L USINEDEL ANNÉE. AUTOMOBILE Et si Alpine relançait Renault... PAGE44. RECONVERSION Kodak se meurt, vive lesstart-up PAGE48

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L USINEDEL ANNÉE. AUTOMOBILE Et si Alpine relançait Renault... PAGE44. RECONVERSION Kodak se meurt, vive lesstart-up PAGE48"

Transcription

1 AUTOMOBILE Et si Alpine relançait Renault... PAGE44 RECONVERSION Kodak se meurt, vive lesstart-up PAGE48 GUIDE Bien explorer le made infrance PAGE56 FABRICE BRÉGIER Un pilote très discret aux commandes d Airbus PAGE40 N 3288.SEMAINEDU31MAIAU6JUIN2012.5,90EUROS L USINEDEL ANNÉE LesitedeContinentalàFoixestlelauréatdu18 e Trophéedesusines décerné par L Usine Nouvelle et L Insead. Il a augmenté sa production de40%,toutendivisantpardeuxlatailledeseslignes. P.32

2 PASCALGUITTET 32

3 Trophée des usines 2012 LELEAN, C ESTDELA COMPÉTITIVITÉ Pour son édition 2012, le Trophée des usines organisé par«l Usine Nouvelle» et l Insead récompense deux industriels qui ont su lancer d ambitieux projets d organisation afin de gagner en compétitivité. PAR FRÉDÉRIC PARISOT L amélioration en continu est une démarche déterminante pour gagner en productivité. E tlegagnantest leleanmanufacturing!cetteannée plus encore que pour les autres éditions, la méthode inspirée du Toyota Production System s impose comme l arme numéro un des industriels pour gagner en compétitivité. Chez Continental ou Smart, les lauréats de notre 18 e Trophéedesusines,c estbiencetteméthoded excellence industrielle qui permet de maintenir une production en France. À Foix(Ariège), chez Continental, ou à Hambach(Moselle), dans la«smartville»(qui regroupe Smart et ses principaux équipementiers), les ateliers respirent l efficacité. Des îlots où les flux sont étudiés afin de réduire les temps de transition, les pièces des fournisseurs qui s intègrent directement aux lignes d assemblage, des postes de travail optimisés avec l aide de spécialistes de l ergonomie, des cadences de production qui s adaptent à la demande On y constate aussi l implication des opérateurs. Les deux industriels ont mis en place un système de rémunération des idées proposées par les salariés. Celui de Continental a permis de dégager près de euros d économies en Autre point commun de nos deux lauréats: Continental etsmartsesontmisauleanàl occasiond unsauttechnologique. Dans l usine de Foix, qui produit des calculateurs Visitez l usine de l année 2012 avec notre diaporama sur usinenouvelle.com L USINENOUVELLEIN 3288I31MAI

4 COMMENT NOUS SÉLECTIONNONS LES GAGNANTS Après un appel à candidatures lancé l automne 2011, notre jury a sélectionné les dossiers les plus prometteurs. De février à mars, une équipe composée de professeurs de l Insead et d un journaliste de«l Usine Nouvelle» a visité les usines finalistes avant d établir ceclassement.lesdeuxindustrielsdistinguésparce18 e Trophée desusinesrecevrontleursprixle13juin2012àlyon,àl occasiondela conférence Efficience industrielle organisée par«l Usine Nouvelle». Et le gagnant de cette édition française participera automatiquement à la grande finale du concours, qui révèlera l usine européenne de l année. Celle-ci sera désignée par l Insead lors d une cérémonie organiséeles25et26octobre2012àneufahrnenallemagne. pour l automobile, le chantier a été lancé en même temps qu un nouveau type de connecteur, monté en force. Les précédentes générations étaient soudées à la carte électronique. ÀHambach,leleanaétédéployépourpréparerl arrivéede la Smart ED, un projet de véhicule électrique qui nécessitait d importants travaux sur la ligne d assemblage. Lamiseenœuvredelaméthodediffèred unsiteàl autre. Smart a choisi de sortir la grosse artillerie pour déployer le lean dans l usine en quelques mois. Continental a opté pour la manière douce, en sélectionnant des zones pilotes dans chaque atelier.«l équipementier n a pas achevé sa transition, son projet est ambitieux puisque le CBS[Continental business system, ndlr], en application depuis début 2011, vise à étendre l utilisation du lean jusqu au bureau d études et dans les services administratifs», remarque Stephen Chick, professeur à l Insead, spécialiste de l excellence opérationnelle etmembredujury. L allemand a pu gagner la compétitivité dont il avait besoin pour s affranchir de la concurrence des pays émergents. Smart apu,quantàlui,compenserladiminutiondescadencesde lafortwoarrivéeenfindevie,enattendantsaremplaçante conçue en partenariat avec Renault et dont la fabrication en série devrait commencer en Forts de leurs systèmes de production plus efficaces, les deux industriels ont bâti d ambitieux plans à cinq ans. Réduire de moitié les temps de production et installer deux lignes supplémentaires d assemblage de composants pour Continental; augmenter les volumesde100000à160000véhiculesparan,dont30%de modèles électriques pour Smart. Le lean ne s arrête jamais. Etsic étaitvous?si,commenosdeuxgagnants,vousavezmis en place un système de production particulièrement efficace que vous souhaitez voir mis en avant, n hésitez pas à vous inscrire pour l édition 2013 du Trophée des usines. Vous avez jusqu à la fin de l année pour déposer votre dossier de candidature. Pour toute demande d information, vous pouvez contacter notre spécialiste, Frédéric Parisot: FOIX La clé de la réussite: l innovation technologique amorcée en CONTINENTAL FOIX, L USINE DE L ANNÉE 2012 En trois ans, Continental a augmenté sa production de40%toutendivisantpardeuxlataillede ses lignes d assemblage. Ce tour de force lui permet de décrocher le titre d usine de l année PAR FRÉDÉRIC PARISOT 34

5 COMMENT NOUS SÉLECTIONNONS LES GAGNANTS Après un appel à candidatures lancé l automne 2011, notre jury a sélectionné les dossiers les plus prometteurs. De février à mars, une équipe composée de professeurs de l Insead et d un journaliste de«l Usine Nouvelle» a visité les usines finalistes avant d établir ceclassement.lesdeuxindustrielsdistinguésparce18 e Trophée desusinesrecevrontleursprixle13juin2012àlyon,àl occasiondela conférence Efficience industrielle organisée par«l Usine Nouvelle». Et le gagnant de cette édition française participera automatiquement à la grande finale du concours, qui révèlera l usine européenne de l année. Celle-ci sera désignée par l Insead lors d une cérémonie organiséeles25et26octobre2012àneufahrnenallemagne. pour l automobile, le chantier a été lancé en même temps qu un nouveau type de connecteur, monté en force. Les précédentes générations étaient soudées à la carte électronique. ÀHambach,leleanaétédéployépourpréparerl arrivéede la Smart ED, un projet de véhicule électrique qui nécessitait d importants travaux sur la ligne d assemblage. Lamiseenœuvredelaméthodediffèred unsiteàl autre. Smart a choisi de sortir la grosse artillerie pour déployer le lean dans l usine en quelques mois. Continental a opté pour la manière douce, en sélectionnant des zones pilotes dans chaque atelier.«l équipementier n a pas achevé sa transition, son projet est ambitieux puisque le CBS[Continental business system, ndlr], en application depuis début 2011, vise à étendre l utilisation du lean jusqu au bureau d études et dans les services administratifs», remarque Stephen Chick, professeur à l Insead, spécialiste de l excellence opérationnelle etmembredujury. L allemand a pu gagner la compétitivité dont il avait besoin pour s affranchir de la concurrence des pays émergents. Smart apu,quantàlui,compenserladiminutiondescadencesde lafortwoarrivéeenfindevie,enattendantsaremplaçante conçue en partenariat avec Renault et dont la fabrication en série devrait commencer en Forts de leurs systèmes de production plus efficaces, les deux industriels ont bâti d ambitieux plans à cinq ans. Réduire de moitié les temps de production et installer deux lignes supplémentaires d assemblage de composants pour Continental; augmenter les volumesde100000à160000véhiculesparan,dont30%de modèles électriques pour Smart. Le lean ne s arrête jamais. Etsic étaitvous?si,commenosdeuxgagnants,vousavezmis en place un système de production particulièrement efficace que vous souhaitez voir mis en avant, n hésitez pas à vous inscrire pour l édition 2013 du Trophée des usines. Vous avez jusqu à la fin de l année pour déposer votre dossier de candidature. Pour toute demande d information, vous pouvez contacter notre spécialiste, Frédéric Parisot: FOIX La clé de la réussite: l innovation technologique amorcée en CONTINENTAL FOIX, L USINE DE L ANNÉE 2012 En trois ans, Continental a augmenté sa production de40%toutendivisantpardeuxlataillede ses lignes d assemblage. Ce tour de force lui permet de décrocher le titre d usine de l année PAR FRÉDÉRIC PARISOT 34

6 Letempsde fabrication d un calculateur moteur est passéde38à 30 heures. PASCALGUITTET; D.R. LE SITE EN CHIFFRES Création 1983 Effectif 406 salariés Chiffre d affaires 200 millions d euros environ Production 3,6 millions de calculateurs Superficie m² L USINENOUVELLEIN 3288I31MAI2012 Entre deux bâtiments, une voiture trône sur un présentoir, le capot ouvert.«chaquefoisquesortun modèle équipé de nos produits, nous l exposons, ainsi tout le monde peut voir que nous gagnons sans cesse de nouveaux marchés», lance fièrement Jean Cazaubieilh, le directeur de Continental Foix. Spécialisé dans la fabrication de calculateurs moteurs pour l industrie automobile, ce site implanté en plein cœur de l Ariège alimente les usines européennes de la plupart des constructeurs. Même les véhicules low cost comme la gamme Dacia embarquent des calculateurs«made in Foix». Le secret de Continental pour rester compétitif sur le marché concurrentiel de l électronique? Réduire drastiquement le temps de fabrication. Cela passe par de l innovation technologique, mais aussi par des outils d organisation pour fabriquer plus vite et plus efficacement. D unpointdevuetechnologique,ilyaunavantetunaprès Avant, les calculateurs étaient fabriqués en trois étapes: l assemblage des composants sur la carte électronique, le soudage des connecteurs et l assemblage final, au cours duquel la carte est installée dans son boîtier. Depuis 2009, les ingénieurs de Continental ont développé une nouvelle génération de connecteurs«press-fit», à monter en force sanssouduresurlacarte.grâceàcetteinnovation,lemontagedesconnecteursn estplusuneétapeàpartentière(il est désormais inclus dans l assemblage final), et le temps defabricationd uncalculateurachutéde38à30heures. Centre d excellence mondial Suite à ce saut technologique, Continental s est fixé comme objectif de descendre le temps de production moyen à 24heuresfin2012,à20heuresen2014,puisà12heures en 2015! L équipementier a ainsi lancé en 2009 un vaste projet lean manufacturing. Celui-ci a commencé par la mise enplacedes5s àvoirlapropretédesateliers,nuldouteque la méthode est toujours strictement appliquée. Surtout, grâce àdesoutilstelsquelevaluestreammapping(uneméthode «L usineestparvenueàun modèle très perfectionné de production, qui commence à s étendre à tous les services.» Stephen Chick, professeurspécialisédansl excellenceindustrielleàl Insead 35

7 LE RADAR DE LA PERFORMANCE Le site s est fixé comme objectif d utiliser 20% d énergies renouvelables d ici à cinq ans et d avoir une vision plus globale du cycle de vie des calculateurs. Le site remplace progressivement ses lignes d assemblage par des cellules en U, avec comme objectif d augmenter la productivité de 5% par an. Deux nouvelles lignes d assemblage de composants sont prévues d ici deux ans. PRODUCTION 5 Avecmoinsde8pièces mauvaises par million en 2011, l usinedefoixestlaplus performante du groupe Continental en termes de qualité. 4 MêmesiFoixlivrepasmoinsde 76 usines clientes(en Europe, mais aussienchineetaubrésil), ses coûts logistiques ne dépassent pas 2,5% du chiffre d affaires. GrâceauKanbanetàunsystème de gestion des stocks automatisé, l usineestnuméro1dugroupe Continental en matière de réduction des stocks. HSE (Hygiène, sécurité, environnement) SUPPLY-CHAIN R&D QUALITÉ RH Les nouveaux produits sont développés sur le site de Toulouse, mais tous les travaux liés à leur industrialisation sont réalisés dans l usine de Foix. Le turn-over est faible, avec une ancienneté moyenne de quinze ans. Les employés qui proposent des idées d amélioration reçoivent 10% des économies réalisées. d optimisation des flux), les îlots d assemblage final ont été entièrement réaménagés.«en passant d une disposition en ligneàunedispositionenu,latailledesîlotsestdescendue de 300 à 120 m²», explique Jean Cazaubieilh. Chose assez rare pour être signalée, cette réduction ne s est pas faite en remplaçant des opérateurs par des robots.«c est même tout LA VRAIE BONNE IDÉE LASALLEDESCARTONS Tous les nouveaux postes de travail sont testés surdesmaquettesencartonàl échelle1. Au premier étage de l usine se trouve une pièce dédiée aux réunions lean manufacturing. Au centre de cette pièce, des assemblages de boîtes en carton servent à tester l efficacité de chaque nouvelle cellule de production. Les temps de transfert sont chronométrés et l ergonomie n est pas oubliée, puisqu on s impose de faire venir des opérateurs aux profils très différents(jeunes et seniors, hommes et femmes, petits et grands, droitiers et gauchers). Ainsi, les experts en amélioration continue sont certains de ne rencontrer aucun problème enproduction,mêmesilaligneestenvoyéedansunautrepays. l inverse, puisque nous avons supprimé les transferts automatisés par des opérations manuelles, lance le responsable de production, Christophe Charrade. En conservant trois personnes par îlot, nous ne gagnons pas en main-d œuvre, mais nous sommes gagnants sur tous les plans: en investissement, car les postes manuels sont plus simples, et en rendement global, car ils sont plus faciles à maintenir.» Sans oublier un gain de temps: alors qu il fallait environ neuf mois pour développer une ligne d assemblage automatisée, les nouvelles lignes en U sont opérationnelles en six mois. Un aspect important, car l usine de Foix, centre d excellence mondial de Continental pour la fabrication de calculateurs, est chargée de concevoir et de tester les lignes de fabrication de toutes les usines de calculateurs du groupe. Les premiers résultats sont déjà au rendez-vous. Preuve que des îlots plus petits peuvent être plus efficaces, la production estpasséede2,6millionsdecalculateursen2009à3,6millions en Certes, l atelier compte désormais des espaces vides, mais c est voulu:«cela permet de montrer à nos clients notre capacité à croître et à répondre à de nouvelles applications», lance Jean Cazaubieilh. Stratégie payante: PSA, qui, historiquement, faisait fabriquer 7% de ses calculateurs chez Continental Foix, s équipe depuis 2011 à hauteur de 32%. 36

8 PASCALGUITTET HAMBACH En matière de logistique, le constructeur allemand ne laisse rien au hasard. Ainsi, l assemblage de la Fortwo prend moins de cinq heures. SMART, CHAMPION DU JUSTE-À-TEMPS Sur son site d Hambach en Moselle, Smart a poussé à l extrême le concept du juste-à-temps. Les livraisons s insèrent de manière synchrone dans les lignes d assemblage. PAR FRÉDÉRIC PARISOT L USINENOUVELLEIN 3288I31MAI2012 «SMARTVILLE» EN CHIFFRES Création 1998 Effectif 757 salariés (1500 pour Smartville) Chiffre d affaires NC Production véhicules Superficie m² Ilrègneuntelsilencesurleslignes d assemblagequ onadumalàse croire dans l usine d un constructeur automobile. Nous sommes pourtant bien chez Smart, filiale de l Allemand Daimler, qui alimente le monde en Fortwo, la petite citadine à deux places. Par moments s échappent quelques notes de musique qui font partie intégrante du système de production de Smart. Elles servent à informer les opérateurs: selon la mélodie, ils savent si l un de leurs collègues rencontre une difficulté ou si le responsable demande un arrêt de ligne. La solution est nettement moins stressante que les sirènes utilisées habituellement dans ce type d usines. Certes, ce principe de«management sonore» n est pas nouveau. Il est par exemple utilisé depuis longtemps chez Toyota, mais ilrévèlequesmartestallétrèsloindansl applicationdela philosophie lean manufacturing. Si les opérateurs sont si sereins, c est aussi parce qu ils n ontpasàsesoucierdesavoirsurquellevoituremonterquel équipement. Pour cela, Smart a mis en place une organisation très pointue basée sur deux principes: le«juste-à-temps» et 37

9 LE RADAR DE LA PERFORMANCE Les projets en cours sont nombreux. Depuis 2009, le site aréduitde20% les effluents du traitement de surface. 200 millions d euros ont été investis pour produire dès 2014 la remplaçante de la Fortwo, arrivée en fin de vie. Objectif: véhicules/an en PRODUCTION 5 HSE (Hygiène, sécurité, environnement) QUALITÉ 0 SUPPLY-CHAIN RH L usine a été conçue pour optimiser les flux. 55% des pièces sont fournies par des fournisseurs intégrés. Pour ces derniers, des réunions logistiques ont lieu tous les jours(uneparmoisdanslaplupart des usines automobiles françaises). R&D le«juste-en-séquence». Le premier repose sur une optimisation logistique. Ainsi, 70% des pièces livrées arrivent sur les lignes sans passer par les magasins de stockage. Chez Smart, seules les petites pièces, comme les vis, sont stockées, mais ne restent pas longtemps(trois jours en moyenne). Et pour les composants les plus volumineux, il n y a non seulement pas de stock, mais encore même pas de camions. Magna Uniport (portières), Plastal(habillages extérieurs) et ThyssenKrupp (ensembles moteur-boîte) occupent tous trois des bâtiments attenants et sont reliés à l usine Smart par des convoyeurs qui permettent d envoyer les pièces directement dans la ligne d assemblage. Surtout, les livraisons des différents fournisseurs sont organisées de manière à s intégrer de manière synchrone dans la chaîne de production. Défi quotidien C est grâce au concept de juste-en-séquence que Smart parvientàassemblerlafortwoenmoinsdecinqheures(la duréecompriseentrel arrivéedelacaissenuesurlaligne et le démarrage de la voiture pour effectuer les derniers contrôles qualité). Bien sûr, cette organisation très stricte des livraisons impose beaucoup de rigueur en matière de logistique.«chaque fois qu un véhicule est écarté de la ligne pour un problème quelconque, il faut immédiatement 38

10 Lesiteréussitàsortir80% de véhicules«bons du premier coup». Le nombre de défauts est passé de52à34sur100véhicules. Le projet Phare 117 lancé en2009viseàimpliquer le personnel. Les salariés déclarent eux-mêmes leurs heures de travail. Smart associe son écosystème de fournisseurs aux travaux der&d,notamment sur le véhicule électrique et l autopartage. isoler tous les composants qui devaient y être montés, sinon on désynchronise toute la production», commente David Saignat, le responsable logistique et planification chez Smart. Pour les fournisseurs également, assurer le justeen-séquence est un défi quotidien.«les commandes nous parviennent lorsque les caisses des véhicules arrivent sur la ligne,cequinenouslaissequequatreheurespourlivrer, sachant qu il faut une dizaine de jours environ pour fabriquer un module de carrosserie», lance Nathalie Pierrisnard, la directrice du site Plastal. On pourrait croire que les équipementiers risquent gros à rejoindre la«smartville»(le surnom du site regroupant Smart et ses principaux fournisseurs). Il n en est rien, grâce aux statuts spécifiques que Smart a accordé à chacun d entre eux. Certains, comme ThyssenKrupp, ne sont que des prestataires d assemblage(smart achète les pièces et ne sous-traite que leur assemblage). D autres, comme Plastal, vendent leurs produits à Smart, mais louent au constructeur les bâtiments et les machines qu ils PAGE SUIVANTE La fibre industrielle du nouveau patron d Airbus utilisent. Grâce à ce modèle économique tout à fait inédit dans l industrie automobile, 79% des composants sont déjà payés aux fournisseurs lorsque la Fortwo arrive au bout de la chaîne deproduction.danslecalmeetlasérénité L USINENOUVELLEIN 3288I31MAI

EISENMANN. Logistique des boissons

EISENMANN. Logistique des boissons EISENMANN Logistique des boissons Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement des surfaces, de l automatisation

Plus en détail

LE LEAN MANUFACTURING

LE LEAN MANUFACTURING LE LEAN MANUFACTURING LEAN signifie littéralement : «maigre», «sans gras». On le traduit parfois par «gestion sans gaspillage» ou par «au plus juste». LEAN est un qualificatif donné par une équipe de chercheurs

Plus en détail

CGI Business Consulting

CGI Business Consulting ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI CGI Business Consulting SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET CGI Business Consulting,

Plus en détail

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN Version 1 BBC Conseil 1 / 18 Plan de la présentation Présentation rapide du Lean Management 1. Le Lean est une démarche à long terme avec des résultats rapides.

Plus en détail

URL : http://chohmann.free.fr/ Solutions logistiques

URL : http://chohmann.free.fr/ Solutions logistiques URL : http://chohmann.free.fr/ Solutions logistiques Solutions logistiques Les solutions logistiques sont les modes d'organisation définis et mis en place entre client(s) et fournisseur(s) sur un ou plusieurs

Plus en détail

MANUFACTURING MANUFACTURING

MANUFACTURING MANUFACTURING MANUFACTURING MANUFACTURING 1 yourcegid Manufacturing, piloter sa chaîne de production, de la conception à la livraison. CRM Manufacturing Planification avancée EDI /RADIO Business Intelligence Demand

Plus en détail

Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma

Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma Dans le monde des services, Lean Six Sigma est en train de s imposer comme démarche d excellence opérationnelle et de progrès permanent. Au

Plus en détail

SGE-auto. synchronisation physique de la Supply-Chain. Une innovation mondiale, labellisée EUREKA. Application Automobile

SGE-auto. synchronisation physique de la Supply-Chain. Une innovation mondiale, labellisée EUREKA. Application Automobile Fiche-offre inis SGE-auto synchronisation physique de la Supply-Chain avec un partenaire d Une innovation mondiale, labellisée EUREKA Justif Application Automobile Supprime les manquants Réduit les coûts

Plus en détail

Métiers de la Production/ Logistique

Métiers de la Production/ Logistique Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Production/ Logistique R & D Production Ingénieur de recherche Responsable

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

Lancement label Millétoile

Lancement label Millétoile Dossier de presse Lancement label Millétoile Octobre 2013 Sommaire 1 Mercedes-Benz et les véhicules d occasion 2 Les attentes fondamentales des clients 3 Un nouveau label pour offrir confiance, confort

Plus en détail

ACCORD DE POLITIQUE SALARIALE 2011. INTEV A Products France

ACCORD DE POLITIQUE SALARIALE 2011. INTEV A Products France 1. ACCORD DE POLITIQUE SALARIALE 2011 INTEV A Products France Le présent accord est conclu pour l'année 2011 entre, d'une part, la Société INTEVA Products France, représentée par Mme Michèle Regnier Abrial,

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE Automobile Club de France, mardi 9 juin 2009 09/06/09 Une évolution majeure de la relation clients-fournisseurs dans la filière automobile française

Plus en détail

Abdelkrim Miloudi Hachadi Tél: 33 (0) 1 42 06 23 52 / Mobile: 33 (0) 6 16 13 68 52 Email: hachadi@wanadoo.fr

Abdelkrim Miloudi Hachadi Tél: 33 (0) 1 42 06 23 52 / Mobile: 33 (0) 6 16 13 68 52 Email: hachadi@wanadoo.fr Domaines d intervention: Organisation : Audit et organisation, rationalisation et optimisation des activités, reengineering des processus administratifs, de production et logistique, supply chain amont-aval,

Plus en détail

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES L EDI (Échange de Données Informatisées) est un processus d échange d informations, sous forme électronique, entre deux systèmes informatiques distincts. Cette technique utilisée au moins depuis deux décennies

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution 20% d économie sur les coûts logistiques et 25% de réduction des émissions de CO 2, voilà ce que promet

Plus en détail

Dossier de presse 2014

Dossier de presse 2014 Dossier de presse 2014 Sogilis La société de développement logiciel qui prône le management sans Manager Contacts Presse Agence Valeur D image Virginie Debuisson v.debuisson@valeurdimage.com +33.6.10.80.06.52

Plus en détail

La logistique. Contenu

La logistique. Contenu La logistique La logistique est définie comme la planification, l'organisation, le contrôle et la gestion du matériel et des flux de produits et des services avec le flux d'informations associées. La logistique

Plus en détail

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS.

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 1 er décembre 2014 INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. Le 27 novembre 2014, Renault, la Fondation Renault

Plus en détail

Décision n 13-DCC-78 du 28 juin 2013 relative à la prise de contrôle conjoint par la société Faurecia SA d actifs de la société Continental AG

Décision n 13-DCC-78 du 28 juin 2013 relative à la prise de contrôle conjoint par la société Faurecia SA d actifs de la société Continental AG RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-78 du 28 juin 2013 relative à la prise de contrôle conjoint par la société Faurecia SA d actifs de la société Continental AG L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Les stratégies gagnantes

Les stratégies gagnantes Les stratégies gagnantes Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co A l occasion des crises, on mesure de façon évidente à quel point les entreprises font face à un cercle vicieux destructeur. Faible

Plus en détail

SKF DANS LE MONDE. 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat

SKF DANS LE MONDE. 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat SKF DANS LE MONDE 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat Implantation dans le monde Sites de fabrication Unités de ventes SKF est un groupe international avec des sociétés de vente

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Professionnelle Gestion de la production industrielle spécialité Logistique et amélioration industrielle

Plus en détail

Succursale Auto Hall à Marrakech

Succursale Auto Hall à Marrakech Succursale Auto Hall à Marrakech DOSSIER DE PRESSE JEUDI 27 MAI 2004 Voitures Véhicules utilitaires Véhicules industriels Matériel agricole Engins de Travaux Publics p l u s d e s e r v i c e s à p r o

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

2011 2012 Animateur de la démarche Lean Contrat de professionnalisation

2011 2012 Animateur de la démarche Lean Contrat de professionnalisation 2011 2012 Animateur de la démarche Lean Contrat de professionnalisation "Confrontés chaque jour à une compétition plus vive et qui se livre désormais à l'échelle de la planète, les industriels doivent

Plus en détail

Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle

Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle Aïcha Douhou et Jérémy Berthuin Direction des Filières Industrielles Ileana LAMAMY Direction Régionale Alsace Alsace Biovalley 12/05/2015 -

Plus en détail

USINOR. Gestion de projet l Cas pratique. Usinor. Les six challenges d Usinor

USINOR. Gestion de projet l Cas pratique. Usinor. Les six challenges d Usinor Gestion de projet l Cas pratique USINOR Usinor Premier producteur européen d acier 14,523 milliards d euros de chiffre d affaires, dont 52 % dans les aciers plats au carbone 62 000 salariés Les six challenges

Plus en détail

Dossier de presse. Technofutur 06/02/2013. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL

Dossier de presse. Technofutur 06/02/2013. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Dossier de presse Technofutur Industrie 06/02/2013 Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Des «machines multitâches» pour rendre notre industrie plus performante Technofutur Industrie

Plus en détail

LA LIBÉRALISATION DES PIÈCES DÉTACHÉES DE CARROSSERIE :

LA LIBÉRALISATION DES PIÈCES DÉTACHÉES DE CARROSSERIE : septembre 2011 LA LIBÉRALISATION DES PIÈCES DÉTACHÉES DE CARROSSERIE : une nécessité pour le pouvoir d achat des consommateurs, une opportunité pour les fournisseurs de l industrie automobile PRÉAMBULE

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? JEUNES DIPLÔMÉS Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr LIDL FRANCE 1988

Plus en détail

Salon de l automobile de Francfort 2013

Salon de l automobile de Francfort 2013 Salon de l automobile de Francfort 2013 3. Véhicules par Faurecia Hall 5.1 / B12 10-22 sept. 2013 Francfort (Allemagne) Dossier de presse Sommaire Citroën C4 Picasso...3 Peugeot 308...5 Citroën C4 Picasso

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Présentation de nos activités

Présentation de nos activités Présentation de nos activités Sommaire Notre métier SIRIS en chiffres Notre expertise Notre méthode Vos problématiques R&D Production Investissement Structure Fonds d investissement Nos références Contact

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? RESPONSABLE DES VENTES SECTEUR Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Arnaud Montebourg Ministre du Redressement productif Michel Sapin Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Mercredi 25 juillet 2012 MINISTÈRE DU REDRESSEMENT

Plus en détail

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5)

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) Manager de la chaîne logistique Contexte Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) travaille depuis toujours au

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Monte-escalier droit

Monte-escalier droit Monte-escalier droit Monte-escalier droit Nous sommes heureux de vous présenter le dernier né de notre gamme, le monte-escalier Xclusive. L esthétique épurée de notre modèle Xclusive s intègre parfaitement

Plus en détail

Vous êtes consommateur et étudiant? Vous consommez des produits emballés, et certains des emballages vous ont interpellés ou inspirés.

Vous êtes consommateur et étudiant? Vous consommez des produits emballés, et certains des emballages vous ont interpellés ou inspirés. Concours «Emballé 3.0» du Conseil National de l Emballage 2016 Conseil National de l Emballage est une association qui a pour objet de favoriser le meilleur usage de l emballage des biens de consommation,

Plus en détail

+33 (0)3 84 22 99 10. Avril 2003. Copyright Toptech LP-2008-7281-001. Reproduction interdite. Tous droits réservés pour tous pays. D-1.3-021-rev.

+33 (0)3 84 22 99 10. Avril 2003. Copyright Toptech LP-2008-7281-001. Reproduction interdite. Tous droits réservés pour tous pays. D-1.3-021-rev. +33 (0)3 84 22 99 10 Avril 2003 D-1.3-021-rev.01 +33 (0)3 84 22 99 10 Partage d expd expérience Démarche Globale LEAN MATRA ELECTRONIQUE Sommaire Quelques mots sur MATRA ELECTRONIQUE Périmètres du Lean

Plus en détail

concevoir construire investir

concevoir construire investir concevoir construire investir Démarche Forts de notre parfaite connaissance des métiers de constructeur clés en main et de promoteur immobilier, nous vous proposons un projet sur mesure répondant à chacune

Plus en détail

Etat de l'art de la GPA

Etat de l'art de la GPA Etat de l'art de la GPA Descriptif article La Gestion Partagée des Approvisionnements est une pratique courante. Comment le faire efficacement et avec quelles solutions? Le Mardi 13 Février 2007 de 14h00

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE 1 A ENVOYER AVANT LE 30 SEPTEMBRE 2014 A : tfa@argusdelassurance.fr IDENTITE ET COORDONNEES DE LA CANDIDATE ENTREPRISE :... NOM :... PRENOM :.... FONCTION :... ADRESSE :... CODE POSTAL :... VILLE :...

Plus en détail

DOSSIER DE COMPETENCES

DOSSIER DE COMPETENCES DOSSIER DE COMPETENCES FORMATION EXPERIENCE COMPETENCES Nauria Meddouri 1 rue de la Poterne 91310 MONTLHERY Portable : 0620369419 FORMATION 2010 MASTER II achats et négociation industrielle Mention AB

Plus en détail

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU WORK SWEET WORK* * * TRAVAILLEZ DÉTENDU ÉDITION DE PROGICIELS GPAO - PILOTAGE DE LA PRODUCTION - CONTRÔLE QUALITÉ MODÉLISATION ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS ÉDITO Innovation et réalités Au-delà de la

Plus en détail

WE ARE MORGAN McKINLEY

WE ARE MORGAN McKINLEY WE ARE MORGAN McKINLEY THE MORGAN McKINLEY DIFFERENCE Depuis 1988, Morgan McKinley recrute les meilleurs talents pour les plus grands employeurs. Nous identifions, évaluons et présentons des profils de

Plus en détail

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN La Supply Chain vers un seul objectif... la productivité Guy ELIEN juin 2007 Sommaire Le contexte... 3 le concept de «chaîne de valeur»... 3 Le concept de la Supply Chain... 5 Conclusion... 7 2 La Supply

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

EISENMANN. Automatisation du Cash Center

EISENMANN. Automatisation du Cash Center EISENMANN Automatisation du Cash Center Automatisation du Cash Center par EISENMANN Les solutions d automatisation entièrement intégrées dans le but de rendre l'ensemble des activités parfaitement transparentes

Plus en détail

CHEZ GROUPAMA AUTO. Je change de voiture. Trouver. Financer. Vendre. Assurer. www.groupama.fr

CHEZ GROUPAMA AUTO. Je change de voiture. Trouver. Financer. Vendre. Assurer. www.groupama.fr AUTO CHEZ GROUPAMA? Je change de voiture Trouver 4 Financer 6 Assurer 8 Vendre 10 www.groupama.fr Édito chez Groupama? Changer de voiture est un moment important qui représente un coût financier et aussi

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric Gérard JORGE Directeur de la division Ibérique & Internationale, Schneider Electric Revoir complètement la chaîne d approvisionnement, assurer

Plus en détail

«Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France»

«Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France» «Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France» www.legigame.com QU EST-CE QUE LE BAROMETRE LEGIGAME? L ouverture du marché des jeux de hasard et d argent sur Internet s est

Plus en détail

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Le Management en mode projet..2

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Le Management en mode projet..2 Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Sa mission est d'aider les entreprises à développer la qualité de service dont ont besoin leurs clients internes ou externes.

Plus en détail

Notre industrie : le SERVICE

Notre industrie : le SERVICE Notre industrie : le SERVICE LES METIERS DE SYLOB Depuis sa création en 1991, la SSII SYLOB exerce le double métier d éditeur et d intégrateur de solutions de gestion industrielle. C est ce choix, assumé

Plus en détail

Yourcegid Trade, optimiser le pilotage de votre activité de négoce : Achats, stocks, ventes, analyse de la rentabilité.

Yourcegid Trade, optimiser le pilotage de votre activité de négoce : Achats, stocks, ventes, analyse de la rentabilité. RADE TRADE 1 Yourcegid Trade, optimiser le pilotage de votre activité de négoce : Achats, stocks, ventes, analyse de la rentabilité Finance Comptabilité Gestion Commerciale Vente Comptoir Business Intelligence

Plus en détail

L assistance à maîtrise des projets logistiques risqués

L assistance à maîtrise des projets logistiques risqués L assistance à maîtrise des projets logistiques risqués Congrès Eurolog 21 juin 2006 Michel Fender Professeur Ecole nationale des ponts et chaussées Président Département Management Industriel, ENPC Co-directeur

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

Dématérialisation fiscale des factures

Dématérialisation fiscale des factures White White paper paper Dématérialisation fiscale des factures Sommaire 2 4 5 Parlons des bénéfices Les 10 principaux bénéfices de la dématérialisation des factures vus par les utilisateurs Comment évaluer

Plus en détail

Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013. Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie

Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013. Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013 Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie Okavango en bref Qui sommes nous? Okavango est un cabinet de conseil innovant (statut JEI)

Plus en détail

Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal

Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal Le CXP, en collaboration avec ITESOFT et Fujitsu, dévoile les résultats de l édition 2013 de son baromètre «Optimisation

Plus en détail

Solutions intelligentes de Cisco pour les activités industrielles : connecter l usine à l entreprise

Solutions intelligentes de Cisco pour les activités industrielles : connecter l usine à l entreprise Solutions intelligentes de Cisco pour les activités industrielles : connecter l usine à l entreprise Livre blanc Cisco sur l industrie Se préparer à la révolution du secteur de la fabrication Le secteur

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

Communiqué de presse. APRISO dévoile la première suite MES de «Global Manufacturing»

Communiqué de presse. APRISO dévoile la première suite MES de «Global Manufacturing» APRISO dévoile la première suite MES de «Global Manufacturing» La nouvelle version de FlexNet intègre l expérience étendue et la forte expertise d Apriso en matière de synchronisation des productions multisites.

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

200 M. 15 ans d expérience. terminaux mobiles. intégrés par an. tickets de support mobilité traités par an. de dépenses telecom gérées

200 M. 15 ans d expérience. terminaux mobiles. intégrés par an. tickets de support mobilité traités par an. de dépenses telecom gérées E c o n o c o m Te l e c o m S e r v i c e s s o c i é t é d u g r o u p e p a r t e n a i r e d e v o t r e t ra n s fo r m a t i o n v e r s l e " M o b i l e I T " E c o n o c o m Te l e c o m S e r

Plus en détail

Piloter sa production en temps réel, Comment bénéficier des avantages du MES quelles que soient la taille et l activité de l entreprise?

Piloter sa production en temps réel, Comment bénéficier des avantages du MES quelles que soient la taille et l activité de l entreprise? Piloter sa production en temps réel, Des retours immédiats et mesurables. Comment bénéficier des avantages du MES quelles que soient la taille et l activité de l entreprise? Le Consortium MES Initiative

Plus en détail

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire Des solutions de bâtiment durables technologie modulaire 1 2 3 LA CONSTRUCTION DURABLE 2 3 Voici un demi-siècle que notre activité développement et réalisation d architecture à structure bois marque le

Plus en détail

nouveaux talents CSC recrute à l ESSEC * DE L EXPÉRIENCE. DES RÉSULTATS.

nouveaux talents CSC recrute à l ESSEC * DE L EXPÉRIENCE. DES RÉSULTATS. nouveaux talents CSC recrute à l ESSEC * DE L EXPÉRIENCE. DES RÉSULTATS. * REPÈRES CSC, leader mondial du conseil et des services liés à la transformation des entreprises et aux technologies de l information

Plus en détail

Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information

Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information 2 mai 2011 2 Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information Introduction Sur un

Plus en détail

Donner du sens à l externalisation. Relation client Centre de contacts multicanal Back office administratif Gestion électronique de documents Éditique

Donner du sens à l externalisation. Relation client Centre de contacts multicanal Back office administratif Gestion électronique de documents Éditique Donner du sens à l externalisation Relation client Centre de contacts multicanal Back office administratif Gestion électronique de documents Éditique infogérance documentaire et relation client De la performance

Plus en détail

Présentation Wiseed. 1 er réseau de Location de voiture communautaire

Présentation Wiseed. 1 er réseau de Location de voiture communautaire Présentation Wiseed 1 er réseau de Location de voiture communautaire ENTRE NOUS, ÇA ROULE! Posséder une voiture coute cher : 5 000 par an et cela ne cesse d augmenter pour une auto que l on utilise que

Plus en détail

Réalisation et conception des stands pilotés par ADVANCITY PARIS REGION au salon WORLD EFFICIENCY 2015. Cahier des charges techniques.

Réalisation et conception des stands pilotés par ADVANCITY PARIS REGION au salon WORLD EFFICIENCY 2015. Cahier des charges techniques. Réalisation et conception des stands pilotés par ADVANCITY PARIS REGION au salon WORLD EFFICIENCY 2015 Cahier des charges techniques Consultation CONTACTS Fabien REPPEL Responsable du Département Communication

Plus en détail

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel Séance 3 Juste-à-Temps et Lean Manufacturing Magement industriel et Gestion de projet C. BARDEL@2007 1 Juste-à-temps & Lean Manufacturing Juste-à-temps et le Lean Manufacturing sont le cœur du système

Plus en détail

L expertise adaptée à vos besoins

L expertise adaptée à vos besoins Cabinet de conseil Formation professionnelle Etude CATALOGUE DE FORMATION 2015 L expertise adaptée à vos besoins 1 MARKETING Elaborer une stratégie marketing. Veille stratégique et intelligence marketing.

Plus en détail

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Le secteur de la fabrication de matériel ferroviaire roulant rationalise

Plus en détail

Partie I Le Management des Systèmes d Information : un défi pour les PME

Partie I Le Management des Systèmes d Information : un défi pour les PME Partie I Le Management des Systèmes d Information : un défi pour les PME Les PME n ont généralement pas de Direction SI ou de service informatique. Chaque fonction est donc responsable de ses propres matériels

Plus en détail

Tremplin pour l Entrepreneuriat Étudiant

Tremplin pour l Entrepreneuriat Étudiant Tremplin pour l Entrepreneuriat Étudiant Date limite d envoi des dossiers : 31 mars 2014 INFORMATION RÈGLEMENT DOSSIER DE PARTICIPATION TÉLÉCHARGEABLES www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Dossier de

Plus en détail

La Supply chain automobile : intégration des équipementiers au Maroc

La Supply chain automobile : intégration des équipementiers au Maroc La Supply chain automobile : intégration des équipementiers au Maroc Imane IBN EL FAROUK (1), Abdennebi TALBI (2), Fouad JAWAB (2) (1) Doctorante - Animatrice performance logistique fournisseur chez Renault

Plus en détail

Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN?

Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN? Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN? Synthèse de 15 entreprises qui se sont lancées dans le Lean Manufacturing 7 ème Conférence d Échanges des Bonnes Pratiques Industrielles

Plus en détail

Rapport d enquête 24 octobre 2008

Rapport d enquête 24 octobre 2008 Impact du management de la qualité sur la performance financière des entreprises lauréates des Grands Prix québécois de la qualité Rapport d enquête 24 octobre 2008 Table des matières 1. Introduction 3

Plus en détail

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS centres r&d usines mécaniques usines terminales Pour vos centres R & D SYSTÈMES D ESSAIS HYDRAULIQUES, AÉRAULIQUES ET MÉCANIQUES Nos systèmes permettent la

Plus en détail

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni A propos de Leoni Equipementier automobile de rang 1 -parmi les plus gros et les plus internationalisés-, Leoni est une société allemande

Plus en détail

La RFID par les usages

La RFID par les usages 1 24 Septembre 2014 La RFID par les usages François LEBLANC 2 Agenda Pourquoi la RFID Les usages par domaines métiers Présentation de cas clients Cleor La RFID dans la bijouterie La RFID dans un contexte

Plus en détail

Marc Nassif (au centre), PDG de Renault India jusqu'à fin janvier, reçoit une récompense pour le Duster indien.

Marc Nassif (au centre), PDG de Renault India jusqu'à fin janvier, reçoit une récompense pour le Duster indien. Marc Nassif (au centre), PDG de Renault India jusqu'à fin janvier, reçoit une récompense pour le Duster indien. Alain-Gabriel Verdevoye, à Chennai (Inde) 10/02/2014, 18:51-1076 mots Le centre technique

Plus en détail

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt Nos programmes rammes réalisés Exemples de réalisation 1. «Enjeux de la Supply Chain : collaboration et création de valeurs» 2. La Supply Chain dans un environnement mass market 3. «Prise de conscience

Plus en détail

DU COMMERCE CONNECTÉ!

DU COMMERCE CONNECTÉ! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 14 - Avril 2015 Suivez la tendance DU COMMERCE CONNECTÉ! SOLDES OUVERT ÉVOLUTION DU COMMERCE vers un commerce "CONNECTÉ" CASH PISCINES : Le projet "cross canal"

Plus en détail

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Vendredi 5 juin 2015 Dossier de presse Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Communauté de communes Le Grésivaudan 390 rue Henri Fabre 38926 Crolles Tél : 04 76 08 04 57 www.le-gresivaudan.fr

Plus en détail

L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française?

L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française? L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française? La situation de l industrie française est préoccupante : nous accusons un retard d investissement de l ordre de 40

Plus en détail

Rid the World of Project Failure

Rid the World of Project Failure La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : Une Visibilité Parfaite, Un Net Avantage Concurrentiel Rid the World of Project Failure Collaboration. Compliance. Control. Qu est-ce que la gestion

Plus en détail

Concours RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Concours RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Concours RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours «La facture en ligne de Vidéotron, ça rapporte gros» (ci-après le «Concours») est organisé par Vidéotron s.e.n.c. (ci-après l «Organisateur»). Le Concours

Plus en détail