LES SOLUTIONS DE FINANCEMENT DU GROUPE SOWALFIN POUR LES ENTREPRISES ET LES INDÉPENDANTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES SOLUTIONS DE FINANCEMENT DU GROUPE SOWALFIN POUR LES ENTREPRISES ET LES INDÉPENDANTS"

Transcription

1 LES SOLUTIONS DE FINANCEMENT DU GROUPE SOWALFIN POUR LES ENTREPRISES ET LES INDÉPENDANTS

2 Le Groupe SOWALFIN apporte une réponse aux besoins financiers des entreprises wallonnes et ce, aux moments clés de leur existence : création, développement, innovation, internationalisation et reprise-transmission. Notre objectif est de permettre aux entrepreneurs de réaliser leur projet en leur proposant des solutions de financement adaptées à leurs besoins.

3 GARANTIE COFINANCEMENT CAPITAL À RISQUE VIA LES INVESTS WALLONS LES FILIALES DE LA SOWALFIN PRODUIT MIXTE/ CONTRE-GARANTIE DES SCM EXPORTATION INNOVATION TRANSMISSION

4 montages financiers A CHAQUE PHASE DE DÉVELOPPEMENT, SA SOLUTION FINANCIÈRE. Les cas fictifs présentés ci-après reprennent différentes phases de la vie des entreprises au cours desquelles le Groupe SOWALFIN peut apporter son concours. Chaque situation nécessite évidemment une étude de faisabilité et la définition d un montage financier approprié.

5 CRÉATION TRANSMISSION INNOVATION EXPORTATION CROISSANCE INVESTISSEMENTS

6 Création DE L IDÉE AU PROJET - DU PROJET À L ENTREPRISE Vous êtes le patron d une entreprise, indépendant ou en passe de le devenir? Vous avez une idée, un projet Il ne vous manque plus qu un financement adapté pour le concrétiser? Nous pouvons vous aider à financer le démarrage de vos activités! Lorsqu on lance son activité, il est important de trouver les financements adéquats pour couvrir : les frais de création et de publicité ; les investissements nécessaires à l installation : achat de matériel, équipements/ machines, outils, aménagements, transformations, le besoin en fonds de roulement (trésorerie de départ) : stock, matières premières, frais fixes avant réception des premiers paiements, les éventuelles garanties à émettre à l attention du bailleur, du franchiseur, des fournisseurs,

7 Création Laurent, après quelques années en tant qu apprenti, puis ouvrier qualifié, s est mis à son propre compte comme menuisier! Il avait besoin, pour se lancer, d investir dans du matériel et de constituer la trésorerie de départ. DÉPENSES (EUR) Frais de lancement Effort propre de l entrepreneur Achat matériel (camionnette, outillage) Besoin en fonds de roulement (matières premières, commandes en cours, premiers loyers, ) SOURCES DE FINANCEMENT (EUR) Banque (crédit d investissement en 5 ans) garantie produit mixte SOCAMUT de 75% SOCAMUT (prêt subordonné 5 ans) ,1% ,6% ,3% Total Total % Pour répondre à ses besoins, la banque a octroyé à Laurent un prêt de EUR , garanti par la SOCAMUT à hauteur de 75%. Elle a également demandé à la SOCAMUT d accorder un prêt à Laurent de EUR La banque partage ainsi son risque avec la SOCAMUT. L entrepreneur a, par ailleurs, investi EUR dans son projet. Référence : Fiche produit mixte automatique SOCAMUT

8 Création Isabelle réalise son rêve en ouvrant un concept store! DÉPENSES (EUR) Frais de lancement et de publicité SOURCES DE FINANCEMENT (EUR) Effort propre (capital de la société à constituer) Garantie locative Banque (crédit d investissement en 7 ans) garantie SOCAMUT de 75% Aménagements et transformations SOCAMUT (prêt subordonné 7 ans) ,7% ,8% ,4% Besoin en fonds de roulement (stock première collection, premiers loyers, ) Banque (crédit d investissement en 5 ans) garantie d une SCM à 75% ,1% Total Total % Isabelle investit EUR dans son projet sous forme de capital de la société nouvellement constituée. La banque lui octroie deux crédits : un crédit de EUR garanti par la SOCAMUT à hauteur de 75% (dans le cadre du produit mixte) et un crédit de EUR garanti par une Société de Cautionnement Mutuel à hauteur de 75%. La banque demande, par ailleurs, à la SOCAMUT d accorder à Isabelle un prêt subordonné de EUR Référence : Fiche produit mixte automatique SOCAMUT - Fiche garantie des 4 SCM

9 Création Stéphane lance sa société de fabrication de produits d isolation pour le secteur de la construction. DÉPENSES (EUR) Investissements en machines et en matériel Besoin en fonds de roulement SOURCES DE FINANCEMENT (EUR) Effort propre (capital) % Invest (capital) % Banque (crédit d investissement en 7 ans) garantie SOWALFIN 50% Banque (ligne court terme) garantie SOWALFIN 50% % % Total Total % Le fondateur apporte une mise de départ représentant un cinquième du financement. L Invest intervient en capital de manière minoritaire permettant ainsi le renforcement de la structure financière de l entreprise. La banque, confortée par le niveau de solvabilité, intervient à la fois sous la forme d un crédit d investissement en 7 ans et d un financement à court terme. Elle sollicite la garantie de la SOWALFIN à concurrence de 50%. Référence : Fiche financement Invests Fiche garantie SOWALFIN

10 Croissance FINANCER LA CROISSANCE DE L ACTIVITÉ Vous êtes le patron d une entreprise qui se développe bien, mais vous avez besoin d être soutenu financièrement pour assurer sa croissance? Nous pouvons vous aider à financer le développement de vos activités! En effet, dans le cadre de son développement, une entreprise peut faire face à divers besoins de financement : Besoin en fonds de roulement (trésorerie nécessaire pour financer le cycle d exploitation de l entreprise et combler les écarts entre les décaissements à opérer et les encaissements futurs) ; Nouveaux investissements (immobilier, investissements corporels ou incorporels) ; Il convient dès lors de les financer de manière adéquate.

11 Croissance L activité de Laurent, le menuisier, se développe rapidement, le carnet de commande est rempli. Il n arrive plus à répondre aux demandes seul et envisage d engager un ouvrier. D autre part, l augmentation de son chiffre d affaires et la diversification de l activité auprès d une clientèle professionnelle (chantiers plus importants, avec des délais de paiement plus longs) engendrent des besoins de trésorerie complémentaires. Le besoin en fonds de roulement de l activité de Laurent est évalué à EUR DÉPENSES (EUR) Besoin en fonds de roulement SOURCES DE FINANCEMENT (EUR) Banque (crédit d investissement en 5 ans) garantie produit mixte SOCAMUT de 75% SOCAMUT (prêt subordonné 5 ans) % % Banque (crédit de caisse) % Total Total % La banque octroie un prêt de EUR à Laurent, garanti par la SOCAMUT à hauteur de 75%. La SOCAMUT, sur demande de la banque, intervient également en prêt à hauteur de EUR La banque accorde, par ailleurs, à Laurent un crédit de caisse de EUR Référence : Fiche produit mixte automatique SOCAMUT

12 Croissance 5 ans après avoir lancé son activité de fabrication de produits d isolation, Stéphane dont la société connaît une belle croissance a l opportunité d acheter le bâtiment qu il loue. Afin d augmenter ses capacités de production, il doit également investir dans une nouvelle machine. DÉPENSES (EUR) Acquisition immobilier Effort propre (augmentation de capital) SOURCES DE FINANCEMENT (EUR) Frais Invest (prêt convertible en capital) ,3% ,2% Machine Banque (crédit d investissement 15 ans) garantie en tête SOWALFIN de SOWALFIN (prêt subordonné 10 ans) ,1% ,4% Total Total % Les interventions de l Invest et de la SOWALFIN réalisées sous la forme de prêts convertibles et subordonnés renforcent la structure du financement et facilitent l octroi d un financement bancaire. Un financement global est assuré tout en ménageant la trésorerie de l entreprise, ce qui est nécessaire pour permettre de développer l activité courante et de faire face aux imprévus. Référence : Fiche financement Invests Fiche garantie SOWALFIN Fiche prêt SOWALFIN

13 Innovation FINANCER L INNOVATION Vous souhaitez créer votre société dans un secteur innovant, élaborer un tout nouveau procédé de production nécessaire à la fabrication de votre produit final ou encore adapter et améliorer votre produit final? Nous pouvons vous aider à financer votre projet! L innovation est synonyme à la fois de potentiel de croissance et d incertitude. Les ressources financières mobilisées doivent en tenir compte. En d autres termes, le risque et l attractivité du projet se mêlent et conduisent souvent à privilégier les fonds propres ou quasi fonds propres, tels que le prêt subordonné ou le prêt obligataire convertible, à l endettement bancaire.

14 Innovation Dans le secteur de l isolation dans lequel Stéphane est actif, l innovation est essentielle afin de se démarquer de la concurrence. Stéphane se lance dans un nouveau projet intégrant au niveau de son processus de fabrication une matière première isolante actuellement peu exploitée par ses concurrents. DÉPENSES (EUR) Frais de recherche et développement (achat de matériel, matière première, sous-traitance, ) Frais de personnel dédié au projet SOURCES DE FINANCEMENT (EUR) Effort propre (capital) ,25% Business angel (capital) ,25% Invest (prêt convertible en capital) Novallia (prêt subordonné 7 ans dont 1 an de franchise en capital) Banque (ligne court terme) % % ,5% Total Total % Les actionnaires privés (fondateur et Business Angel) apportent une contribution importante représentant 42% du montage financier. L Invest et Novallia combinent leurs moyens financiers et apportent un concours important sous une forme permettant à l entreprise de mener à bien son projet sereinement, dans le respect d un équilibre prédéfini entre partenaires. La banque complète le financement avec une ligne court terme. Référence : Fiche financement Invests Fiche prêt NOVALLIA

15 Transmission FINANCER LA REPRISE D UNE AUTRE ENTREPRISE EN BELGIQUE OU À L ÉTRANGER Vous êtes déjà patron d une entreprise et vous souhaitez vous développer en rachetant une activité similaire ou complémentaire? Vous souhaitez vous installer en rachetant un fonds de commerce ou la majorité des parts d une entreprise existante? Nous pouvons vous aider à trouver cette entreprise et à financer votre projet de reprise! En effet, dans le cadre de la transmission de son entreprise, le cédant va chercher un repreneur qui a les compétences et les capacités financières pour boucler la transaction.

16 Transmission Isabelle qui a ouvert son concept store est approchée par le gérant d un magasin de prêt-à-porter qui lui propose de reprendre son fonds de commerce. Le distributeur de la marque soutient le projet qui permet d assurer la pérennité du magasin. Isabelle constitue une nouvelle société. Les besoins de financement s élèvent à EUR pour le fonds de commerce et EUR pour financer le besoin en fonds de roulement. DÉPENSES (EUR) Stock de départ (prochaine collection) Reprise du fonds de commerce (selon contrat de cession) Besoin en fonds de roulement (paiement des charges fixes : personnel, loyer, ) SOURCES DE FINANCEMENT (EUR) Capital de la société à constituer Banque (crédit d investissement en 7 ans) garantie SCM de 50% Banque (ligne CT à durée indéterminée) - garantie SCM de 50% pour un an % % % Total Total % La banque octroie un prêt de EUR à Isabelle pour la reprise du fonds de commerce, garanti par une Société de Cautionnement Mutuel (SCM) à hauteur de 50%. Elle met également à disposition une ligne court terme à durée indéterminée de EUR garantie par la SCM à 50% pour 1 an. L apport personnel d Isabelle dans le montage s établit à EUR (20%) au travers du capital de la nouvelle société. Référence : Fiche garantie des 4 SCM

17 Transmission Une opportunité se présente à Stéphane via la SOWACCESS de reprendre une société de distribution de matériaux de construction établie dans le sud de la France. Cette reprise lui permettrait de toucher de nouveaux marchés dans le sud de l Europe et d étendre sa gamme de produits. DÉPENSES (EUR) Acquisition société étrangère SOURCES DE FINANCEMENT (EUR) Effort propre (auto-financement trésorerie disponible) SOFINEX (prêt subordonné 5 ans) Banque (crédit d investissement 5 ans) garantie SOFINEX 50% % % % Total Total % L entreprise supporte immédiatement, au travers de sa trésorerie, 20% des besoins liés à son développement à l étranger. La SOFINEX vient l appuyer en prêt subordonné et via l octroi d une garantie de 50% sur le financement bancaire. Référence : Fiche financement SOFINEX Fiche garantie SOFINEX Fiche mise en relation SOWACCESS

18 fiches produits DES PRODUITS ADAPTÉS AUX BESOINS DES ENTREPRISES. Les fiches ci-après présentent en détail les différents produits du Groupe SOWALFIN. Le type d intervention sera fonction du projet et des besoins de financement.

19 Garantie SOWALFIN TYPE DE GARANTIE PARTIELLE ET SUPPLÉTIVE EN TÊTE Accordée à La banque/ la société de leasing La banque Types de financements garantis Crédits destinés à financer : des investissements immobiliers et mobiliers du besoin en fonds de roulement une reprise d une entreprise une garantie de bonne fin d une opération Maximum 75% avec un maximum de garantie de EUR Crédits destinés à financer des investissements immobiliers et mobiliers et devant être assortis de sûretés valorisables pour un montant au moins égal au montant de la garantie en tête fixe représentant maximum 25% du montant nominal du crédit accordé avec un engagement maximum de EUR Durée Coût Indemnisation Maximum 10 ans pas de minimum fixé Commission payée en une seule fois par la banque/la société de leasing au début du crédit : durée de la garantie égale à celle du crédit (avec un max de 10 ans) : commission annuelle de 1% sur le solde restant dû annuel garanti durée de la garantie inférieure à celle du crédit : commission annuelle de 1,10% sur le solde restant dû annuel garanti En cas de sinistre, l intervention en garantie est calculée après réalisation des sûretés consenties à la banque/la société de leasing et considérées comme affectées au crédit faisant l objet de la garantie (effet supplétif). A définir au cas par cas afin que le montant nominal de la garantie ne dépasse jamais 80% du solde restant dû du crédit garanti Commission annuelle de 1,5% calculée sur le montant nominal de la garantie (multiplié par la durée exprimée en nombre d années complètes) payée en une seule fois par la banque au début du crédit L intervention en garantie est fixée dès le départ quelles que soient les sûretés prises par ailleurs par la banque.

20 Démarche Plus d infos La SOWALFIN reçoit la demande d intervention en garantie de la banque/société de leasing qui lui envoie sa note d analyse et sa décision conditionnée à l octroi de la garantie. Elle analyse la demande et la présente à son Comité de crédit dans un délai de 15 jours. La décision sur l octroi de la garantie est envoyée à la banque/ société de leasing avec le montant de la commission que la banque doit payer dans un délai de 4 mois, la garantie entrant en vigueur au moment du paiement de la commission. Consultez le site ou adressez-vous directement à la SOWALFIN 04/

21 Prêt SOWALFIN Accordé à L entreprise, complémentairement à un crédit bancaire ou à un leasing Type de crédit Prêt subordonné remboursable trimestriellement destiné à financer : des investissements immobiliers et mobiliers le développement du fonds de roulement une reprise d entreprise Franchise Durée Coût Sûretés Démarche Plus d infos Minimum EUR et maximum EUR par projet Maximum 40% du montage financier Maximum le montant du crédit bancaire/leasing conjoint Encours maximum par PME de EUR Franchise de la même durée que la franchise sur le crédit bancaire/ leasing avec un maximum de 2 ans Même durée que le crédit bancaire/leasing conjoint avec un maximum de 10 ans (12 ans si franchise en capital de 2 ans) Taux d intérêt : taux de la banque/société de leasing 2% avec un taux plancher correspondant à l IRS (taux de référence interbancaire dans la zone euro) de la durée du crédit : + 1,25% si création ou développement de l entreprise + 1,75% si reprise d une entreprise Pas de garantie exigée ni de l entreprise, ni de l entrepreneur Garantie bancaire en faveur de la SOWALFIN représentant un montant fixe d 1/3 du cofinancement initial qui décroît à partir du moment où le solde restant dû devient inférieur au seuil d 1/3 La SOWALFIN reçoit la demande de cofinancement de la banque/ société de leasing qui lui envoie sa note d analyse et sa décision conditionnée à l octroi du cofinancement. Elle analyse la demande et la présente à son Comité de crédit dans un délai de 15 jours. La décision sur l octroi du cofinancement est envoyée à la banque/ société de leasing avec le taux d intérêt plancher considéré pour le prêt subordonné. La convention de prêt est rédigée sur base de la convention de crédit bancaire/de leasing. Consultez le site ou adressez-vous directement à la SOWALFIN 04/

22 Financement Invests Accordé à Types de financements L entreprise Financement sur mesure selon les spécificités de l entreprise et du projet : Participation minoritaire au capital Prêts convertibles, subordonnés, chirographaires ou garantis Financements court terme Leasings immobiliers et mobiliers Maximum de EUR /projet et en encours Maximum de EUR /projet et en encours pour les fonds en provenance du Fonds européen de développement régional (FEDER) Franchise Durée Considérée au cas par cas Adaptée à la durée de vie économique des investissements ou à l'objet sous-jacent du prêt Coût Taux d intérêt sur les prêts : Sûretés Démarche Plus d infos taux IRS (taux de référence interbancaire dans la zone euro) de la durée du prêt + marge pour les fonds en provenance du FEDER taux en phase avec le marché dans les autres cas Négociées avec l entreprise et ses partenaires bancaires en fonction du projet financé L entreprise prend contact avec l Invest de sa région, de manière à exposer son projet et son plan d affaires. Après analyse, la décision d investissement en capital ou d octroi de financement est prise par le Conseil d Administration de l Invest, et avalisée par la SOWALFIN qui représente la Région auprès des Invests en ses qualités d actionnaire et de créancier. Les Conseils d Administration ont lieu en principe tous les mois. Consultez le site de l Invest de votre région (coordonnées des Invests sous la rubrique Nos partenaires du site internet de la SOWALFIN) ou adressez-vous au Service Invest de la SOWALFIN

23 Produit mixte automatique SOCAMUT Caractéristiques Type d entreprise Le produit mixte est accordé automatiquement à l entreprise par la SOCAMUT qui a délégué aux banques la décision de l engager en garantie et/ou en prêt. Il peut s intégrer dans un plan de financement de maximum EUR (hors effort propre). Micro-entreprises (en ce compris les indépendants) Caractéristiques Micro-crédit (de maximum EUR ) destiné à financer : du crédit bancaire un investissement immobilier ou mobilier garanti et/ou du besoin en fonds de roulement conjoint au prêt une reprise d une entreprise SOCAMUT Le crédit bancaire doit être amortissable (pas d intervention sur un crédit de caisse, par exemple) Caractéristiques de la garantie Caractéristiques du prêt SOCAMUT Démarches Plus d infos Accordée par la SOCAMUT à la banque Partielle (maximum 75%, avec un engagement maximum en garantie de EUR ) et supplétive (intervention en garantie calculée après réalisation des sûretés consenties à la banque) Même durée que le crédit bancaire (de 2 à 10 ans, en ce inclus une éventuelle franchise de max. 6 mois) ou durée inférieure Coût : commission payée en une seule fois par la banque l octroi de son crédit à hauteur de 1% du solde restant dû annuel garanti Prêt subordonné accordé à l entreprise complémentairement à un micro-crédit bancaire de maximum EUR (pouvant être garanti par SOCAMUT voir garantie) et destiné à financer : des investissements immobiliers et mobiliers du besoin en fonds de roulement une reprise d une entreprise Maximum 50% du micro-crédit bancaire principal et maximum EUR Même durée que le crédit bancaire conjoint (de 2 à 10 ans, en ce inclus une franchise éventuelle de même durée que la franchise bancaire et de maximum 6 mois) et remboursable trimestriellement (capital constant) par domiciliation Taux d intérêt : Belgian Prime Rate en vigueur le jour de l introduction du dossier sur l Intranet de la SOCAMUT Pas d apport personnel minimum exigé par la SOCAMUT Introduction du dossier par la banque via l encodage d un formulaire sur l Intranet de la SOCAMUT, après vérification par la banque de l éligibilité du dossier (selon convention signée avec la SOCAMUT). Confirmation par la SOCAMUT dans les 5 jours ouvrables de la réception du formulaire de la garantie à la banque avec le montant de la commission à payer dans le mois. Envoi par la SOCAMUT de la convention de prêt à l entrepreneur dans les 5 jours ouvrables également. Consultez le site ou adressez-vous directement à la SOCAMUT 04/

24 Garantie des 4 Sociétés de Cautionnement Mutuel (SCM) Type de garantie Accordée Types de financements garantis Durée Coût Indemnisation Démarche Plus d infos Partielle et supplétive Par une Société de Cautionnement Mutuel (Socame, Caution Mutuelle des Métiers et Négoces, Caution Mutuelle du Centre, Caution Mutuelle du Tournaisis) à la banque Crédits destinés à financer : des investissements immobiliers et mobiliers du besoin en fonds de roulement une reprise d une entreprise une garantie de bonne fin d une opération Maximum 75% avec un engagement maximum en garantie de EUR Exception : Maximum 80% sur un micro-crédit bancaire amortissable de maximum EUR accordé à une micro-entreprise Maximum 10 ans pas de minimum fixé Commission payée en une seule fois par la banque au début du crédit et comprise entre 1% et 1,5% (en fonction de l analyse de risque par la SCM) du solde restant dû annuel garanti L intervention en garantie est calculée après réalisation des sûretés consenties à la banque et considérées comme affectées au crédit faisant l objet de la garantie (effet supplétif) La SCM reçoit la demande d intervention en garantie de la banque qui lui envoie sa note d analyse et sa décision conditionnée à l octroi de la garantie. Elle analyse la demande et la présente à son Comité d engagement (qui se réunit en principe chaque semaine). La décision sur l octroi de la garantie est envoyée à la banque avec le montant de la commission que la banque doit payer dans un délai de 4 mois la garantie entrant en vigeur au moment du paiement de la commission. La SCM se réassure automatiquement auprès de la SOCAMUT (partage du risque). Consultez le site de la SOCAMUT ou adressez-vous directement à la SCM (coordonnées sous la rubrique partenaires du site Internet de la SOCAMUT)

25 Prêt NOVALLIA Accordé à Type de crédit Franchise Durée Coût Sûretés Démarche Plus d infos L entreprise Prêt subordonné remboursable trimestriellement destiné à financer tout projet d innovation au sens large du terme pour autant que l innovation (technologique et non technologique) représente une amélioration/ transformation réelle contribuant à améliorer la compétitivité de l entreprise, et qu elle se situe au niveau : du produit final ou de son processus de fabrication, voire de distribution. Maximum de EUR par projet Maximum 40% du montage financier (porté à 75% si un Invest ou une autre source publique de financement intervient également dans le projet) Franchise de maximum 2 ans Maximum 10 ans Taux d intérêt : plancher = taux IRS (taux de référence interbancaire dans la zone euro) de la durée du prêt + une marge Pas de garantie exigée ni de l entreprise, ni de l entrepreneur Novallia fonctionne sur base d un système d appels à projets (quatre fois par an). Un jury pluridisciplinaire sélectionne les entreprises lauréates, sur base d'un formulaire de candidature disponible sur le site. Une fois la décision positive du jury prise et le bouclage financier attesté, le prêt peut être mis à disposition rapidement. Consultez le site ou adressez-vous directement à NOVALLIA 04/

26 Garantie SOFINEX Caractéristiques Accordée à Type d entreprise Types de financements garantis Durée Coût Indemnisation Démarche Plus d infos Partielle et supplétive La banque (partenaires actuels : BNPPF, ING, CBC, BELFIUS et KBC) PME ou Grande Entreprise (GE) Crédits destinés à financer : des contrats commerciaux à l exportation (ligne de garanties, ligne de décaissement, ligne de crédoc, ) un investissement à l étranger (création et développement d une filiale, reprise ou prise de participation dans une entreprise étrangère, rachat d un fonds de commerce ou d une branche d activités, investissement immobilier ou mobilier, ) Maximum 75% avec un maximum de garantie de EUR / entreprise classée PME Maximum 75% avec un maximum de garantie de EUR / entreprise classée GE Maximum 10 ans pas de minimum fixé Commission fixée en fonction du risque lié au débiteur et au projet à financer. Taux minimum de 1,00% l an. En cas de sinistre, l intervention en garantie est calculée après réalisation des sûretés consenties à la banque et considérées comme affectées au crédit faisant l objet de la garantie (effet supplétif) La SOFINEX reçoit la demande d intervention en garantie de la banque partenaire qui lui envoie sa note d analyse et sa décision conditionnée à l octroi de la garantie. Elle analyse la demande et la présente à son Comité de crédit qui se réunit en principe tous les mois. La décision sur l octroi de la garantie est envoyée à la banque avec le montant de la commission que la banque doit payer dans un délai de 4 mois, le garantie entrant en vigueur au moment du paiement de la commission. Consultez le site de la SOFINEX ou adressez-vous directement à la SOFINEX 04/

27 Financement SOFINEX Accordé à Types de financements Franchise L entreprise PME ou Grande Entreprise (GE) Financement d un investissement à l étranger ou du processus d Internationalisation de l entreprise : Participation minoritaire au capital Prêts subordonnés, chirographaires, obligataires convertibles ou non et garantis Maximum 50% du montant du projet Maximum de EUR /entreprise classée PME Maximum de EUR /entreprise classée GE Considérée au cas par cas Durée Adaptée à l'objet sous-jacent ou à la durée de vie économique des investissements avec un maximum de 10 ans Coût Taux d intérêt sur les prêts : Sûretés Démarche Plus d infos taux BPR (Belgian Prime Rate) de la durée du prêt + prime de risque (en fonction du pays, du débiteur, du projet) taux en phase avec le marché En principe pas ou négociées avec l entreprise en fonction du projet financé L entreprise prend contact avec la SOFINEX en direct de manière à exposer son projet et son plan d affaires. OU Les Banques partenaires prennent contact avec la SOFINEX pour soumettre le projet de l entreprise. Après analyse, la décision d investissement en capital ou d octroi de financement est prise par le Comité de Crédit de la SOFINEX qui se réunit en principe tous les mois. La décision est communiquée directement à l entreprise. Consultez le site de la SOFINEX ou adressez-vous directement à la SOFINEX 04/

28 Information et sensibilisation à la cession/reprise - SOWACCESS Caractéristique Accordé à Type d entreprise Type d accompagnement de la subvention Réseau de partenaires Démarche Plus d infos Accompagnement des entrepreneurs souhaitant céder ou reprendre une activité en Wallonie Toute entreprise (PME ou TPE) située en Wallonie Tout candidat repreneur (particulier ou entreprise) souhaitant reprendre une activité TPE ou PME Pour les cédants : Diagnostic Transmission (Questionnaire gratuit en ligne, pour préparer son entreprise à la cession) Entretiens individuels en toute neutralité avec un conseiller SOWACCESS afin : - de mesurer le dégré de préparation du dirigeant et identifier ses besoins ; - d aborder les différentes étapes de la transmission. Subvention partielle d une mission d accompagnement par un professionnel agréé par la SOWACCESS (qu il s agisse d une cession intrafamiliale, interne (MBO), et/ou à des tiers) Pour les repreneurs : Test Repreneur (Questionnaire gratuit en ligne pour aider le candidat à structurer son acquisition) Club Repreneurs (cycle de formations spécifiques pour permettre au candidat de mûrir son projet) Bourse pré-reprise : subvention partielle d une mission d accompagnement par un professionnel agréé par la SOWACCESS sur l analyse d une société à reprendre 70% des deux premiers jours de mission, avec un maximum de EUR 1120 HTVA La SOWACCESS collabore avec un réseau d experts en transmission, agréés par son Comité Ethique : cabinets de cession/acquisition, comptables/experts-comptables, réviseurs d entreprises, avocats/ fiscalistes, consultants, Entretiens individuels avec le candidat cédant ou repreneur. Orientation vers un professionnel pouvant répondre à ses besoins spécifiques. Consultez le site de la SOWACCESS ou adressez-vous directement à la Sowaccess - 04/

29 Mise en relation entre cédants et repreneurs - SOWACCESS Caractéristique Destinée à Type d entreprise Fonctionnement Plateforme de mise en relation entre cédants et repreneurs Toute entreprise (PME ou TPE) située en Wallonie Tout candidat repreneur (particulier ou entreprise) souhaitant reprendre une activité en Belgique, aux Pays-Bas ou en France TPE ou PME Plateforme PME Frais d accès Pour le cédant : Réseau de partenaires Démarche Diffusion personnalisée des profils anonymes de sociétés à céder auprès des candidats repreneurs en fonction de leurs critères de recherche ; En cas d intérêt d un repreneur, mise en relation avec l intermédiaire qui accompagne le cédant. Gratuit si accompagné par un partenaire agréé par la SOWACCESS ; Redevance annuelle de EUR 375 HTVA + commission de maximum 0,6% en cas de transaction facilitée par la plateforme SOWACCESS si venu en direct. Pour le repreneur : Redevance annuelle de EUR 195 HTVA + commission de maximum 0,6% en cas de transaction facilitée par la plateforme SOWACCESS. La SOWACCESS collabore avec un réseau d experts en transmission, agréés par son Comité Ethique : cabinets de cession/acquisition, comptables/experts-comptables, réviseurs d entreprises, avocats/ fiscalistes, consultants, Entretiens individuels avec le candidat cédant/repreneur ou son conseiller ; Intégration du profil sur la plateforme et mise en relation avec des contreparties. Prochainement Plateforme TPE «affairesasuivre.be» Plus d infos Publication d annonces d activités à reprendre directement sur le site Internet ; Possibilité pour les repreneurs de rentrer directement en contact, via le site Internet, avec le cédant ou son intermédiaire. Consultez le site de la SOWACCESS ou adressez-vous directement à la Sowaccess - 04/

Basse-Meuse Développement 28/10/2014

Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Introduction La SOWALFIN Société anonyme d intérêt public créée par le Décret du 11 juillet 2002 qui en a organisé le statut. Mise en place pour favoriser la création,

Plus en détail

Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants

Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants Comment optimaliser vos montages financiers avec les produits de la SOCAMUT? 1. Introduction Le groupe SOWALFIN

Plus en détail

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises»

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises» «Les aides financières à la création et au développement d entreprises» par Dominique DETHY Responsable PME-Service Union des Classes Moyennes 1 Les aides financières à la préparation du projet Les aides

Plus en détail

Petit-déjeuner conférence ADL Comblain-au-Pont

Petit-déjeuner conférence ADL Comblain-au-Pont Petit-déjeuner conférence ADL Comblain-au-Pont LES AIDES FINANCIERES 09/11/2012 1 STRUCTURE DE L EXPOSE 1. Agence de Stimulation Economique (ASE) A. Bourse de préactivité B. Bourse Innovation C. Bourse

Plus en détail

WAGRALIM, le 27 avril 2012

WAGRALIM, le 27 avril 2012 1 WAGRALIM, le 27 avril 2012 I. Introduction Actionnariat : 40% 20% 40% «Société wallonne de financement de l exportation et de l internationalisation des entreprises wallonnes» 2 Structure de la SOFINEX

Plus en détail

Les instruments de la SNCI et de la Mutualité de Cautionnement et d Aide aux Commerçants, société coopérative. Présentation Horesca du 18 juin 2012

Les instruments de la SNCI et de la Mutualité de Cautionnement et d Aide aux Commerçants, société coopérative. Présentation Horesca du 18 juin 2012 Les instruments de la SNCI et de la Mutualité de Cautionnement et d Aide aux Commerçants, société coopérative Présentation Horesca du 18 juin 2012 03/12/09 L entrepreneur et le financement de son projet

Plus en détail

OFFRE DE FINANCEMENT

OFFRE DE FINANCEMENT OFFRE DE FINANCEMENT ENTREPRISES EN DEVELOPPEMENT P.3 Financement de la Balance Clients (en TTC) P.3 Financement en Invoice Discounting (en TTC) P.4 Financement des Créances Commerciales (en TTC) P.5 Financement

Plus en détail

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque VIII. financement Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque Ce chapitre expose les différentes sources de financement à disposition ainsi que leurs

Plus en détail

Quelles aides publiques pour l indépendant et la petite entreprise à Bruxelles?

Quelles aides publiques pour l indépendant et la petite entreprise à Bruxelles? Quelles aides publiques pour l indépendant et la petite entreprise à Bruxelles? Table des matières Introduction 4 I. Législations d expansion économique 5 II. Fonds Bruxellois de Garantie 11 III. Fonds

Plus en détail

LE FINANCEMENT PRIVÉ-PUBLIC UN MODÈLE DE CROISSANCE PRODUCTIVE POUR L ÉCONOMIE WALLONNE

LE FINANCEMENT PRIVÉ-PUBLIC UN MODÈLE DE CROISSANCE PRODUCTIVE POUR L ÉCONOMIE WALLONNE J E U D I 2 4 A V R I L LE FINANCEMENT PRIVÉ-PUBLIC UN MODÈLE DE CROISSANCE PRODUCTIVE POUR L ÉCONOMIE WALLONNE PROGRAMME Horaire Orateurs Sujet 8h30-9h 9h - 9h15 9h15-10h Jean-Sébastien Belle, Sowalfin,

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE 1 INFORMATIONS RELATIVES A L ENTREPRISE REQUERANTE IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE Raison sociale Adresse Activité

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005/2002 du 07 mai 2002

Plus en détail

Bien présenter son dossier de création/reprise à son Banquier

Bien présenter son dossier de création/reprise à son Banquier Bien présenter son dossier de création/reprise à son Banquier 1 Financer la création/reprise de son entreprise Plan Introduction Les financements moyens longs termes classiques Le Prêt Bancaire aux Entreprises

Plus en détail

Règlement d attribution de PM up

Règlement d attribution de PM up Règlement d attribution de PM up Le Conseil régional d Ile-de-France a mis en place le programme PM up pour soutenir le développement des petites et moyennes entreprises à fort potentiel de croissance

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

Octobre 2009. Les outils de soutien au financement des entreprises

Octobre 2009. Les outils de soutien au financement des entreprises Octobre 2009 Les outils de soutien au financement des entreprises Les outils de soutien au financement des entreprises Les produits AFD et OSEO Les fonds de garantie AFD : Permettent d apporter des garanties

Plus en détail

LA GESTION FINANCIÈRE

LA GESTION FINANCIÈRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LA GESTION FINANCIÈRE PROGRAMME NATIONAL DE MISE A NIVEAU DES PME Édition 2013

Plus en détail

CAPITAL INVEST PME 2014

CAPITAL INVEST PME 2014 FCPI CAPITAL INVEST PME 2014 Soutenez le développement d entreprises innovantes tout en allégeant votre fiscalité en contrepartie d un risque de perte en capital Prise en compte des souscriptions - du

Plus en détail

croissance oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010

croissance oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010 oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010 Ce document est imprimé avec des encres végétales sur du papier issu de forêts gérées durablement certifié PEFC, FCBA 07/833 par Point

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Document réalisé par le Conseil général du Gard Direction du Développement de l Economie et de l Emploi Juin 2012 Conseil Conseil PACTE NACRE

Plus en détail

3. Renforcer la trésorerie

3. Renforcer la trésorerie 3. Renforcer la trésorerie La trésorerie est fortement impactée en permanence par le poids des stocks, les délais de paiement des clients ou aux fournisseurs et d autres paramètres récurrents (cotisations

Plus en détail

CAPITAL INVEST PME 2015

CAPITAL INVEST PME 2015 FCPI CAPITAL INVEST PME 2015 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT D ENTREPRISES INNOVANTES TOUT EN ALLÉGEANT VOTRE FISCALITÉ EN CONTREPARTIE D UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL ET D UN BLOCAGE DE VOS AVOIRS DE 8 A 10

Plus en détail

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins!

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins! Pour en savoir plus sur les solutions CRÉDITS du Crédit Mutuel, appelez votre conseiller au : Connaissez-vous Bail-Immo-Nord? Filiale spécialisée dans le Crédit Bail Immobilier, Bail Immo Nord vous apporte

Plus en détail

Vade-Mecum DEMANDEUR DE CREDIT STARTEO - OPTIMEO

Vade-Mecum DEMANDEUR DE CREDIT STARTEO - OPTIMEO 1 Vade-Mecum DEMANDEUR DE CREDIT STARTEO - OPTIMEO avril 2005 Avril 2005 1 TABLE DES MATIERES I. Terminologie 1 II. Les différents groupes-cibles et investissements admis 3 III. Règles en matière de fixation

Plus en détail

Demande de crédit hypothécaire

Demande de crédit hypothécaire Demande de crédit hypothécaire DEMANDE DE CREDIT DE : Mr Mme Mlle INTERMEDIAIRE : N d agréation Crédit Foncier:... L intermédiaire reconnaît avoir reproduit de manière fidèle et complète les informations

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 Pourquoi une intervention publique? Pour garantir les banques dans leurs interventions les plus risquées

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Quelques constats pour commencer! L entrepreneur en quelques chiffres Plus de 300.000 entreprises sont créées par an (hors auto-entrepreneurs)

Plus en détail

Le financement de l entreprise

Le financement de l entreprise Le financement de l entreprise Lors de sa création, puis au cours de son développement, l entreprise au moment opportun, doit détenir les ressources financières nécessaires pour faire face à ses échéances,

Plus en détail

Le rôle de Bpifrancedans le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi. Le 24 Septembre 2013 CMA Melun

Le rôle de Bpifrancedans le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi. Le 24 Septembre 2013 CMA Melun Le rôle de Bpifrancedans le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Le 24 Septembre 2013 CMA Melun PRÉSENTATION DE LA Créée par la loi du 31 décembre 2012, le groupe Bpifrance est

Plus en détail

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008 Principes d octroi de crédit et rôle des garanties Eric Schneider 25.01.2008 Introduction «Mieux vaut un bon crédit en blanc qu un crédit mal garanti» Vieil adage bancaire Responsabilité Principes d octroi

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Gamme complète 2015 France Active bénéficie du soutien de NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Garantie France Active Créateur, repreneur d entreprise, entreprise

Plus en détail

Une banque démarre son activité sans un euro de dépôt

Une banque démarre son activité sans un euro de dépôt Une banque démarre son activité sans un euro de dépôt INTRODUCTION Le cas présenté ci-après permet de comprendre le fonctionnement général d une banque mais reste un cas d école purement théorique. Imaginons

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Rapport de synthèse CONECT 2015 1. Problématique de l'étude L objectif de cette étude est de faire ressortir la problématique et la complexité

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE 1 Le dossier de candidature proposé par l Ecopôle Périgord Aquitaine ne constitue pas un cadre rigide et doit bien entendu être adapté au projet de votre entreprise.

Plus en détail

Vade-Mecum. des demandes de crédit. Business Angel+

Vade-Mecum. des demandes de crédit. Business Angel+ 1 Vade-Mecum des demandes de crédit 2 TABLE DES MATIERES A. Terminologie 3 B. Le groupe-cible et les caractéristiques 7 C. Critères a) Critères de recevabilité b) Critères d évaluation 9 D. La demande

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT Nom Prénom : Activité : Ecrivez dans les cases grises DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT LA DEMANDE Prêt NACRE : Quel Montant? Quelle durée? Affectation? Prêt d honneur : Quel Montant? Quelle durée? Quel

Plus en détail

TITRE I : TAUX D'INTERET

TITRE I : TAUX D'INTERET 1/8 TITRE I : TAUX D'INTERET I 1. TAUX DEBITEURS APPLICABLES AUX SECTEURS DONT LES TAUX D'INTERET SONT LIBRES. T 1. T 1.1 T 1.2 CATEGORIE DE CREDITS I11. Financement à court terme Es d's de transaction

Plus en détail

Cas pratique simplifié Le plan financier

Cas pratique simplifié Le plan financier Cas pratique simplifié Le plan financier Le budget d exploitation (ou budget des résultats), le budget d investissements, le budget de trésorerie, les bilans prévisionnels permettront, lorsqu ils sont

Plus en détail

VOTRE PLAN DE FINANCEMENT

VOTRE PLAN DE FINANCEMENT PLAN DE FINANCEMENT VOTRE PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (exprimés HT) RESSOURCES DROIT DE PRÉSENTATION (ou achat) CLIENTÈLE K APPORT K PARTS DE SOCIÉTÉ K PRÊTS FAMILIAUX K DROIT D ENREGISTREMENT* K AUTRES

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Le Club de Gestion. Le prêt PCE. www.club-gestion.fr. Le prêt PCE

Le Club de Gestion. Le prêt PCE. www.club-gestion.fr. Le prêt PCE Le Club de Gestion Créé par les pouvoirs publics, en partenariat avec les banques, pour aider les créateurs et repreneurs d entreprise, le Prêt à la Création d Entreprise (PCE) est octroyé sans garanties,

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire Présentation Bpifrance Janvier 2014 Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire 01. Qui sommes-nous? 02. Le financement bancaire 03. Le soutien à l innovation Titre de la présentation 2 01.

Plus en détail

Montage et Financement d une acquisition

Montage et Financement d une acquisition Montage et Financement d une acquisition Philippe GALLEGO Chargé d affaire au centre d affaire du CIC de Meaux Animateur : Jean-Baptiste DREVET-DUPRE CCI Seine et Marne Conseiller en reprise et transmission

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 39

guide du créateur d entreprise 39 04 Trouver les moyens financiers nécessaires guide du créateur d entreprise 39 Lancer une entreprise implique automatiquement un besoin de moyens financiers. Des financements tant à long terme qu à court

Plus en détail

Nom de naissance : Nom d usage : Prénoms : Né(e) le à Nationalité : Domicile : Fonction du dirigeant : Assisté(e) ou représenté(e) 1 par :

Nom de naissance : Nom d usage : Prénoms : Né(e) le à Nationalité : Domicile : Fonction du dirigeant : Assisté(e) ou représenté(e) 1 par : Demande d'ouverture de sauvegarde accélérée ou de sauvegarde financière accélérée (L. 628-1, R. 628-2, D. 628-3, R. 621-1 et le cas échéant L. 628-9 et R. 628-13 du code de commerce) Identification du

Plus en détail

Le financement pour être bien accompagné

Le financement pour être bien accompagné Le financement pour être bien accompagné Banque de référence pour la création-reprise d entreprise, la Banque Populaire vous apporte les éléments de réponse essentiels aux questions que vous vous posez

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Gamme complète 2015 France Active bénéficie du soutien de FAG Créateur, repreneur d entreprise, entreprise solidaire ou association NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

Plus en détail

FINANCEMENTS DES OPERATIONS INTERNATIONALES

FINANCEMENTS DES OPERATIONS INTERNATIONALES FINANCEMENTS DES OPERATIONS INTERNATIONALES Intervenants Thierry Benoist-Gironière, Responsable de l International au CIC CIO-BRO, Ariele Violland, Expert-comptable, Présidente du Club Export Rhône-Alpes.

Plus en détail

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet Les Entrepreneuriales Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet SOMMAIRE Introduction L image du banquier, le rôle de la banque? Les différents moyens de financement

Plus en détail

PLAN COMPTABLE NORMALISE

PLAN COMPTABLE NORMALISE PLAN COMPTABLE NORMALISE Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX, DE PROVISIONS ET DE DETTES FINANCIERES 10 Capital ou dotation des succursales et comptes de l exploitant 101 Capital souscrit (Sociétés de capitaux

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire Banque Populaire Rives de Paris Jocelyn Allaire Financer le développement de l entreprise ISEG 24 juillet 2013 Bien préparer sa demande de prêt Présentation du projet : Convaincre d abord sur le projet

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il?

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il? Le Crédit Renting Le Renting Financier est une forme de financement d un investissement similaire au leasing financier (leasing opérationnel) mais qui se distingue néanmoins de ce dernier par la hauteur

Plus en détail

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) des services résidentiels, d accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées Mise à jour au 01.01.2002 1. Fonds propres, provisions et impôts

Plus en détail

CAPITAL INVEST PME 2012. Soutenez le développement d entreprises innovantes tout en allégeant votre fiscalité en contrepartie d un risque en capital

CAPITAL INVEST PME 2012. Soutenez le développement d entreprises innovantes tout en allégeant votre fiscalité en contrepartie d un risque en capital FCPI CAPITAL INVEST PME 2012 Soutenez le développement d entreprises innovantes tout en allégeant votre fiscalité en contrepartie d un risque en capital Prise en compte des souscriptions - du 16 avril

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT BRUSOC

DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT BRUSOC DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT BRUSOC Microcrédit Ce questionnaire est destiné aux personnes souhaitant développer une activité économique sous un statut d indépendant en personne physique à titre principal

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir LE CHOIX DU STATUT JURIDIQUE Un choix à adapter à vos besoins Les questions à vous poser La volonté de s associer La capacité juridique La responsabilité

Plus en détail

Les moyens de financement mobilisables par les entreprises de la Plasturgie

Les moyens de financement mobilisables par les entreprises de la Plasturgie Les moyens de financement mobilisables par les entreprises de la Plasturgie Les entreprises industrielles s appuient régulièrement sur des moyens de financement autres que les fonds propres, afin de développer

Plus en détail

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier.

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier. Dossier Financier Ce dossier complète notre dossier économique en apportant un éclairage financier sur notre projet. Il s appuie sur l organisation que nous avons mise en place et sur l expérience de démarrage

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Les financements bancaires de l exploitation et des investissements

Les financements bancaires de l exploitation et des investissements Les financements bancaires de l exploitation et des investissements M. Daniel CHANE YOCK NAM Directeur adjoint Agence de Saint Denis Banque de la Réunion M. Olivier SAURIER Responsable de service BPI M.

Plus en détail

LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE

LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE J O U R N É E S A J B E F N I A M E Y M A I 2 0 1 2 P R É S E N T É P A R M R D A O B A B A ( F G H M. S A / M A L I ) Préambule L objectif de la présente communication

Plus en détail

Belgique. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Belgique. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Belgique Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et commissaire aux comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE de l EURL, de la SASU, de la SELU Pour se mettre à son compte

Plus en détail

Finlande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Finlande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

NOVEMBRE 2010. L accompagnement du secteur privé : Présentation des dispositifs et d OSEO

NOVEMBRE 2010. L accompagnement du secteur privé : Présentation des dispositifs et d OSEO NOVEMBRE 2010 L accompagnement du secteur privé : Présentation des dispositifs de l AFD l et d OSEO Les outils de soutien au financement des entreprises Les produits AFD et OSEO Les fonds de garantie AFD

Plus en détail

PACK SECURITE IMMOBILIERE Propriétaire bailleur individuel Proposition d assurance

PACK SECURITE IMMOBILIERE Propriétaire bailleur individuel Proposition d assurance Société d'assurance Mutuelle à cotisations variables 8 avenue Louis Jourdan BP 158 01004 BOURG-EN BRESSE Cedex Tél 04.74.32.75.00 - Fax 04.74.32.75.19 www.mutuelledelest.fr Entreprise régie par le code

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1303 du 3 septembre 2007 fixant les règles nationales d éligibilité

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

«FCI Limousin SAS» Société par Action simplifiée au capital de 17 000 000 euros. Siège social : 27, Boulevard de la Corderie - 87031 LIMOGES CEDEX

«FCI Limousin SAS» Société par Action simplifiée au capital de 17 000 000 euros. Siège social : 27, Boulevard de la Corderie - 87031 LIMOGES CEDEX «FCI Limousin SAS» Société par Action simplifiée au capital de 17 000 000 euros Siège social : 27, Boulevard de la Corderie - 87031 LIMOGES CEDEX Charte-cadre du candidat au label «Co-investisseur du FCI

Plus en détail

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie.

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. 1 SERVICE PUBLIC DE WALLONIE DIRECTIONS GENERALES OPERATIONNELLES DGO 1 «Routes et bâtiments»

Plus en détail

AMENAGEMENT DE CELLULES COMMERCIALES SUR L ILOT DE LA POSTE APPEL A PROJET DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER A DEPOSER AU PLUS TARD :

AMENAGEMENT DE CELLULES COMMERCIALES SUR L ILOT DE LA POSTE APPEL A PROJET DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER A DEPOSER AU PLUS TARD : Commune de la PLAINE SUR MER AMENAGEMENT DE CELLULES COMMERCIALES SUR L ILOT DE LA POSTE APPEL A PROJET DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER A DEPOSER AU PLUS TARD : Vendredi 14 septembre avant 12h00 par voie

Plus en détail

Revenus professionnels

Revenus professionnels Revenus professionnels 1. Bénéfices d'exploitations agricoles, industrielles et commerciales Le montant des bénéfices s établit au départ d une comptabilité qui doit être probante vis-à-vis de l Administration.

Plus en détail

FCPI DEMANDEZ PLUS À VOTRE ARGENT CAPITAL INVEST PME 2011

FCPI DEMANDEZ PLUS À VOTRE ARGENT CAPITAL INVEST PME 2011 FCPI CAPITAL INVEST PME 2011 Visez l innovation et allégez votre fiscalité en contribuant au développement des PME européennes en contrepartie d'un risque de perte en capital Souscription ouverte du 17

Plus en détail

TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES

TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES Entreprises TARIFS au 1 er janvier 2015 CONDITIONS APPLIQUéES aux opérations bancaires Conditions appliquées à la clientèle Entreprises Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Voici les principales conditions

Plus en détail

Crédit et risque. Profil de risque de l entreprise. 1. Quelle est la signification du terme «crédit»? 2. Comment un crédit est-il conclu?

Crédit et risque. Profil de risque de l entreprise. 1. Quelle est la signification du terme «crédit»? 2. Comment un crédit est-il conclu? Crédit et risque Profil de risque de l entreprise 1. Quelle est la signification du terme «crédit»? Petit Robert : confiance qu inspire quelqu un ou quelque chose, opération par laquelle une personne met

Plus en détail

COFFRES-FORTS 158,15 240 EUR 237,23 320 EUR. Coût additionnel pour coffre à code 15 EUR

COFFRES-FORTS 158,15 240 EUR 237,23 320 EUR. Coût additionnel pour coffre à code 15 EUR Tenue de compte, coffres, attestations et recherches FORFAIT ANNUEL TENUE DE COMPTE 1 COFFRES-FORTS Avec accès e-banking sécurisé 2 25 EUR Volume (dm 3 ) loyer annuel HT + TVA 17% Avec envoi hebdomadaire

Plus en détail

Investissements d avenir Action : «Prêts à l industrialisation des projets de R&D issus des pôles de compétitivité» (PIPC)»

Investissements d avenir Action : «Prêts à l industrialisation des projets de R&D issus des pôles de compétitivité» (PIPC)» Investissements d avenir Action : «Prêts à l industrialisation des projets de R&D issus des pôles de compétitivité» (PIPC)» Cahier des charges version 2014 1. Contexte et objectifs de l appel à projets

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

L ETUDE FINANCIERE. A quoi servent ces outils?

L ETUDE FINANCIERE. A quoi servent ces outils? Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS L ETUDE FINANCIERE L étude financière est une analyse qui permet de faire apparaître l ensemble

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

Lignes directrices sur les modalités des interventions en prêt et en capital de la SOGEPA

Lignes directrices sur les modalités des interventions en prêt et en capital de la SOGEPA Lignes directrices sur les modalités des interventions en prêt et en capital de la SOGEPA Les présentes lignes directrices formalisent les principes généraux de bonne gestion et de bonne administration

Plus en détail

Le financement. Bien évidemment, nos 4 900 conseillers professionnels sont à votre disposition pour approfondir les points abordés dans ce guide.

Le financement. Bien évidemment, nos 4 900 conseillers professionnels sont à votre disposition pour approfondir les points abordés dans ce guide. Le financement A travers ce guide pratique, la Banque Populaire souhaite vous apporter les éléments de réponse essentiels aux questions que vous vous posez sur la manière de financer votre projet et d

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément N 1 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail