En quoi les éléments constituants des composantes des compétences du programme sont-ils des outils de la pensée?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En quoi les éléments constituants des composantes des compétences du programme sont-ils des outils de la pensée?"

Transcription

1 Vitrine du français Séquence Introduction - Pistes d exploitation Madame Barth situe le cadre de son approche pédagogique; elle précise en quoi cet outil, sur lequel l enseignant s appuie pour intervenir auprès de ses élèves, est aussi un cadre théorique et une vision de l apprentissage. Pour développer son potentiel, l élève a besoin d être instrumenté; c est ce que cette approche lui offre : développer le comment faire. À partir de sa compréhension, l élève construit son savoir en la justifiant. Donner aux élèves le goût d apprendre par la négociation de sens. Que signifie apprendre? Que signifie enseigner? En quoi les éléments constituants des composantes des compétences du programme sont-ils des outils de la pensée? Quelles caractéristiques devraient avoir les situations d apprentissage pour que l élève mette à profit ses connaissances? Pourquoi les situations proches du vécu de l élève lui permettent-elles de réinvestir ses connaissances? Comment la classe peut-elle devenir un lieu de négociation et de recherche de sens? 1 Les pistes d exploitation ont été élaborées par Danièle d Aragon et Josée de Repentigny, conseillères pédagogiques

2 Séquence 2 - CRÉER DE L ATTENTION CHEZ LES ÉLÈVES - Pistes d exploitation L engagement intellectuel des élèves passe à la fois par la prise de parole et l écoute. En classe, il faut mettre en place des structures d interaction favorisant l engagement de tous les élèves et la contribution de chacun à la construction du savoir. En variant ses outils pédagogiques et en respectant le rythme d apprentissages, l enseignant permet à chaque acteur de bien s approprier les attributs qui qualifient le concept, porte d entrée sur le mode de l abstraction et du langage symbolique. L enseignant doit savoir discerner ce qui est essentiel pour construire le savoir afin de bien guider l élève dans ses apprentissages. Que signifie l expression «planifier ses apprentissages»? Quels éléments doit-on considérer? Qu est-ce qui devrait guider la planification des apprentissages en français? En quoi les paramètres du développement de chaque compétence permettent-ils de mieux planifier les apprentissages sur le cycle? Quels liens peut-on établir entre les propos de Madame Barth et les deux composantes : justifier sa pensée et exercer un jugement critique? Comment l écoute et la prise de parole sont-elles des gestes nécessaires à l apprentissage? En quoi l écoute est-elle une manifestation de l engagement de l élève dans ses apprentissages? Comment un individu coopère à la construction d un savoir collectif? En quoi la construction d un savoir collectif influence un individu?

3 Séquence 3 - Construire le savoir chez les élèves - Pistes d exploitation Le savoir est culturel. La démarche de conceptualisation permet de s approprier le sens des mots afin de les utiliser adéquatement pour communiquer; ils renvoient à des représentations différentes selon les individus; ils permettent d exprimer ce que l on sait et ce que l on fait. Les représentations erronées sont difficiles à changer. Ainsi, les exemples et les contre-exemples permettent aux élèves de se représenter un concept dans le cadre de situations. C est une façon d éduquer le regard de l élève l aidant à discerner ce qui pertinent de ce qui ne l est pas. La pensée crée du sens. Par un choix judicieux des concepts, l enseignant guide l élève et lui permet d enrichir son savoir dans une perspective de transfert des connaissances pour agir sur sa réalité. C est le développement d une conception commune dans une optique de long terme; on construit son savoir à partir ce que l on sait, d où l importance d une planification des apprentissages en cycle ou en équipe école; c est le transfert qui doit guider le choix des enseignants. Pourquoi doit-on planifier les apprentissages d un cycle ou d un ordre d enseignement? Que signifie le transfert des apprentissages? Quelles pratiques pédagogiques favorisent le mieux le transfert des apprentissages? Comment marquer la progression du développement d une compétence? En quoi la concertation professionnelle profite à l enseignant et à l élève, aux élèves? Quelle place occupent les connaissances antérieures dans la construction du savoir d un individu et d un groupe?

4 Séquence 4 Le transfert des apprentissages - Pistes d exploitation Le transfert est lié à la compréhension : une connaissance apprise dans un contexte peut être transportée ailleurs, dans un autre contexte. Tout cela passe par le monde des émotions et le vécu, d où l importance de faire vivre aux élèves des expériences signifiantes et authentiques. Enseigner, c est autre chose que faire mémoriser; c est questionner et rendre conscient le savoir que l on sait. L enseignant doit comprendre ce qu est l acte d apprendre et évaluer l importance d être conscient de ce qu un individu sait. Le savoir doit enrichir la personne, l outiller, lui être utile pour agir sur les situations de sa vie. Aussi, faut-il guider les élèves dans le transfert de leurs connaissances; cela exige une planification, car il y a une hiérarchisation des connaissances à transférer. Ça se fait de façon progressive allant de la reconnaissance d une connaissance dans un contexte proche de celui où l élève l a apprise en visant une généralisation du savoir construit dans des situations variées. C est d habiliter l apprenant à reconnaître les contextes où il pourra mobiliser les connaissances apprises. Tout part du transfert des connaissances, tout aboutit au transfert. Comment les pratiques évaluatives des apprentissages devraient-elles servir le transfert des connaissances? Quel usage des critères d évaluation permet-il de mieux réguler les apprentissages de l élève? Quelles pratiques pédagogiques favorisent le mieux la progression et le transfert des apprentissages?

5 Séquence 5 La médiation en classe - Pistes d exploitation La médiation est certes le rôle crucial d un enseignant dans un contexte d apprentissage; il s agit de rapprocher l apprenant du savoir et de créer le climat nécessaire pour apprendre; elle favorise la réconciliation des apprenants avec le savoir. L enseignant rapproche les élèves du savoir en créant la culture propice à la rencontre des connaissances, d où l importance de les équiper d outils cognitifs adéquats. Pour y arriver, il faut rendre le savoir accessible en se rappelant qu il est dans les personnes; il n est pas inerte. Le savoir est aussi une façon de connaître et d être qui permet d interpréter la réalité. L école doit donner du sens à l apprentissage, d où le rôle de médiateur dévolu à l enseignant : questionner, poser un défi, éveiller, favoriser les liens, engager, dévoiler le sens, équiper les élèves d outils cognitifs. Pour y arriver, un climat doit être instauré où l écoute, le respect, l entraide caractérisent les rapports entre les apprenants; chacun exerce son droit de parole et participe de façon intellectuelle en ayant des outils adéquats. Le sens des mots appartient aux contextes dans lesquels ils sont utilisés. Qu est-ce que la médiation pédagogique? Quelles pratiques pédagogiques permettent le mieux de rendre le savoir accessible à l élève? Quelles seraient les caractéristiques d une communauté d apprentissage? Quelles conditions doit-on mettre en place pour créer un climat propice à l apprentissage? Quelles pratiques pédagogiques permettent à l élève de partager ses matériaux cognitifs et de contribuer ainsi à l évolution du savoir dans la classe? En quoi la langue est-elle un outil de structuration de la pensée?

6 Séquence 6 Créer la confiance chez les élèves - Pistes d exploitation L enseignant a la responsabilité d établir un climat de confiance dans la classe. L affectif et le cognitif sont liés quand on apprend. Par sa pédagogie, l enseignant doit mettre son savoir au service des élèves. Le contrat d intersubjectivité détermine les conditions à promouvoir pour favoriser la création d une communauté d apprentissage, permet de préciser les attentes et garantit l aide mutuelle. Quelles pratiques pédagogiques permettent de considérer à la fois les dimensions affective et cognitive du savoir? Quels contextes pédagogiques favorisent le mieux l engagement de l élève dans ses apprentissages? En quoi la pensée réflexive est-elle une pratique professionnelle incontournable?

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 Annexe 1 Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 1 D après COMITÉ D ORIENTATION DE LA FORMATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT (COFPE). Pour une nouvelle culture de la formation continue

Plus en détail

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe Nom du stagiaire : Nom de l enseignant associé: Nom du superviseur de stage : Nom de la direction de l école : Bilan Formatif tage de formation à la gestion participative de la classe Baccalauréat en éducation

Plus en détail

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS L APPRENTISSAGE Développement et apprentissage de l élève C1 : Le futur enseignant comprend la façon dont l élève se développe et la

Plus en détail

Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE

Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE Exécution de diverses actions de motricité globale Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE 01 Coordonner les parties de son corps. 02 Exécuter des actions motrices (ramper, courir, sauter, etc.).

Plus en détail

Bulletin officiel n 13 du 26 mars 2015. Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation

Bulletin officiel n 13 du 26 mars 2015. Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation Fiche n 11 - Grille d évaluation des professeurs stagiaires Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation La grille d évaluation ci-après, fondée sur le référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

2 Guide d accompagnement professionnel d un changement

2 Guide d accompagnement professionnel d un changement Introduction Le monde change et les organisations sont appelées à modifier leurs perceptions du changement si elles veulent relever les multiples défis posés par le marché du travail aujourd hui. Il importe

Plus en détail

ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE

ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE POUR UNE ÉDUCATION AXÉE SUR LA RECHERCHE STRUCTURÉE ET RÉFLÉCHIE BUT DE L ÉDUCATION INTERNATIONALE Développer chez les jeunes la curiosité intellectuelle, les

Plus en détail

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT 3- GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT Par un formateur/maf Grille de visite en référence aux compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. Arrêté du 18 Juillet 2013.

Plus en détail

Arts plastiques. Tableaux des compétences travaillées en arts plastiques aux cycles 2, 3 et 4

Arts plastiques. Tableaux des compétences travaillées en arts plastiques aux cycles 2, 3 et 4 Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 Arts plastiques Articulations entre référentiel de compétences en arts plastiques, domaines du socle commun de connaissances, de compétences

Plus en détail

TAXONOMIE DU DOMAINE COGNITIF: BLOOM

TAXONOMIE DU DOMAINE COGNITIF: BLOOM TAXONOMIE DU DOMAINE COGNITIF: BLOOM Direction des études AVRIL 2015 Document préparé par : Johanne Morel, conseillère pédagogique Document présenté à la rencontre des RCD et des RCP du 24 avril 2015 INTRODUCTION

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle?

Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle? Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle? A HOUCHOT Inspection générale de l Education nationale 2011 2012 1881: de la charité

Plus en détail

Conduire un bilan d année avec son équipe

Conduire un bilan d année avec son équipe Conduire un bilan d année avec son équipe REPÈRES CHEFS D ÉTABLISSEMENT DU 1 ER DEGRÉ DIRECTION DIOCÉSAINE 26 juin 2012 Sommaire Calendrier Échéancier : conduire un bilan Posture du chef d établissement

Plus en détail

Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation

Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation La grille d évaluation ci-après, fondée sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation,

Plus en détail

Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur les activités langagières.

Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur les activités langagières. : S-22 : Enseignants et coordonnateurs de français aux cycles 2 et 3 Titre : Et si on passait au français en action? Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur

Plus en détail

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form INITIATION AU RÉFÉRENTIEL DES DOUZE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES EN ENSEIGNEMENT LE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA PROFESSION ENSEIGNANTE La Direction de la formation et de la titularisation

Plus en détail

Enseignement religieux pour les écoles catholiques de langue française

Enseignement religieux pour les écoles catholiques de langue française Office provincial de l éducation de la foi catholique de l Ontario Le curriculum de l Ontario de la maternelle à la 8 e année Conférence des évêques catholiques de l Ontario RÉVISÉ Enseignement religieux

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION. UNIVERSITé D été - CASABLANCA DU 11 AU 22 JUILLET 2016

OFFRE DE FORMATION. UNIVERSITé D été - CASABLANCA DU 11 AU 22 JUILLET 2016 OFFRE DE FORMATION UNIVERSITé D été - CASABLANCA DU 11 AU 22 JUILLET 2016 Formule une semaine (au choix) du 11 au 15 juillet 2016 accueil à partir du dimanche 10 juillet après-midi et départ le vendredi

Plus en détail

Formation à destination des personnels Et proches accompagnant des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer

Formation à destination des personnels Et proches accompagnant des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer Formation à destination des personnels Et proches accompagnant des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer Carpe Diem : un regard différent, une approche différente 05 avril 2013 Nicole POIRIER OBJECTIF

Plus en détail

Investissement hors la classe des élèves : l engagement

Investissement hors la classe des élèves : l engagement Témoignage Investissement hors la classe des élèves : l engagement Filière économie gestion Académie de Lyon 5 novembre 2015 Agnès Mallet-Drivon Conseillère Principale d Education Constats Les textes réglementaires

Plus en détail

Les enjeux de l école maternelle. Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch.

Les enjeux de l école maternelle. Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch. Les enjeux de l école maternelle Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch. Spécificité et enjeux de l école maternelle : Une école pour les élèves entre 3 et 6 ans. Enjeux aider

Plus en détail

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES Domaine de compétences 1 Accompagnement social et éducatif spécialisé Instaurer une relation Favoriser la construction de l'identité et le développement des capacités sociales et professionnelles Assurer

Plus en détail

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé Référentiel fonction / activités Accompagnement éducatif de la personne ou du groupe Contribue à la mission institutionnelle par la mise en œuvre d activités techniques et professionnelles. Développe une

Plus en détail

Projets pédagogiques généraux de l EVE Confignon

Projets pédagogiques généraux de l EVE Confignon Projets pédagogiques généraux de l EVE Confignon Nos objectifs principaux sont : Offrir un lieu d accueil pour les enfants dès la fin du congé maternité jusqu à l âge scolaire. Etre à l écoute des besoins

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVES D APPOINT Enseignement secondaire, 2 e cycle MATHÉMATIQUE 4 e année du secondaire Sciences naturelles 065-420 Technico-sciences 064-420 Culture, société et technique 063-420

Plus en détail

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN Quelles articulations construire entre nos démarches pédagogiques, nos programmes et le socle commun? Aménagement des salles en îlots : TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN LE LIEN AVEC L EVALUATION DU SOCLE COMMUN

Plus en détail

Faculté d éducation Baccalauréat en enseignement au préscolaire et au primaire. Description du stage de première année Stage I

Faculté d éducation Baccalauréat en enseignement au préscolaire et au primaire. Description du stage de première année Stage I Faculté d éducation Baccalauréat en enseignement au préscolaire et au primaire Description du stage de première année Stage I 2011-2012 BEPP novembre 2011 2 TABLE DES MATIÈRES Stage de première année 5

Plus en détail

sciences et technologie

sciences et technologie Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 4 sciences et technologie Inscrire son enseignement dans une logique de cycle Outil d aide à la réflexion des équipes pédagogiques pour

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1022-1 Travail en équipe Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1022-1 Travail en

Plus en détail

Résultats d apprentissage généraux

Résultats d apprentissage généraux Titre : Dictionnaire géant de personnages imaginaires Matières : Français, sciences et arts visuels Niveaux scolaires : 2 e et 5 e années Temps prévu : 10 périodes de 45 minutes **Seulement les RAG et

Plus en détail

L importance du jeu dans le processus d apprentissage. Circonscription de La Tour du Pin Novembre 2013

L importance du jeu dans le processus d apprentissage. Circonscription de La Tour du Pin Novembre 2013 L importance du jeu dans le processus d apprentissage Circonscription de La Tour du Pin Novembre 2013 Objectifs : Compléter, actualiser ses connaissances Réfléchir sur sa pratique Participer à la construction

Plus en détail

JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO. Juillet 2014

JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO. Juillet 2014 JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO Juillet 2014 PLAN DE LA PRESENTATION La méthode Jàngandoo L atteinte des objectifs Questions pédagogiques Jàngandoo,

Plus en détail

Nouveau regard sur l évaluation des compétences en mathématique

Nouveau regard sur l évaluation des compétences en mathématique Nouveau regard sur l évaluation des compétences en mathématique Michel Ruel, Responsable en mathématique, MEESR Mélanie Tremblay, UQAR-campus Lévis Martin Francoeur, DSFGAP de la Commission scolaire de

Plus en détail

Formations de Formateurs

Formations de Formateurs Formations de Formateurs Enseignement & Technique Perfectionner son enseignement et sa technique équestre en Dressage, CSO ou CCE Perfectionner son enseignement et sa technique équestre pour enseigner

Plus en détail

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D PLAN 1. Un enseignant ordinaire 2. Un enseignant spécialisé 3. Organisation de la prise en

Plus en détail

Accompagnement et soins des personnes âgées en institution

Accompagnement et soins des personnes âgées en institution personnes âgées L allongement de la vie génère de nouvelles pathologies, demandes et besoins en matière de gérontologie. Les professionnels confrontés à cette ultime période de la vie dont les questions

Plus en détail

WEBINAIRE Comment vivre un leadership partagé

WEBINAIRE Comment vivre un leadership partagé WEBINAIRE Comment vivre un leadership partagé Présenté par Claire Thibideau Directrice générale de la Fédération canadienne des directions d école francophone (FCDEF) WEBINAIRE Comment vivre un leadership

Plus en détail

Etre Formateur en alphabétisation, pour Lire et Ecrire, c est.

Etre Formateur en alphabétisation, pour Lire et Ecrire, c est. Etre Formateur en alphabétisation, pour Lire et Ecrire, c est. Groupe de travail conseillers et coordonnateurs pédagogiques Juin2004 1 Etre formateur en alphabétisation, c est être.un être humain tolérant,

Plus en détail

Élaborer le projet Pédagogique

Élaborer le projet Pédagogique Élaborer le projet Pédagogique Octobre 2006 Un projet cohérent Fondé sur des objectifs simples élargir les possibilités d expression et de communication affiner les capacités auditives et analytiques construire

Plus en détail

Enseigner et apprendre la notion de phrase pour améliorer la compétence à écrire des élèves du primaire à l'aide de la littérature de jeunesse

Enseigner et apprendre la notion de phrase pour améliorer la compétence à écrire des élèves du primaire à l'aide de la littérature de jeunesse Enseigner et apprendre la notion de phrase pour améliorer la compétence à écrire des élèves du primaire à l'aide de la littérature de jeunesse Chercheur principal Pascale Lefrançois, U. de Montréal Co-chercheur(s)

Plus en détail

Styliste. Document pour les professeurs/es

Styliste. Document pour les professeurs/es Styliste Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences du parcours Avenir

Plus en détail

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des coles Vous pouvez choisir des Unités d nseignement dans la liste de cours ci-dessous en aster et aster : Premier semestre emestre 7 (7) econd semestre

Plus en détail

L évaluation du langage des enfants âgés entre 0 et 5 ans: particularités et défis! Marie Vézina Audette Sylvestre

L évaluation du langage des enfants âgés entre 0 et 5 ans: particularités et défis! Marie Vézina Audette Sylvestre L évaluation du langage des enfants âgés entre 0 et 5 ans: particularités et défis! Marie Vézina Audette Sylvestre 6 février 2014 Habiletés prélinguistiques Sphères du langage Contact visuel Attention

Plus en détail

S INTÉRESSE AUX CHOSES ET AUX SYMBOLES

S INTÉRESSE AUX CHOSES ET AUX SYMBOLES MODÈLE DE KOLB Dans son livre Experiential Learning (1984), David Kolb a présenté un modèle basé sur un cycle expérientiel qui regroupe quatre modes : expérimentation active, observation réfléchie, expérience

Plus en détail

Le bilan écoénergétique de mon école. http://www.flickr.com/photos/mr_t_in_dc/ 454796971/

Le bilan écoénergétique de mon école. http://www.flickr.com/photos/mr_t_in_dc/ 454796971/ Le bilan écoénergétique de mon école http://www.flickr.com/photos/mr_t_in_dc/ 454796971/ 1 Note importante à l enseignante et à l enseignant Cette situation d apprentissage a été développée en partenariat

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE # 41-04 Adoption le 14 mai 2002 Amendement le Mise en vigueur le 15 mai 2002 Résolution # Autorisation

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DE LA PENSÉE RÉFLEXIVE EN MODE E-LEARNING

DÉVELOPPEMENT DE LA PENSÉE RÉFLEXIVE EN MODE E-LEARNING DÉVELOPPEMENT DE LA PENSÉE RÉFLEXIVE EN MODE E-LEARNING Lise Lecours 2 Fondatrice de Le-cours.ca Présidente et directrice pédagogique Professionnelle de la santé Chargée de cours à l Université de Sherbrooke

Plus en détail

Devenir professeur de FLE aujourd hui : un défi pour la formation

Devenir professeur de FLE aujourd hui : un défi pour la formation Université de Bucarest, Roumanie 17 novembre 2013 Devenir professeur de FLE aujourd hui : un défi pour la formation Claire Bourguignon Professeur des universités bourguignon.claire@yahoo.fr Devenir professeur

Plus en détail

Recherche : définition de l objectif de l unité

Recherche : définition de l objectif de l unité Enseignant(s) Tom Ansuini Groupe de matières et discipline Musique Titre de l unité La composition musicale Année du PEI Sec.2 Durée de l unité (heures) 30 Recherche : définition de l objectif de l unité

Plus en détail

Résoudre des problèmes mathématiques. F. Duquesne-Belfais

Résoudre des problèmes mathématiques. F. Duquesne-Belfais Résoudre des problèmes mathématiques Objectifs de la résolution de problème Créer des conditions d une activité intellectuelle de véritable recherche: Faire des hypothèses et les tester Faire des essais

Plus en détail

LA FORMATION SUR MESURE À L UNIVERSITÉ ET L ENJEU DE L ADÉQUATION

LA FORMATION SUR MESURE À L UNIVERSITÉ ET L ENJEU DE L ADÉQUATION 1 LA FORMATION SUR MESURE À L UNIVERSITÉ ET L ENJEU DE L ADÉQUATION Pierre Doray (CIRST-UQAM) Félix Simoneau (ORMES-UQAM) 2 Plan Introduction Dimensions analytiques retenues Vivre dans une économie incertaine

Plus en détail

Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I

Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I Objectif principal : déterminer les caractéristiques physiques de l abeille Pourquoi utiliser des

Plus en détail

Le décompte au conte

Le décompte au conte Titre de la séquence Le décompte au conte Apprentissages visés Objet Le conte (production écrite) Intention de communication Raconter Résultats d apprentissage transdisciplinaires Communication Développement

Plus en détail

1. Les objectifs. a. Rappel du projet éducatif. Le Centre Social a pour projet éducatif de :

1. Les objectifs. a. Rappel du projet éducatif. Le Centre Social a pour projet éducatif de : L Accueil Collectif de Mineurs des mercredis loisirs accueille des enfants âgés de 3 ans à 5 ans sur le Centre Social Rural du Canton de St Paterne à Oisseau-le-Petit et sur la salle polyvalente de Cherisay

Plus en détail

Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes.

Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes. Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes. Christine Boidron-Jamet (CPC Tours Sud) Claire BEY (CPC Tours Nord) Mission Socle Commun

Plus en détail

Pratique des soins par le toucher - massage

Pratique des soins par le toucher - massage Formation extra-muros Pratique des soins par le toucher - massage Programme DPC n 47341500066 Hôtel Ibis Nice Centre Gare 14 avenue Thiers - 06000 Nice 1 Pratique des soins par le toucher - massage Objectifs:

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1003-1 Initiation au marché du travail Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1003-1

Plus en détail

Le portfolio. Cahier de progrès. Cahier de. réussites Cahier de. compétences. Cahier de. savoirs. Dominique.Gourgue@ac-grenoble.

Le portfolio. Cahier de progrès. Cahier de. réussites Cahier de. compétences. Cahier de. savoirs. Dominique.Gourgue@ac-grenoble. Le portfolio Dominique.Gourgue@ac-grenoble.fr, CPC Grenoble 5 Cahier de progrès Cahier de compétences Cahier de réussites Cahier de savoirs Le portfolio Étymologie Terme anglais désignant à l'origine un

Plus en détail

LES OBJECTIFS MFBEAU/ B MOY/MAI 2011

LES OBJECTIFS MFBEAU/ B MOY/MAI 2011 LES OBJECTIFS MFBEAU/ B MOY/MAI 2011 OBJECTIFS D APPRENTISSAGE Utiliser des méthodes pour organiser ses apprentissages et son travail Savoir formuler des objectifs personnels dans une dynamique d évolution

Plus en détail

Charte de management des acteurs salariés du Secours Catholique

Charte de management des acteurs salariés du Secours Catholique Charte de management des acteurs salariés du Secours Catholique Le Secours Catholique a pour mission de faire rayonner la charité chrétienne, par la mise en œuvre d une solidarité concrète entre tous,

Plus en détail

Comment aider les. élève a-t-il besoin pour être bien en classe? De quoi l él

Comment aider les. élève a-t-il besoin pour être bien en classe? De quoi l él Comment aider les élèves? De quoi l él a-t-il besoin pour être bien en classe? 1 Relation école/familles La relation école-familles doit permettre aux parents : d' avoir une meilleure compréhension du

Plus en détail

Le système éducatif français. l enseignement des sciences

Le système éducatif français. l enseignement des sciences Le système éducatif français et l enseignement des sciences Séminaire international sur l enseignement des sciences à l école Mardi 18 mai 2010 1 L enseignement scolaire en France Organisation de la scolarité

Plus en détail

La Relation d Aide. 1. Un sens : la relation d aide a un sens pour les deux partenaires : le soigné et le soignant.

La Relation d Aide. 1. Un sens : la relation d aide a un sens pour les deux partenaires : le soigné et le soignant. I. Comment l acquérir? a) Par des Aptitudes : - aider - Etre prête - Désir, implication La Relation d Aide b) Par des Capacités : - connaître les ressources - Savoir-faire c) Par l Expérience : elle interagit

Plus en détail

SPECIFICITE DE LA PEDAGOGIE DE L ECOLE MATERNELLE

SPECIFICITE DE LA PEDAGOGIE DE L ECOLE MATERNELLE SPECIFICITE DE LA PEDAGOGIE DE L ECOLE MATERNELLE On peut lire dans le BO du 19 juin 2008 : «La mise en œuvre du programme doit prendre en compte les étapes et le rythme du développement de l enfant. il

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Source : Arrêté du 18 mai 2009 relatif au diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé (Journal Officiel n 120 du 26 mai 2009) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 Définition de la profession et du

Plus en détail

Vers une école de l'émancipation... Pourquoi, comment s'émanciper, élèves et enseignant-es dans une école pour toutes et pour tous?

Vers une école de l'émancipation... Pourquoi, comment s'émanciper, élèves et enseignant-es dans une école pour toutes et pour tous? Vers une école de l'émancipation... Pourquoi, comment s'émanciper, élèves et enseignant-es dans une école pour toutes et pour tous? 1-Une posture enseignante à rechercher Un travail sur soi, sur ses représentations

Plus en détail

définition Processus d analyse de situation ou de résolution de problèmes adapté aux soins. (relation de cause à effet)

définition Processus d analyse de situation ou de résolution de problèmes adapté aux soins. (relation de cause à effet) définition Processus d analyse de situation ou de résolution de problèmes adapté aux soins. (relation de cause à effet) Elle s inscrit dans une dimension relationnelle 1 objectifs Améliore la qualité des

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Loisirs intercommunal du bassin de Marennes

PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Loisirs intercommunal du bassin de Marennes PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Loisirs intercommunal du bassin de Marennes Le CLSH intercommunal est organisé par la Communauté de Communes du Bassin de Marennes. Pour les mercredis, petites et grandes vacances

Plus en détail

LE TRAVAIL AVEC LES FAMILLES

LE TRAVAIL AVEC LES FAMILLES Docteur Christian PETEL, Directeur FORMATIONS FRACTALE SUR SITE ANNÉES 2009-2010 LE TRAVAIL AVEC LES FAMILLES Après avoir été longtemps sous-estimées, voire objet de méfiance, de manque de considération

Plus en détail

Compétences Maternelle Programme 2015

Compétences Maternelle Programme 2015 Compétences Maternelle Programme 2015 1. Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions L oral L écrit Oser entrer en communication Comprendre et apprendre Echanger et réfléchir avec les autres Commencer

Plus en détail

Auto évaluation du tuteur de GEASP

Auto évaluation du tuteur de GEASP Auto évaluation du tuteur de GEASP Préambule Dans un souci de répondre au mieux aux besoins et attentes des internes et des enseignants le département de médecine générale a souhaité mettre en place une

Plus en détail

Fluidité ENSEIGNEMENT EXPLICITE. Lire de manière expressive. Objectifs : PRÉPARATION

Fluidité ENSEIGNEMENT EXPLICITE. Lire de manière expressive. Objectifs : PRÉPARATION RÉALISATION PRÉPARATION Fluidité Titre de l activité : Composante (s) touchée (s) Durée : Lire de manière expressive Vitesse Expression et intonation Liaisons Exactitude Lecture par groupes de mots Ponctuation

Plus en détail

La francisation : scénarios pour la formation

La francisation : scénarios pour la formation La francisation : scénarios pour la formation Trousse de formation en francisation Projet pancanadien de français langue première à l'intention du personnel enseignant de la maternelle à la 2 e année La

Plus en détail

Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines

Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Découvrir le monde Devenir élève

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1041-1 Droit au travail Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1041-1 Droit au travail

Plus en détail

Le grand livre de la PNL

Le grand livre de la PNL Catherine Cudicio Le grand livre de la PNL, 2004 ISBN : 2-7081-3189-3 SOMMAIRE Première partie Les savoirs de base Chapitre I 1 La PNL mise en perspective... 23 1. Historique de la PNL... 25 L actualité

Plus en détail

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions :

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : Codage des compétences attendues fin de cycle 1 Programme de l école maternelle - 2015 Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : L1 : communiquer avec les autres adultes et avec les autres enfants

Plus en détail

L APPROCHE-PROGRAMME Définition et composantes

L APPROCHE-PROGRAMME Définition et composantes L APPROCHE-PROGRAMME Définition et composantes Résumé des constats et des défis identifiés lors de la journée thématique Définitions : Approche qui consiste à organiser les ressources en les regroupant

Plus en détail

Politique culturelle

Politique culturelle Logo de la commission scolaire Politique culturelle Modèle d accompagnement Unité administrative responsable : Inscrire le nom de l unité administrative qui sera responsable de la mise en œuvre et de l

Plus en détail

Négocier pour obtenir ce que je veux sans léser les autres. Renforcer mon autonomie et mon efficacité.

Négocier pour obtenir ce que je veux sans léser les autres. Renforcer mon autonomie et mon efficacité. L assertivité L assertivité est la caractéristique d une personne qui exprime avec aisance son point de vue et ses intérêts, sans anxiété, sans dénier ceux des autres (Dictionnaire fondamental de la psychologie,

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire

Assises de l éducation prioritaire Assises de l éducation prioritaire Demijournée de concertation (partie 1 : constats du diagnostic) Recueil des commentaires et compléments des équipes des réseaux Pour faciliter une synthèse académique,

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CERTIFICAT

Plus en détail

Intitulé : ERGOTHERAPEUTE EN SANTE MENTALE

Intitulé : ERGOTHERAPEUTE EN SANTE MENTALE Intitulé : ERGOTHERAPEUTE EN SANTE MENTALE Famille de métier : Soins Statut (métier / emploi type) : Ergothérapeute Si emploi type, fiche métier source : 1 - Objectifs / Résultats attendus Aider à restaurer,

Plus en détail

L activité collective : des enjeux pour la santé au travail

L activité collective : des enjeux pour la santé au travail L activité collective : des enjeux pour la santé au travail Sandrine Caroly Université Laval 9 mars 2011 L activité collective Une préoccupation - Evolution des technologies et des systèmes de production

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE DE L EDUCATION

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE DE L EDUCATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES

Plus en détail

La formation à l enseignement et le développement des compétences professionnelles

La formation à l enseignement et le développement des compétences professionnelles La formation à l enseignement et le développement des compétences professionnelles La contribution de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud à la formation initiale et la transition entre l université

Plus en détail

L évaluation diagnostique de la déficience intellectuelle. Objectifs INTRODUCTION

L évaluation diagnostique de la déficience intellectuelle. Objectifs INTRODUCTION L évaluation diagnostique de la déficience intellectuelle Colloque du Centre François-Michelle 17 octobre 2008 Louise Garant psychologue Personne-ressource, Service régional de soutien et d expertise Commissions

Plus en détail

RAPPORT DIR15-04 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27

RAPPORT DIR15-04 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 RAPPORT DIR15-04 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 TITRE : Planification stratégique 2015-2018 BUT : Faire approuver les axes, résultats, indicateurs et cycle de monitoring pour la planification

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS (Outil de vérification des éléments d une SAÉ) 1 ère partie Planification sommaire Niveau des élèves concernés par la SAÉ (cycle + année)

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Langue seconde autochtone (spécialiste)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Langue seconde autochtone (spécialiste) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Langue seconde autochtone (spécialiste) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mars 2005 This document is available

Plus en détail

Pratique réflexive. Accompagnement de la mise en œuvre du PFEQ

Pratique réflexive. Accompagnement de la mise en œuvre du PFEQ Pratique réflexive Accompagnement de la mise en œuvre du PFEQ 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 louise.lafortune@uqtr.ca http://www.uqtr.ca/accompagnement-recherche

Plus en détail

LA LECTURE SUIVIE AU CYCLE II

LA LECTURE SUIVIE AU CYCLE II LA LECTURE SUIVIE AU CYCLE II Animations du 11 et du 19 mars 2015 PLAN DE L ANIMATION Le choix des œuvres supports La démarche Les activités Ch.Jauneau CPAIEN 68 Définition de la lecture suivie C est une

Plus en détail

Enjeux de l acquisition du lexique

Enjeux de l acquisition du lexique Enjeux de l acquisition du lexique L apprentissage du lexique est une activité qui se construit tout au long de la vie. En enrichissant son vocabulaire l élève accroit sa capacité à se repérer dans le

Plus en détail

Apprendre à porter secours à l école

Apprendre à porter secours à l école 18 / 11 / 2009 Apprendre à porter secours à l école Christelle Dinarque, CPC Meudon / Chaville et Sylvie Lemoine, CPC Bagneux Loi de modernisation de la sécurité civile 811-2004, 13/08/04 «Toute personne

Plus en détail

1 La Maîtrise de la langue française

1 La Maîtrise de la langue française Les Items du SOCLE COMMUN DE COMPETENCES Collège Soualiga Janvier 2011 1A1 FRANCAIS HIST-GEO ANGLAIS ESPAGNOL MATHS P-C SVT TECHNO DESSIN MUSIQUE EPS 1 La Maîtrise de la langue française 2 La Pratique

Plus en détail

Mme Myriam Bertrand Ligne de Myr

Mme Myriam Bertrand Ligne de Myr Implication et motivation des Collaborateurs dans le contexte d une démarche de Management de la Qualité ou d excellence. Mme Ligne de Myr Consultante Formatrice Coach certifiée De la satisfaction des

Plus en détail

ARTS PROJET DE PROGRAMME DE THEATRE POUR LA CLASSE DE PREMIERE TOUTES SERIES (OPTION FACULTATIVE)

ARTS PROJET DE PROGRAMME DE THEATRE POUR LA CLASSE DE PREMIERE TOUTES SERIES (OPTION FACULTATIVE) ARTS PROJET DE PROGRAMME DE THEATRE POUR LA CLASSE DE PREMIERE TOUTES SERIES (OPTION FACULTATIVE) Projet de programme THEATRE option facultative de 1 ère / Statut évolutif / avril 2000 1 / 5 I. DEFINITION

Plus en détail

Ministère de l Éducation Instrument de mesure du développement de la petite enfance Messages clés / Questions et réponses

Ministère de l Éducation Instrument de mesure du développement de la petite enfance Messages clés / Questions et réponses Ministère de l Éducation Messages clés / Questions et réponses Messages clés À compter de 2014-2015, ce sont les conseils scolaires qui se chargeront de l administration et de la collecte de données de

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION. Modification :

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION. Modification : POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION Adoption : Résolution 20 du Conseil des commissaires du 26 octobre 2011 Modification : CHAPITRE 1. PRÉAMBULE/FONDEMENTS En vertu de l article 257 de la Loi sur l instruction

Plus en détail