LeanConcept. La solution déploiement du Lean Manufacturing. Stockage Logistique Ergonomie Environnement Aménagement Services

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LeanConcept. La solution déploiement du Lean Manufacturing. Stockage Logistique Ergonomie Environnement Aménagement Services"

Transcription

1 Stockage Logstque Ergonome Envronnement Aménagement Servces La soluton déploement du Lean Manufacturng SIRE NAF 4669C - VA ntracommunautare FR Fax POIIERS 4, avenue de l Europe 8660 Chasseneul du Potou él. NANES 9, rue du pett Chateler 4400 Nantes él

2 Consttuée de tubes acer [vor pages 5] revêtus d AS ou nox relés entre eux par des connecteurs en Les ubes Pages 0 07 S adapter aux évolutons Mettre en place un outl de producton flexble du marché acer [vor pages 7 ], la gamme de produts str Lean s adaptera à tous vos besons grâce à l ensemble des accessores [vor pages ] qu vennent compléter MALLEE E ÉMONSRAION 50 les modules de bases. emandez votre malette de démonstraton déductble de votre prochane commande* comprenant des échantllons de pèces str Lean et de protecton mousse pour vous permettre de juger par vous-même. *Pour une commande de 500 mnmum. Offre valable jusqu au //04. 4 Les Connecteurs Pages 07 Les Rals à galets & Profls Pages 4 Les Accessores Pages 5 COMMEN FAIRE? Page RÉALISER ECONCEVOIR SMAI met à votre dsposton sa gamme de produts str Lean dont la smplcté et la flexblté de mse en œuvre rapde vous permettra d aménager votre envronnement de traval au melleur coût. Amélorer l ergonome des postes de traval LE LEAN MANUFACURING Le lean manufacturng est plus qu une méthode, c est une phlosophe de traval et d organsaton. Pour aboutr au trptyque «qualté, coût, déla» vous passerez forcément par les étapes smplfcaton, flexblté, fludté et démarche partcpatve. Autant d élément que permet et qu sont l essence même de la gamme str Lean. Avec la gamme str Lean, l ergonome et l effcacté ndustrelle n ont jamas fat autant équpe. Mantenr la compéttvté e la créaton complète d un poste de traval ergonomque, aux applcatons de lvrasons de composants en flux tendu, la modularté de str Lean vous permettra de créer toutes vos solutons Lean Manufacturng seront qu faclement évolutves dans le temps - - PAGES eson d nformatons complémentares? e consels de concepton? Nos équpes vous conseller.

3 UES ube SANAR IAMÈRE : 7,7 MM LONGUEUR : 4 ML REVÊEMEN : AS Les tubes sont les éléments de base du système str Lean. e dfférentes couleurs et fntons, ls se combnent faclement avec des connecteurs [vor page 7], et répondent à vos attentes les plus spécfques. Entèrement personnalsable vous pouvez chosr vos propres agencements et les rendre modulables à souhat. Enfn, la protecton ant-corroson permet aux tubes de résster à la plupart des envronnements agressfs. lanc Ivore Rouge Nor leu Foncé Inox ÉPAISSEUR MM Réf Réf Réf Réf Réf Réf RIGIIÉ E LIMIE ÉLASIQUE des tubes : CARGE KG ÉPAISSEUR MM Réf Réf Utlsaton : Le tube est l élément de base de la gamme str Lean. eson d nformatons complémentares? e consels de concepton? ube ACIER REVÊU AS 7,7 mm, ou mm e Ft Nos équpes vous conseller. ube INOX 7,7 mm Protecton antroulle ube Acer Revêtement AS 0,7 Pour e = 000 mm ube éformaton Ft Charge permanente (mm) (kg) (mm) Standard ép. mm 0 4 Standard ép. mm 0 84 Standard ép. mm 0 55 Standard ép. mm Inox 0 76 Inox Les tubes horzontaux et les rals à galets dovent être soutenus régulèrement afn qu ls ne se déforment pas. Les charges lourdes ou dynamques nécesstent des renforts (double tubes ou tubes en dagonale) plus nombreux ou un espacement des tubes vertcaux mons mportant. ube Alumnum - - PAGES 4

4 UES ube MÉPLA IAMÈRE : 7,7 MM ÉPAISSEUR MM LONGUEUR : 4 ML Réf REVÊEMEN : AS Réf Utlsaton : Posage et glssement : le tube passe partout. L astuce SMAI Comment concevor une structure adaptée SOLIE & LÉGÈRE? ube GLISSAN IAMÈRE : 7,7 MM ÉPAISSEUR MM LONGUEUR : 4 ML Réf REVÊEMEN : AS Réf Utlsaton : Le dynamque à mondre coût. Les statstques du régme général de la Sécurté Socale et du CNRS* révèlent que les problème lés à la manutenton de charges sont la ème cause d accdent du traval (hors trajet). autre part une enquête de l INRS** montre que les troubles musculo-squelettque sont souvent dus aux déplacements de charges ou au poste de traval mal adapté. L adaptaton des besons condtonne le dmensonnement des constructons mas auss l encombrement dsponble et ben sûr le pods embarqué. Pensez à construre léger en stablsant plutôt que de doubler. Les accdents et malades professonnelles peuvent être évtés en adaptant l envronnement professonnel. ube INOX MISE LONGUEUR des tubes : IAMÈRE : 7,7 MM ÉPAISSEUR MM LONGUEUR : 4 ML Réf MAIÈRE : INOX Utlsaton : Ses qualtés ant-corroson et de nettoyage en font un must. e+ e+8 e e-8 e-68 0 Par exemple, s vous réalsez un poste de traval avec notre gamme str Lean, vous pouvez adapter la hauteur de celu-c aux tâches à effectuer et aux personnes qu l utlseront. eson d nformatons complémentares? e consels de concepton? ade à la réalsaton? Nos équpes vous conseller. SOLIIÉ E CARGE AMISSILE IENIQUE UES E MM Plus lourd Mons manable Rsques lés à la manutenton de charges aggravés UES E MM AVEC JAMES E FORCE Plus léger Plus manable Rsques lés à la manutenton de charges réduts Pour une structure moble destnée à être souvent déplacée, envsagez l utlsaton de tubes de mm d épasseur avec un système de jambes de force permettent une charge admssble et une soldté dentque aux tubes de mm mas pour un pods total ben nféreur, rédusant ans les rsques lés à la manutenton de charges PAGES 5 6 *Centre Natonal de la Recherche Scentfque ** Insttut Natonal de Recherche sur la Sécurté

5 CONNECEURS Connecteur SIMPLE Connecteur X 90 Les connecteurs servent à reler les tubes [vor page ] entre eux, la large gamme str Lean vous donne la possblté de nombreuses combnasons. La protecton ant-corroson vous permet de stocker et d utlser vos modules «lean manufacturng» dans la plupart des envronnements. Les connecteurs se montent faclement et ntutvement avec une smple clé Allen : Rassemblez les éléments nécessares. Connecteur SIMPLE SEMI-FERMÉ Réf Connecteur 80 Réf En acer résstant, ls supportent de lourdes charges et sont entèrement recyclables [vor page 0] PROUI Soldarsez les éléments entre eux grâce à la vssere fourne RECYCL ALE Vos tubes sont relés entre eux de manère durable et solde. Réf Réf Connecteur 90 Connecteur 4 X 90 Réf Réf Connecteur COUÉ 90 Connecteur RIGIE 45 Réf Réf PAGES 7 8

6 CONNECEURS Connecteur CROISÉ Connecteur PARALLÈLE Connecteur SIMPLE YNAMIQUE Connecteur OULE ANGLE AJUSALE Réf Réf Réf Réf Connecteur CROISÉ SEMI-FERMÉ Connecteur UE MÉPLA PROUI Réf eson d nformatons complémentares? ade à la réalsaton? e consels de concepton? Nos équpes vous conseller. Réf Respecter et préserver les RESSOURCES NAURELLES RECYCL ALE Connecteur ANGLE AJUSALE Réf Connecteur SIMPLE OULE LIAISON Réf Les composantes str Lean sont essentellement fabrquées en acer. 00% recyclable et à l nfn, l acer est le matérau le plus recyclé en Europe. Chaque seconde, 5 tonnes d acer sont reconverts dans le monde. Le recyclage de l acer est un processus «durable» qu permet de préserver les ressources naturelles en rédusant l apport de matère nécessare à la fabrcaton d un nouvel acer. Il rédut consdérablement l utlsaton d énerge et dmnue l émsson de gaz à effet de serre dans l ar PAGES 9 0

7 CONNECEURS Connecteur NIVEAU Réf Connecteur CENRÉ Réf COMMEN FAIRE? RÉALISER LES ÉAPES de CONCEPION & RÉALISAION ECONCEVOIR Connecteur PARALLÈLE YNAMIQUE Connecteur PARALLÈLE OULE YNAMIQUE Concepton étermnez votre beson fonctonnel. Quelle est la foncton de l assemblage, quelles dmensons et quel espace dsponble, quel est le chargement prévu, y a-t-l d autres ponts à observer? Créaton Fates des croqus de votre future réalsaton. Réf Réf Contactez-nous ou réalsez vous-même au Lstez les éléments nécessares : pour une réalsaton tubes [vor page ], clés en man [vor page 7] connecteurs par nos servces. rals à galets et profls [vor page 5] accessores [vor page ] et passez commande en contactant nos équpes commercales au ou par mal : eson d nformatons complémentares? e consels de concepton? ade à la réalsaton? Nos équpes vous conseller. 4 Coupez vos tubes aux longueurs désrées, pus assemblez-les avec les connecteurs adéquats. Placez vos rals et profls s nécessare. Enfn ajoutez vos accessores. Mse en servce Votre réalsaton str Lean est mmédatement opératonnelle PAGES

8 RAILS GALES Ral GALE SÉRIE 40 Utlsaton : Le ral dynamque charge légère par excellence. Charge admssble : 50 kg 6 mm 4 mm 4 mm & PROFILS Réf Longueur : 4m. En adoptant notre système de ral à galets vous pourrez créer des dspostfs dynamques de flux de marchandses au sen de votre organsaton qu ls soent au poste ou sur châsss. Ral GALE SÉRIE 40 Gude LAÉRAL PVC Utlsaton : Gudage latéral Gude CENRAL PVC Utlsaton : Séparateur entre ral. 44 mm 8 mm 5 mm Ral GUIE ÉPORÉ Réf Réf Gude Gude 40 mm Utlsaton : Gudage latéral déporté. CENRAL PVC 47 mm LAÉRAL PVC Gude 70 mm 47 mm Réf GUIE ÉPORÉ 70 mm 7 mm 47 mm - - PAGES 4

9 ACCESSOIRES Créez, modfez, gérez vous même vos modules grâce à notre large gamme d accessores qu vous permettront de répondre le plus précsément possble à vos attentes. écouvrez nos gammes de charots [vor pages 7 8] et de roues et roulettes [vor pages 9 0] pour rendre vos modules ISRI LEAN mobles. Support RAIL POUR PICKING SANS UÉE Réf Support RAIL POUR PICKING AVEC UÉE Crédt photo : Samsung Réf Support UE POUR PICKING SANS UÉE Réf Support UE POUR PICKING AVEC UÉE Crédt photo : Samsung Réf PAGES 5 6

10 ACCESSOIRES OUCON nor Utlsaton : termne l extrémté d un tube proprement tout en évtant les blessures possbles s celle-c reste nue. IAMÈRE : 8 MM Réf PIE RÉGLALE M0 Réf INSER FIXAION pour ped réglable M0 Utlsaton : permet de vsser un ped réglable M0 au bout d un tube. POUR UE EP. MM PVC : Réf POUR UE EP. MM PVC : Réf POUR UE INOX : Réf ASE PALEE 800 X 00 MM ype monotrace à bras pour condute manuelle. amètre des roues : 60 mm. CARGE 450 KG M A XIM ALE +++ CAPACIÉ E M I S E E N R A I N Réf La bonne dée SMAI : UILISEZ NOS CARIOS comme ASE E ÉPAR pour réalser votre module ISRI LEAN Nous vous proposons un chox de charots personnalsable selon votre beson, du roll standard à la base palette pouvant supporter jusqu à 450 kg., spécalement sélectonnés pour leur adaptablté aux modules str Lean. ous ces charots peuvent être conduts manuellement ou ms en tran pour être tractés mécanquement. ROLL SANAR pour bac ou carton 600 x 400 mm. amètre des roues : 00 mm. CARGE 70 KG M A X I M A LE ++ CAPACIÉ E M I S E E N R A I N + CAPACIÉ E M I S E E N R A I N CARGE 50 KG ASE PALEE 800 X 00 MM 6 roues à pontes pvotement central. amètre des roues : 5 mm. M A X I M A LE Réf Réf PAGES 7 8

11 ACCESSOIRES E CARGE x 4 05 x 75 E CARGE X 50 X 50 E CARGE E CARGE X 50 E CARGE X 50 5 x 0 05 x 75 X x 0 05 x 75 E CARGE E CARGE X 50 E CARGE X 50 E CARGE X 50 E CARGE X 50 E CARGE E CARGE ILLES X 00 G x x 60 G80 YPE E X 50 G80 E CARGE E CARGE X 50 E CARGE X x x x x 60 E CARGE X 50 E CARGE 4 E CARGE E CARGE EE E CARGE CARGE CARGE 4 ILLES ILLES P00 E CARGE 5 x 0 05 x 75 P x 0 05 x X x 4 05 x X 00 P400 E CARGE X 50 P00 P460 X 00 E CARGE x x E CARGE SÉRIE Roulettes pvotantes ou fxes en tôle d acer emboute avec roue à bandage caoutchouc RÉFÉRENCES 4 E CARGE E CARGE EE E CARGE CARGE CARGE x x 60 E CARGE X 40 E CARGE X x x x x E CARGE X 40 E CARGE X x x 60 E CARGE X 00 E CARGE X x x YPE E X E CARGE x x 60 E CARGE X 00 E CARGE Crédts photos : Wcke. Côtes en mllmètres. P45 60 E CARGE x x 60 P60 E CARGE P5 P60 X x x X 00 X 00 E CARGE ILLES E CARGE X 50 P60 Réf. 47 pour tube nox X x x 60 E CARGE P400 P x x E CARGE X x x 60 Réf. 4 pour tube acer revêtu AS P00 P5 Utlsaton : permet de fxer une roulette à œllet à l extrémté d un tube. X 50 P00 YPE E E CARGE P00 4 E CARGE E CARGE EE E CARGE CARGE CARGE RÉFÉRENCES X 00 5 x 0 05 x 75 RÉFÉRENCES E CARGE 4 SÉRIE G Roulettes pvotantes ou fxes avec roue à bandage caoutchouc standard E CARGE x 0 05 x 75 X x 4 05 x 75 5 E CARGE x 0 05 x E CARGE X X E CARGE x 0 05 x 75 G480 MANCON EXPENSIF 50 X x 4 05 x E CARGE ILLES SÉRIE P Roulettes pvotantes ou fxes avec jantes en alumnum et roue à bandage Polyurethane 60 X E CARGE x x X 80 X E CARGE Nos équpes vous rensegner x x E CARGE x x E CARGE X x x E CARGE X X x 60 X x x E CARGE 00 YPE E E CARGE X 50 E CARGE X CAPACIÉ E CARGE eson d autres références? E CARGE E CARGE E CARGE ENRAXES ES ROUS E FIXAION E CARGE 40 E CARGE IMENSION E LA PLAINE E CARGE E CARGE 4 E CARGE E CARGE EE E CARGE CARGE CARGE AUEUR E CARGE LARGEUR E LA ROUE E CARGE X x x 60 E CARGE x x x x 60 X 00 X 50 E CARGE IAMÈRE E LA ROUE 00 X 00 RÉFÉRENCES K45 E CARGE K x x 60 X 00 K400 E CARGE x x 60 K00 E CARGE X x x 60 X 50 K00 E CARGE K00 X x x E CARGE K x x 60 8 K80 5 X 50 K5 E CARGE x x 60 K5 K80 X K80 E CARGE 4 E CARGE E CARGE EE E CARGE CARGE CARGE RÉFÉRENCES YPE E SÉRIE Roulettes pvotantes ou fxes avec jantes en alumnum et roue à bandage caoutchouc standard SÉRIE K Roulettes pvotantes ou fxes avec roue en polyamde - - PAGES 9 0

12 KI outllage Kt complet : Réf CRÉAION & FARICAION sur-mesure Pour meux exploter la gamme str Lean et optmser la réalsaton, la mse en place et l utlsaton de vos modules de Lean Manufacturng, fates appel à nos servces : Concepton sur-mesure Fabrcaton spécfque Module «clé en mans» Nos équpes réalsent pour vous vos modules et les lvrent sur ste partout en France Servce «sur-mesure & réalsaton» KI Ce jeu d outls spécalement sélectonné pour leur qualté vous permettront de réalser vos modules en toute sécurté et faclté. Il comprend un ébavureur rond, un mallet, une pnce multprse, un mètre ruban, une clé CC5 et CC8 et une sce à ruban en opton. établ de montage & de mse à longueur des tubes partr de 90 Modèle présenté : établ toutes optons sauf tror. L établ str Lean/SMAI a été conçu pour faclter la mse en œuvre et la réalsaton de vos modules str Lean. Il s utlse seul ou accuelle le KI outllage c-dessus pour un montage et un transport faclté de tous les éléments nécessares à la fabrcaton de vos modules str Lean. Établ sans optons (Réf ) Optons dsponbles (en supplément) : arre supéreure (Réf ) Grlle perforée standard (Réf ) 7 Nveau suppl. (Réf ) Kt tror cases (Réf ) Établ toutes optons ( barre supéreure, grlle perforée, nveau suppl., kt tror) : Réf PAGES

13 Photos non contractuelles. Ne pas jeter sur la voe publque SMAI C ES AUSSI : du stockage et de l ergonome, EMANEZ NORE CAALOGUE «SOCKAGE & ERGONOMIE» de la sécurté, EMANEZ NORE CAALOGUE «ÉLÉMENS E SÉCURIÉ» des produts pour les collectvtés, EMANEZ NORE CAALOGUE «COLLECIVIÉS» de la manutenton, EMANEZ NORE CAALOGUE «MANUENION» un ste nternet CONSULEZ NORE CAALOGUE IRECEMEN SUR VORE ORINAEUR et un catalogue général. EMANEZ-LE SMAI POIIERS 4, avenue de l Europe 8660 Chasseneul du Potou él. - Fax Nos équpes vous rensegner. SMAI NANES 9, Rue du Pett Chateler 4400 Nantes él Fax Réf : SMAIdstrLeanCatalogue090 - Crédts Photos : SMAI sauf mentons contrares - SEP. 0 - SMAI SARL - RCS Poters - Imprmeur : SIPAP OUIN

G estionnaire d espaces

G estionnaire d espaces MANUTENTION MISE À HAUTEUR & POSITIONNEMENT ACCÈS SÉCURISÉ SERVICES G estonnare d espaces Produt Franças PRODUIT EXCLU SMAI MOTORISATION ÉLECTRIQUE ÉCO RESPONSABLE ÉCO SOLUTIONS www.sma.fr - contact@sma.fr

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8 Dstrpost Quo, où et comment? 1 1. Qu est-ce que Dstrpost? 1 2. Quels chox s offrent à vous pour la dstrbuton de vos envos Dstrpost? 1 2.1. Tout le monde reçot-l mon envo toutes-boîtes dans la zone sélectonnée?

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

Bibliothèque de documents

Bibliothèque de documents Bblothèque de documents Bblothèque de documents SharePont 2010 Vue d ensemble Dans un ste SharePont, les bblothèques permettent de stocker des éléments de types dfférents : des documents, des mages, des

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail

Le Village de l Image

Le Village de l Image Le Vllage de l Image Lste de Prx Place de la Gare 1-1009 Pully Tél. 021 728 93 94 - Fax 021 728 87 02 vllage@paradsecommuncaton.ch www.vllagemage.ch Lund: fermé le matn 13h30-18h15 Mard-vendred: 08h45-12h30

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

Pro2030 GUIDE D UTILISATION. Français

Pro2030 GUIDE D UTILISATION. Français Pro2030 GUIDE D UTILISATION Franças Contents Garante... Introducton... 1 Artcle nº 605056 Rév C Schéma nº A605056 Novembre 2010 2010 YSI Incorporated. Le logo YSI est une marque déposée de YSI Incorporated.

Plus en détail

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS Le cabnet Enetek nous démontre les mpacts négatfs de la multplcaton des stocks qu au leu d amélorer le taux de servce en se rapprochant du clent, le dégradent

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux :

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux : Réformer en profondeur la protecton socale des TNS pour la rendre plus effcace Résumé de notre proposton : Fare des régmes TNS les laboratores de la protecton socale de deman appelle des évolutons à deux

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1 CERVEAU et MANAGEMENT Cerveau & management NOVIAL - 2008 Dapostve N 1 Connaître sa ou ses partes domnantes Nourrr les autres partes Savor fonctonner sur ses 4 cerveaux Cerveau & management NOVIAL - 2008

Plus en détail

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe Méthodologe CDC Clmat Recherche puble chaque mos, en collaboraton avec Clmpact Metnext, Tendances Carbone, le bulletn mensuel d nformaton sur le marché européen du carbone (EU ETS). L obectf de cette publcaton

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Revue des Energes Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (007) 109 114 Système solare combné Estmaton des besons énergétques R. Kharch 1, B. Benyoucef et M. Belhamel 1 1 Centre de Développement des Energes Renouvelables

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

Vous ne visualisez pas correctement cet email

Vous ne visualisez pas correctement cet email Vous ne vsualsez pas correctement cet emal Pluseurs lens qu créent du len sur SFR Busness Team Pour plus d nformaton sur nos offres sfrbusnessteam.fr Consultez les mentons légales et le glossare SFR -

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix.

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Les solutons Vallant Pour dépasser la performance La satsfacton de fare le bon chox. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Eco-concepton et Etquetage

Plus en détail

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES Émle Garca, Maron Le Cam et Therry Rocher MENESR-DEPP, bureau de l évaluaton des élèves Cet artcle porte sur les méthodes de

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11 Paquets Paquets natonaux 1 Paquets nternatonaux 11 Paquets natonaux Servces & optons 1 Créaton 3 1. Dmensons, pods & épasseurs 3 2. Présentaton des paquets 4 2.1. Face avant du paquet 4 2.2. Comment obtenr

Plus en détail

The new Art of Smart. Loewe Art. La nouvelle intelligence télévisuelle.

The new Art of Smart. Loewe Art. La nouvelle intelligence télévisuelle. The new Art of Smart. Loewe Art. La nouvelle ntellgence télévsuelle. Desgn et technologe. My Perfect Entertanment. 1 Les nouveaux télévseurs Art allent le melleur de la technologe à un desgn mnmalste.

Plus en détail

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io Somfy Box Actvaton de l opton o et programmaton de vos produts o Sommare Pré-requs pour la programmaton de produts o sur la Somfy Box 1 Harmonser la clé système 1 Qu est-ce que la clé système? 1 Dans quel

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

L automatisme de portail sans fils

L automatisme de portail sans fils Bo t erensa l l e enconnect onw F Feucl gnot antàl ed enconnect onw F Bo t erdépor t é ( enopt on) enconnect on W F Phot ocel l ul esen connect onw F 3cabl esàbr ancher Phase-Neut r e-ter r e 220V Bar

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT EMPRUNTEUR M. Mme Mlle CO-EMPRUNTEUR M. Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Nom : Prénom : Nom de jeune flle (pour les femmes marées)

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation Integral T 3 Compact raccordé aux nstallatons Integral 5 Notce d utlsaton Remarques mportantes Remarques mportantes A quelle nstallaton pouvez-vous connecter votre téléphone Ce téléphone est conçu unquement

Plus en détail

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE régon Provence-Alpes-Côte d Azur RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE BILAN ANNUEL 2013 1 Octobre 2014 Avant-propos Face aux enjeux envronnementaux en len avec notre secteur d actvté, les admnstrateurs de

Plus en détail

Créer ou reprendre une entreprise, Guide de la création et de la reprise d entreprise 1er semestre 2009

Créer ou reprendre une entreprise, Guide de la création et de la reprise d entreprise 1er semestre 2009 Créer ou reprendre une entreprse, Ou, mas comment? Gude de la créaton 1 er semestre 2009 et de la reprse d entreprse Futurs entrepreneurs, venez nous rencontrer! Chambre de Commerce et d Industre de Rennes

Plus en détail

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros Édton Pays de la Lore Parlons La lettre aux retratés du régme général de la Sécurté socale 2012 retrate L Assurance retrate en chffres* 12,88 mllons de retratés 17,58 mllons de cotsants 346 000 bénéfcares

Plus en détail

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques Qu est ce que le clusterng? analyse de clusterng regroupement des obets en clusters un cluster : une collecton d obets smlares au sen d un même cluster dssmlares au obets appartenant à d autres clusters

Plus en détail

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D Sommare 1 2 2.1 2.2 2.3 3 3.1 3.2 3.3 4 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 5 6 7 7.1 7.2 7.3 8 8.1 8.2 8.3 8.4 8.5 8.6 Contenu du carton... 4 Paramétrage... 4 Connexon

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Notice technique et d installation. Chaudières murales gaz à micro-accumulation ou chauffage seul avec accumulation optionnelle

Notice technique et d installation. Chaudières murales gaz à micro-accumulation ou chauffage seul avec accumulation optionnelle NGLA24-4H / 23-4H.5 NGVA24-3H CGLA24-4H / 23-4H.5 CGVA24-3H NGLS24-4H / 23-4H.5 NGLS14-4H / 14-4H.5 NGVS24-3H 6720611682-12-aa Notce technque et d nstallaton Chaudères murales gaz à mcro-accumulaton ou

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

Attention! Danger de blessure par injection de produit! Les groupes Airless produisent des pressions de projection extrêmement élevées

Attention! Danger de blessure par injection de produit! Les groupes Airless produisent des pressions de projection extrêmement élevées Attenton! Danger de blessure par njecton de produt! Les groupes Arless produsent des pressons de projecton extrêmement élevées Ne jamas exposer les dogts, les mans ou d'autres partes du corps au jet! Ne

Plus en détail

Be inspired. Numéro Vert. Via Caracciolo 20 20155 Milano tel. +39 02 365 22 990 fax +39 02 365 22 991

Be inspired. Numéro Vert. Via Caracciolo 20 20155 Milano tel. +39 02 365 22 990 fax +39 02 365 22 991 Ggaset SX353 / französsch / A31008-X353-P100-1-7719 / cover_0_hedelberg.fm / 03.12.2003 s Be nspred www.onedrect.fr www.onedrect.es www.onedrect.t www.onedrect.pt 0 800 72 4000 902 30 32 32 02 365 22 990

Plus en détail

GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES

GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES Gude destné au mleu muncpal québécos NOVEMBRE 2013 Coordnaton : Martn Cormer,

Plus en détail

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle»

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle» Evaluaton des projets et estmaton des coûts Le budget d un projet est un élément mportant dans l étude d un projet pusque les résultats économques auront un mpact sur la réalsaton ou non et sur la concepton

Plus en détail

CLEANassist Emballage

CLEANassist Emballage Emballage Dans la zone d emballage, il est important de vérifier exactement l état et la fonctionnalité des instruments, car ce sont les conditions fondamentales pour la réussite d une opération. Il est

Plus en détail

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00 Mode d'emplo Servomoteur radofréquence 1187 00 Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Représentaton de l'apparel... 3 Montage... 3 Démontage... 3 Almentaton... 4 Mettre la ple en place... 4

Plus en détail

Et pour vos clients, bénéficiez de services

Et pour vos clients, bénéficiez de services P R O D U I T t s vous travallez aujourd hu avec les outls de deman? a eston lectron ue de ocuments s erts om ta les F I C H our les calement con ue les + produts our num rser rodure classer arta er rechercher

Plus en détail

Professionnel de santé équipé de Médiclick!

Professionnel de santé équipé de Médiclick! Professonnel de santé équpé de Médclck! Dosser Médcal Partagé en Aqutane Ce gude vous présente les prncpales fonctonnaltés réservées aux professonnels de santé membres du réseau AquDMP. Sommare Connexon

Plus en détail

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE?

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? Boulanger Frédérc Avanssur, Groupe AXA 163-167, Avenue Georges Clémenceau 92742 Nanterre Cedex France Tel: +33 1 46 14 43

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

Relais de protection et de commmande

Relais de protection et de commmande S O U S - S T A T I O N S Relas de protecton et de commmande La gamme SEPCOS-PRO comprend des relas de protecton et de commande de haute technologe qu répondent à la perfecton aux exgences des réseaux

Plus en détail

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude.

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude. Queston de Queston de Décembre 2005 Chrstne Stenbach Quelques lgnes d'ntro La lbéralsaton des secteurs du gaz et de l'électrcté se profle à l'horzon 2007 en Régon wallonne. La mse en concurrence de la

Plus en détail

SPÉCIALISTE DE LA LOGISTIQUE EN RESTAURATION CHARIOTS DE SERVICE

SPÉCIALISTE DE LA LOGISTIQUE EN RESTAURATION CHARIOTS DE SERVICE SPÉCIALIST D LA LOGISTIQU N STAUATION CHAIOTS D SVIC Chariots Standards......une gamme des plus étendues! Chariot de service standard SW 8 x 5/3, 3 plateaux de dimensions 800 x 500 mm. Photo du haut, chariot

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

Type Certification Niveau

Type Certification Niveau Liste C : liste des diplômes et titres à finalité le prioritaires préparé par la voie de l apprentissage dans les centres de formation d apprentis de l industrie (CFA) Type Certification Niveau CAP COMPOSTES,

Plus en détail

master Objectif Université d Auvergne - Université Blaise Pascal Rentrée 2014 AUVERGNE

master Objectif Université d Auvergne - Université Blaise Pascal Rentrée 2014 AUVERGNE entrée 2014 Objectf master Unversté d Auvergne - Unversté Blase ascal Certans masters sont cohabltés avec d autres établssements d ensegnement supéreur mnstère de l éducaton natonale, de l ensegnement

Plus en détail

Manuel d'installation du système

Manuel d'installation du système Manuel d'nstallaton du système Système -énerge pour le chauffage et l'eau chaude GENIA HYBRID INTRODUCTION Tale des matères Gude d nstructons Documentaton produt Documents assocés Explcaton des symoles

Plus en détail

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4 GEMINI-E3 XL France Un outl destné à l étude des mpacts ndustrels de poltques énergétques et envronnementales VIELLE Marc CEA-IDEI Janver 1998 I LA STRUCTURE DU MODELE GEMINI-E3 XL FRANCE 3 1 La nomenclature

Plus en détail

Prise en compte des politiques de transport dans le choix des fournisseurs

Prise en compte des politiques de transport dans le choix des fournisseurs INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE N attrbué par la bblothèque THÈSE Pour obtenr le grade de DOCTEUR DE L I.N.P.G. Spécalté : Géne Industrel Préparée au Laboratore d Automatque de Grenoble Dans

Plus en détail

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actfs non préemptfs Françose Baude Dens Caromel Chrstan Delbé Ludovc Henro Equpe Oass, INRIA - CNRS - I3S 2004, route des Lucoles F-06902 Sopha Antpols

Plus en détail

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3.

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3. Chaptre 3 : Incerttudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES Lgnes drectrces 2006 du GIEC pour les nventares natonaux de gaz à effet de serre 3.1 Volume 1 : Orentatons générales et établssement des rapports Auteurs

Plus en détail

Baies serveur CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE. ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 56 40 contact@estci.fr

Baies serveur CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE. ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 56 40 contact@estci.fr Baies serveur CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE ZPAS-ESTCI, rue de l industrie 0 SOULTZ 0 9 2 0 contact@estci.fr SZB SE 19 " BAIE SERVEUR BÂTI ASSURANT LA PROTECTION DU MATÉRIEL INSTALLÉ DANS LES SALLES

Plus en détail

Protection. la PROTECTION EN SAVOIR PLUS SUR. Les services. Dossier Métier. La Réglementation. - Mettre à disposition gratuitement et personnellement

Protection. la PROTECTION EN SAVOIR PLUS SUR. Les services. Dossier Métier. La Réglementation. - Mettre à disposition gratuitement et personnellement Dosser Méter Protecton EN SAVOIR PLUS SUR la PROTECTION Les servces Etude de poste Nos équpes de spécalstes Protecton peuvent étuder les rsques sur chaque poste de traval et préconser les équpements les

Plus en détail

SYSTÈME ENEM. Guide d utilisation : pages 4 et 5 Index technique (sur demande)

SYSTÈME ENEM. Guide d utilisation : pages 4 et 5 Index technique (sur demande) SYSTÈME ENEM Voici une présentation de base du système Enem unique par sa polyvalence et sa souplesse d'utilisation. La description détaillée des fonctions complètes du système est présentée dans le catalogue

Plus en détail

DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS!

DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS! DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS! CONSEIL MALIN 1 CONSEIL MALIN 2 Marches et repose-pieds larges pour travailler confortablement, en toute sécurité et sans se fatiguer

Plus en détail

Prêt de groupe et sanction sociale Group lending and social fine

Prêt de groupe et sanction sociale Group lending and social fine Prêt de roupe et sancton socale Group lendn and socal fne Davd Alary Résumé Dans cet artcle, nous présentons un modèle d antsélecton sur un marché concurrentel du crédt. Nous consdérons l ntroducton de

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le frut d'un long traval approuvé par le jury de soutenance et ms à dsposton de l'ensemble de la communauté unverstare élarge. Il est soums à la proprété ntellectuelle de

Plus en détail

Cette documentation provient du site www.arclim.eu et fait référence au produit suivant : PWRPR0000. Prix unitaire : 1732.77 HT

Cette documentation provient du site www.arclim.eu et fait référence au produit suivant : PWRPR0000. Prix unitaire : 1732.77 HT Régulaton Sondes & Capteurs Détente frgo électronque Supervson & GTC Humdfcaton & Déshu. Vannes & Servomoteurs Comptage eau, elec., énerge Ancens artcles Cette documentaton provent du ste www.arclm.eu

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 THÈSE En vue de l'obtenton du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délvré par l'unversté Toulouse III - Paul Sabater Spécalté : Informatque Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 Ttre

Plus en détail

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir L ensegnement vrtuel dans une économe émergente : percepton des étudants et perspectves d avenr Hatem Dellag Laboratore d Econome et de Fnances applquées Faculté des scences économques et de geston de

Plus en détail

Cours #8 Optimisation de code

Cours #8 Optimisation de code ELE-784 Ordnateurs et programmaton système Cours #8 Optmsaton de code Bruno De Kelper Ste nternet : http://www.ele.etsmtl.ca/academque/ele784/ Cours # 8 ELE784 - Ordnateurs et programmaton système 1 Plan

Plus en détail

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants.

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants. 1^^ Nous sgnons de grandes créatons pour les clents les plus exgeants. 1.500.000 m de bureaux et commerces et 4 1 * 2 0 0 logements conçus, réalsés et commercalsés en 10 ans 1.023 mllons d'euros de chffre

Plus en détail

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et hstore autour de Mondoubleau Thème de la cache : NATURE ET CULTURE Départ : Parkng Campng des Prés Barrés à Mondoubleau Dffculté : MOYENNE Dstance

Plus en détail

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter au 04.75.05.52.62. ou à contact@arclim.fr.

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter au 04.75.05.52.62. ou à contact@arclim.fr. Régulaton Sondes & Capteurs Détente frgo électronque Supervson & GTC Humdfcaton & Déshu. Vannes & Servomoteurs Comptage eau, elec., énerge Ancens artcles Cette documentaton provent du ste www.arclm.eu

Plus en détail

hal-00409942, version 1-14 Aug 2009

hal-00409942, version 1-14 Aug 2009 Manuscrt auteur, publé dans "MOSIM' 008, Pars : France (008)" 7 e Conférence Francophone de MOdélsaton et SIMulaton - MOSIM 08 - du mars au avrl 008 - Pars - France «Modélsaton, Optmsaton et Smulaton des

Plus en détail

Précision de rigueur

Précision de rigueur 08_ AJUSTEUR Matheu Mossec, en tran de monter une structure chez ASTF à Mérgnac Esprt carré J a découvert le méter et trouvé ma vocaton. À 36 ans, Matheu a eu un premer méter mécancen mas avec une partcularté

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR ERIC LÉVESQUE JANVIER

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

2008/2009. Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage

2008/2009. Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage Machines et outillage pour le travail du bois 2008/2009 Catalogue agencement Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage Edition 062008 Viboy - 26 rue de Verdun - Bât. 9B - 94500 Champigny sur Marne

Plus en détail

Les connexions. Multifonctions. Avantage. Forme ronde et non carrée :

Les connexions. Multifonctions. Avantage. Forme ronde et non carrée : Les connexions Multifonctions Avantage Forme ronde et non carrée : En plus d une esthétique agréable et assortie à la forme ronde des tubes et joints LeanTek, la forme arrondie des F-M Trilogiq permet

Plus en détail

CATALOGUE EXCLUSIF TOUCH MEDIA CATALOGUE DE SITES FORMATS GLOSSAIRE. Notre sélection de supports en représentation exclusive au Maroc

CATALOGUE EXCLUSIF TOUCH MEDIA CATALOGUE DE SITES FORMATS GLOSSAIRE. Notre sélection de supports en représentation exclusive au Maroc CATALOGUE EXCLUSIF Notre sélecton de supports en représentaton exclusve au Maroc CATALOGUE DE SITES FORMATS A PROPOS DE NOUS Make ordnary, Extraordnary Phlosophe Équpe Réactvté est la rége publctare web

Plus en détail

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD Conservatore atonal des Arts et Méters Chare de BAQUE Document de recherche n 9 Impôt sur la fortune et nvestssement dans les PME Professeur Dder MAILLARD Avertssement ovembre 2007 La chare de Banque du

Plus en détail

Études & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION. Consommation de carburant : effets des prix à court et à long termes par type de population.

Études & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION. Consommation de carburant : effets des prix à court et à long termes par type de population. COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 40 Avrl 20 TRANSPORT Études & documents Consommaton de carburant : effets des prx à court et à long termes par type de populaton ÉCONOMIE ET ÉVALUATION Servce

Plus en détail

DOSSIER. tandem n 15. Adapter son logement. le journal des aînés et de leurs proches

DOSSIER. tandem n 15. Adapter son logement. le journal des aînés et de leurs proches tandem n 15 le journal des aînés et de leurs proches septembre 2015 INCLUS LE PROGRAMME «Ben vellr dans l Eure» P15 à 19 DOSSIER Adapter son logement Retour sur... > De la gym contre les douleurs Actualtés

Plus en détail

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances Un programme nter-entreprses de découverte professonnelle > autour du téléphone moble > en faveur de légalté des chances 1 ère édton en 2007-2008 2 ème édton en 2008-2009 3 ème édton en 2009-2010 Prncpe

Plus en détail

Guide du divertissement de voiture 2002-2003

Guide du divertissement de voiture 2002-2003 * Gude du dvertssement de voture 2002-2003 * le son. l mage. l émoton Osez aller de l'avant Poneer vous promet tout ce qu'l vous faut pour fler drot vers l'avenr. Lassez les nouveaux systèmes de navgaton

Plus en détail

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2 - robabltés - haptre : Introducton à la théore des probabltés.0 robablté vs statstque.... Expérence aléatore et espace échantllonnal.... Événement.... xomes défnton de probablté..... Quelques théorèmes

Plus en détail

Prêts bilatéraux et réseaux sociaux

Prêts bilatéraux et réseaux sociaux Prêts blatéraux et réseaux socaux Quand la sous-optmalté condut au ben-être collectf Phlppe Callou, Frederc Dubut et Mchele Sebag LRI, Unverste Pars Sud F-91405 Orsay France {callou;dubut;sebag}@lr.fr

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail