DOSSIER DE PRESSE. Signature d un Agenda entre l Etat et l Union Sociale pour l Habitat. Paris, le jeudi 25 septembre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE. Signature d un Agenda 2015-2018 entre l Etat et l Union Sociale pour l Habitat. Paris, le jeudi 25 septembre 2014"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Signature d un Agenda entre l Etat et l Union Sociale pour l Habitat Paris, le jeudi 25 septembre 2014 Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité 72, rue de Varenne, Paris

2 EDITO DE SYLVIA PINEL «L accès a u logement est ma priorité car cela répond à une exigence sociale et humaine. Je veux favoriser l accès au logement pour tous, et en particulier les personnes aux faibles ressources ou en difficulté sociale. Le congrès de l Union Sociale d e l Habitat (USH) est un moment important pour l ensemble des ac teurs d u mo uvement HLM. En f acilitant la coop ération entre bai lleurs sociaux, associations, et co llectivités locales, ce sont des propositions efficaces qui peuvent émerger et répondre aux besoins de nos concitoyens. L «agenda » est en totale adéquation avec les échanges du Congrès et vient renforcer et ampl ifier les engagements signés en juillet Programmé sur une durée de 3 ans, son envergure est inédite : il renforce la coopération entre l Etat et le mouvement HLM ; il prévoit des améliorations pour la vie quotidienne des locataires ; il soutient la filière du bâtiment, créatrice d emplois non délocalisables. J ai souhai té qu il co uvre l ensemble d es suj ets au cœur des préocc upations des professionnels du bâtiment et d es ménages : relanc e de la co nstruction, transi tion énergétique, abaissement des loyers pour les familles les plus modestes, accession sociale à la propriété. Cet agenda fixe un cap ambitieux mais réaliste. Il est décliné en sept objectifs dont la portée pour nos concitoyens est immédiate. Sylvia Pinel Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité 2

3 LES 7 OBJECTIFS DE L AGENDA Objectif 1 : faciliter la construction de logements sociaux...page 4 Prolonger l exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) sur 25 ans Maintenir les aides à la pierre à un niveau adapté Distribuer les res sources mutualis ées d es bailleurs aux organismes «constructeurs» et «rénovateurs» Objectif 2 : accélérer la rénovation des logements sociaux... page 5 Mutualiser 750 millions d euros sur 3 ans entre les baille urs sociaux pour financer la rénovation et la restructuration Créer un nouveau prêt bonifié pour financer les travaux liés à l amiante Améliorer l accès au prêt à l amélioration (PAM) de l a Caisse de s Dé pôts et Consignations pour financer la rénovation Simplifier le s condit ions d att ribution de l é co-prêt Log ement social pour l a rénovation énergétique Objectif 3 : s engager dans la transition énergétique...page 6 Expérimentation des bailleurs socia ux sur des projets à én ergie positive dans le cadre de l appel à projet «200 territoires à énergie positive pour la croissance verte» lancé par l e ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Mobilisation d e l USH p our d évelopper l offre d e logements so ciaux à énergie positive Ouverture du Programme d I nvestissement d Avenir au x bailleurs sociaux dans les territoires à énergie positive Objectif 4 : favoriser l accession sociale à la propriété...page 7 Créer des conditions de prêt à taux fixe et connues à l avance pour inciter le locataire à accéd er à la propri été dans le cadre du disposi tif locationaccession (PSLA) Offrir u n nouv eau prêt «Gaïa» p our diffé rer l acquisition du foncie r par les accédants Objectif 5 : développer une offre de logement très sociale...page 8 Mutualiser 3 00 mi llions d euros sur 3 ans pour f inancer PLAI HL M (Prêt locatif aidé d'intégration) aux loyers inférieurs aux PLAI traditionnels Faire baisser les quittances des locataires sociaux du parc existant en fonction de certains critères et de la situation locale Promouvoir logements accompagnés Objectif 6 : favoriser la gestion locative...page 9 Moderniser les processus d attribution des logements sociaux Accompagner et fav oriser l a mobi lité du parc social pou r offr ir u n l ogement adapté à tous Définir un accord national de qualité de service avec les bailleurs sociaux Objectif 7 : améliorer la qualité de vie dans les quartiers prioritaires de la Ville...page 10 Maintenir l abattement su r l a taxe foncière sur les propriétés bâ ties (TFPB) des logements sociaux dans les 1300 quartiers prioritaires de la Ville, en contreparties d actions d amélioration de la qualité de service. 3

4 OBJECTIF 1 : FACILITER LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS SOCIAUX Alors que les Français re ncontrent de plu s en plus d e difficu ltés à trouver un l ogement, le gouvernement entend soutenir la construction de logements sociaux. Prolonger l exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) sur 25 ans, dans le cadre du Projet de loi de Finances, afin de permettre aux bailleurs sociaux de poursuivre leurs efforts de production d offres nouvelles. Maintenir les aides à la pierre à un niveau adapté aux besoins de production. L e montant s élèvera à 400 millions d euros pour l année Redistribuer les ressources mutualisées des bailleurs aux organismes «constructeurs» et «rénovateurs», par la prolongation de l accord de mutualisation signé début août par Sylvia Pinel. Ini tialement prév u jusqu en 201 5, il sera pro longé jusqu en Ce t accord consiste pour les bailleurs so ciaux à cotiser de manière globale dans un fonds qui ensuite re distribue ce s fin ancements sous forme de «primes» aux organismes «constructeurs» et «rénovateurs» chaque f ois qu un log ement r épondant à c ertains critères est construit ou rénové. La cotisation est notamment calibrée en fonction de la taille de l organisme. 4

5 OBJECTIF 2 : ACCELERER LA RENOVATION DES LOGEMENTS SOCIAUX Sylvia Pinel engage un vaste plan de rénovation du patrimoine pour améliorer la qualité des logements occupés et soutenir l'activité des professionnels du bâtiment. Mutualiser 750 millions d euros sur 3 ans entre les bailleurs sociaux pour financer un vaste plan de rénovation des logements sociaux. L es b ailleurs sociaux s engagen t à mutualiser ent re e ux 250 mill ions d'euros par an po ur une du rée de 3 ans afin de constituer d es moy ens d intervention s ur le pa trimoine exi stant (rénovation, restructuration...). Ce plan de mutualisation massif et innovant répondra aux besoins de rénovation du parc, aux objectifs de transition énergétique, ainsi qu à la problématique, de la restructuration du parc en zone détendue (démolition et requalification). Créer un nouveau prêt bonifié destiné à financer les travaux liés au traitement de l amiante. Al ors qu aucun financement spécifique ne pe rmettait ju squ à présent d e prendre en charge ce type de travaux, la ministre a souhaité créer un prêt dédié aux travaux de t raitement de l amiante. Ce p rêt s era e xtrêmement avantageux puisqu il sera bonifié au même niveau que l eco-prêt logement social (taux inférieur au taux du livret A) et sera plafonné à euros par logements. Améliorer l accès au Prêt à l Amélioration (PAM). Distribué par la Caisse des Dép ôts et Consignations, il est destiné aux travaux d amélioration et de rénovation des logements sociaux. Il est au jourd hui à un taux bonifié (taux du livret A +0.6%). L obje ctif est d accompagner le s bai lleurs dans le ur effort d e ré novation e n él argissant les critè res d obtention de ce prêt. Simplifier les conditions d attribution de l éco-prêt. Il s agi t de rendre plus souples les critères d obtention de ce prêt que la Caisse des Dépôts et Consignations distribue pour financer les travaux d économie d énergie des logements sociaux. 5

6 OBJECTIF 3 : S ENGAGER DANS LA TRANSITION ENERGETIQUE Sylvia Pinel sou haite associe r le mo uvement HLM à la transition vers un nouveau m odèle énergique porteur de croissance verte. Les acteurs du logement social ont un rôle majeur à jouer : il s agit de mettre en place des outils opéra tionnels ainsi que des aides si mples e t efficaces pour faire baisser la facture énergétique des Français. Participation de l USH à l appel à projet relatif aux 200 territoires à énergie positive pour la croissance verte. Les 200 projets, portés par les élus locaux, en coopéra tion avec les acteurs é conomiques et les ci toyens, pe rmettront le dév eloppement d e filières industrielles d av enir et la création d empl ois. L objectif de cet appel à projet est de valoriser le s écono mies d énergie, le développement d une mobi lité b as-carbone, la valorisation des déc hets et la prod uction d énergies renouvelables notamment. L É tat encourage ces di vers projets par le bi ais des p olitiques contractuelles de l aménagement d urable et d e l urbanisme (éco-quartiers, éco- cités, éco- territoires ruraux, contrats locaux), via les financements dédiés à l Ademe. Mobilisation de l USH pour développer l offre de logements sociaux à énergie positive et la pri se e n comp te g lobale d es questions e nvironnementales d ans le secteur d u logement au bénéfice des ménages. Ouverture du programme d Investissement et d avenir (PIA) aux organismes HLM dans territoires énergie positive. Il s agi t de pe rmettre au x baill eurs so ciaux de bé néficier, dans ce cadre, des aides que l Etat a confiées à la Caisse des Dépôts et Consignations pour d évelopper de s projet s d inv estissement. L obje ctif est d ampl ifier le s opé rations Bâtiment à En ergie Positive (BEPOS) des organismes HLM financées dans le Progra mme d Investissement d Avenir (PIA) dans les 19 éco-cités. 6

7 OBJECTIF 4 : FAVORISER L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE L agenda prévoit de renforcer l accession sociale à la propriété, et notamment le Prêt Social Location Accession (PSLA). La location accession (ou accession progressive à la propriété) consiste pour un ménage à devenir locataire d un logement social et, dans un délai maximum de 4 ans, d avoir la possibilité d acquérir son l ogement en bé néficiant, s il le souhaite, du prêt PSLA bonifié, contracté par le bailleur pour réaliser le logement. Cependant, l es bé néficiaires de ce prêt ont besoin d une v isibilité sur leur plan financement. de Pour cela, Sylvia Pinel a souhaité sécuriser au maximum l acquéreur, en le mettant à l abri des aléas bancaires. Le locataire accédant s engagera dans l accession sociale à la propriété à des conditions connues à l avance. Lancement d une expérimentation visant à fixer les taux du prêt social locationaccession (PSLA) et du prêt à taux zéro (PTZ) dès l entrée dans les lieux des locataires bénéficiaires et valable pendant toute la durée possible de la levée d option d achat. Possibilité d offrir pour les particuliers un nouveau prêt - appelé «prêt Gaïa» - pour différer l acquisition du foncier par les accédants. Distribué par la Caisse des D épôts et Consignations, ce prêt e st une forme de d issociation du foncie r et du bâti, où l accédant paye d abord le bâti avant de payer le foncier, ce qui lui permet de lisser son plan de financement. 7

8 OBJECTIF 5 : DEVELOPPER UNE OFFRE DE LOGEMENT TRES SOCIALE Répondre à une demande de plus en plus importante de logements à loyers très bas. Sylvia Pinel annonce la mutualisation de 300 millions d euros sur les trois prochaines années destinée à créer une offre nouvelle de «super prêt locatif aidé d'intégration HLM» logements (5 000 par an) seront ainsi financés. Créer logements pour les ménages à revenus très modestes en mutualisant les ressources des bailleurs sociaux à hauteur de 100 millions d'euros annuels pour une durée de 3 ans. L objec tif est d e p ermettre a ux org anismes d e d évelopper un programme annuel de 5000 «Prêt locatif aidé d'intégration-hlm» à l oyers très modérés pouvant être jusqu'à 10 % plus b as que le loyer plafond PL AI en fonction des situations locales. Il s agit de produire su per-plai en 3 ans (soit par an) destinés aux ménages les plus modestes. L objec tif es t de créer des logemen ts PLAI aux lo yers inférieurs aux plafonds des loyers APL. Le mouvement HLM s engage à étudier la mise en place d un mécanisme permettant de faire baisser certains loyers dans le parc existant. L obje ctif e st de faire baisse r la quittance de certains locataires en fonction de certains critères et de la situation locale. Le Gouvernement recevra des propositions du Mouvement HLM d ici le 1 er janvier Promouvoir logements accompagnés, par un pro gramme d estiné à facilite r l accès au logement ordinaire de ménages rencontrant des difficultés particulières par la mise en place des mes ures d accompagnement appropriées. Pour cela, Sylvia Pinel a lancé un nouvel appel à projets financé à hauteur de 3 m illions d euros en 2015 et 2016, par le fonds national d'accompagnement vers et dans le logement (FNAVDL) et le fonds d i nnovation social e d e la Caisse de garant ie du l ogement l ocatif social (CGLLS). 8

9 OBJECTIF 6 : FAVORISER LA GESTION LOCATIVE Modernisation de la politique d attribution des logements sociaux. L'Etat et l'ush s'engagent ensemble à moderniser la gestion de la demande de logement social, depuis l'enregistrement jusqu'à l'attribution, notamment au travers du système national d'enregistrement (SNE) de la demand e et son port ail grand publ ic : Ceci se matérialisera notamment par de nouveaux services offerts au demandeur : - information plus précise et accessible sur la commune recherchée ; - faculté de pouv oir enregistrer sa de mande en l igne y com pris l es docum ents accompagnant la demande ; - possibilité de pouvoir mieux suivre l'avancement de sa demande. Le Groupement d Intérêt Public chargé de gérer et de moderniser le système d enregistrement des demandes va être mis en place et sera cofinancé par l'etat (30%) et l'ush (70%). La modernisation des attributions sera mise en œuvre progressivement d'ici la fin de l'année Encourager la mobilité des locataires. L objectif est de satisfaire les demandes de mobilité et de consacrer 25% des attributions de logements sociaux aux demandes de mutation. Il s agit ici d un engagement fort à travers lequel l Et at et les bailleurs sociaux consacre ront 25% d e leurs attributi ons à des ménages déjà présents dans le parc social mais souhaitant changer de logement pour diverses raisons. Pour rappel, un tiers des demandes de logement social sont issues de ménages déjà présents dans le parc social. prévoient également de : - promouvoir des parcours vers l accession ; - favoriser les échanges de locataires entre organismes ; - mieux repérer les inadaptations de logements (logements trop petits ou trop grands en fonction de la composition familiale). Le Mouvement HLM fera des propositions au Gouvernement d ici le 1er janvier Renforcer le développement de la qualité de service. L objectif est de signer des accords locaux de renforcement de la qualité de service entre les bailleurs, l Etat et les col lectivités locales, av ant l a fin de l année Sont not amment concernés les champs suivants : - entretien et maintenance des parties communes et des abords - maintenance et le fonctionnement des équipements, - traitement des réclamations. 9

10 OBJECTIF 7 : AMELIORER LA QUALITE DE VIE DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES DE LA VILLE L Etat s engage à maintenir à enveloppe globale constante l abattement sur l a taxe foncière sur les propriétés bâ ties (TFPB) de s logements sociaux si tués dans les quar tiers prioritaires de l a Ville. Les baill eurs sociau x s engagent e n contrepartie à mett re e n œuvre d es actions a méliorant la qualité d e s ervice, d ont la liste sera ann exée aux contrats de Ville. 10

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Novembre 2014 L e logement représente aujourd hui un des trois premiers postes du budget des ménages. Il est devenu, pour la plupart des Français,

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Plan de relance du logement. Paris, le vendredi 29 août 2014

DOSSIER DE PRESSE. Plan de relance du logement. Paris, le vendredi 29 août 2014 DOSSIER DE PRESSE Plan de relance du logement Paris, le vendredi 29 août 2014 Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité 72, rue de Varenne,

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Clôture de la Convention nationale de l UCI-FFB

DISCOURS de Sylvia PINEL. Clôture de la Convention nationale de l UCI-FFB Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le mercredi 1er octobre 2014 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Clôture de la Convention nationale

Plus en détail

Nouveaux outils financiers annoncés au Congrès de l USH pour le développement et l'amélioration du logement social

Nouveaux outils financiers annoncés au Congrès de l USH pour le développement et l'amélioration du logement social Nouveaux outils financiers annoncés au Congrès de l USH pour le développement et l'amélioration du logement social 7 octobre 2015 V3 Arnaud de Cambiaire Direction régionale Ile de France Prêt à taux fixe

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement. Paris, le 15 avril 2015

DOSSIER DE PRESSE. Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement. Paris, le 15 avril 2015 DOSSIER DE PRESSE Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement Paris, le 15 avril 2015 Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des

Plus en détail

Comité de pilotage départemental 12 novembre 2013

Comité de pilotage départemental 12 novembre 2013 PLAN DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT (PREH) Comité de pilotage départemental 12 novembre 2013 La rénovation de l habitat : un triple enjeu Environnement Réduire les consommations d énergie pour

Plus en détail

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat 3/3 URBANISME CONSTRUCTIONS PUBLIQUES ET HABITAT CYCLE DE FORMATION 2014/2015 > A DESTINATION DES ELUS ET PERSONNELS TERRITORIAUX Les outils pour agir dans le domaine de l habitat Mai 2015 Jeudi 21 Mai

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels Prêt Social de Location Accession PSLA Marché Immobilier Social Dernière mise à jour Mars 2013 Document réservé exclusivement aux Professionnels Tout savoir sur le Prêt Social Location Accession Les principes

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession PSLA

Le Prêt Social de Location Accession PSLA Le Prêt Social de Location Accession PSLA LES OBJECTIFS Favoriser l accession sociale à la propriété Faciliter le parcours résidentiel Permettre aux ménages à revenus modestes de devenir propriétaires

Plus en détail

LES AIDES FINANCIÈRES AU LOGEMENT Septembre 2015. www.territoires.gouv.fr

LES AIDES FINANCIÈRES AU LOGEMENT Septembre 2015. www.territoires.gouv.fr LES AIDES FINANCIÈRES AU LOGEMENT Septembre 2015 www.territoires.gouv.fr 02 SOMMAIRE PRÉSENTATION D ENSEMBLE 4 Les principales aides 4 LOCATIF SOCIAL ET INTERMÉDIAIRE 6 Caractéristiques des prêts PLAI

Plus en détail

Le financement du logement en 2013

Le financement du logement en 2013 Journées d études professionnelles de la FPI 24 janvier 2013 Le financement du logement en 2013 Mesures fiscales et budgétaires adoptées en lois de finances Ministère de l'égalité des Territoires et du

Plus en détail

Le prêt social location-accession (psla)

Le prêt social location-accession (psla) Le prêt social location-accession (psla) 1- Les agréments Les agréments délivrés (toutes familles confondues) 800 700 600 500 400 300 200 100 0 mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre

Plus en détail

Favoriser l accession sociale à la propriété

Favoriser l accession sociale à la propriété Favoriser l accession sociale à la propriété Alors que nous allons vivre des échéances électorales majeures pour notre pays, il a semblé important pour la Fédération des coopératives d Hlm de rappeler

Plus en détail

Remise du 3000 Chèque Premier Logement

Remise du 3000 Chèque Premier Logement ème Remise du 3000 Chèque Premier Logement Vendredi 6 juillet 2012 à 11h30 Hémicycle Bargemon, 13002 Marseille I. Remise du 3000 ème Chèque Premier Logement II. III. IV. Le Chèque Premier Logement Un Engagement

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2008 Assemblée Nationale Commission des finances, de l'économie générale et du plan MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Loi de Finances pour 2015 et Loi de finances rectificative pour 2014.

Loi de Finances pour 2015 et Loi de finances rectificative pour 2014. Loi de Finances pour 2015 et Loi de finances rectificative pour 2014. Accession à la propriété PTZ : offres de prêts émises à compter du 1 er janvier 2015 Le dispositif du Prêt à taux zéro (PTZ) est prolongé

Plus en détail

Prêt social de locationaccession

Prêt social de locationaccession CIFP 21 juin 2012 Prêt social de locationaccession (PSLA) Les avantages fiscaux : TVA et TFPB Isabelle.leyrat-mignard@developpement-durable.gouv.fr Chargée de mission fiscalité du logement Direction de

Plus en détail

POINT D INFORMATION SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT AU 13 DECEMBRE 2012

POINT D INFORMATION SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT AU 13 DECEMBRE 2012 POINT D INFORMATION SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT AU 13 DECEMBRE 2012 Philippe BOUCHARDEAU Nelly ARGOUD Adjoint de direction Adil 26 Stagiaire Elève avocate Adil 26 1 Rappels sur L ADIL 26 Les trois missions

Plus en détail

L ÉVOLUTION DES RÈGLES DE L ART. pour répondre aux enjeux de la transition énergétique dans la construction 17 E RENDEZ-VOUS QUALITÉ CONSTRUCTION

L ÉVOLUTION DES RÈGLES DE L ART. pour répondre aux enjeux de la transition énergétique dans la construction 17 E RENDEZ-VOUS QUALITÉ CONSTRUCTION REVUE DE L AGENCE QUALITÉ CONSTRUCTION HORS SÉRIE INTERNET OCTOBRE 2015 20 17 E RENDEZ-VOUS QUALITÉ CONSTRUCTION L ÉVOLUTION DES RÈGLES DE L ART pour répondre aux enjeux de la transition énergétique dans

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 38 Libellé de la

Plus en détail

ECO-PRÊT À TAUX ZÉRO. Objet

ECO-PRÊT À TAUX ZÉRO. Objet ECO-PRÊT À TAUX ZÉRO Prêt sans intérêts et accessible sans conditions de ressources, pour des travaux réalisés par un professionnel, soit constitué d un bouquet de travaux ou permettant d atteindre une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Un an d action

DOSSIER DE PRESSE. Un an d action DOSSIER DE PRESSE Un an d action pour le logement et l égalité des territoires Paris, le 3 mai 2013 Contact presse Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de

Plus en détail

GUIDE DES AIDES AU LOGEMENT Édition 2014

GUIDE DES AIDES AU LOGEMENT Édition 2014 GUIDE DES AIDES AU LOGEMENT Édition 2014 Dans le domaine du logement, différentes prestations peuvent vous permettre de mieux concilier vie professionnelle et vie privée. Elles sont mises à votre disposition

Plus en détail

changez vos menuiseries et faites des économies!

changez vos menuiseries et faites des économies! changez vos menuiseries et faites des économies! AIDES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2014 The world looks better Remplacez vos menuiseries par des fenêtres aluminium et

Plus en détail

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm 22 23 janvier 2008 Strasbourg XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Le programme des rencontres Jeudi 22 janvier 9h00 Questions d actualité 10h00 Les coopératives d Hlm face à la crise

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE SECURISEE A LA PROPRIETE DES COOPERATIVES

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Clôture de l'assemblée générale d Action Logement

DISCOURS de Sylvia PINEL. Clôture de l'assemblée générale d Action Logement Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le mercredi 3 juin 2015 DISCOURS de Sylvia PINEL Clôture de l'assemblée générale d Action

Plus en détail

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER --- Le montage P.L.S. SCELLIER en immobilier résidentiel a cette particularité de cumuler plusieurs avantages financiers et fiscaux du P.L.S. et du dispositif

Plus en détail

LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE

LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE DOSSIER DE PRESSE 23 octobre 2014 Contact presse : Christèle TILY : 02 43 01 50 70 Valérie DUVAL : 02 43 01 50 72 pref-communication@mayenne.gouv.fr Éléments de

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2008 Assemblée Nationale Commission des finances, de l'économie générale et du plan MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

Compte rendu Commission Logement

Compte rendu Commission Logement 13 avril 2012 Compte rendu Commission Logement LOUER ETRE PROPRIÉTAIRE TRAVAUX ACCÉS DES JEUNES A UN LOGEMENT L accession a un logement, notre priorité! 2 organismes collecteurs ont été retenu : - AMALIA

Plus en détail

Une part départementale de la taxe d aménagement plus forte en Maine-et-Loire. résidences principales financées PTZ+ locaux industriels

Une part départementale de la taxe d aménagement plus forte en Maine-et-Loire. résidences principales financées PTZ+ locaux industriels Les taxes locales en Pays-de-la-Loire La taxe d aménagement au 1 er janvier 2014 : 4 % des communes ont délibéré en 2013 pour faire évoluer leur taux ou exonérations facultatives en 2014 service connaissance

Plus en détail

Baisse des dotations, inflation normative : l APVF enquête sur les conséquences

Baisse des dotations, inflation normative : l APVF enquête sur les conséquences N e w s l e t t e r Numéro 204 Le 25 septembre 2014 Baisse des dotations, inflation normative : l APVF enquête sur les conséquences H e b d o Logement social : les solutions pour relancer la construction

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES

CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES 57% du parc ligérien de logements est antérieur à 1975. Considérant que 46% des consommations d énergie sont liées

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

3es Rencontres du fonds d épargne. 10 décembre 2013. Cécile DUFLOT Ministre de l Egalité des territoires et du Logement

3es Rencontres du fonds d épargne. 10 décembre 2013. Cécile DUFLOT Ministre de l Egalité des territoires et du Logement 3es Rencontres du fonds d épargne 10 décembre 2013 Cécile DUFLOT Ministre de l Egalité des territoires et du Logement Paris, le 10 décembre 2013 1 Monsieur le directeur général de la Caisse des Dépôts,

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE SOMMAIRE Présentation EIE et missions Chronologie générale Dispositifs collectifs

Plus en détail

La loi «TECV» et les dispositifs financiers pour les territoires

La loi «TECV» et les dispositifs financiers pour les territoires La loi «TECV» et les dispositifs financiers pour les territoires Rencontre avec les présidents d EPCI de l Yonne Préfecture de l Yonne, 1er décembre 2015 1 Une loi inscrite dans un dispositif d ensemble

Plus en détail

SUITE REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET ACCESSION

SUITE REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET ACCESSION SUITE REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET ACCESSION Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux ou ordinaires

Plus en détail

Les 12 mesures concrètes et immédiates pour relancer l activité du bâtiment

Les 12 mesures concrètes et immédiates pour relancer l activité du bâtiment Maj : 13 novembre 2012 Les 12 mesures concrètes et immédiates pour relancer l activité du bâtiment L artisanat du bâtiment enregistre pour le second trimestre consécutif une baisse de son activité. Les

Plus en détail

DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE

DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE - Document réalisé par la Direction Départementale de l Équipement de Vaucluse - Décembre 2008 - www.vaucluse.equipement-agriculture.gouv.fr DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE SOMMAIRE 2 Le

Plus en détail

Mi-2004, les résidences principales représentent

Mi-2004, les résidences principales représentent 5 LOGEMENT PRÉSENTATION Mi-2004, les résidences principales représentent près de 83 % des logements bourguignons et parmi elles, près des deux tiers sont des maisons individuelles. En proportion, ces dernières

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 Les enjeux de l accession sociale PREAMBULE DANS LE CADRE DES ORIENTATIONS DEFINIES PAR LE PROTOCOLE D ACCORD D NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ET

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

FAVORISER L ACCES AU LOGEMENT POUR TOUS :

FAVORISER L ACCES AU LOGEMENT POUR TOUS : Ministère de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement le 20 décembre 2006 FAVORISER L ACCES AU LOGEMENT POUR TOUS : Jean-Louis BORLOO, Ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement

Plus en détail

Le PLS. montage et mise en place

Le PLS. montage et mise en place Le PLS montage et mise en place Caractéristiques du PLS 2 Prêt réglementé nécessitant une Décision Favorable d Agrément de la DDE et la signature d une convention APL d une durée de 15 ans minimum à 30

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm Cahier 4 La sécurisation Hlm La sécurisation Hlm en bref Extrait du «guide de la sécurisation Hlm», A.RE.COOP., mars 2008 FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Le PTZ + : comment ça marche?

Le PTZ + : comment ça marche? Date : jeudi 16 décembre 2010 Destinataire(s) : Coopératives d Hlm Le PTZ + : comment ça marche? Cette note présente la réglementation du «PTZ+» qui s appliquera à compter du 1 er janvier 2011. Les informations

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET LOGEMENT

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET LOGEMENT PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET LOGEMENT Version du 07/10/2014 à 08:45:40 PROGRAMME 135 : URBANISME, TERRITOIRES ET AMÉLIORATION DE L HABITAT MINISTRE CONCERNÉ

Plus en détail

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu.

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu. DIRECTIVE PERSONNES MORALES PRODUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Construction ou acquisition-amélioration de logements locatifs sociaux, logements en structures collectives et logements meublés pour

Plus en détail

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété.

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. LE PSLA Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. Le processus d accession se déroule en deux phases : Une phase locative qui dure de 6 mois à 2 ans

Plus en détail

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Mars 2013 Ville de Rosny sous Bois Programme d actions PLH 2013 2018 Page 2 Sommaire 1 Déclinaison du programme d actions selon

Plus en détail

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal Plan de rénovation énergétique de l habitat Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal DOSSIER DE PRESSE Aurillac, le 18 octobre 2013 CONTACTS DE

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Actions pour la relance de la construction de logements. Paris, le mercredi 25 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Actions pour la relance de la construction de logements. Paris, le mercredi 25 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Actions pour la relance de la construction de logements Paris, le mercredi 25 juin 2014 Contact presse Service de presse du ministère du Logement et de l Égalité des territoires 72, rue

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat OPAH. Les aides publiques pour les travaux dans le logement

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat OPAH. Les aides publiques pour les travaux dans le logement Opération Programmée d Amélioration de l Habitat OPAH Les aides publiques pour les travaux dans le logement Réunion publique, 10 octobre 2013, Créon Sommaire Les aides de l OPAH du Créonnais Quoi? Pour

Plus en détail

Financement du logement social Enjeux et actualités du Fonds d épargne

Financement du logement social Enjeux et actualités du Fonds d épargne Financement du logement social Enjeux et actualités du Fonds d épargne Réunion annuelle d information Direction régionale Midi-Pyrénées Josselin KALIFA Directeur des prêts et de l habitat Toulouse 20 mai

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

Industrie: quelles réformes ambitieuses pour relancer l investissement? Conférence de presse du GFI Jeudi 28 novembre 2013

Industrie: quelles réformes ambitieuses pour relancer l investissement? Conférence de presse du GFI Jeudi 28 novembre 2013 Industrie: quelles réformes ambitieuses pour relancer l investissement? Conférence de presse du GFI Jeudi 28 novembre 2013 Bilan à l An 1 du Rapport Gallois et du Pacte de compétitivité La plupart des

Plus en détail

LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT

LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT Séminaire PLH Caen la mer 07/11/2014 1 I. La place du logement et de l habitat dans le quotidien de nos concitoyens 2 LA PLACE DU LOGEMENT ET

Plus en détail

CGET/MAE/SNOTTIN/MADEVERON. Références juridiques applicables au niveau européen et national :

CGET/MAE/SNOTTIN/MADEVERON. Références juridiques applicables au niveau européen et national : Projet d instruction CGET/DMAT/DHUP visant à préciser les modalités de gestion des opérations d efficacité énergétique dans le logement social cofinancées par le FEDER en fin de période de programmation

Plus en détail

Le logement social en Bretagne

Le logement social en Bretagne Le logement social en Bretagne Repères 2014 Brest Métropole Habitat (locatif) Un mouvement Hlm renforcé pour plus de proximité L ARO Habitat Bretagne, une équipe de 9 personnes au service des organismes

Plus en détail

Le Crédit Agricole. s engage pour un monde plus vert. Une relation durable, ça change la vie.

Le Crédit Agricole. s engage pour un monde plus vert. Une relation durable, ça change la vie. Le Crédit s engage pour un monde plus vert Une relation durable, ça change la vie. ÉÉdito L Engagement en faveur des Economies d Energie Eco-Prêt à taux zéro, Prêt Économies d Énergies, Éco-enerJ+ ou

Plus en détail

Quelles perspectives pour l accession à la propriété en 2015?

Quelles perspectives pour l accession à la propriété en 2015? Quelles perspectives pour l accession à la propriété en 2015? Fabrice Abraham, Directeur général du Réseau Guy Hoquet l Immobilier Alain David, Directeur développement adjoint du Crédit Foncier Mardi 14

Plus en détail

VIR VOLT MA MAISON : jouons collectif pour la rénovation thermique

VIR VOLT MA MAISON : jouons collectif pour la rénovation thermique VIR VOLT MA MAISON : jouons collectif pour la rénovation thermique Contexte et historique Un territoire en situation de fragilité d approvisionnement électrique : Faible production régionale : 11% Difficultés

Plus en détail

Recueil des principaux outils financiers mobilisables par les maîtres d ouvrage

Recueil des principaux outils financiers mobilisables par les maîtres d ouvrage Recueil des principaux outils financiers mobilisables par les maîtres d ouvrage La réhabilitation thermioue du bâtiment OCTOBRE 2012 Le bâtiment, un enjeu fort au regard de la lutte contre le changement

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL

DISCOURS de Sylvia PINEL Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le mardi 26 mai 2015 DISCOURS de Sylvia PINEL Lancement du nouveau cadre de référence

Plus en détail

Bâtiments tertiaires Logement collectifs. Est-il possible de rentabiliser la rénovation énergétique?

Bâtiments tertiaires Logement collectifs. Est-il possible de rentabiliser la rénovation énergétique? Bâtiments tertiaires Logement collectifs Est-il possible de rentabiliser la rénovation énergétique? Renotics décembre 2012 Pourquoi rénover? Décembre 2012 1. Pourquoi rénover? Rénover = lutter contre la

Plus en détail

Intervention de Mme Christine BOUTIN. Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès au logement»

Intervention de Mme Christine BOUTIN. Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès au logement» Intervention de Mme Christine BOUTIN Ministre du Logement et de la Ville Conférence de presse jeudi 10 juillet 2008, 14h00 Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès

Plus en détail

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Entre l Etat, représenté par le ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement, le

Plus en détail

permettant de rendre compatible le financement public sous la forme de compensation de service public.

permettant de rendre compatible le financement public sous la forme de compensation de service public. Instruction CGET/DMAT/DHUP du 20 février 2015 visant à préciser les modalités de gestion des opérations d efficacité énergétique dans le logement social cofinancées par le FEDER en fin de période de programmation

Plus en détail

Réunion d information Label RGE

Réunion d information Label RGE Réunion d information Label RGE Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat Les éco-conditionnalités La mention Reconnu Garant de l Environnement Devenir RGE Quelle qualification choisir 2 Plan de Rénovation

Plus en détail

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Le Pass foncier Le cadre règlementairer La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Organise la mise en place d un nouveau

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession

Le Prêt Social de Location Accession Le Prêt Social de Location Accession PSLA Un dispositif innovant qui permet de financer le bailleur & le futur locataire accédant 22 septembre 2011 Le Crédit Foncier à votre service 9- LE CREDIT FONCIER

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

Mise en copropriété des immeubles HLM

Mise en copropriété des immeubles HLM Mise en copropriété des immeubles HLM Opportunités et risques Soraya DAOU, architecte DPLG Sommaire Anah Enjeux de la vente HLM PLH et politique de l habitat Leviers L Anah L'Anah, établissement public

Plus en détail

Recueil des principaux outils financiers mobilisables par les maîtres d ouvrage

Recueil des principaux outils financiers mobilisables par les maîtres d ouvrage Recueil des principaux outils financiers mobilisables par les maîtres d ouvrage La rénovation thermique des bâtiments JUIN 2013 La performance énergétique des bâtiments, un enjeu fort au regard de la lutte

Plus en détail

GUIDE des AIDES AU LOGEMENT édition 1 er trimestre 2010

GUIDE des AIDES AU LOGEMENT édition 1 er trimestre 2010 GUIDE des AIDES AU LOGEMENT édition 1 er trimestre 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 2 avril 2015 Le plan logement outre-mer Un Plan logement outre-mer : - qui s inscrit dans le plan national de relance de la construction, - adapté aux spécificités et contraintes des territoires

Plus en détail

CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEAEC

CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEAEC CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEAEC (Participation des Employeurs Agricoles à l Effort de Construction) Action Logement - Août 2015 - Crédit photos Shutterstock LOUER

Plus en détail

LE PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT

LE PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT COMITÉ RÉGIONAL PLAN BÂTIMENT DURABLE POITOU-CHARENTES PRÉSIDENCE DE L'UNIVERSITÉ DE POITIERS LE 25 NOVEMBRE 2013 LE PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Élisabeth BORNE Préfète de région Poitou-Charentes

Plus en détail

Aide départementale à la rénovation urbaine (convention ANRU/CG) :

Aide départementale à la rénovation urbaine (convention ANRU/CG) : Objet de l intervention Bénéficiaires Nature des dépenses éligibles Orientation n 2 Objectif 2.1 Fiche action 2.1.1 1- Stimuler la production de logements 2 - Renforcer l attractivité du parc existant

Plus en détail

Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie. Ségolène ROYAL. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie. Ségolène ROYAL. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Ségolène ROYAL Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie présente les lauréats de l appel à projets Lundi 9 février

Plus en détail

Les aides locales à l accession à la propriété

Les aides locales à l accession à la propriété Mai 2008 «Dans les prochaines pistes de réformes qui seront examinées, la priorité restera donnée à la politique d accession à la propriété.», Politique du logement, 2 e Conseil de modernisation des politiques

Plus en détail

Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers

Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers PROPOSITION Projet de loi Logement et Urbanisme LOCATION Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers loi 1989 C.C.H. Une proposition pour accroître l offre locative à loyers maîtrisés.

Plus en détail

Energies POSIT IF. Forum des acteurs. Ensemblier technique et financier au service de la rénovation énergétique du logement collectif

Energies POSIT IF. Forum des acteurs. Ensemblier technique et financier au service de la rénovation énergétique du logement collectif Forum des acteurs pour une meilleure gestion de l environnement sonore en Ile-de-France Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique

Plus en détail