de l induction magnétique.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de l induction magnétique."

Transcription

1 Teminale STI Ce chapite pemet de compende un aspect du fonctionnement des machines tounantes et des tansfomateus. 1 Définitions Cops feomagnétiques : cops cistallins pouvant ête aimantés (Fe, Gd, Fe 3 C). L aimantation peut ête gande et este pemanente en l absence de champ extéieu. Cops feimagnétiques : cistaux (les feites) dont les popiétés magnétiques se situent ente celles des antifeomagnétiques (qui ne peuvent ête aimantés) et les feomagnétiques. Excitation ou champ magnétique H (A.m -1 ): le champ magnétique H est cée dans le vide pa toute chage électique en mouvement ou pa un aimant pemanent. Le champ magnétique H ne dépend que de la souce. Induction magnétique B (en Tesla, T): en pésence de matièe, le champ H induit dans cette matièe une polaisation magnétique J (une oientation et une agitation des molécules ou des atomes de la matièe) dons les effets s ajoutent à ceux de H et on est conduit à défini un nouveau vecteu, l induction magnétique B = μ 0. H + J = μ 0.μ. H. B = μ 0.μ. H L induction magnétique B dépend de la souce et du point de mesue. Peméabilité du vide : μ 0 = H.m -1. Peméabilité elative (pa appot au vide) : μ (sans dimension - μ peut vaie en fonction de paamète telle que la tempéatue.). Peméabilité : μ = μ 0.μ (H.m -1 ). Bien que les vais temes sont ceux utilisés ci-dessus, on enconte souvent les appellations suivantes: B, champ magnétique, champ d induction magnétique, densité de flux magnétique, intensité de l induction magnétique. B = B, intensité de l induction magnétique. H = H, intensité du champ magnétique. 2 Expéimentations 2.1 Lignes de champs Un champ magnétique unifome est cée à l aide de deux aimants. En pésence d un élément feomagnétique les lignes de champ se concentent pou passe à taves le milieu feomagnétique. 20/5/98 Claude Divoux, /5

2 Teminale STI Explication : sous l effet de B, le cops feomagnétique subit une aimantation et cée un champ magnétique qui s ajoute au pemie. Le champ total est donc plus intense autou du cops feomagnétique. 2.2 Mesue de l induction magnétique Une bobine est pacouue pa un couant de 1 A. Sans noyau feomagnétique, l intensité de l induction magnétique est de 4 mt, avec le noyau feomagnétique elle est de 40 mt. Pou le mêmes aisons qu au 2.1, B est 10x plus intense avec le noyau. Remaque : H est le même pou les deux mesues. On peut détemine une valeu appochée de la peméabilité elative du noyau feomagnétique. H = B 0 μ 0 et B = μ 0 μ H = μ B 0 μ = B B 0 = 40 4 = 10 3 Coube de pemièe aimantation, cycle d hystéésis Ces coubes montent comment un cops feomagnétique éagit à l excitation magnétique H. Coube de pemièe aimantation : coube B = f(h) losque le cops feomagnétique ne possède aucune aimantation. Cycle d hystéésis : coube B = f(h) losque le cops feomagnétique possède une déjà une aimantation. 20/5/98 Claude Divoux, /5

3 Teminale STI Zone linéaie : dans cette zone, B = μ.h avec μ constante. C est cette zone qui est généalement exploitée pou les tansfomateus et les machines tounantes. Satuation du milieu feomagnétique : losque H devient top gand, B ne vaie pesque plus. Le matéiau magnétique est dit satué. On a toujous B = μ.h, mais μ n est plus constant. Champ émanent B : champ qui subsiste losque H = 0 (i 1 = 0). Excitation coecitive Hc : excitation H nécessaie pou annule le champ émanent B. Hystéésis : c est le dédoublement de la caactéistique B(H) du matéiau magnétique. Donc B dépend non seulement de H, mais aussi de l aimantation antéieue. Les substances feomagnétiques sont douées de mémoie. Remaque : hystéésis = etad en gec - etad à la désaimantation. Matéiaux dus : matéiaux (ex. : acie) qui pésentent une fote aimantation émanente et difficile à annule (Hc est gand). Ils sont utilisés pou faie des aimants pemanents. Le cycle est lage. Exemple d alliages utilisés pou les aimants. Feite (oxyde de fe) Satuation à 0,6 T B 0,4 T Hc 200 ka/m Matéiaux doux : Samaium-Cobalt (Sm-Co) satuation à 1 T B = 0,8 T Hc = 500 ka/m matéiaux (ex. : fe) qui possèdent une aimantation émanente facile à annule (Hc est petit). Ils sont utilisés pou les moteus et les tôles des cicuits magnétiques des tansfomateus. le cycle est étoit. 20/5/98 Claude Divoux, /5

4 Teminale STI Exemple d alliages utilisés pou les tôles des tansfomateus FeSi 3,5% de Si Satuation à 2 T B 0 Hc 0 μ = 7000 à 50 Hz FeSi à gains oientés satuation à 3 T B = 1,4 T Hc = 8 A/m μ > à 50 Hz 4 Cicuit magnétique avec et sans entefe Un cicuit magnétique est la patie feomagnétique guidant le flux magnétique d un système électique (exemples : le noyau d un tansfomateu ou le cops d un moteu). De nombeux cicuits magnétiques, entant dans la constitution des machines électiques, compotent obligatoiement un entefe. Exemple des moteus dont le cicuit magnétique est composé du stato (patie fixe) et du oto (patie mobile). L entefe est indispensable pou pemette la otation du oto. 4.1 Toe sans entefe D apès le théoème d Ampèe 4.2 Toe avec un entefe H.L = N.I L : longueu moyenne des lignes de champ (m) N : nombe de spies de la bobine I : couant dans la bobine (A) H : excitation magnétique (A/m) D apès le théoème d Ampèe pou N et I constants ; dans la matièe : H.(L - e) = N.I dans l entefe : H 0.e = N.I L : longueu moyenne des lignes de champ (m) e : longueu de l entefe (m) N : nombe de spies de la bobine I : couant dans la bobine (A) H : excitation magnétique dans la matièe (A/m) H 0 : excitation magnétique dans l entefe (A/m) Si e << L, les lignes de champs tavesent l entefe sans top de pete. B mat = B ai μ 0.μ.H = μ 0.H 0 μ.h = H 0 μ 1000 pou du fe. H 0 est 1000 fois plus impotant que H. Donc si l on a besoin d une excitation donnée dans l entefe, on peut calcule le couant qui sea nécessaie. Celui-ci sea d autant plus faible que μ sea gand. H 0.(L e) + H 0.e = N.I μ 20/5/98 Claude Divoux, /5

5 Teminale STI 5 Quelques appels d électomagnétisme Extait de Physique appliquée 1es STI R. Méat, R. Moeau - éd. Nathan /5/98 Claude Divoux, /5

Equipement Electrique

Equipement Electrique Equipement Electique ITEEM 1 èe Année Equipement Electique, ITEEM 1 ee année, Buno FRANÇOIS 1 Intoduction 2 Le pogamme * Champ magnétique, flux, induction électomagnétique, chages électiques et foces *

Plus en détail

ELECTRICITE ELECTROMAGNETISME

ELECTRICITE ELECTROMAGNETISME ELECTICITE ELECTOMAGNETISME GANDEUS FONDAMENTALES DE L ELECTOMAGNETISME Objectif du cous : - Mise en place des bases théoiques et des outils mathématiques pemettant de compende et modélise les systèmes

Plus en détail

Travaux pratiques débutants TPD Expérience N o 31. Cycle d hystéresis. Assistant responsable Oscar Cubero (217) 1 novembre 2006

Travaux pratiques débutants TPD Expérience N o 31. Cycle d hystéresis. Assistant responsable Oscar Cubero (217) 1 novembre 2006 Tavaux patiques débutants TPD Expéience N o 31 Cycle d hystéesis Assistant esponsable Osca Cubeo (217) 1 novembe 2006 Résumé Cette expéience pemet de mesue le cycle d hystéesis et la peméabilité d un matéiel

Plus en détail

PUISSANCE ET ENERGIE ELECTRIQUE

PUISSANCE ET ENERGIE ELECTRIQUE Chapite 5 : SSNCE ET ENEGE ELECTQE ntoduction : lampes à incandescence : losque l on fait fonctionne diveses lampes à incandescence nomalement, c est-à-die sous leu tension nominale, on s apeçoit que cetaines

Plus en détail

MAGNETOSTATIQUE. Champ magnétique

MAGNETOSTATIQUE. Champ magnétique MAGNETOTATIQUE Chapite 1 Champ magnétique PLAN I. Bef apeçu histoique II. Mise en évidence du champ magnétique III. Topogaphie des champs magnétiques IV. Calcul du champ magnétique, loi de Biot et avat

Plus en détail

Chapitre 3: le Théorème de Gauss. Plan et problèmes classés. 3. Principales applications au calcul du champ électrique par le théorème de Gauss.

Chapitre 3: le Théorème de Gauss. Plan et problèmes classés. 3. Principales applications au calcul du champ électrique par le théorème de Gauss. Chapite : le Théoème de Gauss Plan et poblèmes classés. Définition du flu du champ électique ene. Théoème de Gauss :. Pincipales applications au calcul du champ électique pa le théoème de Gauss.. Cas à

Plus en détail

Module d Electricité. 3 ème partie : Magnétisme. Fabrice Sincère (version 2.0.1)

Module d Electricité. 3 ème partie : Magnétisme. Fabrice Sincère (version 2.0.1) Module d Electicité 3 ème patie : Magnétisme Fabice Sincèe (vesion 2.0.1) http://pagespeso-oange.f/fabice.sincee 1 Le magnétisme est la patie de la physique qui étudie les effets magnétiques des couants

Plus en détail

Cinématique du point Vecteur vitesse Vecteur accélération

Cinématique du point Vecteur vitesse Vecteur accélération Cinématique du point Vecteu vitesse Vecteu accéléation 1. Vecteu vitesse 1.1. Vecteu vitesse moyenne Soit un mobile M se déplaçant su une taectoie (C). Le même déplacement de M ente deux positions peut

Plus en détail

Actionneurs Electriques

Actionneurs Electriques Plan Actionneus éluctants Actionneus électodynamiques Actionneus électomagnétique Actionneus hybides ou éluctants polaisés Actionneus classiques 1 Actionneus éluctants ou machine à éluctance vaiable Pas

Plus en détail

Chapitre 9. Le champ magnétique

Chapitre 9. Le champ magnétique Chapite 9 Le champ magnétique Objectif intemédiaie 4.1 Connaîte la notion de champ magnétique, puis l'employe pou calcule la foce magnétique su une paticule ou un couant continu et le moment de foce magnétique

Plus en détail

4. MAGNÉTOSTATIQUE La magnétostatique est l étude des champs magnétiques constants dans le temps.

4. MAGNÉTOSTATIQUE La magnétostatique est l étude des champs magnétiques constants dans le temps. MAGNÉTOTATQUE Page 5 4. MAGNÉTOTATQUE La magnétostatique est l étude des champs magnétiques constants dans le temps. 4. LE MAGNÉTME NATUREL Les pemièes obsevations du magnétisme emontent à l antiquité.

Plus en détail

ÉLECTROMAGNÉTISME. Le référentiel est supposé galiléen. La relation fondamentale de la dynamique s écrit donc

ÉLECTROMAGNÉTISME. Le référentiel est supposé galiléen. La relation fondamentale de la dynamique s écrit donc pé ψ - evoi n ÉTROMANÉTIM 3A MP 9 Aa Pou cée un champ électique dans un conducteu, il faut applique une difféence de potentiel ou tension ente ses extémités On peut aussi applique un champ magnétique vaiable

Plus en détail

EXERCICES DE MAGNETISME ENONCES

EXERCICES DE MAGNETISME ENONCES Execice 1 : Champ magnétique teeste EXERCCES DE MAGNETSME ENNCES Un solénoïde compotant N = 1000 spies jointives a pou longueu = 80 cm. l est pacouu pa un couant d intensité. a) Faie un schéma su lequel

Plus en détail

le dipôle magnétique ; circuit électrique dans un champ magnétique ; travail des forces

le dipôle magnétique ; circuit électrique dans un champ magnétique ; travail des forces le dipôle magnétique ; cicuit électique dans un champ magnétique ; tavail des foces = moment magnétique d une spie On cheche ici à calcule le champ céé pa une petite spie ciculaie plate, pacouue pa un

Plus en détail

AIDE-MEMOIRE PHYSIQUE APPLIQUEE (2 ème partie)

AIDE-MEMOIRE PHYSIQUE APPLIQUEE (2 ème partie) ADE-MEMORE PHYSQUE APPLQUEE (2 ème patie) Champ magnétique : Le champ magnétique est epésenté pa un vecteu noté B. Son intensité s expime en Tesa (T) et se mesue avec un tesamète. La composante hoizontae

Plus en détail

Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. Faculté de Physique. Pr. DJELOUAH Hakim

Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. Faculté de Physique. Pr. DJELOUAH Hakim Univesité des Sciences et de la Technologie Houai Boumediene Deuxiième Année des Fiilliièes Sciienttiifiiques des Uniivesiittés ett des Ecolles d Ingéniieus Faculté de Physique ELECTROMAGNETISME Cous &

Plus en détail

(O.Granier) Le champ magnétique. Le théorème d Ampère. Olivier GRANIER

(O.Granier) Le champ magnétique. Le théorème d Ampère. Olivier GRANIER O.Ganie Le champ magnétique Le théoème d Ampèe Olivie GRANER Énoncé du théoème d Ampèe Le théoème d Ampèe est «l équivalent» du théoème de Gauss. l pemet de calcule le champ magnétique céé pa une distibution

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. La loi de Biot et Savart.

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. La loi de Biot et Savart. Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Ganie Le champ magnétique La loi de Biot et Savat Olivie GRANIER 1 - Intoduction : I Pésentation du champ magnétique L électostatique est l étude des inteactions ente paticules

Plus en détail

Éléments d'électromécanique

Éléments d'électromécanique Éléments d'électomécanique «Il faut ête constamment dans une elative désoganisation, en pete d équilibe constante. Vous avez fait du ski? C est le même mécanisme La condition du mouvement, c est d ête

Plus en détail

LES MILIEUX FERROMAGNETIQUES

LES MILIEUX FERROMAGNETIQUES LES MILIEUX FERROMAGNETIQUES LES SOURCES DU CHAMP MAGNETIQUE Un champ magnétique est créé par une distribution de courants électriques. Intensité du champ magnétique crée par un conducteur rectiligne :

Plus en détail

Machines électriques LST GESA. Chapitre MACHINES ASYNCHRONES

Machines électriques LST GESA. Chapitre MACHINES ASYNCHRONES Machines électiques LST GESA Chapite 5 MACHINES ASYNCHRONES Intoduction - Les moteus asynchones sont féquemment utilisés en industie : - Nikola Tesla in 1883 - Ne nécessite pas de balais - Utilisé dans

Plus en détail

Chapitre VII : Angle Solide

Chapitre VII : Angle Solide Chapite VII : Angle Solide de : Apès une étude attentive de ce chapite, vous seez capable défini un angle plan et donne l expession de l angle sous lequel on voit un ac de coube défini un angle solide

Plus en détail

ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE

ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE Spé ψ 2011-2012 Devoi n 5 ÉLCTRONQU D PUSSANC PART MOTUR LCTRQU A COURANT CONTNU T SA COMMAND Le pincipe de la convesion d énegie électique en énegie mécanique epose su une inteaction champ magnétique-couant

Plus en détail

Leçon n 7 Les vecteurs Opérations de base

Leçon n 7 Les vecteurs Opérations de base Leçon n 7 Les vecteus Opéations de base Il est tès impotant de bien tavaille cette notion ca cet outil est tès utilisé en Mathématiques et en Physique. Il faut bien compende d où vient la notion de vecteu

Plus en détail

G4. Moteurs électriques à courant continu

G4. Moteurs électriques à courant continu G4. Moteus électiques à couant continu BUT Le but de cette manipulation est de mieux compende le fonctionnement de généatices et de moteus électiques à l'aide des modèles "simples" mais poches des machines

Plus en détail

ÉTUDE DU CHAMP MAGNÉTOSTATIQUE CRÉÉ PAR DES COURANTS PERMANENTS

ÉTUDE DU CHAMP MAGNÉTOSTATIQUE CRÉÉ PAR DES COURANTS PERMANENTS ÉTUDE DU CHAP AGNÉTOTATQUE CÉÉ PA DE COUANT PEANENT. CHAP CÉÉ PA UN COUANT ECTLGNE.1 Fil ectiligne de longueu finie Voi chapite pécédent avec application de la loi de Biot et avat.. Fil illimité filifome

Plus en détail

Cinématique du point. Les vecteurs position, vitesse et accélération

Cinématique du point. Les vecteurs position, vitesse et accélération Cinématique du point Leçon n 2 PHR 004 Les vecteus position, vitesse et accéléation 1 - Généalités su le mouvement d'un point La cinématique du point est l'analyse du mouvement en ignoant ses causes. Le

Plus en détail

, pour n 1. 4. n 2 (n + 1) 2 4. On présume que c est vrai pour n = k et on commence une investigation du cas n = k + 1. i=1

, pour n 1. 4. n 2 (n + 1) 2 4. On présume que c est vrai pour n = k et on commence une investigation du cas n = k + 1. i=1 [3] 1 Combien de mots peut-on fome avec les lettes MISSISSIPPI? ( ) 11 = 11! 1 2 1!!! 2! = 3650 [3] 2 Touve le nombe de solutions en enties de y 1 +y 2 +y 3 = 20, sujet au conditions que y 1 0, y 2 > 0,

Plus en détail

ns n I. Champ tournant, rotation synchrone, rotation asynchrone TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9

ns n I. Champ tournant, rotation synchrone, rotation asynchrone TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9 TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9 I. Champ tounant, otatioynchone, otation asynchone On appelle champ tounant un champ magnétique animé d'un mouvement de otation. On peut en cée un en faisant toune un

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2005-2006 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Patie I MOTEUR A COURANT CONTINU COMMANDE PAR UN HACHEUR On appelle (figue 1) le schéma équivalent du moteu à couant continu à excitation sépaée : u epésente

Plus en détail

Machine synchrone - C33 / 1 C33 - Machine Synchrone (MS) Moteur synchrone Transmissions mécaniques synchrones Constitution

Machine synchrone - C33 / 1 C33 - Machine Synchrone (MS) Moteur synchrone Transmissions mécaniques synchrones Constitution G. Pinson - Physique Appliquée Machine synchone - C33 / 1 C33 - Machine ynchone (M) Moteu synchone Tansmissions mécaniques synchones (tansmissions de couple) : - Tansmissions pa engenages ou pa couoies

Plus en détail

Étude du dipôle électrostatique

Étude du dipôle électrostatique Lycée Clemenceau PCSI (O.Ganie) Étude du dipôle électostatique Olivie GRANIER I Définition et appoximation dipolaie On appelle «dipôle électostatique» un ensemble igide de deux chages ponctuelles + q et

Plus en détail

COMPOSANTES D UN VECTEUR

COMPOSANTES D UN VECTEUR COURS : COMPOSNTES D UN VECTEUR Dans toute la suite de ce cous, nous considéeons le plan muni d un epèe ( O, I, J ). Sauf avis contaie, ce epèe est quelconque. Pou plus de facilité, nous pésenteons les

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le théorème de Gauss. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le théorème de Gauss. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau PCI (O.Ganie Le théoème de Gauss Olivie GANIE Définition : I Flux du champ électostatique oit un champ électostatique défini dans un domaine de l espace. uface (Σ (C oienté n E ( θ uface

Plus en détail

Chapitre 11. L induction électromagnétique

Chapitre 11. L induction électromagnétique Chapite 11 L induction électomagnétique Objectif intemédiaie 4.3 mploye la loi de Faaday et la loi de Lenz pou calcule le couant induit et la tension induite dans difféents dispositifs, puis connaîte les

Plus en détail

d 1 D 1 Roulements à billes A une rangée A deux rangées

d 1 D 1 Roulements à billes A une rangée A deux rangées 1 1 Roulements à billes A une angée A eux angées Roulements à billes Page Apeçu es pouits Roulements à billes... 206 Caactéistiques Suppotent es chages aiales et axiales... 207 Roulements à une angée e

Plus en détail

L inversion. 1 Cercle-droite. 1.1 Équation complexe d une droite. 1.2 Équation complexe d un cercle. Éléments de géométrie. Arnaud Bodin, avril 2012

L inversion. 1 Cercle-droite. 1.1 Équation complexe d une droite. 1.2 Équation complexe d un cercle. Éléments de géométrie. Arnaud Bodin, avril 2012 Éléments de géométie naud odin, avil 2012 L invesion 1 ecle-doite 1.1 Équation complexe d une doite Soit ax + by = c l équation éelle d une doite D : a, b, c sont des nombes éels (a et b n étant pas nuls

Plus en détail

CORRIGE DE L EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES DU PREMIER GROUPE S2. (Et) 2 NH + H 2 O

CORRIGE DE L EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES DU PREMIER GROUPE S2. (Et) 2 NH + H 2 O UNIERSIÉ CHEIKH ANA DIOP DE DAKAR /4 08 G 7 A 0 Duée : 4 heues OFFICE DU BACCALAUREA Séies : S-SA Coef. 6 éléfax () 84 6 8 - él. : 84 9 9-84 6 8 Séies : S4-S Coef. Coigé épeue du e goupe CORRIGE DE L EPREUE

Plus en détail

Etude comparative des propriétés thermodynamiques des piles à combustible à hydrogène et aux alcools

Etude comparative des propriétés thermodynamiques des piles à combustible à hydrogène et aux alcools Etude compaative des popiétés themodynamiques des piles à combustible à hydogène et aux alcools Mouna Nacef, Zidane Salima & Abed Mohamed Affoune Laboatoie d analyses industielles et génie des matéiaux,

Plus en détail

Magnétostatique : révisions de PCSI Compléments

Magnétostatique : révisions de PCSI Compléments Magnétostatique : évisions de PCSI Compléments I) Vecteu densité volumique de couant, loi d Ohm locale, effet Hall et foce de Laplace : 1 Vecteu densité volumique et intensité : On considèe un ensemble

Plus en détail

Cinématique et cinétique. 1) Mouvement linéaire 2) Mouvement en rotation

Cinématique et cinétique. 1) Mouvement linéaire 2) Mouvement en rotation Cinématique et cinétique 1) Mouvement linéaie 2) Mouvement en otation Ouvages : Allad P, Blanchi JP (1996). Analyse du mouvement humain pa la biomécanique. Decaie. Blanchi JP (2000). Biomécanique du mouvement

Plus en détail

Cisaillement et Torsion

Cisaillement et Torsion Cisaillement et Tosion Chapite IV: Cisaillement Définition: y F couteau y Ty ε x G z Une poute est sollicitée au cisaillement si le toseu epésentant les foces de cohésion se éduit au cente de gavité G

Plus en détail

Principe de commande en position d un moteur à courant continu. Ampli de puissance. Boucle de retour. M pas à pas. Ampli de puissance

Principe de commande en position d un moteur à courant continu. Ampli de puissance. Boucle de retour. M pas à pas. Ampli de puissance Source : Guide du technicien en électrotechnique, éd. Hachette Technique. Remarque : un certain nombre d illustrations de ce cours sont issues de la référence ci-dessus. 1. Introduction Les moteurs pas

Plus en détail

Transferts de puissance sous régime sinusoïdal triphasé

Transferts de puissance sous régime sinusoïdal triphasé Tansfets de puissance sous égime sinusoïdal tiphasé Pésentation Patout dans le monde, la puissance électique est majoitaiement tanspotée sous égime sinusoïdal pa des systèmes de tensions tiphasées. ous

Plus en détail

I) Le phénomène de dispersion de la lumière blanche

I) Le phénomène de dispersion de la lumière blanche I) Le phénomène de dispesion de la lumièe blanche 1) Natue de la lumièe blanche a) Histoique Cette expéience fut éalisée pou la pemièe fois pa le célèbe physicien anglais Si Isaac Newton en 1 666. Il décomposa

Plus en détail

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations Statique, postues d équilibe, foces et moments aux aticulations Chapite 1 L objet de toutes études biomécaniques est d analyse au taves d un double système de foces (foces intenes et extenes) les postues

Plus en détail

Objectifs : Connaître la constitution d un condensateur, analyser son fonctionnement et connaître les lois d associations de condensateurs.

Objectifs : Connaître la constitution d un condensateur, analyser son fonctionnement et connaître les lois d associations de condensateurs. hapite 6 : LES ONDENSTERS Objectifs : onnaîte la constitution d un condensateu, analyse son fonctionnement et connaîte les lois d associations de condensateus. I onstitution et symbole : Le condensateu

Plus en détail

DIPÔLE MAGNÉTOSTATIQUE

DIPÔLE MAGNÉTOSTATIQUE DIPÔLE MAGNÉTSTATIQUE I DIPÔLE MAGNÉTIQUE I1 Moment magnétique d une distibution de couant Le moment magnétique M d une distibution de couant est défini de la manièe suivante : Dans le cas d un cicuit

Plus en détail

S'agissant d'ions une fois chargé (charge e) ; l'énergie coulombienne d'un tel cristal contenant 2N ions est donnée par :

S'agissant d'ions une fois chargé (charge e) ; l'énergie coulombienne d'un tel cristal contenant 2N ions est donnée par : Chapite : Liaison cistalline P M. Abd-Lefdil Chapite LIAISON CRISTALLIN Laboatoie de Physique des Matéiaux Intoduction Tous les cops qui nous entouent sont fomés d'atomes povenant d'éléments chimiques

Plus en détail

Chapitre IV. Commande par flux orienté de la machine asynchrone

Chapitre IV. Commande par flux orienté de la machine asynchrone Commande pa flux oienté de la machine asynchone IV.1 Intoduction Le diagnostic de la machine asynchone, dans le cas de commande, est devenu tès impotant à cause du développement qu a connu le milieu industiel

Plus en détail

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2.

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2. OUNT ONTINU, MULTIMETES, THEOEME DE THEVENIN... 1 Execice 1 a) On considèe le montage cidessous. Détemine les intensités des couants I, I 1 et I 2. p I ' I1 I 2 (E, ) 1 2 ' b) Si pou une aison quelconque,

Plus en détail

i B (t) = I B0 + i b (t) v BE (t) = V BE0 + v be (t) i C (t) = I C0 + i c (t) v CE (t) = V CE0 + v ce(t)

i B (t) = I B0 + i b (t) v BE (t) = V BE0 + v be (t) i C (t) = I C0 + i c (t) v CE (t) = V CE0 + v ce(t) 1. Intoduction. On nomme amplificateu de signal un étage pou lequel la puissance mise en jeu est tès faible (quelques mw tout au plus) On enconte ainsi des amplificateus de tension ( l infomation est véhiculée

Plus en détail

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures Année Univesitaie 2012-2013 UFR SSMT Licence 2 PC, EEM, EEAI ELECTOMAGNETISME 1 èe Session Duée 2heues Execice 1 : Champ magnétique cée pa un câble coaxial On considèe un câble coaxial infini cylindique

Plus en détail

Chapitre I Champs magnétiques CHAPITRE I. Champs Magnétiques. Magnétisme pour l Electrotechnique Licence Pro. Yann Cressault.

Chapitre I Champs magnétiques CHAPITRE I. Champs Magnétiques. Magnétisme pour l Electrotechnique Licence Pro. Yann Cressault. CHAPITRE I Champs Magnétiques Magnétisme pou l Electotechnique Licence Po 1 I Champ magnétique B De façon généale, un champ est une potion de l espace, au sens géométique, qui pésente une popiété paticulièe

Plus en détail

2. Les radiofréquences et leur utilisation en RMN

2. Les radiofréquences et leur utilisation en RMN Les tès basses féquences du specte électomagnétique Bases : magnétostatique et ondes électomagnétiques Les adioféquences et leu utilisation en R.M.N.. Les adioféquences et leu utilisation en RMN P. Meye

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. HYPOTHESE STI CINEMATIQUE M 2-1. Mécanique Mouvements relatifs - Trajectoires 1 / 5. Définition. But de la cinématique.

1. INTRODUCTION 2. HYPOTHESE STI CINEMATIQUE M 2-1. Mécanique Mouvements relatifs - Trajectoires 1 / 5. Définition. But de la cinématique. STI CINEMATIQUE M 2-1 Mécanique s elatifs - Tajectoies 1 / 5 bjectifs de la séquence : Défini le mouvement elatif de deux solides en liaison glissièe ou pivot Détemine la tajectoie d un point d'un solide

Plus en détail

1) Les différents matériaux magnétiques

1) Les différents matériaux magnétiques Toute transformation d énergie électrique en énergie mécanique, et inversement exige l emploi de matériaux magnétiques. 1) Les différents matériaux magnétiques Chaque corps pur réagit différemment lorsqu

Plus en détail

Chapitre 6 : machine synchrone

Chapitre 6 : machine synchrone Chapitre 6 : machine synchrone Introduction I constitution 1. inducteur ou rotor 2. induit ou stator 3. symboles de l alternateur 4. exercices II Fém induites III Fonctionnement de l alternateur 1. Etude

Plus en détail

1 Symétries du champ magnétique

1 Symétries du champ magnétique Lycée Naval, Spé 2. Électomagnétisme. 01. Syméties du champ magnétique. 04. hamp magnétique en égime stationnaie. hamp magnétique. égime stationnaie. Dans ce chapite nous nous intéessons aux popiétés topogaphiques

Plus en détail

Partie A : DETECTION. Donc Δλ <0, c est donc le spectre III où Δλ= λ - λo <0 car λo >λ Cela correspond à l instant A où Vr est négative

Partie A : DETECTION. Donc Δλ <0, c est donc le spectre III où Δλ= λ - λo <0 car λo >λ Cela correspond à l instant A où Vr est négative Patie A : DETECTION 1-Faie coesponde les instants A, B et C avec les 3 configuations 1, 2 et 3 et avec les 3 décalages spectaux I, II et III. Justifie pou un seul des 3 cas. instants configuation décalage

Plus en détail

COURBE DE PREMIERE AIMANTATION ET CYCLE D HYSTERESIS

COURBE DE PREMIERE AIMANTATION ET CYCLE D HYSTERESIS LES AIMANTS COURBE DE PREMIERE AIMANTATION ET CYCLE D HYSTERESIS CYCLE D HYSTERESIS STABILISE DEFINITIONS Un matériau magnétique est dit doux s il possède une excitation coercitive Hc faible(

Plus en détail

CINEMATIQUE du SOLIDE en ROTATION

CINEMATIQUE du SOLIDE en ROTATION CINEMATIQUE du SOLIDE en ROTATION - DESCRIPTION D UN MOUVEMENT DE ROTATION AUTOUR D UN AXE FIXE Un point quelconque d un solide tounant autou d'un axe fixe este toujous à la même distance de l axe de otation.

Plus en détail

3- EQUATION DE PROPAGATION DES ONDES ELECTRO-MAGNETIQUES

3- EQUATION DE PROPAGATION DES ONDES ELECTRO-MAGNETIQUES 3- QUATION D PROPAGATION DS ONDS LCTRO-MAGNTIQUS Plaçons nous dans le vide hos des endoits où il a des chages ou des couants. Repenons les équations de Maxwell données plus haut et combinons les deux équations

Plus en détail

Chapitre 3 : Le transformateur

Chapitre 3 : Le transformateur I Présentation 1. Constitution 2. Symbole et convention Chapitre 3 : Le transformateur II Transformateur parfait en sinusoïdal 1. relation entre les tensions 2. formule de Boucherot 3. les intensités 4.

Plus en détail

Analyse du chauffage périodique dans un cylindre poreux vertical

Analyse du chauffage périodique dans un cylindre poreux vertical Analyse du chauffage péiodique dans un cylinde poeux vetical Djamel Eddine Ameziani, Khedidja Bouhadef, Rachid Bennace To cite this vesion: Djamel Eddine Ameziani, Khedidja Bouhadef, Rachid Bennace. Analyse

Plus en détail

Chapitre 2.2 La force gravitationnelle

Chapitre 2.2 La force gravitationnelle Chapite. La foce gaitationnelle La foce gaitationnelle (le poids) La foce gaitationnelle est une inteaction phsique qui cause une attaction ente des objets aant une masse. Tout objet aant une masse est

Plus en détail

TD Equilibrage. voiture par ajout de Précision de l équilibrage Balourd inférieur à 5 N masselottes Nombre de masselottes 2

TD Equilibrage. voiture par ajout de Précision de l équilibrage Balourd inférieur à 5 N masselottes Nombre de masselottes 2 TD Equilibage Compétences tavaillées : Détemine la fome de la matice d'inetie à pati de la géométie. Détemine tout ou patie du toseu cinétique d un solide pa appot à un aute. Détemine tout ou patie du

Plus en détail

Extension tridimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan.

Extension tridimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan. 2 THEREME DE GAUSS 2.1 Notion d angle solide Extension tidimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan. L angle solide dω, délimité pa un cône de demi-angle α coupant un élément de suface élémentaie

Plus en détail

CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME

CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME CHAPITRE P11 CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME I) DÉFINITIONS. 1) Poids d un solide et champ de pesanteu 2) Champ de pesanteu unifome 3) Chute II) ÉTUDE DE LA CHUTE LIBRE 1) Étude expéimentale

Plus en détail

Ch 5 Probabilités 1 ère S

Ch 5 Probabilités 1 ère S Ch 5 Pobabilités 1 èe S Table des matièes I.Pobabilité d un événement, Loi de pobabilité [2nde]...2 A.Définitions : Unives, événements...2 B.Loi de pobabilité...2 C.Pobabilité d un événement...2 D.Pobabilité

Plus en détail

SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE. Yézouma Coulibaly 1 Oumarou Sié 2 Joseph Bathiébo 2

SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE. Yézouma Coulibaly 1 Oumarou Sié 2 Joseph Bathiébo 2 SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE Eic S. Taoé 1 eic.seydou.taoe@2ie-edu.og Yézouma Coulibaly 1 Oumaou Sié 2 Joseph Bathiébo 2 1 Institut intenational d Ingénieie

Plus en détail

9. Émettre des ondes électromagnétiques

9. Émettre des ondes électromagnétiques 9. Émette des ondes électomagnétiques Le dipôle oscillant est la souce d ondes électomagnétiques la plus simple. Son étude détaillée nous pemetta d abode les caactéistiques essentielles des antennes. Los

Plus en détail

D 1 d d1. Butées à billes

D 1 d d1. Butées à billes D D 1 d d1 Butées à billes Butées à billes Page Apeçu des poduits Butées à billes... 816 Caactéistiques Butées à simple effet... 817 Butées à double effet... 817 empéatue de fonctionnement... 817 Cages...

Plus en détail

TD ELECTRO/MAGNETO-STATIQUE. Exercice 1: On considère les vecteurs suivants exprimés dans un repère orthonormé : r

TD ELECTRO/MAGNETO-STATIQUE. Exercice 1: On considère les vecteurs suivants exprimés dans un repère orthonormé : r TD ELECTRO/MAGNETO-STATIQUE RAPPELS MATHEMATIQUES Execice 1: On considèe les vecteus suivants expimés dans un epèe othonomé : i + 3 j k = 3i j + k = 4i 3 j 1 = 3 + - Calcule leu module. - Calcule les composantes

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Chapitre 4.8 Le champ magnétique généré par une boucle de courant

Chapitre 4.8 Le champ magnétique généré par une boucle de courant Chapite 4.8 Le champ magnétique généé pa une boucle de couant Champ d une spie Si l on coube note ligne de couant en cecle, on peut défini l oientation du champ magnétique à l aide de la ègle de la main

Plus en détail

3.3 et 3.4 Utilisation du théorème de Gauss Procédure à suivre pour trouver l expression un champ électrique?

3.3 et 3.4 Utilisation du théorème de Gauss Procédure à suivre pour trouver l expression un champ électrique? Pocéue à suive pou touve l expession un champ électique? Φ q nette ε 0 Utile pou calcule es champs électiques ans es situations symétiques. Tois conitions impotantes pou utilise efficacement le théoème

Plus en détail

Etude des principes physiques et de la mécanique des voiliers solaires

Etude des principes physiques et de la mécanique des voiliers solaires Etude des pincipes physiques et de la mécanique des voilies solaies Tavail effectué pa Thomas GUYET dans le cade des TIPE Intoduction Les voiles solaies sont des vaisseaux spatiaux qui se composent essentiellement

Plus en détail

Chapitre 1 Force électrique

Chapitre 1 Force électrique hapite 1 Foce électiue uestions : #) Non. Dès ue le fottement éussi à aache un électon d'un objet métalliue, celuici devient positif et constitue un attait pou l'électon aaché. Le temps de elaation tès

Plus en détail

II STATIQUE DES FLUIDES

II STATIQUE DES FLUIDES Univesité aul Sabatie - FSI II STTIQUE DES FLUIDES pès avoi étudié les popiétés généales des fluides, nous abodons ici le domaine des fluides en équilibe statique, ou encoe des fluides au epos. (pas d

Plus en détail

I. Le champ magnétique

I. Le champ magnétique Chap 2 : L électromagnétisme Page 1 / 7 I. Le champ magnétique Le magnétisme est l étude des phénomènes que présentent les matériaux aimantés. 1. Aimants a. Définitions b. Expériences Expérience 1 : Passons

Plus en détail

CHAPITRE 4 BOBINE À NOYAU DE FER (BNF) le noyau de fer ne sert qu à canaliser le flux magnétique

CHAPITRE 4 BOBINE À NOYAU DE FER (BNF) le noyau de fer ne sert qu à canaliser le flux magnétique CHAPITRE 4 BOBINE À NOYAU DE FER (BNF) le noyau de ne sert qu à canaliser le flux magnétique 1 Sans romagnétisme il n y aurait pas d électricité industrielle (alternateurs, transformateurs, moteurs). Toutes

Plus en détail

Outils mathématiques

Outils mathématiques Themodnamique - Chapite 0 LES COAISSACES - Déivées patielles Déinition : Soit une onction de deu vaiables et La déivée patielle pa appot à de la onction est la onction des deu vaiables et, notée, telle

Plus en détail

LE CHAMP MAGNÉTOSTATIQUE

LE CHAMP MAGNÉTOSTATIQUE LE CHAP AGNÉTSTATQUE DÉFNTN Une chage ponctuelle q placée dans un champ électique et un champ magnétique est soumis à la foce de Loent : F = qe + qv ^ B Le champ électostatique est défini à pati de la

Plus en détail

TD2 : Miroirs, dioptres et lentilles minces sphériques dans l'approximation de Gauss

TD2 : Miroirs, dioptres et lentilles minces sphériques dans l'approximation de Gauss TD2 : Miois, dioptes et lentilles minces sphéiques dans l'appoximation de Gauss Le but d'un instument d'optique est de fome des images à pati d'objets... 1 Quelques dénitions Dans la suite on désignea

Plus en détail

β est un angle inscrit

β est un angle inscrit HAPITRE 4 : ERLES 4.1 Définitions Un cecle Γ est un ensemble de point situés à une distance donnée d'un point fixe. Le point fixe est le cente et la distance donnée le ayon du cecle. est le cente et un

Plus en détail

ÉNERGIE ÉLECTROMAGNÉTIQUE

ÉNERGIE ÉLECTROMAGNÉTIQUE ÉNERGIE ÉLECTROMAGNÉTIQUE Le champ électomagnétique agit su les chages mobiles et peut leu tansfée de l énegie (ex : mise en mouvement des chages de l antenne éceptice d un écepteu adio, effet joule dans

Plus en détail

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique Cous d électomagnétisme EM15-Champ magnétique Table des matièes 1 Intoduction 2 2 Action d un champ électomagnétique su une paticule chagée 2 2.1 Foce de Loentz.................................. 2 2.2

Plus en détail

Théorie : les modèles de composants

Théorie : les modèles de composants Théoie : les modèles de composants Pésentation Les composants qui entent dans la fabication des cicuits électoniques sont issus de difféentes technologies. L analyse ou la conception de ces cicuits, est

Plus en détail

Exercices sur les forces, 1 ère partie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 2 : Les forces

Exercices sur les forces, 1 ère partie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 2 : Les forces Date : Nom : Goupe : Résultat : / 60 Execices su les foces, èe patie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif teminal : Les foces Consine : outes les éponses numéiques doivent ête aondies au centième..

Plus en détail

I. Les trois lois de Kepler :

I. Les trois lois de Kepler : CHAPITRE N 3 PARTIE B MOUVEMENTS DES SATELLITES ET DES PLANETES TS I. Les tois lois de Keple : Au XVIIème siècle, Johannes Keple (1571-1630) constate que les planète tounent autou du soleil selon des tajectoies

Plus en détail

Simulation d un système photovoltaïque alimentant une machine asynchrone

Simulation d un système photovoltaïque alimentant une machine asynchrone الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE FERHAT ABBAS DE SETIF FACULTE DE TECHNOLOGIE DEPARTEMENT D ELECTROTECHNIQUE MEMOIRE

Plus en détail

ELECTROMAGNETISME. Ce sont des oxydes de fer qui ont la propriété naturelle d'attirer le fer et d'autres substances,

ELECTROMAGNETISME. Ce sont des oxydes de fer qui ont la propriété naturelle d'attirer le fer et d'autres substances, LECO 1 : ELECTROMAGETME 1 - phénomènes fondamentaux 1.1 - Aimants naturels ELECTROMAGETME Ce sont des oxydes de fer qui ont la propriété naturelle d'attirer le fer et d'autres substances, 1.2 - Aimants

Plus en détail

Electrotechnique Niveau

Electrotechnique Niveau Eectotechnique Niveu 3 - PLAN DE LA LEÇON N TTRE DE LA LEÇON : Les cicuits mgnétiques OJETF : A fin de sénce 'étudint doit ête cpbe de : Reconnîte nomistion industiee ; Repésente un ppei éectique nomisé

Plus en détail

PARTIE 1 CHAMPS DE VECTEURS

PARTIE 1 CHAMPS DE VECTEURS PARTIE HAMP DE VETEUR / Invaiances hapite I INVARIANE ET YMÉTRIE La echeche des invaiances d sstème phsiqe pemet de détemine de qelles vaiables les effets podits (potentiels et champs) vont dépene a Invaiance

Plus en détail

Chapitre 4. Validation du modèle de diode

Chapitre 4. Validation du modèle de diode Chapite 4 Validation du modèle de diode Les paamètes de la diode extaits à pati des cicuits DMTVCA et OCVD doivent ête validés dans un cicuit de type hacheu, afin de se appoche des conditions de fonctionnement

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. Le théorème d Ampère.

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. Le théorème d Ampère. Lcée lemenceau S 1 - hsique Lcée lemenceau S 1 O.Ganie Le champ magnétique Le théoème d Ampèe Olivie GRANER Lcée lemenceau S 1 - hsique Énoncé du théoème d Ampèe Le théoème d Ampèe est «l équivalent» du

Plus en détail

Propriétés de symétrie du champ magnétique

Propriétés de symétrie du champ magnétique Popiétés de symétie du champ magnétique Plan de symétie Plan d antisymétie Exemple : deux fils infinis paallèles à l'axe Oz pacouus pa un couant i. zoy plan de symétie zoy plan d antisymétie Diection et

Plus en détail

Moteur asynchrone triphasé

Moteur asynchrone triphasé triphasé 1. Constitution et principe de fonctionnement 1.1. Stator = inducteur Il est constitué de trois enroulements (bobines) parcourus par des courants alternatifs triphasés et possède p paires de pôles.

Plus en détail

DISPOSITIF DE REGLAGE DE L INCIDENCE DES PALES D HELICOPTERE

DISPOSITIF DE REGLAGE DE L INCIDENCE DES PALES D HELICOPTERE CPGE / Sciences Industielles pou l Ingénieu DISPOSITIF DE REGLAGE DE L INCIDENCE DES PALES D HELICOPTERE Pésentation Un hélicoptèe cée sa potance gâce au mouvement de otation du oto pincipal entaîné à

Plus en détail