Sommaire de ce numéro :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire de ce numéro :"

Transcription

1 Sport, Santé et Préparation Physique N 59 Lettre électronique des entraîneurs du Val-de-Marne AVRIL 2008 Université Paris 12 Conseil général du Val-de-Marne Sommaire de ce numéro : 1) SCIATIQUE ET CRURALGIE 2) COLLOQUE RUGBY DU 15 OCTOBRE 2007 : -Gérer le dilemme Sécurité/Performance en mêlée - Rachis cervical et première ligne en mêlée de rugby. De l analyse des contraintes à la prévention 1) SCIATIQUE ET CRURALGIE R. Ziane Les sciatiques représentent 5 à 10% des douleurs au dos. Les cruralgies, moins connues, peuvent être aussi douloureuses et invalidantes. - Qu est-ce qu une sciatique? - Qu est-ce qu une cruralgie? - Quelles en sont les causes et les traitements? Qu est-ce qu une sciatique? C est une douleur, localisée le long du trajet du nerf sciatique, qui peut s étendre de la région lombaire (L5-S1) aux orteils en passant derrière le genou. Le plus souvent, ces douleurs intermittentes et unilatérales : - s intensifient à l effort ou en position assise, - diminuent dans certaines positions (allongée ou debout). D autres symptômes peuvent se manifester : - des sensations de fourmillements, - une perception anormalement douloureuse de certains stimuli (allodynie 1 ), - une perte de la sensibilité d'une partie de la jambe. Il existe des formes très douloureuses qui peuvent s accompagner d un blocage de la région lombaire (lumbago). Quelles en sont les causes? Elles sont mécaniques, structurelles ou infectieuses : - une hernie discale, dans 90% des cas, - un tassement ou une fracture vertébrale (chute), - un rétrécissement du canal rachidien, 1 Allodynie : douleur suscitée par un stimulus qui n'est normalement pas ressenti comme douloureux ; Par exemple une sensation de brûlure juste après un effleurement.

2 - une infection, d un disque vertébral (spondylodiscite) ou du tissu nerveux : nerf ou moelle (borréliose, zona ), - un abcès ou une tumeur (bénigne ou maligne). Il existe des facteurs aggravants : effort sollicitant trop (haltérophilie) ou mal le dos (port de charges lourdes ou maintien de postures dos courbé comme en cyclisme), le stress, l âge Diagnostic et traitements Le diagnostic est réalisé à partir du test de Lasègue : Le médecin soulève la jambe tendue du patient allongé sur le dos, jusqu à ce que ce dernier signale une douleur irradiant du dos au pied, la même que lors d une crise de sciatique. La hauteur à partir de laquelle la douleur est déclenchée sert de repère pour mesurer l'évolution de la sciatique. Une IRM ou un scanner permet de vérifier s il y a une hernie discale. Le choix du traitement dépend de la cause et de la gravité de la sciatique : - En l absence de hernie discale, l ostéopathie peut être efficace. - En cas de hernie discale, la chimionucléolyse consiste à injecter une enzyme dans le disque. Cet enzyme va dissoudre le noyau et réduire ainsi la hernie qui comprimait la racine du nerf sciatique. Le traitement chirurgical est proposé en cas de sciatique récidivante ou prolongée. Qu est-ce qu une cruralgie? La cruralgie est plus rare que la sciatique mais la douleur peut être aussi intense. La principale différence est le trajet du nerf concerné : - Le nerf sciatique est formé de la fusion des deux dernières racines nerveuses lombaires (L5 et S1), - Le nerf crural est la fusion des deux racines au-dessus (L3 et L4). Aussi, la sciatique est la douleur de l'arrière du membre inférieur et la cruralgie celle du devant. (d après : Gillot & de Ricqlès, 2004) Les symptômes de la cruralgie sont des douleurs : - déclenchées en position assise, - plus ou moins intermittentes et qui s étendent de l'extérieur de la hanche à l arête du tibia, en passant par l'aine et la face antérieure de la cuisse. - qui augmentent lors d efforts, de toux... - diminuées par le repos. Ces douleurs peuvent être accompagnées de symptômes comme des sensations anormales (fourmillements, picotements) ou une allodynie Quelles en sont les causes? Ce sont les mêmes que pour la sciatique.

3 Diagnostic et traitements Le diagnostic est réalisé à partir du test de Lasègue inversé : le patient est à plat ventre, le médecin procède à l'extension forcée en arrière de la hanche. En cas de cruralgie, ce test réveille la douleur. Les traitements sont les mêmes que pour une sciatique. Conclusion Moins connue car plus rare que la sciatique, la cruralgie a les mêmes causes et les mêmes traitements. La prévention passe par un travail de mobilisation et de renforcement des muscles qui assurent le maintien de la colonne vertébrale et notamment des muscles profonds. Les exercices de proprioception en position assise sur fitball, l éducation des placements et des ajustements de positions en fonction de la tâche à réaliser sont ici particulièrement adaptés.( voir revue SSPP n 11, n 16 et article sur fitball lettre 26). Des étirements de la région lombaire et du psoas compléteront ces mesures préventives( revue SSPP n 15). Enfin le bon sens suggère d éviter les excès (port de charge trop lourdes avec un dos mal placé). Références : Collectif d auteurs. (2008). Sciatique. Wikipedia. En ligne. Collectif d auteurs. (2008). Cruralgie. Wikipedia. En ligne. Gillot, C. & de Ricqlès, A. (2004). Membres. In Encyclopedia Universalis. Mérignac. 2) COLLOQUE RUGBY : GERER LE DILEMME SECURITE/PERFORMANCE EN MELEE Mathieu Blin, Joueur professionnel et capitaine au Stade Français. Remarque : compte-rendu de l intervention effectué par une tierce personne. L objectif de cette communication est de faire part de l expérience vécue en tant que joueur expert, talonneur, donc aux premières loges de l affrontement lors de cette phase de combat collectif. La gestion de ce dilemme entre la recherche de performance, tout en préservant la sécurité du pratiquant, repose sur plusieurs éléments. Tout d abord en terme de suivi médical, un effort est effectué au niveau des clubs en direction de la prévention des blessures des joueurs de première ligne. Ainsi, il s agit de surveiller un indicateur privilégié qui est le diamètre du canal rachidien, grâce à un contrôle annuel par IRM. Au sujet des facteurs de la performance, il convient de noter la nécessité d une préparation physique adaptée. Si le rugby de haut niveau vise à rendre le joueur plus fort et plus rapide, l entraînement doit aussi préserver le travail de souplesse et de sensations pour permettre de

4 se protéger ou de sortir de situations difficiles. Cette préparation est favorable au développement d une sécurité active, c'est-à-dire gérée par le joueur lors de moments critiques dans le jeu. C est le cas lors de mêlées où la pression adverse est forte, avec des situations de torsion, des risques d effondrement Le travail proposé par les préparateurs physiques en ce qui concerne la prévention de l hyper flexion ou l hyper extension du rachis s inscrit dans cette optique. Il permet notamment lors d efforts de type isométrique, de développer les sensations musculaires, kinesthésiques En effet le renforcement musculaire qui permet souvent d avoir un diamètre de cou de 46 cm, s accompagne du souci de préserver la mobilité. Il convient également de relier le travail du cou avec le reste du dos, pour développer les sensations d ensemble relatives au placement optimal, gage de la performance. Par ailleurs la gestion de ce dilemme entre sécurité et performance repose sur une préparation tactique et technique pertinente. Elle traduit une adaptation à l évolution des règles qui entraîne des contraintes un peu différentes dans les tâches des joueurs en mêlée. Par exemple le commandement «touchez» a nivelé l avantage que l on pouvait prendre sur l adversaire au moment de l impact. Il s agit alors d optimiser l entrée en mêlée en maintenant le positionnement à l engagement, autrement dit rentrer plus fort et être tout de suite en poussée. Par conséquent l évolution des règles et conjointement l évolution des gabarits des joueurs de première ligne, entraînent des modifications techniques qui touchent la structure même de la mêlée : les appuis, le placement des épaules, et les liaisons. En règle générale, les pieds du talonneur sont parallèles à ceux des piliers, même s il existe toujours des positions préférentielles selon les individus. Le joueur recherche une position «en bascule» c'est-à-dire sur les avants pieds, pour une meilleure transmission des forces. Mais il est alors plus difficile de contenir les poussées des autres joueurs. De plus, le placement des épaules est primordial pour la structure de la première ligne, et pour le placement du cou. Pour le pilier droitier, le rôle du bras est déterminant pour fixer l ensemble. D où la nécessité d un travail musculaire spécifique, avec les appareils «sidex» et «moflex», reliés à un ordinateur, et permettant le contrôle de la précision et la pertinence des gestes par les kinésithérapeutes. Là encore, le travail de sensations personnelles est combiné à une régulation extérieure, et les aspects techniques et physiques sont imbriqués. La démarche est similaire pour un travail plus collectif relatif au placement et aux liaisons, lorsque les joueurs se mettent en position de poussée face à une glace tout en portant des lunettes de soleil ; cela les contraint à ancrer leur regard sur le haut des lunettes, ce qui équivaut à la direction du plexus adverse. La position la plus basse possible, sous l adversaire est en effet favorable à la recherche d efficacité. Or ce placement se joue en relation subtile avec l anticipation bien dosée des comportements de l arbitre. Les liaisons des joueurs de première ligne sont également au cœur de ce dilemme sécurité et performance. Elles constituent un gage d efficacité et de sécurité, mais si le talonneur accroche ses piliers trop loin, sous les aisselles, il perd en souplesse. C est ainsi par exemple que dans l hémisphère sud, sont privilégiées les liaisons sur les épaules des piliers et vers le bas, pour obtenir une meilleure mobilité des épaules. Là encore tout est question de compromis, en particulier au regard des gabarits des trois joueurs, mais aussi des préférences de chacun et des complicités établies. Nous ne pouvons pas ignorer non plus le côté subjectif et affectif qui est présent dans cette phase de jeu. Il apparaît dans la jouissance collective lors de mêlées importantes gagnées. Il peut se deviner dans l aspect émotionnel de se jeter en mêlée qui nécessite une grande confiance envers les deux piliers qui l entourent, ou dans l état d esprit des piliers qui ne veulent pas reculer et qui préfèrent écrouler, à condition de savoir le faire tous en même temps pour ne pas mettre un joueur en danger. Ce côté sensible, intime, privé, difficile à percevoir pour des spectateurs non initiés, s exprime par des adaptations subtiles aux circonstances du terrain. Il en est ainsi des ajustements des orientations de poussées, du roulement des épaules, du jeu avec les règles par exemple lorsque le droitier efface son épaule pour provoquer l effondrement prématuré de son adversaire direct qui est alors souvent sanctionné par l arbitre parce qu il s écroule en premier. Le problème est que ces savoirs d expérience

5 restent souvent confinés au sein de cette corporation un peu à part, et qu ils sont difficilement transmissibles. Par conséquent, nous voyons comment la gestion de ce dilemme par les joueurs, repose sur une combinaison de facteurs : prévention, entraînement précis et adapté dans tous les facteurs de la performance, connaissances en action, et sensibilisation à des solutions de réchappe ou de sécurité active. Rachis cervical et première ligne en mêlée de rugby. De l analyse des contraintes à la prévention Pierre PORTERO 1,2, Didier GAMET 3, Julien PISCIONE 3, Jennyfer LECOMPTE 2, Olivier MAÏSETTI 1,2, Raphaël PORTERO 2 1 Université Paris 12 Val de Marne, Créteil 2 INSERM UMR 731, Hôpital Rothschild, Paris 3 CNRS UMR 6600, Université de Technologie de Compiègne Correspondant : Pierre PORTERO, Professeur des Universités Ce projet de recherche a été réalisé en partenariat avec la Cellule Recherche de la Direction Technique Nationale de la Fédération Française de Rugby. Les dysfonctionnements du rachis cervical sont extrêmement courants au cours de la pratique du rugby, et en particulier pour la 1 ère ligne de la mêlée. En dépit du problème majeur de médecine traumatique voire neurologique, la pathologie cervicale présente des difficultés en termes de diagnostic et de traitement. La plupart des études disponibles dans la littérature abordent le problème essentiellement sous un seul angle, médical, biomécanique, tactique de jeu Grâce au regroupement de plusieurs équipes de recherche, nous proposons une approche intégrative du rachis cervical en mêlée de façon à améliorer la connaissance des mécanismes lésionnels, leurs préventions et leur prise en charge. Trois grands axes se dégagent : - Analyse du système tâche/activité de la 1ère ligne en mêlée fermée ; - Analyse épidémiologique des accidents cervicaux en mêlée fermée ; - Etude de la musculature cervicale en situations analytique et fonctionnelle. Les deux premiers axes ont permis de décrire et comprendre l activité des différents postes de la 1 ère ligne de mêlée, d en évaluer les conséquences traumatiques et d orienter la conception d outils de mesures de la fonction musculaire cervicale. Deux systèmes de mesures ont été spécialement développés afin d évaluer le rachis en situation analytique (position assise) ou en position fonctionnelle (position de poussée en mêlée). Le premier dispositif ergométrique permet d évaluer la fonction des muscles du cou en position assise standardisée. Le deuxième dispositif ergométrique (joug ergométrique individuel) permet de mesurer les efforts dans les 3 dimensions lors de l effort de poussée, ainsi que la capacité d extension cervicale lors de la poussée. Les résultats obtenus sur différentes populations de sujets «contrôles» et «joueurs de 1 ère ligne» montrent qu il est possible de caractériser les individus en fonction des contraintes exercées (ou non) sur le cou (non joueurs / joueurs) et en fonction du niveau de pratique (ex : XV de France, moins de 21 ans. Fédéral 3 ). Les forces individuelles d impact à l engagement, de poussée et d extension cervicale peuvent être alors interprétées comme des paramètres discriminants du niveau d expertise en mêlée de rugby.

6 En conclusion, ces dispositifs ergométriques sont des outils d évaluation de méthodes d intervention pour la prévention de blessures cervicales (renforcement musculaire, travail technique «mêlée» ). Même si le nombre de joueurs doit être augmenté, les résultats déjà obtenus mettent en évidence l effet du niveau d expertise sur un ensemble de paramètres. Sur la base de ces paramètres, l évaluation objective des performances du joueur de 1 ère ligne constituerait ainsi un outil diagnostic supplémentaire dans le cadre de la prévention des blessures. Le problème de la reprise après accident sera guidé par l'évaluation analytique et fonctionnelle. En cas de séquelles, l'évaluation analytique apportera des informations sur le degré d'atteinte et apportera un complément non négligeable dans l'expertise et l'évaluation du dommage corporel, du suivi de programme de renforcement musculaire en formation ou en perfectionnement. Coordinateurs SSPP : Thierry Maquet : Université Paris 12 Sophie Daudet-Taupin/Corinne Bouvat : Service départemental des Sports - Conseil général du Val-de-Marne - 2, rue Tirard Créteil Tél / Fax : /

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Objectif Les apprenants soulèvent et portent des charges correctement. Public-cible - Des apprenants

Plus en détail

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n dos p r e n d r e s o i n d e s o n Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse La qualité au service de votre santé Cette information, éditée par l Institut de physiothérapie de la Clinique de La Source, vous

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l'attention du patient HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée ; il faudrait

Plus en détail

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs Carrière et mal de dos, la nécessaire prévention Les professionnels des métiers de la petite enfance sont particulièrement confrontés au fléau social qu est le mal de dos. Touchant près de 80 % de la population

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE La colonne vertébrale présente des courbures normales (physiologiques) : lordoses et cyphoses qu'il convient de différencier de courbures pathologiques (cyphose accentuée,

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Intérêt dans la prévention et le traitement des LOMBALGIES, SCIATIQUES et RACHIALGIES et dans les MANUTENTIONS DE CHARGES

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation 1 1 Contexte - Public ciblé 1/3 des accidents du travail sont dus à des manutentions. Coût annuel : 1,5 milliards d euros. Les lombalgies représentent

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Livret participant. Prévention. Ouest. Kiné

Livret participant. Prévention. Ouest. Kiné Livret participant 1 Objectifs : Atelier «La santé du dos» Permettre aux participants d évaluer leurs facteurs de risques personnels et environnementaux de rachialgies Permettre aux participants d acquérir

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Ménagez votre dos Spaar uw rug

Ménagez votre dos Spaar uw rug Ménagez votre dos Spaar uw rug Ménagez votre dos Vous vous êtes déjà fait mal? Il vous est déjà arrivé de ne plus pouvoir bouger? Vous vous reconnaissez? Alors, il est grand temps de réagir! La plupart

Plus en détail

Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie.

Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie. www.cliniquephysioplus.com Une solution naturelle pour vous aider à vous rétablir : la physiothérapie Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie. ÉRIC GUY PHYSIOTHERAPEUTE EST : par

Plus en détail

La douleur est une mauvaise habitude.

La douleur est une mauvaise habitude. La douleur est une mauvaise habitude. Vous pourriez avoir envie de dire : "non, c'est impossible! Je ne peux pas me faire du mal à moi-même!" et vous auriez en partie raison. Comme exemple de douleurs

Plus en détail

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Introduction Le rôle du médecin MPR : poser les indications Réflexion pluridisciplinaire Définir les objectifs

Plus en détail

La musculation en période hivernaleeeee

La musculation en période hivernaleeeee Centre de formation CR4C Roanne Flash performance n 2 (entraînement, biomécanique, nutrition, récupération ) Réalisé par Raphaël LECA & Jean-Charles ROMAGNY www.culturestaps.com La musculation en période

Plus en détail

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE E R G O N O M I E Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la fabrication de produits en métal, de la fabrication de produits électriques et des industries de l habillement

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

3min. d exercices par jour pour ne pas, ne plus avoir mal au dos.

3min. d exercices par jour pour ne pas, ne plus avoir mal au dos. 3min. d exercices par jour pour ne pas, ne plus avoir mal au dos. Pour bien comprendre le fonctionnement de la colonne vertébrale, il faut savoir qu il existe deux types de muscles qui se rattachent aux

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

La prévention c est pour la vie! LES MAUX DE DOS. La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé

La prévention c est pour la vie! LES MAUX DE DOS. La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé D O S S I E R S P É C I A L LES MAUX DE DOS La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé La source du mal Éviter les maux de dos Écouter son corps Quand la douleur demeure : les maux de dos chroniques

Plus en détail

MINI-SÉANCE D EXERCICES POUR LE DOS ET LA POSTURE

MINI-SÉANCE D EXERCICES POUR LE DOS ET LA POSTURE MINI-SÉANCE D EXERCICES POUR LE DOS ET LA POSTURE Avertissement : Ce document n a pas la prétention de tout dire sur les maux de dos car il faudrait pour cela qu il ait la taille d un livre. Les exercices

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique Caroline Karras-Guillibert Rhumatologue, Hôpital Saint Joseph, Marseille La lombalgie chronique : le «mal du siècle»?

Plus en détail

Rééducation Posturale Globale

Rééducation Posturale Globale Rééducation Posturale Globale R.P.G. Créateur de la méthode : Philippe E. SOUCHARD France Petit guide à l attention de nos patients La Rééducation Posturale Globale est apparue en 1980 à la suite de plus

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

Claude Karger Anne Sophie Kesseler

Claude Karger Anne Sophie Kesseler Claude Karger Anne Sophie Kesseler Docteur, j ai mal au dos!! Faites de la natation, ça va passer Mythe ou réalité? Les poissons souffrent-ils du dos? A priori, non. Pourquoi? Ne sont pas soumis à la pesanteur!!

Plus en détail

Algodystrophie du bras

Algodystrophie du bras Algodystrophie du bras L algodystrophie est une maladie longue et pénible, bien que finissant souvent par guérir quasiment sans séquelles. Sa cause est encore sujet de discussions. L explication classique,

Plus en détail

LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE

LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l attention du patient LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée, il faudrait

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Opération de la hernie discale. Des réponses à vos questions

Opération de la hernie discale. Des réponses à vos questions Opération de la hernie discale Des réponses à vos questions Introduction Quel objectif? Cette brochure résume les informations reçues lors de l entretien que vous avez eu avec le neurochirurgien concernant

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail

MemenDos. 20 www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com

MemenDos. 20 www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com Le mal de dos Guide Prévention MemenDos Mutuel Spheria Val de France Service Prévention Tél. : 02 38 78 74 00 e-mail : prevention@svf.fr Mutuel régie par livre II du code de la mutualité inscrite au Registre

Plus en détail

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc CONGRES UCL DE MEDECINE GENERALE 1 juin 2013 PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc Philippe Mahaudens, PhD Faculté des sciences de la motricité UCL Service de Médecine Physique et Réadaptation, Saint-Luc

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

Règles du Jeu et Code du Fair-Play

Règles du Jeu et Code du Fair-Play 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org.

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Repères sur les pathologies du dos SOMMAIRE généralités définitions

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

Extraits et adaptations

Extraits et adaptations Extraits et adaptations Guide de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire - 2007 MOYENS DE RÉCUPÉRATION MUSCULAIRE Il est difficile de donner des soins dentaires en évitant

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Accidents des anticoagulants

Accidents des anticoagulants 30 Item 182 Accidents des anticoagulants Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer un accident des anticoagulants. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. COFER

Plus en détail

7. Annexes. 7.1 Les différents constituants de la colonne vertébrale et leurs rôles

7. Annexes. 7.1 Les différents constituants de la colonne vertébrale et leurs rôles 7. Annexes Certaines notions abordées dans les chapitres précédents sont expliquées en détail dans les annexes suivantes. Segment vertébral de profil Segment vertébral de profil: les ligaments (F), les

Plus en détail

«Laissez-moi jouer en sécurité»

«Laissez-moi jouer en sécurité» 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

Pour massage en profondeur

Pour massage en profondeur THERA CANE MODE D EMPLOI Pour massage en profondeur La cane, dénommée Thera Cane, est un distpositif d automassage, consistant en l application de pressions sur le muscles endoloris. La conception toute

Plus en détail

SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN

SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN QUE SIGNIFIE "ÊTRE CENTRÉ"? Etre centré signifie être aligné entre Ciel et Terre. C'est-à-dire connecté à l'énergie du Ciel et ancré dans l énergie de la Terre;

Plus en détail

A healthy decision LA DOULEUR

A healthy decision LA DOULEUR A healthy decision Mieux vivre avec LA DOULEUR Tout à propos de la douleur, de ses causes et de ses possibilités de traitement. Parlez-en avec votre médecin ou pharmacien. Contenu Qu est-ce que la douleur

Plus en détail

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002)

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) 1 Les conditions : 1) Respecter la santé de l athlète. 2) Mettre la condition physique à sa place. 1) LES PRINCIPES DE LA PREPARATION PHYSIQUE

Plus en détail

«La gestion des douleurs», l après TMS

«La gestion des douleurs», l après TMS Journée territoriale de la prévention des risques professionnels CDG82 MONTAUBAN (82) «La gestion des douleurs», l après TMS Christiane.Daban Octobre 2012 Kinésithérapie & Prévention -> Ce qui fait la

Plus en détail

Cure de Hernie discale lombaire

Cure de Hernie discale lombaire Cure de Hernie discale lombaire QU EST CE QUE LA HERNIE DISCALE ET LA SCIATIQUE Les vertèbres lombaires (L1 à L5) et le sacrum (S1) sont séparées par les disques intervertébraux qui jouent un rôle d'amortisseur.

Plus en détail

Kinésithérapie et réadaptation pour les patients PSH Retour d'expérience 2006-2012. Alaitz AMEZQUETA kinésithérapeute + Équipe de rééducation

Kinésithérapie et réadaptation pour les patients PSH Retour d'expérience 2006-2012. Alaitz AMEZQUETA kinésithérapeute + Équipe de rééducation Kinésithérapie et réadaptation pour les patients PSH Retour d'expérience 2006-2012 Alaitz AMEZQUETA kinésithérapeute + Équipe de rééducation Anniversaire ASL Paris 26 mai 2012 Présentation de l'équipe

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier

Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier Résultats d une enquête menée à l hôpital Pasteur de Colmar au Centre pour Personnes Agées en Novembre

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S INTRODUCTION La lombalgie est un symptôme fréquent avec une prévalence

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. MONSIEUR Edouard CHEVALIER

RAPPORT DE STAGE S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. MONSIEUR Edouard CHEVALIER S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 RAPPORT DE STAGE CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE MONSIEUR Edouard CHEVALIER 42 Ter Rue Gambetta 58600 FOURCHAMBAULT Collège PAUL LANGEVIN 9, rue Dufaud 58600 FOURCHAMBAULT

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE PROTEAU ROSE-ANGE Association pour la santé et la sécurité au travail, secteur affaires sociales (ASSTSAS),

Plus en détail

La sciatique par hernie discale Description médicale :

La sciatique par hernie discale Description médicale : La sciatique par hernie discale Description médicale : Le terme hernie est utilisé pour décrire la saillie d un disque intervertébral le plus souvent au contact d une racine nerveuse. Entre chacune des

Plus en détail

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Santé travail Maladies chroniques et traumatismes Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Étude du syndrome du canal carpien opéré 2008-2009 Septembre 2011 F. Sillam 1,

Plus en détail

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Au programme Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Club La Foulée 5 août 2004 Dre Mireille Belzile La lombo-sciatalgie Inflammation du périoste au site d insertion des muscles du mollet Erreur

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

Études. Coût de la chirurgie d une hernie discale

Études. Coût de la chirurgie d une hernie discale Études Coût de la chirurgie d une hernie discale 1 Table des matières 03 Objectif 04 Introduction 05 Données et méthodologie 06 Caractéristiques des hospitalisations 09 Profil de la population hospitalisée

Plus en détail

Dans ce chapitre : Sommaire 93

Dans ce chapitre : Sommaire 93 Dans ce chapitre : Les différents types de contractions musculaires 78 Contraction statique 78 Contraction dynamique 80 Contraction isométrique 80 Contraction auxotonique 80 Contraction isotonique 82 Contraction

Plus en détail

ANALYSE DU MOUVEMENT EXEMPLE : LE SQUAT

ANALYSE DU MOUVEMENT EXEMPLE : LE SQUAT PACOUIL Christophe1 Option culturisme 2012-2013 ANALYSE DU MOUVEMENT 1. Nous étudions les articulations concernées 2. Nous analysons la mécanique 3. Nous cherchons les muscles sollicités au plan moteur,

Plus en détail

Les étapes de la déclaration

Les étapes de la déclaration GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES Les étapes de la déclaration De l accident à la décision d imputabilité 23/09/2014 Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation Introduction Comment

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

ÉTIREZ RENFORCEZ STABILISEZ. Tout le monde en a. Améliorez votre posture et votre santé. besoin!

ÉTIREZ RENFORCEZ STABILISEZ. Tout le monde en a. Améliorez votre posture et votre santé. besoin! ÉTIREZ RENFORCEZ STABILISEZ Améliorez votre posture et votre santé Tout le monde en a besoin! Votre incroyable anatomie et ses capacités de guérison Votre colonne vertébrale Votre colonne vertébrale est

Plus en détail

La chirurgie dans la PC

La chirurgie dans la PC La chirurgie dans la PC GF PENNECOT Marchant ou déambulant Grand handicapé Kinésith sithérapie Appareillage Médicaments Chirurgie neuro ortho LESION NEUROLGIQUE STABLE Spasticité Perte de la sélectivit

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Mal de dos et plongée sous-marine

Mal de dos et plongée sous-marine Juillet 2004 Mémoire d instructeur national Page 1/76 SOMMAIRE 1 REMERCIEMENTS...4 2 INTRODUCTION...5 3 ANATOMIE ET BIOMECANIQUE...6 3.1 INTRODUCTION...6 3.2 NOTIONS ELEMENTAIRES D ANATOMIE...7 3.2.1 AXE

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option1 Ergonomie du travail

Plus en détail

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger.

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. L auxiliaire ambulancier 3e édition 3.3. Techniques d installation 3.3 Installation à bord du VSL Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. A Malgré que le transport en VSL soit destiné

Plus en détail

Le sport canin: les revers de la médaille

Le sport canin: les revers de la médaille 07 2011 InfoChiens COUP D ŒIL 25 Le sport canin: les revers de la médaille Les mouvements rapides sans échauffement préalable peuvent provoquer des blessures musculaires comme par exemple un claquage du

Plus en détail

Les écoles du dos PURPAN CHU TOULOUSE CHRU TOURS

Les écoles du dos PURPAN CHU TOULOUSE CHRU TOURS L E S G U I D E S P R E V E N T I O N connaître les postures et les gestes justes Préface Huit Français sur dix souffrent ou souffriront du mal de dos à un moment ou un autre de leur vie. Le personnel

Plus en détail

Comment utiliser vos béquilles

Comment utiliser vos béquilles Comment utiliser vos béquilles Votre équipe de soins vous recommande des béquilles pour vous aider dans vos déplacements. Cette fiche vous explique comment bien les utiliser. Pourquoi est-il important

Plus en détail

Guide pour soulager. le mal de dos. Les réponses à vos questions. Au travail A domicile. ADULTE le mal de dos. Mal de dos_cor 31/10/05 15:56 Page 2

Guide pour soulager. le mal de dos. Les réponses à vos questions. Au travail A domicile. ADULTE le mal de dos. Mal de dos_cor 31/10/05 15:56 Page 2 Mal de dos_cor 31/10/05 15:56 Page 2 ADULTE le mal de dos Guide pour soulager le mal de dos Les réponses à vos questions novembre 2005 Au travail A domicile Mal de dos_cor 31/10/05 15:55 Page 3 «J'en ai

Plus en détail

Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale

Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale Cours de la formation continue dans les thérapies manuelles Pour ceux qui veulent ajouter des techniques efficaces,

Plus en détail

Assister un proche dans ses déplacements

Assister un proche dans ses déplacements 2012 Assister un proche dans ses déplacements Remerciements : Merci au Ministère de la famille et des aînés du Québec pour le soutien financier ayant permis la réalisation de ce document. Merci à Josée

Plus en détail

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL Les accidents strictement de nature «ergonomique» coûtent une fortune aux entreprises canadiennes. En effet, Statistique Canada évaluait en 1996 à 1,5 milliards de dollars les coûts annuels associés aux

Plus en détail

Item 182 : Accidents des anticoagulants

Item 182 : Accidents des anticoagulants Item 182 : Accidents des anticoagulants COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Cruralgie par hématome

Plus en détail

Grégory Bruchet Clément Eveillard François Lamouret Mémostéo

Grégory Bruchet Clément Eveillard François Lamouret Mémostéo Grégory Bruchet Clément Eveillard François Lamouret Mémostéo Chers patients, «Mieux vaut prévenir que guérir». Tout le monde s accordera à dire que cet adage tient du bon sens commun. Prévenir en ostéopathie,

Plus en détail

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire GUIDE POUR LES PARENTS 514-412-4400, poste 23310 hopitalpourenfants.com/trauma Le fémur est l os le plus long du corps humain : il

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail