L HOMME AU CŒUR DE L AMELIORATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L HOMME AU CŒUR DE L AMELIORATION"

Transcription

1 L HOMME AU CŒUR DE L AMELIORATION François PAPIN 1 er Juin 2012

2 1. Rappel des concepts 2. Stratégie d amélioration Qualité 3. Stratégie d implication des Members pour l amélioration de la Productivité 4. Conclusion

3 1. Rappel des concepts

4 JIDOKA A/ Nos valeurs : Le Toyota Way B/ Notre outil : Le T.P.S. Challenge Amélioration continue Kaizen Amélioration continue PROGRES Genchi Genbutsu Aller et observer sur le terrain JIT Respect Respect Travail d équipe Travail Standardisé Kaizen 5S T.P.M. Résolution de problèmes

5 C/ Nos standards Ex : Assembly Situation STD de référence facilement accessible sur la ligne (Tableau GL ou TL) Des standards pour chaque process

6 C/ Nos standards Ex : Assembly Feuille de description process Gestion des modifications < séquence / variété Job Element Sheet < Visuel / 3 équipes < points clés sécurité- ergo et qualité (bon / pas bon; visuel; conséquence client)

7 D/ Formation des Members

8 D/ Formation des Members Ex : Assembly 1 Procédure Observation & Lecture Apprentissage séquence et points clé 2 Récitation par écrit 3 Formation & contrôle qualité Vérification connaissance séquence et points clé 4 ATS par le TL Formation sur ligne avec méthode «J.I.» par TM formateur (ou TL) et contrôle qualité 100% Validation finale

9 E/ Notre stratégie d amélioration toujours axée sur 3 axes simultanés Best Member Best Process Best Management

10 2. Stratégie d amélioration Qualité

11 La stratégie employée 3 O DEFECT JIDOKA QUALITY GATE Défauts JIT P.D.C.A. TL & GL ANDON Anomalies BEST Floor Management = TRAVAIL STANDARDISE BEST Member - MENDO-MI 2 + BEST Process - Par des bons standards - Par l application des fondamentaux convoyeurs 1 KAIZEN

12 A. Approche globale par amélioration des standards Problème Méthode Video NC Le travail standardisé est différent sur un même process et une même gamme de travail entre les 3 members (TM) qui travaillent dans les 3 équipes (M/AM/Nuit) Définir le meilleur standard en impliquant les 3 TM de chaque équipe - 3 Members hors ligne pendant 1 semaine - amélioration d un process commun (créateur de défauts et de difficultés) - Obj : 0 défaut 0 anomalie/difficulté - Animation par TL formé et validé par expert TPS Méthode déployée sur 2007 et 2008, ligne par ligne Résultat : Exemple Trim 1 Assemblage

13 B. Approche individualisée

14 1 Best standard/process Genchi Genbutsu illustrations Défaut 1 : Exces de Primer visible Kaizen 1 : Renforcer le standard pour créer la qualité au process et donner la possibilité au member de faire «bon». > Le standard est il assez robuste pour créer la qualité au process? -> Le Process nécessite de forte aptitudes pour l application du Primer > La méthode, les outils, sont ils suffisamment clairs et adaptés? -> La trajectoire d application du Primer n est pas claire > Les points de contrôle sont ils adaptés pour créer la qualité au process? -> La zone à risque n est pas identifiée et le contrôle pas adapté.

15 Best standard/process Genchi Genbutsu illustrations Défaut 4 : Door opening trim gap Kaizen 5 : Clarifier la méthode de montage pour ne pas générer de défauts et former au standard et à la gestuelle. Le TM lorsqu il réalise son process en respect du standard peut il faire un défaut? > La methode employée créer une tension sur le door opening trim, surtout au niveau de l angle. Mise en place d une nouvelle méthode.

16 2 Best Member Problème : malgré une formation de 100% des Members sur un savoir faire particulier 58% des TM font des défauts après une formation spécifique Members formés font des défauts DOJO n est pas suffisant Necessité d un suivi individuel, support et formation 2 3

17

18 Mendo Mi Une approche orientée vers le TM pour l aider a respecter le travail standardisé 2 Défaut Gap windshield. Member par member depuis Jan 2010 GL apporte un soutien permanent au TM dans l application du travail standardisé L approche GL Avant L approche GL Actuelle Analyse des difficultés au TM Observation des difficultés du TM sur le process au travers d ATS Inspection Quality Gate Difficulté pour avoir une C/M appliquée et comprise par tous le TM TOYOTA MOTOR i.e. : MANUFACTURING Envoyer TM à un Dojo FRANCE «généraliste».

19 Results Ex: Windshield gap analysis with TM BEFORE 1 TM = 34% defects AFTER TM making zero defect NO GOOD STABILITY + CHECK DIFFICULT CHANGE POSITION + JIGU TO JUDGE BY HIMSELF < # defects / week > week +4 weeks need time to achieve zero defect

20 3 Best Management

21 Genchi Genbutsu illustrations Kaizen 1 : Primer excess visible MAINTIEN DU TRAVAIL STANDARDISE Vérification du respect du travail standardisé Audit de process pour assurer que le travail standardisé puisse être respecté

22 Kaizens illustrations Kaizen 1 : Primer excess visible CLARIFIER ET VISUALISER LES PDCA TL/GL C/M pour tackler le défaut Gap Windshield (TL) Ré-apparition du défaut Gap Windshield Demande de support au GL Securiser la mise en place des C/M et coacher le TL

23 4 Résultat

24 3. Stratégie d implication des Members dans l amelioration de la productivité

25 1- Attendus par catégorie Travail standardisé Sécurité Anomalies Rééquili -brage

26 2- Organisation des formations Réalisation des Kaizens Faire les kaizens par soi-même Faire réaliser les Kaizens par les Members de la ligne concernée Si pas possible (temps, compétence ) => Kaizen Team, Spécialiste, Départem. TPS Il vaut mieux ne réaliser que 2 kaizens pendant la formation qu en planifier 10 pour une date postérieure à la fin de la formation

27 3- Démarche 1. Vérification du respect du standard 2. Identifier et éliminer les anomalies => ATS Tout ce qui présente un risque sécurité Tout ce qui empêche le TM de pouvoir respecter le standard sereinement 3. Identifier et réduire les fluctuations (Vidéo) => Kaizen Fluctuation = ce qui perturbe le TM et l empêche d être régulier sur une opération donnée La réduction de la fluctuation entraine mécaniquement la diminution du temps moyen 4. Identifier et réduire les «Mudas» => Kaizen 5. Réaliser les Kaizens et vérifier leur efficacité 6. Proposer un équilibrage si possible 7. Essayer le nouvel équilibrage => Kaizen Mise en place d une «Punch list» + «Ressenti TM/TL» 8. Ne retirer le process que lorsque les conditions le permettent On reboucle autant de fois que nécessaire

28 4- Kaizen de niveau TM : Sécurité / Ergonomie Avant Après Relocalisation d un boitier d appel logistique afin de l utiliser dans de bonnes conditions Les TM n y voyaient pas forcement de problème a priori (utilisation fréquentielle 1x/heure) C est l analyse de risques du process qui a mis en évidence le problème

29 5- Kaizen de niveau TL : Fluctuation / Muda Avant Après Etape 2 Etape 1 Etape 3 Etape 1 : Les pièces arrivent en vrac dans des boîtes Le TM doit les ré-orienter (Fluctuation) et se déplacer (Muda) avant de les poser sur la machine Etape 2 : Les pièces arrivent ordonnées dans le bon sens dans des boîtes Réduction de la fluctuation Etape 3 : Les pièces arrivent directement sur la machine dans le bon sens Elimination du Muda de déplacement + Retour boite vide Attention : Verifier si surcoût en logistique ou chez le fournisseur

30 6- Kaizen de niveau GL : Ré-équilibrage Avant Après Muda d attente Temps gagné par Kaizens (fluctuations, déplacements, opérations inutiles.) 1 process supprimé 26 Kaizens réalisés 2 Equilibrages

31 7- Ressenti des TM Chantier Jishuken (amélioration des standards) => apprécié des TM Chantier de Productivité => A priori négatif des TM Exemple 1. Alléger (réellement) leur charge de travail 2. Redécouper les process avec eux 1. Redécoupage 1 => Mise en place d un «ressenti TM» pdt les essais 2. Réponse : «Process n X trop pénible» => 5 why? avec des TM 3. Nouvelles contraintes ergo avec certains gabarits de TM => kaizen 4. Présentation des résultats de l analyse aux TM + Redécoupage 2 Si on met en place un «ressenti TM», le point clé n est pas de prendre les remarques des TM en compte. C est surtout de leur faire un feedback (qu il aille dans leur sens ou non).

32 4. Conclusion

33 Pas d amélioration SANS un standard parfaitement défini SANS une formation personnalisée (capacité à détecter si l opération effectuée est OK/NOK) SANS une prise en compte des difficultés individuelles des TM SANS une implication forte des Team Members SANS une connaissance parfaite des opérateurs par l encadrement (TL, GL) Pas de LEAN MANUFACTURING SANS une démarche globale et cohérente de Management et une stratégie RH et syndicale

34 Merci

35 C Nos standards Ex : Paint Fiche Ergo et Sécurité

36 Nos standards Ex : Paint JES

37 Formation des Members Ex : Audit de travail standardisé (TL 1/jour; GL 1/sem) Méthode d utilisation < 1. Séquence ( 3 veh. Mini observation pour chaque ¼ de séquence) < 2. points clés < 3. Basic skills < 4. standards généraux (Andon, EPI, habillement antiscratch ) < 5. Non conformité < 6. validation par TM / TL & GL

38 Déploiement du Mendo Mi = Bien s occuper de quelqu un (être attentif, surveiller, encadrer, aider, poser des questions ) 2 1 Rechercher des solutions ensemble 3 Discuter des problèmes Accompagnement personnalisé

Le Management Lean. Michael Ballé. Excellence Systems Group Consultants 1

Le Management Lean. Michael Ballé. Excellence Systems Group Consultants 1 Le Management Lean Michael Ballé 1 Le «Gold Mine» Freddy a découvert Toyota en 1975 J étudie les programmes d amélioration depuis 15 ans Beaucoup essayent, peu réussissent, ceux qui réussissent le font

Plus en détail

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009 François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines QUALITE ET LEAN MANUFACTURING SOMMAIRE INTRODUCTION SUR LE LEAN

Plus en détail

La 1ère plateforme d'auto-formation. d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français.

La 1ère plateforme d'auto-formation. d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français. La 1ère plateforme d'auto-formation d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français. "Lean Immersion vous propose une formation en ligne au Lean Manufacturing simple, illustrée et 100% francophone qui

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN Certification CQPM réf : 2008 07 69 0272 Animateur de la démarche LEAN pour l amélioration de la performance et des processus. BUTS DE LA FORMATION : Etre

Plus en détail

LEAN MANUFACTURING. 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean.

LEAN MANUFACTURING. 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean. LEAN MANUFACTURING 18h00-18h10 : Ouverture de M.THOS 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean. 18h40-19h20 : Godefroy Beauvallet «Le

Plus en détail

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014 http://www.universite-lean6sigma.com 1 L OBJET DE L UNIVERSITÉ : Promouvoir les démarches d amélioration des performances Lean et Six Sigma, Valider

Plus en détail

Samuel Bassetto 04/2010

Samuel Bassetto 04/2010 Industrialisation Lean manufacturing 4.2 Réalisé avec V. FIGENWALD - SIEMENS Samuel Bassetto 04/2010 Plan de la partie 2 : Vers une production Lean 1. Valeur Ajoutée et Gaspillages Muda walk 2. Temps de

Plus en détail

Le travail standardisé

Le travail standardisé Le travail standardisé Nous rencontrons souvent des entreprises dans lesquelles la performance est à un palier. Avec l'habitude les cadences sont figées, souvent par des experts des services méthodes.

Plus en détail

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel Séance 3 Juste-à-Temps et Lean Manufacturing Magement industriel et Gestion de projet C. BARDEL@2007 1 Juste-à-temps & Lean Manufacturing Juste-à-temps et le Lean Manufacturing sont le cœur du système

Plus en détail

Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN?

Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN? Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN? Synthèse de 15 entreprises qui se sont lancées dans le Lean Manufacturing 7 ème Conférence d Échanges des Bonnes Pratiques Industrielles

Plus en détail

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Restons pragmatiques! Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Conférence TOP TRANSPORT 2015 Marseille le 14 octobre 2015 Intervenants : Helmut Hintzer, président

Plus en détail

Devenir un expert du Lean durable

Devenir un expert du Lean durable Devenir un expert du Lean durable 21 jours (7 x 3 jours) 9650 HT Piloter une démarche Lean durable en maîtrisant les outils du Lean et en intégrant les aspects culturels et de conditions de travail. Maîtrisez

Plus en détail

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN Version 1 BBC Conseil 1 / 18 Plan de la présentation Présentation rapide du Lean Management 1. Le Lean est une démarche à long terme avec des résultats rapides.

Plus en détail

Organisation Lean-Sigma

Organisation Lean-Sigma Organisation Lean-Sigma Lean 6-Sigma : Contexte et Historique 6-Sigma Approche Américaine Qualité Produit (origine : Motorola puis General Electric) Dispersion en 1980 Production Caractéristique Clé DMAIC

Plus en détail

LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE

LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE Présenté par : Elisabeth Morin Conseillère cadre en DO CHU de Québec Pierre Simard

Plus en détail

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation Démarche diagnostic Planification et organisation Processus de planification et de gestion de la demande Approvisionnement Niveau d inventaire Visite Organisation du travail Analyse de la chaîne de valeur

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

Lean Digestion. Une histoire du Lean Management. Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management. Le 9 juillet 2011

Lean Digestion. Une histoire du Lean Management. Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management. Le 9 juillet 2011 Lean Digestion Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management Une histoire du Lean Management Le 9 juillet 2011 Rodolphe Simonot rodolphe.simonot@leandigestion.fr www.leandigestion.fr Agenda «1990,

Plus en détail

Le Lean Management appliqué aux services administratifs

Le Lean Management appliqué aux services administratifs www.avlconsulting.fr Le Lean Management appliqué aux services administratifs Michel BALDELLON 1er avril 2015 Un petit exercice de contrôle de gestion préparatoire (1/2) Une comptabilité fournisseur d un

Plus en détail

FORMATION LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR

FORMATION LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR 9 DÉC 2015 / 2 MARS / 1 JUIN / 27 SEPT / 6 DÉC 2016 Partager les préalables et fondamentaux pour conduire une démarche de transformation Lean Appréhender le chemin à parcourir

Plus en détail

La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires

La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires Mylène Pigeon, Directrice Innovation productivité Marie-Pierre Poulin, Gestionnaire de projets senior Innovation productivité Mise

Plus en détail

HORIZON Pop Suite Logicielle de P ilotage Opérationnel de la Performance Rendre vos processus compétitifs plus légers, plus réactifs, plus agiles et plus sûrs www.concept-pop.com Process Mapping Process

Plus en détail

INTERVENTION LEAN JUIN 2015

INTERVENTION LEAN JUIN 2015 INTERVENTION LEAN JUIN 2015 163, Rue de Kiem L 8030 Strassen Tél : +352 26 00 87 01 Fax : +352 26 00 87 02 21 Avenue le Corbusier CS 30028 F 59042 Lille Cedex Tél. : +33 (0) 3 20 12 52 50 Fax : +33 (0)

Plus en détail

Démarche Lean management

Démarche Lean management Démarche Lean management Vers une ville INTELLIGENTE au sein d un Service de loisirs 10 octobre 2013 Objectifs de la présentation 1) Partager l expérience du Lean management au sein de l administration

Plus en détail

Une conférence de la communauté Performance industrielle de Grenoble Ecobiz

Une conférence de la communauté Performance industrielle de Grenoble Ecobiz Une conférence de la communauté Performance industrielle de Grenoble Ecobiz Un partage d expérience avec Fabrice Surel Le 9 juin 2008, Fabrice Surel (1) poursuivait le cycle des rencontres consacrées aux

Plus en détail

Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com )

Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com ) Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com ) Le lean / Les leans des outils «terrain» Une tentative de définition du lean : > «un système

Plus en détail

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management STRATEGIE LEAN Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management Concept 2 Idée simple : retranscrire partout les contraintes liées à la satisfaction du client! Et ce à la plus

Plus en détail

SPS Système de production Schneider

SPS Système de production Schneider Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Schneider Electric Master Tech 70 Rue de la Grange Batie Centr alp 38430 MOIRANS Tel. 33 (0)4 76 57 72 72 SPS Système de production Schneider www.schneider-electric.com

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement. Un atout pour l entreprise

Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement. Un atout pour l entreprise CCI Moselle, le16 avril 2013 Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement Un atout pour l entreprise Intervention de Olivier Rousseaux, Auditeur QSE, Expert en organisation et management

Plus en détail

Une conférence de la communauté Performance Industrielle de Grenoble Ecobiz

Une conférence de la communauté Performance Industrielle de Grenoble Ecobiz Une conférence de la communauté Performance Industrielle de Grenoble Ecobiz Un cycle de conférences dédié aux outils de base du Lean, une animation par Fabrice Surel Le lundi 17 mars 2008, la communauté

Plus en détail

INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE

INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE Assistance à maîtrise d ouvrage (AMOA et/ou AMOE) L assistance à la maîtrise d ouvrage et/ou l assistance à maîtrise d œuvre vous aide à définir, piloter

Plus en détail

Annexe. Comment ISO 9001 soutient les stratégies de Lean

Annexe. Comment ISO 9001 soutient les stratégies de Lean Annexe (d après Lean 9001 : Battle for Artic Rose; Edition :Society of Manufacturing Engineers) Comment ISO 9001 soutient les stratégies de Lean Définitions : Valeur : La VALEUR est quelque chose de tangible

Plus en détail

Laurent CIROU. François QUERE. Consultant SC Durable CL² Animateur Commission Amélioration Continue ASLOG SCHNEIDER ELECTRIC

Laurent CIROU. François QUERE. Consultant SC Durable CL² Animateur Commission Amélioration Continue ASLOG SCHNEIDER ELECTRIC Laurent CIROU François QUERE Consultant SC Durable CL² Animateur Commission Amélioration Continue ASLOG SCHNEIDER ELECTRIC Laurent CIROU Consultant SC Durable CL² Animateur Commission Amélioration Continue

Plus en détail

PERFORMANCE INDUSTRIELLE

PERFORMANCE INDUSTRIELLE PERFORMANCE INDUSTRIELLE DU DIAGNOSTIC A LA FEUILLE DE ROUTE Confidentiel Eiphedeïx International 20 mai 2015 1 Sommaire Partie 1 : Diagnostic de la performance industrielle Partie 2 : Comment construire

Plus en détail

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Christiane Mayer, pharmacienne Certifiée Lean Master 2012 Présidente de Crescendo Pharma Pierre Madore, pharmacien CHUS - Fleurimont Plan de

Plus en détail

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance Performance CHANGER VOTRE NIVEAU Management des hommes Au service de la performance Conseil Formation Enseignement 03.85.81.63.99 06.59.51.48.00

Plus en détail

Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com

Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com Les Standards Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com Les principes du Lean Le SMED Le Kanban L organisation en cellule Le Poka Yoke Le 5S Définition : Un standard est un mode opératoire défini

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

QRQC. Philippe Boissenot. rencontres industrielles Annecy - 2008. 13 ème. Consulting Centre

QRQC. Philippe Boissenot. rencontres industrielles Annecy - 2008. 13 ème. Consulting Centre QRQC Quick Response Quality Control Philippe Boissenot 13 ème rencontres industrielles Annecy - 2008 Plan de cette présentation Origine et Définition du QRQC Organisation et Outils du QRQC Exemple et Résultats

Plus en détail

Catalogue des actions de formation continue Votre partenaire par excellence

Catalogue des actions de formation continue Votre partenaire par excellence Catalogue des actions de formation continue Votre partenaire par excellence Pôle d activités, 1, Acharaf 2, GH22, N6 CASABLANCA Fax : 05 22 89 60 69- GSM : 06.69.00.64.75 2015 Web: www.chalimontconseil.com

Plus en détail

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine visite virtuelle d une usine ORGANISATION Les coûts La maîtrise de la qualité, la performance des machines, la bonne utilisation des équipements, les temps de fabrication... ont un impact direct sur les

Plus en détail

CONTRÔLE DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES M SUR LE FEC CE QU IL FAUT SAVOIR - POINTS DE VIGILANCE - BONNES PRATIQUES

CONTRÔLE DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES M SUR LE FEC CE QU IL FAUT SAVOIR - POINTS DE VIGILANCE - BONNES PRATIQUES i ZO M SUR LE FEC CE QU IL FAUT SAVOIR - POINTS DE VIGILANCE - BONNES PRATIQUES CE QU IL FAUT SAVOIR Depuis le 1er janvier 2014, les entreprises faisant l objet d un contrôle fiscal doivent être en mesure

Plus en détail

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA INTRODUCTION AU LEAN SIGMA Présentation générale Gilles Panczer OBJECTIFS Sigma? Quelle approche pour ma société? Lean-Sigma, 15 ans déjà et après? Gilles Panczer 2 LEAN SIGMA: HISTORIQUE Six Sigma L approche

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Pascal POUDEROUX Le carnet de bord du manager de proximité

Pascal POUDEROUX Le carnet de bord du manager de proximité Pascal POUDEROUX Le carnet de bord du manager de proximité, 2007 ISBN : 978-2-212-53887-8 Chapitre 7 Fondamentaux, cibles, principes et règles d actions Au sein d un système, il y a toujours un ensemble

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

A-Le Lean manufacturing B-Le SMED Conclusion et Principale idées à retenir

A-Le Lean manufacturing B-Le SMED Conclusion et Principale idées à retenir Le Lean management -Intoductionet défnition * principes du Lean * Méthodologie du Lean management I -approche LEAN A -Stratégie B -Système de production C -Changement de comportement II -conditions de

Plus en détail

sur le site de l IUT de Haguenau

sur le site de l IUT de Haguenau Descriptif du projet «École Des Bonnes Pratiques Industrielles LEAN» I. Contexte : le Projet sur le site de l IUT de Haguenau Le contexte économique actuel exige des entreprises qu elles se positionnent

Plus en détail

Approche produit/processus comme dynamique de développement

Approche produit/processus comme dynamique de développement Donnez un avenir industriel à vos projets Approche produit/processus comme dynamique de développement Stéphane MICHEL Date : 24 / 06 / 2010 3, Avenue de l industrie, Adamantis bât. A - 31150 Bruguières

Plus en détail

Le travail standardisé mérite votre attention

Le travail standardisé mérite votre attention Le travail standardisé mérite votre attention Pourquoi et comment mettre en place le travail standardisé dans votre entreprise. Les explications d'emmanuel JALLAS (Lysippe). Nous rencontrons souvent des

Plus en détail

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Complice de votre succès! Serge Bouchard, ASC, C.Dir. serge@bouchard.com 819-473-4248 Coach de gestion & Formateur agréé Emploi-Québec 052793

Plus en détail

SIRET : 804253391 00010 RCS LYON TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR 804253391 ORGANISME DE FORMATION AGREE 82691349869

SIRET : 804253391 00010 RCS LYON TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR 804253391 ORGANISME DE FORMATION AGREE 82691349869 ECAM Expert SASU au capital de 150 000 euros 40, montée Saint Barthélemy, FR-69321 Lyon Cedex 05 Tél. : +33 (0)4 72 77 06 44 - Fax : +33 (0)4 72 77 06 11 www.ecam.fr SIRET : 804253391 00010 RCS LYON TVA

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

Christiane Mayer OPÉRATIONNALISER L INTÉGRATION DES NOUVELLES ACTIVITÉS EN PHARMACIE

Christiane Mayer OPÉRATIONNALISER L INTÉGRATION DES NOUVELLES ACTIVITÉS EN PHARMACIE OPÉRATIONNALISER L INTÉGRATION DES NOUVELLES ACTIVITÉS EN PHARMACIE Christiane Mayer Pharmacienne Conseillère en amélioration des processus Crescendo Pharma inc. AGENDA Prérequis 7 éléments de stratégie

Plus en détail

Introduction au lean management. Recommandations organisationnelles. Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire

Introduction au lean management. Recommandations organisationnelles. Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Recommandations organisationnelles Pour approfondir la réflexion Introduction au lean management Mai 2013 Le document source de cette synthèse

Plus en détail

quelques réflexions sur le LEAN B. JACQUIER 06.62.84.61.36

quelques réflexions sur le LEAN B. JACQUIER 06.62.84.61.36 quelques réflexions sur le LEAN B. JACQUIER 06.62.84.61.36 Pourquoi changer l organisation du travail? Un projet de réorganisation, cela consiste à passer d une organisation A à une organisation B. L entreprise

Plus en détail

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 Table des matières chapitre 1 Le concept d audit 17 1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 1.1.1. Principe général... 17 1.1.2. Historique... 19 1.1.3. Définitions des termes particuliers utilisés en audit...

Plus en détail

Préambule. PProlongement de notre Démarche Qualité Totale mise en. une ambition : La création de valeur

Préambule. PProlongement de notre Démarche Qualité Totale mise en. une ambition : La création de valeur Préambule PProlongement de notre Démarche Qualité Totale mise en place dès 1985, la Démarche GEO, GRUAU EXCELLENCE OPERATIONNELLE constitue le moteur de la Performance Gruau. GEO : c est une dynamique

Plus en détail

10 Novembre 2009 Présentation aux entreprises

10 Novembre 2009 Présentation aux entreprises 10 Novembre 2009 Présentation aux entreprises Contenu de la présentation INEXO Usine Modèle Les origines du Lean Management Les principes du Lean Formation INEXO Questions 1 La genèse du projet Un constat

Plus en détail

LTR 112 LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ANNEE

LTR 112 LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ANNEE LTR 112 LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ANNEE 2012-2013 Maintenance CHAIRE LOGISTIQUE- TRANSPORT-TOURISME Julien GRANGE Plan 1. Introduction «TPM» 2. Le 5S 3. Le SMED 4. Le TRS Plan 1. Introduction Kaizen : 5S

Plus en détail

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI EVALUATION 60 MODE D EMPLOI NARRATIF EVALUATION 60 Définition L entretien annuel d appréciation est la méthode la plus répandue actuellement. Or, une autre pratique se développe, il s agit de l évaluation

Plus en détail

Lean Manufacturing Back to the Roots*

Lean Manufacturing Back to the Roots* Lean Manufacturing Back to the Roots* * retour aux sources Vendredi 11 décembre 2015 Sylvain GIRDAL LY-GPM-97 Sylvain GIRDAL INSA Lyon 1997 - Génie Physique Matériaux Originaire du Pas de Calais, 3 enfants

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Fruit Primeur Conception de nouveaux Processus souvent transversaux

Fruit Primeur Conception de nouveaux Processus souvent transversaux Nature des problèmes Fruit Primeur Conception de nouveaux Processus souvent transversaux Fruit en vrac Analyse approfondie pour ressortir les causes fondamentales du problème Fruit à portée de main Opportunités

Plus en détail

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean?

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Philippe COURTY, CFPIM Dirigeant de CJP-Conseils www.cjp-conseils.com 1 Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Les

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Secteur Techn que LEAN MANAGER

Secteur Techn que LEAN MANAGER Secteur Techn que LEAN MANAGER 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation de formateurs Français Horlogerie Informatique / TIC

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS au capital de 38 000 euros RCS 490 474 012 00013 APE 8559A

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 LEGO Education a le plaisir de présenter l édition pour tablette du logiciel LEGO MINDSTORMS Education EV3, un moyen amusant

Plus en détail

Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno)

Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno) Conception et simulation des systèmes de production Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno) Quelques méthodes en provenance du Japon : 1. Les 5 S 2. La chasse aux gaspillages

Plus en détail

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 Notre positionnement Aider les dirigeants à construire leur vision stratégique, à mener leurs projets de transformation, à améliorer

Plus en détail

La genèse d une ambition régionale

La genèse d une ambition régionale 1 La genèse d une ambition régionale Un besoin régional En France, de nombreuses initiatives ont vu le jour ces dernières années grâce à l appui des pouvoirs publics. L un des objectifs communs est de

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011 Groupe de travail Vers une cartographie interactive des métiers et des compétences Réunion 4 8 décembre 2011 Partenaires présents D.Anglaret DireccteIledeFrance P.Henry DireccteIledeFrance F.Suarez MDEMVS

Plus en détail

Le Kaizen dans le réseau Toyota en France. 善 Zen. 改 Kaï. Bien, Mieux. Revoir, réformer. Alain Audenino 05 juin 2009. Toyota France

Le Kaizen dans le réseau Toyota en France. 善 Zen. 改 Kaï. Bien, Mieux. Revoir, réformer. Alain Audenino 05 juin 2009. Toyota France Le Kaizen dans le réseau Toyota en France 改 Kaï Revoir, réformer 善 Zen Bien, Mieux Alain Audenino 05 juin 2009 Toyota France Emergence du T.P.S (Toyota Production System) En 1902 le fondateur du Groupe

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

La Gestion de projet. Pour aller plus loin, la Gestion des Risques. Système de Pilotage Programme d Urgence

La Gestion de projet. Pour aller plus loin, la Gestion des Risques. Système de Pilotage Programme d Urgence Système de Pilotage Programme d Urgence Actualités Rôle du PMO Gestion de projet Prince2 Gestion Risques La suite Actualités Le rôle du PMO Dans le cadre du plan d actions défini lors de la présentation

Plus en détail

L approche Kaizen pour améliorer l organisation du travail

L approche Kaizen pour améliorer l organisation du travail L approche Kaizen pour améliorer l organisation du travail L exemple du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) Sylvain Chaussé Conseiller à l amélioration continue CHUS Février 2011 Sommaire

Plus en détail

CONTACT formations@progress-partners.com Tél. +33(0)1 77 49 27 00 Fax : +33(0)1 76 60 09 14

CONTACT formations@progress-partners.com Tél. +33(0)1 77 49 27 00 Fax : +33(0)1 76 60 09 14 L accompagnement 32 CONTACT formations@progress-partners.com Tél. +33(0)1 77 49 27 00 Fax : +33(0)1 76 60 09 14 des des solutions solutions de de formations par par Progress Progress Partners Partners

Plus en détail

FORMATIONS Valorisez votre savoir-faire, certifiez vos compétences

FORMATIONS Valorisez votre savoir-faire, certifiez vos compétences FORMATIONS Valorisez votre savoir-faire, certifiez vos compétences 2016 Lean Management Lean Six Sigma Optimisation des procédés www.xl-suisse.ch 02 POURQUOI VOUS? Parce que vous devez rester dans la course

Plus en détail

Les basiques du Lean Manufacturing

Les basiques du Lean Manufacturing Pierre Bédry Les basiques du Lean Manufacturing Dans les PMI et ateliers technologiques 2 e édition 2012, 2012 ISBN : 978-2-212-55298-0 Sommaire Deuxième édition Quels changements?... XV INTRODUCTION L

Plus en détail

System Sentinel 5.1. Surveillance de système NT/2000 en temps réel

System Sentinel 5.1. Surveillance de système NT/2000 en temps réel System Sentinel 5.1 Surveillance de système NT/2000 en temps réel Ordre du jour Présentation Amosdec Définition du besoin de sécurisation des systèmes La gestion des événements systèmes Centralisation

Plus en détail

Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société

Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société Contexte et historique du projet S. Chambost Demain Planning Conférence - Bélier Associés

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

CATALOGUE. Services Formation. Première Consulting sarl, Siége Social: 73 Ter, Avenue Habib Bourguiba, 2010 -Manouba-Tunis

CATALOGUE. Services Formation. Première Consulting sarl, Siége Social: 73 Ter, Avenue Habib Bourguiba, 2010 -Manouba-Tunis Services Formation 015 Première Consulting sarl, Siége Social: 73 Ter, Avenue Habib Bourguiba, 010 -Manouba-Tunis Téléphone : (16) 71 60 67 1, Fax : (16) 71 60 73 61, E-mail : contact@premiere-consulting.net

Plus en détail

Mise en flux continu des incidents informatiques. Catherine Chabiron Lean Office Faurecia

Mise en flux continu des incidents informatiques. Catherine Chabiron Lean Office Faurecia Mise en flux continu des incidents informatiques Catherine Chabiron Lean Office Faurecia Lean et SI 07 octobre 2010 Comprendre le problème Lean et SI 07 octobre 2010 Gérer les stocks d incidents informatiques

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Support idéal pour modules photovoltaïques sur toit plat

Support idéal pour modules photovoltaïques sur toit plat CATALOGUE 2015 Support idéal pour modules photovoltaïques sur toit plat Système breveté Patented system Sun Ballast exerce la fonction de structure et de LEST Sans profilés, sans assemblage, sans perçage

Plus en détail

LA MÉTHODE LEAN ET VOTRE ORGANISME AUDIT CONSEIL FORMATION. 05 55 64 23 15 06 82 68 00 21 www.lqc-mt.org PLAQUETTE TÉLÉCHARGEABLE SUR LE SITE

LA MÉTHODE LEAN ET VOTRE ORGANISME AUDIT CONSEIL FORMATION. 05 55 64 23 15 06 82 68 00 21 www.lqc-mt.org PLAQUETTE TÉLÉCHARGEABLE SUR LE SITE LA MÉTHODE LEAN ET VOTRE ORGANISME PLAQUETTE TÉLÉCHARGEABLE SUR LE SITE AUDIT CONSEIL FORMATION 05 55 64 23 15 06 82 68 00 21 www.lqc-mt.org MICHEL TOURTE CONSULTANT Auditeur AFNOR Certification DIAGNOSTIC

Plus en détail

Formation hygiène / sécurité des aliments

Formation hygiène / sécurité des aliments hygiène / sécurité des aliments Comment optimiser ses pratiques Sommaire : Les enjeux Les exigences Public Pratiques Conduite du projet de formation Supports pédagogiques Évaluations Nouvelle stratégie

Plus en détail

L intervention ergonomique sur les chantiers vers une intégration des conditions de travail dans les indicateurs des entreprises?

L intervention ergonomique sur les chantiers vers une intégration des conditions de travail dans les indicateurs des entreprises? L intervention ergonomique sur les chantiers vers une intégration des conditions de travail dans les indicateurs des entreprises? Congrès de Deauville Juin 2007 1 Les attendus de ce type de démarche Prendre

Plus en détail

Guide pratique des 5S

Guide pratique des 5S Guide pratique des 5S Christian Hohmann Résumé du livre 15/05/2010 Ce guide écrit par Christian Hohmann, expert en performance opérationnelle, présente la mise en œuvre des 5S d une façon très concrète.

Plus en détail

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR P 1 FACTEURS QUI FONT LA FORCE DE LEAN SIX SIGMA 1. L intégration de Lean et de Six sigma 2. Des rôles et responsabilités bien définis 3. Un géré MTE

Plus en détail

LRQA vous prépare à réaliser votre transition avec ses solutions personnalisées à votre système de management

LRQA vous prépare à réaliser votre transition avec ses solutions personnalisées à votre système de management LRQA vous prépare à réaliser votre transition avec ses solutions personnalisées à votre système de management ANTICIPEZ! Les nouvelles normes ISO 9001:2015 et 14001:2015 sont désormais publiées et disponibles

Plus en détail

Annexe 4 Page 1 of 7

Annexe 4 Page 1 of 7 BDS standards pour les créateurs d entreprises et les PME existantes: produits, impact Groupe A : CREATEURS D ENTREPRISE Produits/BDS(3) 1. Germe/TRIE 1 comprendre la relation entre l idée d entreprise,

Plus en détail

-Lab. Journée Découverte 31702 Toulouse-Blagnac, le 10 octobre 2014 Un atelier dédié aux dirigeants et aux managers sous la forme d un business game.

-Lab. Journée Découverte 31702 Toulouse-Blagnac, le 10 octobre 2014 Un atelier dédié aux dirigeants et aux managers sous la forme d un business game. -Lab Journée Découverte 31702 Toulouse-Blagnac, le 10 octobre 2014 Un atelier dédié aux dirigeants et aux managers sous la forme d un business game. «Lean & Change Management» Conçue spécialement pour

Plus en détail

Le scénario pédagogique des formations AgriTic

Le scénario pédagogique des formations AgriTic Le scénario pédagogique des s AgriTic Guide à l attention des formateurs pour la mise en œuvre locale des s AgriTic. Un projet porté, au sein de Préférence FORMATIONS, par le CFPPA de Melle Niort. I. Le

Plus en détail