Éléments du programme de SVT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Éléments du programme de SVT"

Transcription

1 Titre du module Activités et éléments des programmes Module 1 Identification des planètes du système solaire et réalisation d un tableau de leurs distances par rapport au Soleil. Réalisation d un schéma du système solaire. Fabrication de maquettes. Où est situé Mars dans le système solaire? Classe de 5 e - La lumière : source et propagation rectiligne Description simple des mouvements pour le système Soleil - Terre - Lune. Le Soleil, les étoiles sont des sources primaires ; la lune, les planètes sont des objets diffusants. Identification, puis comparaison des composantes des environnements terrestre et martien. Observation microscopique de diverses structures (pétales de rose, levure, échantillons de sang, argile) de manière à déterminer ce qui constitue les êtres vivants et de pouvoir identifier des formes de vie sur Mars le cas échéant. Module 2 Existe-t-il des différences entre les environnements terrestre et martien? Classe de 6 e - Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants On distingue dans notre environnement : des composantes minérales, divers organismes vivants et leurs restes, des manifestations de l activité humaine. Diversité, parentés et unité des êtres vivants Au niveau microscopique, les organismes vivants sont constitués de cellules. La cellule est l unité d organisation des êtres vivants. Certains organismes vivants sont constitués d une seule cellule, d autres sont formés d un nombre souvent très important de cellules. La cellule possède un noyau, une membrane, du cytoplasme. Distinguer en le justifiant objet et objet

2 Découverte des objets du monde des transports (vélo, voiture à hélice, avion de Clément Ader) lors d une visite au musée des Arts et Métiers de Paris. Apprentissage des règles de schématisation des objets techniques. Analyse du fonctionnement de la navette Challenger à partir d une vidéo et modélisation du décollage d une navette à partir de matériel simple (ballons, paille, etc.). Module 3 Comment se rendre sur Mars? Classe de 3 e - De la gravitation... à l énergie mécanique Action attractive à distance exercée par : - le Soleil sur chaque planète ; - une planète sur un objet proche d elle ; - un objet sur un autre objet du fait de leur masse. NB : ce thème a été abordé car il a émergé à travers les questions des élèves. Distinguer en le justifiant objet et objet Mettre en relation besoin et objet Décrire le principe général de fonctionnement. Identifier les principaux éléments qui constituent l objet Décrire graphiquement à l aide de croquis à main levée ou de schémas le fonctionnement observé des éléments constituant une fonction Module 4 Mise en œuvre de tests de densité, de résistance à l impact, de conductivité électrique et d isolation thermique de différents matériaux (métaux, verre, air, plastiques, etc.). Choix d un matériau approprié pour la carrosserie de la navette. Classement des matériaux par famille. Quels matériaux pour chaque partie de la navette spatiale? Classe de 5 e - Les circuits électriques en courant continu, étude qualitative Certains matériaux sont conducteurs ; d autres sont isolants. Classe de 6 e Les matériaux utilisés Indiquer à quelle famille appartient un matériau. Mettre en évidence à l aide d un protocole expérimental quelques propriétés de matériaux. Classer les matériaux par rapport à l une de leurs caractéristiques.

3 Module 5 Quelle énergie pour alimenter la navette au cours du voyage? Identification des différentes sources d énergie existantes et sélection de la source d énergie appropriée. Réalisation d un circuit électrique alimenté par des panneaux photovoltaïques. Classe de 5 e Les circuits électriques en courant continu, étude qualitative Une photopile convertit de l énergie lumineuse en énergie électrique. Classe de 6 e Les énergies mises en œuvre Indiquer la nature des énergies utilisées pour le fonctionnement de l objet Identifier les éléments de stockage, de distribution et de transformation de l énergie. Indiquer le caractère plus ou moins polluant de la source d énergie utilisée pour le fonctionnement de l objet Module 6 Situation déclenchante : vidéo d astronautes prenant leur repas et explicitant les contraintes d une alimentation dans un environnement de microgravité (absence de miette, etc.). Constitution de menus équilibrés par les élèves à partir d exemples. Analyse de la composition des aliments cités dans les menus par des tests simples ou par des lectures d emballages. Comment se nourrir durant le trajet pour Mars? Test de reconnaissance de l eau par le sulfate de cuivre anhydre. Classe de 6 e Des pratiques au service de l alimentation humaine La production alimentaire par l élevage ou la culture. La production alimentaire par une transformation biologique.

4 Module 7 Calcul des besoins en eau (hygiène corporelle, hydratation des aliments, boisson) pour six astronautes pendant neuf mois de voyage. Comparaison de la valeur obtenue avec la masse maximale pouvant être transportée par la navette. Proposition de solutions pour réduire la masse d eau embarquée : recyclage et filtration de l eau selon différentes modalités. Comment subvenir aux besoins en eau des astronautes? Mélanges homogènes et hétérogènes. Décantation, filtration. La distillation d une eau minérale permet d obtenir de l eau quasi pure. Capacité : Lire des mesures de masse et de volume. Choisir les conditions de mesures optimales (éprouvette graduée, balance électronique). Identifier des solutions techniques qui assurent une fonction Détermination de la composition de la surface martienne. Réalisation d une maquette fonctionnelle de robot tout-terrain capable de se déplacer sur le sol martien. Module 8 Comment explorer le sol martien? Classe de 5 e Géologie externe, évolution des paysages Les roches, constituant le sous-sol, subissent à la surface de la Terre une érosion dont l eau est le principal agent. Les roches résistent plus ou moins à l action de l eau. Le modelé actuel du paysage résulte de l action de l eau sur les roches, du transport des particules et de leur accumulation sur place. Classe de 6 e Les processus de réalisation Extraire d un dessin, d un plan, d un schéma, d un éclaté ou d une nomenclature les informations utiles pour la fabrication ou l assemblage. Réaliser en suivant un protocole donné. Utiliser rationnellement matériels et outillages dans le respect des règles de sécurité. Réaliser un assemblage ou tout ou partie d un objet technique en suivant une procédure formalisée.

5 Module 9 Réalisation d un camp de base (dôme). Réalisation d une serre. Calcul du volume de déchets ménagers produit par personne et par an et examen des différentes solutions permettant de les éliminer : recyclage, incinération, compostage, enfouissement. Comment vivre plusieurs années sur Mars? Capacité : lire des mesures de masse et de volume. Choisir les conditions de mesures optimales (éprouvette graduée, balance électronique). Classe de 6 e Le peuplement d un milieu L installation des végétaux dans un milieu est assurée par des formes de dispersion : graines ou spores. L envahissement d un milieu est assuré par certaines parties du végétal impliquées dans la reproduction végétative. Classe de 6 e - Les matériaux utilisés Mettre en relation le choix d un matériau pour un usage donné, son coût et sa capacité de valorisation. Identifier l impact de l emploi de certains matériaux sur l environnement dans les différentes étapes de la vie de l objet. Origine de la matière des êtres vivants Le sol abrite des êtres vivants qui, au travers de réseaux alimentaires, transforment les restes d organismes vivants en matière minérale : ce sont des décomposeurs.

TECHNOLOGIE Préambule E.heurtebize

TECHNOLOGIE Préambule E.heurtebize Préambule Présentation Ce document est une version simplifiée du programme de technologie. L équipement intérieur (équipements en électroménager, vidéo, son, hygiène et beauté ) ou extérieur (éclairage,

Plus en détail

sciences et technologie

sciences et technologie Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 4 sciences et technologie Inscrire son enseignement dans une logique de cycle Outil d aide à la réflexion des équipes pédagogiques pour

Plus en détail

Fiche d investigation 1/6 : Quels sont les matériaux utilisés dans les systèmes de chauffage et pourquoi?

Fiche d investigation 1/6 : Quels sont les matériaux utilisés dans les systèmes de chauffage et pourquoi? Fiche d investigation 1/6 : Les matériaux utilisés dans la fabrication des systèmes de chauffage étudiés Système étudié Echantillon de chauffage électrique au sol Famille(s) de matériau(x) et matériau(x)

Plus en détail

Dossier 1 : Respiration et occupation des milieux de vie Durée conseillée : 8 heures soit 6 séances évaluations comprises

Dossier 1 : Respiration et occupation des milieux de vie Durée conseillée : 8 heures soit 6 séances évaluations comprises Dossier 1 : Respiration et occupation des milieux de vie Durée conseillée : 8 heures soit 6 séances évaluations comprises Semaine 37 Chapitre 1 : La respiration dans les différents milieux de vie Activité

Plus en détail

Les situations-problèmes. se pose» aux questions que l on l. Jean-Jacques Rousseau : Emile (1762)

Les situations-problèmes. se pose» aux questions que l on l. Jean-Jacques Rousseau : Emile (1762) «On n apprend n bien que ce qui répond r aux questions que l on l se pose» Jean-Jacques Rousseau : Emile (1762) Situation problème et/ou situation déclenchante? La situation déclenchante : Elle s'appuie

Plus en détail

Le sol contient de la terre, des morceaux de feuilles mortes, des racines, des petits cailloux...

Le sol contient de la terre, des morceaux de feuilles mortes, des racines, des petits cailloux... ACTIVITÉ N 1 : OBSERVER POUR CONNAÎTRE LA COMPOSITION DU SOL. I. Le sol est situé entre la litière et le sous-sol : 1. Compléter la coupe schématique ci-dessous en utilisant le livre p 158 : végétaux litière

Plus en détail

Thème n 3. L'Univers. Partie 2Les. étoiles. Partie 3Les. Partie 4 Le système solaire

Thème n 3. L'Univers. Partie 2Les. étoiles. Partie 3Les. Partie 4 Le système solaire Thème n 3 L'Univers Partie 1Une première présentation de l Universl Partie 2Les étoiles Partie 3Les éléments chimiques présents dans l Universl Partie 4 Le système solaire Partie 1 Une première présentation

Plus en détail

THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7

THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7 THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7 En rouge : Bilans à faire noter aux élèves En bleu : Activités pratiques

Plus en détail

Transport et Energies

Transport et Energies Transport et Energies Objectifs : Découvertes des énergies Nom : Prénom : 6eme Cette année en classe de technologie nous découvrons les objets techniques qui nous transportent. Tous ces systèmes nous rendent

Plus en détail

Chapitre 2 Conduction électrique des métaux

Chapitre 2 Conduction électrique des métaux Chapitre 2 Conduction électrique des métaux OBJECTIFS Pratiquer une démarche expérimentale afin de comparer le caractère conducteur de différents solides. Invalider ou valider une hypothèse sur le caractère

Plus en détail

MATIERE, MOUVEMENT, ENERGIE, INFORMATION

MATIERE, MOUVEMENT, ENERGIE, INFORMATION MATIERE, MOUVEMENT, ENERGIE, INFORMATION Attendus de fin de cycle Connaissances et compétences associées Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique Mettre en œuvre des

Plus en détail

Partie I Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants.

Partie I Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants. Partie I Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants. 1 À la découverte de l'environnement. Quelles sont les composantes de notre environnement? Activité 1 Observer attentivement

Plus en détail

Quel matériau est le mieux adapté à la conception des pneus de voitures?

Quel matériau est le mieux adapté à la conception des pneus de voitures? LES PROPRIETES DE MATERIAUX Nom : Prénom :.. Classe : 6 e.. CAPACITES 1 2 3 4 Mettre en évidence à l aide d un protocole expérimental quelques propriétés de matériaux. Classer les matériaux par rapport

Plus en détail

LA MECANIQUE AU NIVEAU SECONDE

LA MECANIQUE AU NIVEAU SECONDE LA MECANIQUE AU COLLEGE le système solaire notion d interaction et particulièrement de l interaction gravitationnelle notion de force distinction entre poids et masse notion d énergie : énergie mécanique,

Plus en détail

Ingénieur de recherche en archéologie

Ingénieur de recherche en archéologie Ingénieur de recherche en archéologie D1E25 Recueil et analyse de sources archéologiques - IR L ingénieur de recherche est responsable d un chantier de fouille et/ou de l étude du matériel issu de la fouille.

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 9/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 9/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 9/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 9/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE :

Plus en détail

Programmation - Sciences expérimentales et technologie - Cycle 3

Programmation - Sciences expérimentales et technologie - Cycle 3 Programmation - Sciences expérimentales et technologie - Cycle 3 Année A Année B Année C Le ciel et la Terre Volcans et séismes La rotation de la Terre sur elle-même Lumière et ombre La durée du jour et

Plus en détail

Rostand Jean 4 ème H TECHNOLOGIE. La domotique est une spécialité du bâtiment permettant de contrôler, d automatiser et de programmer l habitat.

Rostand Jean 4 ème H TECHNOLOGIE. La domotique est une spécialité du bâtiment permettant de contrôler, d automatiser et de programmer l habitat. Rostand Jean 4 ème H TECHNOLOGIE. CONFORT ET DOMOTIQUE La domotique est une spécialité du bâtiment permettant de contrôler, d automatiser et de programmer l habitat. M. PASDELOUP _4ème_ Évolution des solution

Plus en détail

PROJET DE L ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE EN TERMINALE STI2D -Session 2014-

PROJET DE L ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE EN TERMINALE STI2D -Session 2014- Spécialité : Innovation Technologique et Eco-Conception Nom de l'établissement : Lycée Bel Air Adresse : 2, rue du lycée de BELAIR BP 43-97441 Sainte Suzanne Téléphone : 0692 98 05 19 Professeur responsable

Plus en détail

A FAIRE UN MOIS AVANT LE DEBUT DU CHAPITRE

A FAIRE UN MOIS AVANT LE DEBUT DU CHAPITRE LE SOL EST UN MILIEU DE VIE : (7H + 1H) A FAIRE UN MOIS AVANT LE DEBUT DU CHAPITRE A LANCER APRES LA SORTIE POUR ABORDER LA NOTION DE DECOMPOSITION Quelles sont les caractéristiques du sol? (Activité 1)

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE EN CLASSE DE 5ÈME (aide à la mise en œuvre du programme)

LA TECHNOLOGIE EN CLASSE DE 5ÈME (aide à la mise en œuvre du programme) LA TECHNOLOGIE EN CLASSE DE 5ÈME (aide à la mise en œuvre du programme) Introduction ( 1 / 2 ) Le thème des nouveaux programmes de cinquième est «Habitat et ouvrages». Il est articulé autour des mêmes

Plus en détail

Les secondes 2 auront SVT tous les vendredis après-midi et les secondes 3 tous les jeudis après-midi :

Les secondes 2 auront SVT tous les vendredis après-midi et les secondes 3 tous les jeudis après-midi : Les secondes 2 auront SVT tous les vendredis après-midi et les secondes 3 tous les jeudis après-midi : ATTENTION : Pour chaque séance, les CONNAISSANCES de la séance précédente doivent SYSTEMATIQUEMENT

Plus en détail

Chapitre I ; Généralité, classement des matériaux et leur propriétés 2011

Chapitre I ; Généralité, classement des matériaux et leur propriétés 2011 ENSH LE 10/04/2011 Chapitre I : GÉNÉRALITÉS, CLASSEMENT DES MATÉRIAUX ET LEURS PROPRIÉTÉS 1.1 Généralité Sont considérés comme matériaux de construction tous les matériaux utilisés pour la réalisation

Plus en détail

Partie abordée. Centre d intérêt 1. Quel système de chauffage choisir pour chauffer un logement? Les énergies SEQUENCE N 2

Partie abordée. Centre d intérêt 1. Quel système de chauffage choisir pour chauffer un logement? Les énergies SEQUENCE N 2 pour chauffer un logement? SEQUENCE N 2 Partie abordée Les énergies CI1 : Séquence 2 Organisation : Classe Groupe Durée : 1H00 Type de démarche : Investigation Résolution de problème Nouvelles compétences

Plus en détail

REFORME DU COLLEGE. Nouveaux programmes. Découvrez notre découpage annuel à partir des programmes de cycle officiels. Cycle 3.

REFORME DU COLLEGE. Nouveaux programmes. Découvrez notre découpage annuel à partir des programmes de cycle officiels. Cycle 3. Numéro exceptionnel à l attention des professeurs Avril 2016 REFORME DU COLLEGE Nouveaux programmes Le SNALC vous aide! Découvrez notre découpage annuel à partir des programmes de cycle officiels Français

Plus en détail

Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi

Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi L I R E COMPÉTENCE 1 LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE D A T E Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi Repérer les informations dans un texte à partir des éléments

Plus en détail

Les mélanges... La théorie des particules Toute la matière est formée de particules. Les particules sont toujours en mouvement elles ont de l énergie.

Les mélanges... La théorie des particules Toute la matière est formée de particules. Les particules sont toujours en mouvement elles ont de l énergie. Chapitre 7: La matière peut être classifiée en mélanges ou en substances pures Module 3 7.1 La différence entre un mélange et une substance pure CHAPITRE 7 La théorie des particules Toute la matière est

Plus en détail

Sciences et technologie

Sciences et technologie Sciences et technologie L organisation des apprentissages au cours des différents cycles de la scolarité obligatoire est pensée de manière à introduire de façon progressive des notions et des concepts

Plus en détail

TP3 Les cellules animales et végétales

TP3 Les cellules animales et végétales THEME 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Chapitre 1 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? TP3 Les cellules s et végétales Nous avons vu que les êtres vivants

Plus en détail

Bilan schématique. Mots clés : écosystème biodiversité - matière organique - matière minérale caractéristiques physiques espèce - Bilan schématique :

Bilan schématique. Mots clés : écosystème biodiversité - matière organique - matière minérale caractéristiques physiques espèce - Bilan schématique : 5 2016 2017 (titre à faire sur page entière : lettres intelligentes + dessin + schéma + photo) Thème 1 : (à faire en dernier) Planète Terre, environnement, Action humaine Partie A- Fonctionnement de la

Plus en détail

les capacités à évaluer en situation Observer les échantillons et lire les documents pour rechercher des indices de résolution du problème.

les capacités à évaluer en situation Observer les échantillons et lire les documents pour rechercher des indices de résolution du problème. TITRE : L ACTION DE L EAU SUR LES ROCHES FICHE PROFESSEUR classe : 5 ème durée : 35min la situation-problème Peter possède depuis peu une maison à St Rémy. Il est très fier de cet achat mais trouve qu

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier Nom et cachet de l établissement Palier Compétence validée le Maîtrise de la langue française Pratique d une langue vivante

Plus en détail

La chaîne d énergie. Table des matières. Classe de première STI2D

La chaîne d énergie. Table des matières. Classe de première STI2D La chaîne d énergie Table des matières 1. Introduction...2 2. Chaîne d énergie...2 2.1. Fonction Alimenter...3 2.1.1. L énergie électrique par réseau...4 2.1.2. L énergie électrique locale...4 2.1.3. Énergie

Plus en détail

Étude des blocs fonctionnels du téléphone

Étude des blocs fonctionnels du téléphone Comment ont évolué les solutions techniques appliquées à la communication? Étude des blocs fonctionnels du téléphone A l aide de la planche «téléphone éclaté» et des ressources informatiques, réaliser

Plus en détail

TP n 2 : Propriétés des matériaux

TP n 2 : Propriétés des matériaux Élèves Ingénieurs : Enseignants Intervenants : Projet citoyen : COCCETTA Maxime MONNIER Emma Mme Florence HERMOUET M Fabrice BASTIEN Pive : FRANQUIN Richard KAMGA FOKAM Guy Wilfried Encadrés par : M Tarak

Plus en détail

Installateur Electricien Résidentiel

Installateur Electricien Résidentiel Profil de l Installateur Electricien Résidentiel Activités-clés et tâches Profil des professions secteur des électriciens SCP 149.01 Installateur Electricien Résidentiel version 2012 Page 1 Intitulé :

Plus en détail

La nature du vivant, constitution chimique des êtres vivants

La nature du vivant, constitution chimique des êtres vivants Thème : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée. La nature du vivant, constitution chimique des êtres vivants 1- On cherche à déterminer les caractéristiques des

Plus en détail

Comparaison des programmes :

Comparaison des programmes : Comparaison des programmes : BO n 6 du 19 Avril 2007 BO n 6 du 28 Août 2008. Les répartitions des programmes ont changé : elles ne sont plus faites en nombre de semaines mais en pourcentages. La présentation

Plus en détail

Stage «Sciences et Technologie au cycle2». Curepipe du 12 au 15/04/2010. Alain Morival CP.

Stage «Sciences et Technologie au cycle2». Curepipe du 12 au 15/04/2010. Alain Morival CP. Cycle 2 Découverte du monde : «les élèves réalisent des maquettes élémentaires et des circuits électriques simples pour comprendre le fonctionnement d un appareil» ( extrait des programmes) Progression

Plus en détail

TECHNIQUES SPECIALES DU BATIMENT

TECHNIQUES SPECIALES DU BATIMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

Ecrire. Dire. 5ème Français Histoire/Géographie CDI. 5ème Français SVT Sciences Physiques. 3ème Français LV Arts Plastiques.

Ecrire. Dire. 5ème Français Histoire/Géographie CDI. 5ème Français SVT Sciences Physiques. 3ème Français LV Arts Plastiques. Socle commun de connaissances et de compétences Compétence 1 : La maîtrise de la Langue française Lire Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi Repérer les informations

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 3 du 17 mars 2011 Physique-chimie - classe de 1ère des séries STI2D et STL Habitat

Bulletin officiel spécial n 3 du 17 mars 2011 Physique-chimie - classe de 1ère des séries STI2D et STL Habitat Physique-chimie - classe de 1ère des séries STI2D et STL Habitat Gestion de l énergie dans l habitat Énergie ; puissance. Conservation de l énergie. Énergie interne ; température. Capacité thermique massique.

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 3 du 17 mars 2011

Bulletin officiel spécial n 3 du 17 mars 2011 Design et arts appliqués - cycle terminal de la série STD2A Pôle transversal Outils et méthodes 1. Ressources 1ère Tale 1.1 Observation, identification de l information - Nature de l information ** ***

Plus en détail

POSTULAT DU PROCEDE VEGETAL BUILDING

POSTULAT DU PROCEDE VEGETAL BUILDING Le 31 janvier 2014 L ESPRIT DURABLE POSTULAT DU PROCEDE La conception du matériau VEGETAL BUILDING est basée sur une constatation que tous matériaux porteurs actuellement (le béton, la brique, le béton

Plus en détail

- Pour des activités professionnelles données, identification des risques de contamination et de leurs origines

- Pour des activités professionnelles données, identification des risques de contamination et de leurs origines Hygiène Recensement des sites pédagogiquement exploitables CAP APR : NB : ressources exploitables aussi en BEP CSS et BEP Bioservices ATA Site Ressource : http://www.asept.fr/pages/dossiers/haccp/la-me9thode-haccp-et-la-se9curite9-alimentaire.php

Plus en détail

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable LIENS AVEC LES PROGRAMMES SCOLAIRES DES ATTRACTIONS 2014 POUR LE THEME «ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE» La mise à jour proposée dans ce document est effectuée à partir des textes suivants : - Décret

Plus en détail

Repères de progressivité Cycle 3 Sciences et technologie

Repères de progressivité Cycle 3 Sciences et technologie Pratiquer des démarches scientifiques et technologiques Proposer, avec l aide du professeur, une démarche pour résoudre un problème ou répondre à une question de nature scientifique ou technologique :»

Plus en détail

DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN

DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN Les salmonelles : responsables d infections alimentaires. Les moisissures : responsables de la dégradation de certains aliments. La levure de bière vue au microscope optique.

Plus en détail

TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles

TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé et des courbes produites. Objectif : Tracer des lignes équipotentielles et des lignes de champ

Plus en détail

MÉTAUX. CLASSIFICATION DES MATERIAUX Organigramme des tests FAMILLES MATERIAUX. Le matériaux. est-il constitué de plusieurs COMPOSITES :

MÉTAUX. CLASSIFICATION DES MATERIAUX Organigramme des tests FAMILLES MATERIAUX. Le matériaux. est-il constitué de plusieurs COMPOSITES : Organigramme des tests Nom Le matériau est-il constitué de plusieurs couches? Non Oui FAMILLES MATIÈRES COMPOSITES : constituées de plusieurs matériaux assemblés MATERIAUX Oui Est-ce qu il conduit le courant

Plus en détail

Liste des Compétences. 5ème. 1ère Partie : L'eau dans notre environnement Mélanges et Corps purs. 2ème partie :

Liste des Compétences. 5ème. 1ère Partie : L'eau dans notre environnement Mélanges et Corps purs. 2ème partie : Liste des Compétences 5ème 1ère Partie : L'eau dans notre environnement Mélanges et Corps purs. 2ème partie : Les Circuits électriques en courant continu Étude qualitative 3ème partie : La lumière : sources

Plus en détail

2.1 Votre hypothèse :

2.1 Votre hypothèse : Problématique : Comment optimiser énergétiquement son isolation thermique? Compétences du Socle commun Je sais regrouper dans un même document plusieurs éléments (texte, image, tableau, son, graphique,

Plus en détail

Partie abordée. Centre d intérêt 1. Quel système de chauffage choisir pour chauffer un logement? Les matériaux SEQUENCE N 3

Partie abordée. Centre d intérêt 1. Quel système de chauffage choisir pour chauffer un logement? Les matériaux SEQUENCE N 3 pour chauffer un logement? SEQUENCE N 3 dans les systèmes de chauffage et pourquoi? Partie abordée Les matériaux CI1 : Séquence 3 Organisation : Classe Groupe Durée : 4H00 Type de démarche : Investigation

Plus en détail

Sophie Remy Maître ressource en sciences pour le département de l'aube. Propositions d'aide à la Programmation en Sciences

Sophie Remy Maître ressource en sciences pour le département de l'aube. Propositions d'aide à la Programmation en Sciences Sophie Remy Maître ressource en sciences pour le département de l'aube Propositions d'aide à la Programmation en Sciences Les programmes officiels et les documents d'accompagnement ont mis l'accent sur

Plus en détail

éch. 1/13 e Maquette papier à monter

éch. 1/13 e Maquette papier à monter Maquette papier à monter éch. 1/13 e Système d ancrage au sol Philae Atterri eur cométaire Panneau solaire Sonde radio pour l étude du sous-sol Caméras CIVA Collecteur et distributeur d échantillons de

Plus en détail

Atelier de Mécanique Générale & R.D.M. TP N 2: Flexion Simple. (Licence N1 /Durée 3H) Objectifs :

Atelier de Mécanique Générale & R.D.M. TP N 2: Flexion Simple. (Licence N1 /Durée 3H) Objectifs : (Licence N1 /Durée 3H) Objectifs : Se familiariser avec l appareil d étude de flexion des poutres (les pièces constitutives, mode d emploi...) Bien maitriser les étapes qui mènent à l élaboration des différents

Plus en détail

Son environnement : La balise solaire est destinée à être placée à l extérieur des logement.

Son environnement : La balise solaire est destinée à être placée à l extérieur des logement. Etude : Son environnement : La balise solaire est destinée à être placée à l extérieur des logement. Son fonctionnement : La balise solaire fonctionne grâce à une cellule photovoltaïque située sur le chapeau.

Plus en détail

Oral 4. Une transformation biologique au service de l'alimentation humaine 6 ème. Exposé

Oral 4. Une transformation biologique au service de l'alimentation humaine 6 ème. Exposé Réflexion sur la leçon Oral 4 Une transformation biologique au service de l'alimentation humaine 6 ème Exposé Pourquoi s intéresser à des aliments issus de transformations biologiques Replacer les pratiques

Plus en détail

TP 1 : Conductivités thermiques de différents matériaux

TP 1 : Conductivités thermiques de différents matériaux TP1 : Conductivités thermiques de différents matériaux 1 ère année de BTS SCBH TP 1 : Conductivités thermiques de différents matériaux Objectif : Comparer expérimentalement les conductivités thermiques

Plus en détail

Aide au suivi de l acquisition des connaissances et des capacités du socle commun

Aide au suivi de l acquisition des connaissances et des capacités du socle commun Document d appui Palier 3 (fin de scolarité obligatoire) Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Aide au suivi de l acquisition des connaissances

Plus en détail

1/ Analyser son environnement

1/ Analyser son environnement PROJET PATRIMOINE LES PORTES DE LA VILLE FRAGMENTS Un projet unique et novateur «Il s agit ici de faire le lien entre haute technologie, savoir-faire traditionnel et permettre à l élève d y apporter sa

Plus en détail

Fin de vie et recyclage des

Fin de vie et recyclage des Fin de vie et recyclage des matériaux du bâtiment Salon BatiEco 2009 Benjamin TRINEL Ingénieur Matériaux et Environnement du LERM 30 janvier 2009 1 SOMMAIRE Quantification du gisement en France Quelques

Plus en détail

Règles particulières de la marque NM BPE (NM 019)

Règles particulières de la marque NM BPE (NM 019) Règles de certification NM BPE 1 Référentiels Règles générales de la marque NM Règles particulières de la marque NM BPE (NM 019) La norme NM 10.1.008 et les normes auxquelles elle se réfère (Annexe I des

Plus en détail

Titre de la séance : l énergie lumineuse reçue sur Terre.

Titre de la séance : l énergie lumineuse reçue sur Terre. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde EXTRAIT DU PROGRAMME L énergie solaire est inégalement reçue à la surface de la planète. La photosynthèse en utilise

Plus en détail

Electricité : Production, transport et distribution

Electricité : Production, transport et distribution Chapitre 14 Sciences Physiques - BTS Electricité : Production, transport et distribution 1 Production et consommation 1.1 Formules et conversions Quelle est la formule utilisée pour calculer la puissance

Plus en détail

Banc départ moteur. Extrait de la documentation. Etudier et mettre en œuvre des départs moteurs triphasés

Banc départ moteur. Extrait de la documentation. Etudier et mettre en œuvre des départs moteurs triphasés Extrait de la documentation Etudier et mettre en œuvre des départs moteurs triphasés 1. Présentation de l équipement Cet équipement a été conçu pour la réalisation de travaux pratiques sur la mise en

Plus en détail

LA GESTION DES DÉCHETS EN ITALIE. Sara Carcangiu Responsable technique du projet LandCare MED

LA GESTION DES DÉCHETS EN ITALIE. Sara Carcangiu Responsable technique du projet LandCare MED LA GESTION DES DÉCHETS EN ITALIE NORME EUROPÉENNE Directive du Parlement Européen et du Conseil n. 2008/98/CE du 19 novembre 2008 NORME NATIONALE D.Lgs. 3 april 2006, n. 152 Normes en matière environnementale

Plus en détail

La matière est composée :

La matière est composée : NOM : Groupe : Chapitre 1 : La matière 1. La matière La matière La peau, les os, le sang, bref tout ce qui compose le corps humain et son milieu est fait de. (Ex. : chaise, bureau, M me Émond, etc.) La

Plus en détail

Installation électrique d une habitation

Installation électrique d une habitation Installation électrique d une habitation I- Le courant électrique. L électricité est une énergie produite par le déplacement d électrons dans un conducteur. Facile à transporter, elle peut être convertie

Plus en détail

CYCLES DE L AIR ET DE L EAU BIODIVERSITE B.PRIOUL - 2012

CYCLES DE L AIR ET DE L EAU BIODIVERSITE B.PRIOUL - 2012 CYCLES DE L AIR ET DE L EAU ANIMAUX PAYSAGES BIODIVERSITE B.PRIOUL - 2012 ECOSYSTEMES PLANTES La biodiversité représente l extraordinaire variété du vivant sur notre planète ( sommet de la Terre de Rio

Plus en détail

Comment ça marche. Une lampe de poche?

Comment ça marche. Une lampe de poche? Classe adolesciences Collège Schuman Behren-lès-Forbach (57) ANNEXE 2 Comment ça marche. Une lampe de poche? Tu sais t en servir depuis la maternelle lorsque tu avais peur du «noir», mais sais-tu comment

Plus en détail

1 La Maîtrise de la langue française

1 La Maîtrise de la langue française Les Items du SOCLE COMMUN DE COMPETENCES Collège Soualiga Janvier 2011 1A1 FRANCAIS HIST-GEO ANGLAIS ESPAGNOL MATHS P-C SVT TECHNO DESSIN MUSIQUE EPS 1 La Maîtrise de la langue française 2 La Pratique

Plus en détail

HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION HYDRAULIQUE

Plus en détail

Les propriétés des matériaux

Les propriétés des matériaux Les propriétés des matériaux Objectif de la séquence : Par expérience, mettre en évidence les propriétés des matériaux, les classer. Identifier les relations formes-matériaux-procédés. Mettre en relation

Plus en détail

INSTALLATIONS POUR L ELIMINATION ET LA VALORISATION DES APPAREILS ELECTRO-MENAGERS ET DES DECHETS ELECTRONIQUES

INSTALLATIONS POUR L ELIMINATION ET LA VALORISATION DES APPAREILS ELECTRO-MENAGERS ET DES DECHETS ELECTRONIQUES INSTALLATIONS POUR L ELIMINATION ET LA VALORISATION DES APPAREILS ELECTRO-MENAGERS ET DES DECHETS ELECTRONIQUES Recyclage réglementé d appareils réfrigérant Les réfrigérants inflammables (R 600 a) sont

Plus en détail

Planétologie. BOUR Ivan Laboratoire de Géologie de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1. TD géosciences. Logique du TD :

Planétologie. BOUR Ivan Laboratoire de Géologie de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1. TD géosciences. Logique du TD : TD géosciences Planétologie Logique du TD : observation des différents corps du système solaire, comprendre leur différences de composition, détermination grossière de la structure d une planète BOUR Ivan

Plus en détail

Effets du courant électrique transformations d énergie MODULE 2. Performances-seuils.

Effets du courant électrique transformations d énergie MODULE 2. Performances-seuils. MODULE 2. Les effets du courant Transformations d énergies Performances-seuils. L élève sera capable 1. d expliquer l effet : - Calorifique - Lumineux - Magnétique - Mécanique - Chimique - Physiologique

Plus en détail

LES DIFFERENTES FAMILLES DE MATERIAUX

LES DIFFERENTES FAMILLES DE MATERIAUX 6 ème TP LES DIFFERENTES FAMILLES DE COMPETENCES : NIVEAU D ACQUISITION : - Repérer à quelle famille appartient un matériau 2 - Reconnaître, nommer les matériaux par familles en indiquant leur aptitude

Plus en détail

Principe de fonctionnement des 3 objets techniques

Principe de fonctionnement des 3 objets techniques des 3 objets techniques Objectif Les élèves devront être capables d exprimer oralement le principe de fonctionnement d un des 3 objets techniques. Situation pédagogique Il y a six groupes de 4 élèves,

Plus en détail

TP N 1 : Recyclage du cuivre en milieu aqueux.

TP N 1 : Recyclage du cuivre en milieu aqueux. TP N 1 : Recyclage du cuivre en milieu aqueux. Introduction : Les domaines d applications du cuivre sont très étendus. Le cuivre est utilisé dans l industrie électrique et électronique, le secteur de la

Plus en détail

I- Conductivité électrique des matériaux

I- Conductivité électrique des matériaux Activité Expérimentale 1 Conducteurs et semi-conducteurs - Supraconducteurs I- Conductivité électrique des matériaux Les semi-conducteurs sont des matériaux qui ont une conductivité électrique intermédiaire

Plus en détail

METHODES ELECTRIQUES

METHODES ELECTRIQUES METHODES ELECTRIQUES Description du milieu Objectifs: Caractérisation du milieu : Matrice: partie solide constituée par les minéraux possédant chacun leurs propriétés physiques propre Porosité (f) : volume

Plus en détail

- Le contrôle du développement floral Comprendre la formation de la fleur p. 2. Activité complémentaire p. 6 à réaliser à la maison.

- Le contrôle du développement floral Comprendre la formation de la fleur p. 2. Activité complémentaire p. 6 à réaliser à la maison. Objectif : les particularités de l'organisation reproductrice des plantes, le résultat d'une évolution - dissection Observation : les plantes (angiospermes) sont en général fixées à l'interface air / sol.

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAP-VAE BEES1 AVIRON. MS-DEF - Décembre 2003

GUIDE DE LECTURE VAP-VAE BEES1 AVIRON. MS-DEF - Décembre 2003 GUIDE DE LECTURE VAP-VAE BEES1 AVIRON 1 CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités: il s'agit des activités professionnelles de référence que l'animateur

Plus en détail

TITRE : UN BIJOU, VRAI OU FAUX?

TITRE : UN BIJOU, VRAI OU FAUX? TITRE : UN BIJOU, VRAI OU FAUX? classe : troisième durée : 1 heure la situation-problème Alexandre a offert un bijou à sa nouvelle copine mais celle-ci, peu confiante, veut vérifier si c est un vrai ou

Plus en détail

EXEMPLES SIMPLES DE SOURCES D ENERGIE

EXEMPLES SIMPLES DE SOURCES D ENERGIE Séquence pédagogique détaillée EXEMPLES SIMPLES DE SOURCES D ENERGIE Discipline : Sciences expérimentales et technologie Niveau : CE2 CM1 SITUATION DANS LES PROGRAMMES Objectif Connaissances visées Capacités

Plus en détail

Consultation pour la fourniture de colonnes de tri sélectif Marché à procédure adaptée Mai 2013

Consultation pour la fourniture de colonnes de tri sélectif Marché à procédure adaptée Mai 2013 Consultation pour la fourniture de colonnes de tri sélectif Marché à procédure adaptée Mai 2013 Communauté de communes des Duyes et Bléone Place de la République 04510 Mallemoisson www.ccdb.fr 04 92 34

Plus en détail

1) Sachant qu un litre d air a une masse de 0,0013 kg, calculer la masse d air contenu dans la chambre. On rappelle : 1 m 3 = 1000 L.

1) Sachant qu un litre d air a une masse de 0,0013 kg, calculer la masse d air contenu dans la chambre. On rappelle : 1 m 3 = 1000 L. EXERCICES SUR LE TRANSFERT DE CHALEUR Exercice 1 On étudie l élévation de température des plaquettes de frein du scooter lors d un freinage brutal. La masse totale du scooter additionnée à celle de Greg

Plus en détail

FICHE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE DE FORMATION

FICHE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE DE FORMATION Classe : Terminale CAP APR Thème : Qualité de la production et des services FICHE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE DE FORMATION Matière : Connaissance des milieux professionnels CADRE REGLEMENTAIRE = REFERENTIELS

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE INSTALLATIONS RESIDENTIELLES - UF 3

DOSSIER PEDAGOGIQUE INSTALLATIONS RESIDENTIELLES - UF 3 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INSTALLATIONS

Plus en détail

Comprendre et dimensionner les installations domestiques à énergies renouvelables. 1. Production électrique photovoltaïque raccordée au réseau

Comprendre et dimensionner les installations domestiques à énergies renouvelables. 1. Production électrique photovoltaïque raccordée au réseau Sommaire Avant-propos 1. Production électrique photovoltaïque raccordée au réseau 1.1 Une filière en plein développement........................ 4 1.2 Structure d une installation domestique....................

Plus en détail

Nos Formations Hydraulique Mobile

Nos Formations Hydraulique Mobile Version 2015 Nos Formations Hydraulique Mobile Liste des modules de formation : INTITULE DES MODULES CODE DUREE PAGE COMPOSANTS POUR CIRCUITS OUVERTS HM1 3 COMPOSANTS POUR CIRCUITS FERMES HM2 4 ELECTRONIQUE

Plus en détail

PROPRIÉTES DES MATERIAUX

PROPRIÉTES DES MATERIAUX Propriétés physiques PROPRIÉTES DES MATERIAUX La densité: elle indique le poids d un matériau en tenant compte de sa taille. Un matériau lourd et qui occupe peu de volume est très dense, par exemple c

Plus en détail

Les trésors du Sol. Objectifs. Matériel. Vue d ensemble. Résultats didactiques. Durée. Niveau. 1 ère partie. 2 e partie

Les trésors du Sol. Objectifs. Matériel. Vue d ensemble. Résultats didactiques. Durée. Niveau. 1 ère partie. 2 e partie Objectifs Apprendre à connaître les éléments que l on trouve naturellement dans le sol. Apprendre de quelle façon ces éléments déterminent l aspect et la texture du sol. Initier les élèves au concept de

Plus en détail

LE SOUDAGE MANUEL A L ARC, AVEC ELECTRODES ENROBEES

LE SOUDAGE MANUEL A L ARC, AVEC ELECTRODES ENROBEES LE SOUDAGE MANUEL A L ARC, AVEC ELECTRODES ENROBEES 1 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT : Dans le soudage électrique à l arc, le mode de chauffage permettant la fusion est un arc électrique formé entre une électrode

Plus en détail

Progression pour la classe de Petite Section

Progression pour la classe de Petite Section Progression pour la classe de Petite Section LE LANGAGNE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES LANGAGE ORAL 1) Etre capable de communiquer - Se faire comprendre suite à une sollicitation de l adulte : o S exprimer

Plus en détail

Chapitre n 10 L A M É C A N I Q U E D E N E W T O N

Chapitre n 10 L A M É C A N I Q U E D E N E W T O N T ale S Chapitre n 10 L A É C A N I Q U E D E N E W T N I- Rappels 1 )Le vocabulaire a) Système Le système est l objet, ou l ensemble des objets, auquel on s intéresse pour l étude de son mouvement. Ex.:

Plus en détail

Les nouveaux programmes de technologie au collège (6, 5, 4, 3 ) applicables à la rentrée 2009 constituent une véritable rupture

Les nouveaux programmes de technologie au collège (6, 5, 4, 3 ) applicables à la rentrée 2009 constituent une véritable rupture Les nouveaux programmes de technologie au collège (6, 5, 4, 3 ) applicables à la rentrée 2009 constituent une véritable rupture Observation des groupes 3e.. avec les anciens référentiels tant sur le plan

Plus en détail

CONCEPTION ET REALISATION DE PALES DE PETITES EOLIENNES

CONCEPTION ET REALISATION DE PALES DE PETITES EOLIENNES CONCEPTION ET REALISATION DE PALES DE PETITES EOLIENNES Professeur MLIHA TOUATI Mohammed Ecole Mohammadia d Ingénieurs Rabat Maroc PLAN DE L EXPOSE CLASSES DE MATERIAUX MATERIAUX UTILISES DANS LES EOLIENNES

Plus en détail

Activité 8-1A Fais l activitéet puis fais questions 1 et 2. L énergie potentielle électrique et la tension 2012-03-09

Activité 8-1A Fais l activitéet puis fais questions 1 et 2. L énergie potentielle électrique et la tension 2012-03-09 La loi d Ohm: Les relations entre le courant, la tension et la résistance L énergie potentielle électrique et la tension Section 8.1 Énergie : La capacité d accomplir un travail L énergie cinétique : L

Plus en détail