recrutons jeunes ans de l eau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "recrutons jeunes 18-30 ans de l eau"

Transcription

1 recrutons jeunes ans imaginatifs, enthousiastes et motivés. aucune experience bienvenue. sens de la fête indispensable, contactez-nous vite! n 02 JUIN 2011 rejoignez les bénévoles du téléthon Etudiant ou jeune actif, vous avez plein de projets en tête et vous voulez être utiles aux autres? C est le moment! Le Téléthon a besoin de votre énergie et de votre enthousiasme pour animer des équipes ou organiser des événements. En devenant bénévole, vous participerez à une aventure humaine inoubliable où toutes les générations travaillent ensemble dans le même but : faire avancer la recherche et combattre la maladie. Cette année, nous voulons impulser animations sur tout le territoire national. alors, prêt à relever le défi? contactez-nous. FOCUS Centre hospitalier sud francilien un plateau d imagerie innovant DOSSIER le grand nettoyage de l eau Tête d affiche Nicolas CaNTeloup, Une voix unique évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

2 Directeur de la publication Manuel Valls Direction de la rédaction Laurent Riéra Responsable des éditions Céline Radici Rédactrice en chef Morgann Houriez Journalistes Michel Bazan Emmanuelle Brissard Frédéric Delacourt Morgann Houriez Anne Michels Catherine Lengellé élisabeth Lelogeais Estelle Poly Céline Radici Pierre Talbot Site Internet Stéphanie Gauthier Photos Lionel Antoni Moïse Fournier Christian Lauté Gitka Olivier Noëlle Yung Conception & réalisation agencebeaurepaire.com Impression Imprimerie Morault Distribution Adrexo Imprimé à ex. Issn : Dépôt légal : à parution édito Évry Centre Essonne Place de l Agora Bp Évry cedex Tél. : Fax : L assainissement, une compétence méconnue mais essentielle! À quelques semaines de l été, évryagglo magazine a décidé de consacrer sa Une au grand nettoyage de l eau. Notre station d épuration qui, depuis quelques mois, fait l objet d une profonde rénovation, recueille, filtre, traite les eaux usées de tout notre territoire et au-delà. Véritable ville dans la ville, cette station d épuration révèle au fil des pages de notre dossier central son univers singulier et ses mystères de technologie. Ce dossier met en lumière les grandes étapes de l assainissement des eaux usées, une compétence souvent méconnue de la communauté d agglomération mais pourtant essentielle à la qualité de vie des habitants. Si la lutte contre la pollution est au cœur des préoccupations des techniciens de l agglomération spécialisés dans le traitement de l eau, elle relève également de la vigilance des habitants. La protection de l environnement, par quelques gestes simples, est l affaire de chacun. Pour accompagner les habitants vers une collecte plus «verte» et plus «Prévention et sensibilisation sont les maîtres mots du développement durable.» respectueuse, les médiateurs de l écologie urbaine sillonnent depuis quelques semaines l agglomération. Au contact des habitants, des entreprises ou des écoliers, ils apportent les réponses aux questions les plus fréquemment posées en matière de tri sélectif. Prévention et sensibilisation sont les maîtres mots du développement durable. Côté culture, la saison se termine et les spectacles se raréfient. En attendant la prochaine saison culturelle, nous avons choisi de lever le rideau sur quelques bruits de coulisses et autres temps forts à venir aux Arènes de l Agora Bonne lecture! Manuel Valls rouge vif - - crédit photographique : Getty images / JupiterimaGes Président de la communauté d'agglomération Évry Centre Essonne évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

3 sommaire supplément culturel Nicolas Canteloup Une voix unique 03 Édito 04 Sommaire 06 ACTUS Une délégation chinoise en visite à Genopole CHSF : un plateau d imagerie innovant L actualité des communes 18 DoSSier Le grand nettoyage de l eau Les prétraitements et le parcours de l eau Les chantiers en voie d aboutissement Le long retour à la rivière La chasse aux engorgements L écoute s il pleut Les eaux pluviales en chiffres 28 Économie La clause d insertion, un premier pas vers l emploi. Connaissez-vous le portail Emploi de l Essonne? 30 Aménagement Docks de Ris : les premiers lots ouverts à la vente 32 Développement durable À la rencontre des médiateurs de l écologie urbaine 36 Cultures La danse dans tous ses états Un mois dans le secret des jardins Saison culturelle : bruits de coulisses Sports Art du déplacement : le grand saut Victoria et Julian Donica, champions de France de danse sur glace 44 Empreintes Vieux outils et métiers d antan 46 International Vers un partenariat avec l Agence française de développement Le tout nouvel hôtel d agglomération d Évry Centre Essonne sera inauguré fin juin, nous y reviendrons plus en détail dans le prochain numéro de évryagglo magazine. En attendant, les automobilistes qui circulent sur l autoroute A6, en direction de Paris, ne peuvent pas ignorer l événement. UNE RÉFLEXION LIBre sur L ART DANS LA VILLE Le Prix ARTE / l art et la ville, s adresse à de jeunes photographes en résidence à la Cité Internationale des Arts à Paris. Douze participants de nationalités différentes (Brésil, Canada, Danemark, Mali, Israël, Japon, Maroc, Italie et France) présenteront sous la forme d un ou de plusieurs triptyques le dialogue des œuvres avec leur espace. Pour mener cette réflexion, vingt-cinq sculptures ont été choisies dans les cinq villes nouvelles Évry (Essonne), Cergy-Pontoise (Val d Oise), Saint-Quentin en Yvelines (Yvelines), Marne-la-Vallée et Sénart (Seine et Marne, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne). Rassemblant des œuvres de Martha Pan, Pierre Tual, Jean-Pierre Raynaud, les frères Baschet, Art Brenner ou Gérard Singer qui reflètent en partie la statuaire urbaine des années 70/80 et embrassent des lieux et des contextes urbains divers, de la forêt au centre ville. Sur le territoire de la ville nouvelle d Évry, cinq œuvres seront immortalisées par des artistes internationaux : - La goutte d eau, Louis Molinari - Signal, Marta Pan - Le déambulatoire, Gérard Singer - Le monument, Pierre Tual - La dame du lac, Pierre Szekeky - Le pot, Jean-Pierre Raynaud DE L ÉTAT DES LIeuX À L EXPOSITION Les photographies réalisées dans le cadre du Prix ARTE / l art et la ville seront exposées au Musée d art sacré à Évry du 15 septembre au 2 octobre 2011, dans le cadre de la 5e édition du Festival Villes & Toiles et à l occasion des Journées du Patrimoine. 4 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

4 actus actus/retour sur Une délégation chinoise en visite à GenopoLE Fin avril, Yu Zhengsheng, secrétaire du Comité municipal du Parti communiste de Shanghai et membre du bureau politique du Parti communiste chinois, est venu visiter Genopole, premier bioparc français dédié aux biotechnologies. Mégalopole mondiale, Shanghai développe un pôle technologique et pharmaceutique et dispose de nombreux bioparcs. Pour cette raison, la ville souhaite renforcer des liens avec Genopole, dont l expertise en biotechnologies et l expérience du transfert de la recherche académique vers le domaine médical et industriel sont déjà largement reconnues en Chine, à Wuhan et Shanghai. Pour Thierry Mandon et Pierre Tambourin, respectivement président et directeur général de Genopole, «les liens qui pourront se créer à la suite de cette rencontre pourront être riches de développements en médecine et dans le monde industriel, surtout si l on considère l ensemble de la région parisienne et son pôle de compétitivité Medicen Paris Region». Ils ont souligné l intérêt d élaborer «de grands projets communs de rapprochement entre les incubateurs des bioparcs de Shanghai et de Genopole, afin de favoriser l accueil d entreprises françaises à Shanghai et d entreprises chinoises à Genopole». Anne Houtman a visité des laboratoires de Genopole puis s est rendue au RFE. La chef de la représentation européenne à la découverte du territoire Jeudi 5 mai, à quelques jours de la journée de l Europe, Anne Houtman, chef de la représentation européenne en France est venue visiter Genopole et le relais Formation Emploi (RFE). Accueillie par Manuel Valls, Pierre Tambourin, directeur de Genopole et Florence Bellamy, vice-présidente de la communauté d agglomération chargée de l insertion économique et de l emploi, la représentante européenne a pu apprécier in situ la mise en application des fonds européens pour la recherche et l insertion. en bref Rappel Une question sur la collecte des déchets, les coordonnées des déchetteries un numéro vert existe : Grâce à ce numéro, une équipe peut également venir à votre domicile, sur rendez-vous pour collecter vos encombrants. Une équipe de France 2 est venue tourner quelques images au bar à eaux en vue d un reportage sur les sirops, diffusé cet été dans le magazine Envoyé spécial. Le Bois de l épine : la rénovation achevée L importante opération de requalification du parc d activités du Bois de l épine engagée en octobre 2009 s est achevée début mai. Ce projet, qui a bénéficié d un investissement de 5,6 M avec une participation du Conseil général et du Conseil régional pour 1 M chacun, a porté sur les espaces publics avec une réfection des voiries, la création de pistes cyclables ou encore le réaménagement des trottoirs. Un parking et des places de stationnement réparties sur l ensemble du parc d activités ont été créés, de nouveaux réseaux d éclairage public et d assainissement ont été mis en place, des équipements neufs de signalisation et de mobilier urbain ont été posés et l espace vert situé au centre du parc d activités a été réaménagé. Une journée de sensibilisation pour les messagers de l eau Dimanche 22 mai, les élèves des écoles de la communauté d agglomération évry Centre Essonne ayant participé tout au long de l année à l opération des Messagers de l eau se sont retrouvés à l usine d eau potable de Morsang-sur-Seine pour une journée festive. Les messagers de l eau de l agglo est avant tout une démarche pédagogique conçue et développée par le délégataire la Société des Eaux de l Essonne (www.eauxdelessonne.com). Elle a pour but la sensibilisation des élèves du territoire à la protection de la ressource en eau. Chaque établissement scolaire, du primaire au collège, mais aussi les centres de loisirs peuvent s inscrire gratuitement à cette opération qui s appuie sur une idée simple : préparer et impliquer les élèves d une même classe dans la sensibilisation de leur proche entourage (camarade d école, amis, famille...) au respect et à la protection de l eau. Depuis 3 ans, le nombre de classes participantes ne cesse d augmenter. Cette année, 750 enfants issus de 30 classes sont devenus messagers de l eau. 6 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

5 actus/innovation & formation Mardi 24 mai, une table-ronde organisée pour les 20 ans de l Université d Évry a réuni notamment Valérie Pécresse, ministre de l enseignement supérieur et Dr Luc Rigonnot, chef du de la recherche, Claude Allègre, ancien service de Gynécologie- ministre de l enseignement supérieur et obstétrique du Centre Lionel Jospin, ancien premier ministre. Hospitalier Sud Francilien entouré de deux cadres de santé du service et de deux sages-femmes volontaires dans le cadre de l enquête Elfe. université d Évry : Cet ambitieux projet consiste à suivre enfants de la naissance à l âge adulte. D abord en maternité puis au domicile, les enquêteurs étudieront pendant vingt ans le développement physique, psychologique, social et professionnel de chacun des individus de cette cohorte. Baptisée Elfe (étude longitudinale française depuis l enfance) : grandir en France, cette grande enquête nationale intéresse de nombreux chercheurs : médecins, économistes, démographes Elle permettra par exemple de mesurer l influence de la structure familiale ou du milieu socio-économique sur la réussite scolaire Ou l impact de certaines habitudes alimentaires sur l obésité ou les allergies Ou encore l influence de l exposition aux nouvelles technologies ou de la pratique du sport sur le développement futur. Avec plus de naissances par an, la maternité du chsf est l une des plus importantes d île-de-france. Au CHSF, une dizaine de sages-femmes se sont portées volontaires pour mener la première partie de l enquête. Depuis le 1er avril dernier, elles sollicitent les mamans ayant accouché dans le service de maternité de l hôpital. Si elles l acceptent, ces dernières sont invitées à répondre à des questions portant principalement sur le déroulement de leur grossesse, la période périnatale, l accouchement et ses suites, complétées le cas échéant par des prélèvements d échantillons biologiques. Ces mamans s engagent avec leur enfant sur toute la durée de l enquête. michel bazan 8 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN et la vie devant elle! Cette année 2011, l université d Évry célèbre son 20e anniversaire. L occasion de revenir sur ce qui fait l ADN de l université d Évry qui a su imposer son empreinte à l échelon international en seulement 20 ans d existence. En moins de 20 ans, l Université d Évry est parvenue à assoir sa place de pilier de la recherche en sciences génomiques/ post-génomique et en matière de professionnalisation. En témoignent les deux laboratoires de l université impliqués parmi les lauréats de l appel à projets Laboratoires d excellence (LABEX) dans le cadre des investissements d avenir au titre du Grand emprunt : l I-stem* sur le projet Revive, et l URGV**, sur le projet SPS (Sciences des Plantes de Saclay). Ces projets, qui s étaleront sur 10 ans, verront leur visibilité à l international renforcée, avec des moyens accrus leur permettant de faire jeu égal avec leurs homologues étrangers crédit photographique : Getty images / JupiterimaGes Au Centre hospitalier sud francilien (CHSF), une dizaine de sages-femmes se sont portées volontaires pour mener une enquête sur le bien grandir. 20 ans rouge vif La maternité du CHSF participe à l enquête Grandir en France Un dispositif de professionnalisation classé A+ Dans le domaine de la professionnalisation, l université d Évry affiche l un des taux les plus importants en France avec 28 % de ses diplômés en apprentissage et en formation continue. La culture de professionnalisation des formations est présente à tous les niveaux de diplômes, notamment en Licence professionnelle et en Master. Son dispositif de professionnalisation est d ailleurs classé A+ par l AERES (agence nationale d évaluation). Enfin, lancée en 2009, la construction de l Institut de Biologie Génétique et Bioinformatique se déroule au rythme prévu avec une livraison de la 1re tranche d ici fin juin Cofinancée par la Région Île-de-France et le Conseil général de l Essonne au titre du Contrat de Projets état-région (CPER), la construction de cette 1re tanche sera suivie d une 2e tranche pour atteindre une surface totale de recherche et de formation de m². également prévue au titre du Contrat CPER, la Maison de l université, qui sera implantée au cœur du campus principal de l université. Cet équipement, d une surface de m² et cofinancé par la Région Île-de-France et le Conseil général de l Essonne, sera livré fin 2012 début Futur équipement fédérateur de la communauté universitaire et identifiant de l établissement, il accueillera un espace Forum de la vie étudiante, un espace institutionnel (bureaux de la Présidence et de la Direction Générale des Services, etc.) et un espace culturel. *I-stem (Institut des cellules Souches pour le Traitement et l étude des Maladies monogéniques), dirigé par le Pr Marc Peschanki. **URGV (Unité de Recherche en Génomique Végétale), dirigée par le Pr Heribert Hirt. évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

6 actus/innovation & formation Des parcours Reconnus à la Faculté des Métiers La Faculté des Métiers d Évry a accueilli mercredi 4 mai la remise des titres départementaux du prestigieux concours Un des Meilleurs Apprentis de France. Ce concours, organisé par la société des Meilleurs Ouvriers de France, sous l égide du Sénat et du Ministère de l éducation Nationale, met en évidence le talent de jeunes de moins de 21 ans à travers une série d épreuves correspondant à leur métier. Parmi les 16 lauréats inscrits à la Faculté des Métiers d Évry, deux médaillés d or suivent leur apprentissage dans des entreprises du territoire. La Fête de la Science à Genopole : vous aussi, venez faire des découvertes en vous amusant Du 12 au 16 octobre 2011, à l occasion de la Fête de la science, Genopole vous ouvre les portes de ses laboratoires et entreprises pour tout savoir et tout comprendre sur les acteurs de la recherche et des biotechnologies à Évry. Une grande chasse au trésor pour les scolaires le jeudi 13 et pour toutes les familles le samedi 15 est organisée sur différents points du bioparc, avec des parcours ludiques sur différents thèmes scientifiques et des prix à gagner. Une exposition pour mieux connaître Genopole, les recherches qui y sont menées et ses principaux résultats aura lieu au Centre commercial d Évry 2 avec plein d animations festives. Venez également au Théâtre de l Agora scène nationale qui vous concocte un programme spécial à cette occasion. Parlez directement aux chercheurs qui sauront tout vous expliquer sur la génétique, la chimie, les biotechnologies, les recherches sur les maladies rares et chroniques, les nouveaux médicaments, l environnement et les découvertes majeures des Sciences du Vivant. Discutez autant que vous voulez avec tous les acteurs de l innovation du territoire d Évry-Corbeil. Ne manquez donc pas cette chance de tout découvrir sur Genopole et ses innovations en vous amusant. Participation gratuite, dans la limite des places disponibles, réservations nécessaires. Programme complet dès la rentrée de septembre sur Informations et inscriptions : / Tél : / Fax : Deux apprentis médaillés d or Christopher botte 18 ans, cap Connexe Peinture en Carrosserie «Si je gagne ce concours, ce sera sûrement un plus pour mon CV et pour trouver du travail. Les entraînements au concours m auront quoi qu il en soit permis d apprendre un maximum de choses.» Garage de l églantier à lisses Maxime coudray 17 ans, cap Coiffure 2 e année «Ce concours je voulais déjà le tenter l année dernière mais il était trop tard. J ai beaucoup progressé, cela m a même permis d avoir de bons résultats au CAP blanc.» Salon de coiffure Fabio Salsa à évry Les Ateliers d arts plastiques ouvrent leurs portes! Les Ateliers d Arts Plastiques de la communauté d agglomération ouvrent leurs portes durant quatre jours pour présenter les différentes disciplines enseignées. Du 14 au 18 juin, les personnes intéressées pourront librement participer aux cours, des travaux des élèves seront exposés. Mercredi 14 et samedi 18 juin, des animations spéciales seront proposées aux enfants lors des cours. Des spectacles, des concerts et un barbecue seront également organisés. Retrouvez le programme sur agenda De la Chine des Lumières aux lumières de la Chine L association LEA de l université d Évry Val d Essonne poursuit cette année le projet ambitieux Une ville, des livres à destination des jeunes de différents milieux et de différentes formations. Le concept consiste à initier des lycéens et des étudiants à la littérature par le biais de l étude de la représentation d une ville du monde, tant dans la littérature française que dans la littérature du pays étudié, de pratiquer à partir de cela une vaste ouverture culturelle. Le projet qui, à chaque édition, se déploie sur une année scolaire, se concrétise par un voyage dans le pays ainsi découvert et nous est restitué par : un film documentaire, la réalisation d une exposition et la rédaction d un ouvrage littéraire, entièrement réalisé par les participants. Ce projet, financé et soutenu au titre de la Politique de la Ville par la communauté d agglomération pour la troisième année consécutive, est cofinancé par l État et le conseil régional. Exposition De la Chine des Lumières aux lumières de la Chine à la Salle de l air libre de l agglo du 13 au 16 juin. Plus d informations sur le concept Une VIlle, des livres et l opération De la Chine des Lumières aux lumières de la Chine sur L école de la 2 e chance se met au vert! Chaque année, un travail artistique et patrimonial entre les Ateliers d Arts Plastiques et le service Mémoire et Documentation de l agglo est mis en place en direction des élèves de l École de la 2 e chance de Ris-Orangis. Cette année, les élèves découvrent les espaces verts. Les 11 mars et 8 avril derniers, les stagiaires de l École de la 2 e chance de Ris-Orangis ont été accueillis par la communauté d agglomération. Après une présentation de la collectivité et une présentation de l une de ses compétences espaces verts par la découverte de ses métiers, ils ont pu visiter deux parcs particulièrement intéressants : le parc du Lac à Courcouronnes, contemporain, et le parc des Tourelles à Évry, parc ancien situé sur le site d un château aujourd hui disparu. Au programme de ces deux visites : présentation des œuvres monumentales situées sur le site, information sur la gestion environnementale du parc, présentation des matériels utilisés par les professionnels du secteur, présentation des arbres remarquables et évocation historique, etc. Mais l intérêt pour les stagiaires était double. À la découverte des métiers liés aux espaces verts se conjuguait le développement de la sensibilité artistique. Lionel Antoni, photographe professionnel, était présent à leurs côtés pour leur enseigner les rudiments de la photographie, en numérique, argentique et avec leurs téléphones portables. Et tout au long de l année, les stagiaires ont réalisé un travail d expression plastique autour du vert et de la nature, avec Sylvie Guyon, intervenante des Ateliers d Arts Plastiques à E2C en Essonne. Plus d infos sur à noter L école de la 2 e chance, installée dans le parc d activités du Bois de l épine à Ris-Orangis, accompagne les jeunes sans diplôme ni qualification dans la construction de leurs projets professionnel et social. Le taux de sorties positives vers l emploi ou la formation qualifiante est en moyenne de 75 %. 10 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

7 actus/focus CHSF un plateau d IMageRIe INNOvant Le nouvel hôpital sud francilien disposera d équipements en imagerie de dernière génération, renouvelés à 80 %. Déjà en pointe dans de nombreux domaines, ce pôle devrait disposer d une deuxième irm, d un troisième scanner et d un TEP-scan. Avec une équipe de plus de 100 personnes, dont une quinzaine de radiologues confirmés et une cinquantaine de techniciens et manipulateurs, l Imagerie médicale du Centre hospitalier sud francilien (CHSF) est le deuxième pôle hospitalier public dans cette discipline en Île-de-France. En 2010, quelque actes, soit en moyenne 500 par jour, y ont été pratiqués. Le regroupement prochain de la plupart des activités sur un site unique sera l occasion d améliorer encore les performances. Actuellement, le CHSF dispose de deux scanners et d une IRM. Le scanner du site de Corbeil sera transféré dans le nouvel hôpital, tandis que celui d Évry sera remplacé par l un des scanners les plus perfectionnés du marché (320 coupes), le troisième appareil de ce type installé en France et le premier en région parisienne. Le nouvel hôpital sera également doté en 2012 d un troisième scanner dédié au service des urgences. En matière d IRM, outre le transfert de l équipement du site d Évry, le CHSF projette d acquérir une deuxième machine si l autorisation lui est accordée. Prévu dans le cadre du Plan Cancer, un TEP-scan devrait également conforter le plateau technique. michel bazan 12 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN Le Centre hospitalier sud francilien sera doté d un tep-scan dans le cadre du plan cancer. En pointe dans l imagerie interven- Tionnelle Avec trois médecins à temps plein, l unité d imagerie interventionnelle est l une des grandes particularités de l hôpital sud-francilien. Avec l IGR (Institut Gustave Roussy), c est le seul hôpital en région parisienne à être doté d une telle unité. Le nouvel hôpital disposera d ailleurs de deux blocs opératoires dédiés à cette nouvelle technique médicale. «Il s agit de voir pour faire, explique le D r François Busy. C est en fait de la chirurgie ambulatoire effectuée par des radiologues». Avec les nouvelles techniques d imagerie (échographie, scanner, irm), il est en effet non seulement possible de repérer une lésion avec une précision d un demimillimètre, mais aussi de prélever un morceau de tissu, destiné à l analyse. Plus besoin d aller au bloc opératoire et d ouvrir, c est le radiologue qui réalise le prélèvement. L imagerie interventionnelle intègre aussi des thérapeutiques sur des pathologies bénignes, comme l extraction d un calcul par voie percutanée. Elle est également utilisée dans le traitement des cancers du foie, soit par voie vasculaire soit par voie percutanée. Elle ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine cardiaque et dans le diagnostic et le traitement de nombreuses pathologies. «Ce sont des méthodes très nobles et très modernes qui permettent d éviter une chirurgie plus invasive, souligne le D r Busy. Au lieu d ouvrir, on arrive à traiter avec des aiguilles.» «L imagerie médicale joue un rôle très important en cancérologie.» Quel est l objectif de l acquisition d une deuxième irm? Elle s inscrit dans l un des grands projets de l hôpital sud francilien, qui est de créer un stroke center ou unité neuro-vasculaire (UNV), pour prendre en charge l accident D vasculaire cérébral (AVC). r François busy, chef du pôle Imagerie Aujourd hui, nos urgences médicale du Centre en enregistrent en moyenne hospitalier sud francilien six par jour. Il est très important de prendre en charge le plus vite possible ces patients afin de limiter les séquelles. Dans le cas où l AVC est provoqué par un thrombus (un caillot de sang venu boucher une artère du cerveau), on peut, si l on intervient rapidement, pratiquer une thrombolyse, c està-dire dissoudre le caillot en injectant des médicaments. Mais il faut d abord savoir où est placé ce thrombus et donc réaliser toute l imagerie nécessaire et en particulier l irm, une technique qui permet aussi de dater l accident et de voir ce qui s est passé. La mise en place d un tel stroke center nécessite des équipes spécialisées et présentes 24h/24, ce qui est le cas au CHSF. L établissement, qui a déjà la responsabilité du Samu-Smur de l Essonne, a d ailleurs été désigné par les autorités sanitaires comme tête de pont en matière de permanence des soins. Le CHSF est également le seul hôpital de la grande couronne sud à pratiquer l irm cardiaque, c est-à-dire à analyser, grâce à une image dynamique, le fonctionnement du cœur, afin d estimer par exemple les séquelles et le potentiel de récupération après un infarctus. Quel est le rôle de l imagerie en cancérologie? L imagerie médicale joue un rôle très entretien important en cancérologie. La mammographie est l examen de base pour dépister le cancer du sein. Pour les autres cancers, détectés par fibroscopie par les spécialistes de chaque discipline, les examens au scanner vont permettre de réaliser un bilan de l extension éventuelle de la maladie. Il s agit de vérifier, par exemple dans le cas d un cancer du colon, que les cellules malignes n ont pas migré pour créer des métastases dans le foie, le cerveau, le poumon ou les ganglions. Tout cela est ensuite confirmé par des biopsies (analyses des cellules prélevées dans les tumeurs). Aujourd hui, la cancérologie représente au moins 30 % de notre activité scanographique. L imagerie intervient également pour la réalisation des contrôles effectués pour mesurer l efficacité des thérapies et l évolution de la maladie. L un des projets de l hôpital est de créer un service d oncologie, pour regrouper les patients atteints d un cancer. À QUoi va servir le tep-scan? Le TEP-scan (tomographe par émission de positons) est une méthode performante d imagerie fonctionnelle, une scintigraphie améliorée, qui permet d observer le devenir dans l organisme de glucose radioactif injecté préalablement au patient. Les cancers étant très consommateurs de glucose, cette technique permet de les repérer, et comme cette scintigraphie est couplée à un scanner, on obtient une précision de l ordre du demi-centimètre dans la localisation des lésions. Ce qui permet de réaliser un bilan précis d extension et de suivi thérapeutique. Propos recueillis PAr Michel Bazan Photos Lionel Antoni évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

8 actus/ambitions communes agenda Festi ville, la fête de la ville au Canal Samedi 18 et dimanche 19 juin, la fête s installe de la place de l Orme à Martin jusqu au Bois de mon cœur. De 12h à 18h30, saut à l élastique, accro bungy, radeau fil (funanbulisme), kermesse, tombola, skateboard, sumos gonflables, paintball, manège et même un bassin avec des pédalos! Sur place, restauration et confiseries pendant toute la durée de la fête. Le samedi soir, à 18h30, Boskidou animera un bal pour les enfants (5-12 ans) auquel les adultes pourront bien entendu se joindre. Puis, à 20h, concert avec Mosquito Salsa Club. Infos : service culture au agenda Sport en fête C est, depuis plusieurs années déjà, une coutume : à Courcouronnes, on fête le sport! Du lundi 20 au samedi 25 juin, des équipes d amateurs ou de sportifs accomplis se rencontreront dans différentes disciplines avec pour seule préoccupation de s amuser, dans un esprit de convivialité et de fair-play! En effet, Sport en fête est avant tout une animation conviviale, ponctuée de barbecues qui font aussi le charme de cette compétition, où la gagne prend rarement le pas sur la bonne humeur. Infos : service des sports au Championnats de Kickboxing Les championnats de France jeunes de kickboxing se tenaient samedi 14 mai, au gymnase Colette-Besson. Cette compétition officielle organisée par le Boxing Club de Courcouronnes, avec la Fédération des Sports de Contacts et le Comité Français de kickboxing, a réuni 50 clubs et plus de 300 boxeurs venus de toute la France. Parmi les entraîneurs, de grands noms de la boxe étaient présents. Le Boxing Club de Courcouronnes a enregistré d excellents résultats, avec pas moins de 6 titres de champions de France et vice-champions de France. Courcouronnes Découvrir sa ville autrement Le City Raid Andros, course d orientation en milieu urbain, s est tenu mercredi 18 mai. Ce rallye a rassemblé des équipes de six enfants, filles et garçons, âgés de 10 à 13 ans et un adulte encadrant (animateurs, enseignants, parents, bénévoles). Tout en courant, les enfants ont pu découvrir la ville, ses institutions et ses associations, de façon ludique, pédagogique et citoyenne, à travers un parcours en 13 étapes et des défis sportifs accessibles à tous. Mercredi 15 juin, près de enfants des équipes finalistes sélectionnées se retrouveront à Paris, au stade Charléty, pour la grande finale. Respectez-vous la zone 30? Rue Pierre-Bérégovoy, deux panneaux indiquant la vitesse réelle des automobilistes ont été installés, précisément aux extrémités de la zone 30 qui protège le chemin des familles et des écoliers. Dès que vous entrez dans ladite zone, le petit radar calcule votre vitesse. Si vous roulez au dessus de 30 km/h, un message s inscrit vous précisant que vous êtes à proximité d une école. Si vous roulez en respectant la vitesse autorisée, votre vitesse réelle est affichée ainsi qu un merci. Ce type d équipement, qui a pour but la prévention, doit aider les automobilistes à prendre conscience du danger qu il y a à rouler vite à proximité du passage des enfants. Ces équipements fonctionnent à l énergie solaire et sont donc autonomes d un point de vue énergétique. Deux anniversaires sportifs! Le football club lissois vient de fêter ses 40 ans au complexe sportif Stéphane Diagana, en organisant le 28 mai des matches pour toutes les catégories. Le samedi 18 juin, ce sera au tour de la Compagnie d Arc de souffler ses 20 bougies. Après un accueil officiel des compagnies et clubs d Île-de-France, la compagnie d Arc défilera dans les rues de Lisses. Dès 10h45, fanfare, majorettes et drapeaux officiels animeront la ville pour terminer par un vin d honneur et des jeux d archerie. Lisses Le vendredi c est panier garni! L association Le Panier Saint-Fiacre vient de signer une convention avec la ville de Lisses pour l utilisation régulière du centre culturel Jean-Cocteau, au Long-Rayage, dans le cadre de l association pour le maintien d une agriculture paysanne. Une Amap vise à créer un lien entre consommateurs et producteurs pour construire un partenariat fondé sur le préachat de parts de récolte, par abonnement. Le Panier Saint-Fiacre travaille avec Christian et Corinne Perreau, les fermiers du Jardin du Maraîcher à Vert-le-Grand. Produits de saison L Amap leur permet de vivre de leurs efforts avec plus de sérénité et a favorisé la création de trois emplois. Christian et Corinne Perreau sont, eux, soucieux de fournir des produits de qualité, sains, diversifiés, naturels et de saison à raison d un panier par semaine, le vendredi de 18h à 19h30. Le Panier Saint-Fiacre a diversifié ses Amap avec un volailler de Touraine (poulet bio), un minotier de Seine-et-Marne (farines bio) et un éleveur de bœuf Charolais (pratique traditionnelle) et travaille actuellement à la création de deux autres Amap avec un viticulteur de Touraine et un producteur de fruits de Seine-et-Marne. Infos : amapidf.org 14 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

9 actus/ambitions communes VILLABÉ Le 21 juin, le conseil municipal des enfants de Villabé inaugurera la place de l église récemment rénovée. Rendez-vous en fin de matinée sur le parvis pour assister à la cérémonie. Plus d infos en mairie : À noter Feux de la Saint-Jean le 24 juin à partir de 21h au parking de la gare de Villabé. Ris-Orangis Des petitsdéjeuners pour les parents Parce qu élever un enfant n est pas tous les jours facile, la ville a souhaité soutenir les parents d enfants de 3 à 12 ans, en leur proposant des temps d échanges autour d un petit-déjeuner, environ tous les mois et demi. En compagnie de psychologues de l association Tempo, les parents partagent leurs questions et leurs expériences concernant l éducation des enfants. Moment convivial et de détente, le petit-déjeuner laisse libre cours aux échanges entre les parents. Insufflés par les parents, les thèmes abordent des sujets tels que les limites à poser dans l éducation, le monde virtuel autour de l enfant, etc. Présentes pour répondre à certaines questions et cadrer le débat, les psychologues laissent libre cours aux échanges entre les parents. Un système de garderie sur place est aménagé. Informations auprès du service éducation au FÊTE DE LA MUSIque Mardi 21 juin 2011 Bondoufle Fête de la musique et de la danse. Danse l après-midi à la salle des fêtes de Bondoufle et musique le soir à l espace culturel Thierry Le Luron. Samedi 18 juin Bondoufle - Entrée gratuite Évry Groupes amateurs sélectionnés lors de la scène ouverte le 21 mai dernier. À 19h30 : Idir / à 20h45 : dj Nico / à 21h20 : Gaëtan Roussel, l artiste de l année! Mardi 21 juin à partir de 17h45 Devant l hôtel de ville d Évry - Entrée gratuite L ensemble vocal Wesley aborde tous les répertoires du chant choral, de la musique ancienne aux œuvres du xxi e siècle. Mardi 21 juin à 19h30 Cathédrale d Évry - Entrée gratuite Lisses Dès 19h30, retrouvez la zumba de 123 fiesta Y Forma, le hip-hop de Libre Style, la samba de Iakatapé, le pop-rock de Black teddy z et le métal dark symphonique de Guardian s Grave. Mardi 21 juin à 19h30 Parc de la mairie à Lisses - Entrée gratuite Évry Salon jobs d été Courant mai, le salon des jobs d été a fait salle comble à l hôtel de ville d Évry. Manutention, secrétariat, logistique, restauration rapide de nombreux secteurs d activités ont profité de l occasion pour recruter des jeunes du territoire pour la période estivale. Ris-Orangis Pop-rock sur la place Chanoine Bos et rap, R n B, pop-rock et percussions dans le square Allende. Mardi 21 juin de 18h00 à 23h00 Place Chanoine Bos et Square Allende Entrée gratuite VillaBÉ Chants brésilien, japonais, américain et Beethoven, Mozart, Verdi, Rossini, Offenbach, Bizet. Elèves du Conservatoire Évry Centre Essonne / Site Harmonies, instrumentistes et chanteurs fêtent la musique au cours d un voyage enjoué à travers musiques du monde et airs joyeux d opéra. Mardi 21 Juin à 20h30 Espace Culturel La Villa à Villabé- Entrée gratuite Plus d infos en page 16 du supplément culturel Fête de la Musique Chaque année, la place des Droits de l Homme et du Citoyen à Évry se transforme en salle de concert à ciel ouvert et propose des concerts exceptionnels, libres d entrée et ouverts à tous. Kassav, Manu Di Bango, Yuri Buenaventura ou encore Buena Vista social club ont été acclamés par la foule les années dernières. C est cette année au tour de Gaëtan Roussel d attirer un public nombreux le 21 juin prochain. 16 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

10 dossier Assainissement Le grand nettoyage de l eau Le circuit des eaux pluviales et des eaux usées Produits domestiques, papiers, polluants en tous genres jetés dans les lavabos ou les WC des habitations polluent chaque jour un peu plus l eau usée qui nécessite d être débarrassée de ces multiples matières polluantes avant d être rejetée dans la Seine. La station d épuration, équipement communautaire, traite chaque jour près de m 3 d eaux usées. Du ciel à la terre, les eaux pluviales obéissent également à des traitements singuliers par un réseau de canalisations et de bassins de régulation avant de retourner au fleuve 18 évryagglo NUMérO 02 / juin évryagglo NUMérO 02 / juin

11 dossier/assainissement Avant d être renvoyée au milieu naturel, l eau dont nous nous servons tous les jours dans nos habitations doit être épurée, dans le respect de normes de plus en plus sévères. Visite de la station d épuration d Évry, qui procède à ce traitement pour les six communes de l agglomération. Le grand nettoyage de l eau C est au bord de la Seine, à la station d épuration d Évry, qu est traitée la majeure partie des eaux usées provenant de la communauté d agglomération (le reste des eaux usées est réparti entre Valenton et la station d épuration du Siarce). La station a été construite en 1974 par la communauté d agglomération Évry Centre Essonne. Elle est exploitée par la Société des Eaux de l Essonne (SEE). Les eaux usées sont acheminées à la station d épuration par trois collecteurs principaux vers lesquels converge la majeure partie du réseau d assainissement du territoire. L objectif est de la nettoyer, au cours d un circuit de plusieurs étapes, afin de la rejeter à la Seine dépolluée selon les normes de conformité. Les prétraitements À la sortie des collecteurs, l eau est entraînée, par des vis d Archimède, jusqu à un premier équipement. À ce stade, elle est d un noir profond et il émane des bassins qu elle traverse une odeur pestilentielle. Elle passe à travers trois dégrilleurs et deux tamiseurs qui la débarrassent des matières les plus grossières : papiers et autres objets, dont une quantité impressionnante de lingettes, jetées dans les lavabos et les WC. Ensuite, l eau parvient à un double dessableur-déshuilleur. Elle s y déleste par décantation du sable, qui tombe au fond du bassin. L injection de bulles d air au moyen de pompes immergées provoque l émulsion des graisses, qui sont raclées en surface. Celles-ci sont actuellement recyclées par un prestataire extérieur. Sous peu, elles le seront sur place, dans un bâtiment attenant en construction. catherine lengellé Des bennes débordent de lingettes. Essorées, celles-ci rejoindront les déchets ménagers. D autres bennes contiennent du sable, destiné à être réutilisé comme matériau pour les chaussées. 1 Les bassins de décantation L eau, toujours aussi sombre mais un peu moins malodorante, poursuit son trajet vers deux bassins de décantation primaire de 33 m de diamètre, à ciel ouvert, au fond desquels se déposent les dernières matières en suspension (les boues), aspirées régulièrement. 3 Les bassins clarificateurs Dans ces bassins de 50 m de diamètre, l eau subit une dernière opération de décantation. En surface, l eau est désormais parfaitement claire et les oiseaux viennent d ailleurs s y abreuver Cette eau prend le chemin de la Seine. Pour répondre aux nouvelles normes en matière de taux d azote et de phosphore lors des rejets dans le fleuve, de nouveaux filtres seront installés d ici à fin 2011 sur ce dernier trajet. 2 Le bassin d aération L eau est à ce stade un peu moins noire mais toujours fortement chargée en pollution dissoute : azote, carbone, phosphore Entraînée à nouveau par des vis d Archimède, elle pénètre alors dans le bassin d aération. Pour manger la pollution dissoute, il est fait appel à plusieurs sortes de bactéries. Ces traitements sont à la fois aérobis (injection de bulles d air au moyen de gros turbocompresseurs pour éliminer notamment l azote), et anaérobis (brassage des eaux en l absence d aération). Le traitement des boues : épaississeur, flottateur et digesteur Les matières extraites des eaux usées au cours des différents traitements constituent les boues. Celles qui sont issues des décanteurs primaires sont mises à décanter dans un épaississeur. Les boues biologiques recueillies dans le bassin d aération sont dirigées vers un autre ouvrage, le flottateur. L injection de microbulles d air fait remonter les particules de boues à la surface de l eau, où elles sont raclées. Boues primaires et boues biologiques sont ensuite placées dans un digesteur. Dans cette cuve fermée, chauffée à 35 C, elles réduisent de volume. Elles sont ensuite déshydratées dans des centrifugeuses situées dans le bâtiment des boues. Mélangées à de la chaux vive, elles atteignent un taux de siccité (pourcentage de matière sèche) de 35 % qui leur permet d être utilisées comme boues d épandage en agriculture (engrais). 20 évryagglo NUMérO 02 / juin évryagglo NUMérO 02 / juin

12 dossier/assainissement Un dispositif innovant pour de meilleurs résultats Plusieurs chantiers lancés en 2009 à la station d épuration d évry seront terminés d ici mi Ces travaux visent d abord à s adapter à l évolution des normes en matière de rejets d azote et de phosphore. En parallèle les ouvrages vétustes sont réhabilités et de nouvelles constructions voient le jour. Parmi celles-ci, des bassins équipés de membranes (procédé innovant) pour filtrer la pollution dissoute et un bâtiment des boues équipé d un sécheur permettant de garantir une filière alternative à la valorisation agricole (par exemple : incinération). Le cadre de vie des riverains et l insertion de la station dans son environnement n ont pas été oubliés Les eaux usées en chiffres 253 km : la longueur du réseau des eaux usées de l agglomération à l arrière-plan, le futur bâtiment d accueil de la station d épuration. Le cadre de vie des riverains et l insertion de la station dans son environnement n ont pas été oubliés : création de deux unités de désodorisation et couverture de certains ouvrages, aménagements paysagers dont la création de cinq jardins thématiques ouverts à la visite, qui pourra aussi suivre le circuit de l eau lors d un parcours pédagogique. Ces travaux sont conduits dans une perspective de développement durable : le biogaz issu de la digestion des boues sera utilisé pour alimenter en énergie le sécheur et chauffer les digesteurs. 50 m : la distance qui sépare deux regards d eaux usées ou pluviales, plus communément appelés bouches d égout Des yeux électroniques pour surveiller les canalisations Les collecteurs du réseau des eaux usées (mais aussi ceux des eaux pluviales) ont besoin d être vérifiés régulièrement pour s assurer de leur bon état et de leur bon fonctionnement. Cette surveillance est assurée tout d abord grâce à un vidéo périscope suspendu au bout d un câble. Cet équipement permet de distinguer sur l écran d un moniteur situé en surface le moindre défaut sur une distance de 10 m depuis l entrée du collecteur. Des inspections plus importantes sont effectuées au moyen d une caméra motorisée, montée sur roulettes et équipée d une tête rotative, descendue elle aussi dans le collecteur au bout d un câble. Sa portée est généralement de 50 m (la distance entre deux regards d eaux usées ou d eaux pluviales). Un impératif pour son utilisation : le curage préalable du collecteur d eaux usées. Le nouveau bassin d aération. Les boues d épandage : l environnement protégé Les boues extraites des eaux usées sont valorisées comme engrais dans l agriculture. Elles doivent pour cela répondre à des normes très strictes nécessitant des analyses tout au long du processus de traitement de l eau, afin de détecter d éventuels polluants dangereux pour l environnement. Ce dispositif draconien a permis de repérer, en mars dernier, la présence de pcb (polychlorobiphényles, substances chimiques synthétiques utilisées notamment dans le matériel électrique, les revêtements, les encres, les adhésifs et les peintures). Les boues contenant du pcb ont pu être aussitôt isolées avant leur évacuation vers un centre d enfouissement technique évitant toute contamination du milieu naturel. En outre, la communauté d agglomération et la Société des eaux de l Essonne ont déposé plainte auprès du procureur de la République afin de faire appliquer le principe pollueur/payeur. La station d épuration en chiffres 7 personnes : l effectif du personnel qui y travaille 100 km 2 : la surface de la zone de collecte de la station m 3 : le volume des eaux usées qui y sont traitées quotidiennement (soit la production de habitants) 45,27 M : le montant des travaux à la station d épuration, dont près de 40 % financés par la communauté d agglomération 22 évryagglo NUMérO 02 / juin évryagglo NUMérO 02 / juin

13 dossier/les circuit eaux des pluviales eaux pluviales Un important réseau de canalisations souterraines court sous le territoire de l agglomération. le trajet des eaux pluviales les conduit jusqu à un exutoire, sorte de canal à ciel ouvert. Dans les zones urbanisées, l eau de pluie a besoin de l aide de l homme pour retourner dans le milieu naturel. Cela se traduit par un réseau de canalisations, de bassins et de canaux mais aussi d ouvrages pour la débarrasser de la pollution dont elle se charge entre-temps. Le long retour à la rivière «La pluie fait des claquettes sur le trottoir à minuit», chantait Claude Nougaro. Mais que devient l eau de pluie une fois au sol? En pleine nature, elle s infiltre dans la terre et rejoint les nappes phréatiques et les rivières souterraines. En ville, où la plupart des surfaces sont imperméables, c est à l homme de l aider à retourner au milieu naturel. Un long trajet qui débute dans les caniveaux, où l eau se faufile à travers des avaloirs, larges bouches en béton ou en métal. Une fois hors de notre regard, l eau de pluie emprunte le vaste réseau de canalisations qui court sous nos pieds : 345 km au total pour le territoire de l agglomération d Évry Centre Essonne. L objectif est de lui faire rejoindre la Seine ou l Essonne pour Villabé. Mais pas uniquement. Rejeter les eaux pluviales en l état dans le milieu naturel est en effet impossible. Bouteilles en plastique et huiles de vidange La règlementation est stricte. Il faut d abord débarrasser l eau de tout ce qui est venu la polluer depuis l instant où elle a touché le sol. Des feuilles mortes, des branchages, des pierres mais aussi des objets que, sans penser à mal, les habitants des villes jettent dans les caniveaux : papiers, mégots, canettes, bouteilles en plastique ou, pire, des huiles de vidange, des lessives utilisées par exemple pour le lavage des automobiles ou encore des résidus de ciment et de plâtre à l issue de travaux de maçonnerie Au total, une importante source de pollution pour le milieu naturel. Pour empêcher ces objets flottants de pénétrer dans les collecteurs d eaux pluviales, les avaloirs les plus récents sont pourvus de grilles. Un petit volume de décantation est aussi présent sous de nombreux avaloirs, à un niveau inférieur à l entrée de la canalisation. Bien sûr celui-ci doit être nettoyé régulièrement Un détour par un bassin de régulation Le trajet des eaux pluviales à travers les collecteurs a pour objectif de les conduire jusqu à un exutoire, sorte de canal à ciel ouvert qui débouche lui-même dans la rivière. Il peut leur arriver avant cela de faire un détour par un bassin de régulation qui ralentit leur course en cas d orage, ou par un ouvrage de dépollution qui les débarrassent des matières dont elles se sont chargées en cours de route. En cause, à nouveau la pollution humaine, avec notamment les objets jetés dans les bassins de régulation et sur la voirie Les ouvrages de dépollution doivent ainsi être nettoyés régulièrement et curés entièrement plusieurs fois par an pour les débarrasser du sable et des matériaux lourds tombés au fond. La pollution humaine nécessite un nettoyage régulier de l eau. Le réseau d assainissement en chiffres 598 km de réseaux dont 345 km pour les eaux pluviales 253 km pour les eaux usées 20 ha de plans d eau à vocation de régulation hydraulique 6 ouvrages de dépollution des eaux pluviales 24 évryagglo NUMérO 02 / juin évryagglo NUMérO 02 / juin

14 dossier/le circuit des eaux pluviales Le bassin de régulation du Bois de l Épine, à Ris-Orangis, est l un des ouvrages de ce type destinés à réguler le flux des eaux pluviales afin d éviter l engorgement des collecteurs et leur débordement. Ses abords ont été récemment aménagés pour offrir un espace à la fois ludique et sportif aux habitants du quartier. Un petit barrage permet de maintenir de l eau dans le bassin, même en l absence de pluie. Au fond de celui-ci se déposent les matières solides entraînées par les eaux. L Écoute S il Pleut Les deux-tiers des collecteurs d eaux pluviales du territoire de l agglomération Évry Centre Essonne se déversent dans l exutoire (canal) de l Écoute S il Pleut. Cet ancien fossé de drainage des terres agricoles de Bondoufle assure le seul lien entre les parties sud et nord de l agglomération que sépare l autoroute. Sur une partie de son parcours, à Ris-Orangis, de l avenue de l Aunette à la RN7, ses berges ont été aménagées afin de créer un chemin de circulations douces. Des espèces végétales rares poussent le long de ce canal où les grenouilles pullulent. Un environnement naturel à respecter et à préserver, car il contribue à la qualité du cadre de vie. La chasse aux engorgements pour préserver les réseaux d eau usée et d eau pluviale, l agglomération mène la chasse aux engorgements. Le débordement des collecteurs d eaux pluviales, dû à leur engorgement en cas de gros orages, représente un risque élevé d inondation des caves et des chaussées. Pour le prévenir, il est nécessaire de limiter les arrivées d eau massives. Le premier moyen consiste à retenir l eau à la source. Chez les particuliers, chaque fois que c est possible, il est ainsi utile de créer un puits d infiltration ou des tranchées, appelées noues. La communauté d agglomération a aussi créé des bassins de régulation (20 ha au total) pour réguler, à certains points sensibles, le flux des eaux pluviales. Des tranchées (appelées bassins secs) ont été creusées à proximité de certains de ces bassins pour favoriser l infiltration naturelle des eaux en excédent. L une des 6 unités de traitement des eaux pluviales de l agglomération Évry Centre Essonne est installée aux abords du lac de Courcouronnes (un des bassins de régulation). L eau traverse un dégrilleur, dont les barreaux arrêtent les objets flottants les plus importants (des branches jusqu aux roues de camion ), puis un décanteur lamellaire qui ralentit rapidement le flux afin de provoquer le dépôt des sédiments au fond d une cuve (c est le plus gros de l agglomération, avec une capacité de traitement de litres/seconde). Les eaux pluviales en chiffres 1 à 4 litres/seconde à l hectare est le débit idéal pour l écoulement des eaux pluviales dans les collecteurs 21 bassins de régulation sur tout le territoire de l agglomération (20 ha au total) 12 dessableurs 26 évryagglo NUMérO 02 / juin évryagglo NUMérO 02 / juin

15 Groupement économique d Angerville affiche zae 2011.indd 1 28/03/11 14:26:22 économie économie/insertion La clause d insertion, un premier pas vers l emploi Ils étaient plus d une vingtaine, bailleurs, syndicats du bâtiment, associations d insertion, collectivités, à signer le 5 mai la charte locale d insertion du territoire Évry Centre Essonne. Celle-ci oblige les entreprises répondant aux appels d offre publics dans le cadre de travaux de rénovation urbaine à réserver 5 % des heures travaillées à un public dit prioritaire. L insertion professionnelle des jeunes sans qualification, des demandeurs d emploi de longue durée ou des personnes en situation de handicap a été évoquée comme un véritable enjeu de société. Éric et Damien habitent dans le quartier du Plateau, à Ris- Orangis. Travailler sur le chantier de réhabilitation de leurs immeubles était une véritable opportunité qu ils ont pu saisir grâce à la clause d insertion. Olivier Doré, chef de service chez GTM Bâtiment, est responsable de ce chantier de réhabilitation de neuf immeubles, pour le compte du bailleur Essonne Habitat. Sur les quarante ouvriers du chantier, il emploie quatre personnes en clause d insertion. «Celles-ci étant peu qualifiées, il faut leur permettre de découvrir les facettes du métier. Elles sont employées à divers travaux, de la mise en sécurité du chantier à la maçonnerie ou la plomberie.» Selon la charte nationale de l Agence nationale de rénovation Urbaine (ANRU), les marchés passés dans le cadre des projets de rénovation urbaine doivent comporter une clause d insertion en priorité au bénéfice des demandeurs d emploi des zones urbaines sensibles et des quartiers prioritaires. Sur l agglomération, quatre quartiers sont concernés : les Pyramides et le Bois Sauvage à Évry, le Canal à Courcouronnes et le Plateau à Ris-Orangis. 28 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN Impulser une dynamique Désignée comme coordonnatrice locale de la mise en œuvre de cette clause d insertion, l agglomération se doit d impulser une dynamique de remobilisation des maîtres d ouvrage, des partenaires, et des acteurs de l emploi et de l insertion. L implication des entreprises est indispensable dans l application de cette clause. «Toute la difficulté est de prendre le temps d encadrer ces ouvriers qui ont besoin d attention et de motivation. Certains quittent le chantier avant la fin. C est dommage car on sait que les personnes les plus motivées peuvent obtenir un emploi à la fin de leur clause d insertion», témoigne Olivier Doré. Depuis juin 2010, Éric, peintre en bâtiment au chômage longue durée, a pu retrouver une activité dans ce domaine qu il affectionne particulièrement. «Je suis très polyvalent, assumant des travaux d intérieur et d extérieur». Damien, lui, est passé par la mission locale de Ris-Orangis pour trouver cet emploi. Il avait déjà travaillé comme plombier. «Ce travail me permet d avoir un salaire, en attendant de réaliser mon projet professionnel qui est de rejoindre une entreprise familiale de BTP en création». Forte de résultats encourageants, l agglomération envisage d élargir l application de la clause d insertion à d autres marchés hors rénovation urbaine. Cette démarche permettra d apporter une réelle plus-value sur une réflexion plus globale portant sur les parcours d insertion des demandeurs d emploi. céline radici Chiffres clés Depuis 2007, la clause d insertion a permis à 88 personnes de bénéficier d un contrat de travail. 80 entreprises représentant plusieurs corps de métiers ont participé à la réalisation des heures d insertion. L économie à la page Plus d infos, de dossiers, de portraits la nouvelle publication économique du territoire est parue. Téléchargez sur Internet l édition du mois de juin Retour sur Entreprises, à la rencontre DE vos voisins Multipliez les échanges Nouez des partenariats Construisez des projets Intercommunalités participantes Retrouvez le programme sur - rubrique économie et territoires ou directement auprès de votre intercommunalité Pour la 3 e année consécutive, la communauté d agglomération a participé le 26 mai dernier à l opération initiée par la CCI Essonne et destinée à une partie des entreprises installées sur le territoire. Sur le concept de la Fête des Voisins, le principe est simple et efficace : réunir autour d un verre et d un buffet les dirigeants d entreprises d un même secteur de l agglomération pour partager un moment d échanges et de convivialité. Innover, financer et entreprendre : c est l accompagnement que vous propose ce dispositif porté par la CCI Essonne dont la vocation est d aider les porteurs de projets innovants à développer leur projet jusqu à la création d entreprise, à obtenir des financements adaptés à ce développement et à s implanter de façon pérenne sur le territoire. Sur cet appel à candidature, les projets visés concernent tous les domaines innovants. Attention, la date limite de dépôt de candidature est fixée au 24 juin TéléchargeZ une fiche de candidature en ligne sur le site de la cci : Connaissez-vous le portail emploi de l Essonne? Vous êtes à la recherche d un emploi, d un stage, d un contrat en alternance? Vous souhaitez recruter en Essonne, ou cherchez un collaborateur? Vous voulez aider des demandeurs d emploi ou des professionnels à valoriser leurs compétences sur Internet?... Rendez-vous sur le portail emploi de l Essonne! Innovapole appel à candidature! De nombreuses opportunités d emplois et de carrières sont disponibles sur le site mis en place par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne en partenariat avec le Conseil général. Parce que de nombreuses entreprises s implantent chaque année sur le territoire où une population jeune et diplômée réside, il est important de mettre en relation ces deux acteurs de l emploi. Un site emploi bien pratique! - Employeurs, diffusez gratuitement vos offres d emploi, recherchez des candidats dans la CV-thèque et bénéficiez de services pour vous accompagner dans vos démarches. - Partenaires, consultez les offres d emploi, accédez à la CV-thèque des candidats et diffusez vos actualités. - Candidats, entrez votre CV dans la CV-thèque, consultez les offres et postulez en ligne. Petite nouveauté : 2 nouveaux espaces consacrés aux bourses de stages et aux bourses de l apprentissage en Essonne ont été aménagés. Rendez-vous sur évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

16 aménagement Docks de Ris : une réflexion aboutie d éco-quartier Il a été décidé d utiliser les nappes phréatiques locales pour alimenter le chauffage urbain. L opération d aménagement des Docks de Ris répond aux enjeux du développement durable dans sa dimension environnementale en matière de transports, d énergie, d eau, de logements labellisés BBC mais aussi sociale et culturelle (mixité de l habitat, équipements culturels, ateliers d artistes ). À ce titre, elle a d ailleurs été lauréate en 2009 de l appel à projets Nouveaux Quartiers Urbains de la région Île-de-France. En 2011, cet éco-quartier prend forme et vie en respectant sa charte directrice. Explications Transformer l ancienne friche industrielle des Docks en un éco-quartier était un pari audacieux. Et à Ris, la tâche était particulièrement délicate. «Il faut, à tous les stades de l opération, travailler sur les divers éléments répondant à la notion d éco-quartier. Ce qui signifie qu il faut prendre en compte les atouts et les contraintes de ce site de 20 hectares, explique Lionel Humery, directeur adjoint à l Agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP). Comme atouts : la Seine, le plan d eau et ses abords, la forêt de Sénart, la gare RER. Comme contraintes, parfois l envers de ces atouts comme les risques d inondation, les bruits occasionnés par la circulation des trains, un tissu urbain adjacent Mais nous avons également voulu profiter des ressources naturelles du secteur, limiter l étalement urbain, exiger des petits immeubles BBC». Concernant les ressources naturelles, il a été décidé d utiliser les nappes phréatiques locales pour alimenter le chauffage urbain. La mise en place de ce réseau de chaleur par géothermie très basse température couplée à des pompes à chaleur assure une couverture des besoins de chaleur supérieure à 60 % en énergie renouvelable. «L eau chaude sanitaire et le chauffage, sous forme de plancher chauffant, sont ainsi produits dans les immeubles réduisant la facture énergétique des habitants d au moins 10 %. Mieux encore, ce plancher chauffant sert bien sûr de chauffage l hiver mais a une fonction rafraichissante l été», souligne Lionel Humery. Label Bâtiment Basse Consommation (bbc) L utilisation de cette énergie renouvelable contribue à l obtention du label Bâtiment Basse Consommation pour tous les immeubles d habitation. Les immeubles commercialisés par BNP résidentiel, Promogim, Nexity Appolonia en secteur libre ou Terralia en secteur social respectent les consignes d orientation, d isolation, de ventilation nécessaires pour être étiquetés BBC. L immeuble le plus avancé est celui réalisé par Terralia, coopérative HLM du groupe Essia dont le siège social se situe à Ris-Orangis. «Nous avons travaillé avec la ville dès l élaboration du plan masse du quartier. Nous avons noué un partenariat avec la ville dont nous sommes le bailleur social. Aussi, ce programme est destiné spécifiquement à l accession sociale à la propriété et plus particulièrement à des locataires du parc social de la ville qui désirent devenir propriétaires», commente Jean-Michel Chalumeau, chef de projets du groupe Essia. Dans cette opération où alternent des immeubles de deux et quatre étages, les appartements se vendent autour de euros du m 2 parking compris. Dans les autres programmes, les prix démarrent à euros. «La mixité sociale générée par l habitat social et l habitat privé fait partie intégrante du développement urbain durable. Mais la déclinaison d équipements culturels s inscrit également dans cette démarche», rappelle Lionel Humery. Ainsi les ateliers d artistes ancrés dans les bâtiments réhabilités de la Tour Brulée, les expositions prévues dans la halle Freyssinet, le chapiteau d Arienne Larue et ses propositions de spectacles liés aux arts du cirque mais aussi aux marionnettes, aux concerts participent à la dimension durable du quartier. élisabeth lelogeais La Grande Halle, l axe majeur du quartier «Pour dynamiser le site tout en gardant sa mémoire, nous avons décidé, avec l architecte François Leclercq, de conserver des vestiges du passé avec les deux travées initiales transformées et destinées à des logements et d en créer une troisième, cette travée centrale servant d espace public faisant office de jonction entre la rue de Fromont et la gare RER», souligne François Bonnet, directeur général adjoint de Nexity Logement Paris Île-de-France. Cette travée centrale est abritée par une armature métallique sur laquelle sont posés des panneaux photovoltaïques. Coté logements, 120 unités avec deux points forts : priorité aux primo-accédants et aux grands logements sous forme de duplex ou de lofts. Le tout dans le respect du label BBC. De l eau et des arbres, un environnement naturel à préserver Avec la Seine et le lac, l eau est un élément incontournable du site. Mais comment exploiter au mieux cette donne naturelle? Pour Thierry Laverne, paysagiste en chef du projet, «la priorité est de prendre en compte, très en amont, les ressources géographiques et naturelles que sont le fleuve et le lac afin qu elles soient des vecteurs naturels du site des Docks. Le secteur ne doit pas être fermé mais au contraire libre et très ouvert sur la nature avec des repères naturels que sont les promenades ou les jardins». Des sortes de coulée verte qui vont faire office de rues en clin d œil aussi à la forêt de Sénart et au bois de Saint-Eutrope. 30 évryagglo NUMÉRO 02 / juin évryagglo NUMÉRO 02 / juin

17 dev.durable Enrique et Damien, médiateurs DE l écologie urbaine, sensibilisent les habitants à l éco-citoyenneté. À la rencontre des médiateurs de l écologie urbaine 5 éco-gestes faciles Utiliser un composteur pour les déchets organiques afin de les transformer en compost pour le jardin Couvrir les casseroles lors de la cuisson (c est 4 fois moins d énergie utilisée) Passer aux ampoules fluo compactes et les dépoussiérer régulièrement (40 % d éclairage en plus!) Couper l eau lorsque l on se brosse les dents (env. 36 litres d économisés) Remplacer les piles jetables par des piles rechargeables Quatre médiateurs sillonnent depuis quelques semaines les six communes de l agglomération. Leur mission : aller à la rencontre des habitants, communiquer avec eux sur les problèmes de collectes des déchets, leur apporter des informations concrètes sur les gestes de tri et les sensibiliser à l éco-citoyenneté. Parce qu apprendre les bons gestes verts, c est un plus pour la planète bleue. Un rapide coup d œil dans les poubelles de tri. Tout est parfait, ils passent leur chemin. Quelques erreurs? Les médiateurs de l écologie urbaine sonnent à la porte. Si personne ne répond, ils laissent un avis de passage. «Nous ne sommes pas là pour prendre les gens en faute, explique Gérard Mourtialon, coordinateur du Pôle Eco-citoyenneté. On explique simplement ce qui n allait pas et pourquoi.» Distribution d un petit guide pratique sur le tri, du calendrier des dates de ramassages (également disponible sur rappel des fonctions des différents Services urbains (collecte des déchets encombrants sur appel, déchetteries, ressourcerie), ce qui compte c est avant tout le dialogue et la prise de conscience. «L engagement de chacun dans le développement durable ne pourra se faire sans un changement profond des comportements, tant individuels que collectifs. Devenir éco-responsable, c est comprendre que chaque geste du quotidien contribue à lutter contre les changements climatiques et la préservation de nos ressources naturelles.» Pavillons, immeubles : une sensibilisation adaptée Dans les secteurs pavillonnaires, l accent est surtout mis sur la réduction des déchets. Que ce soit le papier avec la réutilisation du verso des feuilles ou la généralisation des autocollants stop pub, des déchets ménagers avec le compostage mais aussi et surtout des déchets verts, via notamment le mulching, une technique qui consiste à réutiliser l herbe coupée en guise de paillage. Il y a quelques mois, une vaste campagne de distribution de sacs biodégradables a aussi été mise en place. Ces derniers sont destinés à recueillir uniquement feuilles, mauvaises herbes et herbes de tonte, «mais il n est pas rare d y retrouver de la terre, des cailloux, du bois de construction, des palettes ou encore des souches d arbres», déplore Gérard Mourtialon. Du côté des immeubles, la sensibilisation est essentiellement portée sur le tri sélectif. La plupart des résidents n étant pas assez informée ou n accordant que peu d intérêt aux questions écologiques. «L important c est d aller vers les gens. Nous commençons par aller voir les gardiens en leur expliquant les bons gestes et leurs conséquences, puis nous allons à la rencontre de chaque résident en faisant du porte à porte.» Enfants, ces écolos en herbe Les médiateurs de l écologie urbaine comptent aussi beaucoup sur l éducation des grands via les plus petits. À la demande de centres de loisirs, ils ont déjà eu le plaisir d aller à la rencontre des plus jeunes. «À l aide de notre mallette éco-emballage, nous leur montrons comment on transforme une cannette de soda en petits lingots d aluminium, en leur expliquant qu après avec ça, on pourra construire des vélos. Même chose avec les bouteilles de lait qui deviendront des tuyaux PVC.» Réceptifs et passionnés, les enfants participent avec enthousiasme à ces ateliers. «Lorsqu on leur demande dans quelle poubelle on doit mettre tel déchet, beaucoup savent déjà. C est très encourageant.» Anne Michels Le programme de XXX des déchets est lancé Le jeudi 5 mai s est tenue la première commission locale de prévention des déchets. Cette instance réunit les villes membres de l agglomération, l ADEME, la région île-de-france ainsi que des représentants du monde associatif et du monde économique afin d identifier un ensemble d actions permettant de réduire de 7 % d ici 5 ans la production d ordures ménagères et assimilés. Cette réunion de lancement a permis de faire un point sur les politiques publiques en matière de prévention des déchets puis de dresser les premiers éléments de diagnostic du territoire. Ainsi, l agglomération se caractérise par : - une production d ordures ménagères résiduelles plus élevée que les moyennes généralement observées en grande couronne, - des performances de tri par habitant inférieures de 8 à 15 kg aux chiffres nationaux et régionaux, - des productions de déchets verts par habitant doublées par rapport aux chiffres nationaux et régionaux, - des productions d encombrants élevées mais conformes à celles observées localement. Le diagnostic une fois finalisé permettra de dresser les caractéristiques du territoire et de cibler les actions à engager pour réduire la production d ordures ménagères. Agenda Un vide grenier écocitoyen Organisation d un vide grenier à l issue duquel les déchets seront ramassés et triés. Les invendus seront distribués à des œuvres caritatives. Organisé par la commune de Courcouronnes, en partenariat avec Emmaüs, le Relais, la SEMARDEL et la communauté d agglomération Évry Centre Essonne. Rendez-vous le Samedi 11 juin à partir de 9h00, Parc du lac de Courcouronnes Contact : LE SAVIEZ-VOUS? 670 cannettes d aluminium = 1 vélo 27 bouteilles en plastique = 1 pull en polaire 1 tonne de papier journal = 700 kg de papier journal neuf boîtes de conserve en acier = 1 voiture 303 bouteilles en verre = 285 bouteilles en verre 32 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

18 PUBLIREPORTAGE Le SIREDOM, un partenaire dédié au traitement de nos déchets et au conseil pour l optimisation de toutes les filières! Syndicat Intercommunal pour la Revalorisation et l Elimination des Déchets et Ordures Ménagères, le SIREDOM est un établissement public regroupant 128 communes de l Essonne et de Seine-et-Marne, dont les 6 communes de la CA Évry centre essonne. Ses missions : assurer le traitement et la valorisation des déchets ménagers de habitants grâce à 2 écosites situés à Vert-le-Grand et Etampes et un réseau de 14 déchèteries réparties sur son territoire tonnes de déchets ménagers sont traitées annuellement par le SIREDOM par valorisation énergétique, tri et recyclage, compostage Si le SIREDOM a pour vocation de mieux traiter les déchets, l un de ses objectifs est de prévenir et réduire les quantités produites! Le syndicat se positionne en acteur dynamique depuis plusieurs années et accomplit des opérations telles que le compostage domestique, la diffusion d autocollants stop pub, la récupération des textiles. Cette année, le SIREDOM met en œuvre un programme de prévention dont les premières opérations ciblent la promotion de l eau du robinet et les ampoules basses consommation! Mais le SIREDOM est aussi et surtout un prestataire au service de ses adhérents que sont les communes et ses habitants. Au delà des prestations de traitement et l optimisation de l accueil en SIREDOM 5 rue Gustave Eiffel MORANGIS Tél. : déchèteries, le syndicat accompagne les collectivités notamment en matière de communication : diffusion de guides pratiques sur la prévention, le tri, le réseau déchèteries, fourniture de la signalétique sur les consignes de tri, et propose les compétences d une équipe d agents entièrement dédiée à la communication de proximité sur les gestes de prévention et de tri des déchets : actions de terrains auprès des habitants en porte à porte et lors des manifestations locales, conseils et formation des agents communaux, bailleurs sociaux, gardiens, éducation et sensibilisation du jeune public en milieu scolaire. Ainsi, en 2010, l agglomération d Évry Centre Essonne a bénéficié de nombreuses interventions des agents du SIREDOM : formation des villabéens à la pratique du compostage domestique, animation grand public à Courcouronnes dans le cadre de la rénovation des locaux de tri des résidences de l Opievoy, animations scolaires dans 21 établissements de la communauté d agglomération soit au total élèves sensibilisés aux pratiques éco-responsables! Enfin, les agents de communication ont étroitement collaboré avec la Mairie d évry à la mise en place du tri dans l ensemble des écoles primaires de la ville. Une opération nécessitant la formation des enseignants et du personnel communal et la sensibilisation de plusieurs centaines d élèves! Un projet de grande ampleur dont l aboutissement permet depuis début 2011 de recycler les déchets produits dans les écoles. Concert LE 1 er SEptEMbRE à 20h00 aux Arènes de l AGORA Réservations au Billetteries en ligne : / / 34 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN 2011

19 cultures cultures/conservatoires Programme des portes ouvertes Danse bondoufle Site Charles-Gounod Portes Ouvertes lundi 20 juin de 17h30 à 18h30, pour les 5/6 ans, présentation autour de l Espagne classe d éveil musical et corporel (Moyennes et grandes sections de maternelle) évry Au Crd Portes Ouvertes des cours de danse contemporaine Samedi 11 juin de 11h00 à 12h30 pour les enfants de 5/6 ans, classe d éveil musical et corporel (Moyennes et grandes section de maternelle) de 13h00 à 14h00 pour les enfants de 7 ans CE1), classe d orientation de 14h00 à 15h15 pour les enfants de 9/10 ans (CM1/CM2), cursus danse contemporaine de 15h15 à 17h30 pour les jeunes de 15 ans et + (à partir de la 2 nde ), cursus danse contemporaine Mardi 14 juin de 17h00 à 18h00 pour les enfants de 8 ans (CE2), cursus danse contemporaine De 19h30 à 21h00 pour les jeunes de 15 ans et + (à partir de la 2 nde ), cursus danse contemporaine Mercredi 15 juin de 17h00 à 18h00 pour les enfants de 9 ans (CM1), cursus danse contemporaine de 18h00 à 19h15 atelier danse pour les élèves de théâtre de 19h15 à 21h00 pour les jeunes de 15 ans et + (à partir de la 2 nde ), cursus danse contemporaine interactives Crd Site Iannis-Xénakis 9-11 cours Mgr Roméro à Évry Tél. : Crd Site Charles-Gounod Rue des Pyramides Bondoufle Tél. : La danse dans TOUs ses états Au conservatoire d Évry Centre Essonne, l enseignement de la danse sous toutes ses formes (classique, contemporaine, jazz ) permet aux élèves de découvrir la pluralité de l expression corporelle. Dans le cadre des journées portes ouvertes du département Danse organisées du 11 au 25 juin, tour d horizon des différentes disciplines Apprendre à maîtriser ses mouvements, se découvrir, écouter la musique et l harmonie d un ensemble sont quelques-uns des grands principes de l enseignement de la danse au conservatoire. Chaque élève, par sa personnalité, ses aspirations, choisit d intégrer un cours différent. À la grâce du classique pour certaines sera préféré la tonique danse jazz. À chacune ses choix, les possibilités d épanouissement sont multiples Danse classique : fluidité et rigueur L apprentissage de la danse classique commence dès le plus jeune âge. Dans les classes d'éveil musique et danse, les objectifs fondamentaux sont notamment l expérimentation du mouvement dansé (intégration et mémorisation), l apprentissage de courts enchaînements dansés, la valorisation du jeune danseur dans la maîtrise des enchaînements. Le début du premier cycle est l apprentissage de la technique classique. L enfant expérimente de nouveaux pas et enchaînements et prend conscience des mouvements qu il effectue, avec une connaissance anatomique appropriée à son âge. En 2 e et 3 e cycles, riches des acquis précédents, les danseurs mémorisent plus rapidement. La connaissance anatomique simple et adaptée aux danseurs de cette tranche d âge permet une conscience et une structuration corporelle. L élève concrétise l idée par le geste. Le "Songe d'une nuit d'été" a été proposé par les élèves du département Danse du Conservatoire. Danse contemporaine : au service du corps La danse contemporaine, issue de la danse moderne et post-moderne, fait appel à une technique basée sur les fondamentaux du mouvement. Celle-ci s'est déchargée des notions de vocabulaire et d'esthétique pré-établies, pour tenter de servir le corps dansant de façon plus large. La danse contemporaine joue ainsi avec les diverses mobilités corporelles, en variant les qualités sur des musiques éclectiques, faisant parfois usage d'objets et tentant de servir les qualités individuelles au sein du groupe. Pour les classes éveils et orientation un tronc commun existe, les professeurs de danse y accueillent les enfants en alternance. Chaque année les élèves participent à un projet pédagogique propre au département Danse ou en collaboration avec d'autres départements les amenant à présenter au public un spectacle et à participer à différentes manifestations au sein du conservatoire (portes ouvertes / cours publics ). Danse modern jazz : la rencontre des cultures La danse jazz est arrivée au conservatoire en 2007 c'est une discipline toute nouvelle qui est en cours de développement. La danse jazz est née de la rencontre des cultures afro américaine et européenne. C'est une danse libre et chargée d'histoire qui se pratique comme un ensemble à la fois sonore et corporel. Dans les classes d'éveil musique et danse des sites Olivier-Messiaen et Charles-Gounod, les cours d'éveil et d'initiation à la danse ont pour objectifs fondamentaux de donner de l'expression à cette motricité spontanée, d'apprivoiser l'espace, de danser avec les autres, de laisser place à l'imagination. L'approche du monde de la danse va favoriser chez l'élève la découverte personnelle d'éléments simples à travers un aspect ludique, ce qui va stimuler sa créativité et faciliter son expression artistique et corporelle. Plus d infos sur À la rentrée 2011/2012 Un nouveau cours de danse jazz pour les 7-8 ans ouvrira ses portes sur le site Charles-Gounod à Bondoufle. La méthode Dalcroze pour encourager l autonomie musicale Les cours de danse abordent également la formation musicale du danseur, par la technique Dalcroze. Il est indispensable pour progresser de maîtriser le rapport à la musique. Cela permet une plus grande autonomie dans la danse. Le danseur peut dans une phrase musicale, s amuser à accélérer ou retenir le mouvement dansé et ainsi retomber toujours sur la musique. Le danseur trouve des nuances dans la Dalcroze, donne du relief par la musique. Ainsi la danse gagne en qualité. 36 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

20 cultures/loisirs cultures/spectacles Un mois dans le secret des Jardins Juin est le mois des jardins en Essonne. Pendant 4 week-ends, du 4 au 26 juin, la neuvième édition de Jardins secrets, secrets de jardin organisée par le comité départemental du tourisme met en lumière 90 sites très différents mais tous consacrés à la nature. Grands parcs de châteaux et de domaines, parcelles de jardins familiaux ou encore trésors cultivés dans les jardins des particuliers, ouverts exceptionnellement, combleront tous les amateurs de fleurs, de potagers, de promenades et de créations en plein air. Des plaisirs à déguster pendant un mois dans les jardins de l Essonne et des communes de l agglomération. évry 4 et 5 juin Parc des Tourelles Ce parc paysagé de 11 hectares présente de nombreuses essences, des vestiges de rocailles et une ferme normande datant du 19 e siècle. rue du GriPPet 5 juin, 15h00 et 16h30, visites guidées Tél. : Site : lisses 4 et 5 juin, 11 et 12 juin Le jardin de Frimousse Ce ravissant jardin d ornement de 900 m 2 offre une grande diversité de vivaces et de clématites aux grandes fleurs abondantes et très décoratives. 88 rue Marie Roche 4 et 5 juin, de 14h00 à 18h00 et du 1 er au 15 juin Sur rendez-vous au : EntRE lisses et Mennecy 18 et 19 juin Domaine départemental de Montauger Entouré de grands arbres, ce domaine départemental comprend une maison seigneuriale et ses dépendances donnant accès à une mosaïque de paysages constituée de vergers, de prairies, d étangs et de marais. Dans le cadre du solstice d été, le domaine propose une illumination du parc par des milliers de bougies, des promenades en barques, une exposition de Land art et de nombreuses animations. 18 juin, de 20h à minuit spectacle/exposition/illuminations Renseignements au : Site : ris-orangis 18 et 19 juin lieu-dit de l orme Venez prendre une bonne bouffée d oxygène au milieu des 180 parcelles des jardins familiaux de l Orme Pomponne, partenaire de la Ligue de Protection des Oiseaux Chemin de Montlhéry De 8h30 à 20h00, Visite libre et guidée Tél. : Site : évry 25 juin Parc CRP beauvoir Ce parc historique, un château bâti en 1840 sur le modèle du Trianon de Versailles, accueille aujourd hui 120 stagiaires dans un centre de réadaptation professionnelle. Ce site, ouvert exceptionnellement au public propose un parcours d écoute verte pour découvrir des arbres et des essences remarquables. Deux installations artistiques sont également proposées : Le lit du vent et Échec et Mat. 33, avenue de Mousseau 25 juin, 15h00 et 16h30 Tél. : Mail : RIS-OrangIS 25 et 26 juin Laissez-vous surprendre par le verger suspendu et le potager vertical imaginés par le collectif d artistes V3M. Ils vous feront aussi découvrir le monde de l apiculture pour une rencontre inédite entre l art et la nature. 1, rue Edmond Bonté. De 10h00 à 18h00 visite guidée de l exposition sur rendez-vous Tél. : Mail : Site : Jardins secrets, secrets de jardins, programme complet sur le site : Saison culturelle : bruits de coulisses À peine la saison culturelle terminée déjà se profile la prochaine. Au programme, de l humour, de la danse, du théâtre, des concerts Levée de rideau sur quelques temps forts de l année à venir aux Arènes et au théâtre de l Agora. Réservations ouvertes dès le 15 juin au et au Centre culturel Robert-Desnos, 1 allée Jean-Wiéner à Ris-Orangis. Mais aussi sur Fnac.com, Ticketnet.fr. Toutes les places sont également en vente au Théâtre de l Agora, place de l'agora à évry. Des concerts Eddy Mitchell Ma dernière séance Eddy Mitchell est de retour pour Une dernière séance indispensable. Du rock au grand écran, de la country aux salles obscures, du blues aux dernières séances, quarante ans d une vie dédiée à ses passions qu il va réunir dans une tournée magistrale, à travers la France, la Belgique et la Suisse, où il sera amplement question de revisiter les classiques de Monsieur Eddy. Jeudi 1 er septembre, à 20h00 Les Arènes de l Agora Grégoire Le même soleil en tournée Vendredi 18 novembre 2011, à 20h00 Les Arènes de l Agora Za7ie 4 ans après son triomphal Totem Tour, Zazie reprend la route pour présenter un zest of de son répertoire ainsi que son très attendu 7 e album Za7ie, un album enregistré chez elle, 7 jours sur 7, en composant sur 7 thématiques du quotidien. Vendredi 3 février 2012, à 20h00 Les Arènes de l Agora Yannick Noah en tournée Près de trois ans après sa tournée triomphale Un autre voyage qui avait réuni plus d un million de spectateurs lors de 150 shows évènements, Yannick Noah reprend la route pour des représentations dans toute la France lors desquelles il présentera les tubes incontournables de son répertoire et les chansons issues de Frontières, son prochain album studio. Vendredi 15 juin 2012, à 20h00 Les Arènes de l Agora De l humour Un plateau de jeunes humoristes issus du Jamel Comedy club Samedi 15 octobre 2011, à 20h00 Les Arènes de l Agora Elie Semoun Tranches de vie Son nouveau one-man show co-écrit et mis en scène par Muriel Robin. Samedi 19 novembre 2011, à 20h00 Les Arènes de l Agora Stéphane Guillon Liberté (très) surveillée Stéphane Guillon ne se démonte jamais et dégaine des petites phrases assassines, avec pour seul objectif le plaisir du public. Sur scène, l humoriste dévoile une écriture plus réfléchie, plus approfondie Samedi 11 février 2012, à 20h30 Les Arènes de l Agora De la danse Cabaret new burlesque Jeudi 29 mars 2012, à 20h00 Théâtre de l Agora à noter Soyez les premiers à découvrir la prochaine programmation de la scène nationale! Rendez-vous mardi 14 juin à 19h00 au théâtre de l Agora à Évry. 38 évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN évryagglo NUMÉRO 02 / JUIN

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Schéma d une station d épuration

Schéma d une station d épuration Schéma d une station d épuration 14 2 11 1 9 1 Relevage - dégrillage 2 Dessableur - déshuileur 3 Réacteur biologique 4 Clarificateur 5 Cuve à eau de service 6 Cave à boues 7 Dégazeur 6 7 8 4 Toutes nos

Plus en détail

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques Visite de la Cité de l Eau et de l Assainissement Avenue Kléber 92700 Colombes SIAAP Syndicat interdépartemental pour l assainissement de l agglomération parisienne L assainissement en région parisienne

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable la maison de l environnement, des sciences et du développement durable www.agglo-sqy.fr/maison-environnement PAPIER RECYCLÉ Maison de l environnement, des sciences et du développement durable 6 rue Haroun

Plus en détail

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère Collecte et dépollution des eaux usées points de repère coûts environnement assainissement Toute eau utilisée pour l activité humaine devient eau usée En France, un habitant consomme en moyenne 150 litres

Plus en détail

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE?

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? LA GESTION DURABLE des EAUX PLUVIALES Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? www.reseau-environnement.com Qu est-ce qu une GESTION DURABLE des

Plus en détail

Organisation du stage

Organisation du stage Organisation du stage pratique des étudiants de seconde année du cfmi de lille3 Note à l attention des enseignants accueillant un stagiaire de seconde année et aux CPEM Tout au long de leur cursus au CFMI,

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Notice d information

Notice d information Epreuve d admission du 21 mai au 18 juin 2014 Retrait des dossiers d inscription uniquement sur le site internet Ouverture des inscriptions Mardi 7 Janvier 2014 à 9h30 Clôture des inscriptions Dimanche

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif Communauté d Agglomération de Marne et Gondoire Commune de LESCHES Zonage d assainissement EU Notice d enquête publique ANNEXES Annexe 1 : Annexe 2 : Annexe 3 : Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

samedi 15 octobre 14h -18h Défis sportifs au Gymnase André Thoison - Entrée Libre

samedi 15 octobre 14h -18h Défis sportifs au Gymnase André Thoison - Entrée Libre vendredi 14 octobre 20h15-23h30 Ouverture des portes à 20h15 côté rue des Mazières, face au Tribunal. aux Arènes de l Agora - entrée gratuite sur réservation Tél : 06 01 46 88 60 / battlelks@gmail.com

Plus en détail

EVRY GAMES CITY : LA VILLE À LA POINTE DANS LE NUMÉRIQUE!

EVRY GAMES CITY : LA VILLE À LA POINTE DANS LE NUMÉRIQUE! Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Évry, Président de la Communauté d Agglomération Évry Centre Essonne Évry, le 20 avril 2015 EVRY GAMES CITY : LA VILLE À LA POINTE DANS LE NUMÉRIQUE! Francis

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Mars 2011 La garderie durable Pourquoi? Qu est-ce que c est? Les principes

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Catalogue d animations Environnement et Développement Durable

Catalogue d animations Environnement et Développement Durable Service Environnement-Déchets Catalogue d animations Environnement et Développement Durable Communauté de Communes de la Grande Vallée de la Marne Service Environnement - Déchets - Place Henri Martin 51160

Plus en détail

Eaux usées Centre de traitement

Eaux usées Centre de traitement EN BREF Dans une goutte d eau Eaux usées Centre de traitement Les eaux usées sont fréquemment appelées eaux d égout. Il s agit d eaux qui ont été utilisées pour le lavage et le nettoyage par chasse d eau

Plus en détail

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé Assainissement Collectif Le manuel raccordé du parfait Pourquoi un réseau d assainissement? Depuis le Moyen-Age, l homme s est toujours préoccupé du problème de l élimination des eaux usées domestiques.

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

Enseigner le développement durable

Enseigner le développement durable Les enjeux Enseigner le développement durable Catalogue de nos outils pédagogiques Édition : octobre 2014 DES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES pour les enseignants, animateurs de centres de loisirs et associations.

Plus en détail

Le circuit de l eau domestique

Le circuit de l eau domestique 7 Le circuit de l eau domestique L approvisionnement en eau, autrefois et aujourd hui On pourra utiliser les ressources documentaires du CDI ou celles d internet 1. Réalisation de dossiers documentaires

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Campus et hygiène de vie

Campus et hygiène de vie SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Compte-rendu d atelier Campus et hygiène de vie Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Qu est-ce que l hygiène de vie? Comment faire un retour d expérience utile? Comment

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique Former des archéologues aux compétences polyvalentes Ce master professionnel prépare les étudiants

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif. Réunion d information Marmagne 18 septembre 2014

Service Public d Assainissement Non Collectif. Réunion d information Marmagne 18 septembre 2014 Service Public d Assainissement Non Collectif Réunion d information Marmagne 18 septembre 2014 TERRITOIRE COMMUNAUTAIRE 95 610 habitants sur 27 communes 3 900 foyers non raccordés au réseau public soit

Plus en détail

La conformité de votre assainissement

La conformité de votre assainissement La conformité de votre assainissement Un enjeu environnemental pour tous Une obligation réglementaire Bénéficiez : d un diagnostic gratuit, d une assistance technique, d aides financières. Un service utile

Plus en détail

TARTERÊTS. La lettre du Maire EN COURS ET FINANCÉS. La rénovation urbaine du quartier des Tarterêts est AMÉNAGEMENT DU QUARTIER : DES CHANTIERS

TARTERÊTS. La lettre du Maire EN COURS ET FINANCÉS. La rénovation urbaine du quartier des Tarterêts est AMÉNAGEMENT DU QUARTIER : DES CHANTIERS Novembre 2013 La lettre du Maire Edito JEAN-PIERRE BECHTER Votre Maire TARTERÊTS AMÉNAGEMENT DU QUARTIER : DES CHANTIERS EN COURS ET FINANCÉS La rénovation urbaine du quartier des Tarterêts est une réalité.

Plus en détail

Pour aller à l essentiel

Pour aller à l essentiel PREPARONS NOTRE AVENIR AVEC LE SYNDICAT MIXTE POUR LE SUNDGAU Comment développer notre Sundgau? Le Syndicat Mixte pour le Sundgau, qui regroupe les 112 communes et 7 communautés, lance un grand temps de

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Des gestes pour protéger notre eau

Des gestes pour protéger notre eau Des gestes pour protéger notre eau Quotidiennement, nous utilisons de l eau pour notre hygiène (pour nous doucher, tirer la chasse d eau ), l entretien de notre habitat (pour faire la vaisselle ) : ces

Plus en détail

PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 ELEMENTS DE CONTEXTE

PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 ELEMENTS DE CONTEXTE PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 RÉSEAU DES ALLIANCES FRANCAISES EN CHINE : ELEMENTS DE CONTEXTE OBJECTIFS Ce document a pour objectif de structurer la programmation culturelle du réseau des Alliances françaises

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité Atelier Lion associés Quartier de Maison Blanche : un parc habité Novembre 2014 2 Signé le 4 novembre 2014 entre la ville de Neuilly-sur-Marne et l AFTRP, le traité de concession DE la ZAC de Maison Blanche

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

Projet Mission Pour l Emploi

Projet Mission Pour l Emploi En partenariat avec la Commune de Diego Suarez Projet Mission Pour l Emploi Madagascar - Antsiranana (Diego-Suarez) Rapport Août 2014 Avec le soutien de l Association Internationale des Mairies Francophones

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F.

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. Annuaire Genopole Mars 2007 G opole Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. +33 1 60 87 83 01 prénom.nom@genopole.fr 2 Réussir

Plus en détail

DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices

DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices COMMUNE DE MARCELLUS (Lot-et-Garonne) DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices Ce dossier se décompose en 2 parties : Partie 1 : présentation de la commune et du multiservices

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PRÉSENTATION Les jeunes garçons intègrent la structure du

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE?

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? PUERICULTRICE QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? L infirmière puéricultrice ou l infirmier puériculteur est un infirmier spécialisé qui exerce des activités de soin et d éducation dans les établissements

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ

Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Demande à compléter par le propriétaire

Plus en détail

Venez découvrir comment vous engager

Venez découvrir comment vous engager Changement climatique Angers passe à l action Venez découvrir comment vous engager Samedi 22 octobre, de 9h à 18h Théâtre Le Quai. Angers Animations Conférences Projections Accès libre et gratuit PROGRAMME

Plus en détail

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) ZAC des Terrasses de la Sarre 3, Terrasse Normandie BP 50157 57403 SARREBOURG CEDEX Téléphone 03 87 03 05 16 Télécopie 03 87 03 83 49 DEMANDE DE CONTROLE

Plus en détail

JE SUIS JEUNE ORGANISATEUR UNSS

JE SUIS JEUNE ORGANISATEUR UNSS JE SUIS JEUNE ORGANISATEUR UNSS Programme 2012 / 2016 Mise à jour novembre 2013 Page 1/11 JE SUIS UN JEUNE ORGANISATEUR 1- JE SUIS JEUNE REPORTER 2- JE SUIS UN ACTEUR IMPLIQUE DANS L ORGANISATION D UN

Plus en détail

SOMMAIRE. Contact presse. ««Attention Chantier»» : un jeu pour aider les plus jeunes à prendre conscience des dangers p.3

SOMMAIRE. Contact presse. ««Attention Chantier»» : un jeu pour aider les plus jeunes à prendre conscience des dangers p.3 & DOSSIER PRESSE SOMMAIRE ««Attention Chantier»» : un jeu pour aider les plus jeunes à prendre conscience des dangers p.3 Un jeu conçu par des collégiens et soutenu par la Ville p.4 Trois chantiers pour

Plus en détail

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT Le point au 6 septembre 2010 Le contrat de délégation du service public de l assainissement indique un taux de colmatage, ou une débitance,

Plus en détail

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Contact Presse : Dolores TOUZIN Tél. : 03 86 60 61 04 / 03 86 60 55 56 d.touzin@nievre.cci.fr Chambre de Commerce et d Industrie de la Nièvre Place Carnot

Plus en détail

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Si vous ne pouvez pas être relié au réseau du tout-à-l égout, vous devez disposer d un système d assainissement autonome pour traiter vos eaux

Plus en détail

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600 DROUOT FORMATION CYCLES COURTS HIVER 2013 Les Grands Ateliers d art À travers la visite d une sélection de 10 ateliers parisiens parmi les plus prestigieux tels que Brazet, Féau ou Gohard, venez découvrir

Plus en détail

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 Informations Régie des Eaux Renseignements Accueil Téléphonique ipale des eaux siège de la Régie munic et de l Assainissement 58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 8h00 à 12h30 vendredi de Bureau ouvert

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 Service Assainissement CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 - DEFINITION L assainissement non collectif ou autonome ou individuel est un système de collecte, de prétraitement

Plus en détail

Les Fiches techniques

Les Fiches techniques Les Fiches techniques LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer?..... 4 Fiche technique Gestionnaires d

Plus en détail

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub.

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub. FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT www.concertations.lacub.fr 1 Les ateliers thématiques : contexte et déroulement 1# Les

Plus en détail

Le milieu naturel DES IDÉES POUR PASSER À L ACTION

Le milieu naturel DES IDÉES POUR PASSER À L ACTION DES IDÉES POUR PASSER À L ACTION Vous êtes un acteur du milieu scolaire et désirez organiser une activité dans le cadre du Jour de la Terre? Rien de plus facile! Les parents peuvent aussi y participer.

Plus en détail

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS Ou comment raccorder son habitation pour traiter les eaux usées et évacuer les eaux pluviales. www.grandtoulouse.fr Grand Toulouse - Direction Assainissement 1, place

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

LES CONTRATS D ETUDES PROSPECTIVES

LES CONTRATS D ETUDES PROSPECTIVES LES CONTRATS D ETUDES PROSPECTIVES Le Conseil Régional, l Etat, les OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés), les partenaires sociaux, avec le concours de l AGEFMA ont réalisé des CEP (Contrats

Plus en détail

Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif

Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif Conseils d utilisation Afin d assurer la pérennité et le bon fonctionnement de la filière d assainissement non collectif

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT Mercredi 21 septembre, salle des fêtes, à 20 h DEUX TEMPS DANS LA RÉUNION 1. Bilan et perspectives 2008 / 2011 : bilan - les 7 thèmes de notre programme : Nous nous

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Voyage d Etude Développement Durable en Suède

Voyage d Etude Développement Durable en Suède Voyage d Etude Développement Durable en Suède Du 26 au 29 Mai 2010 Mercredi 26 mai Voyage en avion: départ de Nice vers Göteborg Jeudi 27 mai A partir de 9h: Business Case Kinnarps - Accueil au Siège,

Plus en détail

Dossier de Presse. La plus grande manifestation étudiante de Savoie. Votre contact

Dossier de Presse. La plus grande manifestation étudiante de Savoie. Votre contact Dossier de Presse La plus grande manifestation étudiante de Savoie. Votre contact Virginie LUDWICZAK - Responsable Communication organisation.tourdumonde@gmail.com / http://tourdumonde-chambery.com Téléphone

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

> Tutorat jeunes administrateurs (trices) de compagnies chorégraphiques

> Tutorat jeunes administrateurs (trices) de compagnies chorégraphiques > Tutorat jeunes administrateurs (trices) de compagnies chorégraphiques APPEL À CANDIDATURES Le tutorat jeunes administrateurs de compagnies chorégraphiques proposé par Arcadi et le Centre national de

Plus en détail

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management du tourisme et des loisirs, spécialité e-commercialisation des produits touristiques de l Université de Corse Pasquale

Plus en détail

SEMAINE DE L INDUSTRIE EN ESSONNE 14 au 20 mars 2016 Concours audio-visuel «Deviens reporter sur un métier industriel»

SEMAINE DE L INDUSTRIE EN ESSONNE 14 au 20 mars 2016 Concours audio-visuel «Deviens reporter sur un métier industriel» FONDATION ARTS ET MÉTIERS SEMAINE DE L INDUSTRIE EN ESSONNE 14 au 20 mars 2016 Concours audio-visuel «Deviens reporter sur un métier industriel» Concours à l initiative de l association FIPES et de la

Plus en détail

Plan d action développement durable 2014-2016

Plan d action développement durable 2014-2016 Plan d action développement durable 2014-2016 Orientations 1. Informer, sensibiliser, éduquer, innover (information/éducatio n et formation / recherche et innovation). ORIENTATION PRIORITAIRE 1. Mieux

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 3. Le recyclage de l électroménager Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Lionel Favier,

Plus en détail

Le Pôle départemental de médecine du sport. de l Essonne (PDMS)

Le Pôle départemental de médecine du sport. de l Essonne (PDMS) Pôle Départemental de Médecine du Sport Conception : ClinicProSport / Design : kreo / Crédits photos : Alexis Harnichard, Lionel Antoni Le Pôle départemental de médecine du sport de l Essonne (PDMS) Pôle

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération PLAN CANCER 2003-2007 Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération consolidant le plateau technique du Centre Hospitalier Sud Francilien dédié à la cancérologie Mercredi 19 décembre

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

Le café-citoyen itinérant, bientôt dans votre commune?

Le café-citoyen itinérant, bientôt dans votre commune? Le café-citoyen itinérant, bientôt dans votre commune? Ateliers environnementaux - débats - concerts La Galoupiote, association loi 1901 cafe.citoyen@la-galoupiote.com - 06-16-57-37-11 www.la-galoupiote.com

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail