ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR VALÉRIE RONDEAU PRÉSENTÉ À MONIQUES RICHARD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR VALÉRIE RONDEAU PRÉSENTÉ À MONIQUES RICHARD"

Transcription

1 ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR VALÉRIE RONDEAU PRÉSENTÉ À MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DÉCEMBRE 2009

2 Document synthèse Pour ce projet qui doit créer un lien entre la création et l enseignement, j ai voulu travailler sur un thème qui m intéressait grandement. Depuis que j étudie dans le domaine des arts, j ai souvent fait des œuvres qui concernaient ma famille et les gens que j aime. Je crois qu il était important pour moi de me concentrer pour ce projet sur un thème qui m intéressait et me captivait. La famille est quelque chose de très réel et assez concret pour chaque personne. J entends par là que nous sommes en mesure d identifier chacun des membres de notre famille que nous connaissons ou que nous avons connus. Cependant je me suis demandé «qu est-ce qui en était pour ceux dont nous ignorons l existence, car leur vie fut terminée bien avant le début de la nôtre»?. Ces ancêtres qui sont morts avant nous sont la raison de notre existence et je crois que nous l oublions trop souvent. Ainsi, dans mon travail de création, j ai voulu rendre hommage en quelque sorte à mes ancêtres en leur donnant vie sur une toile. Mon grand-père paternel a été très utile dans ce travail, puisqu avant sa mort, il avait fait un arbre généalogique qui remontait jusqu en Au total il avait su trouver huit de ses ancêtres. Le dernier qu il a trouvé est en fait le premier Rondeau de ma lignée à être venu s installer au Québec J ai voulu poursuivre ses recherches et j ai été capable d en trouver deux autres, ce qui remonte ma lignée jusqu en 1580.

3 Mon but premier pour ce projet était de reconstituer mon arbre généalogique mais pas seulement en nom. Je voulais recréer chacun d eux sous forme de portraits. Cependant, je n ai aucune documentation visuelle pouvant me dire ce qu il avait l air. J ai donc recréé leur visage en jumelant ceux des mes proch,,es, soit mon père, mon grand-père et mon oncle, avec des portraits peints par des artistes qui révèlent les différentes époques. Ainsi en utilisant des portraits déjà créés, le style de l époque ainsi que les habits permettra de recréer un effet réel comme si ces portraits étaient dans ma famille depuis très longtemps. Ainsi, je compte jumeler les genres propres à l arbre généalogique, au portrait, au diagramme et à l écriture. L arbre généalogique est utilisé pour les codes familiaux et la descendance. Le portrait est utilisé pour représenter chacun des ancêtres. Le diagramme est utilisé avec l ensemble des toiles pour créer un ensemble qui permet de faire une suite entre chacune des toiles. L écriture, quant à elle, est utilisée comme récit de vie pour recréer leur histoire. Pour créer le résultat que je voulais, j ai du faire des recherches historiques sur le Québec. Pour moi, il était important de mentionner dans les récits de vie des éléments historiques puisque cela permet une plus grande validité. Ainsi, j ai du trouver des faits historiques qui correspondaient avec les lieux et les dates de vie de chacun de mes ancêtres.

4 Pour ce qui est de la partie pédagogique, je compte utiliser le même thème que la partie création. En fait, j ai déjà débuté un projet avec ma petite cousine de 10 ans. Cette dernière adore faire de la peinture et j ai crù que ce projet pourrait nous apporter de belles choses à toutes les deux. Préalablement, je lui ai demandé d apporter des photos de toute sa famille; d elle-même, ses parents, son frère et ses grands-parents autant du côté maternel que paternel. Je lui ai présenté mon projet et lui a demandé si elle était intéressé à faire son arbre généalogique. Je lui ai offert de soit travailler avec les photos qu elle avait apportées et de créer un arbre généalogique en peinture ou bien de s inventer un arbre généalogie et donc d imaginer à quoi ressemblerait ses ancêtres. Je lui ai donné comme exemple, que moi, j aurais aimé que mes ancêtres soient des cowboys et donc que j aurais aimé vivre à cette époque. Elle fut charmée par cette idée de créer des ancêtres qui n existent pas dans un univers qui nous captive. Pour sa part, elle est fascinée par le monde égyptien et ainsi, elle décida de créer son arbre généalogie égyptien en représentant chaque membre de sa famille sous forme de dessins égyptiens, comme il y en a dans les pyramides. Cette intervention faite auprès de ma cousine ne serait peut-être pas celle que j aurais faite dans un contexte scolaire. J aurais ciblé la même catégorie d âge mais j aurais plutôt insisté sur les ressemblances entre la réelle généalogie et celle qui est inventée. En ce sens, j aurais demandé aux élèves d inventer un arbre généalogique mais où l on peut clairement voir que telle personne présente dans l arbre est la mère

5 et ainsi de suite. Par exemple, si ma mère est une enseignante et bien dans mon arbre généalogique inventé elle serait aussi enseignante pour qu on puisse l identifier. Dans ce cours, j ai eu plusieurs réflexions sur ma pratique artistique et sur ma future carrière en tant que pédagogue. Je crois que ce cours m a permis de cerner mes centres d intérêt en arts surtout en ayant fait un lien avec mon objet de genèse et en ayant analysé mon parcours dans le milieu de l art. Pour ce qui est du côté pédagogique, j ai cerné ce qui était important pour moi dans un tel métier. Je crois en fait que l investissement de l enseignent doit être total au près de ses élèves. L enseignant d arts plastiques doit être en contact avec le monde de l art mais aussi avec les intérêts de ses élèves pour que ces derniers se sentent interpelés par les propositions artistiques. De plus, je crois que la formation artistique reçue à l université est nécessaire puisqu elle éveille nos intérêts et nos capacités en arts visuels. Cependant, je crois que le volet pédagogique n est pas complet. Pour ma part, j aurais ajouté des cours de gestion de classe, d histoire de l éducation au Québec, d adaptation scolaire, etc. Je trouve qu il est nécessaire pour tout enseignant, qu il soit tuteur au primaire ou bien spécialiste au secondaire, d avoir une base commune en éducation et d avoir un programme similaire pour avoir des connaissances qui ont des points communs.

6 Pour conclure, ce cours a été constructif dans mes apprentissages puisque j ai eu une nouvelle vision de l enseignement des arts plastiques. J ai pris connaissance qu il était possible de créer des œuvres et ensuite les adapter aux élèves. En fait, je n avait pensé à cette optique puisqu aucun de mes enseignants d arts plastiques n avaient eu cette approche.

«L éducation artistique est une dimension fondamentale de la transmission et de la découverte de la culture.»

«L éducation artistique est une dimension fondamentale de la transmission et de la découverte de la culture.» 1 «ÉDITORIAL Partenariats & espace d exposition «L éducation artistique est une dimension fondamentale de la transmission et de la découverte de la culture.» Au travers de ses ateliers, l école Municipale

Plus en détail

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives.

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. 8 ième année science humaines Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. Si tu n as pas ton information avec toi, tu peux

Plus en détail

1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant?

1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant? Fiche de consultation Migraine de l enfant 1 1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant? Fratrie : Niveau scolaire (classe) : Situation vis-à-vis du travail scolaire : Bon Moyen En difficulté

Plus en détail

OMBRES ET LUMIÈRES. Références aux instructions officielles : CYCLE 1

OMBRES ET LUMIÈRES. Références aux instructions officielles : CYCLE 1 OMBRES ET LUMIÈRES Ecole primaire «LES MURIERS», Alignan du Vent GS - CP période 5 - DDM vendredi après-midi du 27/04 au 01/06 Références aux instructions officielles : CYCLE 1 Enjeux d apprentissage :

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Service éducatif et culturel

Service éducatif et culturel Service éducatif et culturel Activités pour groupes de personnes handicapées Adultes, jeunes et enfants Le Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris accueille tous les publics en situation

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements :

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements : 62, rue Gambetta - FLEURANCE Renseignements : Ville de Fleurance Service Culturel - 100, rue Pasteur 32500 FLEURANCE 05 62 06 18 96 - bibliotheque3@villefleurance.fr Mot de Raymond VALL senateur-maire

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant son 90 e anniversaire Bonsoir, D entrée de jeu, je tiens à vous remercier de votre présence ce soir pour fêter ce 90 e anniversaire

Plus en détail

Lecture et interprétation d'un tableau réversible: nature morte ou portrait: Arcimboldo :"l'homme potager" ou "plaisanterie avec légumes"

Lecture et interprétation d'un tableau réversible: nature morte ou portrait: Arcimboldo :l'homme potager ou plaisanterie avec légumes Lecture et interprétation d'un tableau réversible: nature morte ou portrait: Arcimboldo :"l'homme potager" ou "plaisanterie avec légumes" Analyser, interpréter un document patrimonial dans la perspective

Plus en détail

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION 500.AG PROFIL CINÉMA 500.AJ PROFIL COMMUNICATION ET MÉDIAS 500.AF PROFIL ARTS VISUELS ET PHOTOGRAPHIE 500.AH PROFIL LITTÉRATURE ET CULTURE 500.AL PROFIL LANGUES MODERNES

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Séquence : Arts visuels MS. Utilisation de la tablette numérique. Compétences dans le domaine artistique : - Réaliser une production photographique

Séquence : Arts visuels MS. Utilisation de la tablette numérique. Compétences dans le domaine artistique : - Réaliser une production photographique Séquence : Arts visuels MS Utilisation de la tablette numérique Objectifs de compétences Compétences dans le domaine artistique : - Réaliser une production photographique -Réaliser un cadrage photographique

Plus en détail

DISCOURS DE LA MINISTRE DE L EDUCATION ET DES RESSOURCES HUMAINES, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L HON

DISCOURS DE LA MINISTRE DE L EDUCATION ET DES RESSOURCES HUMAINES, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L HON DISCOURS DE LA MINISTRE DE L EDUCATION ET DES RESSOURCES HUMAINES, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L HON.LEELA DEVI DOOKUN LUCHOOMUN REMISE DE PRIX-MGI WIKI PROJECT -BAI 28

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Ébauche. Éducation artistique - maternelle à 12 e année. Sommaire des consultations avec des représentants francophones et en immersion française

Ébauche. Éducation artistique - maternelle à 12 e année. Sommaire des consultations avec des représentants francophones et en immersion française Éducation artistique - maternelle à 12 e année Sommaire des consultations avec des représentants francophones et en immersion française 2009 Remarque. Dans cette publication, les termes de genre masculin

Plus en détail

AMortagne-sur-Sèvre, c'est l'ensemble

AMortagne-sur-Sèvre, c'est l'ensemble A MORTAGNE-SUR-SÈVRE (85 - VENDÉE) AUTOUR DE TROIS PEINTRES CONTEMPORAINS AMortagne-sur-Sèvre, c'est l'ensemble des classes des écoles maternelle et primaire qui est concerné par la création artistique.

Plus en détail

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre)

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) Autoportraits photographiques Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) 1-pratique photographique : en se montrant jouer sur les notions propres à la photographie

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre?

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? Médiation traduction De la matière aux langages 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 3/ La rencontre avec une œuvre : une «enquête» en 3 étapes 4/ Et maintenant

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr LE COLLEGE FRANCOIS VILLON 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr Un environnement agréable Le collège est tout proche du Bd St Marcel, au calme, à l écart de la circulation.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1-LA PRÉSENTATION DU DÉFI ARTISTIQUE... 2 2-L ÉCHÉANCIER ET DÉROULEMENT... 3 3-LES RÈGLEMENTS DU DÉFI...

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1-LA PRÉSENTATION DU DÉFI ARTISTIQUE... 2 2-L ÉCHÉANCIER ET DÉROULEMENT... 3 3-LES RÈGLEMENTS DU DÉFI... TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1-LA PRÉSENTATION DU DÉFI ARTISTIQUE... 2 2-L ÉCHÉANCIER ET DÉROULEMENT... 3 3-LES RÈGLEMENTS DU DÉFI... 4 4-L INSCRIPTION AU DÉFI... 4 5-L ÉLÉMENT DÉCLENCHEUR DU

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27.

Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27. Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27.11 Projet pédagogique Périscolaire Le p tit Grimm Accueil de

Plus en détail

Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre PONS

Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre PONS Sommaire 1. La composition 2. Type de portrait 3. Proportions du corps 4. Proportions de la tête 5. Dessin des yeux Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre

Plus en détail

Le Pont Passeur : D une rive à l autre

Le Pont Passeur : D une rive à l autre Le Pont Passeur : D une rive à l autre «Pour une transition efficace entre le service de garde et le monde scolaire» Portrait de l enfant Nom de l enfant: Vous trouverez ci-joint un portrait global de

Plus en détail

Jouets nationaux. Une exposition dans la salle de classe - Explorez le site avec vos élèves. Activités pour les niveaux 4-6

Jouets nationaux. Une exposition dans la salle de classe - Explorez le site avec vos élèves. Activités pour les niveaux 4-6 Une exposition dans la salle de classe - Explorez le site avec vos élèves Activités pour les niveaux 4-6 Les activités de Le Canada au jeu! appuient les objectifs en matière d initiation aux médias à travers

Plus en détail

1/ Présentation. 2/ Déroulement. 3/ Bénéfices

1/ Présentation. 2/ Déroulement. 3/ Bénéfices Course en Cours est un dispositif pédagogique original, centré sur les Sciences et la Technologie, lancé en 2006 par Renault et Dassault Systèmes. 1/ Présentation 2/ Déroulement 3/ Bénéfices PRÉSENTATION

Plus en détail

L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE

L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE N 220 - ROUFIDOU Irini L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE Pendant notre recherche du D.E.A., nous avons étudié l acquisition du langage chez le tout petit en

Plus en détail

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques HISTOIRE LOCALE Ateliers pédagogiques Primaire (selon thème choisi) et Collège Visite commentée de 2 expositions au choix aux Archives Municipales Mise à disposition de questionnaire (30 minutes de recherche

Plus en détail

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER La cité radieuse est haute de 17 étages et regroupe 337 appartements (137x 56 x 24m). Le toit comporte une école maternelle, une piste

Plus en détail

Communiqué Pour diffusion immédiate

Communiqué Pour diffusion immédiate La maison Merry deviendra un lieu de mémoire citoyen pour Magog Magog, le 18 septembre 2014 La Ville de Magog a présenté aujourd hui, en conférence de presse, le projet de mise en valeur de la maison Merry,

Plus en détail

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication Activité : La musique qui anime Période : XX e siècle Technique : Pixilation Cycle : 3 e cycle primaire Site Web : www.cslaval.qc.ca/lignedutemps But du projet de la ligne du temps virtuelle Se renseigner

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

TITRE DU COURS : Art et multimédia 524 - secondaire V Quatre volets : photographie, graphisme, infographie, vidéo

TITRE DU COURS : Art et multimédia 524 - secondaire V Quatre volets : photographie, graphisme, infographie, vidéo Art et multimédia 524 - secondaire V Quatre volets : photographie, graphisme, infographie, vidéo 5 périodes / cycle L étude et la pratique des arts communication permettent à l élève une ouverture sur

Plus en détail

PROGRAMME 2014/2015. des COURS. école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois.

PROGRAMME 2014/2015. des COURS. école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois. PROGRAMME des COURS 2014/2015 école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois.com www.aulnay-sous-bois.fr ÉDIto Pour cette rentrée, l école d art

Plus en détail

Présentation et orientations générales du dispositif

Présentation et orientations générales du dispositif Manifestations littéraires Lire et Grandir, Ivre de lire, M'lire Présentation et orientations générales du dispositif A l'initiative de la Médiathèque Intercommunale Ouest Provence, les manifestations

Plus en détail

Actions de sensibilisation à l architecture en milieu scolaire, année scolaire 2011/2012 Bilan des actions Délai de rigueur : 15 septembre 2012

Actions de sensibilisation à l architecture en milieu scolaire, année scolaire 2011/2012 Bilan des actions Délai de rigueur : 15 septembre 2012 Actions de sensibilisation à l architecture en milieu scolaire, année scolaire 2011/2012 Bilan des actions Délai de rigueur : 15 septembre 2012 Etablissement : Collège Paul Verlaine, Metz Enseignant(s)

Plus en détail

DOCUMENTS À PRODUIRE ------ VOUS ETES MINEUR ET VOUS VOULEZ EFFECTUER UN LONG SEJOUR EN FRANCE POUR POURSUIVRE VOS ETUDES

DOCUMENTS À PRODUIRE ------ VOUS ETES MINEUR ET VOUS VOULEZ EFFECTUER UN LONG SEJOUR EN FRANCE POUR POURSUIVRE VOS ETUDES Consulats Généraux de France au Maroc ------ Service des Visas DOCUMENTS À PRODUIRE ------ VOUS ETES MINEUR ET VOUS VOULEZ EFFECTUER UN LONG SEJOUR EN FRANCE POUR POURSUIVRE VOS ETUDES ATTENTION : - Avant

Plus en détail

Dossier pédagogique Raconte-moi le musée

Dossier pédagogique Raconte-moi le musée Dossier pédagogique Raconte-moi le musée Activité offerte aux élèves du premier cycle du primaire Musée Marguerite-Bourgeoys Page 1 Table des matières Raconte-moi le musée Avant votre visite au Musée Vous

Plus en détail

Le nouveau média des arts visuels

Le nouveau média des arts visuels Le nouveau média des arts visuels Présentation...p. 2 Les services...p. 3 Fiche d identité...p. 5 LE NOUVEAU MÉDIA DES ARTS VISUELS L arrivée des nouvelles technologies dans le paysage médiatique a bouleversé

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

Programme spécial PNUD/FNUAP/OMS/Banque mondiale de recherche, de développement et de formation à la recherche en reproduction humaine (HRP)

Programme spécial PNUD/FNUAP/OMS/Banque mondiale de recherche, de développement et de formation à la recherche en reproduction humaine (HRP) Strategié de renforcement du potentiel de recherche dans les pays en développement via l octroi de bourses pour la formation à la recherche et pour la réintégration Bourses de Formation à la Recherche

Plus en détail

La première communication aux parents

La première communication aux parents Volume 40 Numéro 2 13 octobre 2015 La première communication aux parents La Commission scolaire de Charlevoix a mandaté son procureur de demander à la Commission des relations du travail qu elle fasse

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

Curriculum vitae (CV) Informations destinées aux enseignants

Curriculum vitae (CV) Informations destinées aux enseignants 1/6 Enoncé Véritable carte de visite au sein du dossier de candidature, le CV revêt une importance cruciale. Comme les responsables des ressources humaines doivent souvent prendre une décision rapidement,

Plus en détail

Atelier chez les Basques

Atelier chez les Basques Atelier chez les Basques Année 2 des actions de communication pour la promotion du territoire des Basques en 2011 23 novembre 2010 L image globale de la région a été pensée et construite autour de : Engagement

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION K I W A N I S M A U S UNE INITIATIVE DU KIWANIS CLUB LUXEMBOURG REV. 1.6 OCT 2014 1. LA KIWANIS MAUS EN QUELQUES MOTS Le projet Kiwanis Maus 1 a comme objectif d aider le personnel

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Présentation du programme Éthique et culture religieuse. Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques

Présentation du programme Éthique et culture religieuse. Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques Présentation du programme Éthique et culture religieuse Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques Repères historiques 1964 1995 1996 1998 1999 1999 2000 2005 Création du ministère

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

/NOUS CARBURONS à la CRÉATION/

/NOUS CARBURONS à la CRÉATION/ /NOUS CARBURONS à la CRÉATION/ Bienvenue dans notre univers de création et de stratégie! En cette ère où image doit rimer avec succès, petits et grands entrepreneurs cherchent à se démarquer pour mieux

Plus en détail

Campagne «Exprimez votre Rock Attitude»

Campagne «Exprimez votre Rock Attitude» Entité déposante : Office de Tourisme du Val de Garonne Agence conseil : Jardin des Marques Campagne «Exprimez votre Rock Attitude» DATE DE RÉALISATION : JUIN 2014 CATÉGORIE : marketing opérationnel Résumé

Plus en détail

Agence de communication globale. www.mypitaya.fr. Réalisations stratégie - web - print - multimedia

Agence de communication globale. www.mypitaya.fr. Réalisations stratégie - web - print - multimedia Agence de communication globale www.mypitaya.fr 2015 Réalisations stratégie - web - print - multimedia Pitaya s engage à être... Créatif L agence soumet des idées pertinentes et originales, car votre communication

Plus en détail

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel 1 HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel Documents d aide pour débuter Synthèse de la réflexion du groupe d experts -----------------oooooooooooooooooo----------------- Emmanuelle Kalonji professeure

Plus en détail

Autour d Yves Klein. Corps, couleur, immatériel. guide de visite de l exposition. centre Georges Pompidou. http://education.france5.

Autour d Yves Klein. Corps, couleur, immatériel. guide de visite de l exposition. centre Georges Pompidou. http://education.france5. Autour d Yves Klein guide de visite de l exposition Corps, couleur, immatériel centre Georges Pompidou http://education.france5.fr/klein Comment regarder le monochrome? Pour la majorité des visiteurs,

Plus en détail

LJ : Valérie Dayre vous aviez des images en écrivant ce texte?

LJ : Valérie Dayre vous aviez des images en écrivant ce texte? Entretien croisé Sara et Valérie Dayre Lecture Jeune : Comment vous êtes vous rencontrées? Sara : J ai connu Valérie Dayre en découvrant l album L Ogresse en pleurs. Les illustrations de Wolf Erlbuch sont

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DU PREMIER DEGRÉ SCOLARITÉ COMPLÉMENTAIRE INTERNATIONALE

ENSEIGNEMENT DU PREMIER DEGRÉ SCOLARITÉ COMPLÉMENTAIRE INTERNATIONALE cned.fr + 33 (0) 5 49 49 94 94 LUNDI À VENDREDI : 8 H 30-18 H TARIFICATION ORDINAIRE, SANS SURCOÛT DOCUMENT À CONSERVER ENSEIGNEMENT DU PREMIER DEGRÉ SCOLARITÉ COMPLÉMENTAIRE INTERNATIONALE PUBLIC Élèves

Plus en détail

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 5 décembre 2012 par Pauline Martineau Où peut-on voir ce célèbre tableau? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Télé-Québec lance une plateforme culturelle sur le Web La Fabrique culturelle : le seul espace public collectif dédié à la culture au Québec 11 mars 2014 Montréal La

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous!

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! DOSSIER DE PRESSE YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! 1 er juin : ouverture des pré-inscriptions www.getyogi.fr contact presse Anna, chargée des relations

Plus en détail

L éducation au Bénin : «Nous étions aveugles, maintenant, nous commençons à y voir clair!»

L éducation au Bénin : «Nous étions aveugles, maintenant, nous commençons à y voir clair!» L éducation au Bénin : «Nous étions aveugles, maintenant, nous commençons à y voir clair!» Richard Gerster* Le nombre des élèves augmente rapidement au niveau primaire. Au Bénin, un pays d Afrique de l

Plus en détail

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR Dossier de presse POINT PRESSE Mardi 3 septembre 2013 A 8h45 à l école élémentaire le Bois En présence de Rodolphe THOMAS, Maire d Hérouville Saint-Clair, Conseiller

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au Cégep Marie-Victorin

Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au Cégep Marie-Victorin ARTICLE DE VULGARISATION DES RÉSULTATS DE LA RECHERCHE Documenter le quotidien d un groupe d enfants Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Activités pour le début de l année scolaire

Activités pour le début de l année scolaire Activités pour le début de l année scolaire A. Dans une classe primaire. 1. Les photos : Le premier jour de la nouvelle classe, prenez une photo individuelle de chaque élève et plusieurs de la classe ensemble.

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

ré a l i s a t i o n s

ré a l i s a t i o n s ré a l i s a t i o n s mary-ann beall Maison des Artistes n B 16 26 92 SIRET : n 391 53 2 967 000 18 adhérente à l ADAGP n 1059723 Plasticienne, vit et travaille à Paris. MARY-ANN BEALL travaille depuis

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Camera 2067 www.cam2067.net David Guez

Camera 2067 www.cam2067.net David Guez Camera 2067 www.cam2067.net David Guez David Guez 0033 668377772 david@guez.org www.guez.org INTRODUCTION La série existante : 2067 2067 est un ensemble de propositions artistiques (installations, site

Plus en détail

Sensibilisation à l Histoire des Arts en Maternelle à travers l évolution de la Ligne

Sensibilisation à l Histoire des Arts en Maternelle à travers l évolution de la Ligne STAGE FOAD 2009-2010 Sensibilisation à l Histoire des Arts en Maternelle à travers l évolution de la Ligne Nathalie GIRO Moyenne section de Maternelle Ecole Maternelle du Colombier à MOUZON Circonscription

Plus en détail

Les conséquences de la violence

Les conséquences de la violence LEÇON Années scolaire : Au sujet de l auteur : Durée : 1 re à 6 e année HabiloMédias De 2 à 3 heures Les conséquences de la violence Aperçu Les élèves reconnaissent l'absence ou la représentation irréaliste

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

COLLEGE ROI BAUDOUIN

COLLEGE ROI BAUDOUIN CENTRE D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE R. et L. BRUNNER COLLEGE ROI BAUDOUIN Enseignement TECHNIQUE 3 ème DEGRE TECHNICIEN DE BUREAU TECHNICIEN EN COMPTABILITE Avenue de l Emeraude, 12 1030 Bruxelles 02/734.38.85

Plus en détail

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Trouver sa mission dans la vie sous l inspiration de l Esprit saint Catéchèse 1 1 Les talents et les dons de l Esprit se découvrent souvent dans ce qui passionne les jeunes Accueil et chant Tu seras lumière

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

La micro be. Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014

La micro be. Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014 h c a La micro be DROITE Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014 PAR L I G N E 26 JUIN - 31 JUILLET 2015 La micro beach Achetez de l art les pieds dans le sable! Pour fêter sa première année d existence

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7

ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7 ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7 Commission d action d intérêt public Comité consultatif Politique de répartition des fonds du télé-bingo 1. La présente politique poursuit les buts suivants

Plus en détail

Ma soeur n est pas un cadeau!

Ma soeur n est pas un cadeau! Ma soeur n est pas un cadeau! Page 1 sur 5 est une publication virtuelle en ligne de l Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire (AQEP). Le complément direct se veut un prolongement

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

FORUM INTERNET SAINT GOBAIN 10/02/2011. 10 Idée première : ce n est pas difficile mais ce peut prendre du temps

FORUM INTERNET SAINT GOBAIN 10/02/2011. 10 Idée première : ce n est pas difficile mais ce peut prendre du temps FORUM INTERNET SAINT GOBAIN 10/02/2011 LES ALBUMS PHOTOS NUMERIQUES à l aide de Monalbumphoto.fr 1 - GENERALITES 10 Idée première : ce n est pas difficile mais ce peut prendre du temps 11 Idées directrices

Plus en détail

CrEer la bande-annonce d'un livre

CrEer la bande-annonce d'un livre CrEer la bande-annonce d'un livre TRAVAIL INDIVIDUEL : Titre du livre :........... NOM, prénom de l'auteur :................ Année de publication :........ Editeur ou maison d'édition :..................

Plus en détail

Les Femmes Créoles de Joseph Savart

Les Femmes Créoles de Joseph Savart 1 Les Femmes Créoles de Joseph Savart Un tableau du musée Victor Schœlcher 2 Analyse de l œuvre : 1. Que représente le tableau? 2. Les différentes lignes du tableau 3. Les plans : le cadre d architecture

Plus en détail

ANNEXE 1 VOTRE NOUVEAU METIER CONSEILLER(E) EN IMAGE. STYLE REVELATION Centre de formation et agence de conseil en image

ANNEXE 1 VOTRE NOUVEAU METIER CONSEILLER(E) EN IMAGE. STYLE REVELATION Centre de formation et agence de conseil en image ANNEXE 1 VOTRE NOUVEAU METIER CONSEILLER(E) EN IMAGE STYLE REVELATION Centre de formation et agence de conseil en image 31 rue du gal de Gaulle 59493 VASCQ Tél : 06.82.04.99.48 www.style-revelation.fr

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche.

On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche. LA SYNTHÈSE SOUSTRACTIVE DES COULEURS RÔLE D UN FILTRE On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche. La synthèse soustractive est obtenue en enlevant des couleurs

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

Dossier de ligne du temps : la ligne du temps au primaire (3 e cycle)

Dossier de ligne du temps : la ligne du temps au primaire (3 e cycle) Nom de l élève : Dossier de ligne du temps : la ligne du temps au primaire (3 e cycle) Groupe : Dans cette situation d apprentissage tu devras : 1) construire une ligne du temps qui décrit la société québécoise

Plus en détail

Dossier de presse. La peinture se met au parfum

Dossier de presse. La peinture se met au parfum Dossier de presse La peinture se met au parfum PETIT HISTORIQUE Avant, la peinture ça sentait mauvais. Tout le monde a le souvenir de chantiers qui laissaient derrière eux des semaines d enfer olfactif.

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail