Écriture. Le curriculum de l Ontario Copies types de la 1 re à la 8 e année. Exemples de travaux d élèves : Document d appui

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Écriture. Le curriculum de l Ontario Copies types de la 1 re à la 8 e année. Exemples de travaux d élèves : Document d appui"

Transcription

1 Ministère de l Éducation et de la Formation Le curriculum de l Ontario Copies types de la 1 re à la 8 e année Écriture Exemples de travaux d élèves : Document d appui 1999

2 Table des matières Introduction Objectifs Présentation sommaire Grilles d évaluation du rendement en écriture Sélection des copies types Directives en matière d appui aux élèves Évaluation et travail de l élève Apprentissage du français écrit en milieu minoritaire Amélioration du rendement des élèves en écriture Utilisation des copies types en écriture par le personnel enseignant et la direction de l école Utilisation des copies types en écriture dans la salle de classe Utilisation des copies types en écriture par les parents ou les tutrices et tuteurs Copies types 1 re année Le court récit e année L entrée dans le journal personnel e année La fiche descriptive et le court récit e année Le récit e année Le rapport de recherche e année Le résumé e année L autoportrait e année Le courrier des lecteurs Le ministère de l Éducation et de la Formation tient à remercier toutes les personnes, les groupes et les organismes qui ont participé à l élaboration et à la révision de ce document. An equivalent publication is available in English under the title The Ontario Curriculum Exemplars, Grade 1 to 8: Writing, Cette publication est postée dans le site Web du ministère de l Éducation et de la Formation à l adresse suivante : Le ministère accorde la permission de reproduire le matériel fourni dans la présente publication pour des fins non commerciales.

3 Introduction Le présent document a été élaboré dans le but de fournir au personnel enseignant des exemples de travaux d élèves susceptibles de les aider à mieux évaluer le niveau de rendement de chaque élève en écriture, conformément aux attentes et à la grille d évaluation du rendement de l élève en français présentées dans Le curriculum de l Ontario de la 1 re à la 8 e année Français, Comme leur nom l indique, les copies types publiées dans ce document sont représentatives du travail fourni par les élèves de la province en écriture; elles illustrent les quatre niveaux de rendement qui leur sont accordés à l écrit. Ces textes ont été sélectionnés à cet effet selon le processus décrit sous la rubrique «Sélection des copies types» (p. 4). Toute la section relative à l évaluation du rendement en écriture des élèves de 3 e année a été fournie par l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) dans le cadre du test provincial de 3 e année de Cette section est reproduite intégralement et textuellement dans le présent document. Ce document d appui est d abord destiné au personnel enseignant mais aussi aux parents, aux tutrices et tuteurs et aux élèves. Il constitue un des volets de la mise en œuvre du nouveau programme-cadre de français dans l ensemble de la province. Objectifs Les objectifs de ce document se résument en quatre points. Promouvoir une approche globale de l évaluation des écrits des élèves qui soit en accord avec Le curriculum de l Ontario de la 1 re à la 8 e année Français, Illustrer de façon concrète la correspondance entre les attentes du programme-cadre de français en matière d écriture, c est-à-dire ce que l on attend des élèves à l écrit et les grilles d évaluation du rendement en écriture, c est-à-dire les instruments au moyen desquels le travail des élèves à l écrit est évalué. Assurer une plus grande uniformité de l évaluation en écriture d une année d études à l autre dans toutes les régions de la province. Fournir aux partenaires en éducation des textes qui ont été produits en suivant le processus d écriture décrit à la page 10 du Curriculum de l Ontario de la 1 re à la 8 e année Français,

4 Présentation sommaire Les rédactions rassemblées dans ce document sont regroupées par année d études. Chaque section est précédée d une brève description de la tâche d écriture qui a été assignée aux élèves de la 1 re à la 8 e année et d un rappel des attentes du programme-cadre de français en écriture. Une grille d évaluation du rendement de l élève en écriture est ensuite fournie pour chaque forme de discours prescrite (voir la rubrique suivante). Deux copies types sont publiées pour chacun des quatre niveaux de rendement accordés aux élèves excepté pour la 3 e année où un seul exemple est fourni par niveau de rendement. Elles sont accompagnées d une justification de la notation et d un commentaire. Grilles d évaluation du rendement en écriture Des grilles d évaluation du rendement en écriture ont été élaborées de façon à caractériser le plus précisément possible les quatre compétences requises en français pour rédiger les principaux types de textes prescrits au palier élémentaire. Ces compétences figurent également dans la grille d évaluation du rendement en français de la 1 re à la 8 e année (voir Le curriculum de l Ontario de la 1 re à la 8 e année Français, 1997, p. 9). Ce sont : Le raisonnement où est évalué le degré auquel l élève comprend l intention de la tâche d écriture en présentant des idées qui y sont reliées. La communication où est évaluée la compétence à formuler et à transmettre des idées en utilisant des techniques d écriture apprises, par exemple le vocabulaire ainsi que la variété et la complexité des phrases. L organisation des idées où est évalué l enchaînement et le regroupement des idées ainsi que l utilisation d éléments visuels, par exemple des illustrations ou des sous-titres. Le respect des conventions linguistiques où est évalué la compétence à appliquer les notions grammaticales, syntaxiques et lexicales étudiées. Ces grilles d évaluation sont très similaires mais certains des critères qui y figurent diffèrent parfois en fonction du type de texte prescrit. L utilisation de ces instruments requiert donc une certaine attention. L enseignante ou l enseignant qui désire évaluer par exemple «le résumé» devra se référer aux critères convenant à cette forme de discours. Par ailleurs, l évaluation des textes rassemblés dans le présent document reflète le rendement des élèves à la fin de l année scolaire. Ayant été rédigés en mai, il a en effet été convenu que les élèves devaient être en mesure de satisfaire pleinement aux attentes de leur année d études. Cela ne serait toutefois pas le cas pour des évaluations effectuées en cours d année car les élèves ne développent que progressivement les connaissances et les habiletés dont elles et ils ont besoin pour satisfaire aux attentes de leur année d études. Rappelons à cet égard que ces connaissances et ces habiletés sont décrites en détail dans les contenus d apprentissage du programme-cadre de français. Le personnel enseignant doit évaluer les tâches d écriture en fonction de ce qui a déjà été enseigné en classe et du degré de compétence en écriture qu il peut raisonnablement exiger de ses élèves au fur et à mesure que l année progresse. Autrement dit, il doit faire abstraction des erreurs relatives aux apprentissages qui n ont pas encore été faits en classe et accorder à chaque élève le niveau de rendement ou la note qu il estime juste et mérité. Introduction 3

5 En outre, la notation qui apparaît sur le bulletin scolaire de l Ontario doit refléter le rendement global de l élève en écriture à la fin d une étape. Pour procéder à cette évaluation, le personnel enseignant doit se référer à la grille d évaluation du rendement en français présentée dans Le curriculum de l Ontario de la 1 re à la 8 e année Fra nçais, Cela dit, les enseignantes et les enseignants continueront d avoir recours à l observation, à des tests et à des grilles de contrôle pour évaluer le travail des élèves en écriture. Il leur reviendra comme par le passé de privilégier les instruments d évaluation qui leur apporteront des renseignements précis au sujet des connaissances ou des habiletés particulières de l élève. Les grilles d évaluation du rendement publiées dans ce document devraient leur permettre de mieux décrire le rendement de l élève en regard d une forme de discours particulière et d aider les élèves à améliorer leurs compétences en écriture. Sélection des copies types Une première sélection de copies types a été faite par des équipes d enseignantes et d enseignants formées dans différents conseils scolaires de district de la province. Le résultat de cette sélection a ensuite été soumis à une équipe provinciale pour vérification. Trois étapes majeures ont été suivies pour procéder à cette sélection; ce processus est parfois appelé «notation par consensus». 1. Calibrage Dans un premier temps, il fallait que chaque participante ou participant se familiarise avec la tâche d écriture, les attentes et les contenus d apprentissage de l année d études ainsi que la grille d évaluation du rendement en écriture et, ce faisant, qu elle ou il se mette au diapason de l équipe en ce qui a trait à la notation des textes. À cet effet, un ensemble identique de cinq rédactions a été remis à chaque participante ou participant qui devait accorder une note globale (niveau 1 à 4) à chacune. À l issue du dépouillement et de l analyse des résultats, les équipes devaient arriver à un consensus sur la notation et accorder un niveau de rendement définitif à chacune des rédactions. 2. Notation Les participantes et participants ont ensuite travaillé individuellement pour noter l ensemble des rédactions des élèves. 3. Sélection Une mise en commun par équipe a ensuite été faite pour choisir les rédactions de niveau 3 qui représentaient le mieux ce niveau de rendement. Les quatre compétences définies dans les grilles d évaluation ont ensuite été décrites pour chacune des rédactions retenues. Cette description a été jointe à chaque rédaction sous une rubrique intitulée Justification. Enfin, l équipe a rédigé un Commentaire afin de mettre en évidence les points saillants de chaque rédaction. Le même processus a été répété pour choisir les rédactions de niveau 2, de niveau 1 et enfin de niveau 4. La sélection finale a ensuite été effectuée par une équipe de révision. 4 Le curriculum de l Ontario : Copies types de la 1 re à la 8 e année Écriture

6 Directives en matière d appui aux élèves Dans la mesure où ce projet devait respecter les directives énoncées dans le programme-cadre de français, les élèves ont pu utiliser divers ouvrages de référence pour produire leur texte, par exemple des dictionnaires, des tableaux de conjugaison, des manuels de grammaire ainsi que des aides visuelles. De plus, de la 4e à la 8e an n ée, l u t ilisation d un logiciel de traitement de texte et du correcteur d orthographe leur a été permise. Par ailleurs, les élèves ont travaillé plus ou moins à leur propre rythme de façon à pouvoir démontrer leur niveau de rendement et leurs talents. Seuls les enseignantes et les enseignants de 1re et de 2e an née ont é té encouragés à procéder à l étape de révision et de correction du travail de leurs élèves comme ils le feraient normalement dans leur salle de classe. Tous les autres textes présentés dans ce document ont été rédigés sans l aide d un adulte. Évaluation et travail de l élève Le processus d écriture et le produit du travail de l élève sont tous deux importants dans l évaluation du rendement en écriture. Le présent document fournit uniquement l évaluation du produit final; seule la publication est présentée. Il va sans dire que l évaluation du rendement des élèves ne doit pas normalement se limiter à ce produit mais aussi aux renseignements tirés de l observation puisque le personnel enseignant a en règle générale la possibilité d observer les élèves pendant qu elles et ils travaillent. Les tâches d écriture offrent des indices importants au sujet du rendement de l élève par rapport aux attentes en écriture énoncées dans Le curriculum de l Ontario de la 1re à la 8e a nn ée Fr a nçais, Il arrive par exemple que les élèves ne démontrent pas un niveau uniforme de rendement pour toutes les compétences nécessaires à une tâche d écriture particulière ou même d un écrit à un autre. Les copies types reflètent en partie ce phénomène. Le personnel enseignant connaissant les forces et les points faibles de chaque élève, il lui revient d adapter ses stratégies d enseignement, de créer des activités sur mesure et de choisir judicieusement ses stratégies d évaluation pour aider les élèves à satisfaire le mieux possible aux attentes du programme-cadre de français. Apprentissage du français écrit en milieu minoritaire Le mandat de l école de langue française réside en partie dans sa capacité d offrir à ses élèves un environnement où elles et ils peuvent apprendre le français dans des conditions qui favorisent un bilinguisme additif. Le bilinguisme additif se caractérise par un degré élevé de compétence en français et en anglais, une prise de conscience positive et une ouverture envers les autres langues de même que par l utilisation privilégiée du français dans divers contextes. Or, l analyse des copies types en écriture sélectionnées pour ce projet révèle que, dès les premières années d études, il existe une nette interférence de l anglais dans l apprentissage du français. Les anglicismes résultant de cette interférence sont courants en milieu minoritaire. Ils sont attribués à un transfert linguistique où le francophone bilingue «décode» sa pensée en se référant à la syntaxe ou au lexique anglais (p. ex., je suis 8 ans au lieu j ai 8 ans; faire certain au lieu de s assurer de quelque chose; regarder pour au lieu de chercher). Il faut amener l élève à reconnaître ces anglicismes et l aider à trouver la tournure, l expression ou le mot français qui Introduction 5

7 traduira le mieux sa pensée afin qu elle ou il acquière une base langagière solide. Cette intervention pédagogique s avère essentielle et doit devenir une priorité dans les écoles de langue française. Remarques : Les textes sélectionnés aux fins de ce projet ont été modifiés uniquement lorsque l élève utilisait des noms propres. Ces noms propres ont été remplacés par des noms fictifs imprimés en italique sur la transcription du travail de l élève afin de ne pas révéler son identité. Étant donné la longueur de certains textes d élèves et par souci d économie d espace, le travail des élèves est parfois reproduit en partie seulement. Dans tous les cas, une transcription intégrale en est toutefois fournie. De la 1 re à la 8 e année, les élèves devaient illustrer leur texte afin de le mettre en valeur. Ces dessins ne sont pas tous reproduits dans ce document mais les enseignantes et les enseignants en ont tenu compte lors de la notation. 6 Le curriculum de l Ontario : Copies types de la 1 re à la 8 e année Écriture

8 Amélioration du rendement des élèves en écriture Utilisation des copies types en écriture par le personnel enseignant et la direction de l école Les copies types en écriture devraient aider les enseignantes et les enseignants de la province à mieux répondre aux exigences énoncées dans Le curriculum de l Ontario de la 1 re à la 8 e année Français, Elles pourront en particulier : aider les enseignantes et les enseignants à fournir aux élèves des points de repère sur l évolution de leur rendement en écriture; fournir des descripteurs caractérisant les compétences visées dans les grilles d évaluation du rendement en écriture; servir de base de réflexion entre collègues sur l évaluation du rendement des élèves en écriture; faciliter le dialogue entre le personnel enseignant et les parents au sujet des attentes et des niveaux de rendement en écriture; promouvoir une évaluation juste, uniforme et objective des écrits des élèves au sein d une même année d études, de la 1 re à la 8 e année; favoriser une plus grande uniformité de l évaluation du rendement des élèves en écriture dans la province. Les enseignantes et les enseignants peuvent décider : de reprendre textuellement les activités présentées dans les tâches d écriture; de modifier les tâches d écriture et les grilles d évaluation et de donner à leurs élèves des tâches d écriture semblables; de comparer les écrits de leurs élèves aux copies types contenues dans le présent document. Utilisation des copies types en écriture dans la salle de classe Le rendement des élèves augmente lorsqu elles et ils comprennent bien ce que l on attend d eux ainsi que les critères au moyen desquels sont évalués leurs travaux. L utilisation des copies types et des grilles d évaluation dans la salle de classe devrait donc s avérer positive puisqu elles mettent en évidence le processus d évaluation du rendement en écriture d un niveau à l autre et d une année à l autre. On s attend à ce que les élèves parviennent à améliorer leur rendement en écriture en rédigeant les différents types de textes prescrits dans le programme-cadre de français et en utilisant les grilles d évaluation et les copies types présentées dans ce document. Les avantages de l utilisation des copies types en salle de classe seront les suivants : les copies types en écriture clarifieront les attentes du programme-cadre de français, ce qui devrait permettre aux élèves de mieux établir leurs propres objectifs d apprentissage en français; 7

9 la présentation parallèle des grilles d évaluation et des copies types mettra en évidence les critères d évaluation des diverses tâches d écriture; les copies types et les grilles d évaluation faciliteront la compréhension de la progression du rendement de l élève d un niveau à l autre et d une année à l autre; les élèves pourront entamer un dialogue avec leurs enseignantes ou leurs enseignants, leurs parents ou leurs tutrices ou tuteurs au sujet de leur rendement en écriture. Utilisation des copies types en écriture par les parents ou les tutrices et tuteurs Les parents ou les tutrices et les tuteurs sont invités à prendre connaissance de ce document qui illustre les quatre niveaux de rendement en écriture du programme-cadre de français de l Ontario. Ils sont aussi encouragés à utiliser les copies types et les grilles d évaluation du rendement en écriture pour : suivre les progrès de leur enfant en écriture, d un niveau à l autre et d une année d études à l autre; discuter sur une base commune du rendement de leur enfant en écriture avec le personnel enseignant; aider leur enfant à améliorer son rendement en écriture; mieux comprendre les grilles d évaluation du rendement en écriture; et mieux interpréter la notation en écriture apparaissant sur le bulletin scolaire de leur enfant. 8 Le curriculum de l Ontario : Copies types de la 1 re à la 8 e année Écriture

10 1 re année Le court récit

11 La tâche d écriture En 1 re année, la tâche d écriture consistait à rédiger un court récit sur le thème «Le magasin». Avant d assigner cette tâche aux élèves, un remue-méninges collectif a été effectué afin de dresser une liste de mots se rapportant au thème du magasin. Ensuite, une révision de la structure de cette forme de discours a été faite à partir de la lecture d un court récit. Les critères d évaluation suivants ont ensuite été présentés aux élèves en vue de leur expliquer clairement les attentes de la tâche d écriture. Je raconte un court récit qui se passe au magasin. Je raconte une histoire avec un début, un milieu et une fin. Je compose de belles phrases simples. Je me sers du modèle du court récit. J écris des phrases avec une majuscule au début et un point à la fin. Je corrige mes fautes à l aide de ma liste de mots. Les élèves ont alors entamé le processus d écriture avec une activité de remue-méninges qui pouvait se faire collectivement ou individuellement selon le choix de l enseignante ou de l enseignant. Au terme de l étape de publication, une feuille de route a permis aux élèves de vérifier qu elles et ils avaient bien corrigé leur texte. La production du court récit a été étalée sur une semaine à raison d une période de 30 minutes par jour. Les attentes À la fin de la 1 re année, l élève doit pouvoir : Rédiger un court récit en suivant un modèle. Composer correctement des phrases simples qui comportent un sujet, un verbe et un complément ou un attribut (p. ex., «Le chien attrape la balle.»). Rédiger un court récit dont les idées sont liées au sujet en fonction de son intention et des destinataires. Appliquer dans son texte les notions grammaticales, syntaxiques et lexicales à l étude. Corriger ses textes avec l aide de l enseignante ou de l enseignant en se servant par exemple de sa liste de mots. Employer un vocabulaire simple et correct. Mettre au propre son texte et y intégrer des éléments visuels pour le mettre en valeur. 10 Le curriculum de l Ontario : Copies types de la 1 re à la 8 e année Écriture

12 Grille d évaluation du rendement en écriture Le court récit 1 re année Compétences et critères Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4 L élève : démontre une compréhension de la tâche (p. ex., destinataires, intention, forme de discours, thème). présente des idées reliées à l intention (p. ex., quand, qui, où). L élève fait preuve d une compréhension très limitée de la tâche en présentant quelques idées simples parfois reliées à l intention. L élève fait preuve d une compréhension limitée de la tâche en présentant plusieurs idées simples reliées à l intention. L élève fait preuve d une compréhension générale de la tâche en présentant des idées d une certaine complexité reliées à l intention. L élève fait preuve d une compréhension complète de la tâche en présentant des idées complexes reliées à l intention. L élève : formule et transmet des idées. utilise des techniques d écriture appropriées (p. ex., vocabulaire simple et correct, phrases simples, éléments visuels). L élève formule et transmet ses idées avec peu de clarté en utilisant des techniques d écriture très simples. L élève formule et transmet ses idées de manière assez claire et précise en utilisant des techniques d écriture simples. L élève formule et transmet ses idées de manière claire et précise en utilisant des techniques d écriture appropriées. L élève formule et transmet ses idées avec clarté, précision et assurance en utilisant des techniques d écriture d une certaine complexité. Organisation des idées L élève : présente des idées selon un enchaînement logique en suivant la structure de la forme de discours (p. ex., titre, début, milieu et fin). utilise des mots de relation (p. ex., et, mais, ou). L élève organise ses idées de manière incomplète en les reliant rarement entre elles. L élève organise ses idées de façon simple et mécanique en les reliant parfois entre elles. L élève organise ses idées d une manière appropriée et logique en les reliant entre elles. L élève organise ses idées d une manière appropriée et logique en les reliant entre elles avec précision. Respect des conventions linguistiques L élève : applique les conventions linguistiques étudiées (orthographe, grammaire et ponctuation). L élève fait plusieurs erreurs ou omissions graves. L élève fait plusieurs erreurs ou omissions mineures. L élève fait quelques erreurs ou omissions mineures. L élève ne fait presque pas d erreurs ou d omissions. 1 re année Le court récit 11

13 1 re année Niveau 1 : exemple 1 LE COURT RÉCIT Transcription intégrale du travail de l élève Un Fouoio Paul et Éric été a la Centre d a chats. Voir lé animaux Éric voir un chat. Justification L élève fait preuve d une compréhension très limitée de la tâche en présentant quelques idées simples reliées à l intention. L élève formule et transmet ses idées avec peu de clarté en utilisant des techniques d écriture très simples. L élève organise ses idées de manière incomplète en les reliant rarement entre elles. Respect des conventions linguistiques étudiées L élève fait plusieurs erreurs ou omissions graves. Commentaire De toute évidence, l élève a compris le sujet de la tâche d écriture mais n élabore pas suffisamment. Il est impératif de l aider à développer l habileté à composer des phrases simples en suivant la structure «sujet, verbe, complément». 12 Le curriculum de l Ontario : Copies types de la 1 re à la 8 e année Écriture

14 1 re année Niveau 1 : exemple 2 LE COURT RÉCIT Transcription intégrale du travail de l élève Au centre d achats Moi PaPa Julie Éric eau magasin Canadin tirer PaPa à acheter des bonbons PaPa à dit et a Près PaPa et dit que on besoin de aler a la maison maitenen Pèr se qu on veu couché maitenen Justification L élève fait preuve d une compréhension très limitée de la tâche en présentant quelques idées simples reliées à l intention. L élève formule et transmet ses idées avec peu de clarté en utilisant des techniques d écriture très simples. L élève organise ses idées de manière incomplète en les reliant rarement entre elles. Respect des conventions linguistiques étudiées L élève fait plusieurs erreurs ou omissions graves. Commentaire L élève introduit bien le thème du magasin mais ne parvient pas à trouver ses mots ni à les agencer correctement pour transmettre son message. Les notions de phrase et de ponctuation ne sont pas acquises. 1 re année Le court récit 13

15 1 re année Niveau 2 : exemple 1 LE COURT RÉCIT Transcription intégrale du travail de l élève Le samedi matin je va au centr d achats Samedi matin je vais aller au. Centre d achats on va laver Minni avan d aller au centre d achats. On lave Minni avec le savon pui on sanva au centre d achats pui je vais assayer des vêtement Justification L élève fait preuve d une compréhension très limitée de la tâche en présentant quelques idées simples parfois reliées à l intention. L élève formule et transmet ses idées de manière assez claire et précise en utilisant des techniques d écriture simples. L élève organise ses idées de façon simple et mécanique en les reliant parfois entre elles. Respect des conventions linguistiques étudiées L élève fait plusieurs erreurs ou omissions mineures. Commentaire Ce texte est très peu lié à l intention de la tâche mais l élève parvient à formuler le message qu elle ou il désire transmettre. Il serait important d aider l élève à rédiger des phrases simples en suivant la structure «sujet, verbe, complément» et en éliminant de ses textes les répétitions inutiles (p. ex., on va laver Minni, on lave Minni). 14 Le curriculum de l Ontario : Copies types de la 1 re à la 8 e année Écriture

16 1 re année Niveau 2 : exemple 2 LE COURT RÉCIT Transcription intégrale du travail de l élève Au centre d achats début jai éte au rayon de jouets jai essayer. Les jouets j ai dit a maman «est ce que milieu tu peus acheter se jouets isi». Non je ne peux pas acheter dit maman fin jai pleré par se que maman a dit. Non poulai pas acheter se jouets Justification L élève fait preuve d une compréhension limitée de la tâche en présentant plusieurs idées simples reliées à l intention. L élève formule et transmet ses idées de manière assez claire et précise en utilisant des techniques d écriture simples. L élève organise ses idées de façon simple et mécanique en les reliant parfois entre elles. Respect des conventions linguistiques étudiées L élève fait plusieurs erreurs ou omissions mineures. Commentaire L élève construit des phrases simples sans toutefois utiliser de façon constante la majuscule et le point. Le vocabulaire est approprié (p. ex., rayon de jouets). Le texte respecte la structure du court récit (p. ex., début, milieu et fin) et l élève tente d y insérer un dialogue. 1 re année Le court récit 15

17 1 re année Niveau 3 : exemple 1 LE COURT RÉCIT Transcription intégrale du travail de l élève Un jour je suis allé au centre d achats avec maman pour m acheter des habits. Maman desside de m acheter une robe jaune. maman paye pour la robe. Elle la met dans le sac et on rentre à la maison. J aime ma robe. Justification L élève fait preuve d une compréhension générale de la tâche en présentant plusieurs idées simples reliées à l intention. L élève formule et transmet ses idées de manière claire et précise en utilisant des techniques d écriture appropriées. L élève organise ses idées d une manière appropriée et logique en les reliant entre elles. Respect des conventions linguistiques étudiées L élève ne fait presque pas d erreurs ou d omissions. Commentaire L élève compose des phrases bien structurées et utilise correctement des pronoms tels que m et la. L élève applique les notions grammaticales étudiées et orthographie correctement les mots d usage courant. Il manque cependant un titre au récit. 16 Le curriculum de l Ontario : Copies types de la 1 re à la 8 e année Écriture

18 1 re année Niveau 3 : exemple 2 LE COURT RÉCIT Transcription intégrale du travail de l élève Mon chat Lundi après midi a l animalerie ma maman et mon papa et moi on a acheter un chat. Moi je les apeeler Minni. Elle avait très peur. Elle a courue. Jai courue après elle. Le moncieu la atrapé. Après jelait aporté à la maison. Elle avait très faint! Et elle avait très souaf! Justification L élève fait preuve d une compréhension générale de la tâche en présentant des idées d une certaine complexité reliées à l intention. L élève formule et transmet ses idées de manière claire et précise en utilisant des techniques d écriture appropriées. L élève organise ses idées d une manière appropriée et logique en les reliant entre elles. Respect des conventions linguistiques étudiées L élève fait quelques erreurs ou omissions mineures. Commentaire L élève introduit, développe et conclut son court récit en y insérant un problème simple et une solution. Plusieurs phrases courtes et un vocabulaire varié et précis décrivent bien l action qui se déroule au magasin. Il serait utile d aider l élève à joindre deux phrases courtes en se servant du mot et. 1 re année Le court récit 17

19 1 re année Niveau 4 : exemple 1 LE COURT RÉCIT Transcription intégrale du travail de l élève Ma robe péférée. Vendredi matin on est aller au centre d achats, Éric, papa, maman et moi. On est aller au magasin de vêtement. J ai vu une très belle robe, mais elle était déchirée. On est aller à Kmart pour voir d autre vêtements J ai vu une robe pareil comme sèle que j ai vu au magasin. Puis j ai acheter la robe que je voulait. Justification L élève fait preuve d une compréhension complète de la tâche en présentant des idées d une certaine complexité reliées à l intention. L élève formule et transmet ses idées avec clarté, précision et assurance en utilisant des techniques d écriture d une certaine complexité. L élève organise ses idées d une manière appropriée et logique en les reliant entre elles avec précision. Respect des conventions linguistiques étudiées L élève ne fait presque pas d erreurs. Commentaire L élève situe son texte dans le temps et varie déjà la longueur et la complexité de ses phrases. Par ailleurs, l élève utilise des mots de relation de façon autonome (p. ex., mais, puis); il serait bon de l encourager à persévérer dans cette voie. 18 Le curriculum de l Ontario : Copies types de la 1 re à la 8 e année Écriture

20 1 re année Niveau 4 : exemple 2 LE COURT RÉCIT Transcription intégrale du travail de l élève Mon chien et moi Après le souper maman et moi on va aller regardé pour un chien au centre commercial à l animalerie. J ai trouvé un chien que j aimais. La madame à dit «Tu ne peu pas l avoir, il et malade. J ai dit «je ves prende soins de lui. Il est plus bien maintenant. Et nous some des bons amis. Maintenant jai un chien! Justification L élève fait preuve d une compréhension complète de la tâche en présentant des idées complexes reliées à l intention. L élève formule et transmet ses idées avec clarté, précision et assurance en utilisant des techniques d écriture d une certaine complexité. L élève organise ses idées d une manière appropriée et logique en les reliant entre elles. Respect des conventions linguistiques étudiées L élève ne fait presque pas d erreurs. Commentaire Dans son court récit, l élève insère un dialogue ainsi qu un problème et une solution. De plus, les idées s enchaînent et le vocabulaire est approprié (p. ex., centre commercial, animalerie). Étant donné le bon rendement de cet élève, il conviendrait de l aider à reconnaître dès maintenant les anglicismes qui se glissent dans son langage (p. ex., chercher au lieu de regarder pour). 1 re année Le court récit 19

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines

Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines PLAISIR D'ECRIRE CYCLE 2 et 3-2013 /2014 Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines Circonscriptions de Chantonnay, Fontenay le Comte, et Luçon Ecrire un courrier

Plus en détail

Exercice pour les tuteurs

Exercice pour les tuteurs 3 LES ÉTAPE CONSTITUANTS 3 DE LA PHRASE 1 Les constituants de la phrase Exercice pour les tuteurs Nous vous proposons ici un troisième exercice pour vous aider à comprendre quelles sont les fautes qui

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Jour 3 Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Avant d envoyer un message par courriel, utilise la liste de vérification cidessous pour t assurer de produire la meilleure impression possible.

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Cours Informatique de base INF-B101-2. Alphabétisation

Cours Informatique de base INF-B101-2. Alphabétisation Cours Informatique de base INF-B101-2 Alphabétisation Présentation du cours Informatique de base «La curiosité mène à tout : parfois à écouter aux portes, parfois à découvrir l'amérique.» José Maria Eça

Plus en détail

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps Fiche pédagogique

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE Collège Denecourt de Bois Le Roi 3 ème STAGE DE DÉCOUVERTE D UN MILIEU PROFESSIONNEL (SÉQUENCES D OBSERVATION) RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE La règle

Plus en détail

Guide du parent pour comprendre les résultats de son enfant

Guide du parent pour comprendre les résultats de son enfant Guide du parent pour comprendre les résultats de son enfant Utiliser les renseignements de l OQRE pour améliorer l apprentissage des élèves Cycle moyen L Ontario élabore des tests à l échelle de la province

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

Plan d enseignement individualisé

Plan d enseignement individualisé Ministère de l Éducation Plan d enseignement individualisé Normes pour l élaboration, la planification des programmes et la mise en œuvre 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction.............................................

Plus en détail

Formation Pédagogique 3h

Formation Pédagogique 3h Formation Pédagogique 3h Carole MOULIN Conseillère Pédagogique généraliste Bourgoin 2 20 mars 2013 Ecrire c est: Copier Ecrire sans erreurs sous la dictée Concevoir et écrire une phrase, des phrases, un

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Les actions. Exercices et jeux: de «arroser» à «monter» Exercices et jeux: de «éclairer» à «porter» Exercices et jeux: de «pousser» à «tirer» Bilans

Les actions. Exercices et jeux: de «arroser» à «monter» Exercices et jeux: de «éclairer» à «porter» Exercices et jeux: de «pousser» à «tirer» Bilans Les actions P 3 Les actions. Cahier de règles p.3 Exercices et jeux: de à «monter» - discrimination visuelle 40 - vocabulaire 41 - jeux de mots 42 - phrases simples 45 Exercices et jeux: de «éclairer»

Plus en détail

************************************************************************ Français

************************************************************************ Français Ministère de l Education Centre National d innovation Pédagogique et de Recherches en Education Département d Evaluation ************************************************************************ Français

Plus en détail

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler?

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler? Truf viens Truf le chien Truf est un chien Truf peut être de bonne ou de mauvaise humeur. Truf peut avoir mal, il peut être malade. Truf n a pas de mains : il va prendre les choses avec ses dents ou les

Plus en détail

La rédaction d un courriel

La rédaction d un courriel La rédaction d un courriel Le courriel est un moyen de communication rapide et efficace pour transmettre des renseignements à des collègues, clients, supérieurs ou amis. Sa simplicité d utilisation permet

Plus en détail

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux Tombe facilement dans la lune (distraction interne) Compenser les déficits d attention des élèves ayant un TDAH : des moyens simples à proposer aux enseignants Line Massé Département de psychoéducation,

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

5231 Comptabilité. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05

5231 Comptabilité. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 5231 Comptabilité Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B.

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. Dates importantes 13 janvier: Réunion de l APÉ (19h, bibliothèque de l école) 14, 21, 28 janvier: Dîners chauds 14, 28 janvier: Bouts de choux

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

Atelier rédactionnel

Atelier rédactionnel Baccalauréat professionnel Gestion - Administration Atelier rédactionnel Exemples de séances réalisées en première et au début de l année de terminale Joëlle PERRETIER & Patrice VIRIEUX Lycée professionnel

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile.

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile. fiche D AUTOCORRECTION 3.4 Les accords sont corrects dans chaque groupe du nom. On met souvent sur le dos de l inattention les erreurs d orthographe grammaticale. Bien accorder les mots exige de l observation

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps Fiche pédagogique

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion française É VALUATION DE R EADING, DE LA LECTURE ET

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Nom Prénom :... Mon livret de stage

Nom Prénom :... Mon livret de stage Nom Prénom :..... Mon livret de stage 1. Présentation Tuteur de stage : NOM et Prénom: Fonctions dans l entreprise : Téléphone et poste : Stagiaire NOM et Prénom : Né(e) le : Stage effectué du au Professeur

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Dents et Hygiène dentaire

Dents et Hygiène dentaire Dents et Hygiène dentaire Compétences : - Connaître les fondements d une hygiène dentaire. - Savoir qu il y a succession de deux dentitions. - Avoir compris et retenu quelques caractéristiques du fonctionnement

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

Covers Layout FR 2/8/06 4:10 PM Page 2

Covers Layout FR 2/8/06 4:10 PM Page 2 de la maternelle à la 3 e année Table des matières 1. Aperçu de l enseignement efficace de l écriture Les pratiques d enseignement efficace pour l écriture au cycle préparatoire (maternelle et jardin)..................

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom N O V E M B R E 2 0 1 4 L Info-Jamot Dates importantes 10 novembre spectacle LacrakBoom 11 novembre Jour du Souvenir 14 novembre Remise des bulletins de progrès aux parents Semaine du 17 au 21 novembre

Plus en détail

Orientation et formation au cheminement de carrière

Orientation et formation au cheminement de carrière Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année R É V I S É Orientation et formation au cheminement de carrière 2 0 0 6 Table des matières Introduction.......................................................

Plus en détail

Narration : Christian Reber : Jacques Marchand : Kathleen Gilmour : Nigel Roulet : Jacques Marchand :

Narration : Christian Reber : Jacques Marchand : Kathleen Gilmour : Nigel Roulet : Jacques Marchand : TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de subvention à la découverte du CRSNG Narration : Pour obtenir des fonds de recherche dans un milieu concurrentiel, vous devez présenter vos idées

Plus en détail

mes m est mets/met mais mets

mes m est mets/met mais mets GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES MES HOMOPHONES M EST METS/MET MAIS METS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes mes m est mets/met mais mets mes : déterminant possessif pluriel, féminin

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

ENTRE LES MURS : L entrée en classe

ENTRE LES MURS : L entrée en classe ENTRE LES MURS : L entrée en classe Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «Entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard 2006.

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS TEST D APTITUDE EN JAPONAIS LE 07 DÉCEMBRE 2014 VERSION FRANÇAISE DU TEST GUIDE IL N EST PAS NECESSAIRE D IMPRIMER CE DOCUMENT. Les candidats déposant sa candidature d inscription doivent accepter l intégralité

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

G Projet d écoute FLA 20-2. Pièce de théâtre en un acte : Les gagnants. Cahier de l élève. Nom :

G Projet d écoute FLA 20-2. Pièce de théâtre en un acte : Les gagnants. Cahier de l élève. Nom : G Projet d écoute Pièce de théâtre en un acte : Les gagnants FLA 20-2 Cahier de l élève Nom : Les gagnants DESCRIPTION DU PROJET Tu écouteras une pièce de théâtre en un acte, Les gagnants de Marjolaine

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PRÈS HOMOPHONES PRÊT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes près prêt près : adverbe. Il indique la proximité dans l espace ou dans le temps. Il a le

Plus en détail

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Année scolaire : 2010-2011 Compétences spécifiques (n ) Compétences techniques

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 NOTATION SUR 40 Durée : 3 heures Epreuve : FRANÇAIS Code : CONSEILS AUX CANDIDATS L épreuve se déroule en deux parties séparées par une pause. Rappel : PREMIERE

Plus en détail

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé... Normes de performance de la Colombie-Britannique Document d accompagnement Mathématiques de la 1 re à la 8 e année Exemples de tâches et corrigés 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Plus en détail

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s)

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s) GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUE HOMOPHONES QUELQUE(S) QUEL(S) QUE/QUELLE(S) QUE QUEL(S)/QUELLE(S) QU ELLE(S) 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelque quelque(s) quel(s)

Plus en détail

La cour de récréation

La cour de récréation FRANÇAIS Nom Prénom La cour de récréation Durée de la première partie : 60 minutes Matériel autorisé : Dictionnaire Le Robert Junior ou Larousse maxi débutants 1 TEXTE 1 2 3 4 Un coup d œil à ma montre,

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

ces ses c est s est sais / sait

ces ses c est s est sais / sait GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES CES HOMOPHONES SES C EST S EST SAIS / SAIT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ces ses c est s est sais / sait ces : déterminant démonstratif pluriel

Plus en détail

Anglais intensif Préparation au TOEIC

Anglais intensif Préparation au TOEIC ASSOCIATION DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS ECOLOGIQUES - ADPE Centre de Formation Professionnelle Association loi 1901 contact@association-adpe.com Programme Pédagogique Anglais intensif Préparation au TOEIC

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

SMPMKOM. råáí =ÇÛbåëÉáÖåÉãÉåí=_= rb=_=j=i~åöìé=sáî~åíé=bìêçé ÉååÉ

SMPMKOM. råáí =ÇÛbåëÉáÖåÉãÉåí=_= rb=_=j=i~åöìé=sáî~åíé=bìêçé ÉååÉ SMPMKOM råáí =ÇÛbåëÉáÖåÉãÉåí=_= rb=_=j=i~åöìé=sáî~åíé=bìêçé ÉååÉ SMPMKOMN UC B3 - Langue Vivante Européenne Utilisateur indépendant - Niveau B1 du CECR A - Référentiel de formation UC B31 Langue Vivante

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions 1 4 a Je mange b Je cours 2 5 c Je joue

Plus en détail

Réaliser un journal scolaire

Réaliser un journal scolaire Réaliser un journal scolaire 1/ Connaître le journal et ses contenus Pour que les élèves puissent à leur tour devenir producteurs, il faut absolument qu ils apprennent à connaître le journal et ses contenus.

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des TRANSCRIPTION -- BALADO # 7 Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants d immersion en français, produite par des professeurs de l Institut des langues

Plus en détail

Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1

Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1 LÖSUNGEN Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1 1. La conjugaison au p.c., impf. et futur (Attention à la personne indiquée!) verbe pers passé composé imparfait futur points 1. être je j ai été étais serai

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Mesurer en système métrique et impérial de mesure

Mesurer en système métrique et impérial de mesure Plan de leçon n o 15 Mesurer en système métrique et impérial de mesure Niveaux NCLC: 4 à 6 Habiletés langagières NCLC: Expression orale, Compréhension écrite Compétences essentielles: Calcul, Utilisation

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail