Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité]

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité]"

Transcription

1 Province du Manitoba Climate Change Planning Resource Guide Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité] Élaboré par : Remerciements : P. ex. conseil municipal, conseil d administration, personnel, comité. Date : Date à laquelle le plan a été soumis au conseil municipal ou conseil d administration. Province du Manitoba Climate Change Planning Resource Guide 1

2 Sommaire Court résumé des principaux éléments du plan. Province du Manitoba Climate Change Planning Resource Guide 2

3 1. Introduction et contexte Notre collectivité Décrire la municipalité, le district d aménagement ou le quartier participant, notamment sa démographie, sa géographie, son secteur industriel et sa culture. Inclure un sommaire de l inventaire des émissions de GES afin d illustrer le profil environnemental actuel de la collectivité. Vision de la collectivité Inclure une courte déclaration qui décrit la vision, la mission ou les objectifs du plan. Il est utile de consulter d autres plans de collectivité pour avoir de l aide ou trouver des idées, mais la consultation du conseil municipal ou du conseil d administration et du grand public est essentielle (voir «Participation de la collectivité» plus loin). Objectif de réduction des émissions de GES Pour les participants municipaux : 20 % sous les niveaux de 2003 pour l administration municipale; 6 % sous les niveaux de 2003 pour la collectivité. Pour les participants d un quartier : réduction de 0,75 tonne par personne sous les estimations d émissions de GES de la collectivité. 2. Participation de la collectivité Décrire le processus de participation de la collectivité, notamment ce qui suit : Composition du comité local sur le changement climatique segments de population représentés; nombre de réunions du comité; rôle dans l élaboration et la mise en œuvre du plan. Types d activités entreprises pour susciter la participation du public au plan p. ex. : publicité et promotion, communiqués de presse, événements publics, rencontres avec des groupes d intérêt. Description de tous les événements publics organisés groupes invités; nombre de personnes présentes; activités réalisées. Description des idées suscitées. Explication de la manière dont la rétroaction est intégrée au plan. 3. Projets/Activités Dans cette section, présenter les projets et les activités réalisés depuis l année de référence, ceux en cours et ceux dont la réalisation est proposée entre le moment présent et l année cible. Pour chaque élément, inclure ce qui suit : Stratégie S il y a lieu, décrire l objectif général (ou les objectifs généraux) et l objectif spécifique (ou les objectifs spécifiques) de chaque projet ou activité. Par exemple, la stratégie pourrait être le «Transport durable étendu», assortie de projets et d activités spécifiques qui soutiennent la stratégie (p. ex. lancer un service de covoiturage communautaire, installer des supports à vélo). Province du Manitoba Climate Change Planning Resource Guide 3

4 Description du projet ou de l activité Décrire le projet ou l activité spécifique ainsi que les mesures requises pour le réaliser. Par exemple, pour lancer un service de covoiturage communautaire, il faut décrire son lieu de fonctionnement, la manière dont les gens pourront l utiliser, les personnes ciblées par le service ainsi que son mode de financement et de promotion. Objectifs Décrire ce que le projet ou l activité prévoit réaliser ou le besoin de la collectivité qui sera comblé. Un service de covoiturage réduira les émissions de GES, maximisera le nombre d occupants par véhicule et accroîtra les options de déplacement dans la collectivité. Responsables et partenaires Présenter les responsables de la mise en œuvre, leurs partenaires ainsi que le rôle de chaque personne ou groupe. Les responsables et partenaires potentiels peuvent se trouver parmi le personnel de la municipalité ou de la collectivité, les bailleurs de fonds, les bénévoles, les étudiants ou le personnel à temps partiel. Calendrier Classer le projet selon qu il s agit d une priorité immédiate ou à court, moyen ou long terme à partir de discussions avec le conseil municipal ou le conseil d administration et le grand public. Présenter un calendrier de réalisation du projet ou de l activité. Pour les priorités immédiates et à court terme, souligner les principaux jalons requis pour réaliser le projet à temps et dans les limites du budget. Immédiat : 0 à 6 mois Court terme : 6 mois à 1 an Moyen terme : 1 à 5 ans Long terme : > 5 ans. Estimation du potentiel de réduction des émissions de GES Fournir une estimation du potentiel de réduction des émissions de GES qui découlera de la mise en œuvre du projet ou de l activité. Voir Calcul des indicateurs d émissions de GES pour de plus amples renseignements. Retombées additionnelles prévues Indiquer toutes les retombées additionnelles liées au projet ou à l activité. Par exemple, un service de covoiturage permettra aux utilisateurs d économiser, accroîtra la durée des infrastructures routières, facilitera les déplacements pour les personnes à mobilité réduite et proposera des occasions de socialisation. Estimation des coûts Fournir une estimation des coûts du projet ou de l activité. Il ne s agit pas nécessairement de présenter un budget détaillé, mais une idée générale des coûts prévus. Cette estimation peut constituer un outil de décision précieux pour le conseil municipal ou le conseil d administration. Province du Manitoba Climate Change Planning Resource Guide 4

5 Surveillance et rapport Revoir les objectifs et faire état des principaux indicateurs ainsi que des outils de mesure proposés pour le projet ou l activité. Cela facilitera la collecte et l analyse des données tout au long de la mise en œuvre du projet ou de l activité. Parmi les exemples d indicateurs servant à déterminer si les objectifs d un service de covoiturage sont atteints, il y a l accroissement du nombre d occupants par véhicule, la réduction de la quantité totale de carburant consommée, la réduction des distances totales parcourues et la satisfaction accrue de la collectivité quant aux options de transport. Du côté des outils de mesure, on peut recourir à un registre pour assurer le suivi du nombre d occupants, du carburant consommé et de la distance parcourue ainsi qu un sondage pour évaluer la perception de la collectivité à l égard des options de déplacement. 4. Stratégie de mise en œuvre Décrire la stratégie générale pour la mise en œuvre du plan d action local sur le changement climatique. Insister particulièrement sur la façon dont la collectivité établira l ordre de priorité des projets en vue d une mise en œuvre immédiate et à court terme. Collaborer avec le conseil municipal ou le conseil d administration afin de déterminer la mise en œuvre à long terme : quel sera le rôle du comité consultatif? À quel rythme le plan sera t il revu et de quelle manière? 5. Surveillance des progrès du plan et rapport sur les résultats Présenter les méthodes utilisées pour surveiller le succès du plan d action local sur le changement climatique. La démarche est semblable pour la surveillance des projets ou activités individuels et les rapports sur ces derniers. Parmi les éléments devant faire l objet d un rapport, il y a ceux ci : objectif de réduction des émissions de GES atteint ou dépassé estimation de la réduction des émissions de GES, en nombre total de tonnes, par suite de la mise en œuvre du plan d action estimation de la réduction des émissions de GES, en nombre de tonnes, par projet mis en œuvre économies de coûts et pour qui financement obtenu (soutien financier et en nature) avantages environnementaux en plus des réductions d émissions de GES occasions de développement économique (p. ex. nouvelles entreprises, nouveaux produits) autres retombées (p. ex. santé, sécurité, soutien aux familles à faible revenu) Comme pour chaque projet ou activité, la surveillance des progrès et le rapport sur les résultats sont réalisés à l aide d indicateurs et d outils de mesure qui sont directement liés aux objectifs généraux et spécifiques du plan. Province du Manitoba Climate Change Planning Resource Guide 5

6 Résumé Après avoir rempli les sections précédentes, résumer l information ci dessus dans un tableau synoptique. Actions de la municipalité Stratégie Projet/activité Objectifs Responsable Partenaire Durée Réductions estimatives des GES Coûts Autres avantages Actions de la collectivité Stratégie Projet/activité Objectifs Responsable Partenaire Durée Réductions estimatives des GES Coûts Autres avantages NOTE : Immédiat = 0 à 6 mois Court terme = 6 mois à 1 an Moyen terme = 1 à 5 ans Long terme = > 5 ans Province du Manitoba Climate Change Planning Resource Guide 6

Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur de l énergie

Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur de l énergie d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur de l énergie Les exigences préalables et les documents d appui sont déterminés en fonction du statut du demandeur : s il est un gouvernement municipal

Plus en détail

CHAPITRE 1. La Loi de mise en œuvre du Protocole de Kyoto

CHAPITRE 1. La Loi de mise en œuvre du Protocole de Kyoto CHAPITRE 1 La Loi de mise en œuvre du Protocole de Kyoto Avis au lecteur : Le Bureau du vérificateur général du Canada a décidé de modifier sa terminologie à la suite de l adoption des nouvelles normes

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI POURQUOI DEVRAIT ON RÉDUIRE LA MARCHE AU RALENTI DES VÉHICULES? Au Manitoba, plus du tiers des émissions de gaz à effet de serre (GES) provient du secteur

Plus en détail

Fiche de pointage du FMV : Projets d immobilisations dans le secteur des matières résiduelles

Fiche de pointage du FMV : Projets d immobilisations dans le secteur des matières résiduelles : Projets d immobilisations dans le secteur des matières résiduelles Au sujet de la fiche de pointage Les demandes de financement pour les projets d immobilisations dans les secteurs de l énergie, des

Plus en détail

Vérification interne. Vérification de suivi Rapport de 2005 du BVG Élections Canada L administration du processus électoral fédéral

Vérification interne. Vérification de suivi Rapport de 2005 du BVG Élections Canada L administration du processus électoral fédéral Vérification interne Vérification de suivi Rapport de 2005 du BVG Élections Canada L administration du processus électoral fédéral Novembre 2008 www.elections.ca TABLE DES MATIÈRES 1. Sommaire...5 1.1

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS. Modification :

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS. Modification : POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS Adoption : Résolution XVIII du Conseil des commissaires extraordinaire du 7 juillet 2010 Modification : Résolution 20 du Conseil des commissaires du

Plus en détail

Planification de la réussite. Un guide pour planifier votre projet communautaire

Planification de la réussite. Un guide pour planifier votre projet communautaire À propos de l APECA L Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) est un organisme du gouvernement du Canada dont le siège social est situé dans la région de l Atlantique. Elle vise à renforcer

Plus en détail

Étude sur l utilisation des véhicules au Canada : collecte de données électronique

Étude sur l utilisation des véhicules au Canada : collecte de données électronique Recueil du Symposium 2014 de Statistique Canada Au-delà des méthodes traditionnelles d enquêtes : l adaptation à un monde en évolution Étude sur l utilisation des véhicules au Canada : collecte de données

Plus en détail

Présenter une demande de financement crédible. Par Danielle Boily Conseils en communication et rédaction

Présenter une demande de financement crédible. Par Danielle Boily Conseils en communication et rédaction Présenter une demande de financement crédible Par Danielle Boily Conseils en communication et rédaction La démarche La préparation Le contenu et la présentation Le suivi La préparation Avoir une vue d

Plus en détail

Jean François Lefebvre, M. Sc., Ph. D., Thèse sur les transports et l écofiscalité Chargé de cours, École des sciences de la gestion de l UQAM

Jean François Lefebvre, M. Sc., Ph. D., Thèse sur les transports et l écofiscalité Chargé de cours, École des sciences de la gestion de l UQAM Écofiscalité et prospérité pour le Québec 10 juin 2015 : «Mercredis de l AMT» Luc Gagnon, M. Sc., Ph.D. Chercheur associé au GRAME Chargé de cours, École de technologie supérieure Jean François Lefebvre,

Plus en détail

Services de travail temporaire

Services de travail temporaire Chapitre 4 Section 4.14 Ministère des Services gouvernementaux Services de travail temporaire Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.14 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section

Plus en détail

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Téléphone : (819) 997-5006 1 800 230-6349 (sans frais) Ligne pour les malentendants et

Plus en détail

PAGE : 1 POLITIQUE GÉNÉRALE DE DONS CHAPITRE : II SECTION : 2.7

PAGE : 1 POLITIQUE GÉNÉRALE DE DONS CHAPITRE : II SECTION : 2.7 CHAPITRE II : L UQAC SECTION 2.7 : FONDS DE DÉVELOPPEMENT PAGE : 1 POLITIQUE GÉNÉRALE DE DONS Adoptée : CAD-9192 (13 10 09) Modifiée : 1- ÉNONCÉ La présente politique a pour but d établir le cadre général

Plus en détail

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I L étude de marché Le marché d une entreprise est composé de la clientèle, de la concurrence et de l environnement externe. Il est important de distinguer le marché potentiel (individus ou entreprises susceptibles

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

L Abécédaire des Procédures d évaluation environnementale et sociale. Pour les opérations du secteur public. Banque Africaine de Développement

L Abécédaire des Procédures d évaluation environnementale et sociale. Pour les opérations du secteur public. Banque Africaine de Développement Groupe de la Banque Africaine de Développement L Abécédaire des Procédures d évaluation environnementale et sociale Pour les opérations du secteur public Compliance & Safeguards Division (ORQR.3) safeguards@afdb.org

Plus en détail

FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES

FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES 2008-2011 Partenariats Respect de la diversité Intégrer efficacement les Autochtones au marché du travail. Promouvoir

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE 1 SUIVI DE LA DÉCISION D-2012-127

PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE 1 SUIVI DE LA DÉCISION D-2012-127 Demande R--0 PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE SUIVI DE LA DÉCISION D-0- SUIVI TRIMESTRIEL AU MARS 0 Original : 0-0-0 HQD-, document En liasse SUIVI DU PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE AU MARS 0 Original

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008 2013

Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008 2013 FICHE TECHNIQUE # 8 ACQUISITION DE VÉHICULES AUTOMOBILES LÉGERS MOINS DOMMAGEABLES POUR L ENVIRONNEMENT Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement

Plus en détail

Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Leadership

Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Leadership Raison d être Raison d être Raison d être Gérer les aspects scientifiques et opérationnels du fonctionnement d un laboratoire de recherche ou d une installation spécialisée qui offre des services d analyse,

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

CCM/MSP/2010/WP.3. Convention sur les armes à sous-munitions 13 octobre 2010. Projet Plan d action de Vientiane. I. Introduction

CCM/MSP/2010/WP.3. Convention sur les armes à sous-munitions 13 octobre 2010. Projet Plan d action de Vientiane. I. Introduction Convention sur les armes à sous-munitions 13 octobre 2010 Français Original: anglais CCM/MSP/2010/WP.3 Première Assemblée des États parties Vientiane (République démocratique populaire lao) 9-12 novembre

Plus en détail

Volume 12, n o 2, octobre 1998

Volume 12, n o 2, octobre 1998 Volume 12, n o 2, octobre 1998 L engagement de Kyoto Sur le plan environnemental, notre siècle prend fin sur de graves inquiétudes. Face à la dégradation de la qualité de l air, il devient de plus en plus

Plus en détail

Partage des recettes tirées des redevances Provenant des activités gazières au Nouveau-Brunswick. Un document de discussion

Partage des recettes tirées des redevances Provenant des activités gazières au Nouveau-Brunswick. Un document de discussion Partage des recettes tirées des redevances Provenant des activités gazières au Nouveau-Brunswick Un document de discussion Groupe de travail sur le gaz naturel du Nouveau-Brunswick Mai 2012 GNB8750 Provenant

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Plan d action de développement durable 2009-2013 Favoriser une meilleure concertation des industries du territoire Octobre 2009 Avant propos La Société

Plus en détail

Mise à jour sur le projet Énergie Saguenay et bilan de la consultation préalable. 3 juin 2015

Mise à jour sur le projet Énergie Saguenay et bilan de la consultation préalable. 3 juin 2015 Mise à jour sur le projet Énergie Saguenay et bilan de la consultation préalable 3 juin 2015 Ordre du jour Heure Déroulement 19 h Mise à jour sur le projet Énergie Saguenay et bilan de la démarche consultative

Plus en détail

GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES

GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES Service des ressources humaines 2015 GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES ORIENTER MOBILISER ÉVALUER 1 TABLE DES MATIÈRES Ce guide vise à familiariser tous les employés cadres de la Ville de Montréal

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS CONTENUES DANS LE CHAPITRE 1 «L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES» DU RAPPORT DU PRINTEMPS

Plus en détail

Kia Canada Inc. APHO - Règlement sur les Normes d'accessibilité intégrées

Kia Canada Inc. APHO - Règlement sur les Normes d'accessibilité intégrées Kia Canada Inc. APHO - Règlement sur les Normes d'accessibilité intégrées Date : 2014 Objectif : Cette politique vise à répondre aux exigences qu impose l article 7 du Règlement de l Ontario 429/07 (Normes

Plus en détail

Pour un monde allant vert

Pour un monde allant vert Pour un monde allant vert L augmentation des émissions de CO 2 issues des transports représente désormais quasiment 30 % du total des émissions dans l UE. Avec une croissance explosive des transports routier

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES Projet «Systèmes de Surveillance et de MNV nationaux avec une approche Régionale» TERMES DE REFERENCES Recrutement d un consultant international pour appuyer les consultants nationaux dans la rédaction

Plus en détail

PROGRAMME DU GOUVERNEMENT DU CANADA POUR L ANNÉE POLAIRE INTERNATIONALE FORMATION, COMMUNICATION ET VULGARISATION APPEL DE PROPOSITIONS

PROGRAMME DU GOUVERNEMENT DU CANADA POUR L ANNÉE POLAIRE INTERNATIONALE FORMATION, COMMUNICATION ET VULGARISATION APPEL DE PROPOSITIONS PROGRAMME DU GOUVERNEMENT DU CANADA POUR L ANNÉE POLAIRE INTERNATIONALE FORMATION, COMMUNICATION ET VULGARISATION APPEL DE PROPOSITIONS CONTEXTE L Année polaire internationale (API) 2007-2008 consiste

Plus en détail

L ETUDE URGENTE SUR LE TRANSPORT URBAIN A BUJUMBURA RAPPORT FINAL, FEVRIER 2008 TABLE DE MATIÈRES TABLE DE MATIERES

L ETUDE URGENTE SUR LE TRANSPORT URBAIN A BUJUMBURA RAPPORT FINAL, FEVRIER 2008 TABLE DE MATIÈRES TABLE DE MATIERES TABLE DE MATIERES Page CHAPITRE 1 INTRODUCTION ------------------------------------------------------------------------- 1-1 1-1 ARRIERE-PLAN ----------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Programme de financement communautaire ÉcoAction Formulaire de demande

Programme de financement communautaire ÉcoAction Formulaire de demande Programme de financement communautaire ÉcoAction Pour en savoir plus, consultez l annexe Comment remplir le formulaire de du Guide du requérant. Réservé à l'usage interne Information sur l'organisme Nom

Plus en détail

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick Rapport d étape Introduction Depuis les derniers grands changements qui datent de près d un demi-siècle, le gouvernement

Plus en détail

Programme de revitalisation du français langue seconde

Programme de revitalisation du français langue seconde Programme de revitalisation du français langue seconde FORMULAIRE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIÈRE 2015 2016 Veuillez remplir et sauvegarder le formulaire et le soumettre le 15 janvier 2015 au plus tard. Si

Plus en détail

Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais

Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais Chapitre 4 Section 4.07 Ministère de l Éducation Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.07 du Rapport annuel 2005 Chapitre

Plus en détail

2. Introduction. Histoire du programme Écoliers actifs et en sécurité

2. Introduction. Histoire du programme Écoliers actifs et en sécurité 2. Introduction Bienvenue! Vous entrez dans un monde où les enfants vont à l école à pied ou à vélo, dans un environnement agréable et sûr. L air est pur, on rit, on a des amis, les gens s intéressent

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

SANU: plan de mobilité d entreprise

SANU: plan de mobilité d entreprise SANU: plan de mobilité d entreprise Une journée pour maîtriser sa trajectoire Plan de mobilité pendulaire: état des lieux et enquêtes 14 novembre 2012 Zoé Dardel, cheffe de projets P.1 Etape 1: état des

Plus en détail

Services de soins à domicile

Services de soins à domicile Chapitre 4 Section 4.04 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services de soins à domicile Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.04 du Rapport annuel 2010 Chapitre

Plus en détail

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation»

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Tableau 1 : Sujets abordés Sujets (n = 3 220) n Innovation et qualité dans l apprentissage des jeunes enfants 2 775 86 Aider

Plus en détail

Message du gestionnaire du développement du sport Page 3. Sommaire du Programme Club d excellence Page 4. Normes minimales Page 5

Message du gestionnaire du développement du sport Page 3. Sommaire du Programme Club d excellence Page 4. Normes minimales Page 5 Synchro Canada Aperçu du Programme Club d excellence 2009-2010 1 Table des matières Message du gestionnaire du développement du sport Page 3 Sommaire du Programme Club d excellence Page 4 Normes minimales

Plus en détail

Comment réduire les émissions de CO 2 dues au transport urbain? Mohamed Mezghani Paris, le 22/09/2011

Comment réduire les émissions de CO 2 dues au transport urbain? Mohamed Mezghani Paris, le 22/09/2011 Comment réduire les émissions de CO 2 dues au transport urbain? Mohamed Mezghani Paris, le 22/09/2011 Quelques chiffres Transport et produits pétroliers sont fortement interdépendants : le transport dépend

Plus en détail

Programme de démonstration en transport urbain

Programme de démonstration en transport urbain Programme de démonstration en transport urbain Études de cas sur les transports durables CALGARY (ALBERTA) ÉTUDE DE CAS 70 Programme Hélez un véhicule hybride Organisme Climate Change Central Programme

Plus en détail

Bilan Carbone 2009-2010

Bilan Carbone 2009-2010 Bilan Carbone 2009-2010 Dauphin Subaquatique Club 6, rue Mansart 75009 PARIS dsc.asso.fr Introduction 1 Changement climatique : l'urgence d'un état des lieux 1 La méthode Bilan Carbone 1 Quels chiffres

Plus en détail

Activity Report 113. Laurie Krieger Salifou Yallou. December 2002. Prepared for the USAID Mission to Benin under EHP Project 26568/CESH.BENIN2.

Activity Report 113. Laurie Krieger Salifou Yallou. December 2002. Prepared for the USAID Mission to Benin under EHP Project 26568/CESH.BENIN2. Activity Report 113 Rapport de Fin de Projet du CESH au Bénin Résume Analytiqué Projet de Santé Environnementale Gestion Communautaire de Santé Environnementale II (GESCOME II) by Laurie Krieger Salifou

Plus en détail

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles D ACTION L A N Plan d action sur les infrastructures essentielles Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2009 No de cat. : PS4-66/2009F-PDF ISBN : 978-1-100-90319-4 Imprimé au Canada Table des matières

Plus en détail

Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes. Document d introduction à la gestion des actifs

Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes. Document d introduction à la gestion des actifs Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes Document d introduction à la gestion des actifs Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes 2012 Pour de plus amples renseignements au sujet

Plus en détail

1. DESCRIPTION 2. OBJECTIFS DU FONDS VERT

1. DESCRIPTION 2. OBJECTIFS DU FONDS VERT Dernière mise à jour : janvier 2015 1. DESCRIPTION La Ville de Gatineau déploie des actions associées au développement durable et met en œuvre, depuis 2008, la politique environnementale qu elle a adoptée.

Plus en détail

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Avril 2011 Introduction Étape préalable à la demande Phases de l'évaluation environnementale et de l'examen des permis

Plus en détail

Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs

Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs VERSION DÉFINITIVE Février 2005 Division de l analyse et de la planification Direction des systèmes de transport Environnement

Plus en détail

Projets à financement groupé : Modèle de collaboration de l ATC

Projets à financement groupé : Modèle de collaboration de l ATC Projets à financement groupé : Modèle de collaboration de l ATC 201 Introduction L ATC est une association d envergure nationale dont la mission est de promouvoir la sécurité, la sûreté, l efficience,

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ÉLABORATION PAR LES ORS D UN PLAN QUINQUENNAL DE SERVICES EN FRANÇAIS 20XX 20XX

CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ÉLABORATION PAR LES ORS D UN PLAN QUINQUENNAL DE SERVICES EN FRANÇAIS 20XX 20XX CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ÉLABORATION PAR LES ORS D UN PLAN QUINQUENNAL DE SERVICES EN FRANÇAIS 20XX 20XX Dernière mise à jour : mars 2014 REMARQUES EXPLICATIVES En vertu du Règlement sur les services

Plus en détail

Septembre 2012 RÉSUMÉ

Septembre 2012 RÉSUMÉ Septembre 2012 PROPOSITION DE CADRE DE RÉFÉRENCE AUX FINS DE L ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE DU PROJET DE CENTRE DE RÉCUPÉRATION DES RESSOURCES DE LA RÉGION DE LA CAPITALE RÉSUMÉ 1.0 INTRODUCTION Le présent

Plus en détail

Politique de financement des services publics

Politique de financement des services publics Politique de financement des services publics TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 1. CHAMPS D APPLICATION DE LA POLITIQUE...3 2. ÉNONCÉ DES PRINCIPES DE LA POLITIQUE...5 3. AXES D INTERVENTION...7 4.

Plus en détail

POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Adoptée au Comité exécutif du 26 mai 2015 Résolution n o 61-CE-2014-2015 Service des ressources financières Entrera en vigueur à la signature des prochaines conventions collectives POLITIQUE DE FRAIS DE

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015

Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015 Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015 Plan d accessibilité dans le cadre de la LAPHO Introduction La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario vise l élaboration,

Plus en détail

Les programmes employeurs : une stratégie efficace pour développer les transports collectifs et actifs. Claude d Anjou Forum URBA 10 novembre 2010

Les programmes employeurs : une stratégie efficace pour développer les transports collectifs et actifs. Claude d Anjou Forum URBA 10 novembre 2010 Les programmes employeurs : une stratégie efficace pour développer les transports collectifs et actifs Claude d Anjou Forum URBA 10 novembre 2010 ORDRE DU JOUR 1. Mise en contexte 2. Défis des employeurs

Plus en détail

Norme ISA 300, Planification d un audit d états financiers

Norme ISA 300, Planification d un audit d états financiers IFAC Board Prise de position définitive 2009 Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 300, Planification d un audit d états financiers Le présent document a été élaboré et approuvé par le Conseil des

Plus en détail

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement durable Association québécoise de vérification environnementale

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/18/Add.30 28 février 2005 FRANÇAIS Original: RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention sur

Plus en détail

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition?

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? 2 Saviez-vous que notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? L avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. Au printemps 2015, le Ministère du Développement

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION: «ÉLABORATION DES DOCUMENTS DE PROJETS ET PROGRAMMES» CENTRE JEUNE AYITI 75, angle rues Faubert et Pinchinat, Pétion-Ville, Haïti

ATELIER DE FORMATION: «ÉLABORATION DES DOCUMENTS DE PROJETS ET PROGRAMMES» CENTRE JEUNE AYITI 75, angle rues Faubert et Pinchinat, Pétion-Ville, Haïti ATELIER DE FORMATION: «ÉLABORATION DES DOCUMENTS DE PROJETS ET PROGRAMMES» CENTRE JEUNE AYITI 75, angle rues Faubert et Pinchinat, Pétion-Ville, Haïti 23 &24 octobre 2003 Prepared for: USAID/Haiti Contract

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées

Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées Le 31 janvier 2008 Depuis 1901 Since 1901 24, rue Clarence Ottawa

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

Admissibilité de la demande OUI NON. 1. A-t-on reçu la demande au plus tard à la date et à l heure de clôture du présent AP?

Admissibilité de la demande OUI NON. 1. A-t-on reçu la demande au plus tard à la date et à l heure de clôture du présent AP? 6.. Grille d évaluation de Connexion compétences GRILLE D ÉVALUATION NATIONALE RELATIVE À LA STRATÉGIE EMPLOI JEUNESSE (SEJ) PROGRAMME CONNEXION COMPÉTENCES (Annexe 6A) CFP-Ontario-111-GTA/SL-1 Demandeur

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA VILLE DE QUÉBEC

MÉMOIRE DE LA VILLE DE QUÉBEC CONSULTATION SUR LE DOCUMENT : LE QUÉBEC ET LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : QUELLE CIBLE DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE À L HORIZON 2020? MÉMOIRE DE LA VILLE DE QUÉBEC PRÉSENTÉ DEVANT LA

Plus en détail

Strasbourg. pour. Tél + 33 (0) 3 88 20 =

Strasbourg. pour. Tél + 33 (0) 3 88 20 = Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d Électricité de Strasbourg pour l année 2011 1 Conformément à l article 75 de la loi n 2010-78 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Sections communautaires d Unifor

Sections communautaires d Unifor Sections communautaires d Unifor Guide des membres potentiels Unifor offre une nouvelle manière d aider les travailleuses et travailleurs à améliorer leur vie par l action collective. Sections communautaires

Plus en détail

Termes de référence. Observatoire du Foncier

Termes de référence. Observatoire du Foncier Termes de référence Pour le recrutement d un cabinet pour la production d un film documentaire sur les investissements agricoles à large emprise foncière à Madagascar Organisme : Résultat Attendu 3 : Activité

Plus en détail

Mémoire sur le Projet de Règlement sur les émissions de GES des véhicules automobiles et sur les redevances pour les émissions excédentaires

Mémoire sur le Projet de Règlement sur les émissions de GES des véhicules automobiles et sur les redevances pour les émissions excédentaires Mémoire sur le Projet de Règlement sur les émissions de GES des véhicules automobiles et sur les redevances pour les émissions excédentaires déposé dans le cadre des consultations publiques du Ministère

Plus en détail

Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars

Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars Le Comité de travail sur l évaluation des études de circulation et de stationnement a

Plus en détail

Liste des recommandations

Liste des recommandations RECOMMANDATIONS À TOUS LES MINISTÈRES ET ORGANISMES L EXERCICE DES POUVOIRS DISCRÉTIONNAIRES DE L ADMINISTRATION: Que lorsque, dans l exercice de ses pouvoirs discrétionnaires, l Administration prend une

Plus en détail

Gestionnaire responsable (titre) Date prévue pour la mise en œuvre. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (titre) Date prévue pour la mise en œuvre. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action Titre du projet : Évaluation de la Loi sur les contraventions Centre de responsabilité : Réponse de la direction et Plan d action Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action On devrait

Plus en détail

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi?

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi? Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? C est un plan détaillé produit lorsqu un secteur fait face ou prévoit faire face à des changements importants. Le PPU fixe des objectifs pour l

Plus en détail

L INTIMIDATION ET L ÉCOLE : OUTIL D ÉVALUATION ET DE RÉFLEXION

L INTIMIDATION ET L ÉCOLE : OUTIL D ÉVALUATION ET DE RÉFLEXION L INTIMIDATION ET L ÉCOLE : OUTIL D ÉVALUATION ET DE RÉFLEXION Indiquez dans quelle mesure chaque énoncé correspond aux comportements affichés en général dans votre école. 1 = Pas du tout d accord 2 =

Plus en détail

3- LECTURE ET ADOPTION DU PROCÈS VERBAL

3- LECTURE ET ADOPTION DU PROCÈS VERBAL PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-JEANNE D ARC Lundi le 5 décembre 2011, se tenait à 20h00 la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Ste-Jeanne d'arc conformément aux dispositions du

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA DÉCISION

SOMMAIRE DE LA DÉCISION Communiqué La Régie de l'énergie rend sa décision relative à la demande de modifier les tarifs de distribution d Hydro-Québec, en appliquant une hausse tarifaire de2,9 % pour l ensemble des tarifs et de

Plus en détail

Commentaires sur les projets relatifs aux IFRS Contrats de location

Commentaires sur les projets relatifs aux IFRS Contrats de location Commentaires sur les projets relatifs aux IFRS Contrats de location En mars 2009, l IASB et le FASB (les «conseils») ont publié conjointement un document de travail dans lequel ils proposaient un modèle

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif

Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires 2010-2011 du ministère des Finances du Québec 22 février 2010 Document

Plus en détail

LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE

LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE Gontran Bage Directeur- Développement durable et gestion des GES GES dans le secteur

Plus en détail

Subventions de partenariat stratégique pour les projets. Concours de 2015. La demande, les critères d évaluation, et les rapports

Subventions de partenariat stratégique pour les projets. Concours de 2015. La demande, les critères d évaluation, et les rapports Subventions de partenariat stratégique pour les projets Concours de 2015 La demande, les critères d évaluation, et les rapports La demande, les critères d évaluation, et les rapports Partenariats de recherche

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1 MÉMOIRE Consultations sur le rétablissement de l équilibre fiscal au Canada Consultations sur le soutien financier immédiat et à long terme pour l infrastructure Présenté au Ministre des Finances et au

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 22 octobre 2015 (Date) LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES MUNICIPALITÉS Fondée en 1944, la Fédération québécoise

Plus en détail

Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements

Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements Conférence annuelle du loisir municipal 9 octobre 2014 Luce Proulx, Coordonnatrice Recherche Qui sommes-nous SATQ-FEQ Regroupement

Plus en détail

PRÉPARÉ PAR : PAGE 1

PRÉPARÉ PAR :   PAGE 1 (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) (Mois et année) PAGE 1 POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le plan d affaires vous permet de faire une réflexion sur tous les aspects de l entreprise

Plus en détail