Décembre 2012 ENTRE LES LEAN : VOTRE BULLETIN POUR ÊTRE INFORMÉ DE L ACTUALITÉ LEAN DANS VOTRE CSSS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Décembre 2012 ENTRE LES LEAN : VOTRE BULLETIN POUR ÊTRE INFORMÉ DE L ACTUALITÉ LEAN DANS VOTRE CSSS"

Transcription

1 entre les Décembre 2012 Volume 1 n o 1 PREMIÈRE ÉDITION ENTRE LES LEAN : VOTRE BULLETIN POUR ÊTRE INFORMÉ DE L ACTUALITÉ LEAN DANS VOTRE CSSS MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Il me fait plaisir de vous présenter le bulletin Entre les Lean, une toute nouvelle publication dédiée au projet Lean du CSSS du Sud-Ouest Verdun. Qu est-ce que Lean? Quels sont les projets en cours dans notre établissement? Comment l approche Lean peut-elle améliorer la qualité des soins en même temps que la qualité de vie au travail? Vous trouverez réponse à ces questions dans la présente édition. Entre les Lean, c est votre bulletin pour être informé de l actualité Lean dans votre CSSS! Je profite de l occasion pour souligner l importance du Lean dans le réseau de la santé au Québec et plus spécifiquement dans notre établissement. Lean, ce n est pas seulement 10 projets sur une période de trois ans, mais plutôt l appropriation d une culture d excellence qui modèlera notre façon de penser et de faire les choses. Je tiens à féliciter l équipe Lean et particulièrement les employés qui se sont impliqués dans les différents projets jusqu à maintenant. C est en nous mobilisant et en joignant nos efforts que nous obtiendrons les meilleurs résultats! Faisons équipe ensemble, faisons Lean! La directrice générale, Sonia Bélanger

2 LE PROJET LEAN, C EST QUOI? LEAN est une approche d optimisation qui vise à trouver des façons novatrices d offrir les meilleurs soins et services à notre clientèle, de la façon la plus efficace possible. C est une approche qui sollicite l innovation et la créativité de tous les employés afin d augmenter la satisfaction de nos usagers et résidents, d améliorer la qualité des soins et services que nous dispensons, tout en facilitant notre travail. Une fois mise en place, cette approche nous donne des outils pour s améliorer de façon continue. Votre engagement est important La mise en place de l approche LEAN au CSSS implique tous les employés, puisque de nombreux projets seront menés d ici 2014 dans plusieurs équipes, tant à l Hôpital, en CLSC qu en centre d hébergement. Votre engagement dans ces projets est cruciale et d une grande valeur. Ensemble, nous trouverons des façons qui vous permettront d accomplir votre travail de la façon la plus simple, efficace et agréable possible. PRINCIPES DE BASE DE LA GESTION LEAN LE CLIENT AU COEUR DES PRÉOCCUPATIONS LEAN, c est répondre aux besoins du client de la façon la plus efficace et efficiente possible; sans le client, l organisation n aurait pas sa raison d être. LE POUVOIR DÉCISIONNEL REMIS AUX EMPLOYÉS Vivant le processus au quotidien, les employés sont les mieux placés pour identifier les changements et solutions à mettre en place. D où l importance de leur remettre le pouvoir décisionnel. UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AU TRAVAIL LEAN, c est aussi améliorer la qualité de vie des employés par l élimination des embûches et du gaspillage, et par l aménagement (outils, horaires, lieux, etc.) d un environnement propice au travail. Pourquoi faire Lean? En mettant de l avant l approche LEAN, notre établissement sera davantage en mesure de s adapter aux besoins changeants de notre clientèle en fonction de nos propres ressources. Sur le terrain, vous récolterez chaque jour les bénéfices des petits et grands changements que vous aurez vous-mêmes apportés à la façon dont vous travaillez. Moins de pertes de temps, moins d incompréhensions, moins d erreurs, plus de facilité, plus de clarté, plus de plaisir à travailler! Le client est déjà au centre de nos préoccupations dans notre travail quotidien. Avec l approche LEAN, cela prend davantage d importance. En effet, on souhaitera lui offrir ce dont il a véritablement besoin, de la meilleure façon possible : celle qui améliorera les délais et la qualité, qui réduira les erreurs et qui répondra parfaitement à ses attentes. LA «LEAN» DU TEMPS... Le 31 octobre 2011 Le ministre Yves Bolduc annonce l implantation du projet Lean Healthcare Six Sigma dans trois établissements de santé du Québec : le CSSS du Sud-Ouest Verdun, le CHUQ - Hôpital Saint-François d'assise et le CSSS Jardins-Roussillon. Le 7 novembre 2011 Arrivée de deux consultants de la firme Fujitsu dans notre CSSS, mandatée par le ministère pour nous accompagner dans l implantation du Lean. Le 19 décembre 2011 Annonce du premier projet Lean au Service d imagerie médicale de l Hôpital de Verdun. Le 20 août 2012 Annonce de la lancée de la première vague de projets Lean. (Pour plus d informations sur ces projets, voir les pages 9 et 10.) Le 12 octobre 2012 Annonce des résultats du projet Lean en imagerie médicale. (Voir l article aux pages 4 à 9.) 2

3 UNE BRÈVE HISTOIRE DU LEAN D où le Lean tire-t-il sont origine? Il se formalise au 20e siècle. Le Japon, en ruine après la seconde guerre mondiale, décide de rattraper son retard industriel. Confrontés à un manque criant de ressources, les Japonais cherchent à se tailler une place dans le monde industriel en mettant en place des façons de faire différentes comme l élimination des pertes de temps et la réduction les coûts et des délais de fabrication. Taichi Ohno, ingénieur pour Toyota, alors petit constructeur automobile au bord de la faillite, part aux États-Unis étudier les lignes de montage FORD. À cette époque, un travailleur américain produit neuf fois plus qu'un travailleur japonais! N ayant pas les mêmes moyens que ses concurrents, Toyota se donne quand même un défi sur trois ans : rejoindre le taux de productivité américain. Naît alors l approche Toyota, ou Toyota Production System (TPS), qui propulsera Toyota au premier rang. Dans les années 80, c est maintenant aux Américains de s intéresser aux performances des manufacturiers de voitures japonaises. En étudiant leurs approches de production, ils trouvent une toute nouvelle façon de produire qu'ils nomment le lean manufacturing ou production allégée. Ce sont les auteurs Womack et Jones du Massachusetts Institute of Technology (MIT) qui font connaître ces approches au monde occidental par leur livre «The Machine that Changed the World, a study of Japanese car markers». Aujourd hui, le Lean ne s adresse plus uniquement à la production manufacturière; il s applique à tous les domaines, dont celui de la santé! LA GOUVERNANCE DU PROJET LES MEMBRES DES COMITÉS Vers le comité ministériel Membres du comité directeur - le directeur général de l établissement, leader - un représentant chargé de projet du Ministère - un représentant chargé de projet de l Agence - un chargé de projet de l établissement - membres du comité de direction - DSP - le directeur des ressources humaines - un directeur de projet de Fujitsu - un chargé de projet de Fujitsu Comité directeur Comité tactique Membres du comité tactique - le chargé de projet de l établissement ou le directeur nommé et le leader - une délégation représentative des secteurs de l établissement - un représentant des médecins de l établissement - un à trois agents LEAN pour l établissement - un chargé de projet de l Agence - un directeur de projet de Fujitsu - un chargé de projet de Fujitsu - les réprésentants syndicaux Équipes de projets d optimisation Imagerie médicale Rendez-vous médiaux hébergement Menus hébergement et approvisionnement Bloc opératoire Promoteur Leader Agent LEAN Représentants syndicaux Membres de l équipe Promoteur Leader Agent LEAN Représentants syndicaux Membres de l équipe Promoteur Leader Agent LEAN Représentants syndicaux Membres de l équipe Promoteur Leader Agent LEAN Représentants syndicaux Membres de l équipe 3

4 LE PROJET LEAN EN IMAGERIE DES RETOMBÉES POSITIVES GRÂCE À UNE ÉQUIPE CRÉATIVE ET ENGAGÉE! En décembre 2011, le CSSS du Sud-Ouest Verdun annonçait la tenue d un projet Lean au Service d imagerie médicale de l Hôpital de Verdun. Premier d une lignée de 10 projets réalisés sur une période de trois ans, ce projet, surnommé le projet-vitrine, s est terminé en septembre 2012 et ses résultats ont été présentés officiellement le 12 octobre dernier. La réussite d un projet Lean repose sur plusieurs facteurs de succès, mais le plus important demeure certainement l implication et l engagement de l équipe et, plus particulièrement, de chaque individu qui la compose. Lean, c est chercher ensemble des solutions à nos problèmes. C est réfléchir très fort et analyser nos façons de faire pour les rendre le plus efficace possible. S impliquer dans un projet Lean, c est s approprier le pouvoir de changer les choses. Par leur engagement et leur créativité, l équipe du Service d imagerie a su donner tout un coup d envoi à Lean dans notre établissement. Retraçons ensemble cette histoire inspirante qui marque le premier pas d un changement vers une culture du mieux-faire! NOS COLLABORATEURS Marie-Ève Lamarre Coordonnatrice graphie et scopie Technologue en imagerie médicale Participante à l atelier Kaizen Ximena Zuniga Assistante technique Julie Campeau Coordonnatrice en échographie Technologue en imagerie médicale Participante à l atelier Kaizen Amélie Rousseau Technologue en imagerie médicale Scan Martin Dussault Coordonnateur scan Technologue en imagerie médicale Participant à l atelier Kaizen Shina Ganjali Dashti Technologue en imagerie médicale 4

5 LE PROJET LEAN EN BREF LE MANDAT Optimiser les processus du Service de l imagerie médicale de l Hôpital de Verdun par l implantation des concepts Lean Healthcare en utilisant la méthodologie IMPACT-Kaizen. LES ATTENTES Assurer aux usagers du service un accueil exceptionnel Améliorer la qualité de vie des employés S assurer que les équipes de travail soient responsables du succès de l implantation (adhésion, implication, appartenance et responsabilisation) Augmenter la capacité du Service de l imagerie Réduire en priorité les délais d attente pour les examens menant au diagnostic de pathologies à risque de complications sévères Permettre à la clientèle de travailleurs d avoir accès aux examens en dehors des heures régulières de travail (soir et fin de semaine) LES ÉTAPES ET L ÉCHÉANCIER Activités Janv. Févr. Mars Avr. Mai Juin Juill. Août Sept. Collecte de données Préparation du Kaizen Formation Lean Service Atelier Kaizen (5 jours) Activités d implantation * * * Activités de suivi et de contrôle * * * * Ralentissement des activités en période estivale 5

6 UN CLIMAT DE TRAVAIL MEILLEUR ET PLUS MOTIVANT UN RAPPROCHEMENT ENTRE LES ÉQUIPES ET UNE OUVERTURE AUX AUTRES Marie-Ève «Depuis Lean, on essaie de voir ce qui se fait dans les autres départements. Si une solution est bonne pour nous, elle l est aussi souvent pour les autres. Et vice et versa.» Julie «Lean, c est essayer de mieux réorganiser avec nos ressources déjà existantes, et non pas faire plus avec moins comme certains pouvaient le penser en début de projet. Quand j ai décidé de me joindre au projet, ce n était pas seulement pour l efficacité, c était avant tout pour améliorer la qualité de vie de mes collègues (tous types d emploi confondus). En éliminant les gaspillages et les petits irritants quotidiens, on améliore non seulement le roulement dans les salles, mais aussi le climat de travail!» «Il y avait beaucoup d entraide dans notre département avant, mais encore davantage depuis le projet Lean. Il y a plus d écoute entre nous, plus d esprit d équipe. Tout le monde s est serré les coudes!» Martin «Avant le projet Lean, il y avait beaucoup de pression à l intérieur du département. C est pour cette raison que j ai embarqué à pieds joints dans le projet. On a réussi à augmenter la performance tout en améliorant la qualité de vie. On est tous plus zen.» UNE PLUS GRANDE RESPONSABILISATION DU PERSONNEL LA POSSIBILITÉ D IDENTIFIER DES PROBLÈMES ET DE POUVOIR ÉMETTRE DES SOLUTIONS Marie-Ève «Avant le Lean, on faisait souvent juste se dire les problèmes. Maintenant, on sait qu on peut trouver des solutions pour arranger ça.» Julie «Quand j ai su qu il y avait un projet Lean dans mon département, je ne savais pas ce que c était. Mais je savais que c était la possibilité de faire avancer les choses. Après trois ans comme coordonnatrice, ça allait enfin bouger! Et je ne me suis pas trompée, même que les choses ont bougé plus que ce que j avais pensé. Lean donne le pouvoir de changer les choses.» Martin «Je suis une personne qui n accepte pas n importe quoi en partant. À l annonce du projet Lean, j étais septique. J ai ensuite trouvé la formation White Belt très rafraîchissante. J ai appris qu un projet Lean c est challengeant, ça fait bouger les choses et ça implique les gens. Mais j'avais une réserve en pensant que c'était peut-être seulement des belles paroles. Cette réserve a disparu quand j ai vu la vitesse à laquelle les choses changeaient! Il y avait de l entrain. Les gens s impliquaient et devenaient faciles à convaincre.» 6

7 Amélie «On a bien choisi nos leaders pour le projet Lean. On a été bien représentés par les participants au Kaizen. Ils nous ont consultés et ont ramené nos messages. L équipe Lean amène la méthode, mais elle ne connaît pas notre travail. Le projet Lean a fonctionné grâce à nos gens, qui nous représentaient.» Shina «On a tous été impliqués dans le projet Lean, même si on ne participait pas tous au Kaizen. Personne n a été mis de côté. On a été consultés. On a identifié des solutions ensemble et discuté de leur implantation.» «Il y a une continuité du Lean dans le service. Dès qu il y a un problème, on se consulte pour le régler. C est un réflexe. Avant, on ne le faisait pas.» UNE ÉCOUTE ET UN APPUI DE LA PART DE L ÉQUIPE DE GESTION Marie-Ève «On a été écoutés à haut niveau dans le projet Lean. On a amené les solutions, on les a mises en application et, surtout, on a été appuyés pour le faire. Et ça continu.» Martin «L'équipe Lean est facile d accès. L'ensemble des employés est écouté et tout se fait dans le respect. Dans un contexte comme celui-là, c est plus facile d accepter les décisions, même si on n est pas toujours d accord.» UNE GESTION DU TEMPS PLUS EFFICACE Notamment par l ouverture des guichets d accueil à compter de 7h30 qui permet de conduire les patients dans les salles d examen pour 8h. Ximena «En évaluant nos façons de faire, on a allégé le processus. Par exemple, on a beaucoup moins de formulaires et de papiers à remplir. Avec le temps sauvé, on est plus proche des patients.» Marie-Ève «On aimerait tous avoir plus de personnel dans nos équipes, mais en révisant les processus avec Lean, on a vu qu on pouvait sauver du temps à plusieurs étapes et mieux l utiliser. On arrive même à prendre nos pauses!» MOINS DE DÉRANGEMENT POUR LES RADIOLOGISTES LA MISE EN PLACE DE PROCÉDURES ÉCRITES DANS LE SERVICE L OBTENTION D ÉQUIPEMENTS NÉCESSAIRES AU TRAVAIL Casques d écoute, ordinateurs pour graver des CD, numériseurs et imprimantes dans les salles d examen. 7

8 LES DÉFIS DU LEAN Pour en arriver à de tels résultats, beaucoup d efforts ont été investis et le parcours n a pas toujours été de tout repos, tant pour les participants au Kaizen que pour le reste des employés. L implication personnelle des membres du Kaizen est immense. Pendant toute une semaine, ils doivent analyser le processus, le débattre et trouver des solutions pour l améliorer. Pour les autres employés, cette semaine est aussi intensive puisqu ils doivent souvent fonctionner en équipe réduite. Puis, quand vient le temps d appliquer les suggestions retenues au Kaizen, on se heurte aux difficultés que comporte le changement; c est humain et tout à fait normal. Heureusement, comme nous l avons vu dans la section précédente, l effort en vaut la chandelle! Marie-Ève «On rencontre beaucoup d embûches au cours d un projet Lean, mais tout le monde se soutient pour aller chercher la meilleure solution possible. Il y en a une, c est sûr!» Julie «Il est important d avoir des attentes réalistes dans un projet Lean. Les effets positifs s observent à moyen et à long termes. Pas une semaine après le Kaizen.» «Le parcours est difficile et il y a beaucoup de défis à relever, mais ça vaut le coup! Si c était à refaire, je me lancerais les yeux fermés! Je ne laisserais ma place pour rien au monde dans un prochain Kaizen.» Martin «Un projet Lean est douloureux à plusieurs endroits, mais il y a une volonté immense de la part des gens à faire les changements.» «Dans un changement, on finit toujours par frapper un mur. Au début, tout bouge rapidement parce qu on commence par régler les petites choses. Puis vient le moment où le changement ne dépend plus juste de nous. Il s installe alors un ralentissement et une impatience. C est là qu il faut voir les choses du bon côté et utiliser cette pause pour mieux gérer le changement et réfléchir aux prochaines étapes.» Amélie «Ça a été un grand défi de maintenir l efficacité du service pendant le projet. Certains collègues étaient libérés pour travailler sur Lean alors qu il manquait déjà de personnel. Avec le recul, on voit que ça a valu la peine!» 8

9 ESSAYER LEAN C EST L ADOPTER! Le projet Lean en imagerie médicale s est terminé officiellement le 12 octobre dernier avec d excellents résultats chiffrés (voir le communiqué sur la section Lean de l intranet pour connaître les détails). Mais, au fait, un projet Lean prend-il vraiment fin? Quand l équipe Lean nous quitte à la suite d un projet, ce n est pas la fin du Lean, mais bien le début. Le rôle de cette équipe est de nous former à l approche pour qu à notre tour nous soyons en mesure de la suivre. Après le départ de l équipe Lean, c est aux membres de l équipe de projet d assurer la continuité du Lean dans leur milieu de travail. Ils sont en quelque sorte porteurs de cette culture et nous le serons bientôt à notre tour. Et, parait-il, une fois qu on a connu Lean, on ne peut plus s en passer! Marie-Ève «Une fois qu on a fait un projet Lean, on voit tout en Lean, en attendant à une caisse, au restaurant Mon chum est tanné de m entendre dire "Ce n est pas Lean ça! ".» Julie «Lean est rendu partout dans ma vie, même à la maison! Ma famille me dit que mon cerveau s est Leanisé. Je vois tout ce dont je n ai pas de besoin et dont je ne me sers plus.» Martin «Le projet Lean m a en quelque sorte métamorphosé. Je suis plus heureux et fasciné par mon travail. Mon entourage a vu le changement d attitude et même moi je le constate. Certains m ont même demandé si j avais été "brainwashé"!» Un merci tout spécial à nos collaborateurs pour cet article. PREMIÈRE VAGUE DE PROJETS LEAN EN COURS DANS VOTRE CSSS Optimisation des processus au bloc opératoire Ce projet vise, d une part, l optimisation de l utilisation des salles d opération du bloc opératoire de l Hôpital de Verdun et, d autre part, l utilisation judicieuse des ressources (humaines et matérielles) de ce même secteur. OBJECTIFS L OBTENTION D UN PROGRAMME OPÉRATOIRE Conforme à la planification Conforme aux cibles attendues en termes de volume et d accès Utilisant au maximum le temps régulier (jour) Performant ATELIER KAIZEN : 1er au 5 octobre 9

10 Amélioration de l organisation des rendez-vous médicaux pour les résidents des centres d hébergement Ce projet vise l optimisation du processus lié aux rendez-vous médicaux dans les cliniques externes de l Hôpital de Verdun pour les résidents des sept centres d hébergement du CSSS du Sud-Ouest Verdun. Le processus comprend toutes les étapes comprises entre le moment où le médecin prescrit un examen dans une clinique externe de l Hôpital de Verdun, jusqu au retour du résident au centre d hébergement à la suite de son rendez-vous médical. OBJECTIFS Rendre le processus de prises de rendez-vous plus efficient pour tout le personnel impliqué en hébergement; Réduire le temps d attente des résidents, des bénévoles et des employés à toutes les étapes du processus. ATELIER KAIZEN : 15 au 19 octobre Harmonisation des menus en hébergement et optimisation de l approvisionnement alimentaire (CSSS) Deux volets sont compris dans ce projet. Le premier concerne la révision des menus des sept centres d hébergement pour mieux répondre aux besoins des résidents tout en gagnant en productivité et en efficience. Le second touche la révision du processus d approvisionnement global en denrées alimentaires afin d optimiser les méthodes, de clarifier les rôles et responsabilités et d améliorer l efficience. Un esprit de collaboration entre les sites et la recherche de l excellence sont identifiés comme facteurs de succès. OBJECTIFS VOLET MENUS Développer un menu harmonisé dans les sept centres d hébergement; Mettre en place un plan de production harmonisé découlant du menu révisé et tenant compte des ressources humaines et matérielles de chaque site. VOLET APPROVISIONNEMENT Optimiser le processus d approvisionnement CSSS pour chaque type de denrées alimentaires de façon à le rendre clair et unifié; Identifier des technologies de support ATELIER KAIZEN : 22 au 26 octobre QU EST-CE QUE LE KAIZEN? Le mot kaizen est la fusion des deux mots japonais kai et zen qui signifient respectivement «changement» et «bon». La traduction française courante est «amélioration continue». En fait, par extension, on veut signifier «analyser pour rendre meilleur». (Source Wikipedia) 10 Le Kaizen est un atelier de travail d une semaine réunissant environ 15 personnes touchées par le processus à réviser. Cet atelier permet de comprendre le processus actuel, de déterminer les pistes d amélioration, de contribuer à l élaboration des solutions et d en amorcer l implantation.

11 L ÉQUIPE LEAN L enthousiasme de cette équipe est palpable! Rappelez-vous que le LEAN, c est nous tous, c est vous qui, sur le terrain, faites déjà des miracles pour notre clientèle. Ensemble, continuons à opérer cette magie et aidons-nous à être encore meilleurs, pour faire profiter notre clientèle actuelle et les générations futures de ce qui se fait de mieux en santé à Verdun et dans le Sud-Ouest! ENTRAÎNEURS FUJITSU COLLABORATEURS Karine Gingras Agente Lean et conseillère en formation et développement organisationnel Bernard Pilote Directeur associé, Fujitsu Jocelyne Trudel Conseillère aux établissements à l ASSSM Thierry Desmarais Conseiller senior, Fujitsu Louise Dubois Conseillère cadre en gestion des ressouces humaines - Développement des compétences des cadres AGENTS LEAN Alain Fredet Agent Lean et conseiller cadre à la planification, à la programmation et en gestion de projets d optimisation Éliane Favreau Stagiaire en gestion Marie Claude Gendron Agente Lean et conseillère en gestion des ressources et projets d optimisation QU EST-CE QU UN AGENT LEAN? Employé du CSSS du Sud-Ouest- Verdun Expert Lean gardien de la méthodologie Guide qui oriente et soutien les équipes de projets Lean 11

12 Pour en savoir d avantage Faites parvenir vos questions à L équipe Lean se fera un plaisir d'y répondre dans un court délai. Entre les Lean est une publication de la Direction des communications et des relations publiques du CSSS du Sud-Ouest Verdun

DEUX PROJETS DE RÉVISION DES PROCESSUS DE GESTION DE LA LISTE DE RAPPEL

DEUX PROJETS DE RÉVISION DES PROCESSUS DE GESTION DE LA LISTE DE RAPPEL DEUX PROJETS DE RÉVISION DES PROCESSUS DE GESTION DE LA LISTE DE RAPPEL CSSS du Suroît CSSS Jardins-Roussillon Une problématique semblable Trop de temps consacré à la préparation des horaires Horaires

Plus en détail

Le Lean Service. La méthode Lean appliquée au domaine des services. Bienvenue! Francis Bérubé Lean Six Sigma Black Belt Conseiller senior

Le Lean Service. La méthode Lean appliquée au domaine des services. Bienvenue! Francis Bérubé Lean Six Sigma Black Belt Conseiller senior Le Lean Service La méthode Lean appliquée au domaine des services Francis Bérubé Lean Six Sigma Black Belt Conseiller senior 27 avril 2011 Bienvenue! Pour commencer Quelles sont vos attentes? Quelles sont

Plus en détail

Démarche Lean management

Démarche Lean management Démarche Lean management Vers une ville INTELLIGENTE au sein d un Service de loisirs 10 octobre 2013 Objectifs de la présentation 1) Partager l expérience du Lean management au sein de l administration

Plus en détail

Cercle de certification GREEN BELT 2015. 2 e édition

Cercle de certification GREEN BELT 2015. 2 e édition Cercle de certification GREEN BELT 2015 2 e édition La première édition ayant rencontré un franc succès, Développement PME (DPME), en partenariat avec la firme FUJITSU, a choisi de proposer une formule

Plus en détail

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Complice de votre succès! Serge Bouchard, ASC, C.Dir. serge@bouchard.com 819-473-4248 Coach de gestion & Formateur agréé Emploi-Québec 052793

Plus en détail

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS Toute prise de décision implique un risque d erreur : elle exige donc le «courage de la responsabilité» nourri par la certitude que l engagement éthique est la marque

Plus en détail

Introduction Lean Six Sigma. Présentation. Sylvia Gilbert, ing.,cssbb, associée. Association des Actuaires I.A.R.D. 24 mai

Introduction Lean Six Sigma. Présentation. Sylvia Gilbert, ing.,cssbb, associée. Association des Actuaires I.A.R.D. 24 mai Introduction Lean Six Sigma Association des Actuaires I.A.R.D. 24 mai Présentation Sylvia Gilbert, ing.,cssbb, associée Compte plus de 12 années d expérience en amélioration continue; Black Belt spécialisée

Plus en détail

Questionnaire de sondage: de la communication interne dans l organisation

Questionnaire de sondage: de la communication interne dans l organisation Cours 7 Audit : Exemple de questionnaire Questionnaire de sondage: de la communication interne dans 1. Votre organisation s est-elle dotée officiellement d une stratégie, d un programme ou d une politique

Plus en détail

Le développement des compétences

Le développement des compétences Le développement des compétences Comment, qui Pas LE modèle mais UN modèle Je vous propose * Portrait de la région * D où je viens la performance * Pourquoi ce choix et les thèmes abordés * Arrivé du nouveau

Plus en détail

Cercle de certification GREEN BELT 2014-2015

Cercle de certification GREEN BELT 2014-2015 Cercle de certification GREEN BELT 2014-2015 Le succès d une activité repose sur la dynamique de groupe. Dans cet optique, Développement PME Chaudière-Appalaches (DPME C-A), en partenariat avec la firme

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2015

OFFRE DE FORMATIONS 2015 Matia Consulting Consultance en Formation Conseils & Formations sur mesure TPE - PME Développement des compétences Management de la Performance OFFRE DE FORMATIONS 2015 Contact Anne QUINTART +32 (0)472

Plus en détail

Se hisser parmi les meilleures organisations

Se hisser parmi les meilleures organisations Se hisser parmi les meilleures organisations Retour sur les lauréats de 2008 Depuis dix ans, les Grands Prix québécois de la qualité soulignent, au terme d un processus rigoureux fondé sur un système de

Plus en détail

AQESSS Colloque SAN-TECH 9 et 10 avril 2008. Le «Lean Healthcare»: la méthode Toyota pour optimiser les performances des réseaux de santé.

AQESSS Colloque SAN-TECH 9 et 10 avril 2008. Le «Lean Healthcare»: la méthode Toyota pour optimiser les performances des réseaux de santé. AQESSS Colloque SAN-TECH 9 et 10 avril 2008 Atelier #6 Le «Lean Healthcare»: la méthode Toyota pour optimiser les performances des réseaux de santé Par : Camil Villeneuve, ing., Promaintech Novaxa Yves

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants :

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants : POLITIQUE TITRE : NUMÉRO : AD 001-001 REMPLACE DOCUMENT(S) SUIVANT(S), S IL Y A LIEU : Politique de déplacement des bénéficiaires PERSONNEL VISÉ : gestionnaires personnel de soutien soins aux patients

Plus en détail

Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre. Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix

Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre. Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix Sommaire Le lean de quoi parle t-on? L âge des outils Le

Plus en détail

Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore.

Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore. Comprendre Agir Juger Réagir Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore. Présenté par Charles-André Bannon, ing. Dans le cadre de la série des déjeuners RH de la Chambre de commerce Haute-Yamaska

Plus en détail

«rend service» Xavier FONTANET

«rend service» Xavier FONTANET 198 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 199 L entreprise «rend service» Xavier FONTANET Ancien Président du Groupe Essilor, Xavier Fontanet a créé une Fondation qui porte son nom, dédiée à l explication

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma

Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma Dans le monde des services, Lean Six Sigma est en train de s imposer comme démarche d excellence opérationnelle et de progrès permanent. Au

Plus en détail

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail, une valeur ajoutée pour la clientèle. Ce document a été produit par le Bureau de projets Centre jeunesse des Laurentides

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle

Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014

Plus en détail

Lean. Historique et Principes La réalité terrain La complémentarité Lean-MES. Francis MOUREY SPC consultants

Lean. Historique et Principes La réalité terrain La complémentarité Lean-MES. Francis MOUREY SPC consultants Lean Historique et Principes Francis MOUREY SPC consultants C. R. Allen, 1919 TWI, 1940 Jidoka Jidoka T. Ohno JIT Kaizen S. Shingo TPS House,, Cho, 70 s Méthodes japonaises J. Womack & D. Jones K. Ishikawa,

Plus en détail

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Version du 30-01 08h30 Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Consul général, Madame la Conseillère, Chers

Plus en détail

Thèmes des rencontres

Thèmes des rencontres Thèmes des rencontres Note: L IDP pourrait apporter des modifications à ce programme en cours de saison. Mise à jour: 23 septembre 2014 La plupart des entreprises établies limitent la portée de leurs innovations

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

Le Lean Management. * James P. Womack, Daniel T. Jones, Daniel Roos : The machine that changed the world. MacMillan Publishing. New York.

Le Lean Management. * James P. Womack, Daniel T. Jones, Daniel Roos : The machine that changed the world. MacMillan Publishing. New York. Le Lean Management Le terme anglais lean signifie mince. Comme l expression Management mince n a pas beaucoup de résonance en français, on a conservé le terme anglais. Au qualificatif de mince, nous préférons

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Évaluation de la Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : l importance des déterminants individuels et organisationnelles. Michel Vézina Carole Chénard JASP 27 novembre 2013 Plan

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

Politique. Titre : Destinataires : Émetteur : Date d adoption : 13 juin 2011. Dernière date de révision : Approuvé par : CA Comité de régie

Politique. Titre : Destinataires : Émetteur : Date d adoption : 13 juin 2011. Dernière date de révision : Approuvé par : CA Comité de régie Cote DST-11-08 Réservé à la Direction générale Politique Titre : Politique de gestion des aires de stationnement Destinataires : Familles ou proches de résidents, employés, médecins, partenaires, bénévoles

Plus en détail

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013 DEVIS D ÉVALUATION Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan Automne 2013 La mise en contexte de l évaluation Depuis sa création en 1993, la commission d évaluation de l enseignement

Plus en détail

Kanban et son utilisation à la Société GRICS

Kanban et son utilisation à la Société GRICS Kanban et son utilisation à la Société GRICS Par : Serge Pelletier Directeur de l informatique Richard Salette Chef d équipe Serveurs et réseau Vous vous apprêtez à entendre parler d une expérience continue

Plus en détail

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA Associé ALAIN DUMAS Associé KPMG-SECOR 555, boul. René-Lévesque Ouest, 9 e étage Montréal,

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

Comment Elaborer un Plan d Action

Comment Elaborer un Plan d Action Comment Elaborer un Plan d Action Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

Amélioration continue de sa compétence professionnelle

Amélioration continue de sa compétence professionnelle Amélioration continue de sa compétence professionnelle En quatre étapes Développer son portfolio professionnel de formation continue pour assurer à la population des soins et services sécuritaires et de

Plus en détail

Conseil. en Organisation et Gestion de Bloc Opératoire. www.adessa-software.com. tel : +32 (0)10 841 921 fax : +32 (0)10 227 657

Conseil. en Organisation et Gestion de Bloc Opératoire. www.adessa-software.com. tel : +32 (0)10 841 921 fax : +32 (0)10 227 657 Conseil en Organisation et Gestion de Bloc Opératoire tel : +32 (0)10 841 921 fax : +32 (0)10 227 657 www.adessa-software.com Avant-Propos De part sa nature complexe et évolutive, le bloc opératoire est

Plus en détail

Logement de transition avec suivi intensif:

Logement de transition avec suivi intensif: Logement de transition avec suivi intensif: de nouveaux partenaires pour innover Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés avec

Plus en détail

Lean Management : une stratégie de long terme. Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable?

Lean Management : une stratégie de long terme. Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable? Lean Management : une stratégie de long terme Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable? Au cours de ces deux dernières années, les grandes entreprises du monde

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

310$ avant le 24 février*

310$ avant le 24 février* 19 avril 2012 Centre des Congrès de Québec Rabais 1 er Sommet Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics allant jusqu à 310$ avant le 24 février* Augmentez votre agilité! Répondez plus rapidement

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Projet de loi n o 20

Projet de loi n o 20 Loi édictant la Loi favorisant l accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée et modifiant diverses dispositions législatives en matière de procréation assistée Mémoire présenté

Plus en détail

Me Catherine Torlotin Dr Frédéric Lefèvre Essey les Nancy

Me Catherine Torlotin Dr Frédéric Lefèvre Essey les Nancy Qualité en Santé Expérience Me Catherine Torlotin Dr Frédéric Lefèvre Essey les Nancy Imagerie de Nancy Est : Qui sommes nous? Société créée en 1988 pour gérer l autorisation d un scanner Aujourd hui :

Plus en détail

Formation Logistique Transport

Formation Logistique Transport CONSEIL ET FORMATION POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES Formation Logistique Transport Qualité Démarches de progrès Développement des compétences Sécurité des personnes Catalogue de Formations 2015

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE

MOT DE LA PRÉSIDENTE RAPPORT D ACTIVITÉS 2011-2012 MOT DE LA PRÉSIDENTE L année 2011-2012 fut une année d imprévus. L absence de madame Hélène Blackburn, directrice générale, a demandé une réorganisation des tâches. Madame

Plus en détail

Kaïzen. Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1

Kaïzen. Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1 Kaïzen Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1 Sommaire A. Définition et philosophie B. Méthodes et applications C. Quelques Résultats 06/04/2009 SR 2 A Définition et philosophie 1. Qu

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE # 64 INTÉGRATION COMPÉTENTE ET SÉCURITAIRE DES NOUVEAUX EMPLOYÉS

FICHE TECHNIQUE # 64 INTÉGRATION COMPÉTENTE ET SÉCURITAIRE DES NOUVEAUX EMPLOYÉS FICHE TECHNIQUE # 64 INTÉGRATION COMPÉTENTE ET SÉCURITAIRE DES NOUVEAUX EMPLOYÉS Chez les jeunes de 15 à 24 ans, 54 % des accidents du travail surviennent dans les six premiers mois de l emploi. Pour tous

Plus en détail

Programme Management 2.0

Programme Management 2.0 Programme Management 2.0 Vous désirez augmenter vos compétences en gestion? Recevoir des trucs, des conseils et des outils en Management? Ou encore devenir un EXCELLENT COACH et maîtriser l art du Management

Plus en détail

Message du président du conseil

Message du président du conseil 17 Messages du président du conseil et du président et chef de la direction 18 Message du président du conseil Le conseil d administration de la Caisse se réjouit des solides rendements obtenus durant

Plus en détail

Identification des incontournables à la démarche Lean

Identification des incontournables à la démarche Lean Identification des incontournables à la démarche Lean Analyse des résultats 7/09/2010 Barbara Lyonnet, Laboratoire SYMME, Université de Savoie barbara.lyonnet@univ-savoie.fr 1. Introduction Toute entreprise

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM)

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) Léonard Dumas, D.B.A. Professeur de marketing, UQTR (Québec) Robert Laporte,

Plus en détail

Guide d autoformation. Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet

Guide d autoformation. Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet Société pour l apprentissage à vie (SAVIE) Guide d autoformation Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet Par Dominique Leclair Québec

Plus en détail

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL)

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) Sophie Tremblay-Paquet, MD Résidente en Radiologie Diagnostique,

Plus en détail

UN VRAI STATUT. pour l assurance collective. Les conseillers en sécurité. financière qui veulent. continuer à vendre de. l assurance collective ont

UN VRAI STATUT. pour l assurance collective. Les conseillers en sécurité. financière qui veulent. continuer à vendre de. l assurance collective ont UN VRAI STATUT pour l assurance collective Les conseillers en sécurité financière qui veulent continuer à vendre de l assurance collective ont jusqu en juillet 2002 pour se requalifier auprès du Bureau

Plus en détail

La démarche lean dans le secteur public : conditions de mise en oeuvre et résultats potentiels

La démarche lean dans le secteur public : conditions de mise en oeuvre et résultats potentiels La démarche lean dans le secteur public : conditions de mise en oeuvre et résultats potentiels Mercredi de L INET Mercredi 28 mars 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIETAIRE Toute utilisation de ce matériel sans

Plus en détail

CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS

CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE CONDUITE DU CHANGEMENT EN ENTREPRISE, DES PROCESSUS MAIS SURTOUT DES HOMMES Céline Montay- Fondatrice Minka Conseil 14/11/2014 PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS

Plus en détail

Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile

Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile 1 4 Les De plus en plus d organisations voient l Agilité comme une piste de solution aux problèmes auxquels elles sont confrontées. Par ailleurs,

Plus en détail

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Écrit par Jocelyn Théoret, directeur en gestion de l expérience client, Groupe-conseil en stratégie et performance de Raymond Chabot Grant Thornton, en collaboration avec

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

devant le Conseil de surveillance de la normalisation comptable

devant le Conseil de surveillance de la normalisation comptable VERSION DÉFINITIVE Allocution prononcée par Anthony Ariganello, CGA Président-directeur général CGA-Canada devant le Conseil de surveillance de la normalisation comptable Toronto (Ontario) Le 20 octobre

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

1 ER SOMMET Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics

1 ER SOMMET Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics 19 avril 2012 Centre des Congrès de Québec 2 POUR 1 1 ER SOMMET Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics pour les membres du CCMP* Augmentez votre agilité! Répondez plus rapidement aux besoins

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE LA CLIENTÈLE SUR LA SATISFACTION. Danielle Dessureault POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES

TABLEAU DE BORD DE LA CLIENTÈLE SUR LA SATISFACTION. Danielle Dessureault POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES TABLEAU DE BORD SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES AUPRÈS DE LA CLIENTÈLE DU PROGRAMME DES AIDES TECHNIQUES ÀLA MOBILITÉ ET ÀLA POSTURE

Plus en détail

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc.

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Allocution de Serge Leclerc Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Deuxième conférence annuelle de L Association de Planification Fiscale et Financière (APFF) Sur le thème

Plus en détail

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA INTRODUCTION AU LEAN SIGMA Présentation générale Gilles Panczer OBJECTIFS Sigma? Quelle approche pour ma société? Lean-Sigma, 15 ans déjà et après? Gilles Panczer 2 LEAN SIGMA: HISTORIQUE Six Sigma L approche

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement

Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés

Plus en détail

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Permis Immatriculation Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Prévention Véhicules lourds Présentation à l ARGP Mars 2012 Victimes d accident Présenté par Nancy

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE Le CRDITED de Montréal est une organisation innovante qui vise l excellence. Il contribue significativement, avec ses partenaires, à la participation sociale des personnes ayant

Plus en détail

Les dynamiques relationnelles au travail Savoir les identifier et les organiser

Les dynamiques relationnelles au travail Savoir les identifier et les organiser Les dynamiques relationnelles au travail Savoir les identifier et les organiser François Déry, formateur 37 e congrès de l AQHSST 20 mai 2015 francois.dery.1@gmail.com Planification du temps 8 h 30 : Volet

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Libérer et révéler les potentiels individuels et collectifs Présentation de l équipe Consultants coachs et formateurs : Certifiés en coaching individuel et team building Formés en AT, PNL, approche systémique.

Plus en détail

Session de perfectionnement du président

Session de perfectionnement du président 25 au 27 mars 2009 Hôtel Château Laurier, Québec Session de perfectionnement Le MOT du président Chères collègues, chers collègues, La violence non merci le respect d abord! Quel thème évocateur sur lequel

Plus en détail

LES ITINÉRAIRES CLINIQUES À L HÔPITAL ERASME : LE MODÈLE DES 4 A

LES ITINÉRAIRES CLINIQUES À L HÔPITAL ERASME : LE MODÈLE DES 4 A LES ITINÉRAIRES CLINIQUES À L HÔPITAL ERASME : LE MODÈLE DES 4 A TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif 2. Méthodologie 2.1. Introduction 2.2. Le modèle des 4A 2.3. Conclusion 2.2.1. Activity Based Observation

Plus en détail

Libérez votre potentiel innovation!

Libérez votre potentiel innovation! Libérez votre potentiel innovation! SUNIDEE 2014 Page 1 Nous aidons les entreprises à développer leur potentiel innovation Nous aidons votre entreprise à innover et développer son potentiel innovation

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014 outil les niveaux logiques 32 Comment expliquer l isolement de quelqu un? Pourquoi un tel arrive souvent en retard? Et comment comprendre les motivations de celui-ci? Le chercheur américain Robert Dilts

Plus en détail

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management STRATEGIE LEAN Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management Concept 2 Idée simple : retranscrire partout les contraintes liées à la satisfaction du client! Et ce à la plus

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

Exprimer sa reconnaissance

Exprimer sa reconnaissance Atelier - le 30 juin 2010 dans le management au quotidien :, consultante RH Une rencontre organisée par Les principaux besoins par rapport au travail 1 TABLEAU RÉCAPITULATIF SUR LES SIGNES DE RECONNAISSANCE

Plus en détail

UN PROGRAMME INNOVANT AU CŒUR DES ENJEUX COMPÉTITIFS DE L ENTREPRISE MODERNE

UN PROGRAMME INNOVANT AU CŒUR DES ENJEUX COMPÉTITIFS DE L ENTREPRISE MODERNE UN PROGRAMME INNOVANT AU CŒUR DES ENJEUX COMPÉTITIFS DE L ENTREPRISE MODERNE SE DOTER D UNE VISION SYSTÉMIQUE DU MANAGEMENT STRATÉGIQUE BASÉ SUR LA THÉORIE DES CONTRAINTES (TOC), LE «LEAN MANUFACTURING»

Plus en détail

Du taylorisme à la lean production

Du taylorisme à la lean production Du taylorisme à la lean production Réussir l organisation du travail Colloque de la FSSS, CSN 7 et 8 juin 2011 Paul-André LAPOINTE Relations industrielles, Université Laval ARUC-Innovations, travail et

Plus en détail

processus cliniques et administratifs en santé

processus cliniques et administratifs en santé Centre de santé et de services sociaux Du Nord de Lanaudière Les principes de la pensée LEAN appliqués s aux processus cliniques et administratifs en santé Marcelle Lajoie Directrice des programmes multiclientèles

Plus en détail

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Le Management en mode projet..2

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Le Management en mode projet..2 Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Sa mission est d'aider les entreprises à développer la qualité de service dont ont besoin leurs clients internes ou externes.

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS : FAIRE UNE RECLAMATION GAIA - DEMARCHES EN LIGNE. Index

FOIRE AUX QUESTIONS : FAIRE UNE RECLAMATION GAIA - DEMARCHES EN LIGNE. Index FOIRE AUX QUESTIONS : FAIRE UNE RECLAMATION GAIA - DEMARCHES EN LIGNE Index 1 QUESTIONS GENERALES...2 2 NAVIGATION...5 3 FAIRE UNE RECLAMATION...6 Les différentes étapes...6 Informations personnelles (étapes

Plus en détail

Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé

Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé DEP 5258 Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé STAGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN MILIEU DE TRAVAIL 359-147 GUIDE DE PRÉPARATION AVANT LE STAGE Tables des matières Introduction...3 Mon

Plus en détail

Transcription médicale: comment faire le bon choix

Transcription médicale: comment faire le bon choix Transcription médicale: comment faire le bon choix La réduction des coûts et l optimisation des investissements sont des préoccupations majeures pour tout entrepreneur qui se respecte. À travers ce document,

Plus en détail