Table of Contents - Table des matières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table of Contents - Table des matières"

Transcription

1

2 Table of Contents - Table des matières Disclaimer The information contained within the 2014 Integrated Terrorism Assessment Centre (ITAC) agenda is derived from unclassified, open sources that include news articles, court proceedings, reports, etc. ITAC has made every attempt to ensure its factual accuracy, reliability and integrity, and is providing the content for awareness purposes only. Avertissement Les données que contient l Agenda 2014 du Centre intégré d évaluation du terrorisme (CIET) sont tirées de sources ouvertes, non classifiées, notamment d articles de journaux, de comptes rendus d affaires devant les tribunaux et de rapports. Le CIET a pris toutes les mesures pour assurer l exactitude, la fiabilité et l intégrité des faits et publie le présent agenda uniquement à titre documentaire. Message from Executive Director Message de la directrice exécutive... 4 What is ITAC? Qu est-ce que le CIET? Partnerships Partenariats Terrorism and the Threat to Canada Le terrorisme et la menace qu il représente pour le Canada Global regional threats Menaces provenant de diverses régions du monde Middle East Moyen-Orient Afghanistan/Pakistan Afghanistan/Pakistan North and East Africa Afrique du Nord et de l'est Europe Europe Calendar Calendrier Reference Documents Documents de référence Listed Terrorist Entities Liste des entités terroristes Notable terrorist or alleged terrorist incidents involving or impacting Canadians Actes terroristes ou actes terroristes présumés d importance impliquant ou touchant des Canadiens Did you know? Le saviez-vous? Terrorist Event Pre-Incident Indicators Étapes avant-coureurs d un attentat terroriste Terrorist Event Planning Planification d un attentat terroriste Letter and package bomb indicators Caractéristiques d une lettre ou d un colis piégé Bomb threat stand-off distances Distances de sécurité en cas d alerte à la bombe Canadian bomb data centre Centre canadien de données sur les bombes Bomb threat Telephone procedures Procédures téléphoniques à suivre en cas d alerte à la bombe Key web site contacts Principales coordonnées concernant le site Web Notes pages Pages de commentaires Feedback Survey Sondage, contactez nous Lutte contre le terrorisme, Agenda

3 Message from the Executive Director In 2014, the Integrated Terrorism Assessment Centre (ITAC) marks its 10th year since its creation and membership in the Canadian security and intelligence community. To mark this milestone, the 2014 ITAC agenda has been developed as a special edition reference document and calendar for our partners and clients. I hope you find it useful and informative. Message de la directrice exécutive En 2014, le Centre intégré d évaluation du terrorisme (CIET) célèbrera le 10e anniversaire de sa création et de son entrée dans l appareil du renseignement et de sécurité du Canada. Pour marquer le coup, le CIET a produit une édition spéciale de son agenda, que ses partenaires et ses clients pourront utiliser comme document de référence et calendrier. J espère qu il sera à la fois informatif et utile. What is ITAC? ITAC is the Government of Canada s integrated centre of excellence for terrorism threat analysis. It produces integrated, comprehensive, and timely assessments on terrorism threats to Canada and Canadian interests, at home and abroad. ITAC is a resource of the Canadian security and intelligence community, staffed by representatives of federal government ministries and agencies. ITAC s assessments advise of potential terrorist threats so that steps can be taken to prevent or mitigate these threats. Qu est-ce que le CIET? Le CIET est le centre intégré par excellence du gouvernement pour ce qui est de l analyse des menaces terroristes. Il produit en temps opportun des évaluations intégrées et exhaustives sur les menaces terroristes qui pèsent sur le Canada et les intérêts canadiens au pays et à l étranger. Le CIET est une ressource de l'appareil de renseignement et de sécurité du Canada. Son personnel est composé de représentants de différents ministères et organismes gouvernementaux. Les autorités consultent ces évaluations pour prendre des mesures visant à supprimer ou à atténuer les menaces terroristes Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

4 Partnerships Given the global nature of terrorism, only by pooling resources and through partnerships can the security of Canadians and Canadian interests abroad be enhanced. ITAC s domestic and international partnerships are pivotal to delivering its mandate. ITAC values the collaboration we have had with our partners to counter terrorist threats over the past 10 years and will continue to work with them in the future. As a centre of excellence, ITAC prides itself on maintaining and improving the integrity as well as the vitality of its long-standing international partnerships. ITAC s information-sharing and collaborative international effort is primarily with its foreign fusion centre counterparts in the 5 Eyes community. These include the National Counterterrorism Center in the United States, the Joint Terrorism Analysis Centre in Britain, the National Threat Assessment Centre in Australia and the Combined Threat Assessment Group in New Zealand. This is a partnership that ITAC holds in high regard. However, we recognize that there is also value in broadening ITAC s international partnership base with well-established fusion centres in other parts of the world in order to counter the terrorist threat. Partenariats Compte tenu de la nature internationale du terrorisme, l amélioration de la sécurité des Canadiens et des intérêts du Canada à l étranger devra passer par la mise en commun des ressources et l établissement de partenariats. Sans partenariats, le CIET ne pourrait accomplir son mandat. Depuis sa création, le CIET accorde une grande valeur à la collaboration et souhaite poursuivre sur cette voie pour contrer les futures menaces terroristes. À titre de centre d excellence, le CIET est fier de maintenir et d améliorer l intégrité et le dynamisme de ses partenariats internationaux de longue date. Il échange des informations et collabore principalement avec ses homologues des cinq alliés habituels, c est-à-dire le National Counterterrorism Center (États-Unis), le Joint Terrorism Analysis Centre (Grande-Bretagne), le National Threat Assessment Centre (Australie) et le Combined Threat Assessment Group (Nouvelle-Zélande). Le CIET accorde une grande valeur à ces relations. Cela dit, il reconnaît aussi l importance d accroître le nombre de ses collaborateurs à l étranger et de conclure des partenariats avec d autres centres intégrés bien établis pour contrer la menace terroriste Counter Terrorism Agenda 2014 Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

5 Terrorism and the threat to Canada Al Qaeda (AQ) and its affiliates remain the leading terrorist threat to Canada, which continues to be identified as a legitimate target by international Islamist terrorist organizations and their sympathizers. AQ will thus continue to pose a direct threat to Canada for the foreseeable future. Two significant developments have made this threat more complex: first, various regionally-based Islamist terror groups have sworn loyalty to AQ, adopted its ideology of global jihad and developed a capacity to provide training, guidance, and support for attacks in the West; and second, AQ s message of violent jihad has resonated among some individuals as reflected in the home-grown violent extremist phenomenon. Trending tactics Recent AQ-inspired attacks in other Western countries both successful and unsuccessful have been carried out either by lone actors or small cells, and have featured small arms, bladed-weapons, or rudimentary improvised explosive devices (IED) against soft targets. Active shooter attacks have been successfully staged in Europe and the USA; they are unpredictable and evolve quickly. Bladed-weapon attacks, such as those that occurred in London and Paris in May 2013, require little preparation and may occur with little or no warning. IED attacks, such as the April, 2013 Boston Marathon bombings, demonstrate that self-directed individuals with limited formal training are capable of researching and carrying out terrorist attacks. Le terrorisme et la menace qu il représente pour le Canada Al-Qaïda et les groupes qui y sont affiliés demeurent la principale menace terroriste pour le Canada, qui est toujours considéré comme une cible légitime par les organisations terroristes islamistes internationales et leurs sympathisants. Al-Qaïda continuera donc de faire peser une menace directe sur le Canada dans un avenir prévisible. Deux éléments importants rendent cette menace plus complexe : premièrement, divers groupes terroristes islamistes ayant des assises dans des régions précises ont juré loyauté à al-qaïda, ont adopté son idéologie du djihad mondial et se sont dotés de moyens d offrir un entraînement, des conseils et un appui en vue de la perpétration d attentats en Occident; deuxièmement, certains individus sont d accord avec le message de djihad violent d al-qaïda comme en témoigne le phénomène de l extrémisme violent d origine intérieure. Tendances des méthodes Les attentats inspirés par al-qaïda commis récemment dans d autres pays occidentaux, qu ils aient été réussis ou non, ont été perpétrés soit par des individus agissant seuls, soit par un petit nombre de personnes. Ils sont caractérisés par l emploi d armes légères, d armes blanches ou d'engins explosifs improvisés rudimentaires contre des cibles faciles. Des tireurs ont frappé en Europe et aux États-Unis, mais ce type d attentat est imprévisible et évolue rapidement. Les attaques à l arme blanche comme celles qui ont été commises à Londres et à Paris en mai 2013 exigent très peu de préparation et peuvent se produire sans avertissement ou presque. Les attentats commis au moyen d'engins explosifs improvisés, comme celui d avril 2013 contre le marathon de Boston, montrent que des individus autonomes et peu entraînés sont capables de faire les recherches nécessaires et de perpétrer des attentats terroristes Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

6 Close to home Canada is at risk from potential domestic, AQ-inspired Islamist extremists acting in small cells or as lone actors who can carry out simple, small-scale attacks. Two recent high-profile terrorist plots were disrupted by the Royal Canadian Mounted Police (RCMP): in April 2013, the VIA rail plot, and in July 2013, the British Columbia Legislature bomb plot. Both demonstrate that AQ s strategic goal of inspiring Western-based individuals to target Western homelands is translating into a threat to Canada. Foreign fighters In the past year, a growing number of individuals from Western countries have been drawn to areas of conflict around the world, effectively becoming involved in terrorist-related activities. Foreign fighters are generally motivated by a belief that a conflict is morally or religiously justified. Often, they have a family or ethnic tie to the conflict zone. In some cases, foreign fighters are spotted by a local recruiter and travel facilitator who encourages them to accept a radical and violent interpretation of Islam. In other cases the foreign fighter is a self-starter, taking advantage of the vast amount of propaganda and travel facilitation material available online. Canada has not escaped this trend. For example, in September 2013, Somaliborn Ali Mohammed Dirie, who served two years in prison for his role in the plot to blow up Parliament and other Canadian landmarks in 2006 as a member of the Toronto 18, is believed to have died while fighting alongside AQ-affiliated rebels in Syria. In January 2013, two Canadian extremists, Xristos Katsiroubas and Ali Medlej, died while participating in a terrorist attack on an Algerian gas facility at In-Amenas. Given the experiences and activities of foreign fighters abroad, coupled with their familiarity with local conditions at home, foreign fighters present a multifaceted threat if they return. The activity overseas may allow them to develop military skills with small arms, explosives, tactics and operational planning. Returning foreign fighters may also serve as an appealing role model to others who might seek to emulate them, thus aiding in recruitment. Près de chez nous D éventuels extrémistes islamistes canadiens inspirés par al-qaïda, agissant seuls ou en cellules, pourraient commettre des attentats simples, de petite envergure au Canada. La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) a récemment déjoué deux complots terroristes dont on a beaucoup parlé : le projet d attentat contre Via Rail en avril 2013 et le projet d attentat à la bombe contre le parlement de la Colombie-Britannique en juillet Ces deux incidents montrent bien qu un des objectifs stratégiques d al-qaïda est d inciter des gens en Occident à prendre leur propre pays pour cible et que cet objectif représente une menace pour le Canada. Combattants étrangers Au cours de la dernière année, un nombre croissant de ressortissants de pays occidentaux ont été attirés vers des zones de conflit un peu partout dans le monde, où ils ont participé concrètement à des activités liées au terrorisme. Les combattants étrangers sont généralement motivés par la conviction qu un conflit est justifié sur le plan moral ou religieux. Souvent, ils ont des liens familiaux ou ethniques avec la zone de conflit. Certains sont repérés par un recruteur local avant qu un facilitateur de déplacements les encourage à adopter une interprétation radicale et violente de l islam. D autres prennent les devants, après avoir consulté la grande quantité de documents de propagande et de facilitation des déplacements qui sont disponibles en ligne. Le Canada n échappe pas à cette tendance. Ainsi, Ali Mohammed Dirie, Canadien d origine somalienne ayant purgé une peine de deux ans de prison pour avoir pris part au complot visant à faire sauter le Parlement et d autres sites canadiens importants en 2006 à titre de membre du groupe des 18 de Toronto, serait mort au combat aux côtés de rebelles affiliés à al-qaïda en Syrie en septembre Xristos Katsiroubas et Ali Medlej, deux extrémistes canadiens, ont trouvé la mort dans l attaque terroriste contre un complexe gazier algérien à In Amenas à laquelle ils ont participé en janvier Étant donné les activités qu ils mènent à l étranger, l expérience qu ils y acquièrent et leur parfaite connaissance des conditions locales dans leur pays d origine, les combattants étrangers représentent une menace multiforme s ils rentrent chez eux. Les activités menées à l extérieur du pays peuvent leur permettre d acquérir des aptitudes militaires comme le maniement des armes légères et des explosifs, la tactique et la planification opérationnelle. Un combattant étranger qui rentre chez lui peut être un modèle attirant pour d autres qui pourraient vouloir l imiter, facilitant ainsi le recrutement Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

7 Global regional threats This section provides a glance into the terrorist threat environment in four key regions: the Middle East, Afghanistan/Pakistan, North and East Africa, and Europe. Middle East Syria has become a major theatre of operations for terrorists. Some estimates place the number of foreigners in jihadist groups in Syria at more than 6,000. A major concern is the increasing trend of the movement of AQ fighters from the Afghanistan/Pakistan region to Syria. AQ fighters have become very much involved in the Syrian war, hoping to assist in the overthrow of Bashar al-assad's regime and replace it with an extremist militant Sunni alternative. The Jabhat al Nusra (JN) is a Syrian group whose fighters have gained a reputation as some of the most effective in the opposition. The group has adopted terrorist tactics and ideology to fight the civil war and has become a recognized AQ affiliate. The recentlyformed umbrella group Islamic State in Iraq and Syria (ISIS), is even more extreme than the JN and, in Syria, has managed to merge some local Syrian fighters with others who have come from countries such as Chechnya, Pakistan, Egypt and the West, as well as fighters from Al Qaeda in Iraq (AQI), the Sunni insurgent group that rose to prominence in the fight against American occupation in the years following the 2003 invasion. Ties between some extremist groups demonstrate how the conflict in Syria is increasing the terrorist threat globally. While extremist groups active in Syria pose the greatest terrorism threat in the Middle East, they are not by any means the only threat. AQ affiliates active in Lebanon, Iraq and Yemen as well as the Shi a militant group Hizballah continue to pose a threat to both regional stability and as groups that attract fighters interested in gaining experience. Menaces provenant de diverses régions du monde La présente section contient un aperçu du contexte de la menace terroriste dans quatre régions importantes : le Moyen-Orient, l Afghanistan et le Pakistan, l Afrique du Nord et de l Est, et l Europe. Moyen-Orient La Syrie est devenue un important théâtre d opérations pour les terroristes. Selon certaines estimations, il y aurait plus de étrangers parmi les groupes djihadistes actifs en Syrie. La tendance croissante des combattants d al-qaïda à quitter l Afghanistan et le Pakistan pour se diriger vers la Syrie inquiète énormément. Les combattants d al-qaïda sont devenus très impliqués dans la guerre en Syrie, espérant aider à renverser le régime de Bachar el-assad et le remplacer par une administration extrémiste sunnite militante. TURKEY TURQUIE LEBANON LIBAN Red Sea Mer Rouge SYRIA SYRIE ISRAEL ISRAËL SAUDI ARABIA ARABIE SAOUDITE YEMEN YÉMEN Arabian Sea Mer d Arabie Le Front al-nusra est un groupe syrien dont les combattants ont acquis la réputation d être parmi les plus efficaces de l opposition. Il emploie une idéologie et des tactiques terroristes dans la guerre civile et est maintenant reconnu en tant que groupe affilié à al-qaïda. L État islamique en Irak et en Syrie (EIIS), groupe de coordination récemment formé, est encore plus extrémiste que le Front al-nusra. En Syrie, il a réussi à regrouper certains combattants locaux avec d autres venus de pays comme la Tchétchénie, le Pakistan et l Égypte, voire même de l Occident, ainsi qu avec des combattants d al-qaïda en Irak, groupe de rebelles sunnites rendu célèbre grâce à sa lutte contre l occupation américaine au cours des années qui ont suivi l invasion de 2003 a rendu célèbre. Les liens entre certains groupes extrémistes montrent à quel point le conflit en Syrie accroît la menace terroriste à l échelle mondiale. Les groupes extrémistes qui se battent en Syrie représentent la plus grande menace terroriste au Moyen Orient, mais ils sont loin d être la seule. Des groupes affiliés à al-qaïda actifs au Liban, en Irak et au Yémen ainsi que le groupe militant chiite Hezbollah continuent de faire peser une menace sur la stabilité de la région et d attirer des combattants intéressés à acquérir de l expérience. IRAQ IRAK IRAN OMAN Photo Source: Mac Design Studio Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

8 Afghanistan/Pakistan As Afghanistan readies itself for transition leading to the 2014 drawdown of Coalition forces, the possibility exists that certain areas of Afghanistan will revert to safe havens for terrorist groups. Although the terrorist threat in Afghanistan will remain largely regionally focused, a threat to the West and Canada could potentially emerge from those safe havens. The impact, however, from a steady flow of foreign fighters out of the Afghanistan-Pakistan region, specifically the loss of experienced AQ individuals to the Syrian civil war has, when added to other factors, contributed to a significant disruption of AQ in Pakistan s capacity to conduct terror operations. The consistent threat from terrorism in Pakistan is a concern that has existed for years. In 2013, the most active terrorist threat in Pakistan came from Tehrik-e Taliban Pakistan (TTP). Terrorist violence in Pakistan affects many of its major cities and is an increasing year-on-year trend. For example, according to partial data in open sources, there have been over 4,000 terrorism-related fatalities in 2013, including over 2,300 civilians. Although terrorism in Pakistan is not a direct threat to the State, it is exhibiting a greater capacity to destabilise the processes of democracy. Most TTP attacks have been against Pakistani interests but the possibility of targeted attacks against Western interests in Pakistan remains. TTP has expressed aspirations to conduct an attack outside of Pakistan, but has not been linked to any substantial attack or attempted attack since the failed Times Square bombing in May Afghanistan et Pakistan Comme l Afghanistan se prépare au départ définitif des forces de la coalition en 2014, il est possible que certains secteurs de son territoire recommencent à servir de repaires à des groupes terroristes. La menace terroriste en Afghanistan restera dans une large mesure axée sur la région, mais une menace pour l Occident et le Canada pourrait éventuellement voir le jour dans ces repaires. Les répercussions du flot continu des combattants étrangers qui quittent l Afghanistan et le TURKMENISTAN TURKMÉNISTAN IRAN AFGHANISTAN Arabian Sea Mer d Arabie TAJIKISTAN TADJIKISTAN PAKISTAN INDIA INDE Pakistan, plus précisément la perte de membres expérimentés d al-qaïda au profit de la guerre civile en Syrie, ajoutées à d autres facteurs, ont toutefois contribué à réduire considérablement la capacité d al-qaïda au Pakistan de mener des opérations terroristes. Au Pakistan, la menace constante que représente le terrorisme est un sujet de préoccupation depuis des années. En 2013, le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP) a été le groupe terroriste le plus actif dans ce pays. La violence terroriste touche bon nombre des grandes villes du Pakistan et augmente d une année à l autre. Par exemple, selon des données partielles tirées de sources ouvertes, le terrorisme aurait fait plus de morts en 2013, dont plus de civils. Le terrorisme ne représente pas une menace directe pour l État pakistanais, mais il se révèle de plus en plus capable de déstabiliser les processus démocratiques. Si la plupart des attentats perpétrés par le TTP visaient des intérêts pakistanais, il est toujours possible que des attentats ciblés dirigés contre des intérêts occidentaux soient commis. Le TTP a dit aspirer à perpétrer des attentats à l extérieur du Pakistan, mais il n a été associé à aucun attentat ou tentative d attentat important depuis l attentat à la bombe raté de Times Square en mai Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

9 North and East Africa The political, social and security situation in most North African countries has deteriorated since the start of the Arab Spring in December Egypt s democratically elected President Morsi was ousted from power by the Egyptian military, while in Tunisia, political paralysis has gripped the country since July 2013 over the murder of an opposition Member of Parliament and growing criticism of its government. In Libya, local militant groups take advantage of political and security instability to exercise control at the expense of a weakened central Libyan government. In Mali, tensions remain high despite the ongoing French and UN-led military intervention to rid northern Mali of the extremist threat and to restore Mali s democratic institutions. Extremist groups affiliated with AQ, such as AQ in the Islamic Maghreb (AQIM), al-murabitune, Ansar-al-Sharia in Tunisia (AaS-T), the emerging AQ in Egypt, and Nigeria s extremist groups Boko Haram (BH) and the Ansaru faction are taking advantage of the region's instability to expand their operations. The proliferation of extremist groups, coupled with their growing interconnectivity, and ongoing intent to attack western targets, is expanding the terrorism threat across the Region. In Eastern Africa, Al Shabaab (AS) remains the most prominent terrorist threat. The group, which maintains a core of highly-trained, dedicated fighters in Somalia, has reverted to a classic extremist strategy of carrying out regular asymmetric attacks against targets in the Somali government and its international supporters. In April 2013, the group carried out an attack on the Superior Court of Somalia, killing over 35 people and injuring dozens (one of the militants who carried out and was killed in the attack is believed to be twenty-five year old Canadian citizen Mahad Ali Dhorre). More recently, AS extremists launched an attack on the Westgate Mall in Nairobi, Kenya, that killed 67 people and injured dozens more. Two Canadians were killed in the attack. Afrique du Nord et de l Est Dans la plupart des pays d Afrique du Nord, la situation s est détériorée sur les plans politique, social et sécuritaire depuis le début du printemps arabe en décembre Atlantic Ocean MOROCCO Océan MAROC Atlantique MAURITANIA MAURITANIE ALGERIA ALGÉRIE MALI TUNISIA TUNISIE Mediterranean Sea Mer Méditerranée LIBYA LIBYE EGYPT ÉGYPTE SUDAN SOUDAN TURKEY TURQUIE SOUTH SUDAN SOUDAN DU SUD SYRIA SYRIE IRAQ IRAK SAUDI ARABIA ARABIE SAOUDITE SOMALIA SOMALIE Le président démocratiquement élu de l Égypte, Mohamed Morsi, a été évincé du pouvoir par l armée égyptienne, tandis que la Tunisie est paralysée politiquement depuis l assassinat d un député de l opposition en juillet 2013 et que son gouvernement fait l objet de critiques croissantes. En Libye, des groupes militants locaux profitent de l instabilité politique et sécuritaire pour exercer une influence au détriment du gouvernement central affaibli. Au Mali, les tensions restent élevées malgré l intervention militaire française, sous l égide de l ONU, visant à débarrasser le nord du pays de la menace extrémiste et à rétablir les institutions démocratiques maliennes. Des groupes extrémistes affiliés à al-qaïda, comme al-qaïda au Maghreb islamique (AQMI), al-murabitun, Ansar al-charia en Tunisie, le mouvement naissant d al-qaïda en Égypte ainsi que les groupes extrémistes nigérians Boko Haram et sa faction Ansaru profitent de l instabilité dans la région pour étendre leurs opérations. La prolifération des groupes extrémistes, conjuguée à leur interconnectivité croissante et à leur intention constante d attaquer des cibles occidentales, accroissent la menace terroriste dans toute la région. En Afrique de l Est, al-chabaab continue de représenter la menace terroriste la plus importante. Le groupe, qui peut toujours compter sur un noyau de combattants dévoués et bien entraînés en Somalie, est revenu à la stratégie extrémiste classique consistant à perpétrer régulièrement des attentats asymétriques contre des cibles appartenant au gouvernement de Somalie et à ses alliés internationaux. En avril 2013, il a attaqué la Cour suprême de Somalie, faisant plus de 35 morts et des dizaines de blessés (un des militants qui a perpétré cet attentat et qui y a trouvé la mort aurait été le Canadien Mahad Ali Dhorre, âgé de 25 ans.) Plus récemment, des extrémistes d al-chabaab ont attaqué le centre commercial Westgate de Nairobi, au Kenya, faisant 67 morts et des dizaines de blessés. Deux Canadiens ont perdu la vie dans cette attaque. IRAN Arabian Sea Mer d Arabie Photo Source: Paul Katzenberger Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

10 Europe The terrorism threat to Europe remains diverse and varies from country to country, with structured groups and networks as well as potential lone actors. As seen elsewhere in the world, the Internet remains a key facilitator of terrorism-related activities. Individuals who have adopted an extremist belief system, including the willingness to use, support or facilitate violence to advance those beliefs, pose the most serious terrorist threat. This is particularly true of Islamist extremists who are inspired by AQ s global jihad ideology. Conflicts in countries such as Syria, Mali, Somalia and Libya continue to attract European residents who are intent on traveling abroad to these jihadist zones in order to participate in terrorist-related activities. European officials have warned that the influx of Europeans to Syria is increasing the threat of future terrorist attacks in Europe. Meanwhile, Hizballah was responsible in 2012 for a bus bombing in Burgas, Bulgaria, and a suspected plot in Cyprus. Other violent extremist ideologies still constitute significant threats for attacks and politically motivated violence in Europe, including the following: right-wing extremism, particularly in Central and Eastern Europe (i.e. Germany, Hungary, Poland, and Russia); left-wing extremism, notably in parts of Southern Europe (i.e. Greece, Italy, Spain, and Turkey); and separatist nationalist extremism, especially in Turkey, France, Spain, and Northern Ireland. Europe En Europe, la menace terroriste demeure diversifiée et varie d un pays à un autre : on y trouve des groupes et des réseaux structurés ainsi que d éventuelles personnes agissant seules. Comme ailleurs dans le monde, Internet reste un important facilitateur d activités liées au terrorisme. Les individus qui ICELAND ISLANDE North Atlantic Ocean Océan Atlantique Nord UNITED KINGDOM ROYAUME UNI IRELAND IRLANDE FRANCE SPAIN ESPAGNE PORTUGAL NORWAY NORVÈGE DENMARK DANEMARK GERMANY ALLEMAGNE ITALY ITALIE SWEDEN SUÈDE FINLAND FINLANDE BELARUS BIÉLORUSSIE POLAND POLOGNE UKRAINE Mediterranean Sea Mer Méditerranée ROMANIA ROUMANIE Black Sea Mer Noire TURKEY TURQUIE RUSSIA RUSSIE Syria Syrie adoptent des croyances extrémistes, y compris la propension à utiliser, à soutenir et à faciliter la violence pour défendre ces doctrines, sont ceux qui représentent la menace terroriste la plus grave. C est particulièrement vrai des extrémistes islamistes qui sont inspirés par l idéologie du djihad mondial d al-qaïda. Les conflits dans des pays comme la Syrie, le Mali, la Somalie et la Libye continuent d attirer des résidents européens déterminés à se rendre dans ces zones djihadistes afin de participer à des activités liées au terrorisme. Les autorités européennes ont prévenu que l afflux d Européens en Syrie augmente le risque d attentats terroristes futurs en Europe. Dans l intervalle, le Hezbollah a été responsable en 2012 d un attentat à la bombe contre un autobus à Burgas, en Bulgarie, et d un présumé complot à Chypre. D autres idéologies extrémistes violentes représentent toujours d importantes menaces d attentats et d actes de violence à caractère politique en Europe, dont les suivantes : l extrémisme de droite, particulièrement en Europe centrale et en Europe de l Est (c.-à-d. en Allemagne, en Hongrie, en Pologne et en Russie); l extrémisme de gauche, notamment dans le sud de l Europe (c.-à-d. en Grèce, en Italie, en Espagne et en Turquie); l extrémisme nationaliste séparatiste, surtout en Turquie, en France, en Espagne et en Irlande du Nord Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

11 Reference Documents Listed Terrorist Entities The Anti-terrorism Act created Part II.1 of the Criminal Code to deal specifically with terrorism offences. Section of the Criminal Code provides measures for the Government of Canada to create a list of entities that: have knowingly carried out, attempted to carry out, participated in, or facilitated a terrorist activity; or knowingly acted on behalf of, at the direction of, or in association with an entity that has knowingly carried out, attempted to carry out, participated in or facilitated a terrorist activity The listing of an entity identifies it as being associated with terrorism and carries legal consequences, which may involve freezing of assets and seizure of property. By publically identifying the entity as being associated with terrorism, the listing process aims to deny terrorists the ability to improve their capabilities. Regardless of whether or not a terrorist group is listed, Canada s Anti-terrorism Act defines and criminalizes terrorist activities, and makes it a crime to knowingly participate in or to contribute to the activities of a terrorist group, to carry out of any terrorist activity, or to finance terrorism. Currently, there are 48 listed entities that have either knowingly engaged in or facilitated terrorism. In November 2013, Canada listed Jabhat Al-Nusra and al- Muwaqi un Bil Dima as terrorist groups under the Criminal Code. In May 2013, Canada also added the Haqqani Network and the Taliban to its list of terrorist organizations. Other recent listings include Al Qaeda in Iraq (AQI), added in August 2012, and the Qods Force of the Islamic Revolutionary Guard Corps (IRGC), added in December 2012 for arming the Taliban, Hamas and others. The only group Canada has recently delisted was the Mujahedin-e Khalq in December Documents de référence Liste des entités terroristes La Loi antiterroriste a donné lieu à l élaboration de la partie II.1 du Code criminel, qui traite précisément des infractions liées au terrorisme. L article du Code criminel énonce les mesures à prendre par le gouvernement du Canada pour établir une liste des entités terroristes qui : sciemment, se sont livrées ou ont tenté de se livrer à une activité terroriste, y ont participé ou l ont facilitée; sciemment, ont agi au nom d une entité qui, sciemment, s est livrée ou a tenté de se livrer à une activité terroriste, y a participé ou l a facilitée. L inscription d une entité signifie que cette organisation est liée au terrorisme et qu elle doit subir des conséquences juridiques comme la saisie de ses biens et le gel de ses avoirs. En rendant public le lien d une entité avec le terrorisme, la liste vise à empêcher les terroristes d accroître leurs moyens. Qu une organisation terroriste soit inscrite ou non, la Loi antiterroriste définit les activités terroristes et les criminalise, c est-à-dire qu en vertu de cette loi, participer ou contribuer sciemment aux activités d une organisation terroriste, mener des activités terroristes ou financier le terrorisme constituent un crime. À l heure actuelle, 48 entités qui se sont livrées sciemment à une activité terroriste ou l ont facilitée sont inscrites sur la liste. En Novembre 2013, le gouvernement du Canada a inscrit les groupes Jabhat al Nusra et al-muwaqi'un Bil Dima sur la liste des entités terroristes, en vertu du Code criminel. En mai 2013, le Canada a aussi ajouté le réseau Haqqani et les talibans à la liste. Al-Qaïda en Irak (AQI) (août 2012) a aussi été ajouté récemment, en plus de la Brigade al-qods des Gardiens de la révolution islamique (GRI) (décembre 2012), qui a armé les talibans, le Hamas et d autres groupes. Seuls les Moudjahidin du peuple ont récemment été retirés de la liste (décembre 2012). Additional profiles of the currently listed entities or information about the Vous trouverez une description des entités actuellement inscrites ainsi que de process by which the Government of Canada lists them is available on the Public l information supplémentaire sur l établissement de la liste par le gouvernement Safety Canada web site under Listed Terrorist Entities. du Canada sur le site Web de Sécurité publique Canada, sous «Entités terroristes inscrites» Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

12 Currently listed entities 1. Abu Nidal Organization (ANO) 2. Abu Sayyaf Group (ASG) 3. Al Jihad (AJ) 4. Al-Muwaqi'un Bil Dima 5. Al Qaeda 6. Al Qaeda in Iraq (AQI) 7. Al Qaeda in the Arabian Peninsula (AQAP) 8. Al Qaeda in the Islamic Maghreb (AQIM) 9. Al Shabaab (AS) 10. Al-Aqsa Martyrs' Brigade (AAMB) 11. Al-Gama'a al-islamiyya (AGAI) 12. Al-Ittihad Al-Islam (AIAI) 13. Ansar al-islam (AI) 14. Armed Islamic Group (GIA) 15. Asbat Al-Ansar (AAA) (The League of Partisans) 16. Aum Shinrikyo (AUM) 17. Autodefensas Unidas de Colombia (AUC) 18. Babbar Khalsa International (BKI) 19. Ejército de Liberación Nacional (ELN) 20. Euskadi Ta Askatasuna (ETA) 21. Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia (FARC) 22. Gulbuddin Hekmatyar 23. Hamas (Harakat Al-Muqawama Al-Islamiya) (Islamic Resistance Movement) (HQN) 24. Haqqani Network 25. Harakat ul-mudjahidin (HuM) 26. Gulbuddin Hekmatyar's Faction of the Hezb-e Islami, Hezb-e Islami Gulbuddin (HIG) 27. Hizballah 28. International Sikh Youth Federation (ISYF) 29. Islamic Army of Aden (IAA) 30. Islamic Movement of Uzbekistan (IMU) 31. Islamic Revolutionary Guard Corps' Qods Force 32. Jabhat Al-Nusra (JN) 33. Jaish-e-Mohammed (JeM) 34. Jemaah Islamiyyah (JI) 35. Kahane Chai (KACH) 36. Kurdistan Workers Party (PKK) 37. Lashkar-e-Jhangvi (LJ) 38. Lashkar-e-Tayyiba (LeT) 39. Liberation Tigers of Tamil Eelam (LTTE) 40. Palestine Liberation Front (PLF) 41. Palestinian Islamic Jihad (PIJ) 42. Popular Front for the Liberation of Palestine - General Command (PFLP-GC) 43. Popular Front for the Liberation of Palestine (PFLP) 44. Sendero Luminoso (SL) 45. Taliban 46. Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP) 47. Vanguards of Conquest (VOC) 48. World Tamil Movement (WTM) Liste des entités terroristes 1. Organisation Abou Nidal (OAN) 2. Groupe Abou Sayyaf (GAS) 3. Al-Jihad (AJ) 4. Al-Muwaqi'un Bil Dima 5. Al-Qaïda (AQ) 6. Al-Qaïda en Iraq (AQI) 7. Al-Qaïda dans la péninsule Arabique (AQPA) 8. Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) 9. Al-Chabaab 10. La Brigade des martyrs d al-aqsa (BMAA) 11. Al-Jamaa al-islamiya (AJAI) 12. Al-Ittihad al-islam (AIAI) 13. Ansar al-islam (AI) 14. Groupe islamique armé (GIA) 15. Asbat Al-Ansar (AAA) («La Ligue des partisans») 16. Aum Shinrikyo (Aum) 17. Autodefensas Unidas de Colombia (AUC) 18. Babbar Khalsa International (BKI) 19. Ejército de Liberación Nacional (ELN) 20. Euskadi Ta Askatasuna (ETA) 21. Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia (FARC) 22. Gulbuddin Hekmatyar 23. Hamas (Harakat Al-Muqawama Al-Islamiya) («Mouvement de résistance islamique») 24. Réseau Haqqani 25. Harakat ul-mudjahidin (HuM) 26. Faction de Gulbuddin Hekmatyar du groupe Hezb-e-Islami, Hezb-e-Islami Gulbuddin (HIG) 27. Hezbollah 28. La Fédération internationale de la jeunesse sikh (ISYF) 29. Armée islamique d Aden (AIA) 30. Mouvement islamique d Ouzbékistan (MIO) 31. Brigade al-qods des Gardiens de la révolution islamique 32. Jabhat Al-Nusra (JN) 33. Jaish-e-Mohammed (JeM) 34. Jemaah Islamiyah (JI) 35. Kahane Chai (KACH) 36. Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) 37. Lashkar-e-Jhangvi (LJ) 38. Lashkar-e-Taiba (LeT) 39. Les Tigres libérateurs de l Eelam tamoul (TLET) 40. Front de libération de la Palestine (FLP) 41. Jihad islamique palestinien (JIP) 42. Front populaire de libération de la Palestine Commandement général (FPLP-CG) 43. Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) 44. Sendero Luminoso (SL) 45. Les talibans 46. Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP) 47. Avant-garde de la conquête (AGC) 48. Association mondiale tamoule (AMT) Counter terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

13 Notable terrorist, or alleged terrorist incidents involving or impacting Canadians From January 1st to December 31st, 1982 Turkish Military Attaché assassinated Turkish Military Attaché assassinated: In August, 1982, the Turkish Military Attaché in Ottawa was assassinated in the morning on his way to work. A lone gunman approached him while stopped at a red light and shot the victim numerous From January 1st to December 31st, 1985 Air India Flight 182 On June 23, 1985, a bomb planted on Air India Flight 182 en route from Canada to India exploded off the coast of Ireland, killing all 329 people on board, including 280 Canadians. An hour prior to the explosion, another bomb had exploded at Tokyo s Narita Airport, killing two and injuring four airport workers. That bomb had been placed in a bag checked in Vancouver, B.C., onto a Canadian Pacific aircraft. In 1991, Canadian Inderjit Singh Reyat received a ten-year sentence after 1982 times. The Justice Commandos for the Armenian Genocide claimed responsibility. Bombing of Litton Industries In October, 1982, members of Direct Action bombed a 1985 being convicted of two counts of manslaughter and four explosives charges relating to the Narita Airport bombing. On October 27, 2000, 15 years after the bombings, two Canadian Sikh suspects from British Columbia, Ripudaman Singh Malik and Ajaib Singh Bagri, were charged with conspiracy to murder in connection to both incidents. In June, 2001, Reyat was also tried in relation to the bombing of Air India Litton Industries factory in Toronto, which produced parts for the guidance system of US cruise missiles. The bombing caused extensive damage to the plant and resulted in ten injuries. Flight 182 and on February 10, 2003, he pleaded guilty to a new indictment charging him with manslaughter in aiding and abetting in the construction of the explosive device, which brought down the aircraft. He was sentenced to five years in jail. On March 16, 2005, after almost two years of proceedings, Malik and Bagri were acquitted of all charges related to both tragic incidents. Actes terroristes ou actes terroristes présumés d'importance impliquant ou touchant des Canadiens Du 1er janvier au 31 décembre 1985 Assassinat de l attaché militaire de la Turquie En août 1982, l attaché militaire de la Turquie à Ottawa a été assassiné un matin, alors qu il se rendait au travail. Un homme armé a profité d un arrêt de l attaché à un feu rouge pour s approcher et l abattre de plusieurs coups de feu. Le Commando des Du 1er janivier au 31 décembre 1985 Vol 182 d Air India Le 23 juin 1985, une bombe dissimulée à bord du vol 182 d Air India, en partance du Canada vers l Inde, a explosé au large de l Irlande. L explosion a tué les 329 personnes qui se trouvaient à bord de l appareil, dont 280 Canadiens. Une heure avant cette explosion, une autre bombe avait explosé à l aéroport de Narita, à Tokyo, tuant deux employés de l aéroport et en blessant quatre autres. L engin avait été dissimulé dans un bagage enregistré à Vancouver, en Colombie Britannique, et placé à bord d un appareil des Lignes aériennes Canadien Pacifique. En 1991, le 1982 justiciers du génocide arménien a revendiqué le meurtre. Attentat à la bombe contre Litton Industries En octobre 1982, des membres d Action directe ont perpétré un 1985 Canadien Inderjit Singh Reyat a été condamné à dix ans de prison après avoir été reconnu coupable de deux chefs d accusation d homicide involontaire et de quatre chefs d accusation liés aux explosifs relativement à l attentat contre l aéroport de Narita. Le 27 octobre 2000, 15 ans après les attentats à la bombe, deux sikhs canadiens de Colombie-Britannique, Ripudaman Singh Malik et Ajaib Singh Bagri, ont été accusés de complot en vue de commettre un meurtre relativement aux deux incidents. attentat à la bombe contre une usine de Litton Industries à Toronto. L usine fabriquait des pièces pour le système de guidage de missiles de croisière utilisés par les États-Unis. L explosion a causé d importants dégâts et a fait dix blessés. En juin 2001, Reyat a également été jugé à l égard de l attentat à la bombe contre le vol 182 d Air India. Le 10 février 2003, il a plaidé coupable à un nouveau chef d accusation d homicide involontaire pour sa complicité dans la fabrication de l engin explosif qui a détruit l avion. Il a été condamné à cinq ans de prison. Le 16 mars 2005, après près de deux ans d instance, Malik et Bagri ont été acquittés de toutes les accusations portées contre eux concernant les deux incidents tragiques Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

14 From January 1st to December 31st, 1985 Hijacking of Egypt Air Flight 648 Hijacking of Egypt Air Flight 648: In November, 1985, a trio of armed men hijacked an Egypt Air flight while en route to Cairo. Two Canadians died during a rescue operation mounted by Egyptian commandos. Armenian Revolutionary Army attack against the Turkish Embassy In March, 1985, the Turkish Embassy in Ottawa was stormed by three members of the Armenian Revolutionary 1985 Army, a terrorist group intent on avenging the 1915 Armenian genocide. During the attack, several hostages were taken and the Ambassador was injured as he escaped via a second storey window. A security guard was killed during the takeover. Assassination Attempt In May, 1986, a car carrying four people, including a visiting cabinet minister from the Indian province of Punjab, was forced to stop when a vehicle pulled in front of it outside Gold River, British Columbia. Four men smashed the car windows and then fired five shots, two of which hit the minister. The minister recovered from his wounds before returning to India. Four Canadian Sikhs were convicted of the offence in February 1987 and were sentenced to 20 years in prison. Du 1 er janvier au 31 décembre Détournement du vol 648 d Egypt Air En novembre 1985, trois hommes armés ont détourné un avion d Egypt Air qui se dirigeait vers Le Caire. Deux Canadiens ont trouvé la mort pendant une opération de sauvetage organisée par des commandos égyptiens. Attaque de l ambassade de Turquie par l Armée révolutionnaire arménienne En mars 1985, l ambassade de Turquie à Ottawa a été prise d assaut par trois membres de l Armée révolutionnaire arménienne, un groupe terroriste mis sur pied en vue de venger le génocide arménien de Au cours de l assaut, les terroristes ont pris plusieurs personnes en otages, l ambassadeur s est blessé en s échappant par une fenêtre située au deuxième étage et un gardien de sécurité a été tué. Tentative d assassinat En mai 1986, à l extérieur de Gold River, en Colombie- Britannique, une voiture à bord de laquelle se trouvaient quatre personnes, dont un ministre de l État indien du Pendjab en visite au Canada, a été forcée de s'immobiliser lorsqu'un véhicule s'est arrêté devant eux. Quatre hommes ont alors fracassé les fenêtres de la voiture avant de tirer cinq coups de feu, dont deux ont atteint le ministre. Ce dernier s est remis de ses blessures avant de retourner en Inde. En février 1987, quatre sikhs canadiens ont été reconnus coupables du crime et ont été condamnés à 20 ans de prison. From January 1st to December 31st, 1988 Pan Am 103 Bombing On December 21, 1988, a bomb exploded on board Pan Am Flight 103, destroying the aircraft over the Scottish town of Lockerbie and killing 270 people, three of whom were Canadians. After a lengthy investigation, the British and US governments charged two Libyan men for the bombing. Libyan leader Muammar Gaddafi 1988 handed the two over to authorities to face trial in 1999, resulting in the conviction of Abdelbasset al- Megrahi, a Libyan intelligence officer. Al-Megrahi was found guilty of 270 counts of murder on January 31, 2001, and sentenced to life in prison. On August 24, 2009, he was granted a compassionate release by the Scottish government due to a terminal illness. In December 2003, Libya officially accepted responsibility for the Pan Am 103 bombing, and provided compensation to the families of the American victims in October Du 1 er janvier au 31 décembre 1988 Attentat à la bombe contre le vol 103 de la Pan Am Le 21 décembre 1988, une bombe a explosé à bord du vol 103 de la Pan Am et a détruit l appareil au-dessus de la ville écossaise de Lockerbie. L attentat a fait 270 morts, dont trois Canadiens. Après une longue enquête, les gouvernements du Royaume-Uni et des États Unis ont accusé deux Libyens d avoir commis 1988 l attentat. En 1999, le président libyen, Mouammar Kadhafi, a remis les deux hommes aux autorités pour qu ils soient jugés. Le procès s est soldé par la déclaration de culpabilité d Abdelbaset al-megrahi, un agent de renseignement libyen. Al Megrahi a été reconnu coupable de 270 chefs d accusation de meurtre le 31 janvier 2001 et condamné à la prison à vie. Le 24 août 2009, souffrant d une maladie en phase terminale, il a été remis en liberté pour des raisons de compassion par le gouvernement d Écosse. En décembre 2003, la Libye a endossé officiellement la responsabilité de l attentat à la bombe perpétré contre le vol 103 de la Pan Am et a dédommagé les familles des victimes américaines en octobre Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

15 From January 1st to December 31st, 1992, 1997, MEK Attack on the Iranian Embassy In April, 1992, the Iranian Embassy in Ottawa was stormed by a group of Iranian exiles linked to the Iraq-backed Mujahedin-e-Khalq (MEK) in retaliation for the Iranian air force attack on a MEK base. Several people were wounded and the Embassy was ransacked AHMED RESSAM... Canadian resident Ahmed Ressam, known as the Millennium Bomber, attempted to cross into the United 1997 Tourists attacked in Tel Aviv In 1997, a 32-year-old Hamas supporter from Nazareth drove his car into a group of 20 visiting tourists, injuring nine of them. The driver then exited his vehicle and stabbed a Toronto woman and her daughter, who were sitting at a sidewalk restaurant. States from British Columbia on a mission to blow up the Los Angeles airport in He is serving 37 years in a U.S. prison Du 1 er janvier au 31 décembre 1992, 1997, Attaque de l ambassade d Iran par les Moudjahidin du peuple En avril 1992, l ambassade d Iran à Ottawa a été prise d assaut par un groupe d exilés iraniens lié aux Moudjahidin du peuple (MEK) appuyés par l Irak. L attaque a été lancée en représailles à une frappe de l armée de l air iranienne contre une base des MEK. Plusieurs personnes ont été blessées et l ambassade a été saccagée AHMED RESSAM... Ahmed Ressam, résident du Canada connu comme le «poseur de bombe des fêtes du passage à l an 2000», a essayé d entrer 1997 Attentat contre des touristes à Tel Aviv En 1997, un partisan du Hamas âgé de 32 ans, originaire de Nazareth, a foncé avec sa voiture dans un groupe d une vingtaine de touristes, blessant neuf d entre eux, avant de sortir de son véhicule pour poignarder une femme de Toronto et sa fille, qui étaient assises à la terrasse d un restaurant au bord de la rue. aux États-Unis depuis la Colombie Britannique avec comme mission de faire sauter l aéroport de Los Angeles en Il purge une peine de 37 ans de prison aux États-Unis. From January 1st to December 31st, 2001 Multiple Attacks in the US On September 11, 2001, a group of AQ terrorists hijacked four airliners and crashed two of them into the World Trade Center in New York City. A third airliner crashed into the Pentagon, while the fourth plane was flown toward Washington, D.C., but crashed in a field near Shanksville in rural Pennsylvania Canadians were among thousands killed in the 9/11 attacks. Canadian Engineer killed in Kuwait In October, 2001, a Canadian engineer working for a US defence contractor was killed at a busy market when a man with a rifle stepped out of a car and opened fire. Source: Du 1er janvier au 31 décembre 2001 Multiples attentats aux États-Unis Le 11 septembre 2001, un groupe de terroristes d al-qaïda a détourné quatre avions de ligne. Les terroristes ont délibérément percuté les tours du World Trade Center, à New York, avec deux des appareils et le Pentagone avec un troisième. Ils ont dirigé le quatrième avion vers Washington, mais ce 2001 dernier s est écrasé dans un champ près de Shanksville, dans une région rurale de la Pennsylvanie. Ces attentats ont fait des milliers de morts, dont vingt quatre Canadiens. Assassinat d un ingénieur canadien au Koweït En octobre 2001, un ingénieur canadien qui travaillait pour un entrepreneur américain de la Défense, a été abattu dans un marché achalandé. Un homme armé d une carabine est sorti d une voiture et a ouvert le feu sur l'ingénieur Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

16 From January 1 st to December 31 st, Du 1 er janvier au 31 décembre AQ STATEMENT In November, 2002, AQ released a statement indicating its list of priority target countries which included Canada, due to Canada s participation in Afghanistan and its close relationship with the US. Mohammed Mansour Jabarah In 2002, Jabarah, a Kuwaiti-Canadian who plotted with AQ to attack American embassies in Singapore and Manila, pleaded guilty in the U.S.. He was sentenced to life in prison. Bali bombing On October 12, 2002, terrorists set off a series of bombs in Kuta and Jimbaran killing 202 people, including two Canadians. Various members of Jemaah Islamiyyah were convicted for the act which involved suicide bombers targeting foreigners in night clubs. COMMUNIQUÉ D'AL-QAÏDA En novembre 2002, al- Qaïda a publié dans un communiqué la liste des pays considérés comme des cibles prioritaires par l organisation. Le Canada figurait sur cette liste en raison de sa participation à la guerre en Afghanistan et de ses liens étroits avec les États Unis. Mohammed Mansour Jabarah En 2002, Jabarah, un Canadien d origine koweïtienne, qui planifiait avec al- Qaïda des attentats contre les ambassades des États-Unis à Singapour et à Manille, a plaidé coupable aux États-Unis. Il a été condamné à la prison à vie. Attentats à la bombe à Bali Le 12 octobre 2002, des terroristes ont fait détoner plusieurs engins explosifs à Kuta et à Jimbaran. Les explosions ont fait 202 morts, dont deux Canadiens. Plusieurs membres de la Jemaah Islamiyah ont été reconnus coupables de ces attentats commis par des kamikazes qui ont pris pour cible des étrangers dans des boîtes de nuit. From January 1 st to December 31 st, Du 1 er janvier au 31 décembre Suicide truck-bombing of UN Headquarters in Baghdad A truck bomb tore through United Nations headquarters in Baghdad in August, 2003, killing two Canadian aid workers and injuring two others. AQ Suicide Car-bombing in Saudi Arabia In November, 2003, a powerful AQ car bomb exploded in a residential complex in Riyadh, killing 17 and wounding 132, including seven Canadians. The terrorists, disguised as security forces, shot their way into the compound and then set off the bomb. Attentat suicide au camion piégé contre le quartier général des Nations Unies à Bagdad En août 2003, l explosion d un camion piégé a dévasté le quartier général des Nations Unies à Bagdad. L attentat a tué deux travailleurs humanitaires canadiens et en a blessé deux autres. Attentat suicide à la voiture piégée perpétré par Al- Qaïda en Arabie saoudite En novembre 2003, une voiture piégée par al-qaïda a explosé avec une force considérable dans un complexe résidentiel de Riyad. L attentat a fait 17 morts et 132 blessés, dont sept Canadiens. Déguisés en membres des forces de sécurité, les terroristes ont pénétré dans le complexe en tirant des coups de feu avant de faire exploser la bombe Counterterrorism Calendar Lutte contre le terrorisme, Agenda

17 From January 1st to December 31st, 2004 First Canadian Charged for Terrorism Offenses On March 29, 2004, Momin Khawaja was arrested in his home in Orleans, Ontario, for his involvement in aiding a British jihadi group plot a series of fertilizer bomb attacks in and around London, England. In 2008, he was found guilty of seven terrorism offenses and was sentenced to 10 and-a-half years in prison with no credit for time already served. After finding errors in the trial judge s sentencing, the Court of Appeal increased Khawaja s sentence to life imprisonment coupled with 24 years of consecutive sentences. On December 14, 2012, the Supreme Court of Canada dismissed his appeal of his terrorist conviction and his challenge to the constitutionality of the legislation, thus upholding Khawaja's life sentence. Al-Aqsa Martyrs Brigade suicide bombing of a bus in Jerusalem In January, 2004, a suicide bomber struck a bus near then Prime Minister Ariel Sharon's 2004 Jerusalem residence, killing 10 and wounding 50. Among the fatalities was a Canadian-born psychologist. The al- Aqsa Martyrs Brigade claimed responsibility for the attack, which was carried out by an off duty Palestinian police officer. AQ Online Manual In March, 2004, Al Qaeda posted an online manual for Islamic militants titled Al-Battar (or al-battar Camp Magazine) that provided guidance on how to choose targets inside cities. Canadians were ranked as the fifth most important Christian human targets and those in the financial, diplomatic and scientific sectors were categorized as the top three. Small Arms Attack at an Oil Contractor's Office On May 1, 2004, gunmen accessed a petrochemical site in Yanbu, Saudi Arabia, and went on a shooting rampage. The gunmen killed five Western engineers working for the Swissbased company ABB Lummus. A Canadian was injured during the attack, believed to be the first against an oil facility in Saudi Arabia. Firebombing in Montreal Sleiman El-Merhebi was convicted of arson for firebombing the library of a Jewish school in Montreal in April, The judge also determined it to be a terrorist act. As a result, El-Merhebi was sentenced to 40 months in prison. Du 1er janvier au 31 décembre 2004 Premier Canadien accusé d infractions liées au terrorisme Le 29 mars 2004, Momin Khawaja a été arrêté à son domicile à Orléans, en Ontario, pour avoir aidé un groupe djihadiste britannique à planifier des attentats à l aide de bombes à base d engrais à Londres et dans les environs, en Angleterre. Il a été reconnu coupable de sept infractions liées au terrorisme en 2008 et a été condamné à dix ans et demi d emprisonnement, sans réduction de peine pour le temps passé en détention préventive. Après avoir constaté que le juge de première instance avait fait des erreurs dans la détermination de la peine, la Cour d appel a révisé la sentence à la hausse, la faisant passer à une peine d emprisonnement à perpétuité combinée à 24 ans de peines consécutives. Le 14 décembre 2012, la Cour suprême du Canada a rejeté sa demande d appel de sa condamnation liée au terrorisme ainsi que sa requête visant à contester la constitutionnalité de la loi confirmant ainsi la peine d emprisonnement à perpétuité de Khawaja Attentat suicide par la Brigade des martyrs d al-aqsa contre un autobus à Jérusalem En janvier 2004, un kamikaze a fait exploser un autobus à Jérusalem, près de la résidence d Ariel Sharon, alors premier ministre d Israël. L attentat a fait dix morts, dont un psychologue d origine canadienne, et cinquante blessés. La Brigade des martyrs d al-aqsa a revendiqué l attentat perpétré par un policier palestinien qui n était pas en service. Manuel publié en ligne par al-qaïda En mars 2004, al- Qaïda a publié en ligne un manuel destiné aux militants islamiques, intitulé al-battar (ou al-battar Camp Magazine). L ouvrage explique comment choisir des cibles à l intérieur des villes. Les Canadiens occupent le cinquième rang de la liste des cibles humaines chrétiennes les plus importantes et parmi eux, ceux qui travaillent dans les secteurs de la finance, de la diplomatie et des sciences constituent les trois premières catégories de cibles les plus importantes. Attaque à l arme légère dans le bureau d un entrepreneur de l industrie pétrolière Le 1er mai 2004, des hommes armés ont pénétré dans un site pétrochimique à Yanbu, en Arabie saoudite, avant de se lancer dans une fusillade meurtrière. Ils ont abattu cinq ingénieurs occidentaux qui travaillaient pour l entreprise suisse ABB Lummus. Un Canadien a été blessé pendant l attaque, qui serait la première du genre menée contre une installation pétrolière en Arabie saoudite. Attentat à la bombe incendiaire à Montréal Sleiman el-merhebi a été reconnu coupable d incendie criminel pour avoir commis un attentat à la bombe incendiaire contre la bibliothèque d une école juive à Montréal, en avril Le juge a également qualifié cet incendie d acte terroriste. Par conséquent, el Merhebi a été condamné à 40 mois d emprisonnement Counter Terrorism Agenda 109

18 From January 1st to December 31st, 2005 Al Qaeda (AQ) Statement Singles Out Canada and Europe AQ has released numerous statements since September 11, The statement released in July 2005 marked the second time Canada was mentioned in an AQ audio release, 2005 sending a message that the countries named are priority targets. Second Bali bombings On October 1, 2005, terrorists blew up two cafés in Jimbaran and a restaurant in Kuta, claiming the lives of 23 people and severely injuring 196 others. Three Canadians were injured in the attacks. Du 1 er janvier au 31 décembre 2005 Al Qaïda désigne le Canada et l Europe dans une déclaration Al Qaïda a fait de nombreuses déclarations depuis le 11 septembre Le message audio diffusé par le groupe en juillet 2005 est le deuxième du genre qui mentionne le Canada. Le groupe signale ainsi à ses sympathisants 2005 les pays qui constituent des cibles prioritaires. Deuxième attentat à la bombe à Bali Le 1er octobre 2005, des terroristes ont fait détoner des engins explosifs dans deux cafés à Jimbaran et dans un restaurant à Kuta. Bilan : 23 personnes ont trouvé la mort et 196 autres ont été grièvement blessées, dont trois Canadiens. From January 1st to December 31st, 2006 Internet Posting Calls for Attacks against US Oil Facilities In January 2006, an internet posting called for Islamist extremist groups in Canada to cross the border and carry out attacks against US oil and gas fields, refineries and pipelines. The port of Valdez and the Trans-Alaska pipeline were specifically mentioned as targets due to their importance to the American economy First conviction for a terrorism hoax Lorne Matthew Lapoleon was the first Canadian convicted and sentenced for perpetrating a hoax regarding terrorist activity in Canada. Laopleon was arrested in February, 2006, after it was determined that he was the author of a fax sent to authorities in Ottawa, which stated that there was a plot to blow up the Danish and American Consulates in Lower Mainland, B.C. On October 2, 2007, he was found guilty of this offense and was later sentenced to six months in jail. He was also found guilty of public mischief and sentenced to four months in jail. Du 1 er janvier au 31 décembre Message publié sur Internet appelant à la perpétration d attentats contre des installations pétrolières américaines En janvier 2006, un appel lancé sur Internet invitait les militants de groupes extrémistes islamistes au Canada à se rendre aux États- Unis pour y perpétrer des attentats contre des champs de pétrole et de gaz, des raffineries et des pipelines. Le message mentionnait le port de Valdez et le pipeline Trans- Alaska en particulier en raison du rôle important qu ils jouent dans l économie américaine. Première déclaration de culpabilité liée à un canular terroriste Lorne Matthew Lapoleon a été le premier Canadien reconnu coupable et condamné pour avoir monté un canular à propos d une activité terroriste au Canada. Lapoleon a été arrêté en février 2006, après que les autorités ont déterminé qu il avait envoyé une télécopie à Ottawa signalant l existence d un projet d attentat contre les consulats du Danemark et des États Unis dans le Lower Mainland, en Colombie Britannique. Le 2 octobre 2007, il a été reconnu coupable de cette infraction et a ensuite été condamné à six mois de prison. Il a également été déclaré coupable de méfait public et condamné à quatre mois d emprisonnement Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

19 From January 1 st to December 31 st, TORONTO 18 In June, 2006, a group of men coined the Toronto 18 were arrested for planning a series of terrorist attacks in Southern Ontario, in retaliation for Canada s involvement in Afghanistan. Targets included Canada s Parliament buildings, the Toronto office of the Canadian Security Intelligence Service (CSIS), the Canadian Broadcasting Corporation (CBC) building in Toronto, and a military base. Of the 11 who were convicted, the maximum sentence of life imprisonment was given to Zakaria Amara, the group's ringleader who pleaded guilty, and Shareef Abdelhaleem, found guilty of aiding the bomb plot. Nishanthan Yogakrishnan, who was a minor at the time of his arrest, was the first person sentenced under the Anti-terrorism Act. He was given 30 months in prison. plot was set to be launched. Several suspects were arrested for allegedly intending to simultaneously blow up a number of planes flying from London's Heathrow airport to the United States and Canada, potentially killing a large number of people. It was later discovered that Air Canada flights were among those targeted. The 2006 trans- Atlantic foiled plot led to tighter airport security and a ban on liquids being taken on to planes in hand luggage. Car Firebombing In August, 2006, a car belonging to the spokesperson for the Canadian Petroleum Products Institute (CPPI) was firebombed in Montreal by the Initiative de Résistance Internationaliste (IRI), an organization with grievances against the energy industry. No one was injured in the attack. one of which was the terminal in Ash Shihr, operated, at the time, by Canada s Nexen petroleum corporation. The Qaeda al-jihad Organization in Yemen released a written statement claiming responsibility for the attacks on oil facilities. Although no significant damage was done, the group referred specifically to Nexen and promised harsher attacks. Multiple Bombings in Southern Thailand In September, 2006, a series of explosions ripped through a busy commercial district in the southern Thai town of Hat Yai, killing four people, including a Canadian, and injuring dozens more. Roadside Bomb Attack in Algeria In December, 2006, AQIM gunmen attacked two buses carrying employees of a Halliburton-owned company near Algiers. An improvised explosive device was thrown at the lead bus and when the second bus attempted to escape, the gunmen opened fire. An Algerian was killed and nine others, including a Canadian, were injured in this attack. Du 1 er janvier au 31 décembre LES18 DE TORONTO En juin 2006, un groupe d hommes surnommés les «18 de Toronto» ont été arrêtés pour avoir projeté de commettre une série d attentats terroristes dans le sud de l Ontario, en représailles à la mission du Canada en Afghanistan. Les cibles du groupe comprenaient les édifices du Parlement du Canada, les bureaux du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) et de la Canadian Broadcasting Corporation (CBC) à Toronto et une base militaire. Parmi les onze personnes reconnues coupables, Zakaria Amara, le meneur du groupe qui a plaidé coupable, et Shareef Abdelhaleem, reconnu coupable de complicité dans le projet d attentat à la bombe, ont été condamnés à la peine maximale d emprisonnement à perpétuité. Nishanthan Yogakrishnan, qui était mineur au moment de son arrestation, a été la première personne condamnée en vertu de la Loi antiterroriste. Il a reçu une peine de 30 mois de prison. Plusieurs suspects ont été arrêtés parce qu ils auraient eu l intention de faire exploser simultanément un certain nombre d avions au départ de l aéroport d Heathrow, à Londres, à destination des États-Unis et du Canada, causant ainsi potentiellement la mort d'un très grand nombre de personnes. Il a été découvert plus tard que des vols d Air Canada se trouvaient parmi les vols visés. Le projet d attentat raté contre les vols transatlantiques en 2006 est à l origine de la prise de mesures de sécurité renforcées dans les aéroports et de l interdiction de transporter des liquides dans les bagages à main. Bombe incendiaire lancée contre une voiture En août 2006, à Montréal, la voiture du porte-parole de l Institut canadien des produits pétroliers (ICPP) a été la cible d une bombe incendiaire de l Initiative de résistance internationaliste (IRI), une organisation qui en veut à l industrie de l énergie. L attentat n a fait aucun blessé. Corporation. Al-Qaïda de l organisation du djihad au Yémen a revendiqué les attentats dans un communiqué écrit. Même si ces derniers n ont pas fait de dégâts importants, le groupe a expressément fait allusion à Nexen et a promis des attentats plus violents. Multiples attentats à la bombe dans le sud de la Thaïlande En septembre 2006, une série d explosions a dévasté un quartier commercial achalandé de la ville de Hat Yai, dans le sud de la Thaïlande. Les explosions ont fait quatre morts, dont un Canadien, et des douzaines de blessés. Attentat à la bombe perpétré au bord d une route en Algérie En décembre 2006, des hommes armés d al-qaïda au Maghreb islamique (AQMI) ont attaqué deux autobus transportant des employés d une entreprise appartenant à Halliburton, près d Alger. Les terroristes ont lancé un engin explosif artisanal sur le premier autobus et ont ouvert le feu alors que le second autobus tentait de s échapper. L attentat a fait un mort, un Algérien, et neuf blessés, dont un Canadien. Attack against Attentats contre des Canadian Oil Interests Complot contre des intérêts pétroliers du UK Airliner Plot in Yemen avions de ligne du A plot to down ten Canada au Yémen On September 15, Royaume-Uni trans-atlantic passenger Le 15 septembre 2006, 2006, the Yemen Un projet d attentat visant airliners using liquid branch of Al Qaeda à faire exploser dix avions l aile yéménite d al-qaïda a explosives was foiled mounted several de ligne au cours de vols organisé plusieurs attentats on August 9, 2006, assaults on oil facilities, transatlantiques à l aide contre des installations two weeks before the d explosifs liquides a été pétrolières, dont le terminal déjoué le 9 août 2006, deux d al Chihr, exploité, à semaines avant le lancement l époque, par la société prévu de l opération. 112 canadienne Nexen Petroleum 2014 Counter Terrorism Agenda 113

20 From January 1st to December 31st, 2007 Threat to Canadian Oil Facilities The most significant threat issued by an AQ franchise against the Canadian oil industry appeared in the February 2007 issue of the AQAP From January 1st to December 31st, 2008 First Canadian Apprehended for LTTE Activities In March, 2008, Prapaharan Thambithurai was arrested and charged with collecting funds for the Liberation Tigers of Tamil Eelam (LTTE), a designated terrorist entity in Canada. This incident marked the first time that an individual, an LTTE operative in Canada, was convicted for soliciting funds for a terrorist group. The charge resulted in a six-month jail term sentence in May, Mumbai Attacks In November, 2008, two Canadians were among the 160 casualties of the Mumbai attacks carried out by Lashkare-Tayyiba (LeT), an 2007 magazine Voice of Jihad. In an article entitled Bin Laden and the Oil Weapon, AQAP restated its call for attacks on the production and distribution of oil 2008 extremist organization implicated in other terrorist strikes in India. Attack against Canadian Company Al Qaeda in the Islamic Maghreb (AQIM) claimed responsibility for several attacks in Algeria, including the suicide bombing of a bus carrying about 20 local employees of the Canadian engineering firm SNC-Lavalin. In a communiqué issued on extremist forums on August 22, 2008, AQIM claimed that the suicide operation specifically targeted Canadians, among others, although there were no Canadian casualties. intended for the US. The article specifically mentioned Canada as a key US oil supplier and, thus, an optimal target. AQIM kidnappings Between December 2008 and January 2009, four European tourists and two Canadian diplomats, Robert Fowler, then-united Nations' special envoy to Niger, and his colleague, Louis Guay, were kidnapped in Niger by AQIM. The two Canadians and two German tourists were released on April 22, 2009, after almost five months in captivity. AQIM later executed British hostage, Edwen Dyer, but released the last remaining hostage, Werner Greiner. Du 1 er janvier au 31 décembre 2007 Menace contre les installations pétrolières du Canada La plus sérieuse menace à avoir été proférée contre l industrie pétrolière du Canada par une des franchises d al Qaïda a été publiée dans le numéro de février 2007 du magazine Voice of Jihad 2007 d al-qaïda dans la péninsule Arabique (AQPA). Dans un article intitulé Bin Laden and the Oil Weapon, AQPA a réitéré un appel à la perpétration d attentats contre les installations assurant la production et la distribution de Du 1 er janvier au 31 décembre Premier Canadien appréhendé pour des activités de soutien aux TLET En mars 2008, Prapaharan Thambithurai a été arrêté et accusé de recueillir des fonds pour les Tigres libérateurs de l Eelam tamoul (TLET), groupe inscrit sur la liste des organisations terroristes du Canada. C est la première fois qu un individu, un exécutant des TLET au Canada, a été reconnu coupable d avoir recueilli des fonds pour un groupe terroriste. Il a été condamné en mai 2010 à six mois de prison. Attentat contre une entreprise canadienne Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué la responsabilité de plusieurs attentats commis en Algérie, y compris un attentat suicide contre un autobus transportant une vingtaine d employés locaux de la société d ingénierie canadienne SNC- Lavalin. Dans un communiqué diffusé dans des forums extrémistes le 22 août 2008, AQMI a déclaré que l opération suicide visait, entre autres, directement les Canadiens, cependant, l attentat n'a fait aucune victime canadienne. pétrole destiné aux États-Unis. Selon l article, le Canada constitue une cible de la plus haute importance parce qu il s agit de l un des principaux fournisseurs de pétrole des États Unis. Enlèvements commis par AQMI Entre décembre 2008 et janvier 2009, quatre touristes européens et deux diplomates canadiens, Robert Fowler, alors envoyé spécial des Nations Unies au Niger, et son collègue, Louis Guay, ont été enlevés au Niger par AQMI. Les deux Canadiens et deux touristes allemands ont été relâchés le 22 avril 2009, après presque cinq mois en captivité. Plus tard, AQMI a exécuté l otage britannique Edwen Dyer, mais a relâché le dernier otage, Werner Greiner. Attentats à Mumbai Les attentats perpétrés à Mumbai, en novembre 2008, par le Lashkare-Taiba (LeT), une organisation extrémiste responsable d autres actes terroristes en Inde, ont fait 160 morts, dont 114 deux Canadiens Counter Terrorism Agenda Lutte contre le terrorisme, Agenda

Menace terroriste pour le Canada

Menace terroriste pour le Canada RAPPORT PUBLIC DE 2014 SUR LA Menace terroriste pour le Canada Dossier spécial de 2014 : Réagir à l extrémisme violent et aux voyages à des fins liées au terrorisme BÂTIR UN CANADA SÉCURITAIRE ET RÉSILIENT

Plus en détail

Menace terroriste pour le Canada

Menace terroriste pour le Canada RAPPORT PUBLIC DE 2013 SUR LA Menace terroriste pour le Canada BÂTIR UN CANADA SÉCURITAIRE ET RÉSILIENT Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2013 No de cat. : PS4-183/2013F-PDF ISBN : 978-0-660-20958-6

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

ALGERIA / ALGÉRIE Accord Algérie - Canada

ALGERIA / ALGÉRIE Accord Algérie - Canada 2. Public funding for the industry 2. Les aides publiques à l industrie 2.5. International cooperation 2.5. Coopération internationale 2.5.1. Co-production agreements 2.5.1. Accords de coproduction 2.5.1.6.

Plus en détail

GAZA AFFAMÉE?! GAZA HUNGRY?!

GAZA AFFAMÉE?! GAZA HUNGRY?! Parce qu une image vaut mille mots, voici une série de photos de Gaza prises postérieurement au conflit de 2009, le «camp de concentration à ciel ouvert» comme l évoquent les médias. Attention, ces images

Plus en détail

List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act

List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act Liste de pays auxquels le Canada accorde la protection réciproque sous la Loi SOR/93-282

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque

List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque under the Act sous la Loi SOR/93-282

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Relating to local (provincial and Congress) elections Article 2.2.1 of the Noumea Accord: le corps électoral aux assemblées

Plus en détail

STATUTES OF CANADA 2015 LOIS DU CANADA (2015) CHAPITRE 34 CHAPTER 34 ASSENTED TO SANCTIONNÉE

STATUTES OF CANADA 2015 LOIS DU CANADA (2015) CHAPITRE 34 CHAPTER 34 ASSENTED TO SANCTIONNÉE Second Session, Forty-first Parliament, 62-63-64 Elizabeth II, 2013-2014-2015 Deuxième session, quarante et unième législature, 62-63-64 Elizabeth II, 2013-2014-2015 STATUTES OF CANADA 2015 LOIS DU CANADA

Plus en détail

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français Resolution proposed by the website working group Available in: English - Français EN Proposers: 31 st International Conference of Data Protection and Privacy Commissioners Madrid, Spain 4 6 November 2009

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

BILL C-452 PROJET DE LOI C-452 C-452 C-452 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

BILL C-452 PROJET DE LOI C-452 C-452 C-452 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA C-452 C-452 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-452 PROJET DE LOI C-452 An Act to amend

Plus en détail

«IRE Luxembourg» Le financement du terrorisme dans l Union européenne

«IRE Luxembourg» Le financement du terrorisme dans l Union européenne «IRE Luxembourg» Le financement du terrorisme dans l Union européenne Ivan Gelbard Unité Contre-terrorisme Europol Les bases de la contre le terrorisme au sein de l Union Européenne. L UE a développé une

Plus en détail

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods C-539 C-539 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 An Act to promote

Plus en détail

CADRE JURIDIQUE INTERNATIONAL POUR LA DÉVELOPPEMENT DE PROGRAMMES CONTRE LA CORRUPTION

CADRE JURIDIQUE INTERNATIONAL POUR LA DÉVELOPPEMENT DE PROGRAMMES CONTRE LA CORRUPTION CADRE JURIDIQUE INTERNATIONAL POUR LA DÉVELOPPEMENT DE PROGRAMMES CONTRE LA CORRUPTION International Legal Framework for Development of Anti-Corruption Programs 1 AUGMENTATION DES ACCORDS CONTRE LA CORRUPTION

Plus en détail

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Main Point of Contact with the Government of Canada in case of Death Act Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès S.C. 2015, c.

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Home-Trade, Inland and Minor Waters Voyages Regulations. Règlement sur les voyages de cabotage, en eaux intérieures et en eaux secondaires

Home-Trade, Inland and Minor Waters Voyages Regulations. Règlement sur les voyages de cabotage, en eaux intérieures et en eaux secondaires CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Home-Trade, Inland and Minor Waters Voyages Regulations Règlement sur les voyages de cabotage, en eaux intérieures et en eaux secondaires C.R.C., c. 1430 C.R.C., ch. 1430

Plus en détail

TREATIES AND OTHER INTERNATIONAL ACTS SERIES 02-502. Agreement Between the UNITED STATES OF AMERICA

TREATIES AND OTHER INTERNATIONAL ACTS SERIES 02-502. Agreement Between the UNITED STATES OF AMERICA TREATIES AND OTHER INTERNATIONAL ACTS SERIES 02-502 DEFENSE Agreement Between the UNITED STATES OF AMERICA and FRANCE Effected by Exchange of Notes Dated at Paris April 15 and May 2, 2002 NOTE BY THE DEPARTMENT

Plus en détail

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Addressing the implementation challenges of regional integration Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Intégration régionale: défis migratoires L intégration régionale est

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

Integrated Threat Assessment Centre. Centre intégré d évaluation des menaces

Integrated Threat Assessment Centre. Centre intégré d évaluation des menaces Photo : CNRC CANADA IS NOT IMMUNE TO TERRORISM produced this calendar as a reminder of the importance of the integrated approach in assessing the ongoing threat of terrorism. In particular it provides

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib European integration: conditions and challenges for libraries, 3 au 7 juillet 2007 36 e congrès LIBER Results from the Seminar on Measuring Quality in Libraries Bayir,

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General One of the pillars of my mandate as governor general of Canada is supporting families and children. This is just one of the reasons why my wife, Sharon, and I are delighted to extend greetings to everyone

Plus en détail

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 (New) Danger as a Normal Condition of Employment 905-1-IPG-070 (Nouveau) Danger constituant une Condition normale de l emploi 905-1-IPG-070 1. Subject 1. Objet Clarification

Plus en détail

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention mission The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination

Plus en détail

Additional information about protecting a corporate name is enclosed or available on our website.

Additional information about protecting a corporate name is enclosed or available on our website. 2012-11-13 9th floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 9e étage, Tour Jean-Edmonds sud 365, avenue Laurier ouest Ottawa (Ontario) K1A 0C8 SEAN MCHUGH 514-207 WEST

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

European Aviation Safety Agency

European Aviation Safety Agency Page 1 of 6 European Aviation Safety Agency EASA SPECIFIC AIRWORTHINESS SPECIFICATION for as specified in Section I This Specific Airworthiness Specification is issued in accordance with Regulation (EC)

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to:

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to: 2014-02-05 Corporations Canada 9th floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 Corporations Canada 9e étage, Tour Jean-Edmonds sud 365, avenue Laurier ouest Ottawa

Plus en détail

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND REGULATIONS R-008-2013 AMENDED BY LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST RÈGLEMENT SUR LE FONDS DU PATRIMOINE

Plus en détail

Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement. Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act

Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement. Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement S.C. 1987, c. 27 L.C. 1987,

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

BILL S-226 PROJET DE LOI S-226 S-226 S-226 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA

BILL S-226 PROJET DE LOI S-226 S-226 S-226 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA S-226 S-226 Second Session, Forty-first Parliament, 62-63-64 Elizabeth II, 2013-2014-2015 Deuxième session, quarante et unième législature, 62-63-64 Elizabeth II, 2013-2014-2015 SENATE OF CANADA SÉNAT

Plus en détail

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA S-1003 S-1003 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 An Act to authorize Industrial Alliance

Plus en détail

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE CETMO-ASE Version 08.01 Année de référence 2008 Février 2013 BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

Plus en détail

BILL 9 PROJET DE LOI 9

BILL 9 PROJET DE LOI 9 Bill 9 Government Bill Projet de loi 9 Projet de loi du gouvernement 1 st Session, 40 th Legislature, Manitoba, 61 Elizabeth II, 2012 1 re session, 40 e législature, Manitoba, 61 Elizabeth II, 2012 BILL

Plus en détail

Calculation of Interest Regulations. Règlement sur le calcul des intérêts CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015

Calculation of Interest Regulations. Règlement sur le calcul des intérêts CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Calculation of Interest Regulations Règlement sur le calcul des intérêts SOR/87-631 DORS/87-631 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 Published by the Minister

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to August 30, 2015. À jour au 30 août 2015. Last amended on December 12, 2013

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to August 30, 2015. À jour au 30 août 2015. Last amended on December 12, 2013 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Transferring to Shared Services Canada the Control and Supervision of Certain Portions of the Federal Public Administration in each Department and Portion of the

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

This is a preview - click here to buy the full publication RAPPORT TECHNIQUE TECHNICAL REPORT. Instrumentation des véhicules électriques routiers

This is a preview - click here to buy the full publication RAPPORT TECHNIQUE TECHNICAL REPORT. Instrumentation des véhicules électriques routiers RAPPORT TECHNIQUE TECHNICAL REPORT CEI IEC 60784 Première édition First edition 1984-12 Instrumentation des véhicules électriques routiers Instrumentation for electric road vehicles IEC 1984 Droits de

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Bill 163 Projet de loi 163

Bill 163 Projet de loi 163 2ND SESSION, 39TH LEGISLATURE, ONTARIO 60 ELIZABETH II, 2011 2 e SESSION, 39 e LÉGISLATURE, ONTARIO 60 ELIZABETH II, 2011 Bill 163 Projet de loi 163 (Chapter 8 Statutes of Ontario, 2011) (Chapitre 8 Lois

Plus en détail

L ESSENTIEL 2014 KEY FACTS & FIGURES

L ESSENTIEL 2014 KEY FACTS & FIGURES L ESSENTIEL 2014 KEY FACTS & FIGURES LEADER EUROPÉEN DU FINANCEMENT AUX PARTICULIERS / EUROPEAN LEADER IN CONSUMER FINANCE Au sein du Groupe BNP Paribas, BNP Paribas Personal Finance est le partenaire

Plus en détail

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations Règlement sur les renseignements à inclure dans les notes de crédit et les notes de débit (TPS/ TVH) SOR/91-44

Plus en détail

Pardon Services Fees Order. Arrêté sur le prix à payer pour des services en vue d une réhabilitation CODIFICATION CONSOLIDATION

Pardon Services Fees Order. Arrêté sur le prix à payer pour des services en vue d une réhabilitation CODIFICATION CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Pardon Services Fees Order Arrêté sur le prix à payer pour des services en vue d une réhabilitation SOR/95-210 DORS/95-210 Current to November 24, 2015 À jour au 24 novembre

Plus en détail

CANADA / ASSOCIATION CANADIENNE DE. L'HÉLICOPTÈRE. Please ensure that these documents are kept with the corporate records.

CANADA / ASSOCIATION CANADIENNE DE. L'HÉLICOPTÈRE. Please ensure that these documents are kept with the corporate records. 2014-06-26 Corporations Canada 9th Floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 Corporations Canada 9e étage, Tour Jean-Edmonds sud 365 avenue Laurier ouest Ottawa (Ontario)

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to:

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to: 2012-08-23 Corporations Canada 9th floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 Corporations Canada 9e étage, Tour Jean Edmonds sud 365, avenue Laurier ouest Ottawa

Plus en détail

Minority Investment (Banks) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (banques) Current to January 25, 2016. À jour au 25 janvier 2016

Minority Investment (Banks) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (banques) Current to January 25, 2016. À jour au 25 janvier 2016 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Banks) Regulations Règlement sur les placements minoritaires (banques) SOR/2001-402 DORS/2001-402 À jour au 25 janvier 2016 Published by the Minister

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to:

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to: 2014-10-07 Corporations Canada 9th Floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 Corporations Canada 9e étage, Tour Jean-Edmonds sud 365 avenue Laurier ouest Ottawa (Ontario)

Plus en détail

Status of PBN Implementation in France

Status of PBN Implementation in France Ministère de l'écologie, Ministère de l'énergie,du de l'écologie, Développement de l'énergie, durable Développement et de l'aménagement durable et du de territoire la Mer ICAO EUR PBN TF/6 (Paris, France

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

Systems Software Development Contract Remission Order. Décret de remise sur les contrats de mise au point de logiciel CONSOLIDATION CODIFICATION

Systems Software Development Contract Remission Order. Décret de remise sur les contrats de mise au point de logiciel CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Systems Software Development Contract Remission Order Décret de remise sur les contrats de mise au point de logiciel SI/86-31 TR/86-31 Current to November 16, 2015 À jour

Plus en détail

INTERNATIONAL COURT OF JUSTICE REPORTS OF JUDGMENTS, ADVISORY OPINIONS AND ORDERS

INTERNATIONAL COURT OF JUSTICE REPORTS OF JUDGMENTS, ADVISORY OPINIONS AND ORDERS INTERNATIONAL COURT OF JUSTICE REPORTS OF JUDGMENTS, ADVISORY OPINIONS AND ORDERS JUDGMENT NO. 2867 OF THE ADMINISTRATIVE TRIBUNAL OF THE INTERNATIONAL LABOUR ORGANIZATION UPON A COMPLAINT FILED AGAINST

Plus en détail

Bill 70 Projet de loi 70

Bill 70 Projet de loi 70 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 Bill 70 Projet de loi 70 An Act respecting protection for registered retirement

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017

2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017 2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017 ADMISSION S TO REMEMBER Nursery, Pre-Kindergarten and Kindergarten Application deadlines September through November 2015 December 1, 2015 December 8-18, 2015

Plus en détail

Orientations Stratégiques

Orientations Stratégiques Strategic Directions 2010-2015 Orientations Stratégiques Vision A recognized Eastern Counties leader in the provision of exceptional health services. Un chef de file reconnu dans les comtés de l Est pour

Plus en détail

APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net

APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net APHLIS - a unique service APHLIS generates estimates of quantitative postharvest

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Carol A. LaRonde Courtier Immobilier Inc. & Laura Pittaro Courtier Immobilier Inc. RE/MAX Royal (Jordan) Inc. 450-458-7051

Carol A. LaRonde Courtier Immobilier Inc. & Laura Pittaro Courtier Immobilier Inc. RE/MAX Royal (Jordan) Inc. 450-458-7051 Chambre immobiliere du grand Montreal CIGGM Greater Montreal Real estate Board GMREB. REVUE DE PRESSE CIGM Les résultats publiés par la Société Canadienne D hypothèque et de logement dans son cadre d analyse

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

Phrases au Subjonctif Answers for teachers

Phrases au Subjonctif Answers for teachers Phrases au Subjonctif Answers for teachers These instructions should accompany the OCR resource Phrases au subjonctif activity which supports OCR A Level Modern Foreign Languages: French The Activity:

Plus en détail

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL ADMINISTRATION ACT DÉCRET 1984/208 O.I.C. 1984/208 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL ADMINISTRATION ACT DÉCRET 1984/208 O.I.C. 1984/208 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT Pursuant to subsection 42(1) of the Financial Administration Act, the Commissioner in Executive Council is pleased to and doth hereby order as follows: 1. The annexed Public Property Regulations are made

Plus en détail

AFFAIRE RELATIVE À DES QUESTIONS D'INTERPRÉTATION ET D'APPLICATION DE LA CONVENTION DE MONTRÉAL DE 1971 RÉSULTANT DE L'INCIDENT AÉRIEN DE LOCKERBIE

AFFAIRE RELATIVE À DES QUESTIONS D'INTERPRÉTATION ET D'APPLICATION DE LA CONVENTION DE MONTRÉAL DE 1971 RÉSULTANT DE L'INCIDENT AÉRIEN DE LOCKERBIE COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE RECUEIL DES ARRÊTS, AVIS CONSULTATIFS ET ORDONNANCES AFFAIRE RELATIVE À DES QUESTIONS D'INTERPRÉTATION ET D'APPLICATION DE LA CONVENTION DE MONTRÉAL DE 1971 RÉSULTANT DE

Plus en détail

STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPITRE 28 CHAPTER 28 ASSENTED TO SANCTIONNÉE

STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPITRE 28 CHAPTER 28 ASSENTED TO SANCTIONNÉE First Session, Forty-first Parliament, 60 Elizabeth II, 2011 Première session, quarante et unième législature, 60 Elizabeth II, 2011 STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPTER 28 CHAPITRE 28

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China)

Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China) Règlement sur l origine (mesures de sauvegarde visant la République populaire de Chine)

Plus en détail

MAINTENANCE PAYMENTS REMISSION ORDER R.R.N.W.T. 1990,c.F-8

MAINTENANCE PAYMENTS REMISSION ORDER R.R.N.W.T. 1990,c.F-8 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT MAINTENANCE PAYMENTS REMISSION ORDER R.R.N.W.T. 1990,c.F-8 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES DÉCRET SUR LA REMISE RELATIVE AU VERSEMENT DE PENSIONS ALIMENTAIRES R.R.T.N.-O.

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail