L HOMME AU CŒUR DE L AMELIORATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L HOMME AU CŒUR DE L AMELIORATION"

Transcription

1 L HOMME AU CŒUR DE L AMELIORATION François PAPIN 1 er Juin 2012

2 1. Rappel des concepts 2. Stratégie d amélioration Qualité 3. Stratégie d implication des Members pour l amélioration de la Productivité 4. Conclusion

3 1. Rappel des concepts

4 JIDOKA A/ Nos valeurs : Le Toyota Way B/ Notre outil : Le T.P.S. Challenge Amélioration continue Kaizen Amélioration continue PROGRES Genchi Genbutsu Aller et observer sur le terrain JIT Respect Respect Travail d équipe Travail Standardisé Kaizen 5S T.P.M. Résolution de problèmes

5 C/ Nos standards Ex : Assembly Situation STD de référence facilement accessible sur la ligne (Tableau GL ou TL) Des standards pour chaque process

6 C/ Nos standards Ex : Assembly Feuille de description process Gestion des modifications < séquence / variété Job Element Sheet < Visuel / 3 équipes < points clés sécurité- ergo et qualité (bon / pas bon; visuel; conséquence client)

7 D/ Formation des Members

8 D/ Formation des Members Ex : Assembly 1 Procédure Observation & Lecture Apprentissage séquence et points clé 2 Récitation par écrit 3 Formation & contrôle qualité Vérification connaissance séquence et points clé 4 ATS par le TL Formation sur ligne avec méthode «J.I.» par TM formateur (ou TL) et contrôle qualité 100% Validation finale

9 E/ Notre stratégie d amélioration toujours axée sur 3 axes simultanés Best Member Best Process Best Management

10 2. Stratégie d amélioration Qualité

11 La stratégie employée 3 O DEFECT JIDOKA QUALITY GATE Défauts JIT P.D.C.A. TL & GL ANDON Anomalies BEST Floor Management = TRAVAIL STANDARDISE BEST Member - MENDO-MI 2 + BEST Process - Par des bons standards - Par l application des fondamentaux convoyeurs 1 KAIZEN

12 A. Approche globale par amélioration des standards Problème Méthode Video NC Le travail standardisé est différent sur un même process et une même gamme de travail entre les 3 members (TM) qui travaillent dans les 3 équipes (M/AM/Nuit) Définir le meilleur standard en impliquant les 3 TM de chaque équipe - 3 Members hors ligne pendant 1 semaine - amélioration d un process commun (créateur de défauts et de difficultés) - Obj : 0 défaut 0 anomalie/difficulté - Animation par TL formé et validé par expert TPS Méthode déployée sur 2007 et 2008, ligne par ligne Résultat : Exemple Trim 1 Assemblage

13 B. Approche individualisée

14 1 Best standard/process Genchi Genbutsu illustrations Défaut 1 : Exces de Primer visible Kaizen 1 : Renforcer le standard pour créer la qualité au process et donner la possibilité au member de faire «bon». > Le standard est il assez robuste pour créer la qualité au process? -> Le Process nécessite de forte aptitudes pour l application du Primer > La méthode, les outils, sont ils suffisamment clairs et adaptés? -> La trajectoire d application du Primer n est pas claire > Les points de contrôle sont ils adaptés pour créer la qualité au process? -> La zone à risque n est pas identifiée et le contrôle pas adapté.

15 Best standard/process Genchi Genbutsu illustrations Défaut 4 : Door opening trim gap Kaizen 5 : Clarifier la méthode de montage pour ne pas générer de défauts et former au standard et à la gestuelle. Le TM lorsqu il réalise son process en respect du standard peut il faire un défaut? > La methode employée créer une tension sur le door opening trim, surtout au niveau de l angle. Mise en place d une nouvelle méthode.

16 2 Best Member Problème : malgré une formation de 100% des Members sur un savoir faire particulier 58% des TM font des défauts après une formation spécifique Members formés font des défauts DOJO n est pas suffisant Necessité d un suivi individuel, support et formation 2 3

17

18 Mendo Mi Une approche orientée vers le TM pour l aider a respecter le travail standardisé 2 Défaut Gap windshield. Member par member depuis Jan 2010 GL apporte un soutien permanent au TM dans l application du travail standardisé L approche GL Avant L approche GL Actuelle Analyse des difficultés au TM Observation des difficultés du TM sur le process au travers d ATS Inspection Quality Gate Difficulté pour avoir une C/M appliquée et comprise par tous le TM TOYOTA MOTOR i.e. : MANUFACTURING Envoyer TM à un Dojo FRANCE «généraliste».

19 Results Ex: Windshield gap analysis with TM BEFORE 1 TM = 34% defects AFTER TM making zero defect NO GOOD STABILITY + CHECK DIFFICULT CHANGE POSITION + JIGU TO JUDGE BY HIMSELF < # defects / week > week +4 weeks need time to achieve zero defect

20 3 Best Management

21 Genchi Genbutsu illustrations Kaizen 1 : Primer excess visible MAINTIEN DU TRAVAIL STANDARDISE Vérification du respect du travail standardisé Audit de process pour assurer que le travail standardisé puisse être respecté

22 Kaizens illustrations Kaizen 1 : Primer excess visible CLARIFIER ET VISUALISER LES PDCA TL/GL C/M pour tackler le défaut Gap Windshield (TL) Ré-apparition du défaut Gap Windshield Demande de support au GL Securiser la mise en place des C/M et coacher le TL

23 4 Résultat

24 3. Stratégie d implication des Members dans l amelioration de la productivité

25 1- Attendus par catégorie Travail standardisé Sécurité Anomalies Rééquili -brage

26 2- Organisation des formations Réalisation des Kaizens Faire les kaizens par soi-même Faire réaliser les Kaizens par les Members de la ligne concernée Si pas possible (temps, compétence ) => Kaizen Team, Spécialiste, Départem. TPS Il vaut mieux ne réaliser que 2 kaizens pendant la formation qu en planifier 10 pour une date postérieure à la fin de la formation

27 3- Démarche 1. Vérification du respect du standard 2. Identifier et éliminer les anomalies => ATS Tout ce qui présente un risque sécurité Tout ce qui empêche le TM de pouvoir respecter le standard sereinement 3. Identifier et réduire les fluctuations (Vidéo) => Kaizen Fluctuation = ce qui perturbe le TM et l empêche d être régulier sur une opération donnée La réduction de la fluctuation entraine mécaniquement la diminution du temps moyen 4. Identifier et réduire les «Mudas» => Kaizen 5. Réaliser les Kaizens et vérifier leur efficacité 6. Proposer un équilibrage si possible 7. Essayer le nouvel équilibrage => Kaizen Mise en place d une «Punch list» + «Ressenti TM/TL» 8. Ne retirer le process que lorsque les conditions le permettent On reboucle autant de fois que nécessaire

28 4- Kaizen de niveau TM : Sécurité / Ergonomie Avant Après Relocalisation d un boitier d appel logistique afin de l utiliser dans de bonnes conditions Les TM n y voyaient pas forcement de problème a priori (utilisation fréquentielle 1x/heure) C est l analyse de risques du process qui a mis en évidence le problème

29 5- Kaizen de niveau TL : Fluctuation / Muda Avant Après Etape 2 Etape 1 Etape 3 Etape 1 : Les pièces arrivent en vrac dans des boîtes Le TM doit les ré-orienter (Fluctuation) et se déplacer (Muda) avant de les poser sur la machine Etape 2 : Les pièces arrivent ordonnées dans le bon sens dans des boîtes Réduction de la fluctuation Etape 3 : Les pièces arrivent directement sur la machine dans le bon sens Elimination du Muda de déplacement + Retour boite vide Attention : Verifier si surcoût en logistique ou chez le fournisseur

30 6- Kaizen de niveau GL : Ré-équilibrage Avant Après Muda d attente Temps gagné par Kaizens (fluctuations, déplacements, opérations inutiles.) 1 process supprimé 26 Kaizens réalisés 2 Equilibrages

31 7- Ressenti des TM Chantier Jishuken (amélioration des standards) => apprécié des TM Chantier de Productivité => A priori négatif des TM Exemple 1. Alléger (réellement) leur charge de travail 2. Redécouper les process avec eux 1. Redécoupage 1 => Mise en place d un «ressenti TM» pdt les essais 2. Réponse : «Process n X trop pénible» => 5 why? avec des TM 3. Nouvelles contraintes ergo avec certains gabarits de TM => kaizen 4. Présentation des résultats de l analyse aux TM + Redécoupage 2 Si on met en place un «ressenti TM», le point clé n est pas de prendre les remarques des TM en compte. C est surtout de leur faire un feedback (qu il aille dans leur sens ou non).

32 4. Conclusion

33 Pas d amélioration SANS un standard parfaitement défini SANS une formation personnalisée (capacité à détecter si l opération effectuée est OK/NOK) SANS une prise en compte des difficultés individuelles des TM SANS une implication forte des Team Members SANS une connaissance parfaite des opérateurs par l encadrement (TL, GL) Pas de LEAN MANUFACTURING SANS une démarche globale et cohérente de Management et une stratégie RH et syndicale

34 Merci

35 C Nos standards Ex : Paint Fiche Ergo et Sécurité

36 Nos standards Ex : Paint JES

37 Formation des Members Ex : Audit de travail standardisé (TL 1/jour; GL 1/sem) Méthode d utilisation < 1. Séquence ( 3 veh. Mini observation pour chaque ¼ de séquence) < 2. points clés < 3. Basic skills < 4. standards généraux (Andon, EPI, habillement antiscratch ) < 5. Non conformité < 6. validation par TM / TL & GL

38 Déploiement du Mendo Mi = Bien s occuper de quelqu un (être attentif, surveiller, encadrer, aider, poser des questions ) 2 1 Rechercher des solutions ensemble 3 Discuter des problèmes Accompagnement personnalisé

Le Management Lean. Michael Ballé. Excellence Systems Group Consultants 1

Le Management Lean. Michael Ballé. Excellence Systems Group Consultants 1 Le Management Lean Michael Ballé 1 Le «Gold Mine» Freddy a découvert Toyota en 1975 J étudie les programmes d amélioration depuis 15 ans Beaucoup essayent, peu réussissent, ceux qui réussissent le font

Plus en détail

La 1ère plateforme d'auto-formation. d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français.

La 1ère plateforme d'auto-formation. d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français. La 1ère plateforme d'auto-formation d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français. "Lean Immersion vous propose une formation en ligne au Lean Manufacturing simple, illustrée et 100% francophone qui

Plus en détail

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel Séance 3 Juste-à-Temps et Lean Manufacturing Magement industriel et Gestion de projet C. BARDEL@2007 1 Juste-à-temps & Lean Manufacturing Juste-à-temps et le Lean Manufacturing sont le cœur du système

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN Certification CQPM réf : 2008 07 69 0272 Animateur de la démarche LEAN pour l amélioration de la performance et des processus. BUTS DE LA FORMATION : Etre

Plus en détail

LEAN MANUFACTURING. 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean.

LEAN MANUFACTURING. 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean. LEAN MANUFACTURING 18h00-18h10 : Ouverture de M.THOS 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean. 18h40-19h20 : Godefroy Beauvallet «Le

Plus en détail

Samuel Bassetto 04/2010

Samuel Bassetto 04/2010 Industrialisation Lean manufacturing 4.2 Réalisé avec V. FIGENWALD - SIEMENS Samuel Bassetto 04/2010 Plan de la partie 2 : Vers une production Lean 1. Valeur Ajoutée et Gaspillages Muda walk 2. Temps de

Plus en détail

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009 François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines QUALITE ET LEAN MANUFACTURING SOMMAIRE INTRODUCTION SUR LE LEAN

Plus en détail

QRQC. Philippe Boissenot. rencontres industrielles Annecy - 2008. 13 ème. Consulting Centre

QRQC. Philippe Boissenot. rencontres industrielles Annecy - 2008. 13 ème. Consulting Centre QRQC Quick Response Quality Control Philippe Boissenot 13 ème rencontres industrielles Annecy - 2008 Plan de cette présentation Origine et Définition du QRQC Organisation et Outils du QRQC Exemple et Résultats

Plus en détail

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014 http://www.universite-lean6sigma.com 1 L OBJET DE L UNIVERSITÉ : Promouvoir les démarches d amélioration des performances Lean et Six Sigma, Valider

Plus en détail

Le Lean Management appliqué aux services administratifs

Le Lean Management appliqué aux services administratifs www.avlconsulting.fr Le Lean Management appliqué aux services administratifs Michel BALDELLON 1er avril 2015 Un petit exercice de contrôle de gestion préparatoire (1/2) Une comptabilité fournisseur d un

Plus en détail

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA INTRODUCTION AU LEAN SIGMA Présentation générale Gilles Panczer OBJECTIFS Sigma? Quelle approche pour ma société? Lean-Sigma, 15 ans déjà et après? Gilles Panczer 2 LEAN SIGMA: HISTORIQUE Six Sigma L approche

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Complice de votre succès! Serge Bouchard, ASC, C.Dir. serge@bouchard.com 819-473-4248 Coach de gestion & Formateur agréé Emploi-Québec 052793

Plus en détail

LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE

LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE Présenté par : Elisabeth Morin Conseillère cadre en DO CHU de Québec Pierre Simard

Plus en détail

Lean et Supply Chain Management

Lean et Supply Chain Management Comparaison des fondements du Lean et du Supply Chain Management Par Thierry Bur Senior Manager Activité Supply Chain de Cereza Conseil 1. Définition du Lean p2 2. Définition du Supply Chain Management..

Plus en détail

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN Version 1 BBC Conseil 1 / 18 Plan de la présentation Présentation rapide du Lean Management 1. Le Lean est une démarche à long terme avec des résultats rapides.

Plus en détail

Le LEAN en complément de la démarche ITIL. Jean-Louis FELIPE Date : 04-12-2012

Le LEAN en complément de la démarche ITIL. Jean-Louis FELIPE Date : 04-12-2012 Le LEAN en complément de la démarche ITIL Jean-Louis FELIPE Date : 04-12-2012 2 Les concepts de base du Lean 3 Ce qu attend le Client Résolvez mon problème en totalité Ne gaspillez pas mon temps Fournissez

Plus en détail

Introduction au LEAN. 17/02/2010 Page: 1

Introduction au LEAN. 17/02/2010 Page: 1 Introduction au LEAN 17/02/2010 Page: 1 Évolution du contexte industriel Les trentes glorieuses (1945-1975) Demande supérieure à l offre Prix de revient, productivité Contrôle de gestion L équilibre (1975-1990)

Plus en détail

SPS Système de production Schneider

SPS Système de production Schneider Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Schneider Electric Master Tech 70 Rue de la Grange Batie Centr alp 38430 MOIRANS Tel. 33 (0)4 76 57 72 72 SPS Système de production Schneider www.schneider-electric.com

Plus en détail

Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre. Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix

Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre. Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix Sommaire Le lean de quoi parle t-on? L âge des outils Le

Plus en détail

LE LEAN MINING ET LES DÉFIS ASSOCIÉS À LA SST. Nadeau, S., Morency, F., Nsangou, J.-R. École de technologie supérieure

LE LEAN MINING ET LES DÉFIS ASSOCIÉS À LA SST. Nadeau, S., Morency, F., Nsangou, J.-R. École de technologie supérieure LE LEAN MINING ET LES DÉFIS ASSOCIÉS À LA SST École de technologie supérieure 2 Qu est-ce que le lean mining? Une contextualisation des principes du lean manufacturing au secteur minier. 3 Qu est-ce que

Plus en détail

Démarche Lean management

Démarche Lean management Démarche Lean management Vers une ville INTELLIGENTE au sein d un Service de loisirs 10 octobre 2013 Objectifs de la présentation 1) Partager l expérience du Lean management au sein de l administration

Plus en détail

SIRET : 804253391 00010 RCS LYON TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR 804253391 ORGANISME DE FORMATION AGREE 82691349869

SIRET : 804253391 00010 RCS LYON TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR 804253391 ORGANISME DE FORMATION AGREE 82691349869 ECAM Expert SASU au capital de 150 000 euros 40, montée Saint Barthélemy, FR-69321 Lyon Cedex 05 Tél. : +33 (0)4 72 77 06 44 - Fax : +33 (0)4 72 77 06 11 www.ecam.fr SIRET : 804253391 00010 RCS LYON TVA

Plus en détail

Lean. Historique et Principes La réalité terrain La complémentarité Lean-MES. Francis MOUREY SPC consultants

Lean. Historique et Principes La réalité terrain La complémentarité Lean-MES. Francis MOUREY SPC consultants Lean Historique et Principes Francis MOUREY SPC consultants C. R. Allen, 1919 TWI, 1940 Jidoka Jidoka T. Ohno JIT Kaizen S. Shingo TPS House,, Cho, 70 s Méthodes japonaises J. Womack & D. Jones K. Ishikawa,

Plus en détail

TESA SA. 20.02.2014 TESA Group SA

TESA SA. 20.02.2014 TESA Group SA TESA SA 20.02.2014 TESA Group SA Plan de présentation 01 02 TESA, qui sommes nous Introduction de la philosophie LEAN de TESA 03 Exemple 1: Lean petite machine 04 Exemple 2: Lean cellule de décolletage

Plus en détail

LES PRINCIPES DU LEAN MANUFACTURING. Benjamin LOBET Service Industrie CCI des Landes

LES PRINCIPES DU LEAN MANUFACTURING. Benjamin LOBET Service Industrie CCI des Landes LES PRINCIPES DU LEAN MANUFACTURING Benjamin LOBET Service Industrie CCI des Landes Environnement actuel des entreprises Mondialisation de l économie Cycle de renouvellement de produits de plus en plus

Plus en détail

Lean Management. Santé au travail. Miguel Lefrançois. Syndicat Sud Renault Trucks. 5 juillet 2012 1

Lean Management. Santé au travail. Miguel Lefrançois. Syndicat Sud Renault Trucks. 5 juillet 2012 1 Et Santé au travail Miguel Lefrançois Syndicat Sud Renault Trucks 5 juillet 2012 1 Sommaire Histoire du Lean management ou Lean manufacturing Les grands principes du Lean Quelques exemples du Lean Le chez

Plus en détail

LE LEAN MANUFACTURING

LE LEAN MANUFACTURING LE LEAN MANUFACTURING LEAN signifie littéralement : «maigre», «sans gras». On le traduit parfois par «gestion sans gaspillage» ou par «au plus juste». LEAN est un qualificatif donné par une équipe de chercheurs

Plus en détail

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Christiane Mayer, pharmacienne Certifiée Lean Master 2012 Présidente de Crescendo Pharma Pierre Madore, pharmacien CHUS - Fleurimont Plan de

Plus en détail

La qualité en «Lean» de mire 5 à 7 MFQ CRCI de Blagnac 14 Octobre 2009 Denis VILLEVALOIS Consultant Lean & Qualité Partenaire AFNOR

La qualité en «Lean» de mire 5 à 7 MFQ CRCI de Blagnac 14 Octobre 2009 Denis VILLEVALOIS Consultant Lean & Qualité Partenaire AFNOR LEAN & ISO 9001 La qualité en «Lean» de mire 5 à 7 MFQ CRCI de Blagnac Denis VILLEVALOIS Consultant Lean & Qualité Partenaire AFNOR 14 Octobre 2009 SOMMAIRE Contexte L esprit ISO 9001 ISO 9001 Rappel L

Plus en détail

LE GUIDE P C. Amélioration des Performances Opérationnelles et Economiques des Entreprises. La démarche LEAN Responsable en 10 questions

LE GUIDE P C. Amélioration des Performances Opérationnelles et Economiques des Entreprises. La démarche LEAN Responsable en 10 questions LE GUIDE P O P C Amélioration des Performances Opérationnelles et Economiques des Entreprises La démarche LEAN Responsable en 10 questions Guide APOPECO 2012 Témoignage d un chef d entreprise Pierre PHILIPPE

Plus en détail

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management STRATEGIE LEAN Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management Concept 2 Idée simple : retranscrire partout les contraintes liées à la satisfaction du client! Et ce à la plus

Plus en détail

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean?

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Philippe COURTY, CFPIM Dirigeant de CJP-Conseils www.cjp-conseils.com 1 Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Les

Plus en détail

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance Performance CHANGER VOTRE NIVEAU Management des hommes Au service de la performance Conseil Formation Enseignement 03.85.81.63.99 06.59.51.48.00

Plus en détail

LEAN FLOW TECHNOLOGY

LEAN FLOW TECHNOLOGY - MODULE LFT101 - LEAN FLOW TECHNOLOGY STRATÉGIE DU FUTUR STRATÉGIE DU FUTUR SOMMAIRE Définitions. Élimination des Gaspillages. Améliorations. Parts de Marché. Marges. Retours sur Investissements. Organisation

Plus en détail

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 Notre positionnement Aider les dirigeants à construire leur vision stratégique, à mener leurs projets de transformation, à améliorer

Plus en détail

Secteur Techn que LEAN MANAGER

Secteur Techn que LEAN MANAGER Secteur Techn que LEAN MANAGER 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation de formateurs Français Horlogerie Informatique / TIC

Plus en détail

Académie de pharmacie

Académie de pharmacie Académie de pharmacie Expérimentation d une méthode Lean pour l amélioration des processus métiers Application à l amélioration de la prise en charge médicamenteuse dans un service de médecine Niccolo

Plus en détail

Certification Lean Master

Certification Lean Master Certification Lean Master Devenez un agent d'influence à valeur ajoutée! Aucun préalable En dix ans, les entreprises québécoises ont fait des pas de géant en intégrant l amélioration continue dans leurs

Plus en détail

Programme de Formation LEAN Six Sigma GREEN Belt Level

Programme de Formation LEAN Six Sigma GREEN Belt Level Première journée Jours Méthodes et Outils Formateurs DMAIC I. Définir, Mesurer 1. Définir : l environnement, les attendus, l équipe, la charte projet, - Outils : Matrice de sélection, VOC, MPM, diagramme

Plus en détail

Lean Management? G. Beauvallet Projet Lean Entreprise Télécom ParisTech

Lean Management? G. Beauvallet Projet Lean Entreprise Télécom ParisTech Lean Management? G. Beauvallet Projet Lean Entreprise Télécom ParisTech Le Projet Lean Entreprise Créé en décembre 2003 Objectifs du projet Participer à la production de connaissances sur le lean Participer

Plus en détail

LEAN, Excellence Opérationnelle

LEAN, Excellence Opérationnelle ENVIRODEBATS QUELLE GESTION DE PROJET POUR DES BÂTIMENTS DURABLES? De la conception à l'usager, les réponses innovantes des filières industrielles et associatives LEAN, Excellence Opérationnelle les méthodes

Plus en détail

PEINTAMELEC Ingénierie

PEINTAMELEC Ingénierie PEINTAMELEC Ingénierie Moteurs de productivité Drivers of productivity Automatisation de systèmes de production Informatique industrielle Manutention Contrôle Assemblage Automating production systems Industrial

Plus en détail

Boostez les performances de votre entreprise avec la démarche LEAN!

Boostez les performances de votre entreprise avec la démarche LEAN! RDV CCIMP en ZA Mardi 27 avril, de 8h30 à 10h00 En partenariat avec : Avec le soucen : Boostez les performances de votre entreprise avec la démarche LEAN! Géraldine ZANA, CCIP Pôle Innova6on Industrie

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

Operation Execution System (OES) Plateforme Stratégique Pour la performance Industrielle. Copyright 2006 Apriso Corporation 1

Operation Execution System (OES) Plateforme Stratégique Pour la performance Industrielle. Copyright 2006 Apriso Corporation 1 Operation Execution System (OES) Plateforme Stratégique Pour la performance Industrielle 1 Anciens Processus vs. Nouveaux Processus Ancien Nouveau InitiativesStratégiques 80% REBUT vs. 20% VALEUR 80% VALEUR

Plus en détail

4ème Salon Social & RH

4ème Salon Social & RH 4ème Salon Social & RH Le LEAN Management vers des gains de productivité Le LEAN Management Max CAILLEAU Cabinet HISSEO Black Belt LEAN SIX SIGMA certifié AFNOR Mines de Paris Ingénieur de Projets 22 ans

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2015

OFFRE DE FORMATIONS 2015 Matia Consulting Consultance en Formation Conseils & Formations sur mesure TPE - PME Développement des compétences Management de la Performance OFFRE DE FORMATIONS 2015 Contact Anne QUINTART +32 (0)472

Plus en détail

SPT Lean m anufacturing

SPT Lean m anufacturing 1 SPT = Système de Production de Toyota Le SPT est un composant du Lean manufacturing. Lean manufacturing = fabrication au plus juste 2 Les pièces détachées sont approvisionnées : au bon endroit, au bon

Plus en détail

Lean Manufacturing. «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International

Lean Manufacturing. «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International Lean Manufacturing «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International Une stratégie industrielle mondiale claire qui se traduit en plan de progrès pour l European Molds

Plus en détail

Supply chain & Lean management. «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort

Supply chain & Lean management. «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort Supply chain & Lean management «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort Les facteurs clés d une entreprise performante Qu est ce qu

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

www.consulting-centre.com

www.consulting-centre.com Catalogue des Formations Notre histoire : Tout commença en 1989 avec un premier chantier SMED. Il permit de lisser la production et de réduire les stocks de 50%. C était nos premiers pas dans le Lean Manufacturing.

Plus en détail

Le Lean Healthcare: origines et concepts

Le Lean Healthcare: origines et concepts 1 Le Lean Healthcare: origines et concepts Sylvain Landry Professeur titulaire, Gestion des opérations et logistique Directeur associé, Pôle santé HEC Montréal Associé universitaire Logi-D 2 C est paradoxalement

Plus en détail

Le lean et l anguille : comment cuisiner le lean?

Le lean et l anguille : comment cuisiner le lean? Le lean et l anguille : comment cuisiner le lean? Journées de Bordeaux sur la pratique de l ergonomie / Mars 2011 Introduction Bonjour, je vais commencer par me présenter rapidement à vous : je suis Emmanuelle

Plus en détail

Supply Chain: un regard vers le passé et un pas vers le futur

Supply Chain: un regard vers le passé et un pas vers le futur Supply Chain: un regard vers le passé et un pas vers le futur Valentina Carbone Professeur en Management de la Supply Chain et des Opérations ESCP Europe mailto: vcarbone@escpeurope.eu Agenda 1. Rôles

Plus en détail

Lean, Kanban & Management Visuel

Lean, Kanban & Management Visuel Lean, Kanban & Management Visuel Eric Colin, Christine Chevrier, Frédéric Duffau mercredi 19 octobre 2011 1 Sommaire Contexte projet 5 Valeurs de l agilité 5 La pensée Lean 15 Mise en œuvre, adaptations

Plus en détail

Identification des incontournables à la démarche Lean

Identification des incontournables à la démarche Lean Identification des incontournables à la démarche Lean Analyse des résultats 7/09/2010 Barbara Lyonnet, Laboratoire SYMME, Université de Savoie barbara.lyonnet@univ-savoie.fr 1. Introduction Toute entreprise

Plus en détail

Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN?

Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN? Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN? Synthèse de 15 entreprises qui se sont lancées dans le Lean Manufacturing 7 ème Conférence d Échanges des Bonnes Pratiques Industrielles

Plus en détail

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric Gérard JORGE Directeur de la division Ibérique & Internationale, Schneider Electric Revoir complètement la chaîne d approvisionnement, assurer

Plus en détail

BROCHURE. Tél. : 024 423 96 50 Email : info@ariaq.ch Web : www.ariaq.ch

BROCHURE. Tél. : 024 423 96 50 Email : info@ariaq.ch Web : www.ariaq.ch BROCHURE Tél. : 024 423 96 50 1 INTRODUCTION Le Lean management est une démarche d amélioration continue : mettant le client et le collaborateur au cœur du changement de la performance de l entreprise

Plus en détail

Du taylorisme à la lean production

Du taylorisme à la lean production Du taylorisme à la lean production Réussir l organisation du travail Colloque de la FSSS, CSN 7 et 8 juin 2011 Paul-André LAPOINTE Relations industrielles, Université Laval ARUC-Innovations, travail et

Plus en détail

Présentation de ACE. ACE : Amélioration Continue de l Efficacité. Technologies & Processus / Information Technology & Processes.

Présentation de ACE. ACE : Amélioration Continue de l Efficacité. Technologies & Processus / Information Technology & Processes. Présentation de ACE ACE : Amélioration Continue de l Efficacité Technologies & Processus / Information Technology & Processes Avril 2009 Une approche processus 85% des raisons pour lesquelles une organisation

Plus en détail

Extraversion. Agréabilité. Stabilité émotionnelle. Conscience. Ouverture

Extraversion. Agréabilité. Stabilité émotionnelle. Conscience. Ouverture Les tests utilisés par les RH : le D5D et le Big Five Extraversion Agréabilité Stabilité émotionnelle Conscience Ouverture Renvoie à la quantité et à l intensité des relations avec l environnement, elle

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À DISTANCE CHEZ TOTAL

L APPRENTISSAGE À DISTANCE CHEZ TOTAL L APPRENTISSAGE À DISTANCE CHEZ TOTAL LA FORMATION EN CHIFFRES DONNÉES GLOBALES (1/2) SOURCE: PSM 2013 * 148 SOCIÉTÉS 59 PAYS 98,799 EMPLOYÉS Estimation du nombre de jours dans l ensemble du Groupe : Sécurité

Plus en détail

Communiqué de presse. APRISO dévoile la première suite MES de «Global Manufacturing»

Communiqué de presse. APRISO dévoile la première suite MES de «Global Manufacturing» APRISO dévoile la première suite MES de «Global Manufacturing» La nouvelle version de FlexNet intègre l expérience étendue et la forte expertise d Apriso en matière de synchronisation des productions multisites.

Plus en détail

Page 1 Quelques méthodes et outils de la qualité

Page 1 Quelques méthodes et outils de la qualité Page 1 Quelques méthodes et outils de la qualité Page 2 Classement des méthodes de la qualité (d après E. Le Coz, 2001) Quelques outils d amélioration de la qualité (d après Y. Mougin, 2004) http://www.eyrolles.com/chapitres/9782708130227/outils_methodes_mougin.pdf

Plus en détail

TPM Totale Productive Maintenance

TPM Totale Productive Maintenance T.P.M ou Topo Maintenance Méthodes de maintenance TPM Totale Productive Maintenance 1 T.P.M ou Topo Maintenance 1. CONTEXTE GENERAL La TPM (de l anglais Total Productive Maintenance) est un système global

Plus en détail

Préambule. PProlongement de notre Démarche Qualité Totale mise en. une ambition : La création de valeur

Préambule. PProlongement de notre Démarche Qualité Totale mise en. une ambition : La création de valeur Préambule PProlongement de notre Démarche Qualité Totale mise en place dès 1985, la Démarche GEO, GRUAU EXCELLENCE OPERATIONNELLE constitue le moteur de la Performance Gruau. GEO : c est une dynamique

Plus en détail

Le travail à l heure du lean

Le travail à l heure du lean Le travail à l heure du lean Depuis la première moitié des années 2000, les directions d entreprises manifestent un intérêt renouvelé pour le lean sous ses diverses dénominations (lean management, lean

Plus en détail

Kaïzen. Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1

Kaïzen. Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1 Kaïzen Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1 Sommaire A. Définition et philosophie B. Méthodes et applications C. Quelques Résultats 06/04/2009 SR 2 A Définition et philosophie 1. Qu

Plus en détail

Dossier technique du CRTA. Dossier n 1 Les performances de vos machines

Dossier technique du CRTA. Dossier n 1 Les performances de vos machines Dossier technique du CRTA Dossier n 1 Les performances de vos machines CRTA Avignon 2003 Table des matières Mesurer le rendement des machines...3 1. Taux de rendement...3 2. Méthode de calcul...3 3. Taux

Plus en détail

Le Lean Management appliqué à la fonction finance

Le Lean Management appliqué à la fonction finance Le Lean Management appliqué à la fonction finance #LeanFinance Réunion mensuelle APDC 21 mai 2015 Tour de table 2 Programmes d amélioration continue dans la fonction Finance Quelques tendances 54% des

Plus en détail

Annexe I b. Référentiel de certification

Annexe I b. Référentiel de certification Annexe I b Référentiel de certification Page 15 sur 45 CORRESPONDANCE ENTRE ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES ACTIVITÉS ET TÂCHES A1. S ORGANISER, S INTEGRER à une EQUIPE A1-T1 Préparer son intervention et/ou la

Plus en détail

Et alterne DES MODULES TECHNIQUES ET COMPORTEMENTAUX. Visant une amélioration globale et certaine du comportement. FORMATION EN SALLE

Et alterne DES MODULES TECHNIQUES ET COMPORTEMENTAUX. Visant une amélioration globale et certaine du comportement. FORMATION EN SALLE Une formation-action combine 01 DES MODULES TECHNIQUES ET COMPORTEMENTAUX Visant une amélioration globale et certaine du comportement. Et alterne FORMATION EN SALLE Une équipe pédagogique à l écoute de

Plus en détail

ENOVIA 3DLive. IBM PLM Solutions 1 er Octobre 2007. Philippe Georgelin Sébastien Veret

ENOVIA 3DLive. IBM PLM Solutions 1 er Octobre 2007. Philippe Georgelin Sébastien Veret ENOVIA 3DLive IBM PLM Solutions 1 er Octobre 2007 Philippe Georgelin Sébastien Veret La définition : Le Product Lifecycle Management est un ensemble de solutions qui permettent à une entreprise manufacturière

Plus en détail

OPEX by Polepharma. Programme 2015-2016. KLMANAGEMENT Excellence of Operations. Notre partenaire OPEX :

OPEX by Polepharma. Programme 2015-2016. KLMANAGEMENT Excellence of Operations. Notre partenaire OPEX : OPEX by Polepharma Programme 2015-2016 Notre partenaire OPEX : KLMANAGEMENT Excellence of Operations > > REGARDS CROISÉS Fabrice CORITON Président de l OPEX by Polepharma Directeur Production LEO Pharma

Plus en détail

Scénarios des activités pédagogiques en ligne. Christiane Mathy / Izida Khamidoullina

Scénarios des activités pédagogiques en ligne. Christiane Mathy / Izida Khamidoullina Scénarios des activités pédagogiques en ligne Christiane Mathy / Izida Khamidoullina Intervenants Équipe e-learning Christiane Mathy, collaboratrice mais aussi: Enseignante en informatique de gestion Maître

Plus en détail

Lean management et conditions de travail!

Lean management et conditions de travail! Lean management et conditions de travail! Conférence APIRAF! IUT Lumière 18 février 2014! www.aravis.aract.fr! 18/02/14! N 1! Au delà du seul lean " Quels liens entre «#évolution des organisations#» et

Plus en détail

U500. La nouvelle classe de performance dans la technologie des détecteurs à ultrasons

U500. La nouvelle classe de performance dans la technologie des détecteurs à ultrasons U500 La nouvelle classe de performance dans la technologie des détecteurs à ultrasons Le succès grâce à la flexibilité Une forme de boîtier deux technologies L histoire des nouvelles classes de performance

Plus en détail

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt Nos programmes rammes réalisés Exemples de réalisation 1. «Enjeux de la Supply Chain : collaboration et création de valeurs» 2. La Supply Chain dans un environnement mass market 3. «Prise de conscience

Plus en détail

AMELIORER L'ENVIRONNEMENT DU TRAVAIL

AMELIORER L'ENVIRONNEMENT DU TRAVAIL A l'époque de la production de masse, l'encombrement d'une usine était considéré comme un signe d'activité. A l'heure de la qualité totale c'est l'inverse Désordre Manque de de propreté Signes d'une organisation

Plus en détail

SGE-auto. synchronisation physique de la Supply-Chain. Une innovation mondiale, labellisée EUREKA. Application Automobile

SGE-auto. synchronisation physique de la Supply-Chain. Une innovation mondiale, labellisée EUREKA. Application Automobile Fiche-offre inis SGE-auto synchronisation physique de la Supply-Chain avec un partenaire d Une innovation mondiale, labellisée EUREKA Justif Application Automobile Supprime les manquants Réduit les coûts

Plus en détail

L alternative, c est malin 1. Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh

L alternative, c est malin 1. Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh L alternative, c est malin 1 ou Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh (Les logiciels : Pages et Keynote de la suite iwork) (Jean Aboudarham 2006) 1 Merci à François Béranger pour qui

Plus en détail

La formule Leadership en Action TM. Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Leadership en Action TM

La formule Leadership en Action TM. Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Leadership en Action TM La formule Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Nous contacter : Monique Cumin, monique.cumin@lasting-success.com Tel : 06 95 09 10 31 La formule Formation-action : entraînement

Plus en détail

Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com

Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com Les Standards Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com Les principes du Lean Le SMED Le Kanban L organisation en cellule Le Poka Yoke Le 5S Définition : Un standard est un mode opératoire défini

Plus en détail

Manutention et Levage

Manutention et Levage Manutention et Levage Manutentions Manuelles : la norme NF X35-109 La masse unitaire maximale acceptable est fixée à 15kg pour le soulever/ tirer Pour les hommes et les femmes. Et ce, dans des conditions

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS L ERGONOMIE ASSOCIÉE À LA FONCTION LA VISUALISATION CONFORME AUX BONNES PRATIQUES DE FABRICATION VISUNET GMP

AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS L ERGONOMIE ASSOCIÉE À LA FONCTION LA VISUALISATION CONFORME AUX BONNES PRATIQUES DE FABRICATION VISUNET GMP AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS L ERGONOMIE ASSOCIÉE À LA FONCTION LA VISUALISATION CONFOE AUX BONNES PRATIQUES DE FABRICATION VISUNET GMP COMMANDER ET SURVEILLER AVEC VISUNET GMP Produits pharmaceutiques

Plus en détail

Approches Agiles pour éditeurs logiciels

Approches Agiles pour éditeurs logiciels Approches Agiles pour éditeurs logiciels Avril 2012 2012-04- 05 Larmor Valley 2 Agenda Approches Agiles pour éditeurs logiciels Intérêts Freins ProposiBons Bienvenu(e)s! 3 S'informer Découvrir Offre Communautaire

Plus en détail

Une introduction à HD3D. 2009. Siemens Product Lifecycle Management Software Inc. All rights reserved Siemens PLM Software

Une introduction à HD3D. 2009. Siemens Product Lifecycle Management Software Inc. All rights reserved Siemens PLM Software Une introduction à HD3D Tirer parti de l infrastructure technologique HD-PLM HD3D HD3D est un nouvel environnement permettant une navigation avancée et une analyse graphique des données de conception La

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Mode d emploi. www.itycom.com/itystudio

Mode d emploi. www.itycom.com/itystudio Mode d emploi www.itycom.com/itystudio Sommaire Glossaire Introduction 6 Qu est ce qu ITyStudio? 6 A qui est-il destiné? 6 Le concept 7 Fonctionnement Global 8 Interface générale 9 Header 9 Création d

Plus en détail

Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société

Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société Contexte et historique du projet S. Chambost Demain Planning Conférence - Bélier Associés

Plus en détail

PRÉSENTATION ENSI Services et Ingénierie- MAROC

PRÉSENTATION ENSI Services et Ingénierie- MAROC Ingénierie de la formation Formation continue Assistance & Conseils Vente de matériel didactique PRÉSENTATION ENSI Services et Ingénierie- MAROC Rabat Tanger Kenitra : 05 37 73 21 42 ou 06.19.20.52.50

Plus en détail

Optimisez votre gestion de temps avec Outlook. «trucs et astuces pour un professionnel»

Optimisez votre gestion de temps avec Outlook. «trucs et astuces pour un professionnel» Optimisez votre gestion de temps avec Outlook «trucs et astuces pour un professionnel» INTRODUCTION Présenté par : En collaboration avec: PRÉSENTATEUR FRANÇOIS SAURO POUR VOUS AUJOURD HUI! OBJECTIFS DE

Plus en détail

CATALOGUE DE NOS FORMATIONS 2014

CATALOGUE DE NOS FORMATIONS 2014 CATALOGUE DE NOS FORMATIONS 2014 Retrouver toutes nos offres de formations & de services sur www.sciquom.com L exploitation de la pleine puissance de l information et de la connaissance Valorisez votre

Plus en détail

+33 (0)3 84 22 99 10. Avril 2003. Copyright Toptech LP-2008-7281-001. Reproduction interdite. Tous droits réservés pour tous pays. D-1.3-021-rev.

+33 (0)3 84 22 99 10. Avril 2003. Copyright Toptech LP-2008-7281-001. Reproduction interdite. Tous droits réservés pour tous pays. D-1.3-021-rev. +33 (0)3 84 22 99 10 Avril 2003 D-1.3-021-rev.01 +33 (0)3 84 22 99 10 Partage d expd expérience Démarche Globale LEAN MATRA ELECTRONIQUE Sommaire Quelques mots sur MATRA ELECTRONIQUE Périmètres du Lean

Plus en détail