LES TERMES. Un quartier chargé. d histoire. Ville de Mandelieu-La Napoule / Dir. Com.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES TERMES. Un quartier chargé. d histoire. Ville de Mandelieu-La Napoule / Dir. Com."

Transcription

1 LES TERMES Un quartier chargé Ville de Mandelieu-La Napoule / Dir. Com. d histoire

2 2 - LES TERMES - Un quartier chargé d histoire Sommaire P Un peu d étymologie P Le relais de la poste aux chevaux des Termes P Un bureau voyageur P Un coin qui bouchonne P Un quartier vivant

3 LES TERMES - Un quartier chargé d histoire - 3 Édito La cinquième édition des Journées Européennes du Patrimoine est de nouveau l occasion pour chacun d entre nous de partir à la découverte de la petite et la grande histoire de notre cité. Le rendez-vous avec notre mémoire collective très suivi par les citoyens, toujours attachés aux racines de cette ville qui les voit vivre. Le travail de transmission de notre passé commun bénéficie, au travers de cet événement récurrent, d une fenêtre d exposition à laquelle nous vous invitons à participer. Nos quartiers sont riches d un patrimoine oral qu il nous appartient de transmettre aux nouvelles générations sous forme écrite. L an dernier, le mimosa notre identité fleurie - avait été mis à l honneur et par définition Capitou, le quartier qui a vu éclore cette fleur d hiver. Cette année, nous avons choisi de vous conter le récit des Termes, le quartier central de notre ville, là où tout a commencé. Comme à l accoutumée, les vieilles familles de Mandelieu-La Napoule se sont prêtées au jeu de l interview confidence dont nombre d anecdotes sont méconnues et qui viennent enrichir cette brochure. Élaborée par le Service Archives-Documentation et le Service Communication, elle retrace, avec force détails et illustration, la vie de ce quartier d hier à aujourd hui. Elle est un témoin qui éclaire notre quotidien sur l activité industrielle de Mandelieu-La Napoule. Du relais des postes, à la bouchonnerie Gandolphe, un passé qui en dit long sur la longue tradition d hommes et de femmes innovants et ambitieux pour leur ville. Pour aller encore plus loin dans la découverte de l histoire locale, une exposition de photos anciennes complète le propos et révèle encore davantage l âme et l identité de ce quartier. Très bonne lecture à toutes et à tous. Henri LEROY Maire de Mandelieu-La Napoule Vice-Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes Chevalier de la Légion d Honneur

4 4 - LES TERMES - Un quartier chargé d histoire 1 - un peu d étymologie Le quartier des Termes doit certainement son nom au dieu romain Terminus, dieu agricole gardien des bornes et protecteur des limites d un territoire ou d une propriété foncière. Les romains le représentaient sous la figure d une grosse pierre quadrangulaire, transformée plus tard en borne pyramidale surmontée d une tête humaine. Afin qu il ne puisse changer de place, Terminus était toujours représenté sans bras et sans pied! Représentation du dieu Terminus Dans la mythologie grecque, un rôle similaire était assuré par le dieu Hermès, gardien des routes et des carrefours. De fait, l endroit se situe au carrefour de voies antiques importantes comme la fameuse Via Aurelia qui traversait Mandolocum (Mandelieu) en suivant un tracé correspondant approximativement à l ancienne route Nationale. Jalonnée de bornes milliaires, elle reliait Rome à ses municipes transalpins(1). Le quartier des Termes était également au croisement de voies reliant l intérieur du territoire à la zone littorale, longeant le cours fantasque de la Siagne et parcourant la plaine de Laval L orthographe fantaisiste du quartier avec un «h» (les Thermes) apparaît sur plusieurs cartes postales et écrits de la fin du XIX ème siècle. Elle fut probablement inspirée par l imagination romantique de quelques chantres de la Belle Époque, passionnés de Passé antique. Elle continue à faire rêver certains Cependant, si aucune fouille archéologique sérieuse n a été réalisée aux alentours de la placette centrale où nos anciens disent se souvenir d un bassin, autrefois baigné d eau tiède(2), les seuls thermes antiques avérés ont été découverts au quartier de Minelle (3)! Est-ce aux Termes que se situait le fameux grenier «Ad Horrea» mentionné sur la table de Peutinger? Dans Voie romaine l affirmative, on peut supposer que le lieu était alors un terminus où les paysans du terroir venaient déposer leurs denrées destinées à l armée romaine(4)

5 LES TERMES - Un quartier chargé d histoire - 5 Plus tard, au XIII ème siècle et après le transfert de l évêché d Antibes à Grasse, le lieu devient le point de convergence des droits féodaux sur un territoire que se partagent les de Villeneuve, seigneurs de La Napoule, les moines de Lérins et les chanoines du Chapitre de Grasse. Ce fait d histoire renforce et justifie doublement la dénomination traditionnelle du quartier «des Termes» Extrait de la table de Peutinger Carrefour des Termes (1)La partie de l empire romain située au-delà des Alpes s appelait la Narbonnaise. La Via Julia Augusta (plus tard baptisée Aurelia) traversait cette «Provincia» et reliait, entre autres, les territoires de Vence et Antibes (Antipolis) à la cité varoise de Fréjus créée par Jules César (Forum Julii). Elle se dédoublait à Mandelieu traversant d une part l Estérel par les Adrets et longeant, d autre part, la côte en passant par Théoule et Agay (2) A l emplacement de la station AGIP (3) Les fouilles ont été effectuées dans les années 1970/80 aux «Jardins de Minelle» par les archéologues Michel Fixot, Yann Codou et le Colonel Aygueparse. Sous les ruines de la chapelle médiévale dédiée à Notre Dame d Avinionet, ils ont mis au jour les restes d une villa romaine, de 2 ensembles thermaux et d un lieu cultuel païen dédié au dieu perse Mithra. (4) Les horrea étaient des entrepôts ou magasins qui jalonnaient les voies romaines et permettaient l approvisionnement de l armée. L un d eux est mentionné sur la table de Peutinger dans la basse vallée de la Siagne sous le nom d «Ad horrea» mais les historiens divergent quant à sa localisation, le positionnant tantôt à Auribeau, tantôt à Cannes (Arluc-St Cassien) ou à Mandelieu-La Napoule

6 6 - LES TERMES - Un quartier chargé d histoire 2 - Le relais de la poste aux chevaux des Termes Le Château Vieux En 27 av. J.C., l empereur Auguste créait la première organisation de la poste dans l empire romain, le «cursus publicus». Cette Course Publique consistait en un réseau de relais ou stations (posta en latin) distants d une quinzaine de kilomètres et permettant l acheminement rapide des messages par les courriers. D abord au service de l empereur et de ses fonctionnaires, elle fut ensuite autorisée aux particuliers disposant d un sauf conduit (diploma en latin). Le bénéficiaire voyageait de relais en relais. Il y changeait les chevaux, se rafraîchissait et pouvait y passer la nuit Ce service disparut avec la chute de l empire romain pour ne réapparaître que bien plus tard, sous Louis XI, avec «la Poste aux lettres» ou «Poste royale» qui en reprenait le principe. Les romains avaient-ils établi un de ces relais au quartier des Termes? Aucune trace tangible ne permet de l affirmer mais on peut raisonnablement le penser En effet, il est attesté que le quartier des Termes abritait un relais de la Poste aux chevaux dès le moyen-âge. Il se situait à l emplacement de Châteauvieux, à l intersection de la rue Gandolphe (tronçon de l antique Via Aurelia) et de l avenue de Cannes. Une fresque murale récente rappelle la vocation première de l édifice. Il se trouvait sensiblement à égale distance du relais des Adrets, le «Logis de l Estérel», et du relais de Cannes situé au quartier St Pierre, près de la chapelle des Pénitents bleus. Ce dernier fut longtemps dirigé par la famille Caire dont l un des membres, Joseph Caire, exerça la double fonction de maire de Mandelieu et de maître des postes à Cannes(1) Nos archives détiennent une délibération du conseil datée du 28 nivose an IX Le Logis de l Estérel (Les Adrets) de la République française (1801) précisant : «est comparu le citoyen Caire, maire de la commune de Mandelieu, qui nous a dit qu accablé d infirmités, de plus chargé du service de la poste aux chevaux aux relais de Cannes, ne pouvant par ce moyen vaquer aux affaires de la mairie avec tout le zèle et l exactitude que demande une telle place ; d après ces motifs, il nous a déclaré (re)mettre sa démission de maire et a signé avec nous»( 1) (1) Registre des délibérations du conseil communal de Mandelieu 1D25 ( ) - Archives Municipales de Mandelieu-La Napoule

7 LES TERMES - Un quartier chargé d histoire - 7 De fait, la profession était certes privilégiée(2) mais très contraignante Le Maître des postes était un personnage important, nommé officiellement en vertu d un brevet délivré par l Administration des Postes. Ce titre, souvent monnayé, demeurait au sein du patrimoine familial. Il était chargé de fournir des chevaux «frais» aux courriers et donc responsable de l entretien des bêtes. C est également lui qui contrôlait les passeports des voyageurs. Le maître des postes dirigeait tout un personnel composé de postillons, palefreniers, charretiers, domestiques, valets, lingères A côté de cette charge, il exerçait habituellement celle d aubergiste ou de cabaretier et parfois même de fermier, ce qui lui permettait de disposer de grains et de fourrage et d utiliser le fumier des écuries comme engrais. Le postillon jouait également un rôle essentiel. Tout en veillant au bon déroulement du voyage, il avait la dure mission de conduire les diligences et autres voitures d un relais à l autre et de ramener ensuite les chevaux au pas, après un repos réparateur. Il montait le timonier (cheval situé à la gauche du cocher qui mène l attelage) réglant ainsi l allure du convoi. Revêtu d un uniforme de couleur bleu avec parement rouge, il portait un haut chapeau de cuir ciré, des culottes en peau et des bottes en cuir bouilli, pesant chacune 3 kg (3). Celles-ci devaient lui éviter d avoir les membres écrasés en cas de chute. Elles furent popularisées par Charles Perrault sous le nom de «bottes de 7 lieues», distance moyenne entre les relais. Les journées d un postillon étaient longues et pénibles. Il passait entre 10 et 14 heures en selle, affrontant la poussière, les ornières et parfois même les attaques de bandits Parmi ces brigands, voleurs de grands chemins et terreur des voyageurs, on citera le fameux Gaspard de Besse, notre «Robin des bois» régional, qui sévissait dans l Estérel et avait son repère aux Adrets. Une fois le travail fini, le postillon avait tendance à se relâcher. On peut le comprendre! Cette attitude lui valut cependant la réputation de joyeux drille, aimant boire et plaisanter Ce n est pas par hasard qu une célèbre marque de vin, commercialisée jusqu en 1970, portait le nom de «Vins du postillon». (2) Avant la révolution, les «Maîtres des Postes» étaient logés dans la maison de poste, toujours vaste et souvent aménagée en hôtellerie. Ils étaient, de plus, affranchis du paiement des tailles, exonérés d impôts sur les biens, exempts de tutelle, curatelle ou guet, dispensés de l obligation de logement et de ravitaillement des soldats en déplacement (3) Le postillon enfilait ou plutôt sautait directement dans ses lourdes bottes, fixées sur les flancs du cheval, car il n aurait pu marcher avec un si lourd attirail!

8 8 - LES TERMES - Un quartier chargé d histoire On sait qu aux alentours de 1840, le relais de la poste aux chevaux des Termes était tenu par un certain François Ferrand. Il décède en 1848, léguant son brevet et ses biens immobiliers à son fils Charles-Henri Ferrand, avocat de profession. Celui-ci les revend en Pierre-Jean Rebuffel, jeune fermier d Andon, s y installe avec son épouse Marguerite Court. Un travail besogneux attendait le jeune couple Dans la salle publique, éclairée aux chandelles, la table d hôtes mesurait 35 mètres. Que de nourriture à préparer, de vaisselle à nettoyer, de linge à blanchir et repasser! L écurie ne comptait pas moins de 25 chevaux, ce qui démontre l importance du relais et laisse entrevoir l énorme travail d organisation et d intendance qu exigeait sa direction. On peut, aujourd hui encore, distinguer l ancienne porte cochère à 2 battants s ouvrant sur la placette, à l entrée de la rue Gandolphe. Les attelages y entraient du côté Est, chevaux en tête, pour sortir à l autre bout de l immeuble, dans l impasse côté Ouest. Quelle animation tout ce trafic apportait au quartier des Termes! Il est aisé d imaginer l atmosphère ambiante : le bruit des sabots sur le sol, le claquement des fouets, le hennissement des chevaux, les cris et les appels de trompe du postillon, les coups de marteau en provenance de la forge Mais le développement du chemin de fer et l arrivée du train dans notre région, en 1864, allaient sonner l arrêt de ce merveilleux ballet des malles-poste, coches, diligences et autres «hippomobiles» chargées d acheminer le courrier et transporter les voyageurs. La plupart des maîtres des postes se convertirent alors en entrepreneurs de transport et déménagement. Ce fut le cas de la famille Fracchia qui, ayant racheté l immeuble des Termes en 1923, sut redonner vie à l ancien relais, transformé en auberge conviviale, tout en développant une entreprise de charrois. Qui de nos anciens a pu oublier le fameux Moi, mes tripes, je me les fais! lancé par la mère Fracchia depuis sa cuisine?

9 LES TERMES - Un quartier chargé d histoire Un bureau voyageur couvrir la dépense. Dès le début du XIX ème siècle, les boîtes aux lettres et les premiers facteurs faisaient leur apparition en France... Mais la ville de Mandelieu allait devoir s armer de patience avant de bénéficier d un véritable «Service des postes»! Longtemps, le courrier demeurera acheminé par un facteur rural, venant quotidiennement de Cannes à pied et desservant, d abord, les quartiers cannois de la Verrerie et de Saint Cassien, provoquant bien malgré lui l ire générale des habitants en raison de l heure tardive de distribution des missives aux divers hameaux de Mandelieu En 1881, la municipalité décide la création d une boîte aux lettres au quartier des Termes et vote la somme de 35 francs pour Constatant la croissance démographique et le rapide développement industriel du hameau, Mandelieu demande à la sous-préfecture l autorisation d y créer un bureau de poste dès juillet Elle sera accordée le 3 février 1884 avec, en contrepartie, l engagement de la commune à «fournir gratuitement pendant 18 années consécutives un local convenable pour l installation du service et le logement du titulaire et ouvrir à M. le Maire un crédit de trente trois francs qui seront destinés à l acquisition de l indicateur système Thiery qui fera connaître les heures des levées des boites du bureau et des départs des courriers».(1) Ce bureau est installé, en premier lieu, dans la maison «Nivière» (2) située à l entrée de l ancienne route de Pégomas (3). Dans la foulée, la municipalité obtient le transport du courrier depuis Cannes en automobile, le service pédestre se limitant désormais à la distribution postale interne de la commune. En 1886, grâce à une souscription populaire lui permettant de réunir les fonds nécessaires à sa réalisation, soit francs, la commune reçoit l autorisation du ministre des PTT d adjoindre un bureau télégraphique au bureau des postes (1) Extrait d une délibération du Conseil Municipal de Mandelieu du 3 février D27 n , p.37 Archives municipales de Mandelieu-La Napoule. (2) Maison toujours habitée par la famille Grosso, descendants directs des Nivière. (3) La route de Pégomas fut baptisée «avenue Janvier Passero» après la guerre La maison Nivière se trouve en face de l actuelle pizzeria «Carmelina», anciennement crèmerie «le Bon Lait»

10 10 - LES TERMES - Un quartier chargé d histoire Ces nouveaux équipements devaient aider notre ville à poursuivre, tranquillement, son essor économique et touristique mais une étrange requête allait bientôt faire l effet d une bombe dans la petite cité de Mandelieu! En novembre 1899, le maire Ludovic Guize apprenait, avec stupéfaction, qu une pétition avait été adressée au Directeur des Postes demandant le transfert du bureau des Termes au hameau de Théoule Ludovic Guize Convoquant aussitôt son conseil municipal, il argumentait avec véhémence contre le projet, accusant ouvertement quelques riches étrangers, résidant l hiver à Théoule, d avoir intrigué pour servir leur propre confort, au détriment de toute une population autochtone. Voici quelques extraits de sa diatribe indignée, intéressante car elle contient de précieux détails sur la vie quotidienne du quartier des Termes en cette toute fin de siècle! considérant que le hameau des Thermes qui comprend cinq cents habitants, une manufacture de bouchons qui occupe cent cinquante ouvriers, deux fabriques de briques, huit épiceries, cinq boulangeries, trois négociants en vins, cinq cafés, est l agglomération la plus importante de la commune de Mandelieu cotée huit cent quatrevingt-quatre habitants ; attendu que le hameau des Thermes est situé au centre de la commune ; ( ) considérant que le hameau des Thermes, par sa situation exceptionnelle se trouve à proximité des villages de Pégomas, Tanneron, les Adrets dont les populations profitent aisément du bureau de poste du dit hameau, ce qu elles ne pourraient faire si le bureau se trouvait à Théoule, c est-à-dire hors de leur portée. ( ) (4) «considérant que cette affaire même, ainsi que les revirements auxquels elle a donné lieu, sont dus à l influence d étrangers qui ont pour but non le bien-être de quelques (4) Extraits d une délibération du Conseil municipal de Mandelieu du 12 novembre D28 n Archives municipales de Mandelieu-La Napoule

11 LES TERMES - Un quartier chargé d histoire - 11 inconnus pour eux, citoyens de Mandelieu habitants la section de Théoule, mais la satisfaction de leurs propres intérêts, de leur ambition sans s inquiéter du trouble qu ils tendent à apporter dans une commune paisible, unie. Vu que l ingérence intéressée d étrangers dans les affaires communales ne saurait être soufferte par de dignes représentants du suffrage universel ( ) Vu que ces étrangers ont abusé de leur influence dont ils se prévalent d ailleurs avec morgue pour obtenir sans l assentiment du conseil municipal une faveur injustifiée. Attendu que des représentants indépendants d un peuple libre ne sauraient sans déroger subir de joug d aucune sorte ; vu l état de surexcitation de la très grande majorité de la population de la commune de Mandelieu qui se trouve indignée et offensée dans ses représentants par une mesure prise à leur insu ( ) décide de faire appel à Messieurs les Députés et sénateurs du département pour faire rapporter le décret visé et donner à cette affaire toute l extension qu elle comporte au nom de la justice (5) La ténacité de Ludovic Guize sera payante. Non seulement le quartier des Termes conservera son bureau de poste, bientôt transféré sur l avenue de Cannes (6), mais La Napoule obtiendra la création d un poste de facteurreceveur au cours de l année Plus tard, après la construction d un nouveau groupe scolaire et d une mairie aux Termes en 1929, la poste emménagera dans l ancienne école des garçons, sur la route de Pégomas (avenue Janvier Passero). L édifice, restauré et repeint, fut garni d une jolie treille (7). Sérieusement endommagé lors des bombardements du 20 août 1944, le bureau de poste sera temporairement transféré quelques mètres plus loin, dans les murs de l Hôtel de Provence(8). Une fois les travaux de reconstruction terminés, il réintégrera son toit pour y demeurer jusqu à l inauguration, en 1977, d un Hôtel des postes et télécommunications «moderne» sur la place Casinca (9) Intégré dans le projet du futur Centre-ville, il devrait prochainement déménager à nouveau (5) Extraits d une délibération du Conseil municipal de Mandelieu du 7 janvier D28 n Archives municipales de Mandelieu-La Napoule (6) A l emplacement de l actuel coiffeur «Mayerling», près du Kébab (7) Cette maison abrite encore plusieurs associations : la Croix Rouge, les A.V.F. et l association des Anciens Combattants. Elles emménageront prochainement dans un immeuble entièrement rénové, l ancien Azur Hôtel. (8) L actuel foyer «Azur Repos» (9) La place Casinca a été modifiée pour devenir l actuel Mail Estérel Gallery (Esplanade des Combattants d Indochine et d Afrique du Nord)

12 12 - LES TERMES - Un quartier chargé d histoire 4 - Un coin qui bouchonne Dans ce chapitre, il n est pas question de raconter les éternels et douloureux problèmes de circulation du quartier des Termes même si, quelque part, ils s expliquent et trouvent racine dans le passé, nous confirmant les leçons de l histoire! Est-il nécessaire de rappeler que ce lieu a toujours été un carrefour, un «terme» de voies, routes et même aujourd hui autoroute? Il s agit de relater, ici, l histoire d une activité qui a fait longtemps battre le cœur du quartier, dans tous les sens du terme : la bouchonnerie. Notre région est bien connue pour ses belles forêts de chênes liège Dès le début du XIX ème siècle et les balbutiements de l ère industrielle, l abondance de matière première va engendrer de nombreuses vocations d artisans bouchonniers, principalement dans le département du Var. En 1828, le conseil municipal de Mandelieu faisait procéder aux enchères à la chandelle de l «affermage pour douze années de l écorçage des chênes liège» dans les bois communaux(1). Après l extinction du troisième et dernier feu, l offre à soixante francs l an, émanant d un certain François Demore bouchonnier au Muy, était retenue et adjugée (2) Cette opération exigeait la technicité d un vrai professionnel. En effet, le démasclage du liège mâle inutile (première écorce), puis le levage du liège femelle ne pouvait se faire que manuellement et de façon très délicate afin de ne pas endommager la «mère», tissu générateur du liège qui ne se reconstitue qu au bout d une période de 12 ans. (1) La vente à la bougie, également appelée vente à la chandelle, est une forme d adjudication très ancienne et particulière puisqu elle consiste à enchérir tant que deux bougies, trois dans ce cas précis, sont allumées. Les enchères cessent dès que les chandelles ont atteint leur terme, ce qui clôt les enchères. (2) Délibération du Conseil communal de Mandelieu du 21 novembre D25, p Archives municipales de Mandelieu-La Napoule.

13 LES TERMES - Un quartier chargé d histoire - 13 C est en 1834 que la famille Nicolas crée une bouchonnerie aux Termes. La manufacture devait rapidement prospérer et devenir le cœur actif et laborieux de la cité. En effet, la fabrique de bouchons était, avec la tuilerie Caire, l employeur principal du hameau. A elles seules, elles occupaient 350 ouvriers La fabrication du bouchon nécessitait, de fait, une grande main d œuvre. Les planches de liège étaient récoltées, puis stockées et séchées. Après commençait le travail de l ouvrier bouchonnier proprement dit : bouillage, tirage en bandes et tubage du liège, ponçage, rognage, lavage, séchage, marquage, paraffinage, comptage et emballage des bouchons avant expédition Suivant en cela l essor de la production vinicole, la demande en bouchons se faisait de plus en plus forte. Les amateurs de vin modifiaient progressivement leur façon de consommer, préférant l usage du vin en bouteille à celui directement tiré du tonneau (3) (3) Les récentes découvertes de Pasteur sur la conservation et l amélioration de l hygiène avaient probablement stimulé la pratique du stockage du vin «bouché» en bouteilles, facilitant également l exportation des productions locales vers l étranger.

14 14 - LES TERMES - Un quartier chargé d histoire Parallèlement, la pharmacie ainsi que l industrie florissante du parfum à Grasse réclamaient un nombre toujours croissant de flacons et autres fioles nécessitant également une fermeture hermétique Une verrerie s était d ailleurs installée dans les ruines du château de La Napoule dès D autre part, l avènement du chemin de fer allait également participer au succès de cette industrie en contribuant à l intégration des bouchonniers dans l espace national, voire européen. Toutes ces raisons expliquent le développement rapide de la fabrique Nicolas. En 1888, Paul Nicolas fils d Honoré, s associait avec Onézime Tollon, négociant et commissionnaire en bouchons domicilié à Paris. Ainsi décidaient-ils de constituer une Société «pour l exploitation de la fabrique de bouchons que M. Nicolas possède aux Thermes de Mandelieu, l achat des lièges nécessaires à son fonctionnement, la fabrication et la vente des bouchons ( ). M. Nicolas apporte à la Société, mais pour le temps de sa durée et à titre de jouissance seulement -et sans en perdre la propriété- la fabrique sus indiquée et le matériel ( ). M. Tollon apporte sa clientèle, son expérience et son travail. ( ) M. Tollon ne pourra effectuer aucun achat ni aucune vente sans l autorisation écrite de M. Nicolas» (4). (4) Extraits de l acte sous seing privé déposé au tribunal du Commerce et de la Justice de paix de Cannes.

15 LES TERMES - Un quartier chargé d histoire- 15 L entreprise poursuivait donc sa progression sans encombre Mais le 20 août 1891, l Estérel fut la proie d un violent incendie. Le feu atteignait bientôt Capitou puis les Termes, menaçant de détruire la bouchonnerie et tout le stock de lièges Heureusement, comme le soulignait la presse, le maire Ludovic Guize «prit les mesures les plus énergiques et télégraphia à la préfecture de Nice, à Cannes pour avoir les pompiers, et à Antibes pour avoir des soldats. Ces précautions ont été excellentes et on peut dire que c est à elles que l on doit le salut de Mandelieu et des Thermes» (5) N écoutant que leur courage et aidés par le voisinage, les pompiers parvinrent à éteindre le feu et sauver l essentiel Ce fut cependant un coup dur pour la famille Nicolas... Paul avait épousé Claire Philippine Gandolphe et de cette union était né, en 1873, un fils prénommé Louis-Paul. Progressivement, c est ce fils qui allait prendre en mains la gestion des affaires et donner une nouvelle impulsion à l exploitation familiale en la modernisant. Le Littoral» du 21 août 1891 En 1901, il déclare en mairie la construction d un atelier annexe à sa fabrique pour l installation de machines à vapeur. En 1902, la maison Nicolas remporte le Grand Prix, c est-à-dire la plus haute récompense, à l Exposition industrielle de Grasse prouvant «la parfaite organisation et la supériorité incontestée de son industrie» (5) Extrait d un article du journal «le Littoral» du 21 août 1891

16 16 - LES TERMES - Un quartier chargé d histoire Mais la réussite fait des envieux Profitant d une perturbation momentanée dans sa gestion financière, causée par la déconfiture d un gros client de l étranger qui lui fait subir une grosse perte d argent, des concurrents malveillants lui assènent de violentes attaques, allant même jusqu à annoncer la cessation de son exploitation. La presse locale s en indigne, publiant aussitôt un démenti : Il nous est permis de rassurer les très nombreux clients de cette Maison, car nous sommes en mesure d affirmer que non seulement la Maison L. NICOLAS est à même de satisfaire comme par le passé toute sa clientèle, mais que d ici peu une réorganisation lui permettra de donner à son commerce une extension plus grande encore. Nous ne pouvons nous désintéresser des Industries qui contribuent à la fortune des régions où elles prospèrent; aussi faisons-nous des vœux pour que M. L. NICOLAS, qui a commencé à faire sortir l industrie bouchonnière de la vieille routine, réalise son projet à bref délai. (6) Bravant courageusement la rumeur, Louis Nicolas contre-attaque. Il fait imprimer une série de cartes postales illustrant son entreprise et mettant en garde sa clientèle contre les propos calomnieux tenus par des concurrents déloyaux! (6) Article du journal le Littoral daté du 26 mai 1902, dénonçant l attaque injustifiée dont fait l objet la bouchonnerie de Louis Nicolas, probablement émise par la concurrence jalouse de son succès.

17 LES TERMES - Un quartier chargé d histoire- 17 Mais le ver est dans le fruit Rapidement l exploitation périclite. La faillite de Louis Nicolas est effective le 2 décembre Rien ne lui sera épargné. Quelques mois plus tard, soit le 10 septembre 1904, on déplore le décès de son père Paul «avis de faillite» Le Littoral du 14 février 1905 «vente de matériel» Le Littoral du 12 décembre 1903 «acte de décès de Paul Nicolas» Registre Etat civil de Mandelieu

18 18 - LES TERMES - Un quartier chargé d histoire C est un lointain cousin varois qui, courageusement, va reprendre le flambeau et racheter l entreprise familiale Il s appelle Laurent Gandolphe! Est-il besoin de rappeler tout ce que cet homme, brillant et courageux, allait apporter à notre ville dont il sera élu maire de 1908 à Nous devons à son action politique une gestion valeureuse du premier conflit mondial et l adaptation de notre cité aux changements de société influés par un nouvel et rapide essor, tant horticole que touristique. C est sous son mandat qu est inaugurée, en 1910, la ligne de tramway reliant Cannes au champ de courses... C est également grâce à son action que sera construite la mairie au quartier des Termes qui devient, en 1929, le chef-lieu de Mandelieu. La même année, il favorisait l émancipation de Théoule Laurent Gandolphe Mais, revenons à nos bouchons! La famille Gandolfo avait quitté l Italie au XVII ème siècle pour venir travailler dans le Var. Elle était originaire du même village italien que l évêque de Fréjus. Les Gandolphe allaient parfaitement s intégrer à leur région d accueil et même s y illustrer. Le 30 octobre 1860, Honoré Ferdinand Gandolphe épousait Léontine Euzière à Bagnols-en forêt, commune où il exerçait le métier de bouchonnier et dont il fut élu maire durant 25 ans. En 1865 naissait leur fils Laurent. Bien qu ayant poursuivi des études notariales, Laurent Gandolphe allait, à son tour, choisir le métier de bouchonnier, très prometteur à l époque. Le 20 août 1890, il épousait Rose Berthe Templier, une jeune fille de Callian. C est dans cette ville qu il créait sa première fabrique de bouchons. Il ouvrira plus tard une autre usine à Puget sur Argens Acte de naissance de Laurent Gandolphe Registre Etat civil de Bagnols

19 LES TERMES - Un quartier chargé d histoire- 19 Comme énoncé précédemment, il rachète la bouchonnerie en faillite des Nicolas en 1905, assurant très vite le redémarrage de l entreprise mandolocienne. Malheureusement, son fils Léon Gandolphe est tué au cours de la guerre 14/18. C est, dès lors, avec l aide de son gendre Félix Bertin que Laurent Gandolphe va donner une nouvelle dynamique à la fabrique de Mandelieu. Celle-ci était florissante lorsque le feu surgit à nouveau, anéantissant 20 années d efforts. Le 18 août 1923, un incendie ravageait l Estérel, dévastant les forêts de chênes liège et détruisant plusieurs entrepôts ainsi que les logements des ouvriers de l usine. Il fallut reconstruire et s adapter. Face à la pénurie de matière première, Laurent décidait d importer du liège depuis la Corse et l Afrique du Nord. Ainsi, la fabrication des bouchons pouvait continuer jusqu aux évènements de Cette année-là, des conflits sociaux allaient semer le trouble dans Mandelieu. Pour avoir refusé de céder aux revendications «anarchistes» de quelques ouvriers espagnols, le maire Laurent Gandolphe se retrouva séquestré dans sa mairie! Afin d apaiser la situation, son gendre pratiqua la politique du «block-out», fermant l usine un certain temps. C est à ce prix qu il parvint à évincer les éléments perturbateurs Grâce, principalement, à la main d œuvre féminine la production de bouchons sera maintenue durant le second conflit mondial. Laurent Gandolphe décède le 19 mai 1943 Mais la famille poursuivra son œuvre. Ses petits enfants, Geneviève Tessier, Gaston et Léon Bertin, vont mettre toute leur énergie dans l entreprise, sachant la faire évoluer au gré des mutations économiques et la maintenir compétitive.

20 20 - LES TERMES - Un quartier chargé d histoire En revanche, il existe trois dimensions courantes pour la hauteur : 38mm, 42mm et 49 mm. La Fédération du liège a toutefois défini 7 qualités, allant du N 0 (extra) au N 6. ( ) Le nombre de bouchons traités dépend totalement de la production de vin. Disons que notre fabrication oscille entre 15 et 20 millions par an. Nous fournissons les bouchons de bouteilles dans toute la France, sauf la Champagne et le Bordelais, cela fait peut-être 300 clients en tout» (8) Cependant, bien que prospère, l entreprise souffre de la vétusté des ses ateliers et de ses bureaux. Cet état de fait incite rapidement la famille à regarder vers de nouveaux horizons En 1999 Jacques Tessier, épaulé pas sa fille Caroline, quitte Mandelieu pour s installer à Vallauris. La bouchonnerie des Termes ferme définitivement ses portes (9) Interviewé par la presse en 1998, Jacques Tessier, l arrière petit-fils de Laurent Gandolphe, expliquait et détaillait son travail : Les bouchons importés subissent toute une série de traitements qui les rendent prêts à l utilisation. Nous commençons par faire des contrôles et lavages, en procédant par bains successifs (pour cela : chacun a sa recette!). ( )Nous procédons ensuite au contrôle hygrométrique, avant de passer à la phase la plus importante, le «triage» de la qualité. Tous les bouchons destinés au bouchage du vin font 24 mm de diamètre. Fabrique de bouchons Laurent Gandolphe (8) Interview de Jacques Tessier - article du journal Nice-Matin du 10 février (9) La bouchonnerie était située dans l ancienne rue des Vacquéries, aujourd hui baptisée Laurent Gandolphe. Elle a disparu et fait place à la résidence des «Hauts de Lérins».

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de La poste : La Missive des Archives N 10 Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883 La poste à cette époque se situait, place de l église dans la maison de Monsieur CAROUZET,

Plus en détail

«l oasis» «la vallée verte». l Artisane Confiturière «la Clef des Champs», «Viginet». «PréCatelan», Mr Alphonse Cellier Camping Cellier

«l oasis» «la vallée verte». l Artisane Confiturière «la Clef des Champs», «Viginet». «PréCatelan», Mr Alphonse Cellier Camping Cellier Notre point de départ de la traversée de St Nectaire se situe devant le camping de la vallée verte, aujourd hui tenu par carole et pascal, mais ce camping à l origine a été créé par un ancien combattant

Plus en détail

Petit guide touristique de l Histoire de Beauval.

Petit guide touristique de l Histoire de Beauval. Petit guide touristique de l Histoire de Beauval. Beauval est un quartier situé à l est du centre-ville de Meaux. C est une *cité. Les habitants de Beauval sont des Meldois car ils vivent à Meaux. 1 -

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

La maison de ma grand-mère

La maison de ma grand-mère La maison de ma grand-mère Voici une belle histoire de recherches survenue dernièrement concernant des gens qui ont vécu à Ste-Marie. Cette petite aventure a débuté sur le site Facebook dans le Groupe

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

M me Melanson 1. RECONNAÎTRE 2. VÉRIFIER. Avant d agir, posez-vous les questions suivantes :

M me Melanson 1. RECONNAÎTRE 2. VÉRIFIER. Avant d agir, posez-vous les questions suivantes : Cas n o 1 M me Melanson M me Melanson (75 ans) vit dans une région rurale de la Nouvelle-Écosse. Sa fille aînée, Caroline (54 ans), est retournée vivre avec elle il y a cinq ans après le décès du mari

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

Namur disparu. Deuxième partie Photos et documents rassemblés par. Pierre Pagès

Namur disparu. Deuxième partie Photos et documents rassemblés par. Pierre Pagès Deuxième partie Photos et documents rassemblés par Pierre Pagès Introduction à la deuxième partie La première partie de Namur disparu a été bien accueillie par les visiteurs du blog et la suite (et pas

Plus en détail

Forges-les-Eaux. En accord avec votre nature!

Forges-les-Eaux. En accord avec votre nature! Forges-les-Eaux En accord avec votre nature! 2 Séjourner Hébergement Notre station vous proposera un large choix en matière d hébergement depuis l'hôtel 4**** luxe, ses établissements 3***, 2** et 1* jusqu'au

Plus en détail

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame 1- Hôpital des Sœurs grises Plusieurs classes de personnes viennent en mes murs. Qu elles soient riches ou pauvres elles ont, pour la majorité, un point en commun. Elles viennent se faire soigner par des

Plus en détail

Les villages, les villes

Les villages, les villes p28-29 Les villages, les villes Notre commune compte-t-elle plus ou moins de 2 000 habitants? Si elle compte plus de 2 000 habitants, c est une ville. Si elle compte moins de 2 000 habitants, c est un

Plus en détail

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008 Paysage Martin Cas d entrepreneuriat Desjardins Place à la jeunesse 2008 PAYSAGE MARTIN : NICHOLAS MARTIN UN EMPLOI D ÉTÉ LUI DONNE LE GOÛT DE SE LANCER EN AFFAIRES Alors qu il n avait que quatorze ans,

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

INAUGURATION DE LA PLACE JEAN-PAUL SAUVIGNAT. LE SAMEDI 27 MARS 2010 11h00

INAUGURATION DE LA PLACE JEAN-PAUL SAUVIGNAT. LE SAMEDI 27 MARS 2010 11h00 INAUGURATION DE LA PLACE JEAN-PAUL SAUVIGNAT LE SAMEDI 27 MARS 2010 11h00 L histoire de la famille Sauvignat Au fils du temps.. 1890 Thomas-Adrien Queyrol, achète un atelier de Charron à Boulazac, situé

Plus en détail

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE PARIS Maisons-Laffitte (78) MAISONS-LAFFITTE A seulement quelques kilomètres à l ouest de Paris, dans le département des Yvelines, Maisons-Laffitte jouit d une situation

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1. La Place Saint-Géry. Les plus anciennes racines de Bruxelles

Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1. La Place Saint-Géry. Les plus anciennes racines de Bruxelles Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1 Bruxelles histoire spirituelle (1) La Place Saint-Géry Les plus anciennes racines de Bruxelles Cet article a pour but de donner

Plus en détail

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014 SYLVIA PINEL MINISTRE DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DU TOURISME Discours Discours Vendredi 10 janvier 2014 N 340 Discours de Sylvia PINEL ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme lors de la

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Animations Visites Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Expositions Conférences Hôtel de ville En ville VISITES GUIDÉES Samedi 19 et dimanche 20 septembre à 15 h. Durée : 1 heure 30 Rendez-vous esplanade

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE Un candidat vient demander copie de la liste électorale. Quelle liste électorale doit-on lui fournir : celle qui est arrêtée au 10 janvier ou la liste avec les

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

A la recherche du trésor de Louis XIV

A la recherche du trésor de Louis XIV A la recherche du trésor de Louis XIV Matériel : Un plan des bus plastifié. Un plan du vieux Lyon plastifié. Un livret de règle. Une enveloppe avec des aides pour les énigmes (en option). Un ticket liberté

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

La Batterie de l Aber

La Batterie de l Aber La Batterie de l Aber RESTAURATION ET MISE EN VALEUR S O M M A I R E Face aux Anglais... 2 Une conservation exceptionnelle 3 Le projet 4 La restauration : l AILC et les Ouvriers de paix 5 L affût : de

Plus en détail

Le lycée Jules Verne, un bel outil dont nous sommes fiers dans le quartier

Le lycée Jules Verne, un bel outil dont nous sommes fiers dans le quartier Mai 2008 Le lycée Jules Verne, un bel outil dont nous sommes fiers dans le quartier La plupart des riverains connaissent le lycée, à l occasion des portes ouvertes ou du repas annuel de l Association.

Plus en détail

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Partez à la découverte de la Cité Phocéenne avec la Société des Amis de l IMA Au cours d un weekend de 3 jours à Marseille, nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence.

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence. Notes pour une déclaration de M. Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme et président de l Union des municipalités du Québec, concernant les questions d éthique et d intégrité Jeudi 11 novembre

Plus en détail

Evasion gourmande : Une promenade gourmande dans Wavre. 12 ème. évasion gourmande. jeudi 2 mai 2013. Spécial "Saint-Printemps"

Evasion gourmande : Une promenade gourmande dans Wavre. 12 ème. évasion gourmande. jeudi 2 mai 2013. Spécial Saint-Printemps Une promenade gourmande dans Wavre 12 ème évasion gourmande jeudi 2 mai 2013 Spécial "Saint-Printemps" Une promenade gourmande dans Wavre Avis aux amateurs de découvertes culinaires: un menu saveur sous

Plus en détail

BALSAN : un entrepreneur, une entreprise entre 1860 et 1920

BALSAN : un entrepreneur, une entreprise entre 1860 et 1920 BALSAN : un entrepreneur, une entreprise entre 1860 et 1920 Le corpus présenté s appuie sur des documents iconographiques originaux tels que les plans des architectes et les documents émanant du fonds

Plus en détail

OUVERTURE DE LA FOIRE AGRICOLE 2013 24 OCTOBRE 2013 10H00 DISCOURS DE MONSIEUR LE HAUT-COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE

OUVERTURE DE LA FOIRE AGRICOLE 2013 24 OCTOBRE 2013 10H00 DISCOURS DE MONSIEUR LE HAUT-COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE OUVERTURE DE LA FOIRE AGRICOLE 2013 24 OCTOBRE 2013 10H00 DISCOURS DE MONSIEUR LE HAUT-COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE Monsieur le Ministre, Madame la Présidente du Comité organisateur, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr les 6 sens www.lesportraits.org www.helicoop.fr en partenariat avec Scène2: www.scene2.org helicoop@helicoop.fr Les de ces doyens de l ancienne principauté de Salm, les meilleurs, nous racontent des histoires

Plus en détail

Mandelieu-La Napoule

Mandelieu-La Napoule Mandelieu-La Napoule Située face à la mer Méditerranée, entre Cannes et Théoule-sur-Mer, et protégée par les collines boisées du Tanneron et de l Estérel, Mandelieu-La Napoule est une ville balnéaire bénéficiant

Plus en détail

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux Discours pour Maître Roux Maître Roux, Cher François Mesdames et Messieurs, Chers amis, Nous sommes réunis ce soir pour rendre hommage à la personne exceptionnelle que vous êtes, exceptionnelle par votre

Plus en détail

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny La belle histoire de l école St-Louis-de-France J ai tenté de retracer pour vous l histoire de l école St-Louis-de-France. Je tiens à remercier M. Alain Boucher de la Commission scolaire des Navigateurs

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 Aux origines : rigueur morale, Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 simplicité, nature. Dessins de Marius Berliet, v.1880 Marius Berliet en 1889 «Famille d origine terrienne :

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves C est Pas Sorcier Aux origines de Paris S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves Le bassin parisien Les Hommes se sont installés

Plus en détail

De Brouage à Québec, en passant par La Rochelle : Le parcours d une famille de marchands Samantha Rompillon 12-07-2004

De Brouage à Québec, en passant par La Rochelle : Le parcours d une famille de marchands Samantha Rompillon 12-07-2004 De Brouage à Québec, en passant par La Rochelle : Le parcours d une famille de marchands Samantha Rompillon 12-07-2004 Lier des espaces séparés par l Atlantique est l un des objectifs de l Inventaire.

Plus en détail

UN SIÈCLE DE TRANSPORTS URBAINS À TRAVERS LES ARCHIVES

UN SIÈCLE DE TRANSPORTS URBAINS À TRAVERS LES ARCHIVES HISTOIRE DE RENNES DOSSIER UN SIÈCLE DE TRANSPORTS URBAINS À TRAVERS LES ARCHIVES JULIETTE PATRON - MARS 2002 www.archives.rennes.fr LE TEMPS DES VÉLOCIPÈDES ET DES VOITURES HIPPOMOBILES Archives de Rennes,

Plus en détail

Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin

Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin C est cadeau! Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin Ma Hijra au Maroc : point d étape après 8 mois Je vous avais promis de vous parler de ma nouvelle vie

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

MÉDAILLE DE LA VILLE DE LYON ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ

MÉDAILLE DE LA VILLE DE LYON ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ MÉDAILLE DE LA VILLE DE LYON ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ EDITORIAL L attribution de la médaille de la Ville de Lyon exprime la reconnaissance de toute la cité aux femmes et aux hommes qui contribuent

Plus en détail

GEOGRAPHIE : La France

GEOGRAPHIE : La France GEOGRAPHIE : La France [La France : ce territoire qui représente une nation et qui a ses frontières est : un ETAT 22 régions, 95 départements et 60 millions d habitants + les DOM-TOM qui ont changé de

Plus en détail

LES MUSÉES ROYAUX DES BEAUX-ARTS SE MOQUENT DU PATRIMOINE DE BRUXELLES!

LES MUSÉES ROYAUX DES BEAUX-ARTS SE MOQUENT DU PATRIMOINE DE BRUXELLES! ATELIER DE RECHERCHE ET D ACTION URBAINES Boulevard Adolphe Max, 55 1000 Bruxelles T. 02/219 33 45 F. 02/219 86 75 info@arau.org Communiqué de presse du vendredi 9 juin 2006 LES MUSÉES ROYAUX DES BEAUX-ARTS

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012 L INFORMATION DE L OFFICE PUBLIC AUX LOCATAIRES LaLettreJ U I L L E T 2 0 1 5 DES LOCATAIRES LA PAROLE À MOBILISATION «NE TOUCHEZ PAS À NOS GARDIENS» GAGNANTE! Entamé fin mai, le mouvement contre le décret

Plus en détail

parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements

parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements 25 avenue Sainte-Lorette quartier Sainte-Lorette Grasse Dossier IA06001597 réalisé en 2008 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs,

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs, Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique Mesdames, Messieurs, J ai tout d abord une bonne nouvelle à vous avancer, une bonne nouvelle pour la Fonction publique, c est l adoption par l

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2014 SEPTEMBRE N 752 LOI ALUR TROISIEME PARTIE : COPROPRIETE Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre Droit immobilier Droit de la construction

Plus en détail

DOCUMENT 1A : Lettre du préfet de Haute-Saône en 1852. 1/ Quand cette lettre a-t-elle été écrite? Qui est son auteur et à qui s adresse t-il?

DOCUMENT 1A : Lettre du préfet de Haute-Saône en 1852. 1/ Quand cette lettre a-t-elle été écrite? Qui est son auteur et à qui s adresse t-il? DOCUMENT 1A : Lettre du préfet de Haute-Saône en 1852 1/ Quand cette lettre a-t-elle été écrite? Qui est son auteur et à qui s adresse t-il? Cette lettre a été écrite le 29 novembre 1852, c est un courrier

Plus en détail

150 ans d'histoire, l'évolution d'un village LA PLACE DU MARCHE

150 ans d'histoire, l'évolution d'un village LA PLACE DU MARCHE 2/17 LA PLACE DU MARCHE ar un arrêté du 9 décembre 1882, la commune de VONNAS a acheté au Sieur BUSSOD, moyennant 4780 Francs, le pré dit «Des Vêpres» d une contenance de 20 ares 99 centiares en vue de

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Bernard Tissot et Georges Pédro

AVANT-PROPOS. Bernard Tissot et Georges Pédro AVANT-PROPOS Bernard Tissot et Georges Pédro Le thème de l étude Santé-Déchets est très vaste et son contour est difficile à délimiter. Il fait appel à de nombreuses disciplines qui ne sont pas toutes

Plus en détail

DIFFERENTES ETAPES POUR ACQUERIR UN TERRAIN

DIFFERENTES ETAPES POUR ACQUERIR UN TERRAIN DIFFERENTES ETAPES POUR ACQUERIR UN TERRAIN Vous souhaitez acquérir un terrain pour y construire votre villa, voici comment cela se déroule. I. CHOISIR VOTRE PARCELLE : Tout d abord, il s agit de faire

Plus en détail

Pars à la découverte des différentes représentations du chien

Pars à la découverte des différentes représentations du chien Chacun cherche son chien Pars à la découverte des différentes représentations du chien Parcours assuré par le professeur Moyenne et grande sections de maternelle - CP Musée des Arts décoratifs - 39 rue

Plus en détail

Jacques Cœur. Marie Desmares

Jacques Cœur. Marie Desmares Jacques Cœur Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Observe cet extrait vidéo : est-ce un bâtiment

Plus en détail

Soirée de Gala. Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau

Soirée de Gala. Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau Soirée de Gala Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau Monsieur le Président de Sud Management, Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie, Mesdemoiselles et Messieurs les

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE JM Préavis n 19 28 avril 2005 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant le rachat par la Commune des créances détenues par le Crédit Suisse contre

Plus en détail

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé Questions réponses L HABITAT INDIGNE : 1. Quelle définition pour l habitat indigne? L habitat indigne regroupe les différentes situations dans lesquelles des locaux donnés à usage d habitation ne sont

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Présenté par le Réseau FADOQ devant la Commission de l aménagement du territoire

Présenté par le Réseau FADOQ devant la Commission de l aménagement du territoire Projet de loi 22 concernant la pénalité en cas de résiliation de bail: Une avancée législative, mais un timide impact dans le quotidien des aînés et de leur famille Présenté par le Réseau FADOQ devant

Plus en détail

L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS

L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Chapitre 1 L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Antoine Prost, dans son Histoire de l enseignement en France (Armand Colin, coll. U), fait remarquer qu on ne peut comprendre le processus de création

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON DELEGATION DE M. Jean Charles BRON 338 D -20080325 Soutien au développement du commerce, de l artisanat et des services de la Ville de Bordeaux. Action de promotion et de prospection d enseignes présentée

Plus en détail

Le Télégraphe de Chappe et son musée

Le Télégraphe de Chappe et son musée DOSSIER PÉDAGOGIQUE Le Télégraphe de Chappe et son musée Saint-Marcan Situé un point haut offrant un panorama exceptionnel sur la Baie du Mont-Saint-Michel, le Télégraphe de Saint-Marcan est un témoignage

Plus en détail

WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011

WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011 WARMERIVILLE CLAIR ET NET N 39 LE MOT DU MAIRE WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011 L actualité communale est souvent alimentée par la nouvelle qui se répand de bouche à oreilles sans garantie d exactitude.

Plus en détail

N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE. 2015 : une année. bien remplie

N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE. 2015 : une année. bien remplie N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE 2015 : une année bien remplie Sommaire 2 EN BREF n L enquête OPS bientôt dans les boites aux lettres n Mieux vous accueillir : votre avis nous

Plus en détail

La Course Paris - Rouen

La Course Paris - Rouen Le 22 juillet 1894 : Première course automobile Le 22 juillet 1894 a lieu la première course automobile sur route. Le record de vitesse sur le parcours Paris-Rouen est tenu par le comte de Dion : 22 km/h!...

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE. (20 septembre 2012)

NOTE CIRCULAIRE. (20 septembre 2012) Protocole Privilèges et immunités (P1.1) NOTE CIRCULAIRE DISPOSITIONS BELGES EN MATIERE D'EXONERATION DE LA T.V.A. POUR LES POSTES CONSULAIRES DE CARRIÈRE EN BELGIQUE ET LEUR PERSONNEL Y ACCREDITE (20

Plus en détail

Fiche 12 Un urbanisme plus écologique

Fiche 12 Un urbanisme plus écologique Fiche 12 Un urbanisme plus écologique Changer l aménagement de nos villes est une des solutions pour mieux se déplacer : avec des moyens de transport émettant moins de gaz à effet de serre, mais aussi

Plus en détail

Le palais des papes. Avignon

Le palais des papes. Avignon Le palais des papes Avignon Le mardi 21 janvier, nous sommes allés visiter le Palais des papes. Nous avons pris le bus. Nous avions nos manteaux car il faisait très froid. Chez nous c est l hiver. Il y

Plus en détail

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie -

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - Réponses aux questions :Question 1 : A-B Question 2 : 1912 Question 3 : N 5-18-30-36 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - comestibles Question 7 :

Plus en détail

Urban Prestigimmo - Malraux

Urban Prestigimmo - Malraux PIERRE PAPIER : 1 ER PRIX GESTIONNAIRE SCPI LOGEMENT 2013 Urban Prestigimmo - Malraux Portefeuille des acquisitions et opportunités d investissement Urban Premium «L investissement immobilier en centre-ville»

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

LEÇON 10 - LES TRANSPORTS

LEÇON 10 - LES TRANSPORTS LEÇON 10 - LES TRANSPORTS Vocabulaire à retenir ou à réviser : En train, en voiture, en avion, en vélo, en bateau, à pied. Les vêtements. Un kilomètre. 1 - SALUTATIONS HABITUELLES Demandez aux enfants

Plus en détail

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Espace Education Art et Culture, 19, rue du Cambout, 57000 METZ, P.W. 2011 03 87 36 01 88 www.espace-eac.fr contact@espace-eac.fr LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Inaugurée en 1908, œuvre de l architecte

Plus en détail

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes *********** Extraits de nos récits. *********** Mercredi 19 mars, nous sommes allés visiter le Centre de Tri de la Poste. Nous étions à

Plus en détail

saint-anicet IMAGINEZ pieds carrés à développer

saint-anicet IMAGINEZ pieds carrés à développer saint-anicet IMAGINEZ 7 500 000 pieds carrés à développer UNE AUTRE PAGE D HISTOIRE Dans un monde où les grands espaces se font de plus en plus rares, imaginez 7 500 000 millions de pieds carrés à votre

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Symposium le joueur excessif et le désendettement

Symposium le joueur excessif et le désendettement Symposium le joueur excessif et le désendettement Le Préposé aux poursuites et sa fonction Le Préposé et les fonctionnaires des Offices sont des officiers publics chargés d organiser le droit de poursuivre,

Plus en détail

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général.

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général. Napoléon Lorsque la Révolution éclate en 1789, le lieutenant Napoléon Bonaparte a 19 ans. Il est déjà soldat dans l armée et participe aux batailles entre les français qui sont pour la révolution et ceux

Plus en détail

Québec, ville et capitale

Québec, ville et capitale Extrait de : Québec, ville et capitale Collection Atlas historique du Québec, Les Presses de l Université Laval, 2001. Troisième partie : Une ère de contrastes Premier chapitre : Les mutations du XIXe

Plus en détail

Mémoire. Présenté à l Office de consultation publique de Montréal. Projet immobilier les Ateliers Castelnau

Mémoire. Présenté à l Office de consultation publique de Montréal. Projet immobilier les Ateliers Castelnau Mémoire Présenté à l Office de consultation publique de Montréal Projet immobilier les Ateliers Castelnau Pour un pôle d emplois viable et dynamique dans Villeray 13 Mars 2014 Table des matières Présentation

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

foire aux questions conseils à l intention des propriétaires et des locataires «Réponses aux questions les plus fréquentes...»

foire aux questions conseils à l intention des propriétaires et des locataires «Réponses aux questions les plus fréquentes...» conseils à l intention des propriétaires et des locataires foire aux questions «des consommateurs en confiance des collectivités en sécurité» «Réponses aux questions les plus fréquentes...» Mon propriétaire

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Assistant du commerce de détail AFP / Assistante du commerce de détail AFP ECONOMIE Série 2, 2011 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............ Durée de l'épreuve

Plus en détail

Débits de boissons et restaurants. Réglementation. J ouvre mon commerce Formalités et exploitation

Débits de boissons et restaurants. Réglementation. J ouvre mon commerce Formalités et exploitation Débits de boissons et J ouvre mon commerce Formalités et exploitation Ce qu il faut savoir Débits de boissons? Sous cette dénomination, on trouve des établissements aussi divers que les cafés, les bars,

Plus en détail