4 MAI 2005 VOYAGE AU CŒUR DES INTERCONNEXIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4 MAI 2005 VOYAGE AU CŒUR DES INTERCONNEXIONS"

Transcription

1 Mercredi 4 mai 2005 DOSSIER DE PRESSE 4 MAI 2005 VOYAGE AU CŒUR DES INTERCONNEXIONS RTE est le gestionnaire du réseau de transport d'électricité français, créé le 1er juillet Entreprise de service public, il a pour mission l'exploitation, la maintenance et le développement du réseau haute et très haute tension. Il est garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. La loi du 9 août 2004 prévoit sa transformation en société anonyme, au sein du groupe EDF. RTE achemine l'électricité entre les fournisseurs d'électricité (français et européens) et les consommateurs, qu'ils soient distributeurs d'électricité (EDF et les entreprises locales de distribution) ou industriels directement raccordés au réseau de transport. Avec km de lignes comprises entre et volts et 44 lignes transfrontalières, le réseau géré par RTE est le plus important d'europe. RTE a réalisé un chiffre d'affaires de 4029 millions d'euros en 2004 et emploie 8300 salariés.

2 SOMMAIRE Les interconnexions, au cœur de l Europe de l électricité 3 L interconnexion France-Angleterre 6 L interconnexion France-Belgique 9 Contacts presse RTE: Michel Derdevet : ou Thierry Lartigau : ou Isabelle Coutier : ou Pour en savoir plus : Contact presse ELIA: Erik de Leye : ou

3 Les interconnexions, au cœur de l Europe de l électricité Les interconnexions, vecteurs de solidarités électriques européennes L Europe de l électricité a toujours été en avance sur l Europe politique. Pilier de la reconstruction économique au sortir de la guerre et ciment de la paix fraîchement acquise, l énergie a vu son rôle clé s affirmer à travers les diverses étapes qui ont jalonné la construction de l Union européenne. Dès le début des années 50, bien avant le Traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l acier (CECA 1951) et les Traités de Rome (CEE et Euratom ), l interconnexion des réseaux électriques européens fonctionnait, avec pour objectif central la garantie de secours mutuels entre réseaux électriques voisins. Depuis l introduction dans le Traité de Maastricht d un titre sur les réseaux transeuropéens, considérés comme une pierre angulaire de la cohésion économique et sociale de l Union, de nouveaux progrès ont été accomplis. L existence d un marché électrique totalement efficace ne pourra en effet être garantie qu en portant une attention accrue au développement des réseaux trans-européens, à l augmentation des capacités d interconnexion entre pays-membres et à la coordination de leur gestion. Tous ces éléments sont indispensables pour que le marché européen atteigne son niveau maximal, et pour que les échanges entre producteurs et consommateurs européens d électricité s effectuent sans obstacle. Dès 1993, la Commission, dans son livre blanc "Croissance, Compétitivité, Emploi", et le Conseil accordaient déjà une place importante aux réseaux de transport d énergie en soulignant leur rôle dans le développement économique des échanges électriques. Le déploiement de ces réseaux s est poursuivi depuis sur la base des orientations définies par l Union européenne. Pour garantir la sécurité d approvisionnement énergétique, la Commission européenne a confirmé par la suite, dans le Livre vert sur la sécurité d approvisionnement énergétique de novembre 2000, que le développement des réseaux trans-européens d énergie était un axe stratégique. Les Chefs d Etat et de Gouvernements, réunis à Barcelone en mars 2002, ont fixé pour leur part un objectif concret pour les interconnexions électriques d au moins 10% de la capacité de production de chaque pays. Du fait de l ouverture du marché de l électricité et de la situation géographique centrale du réseau de RTE au sein du réseau européen, les interconnexions 3

4 transfrontalières entre la France et le reste de l Europe sont aujourd hui de plus en plus sollicitées. Les réseaux trans-européens d énergie et de transport constituent l un des dix domaines d actions majeurs retenus pas la Commission pour l année Ces nouvelles impulsions devraient donner un nouveau souffle aux indispensables autoroutes électriques. Les interconnexions, outils indispensables pour assurer la sécurité d approvisionnement L enjeu est, en effet, de taille : assurer, d une part, la sécurité d approvisionnement énergétique d une Union qui est passée de 15 à 25 membres et s apprête à s ouvrir encore à d autres pays dans les prochaines années et disposer, d autre part, d accès sûrs aux sources énergétiques des pays voisins de l Union européenne. Toutes les statistiques soulignent la dépendance croissante de l Union européenne, qui consomme de plus en plus d'énergie. Si rien n'est entrepris d'ici 2030, l Europe des 25 devra importer 68% de ses besoins en énergie, contre seulement 50% à l heure actuelle. La dépendance à l égard du pétrole importé pourrait ainsi passer de 75% en 2000 à 90% en 2030 et celle du gaz naturel de 45% en 2000 à 80% en En 1996, une liste de projets d intérêt commun sur des liaisons prioritaires a été établie et mise à jour en décembre 2003 pour tenir compte de l élargissement de l Europe à de nouveaux Etats membres. Il s agit de relier ces nouveaux Etats au marché intérieur de l énergie et de prendre en compte les interconnexions de leurs réseaux avec ceux des pays voisins, qui sont souvent des fournisseurs de ressources énergétiques (pétrole et gaz de Russie et du Maghreb). Parmi les projets qui pourront bénéficier prioritairement d un financement européen, figure le renforcement des liaisons France-Belgique-Pays- Bas-Allemagne. En fixant à 20% sa participation financière aux projets énergétiques prioritaires, permettant de franchir des frontières, la Commission européenne espère enclencher un effet-levier pour favoriser la réalisation des investissements. La réalisation d ici 2020 de ces projets européens d interconnexion devrait permettre de limiter considérablement les goulets d'étranglement, les congestions et de réduire les «chaînons manquants». Elle devrait permettre notamment de renforcer l interconnexion avec les réseaux d'énergie dans les régions insulaires, enclavées ou périphériques. L Europe possède désormais un des plus grands systèmes électriques interconnectés au monde. 21 pays, allant de la Tunisie à la frontière ukrainienne, fonctionnent désormais selon un même «tempo» électrique. 4

5 Vers de nouvelles mesures facilitant le développement des interconnexions L attention portée par les citoyens européens aux préoccupations environnementales s est fortement accrue ces dernières années. Parallèlement, les procédures d autorisation de construction de lignes apparaissent comme très hétérogènes selon les différents pays concernés, ce qui constitue un frein au développement des interconnexions. Il est donc souhaitable de franchir une nouvelle étape en modernisant et simplifiant les procédures d'autorisation applicables aux projets transfrontaliers jugés prioritaires au niveau européen. La Commission européenne a proposé de mettre en place une déclaration d'intérêt publique européenne pour faciliter la construction de nouvelles interconnexions. Cette initiative d intérêt général doit s accompagner, en amont des projets, d une meilleure concertation avec les collectivités locales et les populations concernées. Le renforcement du rôle des gestionnaires de réseaux de transport d électricité en matière de développement des infrastructures est également souhaitable. C est dans cette direction que doivent s orienter le projet de directive sur la sécurité d approvisionnement électrique et le projet de décision établissant des orientations relatives aux réseaux trans-européens dans le secteur de l'énergie, actuellement en discussion au Parlement européen et au Conseil. 5

6 L interconnexion France-Angleterre Un peu d histoire Dès 1961, la France et le Royaume-Uni ont été reliés électriquement par une liaison appelée IFA 160 (Interconnexion France-Angleterre de 160 MW). Les résultats se sont révélés décevants car les câbles, posés sur les fonds marins, étaient régulièrement accrochés par les chaluts. Aussi les deux pays ont pris en 1974 la décision de construire une nouvelle liaison dont les câbles seraient disposés au fond de tranchées sous-marines (opération dite d «ensouillage» des câbles). L objectif assigné à cette liaison était une disponibilité supérieure à 95%. La puissance choisie, 2000 MW, a décidé du nom d usage : IFA En 1986, la liaison sous-marine IFA 2000 est entrée en service, permettant des échanges d électricité entre l Angleterre et le reste de l Europe. Implantée aux portes de Calais, cette interconnexion est un maillon essentiel pour la sûreté et la fluidité du réseau de transport d électricité européen. D une puissance de 2000 MW, IFA 2000 est capable de répondre aux besoins en électricité de trois millions de personnes. Caractéristiques de la liaison L utilisation d une liaison à courant continu s est imposée comme le meilleur compromis technique et économique, compte tenu de la distance entre les deux pays. La liaison a exigé la construction de deux stations de conversion du courant alternatif en courant continu de part et d autre de la Manche, pour interconnecter le réseau anglais au reste de l Europe. L une est située au poste des Mandarins (Calais) et l autre à Sellindge (Kent). Les installations de conversion permettent de découpler les réseaux français et anglais. La liaison à courant continu permet de relier les deux réseaux sans synchroniser leurs fréquences. Les convertisseurs autorisent en outre un réglage précis et rapide de la puissance échangée. Ils permettent ainsi de programmer rapidement sur la liaison les programmes d échanges communiqués par les utilisateurs de la liaison aux deux gestionnaires de réseau français et anglais, RTE et NGT (National Grid Transco). Les stations française et anglaise sont reliées par 4 paires de câbles qui traversent la Manche, enfouies dans des tranchées en fond de mer à une profondeur moyenne de 1,50m. Le tracé retenu conjugue deux avantages : la proximité des côtes anglaises qui minimise la longueur des câbles sous-marins, et la nature des fonds marins (craie ou roche tendre) qui rend le creusement d une tranchée sous-marine relativement aisé. 6

7 Les câbles utilisés ont été mis au point spécialement pour cette liaison, et leur ensouillage en fond de mer, qui constituait la difficulté technique majeure de ce projet, a nécessité l utilisation de technologies innovantes. La liaison est propriété pour moitié des deux gestionnaires de réseau français (RTE) et anglais (NGT). Vue aérienne du poste de Mandarins Opération de maintenance au poste de Mandarins 7

8 Un mécanisme d allocation coordonné entre les deux GRT, transparent et non discriminatoire Jusqu en mars 2001, l utilisation d IFA 2000 était réservée à EDF pour des exportations vers le Royaume-Uni, dans le cadre d un accord régissant la gestion de la liaison d interconnexion. Afin d attribuer de manière strictement équitable et non discriminatoire le droit de passage sur cette liaison à tous les acteurs du marché (traders, fournisseurs, producteurs, etc ), RTE et NGT ont mis en place, dès le 1er avril 2001, de manière coordonnée, un système d enchères qui contribuent à la fluidité et à la transparence des échanges électriques, tout en garantissant une sécurité d approvisionnement accrue des deux pays. En effet, en cas de défaillance de l un des deux systèmes électriques, chacun des GRT peut disposer prioritairement et en temps réel, en vertu des accords de secours mutuel conclus en décembre 2003 entre RTE et NGT, d une capacité de réserve d électricité pouvant aller jusqu à 1000 MW. Dans chacun des sens France - Angleterre ou Angleterre - France, différents types de produits, en fonction des échéances, sont mis en vente : annuel, trimestriel, mensuel, journalier et, depuis 2004, semestriel et week-end. Les résultats des enchères (rendus anonymes) sont publiés quotidiennement sur le site web de RTE. Le principe de "use it or lose it" est appliqué : les capacités non utilisées par les clients rétrocédées. Les revenus de ces enchères permettent aux deux gestionnaires de couvrir coûts d exploitation et amortissement de la liaison : le tarif de transport de RTE ne couvre donc pas l accès à IFA, qui possède son propre compte financier. L exploitation conjointe par RTE et NGT de la liaison IFA 2000, l organisation mise en place et le mécanisme d allocation mis en œuvre sont généralement considérés comme un cas de référence sur le marché européen de l électricité. 86 % des clients de RTE se déclarent d ailleurs satisfaits (dont 36 % de très satisfaits) du mode d allocation des capacités sur IFA Des travaux communs entre RTE et NGT sont actuellement menés pour améliorer encore l accès à la liaison et optimiser son utilisation par les acteurs du marché, suivant les recommandations issues des textes européens et des régulateurs français (Commission de Régulation de l Energie) et anglais (Ofgem). 8

9 L interconnexion France-Belgique RTE et son homologue belge ELIA réalisent depuis le 2 ème semestre 2004 des travaux de renforcement de la ligne volts entre Avelin (près de Lille) et Avelgem (Belgique). Ces travaux ont pour objectif d accroître sensiblement les capacités d échange électrique entre les deux pays et d assurer un secours mutuel plus important. Les nouvelles installations seront mises en service en octobre-novembre Une gestion coordonnée de l interconnexion L interconnexion entre la France et la Belgique est assurée par deux lignes volts (Avelin-Avelgem et Lonny-Achène) et deux lignes volts (Chooz-Jamiolle et Moulaine-Aubange). Les capacités disponibles pour les échanges transfrontaliers, comme pour toutes les interconnexions, varient en fonction de la saison, des périodes de maintenance du réseau, mais aussi en fonction des échanges commerciaux sur l ensemble des interconnexions. Pour permettre l allocation des capacités disponibles, RTE et ELIA réalisent des calculs de capacité à différents horizons de temps, mensuel et journalier. L allocation des capacités d interconnexion sur la frontière franco-belge est aujourd hui réalisée, dans le sens France-Belgique, de façon conjointe entre les deux gestionnaires de réseau, ELIA et RTE, par un mécanisme basé sur des listes de priorité. Dans le sens Belgique-France en revanche, les deux gestionnaires de réseau allouent à ce jour la capacité de manière disjointe dès lors que la capacité offerte est inférieure à la demande. En moyenne, les transits physiques sur cette frontière ont plus souvent lieu dans le sens France-Belgique. Une interconnexion renforcée via la ligne Avelin-Avelgem La ligne reliant le poste d Avelin, au sud de l agglomération lilloise, au poste d Avelgem en Belgique, est une artère maîtresse des transits européens. Depuis sa construction en 1974, la quantité annuelle d énergie électrique transportée sur le réseau français a quasiment triplé (de 170 à 500 milliards de kwh). Pour maintenir le niveau de sécurité mutuelle entre les réseaux belges et français, RTE et ELIA ont décidé conjointement, début 2003, de renforcer l interconnexion en équipant d un deuxième circuit la ligne existante volts Avelin-Avelgem, et en réalisant les connexions nécessaires pour utiliser au mieux la capacité de ce nouvel axe. La fin des travaux est prévue pour novembre La solution d un renforcement de 9

10 l axe Avelin-Avelgem a été retenue en raison d un très faible impact environnemental et de coûts et délais moindres. Ce projet répond à des enjeux transfrontaliers importants liés aux missions de service public de sécurité d alimentation, tout en accompagnant l ouverture du marché de l électricité. Un accroissement de la capacité de secours mutuel. L augmentation du transit électrique sur l axe France - Benelux a été identifiée comme projet prioritaire par la Commission européenne. Le Conseil des ministres européens de l énergie du 15 décembre 2003 a rappelé le nécessaire développement des infrastructures d interconnexion pour prévenir les risques d incident. Une capacité d échanges accrue dans le cadre du marché intérieur de l électricité. L ouverture du marché de l électricité en Europe se poursuit. Au service des acteurs du secteur de l énergie et de l économie européenne, les deux gestionnaires de réseau de transport répondent ainsi à la demande d augmentation des échanges transfrontaliers d électricité. Une ligne sécurisée. Côté français, il est projeté de mettre cette ligne aux nouvelles normes techniques qui ont été établies suite aux tempêtes de décembre 1999 (renforcement des fondations et des structures des pylônes). La ligne sécurisée sera capable de résister à des vents de 170 km/h, soit à des conditions climatiques équivalentes à celles de décembre Côté belge, ELIA a déjà renforcé la ligne après les tempêtes qu avait essuyé la Belgique en Un chantier innovant Le déroulage des nouveaux câbles, réalisé en mars 2005, a nécessité une soixantaine de tourets, hauts de trois mètres et larges d un mètre cinquante, pesant environ sept tonnes et contenant jusqu à 3600 mètres de câbles en alliage d aluminium. Ces câbles ont le même diamètre que les câbles existants, mais sont constitués de brins de section carrée, ce qui offre 20% de section supplémentaire pour le passage du courant, d où une capacité accrue et une diminution substantielle des pertes électriques. Il s agit du premier chantier utilisant ce type de câble en France. L engagement des deux pays dans un processus d évolutions de l interconnexion La France et la Belgique ont signé le 7 mars 2005 un mémoire d entente relatif aux interconnexions électriques France-Belgique. Ce mémoire engage les deux pays vers un processus d évolution qui vise à renforcer les capacités physiques d interconnexion entre les deux pays, mais aussi, dans le cadre réglementaire européen, à mettre en place des mécanismes de marché pour l allocation 10

11 des capacités et, enfin, améliorer la sécurité d approvisionnement électrique des deux pays et du réseau européen. Renforcement des interconnexions électriques L ensemble des travaux prévus sur l axe Avelin Avelgem et les aménagements complémentaires sur les réseaux français et belge permettront un gain en capacité de plus de 1000 MW dans des configurations favorables du système. Mécanismes de marché pour l allocation de capacités Deux projets sont lancés sur la frontière franco-belge pour permettre l allocation des capacités par des mécanismes d enchères : - le projet Belpex, qui prévoit, à l occasion de la création de la bourse d électricité belge à l initiative d ELIA, la mise en place d un couplage de ce marché, à l horizon journalier, avec les bourses néerlandaise (APX) et française (Powernext) ; - le projet «Enchères France-Belgique», qui prévoit la mise en place d enchères explicites aux horizons annuel et mensuel sur l Interconnexion France-Belgique; ce projet est mené par ELIA et RTE. Ces deux projets ont un même objectif de démarrage opérationnel pour début Coordination renforcée en matière de sécurité d'approvisionnement Le mémoire d entente Franco-belge sur les interconnexions prévoit que les gestionnaires de réseaux électriques mettent en commun leurs prévisions sur l évolution des moyens de production et sur leur adéquation avec les perspectives de consommation. ELIA et RTE travaillent également, à plus court terme, sur une mise en commun des réserves de puissances respectives des deux pays, qui permettrait à un pays de faire appel aux réserves de l autre dans les cas où le premier serait confronté à une insuffisance de moyens propres pour assurer l équilibre du système sur son périmètre. 11

12 Avant les travaux de renforcement : ligne à un seul circuit Ligne Avelin Avelgem à deux circuits 12

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS

L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS RELATIONS CLIENTÈLE L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS JANVIER 2011 Vous souhaitez accéder au marché européen de l énergie? En coordination avec les GRT voisins, RTE vous propose des services d accès aux interconnexions

Plus en détail

LES AUTORITES INDEPENDANTES, NOUVEAU MODE DE GOUVERNANCE? Discours d André Merlin Forum d Iéna, Paris le 22 juin 2006

LES AUTORITES INDEPENDANTES, NOUVEAU MODE DE GOUVERNANCE? Discours d André Merlin Forum d Iéna, Paris le 22 juin 2006 LES AUTORITES INDEPENDANTES, NOUVEAU MODE DE GOUVERNANCE? Discours d André Merlin Forum d Iéna, Paris le 22 juin 2006 Débat présidé par M. André Merlin sur le thème : «Quelle articulation souhaitable avec

Plus en détail

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère Dossier de Presse Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère CONTACT PRESSE : RTE : Daniel Dexmier (06 88 07 42 40)-daniel.dexmier@rte-france.com Page 1/7 RTE

Plus en détail

ARGIA : RTE fait la lumière sur 2 années d exploitation

ARGIA : RTE fait la lumière sur 2 années d exploitation N ARGIA : RTE fait la lumière sur 2 années d exploitation Villefranque, le 30 novembre 2004 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Pierre Claverie : Directeur de Projets : 06 75 65 41 23 : Téléphone fixe :

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE PROJET 2 LOIRES RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE Première étape de concertation pour le projet 2 Loires Cette «dorsale» électrique,

Plus en détail

ALEGrO : une interconnexion électrique entre la Belgique et l Allemagne au bénéfice de la collectivité

ALEGrO : une interconnexion électrique entre la Belgique et l Allemagne au bénéfice de la collectivité ALEGrO : une interconnexion électrique entre la Belgique et l Allemagne au bénéfice de la collectivité 02 ELIA GROUP Projet ALEGrO L Europe a fixé des objectifs ambitieux à l horizon 2020, connus sous

Plus en détail

Les engagements d'electricité de France, en tant que producteur et distributeur

Les engagements d'electricité de France, en tant que producteur et distributeur MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT MINISTERE DELEGUE A L INDUSTRIE, AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, AU COMMERCE, A L ARTISANAT ET A LA CONSOMMATION CONTRAT DE SERVICE PUBLIC

Plus en détail

SOUTERRAINE FRANCE-ESPAGNE UNE PREMIÈRE TECHNOLOGIQUE MONDIALE

SOUTERRAINE FRANCE-ESPAGNE UNE PREMIÈRE TECHNOLOGIQUE MONDIALE L INTERCONNEXION ÉLECTRIQUE SOUTERRAINE FRANCE-ESPAGNE UNE PREMIÈRE TECHNOLOGIQUE MONDIALE 2 15 1. France-Espagne, un projet d intérêt européen L interconnexion électrique entre la France et l Espagne

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

Nouvelle interconnexion électrique souterraine France-Italie

Nouvelle interconnexion électrique souterraine France-Italie Nouvelle interconnexion électrique souterraine France-Italie Dossier de presse 2015 Sommaire I. Lancement des travaux de la ligne souterraine p. 4 A. L es travaux et le planning en 2015 B. L e mode opératoire

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Perspectives des marchés d électricité Maghrébin et Méditerranéen

Perspectives des marchés d électricité Maghrébin et Méditerranéen Les Enjeux énergétiques en méditerranée (2 ème séance Panel 3) Rôle de l interconnexion Tuniso-Italienne dans le développement des échanges de l énergie électrique en Méditerranée Présenté par Ameur Bchir

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts

Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts Camplong d Aude, le mardi 2 novembre 2004 Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts Sécurisation mécanique de la ligne électrique à très haute tension entre Perpignan et Lézignan : Ligne 400 000

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les clients éligibles. 15 mai 2002 *** INTRODUCTION. par M. Thierry TUOT, Directeur Général

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les clients éligibles. 15 mai 2002 *** INTRODUCTION. par M. Thierry TUOT, Directeur Général Paris, le 5 juin 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les clients éligibles 15 mai 2002 *** INTRODUCTION par M. Thierry TUOT, Directeur Général Ce deuxième atelier était destiné à permettre aux clients

Plus en détail

RESUME NON-TECHNIQUE MARS

RESUME NON-TECHNIQUE MARS ESUME NON-TECHNIQUE MARS 2015 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. DESCRIPTION DU PROJET... 3 3. BENEFICES ATTENDUS... 5 3.1. Efficacité énergétique... 5 3.2. Développement durable... 6 3.3. Un catalyseur

Plus en détail

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur.

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Journée GDR ISIS/MACS/SEEDS «Smart Grids : Enjeux Scientifiques» 7 Octobre 2011 Deux thèmes sont développés

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 13 juin 2013 portant proposition d approbation du lancement du déploiement généralisé du système de comptage évolué de GrDF Participaient

Plus en détail

Le réseau Offshore Le Supergrid

Le réseau Offshore Le Supergrid Le réseau Offshore Le Supergrid Sommaire: Editorial, Frédéric Dunon, Elia Collaborative Offshore Grid Development in the Northern Seas, F. Georges, Elia Grid Development, Brussels, J. Hensmans, FPS Economy,

Plus en détail

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE MARDI 15 OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE POUR EN SAVOIR PLUS Jeanne DEPERROIS 03 83 92 89 71 06 28 92 26 20 jeanne.deperrois@rte-france.com

Plus en détail

Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009

Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009 Délibération Paris le 20 novembre 2009 Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009 Le prix de l électricité sur le marché spot

Plus en détail

Une bourse de l électricité au service de l ouverture du marché français

Une bourse de l électricité au service de l ouverture du marché français Une bourse de l électricité au service de l ouverture du marché français Paris, 26 juillet 2001 Moins de deux ans après la transposition de la directive européenne de 1996 en France par la loi du 10 février

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer

Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer ÉOLIENNES OFFSHORE DU CALVADOS avril 2013 Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer Synthèse d étude relative à la protection des câbles Sommaire 1. CONTEXTE ET OBJECTIF DE L ETUDE...

Plus en détail

Plan de développement 2015-2025 Draft préliminaire

Plan de développement 2015-2025 Draft préliminaire Plan de développement 2015-2025 Draft préliminaire Users Group 25 Septembre 2014 Grid Development Department Contexte légal & processus Plan de développement du réseau 1. Cadre formel i. Loi du 29 avril

Plus en détail

Cas de l électricité

Cas de l électricité Régulation incitative des industries de réseaux : quels enseignements pour améliorer la performance de la gestion de l infrastructure ferroviaire? Cas de l électricité Cécile George Conférence ARAF 26

Plus en détail

Aperçu des services système

Aperçu des services système Page 1 sur 6 Aperçu des services système Auteurs: Martin Beck, Marc Scherer Remaniements: Version Date Auteur / service Section 1.0 12.04.2010 Martin Beck / SF-SD Finalisation Tous droits réservés, en

Plus en détail

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013 Point de situation ti Libéralisation des marchés électricité et gaz Ecube -6 décembre 2013, Auberge communale de Puidoux Xavier Righetti responsable de l unité étude énergétiques SILCom - Direction des

Plus en détail

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC Organisation territoriale Eléments clés du réseau de distribution du Nord-Pas de Calais (31/12/2012) Calais Saint Martin Boulogne Boulogne-sur-Mer Saint

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002 Paris, le 17 octobre 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les futurs clients éligibles 25 septembre 2002 *** I La fourniture d électricité... 2 Les clients éligibles peuvent-ils acheter leur électricité

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Equilibre offre-demande du système électrique : vers la naissance d un marché de capacités

Equilibre offre-demande du système électrique : vers la naissance d un marché de capacités DECRYPTAGE Equilibre offre-demande du système électrique : vers la naissance d un marché de capacités conseil en stratégie opérationnelle DECRYPTAGE Introduction Lorsqu un particulier allume son téléviseur

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 Nous reprenons dans ce document les principaux messages délivrés lors du séminaire de formation sur les bourses de l électricité

Plus en détail

L intégration régionale des marchés de l électricité de gros néerlandais, belge et français

L intégration régionale des marchés de l électricité de gros néerlandais, belge et français L intégration régionale des marchés de l électricité de gros néerlandais, belge et français Synthèse commune des réponses données au document de consultation préparée par la CRE, la CREG et DTe Table des

Plus en détail

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional Avril 2013 En 2011, pour la première fois, la Commission européenne parle d une

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE

RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE Référentiel technique RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE HISTORIQUE DU DOCUMENT Indice Nature de la modification Date publication V1.1 Création 28 février

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois AMbition éolien 2012 L énergie éolienne renouvelable, compétitive et créatrice d emplois Sortons de la crise avec l énergie de l avenir La filière éolienne entend être demain un des fleurons de l industrie

Plus en détail

Rapport thématique de la CRE. Accès à la capacité de long-terme pour les interconnexions électriques : vers un jeu de règles unique européen

Rapport thématique de la CRE. Accès à la capacité de long-terme pour les interconnexions électriques : vers un jeu de règles unique européen Rapport thématique de la CRE Accès à la capacité de long-terme pour les interconnexions électriques : vers un jeu de règles unique européen Mai 2010 1 Table des matières Préambule : pourquoi ce rapport?...

Plus en détail

Intervention de Fabrice Cassin Forum Intégration des EnR - Site Internet sur les Smart grids

Intervention de Fabrice Cassin Forum Intégration des EnR - Site Internet sur les Smart grids Intervention de Fabrice Cassin Forum Intégration des EnR - Site Internet sur les Smart grids L intervention de Fabrice Cassin éclaire, sous l angle du producteur, les problématiques juridiques de l intégration

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

Paris, le 10 février 2014

Paris, le 10 février 2014 Paris, le 10 février 2014 Consultation publique de la Commission de régulation de l énergie sur la création d une place de marché commune aux zones GRTgaz Sud et TIGF au 1 er avril 2015 Les tarifs d utilisation

Plus en détail

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 18 avril 2013 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 1 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie PARTIE I Un marché de gros du gaz

Plus en détail

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE MINISTERE DE L ENERGIE ET REPUBLIQUE DU MALI DE L HYDRAULIQUE Un Peuple Un But Une Foi ***** ***** DIRECTION NATIONALE DE L ENERGIE ***** PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A

Plus en détail

Fonctionnement des Marchés électriques, Distribution, Energies renouvelables E N E R G I E 2 0 0 8

Fonctionnement des Marchés électriques, Distribution, Energies renouvelables E N E R G I E 2 0 0 8 Sart-Tilman B28 Université de Liège Cours ELEC0018-1 Fonctionnement des Marchés électriques, Distribution, Energies renouvelables Ce cours sur le fonctionnement des marchés énergétiques est ouvert aux

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Pierre-Marie ABADIE Directeur de l énergie CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Paris, 13 janvier 2009 Pierre-Marie ABADIE MEEDDAT/DGEC/Direction de l énergie Introduction En régime de monopole

Plus en détail

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Ordre du jour 1. Opportunités pour les clients et les fournisseurs d électricité 2. Sécurité

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel Fiche pratique /Mes démarches L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel L'ouverture à la concurrence des marchés de l électricité et du gaz naturel est effective depuis le 1er juillet

Plus en détail

Le kern adopte le plan Wathelet

Le kern adopte le plan Wathelet Staatssecretaris voor Leefmilieu, Energie, Mobiliteit en Staatshervorming Secrétaire d Etat à l'environnement, à l'energie, à la Mobilité et aux Réformes institutionnelles Melchior Wathelet Le kern adopte

Plus en détail

Expérimentation sur la valorisation des effacements de consommation sur les marchés de l'énergie (dispositif "NEBEF 1"): synthèse des propositions de

Expérimentation sur la valorisation des effacements de consommation sur les marchés de l'énergie (dispositif NEBEF 1): synthèse des propositions de Expérimentation sur la valorisation des effacements de consommation sur les marchés de l'énergie (dispositif "NEBEF 1"): synthèse des propositions de RTE 16 octobre 2013 Expérimentation sur la valorisation

Plus en détail

Plenary Session 3 Regional Network Integration and Management: Harmonisation of Regulation at National and Regional Level

Plenary Session 3 Regional Network Integration and Management: Harmonisation of Regulation at National and Regional Level Plenary Session 3 Regional Network Integration and Management: Harmonisation of Regulation at National and Regional Level ALGERIA AND REGIONAL ENERGY INTEGRATION IN THE MEDITERRANEAN BASIN Dr Chakib Khelil,

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ SANS VOULOIR VOUS FROISSER

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ SANS VOULOIR VOUS FROISSER FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ SANS VOULOIR VOUS FROISSER ÉLECTRICITÉ, J ACHÈTE! L ÉLECTRICITÉ, nécessaire à tous, est présente partout avec ses usages éclairage (dont éclairage public),

Plus en détail

Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C

Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C - Le Groupe EDF et le Gouvernement Britannique sont parvenus à un accord sur les principaux termes

Plus en détail

Chapitre II LA FUTURE CENTRALE DIESEL DANS LE CONTEXTE ENERGETIQUE CORSE ************* JUSTIFICATION DU PROJET

Chapitre II LA FUTURE CENTRALE DIESEL DANS LE CONTEXTE ENERGETIQUE CORSE ************* JUSTIFICATION DU PROJET 19 Chapitre II LA FUTURE CENTRALE DIESEL DANS LE CONTEXTE ENERGETIQUE CORSE ************* JUSTIFICATION DU PROJET II A Historique - Constats - Perspectives Avant de parler du site d implantation de la

Plus en détail

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN La distribution de gaz naturel et d électricité en France depuis le 1er janvier 2008 24 avril 2008 2 Un service commun

Plus en détail

Plan de développement fédéral 2010-2020

Plan de développement fédéral 2010-2020 Plan de développement fédéral 2010-2020 Version définitive 1 er septembre 2011 2 Plan de développement 2010 2020 1 er septembre 2011 Plan de développement fédéral 2010-2020 Version définitive 1 er septembre

Plus en détail

Déclaration conjointe Gäichel VIII

Déclaration conjointe Gäichel VIII Déclaration conjointe Gäichel VIII Bruxelles, 5 février 2015 Le 5 février 2015 s est tenue à Bruxelles, sous la présidence conjointe de MM. les Premiers Ministres Charles Michel et Xavier Bettel, la 8

Plus en détail

Le système de protection sociale en santé en RDC

Le système de protection sociale en santé en RDC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Le système de protection sociale en santé en RDC 13/09/2013 1 I. Contexte national Plan II. Mesures de protection

Plus en détail

Pointe et chauffage électrique

Pointe et chauffage électrique Pointe et chauffage électrique Enquête et décryptage sur une bien curieuse singularité française Association négawatt 1 er déc 2009 011209e Pour commencer, un petit lexique Pour caractériser la puissance,

Plus en détail

Libéralisation du marché du gaz et de l électricité

Libéralisation du marché du gaz et de l électricité Libéralisation du marché du gaz et de l électricité CPAS de Comines-Warneton Rue de Ten Brielen,160 7780 Comines Que signifie «Libéralisation du marché de l énergie»? La libéralisation du marché signifie

Plus en détail

La question du développement durable

La question du développement durable Chapitre 1 : La question du développement durable (9 heures) Thème I : Les enjeux du développement durable (3 heures) 1)-Connaissances Les enjeux : économiques environnementaux sociaux du développement

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION

TITRE DE LA PRÉSENTATION PRÉSENTATION FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DIRECTION D ÉLECTRICITÉ COMMUNICATION COMMERCE POUR LES SITES AYANT UNE PUISSANCE SOUSCRITE SUPERIEURE A 36 KVA ARTS & METIERS GP ENERGIE 16 MARS 2015 TITRE

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Service de presse Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Dossier de presse Contacts presse William Beuve-Méry william.beuve-mery@iledefrance.fr

Plus en détail

Eléments factuels sur les coupures d électricité en Europe le 4 novembre 2006

Eléments factuels sur les coupures d électricité en Europe le 4 novembre 2006 RTE Communiqué 11/11/2006 Eléments factuels sur les coupures d électricité en Europe le 4 novembre 2006 Situation avant l incident La consommation d électricité tant en France qu en Europe est relativement

Plus en détail

Assistance à la gestion des contrats de fourniture d électricité et de gaz Dans le contexte défini par la loi NOME Et la loi de la consommation 1 Suppression des TRV d électricité 2 Gestion tarifaire de

Plus en détail

Accéder au marché du gaz naturel

Accéder au marché du gaz naturel Accéder au marché du gaz naturel Guide opérationnel à destination des consommateurs Depuis l ouverture à la concurrence du marché du gaz naturel, les règles d accès au réseau de transport ont sans cesse

Plus en détail

Sûreté des grands réseaux électriques

Sûreté des grands réseaux électriques Sûreté des grands réseaux électriques Michel Aguet Chef du service de l électricité de la Ville de Lausanne Chargé de cours EPFL Forum E Cité Genève SIG 1 er juillet 2005 Plan de l exposé Quelques grandes

Plus en détail

A tout moment et par tous les temps,

A tout moment et par tous les temps, Février 2015 Dossier de presse A tout moment et par tous les temps, ERDF est mobilisée pour vous apporter l électricité Sommaire ERDF face aux aléas climatiques 3 Mobilisation.erdf.fr, un site à votre

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Energie - réseaux électriques intelligents transfrontaliers Cross-border Healthcare Networks

Energie - réseaux électriques intelligents transfrontaliers Cross-border Healthcare Networks CONFERENCE-DEBAT CONFERENCE-DEBATE I. Présentations - Mutualiser les services en transfrontalier : l exemple de l énergie et de la santé I. Presentations - Mutualising public services: The example of Energy

Plus en détail

Libéralisation des industries électriques et analyse économique

Libéralisation des industries électriques et analyse économique Concurrence Energie Econométrie Libéralisation des industries électriques et analyse économique Vincent Rious (Microeconomix) et Thomas Veyrenc (RTE) Organisation du cours Séance 1 Les raisons de la libéralisation

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non

Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non domestiques ayant une consommation supérieure à 30 000

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE. DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec

OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE. DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Conformément à la Loi sur l Office national de l'énergie, S.R.C. 1985, c. N-7 et au Règlement de l Office national de l énergie

Plus en détail

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS.

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. SERVICES VOIX EASY PHONE NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. Pour vous aussi, le téléphone de votre lieu de travail fait sans doute partie des moyens de

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail

Un nouveau service d information et de mesures. Lignes électriques haute et très haute tension et champs magnétiques de très basse fréquence

Un nouveau service d information et de mesures. Lignes électriques haute et très haute tension et champs magnétiques de très basse fréquence Un nouveau service d information et de mesures Lignes électriques haute et très haute tension et champs magnétiques de très basse fréquence RTE aux côtés des maires Le 17 décembre 2008, Jacques Pélissard,

Plus en détail

Libéralisation du marché de l'électricité et du gaz en Belgique : mythes ou réalités? Le point de vue d'un outsider

Libéralisation du marché de l'électricité et du gaz en Belgique : mythes ou réalités? Le point de vue d'un outsider Libéralisation du marché de l'électricité et du gaz en Belgique : mythes ou réalités? Le point de vue d'un outsider Bruno Venanzi, Administrateur délégué Lampiris sa Table des matières 1. Présentation

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

FINANCEMENT DU PROJET DE LGV BORDEAUX TOULOUSE

FINANCEMENT DU PROJET DE LGV BORDEAUX TOULOUSE FINANCEMENT DU PROJET DE LGV BORDEAUX TOULOUSE La présente note donne dans un premier temps quelques informations sur le coût du projet de LGV Bordeaux-Toulouse ( 1 et 2) ; puis elle donne des éléments

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 8 bis du 23 octobre 2008 C2008-68 / Lettre du ministre de l économie, de l industrie et de l emploi du 27 août

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES (R)141023-CDC-1371

LIGNES DIRECTRICES (R)141023-CDC-1371 Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Rue de l'industrie, 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ LIGNES DIRECTRICES

Plus en détail