magsacem Écrire et composer pour le jeune public 10 > Décryptage Programmateurs de festivals Inventer l affiche Page > 05

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "magsacem Écrire et composer pour le jeune public 10 > Décryptage Programmateurs de festivals Inventer l affiche Page > 05"

Transcription

1 magsacem n 84 Le magazine des sociétaires Sacem mai-août 2012 Écrire et composer pour le jeune public Page > > Décryptage Programmateurs de festivals Inventer l affiche 14 > PORTRAIT Ludovic Bource Le hold-up malgré lui

2 02 Échos à la une décryptage Techno Portrait coulisses Agenda L édito Vigilance et espérance À l heure où j écris ces mots, nous ne connaissons pas encore la composition du gouvernement du nouveau président de la République, ni bien sûr le nom du ou de la ministre de la Culture qui aura été nommé. Rien de ce qui s est dit dans cette campagne n est en passe de nous rassurer, à commencer par l absence du mot culture lors du long débat entre les deux candidats. Les menaces sur la copie privée, le danger d un laxisme complaisant vis-à-vis du téléchargement illégal, trop souvent affublé du charmant vocable «d échanges non marchands», là où il n y a en fait que spoliation des créateurs, les incertitudes sur le cadre, le financement et le fonctionnement du CNM, toutes ces questions appellent des réponses claires. Nous espérons que les semaines qui viennent seront l occasion d un dialogue constructif ouvrant la voie à des décisions rapides qui prouveront l attachement de nos responsables politiques au respect de la propriété intellectuelle et à la défense du maillon essentiel de la musique, les créateurs. Nouveauté Téléchargez votre catalogue! Les sociétaires disposant d un accès à l espace sécurisé sur sacem.fr peuvent désormais télécharger le catalogue de leurs œuvres dans «Mes applications > Télécharger mon catalogue» au format PDF ou CSV (Excel). Pour les éditeurs, compte tenu du volume des catalogues concernés, deux formats supplémentaires sont proposés : HRF2 et CAT (fichiers «.txt»). Ces formats présentent l avantage de pouvoir être intégrés directement dans les systèmes d information des sociétés d édition. Les demandes sont traitées chaque soir et mises à disposition dès le lendemain dans «Mes applications > Télécharger mon catalogue». Un courriel de notification est envoyé pour informer le sociétaire de la disponibilité du ou des fichiers. Laurent Petitgirard, compositeur, président du Conseil d administration, membre de l Institut Assemblée générale Sacem Votez! Mardi 19 juin 2012 \ Informations utiles en pages 13 et 20 et sur sacem.fr Prix David Guetta et Frédéric Riesterer à l honneur Le 18 avril dernier, la Société américaine des auteurs, compositeurs et éditeurs (Ascap) a organisé la 29 e cérémonie des Ascap Pop Music Awards. David Guetta et Frédéric Riesterer, compositeurs, ont été récompensés pour Without You, dans la catégorie «titre le plus diffusé». La Sacem se réjouit de cette nouvelle distinction décernée à ces deux compositeurs, dont le talent est de plus en plus reconnu à l international. magsacem Le magazine des sociétaires Sacem Directeur de la publication : Bernard Miyet Directrice de la rédaction : Catherine Boissière Comité de rédaction : Michel Allain, Olivier Bernard, Laurence Bony, Olivia Brillaud, Claude Gaillard, Catherine Kerr-Vignale, Claude Lemesle, Karine Mauris, Alejandra Norambuena-Skira, Laurent Petitgirard, David Séchan, Arlette Tabart et Jean-Luc Vialla Rédactrice en chef : Diane Hérissé Signatures : Yvan Amar, Gilles Avisse, Philippe Barbot, Thomas Blondeau, Bertrand Dicale et Sophie Loubière Ont collaboré à ce numéro : Bernadette Bombardieri, Emmanuel Bourcet, Éric de Bondy, Louis Diringer, Claire Giraudin, Olivier Le Covec, Chantal Romanet, Sophie Schemoul et Arnaud Valenza Direction artistique : Jessica Couty et Sophie Nguyen Maquette et mise en pages : Agence 21 x 29,7 Impression : Corlet Roto BP Condé-sur-Noireau Magazine imprimé sur du papier recyclé Le magazine des sociétaires Sacem est publié tous les quatre mois N o ISSN Sacem Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique Société civile à capital variable immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro D Siège social : Sacem Département relations professionnelles et communication 225, avenue Charles-de-Gaulle Neuilly-sur-Seine Cedex Tél. : Couverture : ZoneCreative, Pepifoto/iStockphoto J.-B. MILLOT Idé Thomas Bartel magsacem # 84

3 Échos 03 RACL Évolution du taux des cotisations de 5 à 6,5 % Le Conseil d administration du RACL a décidé d augmenter le taux d appel des cotisations sur les droits d auteur bruts en le faisant passer de 5 à 6,5 % (tout en maintenant la valeur du point servi). À l origine de cette décision se trouve la nécessité de faire face à un rapport actifs/retraités moins favorable et à l allongement de la durée de la vie. Un décret du 30 décembre 2011 a validé cette décision et l a rendue effective au 1 er janvier Compte tenu de la publication tardive du décret, cette mesure a été appliquée à compter de la répartition d avril (avec une régularisation de la répartition de janvier 2012 sur les répartitions d avril et juillet 2012). FESTIVAL DE CANNES La musique fait son cinéma La Sacem s engage pour la valorisation des compositeurs et de la musique à l image, aux côtés de ses partenaires : la Quinzaine des réalisateurs, la Semaine de la critique, l Acid (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion), la SRF (Société des réalisateurs de films) et l Adami pour l opération «Talents Cannes». Elle est présente pendant toute la durée du festival sur le Pavillon Cannes Soundtrack (Pantiero), un espace 100 % dédié aux musiques de films qui accueille des rendez-vous professionnels, des rencontres avec les compositeurs des films en sélection en partenariat avec Cinezik (chaque jour à 17 h 30). À noter : un hommage à Théo Angelopoulos, en présence de sa compositrice Eléni Karaindrou, le 20 mai (Pavillon Cannes Soundtrack), ainsi que l annonce des films sélectionnés pour le Prix France Musique Sacem 2012 le 21 mai (Majestic). \ Retrouvez sur sacem.fr tous les temps forts : vidéos, photos, interviews Gouvernance Sacem Modification des statuts Le ministère de la Culture et de la Communication a été informé du projet de modification des statuts et du règlement général de la Sacem, qui sera soumis à l approbation de l assemblée générale extraordinaire le 19 juin. Le ministère prend acte des modifications inscrites à l ordre du jour, en particulier celles ayant pour objet de supprimer le directoire pour revenir à la formule traditionnelle d une direction générale, dont les attributions demeurent inchangées, composée d un directeur général assisté d un comité de direction. Quant à la proposition que les rémunérations du directeur général et des membres du comité de direction soient déterminées avec le concours d un Comité des rémunérations, le ministère indique qu il ne peut «qu approuver cette proposition qui [lui] semble aller dans le sens des préoccupations de la commission de contrôle figurant dans son rapport d avril 2010». Magsacem Plus qu un magazine + 23 % C est la progression sur un an des inscriptions à l espace réservé du site sacem.fr. Certaines informations ne sont accessibles que sur cet espace. Pour obtenir votre identifiant et votre code confidentiel par courriel, cliquez sur l onglet «Pas de code» sur sacem.fr (coin supérieur droit du site). La Sacem s engage dans une démarche de développement durable et vous invite à consulter en ligne Magsacem et ses bonus. Feuilleter, zoomer, télécharger, regarder une vidéo Sur sacem.fr, vous pouvez tout faire avec Magsacem. Même le lire. \ Si vous souhaitez le recevoir au format papier, merci d en faire la demande expresse par courrier en indiquant votre COAD et vos coordonnées postales à : Sacem Magsacem 225, avenue Charles-de-Gaulle Neuilly-sur-Seine Cedex NVI mai-août 2012

4 04 Échos à la une décryptage Techno Portrait coulisses Agenda Formation des artistes auteurs La formation professionnelle continue des artistes auteurs devient une réalité. Le code du travail modifié vient en effet d instaurer le principe du financement de ce dispositif qui prend effet le 1 er juillet Trois sources de financement se conjugueront : celle des artistes auteurs sur la base de 0,35 % des droits d auteur (le recouvrement par les organismes Agessa et Maison des artistes repose sur la même assiette que les cotisations et contributions au régime de Sécurité sociale). Le premier prélèvement aura lieu dès la répartition du 5 juillet ; celle des diffuseurs grâce à une cotisation additionnelle de 0,1 % à leur contribution actuelle de 1 % ; celle des sociétés d auteurs, grâce à un pourcentage prélevé sur le quart copie privée. L objectif est la mise en place d un fonds de formation autonome adossé à l Afdas avant la fin de l année Selon l estimation des ministères de tutelle, les sommes ainsi collectées devraient permettre d envisager la formation de plus de artistes auteurs chaque année. Les travaux de mise en place du dispositif se poursuivent ; l ensemble des dispositions seront communiquées plus en détail dès que celles-ci auront été précisément définies. \ Plus d informations à venir sur sacem.fr ACCORD Le 9 janvier dernier, la Sacem et Creative Commons ont annoncé la signature du premier accord avec une société d auteurs en France pour les diffusions non commerciales. \ SACEM.FR > CREATEURS EDITEURS > CREATIVE COMMONS Trésorerie Sacem Bilan 2011 Les résultats de la gestion de la trésorerie sont en légère baisse pour l année 2011, mais restent très satisfaisants au regard du climat qui a régné sur les marchés financiers tout au long de l exercice. Ainsi, malgré des taux d intérêt à des niveaux très bas, les rendements obtenus pour les emplois sur le court et le long terme sont supérieurs à leurs taux de référence. Les ressources dégagées se sont élevées à k contre k en 2010, soit une diminution de 1,28 %. Le rendement des fonds placés s est élevé à 3,48 % contre 3,64 % en 2010, et les fonds moyens placés ont augmenté de 3,24 %, pour atteindre la somme de k. Hommages Jean-Pierre Spièro et Maurice André C est avec une immense tristesse que nous avons appris la disparition de Jean-Pierre Spièro, auquel la Sacem avait décerné le Grand prix de l auteur-réalisateur de l audiovisuel en Réalisateur animé d une immense passion pour le petit écran, il était un véritable «enfant de la télé» Très impliqué dans la vie de la Sacem, Jean-Pierre Spièro a été administrateur puis vice-président du Conseil d administration, membre de la commission des Variétés, président de la commission des Auteurs-réalisateurs. Le trompettiste virtuose Maurice André, également disparu, avait œuvré magnifiquement pour le rayonnement du répertoire de la trompette et redonner tout son lustre à un instrument à la fois très populaire et parfois aussi mal aimé. Mondialement reconnu, distingué par ses pairs comme «le plus grand trompettiste du xx e siècle», il avait joué avec les plus prestigieux chefs d orchestre : Michel Plasson, Ricardo Muti, Karl Böhm, Herbert Von Karajan, Leonard Bernstein. \ Retrouvez les hommages rendus aux sociétaires disparus ces derniers mois : sacem.fr > Créateurs Éditeurs > Informez-vous > Actualité. Marc Chesneau Simon Dubois/Fastimage magsacem # 84

5 À la une 05 Écrire et composer pour le jeune public La musique destinée aux enfants est, depuis quelques années, un secteur en perpétuelle (r)évolution, dans lequel la Sacem joue un rôle actif. Delphine Perret mai-août 2012

6 06 Échos à la une décryptage Techno Portrait coulisses Agenda Longtemps, les enfants furent oubliés des créateurs de musique, n ayant à écouter et à chanter qu un répertoire riche mais venu de temps anciens : des berceuses transmises par les mères et les nourrices, aux comptines ou chansons traditionnelles apprises dans les écoles. Ce n est qu à la fin du xix e siècle que Saint-Saëns créa son fameux Carnaval des animaux, plus dans le but de casser son image de compositeur sérieux que pour un public enfantin, tandis que dans le même temps, Tchaïkovsky concevait son Album pour la jeunesse Op.39 1, un recueil de vingt-quatre pièces simples pour piano. Il fallut attendre la première moitié du xx e siècle pour que les compositeurs s intéressent à ce public, avec le Children s corner de Debussy (1908), L enfant et les sortilèges de Ravel, sur un livret de Colette écrit pour sa fille (1925), et surtout Pierre et le loup de Prokofiev, en Russie (1936), puis A Young Person s Guide to the Orchestra de Britten, en Angleterre (1946). La même année, Poulenc dédia son Histoire de Babar, le petit éléphant (d après l album de Jean de Brunhoff) aux onze enfants qui l avaient inspiré. Dix ans plus tard, André Popp concevait pour les petites oreilles son fameux Piccolo, Saxo et Compagnie qui, dès sa sortie, connut le succès grâce à son ton neuf, sa fantaisie et son exigence (voir focus). Donna-t-il l impulsion, dans les années 70, à toute une génération d auteurs-compositeurs-interprètes comme Anne Sylvestre, Henri Dès ou Steve Waring? Toujours est-il que, même si Steve Waring déclare : «Je n ai jamais écrit en pensant uniquement au jeune public. Mes vraies références sont liées à la chanson traditionnelle américaine comme The Cat Came Back, que j ai adapté en français», la chanson pour enfants était née! Des plumes pour les enfants La place de l enfant dans notre société a changé et on assiste, depuis une quinzaine d années, en France, à une véritable explosion de CD, livres-cd et spectacles pour le «jeune public», avec des projets musicaux de tous styles chanson, électro, rock ou jazz sans oublier les musiques contemporaine et classique. Une telle production, un tel éclectisme ne se ren- Johannes Romppanen /plainpicture/onimage Delphine Perret magsacem # 84

7 À la une 07 «C était cool de voir qu on a aidé Lionel à créer avec nos textes.» Billy, collégien de 12 ans ayant participé à la création Slam & Cage, de Lionel Ginoux et Dissylez, avec l Orchestre Avignon Provence, une opération du Fonds d action Sacem. contrent nulle part ailleurs. Une exception française, donc (et belge dans une moindre mesure), même si, hors de nos frontières, quelques compositeurs œuvrent pour le jeune public, comme Tim Rescala 2, au Brésil, avec son Orchestre des rêves. Certains jeunes artistes y consacrent leur talent, comme c est le cas d Abel, qui a commencé à écrire parce qu il était «animateur musical, avec un besoin de refrains pour éveiller les petits à la musique» ou du duo Amipagaille, qui se voit en «habilleur de mots». En bref, l écriture pour le jeune public s est diversifiée. «Dans le passé, certains artistes ont cru qu il fallait parler un langage enfants pour s adresser à eux. Ce n est plus le cas aujourd hui : on ose le décalage, la dérision et le jeu avec les émotions», constate Anne Torrent, directrice artistique des Jeunesses musicales de France (JMF). De plus en plus, «nombre d artistes confirmés comme François Hadji-Lazaro ou Michèle Bernard, qui à l origine ne chantaient pas pour les enfants, mènent une réflexion de fond sur le jeune public. Cela devient un acte citoyen», témoigne Lilian Goldstein, responsable des musiques actuelles à la Division culturelle de la Sacem. Ce que confirme Anne Bustarret, musicologue et spécialiste de l enfance : «Les musiciens sont meilleurs qu auparavant, leurs arrangements plus riches, même si leurs chansons sont souvent plus difficiles à chanter». La chanteuse et musicienne Hélène Bohy ne fait donc «aucune différence dans le fait de composer une chanson pour les adultes ou le jeune public. J y mets la même musicalité et la même complexité. Sauf si elle est destinée à être chantée par des enfants». Avis partagé par la compositrice Isabelle Aboulker : «Je ne compose pas la même chose pour une soprano léger ou pour un chœur d enfants, mais mon exigence est la même : je travaille sur des textes qui ont cette capacité d ouvrir l esprit». > Focus Rencontre avec André Popp, compositeur de Piccolo, Saxo et Compagnie Compositeur visionnaire et arrangeur aux inventions brillantes, dont la finesse et l humour sont au cœur de la création réécoutez la délicieuse et éclectique compilation Popp Musique (Tricatel) réunissant une vingtaine d instrumentaux et de chansons ou encore le loufoque Delirium in hi-fi, André Popp est l heureux et inoubliable créateur de Piccolo, Saxo et Compagnie, une suite musicale en cinq volets qui a marqué plusieurs générations d enfants. Un classique! Comment est né Piccolo, Saxo? C est une idée de Jacques Canetti, à l époque directeur des disques Philips. Il voulait faire un disque pour les enfants autour des instruments de musique. Avec Jean Broussolle, l auteur de Piccolo, Saxo, nous avons compulsé un traité d orchestration avec toutes les familles d instruments, ce qui, pour lui, a été un véritable déclic : il a écrit une merveilleuse histoire dont je n ai pas eu une virgule à changer. J ai composé la musique dans l enthousiasme, en un mois. Quel a été l accueil du public à sa sortie? Le disque a tout de suite bénéficié d un grand succès populaire et a même reçu, une semaine après sa sortie, le Grand prix du disque. Piccolo, Saxo a-t-il été joué sur scène? Beaucoup plus tard, car la maison de disque ne l a pas beaucoup soutenu! Mais dans les années 80, j ai reçu un coup de fil des JMF me proposant de faire Piccolo, Saxo en concert, salle Pleyel, avec Jacques Martin dans le rôle du récitant (remplaçant François Périer sur les enregistrements). Ça a été un grand succès : ils ont refusé enfants! Ce n est pas votre unique création pour le jeune public? Non, j ai également fait des musiques pour un feuilleton radio autour de Tintin et celle du premier Babar à la télévision. Mon Piccolo, Saxo demeure l aboutissement de ma carrière car il m a permis d écrire pour un orchestre symphonique et j ai donné, je crois, beaucoup de plaisir aux enfants. Faites-vous une différence entre composer pour les enfants ou pour les adultes? Je ne me suis jamais posé la question! UNIVERSAL mai-août 2012

8 08 Échos à la une décryptage Techno Portrait coulisses Agenda Carton Park, Francos Juniors Catherine Vaniscotte, auteur-compositeur, abonde également dans ce sens : «Je veux que ma musique soit riche, et les enfants y sont sensibles». Louis Dunoyer de Segonzac, qui a composé, entre autres, Les vents Tim et Tom dans la collection de livres-cd Mes premières découvertes de la musique (Gallimard jeunesse), initiée et soutenue par le Fonds d action Sacem, confie se remettre «sans cesse en question, car chaque nouveau projet a sa vérité propre. Chaque fois, on repart de zéro. C est le travail du créateur». C est pourquoi la Sacem a particulièrement à cœur de soutenir cette création : chaque année, l action culturelle attribue des bourses d écriture à des sociétaires ayant des projets jeune public. Des aides à l autoproduction sont également dispensées, précieuse initiative dans un secteur où les labels de disques sont peu nombreux et subissent de plein fouet la crise de l industrie phonographique. Ainsi, Solen Imbeaud et Benjamin Ramon ont reçu ce soutien en 2011, pour leur album Bons cailloux de Crocassie. Les enfants vont au spectacle En jeune public, on ne peut dissocier le disque de la scène, une manière directe de faire vivre aux enfants la musique. Peu de médias relayant les créations de ce secteur ; le spectacle vivant permet d en découvrir la diversité et la richesse. En famille. D autant que les spectacles ont beaucoup évolué, et le public aussi. «Les parents sont plus motivés qu avant pour accompagner les enfants au spectacle ou pour leur acheter un disque. À condition que cela leur plaise!», remarque Anne Bustarret. Et, souvent, les artistes venus du répertoire adulte font le lien entre les générations. On les retrouve dans les programmations des théâtres même s il n est pas toujours facile pour la musique jeune public de s y faire une place et des festivals, plus nombreux à s intéresser à ce domaine. «La Sacem est partenaire de plusieurs manifestations qui développent un secteur jeune public, comme Petits et Grands, à Nantes, Mômes en Zique, à Montauban, ou les Francofolies de La Rochelle, avec lesquelles nous avons créé les Francos Juniors, il y a sept ans», explique Lilian Goldstein. «Dès qu un artiste y est programmé, il bénéficie de la vitrine des Francofolies, mais aussi d une aide à la production dispensée par la Sacem en complément de ce que nous donnons. Ensemble, nous avons aussi créé le Grin, un moment de rencontre entre professionnels permettant aux artistes d avoir des retours immédiats sur leur création, mais aussi de constituer un réseau professionnel», ajoute Delphine Lagache, programmatrice des Francos Juniors. De plus, la Sacem finance également une compilation présentant deux titres de chaque artiste, remise aux programmateurs. «Dès le départ, elle a été pensée comme une collection, avec l idée de travailler pour le public de demain», continue Delphine Lagache. L action culturelle de la Sacem soutient également des producteurs de spectacles spécialisés dans le jeune public tels que W2, mais aussi une institution comme les JMF pour une dizaine de nouvelles créations de spectacles et dans l organisation des tournées. «La Sacem a toujours été un soutien infaillible des JMF, nous permettant de passer des commandes d œuvres Le ministère de l Éducation nationale et l association Tous pour la musique (qui regroupe des professionnels de la musique dont la Sacem) mettent les bouchées doubles pour faire découvrir la musique aux écoliers du premier degré. D abord, en donnant la possibilité aux enseignants de télécharger, pour une écoute en classe, quatre-vingt-dix œuvres musicales représentatives de toutes les époques de l histoire de la musique, ainsi que des fiches pédagogiques liées à ces œuvres, sur lesquelles est également proposé un accès aux offres légales de musique en ligne disponibles en France. Une astucieuse façon de faire entrer la musique dans toutes les écoles, mais aussi d attirer l attention des enfants sur les enjeux du téléchargement. Ensuite, afin de diffuser largement un répertoire de chants et de favoriser le travail vocal, un double CD édité par le Centre national de documentation pédagogique sera distribué dans toutes les écoles maternelles et primaires. Les partitions seront disponibles sur le site. Ce premier volume regroupera des réalisations aux styles variés, puisées dans les répertoires vocaux académiques ou départementaux. De quoi chanter de tout son c(h)œur! Marc Chesneau magsacem # 84

9 À la une 09 contemporaines avec des compositeurs tels que Graciane Finzi ou Pierre Charvet. De plus, le travail sur la diffusion culturelle que nous menons avec Lilian Goldstein a participé à notre ouverture aux musiques actuelles», témoigne Anne Torrent, directrice artistique. Les enfants font le spectacle Depuis quelques années, on assiste également à l émergence de chœurs d enfants de haut vol avec, à leur tête, de vrais professionnels aux projets pédagogiques forts, comme l ensemble Sotto Voce ou le Crea d Aulnaysous-Bois 3, qui crée chaque année sur scène des œuvres contemporaines d Isabelle Aboulker, Coralie Fayolle ou Louis Dunoyer de Segonzac. D autres structures, telles que Tamèrantong! ou les Serruriers Magiques, font également participer les enfants à toutes les phases de création d un spectacle, de l écriture à la mise en scène. Pionnier dans les opérations de sensibilisation du jeune public à la création, le Fonds d action Sacem (Fas) est à l origine de nombreux projets en ce sens depuis «Nous avons commencé avec l Orchestre de Paris, puis l Orchestre de Lille et celui de Lyon où, pendant deux ans, les enfants des classes de collège apprennent, avec un compositeur contemporain, l acte de créer. Chaque aventure est un vrai travail d orfèvre, d expertise et d expérience requérant passion et engagement», souligne Alejandra Norambuena-Skira, secrétaire générale du Fonds d action Sacem. Ainsi, en , le Fas est impliqué dans des aventures aussi diverses que riches : des ateliers d écriture pour une comédie musicale à Aix-en-Provence, une œuvre musicale itinérante reliant des enfants du pourtour méditerranéen autour de la contrebasse voyageuse de Thierry Petit, des ateliers de la création avec l Orchestre de Lille et le compositeur Jan Krejcik, Lady Godiva, opéra composé par Coralie Fayolle. Créé en avril 2011, interprété par les Créa tures (18-25 ans) du Crea d Aulnay-sous-Bois et soutenu par le Fonds d action Sacem. \ Plus d informations sur un hommage à John Cage avec l Orchestre d Avignon, le compositeur Lionel Ginoux et le slameur Dizzylez, et l opération De chœur en orchestre avec le compositeur Karol Beffa et l Orchestre de Paris. Une liste non exhaustive qui montre la richesse de ces rencontres où se croisent non seulement enfants et adultes, mais également différentes formes d art. Les enfants changent le monde! Dans ce paysage dynamique se constitue un nouveau répertoire familial, imaginé par des artistes de tous horizons, qui gomment les frontières entre les propositions artistiques destinées aux enfants ou aux adultes. Mais, si tout bouge plus rapidement depuis quelques années, et notamment grâce à l action de la Sacem, ce secteur manque encore de reconnaissance et de visibilité. À quand, par exemple, une Victoire de la musique jeune public? C est pourtant un domaine qui fait bouger les lignes et les esprits, comme le confie l auteurcompositeur David Sire : «Écrire pour les enfants m a conduit à épurer mon discours et à clarifier mes intentions, pour être au plus proche de l émotion». Et c est bien là l essentiel. 1 Il faut également citer l Album pour la jeunesse Op. 68 de Robert Schumann. 2 Écrit en 1995, et commandé par Rio Arte, L Orchestre des rêves a été le premier opéra pour enfants enregistré au Brésil. Tim Rescala a également composé un second opéra pour enfants, Papagueno, sorti en Entre 1997 et 2000, il a présenté une série de concerts pour le jeune public au Théâtre Carlos Gomes, de Rio. 3 Le Fonds d action Sacem soutient l ensemble Sotto Voce et le Crea d Aulnay-sous-Bois depuis leurs débuts. Sophie Chivet Delphine Perret mai-août 2012

10 10 Échos à la une décryptage Techno Portrait coulisses Agenda Programmateurs de festivals Inventer l affiche Têtes chercheuses perpétuellement en alerte, garants de la qualité artistique des festivals, les programmateurs sont le cœur vibrant de ces événements. Focus sur une profession resserrée autour d une seule problématique : comment rester créatif dans un environnement aux contraintes croissantes? Depuis 2000, le nombre des festivals français ne cesse d augmenter. Sur le territoire hexagonal, le site infoconcert.com recense près de 1600 événements pour la seule période estivale. Initiatives institutionnelles, velléités artistiques privées ou mélange des deux, la multiplication du nombre d affiches ne va pas sans poser de problèmes. Au festivalier, d abord, sommé de choisir parmi des milliers d événements, mais aussi aux programmateurs, entre lesquels se développe une concurrence qui se joue désormais au niveau européen, voire mondial. Une logique qui se traduit au quotidien par une réflexion sur la cohérence de la programmation, des remises en cause et des négociations âpres au service d options artistiques variées. Sans compter quelques coups durs Penser la programmation «C est comme un puzzle : nous agençons des morceaux qui doivent former un tout. Mais parfois, un bout du puzzle disparaît et dézingue la cohérence globale, ce qui nous oblige à repenser l ensemble.» Cette métaphore de Denis Le Bas, programmateur du festival Jazz sous les pommiers, résume parfaitement les problématiques de son métier. Cœur artistique de l événement, le programmateur est le garant de la qualité d une affiche, celui qui recherche les artistes, pense et organise le festival en fonction de contraintes artistiques, logistiques, budgétaires. Un métier de tête chercheuse perpétuellement en alerte : «C est un travail de fouineur, détaille Kevin Douvillez, programmateur des Francofolies de La Rochelle. J écoute les disques qui sortent, je me tiens au courant de l actualité, je surfe sur le Web, je reste en alerte sur mon réseau de journalistes, de directeurs artistiques, de tourneurs Et surtout, je circule : je vois entre trois et cinq concerts par soir, je prends des notes, je repère». Même son de cloche aux Eurockéennes : «C est un boulot qui ne s arrête jamais, une veille permanente, détaille Jean-Paul Roland, directeur du festival. Dès la fin de l été, nous partons dans d autres festivals, nous faisons le tour des agences. C est de cette manière que nous avons, appris l an dernier, que A$ap Rocky ou les Alabama Shakes allaient faire du bruit». Du côté des artistes, il s agit donc d occuper le terrain, de se faire remarquer en étant présent là où les programmateurs laissent traîner leurs oreilles : dans les clubs et les cafés-concerts, dans la presse et sur le Web, ainsi que dans une poignée de festivals et de forums où les professionnels se retrouvent en masse, à l instar du South by Southwest (Austin, Texas) ou du Printemps de Bourges. Pour autant, programmer un festival ne saurait se résumer à empiler des noms plus ou moins connus. La clé de voûte demeure la cohérence globale du projet, l équilibre entre nouveauté et renom, goûts du public et désir de découverte, quantité et qualité. «Il s agit de proposer un regard, de raconter une histoire autour d un artiste ou d un mou vement, détaille Pierre- Marie Ouillon, programmateur des Nuits sonores (Lyon). Chez nous, cela se traduit, par exemple, par la présentation d un artiste phare, autour duquel nous allons inviter ceux qui l ont influencé, puis ceux qu il a influencés à son tour, afin d explorer une tendance, un univers ou un moment de l histoire de la musique.» Aux Nuits sonores, une soirée est ainsi consacrée aux déviations électro du hip-hop américain, à travers un plateau où se croisent MF Doom et Flying Lotus. Art vs argent Mais une telle activité n évolue pas sans freins. Passionnés de musique guidés par l envie de faire découvrir leurs coups de cœur, les programmateurs doivent composer avec des contraintes financières. «C est le nerf de la guerre, analyse Denis Le Bas. Une fois que nous avons repéré nos artistes, il faut jongler. L affiche finale sera un mélange subtil entre la musique et l argent, nos envies et nos moyens. Notre rêve artistique peut être parfois abîmé par des considérations financières». Une équation d autant plus ardue que le monde du spectacle doit désormais composer avec la crise du disque, qui a poussé les artistes à reporter leurs ambitions financières sur le live en provoquant une inflation des cachets : «Depuis 2005, nous avons vu les cachets exploser, confirme Jean-Paul Roland. C est d autant plus violent en ce qui concerne les Eurockéennes, qui se tiennent le premier week-end de juillet, une période très chargée en termes de festivals. Les négociations sont difficiles, les artistes vont souvent au plus offrant». Et la problématique magsacem # 84

11 décryptage 11 s est encore complexifiée depuis quelques années : désormais, les festivals français doivent faire face à la concurrence des gigantesques événements d Europe de l Est, dont les organisateurs, des marques d alcool ou de soda, captent à coup de cachets colossaux les artistes les plus importants. Au-delà des finances, c est aussi la géographie qui entre dans l équation : «Il y a quelques années, la plupart des tournées se limitaient à la Belgique, la France et l Angleterre. Aujourd hui, avec ces festivals situés à des milliers de kilomètres, une autre question se pose, commente Jean- Paul Roland. En raison de l éloignement, il est impossible, pour un artiste qui joue à Sziget le vendredi, de jouer à Belfort le lendemain». Inventer l alternative Pour autant, les professionnels tentent de développer une alternative. À cet égard, certains détails comme l accueil des artistes, l accès au festival, la programmation ou la notoriété de l événement peuvent faire la différence. C est la bonne surprise qu ont DNY59/istockphoto mai-août 2012

12 12 Échos à la une décryptage Techno Portrait coulisses Agenda eue les programmateurs des Francofolies lorsque, coup sur coup, David Guetta et Mika ont accepté leur invitation, alors qu ils figurent parmi les artistes dont les cachets sont les plus élevés. «Je crois qu ils voulaient vraiment jouer aux Francofolies, explique Kevin Douvillez. C était important pour eux, en raison des artistes qui y sont passés, de la renommée de l événement» S ils ne bénéficient pas toujours d une aura comparable, de nombreux festivals cherchent leur salut à travers une mise en scène de leur programmation : «On peut réagir de manière alternative, explique Pierre-Marie Ouillon. Il s agit de radicaliser sa programmation, de ne pas jouer le jeu de l inflation des cachets pour préférer des artistes abordables mais que l on va agencer de manière à insuffler du sens». C est de cette manière que les Francofolies ont imaginé, pour leur édition 2012, une complémentarité entre les plateaux. Le 11 juillet, le festival invite sur une même scène Brigitte, Julien Doré et Bénabar, tout en proposant, en face, Dominique A, Daniel Darc ou Mansfield Tya : «C est une manière de présenter au public des univers cohérents. Si l on aime Dominique A, il y a de fortes chances que la découverte de Daniel Darc soit une belle surprise». L intérêt peut aussi résider dans des associations improbables entre des artistes aussi divers que Zebda, 1995 et Birdy Nam Nam. «Ils ne font pas la même musique, mais ont un fond de culture commune qui trouvera un écho chez leur public», appuie Kevin Douvillez. Martin Solveig, Francofolies Créations alternatives L autre tendance qui se dégage est celle de la création, et de la mise en place de spectacles uniques. Certains festivals comme les Détours de Babel en ont même fait le cœur de leur programmation. Une éthique transdisciplinaire qui privilégie l inédit au détriment de simples concerts. «Nous avons moins de problèmes de concurrence que certains festivals puisque les créations que nous présentons sont uniques», détaille Benoît Thiebergien, directeur et programmateur des Détours de Babel, nés de la fusion de deux événements (Grenoble Jazz Festival et 38 es Rugissants). La construction de l événement passe alors par une logique de commande et requiert des moyens financiers conséquents mais évacue du même coup la problématique de l exclusivité : «Nous programmons des artistes en les imaginant autour d un thème, poursuit le programmateur. Cela passe par l organisation de résidences et par un travail de production, voire de coproduction, ce qui permet ensuite aux spectacles de poursuivre leur existence artistique sur d autres scènes». Aux Détours de Babel, la musique contemporaine croise ainsi sur la même scène le jazz et les musiques du monde, le funk, le spoken word et une certaine idée du rock. «Défendre des territoires limités a de moins en moins d intérêt, remarque Benoît Thiebergien. Et puis les dynamiques de création sont souvent à la croisée des genres.» Une logique de surprise artistique qui se développe sur le terrain, y compris dans les festivals généralistes. Cette année, les Francofolies mettent ainsi en place, en partenariat avec la Sacem, le spectacle Crouners, qui invite des artistes français à reprendre un répertoire allant de Sinatra à Dean Martin en passant par Gilbert Bécaud ou Aznavour. «Créations ou concerts, l important est que les scènes se répondent, résonnent ou s opposent, mais qu il y ait un sens, une forme d éditorialisation. Le festival doit être tout sauf un garage à tournées. Ce doit être un événement original, non un simple concert», résume Denis Le Bas. Xavier Léoty magsacem # 84

13 Techno 13 Élections Sacem AG annuelle En ligne 2 Par correspondance 3 Sur place L assemblée générale annuelle de la Sacem aura lieu le mardi 19 juin 2012, à 14 h 30, au siège de la Sacem, 225 avenue Charles-de-Gaulle, à Neuilly-sur-Seine. Pour élire un tiers des membres du Conseil d administration, de la commission des comptes et de surveillance, de la commission des programmes, et de la commission prévue à l article R du code de la propriété intellectuelle, choisissez l un des trois modes de vote suivants : 1. Par voie électronique sur sacem.fr du 22 mai (9 h 00) au 18 juin (12 h 00) depuis votre accès réservé (voir page 3 pour les sociétaires ne disposant pas encore d un code d accès). Vous y trouverez la présentation des candidats, le contenu des assemblées générales et les modalités de vote. 2. Par courrier postal pour les sociétaires professionnels et définitifs, avant le 18 juin à 12 h 00 (voir les modalités indiquées dans la convocation). 3. Sur place le 19 juin (les bureaux de vote seront ouverts de 13 h 00 à 16 h 00). \ Pour toute information complémentaire sur le sujet : ou sacem.fr. Répartition d avril 2012 > Jeudi 5 avril 2012, 82,8 M ont été réglés aux sociétaires, soit une augmentation de 9,48 % par rapport à avril Les droits en provenance de l étranger (51 % du montant total) sont en progression de 23,16 %. Les droits d exécution publique progressent fortement (+32 %), tandis que les droits de reproduction baissent de 8 %. La forte augmentation des droits provenant de l exploitation vidéographique (+ 36,27 %) s explique essentiellement par des régularisations de producteurs importants, mais le contexte reste toutefois à la baisse. La copie privée enregistre une baisse globale de 15,98 % tant pour la partie sonore (-18,10 %) que pour la partie audiovisuelle ( 9,05 %). Les droits phonographiques continuent de baisser ( 9,94 %) avec toutefois une forte progression (+ 23,73 %) des droits provenant des contrats types de producteurs indépendants, due principalement à des régularisations. Les droits en provenance de téléchargements payants de fichiers musicaux baissent de 32,41 % par rapport à avril Cela trouve son origine dans le fait que itunes, le principal opérateur de ce secteur, régularise le solde des années 2009 et Le recul du secteur de l écoute de fichiers musicaux ( 30,57 %) est dû au fait qu en avril 2011, il avait été procédé à la régularisation de la période pour les droits en provenance de YouTube et Dailymotion. \ Plus d informations en accès réservé : sacem.fr > Mon espace > Mon actualité > Actualités. \\ Prochaines répartitions : jeudi 5 juillet 2012, vendredi 5 octobre Idé mai-août 2012

14 14 Échos à la une décryptage Techno Portrait coulisses Agenda «Aller à fond, s écouter, développer ce que l on a en soi en toute humilité et simplicité.» magsacem # 84

15 portrait 15 Bio 1999 Compose la musique de Mes amis, le premier long-métrage de Michel Hazanavicius Travaille sur l album L imprudence, d Alain Bashung Bande originale des deux films OSS 117 et du documentaire Nous resterons sur Terre La musique de The Artist est récompensée par les prix les plus prestigieux du cinéma. LUDOVIC BOURCE Le hold-up malgré lui A basourdi par le succès du film The Artist, récompensé par les prix les plus prestigieux du cinéma (Oscar, Golden Globe, Bafta, César de la meilleure musique de film), Ludovic Bource n en demandait pas tant. Portrait d un compositeur qui ne s attendait pas à recevoir un ciel d étoiles sur la tête. Premier «en-vol» C est une belle journée ensoleillée à Loudéac (Côtes-d Armor). Dans un lotissement, le son de l accordéon attire parents et enfants. Deux gamins offrent au public un concert improvisé. À l écart, un petit garçon triste. La jalousie lui fend le cœur. Personne ne fait jamais attention à lui. La magie de l accordéon pourrait-elle changer cela? Il a 8 ans. Il lui manque cet objet ronflant sur le torse pour le cacher et le montrer à la fois. Ainsi débute l histoire du petit accordéoniste, entre tendresse et mélancolie. «Je suivais une nouvelle méthode à la mode dans les années 80, celle d André Astier et Joss Baselli 1. Cela m a permis d explorer un répertoire plus large et riche musicalement, intégrant le jazz, le swing» Avec son image de bal populaire, l accordéon souffre de préjugés. Mais l enfant s accroche, sans savoir encore qu il se prépare un avenir radieux. On conseille à sa maman d acheter un piano. Le jeune garçon fait son entrée à l école de musique de Saint-Brieuc et son professeur, Anne Magadur, forge son caractère. «Je faisais à ma fantaisie. J étais toujours en train de détourner les pièces de Schubert, Bach ou Mozart! Mon professeur m a dit C est très intéressant, Ludovic, mais tu dois respecter ce qui est écrit.» À 13 ans, il compose un morceau pour une fille dont il est amoureux. Finalement, il propose The end of flight (La fin du vol) à un groupe breton dans lequel il joue, les Nobody s Perfect. «J ignorais qu il s agissait d une réplique tirée du film de Billy Wilder Certains l aiment chaud. Enfant, je n avais pas le droit d aller au cinéma. J ai découvert les films à la télévision.» Sergio Leone et les partitions d Ennio Morricone le fascinent. «En entendant ces grandes plages expectatives ponctuées de petits sons de guimbarde, d ocarina ou de sifflements, je me suis rendu compte qu il y avait de la musique sur les images.» Le fond des choses Dans les années 90, Ludovic Bource s adonne à différents genres musicaux. En 2001, Alain Bashung recherche un clavier pour son album L imprudence. «Bashung était très délicat dans ses relations, attentif, d une grande générosité avec les autres. Je lui ai proposé de retravailler quelques morceaux. Une semaine après, il écoutait au casque : des expressions incroyables passaient sur sa figure. Puis il est sorti. J ai cru qu il y avait un malaise. En fait, je l avais bouleversé.» Ludovic Bource est présent sur cinq titres de l album, jouant de différents instruments, dont l accordéon. «Cette expérience a confirmé ce que j avais au plus profond de moi-même : la conviction de ces artistes et musiciens ; cette façon d aller à fond, de s écouter, de développer ce que l on a en soi en toute humilité et simplicité, je la comprenais.» Sa première relation avec l image, Ludovic Bource la connaît avec Michel Hazanavicius, que lui présente l éditeur Fabrice Benoît (EMI). Ensemble, ils feront quatre films. Charge à Ludovic Bource de suivre les orientations stylistiques du réalisateur. «Si Michel a envie \ Retrouvez l interview vidéo de Ludovic Bource par Sophie Loubière sur de mettre une musique à l image, il a la gentillesse de me proposer d essayer aussi quelque chose. Mais c est peine perdue. Quand un morceau est plaqué sur une scène, on est condamné au plagiat ou à s en approcher au plus près, ce qui réduit la créativité à zéro. Pour OSS 117, les partitions étaient typées, référencées, mais les compositions totalement libres.» Pour la partition de The Artist, Ludovic Bource doit inventer une nouvelle manière d appréhender l image. «Il fallait me plonger en amont dans l univers du film, bien avant le tournage. Je passais voir Michel lorsqu il écrivait le scénario, j espionnais ses post-it au mur!» Ils visionnent ensemble les classiques du cinéma muet, mais le compositeur sèche. «Avant le tournage, Michel avait impérativement besoin de musique. ( ) Pour trouver le thème principal, je me suis inspiré d un lieder de Brahms. J ai finalement enregistré cinq morceaux joués au piano, des mouvements simples sans arrangements.» Le thème principal est diffusé sur le plateau dès les premières journées du tournage. La mayonnaise prend. «Jean Dujardin l écoutait sur certaines scènes pour galvaniser son jeu.» And the winner is L Oscar? «Personne ne nous attendait là-bas. On est un peu les escrocs qui font un casse à Hollywood, raflent tous les prix dans les catégories majeures. Georges Clooney n en pouvait plus de nous voir à chaque cérémonie!» Bouleversé par cette avalanche de prix, marqué par une expérience éprouvante, Ludovic Bource a demandé à Michel Hazanavicius de prendre un autre compositeur pour son prochain film. Il a refusé. «C est très plaisant de sa part, mais il a une technique contraignante pour un compositeur. Toujours adapter sa musique à un montage, c est épuisant.» Conscient de la place que lui a donnée Hollywood au panthéon des compositeurs français, il rêve de nouvelles collaborations. «On pense que je suis surbooké et cher : c est faux. Une vraie rencontre compte plus que l argent.» L enfant de Loudéac aura fini par attirer l attention, comme par enchantement. 1 Joss Baselli a écrit des morceaux pour Barbara et travaillé pour Caussimon, Reggiani, Bourvil Florent Schmidt mai-août 2012

16 16 Échos à la une décryptage Techno Portrait coulisses Agenda Commissions de la Sacem. Le 19 juin prochain, un tiers des membres des commissions statutaires et l intégralité des membres de la commission prévue à l article R du code de la propriété intellectuelle seront renouvelés. Focus sur le travail de ces commissions et des commissions dites «réglementaires». La boussole et le L article 23 des statuts de la Sacem définit ainsi les commissions de la Sacem : «Elles ont pour mission d étudier les questions relevant de leur compétence ainsi que celles qui leur sont soumises et de proposer au Conseil d administration les solutions appropriées». Mais pour mieux comprendre leur travail, il faut se pencher spécifiquement sur chacune d entre elles, et sur la teneur de leurs séances régulières. Les commissions statutaires Élus pour trois ans lors de l assemblée générale, les membres de ces commissions ont pour mission d étudier les questions relevant de leur compétence et de faire des propositions au Conseil d administration. > La commission des Comptes et de Surveillance : constituée de deux auteurs, deux compositeurs et deux éditeurs, elle vérifie les dépenses et les recettes de fonc tionnement de la Sacem. Toutes les pièces comptables sont étudiées. Différents services des départements sont régulièrement interrogés «Ces commissions sont des cellules de veille et des creusets de réflexion.» ARLETTE TABART, Secrétaire générale du Conseil d administration (comptabilité, informatique, administration, ressources humaines ). > La commission des Programmes contrôle les programmes, tableaux et documents de répartition, ainsi que les comptes rendus d inspection dans tous les établissements ou lieux divers où s interprètent pu bliquement les œuvres des membres de la Sacem. Composée de trois auteurs, trois compositeurs et trois éditeurs, cette commission est renouvelable par tiers et par catégorie. Grâce à un logiciel développé spécifiquement pour la Sacem, ses membres sont en mesure d accéder aux programmes de plusieurs dizaines de chaînes de radio ou télévision, et de contrôler et comparer, sur une période donnée, le contenu musical diffusé avec les déclarations fournies par les chaînes. Elle est habilitée à fournir son avis au Conseil d administration. La commission prévue à l article R du code de la propriété intellectuelle Composée de deux auteurs, deux compositeurs et deux éditeurs, élus pour un an par l assemblée générale annuelle, cette commission peut être saisie pour avis par un associé qui, ayant demandé à prendre connaissance d un document dans les conditions fixées aux articles R à R du code de la propriété intellectuelle, se verrait opposer un refus de communication. magsacem # 84

17 Coulisses dossiers par exercice sont étudiés sociétaires ont pu se rencontrer et échanger en moyenne par la commission des Comptes au terme des six éditions de «Parcours croisés» et de Surveillance, représentant l intégralité depuis le lancement de ce rendez-vous, en 2009, de l activité comptable de l année. microscope par la commission des Variétés. Pour l exercice , la commission des Programmes a visualisé plus de 259 émissions TV différentes et écouté 28 émissions de radio en effectuant ainsi 287 analyses comparatives. Les commissions réglementaires Au nombre de quatre, ces commissions voient leurs membres nommés chaque année par le Conseil d administration. Leur composition et leurs attributions sont définies dans le Règlement général. > La commission de l Audiovisuel, qui comprend trois auteurs, quatre compositeurs, deux éditeurs et un auteur-réalisateur, examine la validité des musiques de film, mais aussi des doublages et sous-titrages déposés à la Sacem. À chacune de ses réunions, ses membres étudient et entérinent ou pas la recevabilité de tous les documents nécessaires à la mise en répartition des œuvres. Cette commission se penche également sur les éventuels litiges ou difficultés rencontrées et informe le Conseil d administration de ses constatations et suggestions. Ainsi vient-elle d achever un long chantier de propositions pour la déclaration des programmes addition- \ Pour retrouver les statuts et le Règlement général de la Sacem nels à des films (soit gravés sous forme de bonus, soit diffusés séparément). Le bordereau qui en résulte demande explicitement aux éditeurs vidéo la liste des programmes courts et de leurs ayants droit. > La commission de la Musique symphonique : composée de huit compositeurs et de quatre éditeurs, cette commission suit toutes les questions et les actualités relatives à la musique symphonique, mais également à la musique contemporaine et électroacoustique. Régulièrement, des responsables politiques, des directeurs de conservatoire et des professionnels de la musique sont invités aux séances de cette commission afin de faire le point ensemble sur une situation ou une évolution. > La commission des Variétés : les cinq auteurs, cinq compositeurs et cinq éditeurs qui la composent mènent des réflexions autour des musiques actuelles et proposent des pistes d action concrète. Cette commission est, par exemple, à l origine de l initiative «Parcours croisés», qui offre depuis 2009 aux sociétaires de se rencontrer et d échanger sur leurs métiers et leurs projets respectifs sur le modèle du speed dating. Cette commission eut é galement l idée des «Petits déjeuners d information» (devenus désormais «Matinées d information»), qui permettent aux sociétaires de découvrir les outils utilisés par la Direction des relations sociétaires pour gérer leurs droits, et de poser des questions concernant l avenir ou le fonctionnement de leur société. > La commission des Auteurs-réalisateurs (huit membres) étudie toutes les questions relevant du domaine des réalisations télévisuelles et audiovisuelles. Elle propose notamment au Conseil d administration une évaluation du degré de création intellectuelle pour chaque œuvre examinée, de l intervention réduite de l auteur-réalisateur (coef. 0,08) à la maîtrise totale des éléments de réalisation (coef. 2), afin que les auteurs-réalisateurs de la Sacem soient le plus justement rémunérés. De gauche à droite : des membres de la commission des Programmes et de la commission des Auteursréalisateurs. Marc chesneau mai-août 2012

18 18 Échos à la une décryptage Techno Portrait coulisses Agenda Festivals > Musique de film \ La Rochelle Le Festival international du film de La Rochelle fête ses 40 ans cette année : 40 ans d images d hier et d aujourd hui, de découvertes, redécouvertes et d accompagnement musical. Parallèlement aux hommages rendus à Anouk Aimée et à Francis Lai (leçon de musique, projection de films dont il a composé la musique, concert de musiques de film avec Jean-Michel Bernard en quintet), la Sacem soutient le cycle de ciné-concerts quotidiens «Les rétrospectives muettes», autour de Benjamin Christensen, accompagné par Jacques Cambra, le ciné-concert jeune public et l atelier de ciné-concert. Elle sera également partenaire de la première partie de la soirée du 40 e anniversaire, avec la programmation de musiques de film ayant marqué le festival, illustrées par des images extraites de cette sélection. La Rochelle, 29 juin-8 juillet, festival-larochelle.org Hommage \ Messiaen au pays de la Meije Cette 15 e édition du festival commémore les 20 ans de la disparition du compositeur avec, notamment, une belle initiative mettant à l honneur ses anciens élèves du CNSMDP de Paris, où il enseigna plus de trente ans. Compositeurs confirmés et jeunes talents en classe d écriture se partageront l affiche : outre Les Oiseaux exotiques par l Orchestre des Lauréats du Conservatoire au concert d ouverture, la programmation propose un hommage à Gérard Grisey, des créations de Philippe Manoury, Guillaume Connesson, Francisco Alvarado et une série de concerts interprétés par des étudiants du 3 e cycle, autour des œuvres des anciens élèves du maître. La Grave, juillet, festival-messiaen.com Rendez-vous > Baptiste Trotignon > Jazz sous les pommiers Coutances, 18 mai L Homme à tête de chou > Europavox Clermont-Ferrand, mai Jaojoby > Musiques métisses Angoulême, 25 mai JF Gang, Toguna, Christine Salem Scène Sacem internationale > Iomma Saint-Pierre (La Réunion), 30 mai JF Gang. Journée contemporaine > Festival de violoncelle de Beauvais 3 juin Vieux Farka Touré, C2C, Frànçois and the Atlas Mountains > Nuits de Fourvière Lyon, 5 juin-30 juillet Yves Jamait, Vendeurs d Enclumes Scène Sacem internationale > Francofolies de Montréal 13 et 14 juin Crouners! Scène Sacem création > Francofolies de La Rochelle 13 juillet Académie européenne de musique > Festival d Aix-en-Provence 14 juillet Projection de films sur la musique >Festival Radio France et Montpellier Languedoc- Roussillon juillet Nouveauté > Événement \ Mani-Feste L Ircam initie cette année un nouvel événement associant Festival (ex-agora) et Académie de création (ex-acanthes). Le Festival rendra un hommage particulier à Philippe Manoury à l occasion de son 60 e anniversaire. propose des ateliers de formation et de création autour de la transmission et l expérimentation d œuvres de jeunes compositeurs. est partenaire du nouveau réseau européen Ulysses, auquel la Sacem est associée. Elle soutient notamment les ateliers de composition, qui permettent aux jeunes compositeurs de bénéficier des conseils d interprètes de premier plan et de compositeurs référents : Philippe Manoury, Luca Francesconi et Thierry de Mey pour Paris, 16 juin-1 er juillet, acanthes.com Aides culturelles > Le programme autoproduction Depuis 2004, la Sacem propose un programme d aide aux auteurs et compositeurs adhérents de la Sacem pour l autoproduction de leur premier ou deuxième album. Outre ce soutien de euros, les bénéficiaires se voient proposer un partenariat avec Francophonie Diffusion, structure assurant la promotion radio internationale de la production musicale française, et notamment d un titre de chaque album aidé. Le magazine Keyboard participe également à la promotion de ces artistes en intégrant chaque mois deux critiques d albums retenus par la commission ainsi qu une compilation comprenant deux titres choisis dans les autoproductions de la Sacem. Après avoir accompagné ces artistes sur scène (les Autres Prods, les Scènes Sacem Jazz et Chanson), la Sacem leur propose de soutenir l habillage vidéo de leurs clips et leur diffusion, leur permettant ainsi de bénéficier de tous les outils nécessaires à leur promotion. Avec une soixantaine de dossiers retenus sur plus de 500 reçus chaque année, ce programme soutient indifféremment tous les répertoires : chanson, rock, musiques du monde, jazz, hip-hop, etc. Il continuera de s adapter aux évolutions du secteur et des besoins des auteurs-compositeurs, comme il le fait depuis sa création. De gauche à droite et de haut en bas : Ladylike Dragons, La Canaille, Liz Cherhal, Superbravo, Vendeurs d Enclumes. Ronan Lechat Éric Vernazobres Louis David Najar DR Guillaume de Remusat magsacem # 84

19 agenda 19 Musique de film > Hommage à Gabriel Yared Depuis quelques années, le Fonds d action Sacem et la Cinémathèque française mettent à l honneur le métier de compositeur pour le cinéma. Après Antoine Duhamel, Michel Legrand et Bruno Coulais, l année 2012 saluera le talent de Gabriel Yared. Extrait. Magsacem Vous êtes un grand inventeur de mélodies. Mais les mélodies sont-elles nécessaires dans toutes les scènes d un film? Gabriel Yared Je ne sais pas faire de musique abstraite. Il y a toujours une direction mélodique ou une harmonie repérable. Et c est bien difficile, parfois, que la musique ne soit pas redondante. La musique de suspense a souvent cet avantage, de se tenir coite derrière l action, mais je ne suis pas à l aise pour faire ça. Par exemple, dans Le Talentueux Mr. Ripley, la scène qui suit le meurtre appelait vraiment ce style. Eh bien, j ai écrit une cellule rythmique assez intéressante jouée par les contrebasses et violoncelles, avec un thème par-dessus, et il me semble que ça fonctionne : ça n encombre pas l image et ça a du sens. J ai toujours peur que l inspiration me quitte. Dieu merci, j ai reçu un don de mélodiste Je chante toujours intérieurement. La musique vient, comme une pluie qui tombe du ciel! Et ça, je ne l ai jamais vraiment appris, c est «reçu». > La Cinémathèque française (Paris), 30 mai-10 juin > Découvrez l intégralité de l interview de Gabriel Yared par Yvan Amar sur sacem.fr Chanson > Paris en chansons Les commissaires de l exposition Paris en chansons ont cessé leur inventaire après avoir compté plus de chansons! Paris est plus célébrée qu aucune autre ville au monde et, avec le soutien du Fonds d action Sacem, la Médiathèque musicale de Paris et la Bibliothèque historique de la Ville de Paris ont conçu une exposition dont la marraine n est autre que Juliette Gréco. Autour de quelques thèmes forts (les plaisirs, la Seine, les Parisiens, Montmartre, Pigalle, Saint-Germain-des-Prés ), l exposition présente des centaines de documents. Sur les points d écoute, on traverse époques, styles et genres : Charles Trenet, Yves Montand, Joséphine Baker, Léo Ferré, Juliette Gréco, Édith Piaf, Maurice Chevalier, Jacques Dutronc, Serge Gainsbourg, Mireille Mathieu, Alain Souchon, Mano Solo, Louise Attaque, les Ogres de Barback, Benjamin Biolay, Alex Beaupain «Même si la chanson de Paris n a pas les mêmes hiérarchies qu une histoire de la chanson française, on a l impression qu il s agit depuis plus d un siècle d un passage obligé pour tous les artistes», remarque Emmanuelle Toulet, commissaire de l exposition. > Galerie des bibliothèques (Paris), jusqu au 29 juillet > Retrouvez l interview d Emmanuelle Toulet par Bertrand Dicale sur sacem.fr jeune public > Cinémusique : des écrans mélomanes Faire découvrir à des collégiens de banlieue le jazz et la musique classique C est le pari, pas si fou, tenté par l association Chroma et le Fonds d action Sacem, sous l intitulé évocateur de «Cinémusique». Des films éclectiques et différents sont proposés à quatre classes de collège d Aulnay-sous-Bois. Au cinéma Jacques-Prévert leur ont déjà été projetés les films : Gilles Appap, l inconnu de Santa Barbara en présence de son réalisateur Bruno Monsaingeon, Latcho Drom en présence de Tony Gatlif et Michel Petrucciani de Michael Radford en présence d Aldo Romano, grand batteur et ami de Michel Petrucciani. Après Zebrock au bahut, ce projet complète de façon originale le travail entrepris depuis plusieurs années en Seine-Saint-Denis, pour conjuguer éducation artistique et réussite scolaire. Comme le dit Alejandra Norambuena- Skira, une des initiatrices du projet : «Ce ne sont que des grains de sable Avec le temps, cela finit par faire une jolie plage» Prochainement, les collégiens pourront assister à la projection du film Yehudi Menuhin, le violon du siècle, de Bruno Monsaingeon. > Retrouvez sur sacem.fr l interview par Philippe Barbot d Alejandra Norambuena- Skira, secrétaire générale du Fonds d action Sacem, et d Edgard Garcia, directeur de l association Chroma, initiateurs du projet Cinémusique. Les manifestations culturelles soutenues par la Sacem sont réalisées, notamment, grâce au financement issu des ressources de la copie privée. Consultez toutes les informations dans l espace Actions culturelles sur Peter Cobbin mai-août 2012

20 votez! Certaines élections ne font pas autant de bruit que les autres. Elles n en sont pas moins importantes Assemblée générale de la Sacem 19 juin 2012 Pour en savoir plus Rubrique Mon espace > Assemblée générale > Vote en ligne du 22 mai au 18 juin > Ordre du jour : notamment modifications prévues aux statuts et au Règlement général. > Notice de présentation des candidats L assemblée générale annuelle de la Sacem a lieu le mardi 19 juin 2012 à 14 h 30 au siège de la Sacem, 225 avenue Charles-de-Gaulle, à Neuilly-sur-Seine. Plus d infos sur les trois modes de votes en page 13.

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

SCIENCE-ACTUALITÉS. Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France

SCIENCE-ACTUALITÉS. Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France SCIENCE-ACTUALITÉS Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France Rappel historique La salle Science-Actualités a été inaugurée

Plus en détail

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT VIDEO CONFERENCES Michel Lebreton lebreton.mic@gmail.com Photo Alain Dhieux - Calais DU FOLK AUX MUSIQUES TRAD 50 ANS DE REVIVALISME Cette rencontre en deux volets retrace

Plus en détail

CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE

CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE CHANSONS SANS FRONTIERES Règlement de la 9 ème édition 2014/2015 Date limite de dépôt des textes Dimanche 11 janvier 2015 Fusaca et Accord Production organisent CHANSONS

Plus en détail

J'aime pas du tout comment tu chantes

J'aime pas du tout comment tu chantes Lulu Berlue Duo J'aime pas du tout comment tu chantes Contact pour ce spectacle Lucie Prod'homme luluberlueduo@yahoo.fr http://www.luluberlue.eu/ L'équipe artistique Lucie Prod'homme : Paroles, textes

Plus en détail

+Allocution sur les impacts et défis du numérique dans le secteur de l édition musicale Par Joëlle Bissonnette APEM jbissonnette@apem.

+Allocution sur les impacts et défis du numérique dans le secteur de l édition musicale Par Joëlle Bissonnette APEM jbissonnette@apem. +Allocution sur les impacts et défis du numérique dans le secteur de l édition musicale Par Joëlle Bissonnette APEM jbissonnette@apem.ca Dans le cadre du colloque «L articulation commerce-culture à l ère

Plus en détail

A ce jour, l artiste a enregistré plus de 23 albums.

A ce jour, l artiste a enregistré plus de 23 albums. Jean-Félix Lalanne Biographie Surdoué de la guitare, Jean Félix Lalanne donne ses premiers concerts à 13 ans. A 16 ans, il transcrit les Nocturnes, Valses, et Polonaises de Chopin. Il devient très vite

Plus en détail

LE NOUVEAU CAMPUS DE BERKLEE COLLEGE OF MUSIC A VALENCIA, EN ESPAGNE, PROPOSE DES MASTERS

LE NOUVEAU CAMPUS DE BERKLEE COLLEGE OF MUSIC A VALENCIA, EN ESPAGNE, PROPOSE DES MASTERS LE NOUVEAU CAMPUS DE BERKLEE COLLEGE OF MUSIC A VALENCIA, EN ESPAGNE, PROPOSE DES MASTERS Trois masters en un an: Master en composition pour film, TV et jeux vidéos (Scoring for Film, TV and Videogames),

Plus en détail

Dossier de presse. Les Créatures

Dossier de presse. Les Créatures Dossier de presse Les Créatures Spectacle hommage à Félix Leclerc Par Hélène MAURICE, Isabelle BAZIN et Marie MAZILLE www.facebook.com/mauricehelenemusic MAJ Mars 2012 1 Une œuvre qui résiste à l épreuve

Plus en détail

Île de créations 2016 Règlement du concours

Île de créations 2016 Règlement du concours Île de créations 2016 Règlement du concours Préambule La présence de la création musicale contemporaine est une ligne directrice permanente dans l activité de l Orchestre national d Île-de-France. Il développe

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Le spectacle vivant en Russie

Le spectacle vivant en Russie Compte-rendu de la réunion organisée par le Bureau Export et le CNV 26 avril 2006 Le spectacle vivant en Russie Intervenants : Bialka Wlodarczyk, Bureau Export Moscou Igor Tonkikh, FeeLee et Club Ikra,

Plus en détail

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE production cie de l alambic christian bourigault «Sur un air deux» est une chorégraphie en trois étapes, trois albums correspondant

Plus en détail

Venez voir nos. Machines NOUVELLES MARDI 14 AVRIL. MERCREDI 13 JUIN Soirée Baron

Venez voir nos. Machines NOUVELLES MARDI 14 AVRIL. MERCREDI 13 JUIN Soirée Baron Venez voir nos NOUVELLES Machines MARDI 14 AVRIL jeudi 16 avril Thé dansant Organisé par l association de Diamond s Club Renseignements et réservations : 06 20 60 08 56 02 31 88 81 06 jeudi 21 mai 14h30

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé Petite forme avec une Viole de Gambe Jeune Public Pièces musicales contées La Bataille Le roi Louis XIV Sainte colombe Viole : Bruno Angé Contact CADENZA Bruno Angé 09 54 73 86 66 / 06 33 17 71 64 Adresse

Plus en détail

Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com

Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com Communiqué de presse 2011 Trouvez toute la musique, achetez au meilleur prix. Hubluc.com

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact : VLG Productions 06-98-37-99-71 / 06-68-02-47-53 contact@texo.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact : VLG Productions 06-98-37-99-71 / 06-68-02-47-53 contact@texo.fr DOSSIER DE PRESSE Contact : VLG Productions 06-98-37-99-71 / 06-68-02-47-53 contact@texo.fr LE PARCOURS RECENT 2006 : Septembre - Décembre: Finalisation de l album «2 en 1», mise en place du nouveau répertoire

Plus en détail

Un lieu de débats privilégié

Un lieu de débats privilégié Un lieu de débats privilégié Créé en 2009 par La Rechercheet Le Monde, le Forum Science, Recherche Sociétéattire chaque année près de 900 personnesvenant s informer, réfléchir, débattre autour de multiples

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX

MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX 360 Le meilleur du divertissement Internet Français bientôt accessible sur Xbox 360 Issy-les-Moulineaux, le 5 octobre

Plus en détail

Société française des intérêts des auteurs de l écrit

Société française des intérêts des auteurs de l écrit Société française des intérêts des auteurs de l écrit Le droit de prêt La rémunération pour copie privée numérique La retraite complémentaire des écrivains et des traducteurs L action culturelle Les livres

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail,

plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail, plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail, Les éditions ont le plaisir de vous présenter, enfin en

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

Société française des intérêts des auteurs de l écrit

Société française des intérêts des auteurs de l écrit Découvrez la Sofia Le droit de prêt La rémunération pour copie privée numérique La retraite complémentaire des écrivains et des traducteurs L action culturelle Société française des intérêts des auteurs

Plus en détail

MATA GANGA ORCHESTRA. Conférence de presse. lundi 18 février à 11h

MATA GANGA ORCHESTRA. Conférence de presse. lundi 18 février à 11h Conférence de presse lundi 18 février à 11h Grand Cahors - 72, rue Wilson, 46000 Cahors - www.grandcahors.fr Service Communication - tel : + 33 (0)5 65 20 89 45 - fax : +33 (0)5 65 20 89 01 - acastelgay@grandcahors.fr

Plus en détail

Hugues REINER. Chef d Orchestre. Musical Team Building

Hugues REINER. Chef d Orchestre. Musical Team Building Hugues REINER Chef d Orchestre 3 Propositions à choisir pour vos séminaires. Après les succès extraordinaires régulièrement obtenus dans les entreprises suivantes Musical Team Building Nous avons pensé

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

UN CONCEPT INNOVANT POUR APPRENDRE LA MUSIQUE WWW.IMUSIC-SCHOOL.COM

UN CONCEPT INNOVANT POUR APPRENDRE LA MUSIQUE WWW.IMUSIC-SCHOOL.COM DÉCOUVREZ LA PREMIÈRE ÉCOLE DE MUSIQUE EN LIGNE UN CONCEPT INNOVANT POUR APPRENDRE LA MUSIQUE WWW.IMUSIC-SCHOOL.COM LA PREMIÈRE ÉCOLE DE MUSIQUE EN LIGNE Apprendre à jouer d un instrument, développer la

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Règlement : Compétition du Film d Entreprise du Festival des Étoiles & des Ailes.

Règlement : Compétition du Film d Entreprise du Festival des Étoiles & des Ailes. Des Étoiles et des Ailes 2015 1 Table des matières Article 1 Nature du Festival 2 Article 2 Catégories de film en compétition 2 Article 3 Qui peut participer? 3 Article 4 Modalite s d inscription a la

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Le traitement des questions économiques dans les médias Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Notes pour une participation à un panel au 30 e Congrès de

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

Catalogue des nouveautés du printemps 2014

Catalogue des nouveautés du printemps 2014 Catalogue des nouveautés du printemps 2014 24 pages 250 x 260 10,90 24 pages 250 x 260 10,90 Quand Petit Ours se promène seul dans la forêt, il emporte toujours son crayon magique. Au moindre danger, hop!

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS Chœur d enfants pp. 2-3 Chœur d adultes pp. 4-10 1 Chœur d enfants de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935

Plus en détail

Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015. Les 5 sens en éveil

Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015. Les 5 sens en éveil Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015 Les 5 sens Les 5 sens SOMMAIRE Edito 3 Le but de l appel à projet 4 Les intentions éducatives 4 Les critères d évaluation du projet 5 Le règlement 6 2 APPEL À PROJET

Plus en détail

TOURNEUR MANAGER. Développeur d artistes. Formation professionnelle

TOURNEUR MANAGER. Développeur d artistes. Formation professionnelle TOURNEUR MANAGER Développeur d artistes Formation professionnelle Dossier pédagogique 2014 1 Tourneur - Manager Développeur d artistes Les musiques actuelles reposent sur des économies plurielles, mêlant

Plus en détail

Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris

Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris Lieux de vie essentiels à l émergence artistique et à la diversité culturelle, les cafés cultures peuvent se revendiquer en

Plus en détail

Signature de chaque membre du groupe, précédé de la mention «Lu et approuvé» :

Signature de chaque membre du groupe, précédé de la mention «Lu et approuvé» : RÈGLEMENT BUZZ BOOSTER SELECTION BRETAGNE 2015 Hip Hop New School 53 Impasse de l Odet 29 000 Quimper contact@hiphopnewschool.com Buzz Booster est le 1er concours entièrement dédié aux artistes Hip Hop

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36)

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36) (3 36) PAROLES {Refrain :} On n est pas à une bêtise près Faisons-la et voyons après Tu verras qu un saut dans une flaque Ça vaut bien toutes les paires de claques On n est pas à une bêtise près Faisons-la

Plus en détail

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3 Didier Louchet CPEM Les textes officiels L éducation musicale s appuie sur des pratiques concernant la voix et l écoute : jeux vocaux,

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Bruno PAULY Guitare et piano Spectacle «traces» Myspace yiddishka.htm Création

Plus en détail

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue L aventure continue un nouveau livre encore plus magique L association «Magie à l hôpital - Du rêve pour les enfants» fête le 23 octobre 2008 la sortie de son nouvel ouvrage pour les enfants hospitalisés

Plus en détail

écriture composition, arrangement, orchestration

écriture composition, arrangement, orchestration écriture composition, arrangement, orchestration objectifs Le CNSMD de Lyon est un lieu de formation pour les jeunes artistes se destinant aux métiers référencés de la musique et de la danse. En ce qui

Plus en détail

Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet

Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet Le Jeudi 20 mars 2008, La Joie par les livres recevait Hervé Tullet interviewé par Véronique Soulé. Votre premier livre «Comment Papa a rencontré Maman»,

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant Fiche Mémo Ressources juridiques dans Ressources le spectacle vivant Vous travaillez dans le spectacle vivant et vous avez besoin d une information juridique? Voici une liste de ressources disponibles

Plus en détail

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/ Guide du chef de choeur THÈME : La bonne chanson «au cœur de notre culture» Le thème des Choralies 2014 vous invite à mettre en valeur un répertoire riche et varié. Plusieurs chants qui nous semblent si

Plus en détail

COMITÉ PERMANENT DU PATRIMOINE CANADIEN. Mémoire du Réseau indépendant des diffuseurs d événements artistiques unis (RIDEAU)

COMITÉ PERMANENT DU PATRIMOINE CANADIEN. Mémoire du Réseau indépendant des diffuseurs d événements artistiques unis (RIDEAU) COMITÉ PERMANENT DU PATRIMOINE CANADIEN Mémoire du Réseau indépendant des diffuseurs d événements artistiques unis (RIDEAU) 9 mars 2009 Membres du Comité permanent du Patrimoine canadien, Bonjour, Mon

Plus en détail

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche ÉDITORIAL Pour la Corse et pour la France, une démocratie politique et sociale vraiment neuve Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche de réalisations possibles, la

Plus en détail

Recommandations à usage des compositeurs de musiques de films (cinéma et télévision : fictions et documentaires)

Recommandations à usage des compositeurs de musiques de films (cinéma et télévision : fictions et documentaires) Recommandations à usage des compositeurs de musiques de films (cinéma et télévision : fictions et documentaires) Seule une attitude commune et responsable des compositeurs permettra une défense de nos

Plus en détail

La Réunion, terre d images et de tournages

La Réunion, terre d images et de tournages TOP RÉSA 2011 / 20-23 SEPTEMBRE 2011 À PARIS www.regionreunion.com La Réunion, terre d images et de tournages LA RÉUNION AU PATRIMOINE MONDIAL DE L HUMANITÉ cirques, pitons, remparts Terre d images Terre

Plus en détail

DJ NETWORK prépare au titre officiel de «DJ Producteur Musiques actuelles»

DJ NETWORK prépare au titre officiel de «DJ Producteur Musiques actuelles» DJ NETWORK prépare au titre officiel de «DJ Producteur Musiques actuelles» Au fils des années, les compétences du DJ se sont élargies : ce personnage devenu central dans le monde de la musique et du divertissement

Plus en détail

Assemblée nationale du Québec. Mémoire

Assemblée nationale du Québec. Mémoire Assemblée nationale du Québec COMMISSION D EXAMEN SUR LA FISCALITÉ Mémoire PRÉSENTÉ PAR LA GUILDE DES MUSICIENS ET MUSICIENNES DU QUÉBEC octobre 2014 Pour tout renseignement concernant ce mémoire le lecteur

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

Utilisation du TNI en classe d anglais. PROJET INNOVANT présenté par la SECTION D ANGLAIS du Lycée Jean-Paul de Rocca Serra, 20137 Porto-Vecchio

Utilisation du TNI en classe d anglais. PROJET INNOVANT présenté par la SECTION D ANGLAIS du Lycée Jean-Paul de Rocca Serra, 20137 Porto-Vecchio Touch N Invent! Utilisation du TNI en classe d anglais PROJET INNOVANT présenté par la SECTION D ANGLAIS du Lycée Jean-Paul de Rocca Serra, 20137 Porto-Vecchio Sylvie Chiariglione, Brigitte Collomb, Régine

Plus en détail

... soutient ... met tout en oeuvre ... met en place ... s engage à

... soutient ... met tout en oeuvre ... met en place ... s engage à ... soutient la création, l adaptation et la gestion de toutes formes de créations artistiques liées au spectacle vivant, aux arts plastiques, à l audiovisuel et au multimédia.... met tout en oeuvre pour

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Télé-Québec lance une plateforme culturelle sur le Web La Fabrique culturelle : le seul espace public collectif dédié à la culture au Québec 11 mars 2014 Montréal La

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Place des médias au sein de l édition numérique (images fixes, animées et son)

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Place des médias au sein de l édition numérique (images fixes, animées et son) Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique Place des médias au sein de l édition numérique (images fixes, animées et son) Animation : Nathalie BOCHER-LENOIR, Sejer/Editis Avec la participation

Plus en détail

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris 3 En 2005, trois étudiants de l école lançaient sur le campus le premier Class Gift des Elèves, illustrant par leur action solidaire l entraide qui fait la force du réseau HEC. Jamais démenti depuis, cet

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011 Collège d autorisation et de contrôle Avis n 02/2011 Première évaluation de la Recommandation du 24 juin 2010 relative à la mise en valeur des œuvres européennes et de la Communauté française dans les

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Découvrez le nouveau Windows!

Découvrez le nouveau Windows! Découvrez le nouveau Windows! Votre Windows. Avec le nouveau Windows, soyez encore plus efficace et créatif! Beaucoup plus rapide au démarrage et au quotidien Parce que votre temps est précieux, Windows

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

P a t r i c k A r n a u D

P a t r i c k A r n a u D Dossier de Presse LABEROL MUSIC présente Entre parenthèses P a t r i c k A r n a u D (Entre parenthèses Le nouvel Album de Patrick ArnauD www.patrickarnaud.com Contact, management : Laberol music, 73 grande

Plus en détail

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES par Camille LASTENNET Master 2 sciences politiques spécialité Management du Risque Université Paris Ouest Nanterre-La Défense

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS

TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS Mai 2014 L association p.2 Le projet «Voisins Latins» p.5 1 Qu est-ce que l association Vivre le Quartier Latin? LA GENESE Lorsque Johanna et Quentin, des amoureux du Quartier

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale ACTUALITÉ DE LA MÉDIATHÈQUE DÉPARTEMENTALE Sacadoc à l antenne de Bécherel Ils sont insolites, instructifs, décalés, drôles, innovants ou tout simplement différents. Qui sont-ils? Les livres qui ont été

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Le plan de communication (démarche simplifiée)

Le plan de communication (démarche simplifiée) Le plan de communication (démarche simplifiée) Définition : Le plan de communication permet de mettre en œuvre des actions de communication à travers différents moyens ou supports de communication. Il

Plus en détail

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Dossier de Presse Sommaire p.3 Synthèse p.4 3 questions à Thomas Ciemniewski, créateur de JobPhoning p.6 Présentation de la plateforme p.6 Comment

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail