EMPRISONNEMENT ET LIBÉRATION CONDITIONNELLE CRM 3716 A VÉRONIQUE STRIMELLE HIVER 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EMPRISONNEMENT ET LIBÉRATION CONDITIONNELLE CRM 3716 A VÉRONIQUE STRIMELLE HIVER 2014"

Transcription

1 Département de criminologie Department of Criminology 120 Université / 120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Horaire du cours : Mardi 16:00-17:30 Jeudi 14 :30-16:00 Endroit : MRT 250 Bureau : FSS Heures de bureau : sur rendez-vous Téléphone : (613) #1806 Courriel : DESCRIPTION OFFICIELLE DU COURS EMPRISONNEMENT ET LIBÉRATION CONDITIONNELLE CRM 3716 A VÉRONIQUE STRIMELLE HIVER 2014 CRM 3716 EMPRISONNEMENT ET LIBÉRATION CONDITIONNELLE (3,0,0) 3 cr. Histoire de la libération conditionnelle, commissions des libérations conditionnelles. Processus de mise en libération conditionnelle, étude de cas et évaluation du risque. Surveillance dans la communauté et droits des libérés conditionnels Prérequis: 15 crédits en criminologie incluant CRM2706. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES Présenter le cadre historique dans lequel la notion de libération conditionnelle a émergé puis s est concrétisée à travers des lois et des politiques spécifiques, plus particulièrement au Canada; Décrire le cadre législatif régissant la libération conditionnelle au niveau fédéral et provincial, identifier les instances décisionnelles, leurs attributions, le processus décisionnel et l évaluation des risques; Analyser la libération conditionnelle du point de vue des pratiques, en s interrogeant sur le rôle des agents de libération conditionnelle et en considérant aussi le vécu et le point de vue de détenus en situation de libération conditionnelle; Décrire la situation actuelle des populations incarcérées et en libération conditionnelle, en portant notamment attention à la population des femmes, en s interrogeant sur les droits des détenus en libération conditionnelle et en tenant compte de récents rapports officiels portant sur la mise en pratique de la loi sur la libération conditionnelle CRM 3716 A hiver

2 Présenter les différentes alternatives à l emprisonnement et à la libération conditionnelle, que ce soit au sein du système pénal ou en dehors du système pénal; Aborder les enjeux politiques, sociaux et éthiques que soulèvent les formes de pénalité contemporaine : Dans l hypothèse de l avènement de «nouvelles formes de pénalité», quellepage 2 sur 9 sera la place accordée à la libération conditionnelle? ACTIVITÉS D APPRENTISSAGE Enseignement magistral Conférenciers invités Lectures Discussions/travaux de groupe Documentaires La présence, la prise de note et la participation en classe sont nécessaires à la réussite de ce cours. L étudiant/e doit effectuer le travail de lecture inscrit au plan de cours afin d être en mesure de participer activement à la discussion. Pour cela, l étudiant/e doit se procurer le recueil de textes du cours en vente chez Rytec Copies et consulter les documents rendus disponibles sur le campus virtuel du cours (liens internet). CONSIGNES SUR LE COMPORTEMENT EN CLASSE Prière de faire preuve de respect à l égard des autres en éteignant la sonnerie de votre téléphone portable et en ne consultant pas votre téléphone durant les heures de classe. EN RESUME, PAS DE CELLULAIRE SUR LES BUREAUX. Les ordinateurs ne sont tolérés qu à condition qu ils ne soient pas branchés au réseau sans fil de l université. Les enregistrements audio ou vidéo sont strictement interdits sans une permission explicite de la part de la professeure. Les étudiants qui ne suivent pas cette consigne seront invités à quitter la salle de classe. AUX EXAMENS : pas de matériel, pas de cellulaires, pas de montres, pas de coffres à crayon. MODALITÉS D ÉVALUATION Type d'épreuve Pourcentage Date Examen 1 30% 13 février 2014 Examen 2 30% 13 mars 2014 Travail de fin de session 40% 9 avril entre 16h et 19h Examen 1 : porte sur la matière vue en classe jusqu'au cours précédant l'examen #1 (lectures, exposés, débats, vidéos et matière vue en classe) Examen 2: porte sur la matière vue en classe jusqu'au cours précédant l'examen #2 (lectures, exposés, débats, vidéos et matière vue en classe) 2 CRM 3716 A hiver 2014

3 Les deux examens portent sur les connaissances et la compréhension de la matière (questions à choix multiple et à court et moyen développement). Travail Travail final d'analyse de cas: Les consignes sont jointes au plan de cours et seront expliquées en classe Travail d analyse écrit de 8 à 10 pages qui peut être rédigé individuellement ou par un maximum de trois personnes. Le travail sera envoyé à la professeure par courriel en indiquant spécifiquement sur la ligne de message CRM 3716 A Travail final. Aucune exception ne sera faite pour prolonger la date de remise du travail. Sauf en cas de problème de santé, validé par un certificat médical e/ou validé par les services de santé de l université d Ottawa ou de circonstances de nature exceptionnelle. En cas de retard Retrait d un point par jour jusqu à un maximum de cinq points après lequel le travail sera refusé. Le premier jour de retard commence à la fin de la période à laquelle le travail doit être rendu. Il ne sera pas possible de refaire un travail. Vous pouvez soumettre le travail en anglais ou en français. Les travaux doivent être rédigés en police Times New Roman 12pt avec une interligne et demie et la numérotation des pages à partir de la première page du travail. Une page titre doit commencer le travail avec le nom complet de l étudiant/e, numéro, les noms et la cote du cours et la date. Le plagiat est strictement interdit. Tout contenu (phrase, idée) que vous empruntez à d autres auteurs doit être identifié comme tel (voir Pour des conseils utiles sur la façon de rédiger des travaux universitaires, veuillez vous référer au site Web suivant : MATÉRIEL OBLIGATOIRE Recueil de textes disponible chez Rytec Copies, 404, Dalhousie PROGRAMME DE COURS ET DE LECTURES Les titres précédés d une astérisque (*) sont disponibles via internet et/ou le campus virtuel Semaine 1 : 7-9 janvier Introduction Partie 1 : Qu est ce que la libération conditionnelle? 1. Origines de la libération conditionnelle. Lalande, P. (2000). Évolution des politiques pénales et du discours à propos de l emprisonnement au Canada et au Québec : de 1969 à 1999, Québec : Direction générale des services correctionnels. Petersilia, J. (2003). When Prisoners come Home. Parole and Prisoner Reentry, Oxford : Oxford University Press, p CRM 3716 A hiver

4 Semaine 2 : janvier 2. Lois et politiques en matière de libération conditionnelle au Canada : fédéral et provinces Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition (partie II) sur le campus virtuel du cours Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées. Rapport annuel , Commission des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées, Toronto, La libération conditionnelle : Une perspective québécoise, Commission québécoise des libérations conditionnelles, Québec, Semaine 3 : janvier 3. Formes de mise en liberté Griffiths, C. And Hatch Cunningham, A. (2003). Canadian Criminal Justice, Chap 8: Release and reentry, Scarborough: Thompson, p * Gouvernement du Canada, Commission nationale des libérations conditionnelles, La libération conditionnelle, pour la sécurité du public : catégories de mise en liberté cnlc.gc.ca/infocntr/parolec/ptype fra.shtml Semaine 4 : janvier Partie 2 : Pratiques en matière de libération conditionnelle 1. Le processus de prise de décision * Gouvernement du Canada, Commission nationale des libérations conditionnelles, la libération conditionnelle, pour la sécurité du public : Processus décisionnel cnlc.gc.ca/infocntr/parolec/pdec fra.shtml Semaine 5 : 4-6 février 2. Libération conditionnelle et gestion du risque Robert, D. (2001). «Transformations récentes de la législation fédérale sur la mise en liberté sous condition au Canada. Une lecture à la lumière des écrits sur la notion de risque, Criminologie, 34 (1), p Hannah Moffat, K. et Shaw, M. (2001). «Situation risquée : le risque et les services correctionnels au Canada». Criminologie, 34(1), p Landreville, P. (1982). «La récidive dans l évaluation des mesures pénales». Déviance et société, 6(4), p Semaine 6 : février 2. Libération conditionnelle et gestion du risque (suite et fin) 13 février: Examen 1 4 CRM 3716 A hiver 2014

5 Semaine du 17 au 21 février: Pas de cours/semaine de lecture Semaine 7: février 3. Libération conditionnelle : une place pour la victime dans le processus? Documentaire «Lueur d espoir» Office National du Film du Canada Petersilia, J. (2003). «The victim s Role in Prisoner Reentry, in When Prisoners come Home. Parole and Prisoner Reentry, Oxford: Oxford University Press, p Semaine 8: 4-6 mars Partie 3 : Être en libération conditionnelle 1. Profil des personnes libérées Rencontre avec un agent de libération conditionnelle Documentaire Un trou dans le temps Semaine 9 : mars 2. Le processus de réintégration après la prison Strimelle, V. et Poupart, J. (2004). «Une fois la sentence terminée. L Intégration des personnes ayant connu une expérience d incarcération», dans J. Poupart (dir.), Au delà du système pénal, l Intégration sociale et professionnelle des groupes judiciarisés et marginalisés, Sainte Foy : Presses de l université du Québec, p Strimelle, V. et Frigon, S. (2007). «Femmes au delà des murs : le sens de la quête d emploi chez les femmes judiciarisées et les intervenants au Québec». Criminologie, 40(2), p mars: examen 2 Semaine 10 : mars 3. Surveillance et droits des détenus en libération conditionnelle Lehalle, S. (2007). «Les droits des détenus et leur contrôle : enjeux actuels de la situation canadienne», Criminologie, 40(2), p Landreville, P. (2000). «Les solutions de rechange à l emprisonnement». Informations sociales, 82, p Semaine 11 : mars Partie 4 : Perspectives d avenir pour la libération conditionnelle 1. L impact des approches alternatives Brodeur, J. P. (1993). «Alternatives à la prison : diffusion ou décroissance du contrôle social : une entrevue avec Michel Foucault». Criminologie, 26(1), p CRM 3716 A hiver

6 Semaine 12 : 1-3 avril 2. Quel avenir pour la libération conditionnelle? Abolition ou réforme? Roy, C. E. (2007). «Quand les détenus s expriment». Porte Ouverte, 18(2), p.6 7. Lemire, G. (1993). «Les enjeux théoriques contemporains de la libération conditionnelle» In Pradel, J. (Dir.). La condition juridique du détenu : travaux de l ESC de Poitiers, Paris : Cujas, p Consignes du travail de mi session. Travail à réaliser seul, en équipe de 2 ou 3 1. Travail d analyse de cas: Vous être un agent de libération conditionnelle et vous avez déjà 4 ans d expérience à votre actif. En disposant des informations suivantes sur le cas de Sophie T., vous entreprenez de rédiger votre recommandation à l intention des commissaires de la CLCC. 1. Proposez votre analyse des facteurs de risques en indiquant quelles sont les variables statiques, dynamiques, cliniques ainsi que votre jugement et expérience professionnelle qui justifient votre recommandation (environ 1-2 pages) 2. Précisez et justifier, à l aide de la loi et du règlement applicables, le programme ou les programmes de mise en liberté suggérés ou non recommandés selon vous et éventuellement, les conditions de surveillance à l extérieur ou les conditions à remplir à l intérieur pour un prochain examen de demande de mise en liberté (1-2 pages) 3. En vous aidant des lectures de la partie 3, indiquez quels seront les défis mais aussi quelle est l importance de la réinsertion sociale pour Sophie une fois remise en liberté (que ce soit maintenant, suite à votre recommandation positive ou plus tard, si votre recommandation est négative) (1-2 pages) 4. De retour chez vous, vous commencez à douter de votre travail et de votre recommandation. Vous vous plongez alors dans la relecture de vos anciennes notes de cours d étudiant et les textes de votre recueil de 2014 (partie 2). Vous décidez d écrire à votre superviseur un mémo bien documenté sur les doutes que soulèvent chez vous les méthodes actuarielles d évaluation du risque (1-2 pages) 5. Vous ajoutez au début une page de titre incluant vos noms, la cote du cours, la date de remise du travail, le nom du professeur et le titre du travail. En finale, vous ajoutez une bibliographie complète des textes consultés pour ce travail. Critères d'évaluation du travail final 1. L'étudiant-e comprend les concepts et les utilise de façon appropriée 2. L'étudiant-e fait une analyse complète, cohérente et approfondie du cas 3. Les solutions proposées sont justifiées en recourant aux textes, à la législation et en tenant compte des besoins requis par le cas sous analyse 4. Pour la gestion du risque et sa critique, l'étudiant-e est en mesure d'appliquer les concepts vus en classe et de présenter une analyse critique et articulée de ce programme 5. Les arguments choisis sont cohérents et adaptés au cas analysé 6. Les idées sont présentées de façon structurée et logique dans le travail 7. Le travail présente les idées principales sans développer trop ou sans réduire (synthèse) 8. Les consignes de présentation formelle sont respectées (biblio, pages, page titre) 9. Le vocabulaire, l'orthographe, la ponctuation sont respectés (si plus de 10 fautes notées= 0) 6 CRM 3716 A hiver 2014

7 Votre dossier sur Sophie T. Synthèse histoire de vie : Née le 15 juin 1971 à St Sixte, ainée d une fratrie de 5 (1 soeur de 10 ans plus jeune et 3 frères) élevée par leur père. Mère décédée quand elle avait 13 ans. Père alcoolique ayant des emplois temporaires comme plombier. Deux des frères ayant passé de courts séjours en prison pour actes de vandalismes et violences. Nombreux déménagements et souvent logements partagés avec amis alcooliques du père. Sophie a quitté la maison familiale à 18 ans pour vivre dans la rue. Arrêtée plusieurs fois pour délits de troubles de l ordre public, prostitution et plusieurs voies de fait, elle purgera en tout 4 courtes peines provinciales de 3 à 8 mois. Sophie va mettre au monde en 2000 et 2002 deux enfants, de pères distincts et vivre pendant un temps en foyer d accueil. Elle rencontre en 2003 Roger avec qui elle cohabite dans un appartement abandonné avec ses 2 enfants. De 2003 à 2009, Sophie vit donc en concubinage et les revenus du couple proviennent principalement de la prostitution de Sophie et des trafics de marijuana de Roger. Le couple a divers affrontements violents. Roger la quitte en décembre Sophie se met à le suivre et le 10 janvier 2010, elle le surprend en présence d une autre femme et poignarde celle ci de 3 coups de couteau. La victime est grièvement blessée, mais survit. Sophie est condamnée à 8 ans de détention et ses enfants placésdans une famille d accueil. Rapport du psychologue : Sophie aurait probablement été abusée sexuellement par son père entre 13 et 18 ans. Elle aurait subi ces abus afin de rester et d aider à élever ses frères. A 18 ans, elle surprend son père abusant de sa petite soeur de 8 ans et elle quitte alors le domicile familial. Sophie vit un grand sentiment de culpabilité vis à vis de sa soeur avec qui elle n a jamais plus eu de contact. Son histoire de violence semble avoir débuté dans ses relations avec ses frères : ils semblaient de part et d autre régler les différends de la vie quotidienne par des coups. Parmi les difficultés de Sophie en cours de travail : méfiance paranoïaque des hommes, ressentiment envers les femmes, tempérament impulsif, difficultés à se projeter dans l avenir. Évaluation socioprofessionnelle : Initiale : Pas de formation et d expérience de travail. Niveau scolaire déficient. Troubles d apprentissage persistants. Actuelle : A suivi en 2011 une thérapie collective et un programme de gestion de la colère qu elle n a pas terminés. En 2012, a suivi de nouveau le programme de gestion de la colère et un programme d acquisition de compétences parentales. Est inscrite depuis 2013 dans la formation professionnelle de couture du pénitencier. Bon rapport du superviseur. Dossier carcéral : 4 incidents de violence avec codétenues et personnel en 2010 et incidents de consommation de substances interdites (marijuana) en 2011,2013 et Attitude de retrait observée en 2012 : peu de contacts et interactions avec autres détenues. Depuis 2012, bon comportement en détention et implication dans des activités collectives, notamment le comité des détenues. CRM 3716 A hiver

8 Notes personnelles : J ai une bonne relation avec la cliente, je la sens ouverte, honnête et réellement prête à changer sa vie. Elle me dit avoir fait beaucoup de chemin face à ses problèmes : avoir appris à gérer ses problèmes relationnels autrement que par la colère, avoir appris beaucoup de choses positives sur la manière d être une bonne mère pour ses enfants. En 3 ans, j ai vu beaucoup d évolution positive par rapport à la jeune femme révoltée qui était arrivée ici. Grace à mon aide, elle a repris contact avec sa soeur par courriel et celle-ci est même venue la visiter le mois dernier. Le hasard fait qu elle travaille dans un atelier de couture et semble penser que Sophie pourrait également être embauchée à sa sortie. Sophie semble également contente de l aide reçue par le psychologue pour prendre conscience de ses douleurs du passé. Selon elle, son passé non analysé était la cause de sa révolte et sa violence (notamment son passage à l acte violent contre la petite amie de son ex-compagnon). Elle explique aujourd hui cet acte comme un moment de folie. Elle espère récupérer ses enfants pour vivre et travailler avec sa soeur. Cependant, elle reconnaît consommer encore de la marijuana : pour elle, cette consommation n est pas un problème et elle affirme d ailleurs que cette drogue devrait être légalisée. Absence à un examen ou remise tardive d un travail L absence à un examen ou à un test ou la remise tardive d un travail pour cause de maladie doit être justifiée, sinon la personne sera pénalisée. La Faculté se réserve le droit d accepter ou de refuser la raison avancée. Les raisons telles que les voyages, le travail et les erreurs commises dans la lecture de l horaire des examens ne sont habituellement pas acceptées. ATTENTION À LA FRAUDE SCOLAIRE! La fraude scolaire est un acte commis par une étudiante ou un étudiant et qui peut fausser l évaluation scolaire (c est-à-dire les travaux, tests, examens, etc.). Elle n est pas tolérée par l Université. Toute personne trouvée coupable de fraude est passible de sanctions sévères. Voici quelques exemples de fraude scolaire : Plagier ou tricher de quelque façon que ce soit; Présenter des données de recherche qui ont été falsifiées; Remettre un travail dont vous n êtes pas, en tout ou en partie, l auteur; Présenter, sans autorisation écrite des professeurs concernés, le même travail dans plus d un cours. Ces dernières années, le perfectionnement d Internet a fortement facilité la découverte des cas de plagiat. Les outils mis à la disposition de vos professeures et professeurs permettent, à l aide 8 CRM 3716 A hiver 2014

9 de quelques mots seulement, de retracer sur le Web l origine exacte d un texte. En cas de doute, il est de votre responsabilité de consulter l annuaire de votre faculté ou le site Web de l Université à l adresse suivante : sous la rubrique «Outils pour la rédaction des travaux».la personne qui a commis ou tenté de commettre un acte de fraude scolaire ou qui en a été complice sera pénalisée. Voici quelques exemples de sanctions pouvant être imposées : recevoir la note «F» pour le travail ou le cours en cause; l ajout d une exigence supplémentaire (de 3 à 30 crédits) au programme d études; la suspension ou l expulsion de la Faculté. Au cours de la dernière session, la majorité des personnes trouvées coupables de fraude ont eu la note «F» dans le cours concerné et se sont vues imposé l ajout de trois à douze crédits supplémentaires dans les exigences de leur programme d études. Vous pouvez vous référer au règlement à l adresse suivante : CRM 3716 A hiver

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL FACULTÉ DES ARTS ET DES SCIENCES Secteur des sciences sociales et psychologie ÉCOLE DE CRIMINOLOGIE Mesures pénales communautaires 3 crédits Préalable : Aucun Session : Hiver 2015

Plus en détail

SÉMINAIRE DE RECHERCHE MDG5522A. Jean-Philippe Leblond Hiver 2013 PLAN DE COURS

SÉMINAIRE DE RECHERCHE MDG5522A. Jean-Philippe Leblond Hiver 2013 PLAN DE COURS École de développement international et mondialisation School of International Development and Global Studies Faculté des sciences sociales Faculty of Social Sciences SÉMINAIRE DE RECHERCHE MDG5522A Jean-Philippe

Plus en détail

L ACTION HUMANITAIRE DVM3508. Prof. Delphine Nakache Automne 2013 PLAN DE COURS

L ACTION HUMANITAIRE DVM3508. Prof. Delphine Nakache Automne 2013 PLAN DE COURS Faculté des sciences sociales Faculty of Social Sciences L ACTION HUMANITAIRE DVM3508 Prof. Delphine Nakache Automne 2013 PLAN DE COURS Horaire du cours : Mardi : 10:00-11:30 Jeudi : 08:30-10:00 Salle

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Sociologie La mise en liberté sous condition Descriptif Le module La mise en liberté sous condition permet aux étudiants de démystifier le processus

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la justice pénale Descriptif Le module Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la

Plus en détail

MDG5540A Gestion de projet pour le développement international. DVM4560A Évaluation de programmes et de projets en développement international

MDG5540A Gestion de projet pour le développement international. DVM4560A Évaluation de programmes et de projets en développement international MDG5540A Gestion de projet pour le développement international DVM4560A Évaluation de programmes et de projets en développement international Pierre Beaudet Automne 2008 Horaire du cours : Mardi 17h30-20h30

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Déparetement de criminologie Department of Criminology 25 Université / 25 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861

Plus en détail

FISCALITÉ II CTB-21507

FISCALITÉ II CTB-21507 FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION PLAN DE COURS Hiver 2005 Le 14 janvier 2005 FISCALITÉ II CTB-21507 Chargé de cours : Claude Tessier, CA, M.Fisc. 6242, pavillon Palasis-Prince Téléphone : (418)

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

L'exécution des peines correctionnelles

L'exécution des peines correctionnelles L'exécution des peines correctionnelles I) L application des peines Le juge de l application des peines est chargé de déterminer les modalités d exécution des peines prononcées par les juridictions pénales

Plus en détail

PROJET DE STAGE I et II

PROJET DE STAGE I et II PROJET DE STAGE I et II Le projet de stage demandé dans le cadre du stage de formation pratique I comprend 10 pages et celui du stage de formation pratique II comprend 12 pages. Ce nombre de page inclut

Plus en détail

CRM 3734C. Méthodes de recherche quantitative en criminologie. ASSISTANT: courriel : @uottawa.ca

CRM 3734C. Méthodes de recherche quantitative en criminologie. ASSISTANT: courriel : @uottawa.ca Département de criminologie Department of Criminology 120 Université / 120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 CRM 3734C Méthodes de recherche quantitative en criminologie Salle : VNR-2008 Dates : les jeudis

Plus en détail

CRM 3717 Crime et médias d information. Professeure: Colette Parent Session : Hiver 2011 Département de Criminologie Université d'ottawa

CRM 3717 Crime et médias d information. Professeure: Colette Parent Session : Hiver 2011 Département de Criminologie Université d'ottawa CRM 3717 Crime et médias d information Professeure: Colette Parent Session : Hiver 2011 Département de Criminologie Université d'ottawa Disponibilité : mercredi, Bureau : THM 116 de 16h à 17h 30 ou sur

Plus en détail

Charte des victimes - Administration pénitentiaire

Charte des victimes - Administration pénitentiaire 6 Charte des victimes - Administration pénitentiaire 37 6. Charte des victimes - Administration pénitentiaire Ce que vous pouvez attendre de l administration pénitentiaire Nous : tentons de réinsérer tous

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701 B)

Théories criminologiques II (CRM 3701 B) Département de criminologie Department of Criminology João VELLOSO Courrier électronique : jvelloso@uottawa.ca Disponibilités : mardis de 16h à 17h et vendredis de 14h à 16h (FSS, pièce 13002) CRM 3701

Plus en détail

INTRODUCTION À LA CRIMINOLOGIE CRM 1700 B VERONIQUE STRIMELLE HIVER 2009

INTRODUCTION À LA CRIMINOLOGIE CRM 1700 B VERONIQUE STRIMELLE HIVER 2009 INTRODUCTION À LA CRIMINOLOGIE CRM 1700 B VERONIQUE STRIMELLE HIVER 2009 Horaire : Vendredi de 8 :30 à 11 :30 Endroit : PAVILLON MAC DONALD (MCD) 146 Bureau : THM 223B Heures de bureau : Vendredi de 14

Plus en détail

POL 255 DYNAMIQUES PARLEMENTAIRES CANADIENNES (3 crédits) Hiver 2014 Chargé de cours : Jacques Lahaie PLAN DE COURS

POL 255 DYNAMIQUES PARLEMENTAIRES CANADIENNES (3 crédits) Hiver 2014 Chargé de cours : Jacques Lahaie PLAN DE COURS ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines POL 255 DYNAMIQUES PARLEMENTAIRES CANADIENNES (3 crédits) Hiver 2014 Chargé de cours : Jacques Lahaie Horaire : Mardi 16h à 18:50 Local

Plus en détail

Fourchette d avertissement Trousse d inscription

Fourchette d avertissement Trousse d inscription 1 Trousse d inscription POUR VOUS INSCRIRE AU PROGRAMME BONNE CONDUITE Vous trouverez dans la présente trousse tout ce dont vous avez besoin pour vous inscrire à Bonne conduite, le programme ontarien de

Plus en détail

Procédure # 1 (1999)

Procédure # 1 (1999) Procédure # 1 (1999) Gestion du dossier «Demandes de dérogation» 1.0 OBJET DE LA PROCÉDURE Demande de dérogation en vertu des articles 96 et 241 de la Loi sur l instruction publique. 1.1 Admissibilité

Plus en détail

Le programme de maîtrise avec stage

Le programme de maîtrise avec stage Le programme de maîtrise avec stage Le programme de maîtrise avec stage comporte 45 crédits, répartis comme suit : - 15 crédits de cours - 12 crédits de stage - 18 crédits pour la rédaction d'un rapport

Plus en détail

1.8.1 Compétences du personnel Introduction

1.8.1 Compétences du personnel Introduction Page 1 de 7 1.8.1 Compétences du personnel Introduction La présente section vise à garantir la transparence et l équité du processus d embauche pour tous les postes. Elle s applique aux offices de services

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : mercredi de 14h30 à 16h30 (pavillon

Plus en détail

L arbitrage familial. Un seul droit de la famille. flew. fodf. Renseignez-vous sur vos droits. Version révisée AOcVF avril 2010

L arbitrage familial. Un seul droit de la famille. flew. fodf. Renseignez-vous sur vos droits. Version révisée AOcVF avril 2010 FR007 7 L arbitrage familial Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes et droit de la famille Le dro i t d e s avoir flew Family Law Education

Plus en détail

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578 1 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION Certificat en gestion du développement touristique PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE IDENTIFICATION Titre et sigle

Plus en détail

Programme de bourses d études David-Pouliot de la SCHQ 2014-2015. Formulaire de demande

Programme de bourses d études David-Pouliot de la SCHQ 2014-2015. Formulaire de demande Formulaire de demande 1 Renseignements généraux sur les bourses Avec la contribution de nos partenaires financiers, la SCHQ offre à toutes personnes affectées par un trouble de la coagulation, la possibilité

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le système correctionnel canadien : un travail d équipe Descriptif Le module Le système correctionnel canadien : un travail d équipe permet

Plus en détail

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS Exercice de la profession d ergothérapeute Q. Qu est-ce que l exercice de la profession pour l Ordre? R. L Ordre définit

Plus en détail

GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013

GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013 ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013 Coordonnées du chargé de cours Adresses courriel : Hugo Séguin

Plus en détail

Faculté des sciences de l administration Hiver 2010. Plan de cours LE MARKETING

Faculté des sciences de l administration Hiver 2010. Plan de cours LE MARKETING Faculté des sciences de l administration Hiver 2010 Université Laval Raynald Lavoie 1- DESCRIPTION Plan de cours MRK-6004-S LE MARKETING Dans un contexte de mondialisation de marchés et de concurrence

Plus en détail

Les méthodes alternatives de règlement des conflits et le droit de la famille

Les méthodes alternatives de règlement des conflits et le droit de la famille FR001 1 Les méthodes alternatives de règlement des conflits et le droit de la famille Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes et droit

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-3106 Z1 (21921)

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-3106 Z1 (21921) Faculté des sciences de l administration École de comptabilité Plan de cours Hiver 2010 Le 1 er avril 2010 STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-3106 Z1 (21921) Responsable du stage (École de comptabilité - pédagogie)

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Justice Pénale et Santé CRM 2709A. Zoï Coucopoulos Département de Criminologie Hiver 2014 PLAN DE COURS

Justice Pénale et Santé CRM 2709A. Zoï Coucopoulos Département de Criminologie Hiver 2014 PLAN DE COURS Justice Pénale et Santé CRM 2709A Zoï Coucopoulos Département de Criminologie Hiver 2014 PLAN DE COURS Horaire du Cours : Jeudi 17:30-20:30 Salle de cours : FSS 1007 Disponibilité du professeur: Jeudi

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1 de la Pratique 1 1. Objectifs Sensibiliser l étudiant à l intérêt et aux objectifs de l APP Structurer la rédaction de l APP : pertinence du choix de la situation et de sa description, pertinence du questionnement

Plus en détail

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30 UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL École de criminologie Automne 2014 CRI 1151 Justice criminelle 1 CHARGÉ DE COURS: KEVIN MOUSTAPHA LOCAL: B-2285 PAVILLON JEAN BRILLANT NOMBRE DE CRÉDITS : 3 HORAIRE : Les lundis

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées QUESTIONNAIRE DE SONDAGE Le droit et les personnes âgées À PROPOS DU SONDAGE La Commission du droit de l Ontario (CDO) et son projet sur le droit touchant les personnes âgées La CDO, un organisme public

Plus en détail

JUM 452A. Groupe 30. Plan de cours

JUM 452A. Groupe 30. Plan de cours Université du Québec à Montréal Faculté de science politique et de droit Module des sciences juridiques Baccalauréat en droit TRIMESTRE : Automne 2013 Lundi de 18 heures à 21 heures Local : A-1642 Chargée

Plus en détail

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME)

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) EDM1201 : Presse écrite ou Internet I EDM1202 : Presse écrite ou Internet II EDM3201 : Journalisme télévisuel ou radiophonique I EDM3202

Plus en détail

[SECONDAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE DÉBATS PARLEMENTAIRES

[SECONDAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE DÉBATS PARLEMENTAIRES >> OBJECTIFS D APPRENTISSAGE DÉBATS PARLEMENTAIRES Au cours de la présente activité, l élève sera amené à : découvrir les principes de base qui régissent les débats parlementaires; découvrir deux projets

Plus en détail

Guide d utilisation d accès aux cours

Guide d utilisation d accès aux cours Université d Ottawa University of Ottawa Guide d utilisation d accès aux cours Cours en audioconférence (HC) Cours entièrement en ligne (WB) Cours hybride (HYB) Faculté d éducation 613-562-5804 edugrad@uottawa.ca

Plus en détail

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES Article 19 de la Constitution de l Organisation internationale

Plus en détail

J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat

J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat Qu est-ce que le plagiat? Voici la définition de la Politique institutionnelle d évaluation des apprentissages (PIÉA) du collège

Plus en détail

Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto

Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto LES PERCEPTIONS DES NOUVEAUX ARRIVANTS ET DES MINORITÉS RACIALES PAR RAPPORT AU SYSTÈME CANADIEN DE JUSTICE PÉNALE : RÉSULTATS D UN SONDAGE MENÉ À TORONTO EN 2007 1 Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE CTB-66152

EXPERTISE COMPTABLE CTB-66152 FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION PLAN DE COURS Été 2006 Le 2 mai 2006 EXPERTISE COMPTABLE CTB-66152 Professeur : Patrick Couture 5240, pavillon Palasis-Prince 656-2131, poste 7696 patrick.couture@fsa.ulaval.ca

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières

Textes de référence : Table des matières Les alternatives aux peines d'emprisonnement et le Juge d'application des peines au Niger Textes de référence :! Code pénal du NIGER, Niamey1993.! Code de procédure pénale du NIGER.! Décret n 96-069 du

Plus en détail

DIRECTIVES. 2. Vous devez joindre au présent formulaire les documents originaux ou des copies certifiées conformes à l original suivants :

DIRECTIVES. 2. Vous devez joindre au présent formulaire les documents originaux ou des copies certifiées conformes à l original suivants : DEMANDE DE RECONNAISSANCE D UN DIPLÔME OU D UNE FORMATION EN VUE DE L EXERCICE DE LA PHARMACIE AU QUÉBEC DIRECTIVES 1. Veuillez écrire en lettres moulées de façon lisible. Le présent document doit être

Plus en détail

BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015

BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015 BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015 Présentation de la Faculté Plan de la séance Présentation du certificat Objectif À qui s adresse le certificat Profil

Plus en détail

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF CARTA EUROPEA avec le soutien de la Commission Européenne et des barreaux des Programmes EUROMED DROIT et EURODROIT SUD EST MEDITERRANEE Siège social Maison de l Europe à Montpellier Adresse administrative

Plus en détail

!"#!$$%%%&% &''& Enseignant : Coordonnées : Courriel : Téléphone : Fax : Soutien technique : Site de soutien technique : Courriel : Téléphone :

!#!$$%%%&% &''& Enseignant : Coordonnées : Courriel : Téléphone : Fax : Soutien technique : Site de soutien technique : Courriel : Téléphone : !"#!$$%%%&% &''& Enseignant : Coordonnées : Courriel : Téléphone : Fax : Soutien technique : Site de soutien technique : Courriel : Téléphone : Kevin Lee, Chargé d enseignement Pavillon Palasis-Prince,

Plus en détail

Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Le rôle parental

Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Le rôle parental 1 Parenting (French) March 2013 Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Le rôle parental (Parenting) À qui s adresse ce thème (Who this is for) Cette fiche de renseignements vous concerne si : vous

Plus en détail

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Cégep régional de Lanaudière à Joliette Service de l organisation et du cheminement scolaires PORTAIL OMNIVOX À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Document

Plus en détail

Commission des libérations conditionnelles ducanada : Pour la sécurité du public

Commission des libérations conditionnelles ducanada : Pour la sécurité du public conditionnelles ducanada : Pour la sécurité du public Produit et publié par : conditionnelles du Canada Pour obtenir des exemplaires supplémentaires, veuillez vous adresser à : Division des communications

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Plan de cours : École internationale d'été sur la géopolitique des ressources naturelles

Plan de cours : École internationale d'été sur la géopolitique des ressources naturelles Plan de cours : École internationale d'été sur la géopolitique des ressources naturelles Sigle : ETI-7023 (2 e et 3 e cycles) ETI-4023 (1 er cycle) Crédit(s) : 3 Dates : du 16 au 21 juin 2014 Lieu : campus

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Demande d obtention de permis d exercice ou de certificat de spécialiste

Demande d obtention de permis d exercice ou de certificat de spécialiste Demande pour une inscription en (mois/année) : NATURE DU PERMIS OU DU CERTIFICAT DEMANDÉ Note : une demande séparée est nécessaire pour chaque type de permis, certificat ou inscription. GÉNÉRAL SPÉCIALITÉ

Plus en détail

PLAN DE COURS. Département de sociologie Université du Québec à Montréal

PLAN DE COURS. Département de sociologie Université du Québec à Montréal PLAN DE COURS Département de sociologie Université du Québec à Montréal Sigle : SOC 2102 Groupe : 20 Titre : Initiation au processus de recherche II Session : Hiver 2016 Enseignants : Hélène Belley Téléphone

Plus en détail

La magie de la modification physique et/ou chimique des cheveux. Guide méthodique travail personnel. Modèle B - Relooking.

La magie de la modification physique et/ou chimique des cheveux. Guide méthodique travail personnel. Modèle B - Relooking. La magie de la modification physique et/ou chimique des cheveux Guide méthodique travail personnel Modèle B - Relooking Module 4 Nom et prénom: Candidate No: Lieu du cours: Année: page 1 / 10 Table des

Plus en détail

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA MRK-20712 - MARKETING DIRECT Syllabus Automne 2008 Local 3307 PAP CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

Plus en détail

GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines

GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines PERSONNEL DE SOUTIEN TECHNIQUE ET ADMINISTRATIF GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines À propos des examens Le Service des ressources humaines vous offre ce résumé des différents examens de qualifications

Plus en détail

COMMUNICATION DANS LES ORGANISATIONS

COMMUNICATION DANS LES ORGANISATIONS Faculté des sciences de l administration Département de management COMMUNICATION DANS LES ORGANISATIONS MNG- 64774 Plan de cours Hiver 2009 Lise Chrétien, Ph.D. Professeure agrégée Bureau 1543, PAP lise.chretien@mng.ulaval.ca

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

De l injonction à l invitation Les défis de l intervention

De l injonction à l invitation Les défis de l intervention De l injonction à l invitation Les défis de l intervention Steven Bélanger Psychologue Coordonnateur clinique Pro-gam Centre d intervention et de recherche en violence conjugale et familiale 1 La nature

Plus en détail

Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario

Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario Simplification des procédures pour l administration des petites successions Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario La Commission

Plus en détail

FORMULAIRE DE DÉCLARATION D INFRACTION CRIMINELLE

FORMULAIRE DE DÉCLARATION D INFRACTION CRIMINELLE FORMULAIRE DE DÉCLARATION D INFRACTION CRIMINELLE IDENTIFICATION Numéro de membre ou de dossier : Nom : Prénom : Courriel : Téléphone : INSTRUCTIONS Vous avez déclaré avoir été reconnu coupable d une infraction

Plus en détail

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR ET FAIRE POUR VOUS CONFORMER AUX EXIGENCES DU RÈGLEMENT D ICI LE 31 MARS 2013!

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR ET FAIRE POUR VOUS CONFORMER AUX EXIGENCES DU RÈGLEMENT D ICI LE 31 MARS 2013! TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR ET FAIRE POUR VOUS CONFORMER AUX EXIGENCES DU RÈGLEMENT D ICI LE 31 MARS 2013! Règlement sur la formation continue Principales obligations Gestion de vos Mesures de contrôle

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

PLAN DE COURS PONDÉRATION : 1-2 -3 SESSION : HIVER 2007. richard.haince@cegep-ste-foy.qc.ca

PLAN DE COURS PONDÉRATION : 1-2 -3 SESSION : HIVER 2007. richard.haince@cegep-ste-foy.qc.ca PLAN DE COURS PROGRAMME : DÉPARTEMENT : TITRE DU COURS : NUMÉRO DU COURS : SCIENCES DE LA NATURE PHYSIQUE ACTIVITÉ D INTÉGRATION 203-FZZ-03 PONDÉRATION : 1-2 -3 SESSION : HIVER 2007 GROUPE : 2416 NOM DU

Plus en détail

Rencontrer la Commission : une étape vers la réinsertion sociale

Rencontrer la Commission : une étape vers la réinsertion sociale Rencontrer la Commission : une étape vers la réinsertion sociale Capsule vidéo version texte Durée : 10 min 58 sec PRÉSENTATRICE La Commission québécoise des libérations conditionnelles décide de la mise

Plus en détail

«Il utilise les statistiques comme l ivrogne, les lampadaires pour s appuyer plutôt que pour s éclairer.» Andrew Lang PLAN DE COURS

«Il utilise les statistiques comme l ivrogne, les lampadaires pour s appuyer plutôt que pour s éclairer.» Andrew Lang PLAN DE COURS ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines GEP 111 (GR1) LES STATISTIQUES EN SCIENCES POLITIQUES HIVER 2015 Professeur : Khalid Adnane Disponibilité : jeudi avant-midi Bureau

Plus en détail

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Le 23 novembre 2009 1 Aperçu Examen stratégique du gouvernement

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSCRIPTION À TITRE DE TRAVAILLEUSE OU TRAVAILLEUR SOCIAL

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSCRIPTION À TITRE DE TRAVAILLEUSE OU TRAVAILLEUR SOCIAL Formulaire de demande d inscription à titre de travailleuse ou travailleur social Certificat d inscription général de travailleuse ou travailleur social Combinaison de titres et d expérience pratique 250,

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES À LA FORMATION CONTINUE (PEAFC)

POLITIQUE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES À LA FORMATION CONTINUE (PEAFC) POLITIQUE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES À LA FORMATION CONTINUE (PEAFC) Modifications 19/03/2012 POLITIQUE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES À LA FORMATION CONTINUE (PEAFC) Avant-propos Depuis quatre décennies,

Plus en détail

Département de criminologie Université d Ottawa Hiver 2008 CRM 2706A : Le milieu carcéral et la privation de liberté Sandra Lehalle

Département de criminologie Université d Ottawa Hiver 2008 CRM 2706A : Le milieu carcéral et la privation de liberté Sandra Lehalle Département de criminologie Université d Ottawa Hiver 2008 CRM 2706A : Le milieu carcéral et la privation de liberté Sandra Lehalle Horaires et salle de cours : mardi de 14h30 à 16h et vendredi de 16h

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Dans la mesure du possible, il est fortement recommandé que vous obteniez des conseils d un avocat pour vous aider à formuler cette demande.

Dans la mesure du possible, il est fortement recommandé que vous obteniez des conseils d un avocat pour vous aider à formuler cette demande. Document d information À partir d ici, quelles sont mes options? Si l aide juridique vous a été refusée et que vous n avez pas les moyens de vous payer les services d un avocat, il existe une autre solution.

Plus en détail

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1 Faculté des sciences de l administration Le Service de placement Plan de cours Hiver 2009 Le 22 décembre 2008 STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1 Responsable du stage (École de comptabilité - pédagogie)

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : jeudi de 16h à 18h (pavillon des sciences

Plus en détail

CÉGEP de ST-HYACINTHE Département : Sciences humaines Discipline responsable : Géographie

CÉGEP de ST-HYACINTHE Département : Sciences humaines Discipline responsable : Géographie CÉGEP de ST-HYACINTHE Département : Sciences humaines Discipline responsable : Géographie GÉOGRAPHIE : DÉFIS DE NOTRE PLANÈTE Numéro : 320-S11-HY Pondération : 2-1-3 PLAN DE COURS Hiver 2009 JEAN-LUC LAMOTHE

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Législation relative à la justice pénale pour les jeunes

Législation relative à la justice pénale pour les jeunes Capsule juridique Législation relative à la justice pénale pour les jeunes Au Canada, le taux d incarcération des adolescents est plus élevé que chez les adultes. Environ 80 pour cent des peines de placement

Plus en détail

DÉCLARATION RELATIVE AUX ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES -BÉNÉVOLES- (art. 258.1 et suivants Loi sur l instruction publique)

DÉCLARATION RELATIVE AUX ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES -BÉNÉVOLES- (art. 258.1 et suivants Loi sur l instruction publique) DÉCLARATION RELATIVE AUX ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES -BÉNÉVOLES- (art. 258.1 et suivants Loi sur l instruction publique) Afin de protéger davantage l intégrité et la sécurité des élèves, la Loi modifiant la

Plus en détail

TIN501 ENVIRONNEMENT, TECHNOLOGIE ET SOCIÉTÉ Préalable(s) : Avoir réussi 70 crédits PLAN DE COURS SESSION HIVER 2014

TIN501 ENVIRONNEMENT, TECHNOLOGIE ET SOCIÉTÉ Préalable(s) : Avoir réussi 70 crédits PLAN DE COURS SESSION HIVER 2014 École de technologie supérieure Service des enseignements généraux Responsable(s) du cours : Éric Francoeur Crédits : 3 TIN501 ENVIRONNEMENT, TECHNOLOGIE ET SOCIÉTÉ Préalable(s) : Avoir réussi 70 crédits

Plus en détail

Inscription à l examen d agrément général 2015

Inscription à l examen d agrément général 2015 Inscription à l examen d agrément général 2015 Félicitations! Vous avez pris la décision de participer à l examen d agrément général qui se tiendra le samedi 17 octobre 2015 à l Université Laval, à Québec.

Plus en détail

Renseignements à l intention d un ou d une étudiant(e) dans une programme de formation en pharmacie

Renseignements à l intention d un ou d une étudiant(e) dans une programme de formation en pharmacie Renseignements à l intention d un ou d une étudiant(e) dans une programme de formation en pharmacie Les candidats à l immatriculation en soit leur premier, deuxième ou troisième année d un programme de

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. UE n 736: Eléments de législation appliquée au domaine de la communication. ECTS : 7 Déterminante? NON

FICHE PEDAGOGIQUE. UE n 736: Eléments de législation appliquée au domaine de la communication. ECTS : 7 Déterminante? NON FICHE PEDAGOGIQUE UE n 736: Eléments de législation appliquée au domaine de la communication Code EPS : 713005U32D1 Section(s) : RP Prérequis : CESS (français) ACTIVITE : Notions de droit appliqué au domaine

Plus en détail

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec.

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec. MAR / QUE 3 ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rente de retraite Q-114-RET (10-12) IMPORTANT Aucune prestation

Plus en détail

Attaques graves sur les détenus

Attaques graves sur les détenus La violence et le suicide dans les établissements canadiens : statistiques récentes Au regard de la violence et du suicide dans les établissements fédéraux du Canada, les nouvelles sont tantôt bonnes,

Plus en détail

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Ordre professionnel des criminologues du Québec 1100, Boul. Crémazie Est Bureau 610 Montréal (Québec)

Plus en détail

HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX B o u r s e d é t u d e s HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Le gouvernement de l Ontario a créé la Bourse d études Hilary M. Weston pour rendre hommage au mandat de l honorable Hilary M. Weston comme

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

MISE EN LIBERTÉ SOUS CONDITIONS DOSSIER THÉMATIQUE

MISE EN LIBERTÉ SOUS CONDITIONS DOSSIER THÉMATIQUE DOSSIER THÉMATIQUE PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION DES SERVICES DE RÉHABILITATION SOCIALE DU QUÉBEC JUIN 2014 1 LE DOSSIER EN BREF La majorité des libérations conditionnelles totales de ressort fédéral sont

Plus en détail

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle Document d information - Juin 2015 - Août 2015 - Janvier 2016 Français, langue d enseignement 5 e année du secondaire Écriture 132-520 Gouvernement du

Plus en détail

Le guide s articule autour de quatre thèmes, qui sont incontournables pour bien documenter une situation d aliénation parentale ou de risque:

Le guide s articule autour de quatre thèmes, qui sont incontournables pour bien documenter une situation d aliénation parentale ou de risque: GUIDE D ENTREVUE TROUSSE DE SOUTIEN À L ÉVALUATION DU RISQUE D ALIÉNATION PARENTALE Véronique Lachance Marie-Hélène Gagné Ce guide d entrevue a été conçu pour vous aider à documenter les situations familiales

Plus en détail