Introduction au projet ebxml. Alain Dechamps

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction au projet ebxml. Alain Dechamps"

Transcription

1 Introduction au projet ebxml Alain Dechamps 1

2 Introduction ebes Plan Le pourquoi de la réunion Contexte et projet ebxml Fonctionnement Avantages 2

3 Lexique Business process = processus métier Core component = donnée élémentaire Workshop = atelier Awareness = sensibilisation MOU = protocole d accord Registry/repository =Enregistrement /entrepôt 3

4 CEN Un des trois organismes de normalisation européen (Cenelec et l Etsi) Domaine Officiel Contraignant Membres 4

5 ISSS Information Society Standardization System IT technologies de l information Workshops TC - comités techniques Conférences et expositions 5

6 Workshop Raisons Lenteur de la production des normes officielles Mieux adapté à l environnement IT Besoin de souplesse et réactivité au marché 6

7 Méthodologie Sujet/objet Principaux acteurs du marché Publicité Participation ouverte Structure de support Consensus 7

8 CWA CWA - Cen Workshop agreement Contenu Validité Disponibilité 8

9 ebes e-business Board for European standardization EDI, EDIFACT, XML-EDI, ebxml Membres Forum Européen 9

10 10

11 Participations Participation à certaines activités d UN/CEFACT Point d entrée européen de l UN/EDIFACT Position similaire pour ebxml MOU 11

12 Projets ebxml Site web Traduction des spécifications Forum pour les développeurs de software projet pilote Campagne de sensibilisation couplée avec un questionnaire 12

13 Sensibilisation Campagne au niveau européen La Haie (juin 2002) Paris (septembre 2002) Copenhague (novembre 2002) Prague, Madrid 13

14 Questionnaire Évaluer la connaissance du marché Déterminer les manques les plus importants Améliorer le contenu de nos conférences 14

15 Contexte B to B EDI XML XML - EDI ebxml autres 15

16 EDI EDI conventionnel Avantages: Grands volumes d échanges, Grosses sociétés Désavantages: Coûts d implémentation Manque de souplesse PME 16

17 XML-EDI Basé sur Internet et utilise le méta langage XML Avantages: Souplesse et coût faible de l environnement technique Possibilité de multimédia et affichage naturel Désavantages: Messages plus longs Moins adapté aux grand volumes 17

18 Prolifération Des sociétés ou des consortiums développent des méthodes d utilisation d XML qui sont incompatibles entre elles Besoin cohérence, unification et d interopérabilité Standardisation 18

19 Rencontre UN/CEFACT, instance des Nations Unies qui a pour mandat: Le développement politique et technique à l échelle mondiale des moyens pour la facilitation des échanges et du commerce électronique. 19

20 2me partenaire OASIS, consortium international qui a pour but: Le progrès du commerce électronique et assure la promotion des travaux de spécifications ouvertes et interopérables 20

21 projet d ebxml Utiliser les possibilité d XML et les outils techniques d internet pour proposer une solution accessible aussi bien aux grandes sociétés qu aux PME 21

22 EDI et XML Avantages que la communauté EDI peut trouver avec celle d XML L utilisation d internet Savoir-faire technique Support de l industrie IT Marketing 22

23 XML et EDI Avantages que la communauté XML peut trouver avec celle de l EDI Le savoir-faire des affaires La sémantique Le support des utilisateurs 23

24 Le projet ebxml Projet global pour standardiser l échange électroniques des données d affaires Infrastructure basée sur XML pour échanger des messages de manière cohérente, sécurisée et interopérable 24

25 Choix Ne pas réinventer la roue Nombreux développements existants Puiser dans les spécifications ouvertes Développer celles qui manquent 25

26 Initiative ebxml Electronic business extended markup language Grand projet de 18 mois Début en Novembre 1999 Fin Mai 2001 Méthode de travail moderne 26

27 Chiffres 7 réunions mondiales Des dizaines de réunions intermédiaires Participation électronique 4500 participants représentant 2000 sociétés et 150 pays 27

28 Concepts principaux Business Process Business Message Trading partner agreement Transport and routine layers Registry/repository 28

29 Strucuture 29

30 Spécifications Requirements Architecture technique Business Process Registry services Collaboration protocol profile Message service 30

31 Suite Depuis mai 2001 UN/Cefact sémantique Business process Core component et Oasis - infrastructure Le reste 31

32 ebxml Réaliser de manière standard L échange de données d affaires Définition et enregistrement de processus affaires Recherche et établissement de relations d affaires 32

33 1. Adoption de ebxml 2.Définir le processus affaire Société A 3. Définir la sémantique affaire Registre ebxml 4. Elaboration du profile de collaboration 5. Enregistrer le profile 7. Echanges de profiles 6. Trouver un partenaire 8.Accord Société B 9. Transaction Commerciale 33

34 Cœur d ebxml Registry/repository enregistre Processus affaire Données de bases Profiles des partenaires commerciaux 34

35 Avantages Diminue le coût/complexité de l electronic business Facilite le commerce mondial et prend en compte les PME et les pays en voie de développement Assure la convergence entre les différentes initiatives en cours dans le domaine XML 35

36 Champ d application Premiers développements: pour de nouvelles applications pour nouveaux utilisateurs ou groupes d utilisateurs (PME) 36

37 Migration UN/EDIFACT est et reste un standard mondial Migration vers ebxml Décidée par de nombreux consortiums et grandes entreprises 37

38 ebxml & EDI En EDI les messages sont standardisés Pas de messages standardisés en ebxml 38

39 L avenir Finalisation des spécifications Réorganisation de l UN/CEFACT Développement de projets pilotes et premières applications réelles 39

40 Conclusions Outil moderne basé sur internet Interopérable, ouvert, global Nouveaux services (découverte de nouveaux partenaires ) Pour grandes sociétés et PME Volonté d adoption au niveau mondial 40

41 Contact Alain Dechamps ebes website ebxml website 41

Plan : divers exemples

Plan : divers exemples INF347 Langages XML et technologies WEB exemples Sylvie Vignes, ENST École Nationale Supérieure des Télécommunications Département Informatique et Réseaux Plan : divers exemples! Rendre accessible une

Plus en détail

CEEB : Central and Eastern European. Edifact Board. Joint Rapporteurs Teams Meetings (Biannuel, 300 participants) Nations Unies CEFACT

CEEB : Central and Eastern European. Edifact Board. Joint Rapporteurs Teams Meetings (Biannuel, 300 participants) Nations Unies CEFACT Systèmes d information L EDI traditionnel 1 Historique des travaux de normalisation 1.1 Avant EDIFACT Les premiers pas construction automobile, transport aérien, démarches douanières,... Années 60 "Normes

Plus en détail

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion ebxml Sommaire Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion Introduction Pourquoi L EDI EDI : échange de données informatisé Remplacer

Plus en détail

Etude Bibliographique EDIFACT / ebxml / SWIFT

Etude Bibliographique EDIFACT / ebxml / SWIFT Conservatoire National des Arts et Métiers NFE107 Urbanisation et architecture des Système d information Etude Bibliographique EDIFACT / ebxml / SWIFT Anthony SIGNORET 07/02/2009 Enseignant : Christine

Plus en détail

Apparu en réponse au besoin d interaction et de

Apparu en réponse au besoin d interaction et de À PROPOS Abderrazak Mkadmi Université Paris VIII mkadmi@hymedia.univ-paris8.fr Partager les modèles XML : quel intérêt? Nasreddine Bouhaï Université Paris VIII nasreddine.bouhai@univ-paris8.fr Marc Langlois

Plus en détail

J2EE : Services Web. Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique. 13 Juin 2002. 2002 Jahia Ltd. All rights reserved.

J2EE : Services Web. Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique. 13 Juin 2002. 2002 Jahia Ltd. All rights reserved. J2EE : Services Web Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique 13 Juin 2002 Aperçu Interopérabilité en XML/HTTP SOAP ebxml Outils d EAI JXTA Normes d interopérabilité XML SOAP/UDDI Inventé

Plus en détail

TIC PME 2010 Déploiement régional Quelques mots au sujet des standards. 1. Utilité des standards : Pourquoi? 2. Mise en œuvre des standards

TIC PME 2010 Déploiement régional Quelques mots au sujet des standards. 1. Utilité des standards : Pourquoi? 2. Mise en œuvre des standards TIC PME 2010 Déploiement régional Quelques mots au sujet des standards 1. Utilité des standards : Pourquoi? 2. Mise en œuvre des standards Les TIC sont un passage obligé? Passez par les standards! 1 :

Plus en détail

Enjeux, Solutions d Echange et Mise en Œuvre de l EDI

Enjeux, Solutions d Echange et Mise en Œuvre de l EDI Enjeux, Solutions d Echange et Mise en Œuvre de l EDI EDIFRANCE : une association pour le développement des EEP Qu est-ce que l EDI, EDI et EEP? Historique des Echanges de Données Couverture Fonctionnelle

Plus en détail

L intégration des technologies XML dans le commerce électronique professionnel

L intégration des technologies XML dans le commerce électronique professionnel L intégration des technologies XML dans le commerce électronique professionnel Youcef AKLOUF Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene Faculté d Electronique et d Informatique Département

Plus en détail

AGRO EDI EUROPE. La normalisation. Vendredi 5 Novembre 2010

AGRO EDI EUROPE. La normalisation. Vendredi 5 Novembre 2010 AGRO EDI EUROPE La normalisation Vendredi 5 Novembre 2010 Plan AGRO EDI EUROPE : présentation et expériences La normalisation UN/CEFACT ASSOCIATION 1901, CRÉÉE EN 1992 Harmonisation des Échanges de Données

Plus en détail

Workflow et Service Oriented Architecture (SOA)

Workflow et Service Oriented Architecture (SOA) White Paper Workflow et Service Oriented Architecture (SOA) Présentation Cet article offre une approche pragmatique de la SOA et du workflow à travers des problématiques d'entreprises, une méthodologie

Plus en détail

RESAGRI FICHE SIGNALÉTIQUE

RESAGRI FICHE SIGNALÉTIQUE RESAGRI FICHE SIGNALÉTIQUE FILIÈRE AGRICULTURE PORTEUR AGRO-EDI EUROPE Thématique(s) Co-design PLM SCM Traçabilité Dématérialisation Saisie unique de données par l'agriculteur pour les différents services

Plus en détail

Echange des Documents Informatisés 2002

Echange des Documents Informatisés 2002 Ces dernières annèes, on a plus de plus Souvent recours aux moyens électroniques pour faciliter le commerce international. Les pertes subies par les entreprises en raison des retards aux frontières, des

Plus en détail

Publication technique de la SmalS-MvM n 16 - le 03 mars 2000 INTRODUCTION A LA NORMALISATION

Publication technique de la SmalS-MvM n 16 - le 03 mars 2000 INTRODUCTION A LA NORMALISATION TECHN 16 Publication technique de la SmalS-MvM n 16 - le 03 mars 2000 INTRODUCTION A LA NORMALISATION LA NORMALISATION DANS LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Pourquoi un techno sur

Plus en détail

NOVA BPM. «Première solution BPM intégr. Pierre Vignéras Bull R&D

NOVA BPM. «Première solution BPM intégr. Pierre Vignéras Bull R&D NOVA BPM «Première solution BPM intégr grée» Pierre Vignéras Bull R&D Définitions Business Process Pratiques existantes qui permettent aux personnes et systèmes de travailler ensemble Business Process

Plus en détail

Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée

Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée Description Problématique Infrastructure Ressources Logiciel Maintenance Conclusion Avantages d une migration vers une solution EDI externalisée

Plus en détail

Référentiel Général d Interopérabilité. Glossaire

Référentiel Général d Interopérabilité. Glossaire Ministère délégué au budget et à la réforme de l'etat Direction Générale de la Modernisation de l Etat Référentiel Général d Interopérabilité Glossaire Définitions et acronymes Références documentaires

Plus en détail

Reconnaissance transfrontalière des méthodes d authentification/des signatures électroniques

Reconnaissance transfrontalière des méthodes d authentification/des signatures électroniques Insert picture 4.77 x 10.83 Reconnaissance transfrontalière des méthodes d authentification/des signatures électroniques Robert Boekhorst, Madrid, 15 décembre 2005 0 Introduction Reconnaissance transfrontalière

Plus en détail

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures Software propose une offre d intégration unique, qui apporte l équilibre parfait entre investissements et performances pour les entreprises qui doivent sans cesse améliorer leurs processus. Des caractéristiques

Plus en détail

Titre. Mots clés Source. Date de publication Février 2001 Nombre de pages 39 Langue Liens avec autres normes

Titre. Mots clés Source. Date de publication Février 2001 Nombre de pages 39 Langue Liens avec autres normes Statut du document Titre Mots clés Source Date de publication Février 2001 Nombre de pages 39 Langue Liens avec autres normes Situation courante Final Draft electronic business XML (ebxml) Technical Architecture

Plus en détail

Une aide au déploiement de STEP AP 242 : les recommandations d utilisation

Une aide au déploiement de STEP AP 242 : les recommandations d utilisation P : 1 Continuité Numérique : un enjeu d efficacité pour l industrie supporté par les standards Standard STEP AP 242 ISO 10303 : modèles CAO 3D avec tolérancement gérés en configuration Une aide au déploiement

Plus en détail

Suivi et traçabilité des transports de matières dangereuses et normalisation

Suivi et traçabilité des transports de matières dangereuses et normalisation Suivi et traçabilité des transports de matières dangereuses et normalisation TOPOS Journée ITS du 16 Décembre 2010 Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et et du logement www.cete-sud-ouest.developpement-durable.gouv.fr./

Plus en détail

La structuration des données: bibliothèques de composants et modèles. Journée d'étude BnF / AFNOR CG46 28 Mars 2008

La structuration des données: bibliothèques de composants et modèles. Journée d'étude BnF / AFNOR CG46 28 Mars 2008 La structuration des données: bibliothèques de composants et modèles Journée d'étude BnF / AFNOR CG46 28 Mars 2008 1 Questions posées et sommaire Dans le monde de l'administration: Comment la définition

Plus en détail

Améliorer l interoperabilité des chemins de fer en Europe

Améliorer l interoperabilité des chemins de fer en Europe Améliorer l interoperabilité des chemins de fer en Europe Rôle de l Agence Ferroviaire Européenne Valenciennes, 13 Septembre 2006 n 1 Airy Magnien Unité «évaluation économique» Sécurité & interopérabilité,

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT DE LA NORMALISATION. Journée du 22-06-2005 sur la Normalisation dans les Transports Publics

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT DE LA NORMALISATION. Journée du 22-06-2005 sur la Normalisation dans les Transports Publics ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT DE LA NORMALISATION Journée du 22-06-2005 sur la Normalisation dans les Transports Publics DEFINITION D UNE NORME UNE NORME EST UN DOCUMENT : *ETABLI PAR CONSENSUS ET APPROUVE

Plus en détail

Gouvernance SharePoint

Gouvernance SharePoint Gouvernance SharePoint Club SharePoint France Erol GIRAUDY Benoit HAMET 2010 Quest Software, Inc. tous droits reserves. Agenda Présentation du Club SharePoint Qu est que la gouvernance? La gouvernance

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

AFRC Centres de Relation Client - Optimisation & Virtualisation

AFRC Centres de Relation Client - Optimisation & Virtualisation AFRC Centres de Relation Client - Optimisation & Virtualisation Laurent CORNU Partner, Customer Relationship Management Leader IBM Business Consulting Services Plus que tout autre canal, le centre de relation

Plus en détail

ETUDE & ANNEA MIAGE HABIB DENIBAUD EQUIPE DOHA DE L'UTILISATION EBXML. Identification du document ENIBAUD M M2 INITIALE 2007 200

ETUDE & ANNEA MIAGE HABIB DENIBAUD EQUIPE DOHA DE L'UTILISATION EBXML. Identification du document ENIBAUD M M2 INITIALE 2007 200 EQUIPE DOHA HABIB & ANNEA DENIBAUD M2 INITIALE 2007 200 MIAGE ENIBAUD M M2 INITIALE 2007 200 ETUDE DE L'UTILISATION DE LA NORME EB EBXML Version : 1.1ebXML État : Applicable Dernière modification : 11/02/200

Plus en détail

EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS?

EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS? EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS? 94 Rue de Provence - 75009 Paris - Tél : +33 (0)1 53 32 21 40 - Fax : +33 (0)1 53 16 35 85 - www.exl Group.com EXL GROUP - Tous droits réservés SOMMAIRE 1. Présentation

Plus en détail

Présentation du modèle de données communes (MDC)

Présentation du modèle de données communes (MDC) Présentation du modèle de données communes (MDC) 1. Généralités...2 1.1. Introduction et finalités...2 1.2. Qu est-ce que le Modèle des Données Communes?...3 1.3. Utilisation du MDC...3 1.4. MDC et travaux

Plus en détail

Modélisation: outillage et intégration

Modélisation: outillage et intégration Modélisation: outillage et intégration Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com Un réel besoin Le logiciel double tous les deux ans. Le volume final rend extrêmement difficile de garantir le niveau

Plus en détail

Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises

Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises Du point de vue juridique, les stratégies e-business inter-entreprises (B2B) s'organisent en un ensemble de contrats tenant lieu de loi entre

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015

Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015 Dématérialisation des factures du Secteur Public Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015 1 La dématérialisation des factures 2 2008 : La première étape

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Instance de Coordination TIC & PME 2010

Instance de Coordination TIC & PME 2010 Instance de Coordination TIC & PME 2010 Le projet LogisTIC Thierry KOSCIELNIAK Chef de Projet Projet LogisTIC Origine et contenu du projet En réponse à l appel à projet TIC PME 2010 lancé par le ministère

Plus en détail

EBICS : Quels impacts sur votre système d information?

EBICS : Quels impacts sur votre système d information? EBICS : Quels impacts sur votre système d information? Agenda EBICS : Les fondamentaux La position de l Editeur SAGE Les impacts d EBICS sur votre système d information Le contexte Les 2 protocoles ETEBAC

Plus en détail

Définition. Caractéristiques

Définition. Caractéristiques OPTIMISER LES SYSTEMES D INFORMATION Le recours aux technologies informatiques et numériques pour la gestion quotidienne est devenu indispensable. Les collectivités locales exercent une multitude de métiers,

Plus en détail

Le message «Fiche parcellaire»

Le message «Fiche parcellaire» Le message «Fiche parcellaire» L'usage de la gestion de parcelle aujourd'hui L'agriculteur souhaite de la souplesse de saisie Chacun à son propre vocabulaire, ses propres critères de gestion... Les productions

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Bases de données pour la recherche : quels enjeux et quel rôle pour les patients?

Bases de données pour la recherche : quels enjeux et quel rôle pour les patients? Bases de données pour la recherche : quels enjeux et quel rôle pour les patients? Paul Landais Université Montpellier 1 Responsable de la Banque Nationale de Données Maladies Rares (BNDMR) Co-coordonnateur

Plus en détail

CEN/CENELEC Sector Forum Energy Management Dr. Bernard GINDROZ, Président

CEN/CENELEC Sector Forum Energy Management Dr. Bernard GINDROZ, Président Le label Cité de l`énergie et ISO 50001 - Correspondance, complément, développement CEN/CENELEC Sector Forum Energy Management Dr. Bernard GINDROZ, Président Plan de la présentation 1. Organisation de

Plus en détail

einvoicing Services What s new in Europe and in France?

einvoicing Services What s new in Europe and in France? einvoicing Services What s new in Europe and in France? CBI 2011-2 December 2011 Bernard Longhi President Ordre du Jour 1. Who are we? 2. The «CEN Core Invoice Guide»: a European step towards interoperable

Plus en détail

Les services d archivage électronique

Les services d archivage électronique Les services d archivage électronique Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr "Construire une infrastructure numérique pour les SHS" 2 ème Université du TGE ADONIS 8 Décembre 2010 Sommaire L archivage

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRADE/CEFACT/2005/16 19 avril 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE,

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 Web Services SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 1. Pourquoi les Web Services? 1.1. Historique des SI 1.2. Exigences actuelles 1.3. SOA 1.4. Mise en place de services 17/01/2008 Web Services 2 1.1. Historique des

Plus en détail

eprocurement Bernard Longhi SC PDA eproc Domain Coordinator CEN/eBES Chair CLEEP French National Forum Chair Geneva, 21 April 2015

eprocurement Bernard Longhi SC PDA eproc Domain Coordinator CEN/eBES Chair CLEEP French National Forum Chair Geneva, 21 April 2015 eprocurement Bernard Longhi SC PDA eproc Domain Coordinator CEN/eBES Chair CLEEP French National Forum Chair Geneva, 21 April 2015 21 April 2015/ Geneva Bernard Longhi / eproc DC/ bernard.longhi@blc-consultants.com

Plus en détail

Document réalisé par EDIFRANCE dans le cadre du programme Boost Industries et Services (coordination des projets TIC et PME 2010)

Document réalisé par EDIFRANCE dans le cadre du programme Boost Industries et Services (coordination des projets TIC et PME 2010) ebxml pour la maîtrise d ouvrage Pourquoi et comment conduire un projet d Echanges Electroniques Professionnels (EEP) selon la méthodologie UN/CEFACT? Document réalisé par EDIFRANCE dans le cadre du programme

Plus en détail

L Orchestration de Services Web avec Orchestra. Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager

L Orchestration de Services Web avec Orchestra. Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager L Orchestration de Services Web avec Orchestra Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager D1 Bull, Architecte d un Monde Ouvert : contributeur et acteur majeur de l'open Source Applications métiers Infrastructures

Plus en détail

Programme d Assistance. o Mandat o Histoire. Stratégie. Objectifs d un Projet. Démonstration

Programme d Assistance. o Mandat o Histoire. Stratégie. Objectifs d un Projet. Démonstration PRESENTATION SYDONIAWorld Brazzaville, 15 septembre 2010 Dr. Supachai Panitchpakdi est devenu le sixième Secrétaire Général de la CNUCED le Jeudi 1 ier Septembre 2005 Programme d Assistance Technique (CNUCED)

Plus en détail

Arrêt du protocole ETEBAC

Arrêt du protocole ETEBAC Arrêt du protocole ETEBAC Quels impacts pour votre entreprise? Les solutions d échanges de flux dématérialisés avec le Crédit Agricole ETEBAC est le protocole utilisé pour échanger tous les jours et de

Plus en détail

Arrêt du protocole ETEBAC

Arrêt du protocole ETEBAC Arrêt du protocole ETEBAC Quels impacts pour votre entreprise? Les solutions d échanges de flux dématérialisés avec le Crédit Agricole ETEBAC est le protocole utilisé pour échanger tous les jours et de

Plus en détail

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)*

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* La démarche MDA Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 1.1-5 Date : Mai 2002 * : Les partenaires du projet ACCORD sont CNAM,

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

S26B. Démarche de de sécurité dans les projets

S26B. Démarche de de sécurité dans les projets S26B Démarche de de sécurité dans les projets Théorie et et réalité Patrick CHAMBET Bouygues Telecom http://www.chambet.com Eric LARCHER Banque Fédérale des Banques Populaires http://www.internet-securise.com

Plus en détail

Fusion : l interopérabilité chez Oracle

Fusion : l interopérabilité chez Oracle Standardisation et interopérabilité Fusion : l interopérabilité chez Oracle Lionel Dubreuil,, Applications Technology Product Manager, Oracle France, lionel.dubreuil@oracle.com 29/03/2006 Page : 1 Oracle

Plus en détail

Calendrier. des séminaires et formations. pour les partenaires durant le 1 er semestre 2005

Calendrier. des séminaires et formations. pour les partenaires durant le 1 er semestre 2005 Calendrier des séminaires et formations pour les partenaires durant le er semestre 00 Introduction Ce document vous fournit le panorama des séminaires et formations que nous vous proposons entre janvier

Plus en détail

Le CNRFID. De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact

Le CNRFID. De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact Le CNRFID De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact 1 Sommaire Présentation du CNRFID Le CNRFID Nos objectifs RFID/NFC Définitions Le Marché de la RFID Le Marché

Plus en détail

l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA

l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA Initiative SOA Gaël Blondelle CTO EBM WebSourcing Chairman Technology Council OW2 13 Juin 2007 Agenda Ptf de référence OW2 Initiative SOA PEtALS, l'esb d'ow2 2 Opportunité

Plus en détail

L EDI : concepts et définitions

L EDI : concepts et définitions L EDI : concepts et définitions FCBA Sud Ouest Projet TZ67 EDI : concept et définitions Page 1 Station Sud-Ouest Domaine de Sivaillan-Les Lamberts 33480 Moulis-en-Médoc Téléphone : 33 (0)5 57 88 82 33

Plus en détail

Introduction I- Généralités sur la dématérialisation des procédures de dédouanement

Introduction I- Généralités sur la dématérialisation des procédures de dédouanement DECEMBRE 2015 1 décembre 2015 Application du modèle de données de l Organisation mondiale des Douanes (OMD) dans un contexte d échanges au sein d une Union Douanière : Cas du Sénégal. Présenté par Abdoulaye

Plus en détail

AADL. un langage pour la modélisation et la génération d applications. Thomas Vergnaud, thomas.vergnaud@enst.fr

AADL. un langage pour la modélisation et la génération d applications. Thomas Vergnaud, thomas.vergnaud@enst.fr AADL un langage pour la modélisation et la génération d applications, thomas.vergnaud@enst.fr Les langages de description d architecture la conception des systèmes devient complexe difficulté de compréhension

Plus en détail

PRotocole d'echange STandard Ouvert

PRotocole d'echange STandard Ouvert PRotocole d'echange STandard Ouvert 28 février 2007 Frédéric Law-Dune Direction Générale de la modernisation de l'etat 1 Contexte L administration électronique monte en puissance De nombreux services sont

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK ArchiMate et l architecture d entreprise Par Julien Allaire Ordre du jour Présentation du langage ArchiMate - Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK Présentation du modèle

Plus en détail

Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie

Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie Conseil Conseil Stratégique et assistance dans les Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie SIEGE 16, rue Kléber 92442 Issy-les-Moulineaux France www.items.fr

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2005/22 Conseil économique et social Distr. générale 15 décembre 2004 Français Original: anglais Commission de statistique Trente-sixième session 1 er -4 mars 2005 Point 7 e) de l

Plus en détail

Collaboration des Processus Métiers dans les Echanges inter-entreprises (B2B) basée sur le Web Service Resource Framework (WSRF) du Grid

Collaboration des Processus Métiers dans les Echanges inter-entreprises (B2B) basée sur le Web Service Resource Framework (WSRF) du Grid REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Institut National de formation en Informatique (I.N.I) Thèse Présentée pour l obtention

Plus en détail

BOOSTAERO e-supply chain standardization project A&D Supply Chain digital integration

BOOSTAERO e-supply chain standardization project A&D Supply Chain digital integration Competitiveness of the Aerospace & Defence Industry BOOSTAERO e-supply chain standardization project A&D Supply Chain digital integration Réunion Architecture Technique TICPME au MINEFI 11 JUIN 2007 BOOST

Plus en détail

A B A C U S R E S E A R C H A G Ecknauer+Schoch ASW

A B A C U S R E S E A R C H A G Ecknauer+Schoch ASW ABACUS RESEARCH AG Continuité ABACUS l entreprise Compétence ABACUS l équipe Professionnalisme ABACUS l infrastructure Engagement ABACUS l aide à l utilisateur Partenariat ABACUS les revendeurs Intégration

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Facture Mixte Collaboration Franco - Allemande Pourquoi? Comment? Cyrille Sautereau, Admarel Conseil, FNFE- MPE

Facture Mixte Collaboration Franco - Allemande Pourquoi? Comment? Cyrille Sautereau, Admarel Conseil, FNFE- MPE Facture Mixte Collaboration Franco - Allemande Pourquoi? Comment? Cyrille Sautereau, Admarel Conseil, FNFE- MPE 1 Créé en 2012 15 ans d expérience dans la dématérialisation des processus achat / vente

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

Programme scientifique Majeure RESEAUX ET SERVICES. Mentions Conception et Architectures des réseaux Sécurité et Cryptographie

Programme scientifique Majeure RESEAUX ET SERVICES. Mentions Conception et Architectures des réseaux Sécurité et Cryptographie É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Programme scientifique Majeure RESEAUX ET SERVICES Java Mentions Conception

Plus en détail

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Plateforme de recherche et d expérimentation pour le développement de l innovation dans la mobilité Nouveaux services de mobilité et systèmes de transport intelligents Quels modèles économiques? Quelle

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Présentation de la solution mutualisée CPP2017 FOPH 8 juillet 2015 Le contexte de la mesure Un contexte réglementaire déjà favorable 2 Cadre commun de la

Plus en détail

Les enjeux de la gestion de la configuration et des changements dans les ERP

Les enjeux de la gestion de la configuration et des changements dans les ERP Les enjeux de la gestion de la configuration et des changements dans les ERP Quels enjeux business et réglementaires poussent les DSI à investir dans une gestion plus fine de la configuration de leurs

Plus en détail

Référentiel e-business Révision 2 LIV2MS3RB_ADM_1

Référentiel e-business Révision 2 LIV2MS3RB_ADM_1 Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal Référentiel e-business Révision 2 LIV2MS3RB_ADM_1 GESFIM Référentiel ebusiness 1/1 10/03/2008 1. Introduction:... 3 1.1 Le Référentiel

Plus en détail

EDI Electronic Data Interchange. Vue d ensemble sur l échange de données informatisé. Ensemble pour créer des valeurs

EDI Electronic Data Interchange. Vue d ensemble sur l échange de données informatisé. Ensemble pour créer des valeurs EDI Electronic Data Interchange Vue d ensemble sur l échange de données informatisé Ensemble pour créer des valeurs 7 6 1 2 3 4 5 0 0 0 3 2 9 > GS1 Suisse EDI Electronic Data Interchange Le système GS1

Plus en détail

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Octobre 2004 Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les critères pour un standard

Plus en détail

Les nouveaux tableaux de bord des managers

Les nouveaux tableaux de bord des managers Alain Fernandez Les nouveaux tableaux de bord des managers Le projet Business Intelligence clés en main Sixième édition Tableaux bord NE.indd 3 26/03/13 15:22 Le site www.piloter.org, dédié au pilotage

Plus en détail

Journée Mondiale de la Normalisation

Journée Mondiale de la Normalisation Journée Mondiale de la Normalisation Recherche et innovation : usage des normes dans les s régulés Introduction: Confiance & Services IT «Systèmes de s» eco-systèmes d enterprises offrant des s combinés

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI. www.bluteams.fr

Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI. www.bluteams.fr Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI Blue 0821 Présentation Blute@ms Group, créée en 2008, est composée de 3 filiales : Direction de Projets AMOE / AMOA EDI & Flux Développements applicatifs

Plus en détail

Techniques d'interopérabilité au service de l'intégration des données géographiques

Techniques d'interopérabilité au service de l'intégration des données géographiques Techniques d'interopérabilité au service de l'intégration des données géographiques Mickael TREGUER IFREMER IDM/ISI Les Normes Catalogue et métadonnées Accès aux données géographiques Serveur de données

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 4 : Web Service Sommaire Introduction... 1 Web Service... 1 Les technologies des

Plus en détail

La cybersécurité. Que fait Siemens en la matière?

La cybersécurité. Que fait Siemens en la matière? Les actions et initiatives de Siemens Un sujet nouveau La cybersécurité Que fait Siemens en la matière? Page 1 Rétrospective 1998 Création du CERT Siemens pour la protection des infrastructures IT internes

Plus en détail

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES Pourquoi WebSphere La complexité des affaires exerce une forte pression sur l IT : Challenges Globalisation Pressions de la compétition Erosion de la fidélité des clients Complexité de la chaine logistique

Plus en détail

DU FICHIER CENTRAL À L e-rh: CAS DU MAROC

DU FICHIER CENTRAL À L e-rh: CAS DU MAROC DU FICHIER CENTRAL À L e-rh: CAS DU MAROC Séminaire de renforcement des capacités sur: La Mesure et gestion prévisionnelle de l emploi public Rabat, 16-17 juin 2009 Ismail LAMGHARI DSI, Ministère de la

Plus en détail

Maintien en Conditions Opérationnelles des Dispositifs de Continuité d Activité. Olivier de Chantérac 08 novembre 2006

Maintien en Conditions Opérationnelles des Dispositifs de Continuité d Activité. Olivier de Chantérac 08 novembre 2006 Maintien en Conditions Opérationnelles des Dispositifs de Continuité d Activité Olivier de Chantérac 08 novembre 2006 PCA, MCO et ROI Une Responsabilité de Direction Générale ou Métier - Disposer d une

Plus en détail

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Intervenants 2 octobre 2014 Marianne Delétang Consultante Sénior Atos Grégory Sabathé Responsable Marketing NQI La solution web collaborative

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Migration obligatoire Sage

NOTE D INFORMATION. Migration obligatoire Sage Le 11 mai 2010 NOTE D INFORMATION Objet : Arrêt du protocole de communication bancaire ETEBAC Nouveau format SEPA Migration obligatoire Sage Deux évolutions majeures arrivent en même temps dans le monde

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

Sommaire. Première partie

Sommaire. Première partie Sommaire Introduction... XIX Première partie Pour bien piloter, il faut mieux mesurer Chapitre 1 Vos tableaux de bord ne sont plus efficaces... 3 Rôle du tableau de bord...3 Le modèle conducteur, automobile

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

La normalisation. Articulation et travaux en cours

La normalisation. Articulation et travaux en cours La normalisation Articulation et travaux en cours Jacques BIZE Groupe Technologie des transports collectifs et services associés CERTU - Département Systèmes et technologies pour la ville Journée GART

Plus en détail

DataStudio. Solution d intégration des données et de diffusion de l information

DataStudio. Solution d intégration des données et de diffusion de l information DataStudio Solution d intégration des données et de diffusion de l information L ETL, cœur de la performance des entreprises La forte intégration des applications est désormais une condition indispensable

Plus en détail