Khiasma, 15 rue Chassagnolle Les Lilas / / tel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Khiasma, 15 rue Chassagnolle 93260 Les Lilas / www.khiasma.net / tel. 01 43 60 69 72"

Transcription

1

2 Le journal Ici Bientôt s'inscrit dans une histoire, commencée deux ans plus tôt, en Des braseros sonores étaient installés dans le quartier des Sentes-Avenir des Lilas, îlot de béton dont les tours se dressent à quelques pas du centre des Lilas et qui est pourtant bien à l'écart du reste de la ville. Une étrange cabane sur le toit du centre commercial, au coeur des Sentes, avait fait son apparition au même moment. Certains ont dû penser à une sorte d'excroissance involontaire de la ville, le temps d'une biennale d'art contemporain*. Bon, les braseros et la cabane ne sont pas restés. Mais il s'agissait bien du point de départ d'une réflexion sur la ville et ceux qui l'habitent, à travers les outils qui sont ceux que nous utilisons à Khiasma** : l'image, le son et l'écriture. Le mythe du Grand Paris, qui prétend faire table rase de l'urbanisme de la fin des années 60 et dessine des villes ouvertes aux circulations fluides, nous en sentons l'influence mais nous en voyons aussi les limites et les contradictions. Pris au coeur de nombreux travaux de réaménagement - nouvelle ligne de tram T3, aménagement des espaces verts...- les Fougères souffrent pourtant de leur drôle de situation géographique : de l'autre côté des Maréchaux, à cheval sur une partie du périphérique recouvert, ni vraiment à Paris, ni vraiment en Seine-Saint-Denis. 2010, l'idée de réunir ces deux quartiers dans un projet commun donne naissance à l'archipel des Fougères et Sentes-Avenir. Nous vous invitons à participer à une aventure collective : à travers le principe du récit, faire acte de mémoire et imaginer le futur des ces quartiers. Qui, nous direz-vous, connait l'existence des Fougères aux Sentes-Avenir et des Sentes-Avenir aux Fougères? C'est bien le but de toute cette histoire : construire des situations de vie commune, des moments festifs et des lieux de rendez-vous qui créent progressivement des ponts entre deux territoires qui s'ignorent. En quelque sorte, déjouer les plans d'architectes et d'urbanistes venus d'en haut et rendre visible un autre carte, sensible, hors des logiques géographiques héritées du passé. Le journal Ici Bientôt est donc la gazette de deux quartiers! Il est volontairement sans règle. Ouvert aux contributions volontaires, espace d'expression et d'échange, il est aussi le lieu d'expérimentation d'une langue humoristique, poétique, acide, littéraire ou terriblement orale, ou tout à la fois, parfois limite, et résolument imprévisible. Pour ce premier numéro, découvrez les premiers contacts, les premières impressions, les premières aventures, les premiers rendez-vous, les premières invitations! * Braseros de Christian Vialard et Host de Rob Voerman ont été présenté dans le cadre de la Biennale d'art Contemporain de la Seine-Saint-Denis ART GRANDEUR NATURE ** L'Espace Khiasma est un lieu dédié aux arts visuels et à la littérature contemporaine, situé aux Lilas. Il produit et diffuse aussi des projets à l'interface entre champ social et pratiques artistiques axés sur la transmissions et la mise en action des participants. Ici Bientôt édité par l'association Khiasma avec le soutien de la Caisse des Dépôts, la DRAC Île-de-France, la Région Îlede-France, le Département de la Seine-Saint-Denis, la Ville de Paris et l'équipe de développement local de l'est Parisien, Paris-Habitat OPH, La Ville des Lilas. Conception graphique : Olivier Marboeuf Illustration et typographies : Noémie Sentenac Ont participé à ce numéro : Monsieur M., Octavio Framboa, Roselyne Burger, Caroline Masini, Chantal Carbon, Michel Dréano, Édouard Angella, Jean-Pierre Ostende, Sofia Cumbat, Karima Sfihi, Luce Lenoir, Marianne Bannier, Collectif Studio 21bis Khiasma, 15 rue Chassagnolle Les Lilas / / tel

3 Les chroniques de Monsieur M. Allez le FC Sentes! C'est pas possible, quel gâchis! Y z'ont laissé Thierry Henry sur le banc, le garçon aux semelles de vent! Et j'te parle pas de la honte planétaire qu'on se tape! Pas d'esprit d'équipe, pas de système, pas d'animation, pas d'amour du maillot. Moi, je te prends le petit Benzema qu'a l'air tout triste à Madrid, le Nasri, bon c'est un marseillais faut voir c'est pas très fiable, je te remets sur pied les Diomède, les Wiltord, et puis quelques vieux, durs sur l'homme mais corrects. Je dis pas Puel, je dis pas des casseurs de tibias, je dis pas Di Meco parce que la queue de cheval c'est plus possible dans le football moderne mais si tu mets un ou deux types un peu durs t'as aucun problème, on te respecte. C'est un principe de base. Je te fais avec ça une équipe béton pour les Sentes. Là, on donne nos sous pour le FC Lilas. Mais y'a rien qui va, il faut bien le dire. On cache les résultats. On dit qu'on n'est pas passé loin en Coupe de France et les poteaux carrés et tout ça et la faute à l'arbitrage. Non, sérieux, il faut arrêter. Y'a du monde sur le marché, tu trouves des pros à tous les coins de rue. Le point de départ, c'est un grand stade, avec un supermarché. Tu veux de la rénovation urbaine, voilà je te donne gratuit le plan énorme. C'est pas pour l'argent, moi monsieur, c'est de la citoyenneté. De l'emploi, du suspens et des jeunes qui ramassent les ballons. Plus de soucis au pied des immeubles, les gars ils seront complètement dans le truc, ils seront fiers. Je dis pas la Marseillaise mais le chant des Sentes, ils te le chanteront à pleins poumons. Et bon, on lâche un peu la bride sur les paris sportifs et ça te fait un vrai spectacle familial. Les militaires sont partis du Fort de Romainville, je t'en fais un centre d'entraînement ultra-technologique avec des ordinateurs et des produits bio. L'Europe, y donneront de l'argent avec les deux mains et l'agglomération, je t'en parle pas de l'agglomération, un équipement comme ça c'est de l'intérêt communautaire, plus ça existe pas. Non sérieux, c'est juste de l'amour du quartier, c'est pas du business. Mais attention, j'en vois déjà qui veulent envoyer leur agent, qui sont juste là pour prendre la subvention de la Mairie et après plus rien, nada, on est blessé toute la saison et on fait des pubs pour les shampoings. Ça non, triple non. On veut un vrai amour du maillot, on veut des types qui deviennent de vrais locaux. Qui rentrent dans les coutumes des lilasiens. On est à 131 mètres d'altitude ici, on est des durs, des montagnards, on est pas comme les gars d'en bas avec leur PSG qu'est juste un club de vacances pour vieux sur le retour. Si on veut des résultats, c'est simple, il faut se donner les moyens. Demain j'écris à TDF pour le sponsor. On va avoir l'antenne sur le maillot, ça va être énorme, je te dis. Le FC Sentes c'est possible mais les gens ici y savent pas rêver. Faut y croire. Regarde aux Fougères les FZR, ça joue bien, ça gagne. Ils commencent petits mais ça va grandir. Et nous on aura trop attendu, ils auront l'entraîneur et les grognards, les types qui parlent pas, les taiseux qui vont courir au petit matin en hiver en short avec la banane. Ils auront les dribbleurs de petit périmètre mais ils les auront cadrés, ils auront des Ribéry, mais cadrés, ils auront des Garrincha, mais cadrés. Ils auront des mains de dieu en pagaille, des Youssouf Fofana, des Djafet N'doram. Ça fera déjà mal, des triangles magiques, des milieux en diamant, des trucs qu'on aura jamais vu. Faut qu'on soit prêts nous aussi. Demain, je vais appeler la Mairie. J'vais leur dire s'ils trouvent pas le numéro de Chibomba de suite, je rends mon tablier. J'ai testé pour vous : Les AMAP Bon, c'est l'heure de l'écologie. On vous a dit, c'est ça ou la fin du monde, donc plus de formule 1 le dimanche, plus rien, la mort, quoi. Faut s'organiser, les gars, y'a pas le choix. D'abord il faut arrêter les émissions de CO2 si possible. Déjà, je prends plus la voiture pour promener le chien. C'est radical. J'achète des produits bio. Ça commence à devenir sérieux. Ma femme s'inquiète, me dit que depuis qu'on a perdu Toby II, notre caniche, je ne suis plus le même. Toby III c'est vrai qu'il a son caractère mais bon c'est pas la question. Après y'a autre chose. Si tu achètes quelque chose, je sais pas, si tu veux manger des fraises en hiver ou des ananas. Attention sur le principe c'est totalement légitime, on n'est pas au Moyen âge, quand même. Eh ben non, ça va pas, parce que c'est pas la saison et que ce sont des fruits ou des légumes qui viennent de loin et donc je te dis pas les avions et les camions qu'il faut pour que ça tombe dans ton assiette. Au niveau CO2, forcément ça plombe un peu la fête des mères! Et ça c'est vrai pour plein de produits que tu trouves au supermarché, mon garçon. Donc y'a une solution, consommer LO-CAL. Par exemple, c'est ce que proposent les AMAP.* Le principe est simple : «un groupe de consommateurs passe un contrat avec un maraîcher local. Chaque consommateur achète à l avance sa part de récolte en s engageant pour une "saison" (un an ou une partie). Les légumes à cultiver sont choisis conjointement par le producteur et les consommateurs avant la saison de production. Ils sont ensuite partagés chaque semaine en fonction de la récolte. Les légumes sont frais, de saison, diversifiés, cultivés sans herbicides ni pesticides et distribués à mesure qu ils mûrissent. La proximité de la ferme minimise les transports et les emballages, et c'est le maraîcher qui livre. Les consommateurs partagent avec le producteur les risques et les bénéfices liés à l activité agricole. Le prix de la souscription (12 pour un "panier" hebdomadaire de 4 à 5 kgs de 5 à 7 sortes différentes de légumes) a été défini conjointement par le producteur et les consommateurs. L achat à l avance garantit un revenu à l agriculteur et lui permet d obtenir ses fournitures (semences ) sans s endetter.» Bon voilà, c'était le conseil du mois de juin, y'a plus qu'à trouver l'amap la plus proche de chez vous et c'est parti pour un tour. Comme disait le Général : consommateur tu as ton avenir au bout de la fourchette! * AMAP : Association pour le Maintien de l'agriculture Paysanne Contacts AMAPs les Lilas : La Cocotte solidaire (oeuf et volaille), La tomate solidaire, La courgette solidaire (légumes), Le lait solidaire (produits laitiers) Adresse postale : 9 rue de la République93260 Les Lilas point de livraison : 28bis rue Romain Rolland, aux Lilas, le jeudi entre 17h30 et 20h AMAP RÉUNION PÈRE LACHAISE : Distribution 3 Place des Grès (20ème) le mercredi de 19h à 20h30

4 LA HONTE. LA CONFIANCE. L'ESTIME. L'IMAGE DE SOI. DES TERRITOIRES DE SPECTATEURS DES ZONES DE CLIENTÈLES NE PAS POUVOIR SE QUI EST LE RÉSIDENT? JE SUIS RÉSIDENT? ILS SONT RÉSIDENTS. RÉSIDENTS RÉSIDENTS. QUI EST LE MIROIR DE QUI? SE VOIR. VOIR. DES TERRITOIRES DE SPECTATEURS DES ZONES DE CLIENTÈLES GHERASIM LUCA «COMMENT S'EN SORTIR SANS SORTIR?» QUI A ÉCRIT : «CEUX QUI ONT UN AGENDA ONT UN AVENIR ET LES AUTRES UN DESTIN?» LE LIEU DU NON-VOYAGE. POUR UN FAUX-DOCUMENTAIRE. QUI NE SERA PAS TOURNÉ. MON SECTEUR ATTRIBUÉ : LES SENTES (HLM) AUX LILAS ET LES FOUGÈRES (HLM, PARIS XXÈME) J'AVAIS ENVISAGÉ UN FAUX DOCUMENTAIRE. CE NE SERA PAS POSSIBLE DE LE PRODUIRE. TOI AUSSIREJOINS LA CHORALE DE L'EXPLORATEUR CLUBET DU CRI DE MUNCH DEUX TABLEAUX DANS LA CHAMBRE D'HÔTEL UNE ÉTOILE DES LILAS. VIVRE À PARIS EST UNE FICTION. IL NE SUFFIT PAS D'ÊTRE LÀ, IL FAUT AUSSI Y CROIRE, IL FAUT QUE TU Y CROIS, L'AUTO-RÉCIT EST IMPÉRATIF, IL EST IMPORTANT QUE TU TE RACONTES UNE BONNE HISTOIRE POUR EXISTER SINON... SINON TU VAS TE FATIGUER DE TOI MÊME... (JE N'AIME PAS QUAND IL PARLE COMME ÇA) A CHEVAL SUR LE PÉRIPHÉRIQUE ET JUSQU'AU BOULEVARD MORTIER (MARÉCHAL) : LES FOUGÈRES. IL NE SUFFIT PAS DE VENIR HABITER À PARIS POUR ÊTRE PARIS. LE MYTHE DES GHETTOS... LE CAVALIER CHIMÉRIQUE DE LA ZONE URBAINE. LE HOLLANDAIS ROULANT. UN JUMELAGE DE HALLS. DÉBARQUE UN MATIN UN HOMME AU MÉTIER NOUVEAU : SPÉCIALISTE EN JUMELAGE. NON PAS UN SPÉCIALISTE EN JUMELAGE DE VILLES MAIS EN JUMELAGE DE HALLS D'IMMEUBLES DE DIFFÉRENTES CITÉS. JUMELAGE. PREMIER SENS : ACCOUPLER DEUX CHOSES. DEUXIÈME SENS : METTRE EN PLACE UN ÉCHANGE ENTRE DEUX VILLES. LES SPECTRES ET LES FANTÔMES DANS LES ZONES SAUVAGES. LA DÉCOUVERTE DE LA COCAÏNE COÏNCIDE AVEC LA DÉCOUVERTE DU CINÉMATOGRAPHE. SANGLIER A DONNÉ UNE CONFÉRENCE AVEC KAISER. «LE MYTHE N'EST PAS UN MENSONGE... UN MYTHE MÊLE À LA FOIS LE FAIT HISTORIQUE ET LA FICTION SIGNIFICATIVE D'UNE FAÇON TELLE QU'IL SONNE JUSTE À UNE CERTAINE ÉPOQUE OU DANS CERTAINS PAYS...» LA MYTHOLOGIE DES CITÉS-GHETTOS PAR JEAN-MARC STÉBÉ ET HERVÉ MARCHAL, ÉDITIONS LE CAVALIER BLEU AVEC LEUR BANDEROLE «NOUS RESTERONS...» L'INSTALLATION DES TRAVAILLEURS SANSPAPIERS EST UN MILLION DE FOIS PLUS FORTE, ÉMOUVANTE, UNIVERSELLE QUE CELLE DE CHRISTIAN BOLTANSKI AU GRAND PALAIS. P10 «UN AUTRE MYTHE EST ALORS SOUVENT AVANCÉ POUR VAINCRE CES ENTITÉS MAUVAISES ET MENAÇANTES : CELUI DE LA MIXITÉ SOCIALE...» P8 «LE MYTHE DES CITÉS-GHETTOS ORGANISE LA PERCEPTION SUBJECTIVE DES CITÉS HLM AU POINT DE GÉNÉRER UN SENTIMENT D'INSÉCURITÉ CHEZ CEUX QUI APPROCHENT RÉELLEMENT OU NON CES ESPACES URBAINS...» SUR LE SITE DE LA VILLE DE CORBEIL-ESSONNES JE LIS : LA DÉFINITION DU DICTIONNAIRE EST : ASSOCIER DES VILLES ÉTRANGÈRES EN VUE D ÉTABLIR ENTRE ELLES DES LIENS, DES ÉCHANGES CULTURELS, DANS LE BUT DE RÉUNIR DES CITOYENS À LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE. LES JUMELAGES QUI, AU DÉPART, ÉTAIENT ESSENTIELLEMENT CENTRÉS SUR LA RÉCONCILIATION DES PEUPLES, ONT ÉVOLUÉ AU FIL DES ANS. ILS REPRÉSENTENT AUJOURD HUI LE CADRE D UNE VÉRITABLE POLITIQUE EUROPÉENNE DES COLLECTIVITÉS LOCALES, AXÉE SUR LA CONNAISSANCE MUTUELLE, LE RENFORCEMENT DES LIENS, LE DÉVELOPPEMENT ET LE DIALOGUE INTERCULTUREL ET, AU DELÀ, LE MAINTIEN DE LA PAIX. «ECRIS JUSTE UNE PHRASE VRAIE.» (HEMINGWAY)

5 épisode n 1 : Les oncles Quand l'oncle Arthus est mort il avait 87 ans. Pas mal pour un type qui avait commencé à travailler à l'âge de 14 ans à l'usine et, comme il disait, «n'avait arrêté que le temps d'aller pisser.» Il avait passé la plus grande partie de sa vie dans la même maison, à Roubaix, collée à celle de sa marraine, de sa soeur, de son beau-frère, de son cousin. Disons dans une rue familiale et calme. Ça lui avait pris subitement, le matin de ses quatre-vingt ans. Un taxi s'était arrêté devant chez lui. Il avait chargé une valise dedans, était monté, avait disparu sans un mot. Il avait laissé une lettre qui disait «le jour où ils arriveront, je serai prêt». Et tout le monde avait compris de quoi il voulait parler. Sauf moi. L'oncle Ronaldo qui s'appelait Jean-Gérard mais qu'on appelait Ronaldo à cause de ses grosses dents écartées était resté là à regarder le papier un peu froissé qu'avait laissé Arthus, en marmonnant «putain, putain, putain...». Je m'étais assis sur une marche du seuil et je le regardais en silence, gros garçon tout noir, transpirant d'avoir couru, qui tripotait ses clefs machinalement dans sa poche. Puis il a dit : «je t'expliquerai, petit». Et l'oncle Arthus était mort et l'oncle Ronaldo aussi un peu plus tard, non sans me laisser «les documents». Comme l'oncle Ronaldo avait fait des études, il avait pas mal de documents et c'est avec ce qu'il m'avait laissé, l'équivalent d'un sac à dos, que j'avais pris le métro direction Lille Flandres. C'est con mais je n'étais presque jamais allé à Lille. Une fois en famille, mais les oncles avaient dit «ça pue» et on était pas restés. On était rentré par le métro qui marche sans conducteur, tout serrés ensemble avec les marraines et les oncles qui avaient l'air un peu inquiets du métro sans conducteur, et des risques et des technologies de merde et tout ça. Ce matin-là, je revoyais encore la tête de l'oncle Ronaldo lorsqu'il avait surgit dans le salon, tout excité, un après-midi de septembre. «t'as vu, t'as vu - Oui - Alors, alors? - Alors quoi? - Ils ont dégommé les tours jumelles de New York, terminé, kaput! - Et... - Et il ne reste plus que les Mercuriales, il ne reste plus que celles-là, nom de dieu, t'es con ou quoi?» Il avait tourné les talons, ses grosses fesses suivies par le regard noir de sa marraine. Du couloir, il avait lancé sans se retourner «tu verras dans les documents». Il me les avait promis longtemps les documents et voilà j'avais tout dans le sac, un gros paquet de feuilles tirebouchonnées, attachées par un élastique. Au dessus de la pile, l'adresse d'arthus à Paris était écrite au stylo à bille bleu. J'avais jamais pris le TGV, ça il faut le dire. J'avais jamais fait de choses où tu peux laisser ta vie pour rien, et pas non plus où tu la laisse pour quelque chose. J'étais au comité d entreprise comme toute la famille mais pas plus. On avait des places pour voir des trucs mais s'il fallait aller plus loin que Tourcoing, les oncles disaient «des trucs de merde». Voilà des trucs de merde c'était quand il fallait aller plus loin que 10 kilomètres et, du coup, y'en avait beaucoup des trucs de merde. Je me suis assis dans le train à la gare de Lille. J'avais pas eu le temps de voir grand chose que les couloirs pleins de gens qui courent. Déjà l'engin démarrait. Je me suis retrouvé à Paris en un rien de temps. T'es transporté dans le paysage avec ce truc-là, c'est un grand flou, tu vois rien et on te dit que t'es arrivé. La gare du Nord c'était comme une grande caverne avec des trains en haut, en bas, au milieu, des trains partout et toi tu t'emmerdes à trouver ton chemin comme un Jésus de province. Métro Laplace, tu vas jusqu'à Belleville, puis ligne 11, Porte des Lilas. Ici ils mettent des conducteurs dans les métros. Arthus avait dû apprécier. De la porte, je remontais le boulevard Mortier. C'était un vrai bazar à cause des travaux. Ils allaient faire un tramway. Un type m'a dit que c'était pour les Jeux Olympiques. Enfin, les Jeux, ils seront pas à Paris finalement mais il y aura quand même le tramway. Ils ont même caché le Périphérique pour faire plus propre. Maintenant tu sais plus quand t'es en banlieue et quand t'es à Paris, tu confonds, c'est tout pareil. C'est ce que m'avait dit le patron du café de la Porte. Moi, je me tenais à mon itinéraire, celui qu'arthus avait écrit de sa main dans une lettre à Ronaldo. Je me disais que Ronaldo avait fait ce chemin avant moi. Je croyais parfois entendre son souffle comme le son d'un vieil aspirateur. J'ai longé pendant un moment le mur des militaires après la station des bus et à gauche, rue de Guébriant, puis rue des Fougères. Je me suis posé dans un square. Qu'est-ce qu'arthus était venu foutre là, nom de dieu! Je lisais au soleil quelques pages du dossier de Ronaldo. Sur une feuille bleue, une note datée du 15 Mars 2009: Attention il faut être vigilant à chaque fois qu'ils creusent. Ils faut prendre des renseignements, vérifier les sources. Les trous c'est quand même pas anodin. Y'a des choses derrière ça, c'est très organisé, ils suivent un schéma directeur. Arthus a tout compris depuis le début, il s'est installé au première loge. Il a noté chaque jour l'avancée des tunnels, a dessiné un plan des galeries. Ça pourrait bien être une base souterraine. Plus loin une autre note sans date : Les habitants se plaignent de ne pas avoir la radio. Ils ont fait une association. Mais ils n'ont rien compris, ils sont en plein dedans, c'est là que tout va se passer, qu ils ont préparé l'axe d'atterrissage, c'est entre les Mercuriales et la TDF, c'est là que le champ magnétique se concentre. Bientôt les gens se plaindront de phénomènes étranges mais il sera trop tard, ceux qui n'ont pas étudié, qui ne connaissent pas les codes, ils ne pourront rien faire. Déjà Arthus a noté des premiers signes qui ne trompent pas : ils ont installé un terrain de tennis. Bientôt ils vont compléter la base par une unité d'hivernage. C'est une sorte d'énorme cube vide en bois. J'ai vu ça déjà dans des études de cas danoises. Ça fonctionne comme une gigantesque oreille. C'est toujours le même schéma : le terrain de tennis, l'unité d'hivernage, puis les tunnels et enfin le coeur, la base de commande dorée à l'or pur. Ça c'est ce que l'on appelle la mise en place Brooklyn car c'est surtout aux Etats-Unis qu'on en a observé. Mais maintenant qu'ils ont plus les tours jumelles, les Américains, ils sont hors jeu. Ici, tout semble maintenant en place. Je ne suis finalement pas monté dans l'appartement d'arthus, je ne me suis pas senti le courage. Je suis redescendu vers la Porte des Lilas, pour trouver un hôtel. Il était vingt heures quand je suis arrivé à la hauteur des tentes. «On vit ici, on bosse ici, on reste ici» était écrit sur une banderole noire à la peinture blanche. Je me suis retrouvé en un instant assis à côté de deux maliens à boire du thé. Peut-être qu'ils avaient vu que j'étais pas d'ici, que j'étais un gars paumé. Ils m'ont raconté leur histoire de Cerfa. Ils faisaient grève depuis le mois d'octobre. Le froid, la neige, rien n'y avait fait, ils avaient résisté pour avoir ces fameuses promesses d'embauche. Vingt-cinq gars là, qui dormaient dans des tentes au bord de la route. Il n'y a pas si longtemps ils étaient encore en train de creuser des tranchées pour le tramway des Jeux Olympiques. Ils étaient passés de dieux du stade à rien du tout, des fantômes. J'avais pas osé leur parler des tunnels. Peut-être qu'ils savaient pas, qu'ils étaient pas au courant pour la base souterraine. Ils cherchaient peut-être pas autre chose qu'à être là avec leur chair et leurs os. La lumière baissait vers la nuit. Le groupe n'était plus qu'une immense rangée de dents blanches quand je me suis enfin levé pour partir. A la porte des lilas, un clochard asiatique s'était immobilisé en haut de l'ascenseur qui s'ouvrait et se refermait. Un paysage tropical apparaissait et disparaissait derrière lui. On aurait dit un guerrier habillé de morceaux de chiffons, un combattant de l'apocalypse. Il ricana lorsque je le dépassais. Lui, savait sûrement pour les tunnels. à suivre

6 D abord, elles se photographiaient avec leur téléphone portable, sous toutes les coutures, à la volée. Les voilà devenues les Afro-chic-girls, unies par un atelier photo régulier initié par Feu Vert, les 4 filles des Fougères, 0nt dû apprendre à composer avec les images et les regards extérieurs. Mise en scène et jeux de personnages, voici quelques images exclusives d une expérience à suivre. UN DIAPORAMA DES TROIS SÉRIES RÉALISÉES CETTE SAISON SERA PRÉSENTÉ LORS DE LA FÊTE DE QUARTIER DES FOUGÈRES LE DIMANCHE 27 JUIN 2010 DANS L ESPACE DE LA KABANE Les archives sentimentales du Nord-Est Parisien «Les archives sont l'ensemble des documents, quels que soient leur date, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l'exercice de leur activité» définition donnée par le code du patrimoine Le simple fait de prononcer le mot archive déclenche chez certains un frissonnement le long de l échine, des visions apocalyptiques de longues rangées de classeurs et de piles de papiers, la sensation de poussière sur les doigts et d une lointaine odeur de moisissure. Chez d autres au contraire, le regard s allume, en alerte, l âme aiguisée à la perspective des heures passées à déchiffrer les mystères de parchemins, papiers et photos jaunies, bandes magnétiques, maquettes, Dvdrom et autres fichiers informatiques. Multiformes et surtout composées d originaux, les archives remplissent autant des fonctions administratives qu'un rôle clef de pièces justificatives lors de procédures judiciaires en tout genre. On les consulte finalement plus rarement pour leur intérêt historique et social. Ce qui pourrait expliquer pourquoi les missions des archivistes se déclinent entre collecter, classer et conserver... et seulement dans à la marge, communiquer. La bibliothèque historique de Paris, le Musée Carnavalet, le Pavillon de l Arsenal, la bibliothèque de Forney, les archives de Paris sont les chapelles de ce vaste domaine. Saviez-vous d ailleurs que les archives de Paris étaient situées à la porte des Lilas, 18 boulevard Serrurier, dissimulées derrière d imposants platanes, non loin d un terrain de foot? Pour les informations pratiques non disponibles sur leur site il faudra faire une petite enquête. C'est donc bien une autre histoire d'archives qui se raconte à la médiathèque Marguerite Duras. Cet équipement flambant neuf, situé au 130 de la rue de Bagnolet, a ouvert ses portes le 12 juin dernier. Nous y avons trouvé au troisième étage, dans une étrange section, intitulée sagement Découverte du Nord-Est parisien, des «vraies archives fausses». Loin des documents sanctifiés, obtenus après une longue attente et d innombrables déambulations dans les couloirs, voici des archives sentimentales : cartes postales, invitations à la promenade, quêtes photographiques, journaux de quartier, essais d'érudits locaux et témoignages de passionnés. Cette somme hétéroclite et foisonnante d'une mémoire composite attend d'être nourrie encore par les témoignages à venir... La lumière rentre par tous les pores de la médiathèque, les archives peuvent bien jaunir, ici les maître mots sont mouvement, échange et éclectisme. Il suffit de discuter avec Catherine pour s en convaincre. Passionnée d histoire, elle saura vous guider et vous faire découvrir l inattendu.

7 5/02/10. Notice des usagers (projet à venir) Première marche dans le quartier Sentes-Avenir en 16 balises. 1. Partir du centre commercial - Se demander si c est ici le centre du quartier. 2. Traverser la cité. 3. Entrer dans la maison de retraite - Sonner - s annoncer - C est l heure du déjeuner. 4. Sortir - Retraverser la cité. 5. Entrer dans l école maternelle - Sonner s annoncer - C est l heure de la sieste. 6. Retomber sur le centre commercial. 7. Passer dans une allée étroite de petites maisons ouvrières - Eviter le chien Peur du chien. 8. Au loin une colline 9. Déboucher sur un terre-plein - Ça monte - Apercevoir la Tour Hertzienne - Là-haut le collège Marie Curie. 10. Redescendre l allée étroite. 11. Devant le restaurant nous avons faim - Entrer - La radio tourne - Le serveur lit les petites annonces d un journal étranger- Je l interpelle à ce sujet - Il m explique qu il s agit d annonces de personnes issues des boat people pour retrouver les membres de leur famille. 12. Quitter le restaurant. Saluer le serveur - Me dire que je reviendrai - l enregistrer. 13. Remonter vers la Tour Hertzienne - Lire sur le mur des plaques commémoratives - Tenter d y pénétrer - Se faire refouler. 14. Arriver devant l entrée du Collège Marie-Curie - Désert - Apercevoir juste derrière un stade de foot. 15. Redescendre par une longue rue - Sur le bas côté voir comme une forêt - Se demander où l on est. 16. Arriver métro Mairie des Lilas - Comprendre enfin la boucle effectuée. Caroline Masini est auteur et metteur en scène. Elle sera en résidence sur le quartier des Sentes-Avenir à partir de septembre 2010 Recette pour une cabane par studio 21 bis Pour 5 ou 6 personnes durée de la préparation : une journée Rassemblez dans un espace : 6 packs de 6 Rouleaux TESA Havane, 1 scie à métaux et bois, 1 cutter grand format, 1 agrafeuse murale manuelle avec grosses agrafes, 2 boites, 15m2 de cartons bruns récupérés dont des grands tubes servant pour les rouleaux de tissus ou de moquette. Multipliez les outils autant de fois que vous aurez de nouvelle personne pour vous aider. Choisissez de préférence un terrain plane, peu sujet aux inondations. En cas d intempéries, et si le terrain ne devait pas être abrité, doublez le stock de scotch et prévoir une étanchéification avec des bâches. Pour la construction : laissez-vous guider par le matériau, le carton sait ce qu il veut généralement. Si vous ne voulez pas abîmer les plantes et organismes vivants du sol, éviter de faire un plancher. Pour les forages, pensez à vérifier que vous ne vous êtes pas positionné sur une couverture du périphérique. Dans tous les cas, renoncez à creuser à plus d un mètre de profondeur. En cas de grand froid ou de soirée grillades, la cabane mise à feu peut faire un beau foyer. Mais attention au vapeur de scotch. Astuce à savoir : les arrosages automatiques sont coupés dans les parcs parisiens le week-end Le collectif Studio 21 bis présentera la Kabane n 1 au square Léon Frapié le dimanche 27 juin 2010 à l occasion de la fête du quartier des Fougères. Recette de Marianne Bannier trouvaille de la fête du quartier des Sentes, le 28 mai 2010 Pour 8 personnes 3 aubergines bien fermes 600/700 grammes de tomates olivette ou tomate en grappe type sicilienne bien mûre. 4 oeufs 2 fromages de chèvre frais 1 oignon, 1 gousse d'ail, 1 bouquet de thym Pour la sauce tomate: Épluchez les oignons et les émincez, de même pour l'ail et le thym. Pelez les tomates et émincez-les aussi. Faites cuire l'oignon et l'ail dans un fond d'huile et ajoutez les tomates pelées et émincées, ainsi que le thym. Laissez mijoter 20/25 min Salez et poivrez. Lavez les aubergines, ne les épluchez pas entièrement, enlevez une fois sur deux la peau. Coupez les aubergines en tranches fines sur la longueur et faites-les frire. Egouttez-les sur du sopalin. Dans un plat, mélangez le fromage frais et les oeufs bien écrasés pour faire une purée, poivrez. Dans un plat à gratin, disposez une première couche de sauce tomate, puis une couche d'aubergine et une couche de fromage. Après la couche de fromage, ajoutez une couche d'aubergine et continuez jusqu à épuisement des ingrédients. Finissez en couvrant de sauce tomate. Cuisson : four à 180 pendant 45/50 min.

8 Avant c était la zone EMBO EMBOUTEILLAGE Chantal Carbon Tout autour défile Les amants de ma ville Grand vide semé d effroi Extra lucide semé de moi Pour nos visages qui dissimulent Et tous nos pas qui s accumulent Alors que sous nos pieds les sources Sont comme les terres d étoiles Aux parfums qui se dévoilent Dans nos mains soudain si douces Des caresses de souvenirs UTEILLAGE Des promesses pour l avenir Toute illusion et solitude Dans les entrailles exaspérées Fleuve inhumain et mécanique Comme répété à l identique Etre humain en réplique Sur le chemin des secrets A qui sait lire dans l absence Sans s effrayer du silence A la recherche des trésors Qu il faut 1000 ans pour contempler Jusqu aux cœurs de nos cités L instant d éternité Suspend le vol des lumières Ramène les chants en arrière Là sous les grandes bannières Dans cette demeure qui est la mienne J avance L'ÉTAIT UNE FOIS DANS L'EST Chanson de Michel Dréano Mais on n avait pas peur L été l herbe était jaune Y avait même des fleurs Et quand venait le soir On montait nos cabanes Au son de la guitare Tout près des caravanes Moi je rêvais de Blek Le Roc le blond trappeur Et je f sais la collec Des Miki le Ranger Je mâchais du chewing-gum Les jeudis au Louxor De western en péplum En scope technicolor REFRAIN L était une fois dans l est Un vaste terrain vague Plus grand que le Far-West L était un fois dans l est Dans ma cabane en planches Avec ma winchester J attendais les comanches Mais c est un bulldozer Qui un matin d avril Sans même crier gare A tué Buffalo Bill Et pris mon territoire UNE FOIS DAN Et y a plus de zoniers âchis C est fini les fortifs C est le temps du périph Ce temps qu il faut gagner Avant c était la zone Maint nant c est l échangeur Records des pics d ozone C est pas bon pour le coeur REFRAIN L était un fois dans l est LE GACHIS PARMENTIER Un vaste terrain vague Edouard Angella - janvier 2010 Plus grand que le Far-West Mangez des dettes sucrées aux hormones de croissances sur une dance norvégienne. L était une fois dans l est Consommer toujours plus avec des profiteroles comme plat pays pour jouer une pièce montée sur les marches de l Elysée. Accompagnée d une bûche et d une arche de Noé allant jusqu au pain de sucre à Rio de Janeiro. D une mauvaise répartition des valeurs humaines avec une politique qui agit comme des couleuvres avec quelques vies perdus. Dans une forêt noire mélangée avec du pétrole en vomissant du gaz à effet de serre. Dans un monde qui émet des ondes dans toutes les directions où même les baleines deviennent suicidaires Avec un tel gâchis, il nous reste plus qu à faire le repassage de toute l histoire de l humanité. Lorsqu il s agit de faire de la purée de pommes de terre avec des bombes à retardement mentales. Comme du gruyère qui s affronte sur des questions concernant l écologie en laissant des trous derrière elle. Avec des intérêts aussi terrifiants qu une soupe à l oseille servie avec du gros sel, à faire fuir des capitaux comme des couches culottes. En vous suggérant de prendre comme exemple le trou noir qui absorbe tout sans laisser de miette. Radio Citron (www.radiocitron.com) Radio citron s'est développée au sein de l'association de l Elan Retrouvé : une émulation institutionnelle qui vise à faire le lien entre les patients, les patients et les soignants, les patients et l institution, les patients et leur famille, les patients avec la société, et peut être contribuer à diminuer les a priori, la stigmatisation créée autour de la maladie mentale. Radio Citron s'inspire de La Colifata, une émission animée depuis 15 ans par Alfredo Olivera et des patients de l hôpital psychiatrique de Buenos Aires, qui jouit d une notoriété très forte dans le pays et même au-delà des frontières. Des expériences similaires ont commencé en Italie, en Espagne, en Angleterre, et en France. Edouard Angella a écrit et enregistré Le gâchis Parmentier dans le cadre des programmes de Radio Citron

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Qu'est-ce qu'on gagne?

Qu'est-ce qu'on gagne? Qu'est-ce qu'on gagne? Un couple au train de vie aisé rencontre un homme travailleur précaire et une femme plombier qui vie en marge et travaille seulement quand elle a besoin d'un peu d'argent. Durée

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou Un ou 1 le, un, mon, ton, son, ce chien méchant aboie la, une, ma, ta, sa, cette chienne méchante aboie plusieurs 2 les, des, mes, tes, ses, ces chiens méchants aboient quelques, beaucoup de chiennes méchantes

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

FICHE ANIMATION JEU DU DÉMENAGEMENT PUBLIC : Jeunes de 7 à 15 ans (ET PLUS) DURÉE : 1/2h.

FICHE ANIMATION JEU DU DÉMENAGEMENT PUBLIC : Jeunes de 7 à 15 ans (ET PLUS) DURÉE : 1/2h. FICHE ANIMATION JEU DU DÉMENAGEMENT PUBLIC : Jeunes de 7 à 15 ans (ET PLUS) DURÉE : 1/2h. Fiche réalisée par Pascal et Erika Jouanneau : e.p.jouanneau@orange.fr OBJECTIFS : Découvrir la vie de certains

Plus en détail

Pâtes au poulet et légumes du soleil

Pâtes au poulet et légumes du soleil Pâtes au poulet et légumes du soleil 10 min Cuisson : 30 min Ingrédients (pour 4 personnes) : - 1 grosse aubergine - 1 courgette - 3 escalopes de poulet émincées - 2 gousses d'ail - 300 g de petites pâtes

Plus en détail

John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni. Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil

John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni. Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni Austerlitz, Mercredi 26 Novembre Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil Bonjour, J ai trouvé un après-midi

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET)

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET) ELMO DES ENFANTS... EN PARLENT Nous incitons de mille manières nos enfants à lire. Nous tentons de nous montrer psychologues en tenant compte de leurs manières de choisir, de leur goût, des aides dont

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Histoire «La boîte à couleurs»

Histoire «La boîte à couleurs» Histoire «La boîte à couleurs» Objectif pédagogique Découvrir la diversité des formes et des couleurs des espèces marines. Lien avec les programmes de l école primaire (2008) Domaine d activité «Découvrir

Plus en détail

1. INT./EXT. SUPERMARCHÉ - PARKING / FIN DE JOURNÉE

1. INT./EXT. SUPERMARCHÉ - PARKING / FIN DE JOURNÉE 1. INT./EXT. SUPERMARCHÉ - PARKING / FIN DE JOURNÉE Dans une travée marche un adolescent, entre 12 et 14 ans, pas bien grand, maigre, de grands yeux sombres. Il est vêtu d un short de sport, d un marcel

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Olvasott szöveg értése. I. Où peux-tu lire les inscriptions suivantes? 0. accès aux quais. à la boucherie à la gare à la piscine. 1.

Olvasott szöveg értése. I. Où peux-tu lire les inscriptions suivantes? 0. accès aux quais. à la boucherie à la gare à la piscine. 1. Olvasott szöveg értése I. Où peux-tu lire les inscriptions suivantes? 0. accès aux quais à la boucherie à la gare à la piscine 1. pour cheveux gras sur un savon sur un tube de dentifrice sur un flacon

Plus en détail

Que s est-il passé? Reprenons tout à zéro! Bon, on se calme! On respire! Ma mère a fait une tête! Ça ne va pas, maman? 2. Mon père a pété les plombs!

Que s est-il passé? Reprenons tout à zéro! Bon, on se calme! On respire! Ma mère a fait une tête! Ça ne va pas, maman? 2. Mon père a pété les plombs! Que s est-il passé? 1 Associe les éléments de la BD aux mots qui leur correspondent. Bon, on se calme! On respire! Reprenons tout à zéro! Tout a commencé quand......les parents ont reçu des vrais-faux

Plus en détail

L'AVENT. Faire vivre l'avent en Cycle 2, avec une étape par semaine pour cheminer vers Noël.

L'AVENT. Faire vivre l'avent en Cycle 2, avec une étape par semaine pour cheminer vers Noël. L'AVENT Faire vivre l'avent en Cycle 2, avec une étape par semaine pour cheminer vers Noël. SEQUENCE Vivre l'avent ensemble, préparer son coeur à accueillir Jésus : Jésus est paix, il est amour, il nous

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 JE ME SOUCIE DE TOI Chant d entrée : La promesse Grégoire et Jean-Jacques Goldman La Promesse On était quelques hommes Quelques hommes quelques femmes en rêvant de

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37 es Les jeunes, leurs proches et leurs reproches page 37 1 Je sais communiquer! Écoutez le dialogue suivant, entre Christophe, un copain de Lucas et son père. Cochez les bonnes cases dans le tableau suivant.

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko, enfant du monde Moko en Afrique : Les monts de la Terre ronde. Objectifs : Les formes géométriques. Les différents habitats. Pré-requis : Les couleurs. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en

Plus en détail

INSTRUCTIONS CE DONT TU AS BESOIN. Te voilà bien équipé avec un vrai carnet. Bon amusement!

INSTRUCTIONS CE DONT TU AS BESOIN. Te voilà bien équipé avec un vrai carnet. Bon amusement! INSTRUCTIONS Découpe les pages en deux en suivant les pointillés. Place-les les unes sur les autres, dans le bon ordre, ensuite agrafe-les. Te voilà bien équipé avec un vrai carnet. Bon amusement! CE DONT

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman parle au téléphone avec la grand-mère, puis dit au Petit Chaperon Rouge: Porte à ta grand-mère ce panier! 1. Maman téléphone....

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL

COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL Tout d abord, je souhaite vous remerciez d avoir télécharger ce guide qui je l espère pourra vous satisfaire dans la création de votre jardin potager.

Plus en détail

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina Raisa Elena Vlad Larisa Gojnete (coord.) Anca Iordache ReNcontres cahier d exercices VI ème L2 Editura Nomina I. Apprendre. Exercer I.1. Vocabulaire thématique a L enfant sur soi-même 1. Choisisez les

Plus en détail

Les naufragés du parking

Les naufragés du parking Les naufragés du parking Synopsis Quatre personnes se rendent au parking pour récupérer leur véhicule après une soirée qui s'est prolongée. Malheureusement, le parking est fermé. Ces personnes qui ne se

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ 01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La rue peut être un lieu dangereux. L enfant doit connaître les risques liés à sa petite taille pour agir en conséquence.

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES 1 le passé composé (avoir ou être) Mettez les verbes au passé composé (auxiliaires avoir ou être) 1. Elle (manger)... tous mes sandwiches! 2. Je (aller)...

Plus en détail

On faitle rnarche. avec Papa

On faitle rnarche. avec Papa On faitle rnarche avec Papa Apres diner, Papa a fait les comptes du mois avec Maman. - Je me dernande ou passe l'argent que je te donne, a dit Papa. - Ah! j'aime bien quand tu me dis ca, a dit Maman, qui

Plus en détail

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? -

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Editions Val d'arve juin 2012 - CHAPITRE 1 - À Nairobi, en ce beau matin, Sébastien se lève, regarde par la fenêtre et dit: - Il fait beau! Il voit le soleil qui sort

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S 2010-11-22 Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S Case postale 1202 Lévis (Québec) G6V 6R8 Téléphone : 418 833-5607 Télécopieur : 418 833-9723 www.envolee.com / info@envolee.com LES RÉBUS Nom 1 Écris le

Plus en détail

Une rentrée savoureuse avec Caprice des Dieux! 5 idées de recettes pour le plus grand plaisir de tous!

Une rentrée savoureuse avec Caprice des Dieux! 5 idées de recettes pour le plus grand plaisir de tous! Une rentrée savoureuse avec Caprice des Dieux! 5 idées de recettes pour le plus grand plaisir de tous! Baguette, poivrons, basilic et En Cas de Caprice Pancakes saumon, poivres et En Cas de Caprice Tartine

Plus en détail

Indications pédagogiques C2 / 33

Indications pédagogiques C2 / 33 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C2 / 33 C : COMPRENDRE UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 3 : S APPROPRIER UN MESSAGE Objectif opérationnel 3 : Expliquer

Plus en détail

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС I. COMPREHENSION ORALE Texte 1 1. Les élèves de l école «Saint-

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

Devinette 2 Conte Boucle d'or et les trois ours

Devinette 2 Conte Boucle d'or et les trois ours Devinette 1 Devinette 2 Je suis un objet, J'ai quatre pieds, dans l'histoire je suis en bois, on me trouve dans la cuisine, la salle à manger, On m'utilise pour s'asseoir, Je suis un personnage. Je suis

Plus en détail

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL)

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL) il avait la solitude au cœur. il découvrait qu il a raté plein de bonheur. qu il avait perdu la lune en comptant les étoiles. Il avait écrit des livres. il découvrait ses petits. que la raison d écrire

Plus en détail

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Moments de paix Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Les âmes s'en vont rapidement vers un conflit ; autrement dit, une affreuse histoire mystérieuse. Le vent souffle,

Plus en détail

L aquarelle à la maternelle c est possible! 1-Créer une image personnelle

L aquarelle à la maternelle c est possible! 1-Créer une image personnelle Le joli printemps s en vient en chantant faire pousser des fleurs de toutes les couleurs. Beau prétexte pour inviter les enfants à réaliser une image personnelle ayant pour inspiration des fleurs. L aquarelle

Plus en détail

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète!

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète! Tes 12 défis Dis STOP au réchauffement de la planète! Tes 12 défis mode d emploi Et si les 500 000 lecteurs d Images Doc s y mettent? Ce livret te propose 12 gestes simples à réaliser dans ta vie quotidienne

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Quatre semaines - Quatre mots clés

Quatre semaines - Quatre mots clés Quatre semaines - Quatre mots clés Première semaine RÉVEILLEZ-VOUS! Si vous voulez créer du neuf, si vous voulez accueillir, si vous voulez rencontrer le Seigneur, alors il est grand temps! Allez! Réveillez-vous!

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Dans un bol servir la salade de crevettes avec quelques feuilles de mâche sur le dessus

Dans un bol servir la salade de crevettes avec quelques feuilles de mâche sur le dessus RECETTE 1 Crevettes en salade marinées gingembre et fruits de la passion, avocats et tomates Ingrédients pour 10 mises en bouche 15 crevettes Un morceau de gingembre Une tomate cœur de bœuf 2 avocats 2

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

Departamento de Francés Empedrón 16 15572 Neda A Coruña Spain. Mon journal de voyage à Paris 20 25 mars 2010

Departamento de Francés Empedrón 16 15572 Neda A Coruña Spain. Mon journal de voyage à Paris 20 25 mars 2010 Departamento de Francés Empedrón 16 15572 Neda A Coruña Spain Mon journal de voyage à Paris 20 25 mars 2010 Le plan de Paris Les mots nouveaux que j ai appris : PETIT VOCABULAIRE Je ne parle pas très bien

Plus en détail

Des créations et recherches avec le matériel de la classe et les «événements de la classe»

Des créations et recherches avec le matériel de la classe et les «événements de la classe» Des créations et recherches avec le matériel de la classe et les «événements de la classe» «On trouve de bonnes idées mathématiques» seul ou à plusieurs puis on les présente à la classe. «J'ai fait les

Plus en détail

ERDESS VD2_9_M6 (BB) Version anonyme. (Brouhaha dans la classe, M Clavel commence le débat à 2:51) Mme Clavel écrit au tableau les instructions

ERDESS VD2_9_M6 (BB) Version anonyme. (Brouhaha dans la classe, M Clavel commence le débat à 2:51) Mme Clavel écrit au tableau les instructions (Brouhaha dans la classe, M Clavel commence le débat à 2:51) Mme Clavel écrit au tableau les instructions 5 M: Voilà Merci! T'es assise comment là? Les garçons ils te laissent te mettre comme ça? sympa

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Cuisiner les restes de nourriture? Voici quelques idées de recettes

Cuisiner les restes de nourriture? Voici quelques idées de recettes Cuisiner les restes de nourriture? Voici quelques idées de recettes Il me reste des légumes Il me reste des légumes Velouté de laitue aux noisettes 1 laitue défraîchie 125g de noisettes mondées 30g de

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

Mon prénom :... Mon nom :... Ma date de naissance :... Mon dentiste :... Son adresse :...... Son téléphone :...

Mon prénom :... Mon nom :... Ma date de naissance :... Mon dentiste :... Son adresse :...... Son téléphone :... Mon prénom : Mon nom : Ma date de naissance : Mon dentiste : Son adresse : Son téléphone : À quoi sert ma bouche? La bouche sert à manger, à parler et aussi à respirer. Elle sert à faire des sourires,

Plus en détail

Recettes au Camembert de Normandie E. Graindorge

Recettes au Camembert de Normandie E. Graindorge Recettes au Camembert de Normandie E. Graindorge On associe rarement des produits du terroir, estampillé AOP à des recettes de cuisine Et pourtant E. Graindorge l a fait! La fromagerie familiale implantée

Plus en détail

FUITE DU GRAND-COURONNE...

FUITE DU GRAND-COURONNE... FUITE DU GRAND-COURONNE... SAYNETE DE THEATRE ELEVE DE 6/5 A DU COLLEGE HENRI MATISSE GRAND-COURONNE Les élèves ont écrit cette saynète avec l'aide de leurs professeurs, madame Lemonnier et madame Chaumette

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture Episode : Lecture découverte Episode : Lecture Il était une fois trois ours qui vivaient dans une petite maison au milieu de la forêt. Il y avait Tout Petit Ours, Ours Moyen et Très Grand Ours. Chaque

Plus en détail

UN PLAISIR INCONTOURNABLE À SAVOURER EN FAMILLE

UN PLAISIR INCONTOURNABLE À SAVOURER EN FAMILLE Dossier de presse - avril 2014 P O U L E T F E R M I E R L A B E L R O U G E Le poulet fermier Label Rouge du dimanche UN PLAISIR INCONTOURNABLE À SAVOURER EN FAMILLE P O U L E T F E R M I E R L A B E

Plus en détail

CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT. Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com.

CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT. Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com. CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence, avant son exploitation, vous devez obtenir

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Évaluations diagnostiques - Consignes de passation

Évaluations diagnostiques - Consignes de passation Consignes Page 1/12 Évaluations diagnostiques - Consignes de passation Partie 1 Exercice 1 : La consigne est «Observe les images. Elles appartiennent toutes à un même thème sauf une. Entoure-la.» Tu (vous)

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Le Menu du 28 novembre 2015 Littératures et fourchettes Au Québec

Le Menu du 28 novembre 2015 Littératures et fourchettes Au Québec La médiathèque Marcel Pagnol en partenariat avec l Association Tad lachance vous propose Le Menu du 28 novembre 2015 Littératures et fourchettes Au Québec 04 42 18 19 90 http://mediatheque.aubagne.fr www.facebook.com/mediathequeaubagne

Plus en détail

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré.

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Il faudrait que tu fasses ce voyage. Tout d'abord, tu ne travailleras pas et tu verras tes copains à longueur de journée. Puis, tu n'auras

Plus en détail

Französisch Serie 2 (60 Min.)

Französisch Serie 2 (60 Min.) Aufnahmeprüfung 2008 Französisch Serie 2 (60 Min.) Hilfsmittel: keine Name... Vorname... Adresse...... Maximal erreichbare Punktzahl 100 Punkte - Leseverständnis 30 Punkte - Grammatik / Wortschatz 70 Punkte

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

Une brique dans le ventre

Une brique dans le ventre Une brique dans le ventre Thèmes Architecture, patrimoine Habitat, relations personnelles Concept En plus des maisons, appartements et lofts de tous styles et de tous prix que Cédric Wautier visite pour

Plus en détail

Mortier, pilon, mil. Je suis le pilon. On m utilise pour égrener les céréales (mil, sorgho, mais, ) et les moudre.

Mortier, pilon, mil. Je suis le pilon. On m utilise pour égrener les céréales (mil, sorgho, mais, ) et les moudre. Mortier, pilon, mil FAIRE LA FARINE Je suis le pilon. On m utilise pour égrener les céréales (mil, sorgho, mais, ) et les moudre. Dès l age de 5 ans, les filles apprennent à piler et à 10 ans elles savent

Plus en détail

Le journal de Miette Chapitre 1

Le journal de Miette Chapitre 1 Le journal de Miette Chapitre 1 Voilà, au départ ma vie était vraiment simple : je dormais sur les coussins du canapé, dans le panier de la salle de bain ou sur le lit de Louise. Ensuite je vais jusqu

Plus en détail

Monmousseau. 2 automnes et 3 étés. Le bar Floréal. Mots et Regards. Photographies : Collecte de récits : Projet initié par Plaine Commune Habitat

Monmousseau. 2 automnes et 3 étés. Le bar Floréal. Mots et Regards. Photographies : Collecte de récits : Projet initié par Plaine Commune Habitat Monmousseau 2 automnes et 3 étés Photographies : Le bar Floréal Collecte de récits : Mots et Regards Projet initié par Plaine Commune Habitat conçue par le bar Floréal.photographie avec la complicité de

Plus en détail

www.ao-editions.com page 1

www.ao-editions.com page 1 www.ao-editions.com page 1 Extrait d une allocution du président de la République Françaises, Français, Un certain nombre de nos compatriotes s effarouchent que des gens disparaissent comme ça du jour

Plus en détail

Découverte des parfums alimentaires

Découverte des parfums alimentaires Découverte des parfums alimentaires Objectifs : Solliciter l imaginaire des enfants pour découvrir les différents parfums alimentaires. Enrichir le vocabulaire du domaine sensoriel. Affiner le goût et

Plus en détail