> Une nouvelle année, un nouvel élan

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "> Une nouvelle année, un nouvel élan"

Transcription

1 Edito > Une nouvelle année, un nouvel élan 2013 nous ouvre ses bras pour de grand changement économique, technologique, humain. Il est clair que la baisse des prix de ces machines va encore plus bousculer le secteur de la prothèse dentaire. Edito > Une nouvelle année, un nouvel élan Economique, avec l'application des règles relatives à la publicité pour les dispositifs médicaux applicable au 1 er janvier 2013 Toute publicité faite auprès du public ou auprès de professionnels de santé est soumise aux conditions C est peut-être la fin des perturbations avec des publicités tapageuses de prix dans les magazines dentaires. Fini de se confronter au fameux «tu augmentes ton tarif, et tu as vu la pub de ce prothésiste qui réalise ses prothèses en Chine», image à l appuie. Sans oublier le devis du dentiste et l information du lieu de fabrication, de l origine et de l identification du fabriquant, les derniers discours de Mme la Ministre de la Santé, Marisol Touraine qui souhaite encadrer les prothèses dentaires, la vague du Made in France et les propos des politiques. C est une année où nous devons ensemble afficher et affirmer nos savoir-faire et nos orientations. Technique, avec un numérique toujours et encore plus présent et l arrivée en force de l empreinte optique. Les scans intra oraux, dans une configuration EMPREINTE ONLY, permettent aux dentistes de prendre son cliché, de vérifier ses contres dépouilles et de valider ses limites, sans avoir à investir, à se former dans l utilisation d un logiciel de modelage 3D et sans se perdre dans la difficulté des parcours d outils d une usineuse ; c est un grand pas en avant pour démocratiser cet outil technologique. Aux USA un système à $ s arrache comme des petits pains Mais nous devons faire attention aux dérives possibles de ce bijoux technologique, en un clic une empreinte est en Chine, en un clic une empreinte est dans une usine à dents, en un clic, je peux perdre ma relation de proximité. La maîtrise de la technique et le développement de ces outils doivent être exploités par nos laboratoires, il en est de l avenir de notre secteur. L Humain est riche en rendez-vous. Aujourd hui notre Union a retrouvé le chemin du dialogue. Après de nombreuses années sans réel échange avec les syndicats dentaires, la nouvelle équipe de l UNPPD travaille pour notre avenir en les rencontrant. Si notre démarche, semble-t-il attendue depuis longtemps, elle est principalement pour présenter et défendre la transparence et la fabrication française des prothèses dentaires, il faut bien constater après des années de combat d'arrière-garde que l'avenir doit être abordé main dans la main. Oui, cette année ne sera pas de tout repos, mais des solutions s ouvrent à nous, à nous de les saisir et d avoir les clefs pour réussir une excellente année 2013 amicalement Michel Bastide Secrétaire général de l UNPPD n 1 >

2 PROTHESE DENTAIRE FRANÇAISE Edito 1 Agenda UNPPD 4 Le Mot du Président 5 CNIFPD en action 6 > Un Pôle d excellence CFAO Prothèse Dentaire en Pays de la Loire - Sylvestre Nunes 6 Actualités > Faculté des Métiers de Rennes : la 10 e promotion BTMS - Solène Piedcoq 40 > Critères de prise en charge 2013 du FAFCEA 42 > Stages UNPPD 44 > Calendrier des stages 45 Petites Annonces 47 n 1 > Janvier / Février Actualités 8 > Le Made in France des prothèses dentaires interpelle les politiques 8 > Lettre à M me la Ministre 9 > Revue de presse 10 > Focus sur l ADF Michel Bastide 11 > Scanners intra oraux, la parole à > Rencontre avec le Comident 15 > CNSD / UNPPD, renouons le dialogue 16 Affaires Sociales 18 > Convention de gestion AG2R / UNPPD 18 Les Echos Techniques 22 > La prothèse amovible complète pédiatrique par Edouard Klein 22 Au fil des régions 30 > Assemblée générale de l UPPDGO - Patrick Aufauvre 30 > L innovation au rendez-vous - Patrick Aufauvre 31 > Zoom sur les Journées Dentaires de Nice - Yves Gastard 32 Produits & Innovations 34 > Arcadental System Die 34 > Nouveautés 35 > Ivoclar Vivadent rachète Wieland 37 Stages & Formations 38 > Tour de France pour la formation en prothèse maxillo-mandibulaire - Michel Rathier - Didier Vallon 38 > Prothèse Dentaire Française Actualités > DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Michel Bastide > REDACTEUR EN CHEF Laurent Munerot > COMITE DE REDACTION Actualités UNPPD : Bernard Detrez CNIFPD en action / Produits et Innovations : Thierry Beaune Regard sur la profession : Jean Noël Affaires sociales / Parole d expert : Laurent Munerot Echos techniques : Jean-Pierre Sulovsky Au Fil des régions : Patrick Aufauvre / Jacqueline Frohman Stages et formations : Bernard Jaseron > DIRECTEUR DE LA PUBLICITE Jean-Pierre Sulovsky > CONSEILLERS TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES Yves Gastard - Serge Bénitsa Michel Rathier - Alain Ardic Liste des Annonceurs n Annuaire dentaire p 29 n AG2R n Dentaurum 3 e de couverture 4 e de couverture n FAF CEA p 43 n Ivoclar Vivadent p 3 n Journées Dentaires de Nice p 33 n Renfert p 35 n Vita Zahnfabrik > ONT COLLABORE A CE N Sylvestre Nunes - Michel Bastide - Georges Bourrelly - Jean-François Denis - Morten Trouplin Nørholm - AG2R Prévoyance - Edouard Klein - Patrick Aufauvre - Yves Gastard - Michel Rathier - Didier Vallon - Solène Piedcoq - Bernard Troublé > PROMO UN SARL au capital de 7622,45 euros Société éditrice officielle de Prothèse Dentaire Française Actualités, 80/82, rue de la Roquette Paris > UNPPD Tél. : / > Mise en page & Contacts Annonceurs Tél. : > IMPRESSION Imprimerie BLG TOUL - Dépôt légal n trimestre ISSN N 1/ Janvier/Février 2013 Prix au N : 15,00 euros 2 e de couverture NB : Les articles publiés engagent exclusivement la responsabilité des auteurs. La propriété littéraire revient à l éditeur, qui peut autoriser la reproduction partielle ou totale des travaux publiés. Contacts annonceurs : Céline Le Sec h - Tél. :

3

4 L AGENDA DE L UNPPD 21 NOVEMBRE 2012 Rendez-vous avec le COMIDENT DU 27 NOVEMBRE AU 1 ER DECEMBRE 2012 Salon ADF 1 ER DECEMBRE 2012 Rendez-vous avec le Dr Catherine Mojaïsky, Présidente de la CNSD 30 NOVEMBRE 2012 Réunion de la Commission Enseignement à l UNPPD Etre reconnu E t r e Cotisation 2013 Chères Adhérentes, Chers Adhérents, Etre écouté En ce début d année, vous allez recevoir prochainement votre appel à cotisation 2013 pour votre adhésion à l UNPPD. Cette année le montant reste inchangé et s élève à 400 euros. Afin de bien comprendre à quoi sert votre cotisation et dans un soucis de transparence, nous tenions à vous informer de la répartition de ce montant. COTISATION NATIONALE : qui inclut > MATMUT Protection Juridique de base : ,70 > CNAMS : > CNIFPD : ,51 > Capital Décès : ,05 v u 30 NOVEMBRE 2012 Bureau national de l UNPPD 7 DECEMBRE 2012 Commission Mixte Paritaire Le CPES de spécialisation Céramique et Occlusion évolue face aux diverses techniques de céramique, la prothèse implantaire devenue présente dans notre pratique quotidienne. 11 DECEMBRE 2012 Rendez-vous partenariat Banques Populaires 12 DECEMBRE 2012 Réunion du COST du CNIFPD Cette formation qualifiante se déroule sur 16 sessions de 3 jours par mois sur 2 ans. Un panel de 18 intervenants qualifiés et expérimentés : > prothésistes dentaires «Meilleurs Ouvriers de France», Chirurgiens-dentistes, vous suivent durant ce parcours. Le programme pédagogique vous emmène vers des protocoles prothétiques et esthétiques comme les concepts Occlusaux à travers l analyse d un modèle avant sa réalisation et la compréhension de l ATM. Les différents types de prothèse sur implants en passant par la prothèse scellée, vissée, la mise en charge immédiate La CFAO : nouvelle technologie, zircone, titane, alumine La Céramique : technique de montage, les matériaux, les facettes Sans oublier le domaine transversale, la Communication : expression orale et écrite! NOUVEAU CPES Céramique & Occlusion La Séléction des candidats est prévue le SAMEDI 1 er JUIN > Prothèse Dentaire Française Actualités + d infos CONTACTEZ votre interlocutrice Claire LENOIR, Chargée Stages & Formations à l UNPPD - Prise en charge plan de formation et DIF L'ouverture des inscriptions c'est maintenant! Responsable pédagogique : Alain Ardic

5 Le Mot du président UNPPD > Affirmons nos objectifs > Affirmons nos objectifs! Les grands projets ne se font ni en un jour ni en 100. Notre métier évolue chaque jour, il se transforme, s'améliore pour être plus performant qu'hier et donner le meilleur de lui-même pour demain, notre syndicat doit lui aussi suivre ce chemin. Pour donner un nouvel élan à notre organisation professionnelle, elle doit se doter également d'une nouvelle image forte et fédératrice pour répondre aux attentes, aux besoins et aux dynamismes de la profession. Les préoccupations des laboratoires, quelle que soit leur taille, sont au cœur de ce projet. Nous vous écouterons par le biais d'enquêtes et mettons en place des moyens de communication entre l'organisation professionnelle et les prothésistes. La mise en place d'un livre blanc traduira notre volonté d'instaurer une totale transparence dans l'action de notre organisation et d'en enrichir tous les aspects professionnels et humains. Pour informer le grand public, renouer le dialogue avec les syndicats de chirurgiens-dentistes, tous deux éléments essentiels et indispensables de notre quotidien, nous menons des actions concrètes comme notre participation à l'adf en novembre dernier ou bien encore l'ouverture du site CHAQUE PROTHÉSISTE A LA CAPACITÉ D'INNOVER ET DE S IMPLIQUER. POUR FAIRE VALOIR LES EXIGENCES DE NOTRE PROFESSION, NOUS NOUS DEVONS D'ÊTRE À VOS CÔTÉS, AU QUOTIDIEN, ET C'EST GRÂCE À VOUS QUE NOUS POURRONS AGIR POUR MENER NOS ACTIONS. Bernard Detrez, Président de l UNPPD L'équipe élue à mes côtés s'engage et prend position chaque jour sur des dossiers de première importance pour la profession comme la lutte contre l'importation, la défense et la valorisation du titre de prothésiste dentaire. n 1 >

6 > U pôle d excellence CFAO Prothèse Dentaire en Pays de la Loire CNIFPD en action > Un Pôle d excellence CFAO Prothèse Dentaire en Pays de la Loire Le pôle d innovation, le CNIFPD et le Conseil Régional des Pays de la Loire étudient la possibilité d accompagner l industrialisation et l innovation de la filière prothèse dentaire régionale. Avec le concours des Chambres de Métiers et de l Artisanat de la Loire-Atlantique et de la Sarthe, et l appui du Syndicat régional des prothésistes dentaires, nous avons organisé des réunions-débats à Nantes et au Mans, les 17 et 18 octobre 2012 pour sensibiliser les patrons de laboratoires à un projet collectif d innovation et de mutualisation de moyens de production. En effet, l arrivée des caméras optiques dans les cabinets dentaires va révolutionner la coopération entre les prothésistes et les dentistes, et nous nous devons d anticiper cette évolution professionnelle pour ne pas la subir. En janvier et février 2013, le CNIFPD va organiser de nouvelles réunions-débats à Angers et à Nantes. Les dirigeants de 23 laboratoires ont participé à ces réunions. Actuellement, une vingtaine de laboratoires de la région participent à cette étude de faisabilité. Le projet semble bien engagé pour donner naissance à une coopérative de production des laboratoires dentaires CPLD Pays de la Loire dans le courant du premier semestre La création d une plate-forme régionale d innovation est également à l étude, entre le CNIFPD, la Région, le réseau des CPLD et un centre de transfert de technologie. Cette plate-forme serait chargée de développer et d industrialiser un procédé innovant de fabrication de modèles de travail à partir des empreintes numériques qui vont se substituer aux modèles actuels en plâtre. Des formations de découverte de la CAO Dentaire vont également se tenir dans la région. Si vous êtes intéressés de participer à ce projet de modernisation des laboratoires et de mutualisation de moyens industriels de production : CONTACTEZ Sylvestre Nunès ou par courriel : POUR EN SAVOIR PLUS Contactez Virginie Orfila / 6 > Prothèse Dentaire Française Actualités

7

8 > Le Made in France des prothèses dentaires interpelle les politiques Actualités Suite au salon MIF Expo du mois de novembre, point de départ de l action nationale de l UNPPD, notre syndicat a sollicité les pouvoirs publics afin que des mesures soient mises en place pour enrayer la concurrence déloyale avec les laboratoires d importation à bas coût de main d œuvre, de pays non soumis aux normes de conception et qui ne générent aucune taxe sur le territoire français, mais dont les prothèses mises sur le marché français, bénéficient de remboursement de la Sécurité Sociale. Dans l intérêt du patient consommateur, qui souhaite de plus en plus connaître l origine des produits qu il acquiert et pour la pérennité de nos entreprises, dont le savoir-faire n est plus à démontrer, l UNPPD souhaite être entendue sur les points suivants et a sollicité le Ministère de l'artisanat, du Commerce et du Tourisme et le Ministère du Redressement productif : L exonération de TVA sur les dispositifs médicaux qui profitent aux importateurs de prothèses dentaires alors même que les laboratoires français doivent s acquitter de la taxe sur les salaires représentant près de 10% de la masse salariale. Prothèse Dentaire Française Exigez-la! > Le Made in France des prothèses dentaires interpelle les politiques L UNPPD a également sollicité un rendez-vous auprès de Madame la Ministre, Marisol Touraine afin d évoquer avec elle ses revendications. En parallèle, un courrier et un dossier de presse ont été envoyés à tous les députés, membre de la Commission des Affaires sociales de l Assemblée nationale. La réelle transparence des actes de prothèses dentaires, avec l obligation de délivrance au patient du certificat de conformité indiquant l origine du dispositif. La prise en charge proportionnelle au coût réel de la prothèse dentaire, facture du laboratoire à l appui, aussi bien par la Sécurité sociale que par les organismes complémentaires. Ces points ont d'ailleurs été plébiscités lors du rapport de la Cour des Comptes et de la Haute Autorité de la Santé dans leurs analyses des dépenses en matière de prothèses dentaires. A ce jour nous avons déjà eu des retours et une question écrite au Gouvernement a été déposée. 8 > Prothèse Dentaire Française Actualités

9 LES QUESTIONS ECRITES AU GOUVERNEMENT > Lettre à M me la Ministre Les laboratoires de prothèse dentaire, fabricants français de dispositifs médicaux sur mesure doivent se faire entendre et l UNPPD sera présente à leurs côtés pour défendre les intérêts de la profession. Nous avions rencontré le journaliste Jean-Jacques Bourdin à l'occasion du salon MIF Expo du mois de novembre, nous avions pu ainsi le sensibiliser au problème des prothèses dentaires et leur traçabilité. Preuve est fait que notre message a été entendu puisque le 14 décembre, dans son émission sur RMC, Bourdin & Co, le journaliste a interpellé son invitée, Mme la Ministre de la Santé, sur ce sujet. Le CNIFPD en action > Le Made in France des prothèses dentaires interpelle les politiques A la question, «Je vais chez le dentiste, je me fais poser une prothèse, je ne sais pas si elle a été fabriquée en Asie ou en France, pourquoi?», Marisol Touraine répond que la traçabilité du produit doit être garantie, normalement, on doit pouvoir connaître l'origine du produit que l'on pose. Elle indique que c'est une préoccupation et même une priorité pour elle... Un discours plutôt encourageant mais là ou le bas blesse c'est sa réponse à la question suivante : «Qu'allez-vous faire?», réponse trop évasive par un «on va voir ce que nous pourrons faire» et probablement pas par le biais d'un décret ou d'une loi! Suite à cela, l'unppd a fait partir un nouveau courrier afin de concrétiser un rendez-vous rapidement au Ministère de la Santé. Nous vous tiendrons informé des avancées de ce dossier. n 1 >

10 REVUE DE PRESSE 10 > Prothèse Dentaire Française Actualités

11 Actualités ACTUALITES > ADF 2012 > Focus sur l ADF 2012 Le congrès de l ADF est un lieu incontournable pour croiser ses clients, ses confrères, trouver le petit plus, l info qu il nous manque. L ADF est le lieu des rencontres du secteur dentaire Français. La grande nouveauté de cette année, vous receviez votre dentifrice dès la sortie du métro! Et oui, pour certains, avec tristesse, ils ne feront plus la mendicité sur le stand de Colgate du 4 e étage du Palais des Congrès pour recevoir leurs échantillons. Ils ont quand même pu récupérer leur sac jaune, là c est au 1 er niveau que cela se passe pour obtenir LE signe extérieur du «J y étais»! Dans les allées, j ai certes croisé beaucoup de gens mais j ai surtout ressenti une tendance forte qui va se concrétiser dans quelques semaines sur le plus grand salon du monde dentaire en Allemagne à Cologne, l IDS. Mais que cherchent-ils donc vraiment? Nombreux avaient entendu dire que lors du dernier salon dentaire ADA de San Francisco, une camera intra buccale à $ s était vendue comme des petits pains, plus de 400 exemplaires, à tel point que la marque a bloqué les commandes, dans l impossibilité de fournir la demande Et ils la cherchaient. C est bien l empreinte numérique qui était à l affiche de cet ADF Et c est 3M Lava qui a fait le BUZZ! Après s être affiché copieusement pour un Tour de France avec un laboratoire d importation, ce qui a fait grincer les dents de plus d un laboratoire français, l arrivé prochaine de la nouvelle camera intra buccale Lava qui n était pas présente sur le salon, faisait malgré son absence parler d elle. Il est clair que de nombreux dentistes voulaient toucher ce nouvel outil au tarif abordable. Dépourvue de tout système de logiciel compliqué, elle gère la prise d empreinte, contrôle les contre dépouilles et valide les limites. La sortie du fichier en STL est ensuite routé au laboratoire pour qu il puisse designer sa prothèse puis la produire. Mais attention la nouvelle COS, plus petite et plus maniable, nécessitera quand même un léger poudrage en bouche avant de demarrer le scannage du moignon. n 1 >

12 > ADF 2012 Actualités Tout juste derrière, Sirona avec leur nouvelle camera est une image en couleur plus vraie que nature : l Omniscan. Mais là encore, la politique de commercialisation de Sirona me dérange et m agace. Ils obligent les dentistes à acquérir la nouvelle camera dans un pack premium qui inclu une usineuse Cerec! Encore une fois, Sirona nous montre son vrai visage qui veut clairement écarter le laboratoire de prothèse dentaire de la chaine de fabrication. Mais à euros le pack, comme l a si bien dit le Pr François Duret lors de sa conférence sur la CFAO «si un dentiste veut se faire plaisir pour réaliser des inlay, onlay et des provisoires et qu il est dans la tranche d imposition des 75%, pourquoi pas» Il est clair que si le dentiste veut réaliser des céramiques de qualité, là c est une autre paire de manches, il faut en premier lieu maîtriser le logiciel de design 3D, puis la stratification et le glaçage de la céramique et c est un autre métier. Quant au 3 e système TRIOS de 3shape, ce fut le pompom! La marque Danoise a un nouveau distributeur qui s affiche avec un laboratoire réalisant une partie de sa production en Alsace, en Asie et en Turquie, ce qui a semé le trouble. Malgré son parc de scanners dans les laboratoires français qui fabriquent en France, 3shape prône un autre circuit me semble-t-il avec leur caméra pour alimenter un laboratoire d importation. C est un comble! Mais ces avancées technologiques doivent nous interpeler et nous devons agir vite car avec une empreinte numérique transférée via un laboratoire d'importation directement dans un laboratoire en Asie pour réaliser le design puis retour en France du fichier STL sur une machine d'usinage de ce même laboratoire filiale C'est alors une prothèse conçue en Chine mais fabriquée en France? Et dentalwings dans tous cela Avec Straumann? L industrie va faire des dents...!! Ces derniers mois, Straumann a progressé à un tout nouveau niveau, ils ont construit un flux de travail ouvert qui donne accès à divers scanners, mais ils n ont plus la distribution du scanner intra-oral ITERO. De plus, leur équipe de développement de logiciels et les opérations de vente codiagnoxtix sont transférés à leur partenaire Dentalwings. Strauman augmente ainsi sa participation dans Dentalwings à 45%. Leur stratégie vise à fournir des solutions complètes d implants réparateurs pour les dentistes et leurs patients. Lorsque les dentistes choisissent un implant Straumann, l objectif est de fournir une restauration sur cet implant Straumann. Straumann a démontré cet engagement en créant et en investissant dans une division laboratoire distincte et exclusive pour mieux répondre aux objectifs et de créer davantage de produits et services pour permettre d'améliorer l'accès aux implants Straumann, y compris : L accès aux clients dentiste pour le renforcement des pratiques. L analyse et service de forme pour la création de piliers personnalisés avec moins d'investissements initiaux. 12 > Prothèse Dentaire Française Actualités

13 Le lancement de nouveaux matériaux et applications pour renforcer leur portefeuille de produits, monolithiques. Le développement du téléchargement numérique amélioré par le partenariat avec Dentalwings. Leur philosophie : la numérisation a obligé de changer les traitements des modèles et les laboratoires de prothèse dentaire doivent s'adapter pour assurer leur compétitivité. Il est fort à parier que de nombreux laboratoires dans le monde vont de fait leur montrer les dents! Il est clair que ces marques de qualité ne doivent pas dénigrer nos entreprises. Les industriels savent que l empreinte intra orale ne peut avancer rapidement sans le partenariat de nos laboratoires déjà équipés. Straumann et Dentalwings devraient bien reflechir à deux fois sur leur veritable strategie, car la multiplication de laboratoires comme Flemming en Allemagne (www.flemming-dental.com) ou de Glidewell (www.glidewelldental.com) aux Etats-Unis n est pas impossible en France. Ces initiatives, comme celles des coopératives, les CPLD, initiées par le CNIFPD (www.cnifpd.fr) et l UNPPD peuvent aussi fleurir en Europe et leur couper les ailes pour de bon. Sirona doit pouvoir nous offrir la possibilité de lire des fichiers et les transcrire en STL, sans nous obliger à utiliser leurs machines, ou des produits sur lesquels ils perçoivent sûrement des accords. Ils doivent nous permettre de capter ces fichiers d empreintes du cabinet sur notre parc de scan, de logiciel, de machine d usinage, d imprimante 3D et de laser sintering. Lava doit aussi arrêter de semer le trouble, car ne l oublions pas, la camera intra buccale ne peut fonctionner que par le lien fort qui uni un laboratoire de prothèses dentaires et son partenaire chirurgien-dentiste. Et 3shape dans tous cela? Comment pouvons-nous donner autant de valeurs à des systèmes qui s affichent de la sorte? Le distributeur de scan risque bien de perdre de nouveaux contrats dans cette guerre. Et l image de 3shape, sera bien ecornée, s il est vrai que le distributeur de Trios impose au dentiste l envoi de ses fichiers vers un centre d un importateur de dentiers! Mais l ADF, c est aussi un congrès et des conférences. Cette année encore, le programme n a pas vraiment emballé la foule, déjà vu, avec un manque de motivation, des bis répétitat, et oui les conférences vues et revues lassent. On ne peut que le constater, les salles sont très clairsemées, le programme n est pas très fun. Notons quand même la conférence du Dr Stefen Koubi sur les facettes et celle organisée par Henry Schein avec le Pr François Duret qui fut pour moi fort instructive. A l ADF tout se dit, se chuchote, le dentaire, tout comme l économie, n est pas au meilleur de sa forme. On découvre chaque mois un nouveau laboratoire sur la liste des fermetures, ce n est pas rare de les retrouver sur la liste des ventes aux enchères, Besançon, Montauban ont-ils vus trop gros? Ont-ils voulus devenir des industriels sans en avoir la capacité et les ressources? Pourtant, d autres se regroupent, fusionnent, des associations de prothésistes dentaires réfléchissent pour acquérir des scans intra oraux pour prise d empreintes et les positionner sous forme de location dans des cabinets dentaires. Voilà une stratégie pour capter directement les empreintes, mais attention à la loi Bertrand qui maintenant réglemente les dispositifs médicaux. Et du côté des industriels, là aussi c est le repositionnement, les cartes sont redistribuées, des accords se signent, des exclusivités se positionnent, des actions changent de mains, comme Ivoclar qui s empare de Wieland. A l ADF, on prend une première température de l atmosphère dans l attente de la grande messe de l IDS. Et c est bien en Allemagne que va se jouer le dernier acte de cette aventure. A quel prix se positionnera en Europe le système Lava COS? Que va nous sortir de derrière les fagots Sirona pour contre attaquer? Sûrement un Omniscan dépouillé dans une version juste Connect, avec juste l empreinte. Et enfin quel va être la réaction des distributeurs de la marque 3shape? Car elle doit vraiment clarifier son positionnement. L analyse de tout cela, me direz-vous, c est que le monde bouge, que notre profession est toujours en pleine mutation, que certains ont déjà pris ce virage, et qu un rapide petit tour sur la toile nous le démontre. Certains importateurs fusionnent en ce moment à travers le monde pour n avoir qu une seule enseigne, un même nom. Certains laboratoires en France, en Allemagne aux USA, multiplient leurs sites de production, trament leur territoire, le changement des règles de publicités, du mode d empreinte sont là et nous devons en prendre conscience. Ce nouveau mode de communication entre le cabinet et le laboratoire est un enjeu majeur de ces deux prochaines années. Michel Bastide Prothésiste dentaire ACTUALITES > ADF

14 > Scanners intra oraux, la parole à... Actualités > Scanners intra oraux, la parole à... HENRY SCHEIN Depuis plus de 8 années, la société Henry Schein France, sous l impulsion de Georges Bourrelly, a été précurseur pour dénicher des technologies et produits existants dans d autres domaines d activités, les développer, les adapter et commercialiser les premières solutions de CFAO destinées aux prothésistes dentaires. Nous avons pu ainsi motiver, conseiller et surtout accompagner de nombreux laboratoires dans leurs choix sans jamais nous substituer à eux mais plutôt apporter des compétences, produits et services adaptés à l amélioration de la qualité et au service de leur productivité. Nous sommes très fiers d avoir été pionnier, et su motiver quelques industriels parmi lesquels 3Shape, Roland Et remercions chacun de nos clients d avoir cru en nous comme nous avons été convaincus qu il fallait investir car il s agissait de la première étape fondamentale ouvrant la voie à la dentisterie numérique. L introduction de la caméra d empreinte optique résonne dans toute la profession, puisqu elle apporte, notamment, un grand confort au patient; une meilleure qualité de l empreinte, participe à un meilleur diagnostic du praticien, facilite le dialogue avec le prothésiste, contribue à la régularité et la diminution de temps de réalisation des travaux du laboratoire tout en réduisant ses coûts de transports. Les praticiens pourront compter sur la combinaison de l expérience des laboratoires équipés en CFAO et de notre savoir-faire pour permettre au plus grand nombre d appréhender cette nouvelle pratique au quotidien. Nos équipes pluridisciplinaires et l organisation en 22 agences, regroupant les commerciaux du secteur dentaire, laboratoires et collectivités, les ingénieurs d applications CFAO, les techniciens et la centralisation de notre hotline CFAO sont des atouts essentiels pour le déploiement de ces nouvelles technologies auprès des praticiens et prothésistes. Cette évolution technologique renforce la relation entre praticiens et prothésistes, nous lui apporterons une dimension partenariale. Vincent Junod Directeur général Henry Schein 3M ESPE 3M, depuis le lancement en 2007 de la marque Lava en France, propose des solutions numériques à destination de tous les laboratoires de prothèse et des chirurgiens-dentistes. De nombreux laboratoires de prothèse "de proximité" proposent aujourd'hui la marque Lava, reconnue également par de nombreux chirurgiens-dentistes. C'est ainsi que Lava s'impose aujourd'hui comme d'autres marques nationales comme une marque incontournable pour d'autres laboratoires de taille plus importante. L'empreinte optique a pour but d'améliorer les résultats prothétiques par un meilleur échange entre praticien et laboratoire, pour le plus grand bénéfice du 14 > Prothèse Dentaire Française Actualités

15 patient. Elle concerne donc chaque acteur de la chaîne et permet des améliorations des conditions de travail pour tous. Bien évidemment chacun peut voir une opportunité dans les avancées technologiques, comme internet en son temps, là où d'autres y verront une menace. Je crois que l'empreinte optique améliore la communication entre laboratoire et praticien, peu importe la taille de la structure. 3shape Le laboratoire de proximité, source de conseil et qui a su souvent prendre déjà la route de la CFAO dentaire, joue un rôle très important dans l'accompagnement des praticiens à l'empreinte optique. Jean-Francois Denis Product Manager 3M ESPE Division ACTUALITES > Scanners intra oraux, la parole à... Avec le lancement du scanner intra-oral TRIOS de 3shape nous ouvrons notre Dental System vers des opportunités nouvelles pour les laboratoires. En même temps, 3shape doit aujourd hui s assurer une couverture de tous les segments du marché et a donc besoin de travailler avec plusieurs distributeurs. Le TRIOS est bien évidemment destiné à la prise d empreinte optique chez les dentistes dans un premier temps mais dans l objectif de pouvoir travailler de plus en plus dans un flux entièrement numérique avec son laboratoire. Le Dental System du laboratoire est donc dès à présent équipé du TRIOS Inbox qui avec notre système de communication entre laboratoires et dentistes (le 3shape Communicate) assure l intégration de la prise d empreinte optique avec la conception numérique côté laboratoire. Notre objectif pour la France (en partenariat avec notre distributeur Henry Schein qui a établi la base installée 3shape actuelle) est donc de permettre aux laboratoires 3shape (et il y en a des centaines en France) de devenir TRIOS Ready afin de pouvoir profiter pleinement de ce qu offre une prise d empreinte optique. 3shape distribue le scanner intra-oral TRIOS de façon non-exclusive en France. Effectivement, le TRIOS est actuellement distribué par 4 sociétés en France : Henry Schein, B.Next, Blued IS Intersystèmes et GACD. Il n y donc pas de monopole. Concernant les délocalisations de travaux vers l étranger, 3shape n a absolument aucun intérêt à développer ce marché. Aujourd hui, aucune prise d empreinte optique prise avec le scanner intra-oral TRIOS en France ne parte pour être ni conçu ni fabriqué en Chine. En ce qui concerne B.Next, cette société est une société commerciale de distribution avec un certain lien avec le laboratoire Crown Ceram. Crown Ceram a effectivement une partie de sa production à l étranger, mais cette partie ne concerne pas les travaux réalisés en CFAO. Justement, pour ce laboratoire, la CFAO a été une opportunité pour créer et rapatrier de la production en France. 3shape développe des produits ouverts. Qui dit ouvert dit possibilités d exploiter les systèmes de différentes manières, de les coupler avec différents autres produits et systèmes selon l objectif de chacun. Nous ne sommes pas là pour juger tel ou tel pratique mais nous pensons qu un système ouvert a bien plus d avantages pour ses utilisateurs que de désavantages par rapport à des systèmes fermés qui imposent des limitations à ses utilisateurs. Morten Trouplin Nørholm Business Development Manager, France 3Shape n 1 >

16 > Rencontre avec le Comident Actualités > Rencontre avec le Comident Le 21 novembre dernier, le Comident, trait d'union des professions du monde dentaire a invité le Président de l'unppd à venir échanger avec des membres de son Comité sur l'actualité de notre profession. S'il est désormais reconnu que le métier de prothésiste dentaire est en pleine évolution par l'intégration des nouvelles technologies dans les laboratoires, il en résulte que l'écart de taille se creuse entre les structures. Le Comident constate que nombre de laboratoires sont submergés par une réglementation qu'ils qualifient de lourde, entraînant des difficultés dans la gestion de l'entreprise. En effet, certains chefs d'entreprise n'ont pas reçu de formation sur la gestion de leur structure, ne sachant pas forcément mettre en place, par exemple, un budget prévisionnel, avec toutes les répercussions que cela peut avoir sur leur entreprise. Un sujet vaste qui pourrait être développé en apportant le plus d'informations possibles auprès des laboratoires pour qu'ils puissent se tenir informés. L'autre constat alarmant, est le départ à la retraite de nombreux laboratoires d'ici 5 ans, et pour le Comident, le ressenti est qu'il y aura des difficultés pour trouver des repreneurs. Tout comme pour les laboratoires qui souhaitent se lancer dans la CFAO, certains se retrouvent confrontés aux écueils d'investissements mal adaptés à leur structure et en font malheureusement les frais en mettant la clé sous la porte. La vente de matériel passe parfois bien au dessus de la raison et des bons conseils qu'on s'attendrait à recevoir dans ce genre de cas annonçant une banqueroute à court ou moyen terme. Le Comident a également interrogé l'unppd sur les coopératives CPLD, un centre de mutualisation pour les laboratoires qui ont choisis de se lancer dans ce regroupement et qui devrait être un outil d'accroissement, créateur d'emplois. Même si certaines coopératives ne connaissent pas encore de résultats pertinents, le Comident a constaté que d'autre type de formation périclitait. Cette réunion entre le Comident et l'unppd aura permis de fixer des objectifs pour 2013 : Mettre en place des réunions semestrielles afin de faire une comparaison entre nos enquêtes de branche afin d'en faire ressortir des tendances et les communiquer sous forme de baromètre. Echanger sur les nouveaux produits à destination des cabinets pour anticiper la demande des praticiens et résoudre certains problèmes techniques qui peuvent se poser par le biais de réunions avec les industriels pour y apporter des réponses, comme par exemple le livret sur la zircone publiée par le Comident. Regrouper tous les secteurs et acteurs du monde dentaire pour avoir plus de poids dans le domaine de la santé. 16 > Prothèse Dentaire Française Actualités

17 > CNSD / UNPPD, renouons le dialogue Après de nombreuses années sans réel échange avec la Confédération nationale des syndicats dentaires, l'adf 2012 était le moment idéal pour renouer le dialogue et travailler ensemble pour notre avenir. ACTUALITES > CNSD / UNPPD, renouons le dialogue Le chirurgien-dentiste et le prothésiste dentaire sont un duo essentiel, un binôme qui ne peut et ne doit se passer l'un de l'autre. En effet, quoi que l'on dise, quoi que l'on trouve dans les allées de l'adf ou autre site internet ventant les mérites de la prothèse d'importation, l'un ne peut travailler sans l'autre pour le bienêtre du patient. Le Dr Catherine Mojaïsky, Présidente de la CNSD, et le Dr Thierry Soulié, Secrétaire général, nous ont reçu le samedi 1er décembre sur leur stand de l'adf. Si notre démarche, semble-t-il attendue depuis longtemps, était principalement pour présenter et défendre la transparence et la fabrication française des prothèses dentaires, il faut bien constater après des années de combat d'arrière garde que l'avenir doit être aborder main dans la main. Car il ne faut pas se leurrer, le problème que nous rencontrons depuis des années face aux importations, les chirurgiens-dentistes commencent également à en percevoir les effets négatifs comme avec le tourisme dentaire ou bien encore les centres low-cost. Comme nous l'a démontré le salon Made in france, le thème du franco-français est porteur, surtout dans notre relation avec les chirugiens-dentistes, qui comme le souligne le Dr Mojaïsky est principalement une relation de proximité et de confiance, d'où la nécessité d'afficher notre fabrication française dans l intérêt du patient. Le devis conventionnel, imposé par la loi HPST, indiquera, selon la CNSD, les honoraires CCM moins le prix de vente de la prothèse et les charges de la structure (du cabinet) pour faire apparaître le montant des prestations de soins. Le patient veut savoir combien il paie sa prothèse, combien il lui reste à charge et surtout d'où elle provient. D'où l'information donnée sur le certificat de conformité, document essentiel que le laboratoire de prothèse dentaire doit remplir et communiquer à son chirurgien-dentiste, ainsi l'origine du DM et les cas de sous-traitance seront clairement affichés sur le devis. Ce certificat de conformité pourrait être dématérialisé et transmis par internet, un protocole pourrait être mis en place en collaboration avec la Confédération. C'est dans cette optique que la CNSD avait créé le Kit de transparence qui pourrait être un outil complémentaire dans notre souhait d'afficher la fabrication française de nos laboratoires. A cette fin, un rendez-vous va être fixé pour le mois de janvier. n 1 >

18 DOSSIER SPÉCIAL Affaires sociales > Convention de gestion UNPPD / AG2R Portant sur la prise en charge des garanties MAINTIEN DE SALAIRE / INDEMNITÉS DE LICENCIEMENT / INDEMNITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE Mise en place au profit des Prothésistes Dentaires Au delà du régime conventionnel (Décès, rente Education, Incapacité et Invalidité) dont AG2R Prévoyance est l organisme assureur désigné, une convention de gestion signée par l UNPPD avec AG2R Prévoyance, permet de mettre à votre disposition une offre facultative de réassurance de vos obligations en matière de : Maintien de Salaire (MS) Indemnités de Licenciement (IDL) Indemnités Retraite (IDR) Y-A-T IL UN DÉLAI D ATTENTE (DE CARENCE) POUR DEMANDER LE REMBOURSEMENT AUPRÈS D AG2R PRÉVOYANCE? QUI PEUT PRÉTENDRE AU BÉNÉFICE DE CETTE OFFRE? Lors de l adhésion, il sera appliqué un délai d attente pour pouvoir bénéficier des prestations suivantes : Indemnité de licenciement, Indemnité spécifique de rupture conventionnelle, Indemnité de départ ou de mise à la retraite, fixé comme suit : Les entreprises entrant dans le champ d application de la Convention Collective Nationale des Prothésistes Dentaires et des Personnels des Laboratoires de Prothèse Dentaire, adhérant ou non à l UNPPD, qui souhaitent réassurer leurs obligations. Cette offre concerne l ensemble du personnel cadre et non cadre. ENTREPRISES NON ADHÉRENTES DE L UNPPD 36 mois d adhésion continue à AG2R Prévoyance *La preuve de l adhésion à l UNPPD doit être apportée lors de la demande de prestations. Le laboratoire doit avoir cotisé à l UNPPD durant 36 mois consécutifs de date à date (date de réception du chèque ou du prélèvement par l UNPPD). ENTREPRISES ADHÉRENTES DE L UNPPD 18 mois d adhésion continue à AG2R Prévoyance + 36 mois * d adhésion continue à l UNPPD 18 > Prothèse Dentaire Française Actualités

19 QUELLES SONT LES GARANTIES COUVERTES? > Maintien de salaire (MS) En cas d arrêt de travail du salarié (justifiant d au moins un an d ancienneté dans le laboratoire) ouvrant droit aux prestations de la Sécurité sociale, il est prévu le versement d indemnités journalières complémentaires à celles servies par la Sécurité sociale. Pendant la durée du versement de la prestation, AG2R Prévoyance garantit le remboursement des charges sociales patronales afférentes à la prestation versée. Celles-ci ont été évaluées forfaitairement à 55% > Indemnité de Licenciements (IDL) En cas de licenciement d un salarié justifiant d au moins un d ancienneté dans le laboratoire, AG2R Prévoyance versera à l entreprise adhérente : AFFAIRES SOCIALES > CONVENTION DE GESTION UNPPD / AG2R 50 % du montant calculé par AG2R Prévoyance pour LES ENTREPRISES NON ADHÉRENTES À L UNPPD 75 % du montant calculé par AG2R Prévoyance pour LES ENTREPRISES ADHÉRENTES À L UNPPD Sous réserve que la procédure de licenciement ait bien été respectée. Dans le cas d une instance judiciaire ou prud homale entre le salarié licencié et l employeur, le règlement n interviendra qu après le jugement de la dernière juridiction compétente et, dans tous les cas, après accord de la Commission Nationale de Contrôle. > Indemnité pour inaptitude professionnelle En cas de licenciement pour inaptitude professionnelle d un salarié (sans condition d ancienneté) AG2R Prévoyance versera à l entreprise adhérente : 50 % du montant calculé par AG2R Prévoyance pour LES ENTREPRISES NON ADHÉRENTES À L UNPPD 75 % du montant calculé par AG2R Prévoyance pour LES ENTREPRISES ADHÉRENTES À L UNPPD Le montant versé au salarié est limité à deux fois le montant de l indemnité légale de licenciement résultant des dispositions du Code du Travail. n 1 >

20 DOSSIER SPÉCIAL Affaires sociales > Indemnité spécifique de licenciement pour rupture conventionnelle En cas de licenciement pour rupture conventionnelle d un salarié justifiant d au moins un an d ancienneté dans le laboratoire, AG2R Prévoyance versera à l entreprise adhérente : 50 % du montant calculé par AG2R Prévoyance pour LES ENTREPRISES NON ADHÉRENTES À L UNPPD 75 % du montant calculé par AG2R Prévoyance pour LES ENTREPRISES ADHÉRENTES À L UNPPD ATTENTION : REMBOURSEMENT LIMITÉ À 50 OU 75 % DE L INDEMNITÉ LÉGALE DE LICENCIEMENT Le remboursement sera en tout état de cause limité à par bénéficiaire. > Indemnités de Départ ou de Mise à la Retraite AG2R Prévoyance versera à l entreprise adhérente, une prestation calculée par AG2R Prévoyance variant suivant l ancienneté du salarié dans le laboratoire (un an si mise à la retraite par l employeur ou deux ans si le départ est du à son initiative). Cette prestation, sur tout type de départ, est limitée à par bénéficiaire. La prestation servie par AG2R prévoyance est majorée des charges sociales patronales (ou contributions) évaluées forfaitairement à 50% LA CONVENTION : MODE D EMPLOI QU EST-CE QUE LA COMMISSION DE GESTION? Il a été créé une Commission Nationale de Contrôle dénommée : Commission Nationale de Contrôle AG2R Prévoyance / UNPPD. Cette commission, composée de membres désignés par l UNPPD et par AG2R Prévoyance, assure le fonctionnement et la gestion des garanties IDL et IDR, en application de la convention collective nationale des Prothésistes Dentaires et des Personnels des Laboratoires de Prothèse Dentaire, du Code du Travail ainsi que du Code de la Sécurité sociale. Afin d en assurer le bon fonctionnement, celle-ci a tout pouvoir d investiguer, de vérifier, et de statuer sur un dossier d entreprise. Dans le cas de dossiers sensibles elle fait appel à la Direction Juridique du Groupe AG2R LA MONDIALE. 20 > Prothèse Dentaire Française Actualités

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 32

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 32 Méthode ET PRATIQUE Echos techniques 32 La CFAO au service de la chirurgie prothétiquement guidée Cas réalisé par le laboratoire Dental Concept Méditerranée, M. Bernard Zarb et le Dr Sébastien Melloul

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

PORTABILITE DES DROITS Santé et Prévoyance

PORTABILITE DES DROITS Santé et Prévoyance PORTABILITE DES DROITS Santé et Prévoyance GUIDE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Article L911-8 du Code de la Sécurité Sociale Mutuelle UMC - 35 rue Saint Sabin

Plus en détail

Implant Studio. Planification implantaire et conception de guides chirurgicaux

Implant Studio. Planification implantaire et conception de guides chirurgicaux Implant Studio Planification implantaire et conception de guides chirurgicaux 5 bonnes raisons Pourquoi choisir Implant Studio? de choisir la planification implantaire et les guides chirurgicaux Réduisez

Plus en détail

gestion implanto-prothétique chez l édenté total

gestion implanto-prothétique chez l édenté total Journée d échanges et de travaux pratiques pour praticiens et prothésistes sur le thème de la gestion implanto-prothétique chez l édenté total Solutions & Précautions Organisée conjointement par Fédération

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION

Plus en détail

Commission paritaire nationale des cabinets dentaires du vendredi 13 mars 2015

Commission paritaire nationale des cabinets dentaires du vendredi 13 mars 2015 Commission paritaire nationale des cabinets dentaires du vendredi 13 mars 2015 Accord portant sur l instauration d une couverture santé complémentaire collective à adhésion obligatoire dans les cabinets

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ AVENANT N 16 DU 18 JANVIER 2012 RELATIF À LA PRÉVOYANCE NOR

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254) VOS DE PRÉVOYANCE - PERSONNEL CADRE MONTANT EN POURCENTAGE DU SALAIRE DE RÉFÉRENCE Décès Quelle que soit la cause du décès Célibataire, Veuf(ve), Divorcé(e), sans personne à charge Marié sans personne

Plus en détail

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années La généralisation de la couverture complémentaire santé à tous les salariés La loi relative à la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 prévoit

Plus en détail

LE NOUVEAU DEVIS TYPE. Confédération Nationale des Syndicats Dentaires

LE NOUVEAU DEVIS TYPE. Confédération Nationale des Syndicats Dentaires LE NOUVEAU DEVIS TYPE Confédération Nationale des Syndicats Dentaires Qui est à l origine de ce nouveau devis? 2 Ni les patients Ni l UNCAM Ni l UNOCAM C.E.R.T.A.I.N.E.M.E.N.T pas la CNSD! Qui est à l

Plus en détail

ANNEXE 8 PRÉVOYANCE ANNEXE 8-1 ACCORD SUR LA PRÉVOYANCE ANNEXE 8-2 AVENANT N 1 DU 25 JUIN 1998 ANNEXE 8-3

ANNEXE 8 PRÉVOYANCE ANNEXE 8-1 ACCORD SUR LA PRÉVOYANCE ANNEXE 8-2 AVENANT N 1 DU 25 JUIN 1998 ANNEXE 8-3 ANNEXE 8 PRÉVOYANCE ANNEXE 8-1 ACCORD SUR LA PRÉVOYANCE DU 27 MARS 1997 ANNEXE 8-2 AVENANT N 1 DU 25 JUIN 1998 ANNEXE 8-3 DÉCISION DU 17 JUIN 2004 DE LA COMMISSION PARITAIRE DE LA CONVENTION COLLECTIVE

Plus en détail

26 - troubles associés. 27 - Film. 28 - La déglutition dite «primaire»

26 - troubles associés. 27 - Film. 28 - La déglutition dite «primaire» 26 - troubles associés La persistance, au-delà de l'âge de cinq à six ans, de cette forme de déglutition pourra être à l'origine de dysmorphoses dento maxillaires, de perturbation de la croissance crâniofaciale

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

L essentiel de la mutuelle en 20 questions-réponses

L essentiel de la mutuelle en 20 questions-réponses L essentiel de la mutuelle en 20 questions-réponses Le 10 Décembre 2010, la Sous-Commission des Conventions et Accords de la Commission Nationale de la Négociation Collective a émis un avis favorable à

Plus en détail

PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger. (loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger. (loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger (loi n 2010-241 du 10 mars 2010) Sommaire PRÉAMBULE... 3 PRÉSENTATION DES ACTEURS La CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE (10 juin 2008) (Etendu par arrêté du 16 mars 2009,

Plus en détail

PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE RETRAITE OFFRE CRÉATEURS TRAVAIL TEMPORAIRE

PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE RETRAITE OFFRE CRÉATEURS TRAVAIL TEMPORAIRE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE RETRAITE OFFRE CRÉATEURS TRAVAIL TEMPORAIRE Regarder vers l avenir, c est essentiel VOUS REGARDEZ VERS L AVENIR Vous venez de créer votre entreprise de Travail Temporaire et nous

Plus en détail

Les partenaires sociaux ont donc décidé de faire évoluer les tarifs pour rétablir l équilibre de ce régime.

Les partenaires sociaux ont donc décidé de faire évoluer les tarifs pour rétablir l équilibre de ce régime. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance complémentaire Frais de santé de vos salariés non cadres au 01/01/2014. Accord National du 10 juin 2008 modifié

Plus en détail

SANTÉ PRÉVOYANCE. Organismes de formation VOS RÉGIMES PRÉVOYANCE ET FRAIS DE SANTÉ

SANTÉ PRÉVOYANCE. Organismes de formation VOS RÉGIMES PRÉVOYANCE ET FRAIS DE SANTÉ SANTÉ PRÉVOYANCE Organismes de formation VOS RÉGIMES PRÉVOYANCE ET FRAIS DE SANTÉ VOS RÉGIMES FRAIS DE SANTÉ ET PRÉVOYANCE FAITES-NOUS CONFIANCE POUR ASSURER VOS RÉGIMES Les partenaires sociaux de votre

Plus en détail

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRESENTATION DES ACTEURS LA CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

PRODENTIC DENTAIRE FICHE SIGNALÉTIQUE

PRODENTIC DENTAIRE FICHE SIGNALÉTIQUE PRODENTIC DENTAIRE FICHE SIGNALÉTIQUE FILIÈRE PORTEUR Thématique(s) Equipe DENTAIRE CNIFPD Co-design PLM SCM Traçabilité Dématérialisation Plate-forme collaborative de fabrication et de traçabilité des

Plus en détail

Les implants. Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents».

Les implants. Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents». Les implants Problèmes liés aux dents manquantes : Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents». Les dents qui sont manquantes

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Ucanss Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Potocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Plus en détail

Règles d affiliation pour la prévoyance et la garantie «frais de santé» au 1 er janvier 2013 (Contrat avec l AG2R)

Règles d affiliation pour la prévoyance et la garantie «frais de santé» au 1 er janvier 2013 (Contrat avec l AG2R) Règles d affiliation pour la prévoyance et la garantie «frais de santé» au 1 er janvier 2013 (Contrat avec l AG2R) Rappels et Historique Depuis le 1 er février 1974 bénéficient des garanties complémentaires

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CCPMA PRÉVOYANCE 2 SOMMAIRE TITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES PREAMBULE Article 1-1 Composition du contrat Article 1-2 Objet du contrat Article

Plus en détail

PRISE D EMPREINTE Une solution numérique intégrale vous rapproche de votre prothésiste

PRISE D EMPREINTE Une solution numérique intégrale vous rapproche de votre prothésiste PRISE D EMPREINTE Une solution numérique intégrale vous rapproche de votre prothésiste B.NEXT réveille la prothèse dentaire 2 Pourquoi une prise d empreinte optique? POUR VOUS, CHIRURGIEN-DENTISTE > >

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

Que couvre la protection sociale obligatoire?

Que couvre la protection sociale obligatoire? Que désigne le terme «Prévoyance»? Que couvre la protection sociale obligatoire? A savoir Les assurances de personnes couvrant les risques : De maladie et d accidents corporels ; De maternité ; D incapacité

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE

GUIDE D APPLICATION ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE GUIDE D APPLICATION ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE ACCORD PREVOYANCE 3044 JUIN 2010 L ACCORD du 18 Janvier 2010 portant création d un régime de prévoyance dans la CCN des commerces de gros

Plus en détail

Pour en savoir plus : http://www.cabinetfeurgard.com/_infos/dossiers/article.asp?rub=social&sousrub=ct2&art=k4_5380587

Pour en savoir plus : http://www.cabinetfeurgard.com/_infos/dossiers/article.asp?rub=social&sousrub=ct2&art=k4_5380587 L environnement social de votre entreprise va être profondément modifié dans les six prochains mois. Nous souhaitons vous en parler et vous expliquer ces nouvelles mesures et leurs impacts. La mutuelle

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3612 Convention collective nationale IDCC : 7001. COOPÉRATIVES ET SOCIÉTÉS D INTÉRÊT COLLECTIF AGRICOLE

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé L entreprise Forme juridique, au capital de dont le siège est à Code NAF n SIRET Effectif salarié : Représentée par

Plus en détail

Chapitre 12. L assurance maladie obligatoire

Chapitre 12. L assurance maladie obligatoire NOUGARO/FOTOLIA L assurance maladie obligatoire La Convention de 2006 organise les rapports entre les caisses d assurance maladie obligatoire et les chirurgiens-dentistes libéraux signataires de cette

Plus en détail

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE»

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» (r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE INTRO Transformez une

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Gers) (17 septembre 2009)

Plus en détail

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie»

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie» Dossier de presse «Choisissez l offre qui va avec votre vie» SOMMAIRE Renouveler l offre, un enjeu stratégique pour le groupe p.03, mutuelle professionnelle p.03 Un environnement économique, réglementaire

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Par accord en date du 24 Mai 2011, les partenaires sociaux sont convenus de créer une obligation conventionnelle

Plus en détail

AVENANT DU 2 MARS 2011 À L ACCORD DU 10 DÉCEMBRE 1990 RELATIF À LA PRÉVOYANCE

AVENANT DU 2 MARS 2011 À L ACCORD DU 10 DÉCEMBRE 1990 RELATIF À LA PRÉVOYANCE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3252 Convention collective nationale IDCC : 1539. COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, DE BUREAUTIQUE

Plus en détail

Guide Pratique de l employeur

Guide Pratique de l employeur PRÉVOYANCE Guide Pratique de l employeur Régime de prévoyance des salariés cadres et non cadres relevant de la Convention Collective Nationale du Golf du 13 juillet 1998 A effet du 1er janvier 2011 CCPMA

Plus en détail

Le système de CFAO à destination des laboratoires dentaires

Le système de CFAO à destination des laboratoires dentaires 3Shape Dental System Le système de CFAO à destination des laboratoires dentaires Dental System s adresse à tous les laboratoires en quête de solutions professionnelles, quels que soient leurs dimensions

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective départementale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective départementale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 2221. MENSUELS DES INDUSTRIES DES MÉTAUX (Isère

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

Découvrez. les5. bonnes. raisons MNT. d adhérer. à la

Découvrez. les5. bonnes. raisons MNT. d adhérer. à la Découvrez les5 d adhérer à la bonnes raisons MNT 1 Vous 3 Vous En adhérant à la MNT, vous choisissez une mutuelle qui vous connaît bien optimisez votre 2budget santé Vous disposez de services efficaces

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

L ACTIVITE PARTIELLE

L ACTIVITE PARTIELLE L ACTIVITE PARTIELLE L'activité partielle permet d'éviter aux salariés de perdre leur emploi lorsque l'activité de leur entreprise se réduit. Dans un contexte de crise économique, le recours au chômage

Plus en détail

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO MATERNITÉ, MALADIE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 6 JUIN 2015 Maternité, maladie et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Libérer l énergie de l expert-comptable et trouver de nouvelles opportunités de conseil

Libérer l énergie de l expert-comptable et trouver de nouvelles opportunités de conseil Libérer l énergie de l expert-comptable et trouver de nouvelles opportunités de conseil AG Ordre Pays de Loire Abbaye de Fontevraud Jeudi 9 Juillet 2015 Ce document original est la propriété du Groupe

Plus en détail

Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009

Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009 Règlement Mutualiste Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009 Le présent règlement mutualiste présente le contenu et la durée des engagements existants entre l adhérent et la Mutuelle dans

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord :

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord : Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Date de création : 31/03/2014 Date de mise à jour : 25/09/2014 SOMMAIRE : Questions sur la négociation de l accord : LEGENDE : rouge : question

Plus en détail

salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA

salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA 02 CPCEA CCN52 Livret des garanties pour les salariés Préambule PRéSENTATION DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE 1952 La

Plus en détail

ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR

ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR ÉVOLUTION DU CONTEXTE LÉGAL Conformément aux dispositions de la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013,

Plus en détail

BRANCHE DES ORGANISMES DE FORMATION RÉGIME DE PRÉVOYANCE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR

BRANCHE DES ORGANISMES DE FORMATION RÉGIME DE PRÉVOYANCE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR BRANCHE DES ORGANISMES DE FORMATION RÉGIME DE PRÉVOYANCE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR LE CHOIX DE L OFFRE MALAKOFF MÉDÉRIC Les partenaires sociaux de la convention collective nationale des Organismes

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE HÔTELS CAFÉS RESTAURANTS GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE INCAPACITÉ TEMPORAIRE DE TRAVAIL CONDITIONS GÉNÉRALES N 2308/1 ACSK1210-2939.indd 1 19/12/12 16:18 SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES 3 ARTICLE 1 - OBJET

Plus en détail

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015 la complémentaire santé en entreprise Introduction D ICI LE 1ER JANVIER 2016, TOUTES LES ENTREPRISES, DÈS LE 1ER EMPLOYÉ, DEVRONT METTRE EN PLACE UNE COUVERTURE

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

AVENANT DU 13 SEPTEMBRE 2010

AVENANT DU 13 SEPTEMBRE 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3180 Convention collective nationale IDCC : 2111. SALARIÉS DU PARTICULIER EMPLOYEUR AVENANT DU 13 SEPTEMBRE 2010 RELATIF

Plus en détail

AVENANT N 47 DU 15 DÉCEMBRE 2010 À L ACCORD DU 31 JUILLET 1968 RELATIF À LA PRÉVOYANCE

AVENANT N 47 DU 15 DÉCEMBRE 2010 À L ACCORD DU 31 JUILLET 1968 RELATIF À LA PRÉVOYANCE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 47 DU 15 DÉCEMBRE 2010 À L ACCORD DU 31 JUILLET

Plus en détail

NOTE D ADMINISTRATION N 07/2004

NOTE D ADMINISTRATION N 07/2004 Secrétariat Général La Défense, le 1 er juillet 2014 Direction des Ressources Humaines Direction Siège NOTE D ADMINISTRATION N 07/2004 applicable à l ensemble du personnel lié par un contrat de travail

Plus en détail

«2.2. Couverture facultative

«2.2. Couverture facultative MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Etendue par arrêté

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

CUBE CENTRE D USINAGE BIOTECH EUROPE LA SOLUTION CAD-CAM POUR VOS PILIERS EN ZIRCONE

CUBE CENTRE D USINAGE BIOTECH EUROPE LA SOLUTION CAD-CAM POUR VOS PILIERS EN ZIRCONE CUBE CENTRE D USINAGE BIOTECH EUROPE LA SOLUTION CAD-CAM POUR VOS PILIERS EN ZIRCONE LA SOLUTION CUBE L outil numérique CAD/CAM (Computer Aided Design / Computer Aided Manufacturing) révolutionne le marché

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Avenant n 51 du 22 juin 2010 portant modification de l article 11.1 «Prévoyance» du Chapitre 11 «Prévoyance Mutuelle Retraite» de la Convention Collective

Plus en détail

Tous ensemble, Maitrisons nos dépenses de santé

Tous ensemble, Maitrisons nos dépenses de santé P Des outils à votre disposition Vous cherchez des tarifs de consultation, des adresses de médecins,. www.ameli-direct.ameli.fr Vous cherchez des informations sur les centres mutualistes. www.mutualite.fr

Plus en détail

Agénésie et prothèse implanto-portée

Agénésie et prothèse implanto-portée Agénésie et prothèse implanto-portée Dr Thierry ROUACH Lʼagénésie dentaire est une pathologie plus ou moins handicapante en fonction du nombre et de la position des dents absentes. Certaines agénésie sont

Plus en détail

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire Scanner intra-oral Lava C.O.S. L empreinte numérique au cabinet dentaire Bienvenue dans le futur 3M ESPE : l expertise de l empreinte Si 3M ESPE est l un des fournisseurs favoris des chirurgiens dentistes

Plus en détail

ÉPARGNE SALARIALE. Pour préparer vos projets et votre retraite

ÉPARGNE SALARIALE. Pour préparer vos projets et votre retraite PROFESSIONNELS ARCANCIA PRO ÉPARGNE SALARIALE Pour préparer vos projets et votre retraite 2 SOMMAIRE Une épargne complétée par votre affaire 4 Des avantages fiscaux et sociaux immédiats 5 Un dispositif

Plus en détail

LA LANGUE est l organe clé de la croissance bucco- dentaire

LA LANGUE est l organe clé de la croissance bucco- dentaire LA LANGUE est l organe clé de la croissance buccodentaire Elle est le plus souvent responsable è de ce qui va bien quand la boite à langue est bien fermée et la langue en position haute (au repos et dans

Plus en détail

Quelle transformation de l état dentaire et quels principaux actes réalisés? OBJECTIFS ET MÉTHODES

Quelle transformation de l état dentaire et quels principaux actes réalisés? OBJECTIFS ET MÉTHODES OBJECTIFS ET MÉTHODES L évaluation de l action a pour objectif de mesurer l efficacité de la campagne en termes de santé, l intérêt financier à engager une telle action, d appréhender le degré de compréhension

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3298 Convention collective nationale IDCC : 2104. THERMALISME AVENANT N 24 DU

Plus en détail

SANTÉ. Négoce de l ameublement VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ

SANTÉ. Négoce de l ameublement VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ SANTÉ Négoce de l ameublement VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS RÉGIMES FACULTATIFS Dès le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé seront dans l obligation

Plus en détail

Modèle de contrat de travail à temps partiel et à durée indéterminée

Modèle de contrat de travail à temps partiel et à durée indéterminée Modèle de contrat de travail à temps partiel et à durée indéterminée Le contrat doit être transmis au salarié, au plus tard dans les deux jours suivant l'embauche (article L122-3-1 du code du travail).

Plus en détail

r é g i m e DE prévoya n c e et frais de santé

r é g i m e DE prévoya n c e et frais de santé aide à domicile r é g i m e DE prévoya n c e et frais de santé c o n v e n t i o n collective nationale de la branche d e l a i de, de l accompagnement, des soins et des services à domicile Une protection

Plus en détail

E N PA R T E N A R I AT A V E C

E N PA R T E N A R I AT A V E C - Crédits Photos : Digital Vision - Référence : 218967-082011. Assurance complémentaire Prévoyance NOTICE D INFORMATION Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10

Plus en détail

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Lexique de la CIMR Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Plus d informations sur 0522 424 888 ou sur www.cimr.ma - www.cimrpro.ma EDITO Pour vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Questions des employeurs

Questions des employeurs Lentilles La MSA vous rembourse à hauteur de 65 %, sur la base d un forfait annuel de date à date, par œil, fixé à 39,48 e, soit 25,70 e (que les lentilles soient réutilisables ou non, journalières ou

Plus en détail

Résultats du 11 e Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP

Résultats du 11 e Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Résultats du 11 e Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Étude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises 1 Deux enquêtes téléphoniques auprès de : Méthodologie

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux La réversion votre guide 2013 SOMMAIRE Les démarches à accomplir en cas de décès du professionnel libéral p.

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié International Le Pack Expat CFE Bulletin d adhésion individuelle Salarié À remplir et à retourner à : Humanis - Direction des activités internationales 93 rue Marceau - 93187 Montreuil cedex Identification

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3066 Convention collective nationale IDCC : 292. PLASTURGIE ACCORD DU 29 OCTOBRE

Plus en détail

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir!

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! AGAMY 25/06/15 Par Philippe BARRAUD, Inspecteur Collectives AXA ENTREPRISES & Dominique THIERY, Agent AXA Patrimoine & Prévoyance

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE DU PLUS GRAND CENTRE DE PRODUCTION DE FRITTAGE LASER FRANÇAIS a crée DENT ALL GROUP société de partenaires prothésistes - Décines (Rhône 69) GM PROD Micromécanique Société du secteur

Plus en détail

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Des technologies novatrices parfaitement adaptées Zfx offre aux dentistes des technologies

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime de prévoyance des salariés non cadres

NOTICE D INFORMATION. Régime de prévoyance des salariés non cadres NOTICE D INFORMATION Régime de prévoyance des salariés non cadres Convention collective du travail des exploitations et entreprises agricoles des Hautes-Pyrénées AGRI PRÉVOYANCE Descriptif des garanties

Plus en détail

«Protection sociale complémentaire et obligation du chef d'entreprises : atouts pour de nouvelles missions rémunératrices»

«Protection sociale complémentaire et obligation du chef d'entreprises : atouts pour de nouvelles missions rémunératrices» «Protection sociale complémentaire et obligation du chef d'entreprises : atouts pour de nouvelles missions rémunératrices» N 2/automne 2005 Supplément du francilien N 51 Revue de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS

GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS SOMMAIRE 04 Introduction OBJET LISTE DES EMPLOIS OUVRANT DROIT À CONGÉ DE FIN D ACTIVITÉ FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CABINETS DENTAIRES LA COUVERTURE FRAIS DE SANTE DES SALARIES DES CABINETS DENTAIRES

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CABINETS DENTAIRES LA COUVERTURE FRAIS DE SANTE DES SALARIES DES CABINETS DENTAIRES + CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CABINETS DENTAIRES LA COUVERTURE FRAIS DE SANTE DES SALARIES DES CABINETS DENTAIRES v.13-10-2015 UNE OFFRE COMMUNE AG2R LA MONDIALE / MACSF ET UN GESTIONNAIRE UNIQUE

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail