RECONVERTIR UN BATIMENT EN RESIDENCE ETUDIANTE UNE SYNTHESE ESPACES PRIVES ET ESPACES COLLECTIFS EN PHASE AVEC SON ENVIRONNEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RECONVERTIR UN BATIMENT EN RESIDENCE ETUDIANTE UNE SYNTHESE ESPACES PRIVES ET ESPACES COLLECTIFS EN PHASE AVEC SON ENVIRONNEMENT"

Transcription

1 RECONVERTIR UN BATIMENT EN RESIDENCE ETUDIANTE UNE SYNTHESE ESPACES PRIVES ET ESPACES COLLECTIFS EN PHASE AVEC SON ENVIRONNEMENT PRE-MEMOIRE Jean-François GACOGNE ESAM AI3 mai 2012

2 1

3 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION... 4 ELEMENTS SUR LE LOGEMENT ETUDIANT... 6 Eléments de programme... 6 L offre de logement étudiant... 8 ANALYSE DE REFERENCES L insertion dans l espace public Les espaces collectifs L articulation des espaces privés et collectifs : la synthèse impossible? Les espaces privés Une réponse originale : les containers CONCLUSION, PISTES ET HYPOTHESES D INTERVENTION

4 3

5 INTRODUCTION Dans le cadre de ma reconversion professionnelle en architecture intérieure, engagée en 2010, je suis à nouveau étudiant à temps plein depuis la rentrée dernière. Plus de quinze ans après j ai été diplômé de l ESC Nantes en je retrouve donc les bancs de l enseignement supérieur Originaire de Lyon, j ai eu la chance d expérimenter la colocation en appartement en centre-ville lors de mon séjour nantais. Certains de mes camarades de promotion minoritaires- occupaient une chambre en cité universitaire. En raison de l éloignement du centre-ville et de la faible qualité des prestations proposées, peu d entre-deux étaient enthousiastes... Redevenu étudiant et logé avec ma famille dans un lieu que nous avons choisi et même conçu, je m interroge rétrospectivement sur ce qu aurait pu être ma vie d étudiant et ce qu elle pourrait être aujourd hui si j avais à me loger en résidence étudiante. Cette réflexion s inscrit dans un contexte de forte tension sur le logement en général et sur le logement étudiant en particulier. Une enquête de l Observatoire de la Vie Etudiante (OVE) réalisée en 2006 indique qu un tiers des étudiants a beaucoup de mal à trouver un domicile. En France, le parc public ne compte que chambres pour 2,2 millions d'étudiants et il faudrait en construire plusieurs dizaines de milliers pour répondre à la demande. Face à ces problématiques, des propositions alternatives sont expérimentées. On compte par exemple des projets de logements intergénérationnels, mais cela n est pas suffisant, ce mode de cohabitation ne semblant pas correspondre aux aspirations des seniors et étudiants concernés. On estime que la construction de 5000 logements correspondrait à un déblocage de 200 millions d euros par an (source OVE). Dans un contexte de hausse des prix de l immobilier, le manque de foncier, en particulier dans les grands centres urbains, dans lesquels la tension du logement étudiant est la plus forte, accentue les difficultés. Un certain nombre de projets de grands pôles (Saclay, Plaine saint Denis), dans des secteurs en développement et moins sous tension peuvent constituer des opportunités, en modifiant la carte des pôles universitaires au profit de zones nouvelles offrant plus de possibilités. Outre les difficultés logistiques qu elle génère, cette pénurie a un lourd impact financier pour les étudiants et leurs familles, alors même que le coût des études a plutôt tendance à augmenter. A titre d exemple, le loyer moyen pour un étudiant s élèvent à 388 euros par mois et peut aller jusqu à 523 euros pour un loyer à Paris. L enjeu est donc double : augmenter l offre de logements étudiants à un coût acceptable pour la société en général d une part (construction, gestion) et pour les étudiants bénéficiaires d autre part. Quand j entends résidence étudiante, je pense immédiatement à la «cité U», telle qu elle a été réalisée en accompagnement du développement des campus universitaires des années 60 et 70 et dont nous avons aujourd hui à gérer l héritage : des équipements sans charme, à l image des grands ensembles immobiliers dessinés à l époque, centrés sur leur fonction de logement et sur le campus et tournant parfois le dos à leur environnement urbain. A mon sens, la résidence étudiante doit dépasser sa fonction première de proposer un toit à des étudiants. La période des études est l opportunité d un grand brassage de profils, de spécialités, d origine et donc d idées. Je conçois la résidence comme un vrai lieu de vie en collectivité, en résonnance avec les enjeux et des expériences vécues par ses occupants. 4

6 Elle doit être un lieu d échange, d effervescence et d expériences pour ses occupants comme pour ses visiteurs. Elle n est pas une unité autarcique, autocentrée, elle est tournée vers son époque et ouverte sur son environnement. Ce pré-mémoire se propose donc de poser les bases d une réflexion dans l optique de la réalisation d une résidence étudiante. Cette résidence étudiante serait idéalement implantée au cœur de Paris, dans un quartier en mutation. Ce projet consisterait en la réhabilitation d un bâtiment existant à l échelle suffisante pour proposer une unité d une capacité d au moins 150 étudiants. Mon projet tenterait de dépoussiérer l image des cités étudiantes et d apporter une réponse plus qualitative que les programmes de résidences privées, dont les objectifs de rentabilité peuvent les faire ressembler à des appart-hôtels peu ouverts sur leur environnement et centrées sur les unités d habitation. Je m attacherai donc plus particulièrement à analyser les problématiques de la dualité sphère privée / intimité collectivité ainsi que de l interaction de l écosystème créé avec son milieu Comment une résidence étudiante peut-elle permettre : - l intimité des étudiants? - l interaction entre les étudiants et la vie de la collectivité? - l accès à des activités en leur sein? - l ouverture et l intégration à leur environnement? Dans cette perspective, je m appuierai sur une sélection de références. Certaines s inscrivent dans une dimension historique et peuvent être considérées comme des manifestes d architectes : - Pavillon suisse de la Cité Universitaire Internationale, Paris XIII Le Corbusier, Maison du Brésil de la Cité Universitaire Internationale, Paris XIII Le Corbusier, 1959 D autres sont des réalisations contemporaines proposent des réponses originales à des problématiques d urgence et de coût via l utilisation de containers de transport : - Cité A Docks, Le Havre - Alberto Cattani, City London, Londres Nicholas Lacey, 2001/ Résidence universitaire à Bijlmermeer Amsterdam Tempohousing, 2008 Certains programmes récents se distinguent par leurs qualités architecturales au service d une analyse poussée des usages : - Résidence universitaire Tietgen Kollegiet à Copenhague - Lundgaard & Tranberg, Résidence universitaire Pajol, Paris XVIII LAN Architecture, 2011 Enfin, certains projets explorent de nouvelles pistes, voire des utopies, comme Les projets lauréats du Grand prix d architecture 2011 de l Académie des beaux-arts sur le thème du logement étudiant : - «A la conquête des toits» Florian Dhormes, «3 SRC», Saclay - Simon Moisière,

7 ELEMENTS SUR LE LOGEMENT ETUDIANT Eléments de programme La notion de logement Les divers règlements et normes applicables en France définissent un logement comme un espace comprenant une pièce principale et une pièce de service, intégrant un coin cuisine et d une surface de 16 m² minimum. Un local d habitation ne comportant pas d équipement destiné à faire la cuisine est considéré comme une pièce isolée (9 m² Les besoins Les modes de vie des étudiants ne sont plus homogènes. Les étudiants sont de plus en plus nombreux et n ont plus de profil type (âge, ressources, origine géographique, socio-culturelle, etc ) ; de plus en plus d entre eux travaillent. Ainsi, Canal architecture pose même comme présupposé à ses propositions que «le logement étudiant n existe pas». Pour autant, les attentes vis-à-vis du logement étudiant sont assez similaires. Dans son étude «Le logement étudiant : regards critiques et visions d avenir» (avril 2006), l architecte Christian Queffélec, liste les principales caractéristiques recherchées par les étudiants. Concernant la résidence : - La proximité du lieu d enseignement et des transports en commun. - La sécurité. L étudiant, comme ses parents, doit se sentir en sécurité au sein de la résidence. Un personnel d accueil permanent ainsi qu une sécurisation des accès (vidéosurveillance, vigik ) seront donc nécessaires (population féminine majoritaire dans les résidences étudiantes). - Le calme, propice aux bonnes conditions d études. - La possibilité de mener une vie sociale. Cette possibilité est étroitement liée à la mise à disposition de locaux spécifiques comme une salle de restauration (quelques tables et chaises, un coin cuisine avec éventuellement des distributeurs de boissons et nourriture), une laverie, une salle de travail, une salle de sport et une salle de réunion/tv. Concernant la chambre : - La surface et la typologie qui varient du studio de 17 à 22 m² (adapté au budget et aux besoins des étudiants en 1er et 2ème cycle, l occupation moyenne étant de 4 à 5 jours par semaine) au T1bis et T2 de 28 à 35 m² (recherché des étudiants plus âgés). - Respect de l hygiène et de l intimité (sanitaires privatifs). - La fonctionnalité du logement, qui doit permettre de travailler et de recevoir. - Un mobilier adapté et fonctionnel, permettant une bonne utilisation de l espace: la chambre (canapé convertible), le repas et le travail (table/bureau), la cuisine (coin kitchenette équipé d un petit réfrigérateur, de doubles plaques de cuisson électriques), rangements, sanitaires (douche, WC, évier, placard et miroir). 6

8 Afin de structurer l offre privée et permettre d échelonner l offre des prestations, l'aires (Association Interprofessionnelle des Résidences Etudiants et Services) a élaboré une charte de qualité adaptée au mode de vie des étudiants, le logement étudiant étant à la fois un lieu de vie et de travail. Cette charte établit normes suivantes : - Une résidence étudiante est un ensemble homogène de 30 logements au moins, à usage d'habitation, loués nus ou meublés à des étudiants ou des personnes poursuivant des études, stages ou formations. - Chaque logement comporte au minimum 16m² habitables et comprend une salle d'eau équipée d'accessoires, WC, une kitchenette avec meuble de rangement, réfrigérateur, point d'eau, évier et plaque de cuisson. - Chaque résidence dispose de locaux communs de services tels que bureau d'accueil, salle polyvalente, cafétéria, laverie automatique... - Des places de stationnement (voiture et deux-roues) sont prévues. Une résidence étudiante peut proposer d'autres prestations : ménage, petit-déjeuner, linge de maison, accueil, accès Internet. Les résidences étudiantes ainsi conçues, bénéficient d'une bonne localisation, offrent un cadre propice à leurs utilisateurs à un moment crucial de leur vie et contribuent à leur réussite universitaire. 7

9 L offre de logement étudiant Le logement étudiant est un type de logement spécialement dévolu à la catégorie de la population qui poursuit des études supérieures et englobe principalement les résidences ou cités universitaires et les résidences privées louées par leurs propriétaires exclusivement à des étudiants. Selon une enquête 2003 de l'observatoire national de la Vie Étudiante, plus de 60 % des étudiants quittent le domicile de leurs parents pour poursuivre des études. Parmi ceux-ci, 15 % se dirigent vers des résidences collectives (cités U, foyers, etc.), 20 % dans un appartement seul, 10 % en couple, 5 % en colocation. Historique du logement étudiant en France Les premières résidences universitaires sont construites après la première guerre mondiale et l effort s intensifie dans les années 1930, sous l impulsion du Front populaire. Afin de répondre rapidement au manque de logements étudiants et à la massification de l enseignement supérieur et de l arrivée de classes sociales plus défavorisées à l université, de grands programmes de construction voient le jour. La résidence Jean Zay à Antony (92), construite en 1955 est emblématique de ce mouvement d équipement de masse (2500 logements). En 1963, étudiants (environ la moitié des effectifs) sont logés par les CROUS, qui gèrent les résidences universitaires depuis 1955 Après mai 1968, la mixité est progressivement généralisée dans les cités U. Depuis les années 1980, les HLM construisent des studios pour le CROUS au sein de résidences conventionnées (APL). A la fin des années 1990, sur 2,2 millions d étudiants, seuls 7% sont logés par le CROUS, la majorité se logeant sur le marché privé, moins favorable aux faibles revenus et aux étudiants étrangers. Le parc étant vieillissant et inadapté, un plan de construction et de réhabilitation des résidences universitaires a été lancé en 2004 (plan «Anciaux»). Ces réhabilitations peuvent être faites de différentes manières: un simple «nettoyage» qui permet de repeindre les murs, une réhabilitation à l'identique, avec un nouveau mobilier et un frigo, ou complète, avec l'installation d'internet et de cabines trifonctions dans les chambres. Ce plan a pris du retard avec 8300 constructions réalisées contre prévues et réhabilitations, pour un objectif de La tension sur le logement reste donc très forte. L offre publique de logements étudiants 3 types de logements constituent l offre publique : - les logements intégrés dans le réseau des œuvres universitaires (CROUS), - les foyers - les internats. Les résidences universitaires du CROUS représentent plus de la moitié du parc public, soit, à la rentrée 2008, plus de places réparties sur 600 résidences. Près des 2/3 de ces places sont répartis dans des résidences traditionnelles (bâties pour la plupart à la fin des années 1960) avec espaces collectifs (sanitaires, cuisines et autres), où les chambres représentent une surface moyenne de 9,5 m². La qualité de ce parc est de plus en plus mauvaise, trop ancien et inadapté aux nouvelles normes de confort et d équipement. Le reste de l offre publique ( places) correspond à des résidences construites par des organismes HLM dans les années 1980, mais gérées par les CROUS. Ces places sont réparties entre des studios et T1, de qualité satisfaisante, 8

10 avec cuisine et salle de bain intégrées au logement. Par ailleurs, ces appartements sont généralement reliés aux réseaux de télécommunication et bénéficient de services collectifs plus développés que dans les résidences traditionnelles (laverie, salle de sport, salle de jeu, bibliothèque, accès Internet, etc.). La réhabilitation/rénovation du parc ancien est, depuis plus d une décennie, une priorité pour le Ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche (en 2006, environ 40 % des places étaient encore à rénover). La région Ile-de-France présente le plus grand nombre d étudiants et de lieux de formation en France, et donc de résidences étudiantes (publiques et privées). L implantation des logements étudiants est liée à la forte dispersion des universités et écoles sur tout le territoire régional (constitué de 3 académies et 3 CROUS : Paris, Versailles et Créteil). Ainsi, en Région Parisienne, à la différence des métropoles de province, la répartition du logement étudiant doit bien être analysée par rapport aux différents sites universitaires (ou «bassins d enseignement»). Le déficit est général, mais la situation est particulièrement critique à Paris, où l on compte plus de places à construire (4000) que de places existantes (3500). L offre privée Les logements issus du parc locatif privé diffus, difficilement quantifiables, constituent le mode le plus ancien et le plus répandu de logement des étudiants. Les particuliers propriétaires d'appartements proposent des logements de petites surfaces (moins de 50 m²), meublés ou non. La rotation des locations se fait généralement entre juin et octobre. Durant cette période, l'offre est abondante et variée, sauf à Paris ou le marché des petites surfaces reste très tendu tout au long de l année. Le rapport qualité/prix de ces logements est extrêmement variable. Dans un marché fortement concurrentiel avec des niveaux de loyers très élevés, les étudiants se tournent de plus en plus vers la colocation, c està-dire le partage à plusieurs d un logement de 3, 4 ou 5 pièces. Cette formule tend à se développer depuis quelques années en particulier à Paris malgré les réticences des propriétaires (détériorations, risque d insolvabilité au départ d un des colocataires ). L intervention du secteur privé dans la production de logement étudiant à été favorisée durant les années 80 et 90 par la mise en place de plusieurs dispositifs fiscaux, dont la loi Méhaignerie en Ainsi, en plus des nombreux investisseurs personnes physiques, certains promoteurs privés et groupes immobiliers se sont spécialisés dans ce créneau porteur. Ces résidences privées sont ouvertes à tous les étudiants. D'un bon niveau de confort et d'équipement, souvent bien situées à proximité des écoles ou en centre-ville et elles offrent une gamme de services variée. Elles sont composées pour l essentiel de logements meublés du studio au 2 pièces. Les locations peuvent se faire à tout moment de l année mais avec des disponibilités réduites à partir du mois de septembre. Le parc privé de logements collectifs étudiants est estimé à plus de lits soit environ 30 % du parc global (source : ADELE). Une majorité de l offre de ces résidences est située en Ile-de- France et dans les principales régions universitaires. Comme l offre publique, l offre privée est mal répartie sur l ensemble du territoire. La qualité des prestations est, pour les constructions récentes, assez homogène. Les résidences comptent entre 15 et 200 logements (80 à 120 logements en moyenne), principalement des studios entre 16 et 22 m². Répondant aux normes de confort du logement standard (salle d eau et coin cuisine) ils sont équipés afin de faciliter les conditions d études (grands plans de travail, connexion Internet ). La plupart de ces résidences comporte également des services : salles de travail et de détente, laveries automatiques, locaux vélos, etc. Certaines d entre elles proposent des services de type parahôteliers (entretien des chambres, blanchisserie, service petit-déjeuner, etc.), dont le montant est intégré dans le loyer. 9

11 ANALYSE DE REFERENCES Ce chapitre se propose d aborder l analyse des références selon les problématiques suivantes : - L insertion dans l espace public - L articulation des espaces privés et collectifs - Les espaces collectifs - Les espaces privés Ces éléments d analyse nourriront mes réflexions et les critères que je souhaite retenir pour le choix du lieu sur lequel intervenir. L insertion dans l espace public Pierre Grapin, doyen de la faculté de lettres de Nanterre, dénonçait déjà peu avant mai 1968 ce modèle : «La vie des étudiants en masse isolée n es pas un système recommandable, et il vaut mieux que l étudiant entre dans le contexte social, plutôt que d entretenir dans cette espèce de vase clos, cette atmosphère artificielle ( ). Il est un citoyen comme les autres et pourquoi n aurait-il pas les mêmes conditions de vie que les citoyens de son âge?». Aujourd hui, ce modèle a été remplacé en France par le nouveau modèle de résidence de service comprenant en moyenne 150 chambres. Toutefois, la seule réduction d échelle ne peut lutter efficacement contre ce syndrome de «studentialisation». En effet, même si des progrès ont été faits depuis les programmes jusqu à 1500 unités des années 60, la résidence universitaire fonctionne encore comme un internat, utile pour s intégrer quand on vient d ailleurs et faire la fête. De nombreux étudiants, après quelques mois ou une première année passée en «cité U», nombre d étudiants recherchent une autre solution, comme la colocation en centre-ville. Ce mécanisme renforce la surreprésentation des étudiants les plus jeunes, ce qui alimente un cercle vicieux. Les règlements et usages actuels de l urbanisme qui pèsent sur les résidences étudiantes comme sur toutes les constructions veillent à qualifier et rendre qualitatifs l insertion de l équipement dans son environnement. Outre la présence architecturale formelle, les liaisons, physiques, visuelles ou symboliques sont prises en compte. Si la résidence doit donc fonctionner comme un écosystème vivant, elle doit veiller à ses interactions avec son environnement, sans s en couper. En termes formels, il est alors clé de soigner le traitement des pleins et des vides, inviter à des transitions douces. Ainsi, la résidence Pajol, malgré sa façade sobre de brique noire propose un dialogue avec la rue «deux failles» et la transparence du rez-dechaussée (parking vélo fermé de métal tissé). Des bâtiments dont le parti semble être de tourner le dos à l environnement extérieur peuvent donc être efficacement dialoguer avec l extérieur. C est par exemple le cas de Tietgen Kollegiert. Vue extérieure de Tietgen Kollegiert Le projet de Simon Moisière, lauréat de l Académie des Beaux-Arts 2011, qui propose également un bâtiment circulaire. Il est posé sur un gigantesque rond-point de circulation à Saclay, tout en assurant une connexion avec une piste cyclable faire du bâtiment un lieu de passage. 10

12 Projet «3RC» de Simon Moisière, Saclay (infographie) Afin d adoucir l emprise de ses réalisations, assez massives, Le Corbusier, selon l un de ses principes constructifs a découplé les bâtiments du sol à l aide de poteaux, ce qui allège l ensemble, permet de loger des équipements et crée une invitation à interagir avec les lieux. Le principe de l immeuble, permettant la densification est aujourd hui interprété de façon plus libre, plus déconstruit, comme par exemple la nouvelle résidence du quartier de La Défense à Paris, qui propose des niveaux alternativement traités en pleins et vides superposés selon un jeu de glissement horizontal à la façon d un éventail. Vue extérieure de la résidence de La Défense (Infographie) Le caractère ouvert de la résidence s affirme lorsque les transparences, les perspectives et les respirations mettent en valeur des espaces extérieurs, végétalisés ou non. La frontière entre le dedans et le dehors doit faire l objet d un véritable travail, grâce à de larges ouvertures vitrées, à des balcons ou des coursives. En fonction de la configuration des lieux et du parti de la verticalité ou de l horizontalité, ces espaces peuvent être intégrés au bâtiment sous forme de balcons ou de loggias, individuels ou non (Maison du Brésil), de terrasses (Pavillon Suisse) ou de vastes espaces à investir par les occupants, à la manière d un jardin intérieur (Copenhague, Pajol) ou d espaces doux de transition avec l environnement (Cité Internationale). Vues extérieures de la Maison du Brésil et du Pavillon Suisse A mon sens, l ensemble de ces pistes sont encore insuffisamment explorées. De même, la «cinquième façade» constituée par le toit du bâtiment doit être réinvestie et valorisée, pour offrir des espaces qualitatifs (végétalisation, activités communes). Contrairement à certains 11

13 pays, ce potentiel est trop peu investigué en France du fait de divers blocages. échanges avec des publics extérieurs. De même que la résidence doit s ancrer dans la ville, la ville doit pouvoir entrer dans la résidence. Ainsi, le théâtre de la Maison du Brésil accueille régulièrement des spectacles de natures divers (théâtre, concerts, expositions ). On pourrait imaginer intégrer au bâtiment des activités de services, associatives ou commerciales en prise directe avec des besoins d étudiants : débits de boisson, associations culturelles, de soutien scolaire, atelier de réparation de cycles, etc Cette porosité de la résidence avec son environnement urbain pourrait passer par une diminution de taille. Cette orientation permettrait de rendre candidat quantités de lieux et renforcerait la tendance actuelle de commandes, publiques comme privées, apte à valoriser des dents creuses au cœur de la ville. Façades extérieure et intérieure, Adocks Coursives desservant les «couches» de containers, Tietgen Kollegiert Au-delà d une intégration architecturale réussie, des interactions d usage avec l environnement urbain favoriseront la porosité de la résidence avec la vie urbaine. Des pistes originales inversent ce principe d accueil d activités externes à la résidence en son sein en proposant d intégrer la résidence dans un lieu existant. C est par exemple dans ce sens que va l autre proposition co-lauréate du Grand Prix d Architecture 2011 de l Académie des Beaux Arts : Florian Dhormes propose l extension / surélévation de bâtiments existants avec son projet «A la conquête des toits». Il estime que si l on ne considère que 10% des immeubles détenus par des mono propriétaires (SAHLM, banques, Etat ), cela représente 2000 sites, soit un potentiel de logements (avec une hypothèse de 7 logements «greffés») Utopie ou vraie bonne idée pour l avenir? La mixité de la résidence constitue une piste intéressante. La résidence Villejean à Rennes (Clément Gillet Architectes) propose ainsi une mixité de profils et de typologies avec 200 logements sur R+8 et de l habitat social sur R+4. La mise en relation des espaces intérieurs avec les espaces extérieurs doit pouvoir passer par l accueil ou l hébergement d activités au sein même du bâtiment. Il doit donc être possible d héberger ou de favoriser le développement d activités tissant des Projet «A la conquete des toits» de Florian Dhormes (infographie) 12

14 MON PROJET Toutes les opportunités de lieux, compte tenu de leur échelle, ne permettront pas forcément une telle mixité programmatique. Cette mixité n apporte pas non plus de réponse idéale à l ouverture du bâtiment et de ses occupants sur l extérieur. Le lieu que je retiendrai sera situé au cœur du tissu urbain afin d explorer des potentialités d échanges et de porosité avec la ville. Il pourra éventuellement permettre d installer un programme mixte, non limité au logement étudiant, afin d intégrer en son sein même et à toute heure une mixité source d enrichissement mutuel. Cet axe de mixité peut également être un atout dans la valorisation de dents creuses. 13

15 Les espaces collectifs La résidence étudiante est souvent la première expérience de vie en collectivité de ses occupants. Elle doit donc être plus qu un simple regroupement d unités individuelles d habitation. Les constructions massives des années 50-60, visaient d abord à fournir des logements. Soumises à des impératifs de rationalisation des coûts et de l espace, elles proposaient peu de confort individuel et nombre d équipements étaient mutualisées pour toutes les chambres d un même étage ou pour un sous-ensemble de chambre : douches, sanitaires et cuisine. En dehors de ces équipements de base, les résidences offraient peu d espaces et d équipements collectifs de qualité. Sur ce point encore, les réalisations de Le Corbusier à la Cité Universitaire Internationale ont fait œuvre de modernité. La Maison du Brésil et le Pavillon Suisse peuvent être vus comme des manifestes de l architecte, comme ont pu l être plus tard les cités radieuses : fournir des unités d habitation et des espaces collectifs qualitatifs et des équipements sur site favorisant une vie communautaire, dans des espaces favorisant les rencontres et les échanges, comme les salons. Sous la barre des logements de la Maison du Brésil, un volume indépendant installé en oblique abrite les espaces communs, les bureaux et l appartement de la direction. Le Corbusier a apporté un soin tout particulier aux espaces communs, avec une apparente économie de moyens (béton brut de décoffrage, peint ou non), mais en servant les usages et en matérialisant des zones et des ambiances sans recours à des cloisons, par un jeu entre les masses et les matières, la polychromie et le recours à la préfabrication. La Maison du Brésil dispose ainsi de cuisines, d une cafétéria, d un théâtre et d une bibliothèque. Polychromie, Maison du Brésil Espaces communs, Maison du Brésil Espaces communs, Pavillon Suisse 14

16 Dans d autres cultures, notamment dans le nord de l Europe, à Copenhague, on joue clairement la carte de la «communauté culinaire» en proposant de vastes cuisines modernes, fonctionnelles et spacieuses. Ces blocages français sont-ils encore réels aujourd hui? Les principaux freins semblent venir des gestionnaires eux-mêmes, pour lesquels la gestion des espaces communs et de leur entretien paraît problématique. A mon sens, ces relatifs échecs sont plus dus à la faible qualité de la réponse qu à la prétendue herméticité de la société française à des modèles plus «communautaires». C est par exemple le cas la cité Jean Zay, qui proposait la mutualisation des sanitaires et des douches pour 2 à 4 occupants, ainsi que des espaces cuisine, mais dans des volumes et des ambiances au fonctionnalisme austère, sans dimension qualitative. Au nom de quoi ne pourrions-nous pas sortir des dogmes et faire émerger de nouvelles pratiques en France? Salle de réunion, théâtre et bibliothèque, Maison du Brésil Le modèle actuel des «résidences de services» a conduit à partager un certain nombre d espaces perçus comme ne touchant pas à la sphère privée, voire intime. La résidence de Metz-Technopole (SCAU architectes) propose par exemple, autour d une pelouse centrale, des salles de travail, de gymnastique, de billard, un point presse, un local vélo ) En revanche, dès lors qu il s agît d usages pouvant être perçus dans certains référentiels culturels comme plus privés, les initiatives sont peu nombreuses. En France, selon les gestionnaires, il semble difficile d envisager les cuisines comme un équipement collectif, les règles de la vie en collectivité ne semblant pas fonctionner sur ce point. Suite à des expériences jugées peu concluantes et arguant qu en France la cuisine est perçue comme un espace privé, les cuisines intègrent donc l unité d habitation dans les programmes de création ou de rénovation. (cf. le modèle de la studette). Cuisine, Tietgen Kollegiert, Copenhague Les espaces collectifs sont généralement pensés comme des espaces intérieurs. Les espaces verts étaient plutôt vus au mieux comme des jardins entourant le bâti, au pire comme des éléments de verdure sensés adoucir la présence d un bâtiment avant tout rationnel. Sous l effet conjugué de l évolution des usages de la volonté de valoriser les espaces extérieurs comme de véritables lieux collectifs faisant partie intégrante de la résidence, la tendance est à instaurer des dialogues entre le construit et le non construit. Certains extérieurs peuvent donc être considérés comme des espaces collectifs à part entière. C est par exemple le parti pris qui sous-tend la proposition des architectes de la Résidence Pajol, qui offre peu d équipements collectifs intérieurs, mais valorise ses espaces extérieurs. 15

17 Canal Architecture, dans sa proposition prospective, envisage d investir les toits avec des salles communes favorisant la convivialité ainsi qu avec des terrasses végétalisées, voire des potagers pouvant fournir des fruits et légumes à cuisiner ensemble. Jardin partagé «faille d accès» et Plan Niv 0, Résidence Pajol MON PROJET Je suis persuadé qu une résidence étudiante doit offrir autre chose qu une solution d hébergement pour étudiants. Elle doit être source d expériences en collectivité en son sein, voire être conçue autour de cet objectif. Je crois vraiment que le modèle actuel de la studette peut être amendé afin de proposer à la communauté la mutualisation d équipements et de services, autant de sources d expériences de la vie en collectivité. Ce partage d équipement pourrait être fait à l échelle de la résidence tout entière ou plus vraisemblablement au niveau de sousunités, dans certaines typologies. Le bâtiment retenu permettra d exploiter des potentialités de dialogue des espaces intérieurs sur l extérieur (vues, transparences, invitations au cheminement ). 16

18 L articulation des espaces privés et collectifs : la synthèse impossible? Traditionnellement, les espaces privés et les espaces collectifs sont plutôt envisagés séparément et les propositions pêchent sur les transitions entre les espaces. Il est donc clé de veiller à traiter les circulations et les espaces intermédiaires comme de vrais espaces à valoriser. Si le respect de l intimité et des espaces privatifs est un élément essentiel des programmes récents, les concepteurs de ces programmes ont bien compris que le secret d une vie communautaire réussie passe par un soin particulier aux espaces de circulation desservant zones privatives et zones collectives. Nombre d occupants de la cité universitaire Jean Zay ont parlé de vertige ressenti dans les couloirs sans âme à l horizontalité démesurée. Vues de la Cité universitaire Jean Zay à Antony Les espaces de transition sont désormais traités comme de vrais espaces qualitatifs, que ce soit en termes de matériaux, de pertinence de la distribution et des points de vue qu ils offrent. La déconstruction de certaines circulations sous forme de passerelles dans la réalisation de Lan à la résidence Pajol mettent en valeur ces espaces dans le dialogue qu elles instaurent avec le construit et dans le «vide habité» qu elle propose. L articulation entre les chambres et les espaces collectifs tend à former un tout cohérent, à recréer un écosystème favorisant les interactions entre ses occupants. Ainsi, Un certain nombre de réalisations ont adopté une organisation centripète : les unités d habitation sont tournées vers un espace intérieur appelé à héberger les activités communes et dans le souci d instaurer un dialogue. C est par exemple le cas à Tietgen Kollegiert. MON PROJET Jardin intérieur collectif et circulations intérieures, Tietgen Kollegiert Une résidence étudiante ne peut se réduire à la juxtaposition d espaces privés et d espaces collectifs. Longtemps, l accent a été mis sur les espaces privés, les espaces résiduels étant traités en «négatif». Je veillerai à formuler une proposition cohérente, dans l analyse des usages, dans l utilisation de l espace ou encore dans l harmonie des ambiances (lumière, matériaux ). 17

19 Les espaces privés Unités d habitation et typologies Les espaces privés d une résidence étudiante sont constitués par les unités d habitation. Traditionnellement, une unité comprend un espace nuit et un espace de travail, correspondant aux deux fonctions essentielles attendues : se loger et étudier. Au fil du temps, les espaces privés sont passés de la notion de chambre à la notion de studette pour une à deux personnes. Si les premières résidences pouvaient être vues comme la déclinaison de la notion de cellule célibataire de l armée ou des foyers, la standardisation et la rigidité des typologies a été remise en cause. Cette évolution découle de la prise en compte des évolutions sociétales et du rapport plus qualitatif - au-delà du seul aspect fonctionnel- à son logement. Ainsi, la surface minimum moyenne des chambres individuelles est passée de 10 m² à 18 m² (normes applicables en région parisienne). La tendance est à la diversité des typologies au sein d une résidence. Il s agit à la fois d une réponse à la diversité des publics (individuels, couples, handicapés, voire collocation) et d un souci d éviter la répétition et l ennui, partant du principe que la diversité favorise les échanges. En effet, la variété typologique du bâtiment est un facteur d appropriation par ses occupants. A titre d exemple, la résidence Cœur de Bastide à Bordeaux (K Architectes), compte, en plus des traditionnelles studettes, des T3 pour 2 personnes (ainsi que 10% des logements en PMR). PMR Jusqu en juillet 2009, la part fixée pour les logements accessibles aux PMR dans les programmes était fixée à 5% par dérogation. Cette dérogation a été levée et la règlementation PMR est supposée s appliquer à 100%. Cette règle, si elle venait à perdurer, pourrait conduire à la remise en cause du modèle de la studette. Selon Emmanuelle Colboc et Catherine Carpentier, architectes, les conséquences aberrantes dans studettes de 18 m² : - l espace de vie passe de 12 m² (70%) à 1,2 m² (7%) - la superficie de la salle de bains double Source : Canal Architecture Si l on raisonne en rapport temps passé par activité / surface, on arrive à des non-sens : l espace mis à disposition pour vivre, dormir et travailler, soit environ 22 heures sur 24 serait réduit à 6 m², contre 4 m² pour se laver! Par ailleurs, les coûts de réhabilitation explosent avec la mise aux normes PMR. Le tout PMR ne semble pas être la solution et ne correspond pas à une demande. Il semble plus indiqué de répartir les studettes PMR dans la résidence, pour éviter les «ghettos» qu on a pu voir au rez de chaussée de certaines résidences. Une autre piste consiste en l intégration des unités PMR au sein même d unités plus grandes, sur un mode F3. Colocation La colocation autorisée dans le parc public depuis la loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l exclusion. Ainsi, la SIEMP va construire dans la ZAC Pajol un ensemble en colocation (Franck Vialet architecte). Si çà ne marche pas, reconversion en studettes prévue dès l origine. Cette formule a d ores et déjà été proposée dans plusieurs villes dès la rentrée 2010 (Grenoble, Paris et Toulouse). 18

20 Ces orientations rejoignent le credo de Patrick Rubin (atelier d architecture Canal), le logement étudiant réclame un mode constructif qui optimise la flexibilité dans le temps» Le modèle studette simplifie la gestion de la résidence. Il a longtemps été le modèle en France, mais il est remise en cause par les règles PMR d une part et la contrainte sur les surfaces d autre part (règle des 18 m²). Une piste pour regagner du confort dans les espaces privés consiste en la mutualisation des cuisines et salles d eau entre 2 ou 3 étudiants. Cette pratique est très développée dans le nord et l est de l Europe. En France, la multiplicité des typologies des espaces et la mixité des habitants peut être explorée plus avant. La colocation pose le problème de la mutualisation des services à plus petite échelle, contre lesquels subsistent des blocages idéologiques et programmatiques. Quels critères de regroupement des colocataires doivent-ils être retenus par les gestionnaires pour l attribution? Comment effectuer le suivi? Pour un certain nombre d architectes (Leopold Weinberg, Frédéric Druot), il convient de bousculer des habitudes et de réaliser des programmes emblématiques, capables de renverser les idées reçues et prouver qu en France ces blocages ne sont pas insurmontables. En colocation «classique», ces questions de cohabitation et de partage des tâches et de gestion de la communauté se posent bien et fonctionnent. Pourquoi pas en résidence gérée? C est le cas par exemple de la cité universitaire Jean Zay à Antony : ses chambres sont peu insonorisées, construites au sein de grandes barres, avec un confort minimum. A l origine, les sanitaires et les cuisines étaient partagés ; les chambres rénovées disposent désormais d une douche, d un lavabo et de toilettes privatifs. Un autre paramètre essentiel du bien-être, longtemps sous-estimé est constitué par le mobilier. L étudiant doit pouvoir se sentir chez lui. Le budget et la surface étant sous contrainte, une imagination dans la conception des agencements, mobiles et modulables me semble nécessaire. Il semble possible de mener une vraie réflexion sur l usage et de proposer des aménagements de qualité. Dans les années 30, Le Corbusier concevait le Pavillon Suisse au sein de la Cité Universitaire Internationale de Paris. Si 80 ans après, certaines prestations sont un peu datées (plan standard un peu «sec» lié à une conception rationaliste des espaces), une vraie attention était portée à l ambiance et à l analyse des usages, en particulier grâce aux matériaux (bois, panneaux stratifiés), au mobilier (agencements, mobilier dessiné spécialement) et aux couleurs (palette de Le Corbusier). Usages La chambre doit pouvoir à mon sens permettre d entretenir une partie de la vie sociale de l étudiant en son sein même et donc permettre de recevoir quelques amis pour quelques heures, dans un cadre de travail ou dans un cadre récréatif. Ces besoins semblent s affirmer ces dernières années, l étudiant ayant besoin de s approprier son logement et d y vivre normalement, comme s il vivait chez lui et non pas à l hôtel, dans un espace aseptisé parce standardisé et trop limitant dans les activités praticables dans la chambre. Comme le dit Daniel Schneider (RIVP), il est désormais admis de «favoriser la créativité pour éviter l aspect répétitif de ce type de programme». Conçues il y a plusieurs dizaines d années, les chambres des Cités universitaires dites «historiques» ne répondent pas à ces critères et il est parfois difficile de les améliorer dans le cadre des rénovations (contraintes techniques, de maintien de la capacité, etc ). Chambre et détails, Fondation Suisse 19

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

La résidence Anne de Bretagne

La résidence Anne de Bretagne v o u s a c c u e i l l e ASSOCIATION RÉSIDENCES ET FOYERS Résidence Anne de Bretagne 1, allée de Bretagne 78130 Les Mureaux Téléphone : 01 30 22 80 00 Fax : 01 30 22 80 10 annedebretagne@arefo.com www.arefo-arpad.com

Plus en détail

Maisons 2020. les cinq projets

Maisons 2020. les cinq projets D O S S I E R d e p r e s s e Maisons 2020 les cinq projets P L U R I A L L E F F O R T R É M O I S S E P R O J E T T E E N 2 0 2 0 Toujours soucieux d anticiper les évolutions à venir, Plurial L Effort

Plus en détail

GUIDE RESIDENCES ETUDIANTES - RENTREE 2015 CLASSES PREPARATOIRES ECONOMIQUES ET COMMERCIALES

GUIDE RESIDENCES ETUDIANTES - RENTREE 2015 CLASSES PREPARATOIRES ECONOMIQUES ET COMMERCIALES SERVICE D.S.E DU CROUS, 11 RUE TREFILERIE 42023 ST ETIENNE CEDEX - 04 77 81 85 50 Ci- dessous et à titre indicatif, moyenne des loyers pour une location vide et meublée à ST ETIENNE - charges comprises

Plus en détail

STUDIOS. Mise à jour le 16/09/2015 11:32:04

STUDIOS. Mise à jour le 16/09/2015 11:32:04 Mise à jour le 16/09/2015 11:32:04 STUDIOS Logement comportant une seule pièce principale avec kitchenette, faisant office à la fois de chambre, salon, cuisine + une salle de bain, WC intérieur (ils sont

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN. Mardi 03 décembre 2013 à 10h30

DOSSIER DE PRESSE. INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN. Mardi 03 décembre 2013 à 10h30 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN Mardi 03 décembre 2013 à 10h30 Adoma - Résidence sociale «Le Grand Cèdre» 114, rue Joseph Hue, 76250, DÉVILLE-LÈS-ROUEN

Plus en détail

GUIDE RESIDENCES ETUDIANTES - CPGE ECE - St LOUIS Ste BARBE

GUIDE RESIDENCES ETUDIANTES - CPGE ECE - St LOUIS Ste BARBE SERVICE D.S.E DU CROUS, 11 RUE TREFILERIE 42023 ST ETIENNE CEDEX - 04 77 81 85 50 Ci- dessous et à titre indicatif, moyenne des loyers pour une location vide et meublée à ST ETIENNE - charges comprises

Plus en détail

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr Accès en voiture : Par l autoroute A620 / E72 / E9 : Sortie 31B (Les Minimes) A 10 minutes du Capitole EN TRANSPORTS EN COMMUN : Métro : station Barrière de Paris, ligne B Bus : arrêt Amat Massot, bus

Plus en détail

Dossier. de presse. Aubervilliers (93) "Les Parisiennes" Pose de la 1 re pierre

Dossier. de presse. Aubervilliers (93) Les Parisiennes Pose de la 1 re pierre Dossier de presse Aubervilliers (93) Pose de la 1 re pierre "Les Parisiennes" Un programme de 128 logements BBC dont 53 en locatif intermédiaire et social et 75 en accession sociale Groupe Gambetta Service

Plus en détail

LISTE DES LOGEMENTS A NICE

LISTE DES LOGEMENTS A NICE LISTE DES LOGEMENTS A NICE Liste établie le 18 décembre 2012 et revue le 19 février 2014, proposée par l UIEN pour l année 2014. Tous les établissements mentionnés dans ce livret et les informations qu

Plus en détail

Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée

Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée Côté Saône : Le quartier Denuzière, un nouvel essor pour La Confluence Trois nouveaux programmes

Plus en détail

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme)

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) LQCM logement à qualité et coût maîtrisés Plan urbanisme construction architecture Enquête sur la qualité d usage des logements Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) Centre d'études

Plus en détail

BERLIN-MITTE Appartements de luxe en plein cœur de Berlin

BERLIN-MITTE Appartements de luxe en plein cœur de Berlin Appartements de luxe en plein cœur de Berlin LA LOCALISATION L ensemble immobilier se situe en plein cœur de la ville historique et de son offre culturelle. Alors que tout le centre-ville est en ébullition

Plus en détail

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil 4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil DOSSIER DE COMMERCIALISATION Vivre et investir ensemble Coloc & Vie RCS Nanterre 807 853 841 52, rue de Bezons 92400 Courbevoie À propos de Coloc & Vie Officiellement

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

N 12 T4 de 80 m² à louer au centre d Arzacq (au dessus de la Caisse d épargne) N 20 T3 de 90 m² à proximité des écoles et collège à ARZACQ /VIGNES

N 12 T4 de 80 m² à louer au centre d Arzacq (au dessus de la Caisse d épargne) N 20 T3 de 90 m² à proximité des écoles et collège à ARZACQ /VIGNES N 12 T4 de 80 m² à louer au centre d Arzacq (au dessus de la Caisse d épargne) Appartement non meublé avec 3 chambres et un jardin en commun avec un autre appartement. Cuisine aménagée avec placards, meuble,

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville «Des coûts de production du logement social en Rhône-Alpes aux enjeux partagés par les partenaires pour produire plus, mieux et abordable» Vendredi 26 juin 2009

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans

Plus en détail

Embellir sa devanture commerciale

Embellir sa devanture commerciale C h a r t e p a y s a g e u r b a i n Embellir sa devanture commerciale Le centre-ville de Montfermeil bénéficie d un patrimoine bâti important, empreinte de cet ancien bourg agricole. Cependant, cet héritage

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT

GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT Juin 2015 Guide du logement étudiant Acteurs majeurs et incontournables pour trouver et louer votre logement en France Sommaire Préambule 1 Les résidences étudiantes 2 Choisir

Plus en détail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail convivial adapté aux besoins des petites entreprises Un

Plus en détail

La Girandière. Mulhouse (68) Résidences avec services pour seniors

La Girandière. Mulhouse (68) Résidences avec services pour seniors La Girandière du PARC Mulhouse (68) Résidences avec services pour seniors L ART DE VIVRE AUX GIRANDIèRES À la Girandière du Parc, les résidents organisent leur vie comme ils le souhaitent. Les invités

Plus en détail

Dolce vita. Plaisir. à la villa

Dolce vita. Plaisir. à la villa Plaisir D ÊTRE BIEN CHEZ SOI par marie-josée turcotte Dolce vita à la villa À la recherche d une parcelle de campagne en ville? Le Vert Mezzanine pourrait bien être la solution à tous vos souhaits. Visite

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE!

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE! BAGNEUX (92) La résidence est localisée à Bagneux, commune très attractive de part son implantation, proche de Paris et à côté de Bourg-la-Reine, Sceaux et Montrouge. Située dans un secteur pavillonnaire,

Plus en détail

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires QUINCY SOUS SENART ILE DE FRANCE Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires Chantier au 30 Juillet 2009 1 Situation géographique de la Commune La Commune de Quincy-sous-Sénart, située à une

Plus en détail

Pour des vacances réussies à SUPER BESSE...

Pour des vacances réussies à SUPER BESSE... Pour des vacances réussies à SUPER BESSE... CHOIX, CONFORT, BIEN-ÊTRE LIBERTÉ www.leboisdelareine.com RD 149, avenue du Sancy - 63610 SUPER BESSE Tél. : 04 73 88 54 05 www.leboisdelareine.com Bienvenue,

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Commune de Limogne en Quercy Diagnostic bâtiment de la halle DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Lot Habitat partie nord rdc 41 m 2 Lot habitat partie sud rdc

Plus en détail

ALBIGNY-PETIT PORT Annecy-le-Vieux

ALBIGNY-PETIT PORT Annecy-le-Vieux ALBIGNY-PETIT PORT Annecy-le-Vieux Insertion dans le site côté lac A B C La douceur de vivre a un nom Entre lac et montagnes, rattaché à la prestigieuse commune d Annecyle-Vieux, le quartier d Albigny

Plus en détail

Liste des Kots disponibles pour l année académique 2015/2016.

Liste des Kots disponibles pour l année académique 2015/2016. Liste des Kots disponibles pour l année académique 2015/2016. La présente liste est non exhaustive; elle est établie sur base des informations reçues directement par le Secrétariat de l école. Nous vous

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. villa. gabriel. Rueil-Malmaison (92) La qualité résidentielle aux portes de Paris et de La Défense

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. villa. gabriel. Rueil-Malmaison (92) La qualité résidentielle aux portes de Paris et de La Défense Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf villa gabriel Rueil-Malmaison (92) La qualité résidentielle aux portes de Paris et de La Défense Château de Malmaison L élégance d une ville impériale

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture

Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture contemporaine, se situe dans ce qui est amené à devenir un

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

LISTE DES LOGEMENTS A NICE

LISTE DES LOGEMENTS A NICE LISTE DES LOGEMENTS A NICE Liste établie le 18 décembre 2012 et revue le 19 février 2014, proposée par l UIEN pour l année 2014. Tous les établissements mentionnés dans ce livret et les informations qu

Plus en détail

Place à votre nouvelle vie!

Place à votre nouvelle vie! Place à votre nouvelle vie! Le Stade de France Le parc de la légion d honneur Saint-Denis, une ville entreprenante et attractive! Saint-Denis fait partie de ces lieux incontournables de la région parisienne

Plus en détail

Un véritable chez-soi tout confort, meubles, équipement, décoration et entretien compris

Un véritable chez-soi tout confort, meubles, équipement, décoration et entretien compris A LOUER STUDIO MEUBLÉ (45 m2) TOUT CONFORT «votre suite home» Un véritable chez-soi tout confort, meubles, équipement, décoration et entretien compris Dans un immeuble bourgeois, votre deux pièces tout

Plus en détail

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Étude établie par le troisième pôle 2014 ETUDE D OPPORTUNITÉ ET DE FAISABILITÉ

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement.

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. PRESENTATION GENERALE DE L OPERATION Construction d un centre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse

Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse La première étape de la reconstruction du quartier des zards / Trois Cocus Toulouse, le 1 er juillet 2013 Vue

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés

L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés Contacts : Hélène Bernard, architecte, Audiar. Céline Racapé, chargée de mission aux formes urbaines, Rennes Métropole. L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés

Plus en détail

RESIDENCE LE MARTINET Avenue du Grand-Saint-Bernard 59, 1920 Martigny

RESIDENCE LE MARTINET Avenue du Grand-Saint-Bernard 59, 1920 Martigny RESIDENCE LE MARTINET Avenue du Grand-Saint-Bernard 59, 1920 Martigny www.iviewer.ch/lemartinet SITUATION Vivre au pied des Alpes, proche des grands axes Montreux/Sion/Aoste La Résidence Le Martinet est

Plus en détail

L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0

L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0 Communiqué de presse Paris, le 25 mars 2015 L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0 SUR L ÎLE-SAINT-DENIS (93), L ARCHE EN L ÎLE INVENTE UN MODÈLE POUR L HABITAT DE DEMAIN EN RUPTURE AVEC

Plus en détail

Atelier 3 Vers le programme. Notions et définitions Présentation des terrains

Atelier 3 Vers le programme. Notions et définitions Présentation des terrains Atelier 3 Vers le programme Notions et définitions Présentation des terrains Atelier 3 - Ordre du jour Programmation (19h) Notions et définitions (19h15) Echanges avec la salle (19h45) Présentation des

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

FOYER INTERNATIONAL REGLEMENT INTERNE

FOYER INTERNATIONAL REGLEMENT INTERNE FOYER INTERNATIONAL REGLEMENT INTERNE PRESENTATION Depuis 1902, l Association d Ecogia, institution d inspiration chrétienne, exploite, à Genève, un foyer à l enseigne «Foyer International». Celui-ci accueille

Plus en détail

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Agence d urbanisme de la région nantaise AURAN - 88.07 n Le nombre de seniors dans l Agglomération nantaise progresse et plus particulièrement

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options 1 Table des matières OPTIONS D AMENAGEMENT...3 I. Options relatives aux économies d énergie...3 I.1. Constructions...3 I.2 Energies renouvelables...3 II. Options relatives à l urbanisme & à l architecture...

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

Nouvelle Vague. Design et direction artistique : Emmanuel Gallina

Nouvelle Vague. Design et direction artistique : Emmanuel Gallina Nouvelle Vague Design et direction artistique : Emmanuel Gallina Nouvelle Vague réinterprète l espace de travail contemporain en répondant aux aspirations modernes de l utilisateur ainsi qu à l intégration

Plus en détail

Lyon, la ville mouvements

Lyon, la ville mouvements * OnlyOne M o n t c h at * Cet immeuble fera l objet d une demande de label bâtiment basse consommation énergétique, BBC - auprès de l organisme certificateur Cerqual. Parc George Bazin Lyon, la ville

Plus en détail

ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270

ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270 ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270 Etude du bien appartenant à Sis à Aix en Provence Estimation par comparaison 2 Estimation par rentabilité

Plus en détail

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 SOMMAIRE 3 Semestre 4 Maquette de la maison Schröder Centre de loisirs à Sadirac 7 Semestre 5 Habiter à Pau Fontarrabie 12 Semestre 6 Grand-Parc, Bordeaux 15 Semestre 7 Logement,

Plus en détail

Logements du CROUS. Pôle logement Clous de Chambéry : Email : logement.chambery@crous-grenoble.fr

Logements du CROUS. Pôle logement Clous de Chambéry : Email : logement.chambery@crous-grenoble.fr Logements du CROUS En ce qui concerne les conditions d attribution, la seule et unique condition est d être étudiant(e). Les boursiers sont prioritaires mais à Chambéry le CROUS loge également beaucoup

Plus en détail

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi 267 rue Marcel-Mérieux square du Professeur-Galtier rue Prosper-Chappet Lyon 7e Dossier

Plus en détail

Séminaire Bâtiment Durable :

Séminaire Bâtiment Durable : 1 Séminaire Bâtiment Durable : Reconversion durable d immeubles de bureaux Bruxelles Environnement Focus 2 : Aspects techniques et architecturaux Anders BÖHLKE Program Manager de l Executive Master Immobilier

Plus en détail

ÉTUDIANTSÀ REIMS ANNÉE 2015-2016 COMMENT SE LOGER?

ÉTUDIANTSÀ REIMS ANNÉE 2015-2016 COMMENT SE LOGER? ÉTUDIANTSÀ REIMS ANNÉE 2015-2016 COMMENT SE LOGER? SOMMAIRE LES RÉSIDENCES ÉTUDIANTS p.3 Acobha Campus Residence (Campus de Neoma BS) p.3 Champs de Mars (Reims) p.4 Estudines Drouet d Erlon (Reims) p.4

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES.

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES. 0 80 800 01 11 1 06 06 9 95 5 Appel Ap el gra grat gratuit it à ppartir tir d dd un u poste post fixe du d lundi lund au samedi samedi sans sa s interruption inte uption uptio de 9 h à 21 h. h À BORDEAUX

Plus en détail

Fiche d application Thermique. Ventilation naturelle de confort thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS. Réglementations Thermique Acoustique Aération

Fiche d application Thermique. Ventilation naturelle de confort thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS. Réglementations Thermique Acoustique Aération Réglementations Thermique Acoustique Aération Départements d Outre-Mer Version 1.1 Fiche d application Thermique Ventilation naturelle de confort thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

Etudiant(e) à Reims : Comment se loger?

Etudiant(e) à Reims : Comment se loger? Etudiant(e) à Reims : Comment se loger? Année 2014-2015 1/ les Résidences Etudiants A/ Sur le campus de NEOMA BS : ACOBHA CAMPUS RESIDENCE B/ Dans Reims Champ de Mars Estudines Drouet d Erlon Résidium

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CIRCULATION : DEVELOPPER LES MODES DOUX >Favoriser la circulation >Rendre les ronds points

Plus en détail

Vos bureaux à Annecy. Onyx. DURET Promotion

Vos bureaux à Annecy. Onyx. DURET Promotion Vos bureaux à Annecy Onyx L A D I F F É R E N C E DURET Promotion Onyx Un projet différent et innovant La notion de bureau a changé, et l ONYX est le plus pur résultat de cette évolution. Le design du

Plus en détail

France Provence, près de St. Rémy-de-Provence

France Provence, près de St. Rémy-de-Provence France Provence, près de St. Rémy-de-Provence Luxueuse maison de maître de style provençal situé proche de St. Rémy et les Bauxde-Provence, 3 min dehors d un des villages les plus charmant de la région.

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE!

ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE! ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE! Depuis près de 20 ans, l ensemble des métiers de Pure Gestion assure la gestion et le bon suivi de vos biens immobiliers. L implication, la maîtrise des enjeux liés aux investissements

Plus en détail

Parc et statut d occupation

Parc et statut d occupation Parc et statut d occupation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 7 1.1 - PARC DE LOGEMENTS Le parc de logement est constitué de 33,5 millions de logements

Plus en détail

Réhabilitation des Cités Universitaires - CROUS MONTPELLIER

Réhabilitation des Cités Universitaires - CROUS MONTPELLIER Réhabilitation des Cités Universitaires - CROUS MONTPELLIER Cher(e) résident(e), Le dossier que vous trouverez dans les pages qui suivent est entièrement consacré à la question de la réhabilitation des

Plus en détail

5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele.

5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele. 5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele.com Le 15/06/2011 Dossier de Presse Sommaire 1. Présentation du groupe..page 3

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

Construction modulaire et temporaire

Construction modulaire et temporaire Construction modulaire et temporaire Nous créons des espaces. Rapidité, flexibilité, respect des délais et fiabilité des coûts sont nos mots-clés. >Éducation >Sport >Banques >Bureaux et administration

Plus en détail

L HORIZON. À LOUER Surfaces modulables de 215 m 2 à 3 024 m 2 IMMEUBLE DE BUREAUX 12 RUE LE CORBUSIER. EUROPARC Le parc d activités Créteil sud

L HORIZON. À LOUER Surfaces modulables de 215 m 2 à 3 024 m 2 IMMEUBLE DE BUREAUX 12 RUE LE CORBUSIER. EUROPARC Le parc d activités Créteil sud L HORIZON IMMEUBLE DE BUREAUX 12 RUE LE CORBUSIER À LOUER Surfaces modulables de 215 m 2 à 3 024 m 2 EUROPARC Le parc d activités Créteil sud 2 EUROPARC Balard Une situation exceptionnelle n Aux portes

Plus en détail

SITUATION DE LA RÉSIDENCE

SITUATION DE LA RÉSIDENCE SITUATION DE LA RÉSIDENCE Les avantages d une vie proche de la nature avec un accès rapide au cœur de la cité. LYON, alliance parfaite entre tradition et modernité Lyon, classée au patrimoine mondial de

Plus en détail

UN HABITAT CONTEMPORAIN FAIT DE SÉDUCTION ET D ÉLÉGANCE!

UN HABITAT CONTEMPORAIN FAIT DE SÉDUCTION ET D ÉLÉGANCE! Petite résidence de 4 étages plus attique, l ensemble architectural est conçu pour préserver les espaces verts existants et créer une ambiance végétale jusqu aux logements situés en rez-de-chaussée. Les

Plus en détail

GUIDE DES LOGEMENTS ÉTUDIANTS SAVOIE & HAUTE-SAVOIE

GUIDE DES LOGEMENTS ÉTUDIANTS SAVOIE & HAUTE-SAVOIE GUIDE DES LOGEMENTS ÉTUDIANTS SAVOIE & HAUTE-SAVOIE Pourquoi faire compliqué quand on Peut faire crous??? Edito 3 V ous avez choisi de venir étudier dans l académie de Grenoble, le Centre Régional des

Plus en détail

Sa situation privilégiée

Sa situation privilégiée Sa situation privilégiée Residhome Les Berges de la Loire **** Les accès Situé au cœur de Nantes, à 5 mn à pied de la gare SNCF, 15 mn de l aéroport et à deux pas du centre d affaires Euronantes. Nous

Plus en détail

Bâtiment 7. GENOPOLE Une nouvelle offre immobilière. Un concept inédit pour stimuler l innovation en sciences de la vie!

Bâtiment 7. GENOPOLE Une nouvelle offre immobilière. Un concept inédit pour stimuler l innovation en sciences de la vie! + Bâtiment 7 + GENOPOLE Une nouvelle offre immobilière Un concept inédit pour stimuler l innovation en sciences de la vie! + Bâtiment 7 Au cœur de Genopole Le Bâtiment 7 offre un cadre de travail agréable

Plus en détail

IHP AGENCY. Agence New Yorkaise de location d appartements dédiés aux étudiants 5 ANNEES D EXPERIENCE

IHP AGENCY. Agence New Yorkaise de location d appartements dédiés aux étudiants 5 ANNEES D EXPERIENCE IHP AGENCY Agence New Yorkaise de location d appartements dédiés aux étudiants 5 ANNEES D EXPERIENCE Qui sommes nous? IHP Agency Vous êtes étudiants à la recherche d un logement à New York et vous souhaitez

Plus en détail

Marielle de Sarnez, candidate à la mairie de Paris Conférence de presse - Lundi 21 octobre 2013. Plan Marshall pour le logement

Marielle de Sarnez, candidate à la mairie de Paris Conférence de presse - Lundi 21 octobre 2013. Plan Marshall pour le logement Marielle de Sarnez, candidate à la mairie de Paris Conférence de presse - Lundi 21 octobre 2013 Plan Marshall pour le logement De tous les grands dossiers de Paris, celui du logement est le plus crucial.

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

Projet d habitat urbain groupé, écologique et auto-promu, dans le Grand Nancy

Projet d habitat urbain groupé, écologique et auto-promu, dans le Grand Nancy Projet d habitat urbain groupé, écologique et auto-promu, dans le Grand Nancy Contact : Bernard Tauvel au 5 rue Fabert 54000 Nancy Tél : 06 76 39 39 50 et 03 83 27 67 73 Email : bernard.tauvel@laposte.net

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Se loger et gérer sa vie quotidienne

Se loger et gérer sa vie quotidienne Se loger et gérer sa vie quotidienne Il est primordial de se loger dans les meilleures conditions possibles, le tout pour un budget raisonnable. Tout un éventail de possibilités s offre à vous. Chacune

Plus en détail

On a l habitude de dire que la qualité de l emplacement détermine la pertinence de l investissement, pour Philéas Lodge c est une évidence.

On a l habitude de dire que la qualité de l emplacement détermine la pertinence de l investissement, pour Philéas Lodge c est une évidence. Investir au centre du pôle hospitalo-universitaire et au coe ur de la vie Le pôle hospitalo-universitaire lyonnais offre la particularité historique d être principalement regroupé dans l Est de la ville

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

Evaluateur du projet : Lab Urba (EA 3482) Institut d Urbanisme de Paris - Université Paris-Est-Créteil (UPEC)

Evaluateur du projet : Lab Urba (EA 3482) Institut d Urbanisme de Paris - Université Paris-Est-Créteil (UPEC) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Ajouter ici le logo de la structure évaluatrice Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE

Plus en détail

Résidence Seniors. Les Jardins d Arcadie Grasse (06) ASSET Achat et Revente d immobilier géré

Résidence Seniors. Les Jardins d Arcadie Grasse (06) ASSET Achat et Revente d immobilier géré Résidence Seniors Les Jardins d Arcadie Grasse (06) ASSET Achat et Revente d immobilier géré La Situation Géographique Les Alpes Maritimes, générosité méditerranéenne Les Alpes-Maritimes, la Côte d Azur

Plus en détail