Les aspects médicaux de l exposition aux vibrations et au bruit

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les aspects médicaux de l exposition aux vibrations et au bruit"

Transcription

1 Les aspects médicaux de l exposition aux vibrations et au bruit Alice Turcot, M.D., M.Sc., FRCPC Marie Fortier, M.Sc. 13 mars 2013 Colloque APSM - Rouyn-Noranda

2 Plan de la présentation Contexte et historique Les vibrations mains-bras Les effets à la santé Les méthodes diagnostiques Les vibrations au corps entier Les effets à la santé Les méthodes diagnostiques 2

3 Plan de la présentation Le bruit Les effets à la santé Les méthodes diagnostiques L exposition combinée du bruit et des vibrations: Sur la santé auditive Sur le risque d accidents 3

4 Contexte et historique

5 La main : un outil précieux

6 Une priorité de recherche Plusieurs instituts de recherche pour étudier: la mesure du risque, la relation doseréponse, la réduction de l exposition et le diagnostic de la maladie Des ingénieurs et des médecins Une Directive européenne en vigueur depuis 2005 pour la limite de l exposition aux vibrations

7

8 Boileau P.-É., Turcot A. Chapitre 12 : Vibrations in Manuel d'hygiène du travail : du diagnostic à la maîtrise des facteurs de risque, Roberge, B., Deadman, J.É., Legris, M., Ménard, L., Baril, M. (éds), Mont-Royal, Modulo-Griffon, 2004, p

9

10 Les vibrations mains-bras Ailleurs: Europe, États-Unis, Japon Présence de normes Au Canada Seule la Colombie-Britannique a une norme Au Québec Absence de norme

11 Au Québec: un problème connu depuis longtemps!! Laroche G, Traumatic vasospastic disease in chain-operators, CMS Journal, Thériault G et al, Prévalence du phénomène de Raynaud chez les travailleurs forestiers de la province de Québec. Rapport de recherche, Département de médecine sociale et préventive, Université Laval, Québec, mai King N et al, Le syndrome vibratoire chez les mineurs de Chapais, Rapport de Service de génie industriel de la CSN, Montréal, 1989.

12 Des recherches au Québec IRSST, les vibrations mains-bras: 168 projets de recherche et publications Réseau publique de la santé au travail: Recherche de perception du risque chez les travailleurs, employeurs INSPQ: Effet combiné du bruit et des vibrations Étude des lésions indemnisées du syndrome vibratoire 12

13 Les lésions professionnelles: secteur minier, IRSST R

14 Les vibrations mains-bras Les effets à la santé Les méthodes diagnostiques

15 Une maladie professionnelle connue :Les doigts blancs Dr Maurice Raynaud: en 1864: la maladie de Raynaud Dr G Loriga en 1911 Il lavoro con i martelli pneumatici Dre Alice Hamilton A study of spastic anemia in the hands of stonecutters

16 Le syndrome vibratoire Trois atteintes indépendantes : Vasculaire Neurologique Musculo-squelettique La période de latence est variable. La prévalence varie: selon le métier, la durée d exposition et l intensité vibratoire des outils. Tous les outils vibrants sont à risque Autres problèmes: Surdité Atteinte à la qualité de la vie

17 Atteintes du syndrome vibratoire VASCULAIRE Phénomène de Raynaud Thrombose des artères digitales/cubitales NEUROLOGIQUE Neuropathie digitale Neuropathies de compression MUSCULO-SQUELETTIQUE Lésions osseuses, musculaires et tendineuses Contracture de Dupuytren Diminution de la force de préhension Douleurs articulaires

18 L épidémiologie Le syndrome est décrit dans de nombreux secteurs d activité économique La prévalence varie de 0 à 70% Les mines, l aéronautique, les forêts, la construction, la fabrication d équipement de transport, les fonderies, la mécanique automobile

19 Les effets vasculaires Le phénomène de Raynaud Le risque relié à la durée et à l intensité de l exposition La période de latence peut être très courte (< 2 ans avec forte exposition) Vasoconstriction des petites artères de la peau

20 Le phénomène de Raynaud Raynaud primaire Raynaud secondaire

21 Présence d ulcères digitaux

22 Le syndrome du marteau hypothénar

23 Le diagnostic Le questionnaire L examen physique: vasculaire, neurologique et musculo-squelettique Les tests de provocation au froid, les tests neurologiques et examens musculo-squelettiques

24 Aménagement de poste Les outils vibrants ACTIVITÉ Durée d utilisation des outils Nature de la tâche Méthode de travail Troubles pathologiques Froid, bruit Facteurs ergonomiques Maladies professionnelles

25 Le diagnostic de l atteinte des doigts blancs Les tests de provocation au froid Pléthysmographie Le test de récupération de la température après immersion dans l eau froide

26

27

28

29

30 Test de provocation au froid

31 Test de provocation au froid

32 L investigation sanguine Formule sanguine et sédimentation Biochimie générale Sérologie de la syphilis Électrophorèse des protéines Anticorps anti-cardiolipines TSH Dosage anti-corps: anti-sm, anti-sm/rnp, anti- SS-A, SS-B, anti-scl-70, anti-jo-1, facteur antinucléaire Coombs, titrage des agglutinines froides

33 Le syndrome vibratoire aux pieds (Thompson, A. juin 2012) L exposition aux vibrations peut se manifester au niveau des pieds L atteinte vasospastique aux pieds peut se présenter sans atteinte au niveau des mains Les mécanismes pathophysiologiques sont inconnus: central vs local La norme ISO est-elle applicable? Pas de norme pour l exposition transmise aux pieds, en Amérique du Nord ou en Europe 33

34 Présentation d un cas pieds blancs chez un mineur/thompson A. juin 2012 Underground bolting Machine Source: Saskatchewan Labour, Government of Saskatchewan.

35 Finger Waveforms at Room Temperature Right Hand Left Hand Finger Waveforms Post-cold Stress Right Hand Left Hand Toe Waveforms at Room Temperature Right Foot Left Foot Toe Waveforms Post-cold Stress Right Foot Left Foot

36 L atteinte neurologique Deux types de problèmes: Neuropathie sensitive périphérique Neuropathie de compression: Syndrome du tunnel carpien Syndrome de Guyon

37 L atteinte neurologique Engourdissements Perte de sensibilité, perte de discrimination tactile Perte de dextérité manuelle

38 Neuropathies de compression Gracieuseté de Ron House, M.D.

39 Le syndrome du tunnel carpien Force de préhension Force de poussée Déviation des poignets Répétitivité

40 L électromyographie

41 L atteinte musculo-squelettique La moins bien documentée Lésions osseuses Diminution de la force musculaire Douleurs articulaires Tendinites, ténosynovites Contracture de Dupuytren

42 La contracture de Dupuytren

43

44 L atteinte musculo-squelettique Examen physique Limitations des articulations Dynamomètre Radiographies

45 LÉSIONS PROFESSIONNELLES RELIÉES AUX VIBRATIONS MAIN-BRAS AU QUÉBEC, 1993 À 2002 PARTIE II : Analyse descriptive des dossiers d indemnisation des travailleurs Alice Turcot, Sophie Roy, André Simpson, Patrice Duguay, Paul Massicotte, Paul-Émile Boileau Octobre 2005

46 Méthodologie Étude descriptive Matériel de la phase dossiers, 37 retranchés: 355 dossiers Grille d analyse

47 Conclusions de l étude de 355 cas Sous-déclaration et méconnaissance des dangers La cueillette de données est non uniforme et la documentation de l exposition est inadéquate Les tests diagnostiques variables et protocole d investigation médicale non uniforme Le barème de la CSST ne tient pas compte des pratiques et connaissances actuelles

48 Conclusions de l étude de 355 cas Disparité dans le traitement des demandes Les notions de risques des outils vibrants sont inadéquates Risque de surdité neuro-sensorielle associé à l exposition aux vibrations Séquelles et handicaps importants

49 Constats Peu de demandes annuelles (environ 30/an) Motifs de refus Diversité des termes médicaux Absence de protocoles d investigation Méconnaissance des exigences législatives Documentation sommaire de l exposition aux outils vibrants Inégalité selon la provenance des régions

50 Profil d exposition des travailleurs Exposition aux outils vibrants imprécise «mécanicien-soudeur, travail sur machine à l air, affutage bits-crandeur-beaucoup de vibration sur les mains tourne RPN 13,000 tour,+ shipper hammer à l air- +grandeur nettoyer le métal faire de la masse pour gros morceaux+ installation de grosses machineries» Estimation approximative de l exposition Absence de données quantitatives: Acceptation ou refus d une demande ne repose pas sur des critères objectifs d évaluation du risque.

51 La prévention Approche collective Approche individuelle

52 Conduite à tenir Établir le diagnostic Recommandations préventives: Exclusion de l exposition Port de gants, éviter les trauma Médication Chirurgie de décompression

53 Pistes d intervention Reconnaissance des effets à la santé Évaluation du risque Mise en place de mesures préventives en milieu de travail Sensibilisation des décideurs, intervenants et milieux de travail Plan d action provincial Développement d outils d intervention pour les clientèles cibles Recherche et transfert des connaissances

54

55 Les vibrations au corps entier Les effets à la santé Les méthodes diagnostiques

56 Définitions Les vibrations au corps entier: vibrations globales du corps Les vibrations et les chocs Contact entre une partie du corps et une surface Surface de contact: Séant, le dos, les pieds En position assise ou debout ou allongée 56

57 Au niveau international 5 e Conférence internationale en juin 2013, Amsterdam Colloque Bruit et Vibrations, Paris 2011 www. inrs-bvt 2011.fr 57

58 Prévalence de l exposition, étude de population En Grande-Bretagne: 7,2 millions d hommes et 1,8 million de femmes exposés (Palmer,2000) Dans le monde, 37,2 % des lombalgies sont attribuables au travail, spécifiquement au soulèvement de charges et aux vibrations globales (Punnett, 2005) Étude de Palmer, 2003, un rôle plus important pour le soulèvement charges que VCE 58

59 Au Québec 4-7% des travailleurs exposés à des niveaux élevés: Canada, États-Unis, Europe Enquête santé Québec, 1998: 10% (souvent et tout le temps) Pas de norme d exposition aux vibrations au corps entier Pas de critères de reconnaissance pour les atteintes à la santé: lombalgie, lombo-sciatalgie etc 59

60 Portrait des lésions professionnelles codées sous vibration d un véhicule ou d un équipement mobile, : 689 lésions professionnelles acceptées et indemnisées par la CSST sous le code vibration d un véhicule ou équipement lourd Secteurs du transport et entreposage, commerce, administration publique et mines 60

61 Portrait des lésions professionnelles codées sous vibration d un véhicule ou d un équipement mobile, Entorses, foulures, déchirures: 68,2% Lombalgies, dorsalgies, douleurs au dos non précisées: 8,4% Cervicalgie: 1,6% Sciatalgie, lombosciatalgie, radiculite: 1,4% Hernie discale: 1% Blessures et traumatisme imprécis: 0,7% Syndrome facettaire: 0,4% Conflit discoligamentaire: 0,1% Autres: 18,2% 61

62 Les métiers à risque Agriculteurs Opérateurs de chariots élévateurs Opérateurs d équipement lourd Camionneurs Conducteurs de tracteurs routiers Chauffeurs d autobus, de trains Conducteurs d hélicoptères Opérateurs de véhicules lourds dans les mines 62

63 Quels engins? Étude de l INRS Chargeuse sur pneus Tombereau rigide Décapeuse Bouteur Tombereau articulé Tractopelle Niveleuse Pelle sur chenilles Compacteur tandem 75% des machines < 5 ans Finisseur

64 64

65 Et chez nous 38 publications IRSST Opérateurs du Métro Ambulanciers Débusqueuses Opérateurs de compacteurs Conducteurs de camions Conducteurs de véhicules automobiles Opérateurs de véhicules lourds dans les mines Recherche sur les sièges, postures etc. 65

66 Les études Les études animales Les études en laboratoire: sujets soumis aux vibrations Les études épidémiologiques Les études cadavres: ruptures annulaires chez les chauffeurs 66

67 67 Les études en laboratoire

68 Les études: en laboratoire Les vibrations verticales sont mieux perçues autour de 5 Hz Les vibrations horizontales sont perçues autour de 1-2 Hz. La transmissibilité et l impédance Pour la tête: transmissibilité autour de 3 à 10 Hz La résonance du corps: 5 Hz 68

69 Les effets à court terme L inconfort Les interférences avec certaines activités humaines Les modifications physiologiques Les modifications neuromusculaires Les modifications cardiovasculaires, respiratoires, endocriniennes et métaboliques Les modifications des systèmes nerveux 69

70 70 Les muscles

71 SENSIBILITÉ DES FNM AUX VIBRATIONS EA 3300 : Adaptations Physiologiques à l Exercice et Réadaptation à l Effort UFR STAPS, Amiens, Thomas Lapole INRS Paris 2011 Effets perceptifs : Illusion de mouvements Roll et al., 1980 Effets antalgiques Tardy-Gervet et al., 1994 Afférence Ia FNM Récepteur sensible à l étirement musculaire Motoneurone Effets moteurs : Contraction tonique réflexe ou réflexe tonique vibratoire Eklund et Hagbarth, 1966

72 Les effets à long terme Les risques pour la colonne vertébrale Le système nerveux, appareil vestibulaire et audition Appareils circulatoire et digestif Organes reproducteurs de la femme, grossesse et système génito-urinaire masculin 72

73 Les effets à la santé Lombalgies et hernies discales Dégénérescence lombaire précoce Douleurs cou-épaule Douleurs aux membres inférieurs Mal des transports: < 1 Hz 73

74 74 La colonne

75 Le disque La plaque cartilagineuse Les muscles Les ligaments Les articulations facettaires 75

76 76 Un système complexe

77 Les études: revue de littérature Étude de Dupuis et Zerlett (1986, 1987) Étude de Seidel et Heide (1986) Étude de Kjelberg,A et Wicktröm, (1994) Étude Bernard, NIOSH, (1997) Étude de Bovenzi et Hulshof ( 1999) Étude de Teschke Kay et al. (1999) Étude de Ling et Leboeuf- Yde (2000) Étude de Lötters, (2003) 77

78 Les études épidémiologiques De qualité inégale Les études portent sur des populations de travailleurs ( Xu, 1997)( Palmer, 2003) ou des métiers ciblés ( tableau ) Études cas-témoins, études rétrospectives Études transversales Basées sur des questionnaires Basées sur des résultats objectivables 78

79 Les études récentes Le projet VIBRISKS Italie, Suède, Pays-Bas, Grande-Bretagne Bovenzi et al, A longitudinal Study of Low Back Pain and daily vibration exposure in Professional Drivers, Industrial Health, 2010, 48, pp

80 Les études récentes Tüschsen et al. The impact of self-reported exposure to WBV on the risk of disability pension among men: a 15 year prospective study, BMC Public Health, 2010,10:

81 Véhicules Les études Auteurs Autobus Bovenzi et Zadini, 1992 Camions Magnusson, 1996 Tracteurs de ferme et véhicules ferme Bovenzi, 1994, Kumar 1999, Fututsaka 1998, Boshuisen, 1990, Solecki, 2010 Train routier pour containers Nishiyama, 1998, Chariots élévateurs Miyashita, 1992 Opérateur d équipement lourd Teshkek 1999 Véhicule tout terrain Rehn, 2004 Tanks Construction Train routier, long haul Train intercité Nakashima, 2007 Coggins, 2010 Jensen, 2008 Birlik, 2009 Grues Bongers,

82 Les facteurs de risque 82 La posture assise prolongée Les torsions de la colonne Postures contraignantes pour atteindre les manettes par exemple Sauts en dehors du véhicule Manutention de charges Les vibrations et chocs Les facteurs individuels: âge, masse, tabac Les facteurs psycho-sociaux

83 Les mécanismes pathologiques Surcharge mécanique: disque, muscles, ligaments Désordres métaboliques des disques Posture assise prolongée, soulèvement de charges, rotation de la colonne Fatigue musculaire: demande accrue pour la colonne, disques et ligaments 83

84 LL Le disque

85 Études sur le disque Jensen et al, 1996 Jensen et Tuchsen, 1995 Kelsey JL,

86 Les mécanismes physio-pathologiques Charge mécanique: 1.Les forces dynamiques compressives sur les articulations entraînent des micro-fractures aux plaques cartilagineuses et à l os trabéculaire. 2. La formation de cal osseux réduisent la surface pour la diffusion de l apport du disque. 3. La plague peut avoir ainsi une capacité réduite de diffusion.

87 Les mécanismes physio-pathologiques Charge mécanique sur les articulations vertébrales Les forces dynamiques de cisaillement, flexion, rotation entraînent une fatigue des tissus ou rupture des lamelles annulaires soit par rupture des fibres de collagène ou une rupture de cohésion entre les fibres ou les lamelles. Ceci entraîne une accélération de la dégénérescence annulaire et un prolapsus du nucleus. Ce processus peut être relié aux lamelles déjà fragilisées par le processus dégénératif ou à des troubles dans l équilibre des forces au niveau du disque lorsque le nucleus perd ses propriétés hydrostatiques.

88 88

89 89

90

91 Reconnaissance par différents pays Belgique (1978, 1984) Allemagne (1993) Pays-Bas (1997) France (1999) Différents critères, durée d exposition Douleur avec ou sans sciatalgie, hernie discale L4-L5, L5-S1, L2-L3, L3-L4 ou L4-L5 91

92 Le bruit Les effets à la santé Les méthodes diagnostiques

93 TROIS DIMENSIONS IMPORTANTES DU BRUIT Gracieuseté du CSSS Montmagny-L Islet

94

95 Niveau de bruit sécuritaire pour l audition selon l OMS: 75 dba Règlement québécois: Laeq-8hres de 90 dba (32X) Environ 1 travailleur sur 5 développera une surdité entraînant des incapacités après 30 ans d exposition au niveau réglementaire actuel Viser à long terme de façon réaliste norme Laeq- 8hres de 80 dba Viser à court terme norme Laeq-8hres de 85 dba

96 QUELS SONT LES EFFETS DU BRUIT SUR LA SANTÉ?

97 ON NE S HABITUE PAS AU BRUIT

98 L OREILLE EN SANTÉ

99 FATIGUE AUDITIVE L oreille en bon état Après une journée de travail

100 SURDITÉ PERMANENTE Après une période de repos Après quelques années de travail

101 Les manifestations de la surdité professionnelle Dans le bruit, les sons s entremêlent «Il comprend quand il veut ou quand il peut?» Les sons semblables sont confondus Ex.: Dix/Six, Patate/Tomate, Gâteau/Cadeau La capacité de localiser la provenance des sons est diminuée

102 LES MANIFESTATIONS DE LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE Acouphènes Bourdonnement, sifflement dans les oreilles (30% des cas) Intolérance Hypersensibilité aux sons forts Distorsion

103

104 UNE PERSONNE SUR SIX SOUFFRE DE DÉFICIENCE AUDITIVE

105 ÉCOUTE DE LA VIDÉO Témoignages

106 LES CONSÉQUENCES DE LA SURDITÉ Écoute/communication Isolement Perte d estime de soi Difficultés familiales, sociales et professionnelles Augmentation des risques d accidents

107 Conclusion La surdité professionnelle s installe progressivement et entraîne des difficultés dans la vie de tous les jours Des moyens de protection individuelle et collective aident à préserver l audition

108 EXAMEN AUDITIF DE DÉPISTAGE Objectif Réduire les conséquences de la surdité professionnelle chez les travailleurs ayant des incapacités Éligibilité Travailleurs ayant 10 ans et plus d exposition au bruit (85 db et plus) en carrière Non indemnisé par la CSST Non suivi en ORL pour surdité

109 Examen auditif de dépistage Sur base volontaire En début de quart de travail Protection auditive avant l examen Résultat confidentiel donné immédiatement Référence à un spécialiste (ORL) au besoin

110 115

111 Limitations fonctionnelles Exemples de limitations fonctionnelles (principales) Difficulté à suivre une conversation dans le bruit Difficulté à percevoir une alarme sonore dans le bruit Difficulté à percevoir une sonnerie (téléphone, porte), un pleur d enfant, un appel à l aide MED Stage en médecine sociale et préventive - module SST 116

112 Interventions cliniques - prévention Rôle de la CSST: Indemnisation selon critères déterminés par règlement de la CSST (agent d indemnisation): Moyenne des 4 seuils: 500, 1000, 2000 et 4000 Hz 30 db à au moins une oreille MED Stage en médecine sociale et préventive - module SST 117

113 Effet combiné du bruit et des vibrations

114 La foreuse à béquille

115 La foreuse à béquille La foreuse à béquille entre m/sec 2 Niveaux sonores: db(a)

116 Méthode de l étude descriptive Audiométrie de dépistage dans les laboratoires mobiles de l INSPQ Période Fichier des lésions indemnisées de la CSST de : cas de syndrome de Raynaud codés

117 Variables Age Sexe Expérience dans le bruit en années Niveau de bruit déclaré au dernier examen auditif Résultat au dernier examen auditif: résultat brut: perte mesurée aux fréquences: 0,5, 1, 2 et 4 khz résultat net: perte auditive associée au bruit soit Perte brute - perte attribuable à l âge (selon la norme ISO-7029, résultats au 50e percentile)

118 Résultats travailleurs masculins 8526 travailleurs du secteur minier 7225 travailleurs du secteur forêt (sans scieries) Doigts blancs indemnisés par la CSST entre 1983 et cas reconnus par la CSST 17 secteur minier 79 secteur forêt Âge des travailleurs ans

119 Résultats Parmi les travailleurs, 1093 ont été indemnisés pour surdité 491 font partie du secteur des mines, 602 font partie du secteur des forêts

120 Constats Les travailleurs des secteurs des mines et forêt se comparent à l ensemble des travailleurs exposés au bruit Les travailleurs présentant des doigts blancs sont plus atteints que les travailleurs exposés au bruit, aux fréquences 500, 1000,2000 et 4000

121 Constats La dégradation de l audition des travailleurs atteints de doigts blancs est marquée à partir des basses fréquences

122 Constats Les vibrations ajoutent au fardeau de la surdité: atteinte plus marquée chez les travailleurs porteurs de doigts blancs Les vibrations et le bruit partagent des effets communs à la santé: surdité neuro-sensorielle, effets cardio-vascualaires, fatigue, pression artérielle

123 Pistes d action Information aux travailleurs et milieux de travail Mise en place de mesures de réduction du bruit et des vibrations Réglementation québécoise pour les vibrations Poursuivre la recherche

124 Étude INSPQ Serge André Girard, Jean S, Larocque R, Simard M, Simpson A, Picard M, Turcotte F Problèmes de Sécurité du Travail attribuables à une perte d audition en milieu de travail bruyant, Juin

125 Risque d accident selon l atteinte auditive et le niveau de bruit

126 Catégories d accidents Actif Accident où le travailleur participe directement à l action à l origine de l événement marcher sur un objet, heurter un objet, trébucher sans tomber, etc.) Chute même niveau Chute à l occasion d un déplacement (avec ou sans charge) d un lieu à un autre lors du transport d un objet, en poussant ou tirant un objet, etc. Passif Accident où le travailleur ne participe pas directement à l action à l origine de l événement. Le travailleur est récepteur de l énergie mécanique frapper par, coincer, écraser par, heurter par, etc.

127 Rapport de prévalence Augmentation du risque d'accident selon la catégorie d accident et l audition 1,6 1,5 1,4 1,3 Passifs Chutes Actifs 1,2 1,1 1 0,9 Audition normale Atteinte limite décelable Atteinte légère Atteinte modérée Atteinte sévère Audition-Atteinte auditive passifs actifs chute même niveau

128 Raport de prévalence Risque d accidents multiples selon l audition 2,40 2,20 2,00 1,80 1,60 1,40 1,20 1,00 0,80 1 accident 2 accidents 3 accidents 4 accidents Nombre d'accidents audition normale atteinte limite décelable atteinte légère atteinte modérée atteinte sévère

129 Des questions?

130 Pour en savoir plus

131 Guide des bonnes pratiques

132 Pour en savoir plus sur les vibrations 137

133 Les métiers à risque Opérateurs de ponts roulants A Piette et J Malchaire, Cahier de notes documentaires, no 149, 4 ème trimestre

134 Les métiers à risque Journaliers exposés par la transmission de la vibration par des structures fixes comme les planchers en raison du fonctionnement de presses ou de concasseurs Étude de P Mistrot et al, cahiers de notes documentaires, Hygiène et sécurité du travail, no 167, 2 ème trimestre

135 Mini-engins de chantier Chargeuses sur roues Compacteurs Moto-basculeur Pelle sur chenille Boulanger P et al, L environnement vibratoire aux postes de conduite des mini-engins de chantier, Cahier de notes documentaires, no 162, 1 er trimestre

136 Chariots élévateurs Environnement acoustique et vibratoire aux postes de conduite des chariots élévateurs Note documentaire ND 1889 DANIERE P., BOULANGER P., DONATI P., GALMICHE J.P. 141

137 Les camions L'environnement vibratoire au poste de conduite des camions, Note documentaire ND 1869, BOULANGER P., DONATI P., GALMICHE J.P., CHRIST E. 142

138 Revue de littérature pour les pieds blancs Isolated vasospastic symptoms in the feet associated with vibration exposure (no HAVS): Tingsgard I, Rasmussen K. Vibration-induced white toes. Ugeskr Laeger 1994;156: House R, Jiang D, Thompson A et al. Vasospasm in the feet in workers assessed for HAVS. Occup Med (Lond) : HAVS with symptoms in the feet: Hedlund U. Raynaud s Phenonmenon of fingers and toes of miners exposed to local and whole-body vibration and cold. Int Arch Occup Environ Health 1989;61: Hashiguchi T, Sakakibara H, Furuta M, Yamada S. Raynaud's phenomenon in the lower extremities induced by vibration exposure: report of 3 cases. Jpn J Trauma Occup Med 1988;36: Choy N, Sim CS, Yoon JK, Kim SH, Park HO, Lee JH, Yoo CI. A case of Raynaud s Phenomenon of both feet in a rock drill operator with hand-arm vibration syndrome. Korean J Occup Environ Med 2008;20:

LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION. Dr. Aziz TIBERGUENT

LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION. Dr. Aziz TIBERGUENT LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION Dr. Aziz TIBERGUENT LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION I. INTRODUCTION II. LES VIBRATIONS TRANSMISES A L ENSEMBLE DU CORPS III. LES

Plus en détail

Exposition des travailleurs aux vibrations

Exposition des travailleurs aux vibrations Exposition des travailleurs aux vibrations Sommaire Introduction 4 1. Qu est-ce qu une vibration? 5 1.1. Description 5 1.2. Indice de mesure 6 2. Législation en matière de vibrations 7 2.1. Valeurs limites

Plus en détail

Les vibrations. Prof. J. Malchaire DEFINITIONS

Les vibrations. Prof. J. Malchaire DEFINITIONS UCL Université catholique de Louvain Faculté de médecine Unité hygiène et physiologie du travail Professeur J. Malchaire NOTIONS DE BASE Les vibrations Prof. J. Malchaire DEFINITIONS onde mécanique se

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

LES VIBRATIONS. La durée de l'exposition aux vibrations est également un paramètre à prendre en compte dans l'évaluation du risque vibratoire.

LES VIBRATIONS. La durée de l'exposition aux vibrations est également un paramètre à prendre en compte dans l'évaluation du risque vibratoire. LES VIBRATIONS NOTA : Les vibrations font parties des facteurs de pénibilité. Pour davantage de précisions, se reporter à la fiche portant sur la pénibilité. 1. DEFINITIONS DEFINITIONS Les vibrations mécaniques

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Les Vibrations au Travail

Les Vibrations au Travail 2ème Journée de la Santé au Travail et de la Prévention Les Vibrations au Travail Dr Muriel Deyglun / Stéphane Castex Le 10 Juin 2010 Plan Définition La réglementation Les effets sur la santé La mesure

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

VIBRATIONS CORPS TOTAL

VIBRATIONS CORPS TOTAL VIBRATIONS CORPS TOTAL FICHE AMBIANCES PHYSIQUES Sommaire : 1. Rappel automatique et physiologique de la colonne vertébrale 2. Analyse des contraintes : la posture assise 3. Définition des vibrations et

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS SOMMAIRE 9h00 11h00 : colloque sur les TMS 11h 11h30 : intervention de Christian GIBOUIN 11h30 12h00 : poursuite des échanges autour d un

Plus en détail

professeur Gérard LASFARGUES chef du service de Médecine du travail et des risques professionnels CHU de Tours

professeur Gérard LASFARGUES chef du service de Médecine du travail et des risques professionnels CHU de Tours Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option 2 Ergonomie de l

Plus en détail

La manutention manuelle et la prévention des maux de dos. Plan de la présentation

La manutention manuelle et la prévention des maux de dos. Plan de la présentation La manutention manuelle et la prévention des maux de dos. Joëlle Harrisson Prévention-Inspection, CSST Colloque CSST 2014, Abitibi-Témiscamingue Plan de la présentation Anatomie de la colonne vertébrale

Plus en détail

FORMATION VIBRATIONS AU POSTE DE TRAVAIL

FORMATION VIBRATIONS AU POSTE DE TRAVAIL FORMATION VIBRATIONS AU POSTE DE TRAVAIL fr_formation_vibration au poste de travail_a.ppt SF_13_Révision_A / Edition du 06/10/2005 Vibrations au travail Objectifs Savoir utiliser un vibromètre pour pratiquer

Plus en détail

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1 4 Evaluation du risque 4.1 Connaissance de notre dos Si les règles qui régissent le fonctionnement du corps humain ne sont pas respectées, la fatigue se fera sentir plus vite et le risque d accident augmentera.

Plus en détail

Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail

Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail Yvan Campbell, B.Éd. M.Sc. SRDC Kinésiologue Campbell, Y. (2015). Les lésions musculo-squelettiques

Plus en détail

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle révention Comment évaluer les troubles musculosquelettiques (TMS) reliés au travail? L histoire professionnelle est le meilleur outil pour dépister les TMS et les prévenir Ce questionnaire de dépistage

Plus en détail

Plan. Les troubles musculo- physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs

Plan. Les troubles musculo- physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs Les troubles musculo- squelettiques et les contraintes physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs Susan Stock MD MSc FRCPC Responsable, Groupe scientifique sur les

Plus en détail

Statistiques sur les lésions attribuables aux TMS en milieu de travail 2011-2014

Statistiques sur les lésions attribuables aux TMS en milieu de travail 2011-2014 Statistiques sur les lésions attribuables aux TMS en milieu de travail 2011-2014 Ce document a été préparé par le Centre de la statistique et de l information de gestion, Direction de la comptabilité et

Plus en détail

Des pare-brises à changer, des salariés à préserver

Des pare-brises à changer, des salariés à préserver Des pare-brises à changer, des salariés à préserver Marie-Astrid KERVELLEC CARSAT du Languedoc Roussillon, 29 cours Gambetta, 34068 Montpellier, France Résumé Le parc automobile français représentant aujourd

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

LE BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL

LE BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL LE BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL Le bruit fait partie de la vie. D ailleurs, l absence totale de bruit est unanimement reconnue comme très difficilement supportable pour l homme. Pourtant, certaines situations

Plus en détail

9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos

9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos 9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014 ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos par Charbel Mawad, M.Sc. Hygiéniste industriel / Ergonome ASFETM Association sectorielle - Fabrication d équipement

Plus en détail

Douleurs. et Troubles Musculo-Squelettiques du membre supérieur liés au travail, parlez-en INFORMER

Douleurs. et Troubles Musculo-Squelettiques du membre supérieur liés au travail, parlez-en INFORMER Douleurs et Troubles Musculo-Squelettiques du membre supérieur liés au travail, parlez-en INFORMER Douleurs et Troubles Musculodu membre supérieur Qu est ce que les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)?

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

L ostéopathie. PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO. ISFI Bayonne Septembre 2012

L ostéopathie. PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO. ISFI Bayonne Septembre 2012 L ostéopathie PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO ISFI Bayonne Septembre 2012 1 PLAN Définition Un peu d histoire L ostéopathie aujourd hui Le cadre législatif Les différentes approches Pour qui, pour

Plus en détail

Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO

Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO Risques liés à la manutention manuelle Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO Introduction Les risques liés à la manutention manuelle et à l'activité physique sont la principale cause d'accidents du travail et

Plus en détail

Prévention de la pénibilité au travail. (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites)

Prévention de la pénibilité au travail. (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites) Prévention de la pénibilité au travail (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites) 1 Enjeux et esprit de la loi La loi porte sur la réforme des retraites et dans ce cadre inclue

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER HONORE-MERCIER INC. DÉPARTEMENT DE SANTÉ COMMUNAUTAIRE SANTÉ AU TRAVAIL BATIMENTS ET TRAVAUX PUBLICS FICHIER-CADRE GRUTIER

CENTRE HOSPITALIER HONORE-MERCIER INC. DÉPARTEMENT DE SANTÉ COMMUNAUTAIRE SANTÉ AU TRAVAIL BATIMENTS ET TRAVAUX PUBLICS FICHIER-CADRE GRUTIER rentre de documentation Département de santé communautaire nîsaasgss^' CENTRE HOSPITALIER HONORE-MERCIER INC. DÉPARTEMENT DE SANTÉ COMMUNAUTAIRE SANTÉ AU TRAVAIL CENTRE H Z&VSSS*»* N - ;01 'MV, 1 -FRAMBOISE

Plus en détail

Les activités de manutention manuelle peuvent provoquer de nombreux accidents de travail, plus ou moins graves:

Les activités de manutention manuelle peuvent provoquer de nombreux accidents de travail, plus ou moins graves: 1. REGLEMENTATION Code du travail articles R. 4541-1 à R. 4541-11 et R. 4612-7 (décret du 3 septembre 1992 fixant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à la manutention manuelle

Plus en détail

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE Jean-Baptiste Lemasson Audioprothésiste D.E. Audiologie D.U. Vendredi 3 avril 2015 TRAVAIL AUTOUR DE LA COCHLÉE 1. Introduction 2. Notions & épidémiologie 3. Fatigue

Plus en détail

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective Les forces du changement en assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective La pénurie de main-d œuvre ralentira la croissance D ici 2030, il manquera 363 000 travailleurs

Plus en détail

Qu est-ce que l approche biomécanique

Qu est-ce que l approche biomécanique André Plamondon, IRSST L approche biomécanique vise à ce que la charge supportée par les tissus d un individu n excède pas la capacité de son système musculosquelettique. Les critères les plus fréquents

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

Maintien et retour au travail des employé(e)s atteints de troubles musculo-squelettiques

Maintien et retour au travail des employé(e)s atteints de troubles musculo-squelettiques 1 Maintien et retour au travail des employé(e)s atteints de troubles musculo-squelettiques Susan Stock MD MSc FRCPC Responsable, Groupe scientifique sur les TMS liés au travail Institut national de santé

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Vibrations et mal de dos :

Vibrations et mal de dos : Vibrations et mal de dos : un outil d'évaluation du risque vibratoire auquel est soumis un conducteur d'engins 1 1. Aspects réglementaires Valérie Roulant Costes, conseiller médical, 2. Effets sur la santé

Plus en détail

Ostéopathie et lombalgie! en phase aigue" Xavier Dufour" Gilles Barette "

Ostéopathie et lombalgie! en phase aigue Xavier Dufour Gilles Barette Ostéopathie et lombalgie! en phase aigue" Xavier Dufour" Gilles Barette " Définition" # Société Française de Rhumatologie! # Douleur allant de la charnière dorsolombaire au bassin pouvant irradier jusqu$au

Plus en détail

I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I.

I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I. Introduction I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I.4 Applications II/ La réglementation III/ Les autres risques liés à

Plus en détail

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL Novembre 2006 Collecte, analyse des données et rédaction Nicaise Dovonou, agent de recherche en santé au travail, Direction de santé publique, Agence de la santé et des

Plus en détail

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique?

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Réseaux de veille et de prévention des risques professionnels en PACA Information prévention agir pour votre santé au travail Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Protégez-vous des risques àl'origine

Plus en détail

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant.

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant. L'alliée de votre réussite mémo santé Chef d entreprise artisanale ATTENTION! LE BRUIT REND SOURD! Entreprises artisanales du bâtiment Le bruit est un son désagréable et gênant. Le son est le résultat

Plus en détail

Rencontre des assistants de prévention 16 et 17 octobre 2014

Rencontre des assistants de prévention 16 et 17 octobre 2014 Rencontre des assistants de prévention 16 et 17 octobre 2014 Les Troubles Musculo- Squelettiques Les TMS en espaces verts 1) Introduction 2) Contexte 3) Les TMS : généralités 4) Les TMS : spécifiques aux

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

RISQUES PROFESSIONNELS

RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PROFESSIONNELS LE PARCOURS D UNE DEMANDE DE MALADIE PROFESSIONNELLE Réunion CCI: l ergonomie au travail Le 26 juin 2007 Répartition des maladies professionnelles déclarées en Sarthe En Sarthe 2006

Plus en détail

Portail de bases de données et d'instruments de mesure en santé et sécurité du travail

Portail de bases de données et d'instruments de mesure en santé et sécurité du travail Portail de bases de données et d'instruments de mesure en santé et sécurité du travail Susan Stock (INSPQ, U de M) Alain Marchand (U de M), Alain Delisle (IRSST), Jean Arteau (ÉTS), Marie- France Coutu

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

Travail Protégez votre dos!

Travail Protégez votre dos! Créer des milieux de travail équitables et productifs Travail Protégez votre dos! LT-006-07-07 Aussi disponibles : Protégez vos poumons! / Protect Your Lungs! LT-168-10-05 Protégez votre peau! / Protect

Plus en détail

RACHIALGIES : DOULEURS DU RACHIS : POURQUOI L ACTIVITÉ EST-ELLE THÉRAPEUTIQUE?

RACHIALGIES : DOULEURS DU RACHIS : POURQUOI L ACTIVITÉ EST-ELLE THÉRAPEUTIQUE? RACHIALGIES : DOULEURS DU RACHIS : POURQUOI L ACTIVITÉ EST-ELLE THÉRAPEUTIQUE? Dr S. Genevay, CC Responsable Consultation multidisciplinaire du dos Service de rhumatologie EBM 1 Garder l activité = règle

Plus en détail

Les TMS sont des maladies. dmt. Le risque de troubles musculosquelettiques chez les chauffeurs de bus:une réalité

Les TMS sont des maladies. dmt. Le risque de troubles musculosquelettiques chez les chauffeurs de bus:une réalité dmt TF études et enquêtes 161 Le risque de troubles musculosquelettiques chez les chauffeurs de bus:une réalité ROLLE - RÉA Cet article est une revue de la littérature sur le risque de troubles musculosquelettiques

Plus en détail

LA MALADIE PROFESSIONNELLE

LA MALADIE PROFESSIONNELLE LA MALADIE PROFESSIONNELLE Une maladie est dite "professionnelle" si elle est la conséquence directe de l'exposition d'un travailleur à un risque physique, chimique, biologique, ou résulte des conditions

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Le bruit: un risque àne pas passer sous silence

Le bruit: un risque àne pas passer sous silence Le bruit: un risque àne pas passer sous silence Tony Leroux,, Ph.D., audiologiste, professeur titulaire École d orthophonie d et d audiologie, d Université de Montréal Gérald Guérin, directeur École des

Plus en détail

Pratiques des physiothérapeutes québécois dans le traitement du mal de dos lié au travail : sont-elles fondées sur les données probantes?

Pratiques des physiothérapeutes québécois dans le traitement du mal de dos lié au travail : sont-elles fondées sur les données probantes? Pratiques des physiothérapeutes québécois dans le traitement du mal de dos lié au travail : sont-elles fondées sur les données probantes? Stéphane Poitras pht PhD Régis Blais PhD Bonnie Swaine pht PhD

Plus en détail

En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma

En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma santé? Qu est-ce que je peux faire? «Ma main est engourdie,

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE MÉMO SANTÉ MÉTIERS DE LA PIERRE CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire?

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? 1 La partie lombaire de la colonne vertébrale est composée de 5 vertèbres : de haut en bas L1, L2, L3, L4 et L5. L5 s articule avec le sacrum (vertèbre S1).

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49 E D I T I O N 2 0 0 8 Comprendre Agir DT 49 PREVENTION DES TMS ( TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES) COMPRENDRE - AGIR Objectifs du document Ce document est un outil pour faciliter le repérage du risque TMS

Plus en détail

t Vous devez élever la voix pour parler avec un collègue situé à 1 m. t Vos oreilles bourdonnent pendant ou à la fin de votre journée de travail.

t Vous devez élever la voix pour parler avec un collègue situé à 1 m. t Vos oreilles bourdonnent pendant ou à la fin de votre journée de travail. 40 à 60 db(a) Il faut le savoir Pour une journée de travail de 8 h, votre audition est en danger à partir de 80 db(a). Au-delà de 130 db(a), toute exposition, même de très courte durée, est dangereuse.

Plus en détail

SE PROTEGER DU BRUIT

SE PROTEGER DU BRUIT SE PROTEGER DU BRUIT Situation : La «consommation» de musique amplifiée est aujourd hui en pleine expansion : de plus en plus de jeunes vont en concert, en discothèque et écoutent quotidiennement un baladeur.

Plus en détail

Document inscription stage

Document inscription stage Document inscription stage Section : Stage : insertion intégration activités * Mme/ M. * Nom :. Prénom:. Dénomination de l entreprise : D é n o m i n a t i o n :.. Adresse :. C.P. : Localité :.. Tél. :..

Plus en détail

Manutentions manuelles de charges

Manutentions manuelles de charges Manutentions manuelles de charges La manutention manuelle de charges correspond à toute activité nécessitant de recourir à la force humaine pour soulever, abaisser, transporter, déplacer ou retenir un

Plus en détail

Version du 17 octobre 2011. Le bruit

Version du 17 octobre 2011. Le bruit Version du 17 octobre 2011 Le bruit Bruit et BTP Etat des lieux Surdité professionnelle : handicap irréversible SUMMER 2003 : 25% des salariés victimes du bruit Maladies professionnelles (tableau N 42)

Plus en détail

Des gestes simples pour vous protéger

Des gestes simples pour vous protéger M É T I E R S D U B O I S Des gestes simples pour vous protéger www.rsi.fr/prevention Des gestes simples pour vous protéger Mal de dos et tendinites.............. 2 Blessures et accidents.................

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE ET LE CHSCT

LE DOCUMENT UNIQUE ET LE CHSCT Chaque année, les accidents de travail, de trajet et les maladies professionnelles se traduisent par la perte de 42 millions de journées de travail. Environ, 115 000 salariés sont journellement absents

Plus en détail

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option1 Ergonomie du travail

Plus en détail

Evaluation des risques rachidiens lombaires des situations de travail

Evaluation des risques rachidiens lombaires des situations de travail SOCIETE FRANCAISE DE MEDECINE DU TRAVAIL Recommandations de bonne pratique Surveillance médico-professionnelle du risque rachidien chez les travailleurs exposés àdes manipulations de charges Evaluation

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES COGESTEN 63 rue Castellion 01100 OYONNAX Mis à jour le 30/06/2012 1 / 13 FEUILLE D'EMARGEMENT NOM PRENOM FONCTION DATE SIGNATURE 2 / 13 LES NIVEAUX DE RISQUES Le

Plus en détail

Diagnostic de pénibilité au travail

Diagnostic de pénibilité au travail Diagnostic de pénibilité au travail Application des Décrets n 2011-823 et 2011-824 du 7 juillet 2011 Ce document a été réalisé à titre indicatif dans le but d aider le chef d entreprise à rédiger le diagnostic

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT Madame, Monsieur, Vous souffrez d une sténose du canal lombaire, une intervention chirurgicale est envisagée. Afin de prendre une décision en

Plus en détail

Dysfonctions et douleurs myofasciales. Par Dre Patricia Ringuette Anesthésiologiste

Dysfonctions et douleurs myofasciales. Par Dre Patricia Ringuette Anesthésiologiste Dysfonctions et douleurs myofasciales Par Dre Patricia Ringuette Anesthésiologiste Conflits d intérêt Conférencière pour Purdue et Pfizer Objectifs Définir le syndrome myofascial et ses principales causes.

Plus en détail

Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF

Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF 1 Collège Jean-Baptiste Carpeaux Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF Quelques chiffres : Environ 10% des jeunes de moins de 25 ans présentent une perte auditive pathologique.

Plus en détail

Sabrina Gravel, M.Sc. Agente de veille et coordonnatrice. Champ Prévention des risques chimiques et biologiques Direction scientifique

Sabrina Gravel, M.Sc. Agente de veille et coordonnatrice. Champ Prévention des risques chimiques et biologiques Direction scientifique Sabrina Gravel, M.Sc. Agente de veille et coordonnatrice Champ Prévention des risques chimiques et biologiques Direction scientifique La recherche sur les maladies professionnelles au Canada Qui? Quoi?

Plus en détail

LE BRUIT. Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante.

LE BRUIT. Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. LE BRUIT QU EST CE QUE LE BRUIT? Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. L oreille comprend 3 parties: - l oreille

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

LES VIBRATIONS : EXPOSITIONS & CONSEQUENCES. Journée Médecins du Travail - 27 mars 2012 - Marseille

LES VIBRATIONS : EXPOSITIONS & CONSEQUENCES. Journée Médecins du Travail - 27 mars 2012 - Marseille LES VIBRATIONS : EXPOSITIONS & CONSEQUENCES Journée Médecins du Travail - 27 mars 2012 - Marseille LES VIBRATIONS LES EXPOSITIONS AUX VIBRATIONS QUELQUES CHIFFRES REGLEMENTATION EVALUATION ET MAÎTRISE

Plus en détail

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS Troubles musculo squelettiques Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS 2003 Les TMS sont des pathologies multifactorielles à composante professionnelle

Plus en détail

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Syndrome de Déficience Posturale Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Définitions : Posture : position particulière du corps et son maintien (se tenir debout par exemple). Proprioception

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Boulanger. Du risque... à la prévention

Boulanger. Du risque... à la prévention Boulanger Du risque...... à la prévention Poussières de farine Une réalité professionnelle pour 130 000 boulangers! La farine est la première cause d allergie respiratoire professionnelle en France Vous

Plus en détail

www.lesjeudisdeleurope.org

www.lesjeudisdeleurope.org MALADIE PROFESSIONNELLE SOMMAIRE INTRODUCTION 1 Principes médico-légaux 2 1.1 Système de tableau 2 1.2 Système complémentaire de reconnaissance 3 2 Procédures de reconnaissance 4 2.1 La victime 4 2.2 Le

Plus en détail

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ MESURE DE LA FORCE, DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP003 Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP001 NOVEMBRE 2006 Service

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

Etude de la qualité de vie au travail dans le secteur associatif. La démarche ergonomique, qu est-ce que c est?

Etude de la qualité de vie au travail dans le secteur associatif. La démarche ergonomique, qu est-ce que c est? Etude de la qualité de vie au travail dans le secteur associatif La démarche ergonomique, qu est-ce que c est? Objectif de cette présentation : Présenter une démarche ergonomique illustrée par des exemples

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI

SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI Elise CHIRON 1, Yves ROQUELAURE 1, Catherine HA 2, Annie TOURANCHET 3, Annette LECLERC 4, Marcel

Plus en détail

Approche de reconstruction des capacités de travail Expérience au Québec. Marie-José Durand, PhD

Approche de reconstruction des capacités de travail Expérience au Québec. Marie-José Durand, PhD Approche de reconstruction des capacités de travail Expérience au Québec Marie-José Durand, PhD Quebec task force (Spitzer & al., 1987) Modèle de Sherbrooke 1991-1995 Appliquer les recommendations du Quebec

Plus en détail

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Réduire le bruit au travail : des solutions de prévention 29 octobre 2008 Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Hubert FINCK Ingénieur Conseil Les enjeux Le bruit concerne

Plus en détail

28 avril 2009 au 28 avril 2010

28 avril 2009 au 28 avril 2010 Journée e Mondiale pour la Santé et la SécuritS curité au Travail 28 avril 2009 au 28 avril 2010 RECHERCE ACTION en Pays de Charleroi Evaluation des troubles musculo-squelettiques squelettiques Des travailleurs

Plus en détail

LES CONSEILS PRÉVENTION VOS MAINS SONT FRAGILES PROTÉGEZ-LES! LE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL DE LA RÉGION NANTAISE

LES CONSEILS PRÉVENTION VOS MAINS SONT FRAGILES PROTÉGEZ-LES! LE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL DE LA RÉGION NANTAISE LES CONSEILS PRÉVENTION du VOS MAINS SONT FRAGILES PROTÉGEZ-LES! LE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL DE LA RÉGION NANTAISE LA MAIN UNE ANATOMIE COMPLEXE ET FRAGILE 15 muscles Couverture des os et ligaments

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail