GUIDE DES MARCHES PUBLICS PASSES AU NOM DES COMMUNES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE DES MARCHES PUBLICS PASSES AU NOM DES COMMUNES"

Transcription

1 HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANÇAISE Direction de l Ingénierie publique et des affaires communales Pôle juridique et financier Bureau juridique des communes GUIDE DES MARCHES PUBLICS PASSES AU NOM DES COMMUNES

2 HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANÇAISE Contenu du guide des marchés publics passés au nom des communes Fiche 1 : Les règles fondamentales de la commande publique Fiche 2 : Le champ d application des marchés publics Fiche 3 : La préparation de la procédure Fiche 4 : Les modes de passation des marchés Fiche 5 : Les grands principes dans la mise en œuvre de la procédure Fiche 6 : Le contrôle des marchés publics et de leurs avenants Fiche 7 : L exécution des marchés Fiche 8 : Le contentieux des marchés publics 2

3 HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANÇAISE Fiche 1 : les règles fondamentales de la commande publique Toute action du pouvoir adjudicateur, c'est-à-dire l acheteur public en tant que personne morale, doit être guidée par les grands principes de la commande publique. Le 23 juin 2003, le conseil constitutionnel a reconnu une valeur constitutionnelle aux «principes de la liberté d accès à la commande publique, d égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures» qui découlent selon lui des articles 6 et 14 de la Déclaration des Droits de l Homme et du Citoyen de Ces principes sont les suivants : 1- La liberté d accès à la commande publique Principe de la mise en concurrence L acheteur public a toujours la possibilité de se soumettre à un formalisme plus important et contraignant que celui qui lui est imposé par le montant du contrat. Ainsi, il peut par exemple recourir à une publicité alors même que le montant du contrat est inférieur au seuil de l appel d offres. Des candidats de toutes sortes L autre conséquence de la liberté d accès à la commande publique est que les entreprises privées peuvent tout à fait se trouver en concurrence avec des personnes publiques, des associations, qui peuvent soumissionner à un marché public. En revanche, lors de l analyse des offres, le pouvoir adjudicateur a l obligation de replacer tous les candidats dans des conditions de mise en concurrence égales (ex. en réimputant les charges dont un candidat serait exonéré de par son statut par exemple). 2- Le principe de bonne gestion des deniers publics Une définition des besoins devant être claire et précise La définition des besoins est un préalable nécessaire (article 272 du CMP). La nature et l étendue des besoins à satisfaire doivent-être déterminées avec précision avant tout appel à la concurrence ou toute négociation non précédée d un appel à la concurrence. Cette définition des besoins permet d optimiser la mise en concurrence et donc le résultat du marché. 3

4 3- La transparence des procédures L impartialité Tout candidat à un marché public doit être en mesure d obtenir la preuve de l impartialité de l acheteur public : - en cours de procédure, la consultation doit faire l objet d une traçabilité ; - le candidat évincé a la possibilité d obtenir les informations sur le titulaire du marché, le montant auquel il a été attribué, et accéder à certaines pièces de la consultation (sous couvert du secret industriel et commercial), devenues à la signature du contrat des documents administratifs. Traçabilité tout au long de la procédure Toutes les étapes de la passation doivent-être conservées, depuis la publication de l annonce jusqu à la notification du marché. L étape la plus solennelle est le choix de l attributaire, qui, pour les collectivités territoriales, fait l objet d une commission d appel d offres, commission composée essentiellement d élus de ladite collectivité (majorité et opposition). 4- L égalité de traitement entre les candidats Tous les candidats doivent disposer les mêmes informations et doivent être traités de la même façon par le pouvoir adjudicateur. Le non respect de ce principe, quel qu en soit la cause, peut entraîner la nullité de la procédure. Nécessaire anticipation des questions (avant la date limite fixée, et par écrit) En cas de doute d un candidat sur le contenu du cahier des charges, l égalité de traitement entre les candidats suppose que la question soit posée par écrit au pouvoir adjudicateur (principe de traçabilité) de sorte qu elle puisse apporter la même réponse à tous les candidats. Ceci suppose d anticiper : pour la bonne gestion de la procédure, le pouvoir adjudicateur pose en principe une date limite au delà de laquelle il n est plus possible de poser de questions. Mêmes informations pour tous : principe des modifications de détail Ces réponses peuvent modifier «à la marge» la consultation (d où le terme de «modifications de détail»), mais ne peuvent remettre en cause substantiellement l objet du marché, sous peine de nullité. Demande de Précisions en cours de procédure L égalité de traitement entre les candidats doit-être scrupuleusement respectée lorsqu un candidat a besoin de se rapprocher du pouvoir adjudicateur pour obtenir des informations. 4

5 HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANÇAISE Fiche 2 : Le champ d application des marchés publics 1- Qu est-ce qu un marché public? L article 1 er du code des marchés publics (CMP) applicable aux communes de la Polynésie française définit les marchés publics comme étant «des contrats passés, dans les conditions prévues au présent code, par les collectivités publiques en vue de la réalisation de travaux, fournitures et services». Pour le Conseil d Etat, les marchés entrant dans le champ d application du code des marchés publics sont des contrats administratifs, relevant des juridictions administratives. Dans un marché public, les intéressés s'engagent à respecter les clauses administratives, techniques et économiques qui constituent ce contrat. L article 254 du CMP prévoit que les marchés font l objet d un acte d engagement établi en un seul original. En effet, la soumission, dans les marchés par adjudication, l offre, dans les marchés sur appel d offres, sur appel d offres collectif, sur appel d offres avec concours et dans les marchés négociés, sont établies sous forme d un acte d engagement souscrit par les candidats au marché. Par ailleurs, les pièces constitutives d un marché mentionnent au moins (article 255 du CMP) : - L'indication des parties contractantes ; - La définition de l'objet du marché. - La référence aux articles et alinéas du chapitre II du code des marchés publics en vertu desquels le marché est passé ; - L'énumération par ordre de priorité des pièces incorporées dans le contrat ; - Le prix ou les modalités de sa détermination ; - Le délai d'exécution du marché ou la date de son achèvement ; - Les conditions de réception et, le cas échéant, de livraison des prestations ; - Les conditions de règlement ; - Les conditions de résiliation ; - La date de notification du marché ; - Le comptable public assignataire chargé du paiement. La référence aux articles en vertu desquels est passé le marché (3 de l article 255 du CMP) est importante car elle annonce la procédure suivie : 5

6 Les types particuliers de marchés sont : - Marchés à bon de commande (article 273 du CMP) ; - Marchés fractionnés (article 274 du CMP) ; - Marchés en régie (article 278 du CMP). Les catégories de marchés sont : - Marchés d études dits de prestations intellectuelles (article 313 à 317 du CMP) qui comprennent : o Les marchés dits de définition (article 313 bis du CMP) ; o Les marchés de maîtrise d œuvre (article 314 bis du CMP) ; o Les autres marchés (article 314 du CMP). - Marchés de travaux, marchés de fournitures et/ou de service, marchés industriels Les modes de consultation sont : - l adjudication (articles 280 à 293 du CMP) ; - l appel d offres collectif (article 294 du CMP) ; - l appel d offres (articles 295 à 300 du CMP) ; - l appel d offres avec concours (articles 302 à 307 du CMP) ; - le marché négocié (articles 308 à 312 bis du CMP). 2- Quelle est la distinction entre un marché public et une délégation de service public? La délégation de service public est «un contrat par lequel une personne morale de droit public confie la gestion d un service public dont elle a la responsabilité à un délégataire public ou privé, dont la rémunération est substantiellement liée au résultat de l exploitation du service. Le délégataire peut être chargé de construire des ouvrages ou d acquérir des biens nécessaires au service» 1. Pour rappel, les délégations de service public sont encadrés en Polynésie française par la Loi du pays n du 7 décembre 2009 et par ses arrêtés d application n 2298 et n La différence fondamentale entre un marché public et une délégation de service public résulte du mode de rémunération retenu. Pour un marché public, le paiement est intégral et immédiat et effectué par l acheteur public. Pour une délégation de service public, la rémunération est tirée de l exploitation du service. La notion de délégation de service public a été progressivement définie par la jurisprudence, essentiellement par opposition à la notion de marché public, ainsi que par référence à d autres catégories de contrats. Le conseil d Etat a précisé que la délégation de service public se caractérisait : 1 Article LP1 n du 7 décembre 2009 relative au cadre réglementaire des délégations de service public de la Polynésie française et de ses établissements publics. 6

7 par son objet, portant sur l exécution du service public, et par le mode de rémunération du cocontractant de l administration 2, cette rémunération devant être substantiellement assurée par le résultat de l exploitation du service 3. Dans ce type de contrat, le délégataire assume une part du risque d exploitation Quel est le code des marchés publics applicables aux communes de la Polynésie française? La réglementation applicable aux communes de la Polynésie française résulte : - du décret n du 17 juillet 1964 portant codification des textes réglementaires relatifs aux marchés publics, dans sa version en vigueur au 23 novembre 1980, date de publication en Polynésie française du décret n du 13 novembre 1980 portant application des lois n du 8 juillet 1977 et du 29 décembre 1977 modifiant le régime communal dans les territoires de la Nouvelle-Calédonie et dépendances et de la Polynésie française ; c est l article 11 du décret du 13 novembre 1980 qui modifie un tant soit peu le décret initial ; - et de trois décrets ultérieurs modifiant certains points : o décret n du 3 juillet 1990 modifiant le seuil de passation des marchés par la voie de l appel d offres ; o décret n du 26 octobre 1995 portant modification du code des marchés publics applicable aux communes de la Polynésie française et à leurs établissements publics ; o décret n du 2 novembre 1998 modifiant les dispositions du code des marchés publics rendues applicables aux communes de la Polynésie française et à leurs établissements publics et relatifs aux taux et aux modalités de calcul des intérêts moratoires. Depuis l entrée en vigueur du nouveau statut d autonomie de la Polynésie française (loi organique n du 27 février 2004) et en vertu de son article 49, la Polynésie est compétente pour fixer les règles relatives aux marchés publics des communes. Cependant, aucune loi de Pays n ayant été prise en application de cette compétence, les dispositions du décret n du 13 novembre 1980 modifié restent applicables. 2 CE, 22 mars 2000, Epoux Lasaulce 3 CE, 15 avril 1996, Préfet des Bouches-du-Rhône et 30 juin 1999, SMITOM 4 CE, 15 juin 1994, Syndicat intercommunal des transports publics de la région de DOUAI 7

8 Ce code des marchés publics applicable en Polynésie française comprend cinq livres. Les collectivités locales ont à connaître principalement le livre III traitant des marchés publics conclu au nom des collectivités locales et de leurs établissements publics. 4. Qu est ce qu un cahier des charges? a) LES CCAG, CCTG, CCAP et CCTP L article 318 du CMP précise que les cahiers des charges déterminent les conditions dans lesquelles les marchés sont exécutés. Ils comprennent notamment : des documents généraux : En effet, les marchés passés par les communes peuvent viser en application des dispositions précitées : les cahiers des clauses administratives générales (CCAG) qui fixent les dispositions administratives applicables à toute une catégorie de marchés ; Les cahiers des clauses techniques générales (CCTG) qui fixent les dispositions techniques applicables à toutes les prestations d'une même nature. Il existe quatre cahiers des clauses administratives générales : cahier des clauses administratives générales applicable aux marchés de fournitures courantes et des services (décret du 27 mai 1977 modifié), cahier des clauses administratives générales applicable aux marchés publics de travaux (décret et circulaire du 21 janvier 1976 édition mise à jour au 3 février 1981), cahier des clauses administratives générales applicable aux marchés de prestations intellectuelles (décret du 26 décembre 1978 modifié), cahier des clauses administratives générales applicable aux marchés industriels (décret et circulaire du 14 octobre 1980). des documents particuliers : Les marchés passés par les communes peuvent également viser : les cahiers des clauses administratives particulières (CCAP) fixant les dispositions administratives propres à chaque marché ; Ces CCAP précisent en principe : - l objet du marché ainsi que les dispositions générales relatives à la maîtrise d œuvre, - la maîtrise de chantier et la conduite d opération, - les prix et le mode d évaluation des ouvrages à construire, - la variation des prix et les modalités de règlement des comptes, - le délai d exécution et les éventuelles pénalités de retard, - les clauses de financement et de sûreté, - la préparation, la coordination et l exécution des travaux, - les modalités de contrôle et de réception des travaux. 8

9 Les cahiers des clauses techniques particulières (CCTP) fixant les dispositions techniques nécessaires à l'exécution des prestations prévues au marché. Ces CCTP décrivent en principe plus précisément les ouvrages à réaliser (en particulier les matériels et matériaux à utiliser) et définissent les modalités de leur exécution. Ces documents sont essentiels pour une bonne compréhension des travaux à effectuer, permettant ainsi une exacte estimation de leur coût. b) L AVIS DE PUBLICITE ET LE REGLEMENT DE LA CONSULTATION Outre l acte d engagement exigé par l article 254 du CMP et les cahiers des charges visés à l article 318 du CMP, certaines procédures doivent obligatoirement comporter un avis de publicité (dit avis d adjudication pour les marchés conclus par adjudication, avis d appel de candidatures pour les marchés sur appel d offres et avis de consultation collective pour les marchés sur appel d offres collectif) mentionnant certaines informations (se reporter à la fiche 5). En effet, quel que soit le support de publicité choisi, des informations minimales doivent obligatoirement être portées à la connaissance des candidats potentiels. Ainsi, doivent toujours être mentionnés : l identité et les coordonnées de l acheteur, l objet des prestations envisagées, les critères d attribution du marché et, le cas échéant, leurs conditions de mise en œuvre 5. En pratique, pour les marchés conclus sur appels d offres, cet avis de publicité est parfois complété par un règlement de consultation appelé aussi «règlement particulier de l appel d offres (R.P.A.O)», qui définit : - les divers intervenants dans l opération (maître d ouvrage, conducteur d opération, maître d œuvre, contrôleur technique, etc ) - le mode de réalisation des travaux (décomposition en tranches et en lots séparés), - les critères de sélection des offres, - le mode de présentation des offres, - les conditions d envoi ou de remise des offres. 5. Quels sont les différents acteurs à l achat public? Suivant le type de marché, plusieurs acteurs sont susceptibles d intervenir : - Le pouvoir adjudicateur désigne la personne morale qui passe les marchés. C est le représentant légal de la collectivité qui prépare les marchés et choisit les attributaires de ces derniers. Dans la pratique, ce représentant légal est parfois dénommé personne responsable des marchés (PRM). Pour les marchés de travaux : 5 Conseil d Etat Sect., 30 janvier 2009, Agence nationale pour l emploi, n

10 - Le maître d ouvrage est la collectivité pour laquelle est réalisée la construction. - Le maître d œuvre, (MOE) désigne la personne chargée d élaborer le projet et d en suivre l exécution. Lorsque la collectivité ne peut remplir elle-même cette tâche, elle s adresse à un tiers privé (architecte et bureau d études) ou public (exemple : services techniques de syndicat, DIPAC ). - Les assistants au maître d ouvrage (AMOA ou AMO) ont pour mission d aider le maître d'ouvrage à définir, piloter et exploiter, le projet réalisé par le maître d'œuvre. Les assistants ont un rôle de conseil et de proposition, le décideur restant le maître d'ouvrage. Ils facilitent la coordination de projet et permettent au maître d ouvrage de remplir pleinement ses obligations au titre de la gestion du projet. - Le mandataire agit au nom et pour le compte du maître de l ouvrage. Il représente le maître d ouvrage dans les relations avec les constructeurs. - L entrepreneur a la charge et la responsabilité de l exécution des travaux suivant les moyens qu il jugera appropriés pour respecter ses engagements contractuels. Il a également une obligation de résultat et l intervention du maître d œuvre ne doit porter sur les moyens utilisés par l entrepreneur que pour s assurer de leur adaptation aux buts contractuellement fixés et pour procéder aux contrôles techniques nécessaires. - Le coordonnateur de Sécurité et de Protection de la Santé (CSPS), est une personne physique ou morale désignée par le maître d'ouvrage dès le début de la phase d'élaboration de l'avant projet sommaire (APS) de l'ouvrage. La mission du coordonnateur SPS est de prévenir, tout au long de l opération, les risques résultant des interventions simultanées ou successives des diverses entreprises et équipes. - Le contrôleur technique est chargé de veiller au respect des règles de construction dans le bâtiment. L'intervention d'un contrôleur technique est obligatoire pour les bâtiments recevant du public, renfermant des locaux à sommeil (type internats d'école, hôtels, maison de retraite, hôpitaux) ainsi que pour les bâtiments d'une certaine taille (par exemple les magasins alimentaires de plus de 300m², cinémas de plus de 200 places...). Le contrôleur intervient dès le dépôt du permis de construire jusqu'à la réception des travaux. 10

11 HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANÇAISE Fiche 3 : La préparation de la procédure 1- Quelle est la capacité juridique des contractants? c) LA COLLECTIVITE LOCALE Les textes de référence Articles L al.6, L , L al.4, L et R du code général des collectivités territoriales Le représentant de l acheteur public Le maire (ou le président de l établissement public de coopération intercommunal) est en principe le représentant légal de l acheteur public. Il (ou elle) est l ordonnateur de la commande. Les modalités de délégations du conseil municipal autorisant le maire à signer un marché ainsi que ses avenants La délégation du conseil municipal au maire par DELIBERATION «PERMANENTE» La délégation du conseil municipal au maire par DELIBERATION «SPECIFIQUE» Références textuelles article L al.4 du CGCT article L du CGCT Principe Les décisions prises par le maire par délégation du conseil municipal ont valeur de délibération. Caractéristiques - Le maire peut signer sans autorisation spécifique tous les marchés publics en dessous du montant fixé par le conseil municipal. - Cette délégation est valable pendant toute la durée du mandat du maire. - Les décisions du maire issues de cette 11 La délibération «spécifique» du conseil municipal autorisant le maire à signer un marché peut intervenir soit : - Avant le lancement de la procédure de passation du marché. - A tout moment de la procédure de

12 Conditions délégation sont soumises aux règles de contrôle et de publicité. Le conseil municipal doit déterminer un seuil. La fixation de ce seuil est libre (pas de montant plafonné). consultation. Le conseil municipal peut en effet à tout moment décider que la signature du marché ne peut intervenir qu une fois connus l identité de l attributaire et le montant du marché (CE, 13 octobre 2004, Commune de Montélimar, req. n ). - Pour la délibération prise en amont : L étendue du besoin à satisfaire et le montant prévisionnel du marché doivent être connu. - Pour la délibération prise en aval : La délibération se base sur l avis de la commission d appel d offres pour les marchés sur appel d offres. Les avenants aux marchés La délégation peut autoriser le maire à signer tous les avenants d un montant inférieur à 5% aux marchés publics concernés par ladite délégation. La délégation «spécifique» prise en amont ou en aval de la procédure de passation ne concerne que les marchés publics et non leurs avenants éventuels. Une délibération est donc nécessaire pour l'adoption de chacun des avenants. Pour de plus amples informations, il est possible de se reporter à la circulaire n HC 1955/DIPAC du 7 décembre 2011 sur les délégations en matière de marchés publics. d) LES ENTREPRENEURS ET FOURNISSEURS CONTRACTANTS Les textes de référence Article 256 et suivants du code des marchés publics (CMP) applicable aux communes de la Polynésie française Les principes Un marché peut être passé avec une personne physique, une entreprise, une société, un bureau d études, une société coopérative ouvrière de production (article 260 du CMP), un cabinet d architecture ou d audit, un conducteur d opération privé, un contrôleur technique, etc. Le titulaire du marché peut être : - une personne privée (entreprise personnelle patentée) ; - une personne morale (société et association) ; - un groupement de personnes (on emploie le terme co-contractants). 12

13 Le titulaire peut sous-traiter une partie du marché (article 257 CMP). 2- Le bureau d adjudication, la commission et le jury Le texte de référence Article 282, 299 et 303 du code des marchés publics (CMP) applicable aux communes de la Polynésie française. Les principes Suivant le type de procédure, il est obligatoire de constituer : - un bureau d adjudication pour les marchés par adjudication ; - une commission pour les marchés sur appel d offres ; - un jury de concours pour le cas particulier de l appel d offres avec concours. BUREAU (adjudication) COMMISSION (appel d offres) JURY (appel d offres avec concours) Références textuelles Articles 280 à 293 du CMP Article 295 à 300 du CMP Article 302 à 307 du CMP Composition MEMBRES COMMUNS voix délibérative voix consultative S il s agit d une commune - le maire, - le receveur municipal. - le président, - 2 membres du conseil municipal désignés par le conseil municipal ou à défaut, appelés dans l ordre du tableau. S il s agit d un établissement public local - le représentant légal de l établissement, - le comptable de l établissement. - le président, - 2 membres de l assemblée délibérante de l établissement désignés par celle-ci. AUTRES MEMBRES voix consultative - un représentant du directeur de la concurrence ; - un représentant du service technique compétent pour suivre ou assurer l exécution des travaux ou voix consultative / voix délibérative Le président de la commission désigne en outre les personnalités qui seront appelées à y siéger en raison de leur compétence établie dans la matière qui fait l objet de l appel voix consultative / voix délibérative Si le concours est lancé par un groupement d organismes d habitations à loyer modéré et d offices publics d aménagement et de construction, le jury du concours comprend : 13

14 Rôle Procès verbal effectuer le contrôle de conformité 6. Le bureau d adjudication procèdent à l ouverture des enveloppes contenant les soumissions, délibèrent, arrêtent la liste des candidats admis et attribue le marché au soumissionnaire qui a remis le prix le plus bas. Par ailleurs, il fixe un prix maximum au-delà duquel aucune attribution ne pourra être prononcée Les résultats de chaque adjudication sont constatés par un procès-verbal relatant les circonstances de l opération. S il s agit d une adjudication restreinte, les délibérations du bureau ne sont pas publiques (contrairement à une adjudication ouverte). d offres. La composition de la commission est soumise à l approbation de l autorité compétente pour approuver le marché. Cette autorité peut prescrire la désignation de membres choisis par elle ou récuser un ou des membres proposés. La commission s assure que les offres des entreprises sont parvenues dans les délais impartis, procède à l ouverture des enveloppes, élimine les offres non recevables et non conformes à l objet du marché et choisit librement l offre qu elle juge la plus intéressante. Le procès verbal des opérations d ouverture dressé par la commission n est pas public et donc non communicable aux candidats. - 6 représentants au maximum des organismes constituant le groupement, qui élisent le président parmi eux ; - deux représentants du ministre de l équipement ; Le trésorier payeur général ou son représentant ; - 3 personnalités désignées par le haut-commissaire en raison de leur compétence. Le jury donne un avis sur l allocation des primes, récompenses ou avantages (art. 305 du CMP). Lorsque le concours porte à la fois sur l établissement d un projet et son exécution ou seulement sur l exécution, l attribution du marché est prononcée après avis du jury (art. 306 du CMP). Le jury dresse un procès verbal dans lequel il relate les circonstances de son examen et formule son avis motivé (art.307 du CMP). 3- Les prix dans les marchés publics Les textes de référence Article 275 alinéas 1 du code des marchés publics (CMP) applicable aux communes de la Polynésie française. Prix économique et prix de règlement Les marchés doivent, d'une part préciser le mode de détermination (ou d'établissement) des prix, d'autre part indiquer comment sera prise en compte l'évolution des conditions économiques durant la période d'exécution du contrat. Il convient alors de bien distinguer différentes notions et principalement celles de prix économique et de prix de règlement. 6 Lorsque la réglementation impose le concours d un tel service ou lorsque l adjudication porte sur des travaux subventionnés par l Etat. 14

15 Prix économique Cette notion désigne la prise en compte (ou non) de l'évolution des facteurs économiques durant l'exécution du contrat. Le marché doit indiquer si les prix figurant initialement dans le contrat seront modifiés par l'application d'une clause contractuelle de variation des prix destinée à prendre en compte l'évolution des conditions économiques. Prix de règlement Ce prix résulte de l'application des différentes dispositions contractuelles du marché ayant une incidence sur le montant à payer. Il découle du prix initial du marché. Le montant mandaté représente le total des prestations exécutées, affecté le cas échéant des pénalités, réfactions, intérêts moratoires ou de l'incidence des clauses de variation des prix. Les différentes formes de prix L article 275 du CMP prévoit que les prestations faisant l objet d un marché sont réglées soit par des prix unitaires appliqués aux quantités réellement livrées ou exécutoires, soit par des prix forfaitaires. Il indique également que le prix est ferme lorsqu il ne peut-être modifié à raison des variations des conditions économiques : dans le cas contraire, les conditions de détermination du prix de règlement sont expressément prévues par le marché. Prix forfaitaire Le prix est déterminé par le soumissionnaire sur la base d'une obligation de résultat. Quelles que soient les quantités mises en œuvre, le paiement restera forfaitaire. Est forfaitaire tout prix qui rémunère le titulaire pour un ensemble de prestations, un ouvrage ou une partie d ouvrage dans le marché. Prix unitaire Le prix unitaire désigne le prix d'une prestation déterminée à l'unité : mètre linéaire, m3, tonne... Le montant de règlement du marché s'obtient en multipliant les prix unitaires affectés éventuellement d'un rabais ou d'une majoration contractuelle, par les quantités effectivement livrées ou exécutées. Est unitaire tout prix qui sera multiplié par la quantité effectivement livrée ou exécutée pour déterminer le montant du règlement. Prix ferme Le prix ferme doit être adopté lorsque cette forme de prix n'est pas de nature à faire encourir des risques majeurs au titulaire ou au pouvoir adjudicateur au regard de l'évolution raisonnablement prévisible des conditions économiques durant la période de réalisation des prestations. 15

16 En général, un prix ferme est adopté lorsque le délai d'exécution est bref ou la livraison effectuée en une seule fois. Il est possible de prévoir une actualisation du prix si un délai (supérieur à trois mois par exemple) s écoule entre la date à laquelle le candidat a fixé son prix dans l offre et la date de commencement d exécution des prestations. Dans ce cas, l actualisation se fera à conditions économiques correspondantes à une date antérieure de trois mois à la date de début d exécution des prestations. Prix révisable Le prix révisable permet de faire varier automatiquement le prix de la prestation au moyen d'une formule paramétrique représentative des principaux éléments du coût de production. Les formules de révision du marché doivent représenter la structure des coûts des prestations qu'elles concernent et peuvent faire jouer les prix aussi bien à la hausse qu'à la baisse. Le marché fixe la date d établissement du prix initial, les modalités de calcul de la révision ainsi que la périodicité de sa mise en œuvre. Les modalités de calcul de la révision du prix sont fixées : 1 : en fonction d une référence à partir de laquelle on procède à l ajustement du prix de la prestation ; 2 : par application d une formule représentative de l évolution du coût de la prestation. 3 : en combinant le 1 et le Comment l acheteur doit-il déterminer ses besoins? Les textes de référence L article 272 du CMP précise que les prestations qui font l objet des marchés doivent être déterminées dans leur consistance et leurs spécifications avant tout appel à la concurrence ou négociation. La détermination des besoins Le choix de la procédure à mettre en œuvre se détermine en fonction du montant et des caractéristiques des prestations à réaliser. C est pourquoi il est indispensable de procéder, en amont, à une définition précise des besoins. De cette phase préalable essentielle dépend le choix de la procédure et la réussite ultérieure du marché. Ont été, par exemple, considérés comme des manquements à la définition des besoins : la sous-estimation des quantités du marché 7, le renvoi de la définition de certains besoins à un dispositif ultérieur 8, la possibilité pour les candidats de proposer des «services annexes» non définis 9. Par besoins du pouvoir adjudicateur, on entend, non seulement, les besoins liés à son fonctionnement propre (ex : des achats de fournitures de bureaux, d ordinateurs pour ses 7 CE 29 juillet 1998 Commune de Léognan, n CE 8 août 2008, Région Bourgogne, n CE 15 décembre 2008, Communauté urbaine de Dunkerque, n

17 agents, de prestations d assurance pour ses locaux, etc..), mais également les besoins liés à son activité d intérêt général et qui le conduisent à fournir des prestations à des tiers (ex : marchés de transports scolaires). Il est préférable que la définition des besoins prenne en compte les exigences du développement durable et, en particulier, les exigences sociales et environnementales. Ces exigences peuvent être appréhendées par référence à des labels. Pour être efficace, l expression des besoins repose sur : - l analyse des besoins fonctionnels des services sur la base, par exemple, d états de consommation ; - la connaissance, aussi approfondie que possible, des marchés fournisseurs, la distinction, y compris au sein d une même catégorie de biens ou d équipements, entre achats standards et achats spécifiques ; - et enfin, lorsqu elle est possible, l adoption d une démarche en coût global prenant en compte, non seulement, le prix à l achat, mais aussi les coûts de fonctionnement et de maintenance associés à l usage du bien ou de l équipement acheté. A ce titre, le pouvoir adjudicateur peut prendre en compte des préoccupations de développement durable. Lorsque l incertitude porte sur la quantité ou l étendue des besoins à satisfaire, l acheteur peut faire usage du marché à bons de commande. C est sur la base d une exacte définition des besoins que l acheteur définit l objet du marché. 5- La forme des marchés La forme du marché dépend des quantités prévues dans la commande, de la durée, des fournisseurs et du mode d'établissement des prix. a- LES MARCHES A BON DE COMMANDE Le texte de référence Article 273 du code des marchés publics (CMP) applicable aux communes de la Polynésie française. Les principes Un marché à bons de commandes est un marché conclu avec un ou plusieurs opérateurs économiques et exécuté au fur et à mesure de l émission de bons de commande (exemple : carburants, denrées alimentaires ). Il peut prévoir un minimum et un maximum aux prestations commandées en valeur ou en quantité. 17

18 Une estimation du montant du marché peut néanmoins être portée dans l avis (ou d adjudication, ou d appel d offres ou d appel d offres avec concours ou encore de consultation collective). Il en résulte que les obligations de publicité et de mise en concurrence devront être celles des procédures prévues au-dessus des seuils. La durée du marché ne peut excéder 5 ans. Son exécution s'effectue au moyen de bons de commande adressés au titulaire au fur et à mesure des besoins, précisant la quantité à fournir, le montant à régler, le lieu et le délai de livraison. b- LES MARCHES A LOTS Le texte de référence Article 274 du code des marchés publics (CMP) applicable aux communes de la Polynésie française Les principes Chacun de ces lots peut donner lieu à un marché distinct. Les cahiers des charges précisent le nombre, la nature ou l'importance de chaque lot et, le cas échéant, le nombre maximum de lots pouvant être souscrit par un même soumissionnaire. Il est ainsi possible de retenir pour chaque lot, la meilleure offre proposée par les différents candidats. Certains lots peuvent être déclarés infructueux. Ce type de marché peut s avérer complexe dans sa mise en œuvre et nécessite donc une coordination extrêmement précise de l exécution des différents marchés. c- LES MARCHES EN REGIE Le texte de référence Article 278 du code des marchés publics (CMP) applicable aux communes de la Polynésie française Les principes Lorsque le marché comporte des prestations exécutées en régie, il doit indiquer la nature, le mode de décompte et, éventuellement, la valeur des divers éléments qui concourent à la détermination du prix de règlement. Les exemples des marchés en régie sont nombreux, il peut s agir des marchés passés pour des travaux de démolition, d entretien d espace verts, d ouverture des pistes, de location d engins 18

19 Ces marchés doivent obligatoirement indiquer la nature, le mode de décompte et, éventuellement, la valeur des divers éléments qui concourent à la détermination du prix de règlement. 6- Le rapport de présentation L article 312 ter. du code des marchés publics (CMP) applicable aux communes de la Polynésie française prévoit que tout projet de marché fait l objet d un rapport du représentant légal de la collectivité ou de l établissement public qui définit la nature et l étendue des besoins à satisfaire (a), expose l économie générale du marché et son déroulement prévu, ainsi que le prix envisagé (b) et motive le choix de l entrepreneur ou du fournisseur (c). a- LA NATURE ET L ETENDUE DES BESOINS Ces informations sont nécessaires pour permettre d apprécier la capacité à agir de la personne responsable du marché en application des articles L et L du CGCT. Devrait donc apparaître dans ce rapport la référence à l acte qui autorise la personne à signer le marché. Cet acte sera nécessairement joint au marché. b- L ECONOMIE GENERALE DU MARCHE On trouvera ici les informations sur les crédits ouverts au(x) budget(s) de la commune. Le plus souvent un état des dépenses engagées sera joint pour justifier la disponibilité des crédits sur le compte d engagement de la dépense. Il convient de préciser s il s agit d un marché à lot unique ou d un marché fractionné. c- LE CHOIX DU TITULAIRE Il est préférable d expliciter le mode de consultation retenue (marché de gré à gré ou sans formalisme ; marché négocié ; marché passé après appel d offres). En matière d appel d offres, conformément aux dispositions de l article 300 du CMP, le choix du titulaire sera explicité sur la base des critères parmi la liste suivante : - prix des prestations, - coût d utilisation, - valeur technique, - garanties professionnelles et financières, - délai d exécution. D autres critères liés à l objet du marché peuvent le cas échéant être précisés à condition qu ils figurent dans l avis d appel d offres. 19

20 HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANÇAISE Fiche 4 : Les modes de passation des marchés 1- Les seuils des différents modes de passation Les seuils fixés pour les marchés passés par les communes de la Polynésie française et leurs groupements sont inscrits dans les textes ci-après : - Le décret n du 3 juillet 1990 arrête le seuil obligatoire de passation des marchés communaux à francs Pacifique TTC. - Le décret n du 26 octobre 1995 établit à francs Pacifique TTC le montant maximum des marchés négociés. Au-delà de cette somme la procédure d appel d offres doit être utilisée. Seuils des différents modes de passation TRAVAUX, FOURNITURES ET SERVICES Quelle forme de commande utiliser Références textuelles Montant à prendre en compte En dessous de FCFP (environ ) - Commande sans formalités (factures, mémoires, devis ) - Marché négocié - Marché sur appel d offres Article 321 du code des marchés publics (CMP) Montant total des dépenses sur une année pour un même fournisseur, une même prestation, une même inscription budgétaire et une même opération A partir de (environ ) et en dessous de FCFP (environ ) A partir de FCFP (environ ) Marché négocié Marché sur appel d offres Articles 308 à 312 du CMP Article 295 à 300 du CMP Montant total de l opération quelque soit sa durée Montant total de l opération quelque soit sa durée 20

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 REGLEMENT INTERIEUR DES PROCEDURES ADAPTEES Article 28 du Code

Plus en détail

LA CCMOSS VOUS INFORME Bulletin N 5

LA CCMOSS VOUS INFORME Bulletin N 5 LA CCMOSS VOUS INFORME Bulletin N 5 NOUVELLES DISPOSITIONS DU CODE DES MARCHES PUBLICS Fin décembre 2008, plusieurs décrets sont venus modifier les dispositions du Code des marchés Publics : - Décret 2008-1334

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. PROCEDURE ADAPTEE (Articles 28 et 40 II du Code des Marchés Publics) Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Pouvoir

Plus en détail

MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT

MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT 1 SOMMAIRE Préambule Fiche 1 : Qu est qu un marché public? page 3 Fiche 2 : Qui passe un marché? page 4 Fiche 3 : Pourquoi la publicité? page 5 Fiche 4 : Savoir lire un

Plus en détail

MODIFICATION DU CODE DES MARCH S PUBLICS

MODIFICATION DU CODE DES MARCH S PUBLICS N 7 - MARCHES n 1 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 janvier 2009 ISSN 1769-4000 MODIFICATION DU CODE DES MARCH S PUBLICS L essentiel Trois décrets sont venus modifier le code des marchés

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. 2012-08 VERIFICATION ET MAINTENANCE DES SYSTEMES DE SECURITE DES E.R.P. DE LA VILLE

Plus en détail

MARCHES PUBLICS CODE 2006

MARCHES PUBLICS CODE 2006 MARCHES PUBLICS CODE 2006 CCICA le 1 er octobre 2015 Cindy FOURNIER Service Achats/ Marchés Publics 1 SOMMAIRE Préambule : Ce guide a été élaboré afin de permettre aux fournisseurs ou entrepreneurs d avoir

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) COMMUN AUX 5 LOTS

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) COMMUN AUX 5 LOTS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) COMMUN AUX 5 LOTS Commune de Maincy Hôtel de Ville 3, rue Alfred et Edme Sommier 77950 Maincy Tél : 01 60 68 17 12 Fax : 01 60 68 60 04 E-mail :

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Article 1 Lorsque les marchés publics de fournitures, services et travaux sont d un montant inférieur au seuil de 230 000 euros HT, l autorité adjudicatrice

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2008-38 LE PREFET DE L ISERE. OBJET : Mise en place d une information sur les règles relatives à la commande publique

CIRCULAIRE N 2008-38 LE PREFET DE L ISERE. OBJET : Mise en place d une information sur les règles relatives à la commande publique DIRECTION DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES LOCALES GRENOBLE, LE 24 OCTOBRE 2008 BUREAU DU CONTROLE DE LEGALITE ET DES AFFAIRES JURIDIQUES RÉFÉRENCES A RAPPELER : AFFAIRE SUIVIE PAR : Gaëlle ISAMBERT

Plus en détail

VILLEMOIRIEU MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT

VILLEMOIRIEU MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT VILLEMOIRIEU MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT 1 SOMMAIRE Préambule Fiche 1 : qu est-ce qu un marché public? Fiche 2 : qui passe un marché? Fiche 3 : pourquoi la publicité? Fiche 4 : savoir lire un avis

Plus en détail

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES REALISATION DU JOURNAL

Plus en détail

NOTA : article L.3221-11-1 pour les départements et article L.4231-8-1 pour les régions.

NOTA : article L.3221-11-1 pour les départements et article L.4231-8-1 pour les régions. L ordonnance n 2005-645 du 6 juin 2005 relative aux procédures de passation des marchés publics des collectivités territoriales] introduit trois nouveaux articles au code général des collectivités territoriales

Plus en détail

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA Cahier des Clauses Administratives Particulières Page 1 sur 10 «TMPNOMRED» CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

Les types de marchés, procédures et délais de publicité.

Les types de marchés, procédures et délais de publicité. Les types de marchés, procédures et délais de publicité. Les points essentiels à retenir : - Les marchés sont en principe dévolus par lot, chaque candidat doit, en conséquence, présenter une offre pour

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ACTE D ENGAGEMENT. OBJET DU MARCHÉ Diagnostic éclairage public intercommunal POUVOIR ADJUDICATEUR

Marché public de prestations intellectuelles ACTE D ENGAGEMENT. OBJET DU MARCHÉ Diagnostic éclairage public intercommunal POUVOIR ADJUDICATEUR Marché public de prestations intellectuelles ACTE D ENGAGEMENT Marché de prestations intellectuelles passé selon la procédure adaptée conformément aux articles 28 et 74 du Code des Marchés Publics OBJET

Plus en détail

Rénovation du bâtiment communal 17 rue de Lyon à Fegersheim REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

Rénovation du bâtiment communal 17 rue de Lyon à Fegersheim REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Rénovation du bâtiment communal 17 rue de Lyon à Fegersheim REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Pouvoirs adjudicateurs : COMMUNE DE FEGERSHEIM et HABITATION MODERNE représentée dans la présente consultation

Plus en détail

MAITRISE D OUVRAGE : COMMUNE DE CORZÉ 4 RUE DU COMMERCE 49140 CORZÉ

MAITRISE D OUVRAGE : COMMUNE DE CORZÉ 4 RUE DU COMMERCE 49140 CORZÉ MAITRISE D OUVRAGE : COMMUNE DE CORZÉ 4 RUE DU COMMERCE 49140 CORZÉ ACQUISITION ET INSTALLATION DE LOCAUX MODULAIRES POUR L ACCUEIL DE LOISIRS ET L ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT DE CONSULTATION Procédure

Plus en détail

Le conseil d'administration de l'établissement public foncier de Poitou-Charentes,

Le conseil d'administration de l'établissement public foncier de Poitou-Charentes, Etablissement Public Foncier de Poitou-Charentes Conseil d'administration Séance du 1 octobre 2013 Délibération n CA-2013-34 Mise à jour du guide interne de la commande publique de l EPF PC Le conseil

Plus en détail

COMMUNE D'HAULCHIN. 4, place de la mairie 59121 HAULCHIN OBJET DE LA CONSULTATION. organisation du système d'information et informatique de gestion

COMMUNE D'HAULCHIN. 4, place de la mairie 59121 HAULCHIN OBJET DE LA CONSULTATION. organisation du système d'information et informatique de gestion COMMUNE D'HAULCHIN 4, place de la mairie 59121 HAULCHIN OBJET DE LA CONSULTATION Marché d'assistance à Maître d'ouvrage organisation du système d'information et informatique de gestion Procédure adaptée

Plus en détail

VILLE DE FROUARD PRESTATIONS NETTOYAGE DES VITRES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.

VILLE DE FROUARD PRESTATIONS NETTOYAGE DES VITRES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A. VILLE DE FROUARD PRESTATIONS NETTOYAGE DES VITRES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P) (le présent cahier des clauses administratives contient 10 pages dont

Plus en détail

PORTANT ORGANISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS DE LA VILLE DE JARGEAU

PORTANT ORGANISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS DE LA VILLE DE JARGEAU PORTANT ORGANISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS DE LA VILLE DE JARGEAU Annexe de la délibération n 75-2015DEL du Conseil Municipal du 9 juillet 2015 PREAMBULE Issus de la transposition des directives

Plus en détail

Les marchés publics à procédure. adaptée

Les marchés publics à procédure. adaptée Les marchés publics à procédure adaptée 1 I. Introduction 2 Les MAPA Définition d un marché public : article 1er du code des marchés publics (CMP) Identification des pouvoirs adjudicateurs, dont «les collectivités

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Mise à disposition d une plateforme de veille sur Internet

Plus en détail

INSTRUCTION INTERNE POUR L ORGANISATION DE LA COMMANDE PUBLIQUE

INSTRUCTION INTERNE POUR L ORGANISATION DE LA COMMANDE PUBLIQUE 1 / 15 INSTRUCTION INTERNE POUR L ORGANISATION DE LA COMMANDE PUBLIQUE Mise à jour mars 2010 Sommaire Préambule. I Evaluation des besoins. I- 1 Fournitures. I- 2 Services et études. I- 3 Travaux. II Passation

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE) REMPLACEMENT D UN DES GROUPES DE PRODUCTION D EAU GLACEE DU RECTORAT DE TERREVILLE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Madame la Rectrice

Plus en détail

La participation financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents

La participation financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents La participation financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents La protection sociale complémentaire des agents de la fonction publique territoriale est

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE CONSULTATION

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE CONSULTATION Ville de TALANGE CCAS de TALANGE RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE CONSULTATION Convention de participation «risque prévoyance» & Convention de participation «risque santé» PREAMBULE TALANGE Évolution législative Afin

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX- REGLEMENT DE LA CONSULTATION ( RC)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX- REGLEMENT DE LA CONSULTATION ( RC) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX- REGLEMENT DE LA CONSULTATION ( RC) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage COMMUNE DE LESPARRE-MEDOC Personne Responsable du Marché représentant le pouvoir adjudicateur

Plus en détail

Séminaire de la Commande Publique. 22 août 2015. Thématique 1 : Initiation aux marchés Publics

Séminaire de la Commande Publique. 22 août 2015. Thématique 1 : Initiation aux marchés Publics Séminaire de la Commande Publique 22 août 2015 Thématique 1 : Initiation aux marchés Publics I/ UN POINT SUR LE VOCABULAIRE Commande publique : Il s agit d un terme générique comprenant l ensemble des

Plus en détail

QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC?

QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC? QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC? - Un marché public est un contrat conclu à titre onéreux entre un pouvoir adjudicateur (collectivité territoriale, Etat ) et un opérateur économique public ou privé pour

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Ministère de l'intérieur Préfecture de Belfort Représentant du Pouvoir Adjudicateur (RPA)

Plus en détail

Direction Territoriale Rhône Saône - Subdivision de Lyon 4, rue Jonas Salk 69007 LYON Tel : 04 78 69 60 70 Fax : 04 78 69 60 71 subdi.lyon@vnf.

Direction Territoriale Rhône Saône - Subdivision de Lyon 4, rue Jonas Salk 69007 LYON Tel : 04 78 69 60 70 Fax : 04 78 69 60 71 subdi.lyon@vnf. Direction Territoriale Rhône Saône - Subdivision de Lyon 4, rue Jonas Salk 69007 LYON Tel : 04 78 69 60 70 Fax : 04 78 69 60 71 subdi.lyon@vnf.fr Établissement public de l État à caractère administratif,

Plus en détail

REFECTION DES APPARTEMENTS

REFECTION DES APPARTEMENTS Marché public de travaux 16 BIS, BOULEVARD BELLEVUE 05000 GAP REFECTION DES APPARTEMENTS Règlement de consultation Date limite de réception des offres : 12/11/2008 à 16 h 00 RC Page 1 SOMMAIRE Article

Plus en détail

COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT D UN MARCHE PUBLIC

COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT D UN MARCHE PUBLIC COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT D UN MARCHE PUBLIC CRA POITOU-CHARENTES 19 Juin 2013 Laurence BARILLER CDA 42 Diffusion restreinte de ce document à la CRA de Poitou-Charentes PRESENTATION Responsable des

Plus en détail

MARCHES PUBLICS à procédure adaptée et à tranches conditionnelles Article 28 du Code des marchés publics Article 72 du Code des Marchés publics

MARCHES PUBLICS à procédure adaptée et à tranches conditionnelles Article 28 du Code des marchés publics Article 72 du Code des Marchés publics MARCHES PUBLICS à procédure adaptée et à tranches conditionnelles Article 28 du Code des marchés publics Article 72 du Code des Marchés publics REGLEMENT DE CONSULTATION Valant Acte d engagement Article

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation PREFECTURE DE VAUCLUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE DE VAUCLUSE SERVICE LOGEMENT SOCIAL 84905 AVIGNON CEDEX 9 PROCEDURE ADAPTEE en application de l article 28 du code des marchés publics

Plus en détail

Contrat d assurance dommage et tous risques chantiers pour les travaux de construction d une salle de restauration scolaire à Troarn

Contrat d assurance dommage et tous risques chantiers pour les travaux de construction d une salle de restauration scolaire à Troarn MARCHES PUBLICS DE SERVICES COMMUNAUTE DE COMMUNES ENTRE BOIS ET MARAIS Mairie de Troarn Place Paul Quellec 14 670 TROARN Contrat d assurance dommage et tous risques chantiers pour les travaux de construction

Plus en détail

CNP Assurances. Modalité d application Code des Marchés publics du 1 er août 2006

CNP Assurances. Modalité d application Code des Marchés publics du 1 er août 2006 CNP Assurances Modalité d application Code des Marchés publics du 1 er août 2006 Code des Marchés publics du 1 er août 2006 Depuis août 2006, les collectivités territoriales et leurs établissements publics

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MARCHÉ DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Constitution des dossiers d accessibilité Ad AP des ERP et IOP du territoire de la communauté de communes des Portes de l Ile de

Plus en détail

C0MMUNE DE CROISSY-BEAUBOURG 77 183 - (SEINE-ET-MARNE) FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D'UN DISPOSITIF DE VIDEOPROTECTION

C0MMUNE DE CROISSY-BEAUBOURG 77 183 - (SEINE-ET-MARNE) FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D'UN DISPOSITIF DE VIDEOPROTECTION C0MMUNE DE CROISSY-BEAUBOURG 77 183 - (SEINE-ET-MARNE) FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D'UN DISPOSITIF DE VIDEOPROTECTION ACTE D ENGAGEMENT (A.E.) MARCHE N 2015-005 DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRE

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DES LANDES *** ***

CONSEIL GÉNÉRAL DES LANDES *** *** CONSEIL GÉNÉRAL DES LANDES HÔTEL DU DÉPARTEMENT 23 rue Victor HUGO 40025 MONT-DE-MARSAN CEDEX TEL : 05 58 05 40 40 FAX : 05 58 05 41 41 *** APPEL D OFFRES OUVERT (Article 33 et 58 à 60 du code des marchés

Plus en détail

COMMUNE DE CAUROY LES HERMONVILLE 2, Place Du Général Leclerc 51220 CAUROY LES HERMONVILLE MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

COMMUNE DE CAUROY LES HERMONVILLE 2, Place Du Général Leclerc 51220 CAUROY LES HERMONVILLE MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES 2, Place Du Général Leclerc 51220 CAUROY LES HERMONVILLE MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES (Plan Local d Urbanisme) DE CAUROY LES HERMONVILLE ACTE D ENGAGEMENT Marché de Prestations Intellectuelles

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public de Services Cahier des Clauses Administratives Particulières n 2011 20 73 du 18/11/2011 Personne publique Ville de Sainte Geneviève des Bois Personne Responsable du Marché Monsieur le Maire

Plus en détail

Droit des marchés publics

Droit des marchés publics série 1 - champ D application Du code Des marchés publics et principes fondamentaux 1. la notion de La MarChÉ notion de public marché public Le Code des marchés publics de 2006 distingue, en les intégrant

Plus en détail

Guide pratique du nouveau code des marchés publics

Guide pratique du nouveau code des marchés publics Dominique Legouge Guide pratique du nouveau code des marchés publics Les nouvelles règles du jeu issues du décret de janvier 2004 Deuxième édition, 2004 ISBN : 2-7081-2998-8 Chapitre 7 Quels sont les rôles

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières (CCP)

Cahier des Clauses Particulières (CCP) Cahier des Clauses Particulières (CCP) MISSION DE CONSEIL, D'ASSISTANCE JURIDIQUE PERMANENTE ET DE REPRESENTATION EN JUSTICE DANS LE DOMAINE DU DROIT PUBLIC _ Marché n 11 050 FCS MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

Plus en détail

MARCHE À PROCÉDURE ADAPTÉE Passé en application de l article 28 du Code des Marchés Publics. TRAVAUX Réf. marché : BCS2013M06-W

MARCHE À PROCÉDURE ADAPTÉE Passé en application de l article 28 du Code des Marchés Publics. TRAVAUX Réf. marché : BCS2013M06-W A - IDENTIFIANTS MARCHE À PROCÉDURE ADAPTÉE Passé en application de l article 28 du Code des Marchés Publics TRAVAUX Réf. marché : BCS2013M06-W 1- Identification du pouvoir adjudicateur qui passe le marché

Plus en détail

LE PREMIER MINISTRE,

LE PREMIER MINISTRE, Décret n 2-98-482 du 11 ramadan 1419 (30/12/1998) fixant les conditions et les formes de passation des marchés de l Etat ainsi que certaines dispositions relatives à leur contrôle et à leur gestion. (

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation Ville de CALVISSON Gard MARCHÉS PUBLICS DE TRAVAUX AMENAGEMENT DU PARC DU FOYER COMMUNAL Date et heure limites de réception des offres Vendredi 24 juillet 2015 à 12h. Règlement de la Consultation ARTICLE

Plus en détail

VILLE DE MIOS Service Commande publique Place du XI Novembre 33380 MIOS

VILLE DE MIOS Service Commande publique Place du XI Novembre 33380 MIOS VILLE DE MIOS Service Commande publique Place du XI Novembre 33380 MIOS MARCHÉ DE SERVICE D IMPRESSIONS DE SUPPORTS PAPIERS UTILISÉS POUR LA COMMUNICATION DE LA VILLE DE MIOS MARCHÉ N 17-2012 ACTE D ENGAGEMENT

Plus en détail

Section 4 : Des exclusions de la participation aux marchés publics 52 31

Section 4 : Des exclusions de la participation aux marchés publics 52 31 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESSIIDENCE DE LA REPUBLIIQUE SSeeccrrééttaarri iaatt Géénnéérraal l dduu Goouuvveerrnneemeenntt 2O13 SOMMAIRE INTITULE Articles Page TITRE I : DISPOSITIONS

Plus en détail

MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT

MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT POUVOIR ADJUDICATEUR : PETR DU PAYS DE LA DEODATIE OPERATION : REFERENT ENERGIE Marché n : 012015 MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT Conseil et accompagnement des hébergeurs

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES. Commune de LUZ SAINT SAUVEUR. 1- Acte d engagement

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES. Commune de LUZ SAINT SAUVEUR. 1- Acte d engagement Département des Hautes Pyrénées Maître d ouvrage : Commune de LUZ SAINT SAUVEUR Mairie 65120 LUZ SAINT SAUVEUR Tél : 05 62 92 80 40 TRAVAUX SUR LA VOIRIE COMMUNALE Marché à bons de commande 2015-2017 Procédure

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté d Agglomération Amiens Métropole Direction des affaires juridiques et générales Service gestion centralisée du courrier Place de l Hôtel

Plus en détail

Article 6 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE Les pièces constitutives du marché comprennent, par ordre de priorité décroissant :

Article 6 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE Les pièces constitutives du marché comprennent, par ordre de priorité décroissant : ACTE D'ENGAGEMENT Article 1 - OBJET du MARCHE Le présent marché prend la forme d un contrat d assurance Responsabilité Civile Générale dont les conditions sont la reprise du cahier des charges avec ou

Plus en détail

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ETUDE DE FAISABILITE POUR LA CREATION D UNE MAISON DES VIGNERONS ET DU TERROIR CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION Pouvoir adjudicateur : ETAT - Préfecture de L Orne OBJET DU MARCHE : Fourniture et installation d un système de vidéo-surveillance au sein de la préfecture de l Orne Date et

Plus en détail

FOURNITURE DE MATERIEL DE SERRURERIE. Marché à bons de commande C.C.A.P.

FOURNITURE DE MATERIEL DE SERRURERIE. Marché à bons de commande C.C.A.P. FOURNITURE DE MATERIEL DE SERRURERIE Marché à bons de commande C.C.A.P. MAITRISE D OUVRAGE et MAITRISE D ŒUVRE HABITAT 70 (OPH) 26 rue de Fleurier B.P. 70309 70006 VESOUL Cedex 03.84.96.13.50-03.84.96.13.74

Plus en détail

Cahier des charges. Achat de bornes interactives pour la Maison de l Environnement de Nice

Cahier des charges. Achat de bornes interactives pour la Maison de l Environnement de Nice Cahier des charges Achat de bornes interactives pour la Maison de l Environnement de Nice MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE VILLE DE NICE Direction Environnement Mer et Littoral DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES

Plus en détail

Maître d ouvrage : CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE AC TE D ENG AGEMEN T. Marché n 32-2008

Maître d ouvrage : CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE AC TE D ENG AGEMEN T. Marché n 32-2008 Maître d ouvrage : CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE AC TE D ENG AGEMEN T Marché n 32-2008 MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE pour l extension de l Institut des Métiers de l Artisanat

Plus en détail

AVIS DE MARCHE SERVICES

AVIS DE MARCHE SERVICES Département de publication : 75 Annonce No 14009600 Services Date de mise en ligne : 24/05/2014 I. II. III. IV. VI. AVIS DE MARCHE SERVICES Directive 2004/18/CE. SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom,

Plus en détail

Travaux de nettoyage des bâtiments intercommunaux Marché public n 04-2008

Travaux de nettoyage des bâtiments intercommunaux Marché public n 04-2008 1 Département de Seine et Marne Marché public n 04-2008 Date limite de dépôt des offres : 16/06/08 à 12 heures REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) 2 SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DE LA CONSULTATION 2 ARTICLE 2

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11 MARCHÉ PUBLIC VILLE DE SAINT-PATHUS MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11 Mode de consultation : marché passé en la forme d un marché à procédure adaptée

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE PUBLIC DE SERVICES PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PUBLIC DE SERVICES PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE - ARTICLES 26, 28 et 29 DU CODE DES MARCHES PUBLICS - OBJET du MARCHE : Etude relative au projet de fusion entre les communautés de communes de

Plus en détail

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets Marché public de prestation de service, passé selon une procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Pouvoir adjudicateur SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES OFFICE DU TOURISME D EPINAL Contrat d étude et de conseil pour la remise en concurrence des contrats d assurances de l Office du Tourisme d Epinal MARCHE PUBLIC DE SERVICES Marché à Procédure adaptée en

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) pour la rédaction et le lancement d une procédure de marché public d assurances

Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) pour la rédaction et le lancement d une procédure de marché public d assurances Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) pour la rédaction et le lancement d une procédure de marché public d assurances Cahier des Clauses Particulières (CCP) 1 CHAPITRE PREMIER GENERALITES Article 1. Objet

Plus en détail

Ce livre blanc dresse un panorama synthétique des principales notions à connaître sur les Marchés Publics et sur l application du Code 2009.

Ce livre blanc dresse un panorama synthétique des principales notions à connaître sur les Marchés Publics et sur l application du Code 2009. Mai 2009 Livre Blanc Les Evolutions du Code des Marches Publics en 2009 INTRODUCTION 1/ DEFINITION DU CADRE DE LA COMMANDE PUBLIQUE 1.1. L'article 1 er du Code des Marchés Publics 2006 1.2. Les textes

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Société Anonyme d Economie Mixte Locale BP 237 20294 BASTIA : 04.95.32.80.55 : 04.95.34.01.14 MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

Encadrement des marchés publics de la CCI

Encadrement des marchés publics de la CCI Encadrement des marchés publics de la CCI Selon l article 26 du CMP, les marchés sont passés sur Appel d Offres (AO). Toutefois, selon le montant et la nature du marché, le Pouvoir Adjudicateur pourra

Plus en détail

«Accès à la commande Publique, pour les PME-PMI» Les bonnes pratiques, les prés-requis et les contraintes pour accéder à la commande publique

«Accès à la commande Publique, pour les PME-PMI» Les bonnes pratiques, les prés-requis et les contraintes pour accéder à la commande publique «Accès à la commande Publique, pour les PME-PMI» Les bonnes pratiques, les prés-requis et les contraintes pour accéder à la commande publique Sommaire I) Qu est-ce qu un marché public?... 4 II) Quelles

Plus en détail

PROJET DE DECRET. Le Premier ministre,

PROJET DE DECRET. Le Premier ministre, Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales, du ministre du travail, de la solidarité et de la fonction publique, du ministre du budget,

Plus en détail

LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS

LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS I - PREAMBULE Jusqu à présent, la majorité des achats d équipements effectués par les services échappaient à la réglementation relative aux marchés

Plus en détail

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 ROYAUME DU MAROC AGENCE POUR LA PROMOTION ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES PREFECTURES ET POVINCES DU NORD DU ROYAUME... Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 OBJET : L AUDIT COMPTABLE

Plus en détail

PRESTATAIRE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE

PRESTATAIRE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE Maître d ouvrage : Ville de BOURGUEIL MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES (Article 30 du Code des Marchés Publics) PROCÉDURE ADAPTÉE ACTE D ENGAGEMENT PRESTATAIRE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

Acte d'engagement Marché de prestations de services Marché Assurances Commune de COUX

Acte d'engagement Marché de prestations de services Marché Assurances Commune de COUX Acte d'engagement Marché de prestations de services Marché Assurances Commune de COUX Numéro du marché : 2014_002 AE- n 2014_002, Assurances 1 / 11 Sommaire 1. Identification du contractant... 3 2. Objet

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. MARCHE n 15.002

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. MARCHE n 15.002 Ecole Nationale Supérieure d Informatique pour l Industrie et l Entreprise 1, Square de la Résistance 91025 EVRY CEDEX REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE n 15.002 Prestation de gardiennage du bâtiment

Plus en détail

Attention, la visite du site est obligatoire L absence de remise d un certificat de visite entraînera la non-conformité de l offre remise

Attention, la visite du site est obligatoire L absence de remise d un certificat de visite entraînera la non-conformité de l offre remise MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX VILLE DE GUJAN-MESTRAS Direction Générale des Services Service Achats Marchés Place du Général De GAULLE 33470 GUJAN MESTRAS Tél: 05 57 52 57 52 Fax: 05 57 52 57 50 TRAVAUX DE

Plus en détail

MAPA N 2012/2 RÈGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ PUBLIC MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION D UNE SALLE COMMUNALE JUIN 2012

MAPA N 2012/2 RÈGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ PUBLIC MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION D UNE SALLE COMMUNALE JUIN 2012 MAPA N 2012/2 RÈGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ PUBLIC MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION D UNE SALLE COMMUNALE JUIN 2012 Remise des offres avant le Jeudi 26 juillet 2012 à 12 heures Page 1 sur 11 1.

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MAHES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 64/2011 DU 13/12/2011 à 10H RELATIF A LA FOURNITURE DE 1401,20 Km DE PROFILS SISMIQUES 2D «ROUND AFRICA» ACQUIS EN 1975 EN

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Montélimar Sésame Règlement de la consultation Collecte des cartons des activités sur la commune de Montélimar MARCHE PUBLIC DE SERVICES OOO REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) OOO Pouvoir adjudicateur:

Plus en détail

Suivi des plans de désherbage communaux Positionnement dans la charte régionale d'entretien des espaces communaux 2015

Suivi des plans de désherbage communaux Positionnement dans la charte régionale d'entretien des espaces communaux 2015 Suivi des plans de désherbage communaux Positionnement dans la charte régionale d'entretien des espaces communaux 2015 ACTE D'ENGAGEMENT Marché passé selon une Procédure Adaptée Articles 26, 28, 29 et

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT MISE EN ŒUVRE DE UN «NRA ZONE D OMBRE» SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE D OPPEDE

ACTE D ENGAGEMENT MISE EN ŒUVRE DE UN «NRA ZONE D OMBRE» SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE D OPPEDE ACTE D ENGAGEMENT Pouvoir adjudicateur Mairie d Oppede (84086) Objet de la consultation MISE EN ŒUVRE DE UN «NRA ZONE D OMBRE» SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE D OPPEDE Date d envoi de l avis à la publication

Plus en détail

DECRET N 2003-269/PRES/PM/MFB du 27 mai 2003 (JO SPECIAL N 01 2003 du 10 juin 2003) LE PRESIDENT DU FASO,

DECRET N 2003-269/PRES/PM/MFB du 27 mai 2003 (JO SPECIAL N 01 2003 du 10 juin 2003) LE PRESIDENT DU FASO, DECRET N 2003-269/PRES/PM/MFB du 27 mai 2003 (JO SPECIAL N 01 2003 du 10 juin 2003) portant réglementation générale des achats publics. LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES Vu la Constitution

Plus en détail

AGENCE DE L'EAU ARTOIS-PICARDIE - N Dossier - N d interlocuteur - Date notification - Montant des opérations - Modalités de la participation - Montant de la participation - Date d atteinte de l objectif

Plus en détail

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Marché concernant la fourniture d'un logiciel ou d'une suite de logiciels permettant de gérer les soins infirmiers, les dossiers

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Communauté de Communes de la Haute Vallée du Thoré Mairie 81240 Saint-Amans-Valtoret Tél : 05 63 97 98 08 Fax : 05 63 97 98 08 Mail : contact@cc-haute-vallee-thore.fr Site Internet : www.cc-haute-vallee-thore.fr

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Maître d ouvrage

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Maître d ouvrage MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES VAL DE SAONE CHALARONNE 1 place Georges Agniel 01140 Saint Didier sur Chalaronne Email : com.com.valdesaone.chalaronne@wanadoo.fr

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation Marché Public de Services Règlement de la consultation Personne publique Commune Ville de Sainte Geneviève des Bois Personne Responsable du Marché Monsieur le Maire Objet de la consultation Marché de Télésurveillance

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT MARCHÉ DE TRAVAUX, DE CRÉATION ET D ENTRETIEN DES VOIRIES COMMUNALES

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT MARCHÉ DE TRAVAUX, DE CRÉATION ET D ENTRETIEN DES VOIRIES COMMUNALES MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT Cadre réservé à l acheteur MARCHÉ N NOTIFIÉ LE / / 2 0 A- Objet du marché Procédure adaptée passé en application des articles 26-II-5 et 28 du Code des Marchés

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES MARCHÉ PUBLIC DE FCS. Prestations d'assurances dommages-ouvrage pour 3 opérations de travaux

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES MARCHÉ PUBLIC DE FCS. Prestations d'assurances dommages-ouvrage pour 3 opérations de travaux CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES MARCHÉ PUBLIC DE FCS Prestations d'assurances dommages-ouvrage pour 3 opérations de travaux N du CCP :............... Mairie de Saint Genis Laval 106 Avenue Clémenceau

Plus en détail

Avis de marché. Services. Directive 2004/18/CE. Section I : Pouvoir adjudicateur

Avis de marché. Services. Directive 2004/18/CE. Section I : Pouvoir adjudicateur Avis de marché Services Directive 2004/18/CE. Section I : Pouvoir adjudicateur I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : Communauté d'agglomération Caen la mer, 8 rue du Colonel Rémy B.P. 26182, à l'attention

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Le pouvoir adjudicateur : Syndicat Intercommunal du Cimetière des Joncherolles (SICJ) Objet du marché : Mission de contrôle technique pour la création d une

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Marché : CONTRAT DE MAINTENANCE DES ASCENSEURS, MONTE CHARGES ET APPAREILS ELEVATEURS DU CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX MARCHE DE SERVICE MARCHE PASSE SUIVANT LA PROCEDURE «D APPEL D OFFRES OUVERT» (Articles

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE VILLE DE FAGNIERES

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE VILLE DE FAGNIERES AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE VILLE DE FAGNIERES 1) OBJET DUREE ET DISPOSITIONS GENERALES a. OBJET DU MARCHE Marché pour la souscription d'un contrat d'assistance à la maîtrise d'ouvrage concernant

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P)

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P) Mairie de COUPVRAY PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P) DU MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES n 04/MG/2015

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION MINISTERE CHARGE DE L OUTRE-MER Représenté par son Délégué en exercice CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES ACTE D ENGAGEMENT COUVERTURE

MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES ACTE D ENGAGEMENT COUVERTURE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES ACTE D ENGAGEMENT CADRE RÉSERVÉ A L ADMINISTRATION (NE PAS REMPLIR) MARCHE N MONTANT DU MARCHE TTC TITULAIRE

Plus en détail

Règlement de la consultation. Marché de prestations de services Marché Assurances. Commune de COUX. Date limite de remise des plis : 29/12/2014

Règlement de la consultation. Marché de prestations de services Marché Assurances. Commune de COUX. Date limite de remise des plis : 29/12/2014 Règlement de la consultation Marché de prestations de services Marché Assurances Commune de COUX Date limite de remise des plis : 29/12/2014 Heure limite : 12h00 Numéro du marché : 2014_002 RC-n 2014_002,

Plus en détail