GROUPE BRACCO CODE ETHIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GROUPE BRACCO CODE ETHIQUE"

Transcription

1 GROUPE BRACCO CODE ETHIQUE Conscients de la manière dont de notre présence et nos activités influencent le bien-être économique et social de la communauté dont nous faisons partie, nous sommes, en tant que Groupe Bracco, convaincus qu un engagement éthique envers les principes d intégrité et de transparence dans le monde des affaires est un prérequis pour la croissance. Depuis quelques années, les législations italienne et internationales ont accordé une importance croissante au besoin de principes régissant le domaine des affaires et le développement durable, servant également de socle à la croissance. Conscients de ce fait, le Groupe Bracco a mis en place des mesures pour la croissante adoption de standards éthiques et professionnels élevés afin de satisfaire aux attentes de ses actionnaires. La valeur est créée par des conduites managériales caractérisées par la transparence, l intégrité, le sens du respect, et la responsabilité envers chacun. Par l application de ces principes, nous avons réussi à fournir constamment aux patients et clients des produits et services fiables et efficaces. Notre Groupe a toujours été dédié à la recherche, et il a toujours pensé à développer des solutions innovatrices en matière médicale, scientifique et thérapeutique, répondant parfaitement aux attentes et besoins de nos patients et améliorant leur qualité de vie. Le Groupe Bracco peut déclarer en toute confiance que ses activités et décisions managériales sont soutenues par des considérations éthiques, pour lesquelles nous croyons fermement qu aucun intérêt ne puisse justifier de dévier à une stricte adhérence à un standard de conduite en parfaite corrélation avec le principe de responsabilité dans l entreprise. Notre responsabilité est dévolue aux personnes, à l environnement, aux consommateurs et à la communauté. Nous croyons que la façon la plus authentique de conduire des affaires actuellement est par un engagement soutenable et responsable. Aucune autre voie ne pourra offrir un futur aux nouvelles générations, aucune autre voie ne pourra combiner la croissance économique à l emploi et à la prospérité, ou assurer que les innovations technologiques entraînent une meilleure qualité de vie; et aucune autre voie ne peut permettre d obtenir le succès sur les marchés mondiaux tout en conservant de fortes racines au sein de la communauté locale. Le Président Diana Bracco

2 1. FINALITES DU CODE ETHIQUE DU GROUPE BRACCO Le Code Ethique du Groupe Bracco expose un ensemble de principes, droits, devoirs et responsabilités que tous les membres du Groupe Bracco, employés, responsables et directeurs doivent respecter. Ce document a été préparé conformément aux lignes de conduite et aux standards de contrôle provenant à la fois des règles auto-imposées et des règlementations spécifiques, y compris internationales. Au sens du présent Code, notre «Entreprise» ou le «Groupe Bracco» s entend de toutes les entités entièrement détenues et affiliées au Groupe Bracco. Le Code servira de guide à tous les employés, responsables et directeurs du Groupe Bracco, et les aidera à comprendre les standards et attentes éthiques du Groupe. En conséquence, chaque entreprise pourra définir des règles supplémentaires afin d adapter au mieux le présent document en fonction de ses besoins, du contexte social local, et du cadre législatif et règlementaire. Cependant, aucune obligations supplémentaire ne saurait dévier des principes établis par la loi ou le présent Code. 2. DESTINAIRES Tous les employés, responsables et directeurs, comme toute personne travaillant au nom et pour le compte du Groupe Bracco (les «Destinataires»), y compris les consultants, auditeurs, corps de supervision volontaires et obligatoires, partenaires d affaires, et plus généralement toute personne impliquée à l intérieur du pays comme dans un Etat étranger sont tenus de se conformer aux stipulations du présent Code. Les principes et stipulations qui y sont contenus constituent des précisions fournies à titre informatif et basées sur les obligations générales de diligence, honnêteté et loyauté, devant gouverner le travail et le comportement des employés et consultants de l Entreprise. Le respect des exigences du Groupe Bracco fait partie intégrante des obligations contractuelles des employés et partenaires d affaires. La violation de ces exigences pourra constituer, en fonction du cas, une infraction disciplinaire (punissable selon la loi applicable) et/ou une violation contractuelle de la part de la personne ou des personnes concernée(s) qui pourrai(en)t être jugée(s) responsable(s) du dommage subi par l entreprise. 2.1 Diffusion du Code L Entreprise s engagera à assurer que les Destinataires connaissent l existence et le contenu du Code Ethique du Groupe Bracco. A cette fin, l Entreprise informera opportunément tous les Destinataires et leur fournira un support quant à l interprétation et l application correcte des informations contenues ci-après. Le Code a été largement diffusé au sein du Groupe et circulera auprès de toute personne travaillant au nom et pour le compte du Groupe Bracco. Il a été apposé de manière visible sur les tableaux d affichages de l entreprise et a été publié sur le site internet de chaque entreprise. Les entités managériales du Groupe Bracco contrôleront la conformité avec le Code Ethique et sa diffusion en fournissant les informations qui s imposent, des outils de prévention et de contrôle, et en mettant en ouvre, si nécessaire, une action correctrice.

3 3. PRINCIPES GENERAUX 3.1 Conformité légale Le Groupe Bracco respecte et observe strictement les lois et règlement en vigueur dans tous les pays au sein desquels il opère. C est pourquoi il est du devoir de tous les employés de respecter les lois et règlements en vigueur, et de connaitre et respecter toutes les parties de ce Code Ethique. Le Groupe Bracco partage également les principes consacrés par la Déclaration Universelle des Droits de l Homme et par les Conventions fondamentales de l Organisation Internationale du Travail (OIT). 3.2 Intégrité et Lutte contre la Corruption Dans la conduite de leurs affaires, les Destinataires doivent s engager à adhérer aux plus hauts standards d intégrité morale et à agir avec transparence, honnêteté, impartialité et bonne foi, conformément aux lois nationales et internationales ayant pour objet la lutte contre la corruption. Nous faisons référence, et uniquement à titre d exemple, à la Convention de l OCDE sur la lutte contre la corruption d agents publics dans le domaine des transactions d affaires internationales, au Décret italien n. 231/2001, à l acte américain Foreign Corrupt Practices Act («FCPA») et à la loi anglaise anti-corruption Bribery Act. Le Groupe Bracco n accepte et ne tolère pas la corruption quelle qu en soit sa nature, et de ce fait n entrera pas et ne poursuivra aucune rapport professionnel avec ceux qui ne respectent pas strictement ces principes. 3.3 Secret et Informations confidentielles Le Groupe Bracco met en place des exigences pour la protection et sauvegarde des données personnelles par l application de mesures convenables d organisation en conformité avec les législations en vigueur des pays au sein desquels il opère. Toute information qui a été portée à la connaissance lors d une relation de travail ou de confiance avec l entreprise est confidentielle et ne doit aucunement être relevée aux tiers, y compris les membres de la famille, et à l exception du cas où l information fait déjà partie du domaine public. Ceux qui ont accès aux informations concernant une ou plusieurs entreprises doivent les traiter conformément aux instructions et procédures établies par l entreprise avec laquelle se déroulent leurs activités. A moins qu il ne s agisse d employés spécialement désignés, il est interdit d enregistrer, révéler ou de traiter les informations personnelles relatives aux autres employés ou à des tiers. 3.4 Conflits d intérêts Les employés de l entreprise doivent éviter les activités qui entrent en conflit avec les intérêts de l Entreprise, comme par exemple les activités faisant partie de la liste non limitative ci-dessous : 1. participation aux décisions d affaires avec des entreprises ou institutions dans lesquelles l employé ou un membre de sa famille a un intérêt et où de telles décisions pourraient conférer un gain illégitime à lui-même ou pour un membre de sa famille; 2. l usage du nom «Bracco» dans un intérêt personnel

4 L obligation d éviter les conflits d intérêts doit être comprise et étendue aux consultants et collaborateurs du Groupe Bracco. 3.5 Réputation, Protection des droits des Tiers, Concurrence Le Groupe Bracco considère la réputation et la viabilité de ses produits comme essentielle pour son développement futur. La poursuite des intérêts de Bracco ne justifiera en aucun cas la mauvaise conduite des responsables d entreprises, managers ou employés, ou la violation de la politique d entreprise. Le Groupe Bracco reconnaît et respecte les droits de propriété intellectuelle comme les marques, brevets et copyrights. C est pourquoi, il n autorise pas l utilisation, quelle qu en soit la manière ou le but, de produits de marque altérée ou contrefaite, ou la production, le marketing et la distribution de produits brevetés par des tiers en l absence des concessions nécessaires, ou qui indiqueraient de fausses informations sur l origine, la source ou la qualité. La protection de la propriété intellectuelle étant d importance majeure pour le Groupe, toute forme de violation illégale, pour quelque raison ou utilisation et quel qu en soit le moyen, est strictement interdite. Le Groupe Bracco reconnaît l importance et la valeur d une concurrence juste et loyale. Il s est engagé à respecter pleinement les règles et règlements régissant la concurrence et les lois protégeant le consommateur au sein des marchés et pays dans lesquels il opère. 3.6 Transparence dans les affaires Le Groupe Bracco impose une transparence totale dans toutes les transactions commerciales et opère un contrôle adéquat contre toute sorte de blanchiment d argent et recel de biens. Les fournisseurs potentiels et les partenaires d affaires, de tous niveaux, y compris international, seront opportunément contrôlés afin de s assurer de la respectabilité et de la légitimité de leurs activités. Une attention particulière sera portée aux affaires entraînant la réception ou le transfert d argent ou la concession d autres avantages. Il est requis de la part des destinataires : - d examiner toute information disponible sur les partenaires, fournisseurs, collaborateurs et consultants dans le but de confirmer la réputation et légitimité de leurs activités avant d établir toute relation d affaires ; - d éviter toute implication de quelque sorte que ce soit dans les affaires qui pourraient entrainer un blanchiment d argent en vue d activités illégales ou criminelles, et de respecter strictement les lois et règlements gouvernant le blanchiment d argent et les procédures de contrôle interne. 3.7 Traçabilité Chaque destinataire devra tenir un registre rigoureux de toutes les transactions afin que les raisons sur lesquelles ces transactions reposent, et les réels résultats de ces dernières puissent être contrôlées. Cela concerne à la fois l autorisation et la performance, l enregistrement et les étapes de vérification. 3.8 Lutte contre le Crime Organisée et le Terrorisme Le Groupe Bracco s abstiendra de toute relation de quelque nature que ce soit, directe ou indirecte, avec des personnes (physiques ou morales) connues ou suspectées d être impliquées dans des activités criminelles quelle que soit leur nature, y compris le crime organisé, et les organisations ayant des liens avec les trafics d organes, le travail d enfants ou les activités terroristes.

5 Le Groupe Bracco s engage fermement à établir des relations d affaires uniquement avec des partenaires opportunément agrémentés et contrôlés. Tous les partenaires devront respecter les principes du présent Code, qui fait partie intégrante de tout contrat. La violation du Code pourra conduire à une action correctrice, pouvant aller jusqu à la résiliation du contrat. 4. RELATIONS AVEC LE PERSONNEL 4.1 Respect des ressources humaines et de la règlementation Le Groupe Bracco est convaincu que les ressources humaines sont un facteur clé pour un futur développement prospère du Groupe. A cette fin, l Entreprise s engage à créer, maintenir et protéger toutes les conditions nécessaires assurant le développement des compétences des salariés, leur expertise et leurs connaissances, afin d atteindre les objectifs de l entreprise. Les salariés de l Entreprise, dans la poursuite des objectifs d affaires, doivent utiliser à la fois les ressources tangibles et intangibles mise à leur disposition, d une manière effective, efficace et économique, conformément à ce Code Ethique. Le Groupe assure une politique de reconnaissance et de bonus de mérite aux salariés et il s engage à fournir des opportunités équivalentes à tous les salariés. 4.2 Embauche de personnel et rémunération Le processus d embauche, conduit conformément aux principes du présent Code Ethique et sans aucune discrimination, a pour objectif le recrutement du personnel le mieux qualifié pour les postes vacants, en évitant tout favoritisme et toute concession de quelque nature que ce soit. L Entreprise ne pourra promouvoir aucune forme de patronage ou de népotisme lors de l avancement de l embauche et de la carrière du personnel. Tous les membres du personnel sont engagés sur la base d un contrat d embauche respectant les lois en vigueur sur les territoires dans lesquels l Entreprise opère, et aucune forme de travail illégal ou d exploitation n est tolérée. Le système de rémunération, à tout niveau, est uniquement déterminé sur la base du rôle de la personne embauchée, de son ou sa formation, ses compétences spécifiques, le mérite qu il a démontré et l achèvement d objectifs ciblés. La part variable d un salaire justifie et récompense, conformément aux lois et règlements, et au présent document, des performances élevées en termes de poursuite et de réalisation d objectifs d entreprise mesurables. Les augmentations de salaire, la procuration d autres avantages ou d avancement de carrière basées sur des activités illégales, ou sur des activités qui ne correspondent pas aux procédures de l Entreprise, au présent Code et autres règles et règlements internes sont strictement interdites. 4.3 Obligations du Personnel et des Destinataires Loyauté, compétence, professionnalisme, sérieux, préparation et dévouement du personnel représentent les valeurs et conditions qui permettent le développement des objectifs du Groupe Bracco. Les salariés, consultants et partenaires d affaires de l Entreprise se doivent de cultiver et d encourager l acquisition de nouvelles compétences, savoir-faire et connaissances, tout comme d opérer, lorsqu ils conduisent leurs affaires, en totale conformité avec les structures organisationnelles.

6 Les destinataires doivent respecter les autres, leur dignité et leurs valeurs, et ne doivent pas opérer de discrimination sur la base de différences sexuelles, raciales ou d origine, de nationalité d âge, de convictions politiques, croyances religieuses, état de santé, orientation sexuelle ou sur des considérations socio-économiques. 4.4 Alcool, Drogues et Fumée L usage de drogues est prohibé. Fumer est interdit dans les lieux de travail et toute personne forcée à endurer du tabagisme passif dans ces lieux est tenu d en informer l organe responsable et/ou son manager. L usage d alcool est permis uniquement en quantité infime et dans tous les cas cela ne doit pas altérer l esprit du destinataire et son état de santé. L usage d alcool est interdit à tous les salariés, consultants et/ou partenaires d affaires en charge d activités nécessitant un équilibre psychophysique, comme par exemple les conducteurs, services de sécurité, agents, et opérateurs machine. 4.5 Equipement et Structures Les biens de Bracco et, en particulier, les installations et équipements situés dans les lieux de travail doivent être utilisés conformément à leur objet officiel et dans le respect des lois en vigueur. Il est interdit d utiliser les biens de l entreprise et, en particulier, des informations et des réseaux de relations dans un but contraire à la loi, l ordre public ou la morale, ou pour commettre ou induire la commission d infractions. Aucun destinataire n est autorisé à faire des copies/enregistrements audiovisuels, électroniques, photographiques ou papier des documents relatifs aux affaires, sauf dans les hypothèses où de telles activités font partie de tâches habituelles confiées à la personne concernée et/ou si celle-ci a été explicitement autorisée. En toute hypothèse il est expressément interdit de se conduire d une manière pouvant affecter, endommager ou détruire les systèmes informatiques ou de télécommunications, les données et programmes informatiques appartenant à l Entreprise ou à des tiers. Chaque employé est personnellement responsable de la protection des biens de l Entreprise par la prévention de l usage frauduleux ou impropre de ces derniers, y compris en permettant à ses collègues l utilisation de ses biens par l utilisation d un identifiant et d un mot de passe personnel nécessaire à l accès aux systèmes d information. Les biens et propriétés de l Entreprise doivent être utilisés suivant une stricte corrélation avec les responsabilités professionnelles. Il est expressément interdit d utiliser les ressources de l entreprise pour une consultation, un accès et, plus généralement, pour toute activité contraire à la loi, à l ordre public ou à la moralité. Dans un but de protéger et sauvegarder le Groupe Bracco ou l utilisateur, il est interdit d opérer tout changement, y compris en installant un programme, sur un bien. Toutes les actions et opérations, y compris la maintenance, impliquant l équipement ou les biens de l entreprise doivent être prises en charge par du personnel spécifique et qualifié. 5. RELATIONS EXTERNES 5.1 Clients La satisfaction des clients est une des priorités du Groupe Bracco.

7 Tous les employés, responsables et directeurs se doivent de faire leur maximum pour répondre aux attentes des clients, en opérant honnêtement avec eux, en améliorant continuellement l offre de produits/services, et en recherchant constamment les produits et solutions les plus innovants et avancés. 5.2 Fournisseurs/Prestataires de service Le Groupe Bracco établit et maintient des relations d affaires uniquement avec les fournisseurs et prestataires de services appliquant les principes d équité et d éthique. Conformément à ces principes, l Entreprise imposera contractuellement à ses fournisseurs et prestataires de services d agir dans le respect des lois, de même que de porter ces dernières à leur connaissance, et de les faire adhérer aux principes du présent Code Ethique. L Entreprise ne débutera aucune relation avec les fournisseurs qui n acceptent pas ces conditions. En outre, l Entreprise se réserve contractuellement le droit d engager toute action appropriée (y compris la résiliation) si le fournisseur ou le prestataire de services, en se chargeant d activités au nom et/ou pour le compte de Bracco, viole les règles établies par la loi ou par le présent Code Ethique. Les salariés de Bracco s engagent à : - ne pas avoir d obligations personnelles envers les fournisseurs/prestataires de services : toute relation personnelle avec ces derniers sera immédiatement dénoncée auprès du manager du secteur, avant que toute négociation ne soit entamée ; - dénoncer immédiatement au manager de secteur toute initiative ayant pour effet d altérer une relation d affaires. Le choix d un fournisseur/prestataire de services et l acquisition de biens et services sont conduits par le personnel compétent de l Entreprise conformément aux principes d impartialité et d indépendance et sur la base de critères de sérieux, qualité, efficacité et de prix objectifs. Dans ce but, la liste des fournisseurs approuvés par l Entreprise pourra être étendue pour inclure de nouveaux fournisseurs/prestataires de services qualifiés qui seront capables de fournir des services adaptés et compétitifs à l Entreprise. 5.3 Actionnaires Développer à son maximum la valeur de l entreprise pour les actionnaires est l un des buts prioritaires du Groupe Bracco. L Entreprise garantit un traitement égalitaire de tous ses actionnaires, en parfaite conformité avec les règlements en vigueur. 5.4 Médias Le Groupe Bracco s engage à maintenir un dialogue juste et honnête avec les médias dans un objectif d information du marché et des actionnaires sur les activités de l Entreprise et leur offrir une représentation des faits juste et réelle. Les relations avec les médias sont réservées aux salariés spécifiquement désignés à ce effet. 5.5 Administration Publique Les relations avec l administration publique au nom et pour le compte de Bracco seront uniquement prises en charge par les membres du personnel nommés et formés à cet effet, conformément aux règlements et stipulations du présent document, et plus particulièrement en tenant compte des

8 principes de loyauté, justice, transparence et efficacité envers les intérêts de l administration publique. En conduisant de telles activités, l Entreprise a une obligation de prévention de toute action pouvant entacher l autonomie des représentants de l administration publique et/ou leur appréciation de l indépendance. En tenant compte de ces principes et à titre d exemple, sont prohibés les comportements suivants : - promettre, offrir, ou de quelque manière fournir ou effectuer des paiements en argent ou équivalent ou autres avantages, même s ils résultent d une pression non contraire à la loi, basés sur des critères personnels, aux agents publics ou personnes privées, lorsqu ils sont nommés à un service public, ayant pour but de promouvoir ou poursuivre les intérêts de l Entreprise. Les interdictions ainsi définies ne peuvent être contournées en recourant à d autres formes d aides ou contributions, comme des travaux, consultations, publicités, activités de sponsor, opportunités d embauche ou d affaires, ou tout autre type d avantages etc. ; - participer et engager ces mêmes comportements envers les conjoints, parents ou relations des personnes indiquées ci-dessus ; - avoir un comportement ayant pour but d influencer illégitimement les décisions des fonctionnaires qui négocient ou prennent des décisions pour le compte de l administration publique ; - fournir ou promettre de donner, trouver, ou obtenir des informations et/ou documents qui sont confidentiels ou qui pourraient probablement affecter l intégrité ou la réputation d une ou plusieurs parties en violation des principes de transparence et d intégrité professionnelle ; - représenter le Groupe Bracco par le biais de consultants ou de tiers lorsque des conflits d intérêts peuvent apparaître ; dans de telles hypothèses toutes les personnes qui s engagent dans ces activités sont sujettes aux mêmes stipulations que celles établies par le présent Code Ethique. Dans les cas où un financement public est obtenu, l Entreprise est obligée d allouer les fonds dans le but en vertu duquel ils ont été demandés et obtenus. 5.6 Autorités Judiciaire et de Supervision L Entreprise s engage à fournir sa collaboration pleine et entière aux fonctionnaires et autorités nationales et internationales, lors d audits ou d inspections, et leurs fournira des informations claires, transparentes et précises. Lors des procédures judiciaires, investigations ou inspections, il est strictement interdit de manipuler, détruire ou altérer tout document, de mentir ou de faire de fausses déclarations aux autorités désignées. Il est également interdit d obliger ou de convaincre les tiers de faire de fausses déclarations ou de fournir de fausses informations aux autorités désignées. 5.7 Partis politiques Les contributions à des fins politiques sont permises seulement si elles sont conformes aux stipulations légales du pays dans lequel l Enterprise opère, et doivent être préalablement approuvées par l organe administratif de l Entreprise.

9 5.8 Management de cadeaux et de services gratuits Les cadeaux, avantages ou services gratuits peuvent être offerts aux personnes privées mais uniquement s ils n excèdent pas les règlements gouvernant les avantages du pays dans lequel le Destinataire opère ou, s ils sont plus sévères, ceux du pays d origine. En ligne étroite avec ce principe, il est interdit de solliciter ou d accepter directement, indirectement ou via une tierce partie, de l argent, des cadeaux ou avantages, offerts par un tiers, sauf s ils ont une valeur infime. Si le cadeaux ou l avantage dépasse une faible valeur, il doit être refusé. Si le retour du cadeau offenserait le donateur, ou si les circonstances en vertu desquelles il a été donné exclut son retour, le destinataire du cadeau doit en informer promptement le manager de son secteur. 6. SANTE ET SECURITE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL, PROTECTION ENVIRONNEMENTALE 6.1 Santé et Sécurité sur les lieux de Travail La sécurité sur les lieux de travail, tout comme la protection environnementale, font partie des engagements clés du Groupe Bracco. Chaque Entreprise s engage à agir conformément aux règlements et stipulations contractuelles du Pays dans lequel elle opère, et aux standards de qualité les plus élevés, dans le but d assurer la santé et la sécurité sur le lieu de travail des salariés et la protection de l environnement. L Entreprise s engage à garantir un environnement de travail qui corresponde aux standards actuels de santé et sécurité à travers le contrôle, le management, et la prévention des risques liés à la conduite des affaires. A cette fin, le Groupe Bracco a créé un Département dénommé HSE (Santé, Sécurité et Environnement), ayant pour objet d assurer la mise en œuvre de la politique interne de santé et de sécurité sur le lieu de travail et la protection environnementale conformément aux règlements, aux systèmes volontaires de management et aux lignes de conduite internes. Chaque site dispose d une fonction Ecologie et Sécurité. Les employés, responsables et directeurs de chaque niveau doivent respecter ces principes lorsqu ils s engagent dans toute activité de l Entreprise. Les ouvriers s engagent également à utiliser correctement les machines et équipements, et les équipements personnels de protection et de sécurité. 6.2 Protection environnementale L intégralité des activités du Groupe Bracco est conduite conformément à la législation environnementale en vigueur, et par le biais du Département HSE susmentionné. L Entreprise contribue activement à la promotion du développement scientifique et technologique afin d améliorer la protection environnementale des consommateurs et la conservation des ressources. L Entreprise mène ses activités en respectant l environnement et la santé publique : les choix portant sur les affaires et investissements sont sur la viabilité environnementale, dans un contexte de croissance favorable à l environnement, et notamment par l usage de technologies spécifiques et de méthodes de production qui lorsqu elles sont techniquement et économiquement réalisables réduisent l impact environnemental de ses activités.

10 L Entreprise utilise des méthodes de production et des technologies ayant pour but de réduire les déchets et qui conservent et protègent les ressources naturelles. L Entreprise s engage en outre à transmettre et promouvoir sa protection de l environnement et sa politique de prévention de la pollution à tous ses salariés, de développer la prise de conscience des risques et de promouvoir un comportement responsable auprès de tous les salariés. Le Groupe Bracco prend en considération les besoins des différentes communautés locales et a pour objectif de promouvoir et de contribuer au développement économique, social et civil des territoires dans lesquels il opère. A cette fin, l Entreprise mène ses affaires en utilisant les meilleures technologies disponibles pour la protection de l environnement et des ressources naturelles, conformément aux lois de chaque pays au sein duquel il opère. 7. SYSTEME QUALITE La politique de qualité du Groupe Bracco fournit constamment des produits et services qui sont sûrs, fiables et efficaces pour les patients/clients. En conséquence, le Département de Management de Qualité de l Entreprise met en œuvre des principes englobant une parfaite satisfaction client, et agit dans le but d assurer qu une culture inspirée par ces principes s ancre au sein de l Entreprise. La définition, la mise en œuvre et la maintenance d un système efficace de qualité au sein du Groupe Bracco se focalisent sur différents cibles : - protection des consommateurs et totale protection de la santé des patients ; - un processus de communication claire, opportun et correct ; - l implication du personnel dans la définition et l aboutissement de buts communs ; - un management intégré des processus d affaires, avec des entrées et sorties claires et dont l information est partagée ; - des analyses périodiques d écart ayant pour but la constante amélioration des performances ; - des partenariats avec des fournisseurs et prestataires de services d affaires stratégiques. La totalité des activités du Département de Management de Qualité de l Entreprise est créée pour assurer la maintenance du Système Qualité dans toutes les unités d affaires et à la recherche constante des plus hauts niveaux de performance et de conformité. 8. COMPTABILITE 8.1 Registre comptables Le Groupe Bracco fournit une juste et réelle représentation de l Entreprise dans ses états de situation financiers et autres documents comptables et fiscaux, comme cela est requis par les règlements en vigueur des pays au sein desquels il opère. Les registres comptables sont établis conformément aux principes de transparence, véracité, totalité, clarté, précision, justesse et en respect des lois applicables. Chaque transaction devra s accompagner d une documentation adéquate, permettant une comptabilité simple, la compréhension des transactions et l identification des responsabilités.

11 Les auditeurs internes et externes doivent avoir un accès gratuit aux données, documents et informations, nécessaires à l exercice de leur activité. Il est expressément interdit d entraver ou bloquer les activités d audit légalement confiées aux associées, autres organes de l entreprise ou auditeurs. 8.2 Relations avec les Organes de Direction L Entreprise maintient une étroite relation basée sur l éthique avec les autorités de contrôle, assurant au plus haut niveau la diligence, le professionnalisme, la transparence, la collaboration, la disponibilité, et le total respect de ce rôle institutionnel, en répondant exactement et immédiatement à toute requête formelle. Toute données et documents rendus disponibles doivent être précis, clairs, objectifs et approfondis, dans le but d assurer l intégralité, l exactitude, et la véracité des informations fournies. 9. SYSTEME DE CONTROLE INTERNE Le système de contrôle interne incorpore un ensemble de règles, procédures et structures organisationnelles utilisant une procédure adéquate et systématique d identification, de mesure, de monitoring et de management des risques majeurs, afin d assurer un fonctionnement exact et correct du système en conformité avec les objectifs définis. L Entreprise s engage à promouvoir et fournir un système adéquat de contrôles internes afin d assurer, entre autre : - la sécurité des actifs ; - efficacité et effectivité des opérations commerciales ; - la fiabilité des rapports financiers ; - la conformité aux lois et règlements. Le Département Interne d Audit de l Entreprise se base sur des appréciations indépendantes et objectives pour évaluer et donc garantir le design général et le fonctionnement du système interne de contrôle, en évaluant l adéquation, les opérations et le fonctionnement effectif de ce système. Il assiste les organes de management de l entreprise et le management de l entreprise dans l accomplissement de leurs taches. Il a un accès direct à toutes les informations nécessaires à l accomplissement de ses tâches et il ne s agit pas d une fonction opérationnelle. L Entreprise assure la présence d une organisation interne garantissant que : - les responsabilités/taches sont correctement séparées, afin que chaque processus nécessite un support conjoint des différentes fonctions de l entreprise ; - toutes les actions et opérations sont correctement enregistrées, en permettant la vérification de la décision, de l autorisation et du processus d exécution ; - toutes les activités sont accompagnées de documents et enregistrements afin de permettre la vérification des motifs y ayant conduit, tout comme les personnes les ayant autorisées, menées, enregistrées et vérifiées ; - des contrôles opportuns sont opérés sur la comptabilité.

12 10. EXECUTION DU CODE Le Code identifie et explique les attentes du Groupe Bracco envers les directeurs, responsables, employés et tous les Destinataires comme définis précédemment, et leurs responsabilités dans leur adhésion aux politiques et plans établis. C est pourquoi, dans le but d assurer l effectivité de ce document, l Entreprise fera circuler le présent Code et mettra les destinataires en mesure de rapporter librement, directement et en toute confidentialité, toute information ou demande relative à toute clarification nécessaire. Chaque Destinataire du présent Code s oblige à notifier, sans délai, toute conduite de la part des Destinataires qui serait incompatible avec les principes du présent document. Toutes les communications pourront être envoyées à l unité interne d audit de l entreprise Bracco S.p.A. à l adresse suivante : Tous les messages reçus seront traités avec la plus stricte confidentialité. Le Groupe Bracco cherche à assurer la confidentialité de toute personne dénonçant des violations suspectées, sauf les exigences liées aux taches d Audit Interne de l Entreprise, et à protéger les personnes ayant dénoncé d éventuelles représailles, traitements contraires à la loi, gêne ou toute forme de discrimination. Le système interne d audit de l entreprise surveillera l opération et sa conformité avec le Code Ethique Bracco. 11. SANCTIONS Le non respect des règles de conduite contenues dans le présent Code Ethique pourra entrainer de sérieuses conséquences, y compris une éventuelle action disciplinaire. Toute conduite contraire à la loi ou différente de celle prescrite par le présent Code ne pourra être justifiée ou considérée moins grave du fait notamment d avoir été menée dans l intérêt ou au bénéfice de l Entreprise. C est pourquoi, l Entreprise se réserve le droit d engager toute action disciplinaire en réponse à tous les actes de mauvaise conduite d un point de vue éthique ou légal. Les partenaires d affaires seront sanctionnés conformément aux stipulations contractuelles, et éventuellement par la résiliation du contrat.

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Ethics & Compliance 1/6 1. Préambule Le Code d Éthique d Alstom est essentiel. Il décrit la bonne conduite que les collaborateurs doivent

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

Politique de lutte contre la corruption

Politique de lutte contre la corruption Politique de lutte contre la corruption Introduction Le RPC Group Plc («la Société») applique la tolérance zéro en matière de corruption dans ses opérations commerciales mondiales, tant dans le secteur

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs

Code de conduite des fournisseurs Code de conduite des fournisseurs Novembre 2014 1. Introduction La Société canadienne des postes (Postes Canada), une société d État fédérale, vise à maintenir la confiance de tous ses intervenants en

Plus en détail

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE SOMMAIRE Préambule 1 Article 1 2 Conflits d Intérêts Article 2 3 Qualité de l information du Public Article 3 3 Respect des lois, règles et règlements

Plus en détail

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux CODE OF CONDUCT à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux Version : 2.0 Valable à partir du : 01/01/2015 Contact : MAN SE, Compliance Awareness & Prevention, Oskar-Schlemmer-Straße 19-21,

Plus en détail

CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013

CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013 CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013 Table des Matières 1. INTRODUCTION ET OBJET... 3 2. VALEURS ETHIQUES... 3 3. PRINCIPES D'ETHIQUE GENERAUX POUR LES EMPLOYES... 4

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE. du groupe Generali

Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE. du groupe Generali Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE du groupe Generali Assicurazioni Generali S.p.A. Piazza Ducca degli Abruzzi, 2 34132 Trieste Italie Approuvé par le Conseil d Administration Milan, le 12 mai 2010

Plus en détail

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite Code de conduite 1 Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco 2 - Code de conduite Sommaire CODE DE CONDUITE RESPECT - RESPONSABILITE - EXEMPLARITE Message du Président Qu est-ce que le Code

Plus en détail

Code de conduite de SKF. pour fournisseurs et sous-traitants

Code de conduite de SKF. pour fournisseurs et sous-traitants Code de conduite de SKF pour fournisseurs et sous-traitants Code de conduite de SKF pour fournisseurs et sous-traitants Les fournisseurs et sous-traitants SKF ont un rôle im portant à jouer dans notre

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE OBJECTIFS PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE Considérant la reconnaissance par la Ville de Montréal (ci-après

Plus en détail

Code d éthique du CIO

Code d éthique du CIO Ce texte est un extrait du document complet. Code d éthique du CIO PRÉAMBULE Le Comité International Olympique, chacun de ses membres comme l administration, les Comités Nationaux Olympiques, les Fédérations

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR 1. Introduction Le groupe Fluidra est fermement engagé dans le respect des principes établis en matière de droits de l homme, du travail, de l environnement et des pratiques

Plus en détail

Politique anti-corruption

Politique anti-corruption Politique anti-corruption 1. Introduction Notre compagnie attache une valeur importante à sa réputation et s engage à maintenir les normes les plus élevées en matière d éthique dans la gestion de ses affaires

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Kirkland établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la transparence,

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Politique de conflits d intérêts

Politique de conflits d intérêts Politique de conflits d intérêts Politique internationale de Novartis 1 er septembre 2015 Version GIC 101.V1.FR Introduction 1.1 Objectif Novartis s engage à conduire ses activités de manière à garantir

Plus en détail

------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification.

------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification. REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL - PATRIE ------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification. LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL APPLICATION Le présent code de conduite (le «code du conseil») s applique à vous si vous êtes membre du conseil d

Plus en détail

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR :

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : Mercredi 2 Février 2011 ----------------------- Mercredi 2 Février 2011 Auteur : Direction Générale EDIPOST Page : 2 sur 13

Plus en détail

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE Ce Code de Conduite et d Ethique énonce les principes fondamentaux auxquels nous nous engageons dans nos relations avec l ensemble de nos partenaires

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CHARTE ÉTHIQUE GROUPE L électricité n est pas un bien comme un autre : c est pourquoi la produire, la transporter, la distribuer et la commercialiser concourent à une mission d intérêt général. Cette mission

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R. Code d éthique et de conduite des affaires

SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R. Code d éthique et de conduite des affaires SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R Code d éthique et de conduite des affaires GÉNÉRALITÉS La Société de placement immobilier H&R (la «Société de placement immobilier» ) est fière de son engagement envers

Plus en détail

Principes et pratiques relatifs à la vente de produits. et services par les courtiers en assurance de dommages

Principes et pratiques relatifs à la vente de produits. et services par les courtiers en assurance de dommages Principes et pratiques relatifs à la vente de produits La déclaration intitulée Principes et pratiques relatifs à la vente de produits et services par les courtiers en assurance de dommages a été élaborée

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS INTRODUCTION Chez Produits forestiers Résolu Inc. («Résolu»), nous attachons beaucoup d importance à nos relations avec nos clients, nos fournisseurs,

Plus en détail

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés:

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés: Canada Basketball Politique de gestion des risques Préambule À titre d organisme sportif national de régie du basketball au Canada, Canada Basketball reconnaît que des risques existent dans toutes les

Plus en détail

FIT EUROPE CODE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE

FIT EUROPE CODE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE CODE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE Considérant le rôle majeur que jouent les traducteurs et les interprètes dans la facilitation et la promotion de la communication et de la compréhension internationales,

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis Avant-propos Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté

Plus en détail

Notre avons pour rêve d être la Meilleure Entreprise Brassicole dans un Monde Meilleur.

Notre avons pour rêve d être la Meilleure Entreprise Brassicole dans un Monde Meilleur. Politique mondiale de sourcing responsable d'anheuser-busch InBev Vue d'ensemble Quoi et pourquoi La présente Politique mondiale de sourcing responsable (ci-après «Politique») définit les normes, attentes

Plus en détail

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 1 sur 9 UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 2 sur 9 TABLE DES MATIÈRES 1.0 OBJET... 4 2.0 ÉTENDUE... 4 3.0 DEFINITIONS... 4 4.0 PRATIQUES EN MATIÈRE D EMPLOI... 5 4.1 TRAVAIL

Plus en détail

Charte de Qualité sur l assurance vie

Charte de Qualité sur l assurance vie Charte de Qualité sur l assurance vie PRÉAMBULE La présente Charte de Qualité sur l assurance vie s'inspire largement de la Charte de Qualité ICMA Private Wealth Management, qui présente les principes

Plus en détail

CHARTE D AUDIT INTERNE

CHARTE D AUDIT INTERNE CHARTE D AUDIT INTERNE adoptée par le Conseil des gouverneurs le 26 mars 2013 Centre de recherches pour le développement international Ottawa, Canada Assurances et conseils afin de soutenir le développement

Plus en détail

Code de conduite. www.polygongroup.fr

Code de conduite. www.polygongroup.fr Code de conduite Toujours À Vos Côtés. www.polygongroup.fr Our Responsibility Présentation du Code de conduite de Polygon Le Code de conduite de Polygon expose les principes les plus importants de la responsabilité

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L

Plus en détail

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS Construire l avenir, c est notre plus belle aventure J e suis convaincu que la performance globale de Bouygues est intrinsèquement liée à celle de nos fournisseurs

Plus en détail

Code de conduite des prestataires de services d argent mobile

Code de conduite des prestataires de services d argent mobile Code de conduite des prestataires de services d argent mobile SOLIDITÉ DES SERVICES TRAITEMENT ÉQUITABLE DES CLIENTS SÉCURITÉ DES RÉSEAUX ET CANAUX MOBILES VERSION 1 - NOVEMBRE 2014 Introduction Le présent

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 310) CHAPITRE I DÉFINITION, OBJET ET CHAMP

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF

CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF Approuvée par le Collège du CMF en date du 3 juillet 2013 1 La présente charte définit officiellement les missions, les pouvoirs et les responsabilités de la structure

Plus en détail

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Énoncé de valeurs La direction Gestion des installations et services auxiliaires (GISA) s est engagée à protéger

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX Politique Groupe Keolis - Mai 2015 - Document à usage interne et externe RE Rappels des principes fondamentaux posés par le GUIDE ETHIQUE DE CONDUITE DES AFFAIRES

Plus en détail

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 FAQ Code de conduite fournisseurs de Steelcase Sommaire Introduction et domaine d'application 3 Gouvernance organisationnelle

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

RESOLUTION. Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police

RESOLUTION. Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police Page 1 RESOLUTION Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police L Assemblée générale de l O.I.P.C.-Interpol, réunie en sa 71 ème session

Plus en détail

Politique de Prévention et de Gestion des Conflits d Intérêts

Politique de Prévention et de Gestion des Conflits d Intérêts Politique de Prévention et de Gestion des Conflits d Intérêts 1 POLITIQUE DE PREVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS 1.1 PRINCIPES Le présent document a pour but d informer les investisseurs des

Plus en détail

Indorama Ventures Public Company Limited

Indorama Ventures Public Company Limited Indorama Ventures Public Company Limited Politique d administration d'entreprise (Approuvé par le Conseil d'administration du No.1/2009 en date du 29 septembre 2009) MESSAGE DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE INTERIEUR. exercice du service relations externes. relations verticales. relations internes. valeurs de base

CODE DE DEONTOLOGIE INTERIEUR. exercice du service relations externes. relations verticales. relations internes. valeurs de base CODE DE DEONTOLOGIE exercice du service relations externes relations internes relations verticales valeurs de base SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR Au cours des dernières années, la société a fortement

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE AVANT PROPOS 3 I. POURQUOI UNE? 4 II. LES VALEURS COMMUNES ET REGLES 5 III GUIDES DE BONNE CONDUITE 7 IV. MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE 9 Mis à jour le 27/06/2013 2 AVANT PROPOS QUALITROPIC

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com www.thalesgroup.com Charte Achats et Responsabilité d Entreprise Introduction Thales, leader mondial des systèmes d information critiques sur les marchés de l Aéronautique et de l Espace, de la Défense

Plus en détail

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD Table des matières Introduction Normes générales de conduite Devoirs du personnel de la

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Les règles du comité de vérification qui suivent ont été mises à jour en juin 2009 après un examen annuel de toutes les règles des comités du conseil. I. OBJET Le comité

Plus en détail

DECRET N /PM DU portant Code de déontologie des communicateurs des administrations publiques et parapubliques

DECRET N /PM DU portant Code de déontologie des communicateurs des administrations publiques et parapubliques REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE -------------- --------------- DECRET N /PM DU portant Code de déontologie des communicateurs des administrations publiques et parapubliques LE PREMIER MINISTRE,

Plus en détail

L éthique, un engagement de chacun qui se concrétise par :

L éthique, un engagement de chacun qui se concrétise par : Code d Éthique 2 L éthique, un engagement de chacun qui se concrétise par : une prise de responsabilités, dans le cadre de principes de gouvernement d entreprise approuvés par les pays de l OCDE ; une

Plus en détail

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ IV L éthique dans vos relations d affaires Nos activités sont tributaires de la qualité des relations que nous entretenons avec les clients, la collectivité, diverses organisations et nos partenaires.

Plus en détail

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION (En application du paragraphe 2 sur la Résolution 1/8 relative

Plus en détail

Mandat d audit confié à une entreprise soumise à la surveillance de l État (ci-après: entreprise de révision )

Mandat d audit confié à une entreprise soumise à la surveillance de l État (ci-après: entreprise de révision ) Oberaufsichtskommission Berufliche Vorsorge OAK BV Annexe 2 Mandat d audit confié à une entreprise soumise à la surveillance de l État (ci-après: entreprise de révision ) 1 Objectif La Commission de haute

Plus en détail

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004 Référence de la publication EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO 14001 : 2004 OBJECTIF Le présent document a été élaboré par un groupe de travail sous la

Plus en détail

Code de déontologie des coachs affiliés au réseau Coaching City

Code de déontologie des coachs affiliés au réseau Coaching City Code de déontologie des coachs affiliés au réseau Coaching City Préambule Ce code de déontologie est établi par le réseau Coaching City. Il s applique à toutes interventions de coaching quelles qu elles

Plus en détail

Le Groupe DELACHAUX se développe depuis plus de cent ans dans des métiers variés où il a su devenir un acteur respecté et incontournable.

Le Groupe DELACHAUX se développe depuis plus de cent ans dans des métiers variés où il a su devenir un acteur respecté et incontournable. CODE D ETHIQUE Groupe DELACHAUX «L engagement du Groupe DELACHAUX» : Respect des lois et Ethique professionnelle Le Groupe DELACHAUX se développe depuis plus de cent ans dans des métiers variés où il a

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES DE TRAITEMENT DE DONNÉES PERSONNELLES DE L ORGANISATION UNIVERSITAIRE INTERAMÉRICAINE

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES DE TRAITEMENT DE DONNÉES PERSONNELLES DE L ORGANISATION UNIVERSITAIRE INTERAMÉRICAINE MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES DE TRAITEMENT DE DONNÉES PERSONNELLES DE L ORGANISATION UNIVERSITAIRE INTERAMÉRICAINE Article 1: Cadre normatif Le présent Manuel contient les dispositions appliquées

Plus en détail

Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite -

Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite - Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite - Version 1.0 Principes et lignes directrices des entreprises de NIEDAX GROUP pour un management socialement responsable Page 1 sur 7 Charte des valeurs

Plus en détail

PROJET DE RECOMMANDATION DU CONSEIL CONCERNANT UN ACCORD MODELE OCDE POUR ENTREPRENDRE DES CONTROLES FISCAUX SIMULTANES

PROJET DE RECOMMANDATION DU CONSEIL CONCERNANT UN ACCORD MODELE OCDE POUR ENTREPRENDRE DES CONTROLES FISCAUX SIMULTANES PROJET DE RECOMMANDATION DU CONSEIL CONCERNANT UN ACCORD MODELE OCDE POUR ENTREPRENDRE DES CONTROLES FISCAUX SIMULTANES LE CONSEIL, Vu l article 5 (b) de la Convention relative à l Organisation de Coopération

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE ACHATS

CHARTE ETHIQUE ACHATS Page : 1/5 CHARTE ETHIQUE ACHATS LES ENJEUX Les conflits d intérêts sont aujourd hui un thème essentiel du débat de société. Il convient de garantir l intégrité des achats et la saine concurrence entre

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

(Règles agréées par arrêté ministériel du 7 septembre 2010 applicables à partir du 12 septembre 2010) SOMMAIRE INTRODUCTION 1-3 DÉFINITIONS 4

(Règles agréées par arrêté ministériel du 7 septembre 2010 applicables à partir du 12 septembre 2010) SOMMAIRE INTRODUCTION 1-3 DÉFINITIONS 4 RÈGLES PROFESSIONNELLES RELATIVES AUX OBLIGATIONS DES PROFESSIONNELS DE L EXPERTISE COMPTABLE POUR LA PRÉVENTION DE L UTILISATION DU SYSTÈME FINANCIER AUX FINS DE BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DE FINANCEMENT

Plus en détail

Préambule. Charte de déontologie des Acteurs de la finance participative (Crowdfunding) en France

Préambule. Charte de déontologie des Acteurs de la finance participative (Crowdfunding) en France Automne 12 Charte de déontologie des acteurs de la finance participative (Crowdfunding) en France. Impulsée par l association Française de la Finance Participative en France. Il n existait pas de charte

Plus en détail

CODE ÉTHIQUE Suisse Grêle. Approuvé par le Conseil d Administration lors de la séance de février 2007

CODE ÉTHIQUE Suisse Grêle. Approuvé par le Conseil d Administration lors de la séance de février 2007 Suisse Grêle Approuvé par le Conseil d Administration lors de la séance de février 2007 PREAMBULE Fondée il y a plus de 125 ans en tant que Société Mutuelle Suisse, la Schweizerische Hagel-Versicherungs-Gesellschaft

Plus en détail

Mandat d audit confié à l expert-réviseur

Mandat d audit confié à l expert-réviseur Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Annexe au ch. 2.1.4 des directives de la CHS PP «D 01/2014 Habilitation des gestionnaires de fortune actifs dans la prévoyance professionnelle»

Plus en détail

RAPPORT DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE SUR LES CAS DE MAUVAISE CONDUITE AYANT REQUIS DES MESURES DISCIPLINAIRES ET ADMINISTRATIVES EN 2013 ET 2014

RAPPORT DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE SUR LES CAS DE MAUVAISE CONDUITE AYANT REQUIS DES MESURES DISCIPLINAIRES ET ADMINISTRATIVES EN 2013 ET 2014 RAPPORT DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE SUR LES CAS DE MAUVAISE CONDUITE AYANT REQUIS DES MESURES DISCIPLINAIRES ET ADMINISTRATIVES EN 2013 ET 2014 Contexte 1. Conformément à la Directive organisationnelle

Plus en détail

Protection des données personnelles de candidat Alstom

Protection des données personnelles de candidat Alstom Protection des données personnelles de candidat Alstom Contents Section 1 L engagement d Alstom envers la protection des données personnelles... 1 Section 2 Definitions:... 1 Section 3 Données personnelles...

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL

CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL Sommaire : Préambule Objectifs du Code de Conduite Textes de référence Les engagements et principes fondamentaux : Promotion et développement des systèmes

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS & Code de Déontologie de COVEA FINANCE

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS & Code de Déontologie de COVEA FINANCE POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS & Code de Déontologie de COVEA FINANCE LIMINAIRES Covéa Finance, sis 8-12 rue Boissy d Anglas 75008 Paris, est une société de gestion de portefeuille, agréée

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

Code de Déontologie. Mai 2009-43

Code de Déontologie. Mai 2009-43 Mai 2009-43 PRÉAMBULE Le présent Code a pour but de définir les règles de déontologie applicables aux adhérents de la CNCIF. Le Conseil en Investissements Financiers, membre de la CNCIF est un professionnel

Plus en détail

ARROW ELECTRONICS, INC.

ARROW ELECTRONICS, INC. 7459 South Lima Street Englewood, Colorado 80112 Aout 2013 P 303 824 4000 F 303 824 3759 arrow.com CODE DE CONDUITE DES PARTENAIRES COMMERCIAUX ARROW ELECTRONICS, INC. Cher partenaire commercial, Le succès

Plus en détail

Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe

Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe applicable au Gouverneur, aux Vice-Gouverneurs, aux membres du personnel et aux collaborateurs ou prestataires contractuels (Approuvé

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Politique de signalement

Banque européenne d investissement. Politique de signalement POLITIQUE DE SIGNALEMENT DE LA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT INDEX I. INTRODUCTION... 2 I.1 Généralités... 2 I.2 Principes de base... 2 I.3 Portée de la Politique... 2 II. OBLIGATIONS DE SIGNALEMENT...

Plus en détail

Annexe I CODE DE DÉONTOLOGIE ET RÈGLES D ÉTHIQUE DES ADMINISTRATEURS PUBLICS DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC (L ENPQ) Adopté par le conseil d administration 6 juin 2003 Code d éthique et de

Plus en détail

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993, modifiée, relative à la protection des informations nominatives ;

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993, modifiée, relative à la protection des informations nominatives ; DELIBERATION N 2012-118 DU 16 JUILLET 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT RECOMMANDATION SUR LES DISPOSITIFS D ENREGISTREMENT DES CONVERSATIONS TELEPHONIQUES MIS EN ŒUVRE

Plus en détail

Règles de conduite pour compagnies d assurances en matière de gestion de placements de capitaux

Règles de conduite pour compagnies d assurances en matière de gestion de placements de capitaux Règles de conduite pour compagnies d assurances en matière de gestion de placements de capitaux 3 Impressum Editeur: Association Suisse d Assurances ASA Conrad-Ferdinand-Meyer-Strasse 14 Case postale,

Plus en détail

Code de Bonnes Pratiques des Affaires

Code de Bonnes Pratiques des Affaires LA MISSION DE BEL Apporter du sourire dans toutes les familles par le plaisir et le meilleur du lait. Des règles à partager Le mot du Président-directeur général Bel est un Groupe familial, qui a développé

Plus en détail

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION POLITIQUE ANTI-CORRUPTION 1. ÉNONCÉ ET OBJECTIF DE LA POLITIQUE Le CN croit qu une entreprise «honnête» est une entreprise durable, et il est déterminé à n utiliser que des pratiques commerciales qui sont

Plus en détail

CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE

CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE Victoriaville CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE Règlement numéro 986-2011 Adopté le 2011 Entrée en vigueur le 2011 ARTICLE 1 : TITRE Le titre

Plus en détail