Toptech Présentation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Toptech Présentation"

Transcription

1 D rev.01

2 Toptech Présentation

3 Qui sommes-nous? Notre mission Aider les entreprises à offrir un meilleur service à leurs clients en améliorant leur performance. Nos clients: 60 % PME - 40% Grands comptes. Nos interventions: 50% organisation industrielle, 50% organisation de services (BE, R&D, Administrations, etc.). Notre expérience: Une expertise de plus 19 ans, basée sur une démarche initiée au Canada par le ministère de l industrie et du commerce. En France depuis Chiffre d affaires: 3.4M. Effectifs: 32 experts en France sur 4 agences.

4 Le défi des organisations notre raison d être

5 Objectifs de la session Comprendre les principes fondamentaux du système du système lean Comprendre le fonctionnement du Kaizen-Impact. Connaître la terminologie associée e au lean Comprendre l impact l des outils de la PVA Transposer à vos problèmatiques

6 Introduction au Lean

7 Origine du lean Japon Contexte Distance pour s approvisionner Distance pour expédier les produits Taxes et douanes maximums Coût de l espace plancher Horaire de travail Salaire des employés Système Toyota

8 Le point de départ d... Usine GM de Fremont (San-Francisco) TOYOTA-GM = NUMMI Productivité + 40% Augmentation de de la la qualité Diminution de de l absentéisme Avant tout une question de méthodes m et non pas juste une question de culture

9 Définition du Lean Système flexible qui permet aux entreprises de réagir rapidement à l'évolution des conditions du marché. Le Lean («svelte» en anglais) s appuie sur une philosophie d amélioration continue intégr grée e aux activités s quotidiennes visant à éliminer les gaspillages et les étapes à non- valeur ajoutée dans une processus. V0806

10 La valeur Ajoutée

11 Définition de la VA Activités, actions qui ajoutent de la valeur au produit ou au service Valeur Ajoutée Non Valeur Ajoutée Contrôler Couper Monter Conditionner Tester Valider Usiner Deviser confirmer Concevoir Dessiner Planifier Acheter Reprendre Attendre Rechercher Ressaisir Se déplacer Empiler Désempiler Transporter Trouver Régler

12 La démarched

13 Lean = accroitre la création de valeur Japon Système Toyota USA Lean Québec bec-france-suisse Production à Valeur Ajoutée

14 Une boite à outils au service de l entreprisel

15 LE PÉRIMETRE DU LEAN Une démarche d entreprise Entreprise LEAN ENTERPRISE Tous les processus et interfaces Processus D affaires LEAN PROJECT ( engineering) R&D Conception Industrialisation Production Création de la valeur LEAN MANAGEMENT Rituels Indicateurs Processus amont LEAN OFFICE Commercial, réponse aux appels d offres, ADV, Mise en Production Production LEAN MANUFACTURING Les processus de fabrication interne ; magasins, entrepôts Processus aval LEAN OFFICE Facturation Supports clients, SAV, maintenance, gestion doc technique Processus Supports LEAN OFFICE Achats, Approvisionnements, RH, Système d information, Logistique, Qualité

16 Lean Project = Processus d affairesd 2 approches : Flux projet : projets passant par plusieurs entités (BE méca, BE élec, BE auto, ) Flux mono projet : approche gestion de projet. Dans les deux cas, analyse du chemin critique, et réduction des étranglements sur ce chemin, mise en visibilité, stagegate,

17 Lean Office = Processus amont et aval Services support à la fabrication. Matérialiser l immatériel, pour palper, piloter et ritualiser.

18 Lean Manufacturing = Production Fabrication Générer la valeur ajoutée maximale au moindre coût et au plus vite.

19 La mise en œuvre : le Kaizen Impact

20 Kaizen-Impact KAI «Démonter pour étudier». ZEN «Améliorer en remontant». IMPACT «Implantation» «actions» KAIZEN = Esprit d amélioration continue qui permet d impliquer les employés dans la démarche. copyright TopTech Reproduction interdite. Tous droits réservés pour tous pays.v0706

21 Exemples de Kaizen-Impact Processus de mise en production Processus de production Réduction des temps de changement de série Gestion des stocks Aménagement d entrepôt Processus administratif Développement et industrialisation

22 Projet IMPACT Une stratégie de mise en valeur des connaissances de tous les employés s de l entreprise.

23 Équipe IMPACT Une équipe pluridisciplinaire de 6 à 8 personnes Responsable non pas juste de soulever des problèmes, mais d analyser les problèmes, de définir un plan d action d et de le mettre en place.

24 Projet IMPACT en action...

25 Le déroulement: d Préparation Go No Go Analyse et plan d action Implantation Go No Go Suivi et Rodage

26 Résistance au changement Le Kaizen : Pour remettre en question nos façons de faire Pour changer un système il faut commencer par se changer soi-même.

27 Résistance au changement Les paradigmes Retour au point zéro: z «Les succès s du passé ne garantissent rien pour l avenirl». «Si un nouveau produit arrive sur le marché,, tous retournent au point zéroz».

28 Le Lean Management : les rituels pour faire vivre la démarched

29 Quelques constats Quoiqu il il soit fait & quoiqu il il soit dit : Le besoin On est toujours à fond, Les réunions durent trop longtemps & il en sort rarement quelque chose, On n a pas le temps de bien faire les choses, Tout le monde s occupe de tout et personne ne s occupe de rien, C est quand c est trop tard qu on s aperçoit des erreurs, On se voit toujours entre 2 portes, On travaille trop en mode «Pompiers», Les plans d actions ne sont pas suivi, etc

30 Définition Un rite ou rituel est une séquence s d'actions stéréotyp otypées, chargées de signification (action «symbolique»), et organisées dans le temps. Le rite n'est pas spontané : au contraire, il est réglé, fixé, codifié, et le respect de la règle r garantit l'efficacité du rituel. Les rituels peuvent intervenir dans la plupart des circonstances de la vie : On distingue ainsi des rituels sacrés (messe, prière...) re...) et des rituels profanes (voeux de Nouvel An, manifestations sportives...); des rituels sociaux (rites de politesse, discours de promotion ou de fin d'année...) et des rituels privés (rites de la toilette, de la séduction...), etc. Il importe peu que vous disposiez des meilleurs équipiers, des équipements les plus performants, des stratégies les plus visionnaires, des capitaux les plus sûrs, s des produits les plus innovants Si le tout n est n pas mis en musique de façon harmonieuse!

31 Pourquoi faire? PARCE QUE LE SYSTEME FONCTIONNE DIFFICILEMENT DE LUI MÊME. 1 La définition d du système --- Chaine de valeur & Organigramme 3 La performance du système --- TdB & indicateurs 2 La lubrification du système --- Les rituels 1+2=3 Les rituels sont a l organisationl ce que l huile l est au moteur!

32 Pourquoi faire? PARCE QUE DONNER UN CADRE A L ORGANISATION L C EST MALGRE TOUT LA RIGIDIFIER. Les rituels donnent la flexibilité à l organigramme et améliorent la synchronisation des processus!

33 Pourquoi faire? PARCE QUE LA VIE DE L ENTREPRISE, L C EST C UN MARATHON A LONGUEUR D ANNEE, D COURU COMME UN 100 METRES HAIE. Les rituels sécurisent s le résultat r & rendent sereine, vertueuse la démarche d!

34 Quoi «Ritualiser»? 7 Maîtrise de l amélioration Analyse des causes 1 Maîtrise de la stratégie & des capacités COPIL, CODIR 2 Maîtrise des compétences 6 Maîtrise de la performance 5 Point Equipe Points projet Maîtrise de l innovation Plan d actiond Audits 4 Suivi des compétences Points budget, planning Maîtrise du référentielrentiel 3 Maîtrise du temps

35 1 Maîtrise de la stratégie & des capacités Rituels de définition & de suivi des politiques stratégiques de l entreprise (Enjeux, ressources, goulots, stocks).???

36 9:00 Point Planning (ADV, régleurs) 9:00 Point Planning (ADV, régleurs) 9:00 Point Planning (ADV, régleurs) 9:00 Point Planning (ADV, régleurs) 9:00 Point Planning (ADV, régleurs) 9:45 9:45 9:45 9:45 9:45 10:00 10:00 10:00 10:00 10:00 Point personnel de production 10:15 10:15 10:15 10:15 10:15 Veille techno. / Fournisseurs 10:30 10:30 10:30 10:30 10:30 10:45 10:45 10:45 10:45 10:45 11:00 11:00 11:00 11:00 11:00 Point équipe magasin 11:15 11:15 11:15 11:15 11:15 11:30 11:30 11:30 11:30 11:30 Prépa. Points commerciaux et planning 11:45 11:45 11:45 11:45 11:45 12:00 12:00 12:00 12:00 12:00 12:15 12:15 12:15 12:15 12:15 13:30 13:30 13:30 13:30 13:30 13:45 13:45 13:45 13:45 13:45 14:00 Point Planning (ADV, régleurs) 14:00 Point Planning (ADV, régleurs) 14:00 Point Planning (ADV, régleurs) 14:00 Point Planning (ADV, régleurs) 14:00 Point Planning (ADV, régleurs) 14:15 14:15 14:15 14:15 14:15 14:30 Point commerciaux 14:30 14:30 14:30 14:30 14:45 14:45 14:45 14:45 14:45 15:00 Point équipe planning 15:00 15:00 15:00 15:00 15:15 15:15 15:15 15:15 15:15 Veille techno. / Fournisseurs 15:30 15:30 15:30 15:30 15:30 15:45 15:45 15:45 15:45 15:45 16:00 16:00 16:00 16:00 16:00 16:15 16:15 16:15 16:15 16:15 16:30 16:30 16:30 16:30 16:30 16:45 16:45 16:45 16:45 16:45 Suivi de production Suivi de production 17:00 17:00 17:00 17:00 17:00 Point personnel de production 17:15 17:15 17:15 17:15 17:15 17:30 17:30 17:30 17:30 17:30 Relation agence interim 17:45 17:45 17:45 17:45 17:45 18:00 18:00 18:00 18:00 18:00 18:15 18:15 18:15 18:15 Prépa. Points personnel de 18:15 Prépa. Veille techno. / Fournisseurs 18:30 18:30 18:30 18:30 production, point magasin et régleurs 18:30 18:45 18:45 18:45 18:45 18:45 Suivi budget Suivi de production 19:00 19:00 19:00 19:00 19:00 Point personnel de production 2 Maîtrise des compétences Rituels permettant de s assurer en permanence de disposer des bonnes ressources aux bons endroits. Définition exhaustive des activités s & priorités Evaluation périodiques Planification des activités s critiques PROGRAMME HEBDOMADAIRE LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI Répartition des rôles & responsabilités Plans de poly compétence

37 3 Maîtrise du temps Rituels de suivi d affaire, pour s assurer de répondre au besoin à la date et/ou pour maîtriser les VEX et le Cash-Flow. Budgets, Plans & Plannings et/ou 8,00 7,00 6,00 5,00 4,00 3,00 2,00 1,00 0,00-1,00 <S45 S45 S46 S47 S48 S49 S50 S51 S52-2,00-3,00 Gestion des encours & des stocks

38 4 Maîtrise du référentielr rentiel Rituels de maintien du référentiel, pour s assurer d atteindre l efficience de façon répétée. Mise à jour données techniques fiables Maintien du référentielrentiel Maintien de l environnement 5S

39 5 Maîtrise de l innovationl Rituels de revue des exigences afin de développer conforme au moindre cout. DÉCOUVERTES REVUE POST-LANCEMENT PREMIÈRE SÉLECTION 1 PASSAGE PASSAGE 2 PASSAGE 3 PASSAGE 4 PASSAGE 5 INVESTIGATION PRÉLIMINAIRE VIABILITÉ ÉTUDE DE FAISABILITÉ DÉVELOPPEMENT TESTS ET VALIDATIONS LANCEMENT SECONDE SÉLECTION SPÉCIFICATIONS RISQUES RENTABILITÉ CONFORMITÉ FABRICABILITÉ RENTABILITÉ DÉCISION DE MISE EN MARCHÉ Rituels des GO / NO-GO

40 6 Maîtrise de la performance Rituels de communication pour s assurer du fonctionnement du système & de l atteinte effective des objectifs. Des indicateurs, centrés s sur les causes, à périodicité adaptée e de mise à jour --- Des objectifs réalistesr

41 7 Maîtrise de l aml amélioration Rituels de progrès pour traiter les dysfonctionnements & s assurer de mettre en œuvre de manière effective les bonnes actions. Plan d actiond 1 action 1 succès par mois N Actions Responsable Pri Déb Fin % Migration vers la chaîne des valeurs cible 1 S50 S S50 75 Présentations internes 1 Présentation du projet à la direction SIGMA Team 1 S50 16-déc Présentation du projet à l'équipe SLPRM SIGMA Team 1 S50 16-déc Présentation du projet aux RLPs SIGMA Team 1 S51 19-déc Autres Présentations SIGMA Team 1 0 Création Cellule Conception 1 S01 S Redéfinition de l'organigramme P.ZMUDA 1 S02 S03 0 Définition des profils/rôle pour la cellule 6 P.ZMUDA 1 S01 S02 5 conception Progression 7 Définition du besoin en effectif dans cette cellule P.ZMUDA 1 S02 S Définition des concepteurs (experts fonctionnels) P.ZMUDA 1 S01 S Mise à jour des procédures si nécessaire E. GELEYN 1 S02 S04 0 Flux tendus 1 S02 S Définition des seuils par kanban L.DARCY 1 S02 S Gestion d'encours (alerte, déclenchement, etc.) L.DARCY/C.DELATRE 1 S02 S02 0 Indicateurs & Objectifs 12 Tri des encours actuels (type 5S) N.FANTON, L.SANCHEZ 1 S01 S Remontée des encours dans "bassin MCO" N.FANTON, L.SANCHEZ 1 S04 S Définition GO/NOGO par phase (Règles) E. GELEYN 1 S02 S04 0 Analyse des causes

42 Les paramètres clés pour définir les rituels 1- L Organigramme et les processus 2- La Chaîne de valeur 3- Les Indicateurs

43 1- L organigramme Permet de définir les pilotes des processus clés de l entreprise ainsi que clarifier les missions et tâches de chaque processus macros de l entreprise (processus Qualité, Méthodes, achats, direction, ADV). Permet de définir les rituels internes de chaque processus / tâches missions de chaque processus

44 2- La chaîne de valeur visée Permet de définir les rituels et les indicateurs de mise sous contrôle de la chaîne de valeur terrain. C est une étape préliminaire à la définition / validation du tableau de bord.

45 3- Le tableau de bord Permet de définir de façon logique l appartenance des indicateurs aux processus macros de l entreprise en partant des indicateurs financiers de la direction. Permet de définir les rituels de pilotages des indicateurs depuis la direction jusqu au terrain

46 Simulation : usine traditionnelle

47 L entreprise vue par un plombier

48 Le système FLO FUITES La non-qualit qualité et les rejets du processus. LONGUEUR Le temps de passage dans le processus L F OUVERTURE La capacité ou la productivité des ressources O

49 L entreprise traditionnelle

50 L entreprise au plus juste FUITES Diminuer la non-qualit qualité et les rejets LONGUEUR Diminuer le temps de passage $ trésorerie $ matière première $ MOD L OUVERTURE F Augmenter la capacité et/ou productivité (Gérer le goulot, éliminer les gaspillages) $ chiffre d affairesd % MOD O

51 La boite à outil Lean

52 L Analyse des processus

53 Projection vidéo Processus de production Le processus de production avant l implantation de la PVA

54

55 Le processus en chiffres 90 OPÉRATIONS 17 Opérations à valeur ajoutée (SEULEMENT!!!) 73 Opérations à non valeur ajoutée 35 Transports 16 Attentes 11 Empilages 11 Désempilages 1700 mètres parcourus par le produit 30 personnes manipulent le produit 600 heures de temps de passage (37,5 jours en 2x8)

56 Symboles de processus Opération (Couper, Percer, Coller) Transport (Personne et matériel) Délais (Attente lot ou traitement) Entreposage (Produits finis, M.P.) Inspection (Par un tiers) Auto-inspection (Par l employl employé lui-même) Mise en course (Équipement, commande) Décision (Aiguillage selon décision) d

57 Analyse de processus Description du processus actuel: 1 à 2 jrs Int délignage rampe Int. planage Ext. 400 Int m 4 1:30h O. K m 4 1:00h 4 x X A Y Ext. 25m collage 6 à 12 h moulurage Ident. Insp. 50 Int. 1:30m 40 1:20h 60 séchage 60 Ext. 1h 45m 10 bottage 4 1:15 h m emballage expédition Questionner systématiquement chacune des activités et redéfinir le nouveau processus.

58 Longueur du tuyau Ingénierie nierie traditionnelle Temps de fabrication 1 h 600 heures Temps de passage dans l usine Temps perdu Concepts de la PVA

59 L Le flux tendu D rev.03

60 Le flux tendu Traditionnelle Orientation ressources PVA Orientation clients

61 Push ou Pull Push pur Orientation ressource Push contrôlé Pull Orientation client

62 Production sur demande KANBAN: Comment faire la production sur demande? Technique de communication qui permet de transmettre de façon simple et visuelle les besoins d approvisionnement: (matières premières, res, fournitures, sous-composants et produits finis)

63 Production sur demande Kanban Two-Bin System (système à 2 casiers)

64 Production sur demande Kanban contenant Client (plein) Fournisseur (vide)

65 Mouvement de main d oeuvre On doit réapprovisionner et effectuer un mouvement de maind œuvre en aval - MAMO Tout va bien mais on peut quand même réapprovisionner On surproduit, donc on doit effectuer un mouvement de maind œuvre en amont - MAMO

66 La chasse au lapin pour éliminer les en-cours

67 Des bateaux et des sous-marins! La confection d'un sous-marin en appliquant la "chasse au lapin" dans un système en flux tendu. Client 1 Client 2 Client 3 Client 4 Client 5 Comptoir de service Caisse $$$ chips et breuvage Sel, poivre, huile, emballage Condiments, laitue, tomates, mayonnaise Fromage, viandes, bacon Choix de pain et découpe du pain Employé 4 Employé 3 Employé 2 Employé 1 4 tire sur 3 3 tire sur 2 2 tire sur 1

68 Chasse au lapin CHASSE AU LAPIN: L employé le plus rapide à la fin L employé en amont du processus doit suivre la même séquence s d opd opération

69 L L aménagement cellulaire D rev.03

70 Aménagement d usined ON PASSE: D UN: Aménagement par procédé de fabrication A UN: Aménagement par famille de produits

71 L Le lot unitaire D rev.03

72 Fabrication en lot unitaire Commande: 1000 pièces Trois opérations: M1, M2 et M3 Temps de 2 minutes/opération M1 M1 M1 M1 M1 M1 M2 M2 M2 M2 M2 M2 M1 M2 M3 500 min. / jour M3 M3 M3 M1 M3 M2 M3 M3 M1 M2 M min min min. 12 jrs M min. 4 jrs

73 L/O Réduction des temps de changement de série D rev.03

74 Temps de changement de série: s «Le temps écoulé entre la production de la dernière re bonne pièce d un d lot et la production de la première bonne pièce du lot suivant».

75 Réduction des temps de changement de séries Technique utilisée: SMED Single Minute Exchange of Die 9:59 min.

76 Réduction des temps de changement de séries SMED 2 niveaux : 1 = Speedy, Midas 2 = Ferrari, Mac Laren 1 er niveau Méthodes Réduction de 50% mini 2 ième niveau Outillage En bas de 9:59 min.

77 Pyramide des gains SMED 1 er niveau Méthodes Coûts 2 ième niveau Outillage Gains

78 Théorie des contraintes pour gérer le goulot D rev.03

79 Livre: Le But Auteur : E. GOLDRATH (Editions AFNOR)

80 Identification des goulots Identifier les postes goulots qui sont présents dans l entreprise. l

81 Goulot : Toute ressource (op( opération, équipement, personne) ) qui limite la capacité de production d un produit, d un d département, d ou d une d usine entière.

82 L entreprise traditionnelle Capacité 150 p/h MATIERE PREMIERE Opération 1 GOULOT!!! Capacité 90 p/h Opération 2 Capacité Maxi? 90 p/heure Capacité 105 p/h Opération 3 PRODUITS FINIS

83 Robinet de facturation Calculer le robinet de facturation: Exemple de calcul : Chiffre d affairesd Heures ouverture = = heures 3105 /heure ou 52 /min 3220 heures = 2 équipes, 35 h hebdo sur 46 semaines (52 semaines/an, 5 semaines congés, ponts, RTT éventuelles, ) Une heure gagnée e au poste goulot permettra à l entreprise de facturer 3105 de plus (si le marché le permet) Une heure perdue au poste goulot empêchera l entreprise l de facturer 3105!

84 Approche TOP Comment traiter les postes goulots? 1. Croiser les heures de pauses et de repas 2. Modifier les plages de travail 3. Contrôle de la qualité avant le poste goulot 4. Appliquer le principe du DOCTEUR et de L INFIRMIER au poste goulot 5. Réduction R des temps de mise en route au poste goulot prioritairement

85 Affiche Goulot

86 Identification des gaspillages pour réduire la NVA D rev.03

87 Les gaspillages De surproduction De correction De déplacement D attente De stocks De mouvement Procédés et méthodes inefficaces

88 Les gaspillages 1. Surproduction Produire plus que nécessairen Produire plus tôt que nécessairen 2. Correction Tout produit qui doit être réparr paré pour le rendre conforme aux besoins du client.

89 Les gaspillages 3. DéplacementD Tout déplacement d de matériel inutile Transport entre poste de travail 4. Attente Attendre après s une machine, un opérateur, de l information, une réparation, r un arrêt,...

90 Les gaspillages 5. Stock Tout produit en excès s par rapport au besoin (M.P., en-cours ou produit fini) 6. Mouvement Mouvement inutile pour atteindre un objet, recherche d outils ou d information, poste de travail mal organisé,, méthode m de travail,...

91 Les gaspillages 7. Procédés s et méthodes m inéfficaces : Procédés, procédures et méthodes m de travail inefficaces (sans amélioration) tout bonnement parce qu ils sont déjàd en place.

92 Les 5S pour organiser les postes de travail D rev.03

93 5 étapes Un «S» par étape Étape 1 - Débarras (Seiri) Étape 2 - Rangement Étape 3 - Nettoyage Étape 4 - Ordre (Seiton) (Seiso) (Seiketsu) Étape 5 - Rigueur (Shitsuke)

94 Étape 1 - Débarras Ne pas avoir peur de devoir racheter 5% de ce que l on l jette!!!

95 Étape 2 - Rangement Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place.

96 Étape 3 - Nettoyage Mettre les équipements de nettoyage sur les postes de travail. Savoir Se «5S» Servir d und Seau et d uned Serpillièrere

97 Étape 4 - Ordre Définir des standards (photos) et les afficher sur les postes de travail.

98 Étape 5 - Rigueur Faire des audits 5S en impliquant les employés.

99 Les contrôles visuels et les Poka yoke

100 L erreur est humaine Il faut donc concevoir des dispositifs anti-erreur plutôt que de chercher des coupables qui ont le droit d être d humains et de faire des erreurs.

101 L objectif «Zéro défaut» Pour éliminer complètement les défauts, d il faut concevoir : des dispositifs anti-erreur (Poka( Poka-Yoke) ) qui permettront de prévenir l apparition l de défautd par l élimination des erreurs,, voire même l élimination des causes propices aux erreurs. des contrôles visuels qui permettront de déceler plus facilement les défautsd et même de les réduire r en rendant le travail plus simple et visuel et en diminuant les chances d erreurd erreur.

102 Le Six Sigma

103 La pensée e magique du Six Sigma Le Six Sigma N EST PAS un coffre à outils qui fera tomber les gains de façon magique et sans effort. Le Six Sigma EST une méthode structurée et rigoureuse permettant d accompagner la démarche d amélioration et de résolution de problèmes pour aider à atteindre des gains substantiels.

104 Six Sigma?, PVA?, GVA? $ $ $ PVA GVA Problématique - Poste de travail - Inventaire - Temps de passage - Flux matériel - Ensemble du processus $ $ $ $ $ $ $ $

105 Six Sigma?, PVA?, GVA? $ $ $ $ Six Sigma Problématique - Rejet - Matières premières - Machine - Procédé (paramètre) - Processus continu - Non-Qualité

106 PVA-GVA vs Six Sigma PVA GVA A B C D E Optimisation des processus manufacturiers par la réduction r des gaspillages. Optimisation des processus administratifs par la réduction r des gaspillages. 1 Six Sigma Optimisation des procédés par la diminution des défauts d et le contrôle de la variabilité.

107 FLO En résumr sumé :

108 Les outils du Lean FUITES Contrôles visuels et Poka yoke,, 6 sigma, élimination des gaspillages, LONGUEUR Flux tendu, MAMO, MAMAT, SMED, kanban fabrication lot unitaire, élimination des gaspillages, L OUVERTURE F Optimisation du goulot, SMED, 5S, élimination des gaspillages, O

109 Simulation : usine amélior liorée

+33 (0)3 84 22 99 10. Avril 2003. Copyright Toptech LP-2008-7281-001. Reproduction interdite. Tous droits réservés pour tous pays. D-1.3-021-rev.

+33 (0)3 84 22 99 10. Avril 2003. Copyright Toptech LP-2008-7281-001. Reproduction interdite. Tous droits réservés pour tous pays. D-1.3-021-rev. +33 (0)3 84 22 99 10 Avril 2003 D-1.3-021-rev.01 +33 (0)3 84 22 99 10 Partage d expd expérience Démarche Globale LEAN MATRA ELECTRONIQUE Sommaire Quelques mots sur MATRA ELECTRONIQUE Périmètres du Lean

Plus en détail

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation Démarche diagnostic Planification et organisation Processus de planification et de gestion de la demande Approvisionnement Niveau d inventaire Visite Organisation du travail Analyse de la chaîne de valeur

Plus en détail

LA MÉTHODE LEAN ET VOTRE ORGANISME AUDIT CONSEIL FORMATION. 05 55 64 23 15 06 82 68 00 21 www.lqc-mt.org PLAQUETTE TÉLÉCHARGEABLE SUR LE SITE

LA MÉTHODE LEAN ET VOTRE ORGANISME AUDIT CONSEIL FORMATION. 05 55 64 23 15 06 82 68 00 21 www.lqc-mt.org PLAQUETTE TÉLÉCHARGEABLE SUR LE SITE LA MÉTHODE LEAN ET VOTRE ORGANISME PLAQUETTE TÉLÉCHARGEABLE SUR LE SITE AUDIT CONSEIL FORMATION 05 55 64 23 15 06 82 68 00 21 www.lqc-mt.org MICHEL TOURTE CONSULTANT Auditeur AFNOR Certification DIAGNOSTIC

Plus en détail

INTERVENTION LEAN JUIN 2015

INTERVENTION LEAN JUIN 2015 INTERVENTION LEAN JUIN 2015 163, Rue de Kiem L 8030 Strassen Tél : +352 26 00 87 01 Fax : +352 26 00 87 02 21 Avenue le Corbusier CS 30028 F 59042 Lille Cedex Tél. : +33 (0) 3 20 12 52 50 Fax : +33 (0)

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN Certification CQPM réf : 2008 07 69 0272 Animateur de la démarche LEAN pour l amélioration de la performance et des processus. BUTS DE LA FORMATION : Etre

Plus en détail

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel Séance 3 Juste-à-Temps et Lean Manufacturing Magement industriel et Gestion de projet C. BARDEL@2007 1 Juste-à-temps & Lean Manufacturing Juste-à-temps et le Lean Manufacturing sont le cœur du système

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

Gestion des opérations. et de la production. Séance 12 4-530-03. Le juste-à-temps et la production Lean

Gestion des opérations. et de la production. Séance 12 4-530-03. Le juste-à-temps et la production Lean Gestion des opérations et de la production Séance 12 4-530-03 Le juste-à-temps et la production Lean 1 2005, 2005, Service Service d enseignement d enseignement de la de Gestion la Gestion des Opérations

Plus en détail

Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore.

Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore. Comprendre Agir Juger Réagir Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore. Présenté par Charles-André Bannon, ing. Dans le cadre de la série des déjeuners RH de la Chambre de commerce Haute-Yamaska

Plus en détail

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Christiane Mayer, pharmacienne Certifiée Lean Master 2012 Présidente de Crescendo Pharma Pierre Madore, pharmacien CHUS - Fleurimont Plan de

Plus en détail

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014 http://www.universite-lean6sigma.com 1 L OBJET DE L UNIVERSITÉ : Promouvoir les démarches d amélioration des performances Lean et Six Sigma, Valider

Plus en détail

Comment déployer le «Lean Healthcare»?

Comment déployer le «Lean Healthcare»? ISO 9001:2000 Colloque L'urgence et le réseau : une synergie...ou deux solitudes? 20 février 2009 Chantal Friset, inf., MBA Line Provencher, MBA Engagement Excellence Loyauté Complicité Respect et confiance

Plus en détail

La genèse d une ambition régionale

La genèse d une ambition régionale 1 La genèse d une ambition régionale Un besoin régional En France, de nombreuses initiatives ont vu le jour ces dernières années grâce à l appui des pouvoirs publics. L un des objectifs communs est de

Plus en détail

AMELIORER LA COMPETITIVITE DES ORGANISATIONS. Copyright Toptech LP-2008-7281-001. Reproduction interdite. Tous droits réservés pour tous pays.

AMELIORER LA COMPETITIVITE DES ORGANISATIONS. Copyright Toptech LP-2008-7281-001. Reproduction interdite. Tous droits réservés pour tous pays. AMELIORER LA COMPETITIVITE DES ORGANISATIONS Qui Sommes-nous? Nos clients 60% PME/PMI (Industrie et Services) et Administrations, 40% Grands comptes. Nos interventions 50% Manufacturing, 50% Office, Lean

Plus en détail

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean?

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Philippe COURTY, CFPIM Dirigeant de CJP-Conseils www.cjp-conseils.com 1 Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Les

Plus en détail

INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE

INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE Assistance à maîtrise d ouvrage (AMOA et/ou AMOE) L assistance à la maîtrise d ouvrage et/ou l assistance à maîtrise d œuvre vous aide à définir, piloter

Plus en détail

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ SOMMAIRE Chapitre - Introduction 4. A qui s adresse cet ouvrage? 4.2 Dans quelle situation utiliser cet ouvrage? 4.3 Comment utiliser cet ouvrage? 4 Chapitre 2 - Kaizen et Démarche qualité 5 2. Dans quel

Plus en détail

A-Le Lean manufacturing B-Le SMED Conclusion et Principale idées à retenir

A-Le Lean manufacturing B-Le SMED Conclusion et Principale idées à retenir Le Lean management -Intoductionet défnition * principes du Lean * Méthodologie du Lean management I -approche LEAN A -Stratégie B -Système de production C -Changement de comportement II -conditions de

Plus en détail

Une contribution proposée par IMMERGENCE PRODUCTIVE, expert de la communauté.

Une contribution proposée par IMMERGENCE PRODUCTIVE, expert de la communauté. Une contribution proposée par IMMERGENCE PRODUCTIVE, expert de la communauté. L auteur Cette contribution est proposée par Christian KERMOAL : expert de la communauté Performance Industrielle, auditeur

Plus en détail

TESA SA. 20.02.2014 TESA Group SA

TESA SA. 20.02.2014 TESA Group SA TESA SA 20.02.2014 TESA Group SA Plan de présentation 01 02 TESA, qui sommes nous Introduction de la philosophie LEAN de TESA 03 Exemple 1: Lean petite machine 04 Exemple 2: Lean cellule de décolletage

Plus en détail

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009 François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines QUALITE ET LEAN MANUFACTURING SOMMAIRE INTRODUCTION SUR LE LEAN

Plus en détail

Samuel Bassetto 04/2010

Samuel Bassetto 04/2010 Industrialisation Lean manufacturing 4.2 Réalisé avec V. FIGENWALD - SIEMENS Samuel Bassetto 04/2010 Plan de la partie 2 : Vers une production Lean 1. Valeur Ajoutée et Gaspillages Muda walk 2. Temps de

Plus en détail

Introduction à la PVA et à la méthodologie SIX-SIGMA. 5e rencontre A3P Canada 14 novembre 2007

Introduction à la PVA et à la méthodologie SIX-SIGMA. 5e rencontre A3P Canada 14 novembre 2007 Introduction à la PVA et à la méthodologie SIX-SIGMA 5e rencontre A3P Canada 14 novembre 2007 Objectifs de la présentation 1. Faire connaître la Production à Valeur Ajoutée (PVA) 2. Faire connaître le

Plus en détail

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 Management Valorisation Coûts Flux Planification w w w. c b a c o n s e i l. f r plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 La performance des flux dans la petite série et la production à la commande CBA Conseil

Plus en détail

LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES

LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES Notions d'amélioration Continue : Les "5S" 1 2 Sommaire 4 ème partie 1. Introduction 2. Définition 3. Présentation d un chantier 4. Présentation des «5S» 5. Les 5 étapes

Plus en détail

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Restons pragmatiques! Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Conférence TOP TRANSPORT 2015 Marseille le 14 octobre 2015 Intervenants : Helmut Hintzer, président

Plus en détail

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 Sommaire Chapitre 1 Introduction 1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 3. La gestion de production et les flux... 5 4. Gestion

Plus en détail

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN Version 1 BBC Conseil 1 / 18 Plan de la présentation Présentation rapide du Lean Management 1. Le Lean est une démarche à long terme avec des résultats rapides.

Plus en détail

Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno)

Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno) Conception et simulation des systèmes de production Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno) Quelques méthodes en provenance du Japon : 1. Les 5 S 2. La chasse aux gaspillages

Plus en détail

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Page 1 / Gagner en performances grâce au pilotage des flux / 2010 Détecter une problématique «flux» Si ces constats sont courants dans votre

Plus en détail

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR P 1 FACTEURS QUI FONT LA FORCE DE LEAN SIX SIGMA 1. L intégration de Lean et de Six sigma 2. Des rôles et responsabilités bien définis 3. Un géré MTE

Plus en détail

La 1ère plateforme d'auto-formation. d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français.

La 1ère plateforme d'auto-formation. d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français. La 1ère plateforme d'auto-formation d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français. "Lean Immersion vous propose une formation en ligne au Lean Manufacturing simple, illustrée et 100% francophone qui

Plus en détail

Secteur Techn que LEAN MANAGER

Secteur Techn que LEAN MANAGER Secteur Techn que LEAN MANAGER 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation de formateurs Français Horlogerie Informatique / TIC

Plus en détail

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise Les fonctions et leur évolution 2. Le diagnostic par les fonctions jscilien@u-paris10.fr Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise L analyse se fonde sur

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Livre Blanc Oracle Mars 2009 Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Introduction Pour relancer l économie, le gouvernement des États-Unis, l Union Européenne et la Chine ont développé

Plus en détail

INTRODUCTION AU LEAN MANUFACTURING

INTRODUCTION AU LEAN MANUFACTURING INTRODUCTION AU LEAN MANUFACTURING p.1 Les principes de l entreprise lean 1) Spécifier la valeur pour le client 2) Ne transférer que des produits bons 3) Eliminer le gaspillage, par une remise en cause

Plus en détail

Laurent CIROU. François QUERE. Consultant SC Durable CL² Animateur Commission Amélioration Continue ASLOG SCHNEIDER ELECTRIC

Laurent CIROU. François QUERE. Consultant SC Durable CL² Animateur Commission Amélioration Continue ASLOG SCHNEIDER ELECTRIC Laurent CIROU François QUERE Consultant SC Durable CL² Animateur Commission Amélioration Continue ASLOG SCHNEIDER ELECTRIC Laurent CIROU Consultant SC Durable CL² Animateur Commission Amélioration Continue

Plus en détail

Lean Management. 9 juin 2005 1

Lean Management. 9 juin 2005 1 9 juin 2005 1 Q est-ce que c est que le??? 9 juin 2005 2 Le Lean Management c est: Un moyen de gestion de la production clair et visuel améliorant les performances au travers de processus stables et éprouvés

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

SOMMAIRE. 2.Maîtriser les Processus : Qu est-ce que ça apporte? 15. 3.Comment maîtriser vos Processus? 19

SOMMAIRE. 2.Maîtriser les Processus : Qu est-ce que ça apporte? 15. 3.Comment maîtriser vos Processus? 19 1.Introduction 5 1.1 A qui s adresse ce petit cahier? 6 1.2 Comment utiliser ce petit cahier? 7 1.3 Dans quel contexte utiliser ce petit cahier? 8 1.4 Les Processus, c est quoi? 9 2.Maîtriser les Processus

Plus en détail

Catalogue des actions de formation continue Votre partenaire par excellence

Catalogue des actions de formation continue Votre partenaire par excellence Catalogue des actions de formation continue Votre partenaire par excellence Pôle d activités, 1, Acharaf 2, GH22, N6 CASABLANCA Fax : 05 22 89 60 69- GSM : 06.69.00.64.75 2015 Web: www.chalimontconseil.com

Plus en détail

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine visite virtuelle d une usine ORGANISATION Les coûts La maîtrise de la qualité, la performance des machines, la bonne utilisation des équipements, les temps de fabrication... ont un impact direct sur les

Plus en détail

Technicien Logistique CQPM 0121 -

Technicien Logistique CQPM 0121 - Technicien Logistique CQPM 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, exercices, conduite de projet Validation du CQPM Technicien Logistique

Plus en détail

Certification Lean Master

Certification Lean Master Certification Lean Master Devenez un agent d'influence à valeur ajoutée! Aucun préalable En dix ans, les entreprises québécoises ont fait des pas de géant en intégrant l amélioration continue dans leurs

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Supply chain & Lean management. «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort

Supply chain & Lean management. «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort Supply chain & Lean management «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort Les facteurs clés d une entreprise performante Qu est ce qu

Plus en détail

Gestion de production

Gestion de production Maurice Pillet Chantal Martin-Bonnefous Pascal Bonnefous Alain Courtois Les fondamentaux et les bonnes pratiques Cinquième édition, 1989, 1994, 1995, 2003, 2011 ISBN : 978-2-212-54977-5 Sommaire Remerciements...

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS

OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS Liette St-Pierre, inf. Ph. D. Université ité du Québec à Trois-Rivières iè Liette.St-Pierre@uqtr.ca But de la

Plus en détail

Les basiques du Lean Manufacturing

Les basiques du Lean Manufacturing Pierre Bédry Les basiques du Lean Manufacturing Dans les PMI et ateliers technologiques, 2009 ISBN : 978-2-212-54314-8 Sommaire Remerciements... V Introduction... 1 Les gaspillages... 2 Comment lire cet

Plus en détail

Approche produit/processus comme dynamique de développement

Approche produit/processus comme dynamique de développement Donnez un avenir industriel à vos projets Approche produit/processus comme dynamique de développement Stéphane MICHEL Date : 24 / 06 / 2010 3, Avenue de l industrie, Adamantis bât. A - 31150 Bruguières

Plus en détail

Le club des experts de la CCIRE

Le club des experts de la CCIRE APPEL A CANDIDATURE Le club des experts de la CCIRE Date limite de remise des candidatures Le 30 octobre 2015 à 12h 1 I La problématique Les entreprises pour assurer leur développement dans les meilleures

Plus en détail

Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com

Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com Les Standards Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com Les principes du Lean Le SMED Le Kanban L organisation en cellule Le Poka Yoke Le 5S Définition : Un standard est un mode opératoire défini

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE

PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 10 grands domaines

Plus en détail

Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires. LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur

Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires. LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur Avis Pour toute autre fin que l évaluation de l offre

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Des services innovants pour l'industrie automobile

Des services innovants pour l'industrie automobile AUTOMOBILE Des services innovants pour l'industrie automobile www.daher.com Concepteur et pilote de services Le secteur automobile est un atout industriel majeur de l Europe. En réduisant les cycles logistiques

Plus en détail

Piloter sa production en temps réel, Comment bénéficier des avantages du MES quelles que soient la taille et l activité de l entreprise?

Piloter sa production en temps réel, Comment bénéficier des avantages du MES quelles que soient la taille et l activité de l entreprise? Piloter sa production en temps réel, Des retours immédiats et mesurables. Comment bénéficier des avantages du MES quelles que soient la taille et l activité de l entreprise? Le Consortium MES Initiative

Plus en détail

Le Kanban Principes de base. Paris, le 1er juillet 2010 Version 1.0

Le Kanban Principes de base. Paris, le 1er juillet 2010 Version 1.0 Paris, le 1er juillet 2010 Version 1.0 est une méthode "basique" de gestion des flux s applique sur des produits où les flux sont simples et à faible intensité capitalistique (quantité d'immobilisations

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing

Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing et Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing P. Reboud - 06.71.18.19.82 / D. Michallet 06 84 95 80 07 September 30 th, 2010 et Insert "IFS Offer, P. Reboud, 19/01/2010" 2 2010 Capgemini. All rights reserved

Plus en détail

Maintenance Industrielle

Maintenance Industrielle Maintenance Industrielle et Gestion des Risques Industriels Maintenance Industrielle Chapitre 2: Organisation de la fonction maintenance Dr. N.LABJAR Année universitaire 2013-2014 Processus de Production

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations 23 mars 2013 Démarche qualité ISO 9001: 2008 Page 2 EN 9100 : 2009 (aéronautique) Page 3 ISO TS 16949 (automobile) Page 4 Audit interne Page 5 Audit fournisseur Page 6 Développement

Plus en détail

THEME : la méthode des 5 S

THEME : la méthode des 5 S La compétitivité par l amélioration continue THEME : la méthode des 5 S Entreprise Marie, 2 février 2010 Au programme: - Le 5 S, qu est ce que c est? - Pourquoi le pratiquer? - Qui est concerné? - Où le

Plus en détail

MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX

MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX 1 En Économie de Production, le prix de vente est fixé par l entreprise : PRIX DE VENTE = ( COUT DE REVIENT ) +

Plus en détail

Devenir un expert du Lean durable

Devenir un expert du Lean durable Devenir un expert du Lean durable 21 jours (7 x 3 jours) 9650 HT Piloter une démarche Lean durable en maîtrisant les outils du Lean et en intégrant les aspects culturels et de conditions de travail. Maîtrisez

Plus en détail

CQPM Agent Logistique

CQPM Agent Logistique Public concerné Débutant ou experimenté dans les métiers de la manutention (réception, stockage, préparation, contrôle, expédition ) CQPM Agent Logistique Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques

Plus en détail

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 Notre positionnement Aider les dirigeants à construire leur vision stratégique, à mener leurs projets de transformation, à améliorer

Plus en détail

Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT

Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT Michel PILON Consultant Formateur Lean Six Sigma. Certifiés Black Belt 6 Sigma depuis 1995. Formés par Mikel. J. Harry, créateur de la méthode chez Motorola.

Plus en détail

Conseil, stratégie, organisation,

Conseil, stratégie, organisation, Le pôle Ingénierie des flux Notre vocation : Vous faire bénéficier de notre expertise afin d améliorer la performance de vos organisations pour accroitre la satisfaction de vos clients tout en optimisant

Plus en détail

Les basiques du Lean Manufacturing

Les basiques du Lean Manufacturing Pierre Bédry Les basiques du Lean Manufacturing Dans les PMI et ateliers technologiques 2 e édition 2012, 2012 ISBN : 978-2-212-55298-0 Sommaire Deuxième édition Quels changements?... XV INTRODUCTION L

Plus en détail

SGE-auto. synchronisation physique de la Supply-Chain. Une innovation mondiale, labellisée EUREKA. Application Automobile

SGE-auto. synchronisation physique de la Supply-Chain. Une innovation mondiale, labellisée EUREKA. Application Automobile Fiche-offre inis SGE-auto synchronisation physique de la Supply-Chain avec un partenaire d Une innovation mondiale, labellisée EUREKA Justif Application Automobile Supprime les manquants Réduit les coûts

Plus en détail

LTR 112 LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ANNEE

LTR 112 LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ANNEE LTR 112 LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ANNEE 2012-2013 Maintenance CHAIRE LOGISTIQUE- TRANSPORT-TOURISME Julien GRANGE Plan 1. Introduction «TPM» 2. Le 5S 3. Le SMED 4. Le TRS Plan 1. Introduction Kaizen : 5S

Plus en détail

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état.

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état. Organisme de Formation enregistré sous le numéro d agrément de déclaration d activité Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément

Plus en détail

LE LEAN MANUFACTURING

LE LEAN MANUFACTURING LE LEAN MANUFACTURING LEAN signifie littéralement : «maigre», «sans gras». On le traduit parfois par «gestion sans gaspillage» ou par «au plus juste». LEAN est un qualificatif donné par une équipe de chercheurs

Plus en détail

Guide pratique des 5S

Guide pratique des 5S Guide pratique des 5S Christian Hohmann Résumé du livre 15/05/2010 Ce guide écrit par Christian Hohmann, expert en performance opérationnelle, présente la mise en œuvre des 5S d une façon très concrète.

Plus en détail

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction Introduction Le domaine des Services (vs. Industriel) comprend à la fois les organisations qui fournissent des services : Banque, Administration, etc. les fonctions supports de toutes les organisations

Plus en détail

SPS Système de production Schneider

SPS Système de production Schneider Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Schneider Electric Master Tech 70 Rue de la Grange Batie Centr alp 38430 MOIRANS Tel. 33 (0)4 76 57 72 72 SPS Système de production Schneider www.schneider-electric.com

Plus en détail

ENVIRODEBATS. Journées Techniques. Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France. L Entreprise Générale

ENVIRODEBATS. Journées Techniques. Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France. L Entreprise Générale 31 16-17 Janvier Octobre 2013 Nanterre Aix en Provence Journées Techniques ENVIRODEBATS L Entreprise Générale Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France Pierre BORTOLI

Plus en détail

Préface à l édition française

Préface à l édition française Table des matières Préface à l édition française III Chapitre 1 La compétitivité des opérations 1 1. Qu est-ce qu un processus? 3 1.1. Les processus imbriqués 4 2. Qu est-ce que le management des opérations?

Plus en détail

wertfabrik. Ce que nous faisons.

wertfabrik. Ce que nous faisons. wertfabrik. Ce que nous faisons. Notre spécialité? La valeur ajoutée. Optimisation > de l ensemble des processus d entreprise > des compétences de direction Conseils Nous sommes l organisme de conseil

Plus en détail

SOMMAIRE. I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2. II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6. III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p.

SOMMAIRE. I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2. II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6. III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p. CFR & CGL Consulting Carnet de bord Supply Chain Avec le concours de SOMMAIRE I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2 II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6 III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p. 7

Plus en détail

Domaine de formation : Sciences Appliquées, Technologie et Ingénierie. Parcours Filière : Génie Industriel et Logistique.

Domaine de formation : Sciences Appliquées, Technologie et Ingénierie. Parcours Filière : Génie Industriel et Logistique. 0 Unité d'enseignement (fondamentale/ Transversale/ 1 Mathématiques 1 Automatismes et Instrumentations Systèmes Informatiques Mécanique et fabrication Unité Transversale Transversale Semestre : Mathématiques

Plus en détail

Eléments de Gestion Industrielle

Eléments de Gestion Industrielle Eléments de Gestion Industrielle L objet de ce document est de rappeler quelques définitions élémentaires de gestion industrielle à l intention de lecteurs n ayant pas reçu une formation technique. Sommaire

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

FORMATION LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR

FORMATION LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR 9 DÉC 2015 / 2 MARS / 1 JUIN / 27 SEPT / 6 DÉC 2016 Partager les préalables et fondamentaux pour conduire une démarche de transformation Lean Appréhender le chemin à parcourir

Plus en détail

RESPONSABLE LOGISTIQUE Du 16 mars 2012 au 14 mars 2014 (prévision)

RESPONSABLE LOGISTIQUE Du 16 mars 2012 au 14 mars 2014 (prévision) RESPONSABLE LOGISTIQUE Du 16 mars 2012 au 14 mars 2014 (prévision) 950 HEURES EN CENTRE Titre certifié de niveau II (BAC + 4) enregistré au RNCP : Journal Officiel du 24 août 2006 - Code NSF 311 P PARTICIPANT(E)S

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Le Juste à temps AVANT PROPOS

Le Juste à temps AVANT PROPOS AVANT PROPOS Les produits standards fabriqués en très grande quantité sont de moins en moins convoités par les consommateurs. En effet, ces derniers préfèrent acheter un produit d excellente qualité, correspondant

Plus en détail

GESTION DE LA PRODUCTION.

GESTION DE LA PRODUCTION. GESTION DE LA PRODUCTION. L entreprise est une organisation qui produit des biens et des services pour un marché. Dans une entreprise industrielle, l activité de production consiste à transformer des matières

Plus en détail

LEAN MANUFACTURING. 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean.

LEAN MANUFACTURING. 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean. LEAN MANUFACTURING 18h00-18h10 : Ouverture de M.THOS 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean. 18h40-19h20 : Godefroy Beauvallet «Le

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Démarche d entreprise

Démarche d entreprise Démarche d entreprise COMPÉTENCES Leadership!!Gestion du changement!!animation d équipes!!équipes autonomes Organisationnelles!!Qualité / Sécurité!!Lean Manufacturing!!Fiabilité!!Gestion de production

Plus en détail

Dossier de presse. E-R-Plus, progiciel de gestion pour la menuiserie métallique. Contacts Presse

Dossier de presse. E-R-Plus, progiciel de gestion pour la menuiserie métallique. Contacts Presse Dossier de presse E-R-Plus, progiciel de gestion pour la menuiserie métallique Septembre 2009 Contacts Presse Emmanuel ROHMER-SADOUN Tél : +33 (0)3 88 68 09 63 emmanuel@excellens.fr 2 Excellens, présentation

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

Lean. Historique et Principes La réalité terrain La complémentarité Lean-MES. Francis MOUREY SPC consultants

Lean. Historique et Principes La réalité terrain La complémentarité Lean-MES. Francis MOUREY SPC consultants Lean Historique et Principes Francis MOUREY SPC consultants C. R. Allen, 1919 TWI, 1940 Jidoka Jidoka T. Ohno JIT Kaizen S. Shingo TPS House,, Cho, 70 s Méthodes japonaises J. Womack & D. Jones K. Ishikawa,

Plus en détail

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0 Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités La planification Pour être un succès, un acte de production doit être préparé A long terme A moyen terme A court terme octobre, Les systèmes

Plus en détail

Lean Manufacturing. «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International

Lean Manufacturing. «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International Lean Manufacturing «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International Une stratégie industrielle mondiale claire qui se traduit en plan de progrès pour l European Molds

Plus en détail