommaire Introduction Organisation Stratégie générale Concept Participation (3 formules)

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

Règlement intérieur. Les réservations ne pourront être enregistrées qu au maximum 18 mois à l avance.

Règlement intérieur. Les réservations ne pourront être enregistrées qu au maximum 18 mois à l avance. Règlement intérieur Article 1 er : Objet La mise à disposition des locaux de l espace multifonction La Maillette est accordée exclusivement pr l organisation de la manifestation que prévoit le contrat

Plus en détail

MC1-F www.primo-elektro.be

MC1-F www.primo-elektro.be NOTICE D UTILISATION CAFETIÈRE MUG ISOTHERME www.primo-elektro.be WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE 2 WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE Lisez toutes les instructions Conservez-les pour consultation ultérieure 1. CONDITIONS DE GARANTIE

Plus en détail

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition?

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? 2 Saviez-vous que notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? L avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. Au printemps 2015, le Ministère du Développement

Plus en détail

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE SUJET DE CONCOURS COMMUN AUX CENTRES DE GESTION : CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE SESSION 2014 SPECIALITE «ENVIRONNEMENT, HYGIENE» Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

LOCATAIRE Nom de l entreprise : Personne responsable / facturation : Responsable technique lors de l évènement : Adresse :

LOCATAIRE Nom de l entreprise : Personne responsable / facturation : Responsable technique lors de l évènement : Adresse : ÉVÉNEMENT le 201, jour de la semaine date de H à H heures Heure d arrivée de l organisateur : H Note : Le locataire peut accéder à la salle pour son montage, la livraison de matériel et sa récupération

Plus en détail

Bilan Eco-Festival. Rencontres Brel 2008 22 au 27 juillet. Eco-Festival Rencontres Brel 2008 v3 Page 1/11

Bilan Eco-Festival. Rencontres Brel 2008 22 au 27 juillet. Eco-Festival Rencontres Brel 2008 v3 Page 1/11 Bilan Eco-Festival Rencontres Brel 2008 22 au 27 juillet Eco-Festival Rencontres Brel 2008 v3 Page 1/11 Quelques mots des rencontres Brel Les Rencontres Brel sont organisés par l association Ephémère.

Plus en détail

PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE

PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE Responsables: S. Nahrath, professeur à l IUKB P. Knoepfel, professeur à l IDHEAP THÉMATIQUE ET OBJECTIFS Depuis la mise en place de la politique

Plus en détail

10. Instruments optiques et Microscopes Photomètre/Cuve

10. Instruments optiques et Microscopes Photomètre/Cuve 0. Instruments s et Microscopes GENERAL CATALOGUE 00/ Cuve à usage unique pour spectrophotomètre Cuve jetable, moulée en et en pour UV. Avec parois traitées Kartell ment pour une transparence optimale

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

La mise en place de la redevance incitative

La mise en place de la redevance incitative SICTOM DE LA ZONE SOUS VOSGIENNE novembre 2010-n 4 La mise en place de la redevance incitative Dans ce numéro : La redevance incitative: qu est-ce que c est? La redevance incitative Astuces pour réduire

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage Arnaud REBÊCHE Un constat s impose : le secteur de la propreté et du multi services, dans la restauration,

Plus en détail

ANALYSE COMPARATIVE DES ÉQUIPEMENTS DE TRAITEMENT DES BASSINS DE LIT

ANALYSE COMPARATIVE DES ÉQUIPEMENTS DE TRAITEMENT DES BASSINS DE LIT ANALYSE COMPARATIVE DES ÉQUIPEMENTS DE TRAITEMENT DES BASSINS DE LIT Points clefs tirés de l étude de l Agence d Evaluation des Technologies et des Modes d Intervention en Santé(AETMIS) ETMIS 2009 Préface

Plus en détail

Pour allier propreté et écologie: le nettoyage à sec Coop Oecoplan.

Pour allier propreté et écologie: le nettoyage à sec Coop Oecoplan. Avec prix courant Pour allier propreté et écologie: le nettoyage à sec Coop Oecoplan. POUR ALLIER PROPRETÉ ET ÉCOLOG IE: LE NETTOYAGE À SEC COOP OECOPLAN. Pour prendre soin de vos textiles et de notre

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017

Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017 Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017 Dans le cadre de ses activités, l Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette EPPGHV

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Hygiène et Sécurité INSTRUCTIONS IMPORTANTES

Hygiène et Sécurité INSTRUCTIONS IMPORTANTES Hygiène et Sécurité INSTRUCTIONS IMPORTANTES L Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement exclusif jusqu à l âge de 6 mois. Nestlé soutient ces recommandations. CONSIGNES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

VALID TRHU. Même la meilleure performance peut toujours être améliorée. La nouvelle Porsche Card exclusive.

VALID TRHU. Même la meilleure performance peut toujours être améliorée. La nouvelle Porsche Card exclusive. 5101 VALID TRHU Même la meilleure performance peut toujours être améliorée La nouvelle Porsche Card exclusive. Porsche Card La carte de crédit exclusive aux prestations maximales! Votre Porsche vous a

Plus en détail

interessant JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch

interessant JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch RECHT interessant LORSQUE L EMPLOYEUR SE TRANSFORME EN BAILLEUR DE SERVICES CE QU IL FAUT SAVOIR À PROPOS DE LA LOCATION DE SERVICES 1 Quand sommes-nous en présence d une

Plus en détail

LC 08 371. Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement vise indifféremment l homme ou la femme.

LC 08 371. Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement vise indifféremment l homme ou la femme. Règlement relatif aux salles et locaux de la Ville de Carouge LC 08 371 du 29 mai 2013 Entrée en vigueur : 1 er juillet 2013 Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine. Description du poste

Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine. Description du poste (Fiches ROME : G1602) Rubrique «Les fiches métiers» du site www.pole-emploi.fr Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine L entreprise : Nom /N de SIRET/adresse Nombre de

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE SOCIO-CULTURELLE OTTONVILLE

REGLEMENT INTERIEUR SALLE SOCIO-CULTURELLE OTTONVILLE REGLEMENT INTERIEUR SALLE SOCIO-CULTURELLE OTTONVILLE CONDITIONS DE LOCATION I SURVEILLANCE Le locataire s engage à ce qu il ne soit commis aucun dégât aux locaux et installations qui lui seront remis.

Plus en détail

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Votre Entreprise en Suisse Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Thèmes abordés 1. Présentation 2. Premiers pas, le début d un projet 3. Fonder une société en Suisse 4. Gérer

Plus en détail

Le respect de l environnement

Le respect de l environnement Le respect de l environnement 1 L entreprise familiale Galliker en harmonie avec son temps Depuis 1918 à travers quatre générations l entreprise Galliker a appris à endosser ses responsabilités. La rapidité

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3)

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3) THEME Eco-Emballages DATE 16/02/15 Déclarations DECLARATION DETAILLEE Pour la déclaration 2014 (à souscrire début d année 2015, avant le 28 février sauf changement de date), la contribution est calculée

Plus en détail

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS Depuis 1992, CIS a développé une gamme complète de services pour ses clients du secteur pétrolier et parapétrolier (Total, Shell, Bouygues, Technip, KBR, Hyundaï,

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC :

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC : DOSSIER DE PRESSE Eco TLC met en ligne la première carte de France des points d apport de Textiles, Linge de maison et Chaussures (TLC) usagés sur le site : www.ecotlc.fr Participez au mouvement! Service

Plus en détail

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Une averse fraîche, délassante et économe De la peine à vous réveiller? Gagnez votre tonus quotidien sous le jet agréable et vivifiant d

Plus en détail

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable»

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» L éco-responsabilité va dans le sens du développement durable, «le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Sommaire Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Préparation et distribution des repas 1. Objectifs La distribution des repas peut présenter des pratiques diverses et nécessite de présenter de manière synthétique

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Informations sur le groupe de métiers Barman/barmaid (13224 ) Les métiers du groupe Barman.................................................... 4 Informations

Plus en détail

SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008.

SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008. BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008 SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL Pourquoi agir Pour les acheteurs publics et privés, les attentes en matière d hygiène

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY Préambule Le présent règlement intérieur s applique aux salles municipales suivantes : - Salle de l Orangerie... 180 personnes debout, 150 assises -

Plus en détail

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques Chapitre VI : Fiche n VI.1 : Gale Fiche n VI.2 : Tubeculose pulmonaire (accessible dans la prochaine version) Fiche n VI.3 : Gastro-entérite Fiche n VI.4 : Infection respiratoire aigüe basse Sommaire Sommaire

Plus en détail

Marchés publics & Développement durable

Marchés publics & Développement durable Avec liste de contrôle Ce qu il faut savoir Marchés publics & Développement durable www.igoeb.ch CIEM Cette brochure s adresse aux administrations publiques qui souhaitent s engager, par leurs politiques

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

LA PLACE FINANCIÈRE VAUDOISE

LA PLACE FINANCIÈRE VAUDOISE LA PLACE FINANCIÈRE VAUDOISE Présentation établie sur la base de l étude CREA Institut d économique appliquée Novembre 2007 Avoir confiance en l avenir! -Vaud région financière recouvre une importante

Plus en détail

En vue de l attribution de la concession des espaces barsrestauration du théâtre de la Colline (15 rue Malte Brun 75020 Paris e ).

En vue de l attribution de la concession des espaces barsrestauration du théâtre de la Colline (15 rue Malte Brun 75020 Paris e ). LA COLLINE THEATRE NATIONAL Cahier des charges pour appel à prestataire En vue de l attribution de la concession des espaces barsrestauration du théâtre de la Colline (15 rue Malte Brun 75020 Paris e ).

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

Charte environnementale d'infomaniak Network

Charte environnementale d'infomaniak Network En adoptant cette Charte, Infomaniak Network SA, ses dirigeants, ses employés s'engagent à agir conformément aux dispositions y figurant, et s'engagent à la faire évoluer régulièrement par de nouvelles

Plus en détail

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX Date: SITE: Heure: par: MENTION GLOBAL DE L'AUDIT: NOMBRE D'ECARTS CONSTATES: ECARTS CONSTATES: 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE 1.1 Déclaration de l'établissement

Plus en détail

FICHE D ACTION SYNDICALE

FICHE D ACTION SYNDICALE FICHE D ACTION SYNDICALE CSC FGTB CGSLB Gobelets en plastique en entreprise Gobelets en plastique Surconsommation? Vous n êtes pas sidéré par le nombre de gobelets en plastique qui inondent les poubelles

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 1 Berne, mai 2007 Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 2 Pourquoi la CSIAS en tant qu association privée peut-elle établir des normes en matière d aide sociale? La CSIAS est l association professionnelle

Plus en détail

Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud)

Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud) Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud) Arnaud Arnaud a 32 ans. Il présente de l'autisme et une déficience intellectuelle modérée. Arnaud vit seul dans sa maison. En journée, il va dans un service

Plus en détail

La consigne: un système primordial dans le développement durable de l industrie de la bière au Québec

La consigne: un système primordial dans le développement durable de l industrie de la bière au Québec La consigne: un système primordial dans le développement durable de l industrie de la bière au Québec 1 LES BRASSEURS L ABQ L Association des brasseurs du Québec (ABQ) représente les grands brasseurs du

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

Sommaire ... PRESENTATION ... AGENCEMENT ... CLOISONS - PORTES ... ECLAIRAGE - DÉCORATION ... REVÊTEMENT ... RÉSINE DE SYNTHÈSE ...

Sommaire ... PRESENTATION ... AGENCEMENT ... CLOISONS - PORTES ... ECLAIRAGE - DÉCORATION ... REVÊTEMENT ... RÉSINE DE SYNTHÈSE ... d e n t a i r e e t m é d i c a l d e n t a i r e e t m é d i c a l Sommaire 4 5 6 7 8 9... PRESENTATION... AGENCEMENT... CLOISONS - PORTES 10 11... ECLAIRAGE - DÉCORATION 12 13... REVÊTEMENT 14 15...

Plus en détail

Elimination sur mesure

Elimination sur mesure La qualité couche après couche Elimination sur mesure Solutions sectorielles pour peintres et applicateurs de peinture. Nous vous aidons à éliminer ou recycler dans les règles de l art pour le bien d une

Plus en détail

PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL Installation et exploitation d une patinoire de loisirs pour 4 saisons (2008-2012), pour la période de début décembre à fin février Demande de crédit de CHF 497'000.--

Plus en détail

Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures

Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Les études Les chiffres clés du marché» - Edition Juillet 2014 - Un marché morose Impacté par les tensions sur les indicateurs économiques et

Plus en détail

VOYAGE AU BOUT DE L HYGIENE 18 JOURNEE INTERPROFESSIONNELLE DROME ARDECHE ISERE JEUDI 19 JUIN 2014 HOPITAUX DROME NORD

VOYAGE AU BOUT DE L HYGIENE 18 JOURNEE INTERPROFESSIONNELLE DROME ARDECHE ISERE JEUDI 19 JUIN 2014 HOPITAUX DROME NORD VOYAGE AU BOUT DE L HYGIENE 18 JOURNEE INTERPROFESSIONNELLE DROME ARDECHE ISERE JEUDI 19 JUIN 2014 HOPITAUX DROME NORD MC.PERROSSIER IFSI Croix Rouge VALENCE AU DELÀ DE NOS FRONTIÈRES Etudiants IDE 2 année

Plus en détail

Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait!

Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait! Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait! Eco E Team Sommaire Remplacer l achat de bouteilles d eau par le placement de fontaines à eau ou par la consommation directe de l eau du robinet, c

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Service V.I.P. à Lausanne, dans les parkings :

Service V.I.P. à Lausanne, dans les parkings : Chemin du Chêne 7d 1020 Renens - Suisse Tél. +41 (0)21 637 20 71 Fax +41 (0)21 637 20 79 Parking Management Services SA - Renens www.pms-parkings.ch ressing au arking Service V.I.P. à Lausanne, dans les

Plus en détail

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE La mobilité sociale est notre priorité FONDATION CRÉÉE EN 2002, SOUS L ÉGIDE DE LA FONDATION DE FRANCE Grégoire Maisonneuve La Fondation Transdev apporte un soutien financier

Plus en détail

Assemblée Générale des Etudiants de Louvain Rue des Wallons, 67, 1348 Louvain-la-Neuve 010/450.888 www.aglouvain.be

Assemblée Générale des Etudiants de Louvain Rue des Wallons, 67, 1348 Louvain-la-Neuve 010/450.888 www.aglouvain.be Conditions Générales de Location de la Salmigondis Art. 1. Destination des lieux Cette salle est destinée aux activités culturelles étudiantes ne dépassant pas 80 décibels, telles qu expositions, représentations

Plus en détail

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral Spécialiste en assurance avec brevet fédéral 2 Après l analyse de la formation initiale et continue de l assurance privée, étude réalisée sur mandat de l Association Suisse d Assurances ASA, la politique

Plus en détail

Conditions de Réservation

Conditions de Réservation Conditions de Réservation Caution : bracelet pour la piscine et les activités + carte de la barrière : 100. Taxe de séjour : 0.50 par pers. /nuit (à partir de 12 ans). Frais de réservation : 25 (maximum

Plus en détail

Université de Lyon 21.01.2011 Essaim: Incubateur de la Chambre genevoise de l ESS

Université de Lyon 21.01.2011 Essaim: Incubateur de la Chambre genevoise de l ESS Université de Lyon 21.01.2011 Essaim: Incubateur de la Chambre genevoise de l ESS Un projet novateur en Suisse, inspiré des bonnes pratiques internationales, en lien étroit avec les autres acteurs publics

Plus en détail

Construire un plan de nettoyage et de désinfection

Construire un plan de nettoyage et de désinfection Construire un plan de nettoyage et de désinfection Docteur Régine POTIÉ-RIGO Médecin du Travail Mlle Laetitia DAVEZAT IPRP Ingénieur Hygiène/Sécurité Mme Laetitia MARCHE Technicienne des services généraux

Plus en détail

foirexpo 5 AU 14 AVRIL - PARC EXPO ORLÉANS

foirexpo 5 AU 14 AVRIL - PARC EXPO ORLÉANS foirexpo 5 AU 14 AVRIL - PARC EXPO ORLÉANS 2013 ( DEMANDE DE PARTICIPATION ) à retourner avant le 17 novembre 2012 au Parc des Expositions et Congrès d Orléans u CORRESPONDANCE Raison sociale :... Adresse

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

Note Au 31.12.2011 Au 31.12.2010

Note Au 31.12.2011 Au 31.12.2010 APRES-GE - Chambre de l'économie sociale et solidaire Bilan Pour l'exercice clos au 31 décembre 2011 (avec indications comparatives relatives à l'exercice précédent) Actifs Note Au 31.12.2011 Au 31.12.2010

Plus en détail

Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois

Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois Bref rapport de la Haute école spécialisée bernoise, Institut de la construction bois, des structures et de l architecture Projet

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail