Gouvernance des clusters créatifs: émergence, mise en place et enjeux. Séminaire du 4 mai 2012, Nantes. Caroline Chapain, Birmingham Business School

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gouvernance des clusters créatifs: émergence, mise en place et enjeux. Séminaire du 4 mai 2012, Nantes. Caroline Chapain, Birmingham Business School"

Transcription

1 Gouvernance des clusters créatifs: émergence, mise en place et enjeux. Séminaire du 4 mai 2012, Nantes Caroline Chapain, Birmingham Business School

2 Structure de la presentation 1. Introduction: comment aborder cette question? 2. Qu est-ce qu un cluster créatif? 3. Apprehender la gouvernance des clusters créatifs; 4. Exemples de clusters créatifs: I. Le film et la video à Londres; II. III. Le quartier des spectacles et le cluster du film et de la video à Montréal; Les clusters locaux et régionaux à Birmingham 5. Evaluation des initiatives? 6. Conclusion

3 1. Introduction Comment aborder cette question? Tenir compte de la confusion des définitions en ce qui concerne l économie créative? Balancer les diverses compréhensions disciplinaires de ce qu est un cluster créatif représentant les différents phénomènes que ce concept couvre; Distinguer entre phenomènes privés, publics et publics-privés Decider du corpus théorique en matière de gouvernance à utiliser étant donné le peu de litérature sur la gouvernance des clusters

4 2. Cluster créatif? Quel secteur et quelle chaîne de valeur ajoutée? Source: UNCTAD at

5 2. Cluster créatif? Les acteurs et leurs liens potentiels Source: Chapain and Comunian (2010)

6 2. Cluster créatif? Principales études sur les clusters créatifs jusqu en 2005 une diversité d approche et d analyse Chapain and Comunian (2010)

7 2. Cluster créatif? Une confusion des concepts: le quartier, le district, le cluster culturel et/ou créatif Brown et al. (2000) - cultural quarters Scott (2000) the cultural economy of cities Santagata (2004) cultural district Wu (2005) creative cluster Cooke et Lazaretti (2008) cultural and creative clusters

8 2. Cluster créatif? Exemple de définition non-random concentrations or agglomerations in space of differently sized autonomous cultural firms or institutions, with a prevalence of small and medium ones ( ) high degree of specialization and complementarity in the production of the final cultural products or services ( ) with high degree of vertical disintegration ( ) ranging from cultural vocational quarters or neighbourhoods in towns or cities (e.g. the Manchester s Northern Quarter), to more enlarged areas more similar to the «Third Italy» industrial districts (Mizzau et Montanari, 2008: )

9 2. Cluster créatif? Source: Legner and Ponzini (2009:20)

10 2. Cluster créatif? Source: Evans (2009:41)

11 2. Cluster créatif? De plus, Evans (2009:42) distingue ces quartiers/clusters culturels/créatifs en fonction de leur structure et organisation en terms de production et consommation: 1. Mono-cultural industry production vertical dis/integration, i.e. TV/film and music post-production and studios, new media, textiles, ceramics 2. Plural cultural industry production horizontal integration, i.e. managed workspaces, visual arts, architecture and design, multimedia, crafts/designer making, performing arts, arts/resources centre 3. Cultural production-consumption open studios, art markets, events/festivals, festival marketplace waterfront 4. Cultural consumption retail (fashion, computing/electronics), street market (antique, craft, food), arts and entertainment venues and quarters, i.e. museum islands, theatre and cinema lands, red light districts, restaurants/clubs/bars.

12 2. Cluster créatif? En résumé, Les industries créatives ont des connections très fortes entre elles qui se traduisent souvent dans l espace par des co-locations, notamment dans des agglomérations urbaines; Ces colocations se font à différentes échelles spatiales: un bâtiment, un quartier, une ville, une région Elles soutiennent souvent des échanges collaboratifs ou compétitifs, marchands ou non. Il existe une confusion entre les phenonèmes économiques, culturels et sociaux; Modes d émergence differents avec des approches topdown versus bottom-up

13 3. Apréhender la gouvernance des clusters créatifs Une définition flexible de la gouvernance les modes et pratiques de mobilisation et organisation de l action collective (Cars et al., 2002)

14 3. Apréhender la gouvernance des clusters créatifs Key institutions Visions Institutions: -National government -Regions -Local authorities Visions: -City-marketing (branding) -Tourism -Urban development -Urban regeneration -Wider local and regional economic development Policies Strategies Cultural and regeneration policies: -Creation of cultural facilities (museums, opera, concert hall ) -Financing of cultural facilities (theatre, orchestras ) or events (festivals) -Public arts Economic policies: -Business support -Education, training -Clusters policy -Spaces -Projects Funding: -Local, regional, national, European -General funding for wider local and regional policies -Specific funding (for specific projects) Actors Governance arrangements Public actors: -Local and/or regional economic development, planning officers -Local councillors -Regional offices of national organisations and/or departments -. Private actors: -Non statutory public organisations -Cultural actors / artists -Creative workers/entrepreneurs -Collectives / associations -Networks/hubs Governance arrangements: -Partnerships -Networks -Key leaders -Innovative practices, projects -Recognition/Profile Source: Andres and Chapain (2012)

15 4. Les exemples 1. Le cluster du film et de la vidéo a Soho, Londres 2. Montréal a) Le quartier des spectacles b) Le cluster métropolitain du film 3. Les clusters locaux et régionaux à Birmingham

16 4.1 le Film et la vidéo à Soho, Londres

17 Soho/Londres Companies de production cinématographique Soho/Londres Companies de distribution de films

18 4.1 le Film et la vidéo à Soho, Londres

19 4.1 le Film et la vidéo à Soho, Londres Caractéristiques en 2010 Une logique de réseaux économiques privés supportée par des organismes publics locaux, régionaux et nationaux de manière décentralisée Un cluster d envergure nationale avec des crédits de taxes importants et des organisations nationales de support notamment UK Film Council + Skillset; Nombreux organismes de formation et d association professionnelles; Tous les acteurs le long de la chaîne de valeur sont présents à Londres avec un secteur de production et post-production très spécialisé, et diversifié + fortes présences des studios américains en termes d investissement étranger et de distribution internationale; Le cluster est intégré dans les stratégies de développement culturel et économique de Londres avec des organisations comme Film London et des outils de support mis en place par LDA et GLA. Mais pas de stratéégie direct de support a l innovation pour le secteur.

20 4.2a Le quartier des spectacles de Montréal qc.ca/file/culture_tab.pdf

21 4.2a Le quartier des spectacles de Montréal LE QUARTIER DES SPECTACLES EN CHIFFRES : 1 km2 de superficie 80 lieux de diffusion culturelle sièges dans 30 salles de spectacles 80 % des salles de spectacles montréalaises 450 entreprises culturelles emplois emplois liés à la culture résidants logements étudiants

22 4.2a Le quartier des spectacles de Montréal Contexte Montréal est le deuxième cluster créatif métropolitain au Canada mais le premier en matière de s arts de la scène. Une multitude d acteurs culturels sont regroupes sur son territoire: artistes, associations et organisations culturelles, écoles et universités, plus différents niveaux de gouvernement L émergence du quartier des spectacles Des 1987 et 1993, Montréal a publie des stratégies incluant le cluster créatif comme axe de développement économique; En 2002, nouveau maire qui organise le sommet de Montréal incluant un axe sur la créativité et l innovation ou est présenté le projet quartier des spectacles par le milieu artistique 2003: création du partenariat du Quartier des spectacles incluant 23 organisations représentants les industries culturelles, des développeurs immobiliers, des organismes de formation, des entreprises, des résidents, la ville de Montréal et le gouvernement du Québec. En 2007 la ville l inscrit dans sa politique culturelle les travaux commencent Aujourd hui: 50 membres dans son partenariats; 13 sur son conseil d administration + ouverture de son mode de gouvernance aux acteurs culturels et créatifs de son territoire + mission de développement, identité. Logique émergente et ensuite planifiée de production/innovation/ consommation de lieux fixes et animations

23

24 4.2b Le cluster métropolitain du cinéma Un regroupement stratégique public-privé pour faire face à une crise Il y avait 396 entreprises de production, postproduction et distribution de films a Montréal en 2001 (32.6% de toutes les régions métropolitaines canadiennes). Cluster économique d envergure métropolitaine et provinciale. En 2004, crise de l industrie avec diminution des productions américaines venant tourner à Montréal. Les crédits de taxes québécois accordés aux productions américaines sont les plus les plus bas au Canada.

25 4.2b Le cluster métropolitain du cinéma Création d un groupe de travail en février 2004 constitue de 40 personnes de l industrie et institutions de support (université, gouvernement, organismes de financement ) Objectif: élaborer une stratégie de développement à discuter lors d un forum métropolitain en Novembre Cette stratégie est basé sur une approche de chaine de valeur ajoutée et grappes industrielles avec des groupes de travaux sur l éducation, la recherche et l innovation, le financement, le marketing et la production. Novembre 2004: présentation d un plan stratégique à 200 personnes de l industrie au Forum métropolitain et création d un cluster du film montréalais et québécois, qui se raccroche à la stratégie de grappes industrielles de la Communauté métropolitaine de Montréal créée en 2001 du son rôle stratégique aujourd'hui géré au niveau provincial.

26

27 4.3 Birmingham: le développement d un cluster créatif local : Une forte stratégie publique de développement économique - Un maire visionnaire et fortement reseauté - Nouveau système de gouvernance locale et régionale basée sur des partenariats publicpublic, public-prive et sécurisation d un important fond européen - Strategie duale: Creative City initiative i.e. 9 million d investissement and support aux entreprises créatives au niveau local pilote par des partenariats public-publics - + développement de clusters régionaux basés sur l artisanat et le film et les nouveaux media avec des comités public-privé de développement stratégique - + certains supports spécifiques à des lieux d incubation dans le quartier Eastside/Digbeth - Stratégie de réseautage formelle et informelle (Creative Hub, Created in Birmingham, Creative Republic, Producer Forum ) - Emergence de leaders créatifs i.e. Maverick TV, IKON - Maturation du secteur et des politiques

28 5. La nécessité d évaluer Markusen and Gadwa (2010) - Arts and Culture in Urban or Regional Planning: A Review and Research Agenda. Journal of Planning Education and Research Vol. 20 No. 2 pp Amid the buzz on the creative city and cultural economy, knowledge about what works at various urban and regional scales is sorely lacking.

29 5. La nécessité d évaluer All city and regional cultural planning initiatives should begin with an explicit statement of the several norms that form their rationale and related goals. Not only are transparent norms and goals good governance practice; they enable researchers to more effectively evaluate the success of an initiative. (Markusen and Gadwa, 2010, p. 2) A city s cultural districts proposal, for instance, should articulate the expected economic, neighbourhood, and cultural goals in terms of job creation, property valuation and occupancy rates, small business revenues, visual character of the neighborhood, and enhancement in cultural experiences and values of multiple constituencies as well as possible negative effects on other groups and neighborhoods. (Markusen and Gadwa, 2010, p. 2)

30 Conclusion Questions à se poser? Quelle définition de l économie creative? Quels sectors? Quelle chaine de valeur ajoutée? Quelles échelles géographiques? Pourquoi/Comment le cluster a-t-il emergé? Ou en-est-il dans sa trajectoire? Quelles politiques et/ou initiatives publiques et/ou privées le supportent? Quelles sont les logiques et valeurs sur lesquelles ces dernières sont fondées (économique, culturelle, aménagement urbain, renouvellement urbain)? Quel type d acteurs sont impliqués? Quels sont les modes de gouvernance: réseaux, partenariats, formels/informels sont mis en place? Formels/informels? Cette gouvernance est-elle nouvelle? inclusive? Comment les politiques/initiatives publiques sont-elles évaluées? Dans quelle mesure le cluster s inscrit-il dans le reste de l économie locale, regionale et nationale?

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Jérôme Lampron B.A.A., É.A.

Jérôme Lampron B.A.A., É.A. Jérôme Lampron B.A.A., É.A. Évaluateur agréé Conseiller principal et chef d équipe Qualifications professionnelles et affiliations Membre de l Ordre des évaluateurs agréés du Québec (2009). Membre #3970

Plus en détail

Par conséquent, nous avons défini ce que serait la mission de cette politique :

Par conséquent, nous avons défini ce que serait la mission de cette politique : Mesdames et messieurs les Représentants des média, Chers partenaires des milieux culturels, Je suis heureuse de vous présenter aujourd hui la proposition de politique de développement culturel de la Ville

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

CREATIVE COMPANIES IN ALPINE SPACE www.ccalps.eu

CREATIVE COMPANIES IN ALPINE SPACE www.ccalps.eu CREATIVE COMPANIES IN ALPINE SPACE www.ccalps.eu CCAlps CREATIVE COMPANIES IN ALPINE SPACE - CCAlps La créativité au service de l innovation et du développement CCAlps est un projet européen qui soutient

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management l education de management 2010-1-PL1-LEO01-11462 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2010 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Transfert des expérimentales et innovantes

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

La Gouvernance des métropoles. Rome, Madrid et Londres Dans une perspective comparative. Christian Lefèvre Professeur, IFU. IHEDATE 21 septembre

La Gouvernance des métropoles. Rome, Madrid et Londres Dans une perspective comparative. Christian Lefèvre Professeur, IFU. IHEDATE 21 septembre La Gouvernance des métropoles Rome, Madrid et Londres Dans une perspective comparative Christian Lefèvre Professeur, IFU IHEDATE 21 septembre Gouverner une métropole c est: 1) Produire des politiques visant

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Innovative urban mobility

Innovative urban mobility Innovative urban mobility Dominique LAOUSSE RATP/Prospective and Innovative Design INTA 33- Innovative urban environments 2009, october 5 th C-K Theory Not pure creativity Not pure strategic planning Not

Plus en détail

EUREKA Tourism et Projets Européens

EUREKA Tourism et Projets Européens EUREKA Tourism et Projets Européens Jean-Bernard TITZ jbtitz@dev-help.fr Activités principales Accompagnement des PME innovantes dans le montage de partenariats technologiques et financiers avec comme

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par :

Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par : Objectifs Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par : Une palette d actions et d outils adaptés et visibles Des projets fédérateurs Une reconnaissance nationale

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

554 Ontario, Sherbrooke, Québec, Canada, J1J 3R6 MAIN RESPONSIBILITIES

554 Ontario, Sherbrooke, Québec, Canada, J1J 3R6 MAIN RESPONSIBILITIES Posting number: 14-120 Title: Campus: Work Location: Coordinator, Continuing Education Lennoxville Campus 554 Ontario, Sherbrooke, Québec, Canada, J1J 3R6 Position and Functions: Champlain Regional College

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Action de veille au niveau européen Plan de relance de l Union Européenne (2009) Journée d information

Plus en détail

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies.

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. PRESS RELEASE For immediate release Regional mobilization Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. Rouyn-Noranda, March 13, 2013- Since the decisions to be

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA?

YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA? YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA? AMBITION Pour séduire les plus courtisés du monde... les consommateurs chinois, les organisations occidentales doivent adopter une stratégie de différentiation culturellement

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

Curriculum Vitae (version étendue)

Curriculum Vitae (version étendue) Curriculum Vitae Docteur en Sciences Economiques (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Qualifié Maître de Conférences par le Conseil National des Universités (Section 5) Né le 4 Janvier 1980 à Paris Nationalité

Plus en détail

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Historique de la démarche 2009 2011 Comité vert de l industrie touristique Plan Vert 2010-2013 Comité vert interne à Tourisme Montréal

Plus en détail

European Union Erasmus+ programme. The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 2015. Bad Iburg, Osnabruck Germany 1-5 June 2015

European Union Erasmus+ programme. The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 2015. Bad Iburg, Osnabruck Germany 1-5 June 2015 The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 205 Bad Iburg, Osnabruck Germany - 5 June 205 Université d été 202 - Strasbourg Université d été 203 Selinunte Université d été 204 Santiago Université

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Le projet Thames Gateway La régénération économique et urbaine de l estuaire de la Tamise

Le projet Thames Gateway La régénération économique et urbaine de l estuaire de la Tamise Le projet Thames Gateway La régénération économique et urbaine de l estuaire de la Tamise Objectifs et acteurs. Cas de Greenwich et Medway Sebastian Loew Architecte et urbaniste Professeur à l Université

Plus en détail

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015 Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux Regards Croisés sur L entreprise 2015 The collaborative economy is defined as initiatives based on horizontal networks and participation

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

Guider de l école à l emploi - Professionnalisme dans le travail avec les jeunes en risque d exclusion sociale

Guider de l école à l emploi - Professionnalisme dans le travail avec les jeunes en risque d exclusion sociale risque d exclusion sociale D/05/B/F/PP-146 307 1 Information sur le projet Titre: Guider de l école à l emploi - Professionnalisme dans le travail avec les jeunes en risque d exclusion sociale Code Projet:

Plus en détail

CORPORATION DU VILLAGE DE / OF THE VILLAGE OF CASSELMAN

CORPORATION DU VILLAGE DE / OF THE VILLAGE OF CASSELMAN CORPORATION DU VILLAGE DE / OF THE VILLAGE OF CASSELMAN PROCÈS VERBAL RÉUNION EXTRAORDINAIRE Le jeudi, 8 mars 2012 à 19h15 Hôtel de Ville 751, rue St-Jean Casselman, ON K0A 1M0 1. APPEL À L ORDRE : La

Plus en détail

URBACHINA. Sustainable Urbanisation in China Comparative and Historical Perspectives, Mega Trends Towards 2050

URBACHINA. Sustainable Urbanisation in China Comparative and Historical Perspectives, Mega Trends Towards 2050 URBACHINA Sustainable Urbanisation in China Comparative and Historical Perspectives, Mega Trends Towards 2050 François Gipouloux, CNRS, Centre Chine Corée Japon, EHESS. 1 er décembre 2011 Caractéristiques

Plus en détail

Performance et innovation, depuis 1986. Efficiency and innovation, since 1986

Performance et innovation, depuis 1986. Efficiency and innovation, since 1986 Efficiency and innovation, since 1986 Performance et innovation, depuis 1986 Abbatescianni Studio Legale e Tributario offers a full range of tailor-made, efficient and innovative solutions to the international

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

ALGERIA / ALGÉRIE Accord Algérie - Canada

ALGERIA / ALGÉRIE Accord Algérie - Canada 2. Public funding for the industry 2. Les aides publiques à l industrie 2.5. International cooperation 2.5. Coopération internationale 2.5.1. Co-production agreements 2.5.1. Accords de coproduction 2.5.1.6.

Plus en détail

VITALE DESIGN WAYFINDING DESIGN

VITALE DESIGN WAYFINDING DESIGN WAYFINDING DESIGN THE FONDS BELVAL / CITY OF SCIENCES Concept for an urban signage for a new university district LE FONDS BELVAL / CITÉ DES SCIENCES Concept signalétique pour un nouveau quartier universitaire

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques 9 Plateformes technologiques européennes sur l Energie (ETP) Industrie + Recherche Association

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR C4 3 CHAUSSÉES ROUTIÈRES JP. CHRISTORY LROP Paris 20 mars 2008 LES AXES DE TRAVAIL ET PRODUITS DU C 4-3 «Chaussées routières» Les séminaires chaussées

Plus en détail

Diplôme universitaire. French StudieS

Diplôme universitaire. French StudieS Diplôme universitaire French StudieS «être français, c est justement prendre en considération autre chose que la france Journal, 1957-1960, Denoël, 1976, p. 25» le mot de la directrice «Vous êtes : French

Plus en détail

INTERREG VA France (Channel) England Programme. INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre. South West Facilitator Julie BECEL

INTERREG VA France (Channel) England Programme. INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre. South West Facilitator Julie BECEL INTERREG VA France (Channel) England Programme INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre South West Facilitator Julie BECEL Contents Sommaire 1. Schedule Calendrier 2. Eligible area Territoire éligible

Plus en détail

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Marie Curie Individual Fellowships Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Deux Soumissions de Projet Marie Curie International Incoming Fellowship Finance

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Les rendements de la formation en entreprise

Les rendements de la formation en entreprise Les rendements de la formation en entreprise Benoit Dostie Département d économie appliquée HEC Montréal Journées d étude de l ACDEAULF, Université du Québec à Rimouski, 5 juin 2014 Définition de la formation

Plus en détail

L e s p r o d u c t i o n s. P r o d u c t i o n s

L e s p r o d u c t i o n s. P r o d u c t i o n s L e s p r o d u c t i o n s P r o d u c t i o n s Concepteurs d événements Event designers Profil Les Productions Évoilà! ont pour mission de créer des événements sur mesure offrant une expérience mémorable

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Mustafa IBRAHIM (Urban Management Division head) Maha NAJA (Town Planning Department Manager)

Mustafa IBRAHIM (Urban Management Division head) Maha NAJA (Town Planning Department Manager) Mustafa IBRAHIM (Urban Management Division head) Maha NAJA (Town Planning Department Manager) Salboukh Road Development Riyadh KSA Pre-concept Design Urban Design Dept. July 2011 Conference of the Network

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

ANNEXE 3 : Liste partielle des outils de gestion disponibles

ANNEXE 3 : Liste partielle des outils de gestion disponibles ANNEXE 3 : Liste partielle des outils de gestion disponibles Sont identifiés ici un certain nombre d outils de gestion en vigueur dans la profession. Ces outils peuvent servir les objectifs de la présente

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

1 ère mondiale. Carol PTAK "Roughly Right is better than precisely wrong"

1 ère mondiale. Carol PTAK Roughly Right is better than precisely wrong 1 ère mondiale Carol PTAK "Roughly Right is better than precisely wrong" All material and content copyright 2015 Institute. All rights reserved. 1 http://demanddriveninstitute.com/ Carol PTAK est actuellement

Plus en détail

A shared wealt Initiatives to promote Moroccan diaspora

A shared wealt Initiatives to promote Moroccan diaspora Royaume du Maroc Le Premier Ministre Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social de la Préfecture et des Provinces de la Région de l Oriental du Royaume Agence de l Oriental A shared

Plus en détail

Sharing Green Economy Best Practices Towards Rio+20 High-level conference, 11-12 Oct 2011, Warsaw, Poland

Sharing Green Economy Best Practices Towards Rio+20 High-level conference, 11-12 Oct 2011, Warsaw, Poland Jobs-Environment Pact Sustainable Construction Sharing Green Economy Best Practices Towards Rio+20 High-level conference, 11-12 Oct 2011, Warsaw, Poland, Belgium 1 Belgium 3 Regions Flanders Region Walloon

Plus en détail

46 000 Alumni. 15 Double Degrees. ESSEC Business School Global key figures. Founded in1907 AACSB, EQUIS. 4 400 Fulltime. BBA, Masters, MBA, PhD

46 000 Alumni. 15 Double Degrees. ESSEC Business School Global key figures. Founded in1907 AACSB, EQUIS. 4 400 Fulltime. BBA, Masters, MBA, PhD ESSEC s value MSc in Management vs. MBA Campus / Location & Transportation Courses Accommodation Events Places to visit in Paris Contacts Today s Agenda ESSEC Business School Global key figures Founded

Plus en détail

EESC - GROUP I. European Economic and Social Committee Employers' Group CESE - GROUPE I. Comité économique et social européen Groupe des Employeurs

EESC - GROUP I. European Economic and Social Committee Employers' Group CESE - GROUPE I. Comité économique et social européen Groupe des Employeurs EESC - GROUP I European Economic and Social Committee Employers' Group CESE - GROUPE I Comité économique et social européen Groupe des Employeurs New work - 1-2014 Nouveaux travaux - 1-2014 1 - INT/729

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4096

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4096 UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4096 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 0370 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 04-Science politique Section

Plus en détail

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de Keynote lecture, 3 rd International Seminar on Social LCA 6 th May 2013 Professor Roland Clift

Plus en détail

BIOMETRICS FOR HIGH-VALUE SERVICES

BIOMETRICS FOR HIGH-VALUE SERVICES BIOMETRICS FOR HIGH-VALUE SERVICES L utilisation de la biométrie constitue désormais une tendance de fond sur le marché grand public. Elle redéfinit l expérience utilisateur de l authentification en conciliant

Plus en détail

8th EUA-CDE Annual Meeting The Future of Doctoral Education Where do we go from here? An introduction to Doctoral Education

8th EUA-CDE Annual Meeting The Future of Doctoral Education Where do we go from here? An introduction to Doctoral Education 8th EUA-CDE Annual Meeting The Future of Doctoral Education Where do we go from here? An introduction to Doctoral Education Dr. Paule Biaudet Institute of Doctoral Education University Pierre and Marie

Plus en détail

Quebec Metropolis Centre Immigration and Metropolis

Quebec Metropolis Centre Immigration and Metropolis Quebec Metropolis Centre Immigration and Metropolis Presentation Fondation CIDOB, Barcelona, October 22-23, 2008 1 Domains NGOs Balanced Representation of Partners 2007-2009 2009 Private Sector Citizenship

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL With the support of: Flanders (Belgium), Italy, Slovenia Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie www.coe.int/ldpp

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Pour fin de la présente analyse, nous nous référerons au secteur Finances et assurances (SCIAN numéro : 52).

Pour fin de la présente analyse, nous nous référerons au secteur Finances et assurances (SCIAN numéro : 52). GROUPE DE TRAVAIL L industrie des services financiers à Montréal Définition de l industrie Pour fin de la présente analyse, nous nous référerons au secteur Finances et assurances (SCIAN numéro : 52). Ce

Plus en détail

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 ACTION INTERSECTORIELLE SUR L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET LES JEUNES Le 14 aôut, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN

Plus en détail

Innovateur avec succès - des affaires prospères - Pratiques d'innovation efficace pour les PME du secteur moderne PME sector

Innovateur avec succès - des affaires prospères - Pratiques d'innovation efficace pour les PME du secteur moderne PME sector Innovateur avec succès - des affaires prospères - Pratiques d'innovation efficace pour les PME du secteur moderne PME sector 2010-1-SK1-LEO05-01564 1 01564) Information sur le projet Titre: Code Projet:

Plus en détail

2015 Ontario Production Services and Computer Animation and Special Effects Transitional Fund ( Transitional Grant )

2015 Ontario Production Services and Computer Animation and Special Effects Transitional Fund ( Transitional Grant ) October 20, 2015 2015 Ontario Production Services and Computer Animation and Special Effects Transitional Fund ( Transitional Grant ) The 2015 Ontario Budget reduced the OPSTC rate to 21.5% and the OCASE

Plus en détail

Welcome Package Business Friendly Normandy

Welcome Package Business Friendly Normandy Welcome Package Business Friendly Normandy Accompagner des PME innovantes à chaque étape de leur développement Basse-Normandie : Doing business in Normandy : Implanter, accueillir des entreprises étrangères

Plus en détail

1975-1979: Bachelor of Laws, Law School, University of Thessaloniki, (Grade: Distinction).

1975-1979: Bachelor of Laws, Law School, University of Thessaloniki, (Grade: Distinction). Asteris Pliakos Office Address: Athens University of Economics and Business Department of International and European Economic Studies; 76 Patission St., Athens 10434, Greece; Phone: (301) 210 8203128,

Plus en détail

1260-1290, rue Jean-Talon Est, Montréal (Québec) H2R 1W3

1260-1290, rue Jean-Talon Est, Montréal (Québec) H2R 1W3 Situé entre les stations de métro Fabre et Iberville Located between Fabre and Iberville metro stations 1260-1290, rue Jean-Talon Est, Montréal (Québec) H2R 1W3 Espace commercial et espace bureau situé

Plus en détail

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec Cabinet du ministre Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie Gouvernement du Québec Inauguration du siège social de Sanofi à Laval Laval Le 6 mai 2013 LA

Plus en détail

Le maire : Les conseillers :

Le maire : Les conseillers : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE WESTMOUNT RÈGLEMENT 1448 Lors d une séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Westmount dûment convoquée et tenue à l hôtel de ville le 2 juillet 2013 et à

Plus en détail

UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud

UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud Séminaire de la Fondation des Territoires de Demain UNIVERSITE DE GAND - 13 décembre 2010 UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud 1 Situé dans la région Parisienne 2 Inscription dans

Plus en détail

Carol A. LaRonde Courtier Immobilier Inc. & Laura Pittaro Courtier Immobilier Inc. RE/MAX Royal (Jordan) Inc. 450-458-7051

Carol A. LaRonde Courtier Immobilier Inc. & Laura Pittaro Courtier Immobilier Inc. RE/MAX Royal (Jordan) Inc. 450-458-7051 Chambre immobiliere du grand Montreal CIGGM Greater Montreal Real estate Board GMREB. REVUE DE PRESSE CIGM Les résultats publiés par la Société Canadienne D hypothèque et de logement dans son cadre d analyse

Plus en détail

Le portefeuille TV de Publicitas Présentation des chaînes 2014. Publicitas SA Zurich

Le portefeuille TV de Publicitas Présentation des chaînes 2014. Publicitas SA Zurich Présentation des chaînes 2014 Publicitas SA Zurich Agenda 1. Pourquoi faire de la publicité à la télévision? 2. Aperçu du portefeuille TV de Publicitas 2.1 S1 2.2 CHTV 2.3 Eurosport 2.4 BFMTV 2.5 Escales

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

La culture: investir dans une resource naturelle renouvelable

La culture: investir dans une resource naturelle renouvelable La culture: investir dans une resource naturelle renouvelable Mémoire pré-budgétaire 2012 présenté par la Conférence canadienne des arts au Comité permanent des finances Soumis à: Jean-Francois Pagé Greffier,

Plus en détail

Pôle de droit immobilier, de l urbanisme et de l environnement

Pôle de droit immobilier, de l urbanisme et de l environnement Pôle de droit immobilier, de l urbanisme et de l environnement Introduction Uría Menéndez est un cabinet d avocats indépendant fondé en 1946 par le Professeur Rodrigo Uría González. Il dispose actuellement

Plus en détail

Défis de l interdisciplinarité. Professeur Roderick J. Lawrence Université de Genève

Défis de l interdisciplinarité. Professeur Roderick J. Lawrence Université de Genève Défis de l interdisciplinarité Professeur Roderick J. Lawrence Université de Genève Qu est l interdisciplinarité? Selon Jean Piaget, il y a trois modes : Echange et intégration d information Echange et

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours.

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. 1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. PARCOURS MARKETING A TROIS PARCOURS SPECIALISES PAR FONCTIONS

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region?

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Dr. Paul Schosseler Director CRTE / CRP Henri Tudor Vice-president LuxembourgEcoInnovation Cluster 2 3 4 Circular Economy (C.E.) A circular

Plus en détail