NOTE DE SERVICE N 1. Aix les Bains, le 3 septembre L inspecteur de l éducation nationale chargé de la circonscription d Aix les Bains

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE DE SERVICE N 1. Aix les Bains, le 3 septembre 2015. L inspecteur de l éducation nationale chargé de la circonscription d Aix les Bains"

Transcription

1 Inspection de l Education Nationale Aix-Les-Bains Téléphone Télécopie Mail. Adresse postale Inspection de l Education Nationale Circonscription d Aix-Les-Bains 2, rue Vaugelas AIX-LES BAINS site internet Aix les Bains, le 3 septembre 2015 L inspecteur de l éducation nationale chargé de la circonscription d Aix les Bains A Mesdames et Messieurs les enseignants s/c de Mesdames les directrices et Messieurs les directeurs des écoles de la circonscription d Aix les Bains NOTE DE SERVICE N 1 Objet : Protocole d inspection individuelle des enseignant(e)s L inspection individuelle est un moment privilégié du parcours professionnel de chacun d entre vous ; il doit être préparé et vécu de manière positive. La présente note de service a pour objet de préciser les finalités qui guideront l inspection des enseignant(e)s et les modalités qui permettront d en faire un temps professionnel constructif. A. Les finalités * L inspection des enseignant(e)s s inscrit dans une double perspective : un contrôle de conformité des enseignements dispensés dans le cadre des obligations légales ; il vise à s assurer du respect des programmes de l école maternelle (BO spécial n 2 du 26 mars 2015) et élémentaire (BO Hors série n 3 du du 19 juin 2008), de la maîtrise des paliers 1 et 2 du socle commun de connaissances et compétences et des modalités règlementaires de fonctionnement de l école. une évaluation formative de l action pédagogique de l enseignant(e) ; elle permet de mesurer l évolution professionnelle, d apprécier les effets des formations suivies et d identifier les leviers de changement des pratiques pédagogiques en vue d améliorer les acquis des élèves. * Les inspections sont centrées sur l évaluation des acquis des élèves et l efficacité des dispositifs d aide aux élèves en difficulté assurés par l ensemble de l équipe pédagogique dans le cadre du projet d école. * L inspection individuelle pourra être en lien avec l évaluation d école. B. Les modalités : Les 4 temps de l inspection a) L information des enseignant(e)s et les documents à préparer * L enseignant(e) inspecté(e) est informé(e) par téléphone ou courriel de la période, durant laquelle il (ou elle) sera inspecté(e), par l intermédiaire du directeur ou de la directrice d école.

2 * Le document préparatoire à l inspection sera mis à disposition de l inspecteur le jour de sa visite (format papier). (Annexe 1) * Le jour de l inspection, l enseignant(e) prépare une liste de documents consultable par l inspecteur. (Annexe 2) * L inspection est décidée par l inspecteur mais peut aussi être demandée par l enseignant pour diverses raisons : perspective d une possible promotion nécessitant une inspection, souhait de faire le point sur son action pédagogique soit dans le simple cadre de sa pratique de classe, soit dans le but de préparer un examen (CAFIPEMF, CAPA-SH, ) b) L observation de classe * L inspection prend ancrage sur l observation de deux séances d enseignement (1h à 1h30). (Annexe 3) * Si possible, je souhaiterais observer (à l école maternelle et élémentaire) une séance d apprentissage (autour d une situation problème) dans une discipline de votre choix ; * Afin de donner sa pleine mesure aux activités pédagogiques complémentaires, en plus de l observation en classe et de l entretien, un temps de l inspection pourra être réservé à l observation d une séance d activités pédagogiques complémentaires (30 à 40 minutes). c) L entretien avec l enseignant(e) * D une durée de 30 à 45 minutes, il peut suivre immédiatement le temps d observation ou être placé plus tard, ce qui permet à l enseignant d avoir le temps d analyser de façon plus approfondie les séances présentées et les ajustements à prévoir. * Si l entretien a lieu pendant le temps de classe, il convient de prévoir avec le directeur ou la directrice la prise en charge des élèves et leurs tâches, notamment s ils sont répartis dans les autres classes. * Au cours de ce dialogue, il est important que l enseignant(e), à partir de sa liberté pédagogique affirmée dans les programmes de l école, justifie la pertinence et la cohérence des choix didactiques et pédagogiques dans sa classe au regard de leur efficacité la liberté induit une responsabilité -, et, en tant que membre d une équipe, qu il (ou qu elle) soit à même de faire le point sur la mise en œuvre du projet d école et les travaux des conseils de cycle ou des maîtres. d) Le rapport * Le rapport est à la fois bilan, conseils et détermination d objectifs d évolution dans un ou plusieurs domaines ciblés. * L original du rapport est adressé à l inspecteur d académie, directeur des services départementaux de l éducation nationale, qui arrête une note, sur proposition de l inspecteur de l éducation nationale. * Cet original ainsi que deux copies sont alors transmis à l enseignant(e), qui, après les avoir signés, les retourne à l inspection de circonscription, en veillant à en garder une copie. Laurent RONCHAIL, Inspecteur de l éducation nationale Chargé de la circonscription d Aix les Bains

3 Annexe 2 : Liste des documents consultés pendant l inspection Lors de ma visite, je vous saurai gré de bien vouloir me réserver une table (si possible à proximité d une prise de courant) et de mettre à ma disposition les documents suivants : * Les documents des élèves : Pour trois ou quatre élèves de niveaux scolaires différents, - tous les cahiers et/ou classeurs, les documents et manuels ; - les documents d évaluation des acquis des élèves (livret d évaluation de la classe, livret scolaire, résultats aux évaluations nationales, ) ; Les documents relatifs à la mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires ; Les PPRE des élèves signalés en difficulté ; Les PAP en faveur des élèves présentant des troubles de l apprentissage ; Les PAI en faveur des enfants atteints de troubles de la santé ; Les PPS des élèves en situation de handicap. * Les documents professionnels de l enseignant (e) : Une préparation écrite des séances observées indiquant notamment l objectif d apprentissage de la séance (ainsi que son indicateur d évaluation) et la démarche d apprentissage envisagée (organisation matérielle, spatiale, temporelle et pédagogique) ; Une préparation écrite des séquences, dans lesquelles sont inscrites les séances observées, indiquant notamment la (ou les) compétence(s) travaillées (issues des programmes de l école primaire et du socle commun de connaissances et compétences) ; Le registre d appel signé par le directeur, indiquant les effectifs présents et le pourcentage mensuel des présences ; La liste des élèves présentant au moins un an d avance ou de retard par rapport à l année de la cohorte considérée ; La planification de votre travail à court terme (journée et semaine) : emploi du temps, cahier journal, fiches de préparation ; La planification de votre travail à long terme (trimestre ou année) : programmations, progressions ; Le calendrier individuel de l enseignant fixé pour toute l année relatif à l organisation des 108 heures ; Le projet d école.

4 Annexe 3 : Liste d éléments observables pour l analyse des pratiques professionnelles Champs d observation Evaluation des acquis Conformité aux programmes Conception et mise en œuvre de l enseignement Maîtrise des disciplines Parcours différenciés Place et statut de l élève Traitement de la difficulté Travaux des élèves Ethique et responsabilité Organisation du travail de la classe Gestion des outils du maître Travail en équipe Eléments observables Les apprentissages - Formes d évaluations pratiquées dans la classe : diagnostique, formative, sommative - Exploitation des évaluations nationales (CE2,..) : analyse des réussites et des erreurs - Outils d évaluation, de suivi des élèves (livret scolaire, livret personnel de compétences, ) - Connaissance et mise en œuvre des programmes de l école maternelle (BO spécial n 2 du 26 mars 2015) et élémentaire (BO Hors série n 3 du du 19 juin 2008) - Utilisation des progressions fournies par les instructions officielles - Définition d objectifs d apprentissage et d indicateurs d évaluation de ces objectifs (Mes élèves ontils appris? Qu ont-ils appris?) - Place de la séance dans la séquence (découverte-structuration-entraînement-évaluation-transfert) - Mise en œuvre d une progression et d une programmation sur l année et sur le cycle - Statut de l erreur - Organisation des divers enseignements en les articulant entre eux dans le cadre de la polyvalence - Connaissance des concepts et notions, démarches et méthodes dans chacune des disciplines scolaires - Approche par compétences L élève - Prise en compte des rythmes d apprentissage des élèves : différenciation pédagogique conduite dans la classe en fonction des besoins des élèves (temps, espace, mise à disposition d outils, complexification ou simplification des tâches proposées, ) - Attitudes et comportements des élèves : mise au travail, écoute, prise de parole, coopération, autonomie, responsabilisation - Mise en projet d apprentissage de l élève : explication de l objectif de la tâche à réaliser, moyens pour la réaliser, critères de réussite lui permettant de réaliser une évaluation - Prise en compte des difficultés des élèves : mise en place des dispositifs d aide (PPRE, PAP, PPS, activités pédagogiques complémentaires, stage de remise à niveau, PAI, ) - Contribution à la mise en œuvre des aides spécialisées (RASED) - Cahiers des élèves : quantité, diversité, qualité, soin, correction, pertinence de leur organisation - Productions diverses (individuelles ou collectives). - Utilisation des outils de travail : manuels, ouvrages littéraires, place des photocopies Le maître - Participation à la vie de l école : intégration de sa pratique professionnelle dans l action collective de l école - Mise en place de règles de vie collectives dans la classe basées sur des droits et des devoirs connus de tous - Utilisation de la sanction avec discernement et dans le respect du droit - Ponctualité - Structure de la séance : organisation matérielle (affichages, tableau), spatiale (disposition des élèves), temporelle (différents moments de la séance, temps de travail effectif de l élève), pédagogique (mode de regroupement des élèves, mode de travail (écrit oral)) - Formulation des consignes : orales, écrites, longueur, précision et clarté par rapport aux objectifs fixés - Présence du maître : organise, observe, se met en retrait, se déplace, laisse faire, aide, - Qualité des relations élèves/élèves (coopération, participation, ) et élèves/maître - Tenue du registre d appel, du cahier journal - Mise en place de documents relatifs aux aides apportées aux élèves en difficulté - Gestion de l emploi du temps : équilibre des activités en lien avec la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, prise en compte des rythmes d apprentissage des élèves. - Mise en œuvre du projet d école, du projet de cycle - Continuité pédagogique inter-cycle et inter-degré - Pertinence des projets existants (classe, cycle, école) au regard des besoins constatés (résultats, difficultés des élèves)

5

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS (Outil de vérification des éléments d une SAÉ) 1 ère partie Planification sommaire Niveau des élèves concernés par la SAÉ (cycle + année)

Plus en détail

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHE 1 : PREPARER MA MISSION TUTORALE Etablir la liste de tous les éléments à prendre en compte pour préparer ma mission Accueillir

Plus en détail

inspection de l Éducation nationale

inspection de l Éducation nationale NOTE DE SERVICE N 2 du 7/09/2015 relative à l inspection inspection de l Éducation nationale AUCHEL Dossier suivi par Régine HEUDRE Téléphone 03 21 65 24 00 Télécopie 03 21 65 21 07 Courriel ce.0620239y@ac-lille.fr

Plus en détail

Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes.

Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes. Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes. Christine Boidron-Jamet (CPC Tours Sud) Claire BEY (CPC Tours Nord) Mission Socle Commun

Plus en détail

Bulletin officiel n 32 du 5 septembre 2013

Bulletin officiel n 32 du 5 septembre 2013 Unité d Enseignement N 6.1 : Stage Découverte 1 : Stage en milieu scolaire Semestre : 2 Nombre d heures : 120 ou 30 demi-journées Compétences : N 8-10 TD : 0 TPE : 20 Nombre ECTS : 3 UE 1.2.1 Psychologie

Plus en détail

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT 3- GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT Par un formateur/maf Grille de visite en référence aux compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. Arrêté du 18 Juillet 2013.

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1022-1 Travail en équipe Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1022-1 Travail en

Plus en détail

Dossier «Enseignant» Patinage sur glace. Cycle 3. Equipe EPS 1 er degré

Dossier «Enseignant» Patinage sur glace. Cycle 3. Equipe EPS 1 er degré Dossier «Enseignant» Patinage sur glace Cycle 3 Equipe EPS 1 er degré APS : Patinage à glace Glisser Se propulser S arrêter Virer, se retourner Sauter Objectifs opétationnels Programmation. 10 à 15 séances

Plus en détail

Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle?

Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle? Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle? A HOUCHOT Inspection générale de l Education nationale 2011 2012 1881: de la charité

Plus en détail

La préparation de la classe

La préparation de la classe La préparation de la classe Document réalisé par les Conseillers Pédagogiques du Haut-Rhin Préambule La préparation de la classe est un aspect fondamental de la démarche professionnelle de l enseignant.

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections INSPECTION ACADÉMIQUE Année scolaire 2015-2016 DES PYRÉNÉES ATLANTIQUES Circonscription ANGLET Ecole des Arènes 64100 Bayonne ce.ienanglet@ac-bordeaux.fr tel : 05 59 59 37 37 L Inspectrice de l Education

Plus en détail

CONTINUITE DES APPRENTISSAGES ET REUSSITE DES ELEVES A L ECOLE

CONTINUITE DES APPRENTISSAGES ET REUSSITE DES ELEVES A L ECOLE Saint-Etienne, le 2 février 2009 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE DIVISION DE L ELEVE Affaire suivie par : Elisabeth OLLIER Téléphone : 04 77 81 41 17 Télécopie : 04 77 81 41 05 Mél : ce.ia42-divel-sco@ac-lyon.fr

Plus en détail

FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE FORMATION

FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE FORMATION FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROGRAMME DES ETUDES CONDUISANT AU DIPLOME D ETATD'AUXILIAIRE DE PUERICULTURE D après l'arrêté du 16 janvier 2006 modifié

Plus en détail

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des coles Vous pouvez choisir des Unités d nseignement dans la liste de cours ci-dessous en aster et aster : Premier semestre emestre 7 (7) econd semestre

Plus en détail

ULIS en réseau. lycée professionnel Bartholdi. lycée des métiers Louise Michel

ULIS en réseau. lycée professionnel Bartholdi. lycée des métiers Louise Michel Rappel des principaux textes : ULIS en réseau lycée professionnel Bartholdi et lycée des métiers Louise Michel La loi n 2005-102 du 11.02.2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation

Plus en détail

Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Périodes de Formation en Milieu Professionnel PRÉAMBULE Les périodes de formation en milieu professionnel doivent participer activement à l acquisition des compétences du référentiel. Elles font l objet d une évaluation certificative. Les 22 semaines

Plus en détail

Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations

Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations Version 2 décembre 2014 Cachet MDPH Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations Pour l année scolaire 20... / 20... Date de réunion de l équipe

Plus en détail

La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles. (BO n 31 du 01/09/2011)

La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles. (BO n 31 du 01/09/2011) La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles (BO n 31 du 01/09/2011) 1 Présentation générale Objectifs généraux : Permettre aux élèves de se remobiliser autour d un projet de formation Viser

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE III ORGANISATION DE LA FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL La durée

Plus en détail

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN Quelles articulations construire entre nos démarches pédagogiques, nos programmes et le socle commun? Aménagement des salles en îlots : TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN LE LIEN AVEC L EVALUATION DU SOCLE COMMUN

Plus en détail

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form INITIATION AU RÉFÉRENTIEL DES DOUZE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES EN ENSEIGNEMENT LE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA PROFESSION ENSEIGNANTE La Direction de la formation et de la titularisation

Plus en détail

Le recrutement et la gestion des volontaires/ maîtres contractuels au niveau départementald

Le recrutement et la gestion des volontaires/ maîtres contractuels au niveau départementald Le recrutement et la gestion des volontaires/ maîtres contractuels au niveau départementald 1 PLAN 1. mutations du projet des volontaires 2. Analyse des résultats du projet des VE 3. Analyse des perceptions

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 4. Corps, santé, bien-être, sécurité

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 4. Corps, santé, bien-être, sécurité Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 EPI e Corps, santé, bien-être, sécurité Rencontre sportive et scientifique autour de l effort physique en demi-fond Présentation de

Plus en détail

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS L APPRENTISSAGE Développement et apprentissage de l élève C1 : Le futur enseignant comprend la façon dont l élève se développe et la

Plus en détail

Questions/réponses pour la mise en place du CCF pour le CAP en français, histoire-géographie

Questions/réponses pour la mise en place du CCF pour le CAP en français, histoire-géographie Questions/réponses pour la mise en place du CCF pour le CAP en français, histoire-géographie Qu est-ce que le CCF? L évaluation en CCF est obligatoire pour tous les établissements publics, privés sous

Plus en détail

ORGANISER UN CONSEIL D ECOLE SPECIAL RYTHMES SCOLAIRES

ORGANISER UN CONSEIL D ECOLE SPECIAL RYTHMES SCOLAIRES ORGANISER UN CONSEIL D ECOLE SPECIAL RYTHMES SCOLAIRES Les délégués du SE UNSA 95 vous propose un outil, une trame pour vous aider à tenir votre conseil d école spécial rythmes scolaires. Page 1- La fiche

Plus en détail

Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines

Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Découvrir le monde Devenir élève

Plus en détail

ANNEXE 2. Projet d'établissement

ANNEXE 2. Projet d'établissement ANNEXE 2 Projet d'établissement Le projet d établissement est de l'ordre de la «stratégie». En s inspirant du projet éducatif de l établissement, le projet d établissement va permettre d assurer la cohérence

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège?

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? Pourquoi réformer le collège? La réforme répond à un constat : le collège

Plus en détail

LA RÉFORME DU COLLÈGE. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle

LA RÉFORME DU COLLÈGE. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle LA RÉFORME DU COLLÈGE Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Les leviers pour améliorer les apprentissages au collège Réformer les contenus : socle et programmes Mieux

Plus en détail

Le ticket de caisse Classe de Dominique BERNASCHI CM2 octobre 2007 Ecole Sextius AIX en PROVENCE

Le ticket de caisse Classe de Dominique BERNASCHI CM2 octobre 2007 Ecole Sextius AIX en PROVENCE Le ticket de caisse Classe de Dominique BERNASCHI CM2 octobre 2007 Ecole Sextius AIX en PROVENCE Le ticket de caisse Classe de Dominique BERNASCHI Ecole Sextius AIX en PROVENCE Cette activité est issue

Plus en détail

Formation Initiale complémentaire, Baabda, 2 février 2013 Laurence Comte EEMCP2

Formation Initiale complémentaire, Baabda, 2 février 2013 Laurence Comte EEMCP2 L ÉVALUATION EN SVT Formation Initiale complémentaire, Baabda, 2 février 2013 Laurence Comte EEMCP2 Evaluer pourquoi? 2 Pour répondre à une demande institutionnelle et sociétale : évaluer pour déterminer

Plus en détail

E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE

E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Présentation de l épreuve ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE I. Finalité de l l épreuve L épreuve E5, Analyse et conduite de la relation commerciale,

Plus en détail

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 Annexe 1 Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 1 D après COMITÉ D ORIENTATION DE LA FORMATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT (COFPE). Pour une nouvelle culture de la formation continue

Plus en détail

FORMATION DE FORMATEURS

FORMATION DE FORMATEURS FORMATION DE FORMATEURS Spécificité «Adultes en situation d illettrisme» Module 1 du brevet fédéral de formateur/formatrice d adultes en vue de l obtention du Certificat FSEA Formation 01-01 Descriptif

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVES D APPOINT Enseignement secondaire, 2 e cycle MATHÉMATIQUE 4 e année du secondaire Sciences naturelles 065-420 Technico-sciences 064-420 Culture, société et technique 063-420

Plus en détail

L enseignement en Finlande

L enseignement en Finlande L enseignement en Finlande De l école sélective à la réussite pour tous L organisation et les moyens mis en place La formation des enseignants La pédagogie L évaluation 03/03/2010 FINLANDE- Cl.Anttila

Plus en détail

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe Nom du stagiaire : Nom de l enseignant associé: Nom du superviseur de stage : Nom de la direction de l école : Bilan Formatif tage de formation à la gestion participative de la classe Baccalauréat en éducation

Plus en détail

LIVRET PEDAGOGIQUE FORMATEUR DE PLONGEE SOUTERRAINE NIVEAU 2 OBJECTIFS ET DEROULEMENT

LIVRET PEDAGOGIQUE FORMATEUR DE PLONGEE SOUTERRAINE NIVEAU 2 OBJECTIFS ET DEROULEMENT LIVRET PEDAGOGIQUE FORMATEUR DE PLONGEE SOUTERRAINE NIVEAU 2 OBJECTIFS ET DEROULEMENT L objectif de ce livret est de suivre le candidat FPS2 dans sa progression et d offrir aux instructeurs en charge de

Plus en détail

Styliste. Document pour les professeurs/es

Styliste. Document pour les professeurs/es Styliste Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences du parcours Avenir

Plus en détail

Bulletin officiel n 13 du 26 mars 2015. Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation

Bulletin officiel n 13 du 26 mars 2015. Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation Fiche n 11 - Grille d évaluation des professeurs stagiaires Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation La grille d évaluation ci-après, fondée sur le référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

ÉQUIPE ÉDUCATIVE PRÉALABLE À TOUTE PREMIÈRE DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ

ÉQUIPE ÉDUCATIVE PRÉALABLE À TOUTE PREMIÈRE DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ INSPECTION ACADÉMIQUE DE SAÔNE ET LOIRE ÉQUIPE ÉDUCATIVE PRÉALABLE À TOUTE PREMIÈRE DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT À LA SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ ÉVALUATION pour la prochaine année scolaire 20 / 20 Il est

Plus en détail

Convention de collaboration inter établissements

Convention de collaboration inter établissements Convention de collaboration inter établissements Entre le lycée AGORA de Puteaux et le Lycée Table des matières 1 1.1 1.2 2. 2.1 2.2 3 3.1 3.2 4 5 5.1 5.2 Préambule Objectifs de la collaboration Objectifs

Plus en détail

AdresseAdresseCode Postal L Inspecteur de l Education Nationale

AdresseAdresseCode Postal L Inspecteur de l Education Nationale AdresseAdresseCode Postal L Inspecteur de l Education Nationale Aux enseignants de la circonscription Grande-Synthe, 04 septembre 2012 Objet : Indications pour l inspection des instituteurs et professeurs

Plus en détail

BEP «Métiers des services administratifs» Définition des épreuves professionnelles

BEP «Métiers des services administratifs» Définition des épreuves professionnelles BEP «Métiers des services administratifs» Définition des épreuves professionnelles EP1 Pratiques professionnelles des services administratifs Épreuve pratique - Objectifs de l épreuve Cette épreuve a pour

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION SUR LA LISTE D APTITUDE A L EMPLOI DE DIRECTEUR D ECOLE DE 2 CLASSES ET PLUS Rentrée scolaire 2016/2017

DEMANDE D INSCRIPTION SUR LA LISTE D APTITUDE A L EMPLOI DE DIRECTEUR D ECOLE DE 2 CLASSES ET PLUS Rentrée scolaire 2016/2017 Division du 1er degré Bureau de la gestion collective Circonscription de DEMANDE D INSCRIPTION SUR LA LISTE D APTITUDE A L EMPLOI DE DIRECTEUR D ECOLE DE 2 CLASSES ET PLUS Rentrée scolaire 2016/2017 M

Plus en détail

PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018

PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018 PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018 Nom de l école : Ecole Félix Leclerc Nom du directeur : Adresse de l école : 22 rue Jean-Louis Maillard 44130 Bouvron Circonscription : Blain La Chapelle Thierry Paitel,

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Maintenance des matériels option A : agricoles ; option B : travaux publics et manutention ; option C : parcs et jardins

Baccalauréat professionnel Maintenance des matériels option A : agricoles ; option B : travaux publics et manutention ; option C : parcs et jardins Baccalauréat professionnel Maintenance des matériels option A : agricoles ; option B : travaux publics et manutention ; option C : parcs et jardins Note relative à la présentation et l évaluation de la

Plus en détail

MENTION COMPLEMENTAIRE COIFFURE, COUPE, COULEUR

MENTION COMPLEMENTAIRE COIFFURE, COUPE, COULEUR MENTION COMPLEMENTAIRE COIFFURE, COUPE, COULEUR Arrêté du 23 mars 2015 1. Règlement d examen pour les candidats de la voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d

Plus en détail

La réforme du collège. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle

La réforme du collège. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle La réforme du collège Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Socle commun de connaissances,

Plus en détail

Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation

Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation La grille d évaluation ci-après, fondée sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation,

Plus en détail

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1: L'ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1: LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE AU PLAN DE COURS PAGE : 1 Adoptée : CET-3407 (08 06 93) Modifiée

Plus en détail

Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du. Collège Montmorency

Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du. Collège Montmorency Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du Collège Montmorency Juin 2014 Introduction Le Collège Montmorency est un établissement d enseignement collégial public. Une nouvelle version de

Plus en détail

titre du document éditeur accès internet Date de parution conception/réalisation Dispositifs relais photographie impression

titre du document éditeur accès internet Date de parution conception/réalisation Dispositifs relais photographie impression Dispositifs relais pour les élèves en risque de rupture scolaire Les élèves en voie de marginalisation, qui risquent de sortir sans qualification du système scolaire, peuvent être temporairement dirigés

Plus en détail

Présentation de l EPI

Présentation de l EPI Présentation de l EPI Intitulé de l EPI «Préservez votre capital santé» Auteurs Frédérique Rouanet Marie-Hélène Pierre Chargées de mission DAFPEN recettes.qc.ca Thématique(s) interdisciplinaire(s) de l

Plus en détail

Le cahier de progrès. mode d emploi

Le cahier de progrès. mode d emploi Le cahier de progrès mode d emploi Un cahier de progrès est une trace des réussites et des progrès des élèves Il permet de voir l évolution des acquis durant les 3 années du cycle 1 Comment fonctionne

Plus en détail

Apprendre à porter secours à l école

Apprendre à porter secours à l école 18 / 11 / 2009 Apprendre à porter secours à l école Christelle Dinarque, CPC Meudon / Chaville et Sylvie Lemoine, CPC Bagneux Loi de modernisation de la sécurité civile 811-2004, 13/08/04 «Toute personne

Plus en détail

CECRL - nouveau programme CAP-Bac Pro

CECRL - nouveau programme CAP-Bac Pro CECRL - nouveau programme CAP-Bac Pro La réflexion sur le CECRL, le nouveau programme et les nouveaux systèmes d évaluation porte tout autant sur les résultats à atteindre (objectif concret, tâche finale,

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1003-1 Initiation au marché du travail Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1003-1

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE # 41-04 Adoption le 14 mai 2002 Amendement le Mise en vigueur le 15 mai 2002 Résolution # Autorisation

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire

Assises de l éducation prioritaire Assises de l éducation prioritaire Demijournée de concertation (partie 1 : constats du diagnostic) Recueil des commentaires et compléments des équipes des réseaux Pour faciliter une synthèse académique,

Plus en détail

EIST Enseignement Intégré des Sciences et de la. A u Collège G e o rge SAND 0 8 5 0 0 R E V I N

EIST Enseignement Intégré des Sciences et de la. A u Collège G e o rge SAND 0 8 5 0 0 R E V I N EIST Enseignement Intégré des Sciences et de la Technologie A u Collège G e o rge SAND 0 8 5 0 0 R E V I N Avec 5 classes de 6 e répartis en 6 groupes : 16 à 20 élèves/groupe 7 élèves de la classe ULIS

Plus en détail

Le système éducatif français. l enseignement des sciences

Le système éducatif français. l enseignement des sciences Le système éducatif français et l enseignement des sciences Séminaire international sur l enseignement des sciences à l école Mardi 18 mai 2010 1 L enseignement scolaire en France Organisation de la scolarité

Plus en détail

Projet APA et Déficience intellectuelle et Troubles du comportement

Projet APA et Déficience intellectuelle et Troubles du comportement Projet APA et Déficience intellectuelle et Troubles du comportement I. Les différents niveaux de projets II. Méthodologie et Eléments nécessaire à la construction d un projet d EP en I.M.E./I.R. III. La

Plus en détail

REUNION D EQUIPE BSE STMS BAC PRO ASSP Académie du RHÔNE

REUNION D EQUIPE BSE STMS BAC PRO ASSP Académie du RHÔNE REUNION D EQUIPE BSE STMS BAC PRO ASSP Académie du RHÔNE IEN Sciences biologiques et sciences sociales appliquées P. PETITJEAN Année 2013-2014 Bac pro accompagnement soins et services à la personne Objectifs

Plus en détail

... ... Nature de sa production (biens ou services), activité principale :...

... ... Nature de sa production (biens ou services), activité principale :... 1. Identité de l entreprise : Date de sa création : Historique (très bref) : Nature de sa production (biens ou services), activité principale :............ 2. Type d entreprise : Forme juridique : Activité

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAP-VAE BEES1 AVIRON. MS-DEF - Décembre 2003

GUIDE DE LECTURE VAP-VAE BEES1 AVIRON. MS-DEF - Décembre 2003 GUIDE DE LECTURE VAP-VAE BEES1 AVIRON 1 CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités: il s'agit des activités professionnelles de référence que l'animateur

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Source : GARF Basse-Normandie 1/6

RESSOURCES HUMAINES. Source : GARF Basse-Normandie 1/6 RESSOURCES HUMAINES Source : GARF Basse-Normandie 1/6 Le mot du président La pratique des entretiens individuels annuels est un outil de management. Ce type d appréciation de l activité et de l implication

Plus en détail

PRESENTATION DE L EPS

PRESENTATION DE L EPS PRESENTATION DE L EPS I PREAMBULE L EPS, éducation physique et sportive est une pratique d intervention qui exerce une influence sur la motricité du participant. La motricité est un ensemble des fonctions

Plus en détail

ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement primaire, 3 e cycle

ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement primaire, 3 e cycle ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement primaire, 3 e cycle Document d information - Janvier 2016 - Juin 2016 Mathématique 022-610 6 e année du primaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, de l Enseignement

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE

LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE Métiers de La blanchisserie industrielle NOM : Prénom : Académie de Strasbourg LYCEE DES METIERS GOULDEN 2, rue de la Piscine B.P. 60022 67241 BISCHWILLER CEDEX Tél :

Plus en détail

LES PARCOURS DE MOTRICITE A LA MATERNELLE

LES PARCOURS DE MOTRICITE A LA MATERNELLE LES PARCOURS DE MOTRICITE A LA MATERNELLE Outils et contenus pour construire une unité d apprentissage cohérente 1. Définition LES PARCOURS DE MOTRICITE EN MATERNELLE - Un parcours est un ensemble structuré

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN INFOGRAPHIE

STAGE : TECHNICIEN EN INFOGRAPHIE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Résultats d apprentissage généraux

Résultats d apprentissage généraux Titre : Dictionnaire géant de personnages imaginaires Matières : Français, sciences et arts visuels Niveaux scolaires : 2 e et 5 e années Temps prévu : 10 périodes de 45 minutes **Seulement les RAG et

Plus en détail

Soutien à Validation des Acquis de L Expérience collective (VAE-collective)

Soutien à Validation des Acquis de L Expérience collective (VAE-collective) Soutien à Validation des Acquis de L Expérience collective (VAE-collective) Juin 2015 PREAMBULE La Région Provence-Alpes-Côte d'azur, dans le cadre des compétences définies par la loi du 13 août 2004,

Plus en détail

Évaluation des acquis des élèves. en français et en mathématiques. CE1 et CM2

Évaluation des acquis des élèves. en français et en mathématiques. CE1 et CM2 Évaluation des acquis des élèves en français et en mathématiques CE1 et CM2 Objectifs et finalités Mesurer les acquis des élèves français à des moments clefs de leur scolarité. Donner aux parents toutes

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1041-1 Droit au travail Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1041-1 Droit au travail

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION: BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION 1

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION: BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

POLITIQUE SUR LES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE En vigueur : Le 1 er juillet 2004 COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Approbation : Conseil des commissaires 2004-06-29 RÉFÉRENCES POLITIQUE SUR LES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE 1.

Plus en détail

Protocole d évaluation VOLLEY BALL B.O n 5 du 19 juillet 2012

Protocole d évaluation VOLLEY BALL B.O n 5 du 19 juillet 2012 Évaluation de l Éducation Physique et Sportive au Diplôme National du Brevet 2014 au collège des Seize Fontaines ------------------------ Protocole d évaluation VOLLEY BALL B.O n 5 du 19 juillet 2012 ------------------------

Plus en détail

Principes généraux et lignes d action

Principes généraux et lignes d action Principes généraux et lignes d action Extraits des Principes généraux et lignes d'action en matière d éducation et de prévention du 30 janvier 2003 Depuis cette déclaration, le Plan d études romand (lien)

Plus en détail

Laon, le 11 septembre 2015

Laon, le 11 septembre 2015 Laon, le 11 septembre 2015 Le directeur académique des services de l'éducation nationale, directeur des services départementaux de l'éducation nationale de l Aisne à Académie d Amiens Direction des services

Plus en détail

L APPROCHE-PROGRAMME Définition et composantes

L APPROCHE-PROGRAMME Définition et composantes L APPROCHE-PROGRAMME Définition et composantes Résumé des constats et des défis identifiés lors de la journée thématique Définitions : Approche qui consiste à organiser les ressources en les regroupant

Plus en détail

Bordeaux, le 26 novembre 2013

Bordeaux, le 26 novembre 2013 Bordeaux, le 26 novembre 2013 Le directeur académique des services de l éducation nationale, directeur des services départementaux de l éducation nationale de la Gironde à Division des Ressources Humaines

Plus en détail

Préalablement à la demande d ouverture d un service de garde en milieu scolaire, le conseil d établissement doit :

Préalablement à la demande d ouverture d un service de garde en milieu scolaire, le conseil d établissement doit : POLITIQUE : SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE CODE: CS-9 Origine : Service aux communautés Division des services de garde Autorité : Résolution 98-06-10-7 Référence(s) : Loi sur l instruction publique

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAE BEES 2 PARACHUTISME. MJSVA - DVAEF Février 2007 1

GUIDE DE LECTURE VAE BEES 2 PARACHUTISME. MJSVA - DVAEF Février 2007 1 GUIDE DE LECTURE VAE BEES 2 PARACHUTISME 1 CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités : il s'agit des activités professionnelles de référence que l'animateur

Plus en détail

Blocs de compétence du CQP Animateur d Athlétisme

Blocs de compétence du CQP Animateur d Athlétisme BC 1 Constitution des blocs de compétence des CQP Blocs de compétence du CQP Animateur d Athlétisme Accueil des publics enfants, parents et adultes avant et après la séance afin d'expliciter, d'informer

Plus en détail

TITRE : Les crapauducs de la Forêt de Fontainebleau

TITRE : Les crapauducs de la Forêt de Fontainebleau PRÉPARER UNE «SITUATION COMPLEXE DISCIPLINAIRE», SITUATION D APPRENTISSAGE ET/OU D ÉVALUATION TITRE : Les crapauducs de la Forêt de Fontainebleau classe : sixième durée : 50 mn I - Choisir des objectifs

Plus en détail

Les ateliers artistiques en collège et en lycée

Les ateliers artistiques en collège et en lycée http://eduscol.education.fr/d0061/atarts.htm Les ateliers artistiques en collège et en lycée Les ateliers artistiques, nouvelle appellation des ateliers de pratique et d'expression artistique, sont : les

Plus en détail

Validation du Socle Commun. I. Rappel des grandes lignes de la validation. Inspection pédagogique régionale

Validation du Socle Commun. I. Rappel des grandes lignes de la validation. Inspection pédagogique régionale Validation du Socle Commun I. Rappel des grandes lignes de la validation Inspection pédagogique régionale 1 Rappels sur le Socle Commun 3 points importants : Exigence des 7 compétences, Egalité des chances,

Plus en détail

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE : BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE : BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Formation initiale complémentaire Joura, le 13 avril 2013 Laurence Comte EEMCP2

Formation initiale complémentaire Joura, le 13 avril 2013 Laurence Comte EEMCP2 1 SVT ET MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE Formation initiale complémentaire Joura, le 13 avril 2013 Laurence Comte EEMCP2 Pourquoi se préoccuper de la maîtrise de la langue française quand on est prof de

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION D'UN POSTE SPECIFIQUE

FICHE DE DESCRIPTION D'UN POSTE SPECIFIQUE Conseiller Pédagogique en Anglais Anglais plein temps Formation, visites-conseils et suivi des enseignants contractuels ; Animation pédagogique dans sa discipline, production, diffusion de ressources pédagogiques

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Diplôme intermédiaire BEP.. Séquence 1 - Semestre 2 Session :..

Contrôle en Cours de Formation Diplôme intermédiaire BEP.. Séquence 1 - Semestre 2 Session :.. Contrôle en Cours de Formation Diplôme intermédiaire BEP.. Séquence 1 - Semestre 2 Session :.. LP Louis Blériot 2 av des Meuniers BP 168 91154 ÉTAMPES Cedex Nom :.. Prénom :.. Note : /10 COMMENT PRÉVENIR

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D PLAN 1. Un enseignant ordinaire 2. Un enseignant spécialisé 3. Organisation de la prise en

Plus en détail

Scolarisation des enfants et adolescents handicapés en Île-de-France

Scolarisation des enfants et adolescents handicapés en Île-de-France septembre 2009 Scolarisation des enfants et adolescents Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr académie Créteil académie Paris académie Versailles L'ÉDUCATION NATIONALE L'ÉDUCATION

Plus en détail

Construire des évaluations à partir du référentiel de certification, évaluer par capacités. BTSA AP_ mai 2013 _ IEA-ENFA

Construire des évaluations à partir du référentiel de certification, évaluer par capacités. BTSA AP_ mai 2013 _ IEA-ENFA Construire des évaluations à partir du référentiel de certification, évaluer par capacités. 1- Quels outils et quels repères mobiliser? Référentiel professionnel Le référentiel de diplôme Contexte du métier,

Plus en détail

CLASSEUR DU PROFESSEUR CLASSE

CLASSEUR DU PROFESSEUR CLASSE CLASSEUR DU PROFESSEUR CLASSE ECOLE Nom de l enseignant : C L A S S E U R D U P R O F E S S E U R outils de suivis des élèves PPRE PAI Aménagement d emploi du temps ELEVES A BESOINS PARTICULIERS : PPRE,

Plus en détail

Présentation d exemples de déroulement du M11

Présentation d exemples de déroulement du M11 Présentation d exemples de déroulement du M11 Etablissement N 1 : déroulement à raison de 4 jours bloqués en septembre puis de 2H00 tous les 15 jours sur les 2 ans Période Activités proposés Objectifs

Plus en détail