L USINEDEL ANNÉE. AUTOMOBILE Et si Alpine relançait Renault... PAGE44. RECONVERSION Kodak se meurt, vive lesstart-up PAGE48

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L USINEDEL ANNÉE. AUTOMOBILE Et si Alpine relançait Renault... PAGE44. RECONVERSION Kodak se meurt, vive lesstart-up PAGE48"

Transcription

1 AUTOMOBILE Et si Alpine relançait Renault... PAGE44 RECONVERSION Kodak se meurt, vive lesstart-up PAGE48 GUIDE Bien explorer le made infrance PAGE56 FABRICE BRÉGIER Un pilote très discret aux commandes d Airbus PAGE40 N 3288.SEMAINEDU31MAIAU6JUIN2012.5,90EUROS L USINEDEL ANNÉE LesitedeContinentalàFoixestlelauréatdu18 e Trophéedesusines décerné par L Usine Nouvelle et L Insead. Il a augmenté sa production de40%,toutendivisantpardeuxlatailledeseslignes. P.32

2 PASCALGUITTET 32

3 Trophée des usines 2012 LELEAN, C ESTDELA COMPÉTITIVITÉ Pour son édition 2012, le Trophée des usines organisé par«l Usine Nouvelle» et l Insead récompense deux industriels qui ont su lancer d ambitieux projets d organisation afin de gagner en compétitivité. PAR FRÉDÉRIC PARISOT L amélioration en continu est une démarche déterminante pour gagner en productivité. E tlegagnantest leleanmanufacturing!cetteannée plus encore que pour les autres éditions, la méthode inspirée du Toyota Production System s impose comme l arme numéro un des industriels pour gagner en compétitivité. Chez Continental ou Smart, les lauréats de notre 18 e Trophéedesusines,c estbiencetteméthoded excellence industrielle qui permet de maintenir une production en France. À Foix(Ariège), chez Continental, ou à Hambach(Moselle), dans la«smartville»(qui regroupe Smart et ses principaux équipementiers), les ateliers respirent l efficacité. Des îlots où les flux sont étudiés afin de réduire les temps de transition, les pièces des fournisseurs qui s intègrent directement aux lignes d assemblage, des postes de travail optimisés avec l aide de spécialistes de l ergonomie, des cadences de production qui s adaptent à la demande On y constate aussi l implication des opérateurs. Les deux industriels ont mis en place un système de rémunération des idées proposées par les salariés. Celui de Continental a permis de dégager près de euros d économies en Autre point commun de nos deux lauréats: Continental etsmartsesontmisauleanàl occasiond unsauttechnologique. Dans l usine de Foix, qui produit des calculateurs Visitez l usine de l année 2012 avec notre diaporama sur usinenouvelle.com L USINENOUVELLEIN 3288I31MAI

4 COMMENT NOUS SÉLECTIONNONS LES GAGNANTS Après un appel à candidatures lancé l automne 2011, notre jury a sélectionné les dossiers les plus prometteurs. De février à mars, une équipe composée de professeurs de l Insead et d un journaliste de«l Usine Nouvelle» a visité les usines finalistes avant d établir ceclassement.lesdeuxindustrielsdistinguésparce18 e Trophée desusinesrecevrontleursprixle13juin2012àlyon,àl occasiondela conférence Efficience industrielle organisée par«l Usine Nouvelle». Et le gagnant de cette édition française participera automatiquement à la grande finale du concours, qui révèlera l usine européenne de l année. Celle-ci sera désignée par l Insead lors d une cérémonie organiséeles25et26octobre2012àneufahrnenallemagne. pour l automobile, le chantier a été lancé en même temps qu un nouveau type de connecteur, monté en force. Les précédentes générations étaient soudées à la carte électronique. ÀHambach,leleanaétédéployépourpréparerl arrivéede la Smart ED, un projet de véhicule électrique qui nécessitait d importants travaux sur la ligne d assemblage. Lamiseenœuvredelaméthodediffèred unsiteàl autre. Smart a choisi de sortir la grosse artillerie pour déployer le lean dans l usine en quelques mois. Continental a opté pour la manière douce, en sélectionnant des zones pilotes dans chaque atelier.«l équipementier n a pas achevé sa transition, son projet est ambitieux puisque le CBS[Continental business system, ndlr], en application depuis début 2011, vise à étendre l utilisation du lean jusqu au bureau d études et dans les services administratifs», remarque Stephen Chick, professeur à l Insead, spécialiste de l excellence opérationnelle etmembredujury. L allemand a pu gagner la compétitivité dont il avait besoin pour s affranchir de la concurrence des pays émergents. Smart apu,quantàlui,compenserladiminutiondescadencesde lafortwoarrivéeenfindevie,enattendantsaremplaçante conçue en partenariat avec Renault et dont la fabrication en série devrait commencer en Forts de leurs systèmes de production plus efficaces, les deux industriels ont bâti d ambitieux plans à cinq ans. Réduire de moitié les temps de production et installer deux lignes supplémentaires d assemblage de composants pour Continental; augmenter les volumesde100000à160000véhiculesparan,dont30%de modèles électriques pour Smart. Le lean ne s arrête jamais. Etsic étaitvous?si,commenosdeuxgagnants,vousavezmis en place un système de production particulièrement efficace que vous souhaitez voir mis en avant, n hésitez pas à vous inscrire pour l édition 2013 du Trophée des usines. Vous avez jusqu à la fin de l année pour déposer votre dossier de candidature. Pour toute demande d information, vous pouvez contacter notre spécialiste, Frédéric Parisot: FOIX La clé de la réussite: l innovation technologique amorcée en CONTINENTAL FOIX, L USINE DE L ANNÉE 2012 En trois ans, Continental a augmenté sa production de40%toutendivisantpardeuxlataillede ses lignes d assemblage. Ce tour de force lui permet de décrocher le titre d usine de l année PAR FRÉDÉRIC PARISOT 34

5 COMMENT NOUS SÉLECTIONNONS LES GAGNANTS Après un appel à candidatures lancé l automne 2011, notre jury a sélectionné les dossiers les plus prometteurs. De février à mars, une équipe composée de professeurs de l Insead et d un journaliste de«l Usine Nouvelle» a visité les usines finalistes avant d établir ceclassement.lesdeuxindustrielsdistinguésparce18 e Trophée desusinesrecevrontleursprixle13juin2012àlyon,àl occasiondela conférence Efficience industrielle organisée par«l Usine Nouvelle». Et le gagnant de cette édition française participera automatiquement à la grande finale du concours, qui révèlera l usine européenne de l année. Celle-ci sera désignée par l Insead lors d une cérémonie organiséeles25et26octobre2012àneufahrnenallemagne. pour l automobile, le chantier a été lancé en même temps qu un nouveau type de connecteur, monté en force. Les précédentes générations étaient soudées à la carte électronique. ÀHambach,leleanaétédéployépourpréparerl arrivéede la Smart ED, un projet de véhicule électrique qui nécessitait d importants travaux sur la ligne d assemblage. Lamiseenœuvredelaméthodediffèred unsiteàl autre. Smart a choisi de sortir la grosse artillerie pour déployer le lean dans l usine en quelques mois. Continental a opté pour la manière douce, en sélectionnant des zones pilotes dans chaque atelier.«l équipementier n a pas achevé sa transition, son projet est ambitieux puisque le CBS[Continental business system, ndlr], en application depuis début 2011, vise à étendre l utilisation du lean jusqu au bureau d études et dans les services administratifs», remarque Stephen Chick, professeur à l Insead, spécialiste de l excellence opérationnelle etmembredujury. L allemand a pu gagner la compétitivité dont il avait besoin pour s affranchir de la concurrence des pays émergents. Smart apu,quantàlui,compenserladiminutiondescadencesde lafortwoarrivéeenfindevie,enattendantsaremplaçante conçue en partenariat avec Renault et dont la fabrication en série devrait commencer en Forts de leurs systèmes de production plus efficaces, les deux industriels ont bâti d ambitieux plans à cinq ans. Réduire de moitié les temps de production et installer deux lignes supplémentaires d assemblage de composants pour Continental; augmenter les volumesde100000à160000véhiculesparan,dont30%de modèles électriques pour Smart. Le lean ne s arrête jamais. Etsic étaitvous?si,commenosdeuxgagnants,vousavezmis en place un système de production particulièrement efficace que vous souhaitez voir mis en avant, n hésitez pas à vous inscrire pour l édition 2013 du Trophée des usines. Vous avez jusqu à la fin de l année pour déposer votre dossier de candidature. Pour toute demande d information, vous pouvez contacter notre spécialiste, Frédéric Parisot: FOIX La clé de la réussite: l innovation technologique amorcée en CONTINENTAL FOIX, L USINE DE L ANNÉE 2012 En trois ans, Continental a augmenté sa production de40%toutendivisantpardeuxlataillede ses lignes d assemblage. Ce tour de force lui permet de décrocher le titre d usine de l année PAR FRÉDÉRIC PARISOT 34

6 Letempsde fabrication d un calculateur moteur est passéde38à 30 heures. PASCALGUITTET; D.R. LE SITE EN CHIFFRES Création 1983 Effectif 406 salariés Chiffre d affaires 200 millions d euros environ Production 3,6 millions de calculateurs Superficie m² L USINENOUVELLEIN 3288I31MAI2012 Entre deux bâtiments, une voiture trône sur un présentoir, le capot ouvert.«chaquefoisquesortun modèle équipé de nos produits, nous l exposons, ainsi tout le monde peut voir que nous gagnons sans cesse de nouveaux marchés», lance fièrement Jean Cazaubieilh, le directeur de Continental Foix. Spécialisé dans la fabrication de calculateurs moteurs pour l industrie automobile, ce site implanté en plein cœur de l Ariège alimente les usines européennes de la plupart des constructeurs. Même les véhicules low cost comme la gamme Dacia embarquent des calculateurs«made in Foix». Le secret de Continental pour rester compétitif sur le marché concurrentiel de l électronique? Réduire drastiquement le temps de fabrication. Cela passe par de l innovation technologique, mais aussi par des outils d organisation pour fabriquer plus vite et plus efficacement. D unpointdevuetechnologique,ilyaunavantetunaprès Avant, les calculateurs étaient fabriqués en trois étapes: l assemblage des composants sur la carte électronique, le soudage des connecteurs et l assemblage final, au cours duquel la carte est installée dans son boîtier. Depuis 2009, les ingénieurs de Continental ont développé une nouvelle génération de connecteurs«press-fit», à monter en force sanssouduresurlacarte.grâceàcetteinnovation,lemontagedesconnecteursn estplusuneétapeàpartentière(il est désormais inclus dans l assemblage final), et le temps defabricationd uncalculateurachutéde38à30heures. Centre d excellence mondial Suite à ce saut technologique, Continental s est fixé comme objectif de descendre le temps de production moyen à 24heuresfin2012,à20heuresen2014,puisà12heures en 2015! L équipementier a ainsi lancé en 2009 un vaste projet lean manufacturing. Celui-ci a commencé par la mise enplacedes5s àvoirlapropretédesateliers,nuldouteque la méthode est toujours strictement appliquée. Surtout, grâce àdesoutilstelsquelevaluestreammapping(uneméthode «L usineestparvenueàun modèle très perfectionné de production, qui commence à s étendre à tous les services.» Stephen Chick, professeurspécialisédansl excellenceindustrielleàl Insead 35

7 LE RADAR DE LA PERFORMANCE Le site s est fixé comme objectif d utiliser 20% d énergies renouvelables d ici à cinq ans et d avoir une vision plus globale du cycle de vie des calculateurs. Le site remplace progressivement ses lignes d assemblage par des cellules en U, avec comme objectif d augmenter la productivité de 5% par an. Deux nouvelles lignes d assemblage de composants sont prévues d ici deux ans. PRODUCTION 5 Avecmoinsde8pièces mauvaises par million en 2011, l usinedefoixestlaplus performante du groupe Continental en termes de qualité. 4 MêmesiFoixlivrepasmoinsde 76 usines clientes(en Europe, mais aussienchineetaubrésil), ses coûts logistiques ne dépassent pas 2,5% du chiffre d affaires. GrâceauKanbanetàunsystème de gestion des stocks automatisé, l usineestnuméro1dugroupe Continental en matière de réduction des stocks. HSE (Hygiène, sécurité, environnement) SUPPLY-CHAIN R&D QUALITÉ RH Les nouveaux produits sont développés sur le site de Toulouse, mais tous les travaux liés à leur industrialisation sont réalisés dans l usine de Foix. Le turn-over est faible, avec une ancienneté moyenne de quinze ans. Les employés qui proposent des idées d amélioration reçoivent 10% des économies réalisées. d optimisation des flux), les îlots d assemblage final ont été entièrement réaménagés.«en passant d une disposition en ligneàunedispositionenu,latailledesîlotsestdescendue de 300 à 120 m²», explique Jean Cazaubieilh. Chose assez rare pour être signalée, cette réduction ne s est pas faite en remplaçant des opérateurs par des robots.«c est même tout LA VRAIE BONNE IDÉE LASALLEDESCARTONS Tous les nouveaux postes de travail sont testés surdesmaquettesencartonàl échelle1. Au premier étage de l usine se trouve une pièce dédiée aux réunions lean manufacturing. Au centre de cette pièce, des assemblages de boîtes en carton servent à tester l efficacité de chaque nouvelle cellule de production. Les temps de transfert sont chronométrés et l ergonomie n est pas oubliée, puisqu on s impose de faire venir des opérateurs aux profils très différents(jeunes et seniors, hommes et femmes, petits et grands, droitiers et gauchers). Ainsi, les experts en amélioration continue sont certains de ne rencontrer aucun problème enproduction,mêmesilaligneestenvoyéedansunautrepays. l inverse, puisque nous avons supprimé les transferts automatisés par des opérations manuelles, lance le responsable de production, Christophe Charrade. En conservant trois personnes par îlot, nous ne gagnons pas en main-d œuvre, mais nous sommes gagnants sur tous les plans: en investissement, car les postes manuels sont plus simples, et en rendement global, car ils sont plus faciles à maintenir.» Sans oublier un gain de temps: alors qu il fallait environ neuf mois pour développer une ligne d assemblage automatisée, les nouvelles lignes en U sont opérationnelles en six mois. Un aspect important, car l usine de Foix, centre d excellence mondial de Continental pour la fabrication de calculateurs, est chargée de concevoir et de tester les lignes de fabrication de toutes les usines de calculateurs du groupe. Les premiers résultats sont déjà au rendez-vous. Preuve que des îlots plus petits peuvent être plus efficaces, la production estpasséede2,6millionsdecalculateursen2009à3,6millions en Certes, l atelier compte désormais des espaces vides, mais c est voulu:«cela permet de montrer à nos clients notre capacité à croître et à répondre à de nouvelles applications», lance Jean Cazaubieilh. Stratégie payante: PSA, qui, historiquement, faisait fabriquer 7% de ses calculateurs chez Continental Foix, s équipe depuis 2011 à hauteur de 32%. 36

8 PASCALGUITTET HAMBACH En matière de logistique, le constructeur allemand ne laisse rien au hasard. Ainsi, l assemblage de la Fortwo prend moins de cinq heures. SMART, CHAMPION DU JUSTE-À-TEMPS Sur son site d Hambach en Moselle, Smart a poussé à l extrême le concept du juste-à-temps. Les livraisons s insèrent de manière synchrone dans les lignes d assemblage. PAR FRÉDÉRIC PARISOT L USINENOUVELLEIN 3288I31MAI2012 «SMARTVILLE» EN CHIFFRES Création 1998 Effectif 757 salariés (1500 pour Smartville) Chiffre d affaires NC Production véhicules Superficie m² Ilrègneuntelsilencesurleslignes d assemblagequ onadumalàse croire dans l usine d un constructeur automobile. Nous sommes pourtant bien chez Smart, filiale de l Allemand Daimler, qui alimente le monde en Fortwo, la petite citadine à deux places. Par moments s échappent quelques notes de musique qui font partie intégrante du système de production de Smart. Elles servent à informer les opérateurs: selon la mélodie, ils savent si l un de leurs collègues rencontre une difficulté ou si le responsable demande un arrêt de ligne. La solution est nettement moins stressante que les sirènes utilisées habituellement dans ce type d usines. Certes, ce principe de«management sonore» n est pas nouveau. Il est par exemple utilisé depuis longtemps chez Toyota, mais ilrévèlequesmartestallétrèsloindansl applicationdela philosophie lean manufacturing. Si les opérateurs sont si sereins, c est aussi parce qu ils n ontpasàsesoucierdesavoirsurquellevoituremonterquel équipement. Pour cela, Smart a mis en place une organisation très pointue basée sur deux principes: le«juste-à-temps» et 37

9 LE RADAR DE LA PERFORMANCE Les projets en cours sont nombreux. Depuis 2009, le site aréduitde20% les effluents du traitement de surface. 200 millions d euros ont été investis pour produire dès 2014 la remplaçante de la Fortwo, arrivée en fin de vie. Objectif: véhicules/an en PRODUCTION 5 HSE (Hygiène, sécurité, environnement) QUALITÉ 0 SUPPLY-CHAIN RH L usine a été conçue pour optimiser les flux. 55% des pièces sont fournies par des fournisseurs intégrés. Pour ces derniers, des réunions logistiques ont lieu tous les jours(uneparmoisdanslaplupart des usines automobiles françaises). R&D le«juste-en-séquence». Le premier repose sur une optimisation logistique. Ainsi, 70% des pièces livrées arrivent sur les lignes sans passer par les magasins de stockage. Chez Smart, seules les petites pièces, comme les vis, sont stockées, mais ne restent pas longtemps(trois jours en moyenne). Et pour les composants les plus volumineux, il n y a non seulement pas de stock, mais encore même pas de camions. Magna Uniport (portières), Plastal(habillages extérieurs) et ThyssenKrupp (ensembles moteur-boîte) occupent tous trois des bâtiments attenants et sont reliés à l usine Smart par des convoyeurs qui permettent d envoyer les pièces directement dans la ligne d assemblage. Surtout, les livraisons des différents fournisseurs sont organisées de manière à s intégrer de manière synchrone dans la chaîne de production. Défi quotidien C est grâce au concept de juste-en-séquence que Smart parvientàassemblerlafortwoenmoinsdecinqheures(la duréecompriseentrel arrivéedelacaissenuesurlaligne et le démarrage de la voiture pour effectuer les derniers contrôles qualité). Bien sûr, cette organisation très stricte des livraisons impose beaucoup de rigueur en matière de logistique.«chaque fois qu un véhicule est écarté de la ligne pour un problème quelconque, il faut immédiatement 38

10 Lesiteréussitàsortir80% de véhicules«bons du premier coup». Le nombre de défauts est passé de52à34sur100véhicules. Le projet Phare 117 lancé en2009viseàimpliquer le personnel. Les salariés déclarent eux-mêmes leurs heures de travail. Smart associe son écosystème de fournisseurs aux travaux der&d,notamment sur le véhicule électrique et l autopartage. isoler tous les composants qui devaient y être montés, sinon on désynchronise toute la production», commente David Saignat, le responsable logistique et planification chez Smart. Pour les fournisseurs également, assurer le justeen-séquence est un défi quotidien.«les commandes nous parviennent lorsque les caisses des véhicules arrivent sur la ligne,cequinenouslaissequequatreheurespourlivrer, sachant qu il faut une dizaine de jours environ pour fabriquer un module de carrosserie», lance Nathalie Pierrisnard, la directrice du site Plastal. On pourrait croire que les équipementiers risquent gros à rejoindre la«smartville»(le surnom du site regroupant Smart et ses principaux fournisseurs). Il n en est rien, grâce aux statuts spécifiques que Smart a accordé à chacun d entre eux. Certains, comme ThyssenKrupp, ne sont que des prestataires d assemblage(smart achète les pièces et ne sous-traite que leur assemblage). D autres, comme Plastal, vendent leurs produits à Smart, mais louent au constructeur les bâtiments et les machines qu ils PAGE SUIVANTE La fibre industrielle du nouveau patron d Airbus utilisent. Grâce à ce modèle économique tout à fait inédit dans l industrie automobile, 79% des composants sont déjà payés aux fournisseurs lorsque la Fortwo arrive au bout de la chaîne deproduction.danslecalmeetlasérénité L USINENOUVELLEIN 3288I31MAI

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Le secteur de la fabrication de matériel ferroviaire roulant rationalise

Plus en détail

Des services innovants pour l'industrie automobile

Des services innovants pour l'industrie automobile AUTOMOBILE Des services innovants pour l'industrie automobile www.daher.com Concepteur et pilote de services Le secteur automobile est un atout industriel majeur de l Europe. En réduisant les cycles logistiques

Plus en détail

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 Management Valorisation Coûts Flux Planification w w w. c b a c o n s e i l. f r plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 La performance des flux dans la petite série et la production à la commande CBA Conseil

Plus en détail

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants Contexte À mesure que la concurrence s intensifie à l échelle mondiale, l innovation en matière de logistique* pour les manufacturiers canadiens s étend du niveau de à la chaîne d approvisionnement. Pour

Plus en détail

Transformez votre supply chain en atout compétitif

Transformez votre supply chain en atout compétitif Industrie Transformez votre supply chain en atout compétitif Votre marque est unique, votre supply chain aussi Quand il s agit de stratégie supply chain, chaque industriel est unique. Chaque organisation

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine visite virtuelle d une usine ORGANISATION Les coûts La maîtrise de la qualité, la performance des machines, la bonne utilisation des équipements, les temps de fabrication... ont un impact direct sur les

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

Hexasolutions des solutions métier pour : Papetier sur le thème de «la revalorisation des stocks dormants»

Hexasolutions des solutions métier pour : Papetier sur le thème de «la revalorisation des stocks dormants» Solutions métiers Hexasolutions a un réseau de contacts qui lui est propre. Quand nous avons du mal à écouler des surplus de stocks d un papier spécifique, Hexasolutions intervient et nous le rachète,

Plus en détail

Samuel Bassetto 04/2010

Samuel Bassetto 04/2010 Industrialisation Lean manufacturing 4.2 Réalisé avec V. FIGENWALD - SIEMENS Samuel Bassetto 04/2010 Plan de la partie 2 : Vers une production Lean 1. Valeur Ajoutée et Gaspillages Muda walk 2. Temps de

Plus en détail

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée CUSTOMER SUCCESS STORY Mars 2014 AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée PROFIL CLIENT Secteur: Industrie manufacturière Société: AT&S Effectifs: 7 500 personnes

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 Présentation du Groupe Jean-Hugues Duban Responsable Relations Investisseurs Chiffres clés PSA Peugeot Citroën Deux marques puissantes, différenciées et complémentaires

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Restons pragmatiques! Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Conférence TOP TRANSPORT 2015 Marseille le 14 octobre 2015 Intervenants : Helmut Hintzer, président

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Vous investissez dans une nouvelle machine? Les 60 secondes à venir pourraient vous rapporter gros...

Vous investissez dans une nouvelle machine? Les 60 secondes à venir pourraient vous rapporter gros... Vous investissez dans une nouvelle machine? Les 60 secondes à venir pourraient vous rapporter gros... Prenez le bon départ Une approche avisée fait toute la différence Prendre le bon départ, n est pas

Plus en détail

Le travail collaboratif porte ses premiers fruits

Le travail collaboratif porte ses premiers fruits Le travail collaboratif porte ses premiers fruits L Usine Nouvelle Février 2002 Rubrique Automobile Auteur : Florence de Goldfiem Définition «Le travail collaboratif» ou «collaboration industrielle» est

Plus en détail

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION Filmage Etiquetage Cellophanage Manchonnage LA PASSION Assemblage Stockage Logistique Remplissage Flow-Pack GENERE Tri L ACTION 1. L entreprise 2. Chaine de production 3. Organisation 4. Qualité 5. Conclusion

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

Approche produit/processus comme dynamique de développement

Approche produit/processus comme dynamique de développement Donnez un avenir industriel à vos projets Approche produit/processus comme dynamique de développement Stéphane MICHEL Date : 24 / 06 / 2010 3, Avenue de l industrie, Adamantis bât. A - 31150 Bruguières

Plus en détail

Des colis sur mesure et une productivité dix fois supérieure à un traitement manuel

Des colis sur mesure et une productivité dix fois supérieure à un traitement manuel Système de colisage automatique Des colis sur mesure et une productivité dix fois supérieure à un traitement manuel Suivez-nous sur Un procédé unique pour emballer vos commandes Un colis sur mesure et

Plus en détail

AVON. Le programme de soutien et d entretien préventif des pièces assure le fonctionnement des systèmes de convoyeurs critiques en périodes de pointe

AVON. Le programme de soutien et d entretien préventif des pièces assure le fonctionnement des systèmes de convoyeurs critiques en périodes de pointe AVON Le programme de soutien et d entretien préventif des pièces assure le fonctionnement des systèmes de convoyeurs critiques en périodes de pointe L automatisation à son meilleur Le programme de soutien

Plus en détail

L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile

L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile Le secteur de l automobile est l un des plus importants au monde. Il dépense plus de 100 milliards de dollars par an en

Plus en détail

Simple et économique : votre publication avec BoD

Simple et économique : votre publication avec BoD Simple et économique : votre publication avec BoD p. 2 3 Des Perspectives nouvelles avec Books on Demand La période de changement que traverse le marché du livre place les éditeurs devant de nombreux problèmes,

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

Catalogue des Formations A Vision. Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision

Catalogue des Formations A Vision. Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision Catalogue des Formations A Vision Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision Formations Supply Chain Initiation à la Supply Chain par le jeu (1 jour) Les fondamentaux de la Supply

Plus en détail

Compte-rendu d expérience

Compte-rendu d expérience Compte-rendu d expérience ALTANA AG Décisions rapides ALTANA utilise la solution logicielle intégrée d IDL Grâce à sa longue expérience avec IDLKONSIS, ALTANA, groupe actif dans le domaine de la chimie

Plus en détail

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Conférence Big Data CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Le BIG DATA : le nouveau pétrole de la société. En présence de : Christophe MENICHETTI (spécialiste BIG DATA chez IBM) JN. SCHNEIDER et F. WEYGAND (professeurs

Plus en détail

Les packs VARIOLUTION, solutions application complètes

Les packs VARIOLUTION, solutions application complètes Les packs VARIOLUTION, solutions application complètes Avec les nouveaux packs VARIOLUTION, SEW propose des solutions adaptables dédiées aux tâches spécifiques d une branche d activité. Ces solutions techniques

Plus en détail

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage intègre la gestion commerciale de Sage (ligne 30 et 100) et s appuie sur les données commerciales (ventes et achats) pour organiser la gestion de production.

Plus en détail

La mise en place d un système de GRH socialement responsable chez un sous-traitant chinois.

La mise en place d un système de GRH socialement responsable chez un sous-traitant chinois. La mise en place d un système de GRH socialement responsable chez un sous-traitant chinois. Laurent GIRAUD MCF en GRH IAE Toulouse Huai-Yuan HAN Professeur - Neoma Business School 1. LES VRAIS ACTEURS

Plus en détail

ouvre sa 2 ème agence près d Annecy

ouvre sa 2 ème agence près d Annecy Dossier de presse - Février 2010 ouvre sa 2 ème agence près d Annecy La société grenobloise, spécialisée dans les énergies renouvelable pour le grand public, poursuit son développement. Contact Presse

Plus en détail

Préface à l édition française

Préface à l édition française Table des matières Préface à l édition française III Chapitre 1 La compétitivité des opérations 1 1. Qu est-ce qu un processus? 3 1.1. Les processus imbriqués 4 2. Qu est-ce que le management des opérations?

Plus en détail

La manutention est dans notre ADN

La manutention est dans notre ADN La manutention est dans notre ADN Conteneur de treillis métalliques Conçu et bâti pour les poids lourds Case de mise au stock Chariot de manutention Chariot de manutention Nos Gènes Fondé en 1976, le Groupe

Plus en détail

Leçon 6. Juste à temps : principes

Leçon 6. Juste à temps : principes Leçon 6 Juste à temps : principes L'objectif principal de la leçon est de connaître et de comprendre la philosophie du juste à temps A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : définir les

Plus en détail

La boite à outils du Responsable Energie

La boite à outils du Responsable Energie La boite à outils du Responsable Energie Salon POLLUTEC 5 décembre 2014 Contact : Julien ADAM, Chargé de mission Maitrise de l Energie j.adam@atee.fr Boite à outils du Responsable Energie 1 1. Le Rôle

Plus en détail

UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE. Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants

UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE. Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants DE LA MATIÈRE PREMIÈRE AUX COMPOSANTS STÉRILES LISI MEDICAL propose

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Page 1 / Gagner en performances grâce au pilotage des flux / 2010 Détecter une problématique «flux» Si ces constats sont courants dans votre

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

entreprendre à la puissance cisco

entreprendre à la puissance cisco entreprendre à la puissance cisco À un moment donné, vous avez vu quelque chose que personne d autre n avait vu. Il s agissait peut-être d une idée ou d une opportunité. Ce «quelque chose» vous a fait

Plus en détail

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE «Qualifier, motiver, s ouvrir des portes Toi aussi, saisis ta chance, un apprentissage chez TRIMET facilite le début de ta carrière». FAIS TON APPRENTISSAGE

Plus en détail

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN Version 1 BBC Conseil 1 / 18 Plan de la présentation Présentation rapide du Lean Management 1. Le Lean est une démarche à long terme avec des résultats rapides.

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Lean Manufacturing. «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International

Lean Manufacturing. «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International Lean Manufacturing «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International Une stratégie industrielle mondiale claire qui se traduit en plan de progrès pour l European Molds

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR. Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT.

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR. Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT. SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT.FR OUTIL DE SIMULATION : le référentiel d activités et de compétences

Plus en détail

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles Témoignage utilisateur Groupe HG Automobiles www.hgauto.fr Equipé du DMS Sage icar, V12Web, pilote Module financement Kevin Ginisty Directeur Groupe Novembre 2012 En bref Le Groupe HG Automobiles distribue

Plus en détail

Investissements machines. - Prenez le bon départ. Ensemble, nous pouvons rentabiliser vos. Beaucoup plus vite.

Investissements machines. - Prenez le bon départ. Ensemble, nous pouvons rentabiliser vos. Beaucoup plus vite. Investissements machines - Prenez le bon départ Ensemble, nous pouvons rentabiliser vos Beaucoup plus vite. 12 minutes pour gagner 12 mois Si vous envisagez d investir dans une nouvelle machine, accordez-nous

Plus en détail

TRANSALLIANCE, notre force de mobilisation au service de nos ambitions. Nb Salariés 4 000. Entrepôts 700 000

TRANSALLIANCE, notre force de mobilisation au service de nos ambitions. Nb Salariés 4 000. Entrepôts 700 000 TRANSALLIANCE, notre force de mobilisation au service de nos ambitions Chiffres d affaires en millions d euros 2011 570 Nb Salariés 4 000 Nb O.T. Ordres de Transport 1 800 000 Entrepôts 700 000 TRANSALLIANCE,

Plus en détail

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni A propos de Leoni Equipementier automobile de rang 1 -parmi les plus gros et les plus internationalisés-, Leoni est une société allemande

Plus en détail

Technicien Logistique CQPM 0121 -

Technicien Logistique CQPM 0121 - Technicien Logistique CQPM 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, exercices, conduite de projet Validation du CQPM Technicien Logistique

Plus en détail

Les fonctions d entreprises

Les fonctions d entreprises Chapitre 3 : Les fonctions d entreprises Réalisé par : Dr. ACHELHI HICHAM achelhihicham@yahoo.fr Chap 4 : les fonction de l'entreprise Dr ACHELHI Hicham 1 Introduction Direction Fournisseurs Services équipements

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

L analyse de la Chaîne de Valeur

L analyse de la Chaîne de Valeur L analyse de la Chaîne de Valeur Présentation de la chaîne de valeur En principe, une entreprise cherche à obtenir un avantage concurrentiel et se donne pour mission de créer de la valeur pour ses clients.

Plus en détail

PRESENTATION DE L ENTREPRISE

PRESENTATION DE L ENTREPRISE PRESENTATION DE L ENTREPRISE ZA des platières chemin de la Jaconne 38670 Chasse-Sur-Rhône tél. +33 (0)478 446 452 Fax +33 (0)478 810 393 contact@s2forganisation.com Eurl au capital de 500 000 SIRET 47748857100027

Plus en détail

Dossier de presse. Technofutur 06/02/2013. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL

Dossier de presse. Technofutur 06/02/2013. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Dossier de presse Technofutur Industrie 06/02/2013 Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Des «machines multitâches» pour rendre notre industrie plus performante Technofutur Industrie

Plus en détail

Axés sur la performance. www.versacold.com

Axés sur la performance. www.versacold.com Étendue, échelle, expérience, technologie. Tout cela, combiné avec la promesse de comprendre et d améliorer chaque aspect de votre chaîne d approvisionnement, fait de VersaCold Canada le plus important

Plus en détail

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS ideol en chiffres Société anonyme créée en 2010 et basée à La Ciotat (13) 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 1SPÉCIALITÉ

Plus en détail

exigeant Vos attentes

exigeant Vos attentes L acier au choix Hanspeter Friedli Directeur de la division Pestalozzi Technique de l acier «Notre objectif premier est Dietrich Pestalozzi Président et délégué du conseil d administration de renforcer

Plus en détail

Dossier de presse - Avril 2011. Les énergies renouvelables s ouvrent au grand. à Aix-en-Provence

Dossier de presse - Avril 2011. Les énergies renouvelables s ouvrent au grand. à Aix-en-Provence Dossier de presse - Avril 2011 Adoptez les énergies d une vie durable Electricité Eau chaude Chauffage Produits solaires Votre agence Grand-Epagny Tél : 04 50 240 240 - www.wattethome.com Offre spéciale

Plus en détail

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 10 février 2011 RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE Renault 2016 Drive the Change repose sur l ambition de Renault : rendre la mobilité durable accessible à tous. Une ambition incarnée

Plus en détail

Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités?

Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités? Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités? Relations avec des Ingénieries pour mise en œuvre d une partie du plan de développement

Plus en détail

ACCELEAN MANAGEMENT CONSULTANTS

ACCELEAN MANAGEMENT CONSULTANTS ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN ACCELEAN MANAGEMENT CNSULTANTS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET ACCELEAN MANAGEMENT

Plus en détail

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH?

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Jeudi 03 Avril 2014 Session n 15 12h20-13h15 Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Comment gérer le sourcing, la planification des besoins de recrutement et la gestion

Plus en détail

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille TEMOIGNAGE Temoignage Thierry Mazellier - APAVE Sudeurope Directeur Finance et Comptabilité Apave Sudeurope améliore la qualité de la gestion de son poste clients avec Igrec Au travers de son partenariat

Plus en détail

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean?

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Philippe COURTY, CFPIM Dirigeant de CJP-Conseils www.cjp-conseils.com 1 Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Les

Plus en détail

Plan de développement de l industrie Automobile au Maroc. Turin, 28 octobre 2015. Plan d accélération industrielle 2014-2020

Plan de développement de l industrie Automobile au Maroc. Turin, 28 octobre 2015. Plan d accélération industrielle 2014-2020 Plan de développement de l industrie Automobile au Maroc Turin, 28 octobre 2015 Plan d accélération industrielle 2014-2020 1 Agenda 1. Plan d accélération industrielle 2014-2020 2. Structuration de la

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

Un début de contraction du marché de l emploi

Un début de contraction du marché de l emploi COMMUNIQUE DE PRESSE Baromètre RH AFDEL-Apollo Un début de contraction du marché de l emploi, le 28 novembre 2012 - L Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet (AFDEL) et Apollo

Plus en détail

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Amélioration des performances de l entreprise : Piloter les systèmes de production (de biens et de services), Optimiser les flux (stock, délai, matière

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Création : Oct. 2012 Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08

Plus en détail

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

Révisé le 13/05/2013 MANUEL QUALITÉ

Révisé le 13/05/2013 MANUEL QUALITÉ Révisé le 13/05/2013 MANUEL QUALITÉ Conception, conditionnement, stockage et transport de produits destinés aux secteurs de l agro-alimentaire, des cosmétiques, des activités sportives et du jouet. Depuis

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

Confiance. Objectifs. Satisfaction. Développement. Expérience. Passion C ATA L O G U E I N D U S T R I E L 2014. Compétence

Confiance. Objectifs. Satisfaction. Développement. Expérience. Passion C ATA L O G U E I N D U S T R I E L 2014. Compétence FORMATIONS C ATA L O G U E I N D U S T R I E L 2014 Confiance Développement Pratique Réussite Engagement Nouveautés Qualité Expérience Solutions Efficacité Personnalisation Passion Accompagnement à la

Plus en détail

La genèse d une ambition régionale

La genèse d une ambition régionale 1 La genèse d une ambition régionale Un besoin régional En France, de nombreuses initiatives ont vu le jour ces dernières années grâce à l appui des pouvoirs publics. L un des objectifs communs est de

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ

Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ COMMUNIQUE DE PRESSE Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ Dans le cadre du développement de l assurance santé, Saham Finances filiale du Groupe Saham, signe un partenariat stratégique avec

Plus en détail

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution Professeur Mohamed Reghioui Version 1 P2010 M.Reghioui - 2011 1 Informations générales sur le module Intervenant: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com)

Plus en détail

La gestion de la performance. au cœur de la réussite. Présentation générale

La gestion de la performance. au cœur de la réussite. Présentation générale La gestion de la performance au cœur de la réussite. Présentation générale La gestion de la performance au cœur de la réussite. Au sein de Watson, nous savons que la réussite mondiale de notre entreprise

Plus en détail

Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile

Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile Votre bulletin d information quotidien. Votre solution pour chaque service. Prenez des décisions plus avisées pour développer

Plus en détail

Nouveaux regards sur la ville

Nouveaux regards sur la ville Nouveaux regards sur la ville «Solutions techniques innovantes» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 www.bimby.fr Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville

Plus en détail

EISENMANN. Préparation de commandes avec convoyeurs électriques

EISENMANN. Préparation de commandes avec convoyeurs électriques EISENMANN Préparation de commandes avec convoyeurs électriques Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement

Plus en détail

Communiqué de presse. 14 octobre 2014

Communiqué de presse. 14 octobre 2014 Communiqué de presse 14 octobre 2014 HANNOVER MESSE 2015 (du lundi 13 au vendredi 17 avril) : HANNOVER MESSE 2015 : l industrie du futur est connectée en réseau Thème-phare l an prochain : «Integrated

Plus en détail

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH Participer au développement international du secteur Automobile Accompagner les évolutions du véhicule en production Concevoir les systèmes d aide à la conduite

Plus en détail

Objets connectés, avez-vous donc une âme?

Objets connectés, avez-vous donc une âme? Objets connectés, avez-vous donc une âme? Bernard Ourghanlian Directeur Technique et Sécurité Microsoft France Qu est ce que l Internet des Objets? «Le réseau des objets physiques contenant des technologies

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail