1/ Présentation de SQL Server :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1/ Présentation de SQL Server :"

Transcription

1 Chapitre II I Vue d ensemble de Microsoft SQL Server Chapitre I : Vue d ensemble de Microsoft SQL Server Module: SQL server Semestre 3 Année: 2010/2011

2 Sommaire 1/ Présentation de SQL Server 2/ Architerture client-serveur 3/ Découvert de SQL Server 4/ Définition d une base de données relationnelle 5/ Exercice

3 1/ Présentation de SQL Server : SQL Server est un système de gestion de bases de données relationnelles (SGBDR) répondant aux exigences professionnelles du stockage de données. SQL Server prend en charge nativement pour la communication de requêtes entre client et serveur : Transact-SQL (variante du SQL pour l écriture des procédures stockées, entre autres) XML (extensible Markup Language, un langage à balises permettant la représentation de données arbitraires) MDX (Multidimensional expressions) SQL-DMO (SQL-Distributed Management Objects) Pour cela, deux modèles de stockage de données sont mis à disposition par SQL Server: OLTP (optimise la vitesse de mise à jour et de traitement) OLAP (permet la création de rapports et une analyse en entreprise) 1.2/ Composants client-serveur : L architecture de SQL Server est divisée en : une partie serveur : gestion des bases de données, répartition des ressources entre les différentes demandes des clients une partie client : affichage des résultantes de requêtes 1.3/ Bases de données SQL Server : SQL Server héberge deux types de bases de données, les bases de données système et les bases de données utilisateur. Les bases de données système contiennent des informations nécessaires au bon fonctionnement du moteur SQL Server et des services associés. Les bases de données utilisateur sont les bases de données créées et utilisées par les utilisateurs. Description des bases de données installées par défaut : - master : Contrôle les bases de données utilisateur et le fonctionnement global de SQL Server en effectuant le suivi d informations telles que les comptes d utilisateur, les variables d environnement configurables et les messages d erreur du système. - model : Offre un modèle ou prototype pour les nouvelles bases de données utilisateur. - tempdb : Offre une zone de stockage pour les tables temporaires et les autres besoins de stockage temporaire.

4 - msdb : Offre une zone de stockage pour les informations de programmation et l historique des travaux. - distribution : Stocke les données relatives à l historique et aux transactions utilisées dans la réplication. - pubs : Propose un exemple de base de données comme outil d apprentissage. - Northwind : Propose un exemple de base de données comme outil d apprentissage Objets de base de données : Une base de données est un ensemble de données, de tables et autres objets. Les objets de base de données vous aident à structurer vos données et à définir les mécanismes d intégrité des données. Description des objets de base de données SQL Server : - Table : Définit un ensemble de lignes ayant des colonnes associées. - Type de données : Définit les valeurs de données autorisées pour une colonne ou une variable. SQL Server offre les types de données fournis par le système. Les utilisateurs créent des types de données définis par l utilisateur. - Contrainte : Définit les règles relatives aux valeurs autorisées dans les colonnes et constitue le mécanisme standard pour garantir l intégrité des données. - Valeurs par défaut : Définit une valeur qui est stockée dans une colonne si aucune autre valeur n est fournie. - Règle : Contient des informations qui définissent les valeurs valides qui sont stockées dans une colonne ou un type de données. - Index : Constitue une structure de stockage offrant un accès rapide pour l extraction de données, et pouvant garantir l intégrité des données. Dans un index ordonné, les enregistrements de la table sont physiquement stockés suivant l ordre des valeurs de la ou des clés de l index. Dans un index non ordonné, l ordre logique de l index ne correspond pas à l ordre stocké physique des lignes de la table. - Vue : Permet de visualiser des données provenant d une ou de plusieurs tables ou vues d une même base de données. Fonction définie par l utilisateur Renvoie soit une valeur scalaire, soit une table.

5 - Procédure stockée : Constitue un ensemble nommé d instructions Transact-SQL pré compilées devant être exécutées ensemble. - Déclencheur : Constitue une forme spéciale de procédure stockée exécutée automatiquement lorsqu un utilisateur modifie des données d une table ou d une vue. *Prèsentation de SQL Server* Vous pouvez utiliser SQL Server pour traiter des transactions, stocker et analyser des données, et développer de nouvelles applications.

6 *Composants client-serveur* 2/ Architecture client-serveur : SQL Server utilise une architecture client-serveur pour répartir la charge de travail en différentes tâches exécutées sur les ordinateurs serveurs et les ordinateurs clients. Le client est chargé de la logique d'entreprise et de la présentation des données à l'utilisateur. Il est généralement exécuté sur un ou plusieurs ordinateurs, mais peut également être exécuté sur l'ordinateur serveur avec SQL Server. SQL Server gère les bases de données et répartit les ressources disponibles du serveur (telles que la mémoire, la bande passante du réseau et les opérations de disque) entre plusieurs demandes. L'architecture client-serveur permet de concevoir et de déployer des applications de manière optimale pour divers environnements. Les interfaces de programmation clientes permettent d'exécuter des applications sur des ordinateurs clients distincts et de communiquer avec le serveur par le biais d'un réseau. 2.1/Composants clients : 1/ Application cliente : Une application cliente exécute les instructions Transact-SQL et reçoit les ensembles de résultats. Vous développez une application à l'aide d'une API de base de données. L'application ne connaît pas les protocoles réseau sousjacents utilisés pour communiquer avec SQL Server. 2/ API de base de données : Les interfaces API de base de données (OLE DB, ODBC) utilisent un fournisseur, un pilote ou une bibliothèque de liaisons dynamiques (DLL, Dynamic Link Library) pour transmettre les instructions Transact-SQL et recevoir les ensembles de résultats. Il s'agit d'une interface utilisée par une application pour envoyer des requêtes à SQL Server et pour traiter les résultats renvoyés par SQL Server.

7 3/ Bibliothèque réseau cliente : Une bibliothèque réseau cliente gère les connexions réseau et le routage sur le client. Il s'agit d'un composant logiciel de communication qui assemble les requêtes de base de données et les résultats pour transmission par le protocole réseau approprié. Remarque : La bibliothèque cliente réseau doit correspondre à l'une des bibliothèques réseau serveur. 2.2/ Composants serveur : 1/ Bibliothèques réseau serveur : SQL Server peut contrôler simultanément plusieurs bibliothèques réseau. La bibliothèque réseau cliente doit correspondre à l'une des bibliothèques réseau serveur pour que la communication puisse s'effectuer correctement. 2/ Services Open Data : Les services Open Data mettent le client en relation avec SQL Server de manière transparente, en fournissant une interface réseau qui prend en charge les processus de protocole réseau et les routines de serveur. 3/ Moteur relationnel : Le moteur relationnel analyse les instructions Transact-SQL, optimise et exécute les plans d'exécution, traite le langage de définition de données (DDL, Data Definition Language) et les autres instructions et implémente la sécurité. 4/ Le moteur de stockage : Le moteur de stockage gère les fichiers de base de données et l'utilisation de l'espace dans ces fichiers, construit et lit les données à partir des pages physiques, gère les tampons de données, les entrées/sorties (E/S) physiques, contrôle les conflits d'accès, réalise les opérations d'ouverture de session et de récupération et implémente des fonctions utilitaires telles que le Vérificateur de cohérence de base de données,la sauvegarde et la restauration.

8 *Processus de communication client-serveur* Remarque : En général, les clients et les serveurs communiquent par le biais d'un réseau. 1. Une application cliente soumet une requête. Le client appelle l'api de base de données et transmet la requête. L'API de base de données utilise un fournisseur, un pilote, ou une DLL pour encapsuler la requête dans un ou plusieurs paquets TDS (Tabular Data Stream) et les transmettre à la bibliothèque réseau cliente. 2. La bibliothèque réseau cliente assemble les paquets TDS en paquets de protocole réseau. La bibliothèque réseau cliente appelle une API IPC (InterProcess Communication) Windows pour envoyer les paquets des protocoles réseau à une bibliothèque réseau serveur en utilisant la pile de protocoles réseau du système d'exploitation. La bibliothèque réseau serveur appropriée extrait les paquets TDS de la pile de protocoles réseau et les transmet aux services Open Data. 3. Les services Open Data extraient la requête des paquets TDS et la transmettent au moteur relationnel. Le moteur relationnel compile ensuite la requête dans un plan d'exécution optimisé. Il exécute le plan d'exécution. Le moteur relationnel communique avec le moteur de stockage à l'aide de l'interface OLE DB. 4. Le moteur de stockage transfère les données d'une base de données à des tampons de données, puis transmet les ensembles de lignes contenant des données au moteur

9 relationnel. Le moteur relationnel combine les ensembles de lignes dans l'ensemble de résultats final et le transmet aux services Open Data. 5. Les services Open Data préparent l'ensemble de résultats et le renvoient à l'application cliente en utilisant une bibliothèque réseau serveur, la pile de protocoles réseau, la bibliothèque réseau cliente et l'api de base de données. L'ensemble de résultats peut également être renvoyé au format XML. *Services SQL Server*

10 *Bases de données SQL Server* 3/ Découverte de SQL Server : Dans un premier temps, nous allons vous présenter l'outil SqlServer. Une fois installé, le produit est accessible par Cliquer sur menu "Démarrer" de Windows Cliquer sur menu "Programmes" Cliquer sur menu Microsoft SQL Server Le menu suivant apparaît:

11 Assurez-vous tout d'abord que SQL Server est démarré : pour cela cliquez sur l'option "Gestionnaire de service SQL Server" Un carré rouge sur le symbole du serveur indique qu'il n'est pas démarré; un triangle vert indique au contraire qu'il est démarré. Pour démarrer Query analyser que nous allons utiliser tout au long des trois chapitres qui suivent : 1. Cliquer sur menu "Démarrer" de Windows, 2. Cliquer sur menu "Programmes", 3. Cliquer sur menu Microsoft SQL Server, 4. Cliquer sur "Analyseur de requêtes"(query Analyser).

12 4/ Définition d une base de données relationnelle : 1/ Création d'une base de données : CREATE DATABASE : CREATE DATABASE <nom base de données> Exemple de commande passée dans l'analyseur de requêtes Une fois la commande tapée, vous avez accès à des outils jusqu'à alors inaccessibles : * Le qui permet la vérification de la syntaxe des lignes d'instructions saisies * Le qui permet la vérification de la syntaxe des lignes d'instructions saisies puis leur exécution s'il n'y a pas d'erreurs Suite à une exécution sans problème, des messages apparaissent dans une fenêtre "résultats" en bas d'écran. 2/Suppression d'une base de données DROP DATABASE : DROP DATABASE <nom base de données>

13 Suite à une exécution sans problème, des messages apparaissent dans une fenêtre "résultats" en bas d'écran. 3/ Modification d'une base de données ALTER DATABASE : ALTER DATABASE <nom base de données> ADD FILEGROUP <nomfichier1>. REMOVE FILE <nomfichier2> 4/ Création de table CREATE TABLE : La création d'une table s'effectue grâce à la commande CREATE TABLE. Exemple de commande simple: Type Désignation Lg Dec Exemple bit Valeur entière à 0 ou 1 char datetime chaîne de caractères longueur fixe, de 1 à 8000 Donnée Date & heure du 1 janvier 1753 au 6 juin 9999 char (30) decimal Nombre décimal avec position après decimal

14 la virgule (11 2) float image Nombre flottant Zone en binaire de longueur variable jusqu'à 2 Giga int Nombre entier allant de (- 2,147,483,648) à (2,147,483,647). c money Valeur monétaire allant de-2^63 (- 922,337,203,685, ) à 2^63 nchar ntext numeric nvarchar real chaîne de caractères de longueur fixe, de 1 à 4000 Texte non unicode Idem décimal chaîne de caractères de longueur variable de 1 à 4000 Nombre flottant smalldatetime Donnée Date & heure du 1 janvier1900, au 6 juin 2079 smallint Petit nombre entier allant de (- 32,768) à (32,768) smallmoney Valeur monétaire allant de , à , tinyint Entier de 0 à 255 text timestamp uniqueidentifier chaîne de caractères de longueur variable et de très grande taille Désigne un nombre entier élevé. N automatique

15 varbinary varchar Valeur binaire de longueur variable chaîne de caractères de longueur variable Exemple de commande avec colonne calculée : Contrainte Primary key Elle permet d'indiquer dans une table une colonne (zone) ou un ensemble de colonnes qui doit contenir des valeurs identifiant de façon unique Exemple : Dans une table SALARIES le numéro matricule est un identifiant permettant de repérer un et un seul salarié. Ce sera donc la "primary key" de la table SALARIES. Cette colonne doit être définie impérativement not null.

16 Autre exemple : la clé primaire est de type Identity avec une valeur initiale de 100 et un incrément de 10.Cela permet à chaque création de films dans la base de données d'attribuer automatiquement un numéro; le premier film créé se verra attribué le numéro 100, le second le numéro 110, Contrainte Unique : Désigne dans une table une colonne (zone) ou un ensemble de colonnes (de zones) qui doit contenir des valeurs ne se retrouvant pas dans une autre ligne de la même table.

17 Contrainte Foreign key : Désigne une clé étrangère qui se trouve dans une autre table en clé primaire; le nom de l'autre table est indiqué derrière références Si les noms de colonne diffèrent d'une table à l'autre, il faut indiquer le nom de la colonne de la table suivi de références suivi entre parenthèses du nom de la colonne dans l'autre table (là où elle est primaire ou secondaire). Contrainte Check : Cette contrainte permet d'introduire des contrôles sur les zones de la table : Contrôle de validité par rapport à des constantes ou des listes de constantes. Contrôle de cohérence entre deux colonnes de la table Dans l'exemple qui suit :

18 Contrôle que salaire est plus grand ou égal à 60 Contrôle que la date de début est inférieure ou égale à la date de fin. Valeur par défaut : default Cette contrainte permet d'indiquer le contenu d'une zone quand elle n'est pas indiquée lors de l'insertion d'une ligne dans la table.

19 Module : SQL Server 5/ Suppression d'une table DROP TABLE : DROP TABLE <nom table> Exemple de commande: Vous pouvez saisir plusieurs commandes sue l'écran de l'analyseur de requêtes. Exemple:

20 6/ Modification de la structure d'une table ALTER TABLE : ALTER TABLE nom table ADD nomnouvellecol typecolonne, DROP nomcolen Trop, ALTER COLUMN nomcolachanger nouveau_type_de_données NULL ou NOT NULL DROP CONSTRAINT nom Contrainte_ Il est parfois nécessaire : d'ajouter des colonnes non prévues lors du CREATE TABLE de retirer des contraintes portées à tort sur la table. Exemple: ajout d'une colonne:

21 Exemple : modification des attributs d'une colonne : Exemple: suppression d'une colonne: Exemple: suppression d'une contrainte: Remarque : Vous pouvez réaliser plusieurs opérations Add ou Drop avec un seul Alter Table. ****************************************************************************************************

22 5/ Exercice : Activité n 1 : constitution d une base 1) Création de la base de données ROYAUTxx (xx étant vos initiales). 2) Création d'une première table dans cette base : nom de la table MONARQUE Colonnes des tables nom du roi sur 15 caractères date de début de règne date de fin de règne avec une contrainte de clé primaire sur nom du roi. 3) Ajout de deux nouvelles colonnes à cette table dynastie sur 12 caractères surnom sur 15 caractères 4) Toujours sur la même base de données, création de deux tables : 1/ table époux avec : nom époux sur 25 caractères nom épouse sur 25 caractères date de mariage table EPOUSES avec avec une contrainte clé primaire sur nom époux et nom épouse 2/ table ENFANTS avec nom père sur 25 caractères nom mère sur 25 caractères prénom enfant sur 30 caractères date naissance de l'enfant Créer la contrainte clé primaire sur prénom et date de naissance et clé étrangère sur nom mère.

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 CRÉATION DES OBJETS DE BASES DE DONNÉES... 2 1.1 Architecture d une base de données... 2 1.1.1 Niveau logique... 2 1.1.2 Niveau physique... 3 1.2 Gestion d une base de données... 3

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 PRÉSENTATION DE TSQL... 2 1.1 Historique... 2 1.2 Les différents types d instructions... 2 1.2.1 Langage de Définition des Données... 2 1.2.2 Langage de Manipulation des Données...

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 UTILISATION DES OUTILS DE REQUÊTES... 2 1.1 Bases de données SQL Server... 2 1.2 Éditions de SQL Server... 3 1.3 Les outils de SQL Server... 4 2011 Hakim Benameurlaine 1 1 UTILISATION

Plus en détail

SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010

SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010 Définitions SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010 Une base de données est un objet particulièrement difficile à définir puisqu il est abordé en pratique selon différents points de vue : Pour un administrateur,

Plus en détail

Création et Gestion des tables

Création et Gestion des tables Création et Gestion des tables Version 1.0 Z Grégory CASANOVA 2 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré-requis... 4 3 Les tables... 5 3.1 Les types de données... 5 3.1.1 Les types de données Sql Server... 5

Plus en détail

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos)

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos) Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 14 2.2 Mode de fonctionnement Client/Serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 17 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

SQL Server 2014 Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio

SQL Server 2014 Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 15 2.2 Mode de fonctionnement client/serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 18 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

1 introduction : SQL server

1 introduction : SQL server Lycée lissan eddine ibn_elkhatib laayoune SGBDR 1 Pr H.LAARAJ 2015/2016 2 1 introduction : SQL server 1 3 SQL server SQL-Server est un SGBDR Client-Serveur qui utilise TRANSACT-SQL dans ses transactions.

Plus en détail

Cours: Administration d'une Base de Données

Cours: Administration d'une Base de Données Bases de Données Avancées Module A IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Cours: Administration d'une Base de Données Table of Contents Principes...1 Structure d'un Base de Données...1 Architecture...1

Plus en détail

Le Langage De Description De Données(LDD)

Le Langage De Description De Données(LDD) Base de données Le Langage De Description De Données(LDD) Créer des tables Décrire les différents types de données utilisables pour les définitions de colonne Modifier la définition des tables Supprimer,

Plus en détail

Utilitaire de récupération des données

Utilitaire de récupération des données MDECOM32 pour Windows 95 Utilitaire de récupération des données Le logiciel MDECom32.EXE permet à l'utilisateur d'établir une communication avec le terminal pour émettre ou recevoir des données. MDECom32

Plus en détail

DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin

DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin Objectifs : Apprendre à l apprenant à lancer un serveur local «Apache» Apprendre à l'apprenant à lancer un serveur MySQL

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS I. Présentation II. SAS/ACCESS to ODBC III. Driver ODBC SAS IV. Driver ODBC SAS Universel V. Version 8 VI. Références I. Présentation Introduction ODBC, qui signifie

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO TABLE DES MATIERES 1 Description des produits installés... 3 2 Descriptif des processus d installation produits... 4 2.1 Sql server 2000... 4 2.2 Sql server 2000 service

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

UTILISER LE SERVEUR MYSQL...

UTILISER LE SERVEUR MYSQL... MySQL (pour Windows 9x) UTILISER LE SERVEUR MYSQL... 2 LANCER LE SERVEUR MYSQL... 2 ARRETER LE SERVEUR MYSQL... 3 TRAVAIL AVEC LA CONSOLE MYSQL... 3 CREATION / SUPPRESSION D'UN BASE... 3 UTILISER UN BASE...

Plus en détail

Le language SQL (2/2)

Le language SQL (2/2) Les commandes de base sous Unix SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Création d'une base ([] facultatif) : createdb nombase [ -U comptepostgres ] Destruction

Plus en détail

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1 Bases du langage C# I. C# en mode console (mode texte) Avantages par rapport au mode graphique (Application Windows): - C'est un mode plus proche de l'approche algorithmique (pas de notions de composants,

Plus en détail

Sauvegarder la base de données Cisco ICM dans Microsoft SQL 2000

Sauvegarder la base de données Cisco ICM dans Microsoft SQL 2000 Sauvegarder la base de données Cisco ICM dans Microsoft SQL 2000 Contenu Introduction Conditions préalables Conditions requises Composants utilisés Conventions Fond Périphériques de sauvegarde Sauvegarde

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) Remarques 1. L'installation de STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) s'effectue en deux temps

Plus en détail

IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97

IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97 Stage STT050 - Novembre 2000 Page 1 IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97 GENERALITES SUR MS-ACCESS Fonctionnalités de MS-ACCESS Access 97 est un produit Microsoft de type SGBDR (Système

Plus en détail

SQL Server 2012 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données

SQL Server 2012 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données Le modèle relationnel 1. Introduction 9 2. Rappels sur le stockage des données 9 2.1 Les différentes catégories de données 10 2.1.1 Les données de base 10 2.1.2 Les données de mouvement 10 2.1.3 Les données

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

Gestion du serveur WHS 2011

Gestion du serveur WHS 2011 Chapitre 15 Gestion du serveur WHS 2011 Les principales commandes Windows Home Server 2011 reprend l ergonomie de Windows 7 et intègre les principales commandes de Windows Server 2008 R2. Les commandes

Plus en détail

TP3 : Ajout d'un modèle. Ajouter des Classes de modèle. 1- L approche Code First

TP3 : Ajout d'un modèle. Ajouter des Classes de modèle. 1- L approche Code First TP3 : Ajout d'un modèle 1- L approche Code First Dans cette section, vous ajouterez quelques classes pour gérer les films dans une base de données. Ces classes vont constituer la partie «modèle» de l'application

Plus en détail

Configuration du mode d'authentification Windows. Pour vérifier que SQL Server utilise l'authentification Windows

Configuration du mode d'authentification Windows. Pour vérifier que SQL Server utilise l'authentification Windows Configuration du mode d'authentification Windows Dans cet exercice, vous allez vérifier que SQL Server est configuré pour utiliser l'authentification Windows afin d'autoriser l'accès à SQL Server par le

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

Essentiel SQL Server 2000 INSTALLATION, CONFIGURATION ET ADMINISTRATION DE MICROSOFT SQL SERVER 2000 EDITION ENTERPRISE

Essentiel SQL Server 2000 INSTALLATION, CONFIGURATION ET ADMINISTRATION DE MICROSOFT SQL SERVER 2000 EDITION ENTERPRISE Essentiel SQL Server 2000 INSTALLATION, CONFIGURATION ET ADMINISTRATION DE MICROSOFT SQL SERVER 2000 EDITION ENTERPRISE Auteurs : ALET Yann, LHOMEL Guillaume, RIVALLAN Jean-Yves Version 0.99 5 Février

Plus en détail

Gestion des licences et activation des logiciels : déploiement d'un logiciel à l'aide d'apple Remote Desktop

Gestion des licences et activation des logiciels : déploiement d'un logiciel à l'aide d'apple Remote Desktop Gestion des licences et activation des logiciels : déploiement d'un logiciel à l'aide d'apple Remote Desktop Cette page a été modifiée pour la dernière fois le 21 janvier 2010 par s-robinson2@ti.com. Déploiement

Plus en détail

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION 1 N Alcomp transfert de compétences vers nos clients» «Le 2 A : Formations ORACLE A1 : Fondamentaux : Sommaire A2 : Cursus développement : A3 : Cursus Administration : B1

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD)

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - IUP MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données Licence MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Langage

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

SQL - Server. Le Langage SQL Transact-Sql. Michel Tuffery

SQL - Server. Le Langage SQL Transact-Sql. Michel Tuffery SQL - Server Le Langage SQL Transact-Sql Michel Tuffery Notion de Base SQL 7 Logique Physique Nom Base Nom logique Nom logique Nom logique Fichier primaire.mdf Fichier secondaire.mdf Fichier journal.ldf

Plus en détail

Chapitre V. Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation

Chapitre V. Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation Chapitre V Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation 175 Mise en oeuvre et utilisation d une base de données : points principaux Organisation d un système de gestion

Plus en détail

Plan de la scéance. Modélisation et conception de bases de données. Que doit-on concevoir? L3Pro SCT Bases de données et programmation

Plan de la scéance. Modélisation et conception de bases de données. Que doit-on concevoir? L3Pro SCT Bases de données et programmation Modélisation et conception de bases de données L3Pro SCT Bases de données et programmation Mathieu Sassolas IUT de Sénart Fontainebleau Département Informatique Année 2015-2016 Plan de la séance 3 2 /

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation STATISTICA en Réseau Classique avec Validation du Nom de Domaine Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux

Plus en détail

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation Sauvegarde automatique des données de l ordinateur Manuel d utilisation Sommaire 1- Présentation de la Sauvegarde automatique des données... 3 2- Interface de l'application Sauvegarde automatique des données...

Plus en détail

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron Le langage SQL (première partie) 1 Plan Le S.G.B.D. postgres Le langage SQL Langage de manipulation de données Langage de requêtes 2 Quelques mots sur Postgres (1/2) Travaux de Stonebraker (Univ. Berkeley)

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau en Licences Flottantes avec Nomadisme Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog. Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.com INTRODUCTION Il y a une évolution majeure des systèmes d'information,

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Cours Administration BD

Cours Administration BD Faculté des Sciences de Gabès Cours Administration BD Chapitre 2 : Architecture Oracle Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr 1 Processus serveur 1 Mémoire PGA Architecture SGBD Oracle Processus serveur 2

Plus en détail

SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN

SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Les commandes de base sous Unix Création d'une base ([] facultatif) : createdb nombase [ -U comptepostgres ] Destruction

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

Les bases de données Page 1 / 8

Les bases de données Page 1 / 8 Les bases de données Page 1 / 8 Sommaire 1 Définitions... 1 2 Historique... 2 2.1 L'organisation en fichier... 2 2.2 L'apparition des SGBD... 2 2.3 Les SGBD relationnels... 3 2.4 Les bases de données objet...

Plus en détail

FileMaker 12. Guide ODBC et JDBC

FileMaker 12. Guide ODBC et JDBC FileMaker 12 Guide ODBC et JDBC 2004-2012 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, California 95054 FileMaker et Bento sont des marques commerciales de

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

Documentation utilisateur MyGed. Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise

Documentation utilisateur MyGed. Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise 1 SOMMAIRE 1 Le classement...4 1.1 Le classement depuis une panière...4 1.2 Le traitement par lot...6 1.3 Classement depuis l explorateur Windows...7

Plus en détail

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence nominative)

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence nominative) IBM SPSS Statistics Version 22 Instructions d'installation sous Windows (licence nominative) Table des matières Instructions d'installation....... 1 Configuration requise........... 1 Code d'autorisation...........

Plus en détail

Calculatrice virtuelle HP Prime

Calculatrice virtuelle HP Prime Calculatrice virtuelle HP Prime Microsoft est une marque commerciale du groupe de sociétés Microsoft. Les informations contenues dans ce document peuvent être modifiées sans préavis. Les garanties relatives

Plus en détail

SharePoint Server 2013 Déploiement et administration de la plate-forme

SharePoint Server 2013 Déploiement et administration de la plate-forme Présentation des technologies SharePoint 1. Historique des technologies SharePoint 13 1.1 SharePoint Team Services v1 14 1.2 SharePoint Portal Server 2001 14 1.3 Windows SharePoint Services v2 et Office

Plus en détail

Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS

Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS 1 PleskWebpack MAS_FR- Octobre 2010 SOMMAIRE - Introduction 1 - Créer un compte FTP et les droits d accès 2 - Utiliser l outil de rapport (statweb,

Plus en détail

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données Instructions SQL Première partie : Langage de description et de gestion des données Quelques instructions et leur syntaxe 1. Introduction Trois principales catégories d instructions. Instructions de création

Plus en détail

Par le service des publications Citrix. Citrix Systems, Inc.

Par le service des publications Citrix. Citrix Systems, Inc. Licences : présentation de l architecture Par le service des publications Citrix Citrix Systems, Inc. Avis Les informations contenues dans cette publication peuvent faire l'objet de modifications sans

Plus en détail

Mise en route. Nero BackItUp. Ahead Software AG

Mise en route. Nero BackItUp. Ahead Software AG Mise en route Nero BackItUp Ahead Software AG Informations relatives au copyright et aux marques Le manuel utilisateur Nero BackItUp et tout son contenu sont protégés par un copyright et sont la propriété

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

Migration de la base de données et récupération après un crash

Migration de la base de données et récupération après un crash Migration de la base de données et récupération après un crash MDaemon est une marque déposée de Alt-N Technologies. Archive Server for MDaemon est développé par la société Achab. Page 1/12 Sommaire Différents

Plus en détail

Créer le modèle multidimensionnel

Créer le modèle multidimensionnel 231 Chapitre 6 Créer le modèle multidimensionnel 1. Présentation de SSAS multidimensionnel Créer le modèle multidimensionnel SSAS (SQL Server Analysis Services) multidimensionnel est un serveur de bases

Plus en détail

MANUEL. de l application «CdC Online» pour Windows. Table des matières

MANUEL. de l application «CdC Online» pour Windows. Table des matières MANUEL de l application «CdC Online» pour Windows Version 2.0 juin 2015 Table des matières 1 Introduction... 2 2 Compatibilité... 2 3 Téléchargement et installation... 2 4 Configuration... 6 5 Fonctionnement

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau Classique en Licences Flottantes Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

1 Partie A : administration d une base de donnée à travers PhpMyAdmin

1 Partie A : administration d une base de donnée à travers PhpMyAdmin Ce TP se compose en 2 sections : une section de prise en main (sur ordinateur) et une section d exercice (sur papier) concernant l algèbre relationnelle. 1 Partie A : administration d une base de donnée

Plus en détail

VM Card. Manuel des paramètres des fonctions étendues pour le Web. Manuel utilisateur

VM Card. Manuel des paramètres des fonctions étendues pour le Web. Manuel utilisateur VM Card Manuel utilisateur Manuel des paramètres des fonctions étendues pour le Web 1 Introduction 2 Écrans 3 Paramètres de démarrage 4 Info fonctions avancées 5 Installer 6 Désinstaller 7 Outils administrateur

Plus en détail

Présentation des outils dans DaRT 8.0

Présentation des outils dans DaRT 8.0 Présentation des outils dans DaRT 8.0 À partir de la fenêtre Diagnostic and Recovery Toolset dans Microsoft Diagnostics and Recovery Toolset (DaRT) 8.0, vous pouvez lancer l'un des outils individuels que

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation STATISTICA Entreprise Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA Entreprise s'effectue en deux temps a) l'installation du serveur

Plus en détail

Gestion de Données Techniques (GDT) & gestion de cycle de vie produit (PLM) Mise en pratique : GDT les origines : couplage des logiciels CAO et GDT

Gestion de Données Techniques (GDT) & gestion de cycle de vie produit (PLM) Mise en pratique : GDT les origines : couplage des logiciels CAO et GDT Gestion de Données Techniques (GDT) & gestion de cycle de vie produit (PLM) Mise en pratique : GDT les origines : couplage des logiciels CAO et GDT L objectif de cette mise en pratique est d appréhender

Plus en détail

Introduction aux S.G.B.D.

Introduction aux S.G.B.D. NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Introduction aux S.G.B.D. Eric Boniface Sommaire L origine La gestion de fichiers Les S.G.B.D. : définition, principes et architecture

Plus en détail

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12 Table des matières Les Triggers... 2 Syntaxe... 2 Explications... 2 Les évènements déclencheurs des triggers... 3 Les modes de comportements des triggers... 4 Les pseudo tables... 5 Exemple... 6 Les procédures

Plus en détail

TecLocal 4.0. Nouveautés de la version 4.0 (notes de mise à jour)

TecLocal 4.0. Nouveautés de la version 4.0 (notes de mise à jour) TecLocal 4.0 Nouveautés de la version 4.0 (notes de mise à jour) 22.07.2013 Page 1 Sommaire 1. Configuration logicielle requise...3 2. Principales nouvelles fonctionnalités........9 3. Modifications supplémentaires..........14

Plus en détail

4D v11 SQL Release 5 (11.5) ADDENDUM

4D v11 SQL Release 5 (11.5) ADDENDUM ADDENDUM Bienvenue dans la release 5 de 4D v11 SQL. Ce document présente les nouveautés et modifications apportées à cette nouvelle version du programme. Prise en charge de nouvelles plates-formes La release

Plus en détail

Initiation à L Informatique. - Cours sur Windows - La notion du SE

Initiation à L Informatique. - Cours sur Windows - La notion du SE Initiation à L Informatique - Cours sur Windows - 1 Le système d'exploitation est un ensemble d'outils logiciels permettant à l'ordinateur de gérer : - la communication entre les différents composants

Plus en détail

Sauvegarde de bases de données. Pour désactiver les options des base de données

Sauvegarde de bases de données. Pour désactiver les options des base de données Sauvegarde de bases de données Dans cet exercice, vous allez effectuer plusieurs sauvegardes complètes de bases de données à l'aide de SQL Server Enterprise Manager et d'instructions Transact-SQL. Pour

Plus en détail

Echanger simplement avec vos clients!

Echanger simplement avec vos clients! Echanger simplement avec vos clients! Les échanges avec Ciel Compta Facile Cette fiche explique comment échanger des écritures comptables avec Ciel Compta Facile, l outil de votre client. Vous avez un

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Access XP Aide-mémoire Septembre 2003 Définitions de termes Base de données : Se compare à un énorme classeur ayant plusieurs tiroirs où chacun d eux contient des informations

Plus en détail

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 MySQL 5 Guide de l'administrateur et du développeur Michael Kofler Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 Table des matières Avant-propos..............................................

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL

Vulnérabilités logicielles Injection SQL MGR850 Hiver 2014 Vulnérabilités logicielles Injection SQL Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan SQL Injection SQL Injections

Plus en détail

LINQ to SQL. Version 1.1

LINQ to SQL. Version 1.1 LINQ to SQL Version 1.1 2 Chapitre 03 - LINQ to SQL Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Rappels à propos de LINQ... 3 1.2 LINQ to SQL... 3 2 LINQ to SQL... 3 2.1 Importer des tables... 3 2.1.1 Le concepteur

Plus en détail

SAGESSE Delphi Interbase Version V6.0

SAGESSE Delphi Interbase Version V6.0 SAGESSE Delphi Interbase Version V6.0 Note d accompagnement SOMMAIRE 1. INTRODUCTION...1 1.1 Rappel de la version d InterBase nécessaire pour SAGESSE V6.0... 1 2. MISE EN ŒUVRE...1 2.1 Mise à jour d une

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2 Guide de démarrage rapide : moteur Zip Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2 Avantages... 2 Fonctionnalités spécifiques au moteur Zip de

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête Modification des données stockées dans une base LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3 E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery La modification s effectue par

Plus en détail

4D v11 SQL Release 6 (11.6) ADDENDUM

4D v11 SQL Release 6 (11.6) ADDENDUM ADDENDUM Bienvenue dans la release 6 de 4D v11 SQL. Ce document présente les nouveautés et modifications apportées à cette nouvelle version du programme. Augmentation des capacités de chiffrement La release

Plus en détail

Description de l Automate de Transfert

Description de l Automate de Transfert Description de l Automate de Transfert Généralités... 2 Paramétrage général... 3 Définition des tâches... 4 L activité en cours... 6 Mise en route... 7 Pilotage par SQL... 8 Serveur DDE (Echange dynamique

Plus en détail

Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau

Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau Pour les Macs exécutant Mac OS X en réseau Version du produit : 8.0 Date du document : avril 2012 Table des matières 1 À propos de ce guide...3

Plus en détail

Installation et Administration de SolidWorks Electrical CadWare Systems

Installation et Administration de SolidWorks Electrical CadWare Systems 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Prérequis... 4 Configuration matérielle... 4 Administration et sécurité... 4 III. Installation monoposte... 5 IV. Image Administrative pour installation monoposte...

Plus en détail

MISE A JOUR SQL DE 5.22X VERS 5.23I1

MISE A JOUR SQL DE 5.22X VERS 5.23I1 MISE A JOUR SQL DE 5.22X VERS 5.23I1 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 AVANT DE COMMENCER... 4 MISE A JOUR - PARTIE COMMUNE... 5 REGISTRY... 10 MISE A JOUR DE LA BASE DE DONNEES... 11 VOTRE BASE

Plus en détail

SQL Server 2014 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données (avec exercices pratiques et corrigés)

SQL Server 2014 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données (avec exercices pratiques et corrigés) Le modèle relationnel 1. Introduction 9 2. Rappels sur le stockage des données 9 2.1 Les différentes catégories de données 10 2.1.1 Les données de base 10 2.1.2 Les données de mouvement 10 2.1.3 Les données

Plus en détail

Microsoft Dynamics. Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP

Microsoft Dynamics. Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP Microsoft Dynamics Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP Date : mai 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation... 3 Configuration requise... 3 Installation de Management

Plus en détail

Résolution des problèmes liés aux imprimantes www.ofppt.info

Résolution des problèmes liés aux imprimantes www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail aux imprimantes DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Diagnostiquer un problème Sommaire 1. Introduction...

Plus en détail

Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server

Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server Suite à mon précédent article concernant MSDE, je me suis rendu compte à partir des commentaires que de nombreux utilisateurs avaient des problèmes

Plus en détail