PROGRAMME. Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale. Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME. Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale. Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres"

Transcription

1 COMPRENDRE LA SELECTION ET LA TARIFICATION DES RISQUES B1 Durée : 1 journée Niveau Retenir les principes et définitions de base Comprendre les raisons de la sélection et les principes de tarification Faciliter les entretiens avec les assurés Gestionnaires d assurance, de cabinet de courtage, préparateurs de dossiers. Conseillers technico-commerciaux Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres Convention Aéras (notions) Secret professionnel Mise en œuvre Comment et où se procurer les documents médicaux Connaître les outils Questionnaire de santé Rapport médical Les principes de tarification Usage des barèmes de tarification Exemples pratiques avec échanges

2 COMPRENDRE ET MAITRISER LA SELECTION DES RISQUES B2 Durée : 2 journées Niveau Comprendre les mécanismes techniques de la tarification des risques Réaliser une sélection médicale et non médicale efficace Eviter et limiter l anti-sélection Respecter le secret professionnel Qu est ce que la sélection? Quels outils Commentaires sur : - Les normes de sélection - Les questionnaires utilisés Interprétation des normes de sélection médicales Convention Aéras (notions) Secret professionnel Notions de médecine d assurance Obésité Hypertension artérielle Diabète 1 et 2 Hyperlipidémie Atteintes cardiaques L usage des clauses en invalidité Pièges à éviter, mesures à prendre. Pour progresser : modules à disposition

3 CONVENTION AERAS (mise à jour 2011) B3 Niveau Retenir les principes et définitions de base Respecter les obligations légales Appliquer le Code de bonne conduite de la Convention Aéras Pourquoi une convention? Quels produits Mécanisme de fonctionnement Statistiques Evolutions Le code de bonne conduite

4 SECRET PROFESSIONNEL B4 Niveau Retenir les principes et définitions de base Respecter les obligations légales Appliquer le Code de bonne conduite de la Convention Aéras Bases juridiques Code pénal Code de la santé publique Code de la sécurité sociale Code de déontologie médicale Code de bonne conduite Recueil et traitement de l information Personnel habilité Circulation de l information Modalités pratiques

5 SELECTION ET TARIFICATION NOTIONS DE BASE B5 Durée : 3 journées Niveau Comprendre les mécanismes techniques de la tarification des risques Réaliser une sélection médicale et non médicale efficace Eviter et limiter l anti-sélection Respecter le secret professionnel o Historique Notions de base Principes généraux Le phénomène de l anti sélection, la fraude Sélection et tarification des risques - Mortalité, surmortalité, compensation Secret professionnel et code de bonne conduite Interprétation des normes de laboratoire Médecine d assurance Obésité Hypertension artérielle Hyperlipidémie Invalidité, principe des clauses d exclusion Diabète 1 et 2 Atteintes cardiaques - Angine de poitrine, infarctus - Valvulopathies - Troubles du rythme Cas pratiques de tarification sur ces à partir de vos méthodes internes de tarification Pour progresser : modules à disposition

6 CONSTITUTION HTA B6 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Constitution (obésité / insuffisance pondérale) Obésité Insuffisance pondérale Hypertension artérielle

7 HYPERLIPIDEMIES DIABETE 1 et 2 B7 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Hyperlipidémies Diabète 1 et 2

8 ANGINE DE POITRINE INFARCTUS DU MYOCARDE B8 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Angine de poitrine ou angor Infarctus du myocarde

9 ANGOR INFARCTUS MYOCARDIOPATHIES B9 Durée : 1 journée Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Angine de poitrine ou angor Infarctus du myocarde Cardiomyopathies Dilatées Hypertrophiques Restrictives

10 VALVULOPATHIES TROUBLES DU RYTHME CARDIAQUE B10 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Valvulopathies Troubles du rythme cardiaque

11 TUMEURS DU SEIN DU COL DE L UTERUS DU CÔLON B11 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Tumeurs Généralités Cancer du sein Cancer du col de l utérus Cancer du côlon

12 TUMEURS DE LA PROSTATE, DU POUMON, DE LA THYROIDE B12 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Tumeurs Généralités Cancer de la prostate Cancer du poumon Cancer de la thyroïde

13 ASTHME BPCO B13 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Asthme et emphysème Bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO)

14 PROBLEMES DISCO-VERTEBRAUX B14 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Rappel anatomique Lombalgies Exercices de tarification sur la base de votre matériel de tarification Hernie discale Sciatique Exercices de tarification sur la base de votre matériel de tarification Lumbago

15 TROUBLES NEUROPSYCHIQUES B15 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Troubles neuropsychiques avant le DSM IV DSM IV et CIM 10 - Troubles mentaux et comportementaux - Troubles de l humeur - Troubles de la personnalité Paranoïa - Schizophrénie - Troubles bi-polaires - Dépression - Troubles dépressifs majeurs et mineurs - Critères - Pronostic -

16 TROUBLES DEPRESSIFS MAL DE DOS CLAUSES EN INVALIDITE B16 Durée : 1 journée Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Troubles dépressifs avant le DSM IV DSM IV et CIM 10 - Troubles mentaux et comportementaux - Troubles de l humeur - Troubles de la personnalité Troubles bi-polaires - Dépression - Troubles dépressifs majeurs et mineurs - Critères - Pronostic - Lombalgies Mal de dos Rappel anatomique Lombalgies - Pronostic - Hernie discale Sciatique Lumbago Invalidité : clauses d exclusion, obligations légales Comment les libeller Difficultés et litiges

17 HEPATITES B17 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Hépatites virales Foie : rappel anatomique Hépatite A -, transmission - Evolution - Hépatite B -, transmission - Evolution - Marqueurs - Hépatite C -, transmission - Evolution - Marqueurs - Hépatites autoimmunes Signes et symptômes Diagnostic Evolution Traitement Pronostic

18 VIH et SIDA B18 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification VIH et Sida Agent viral Mécanisme de contamination Diagnostic Evaluation de la progression de l infection - Stades de la maladie - Maladies opportunistes Résultats, effets secondaires Approche de la tarification

19 ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX AVC B19 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Accidents vasculaires cérébraux Le cerveau - Rappel anatomique Infarctus cérébral Hémorragie intra-cérébrale Causes Bilan pronostic Classification des risques

20 AOMI ARTERIOPATHIE DES MEMBRES INFERIEURS B20 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Artériopathie oblitérante des membres inférieurs Artères des membres inférieurs Rappel anatomique Mécanisme Evolution Examens

21 THYROÏDE ET CANCER DE LA THYROÏDE B21 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Thyroïde Anatomie Les hormones thyroïdiennes, leur rôle Dysfonctionnement Hyperthyroïdie - Tableau clinique - Investigations, traitements - Hypothyroïdie - Tableau clinique - Investigations, traitements - Thyroïdites Nodules thyroïdiens Cancer de la thyroïde Cas pratiques de tarification sur ces à partir de vos méthodes internes de tarification

22 MICI MALADIE DE CROHN RCH B22 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Maladies inflammatoires chroniques de l intestin - MICI Appareil digestif Rappel anatomique Digestion Maladie de Crohn Tableau clinique Examens Pronostic Classification des risques Rectocolite hémorragique - RCH Classification Causes Tableau clinique Examens Traitement complications

23 LYMPHOMES MALADIE DE HODGKIN B23 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Système lymphatique Rôle Fonctionnement Lymphome non-hodgkinien Causes Examens Classification Pronostic Lymphome de Burkitt Mycosis fongoïde Maladie de Hodgkin Causes Examens Classification Stades Traitement Pronostic

24 HEMATOLOGIE LEUCEMIES - ANEMIES B24 Niveau Classification Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Hématologie Classification Leucémies aiguës Leucémie aiguë lymphoblastique - LAL Leucémie aiguës myéloblastique - LAM Leucémies chroniques Leucémie lymphoïde chronique - LLC Leucémie myéloïde chronique - LMC Anémies Macrocytaire Microcytaire Normocytaire Ferriprive Aplasique Hémolytique Cas pratiques de tarification sur ces à partir de votre matériel de tarification

25 MALADIES NEURODEGENERATIVES B25 Durée : 1 journée Niveau Classification Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Maladies neurodégénératives Classification Maladie de Huntington Description, symptômes Diagnostic Pronostic Maladie de Parkinson Description, symptômes Diagnostic Pronostic Sclérose en plaques SEP Description Mécanismes Examens Diagnostic Pronostic Cas pratiques de tarification sur ces à partir de votre matériel de tarification

26 INSUFFISANCE RENALE DIALYSE - GREFFE B26 Niveau Classification Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Appareil urinaire Rappel anatomique Rôle des reins Insuffisance rénale Causes Signes et symptômes Diagnostic Examens Pronostic Eléments nécessaires Dialyse Hémodialyse Dialyse péritonéale Transplantation rénale Intervention facteurs pronostiques Eléments nécessaires. Cas pratiques de tarification sur ces à partir de votre matériel de tarification

27 INVALIDITE CLAUSES D EXCLUSION B27 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Classification Invalidité Déficience Incapacité Handicap Les clauses en invalidité Moyens de compensation Obligations légales Caractères des clauses Libellé Causes de litiges Jurisprudence Commentaires sur quelques cas Commentaires et conseils pour l élaboration d un clausier

28 CAS PRATIQUES DE TARIFICATION B28 Durée : 1 journée Niveau Se familiariser avec l utilisation du matériel de tarification à votre disposition. Progresser en matière de tarification Cas simples aux isolées Obésité HTA Hyperlipidémies Diabète 1 et 2 Cas plus complexes, aux multiples Obésité + HTA + Diabète Problèmes cardiaques - Infarctus du myocarde avec pose de stent Troubles dépressifs Cancers Etc. Possibilité d étude de cas appartenant à votre société. Connaissances de base en tarification Commentaires et explications

29 TROUBLES DE LA VISION ATTEINTES OCULAIRES B29 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Œil Anatomie Fonctionnement normal Troubles de la réfraction Hypermétropie Myopie Astigmatisme Presbytie Daltonisme Kératocône Glaucome Angle ouvert Angle fermé Cataracte DMLA

30 EPILEPSIE B30 Niveau Classification Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Cerveau Rappel anatomique Fonctionnement Epilepsie Causes Signes et symptômes Facteurs favorisants Quelques chiffres Différentes formes d'épilepsie Partielles Secondairement généralisées Généralisées Examens Médicamenteux Chirurgicaux Expérimentaux. Cas pratiques de tarification sur ces à partir de votre matériel de tarification

31 GESTION DES SINISTRES B31 Durée : 1 journée Niveau Connaitre les principe de la gestion des sinistres Disposer d éléments permettant d apprécier la durée des arrêts de travail pour certaines Progresser en matière de gestion des sinistres Connaissances de base en tarification Assurance Vie - Rappels Contrat Conditions générales Garanties Dossier de souscription et dossier sinistre Obligations lors du sinistre Assuré Assureur Dossier sinistre Constitution Expertise médicale Documentation remise avec commentaires sur : Modèles de courriers Contrôle de la durée des arrêts de travail

32 EXAMENS de LABORATOIRE INTERPRETATION Sélection médicale B32 6 Niveau Classification Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Grille de sélection médicale But Interprétation des examens de laboratoire demandés dans le cadre de la sélection médicale Valeurs normales Interprétation en cas d'abaissement des valeurs Interprétation en cas d'augmentation des valeurs Examens étudiés Hémogramme Vitesse de sédimentation Le sang plaquettes globules rouges globules blancs formule leucocytaire Glycémie Lipides Enzymes hépatiques Créatinine Acide urique Virologie VHB ; VHC ; VIH Analyse d'urine ECBU Protéinurie Glycosurie

33 CONSTITUTION APNEES DU SOMMEIL B33 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Constitution (obésité / insuffisance pondérale) Obésité Insuffisance pondérale Syndrome des apnées du sommeil Mécanisme Examens Coût Classification Pronostic

34 MALADIES SYSTEMIQUES B35 Niveau Classification Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Maladies systémiques Généralités Polyarthrite rhumatoïde Description, symptômes Causes Phases Aspects cliniques Examens Diagnostic Facteurs de risque Maladie de Behçet Description, symptômes Diagnostic Pronostic Lupus Discoïde Erythémateux disséminé ou systémique Manifestations cliniques Examens Diagnostic Pronostic Cas pratiques de tarification sur ces à partir de votre matériel de tarification

35 MALFORMATIONS CARDIAQUES CONGENITALES B36 Niveau Classification Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Malformations cardiaques congénitales Découverte Examens Shunts gauche-droite Communication inter-auriculaire - CIA Communication inter-ventriculaire - CIV Persistance du canal artériel Communication auriculo-ventriculaire Sténoses valvulaires Sténose pulmonaire Sténose aortique Bicuspidie aortique Coarctation aortique Shunts droite-gauche Tétralogie de Fallot Transposition des gros vaisseaux médicamenteux chirurgicaux Circulation extra corporelle Intervention de Blalock Manœuvre de Rashkind Transplantation cardiaque chez l'enfant Cas pratiques de tarification sur ces à partir de votre matériel de tarification

36 SARCOIDOSE B37 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Autres Qu'est ce que la sarcoïdose Quelques chiffres Circonstances de découverte Formes intra-thoracique Formes extra thoraciques Oculaire Cutanée Ostéo-articulaire Hépato-splénique Neurologique Cardiaque ORL Rénale Autres Evolution Diagnostic Examens Eléments nécessaires Cas pratiques de tarification à partir de

37 PRESSION ARTERIELLE HYPERTENSION HYPOTENSION B38 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Pression artérielle : - Hypertension - Hypotension Pression artérielle Régulation Causes de variation de la pression artérielle Hypertension artérielle Hypotension artérielle Types et causes Examens et tests et pronostic

38 CARDIOMYOPATHIES MYOCARDIOPATHIES B39 Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Cardiomyopathies - Myocardiopathies Cardiomyopathies dilatées - Formes Examens - Pronostic Cardiomyopathies hypertrophiques Examens Cardiomyopathies restrictives Examens Dysplasie arythmogène du VD Examens Exercices pratiques de tarification sur la base de

39 ATTEINTES CARDIAQUES B40 Durée : 2 journées Niveau Connaître les et leur Apprécier la surmortalité liée à ces Progresser en matière de tarification Angine de poitrine / Infarctus du myocarde Valvulopathies / Troubles du rythme Cardiomyopathies Dilatées Hypertrophiques Restrictives Malformations cardiaques congénitales Shunts Gauche-Droite Sténoses valvulaires Shunts Droite-Gauche chirurgicaux Exercices pratiques de tarification sur la base de

Assurance vie : risques aggravés Aviso Ré B 1 Comprendre la Sélection et la Tarification des risques Durée Programme Niveau

Assurance vie : risques aggravés Aviso Ré B 1 Comprendre la Sélection et la Tarification des risques Durée Programme Niveau B 1 1 journée Retenir les principes et définitions de base Comprendre les raisons de la sélection et les principes de des risques aggravés Faciliter les entretiens avec les assurés Gestionnaires, de mutuelles,

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES. Assurance individuelle

GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES. Assurance individuelle GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES Assurance individuelle TABLE DES MATIÈRES À propos du guide... 4 Conditions médicales Accident vasculaire cérébral (AVC)...5 Accident ischémique transitoire (AIT)...5

Plus en détail

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité Chapitre Les Affections ALD Libellé 15- Insuffisance cardiaque Insuffisance ventriculaire gauche : IVG Insuffisance ventriculaire droite secondaire :IVD Troubles de la conduction (BAV complet) 38- Troubles

Plus en détail

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS Smmaire CHAPITRE 1 Bilgie et physilgie cardivasculaire et de l hémstase, par J.-J. Mercadier BASES DE LA CARDIOLOGIE MOLÉCULAIRE APPROCHES GÉNÉTIQUES DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME

Plus en détail

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne FORMULAIRE D INSCRIPTION AU GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE CLIENTÈLE VULNÉRABLE ET ORPHELINE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne Nom

Plus en détail

Annexe I : Anamnèse de l athlète

Annexe I : Anamnèse de l athlète Annexe I : Anamnèse de l athlète 1. Renseignements nominatifs Nom et prénom de l athlète : Date de naissance : Date de l entrevue : Âge au moment de l entrevue : Sexe : Masculin Féminin Numéro de téléphone

Plus en détail

GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée

GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée La clientèle ciblée par ce service est la clientèle dite orpheline. Il s agit des personnes de tous âges

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Formation et Conseil Réassurance et Assurance Catalogue de formations Formations sur mesure Réassurance et Assurance Catalogue de formations Aviso Ré page 1 Sommaire 1. Introduction 3 page 2. Bilan de

Plus en détail

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Atelier N 2 Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Contre indica,ons à la grossesse Hypertension artérielle pulmonaire >30mmHg Maladie de Marfan (dilatation aortique>4 cm) Rétrécissement

Plus en détail

FORMULAIRE DU GUICHET D'ACCÈS POUR CLIENTÈLE SANS MÉDECIN DE FAMILLE

FORMULAIRE DU GUICHET D'ACCÈS POUR CLIENTÈLE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Vous trouverez ci-joint le formulaire à remplir pour être inscrit au Guichet d accès pour clientèle sans médecin de famille du CSSS de Beauce. Les informations demandées sont importantes. Elles permettent

Plus en détail

Sommaire. Préface... avant-propos... VII. Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus...

Sommaire. Préface... avant-propos... VII. Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Sommaire Préface... V avant-propos... VII Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... X XI Programme de cardiologie... XII Liste des abréviations autorisées... XIV

Plus en détail

VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI)

VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI) VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI) AIDE A LA CONSULTATION Aide à VMNCI (Mise à jour au 12/02/2014 ) (annule et remplace «Présentation au 08/11/2012») Examen clinique

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SANTÉ POUR LES PERSONNES SANS MÉDECIN DE FAMILLE RÉSIDANT SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE LA HAUTE-YAMASKA

QUESTIONNAIRE SANTÉ POUR LES PERSONNES SANS MÉDECIN DE FAMILLE RÉSIDANT SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE LA HAUTE-YAMASKA Guichet d accès pour clientèle sans médecin de famille 294, rue Déragon Granby (Québec) J2G 5J5 Téléphone : 450 375-1442 Télécopieur : 450 375-8085 QUESTIONNAIRE SANTÉ POUR LES PERSONNES SANS MÉDECIN DE

Plus en détail

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY AUDIT MEDICAL Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY JUSTIFICATIONS ET BASES DE CE TRAVAIL Fréquence de prescription : 3 à 5% de la population française

Plus en détail

Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015

Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015 Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015 Tableau d honneur des 50 meilleurs hôpitaux de France 2015 8 hôpitaux de l AP-HP sur 50 5. Pitié-Salpêtrière 25. HEGP 27. Henri-Mondor

Plus en détail

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE Vous êtes à la recherche d un médecin de famille? Le CSSS-IUGS peut vous aider. Inscrivez-vous au guichet d accès à un médecin de famille en remplissant le formulaire

Plus en détail

Assurance maladies graves

Assurance maladies graves Assurance maladies graves Second souffle enrichi 25 maladies et chirurgies couvertes Second souffle enrichi Donnez-vous les moyens de payer les dépenses supplémentaires liées à une maladie grave Être atteint

Plus en détail

EHPAD Maison de retraite L ETE INDIEN. 14 rue des Croillerans 21121 DAIX Tél. 03 80 58 40 00 Fax 03 80 58 40 40

EHPAD Maison de retraite L ETE INDIEN. 14 rue des Croillerans 21121 DAIX Tél. 03 80 58 40 00 Fax 03 80 58 40 40 EHPAD Maison de retraite L ETE INDIEN 14 rue des Croillerans 21121 DAIX Tél. 03 80 58 40 00 Fax 03 80 58 40 40 DOSSIER MEDICAL DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Le bilan des avancées thérapeutiques 2005

Le bilan des avancées thérapeutiques 2005 Le bilan des avancées thérapeutiques 2005 Dr Chrystel Jouan-Flahault Directeur Médical, Leem Un état des lieux à partir de données objectives Les médicaments retenus sont ceux qui ont justifié l attribution

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Ce guide des définitions des

Plus en détail

Programme de 1ère année de NATUROPATHIE

Programme de 1ère année de NATUROPATHIE Programme de 1ère année de NATUROPATHIE Objectif de la formation : devenir NATUROPATHE Moyens pédagogiques : cours magistraux, polycopiés SÉMINAIRE N 1 : LA NATUROPATHIE FONDAMENTALE CENA SÉMINAIRE N 2

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

GARANTIE DÉPENDANCE COMPLÉTER CETTE DEMANDE D ADHÉSION EN MAJUSCULES

GARANTIE DÉPENDANCE COMPLÉTER CETTE DEMANDE D ADHÉSION EN MAJUSCULES DEMANDE D ADHÉSION 2006 Cachet du Conseil en Assurances CODE GARANTIE DÉPENDANCE COMPLÉTER CETTE DEMANDE D ADHÉSION EN MAJUSCULES Etes-vous ou avez-vous déjà été inscrit à l'association? Adhérent n...

Plus en détail

3. Etat de santé actuel

3. Etat de santé actuel 3. Etat de santé actuel Dossier nr. : Pulmonaire : pneumonie :... depuis :... pleurite :... depuis :... bronchite :... depuis :... tuberculose :... depuis :... Cardiovasculaire : hypertension :... depuis

Plus en détail

Q1 Etes-vous atteint d'une maladie qui nécessite que vous preniez un ou plusieurs médicaments par jour, ou régulièrement?

Q1 Etes-vous atteint d'une maladie qui nécessite que vous preniez un ou plusieurs médicaments par jour, ou régulièrement? Q1 Etes-vous atteint d'une maladie qui nécessite que vous preniez un ou plusieurs médicaments par jour, ou régulièrement? Répondues : 1 473 Ignorées : 0 95,25% 1 403 4,75% 70 Total 1 473 1 / 103 Q2 Vous

Plus en détail

UM 1 UFR Médecine. Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve)

UM 1 UFR Médecine. Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve) Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve) A Allergologie Cardio USIC Cardiologie A Cardiologie B Chirurgie thoracique vasculaire (Chirurgie A) - CTV - Chirurgie cardio-vasculaire

Plus en détail

La prise en charge des personnes atteintes d une

La prise en charge des personnes atteintes d une Les affections de longue durée Les aspects économiques des affections de longue durée Les dépenses de soins des 12 % d assurés bénéficiant de la prise en charge en ALD représentent 60 % des remboursements

Plus en détail

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur.

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Déclaration médicale Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Les données communiquées ci-après seront nécessaires pour pouvoir formuler une offre d assurance. Important Le candidat

Plus en détail

Déclaration du candidat-assuré

Déclaration du candidat-assuré Déclaration du candidat-assuré Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Les données communiquées ci-après seront nécessaires pour pouvoir formuler une offre d assurance. Important Le

Plus en détail

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20 RÉVISION DE SURPRIME Nom : Prénom : Date de naissance : - - Année Mois Jour N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - FISCALITE -

NOTE JURIDIQUE - FISCALITE - Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - FISCALITE - OBJET : Impôt sur le revenu : l imposition des prestations pour personnes handicapées 1 Allocation

Plus en détail

MONOGRAPHIE. tenecteplase. Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée. Agent fibrinolytique

MONOGRAPHIE. tenecteplase. Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée. Agent fibrinolytique MONOGRAPHIE Pr TNKase tenecteplase Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée Agent fibrinolytique Distribué par : Hoffmann-La Roche Limitée 2455, boulevard Meadowpine Mississauga (Ontario)

Plus en détail

Hypotension (pas assez) Artérite des membres inférieurs (caillot des artères, difficulté à marcher) Palpitations

Hypotension (pas assez) Artérite des membres inférieurs (caillot des artères, difficulté à marcher) Palpitations Questionnaire médical Ce questionnaire va servir à gagner du temps lors de votre première visite et reste strictement confidentiel. Cochez SVP, et si nécessaire donnez des explications plus spécifiques.

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés»

Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés» Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés» Texte introductif, à lire à haute voix par l enquêteur : «La question qui suit concerne les problèmes

Plus en détail

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies :

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : 1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : a. Les troubles fonctionnels digestifs sont définis par les critères de Paris b. En France, le syndrome de l intestin irritable touche

Plus en détail

DÉCLARATIONS D ASSURABILITÉ EN CAS D ACCIDENT ET DE MALADIE (invalidité ou soins hospitaliers)

DÉCLARATIONS D ASSURABILITÉ EN CAS D ACCIDENT ET DE MALADIE (invalidité ou soins hospitaliers) 1 Nom Prénom Date de naissance (AAAA/MM/JJ) N o de proposition ou de contrat 1. RENSEIGNEMENTS MÉDICAUX Âge à Prestation mensuelle l émission 500 $ 2 000 $ 2 100 $ 3 000 $ 3 100 $ 4 000 $ 18-45 Aucune

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie M. Benabdeljlil, S. Aïdi, M. El Alaoui Faris Service de Neurologie A et

Plus en détail

Sinergic-massage. Médecine Académique - Programme 2014-2015. Anatomie Physiologie Pathologie. Système tégumentaire 16 heures

Sinergic-massage. Médecine Académique - Programme 2014-2015. Anatomie Physiologie Pathologie. Système tégumentaire 16 heures Médecine Académique - Programme 2014-2015 L objectif de notre module de médecine académique est de transmettre les bases indispensables à la compréhension du corps humain, ainsi qu une approche des différentes

Plus en détail

Note d Information. Certificat Médical. de non contre-indication à la pratique de l Aïkido. Etablie par la Commission Médicale Nationale de la FFAAA

Note d Information. Certificat Médical. de non contre-indication à la pratique de l Aïkido. Etablie par la Commission Médicale Nationale de la FFAAA Note d Information Certificat Médical de non contre-indication à la pratique de l Aïkido Etablie par la Commission Médicale Nationale de la FFAAA Chère pratiquante, Cher pratiquant, Pour obtenir votre

Plus en détail

Annexe 3. Protection des joueurs

Annexe 3. Protection des joueurs Annexe 3 Protection des joueurs Union Nationale Sportive Léo Lagrange 150 rue des Poissonniers 75883 PARIS Cedex 18 Tel : (33) 01 53 09 00 22 Fax : (33) 01 56 55 51 82 Mail : union.sportive@leolagrange.org

Plus en détail

Marchés des groupes à affinités

Marchés des groupes à affinités Marchés des groupes à affinités Guide du produit destiné aux conseillers Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers Le produit en bref Nul n aime

Plus en détail

RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS GUIDE D APPRÉCIATION DES RISQUES D ASSURANCE VIE

RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS GUIDE D APPRÉCIATION DES RISQUES D ASSURANCE VIE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS GUIDE D APPRÉCIATION DES RISQUES D ASSURANCE VIE 2015 GUIDE D APPRÉCIATION DES RISQUES À propos du guide............... 1 Renseignements importants à recueillir au moment de remplir

Plus en détail

Les Contraceptions Oestro-progestatives

Les Contraceptions Oestro-progestatives Les Contraceptions Oestro-progestatives Les différents sortes de classements des OP Les pilules oestro progestatives se classent selon -Le progestatif permet de classer selon la génération on parle de

Plus en détail

Etablissement Français du Sang

Etablissement Français du Sang Etablissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES Document de préparation à l entretien médical préalable au don de sang Partie médicale La sécurité

Plus en détail

50 ordonnances à la loupe

50 ordonnances à la loupe 50 ordonnances à la loupe Sous la direction de Lilia Chorfa-BakirKhodja Pharmacien, Centre assurance qualité de l'acte pharmaceutique, Centre de documentation pharmacie, CHU de Grenoble Jean Calop Praticien

Plus en détail

Les dépenses d assurance maladie à horizon 2015

Les dépenses d assurance maladie à horizon 2015 Point d information mensuel Jeudi 5 juillet 2007 Les dépenses d assurance maladie à horizon 2015 L évolution des dépenses de santé et les modalités de leur prise en charge sont au cœur de nombreuses réflexions

Plus en détail

Communiqué de presse. Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation

Communiqué de presse. Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation Communiqué de presse Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation Boehringer Ingelheim France inaugure son nouveau siège social à Paris Boehringer Ingelheim s engage en oncologie et annonce

Plus en détail

Assurance maladie grave

Assurance maladie grave ASSURANCE COLLECTIVE Le complément idéal à votre assurance collective Assurance maladie grave Votre partenaire de confiance. Assurance maladie grave La tranquillité d esprit à votre portée Les progrès

Plus en détail

Les effets de la fumée sur le corps

Les effets de la fumée sur le corps Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), collège (5 ème ) Durée : 30 Les effets de la fumée sur le corps Personnes ressources : Enseignant de SVT, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES

Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES Année scolaire 2007 2008 1 A. Rappel embryologique La formation du cœur commence 18 jours après la fécondation et se termine vers le 42éme

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

Les formalités médicales ci-dessous sont celles prévues aux conditions générales du contrat assurance emprunteur çaassure n 24.

Les formalités médicales ci-dessous sont celles prévues aux conditions générales du contrat assurance emprunteur çaassure n 24. 1 FM4 PAGE 1/4 Les formalités médicales ci-dessous sont celles prévues aux conditions générales du contrat assurance emprunteur çaassure n 24.747 si : L âge de l emprunteur est < 50 ans & le capital assuré*

Plus en détail

Cours en ligne. Médecine : 1ère Année : Biophysique I Pr. Malika ÇAOUI: 1- radioactivité cm 2014-15. 2-Bases de la radioactivité-2014-15

Cours en ligne. Médecine : 1ère Année : Biophysique I Pr. Malika ÇAOUI: 1- radioactivité cm 2014-15. 2-Bases de la radioactivité-2014-15 Cours en ligne Médecine : 1ère Année : Biophysique I Pr. Malika ÇAOUI: 1- radioactivité cm 2014-15 2-Bases de la radioactivité-2014-15 3- Interactions des RI 2014-15 4-Détection des RI - 2014-15 5-Effets

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime technique Division des professions de santé et des professions sociales Formations spécialisées Section de la formation de l'infirmier / infirmière en pédiatrie

Plus en détail

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal :

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal : Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie Proposition d assurance page 1 Bureau d assurance voyage inc. Pour nous joindre 1-844-500-2947

Plus en détail

LE SECRET MEDICAL COMMENT PUBLIQUE TERRITORIALE

LE SECRET MEDICAL COMMENT PUBLIQUE TERRITORIALE LE SECRET MEDICAL OU COMMENT LE RESPECTER DANS LE SUIVI DES DOSSIERS DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE? 1.) - RAPPEL DES TEXTES Extraits du décret n 95-100 du 06/09/95 portant Code de déontologie

Plus en détail

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année Assurance médicale Choix du voyageur L assurance est souscrite auprès de la Compagnie d Assurance Générale CUMIS, l une des sociétés du Groupe Co-operators. Proposition d assurance page 1 2015-2016 Bureau

Plus en détail

2015/2017. Ce qu il applique est reproductible et basé sur des observations de la physiologie globale.

2015/2017. Ce qu il applique est reproductible et basé sur des observations de la physiologie globale. PROGRAMME du 0/0 Fruit de plus de 0 années d expérience, l enseignement de Robert MASSON résulte d observations rationnelles, de plusieurs milliers de consultations et conseils prodigués à ses patients

Plus en détail

Maladies rénales. Informations et conseils

Maladies rénales. Informations et conseils Ministère de la Santé et des Solidarités Informations et conseils Maladies rénales Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins.il contient des informations sur

Plus en détail

DÉFINITION, DIAGNOSTIC ET MÉTHODES DE MESURE

DÉFINITION, DIAGNOSTIC ET MÉTHODES DE MESURE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 15 DÉFINITION, ET MÉTHODES DE MESURE DÉFINITION - Quand parle-t-on d hypertension

Plus en détail

GUIDE DE L ASSURÉ. Optez pour l assurance. qui peut regrouper maladies graves et assurance vie

GUIDE DE L ASSURÉ. Optez pour l assurance. qui peut regrouper maladies graves et assurance vie GUIDE DE L ASSURÉ Optez pour l assurance qui peut regrouper maladies graves et assurance vie Ne laissez rien au hasard AU CANADA ON ESTIME QUE À chaque heure : 16,65 personnes apprendront qu elles sont

Plus en détail

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE CANCER Causes de décès - Nombre de décès - Taux comparatifs - Survie à 5 ans Nombre de décès (Sénat) La France se caractérise par une mortalité encore excessive avant 65 ans

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER

ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER Dr Michael Hummelsberger, Pr Jean-Gabriel Fuzibet, Service de Médecine Interne, Hôpital l Archet, CHU Nice 1. ANEMIE L étiologie de l anémie

Plus en détail

À la réception du CLSC Gaston-Bélanger

À la réception du CLSC Gaston-Bélanger Clientèle sans médecin de famille Conditions d admissibilité : Ne pas avoir de médecin de famille Être résident du territoire du CSSS Pierre-De Saurel : Massueville, Sorel-Tracy, St-Aimé, St-David, St-Gérard-de-Magella,

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE 1 A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 2 1. Adultes et enfants d un an et plus La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant

4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant 4 causes médicales de détresse respiratoire du nouveau-né 1 diagnostic différentiel de la névrite

Plus en détail

Rétrécissement mitral...15

Rétrécissement mitral...15 Préface Pr Jean ACAR...11 Recommandations...13 La pathologie valvulaire Rétrécissement mitral...15 Insuffisance mitrale Anatomie mitrale et analyse segmentaire des IM...23 Dégénérescence myxoïde ou dégénérescence

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation Présentation Le contexte Quels donneurs, quels organes? Le don Pour quels malades? Les étapes d une greffe d organes Faites connaître votre choix! 01/04/2014 Union Nationale des associations de donneurs

Plus en détail

Les garanties facultatives ajoutez du zeste à votre programme d avantages sociaux!

Les garanties facultatives ajoutez du zeste à votre programme d avantages sociaux! Les garanties facultatives ajoutez du zeste à votre programme d avantages sociaux! A S S U R A N C E C O L L E C T I V E Les garanties personnelles Les garanties facultatives sont depuis toujours un excellent

Plus en détail

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins?

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins? Le VIH et vos reins Le VIH et vos reins Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Le VIH peut affecter vos reins et peut parfois causer une maladie rénale. Certains médicaments peuvent être dangereux pour

Plus en détail

REGLEMENT MEDICAL Saison 2015/2016

REGLEMENT MEDICAL Saison 2015/2016 REGLEMENT MEDICAL Saison 2015/2016 - Licence Assurance: - COMPETITION - LOISIR - LicenceCOMPETITIONSPECIFIQUE1 ère ligne(14ans). (Non contre-indication / aptitude). 1 1506504 Règlement Médical 15-16 Présentation

Plus en détail

AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION

AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION UNE CONDUITE DIAGNOSTIQUE SIMPLE fibrinogène ou CRP protéinogramme 2 causes à retenir syndrome inflammatoire dysglobulinémie monoclonale Conduite à tenir devant

Plus en détail

Annexe 2 Liste des comorbidités associées valorisantes

Annexe 2 Liste des comorbidités associées valorisantes Annexe 2 Liste des comorbidités associées valorisantes A40.0 Septicémie à streptocoques, groupe A A40.1 Septicémie à streptocoques, groupe B A40.2 Septicémie à streptocoques, groupe D A40.3 Septicémie

Plus en détail

Santé et travail. Fonctionnaires : les congés pour maladie

Santé et travail. Fonctionnaires : les congés pour maladie CiSS P R A T I Q U E DE QUOI S AGIT-IL? Dans la fonction publique, le dispositif en matière de congés pour maladie se distingue de celui des salariés du secteur privé essentiellement par le fait que :

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

DR A AZZEDINE SERVICE ONCO-HEMATOLOGIE CH MONTELIMAR

DR A AZZEDINE SERVICE ONCO-HEMATOLOGIE CH MONTELIMAR DR A AZZEDINE SERVICE ONCO-HEMATOLOGIE CH MONTELIMAR Groupe de cancers du tissu lymphoïde Le plus grand groupe des hémopathies 5% des cancers de l adulte On distingue les LNH et MDH Grand bénéfice des

Plus en détail

Item 291 : Adénopathie superficielle

Item 291 : Adénopathie superficielle Item 291 : Adénopathie superficielle Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Diagnostic d'adénopathie...3 I.1 Circonstances de découverte...3 I.2 Diagnostic positif...3 II Démarche

Plus en détail

3. Pouvez-vous décrire en quelques mots ce qu est, selon vous, une donnée de santé sensible? (Question ouverte non obligatoire)

3. Pouvez-vous décrire en quelques mots ce qu est, selon vous, une donnée de santé sensible? (Question ouverte non obligatoire) Parler de santé sur le web, quel(s) risque(s)? Ce sondage est destiné à recueillir l opinion des personnes publiant ou ayant publié un ou plusieurs éléments concernant leur santé ou celle d un proche sur

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

Définitions. PrioritéVie Enfant MC. Assurance contre le risque de maladie grave

Définitions. PrioritéVie Enfant MC. Assurance contre le risque de maladie grave Définitions PrioritéVie Enfant MC Assurance contre le risque de maladie grave Le présent document ne constitue qu un exemple de libellé et n a aucune force exécutoire. En cas de divergence entre les renseignements

Plus en détail

Institut Yang Ming. Cabinet de médecine traditionnelle chinoise CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES. Agrée par le C.S.NA.T.

Institut Yang Ming. Cabinet de médecine traditionnelle chinoise CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES. Agrée par le C.S.NA.T. CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES La radiothérapie et la chimiothérapie font partie des traitements ayant des effets secondaires particulièrement difficiles

Plus en détail

Formation Insuffisance Rénale, Soins et Thérapies en dialyse GH Renal Services

Formation Insuffisance Rénale, Soins et Thérapies en dialyse GH Renal Services Programme de formation 2012 Formation Insuffisance Rénale, Soins et Thérapies en dialyse GH Renal Services La formation joue un rôle essentiel dans la qualité des soins dispensés. Elle permet d accroitre

Plus en détail

CAT devant une créatinine qui monte. EPU 29 avril 2009

CAT devant une créatinine qui monte. EPU 29 avril 2009 CAT devant une créatinine qui monte EPU 29 avril 2009 Cas clinique Mme C., 63 ans est hospitalisée le 18/11/05 pour insuffisance rénale aigue Antécédents : - DNID ancien et compliqué - cardiopathie ischémique

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE DE CIRCULATION DU VIRUS A(H1N1)v Ces recommandations sont justifiées par la circulation sporadique et modérée des virus grippaux

Plus en détail

Guide de tarification des affaires nouvelles Assurance soins médicaux et soins dentaires individuelle

Guide de tarification des affaires nouvelles Assurance soins médicaux et soins dentaires individuelle Guide de tarification des affaires nouvelles Assurance soins médicaux et soins dentaires individuelle Septembre 2010 Dispositions générales Langue Les proposants doivent comprendre le français ou l'anglais.

Plus en détail

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant Avant-propos à la troisième édition................................................ Avant-propos à la deuxième édition................................................ Les auteurs...................................................................

Plus en détail

Structurer le dossier médical des diabétiques. Module FMC à distance ANCRED N 1

Structurer le dossier médical des diabétiques. Module FMC à distance ANCRED N 1 Structurer le dossier médical des diabétiques Module FMC à distance ANCRED N 1 1 Objectifs du module (1) Savoir analyser, et (2) Classer selon leur gravité dans le dossier médical, les informations collectées

Plus en détail

Sommaire. Que font les reins?...p.11. Les principales causes de la maladie rénale chronique... p.23

Sommaire. Que font les reins?...p.11. Les principales causes de la maladie rénale chronique... p.23 Sommaire Que font les reins?........................p.11 I.Où se situent les reins?..................... p.12 0.2. Les reins et le squelette p.12 II.Formation de l urine......................... p.12 0.1.

Plus en détail

OBJECTIFS DE MÉDECINE INTERNE

OBJECTIFS DE MÉDECINE INTERNE OBJECTIFS DE MÉDECINE INTERNE Les objectifs de médecine interne sont les objectifs qui devraient être vus pendant la période de l externat, soit les deux années de stages. Les objectifs annotés d un sont

Plus en détail

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014 Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014 RAPPORT AU MINISTRE CHARGÉ DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET AU PARLEMENT SUR L ÉVOLUTION DES

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail