Inventaire des archives de la. B.B.E. (BANQUE BELGE POUR L'ETRANGER) puis. COMPAGNIE BELGE POUR L'ETRANGER et de ses filiales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inventaire des archives de la. B.B.E. (BANQUE BELGE POUR L'ETRANGER) puis. COMPAGNIE BELGE POUR L'ETRANGER et de ses filiales 1902-1977"

Transcription

1 Inventaire des archives de la B.B.E. (BANQUE BELGE POUR L'ETRANGER) puis COMPAGNIE BELGE POUR L'ETRANGER et de ses filiales RenÄ BRION et Jean-Louis MOREAU Association pour la Valorisation des Archives d Entreprises 2005

2 NOTE A L USAGE DE L UTILISATEUR 1. Pour la commande des documents, on utilisera Ç Banque Belge pour l Etranger É comme dänomination abrägäe du fonds. 2. Les dossiers clñturäs depuis plus de trente ans sont accessibles sans restriction. Pour la consultation Äventuelle des autres articles, on peut adresser une demande Äcrite au Service des Relations publiques de la SociÄtÄ GÄnÄrale.

3 Table des matiäres TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES...I HISTORIQUE DE LA BANQUE BELGE POUR L ETRANGER... V INVENTAIRE...XI 1. BANQUE SINO-BELGE S.A. PUIS B.B.E. (BANQUE BELGE POUR L'ETRANGER) S.A. PUIS COMPAGNIE BELGE POUR L'ETRANGER S.A I. Statuts, liquidation... 1 A. Statuts, dälägations de pouvoirs... 1 B. Fusion avec la S.G.B. s.a. et liquidation... 1 II. AssemblÄes gänärales de la Compagnie Belge pour l'etranger s.a III. Direction... 2 IV. ActivitÄs et liquidation des succursales... 2 A. Succursale de Paris... 2 B. Succursale de Constantinople ActivitÄs de la succursale Liquidation... 2 C. Succursales en Egypte... 5 D. Succursale de Bucarest... 5 E. Succursale de Cologne... 6 V. Finances... 6 A. Capital... 6 B. Portefeuille : gänäralitäs... 7 C. Portefeuille : participations dans des banques amies GÄnÄralitÄs Albanie Autriche Belgique Bosnie-HercÄgovine BrÄsil Bulgarie Chine Egypte Espagne France Grande-Bretagne Pays-Bas Pologne Portugal Roumanie I

4 Table des matiäres 17. TchÄcoslovaquie Yougoslavie D. Portefeuille : participations dans le secteur des transports E. Portefeuille : participation dans le secteur des allumettes F. Portefeuille : participations dans le secteur du textile G. Portefeuille : participations dans le secteur du tabac GÄnÄralitÄs Levante s.a. (SociÄtÄ Anonyme Belge pour le Commerce des Tabacs) Tabeurop (Compagnie EuropÄenne des Tabacs) s.a Fumaro (SociÄtÄ Anonyme Belge pour le Commerce des Tabacs) s.a Turmac (Turkish Macedonian Tobacco Cy) n.v Waldorf Astoria Zigarettenfabrik A.G Kartel (Fabriques de Tabac RÄunies) s.a. (Bulgarie) Cogefita (Compagnie GÄnÄrale FinanciÅre des Tabacs) s.a. (BÇle) Tabacofina (Union FinanciÅre Belge des Tabacs) s.a H. Portefeuille : participations diverses I. Portefeuille : indemnitäs chinoises J. Portefeuille : emprunt d'ätats K. Placement de titres de sociätäs tierces L. Engagements en Allemagne M. CrÄances sur des particuliers, relations avec la clientåle VI. ComptabilitÄ A. GÄnÄralitÄs B. Livres comptables C. FiscalitÄ VII. Immeubles A. Allemagne B. Grande-Bretagne VIII. Personnel A. GÄnÄralitÄs B. Dossiers individuels C. Appointements IX. Contentieux A. Contentieux avec Kiazim Emin GÄnÄralitÄs RÄalisation de gages däposäs par Kiazim Emin et contentieux liäs É ces räalisations RÄalisations d'immeubles sis en Allemagne ayant appartenu É la sociätä Levante s.a RÄalisations d'immeubles sis en Autriche ayant appartenu É la sociätä Levante s.a RÄalisations d'immeubles sis en Bulgarie RÄalisations de gages : däpñts de tabacs en Roumanie RÄalisations de gages : immeubles sis en Turquie II

5 Table des matiäres 8. PremiÅre procädure pänale intentäe par Kiazim Emin Seconde procädure pänale intentäe par Kiazim Emin Autres procädures Points de contentieux particuliers entre Kiazim Emin et la sociätä Levante s.a PiÅces procädurales diverses B. Autres contentieux FUMARO (SOCIETE ANONYME BELGE POUR LE COMMERCE DES TABACS) S.A I. Constitution II. AssemblÄes gänärales et autoritä däläguäe A. AssemblÄes gänärales B. Conseil d'administration et collåge des liquidateurs III. Finances A. Capital B. Portefeuille IV. ComptabilitÄ V. Immeubles VI. Correspondance LEVANTE (SOCIETE ANONYME BELGE POUR LE COMMERCE DES TABACS) S.A I. Constitution II. AssemblÄes gänärales, autoritä däläguäe III. Exploitation IV. Finances A. Capital B. Portefeuille V. ComptabilitÄ VI. Contentieux VII. Courrier gänäral TABEUROP (COMPAGNIE EUROPEENNE DES TABACS) S.A., ALIAS E.T.C. (EUROPEAN TOBACCO CY) LTD I. Constitution II. AssemblÄes gänärales et autoritäs däläguäes A. AssemblÄes gänärales B. Conseil d'administration C. ComitÄ de direction III. Exploitation IV. Finances V. ComptabilitÄ VI. Contentieux VII. Personnel VIII. Immeubles UNIFIPO (UNION FINANCIERE POLONAISE) S.A I. Constitution, liquidation III

6 Table des matiäres II. AssemblÄes gänärales, autoritäs däläguäes A. AssemblÄes gänärales B. Conseil d'administration C. ComitÄ de direction III. Exploitation IV. Financier A. Capital B. Portefeuille V. ComptabilitÄ IV

7 Historique HISTORIQUE DE LA BANQUE BELGE POUR L ETRANGER Le Protocole du 6 septembre 1901, qui consacrait la fin de l'insurrection nationaliste chinoise connue sous le nom de guerre des Boxers, imposa Ö la Chine le paiement d'une indemnitä Ö la Belgique pour un montant de quelque 31 millions de francs-or. La Banque Sino-Belge fut crääe sous le prätexte de faciliter l encaissement ces indemnitäs. En fait, il s'agissait plus gänäralement de dävelopper les relations commerciales entre la Belgique et l'extrüme-orient. Le Roi LÄopold II, qui ne manquait aucune occasion d'encourager l'expansionnisme belge, avait suggärä Ö la SociÄtÄ GÄnÄrale de Belgique de cräer sur place un organisme financier susceptible de jouer un rñle moteur dans cette partie du monde. Sans enthousiasme, la SociÄtÄ GÄnÄrale de Belgique entra dans les vues du Roi : la Banque Sino-Belge fut fondäe le 5 mars 1902, au capital initial de 1 million. Le premier conseil d administration Ätait constituä de V. Stoclet, präsident, et d'auguste Goffinet et de Gustave Boál, administrateurs. Alexis Van Damme fut nommä secrätaire. La comptabilitä fut confiäe Ö Auguste Callens. Une premiàre succursale fut ouverte Ö Shanghai dans le courant de Mettant Ö profit la libertä complàte qui existait alors en Chine en matiàre d'ämission de billets au porteur, la Banque cräa ses propres coupures, libelläes en dollars locaux. Elle pratiquait en outre des opärations de change et d'arbitrage, finanâait les opärations d'importation et d'exportation et accordait des prüts sur garanties diverses. Les moyens de la Banque s'aväràrent bientñt insuffisants, et le capital de la sociätä fut portä successivement Ö 2 millions en 1903, puis Ö 15 millions lors de l'absorption de la SociÄtÄ GÄnÄrale Africaine, en Le conseil d'administration s'ouvrit Ö de nouvelles personnalitäs. Le Baron Ferdinand Baeyens en prit la präsidence en Le conseil comprenait alors le Baron van Eetvelde, le Chevalier de Wouters, Alexis Van Damme, Josse Allard, le Baron Auguste Goffinet, Gustave V

8 Historique Boál, Emile Francqui, Ed. Thys Jean Jadot devint administrateur de la sociätä en En 1906, une deuxiàme succursale fut installäe Ö Tientsin. En 1909, la Banque Sino-Belge ouvrit une agence Ö Londres. Deux ans plus tard, une nouvelle succursale fut ouverte Ö PÄkin, avec l'intention de participer au financement d'affaires gouvernementales. En 1912 et 1914 respectivement, deux agences furent ouvertes en Egypte, la premiàre au Caire, la seconde Ö Alexandrie. Il semble que l'idäe de s'ätablir en Afrique du Nord soit näe de la volontä de disposer d'un relais vers le Congo ; mais les relations commerciales entre la Banque et la Colonie belge restàrent toujours infimes et pour survivre, les agences Ägyptiennes de la Banque Sino-Belge durent se tailler une place dans les affaires locales. En 1913, la succursale londonienne de la Banque fusionna avec l'anglo-foreign Banking Cy Ltd, späcialisäe depuis sa fondation en 1872 dans les opärations commerciales avec le Continent. La fusion donna un coup de fouet Ö l'essor de la Banque en Angleterre. Le capital de la sociätä fut portä Ö 30 millions, et sa raison sociale modifiäe en "Banque Belge pour l'etranger", s.a. La SociÄtÄ GÄnÄrale de Belgique lui accorda alors le droit de s'intituler officiellement sa filiale - ce qu'elle avait toujours ÄtÄ officieusement. Le Baron Carton de Wiart et Henri Le Bœuf entràrent au conseil Ö cette Äpoque, et Jean Jadot succäda au Baron Baeyens comme PrÄsident de la sociätä : il devait occuper ce poste jusqu'ö sa mort, en Pendant la Grande Guerre, la präsence d une banque belge Ö Londres s'avära providentielle, notamment pour traiter toutes les affaires dont la SociÄtÄ GÄnÄrale avait le contrñle hors de Belgique. Pendant quatre ans, la Banque fut dirigäe de Londres par un comitä formä des administrateurs van Eetvelde, Carton de Wiart et Goffinet. La Banque finanâa et coordonna quantitä d'organismes, comitäs et oeuvre belges en Angleterre. Elle rendit maints signaläs services aux autoritäs belges en exil, que ce soit en France ou en Angleterre, de müme qu'aux räfugiäs belges en Angleterre. Elle fut le banquier de la Commission for Relief in Belgium et assura le service financier du "Service de VI

9 Historique l'ordonnancement de l'armäe", installä dans ses bureaux. Elle en tira un grand prestige, qui facilita son essor ultärieur. Durant les premiàres annäes de l'apràs-guerre, la Banque connut une expansion accäläräe. Le nombre de ses succursales augmenta rapidement : en 1919, elle en ouvrit une Ö Cologne ; en 1920, Ö Bucarest, New York et Paris (oå elle absorba la Banque Allard) ; en 1922, Ö Braçla, Hankou et Manchester ; en 1924, Ö Constantinople. D'autre part, la Banque Belge pour l'etranger prit de nombreuses participations dans des organismes financiers amis ou s'intäressa dans la cräation de banques nouvelles. Elle pänätra ainsi en Espagne dàs 1920, en prenant une participation significative dans le capital de la Banco de Cartagena, qui deviendra peu de temps apràs Banco Internacional de Industria y Comercio ; cette participation fut räalisäe en L'extension de la Banque en Europe Centrale doit beaucoup aux relations nouäes entre E. Francqui et Richard Fanta. Les banques de l'ancien empire austro-hongrois Ätaient sorties considärablement affaiblies de la guerre et cherchaient des appuis Ätrangers : Fanta proposa Ö Francqui de faire entrer le groupe de la SociÄtÄ GÄnÄrale de Banque dans le capital de la Wiener Bank-Verein, Ö Vienne. Ce qui fut fait. Or, la Wiener Bank-Verein possädait avant la guerre des agences dans toutes les provinces de l'empire däsormais ÄclatÄ : ces succursales furent transformäes en sociätäs filiales, dans le capital desquelles la Banque Belge pour l'etranger et le Wiener Bank-Verein entràrent conjointement. C'est ce qui justifie les relations suivies entre la B.B.E. et une särie de banques crääes en Europe centrale Ö cette Äpoque : l'allgemeiner Béhmischer Bank-Verein, puis Béhmische Union-Bank, Ö Prague ; la Banque du Pays de Bosnie-HercÄgovine, Ö Sarajevo ; la SociÄtÄ GÄnÄrale de Banque en Pologne s.a. (Ö Lwow puis Ö Varsovie) ; et la SociÄtÄ GÄnÄrale de Banque Yougoslave s.a., Ö Belgrade. C'est encore Richard Fanta qui introduisit aupràs de ses amis Belges Anghel Kouyoumdjiski, sujet bulgare et fondateur d'une maison de VII

10 Historique banque Ö Sofia qui portait son nom. Cette sociätä en commandite fut räorganisäe en 1923 sous le nom de Banque Franco-Belge de Bulgarie, plus tard fusionnäe avec la Banque Balkanique sous le nouveau nom de Banque Franco-Belge et Balkanique. La participation belge dans cette sociätä fut vendue en Sur les relations entre la Banque Belge pour l'etranger et ces institutions de crädit amies, le fonds d'archives inventoriä ci-dessous est particuliàrement riche. De müme, les documents sur les rares participations industrielles de la Banque (qui avait concenträ de gros intärüts dans le secteur des tabacs en Europe) sont nombreux et parlants. Les succursales de la Banque connurent des fortunes diverses. Celle de Constantinople fut liquidäe au bout de quelques annäes, faute d'affaires Ö traiter. Elle fut revendue Ö la Banque Franâaise des Pays d'orient, qui liquida trois ans plus tard. Celles de Roumanie furent Ägalement liquidäes en 1929, et vendues Ö la Banque Commerciale Roumaine (affiliäe Ö la Banque de l'union Parisienne). Les succursales Ägyptiennes furent filialisäes la müme annäe sous le nom de Banque Belge Internationale en Egypte, sociätä crääe avec l'apport de capitaux franâais, belges, suisses et Ägyptiens. La succursale parisienne fut convertie en sociätä franâaise sous le nom de Banque Belge pour l'etranger (Paris) s.a., modifiä plus tard en Banque Belge pour l'etranger (France) s.a. Cette sociätä sera cädäe en 1948 Ö la Banque Belge de l'union Parisienne. Enfin, la succursale de Londres fut Ägalement filialisäe en 1934, sous le nom de Banque Belge pour l'etranger (Overseas) Ltd. L'agence de New York fut attribuäe comme succursale Ö cette sociätä anglaise 1. A la fin de 1934, seuls subsistaient sous le label de la Banque Belge pour l'etranger le siàge de Bruxelles et les succursales de Chine. 1 Cette agence new-yorkaise fut dätachäe de Londres en 1950, pour donner naissance Ö la Belgian American Banking Corporation. VIII

11 Historique Apràs la promulgation de l'a.r. du 9 juillet 1935, qui portait un coup fatal aux banques mixtes, la SociÄtÄ GÄnÄrale de Belgique räorganisa complàtement ses activitäs bancaires, en Belgique et Ö l Ätranger. La Banque Belge pour l'etranger lui cäda sa clientàle et ses participations. Les succursales de Chine furent apportäes Ö une sociätä nouvelle, la Banque Belge pour l'etranger (ExtrÜme-Orient). La Banque Belge pour l Etranger s.a. entra alors en liquidation sous un nouveau nom, celui de Compagnie Belge pour l'etranger s.a. La clñture de la liquidation fut retardäe par un procàs fleuve entre la sociätä et un sujet turc, Kiazim Emin. Les archives de ce procàs sont volumineuses. Le fonds comprend Ägalement les archives de trois filiales de la Banque Belge pour l Etranger, actives dans le secteur du tabac. La sociätä Fumaro (SociÄtÄ Anonyme Belge pour le Commerce des Tabacs) s.a. fut constituäe le 20 däcembre 1923, mise en liquidation le 10 däcembre 1928 et liquidäe le 30 octobre 1936 La sociätä Levante (SociÄtÄ Anonyme Belge pour le Commerce des Tabacs) s.a. fut crääe le 16 mai Le capital social fut fixä Ö 50 millions de francs, divisä en actions ; titres furent donnäs Ö Kiazim Emin en rämunäration de ses apports, Ö savoir la situation active de la sociätä Levante Glaris, sociätä anonyme de droit suisse. Vingt cinq mille actions furent souscrites en espàces par la B.B.E. s.a. La sociätä avait pour objet l'achat, la vente, l'exportation et l'importation en tout pays de tabacs en tous genres et toutes opärations liäes Ö la fabrication des produits däriväs du tabac, Ö la culture du tabac et Ö son entreposage. La sociätä Tabeurop (Compagnie EuropÄenne des Tabacs) s.a., dite Ägalement E.T.C. (European Tobacco Cy), fut constituäe le 12 aoèt 1926 suite Ö une convention entre la Banque Belge pour l'etranger s.a., la sociätä Fumaro s.a. et la sociätä Levante s.a., toutes trois sociätäs de droit belge. Cette Ç joint venture É entre Fumaro et Levante, au capital de francs, avait pour but de centraliser leurs IX

12 Historique opärations d'achat de tabacs et de mieux assurer leur unitä d'action dans les pays producteurs (accessoirement, de diminuer les frais gänäraux). Tabeurop s.a. achetait aux producteurs turcs, bulgares ou grecs le tabac en feuilles näcessaire Ö l activitä commerciale de ses deux actionnaires. Des succursales furent constituäes Ö Constantinople, Sofia et Thessalonique. En octobre 1927, le capital fut portä Ö 50 millions de francs et la B.B.E. s.a. prit un important intärüt direct dans Tabeurop s.a. En 1930, la Banque Ätait devenue propriätaire de titres de Tabeurop s.a. sur un total de Le 9 däcembre 1935, elle Ätait devenue le seul actionnaire de Tabeurop s.a. Le 10 däcembre 1936, celle-ci fut mise en liquidation. La sociätä Tabeurop s.a. fut plus ou moins visäe par Kiazim Emin lors de ses attaques contre la B.B.E. s.a. et la Levante s.a. La liquidation ne fut clñturäe qu'en Le fonds comprend enfin les archives d une derniàre filiale de la Banque Belge pour l Etranger, Unifipo (Union Financiàre Polonaise) s.a. Cette sociätä Ö portefeuille regroupait de nombreuses participations dans des sociätäs Ö capitaux belges actives en Pologne. X

13 INVENTAIRE

14

15 1. BANQUE SINO-BELGE S.A. PUIS B.B.E. (BANQUE BELGE POUR L'ETRANGER) S.A. PUIS COMPAGNIE BELGE POUR L'ETRANGER S.A. I. STATUTS, LIQUIDATION A. Statuts, dålågations de pouvoirs 1-2. Statuts, coordination des statuts. Collection des extraits des A.M.B. concernant la sociätä. Signatures autorisäes ( ). Registre de Commerce de la B.B.E. s.a. puis de la Compagnie Belge pour l'etranger s.a., procurations donnäes Ö des tiers et listes des signatures, transfert du siàge social boête et 1 portefeuille B. Fusion avec la S.G.B. s.a. et liquidation 3. Transfert du portefeuille et des cräances Ö la S.G.B. s.a., expädition d'actes officiels concernant la vente des immeubles. Remises Ö l'encaissement dans le cadre de la liquidation, liquidation des comptes d'ordre. Correspondance ÄchangÄe avec les banques liäes dans le cadre de la fusion. Destruction d'actions, inventaire coffres ouverts boête II. ASSEMBLEES GENERALES BELGE POUR L'ETRANGER S.A. DE LA COMPAGNIE 4. AssemblÄes gänärales de 1937 Ö 1940 : dossiers constituäs avec notamment des rapports annuels. AssemblÄe gänärale extraordinaire du 1er mars 1956 : nomination de liquidateurs de la Compagnie Belge pour l'etranger s.a , boête 1

16 III. DIRECTION Banque Belge pour l Etranger 5-7. Correspondance reâue et envoyäe par Gheude R Affaires bancaires classeurs 7. Divers portefeuille IV. ACTIVITES ET LIQUIDATION DES SUCCURSALES A. Succursale de Paris 8-9. Liquidation de la succursale de Paris et correspondance avec la B.B.E. (Paris) s.a. crääe en Correspondance diverse, notamment avec la clientàle. Clients sous dossier : Bourgoin G., Perron L., Tchakaloff NN., de Brabander L., de Lammine J. etc. Participation dans Sociedade Torlades Ltda (Lisbonne), Sucrerie de BlÄrancourt s.a., Etablissements Gallia, Mines de Fer de Rouina s.a., Central European Express Cy, La Textile Continentale s.a. Taxes et impñts. B. Succursale de Constantinople 1. ActivitÇs de la succursale 10. Situations comptables mensuelles (janvier, mai, juin, aoèt 1929). RelevÄ des comptes däbiteurs au 15 mai et au 31 däcembre boête 11. Piàces de caisses et bilans boête 2. Liquidation 2

17 12. Correspondance avec Pignolet J. ; reprise des comptes et comptes rejetäs par la Banque Franâaise des Pays d'orient s.a. ; mouvements de caisse et notamment du compte Tabeurop s.a. ; prävisions de recouvrements boête 13. Affaire des hñpitaux de Baloukli ; procàs contre Ouchaky ZadÄ Mouhamer Bey ; däcouverts de la succursale de Constantinople ; lettres de garantie accordäes par la B.B.E boête 14. Piàces justificatives, situation des comptes däbiteurs au 20 mai 1932, comptes et effets en souffrance, räcupäration de crädits accordäs, litiges fiscaux, affaire des charbons etc boête 15. Reprise des avoirs et de la succursale de la B.B.E. s.a. en Turquie par la B.F.P.O. (Banque Franâaise des Pays d'orient) s.a. : correspondance diverse notamment avec cette banque et la succursale de la B.B.E. s.a. Ö Londres boête 16. Grands livres comptables de la liquidation portefeuille 17. Inspection des comptes dans l'ancienne succursale de Constantinople et litige fiscal "Defterdarat", correspondance avec l'inspecteur Mëller NN. et avec Maêtre Kiatibian S boête 18. Envois de chàques, disponibilitäs, assurances, affaires du portefeuille escompte, comptes de la liquidation, transferts de certains comptes Ö la Frasiabank (Banque Franco- 3

18 Asiatique) s.a. (correspondance entre Pignolet J., Dubois P., Kiatibian S., Davreux G. et Goldschmidt E.) boête 19. Correspondance avec la Béhmische Union-Bank, la B.B.E. (agences de Shanghai, New York, Paris), Dewez H., Goldschmidt E., Straetmans L. Vente de l'agence d'istanbul de la B.B.E. Ö la Banque Franco-Asiatique s.a portefeuille Correspondance concernant des litiges liäs Ö la liquidation, notamment celui dit des "Houillàres Turques", entre Davreux G. et Sepheriades A., Chakir Bey, Pellegrino A., Goldschmidt E., Pignolet J., Dubois P., Le Goff A., la Banque Franco-Asiatique s.a boêtes 22. Correspondance avec l'avocat Kiatibian S., notamment concernant l'affaire des houillàres turques et le compte de Sadun Fuat portefeuille 23. Correspondance de Davreux G. avec Tabeurop s.a., la Darmstídter und Nationalbank K.G.a.A. 2 Ö Dresde, la Banque Franco-Asiatique s.a. Ö Constantinople, Pellegrino A., Goldschmidt E., Dubois P., Pignolet J. et Maêtre Kiatibian S. concernant notamment une caution en nature repräsentäe par un important lot de tabacs qui fait l'objet d'une garantie däposäe par Ismaçl Abdi et Salim Noury boête 24. Correspondance relative au paiement de la garantie donnä Ö la Metogom (SociÄtÄ Anonyme Turque de Mines et de Caoutchoucs) s.a. pour compte de la SociÄtÄ anonyme Emerico Steiner s.a. en faillite. 2 SociÄtÄ commandite par action. 4

19 farde Correspondance avec la B.B.E. (Paris) s.a. et l'avocat Daudet NN. concernant l'affaire Sepheriades et Shakir Bey (ex-clients de la succursale d'istanbul) ; reprise des comptes de ces clients par la Banque Franco-Asiatique s.a. et diffärend concernant l'affaire des houillàres turques portefeuilles 27. Mission de Troussart A. Ö Constantinople pour liquidation de la succursale : correspondance avec Bruxelles boête 28. Correspondance avec les avocats Franco G., Biliotti A., Hazan NN., Nardea S. concernant les immeubles en Turquie, l'affaire des houillàres turques, diffärentes saisies fiscales etc portefeuille 29. RelevÄs des archives de la succursale de Constantinople. s.d. 1 portefeuille C. Succursales en Egypte Succursales du Caire et d'alexandrie : activitäs, reprise par la B.B.I.E. (Banque Belge et Internationale en Egypte) s.a., cräances douteuses dont cräances cotonniàres, procàs divers dont procàs de change, comptes rejetäs par la Banque Belge et Internationale en Egypte, dossier de la sociätä Droguerie d'egypte s.a. et de quelques autres clients dont Dahan A., Kyriazi D., les fràres Garazi, Anastasiadàs D boêtes D. Succursale de Bucarest 5

20 33. ComptabilitÄ du siàge de Bucarest et de l'agence de Braçla. juin 1926, däcembre boête E. Succursale de Cologne 34. Autorisation de fonctionner, installation et activitäs de la succursale Ö Cologne. Projet de cräation d'une Westdeutsche Goldnotenbank A.G. ou d'une Rheinisch- Westfalische Notenbank A.G. Ö Cologne et Coblence. Correspondance relative Ö la situation du mark. Liquidation de la succursale et litige avec certains clients : Haardt and Co. ; Bankhaus Schliep and Co. K.G boête V. FINANCES A. Capital 35. Emissions d'obligations par la Banque Sino-Belge s.a. (avec späcimen de l'obligation) portefeuille 36. Liste des actionnaires nominatifs portefeuille 37. Oppositions sur titres, titres menacäs de dächäance, particularitäs des actions et coupons de la B.B.E. s.a boête Echange d'actions de la B.B.E. s.a. contre des Parts de RÄserves : correspondance avec la S.G.B. s.a. et les actionnaires ; bons provisoires accordäs aux actionnaires dans le cadre de cet Ächange. Certificats d'inscriptions nominatives ÄchangÄs boêtes et 1 classeur 6

21 B. Portefeuille : gånåralitås Inventaire des participations registres 44. Etat du portefeuille de la Compagnie Belge pour l'etranger s.a. ; liquidation de participations ou fonds d'etats portefeuille C. Portefeuille : participations dans des banques amies 1. GÇnÇralitÇs 45. Participations dans le capital de banques et de la Cogefita s.a. pour lesquelles existent des conventions syndicales portefeuille 2. Albanie 46. Participation dans la Banque Nationale d'albanie (Banka Kombetar e Shqipnis) : rapports annuels pour les exercices 1928 Ö 1934, constitution du syndicat de majoritä (1925), statuts, discours inaugural, brochure sur "L œuvre Äconomique et financiàre italienne en Albanie", Ävolution de la participation de la B.B.E. s.a., transfert de la participation Ö la S.G.B. s.a., documentation sur l'ävolution financiàre de la Banque en boête 3. Autriche Participation dans la Wiener Bank-Verein : räunions du syndicat de garantie ; assembläes gänärales ; Ävolution de la participation de la B.B.E. s.a. avant son transfert Ö la S.G.B. s.a. ; correspondance entre les deux banques, en particulier entre le chevalier de Wouters d'oplinter E. et Fanta R. ; Ävolution du capital et du portefeuille de la 7

22 Wiener Bank-Verein ; documentation (statuts et rapports annuels pour les exercices 1923 Ö 1933, fusion avec le ìsterreichische Kredit-Anstalt fër Handel und Gewerbe pour former l' ìsterreichische Creditanstalt - Wiener Bankverein (1934), correspondance gänärale boêtes Relations avec l'ìsterreichische Kredit-Anstalt fër Handel und Gewerbe, qui devient l' ìsterreichische Kreditanstalt - Wiener Bankverein (1934), puis le Kreditanstalt - Bankverein : correspondance des succursales de Londres et de New York de la B.B.E. s.a., note sur l'absorption en 1931 de la Boden Kredit-Anstalt (Vienne). Notes diverses et documentation concernant des projets de räorganisation et de redressement de la sociätä, rapports annuels pour les annäes 1936 Ö boêtes 4. Belgique 52. Banque J. Allard et Compagnie s.a. : Ävolution de la participation, bilans, inventaires, notes sur la liquidation farde 53. Participation dans la Banque Belge du Travail s.a. : statuts, rapports annuels, correspondance concernant la gestion contrñläe farde 54. Participation dans la S.N.C.I. (SociÄtÄ Nationale de CrÄdit Ö l'industrie) s.a farde 55. Participation dans la SociÄtÄ de Change et de Placements s.a. et la Banque Raymond Buurmans & Compagnie s.c.s portefeuille 8

23 5. Bosnie-HercÇgovine 56. Banque du Pays de Bosnie-HercÄgovine (Sarajevo) : statuts, rapports annuels , participation de la B.B.E. s.a., crädits accordäs, transfert de la participation Ö la S.G.B. s.a., correspondance gänärale portefeuille 6. BrÇsil 57. Participation dans la Banque Italo-Belge s.a. : rapports annuels du conseil d'administration Ö l'assembläe gänärale, Ävolution de la participation et correspondance gänärale portefeuille 7. Bulgarie 58. Banque Balkanique s.a. : rapport de Donner J., directeur de la banque, sur le bilan de l'exercice 1912 ; note sur l'augmentation de capital de la sociätä portefeuille Banque Franco-Belge de Bulgarie s.a. (succursales Ö Sofia et Ö Roustchouk) fondäe sous le patronage du CrÄdit Foncier d'algärie et de Tunisie s.a. et de la B.B.E. s.a Transformation de la sociätä "Franco-Belge A. Kouyoumdjiski and Co" (sociätä en commandite) en Banque Franco-Belge de Bulgarie s.a. Statuts de la nouvelle sociätä, participation de la B.B.E. s.a. au syndicat de blocage des titres et Ävolution de sa participation, notamment lors de l'augmentation de capital de portefeuilles 9

24 61. Correspondance gänärale ( ), rapports annuels ( ), comptes ouverts Ö la Banque Franco-Belge de Bulgarie par la sociätä belge Anciens Etablissements Beroff & Horinek s.a. et par la sociätä bulgare Isida (SociÄtÄ Bulgare Industrielle de CÄramique), nägociations menäes par la France pour prendre le contrñle de la Banque Internationale de Bulgarie portefeuille Litige avec Kouyoumdjiski A. relatif Ö sa participation dans la Banque Franco-Belge de Bulgarie s.a. (consultation de maêtre Marcq R.). Fusion de la Banque Balkanique de Sofia avec la Banque Franco-Belge de Bulgarie s.a. : formation de la Banque Franco-Belge et Balkanique s.a. Banque Franco-Belge et Balkanique s.a. : statuts, Ävolution des dividendes et du portefeuille de la banque, convention syndicale entre actionnaires, Ävolution de la participation de la B.B.E. s.a., indemnisation des avoirs en Bulgarie, immeubles, transfert de la participation de la B.B.E. s.a. dans cette sociätä Ö la S.G.B. s.a boêtes Correspondance. 64. C - K boête 65. L - Z boête Banque HypothÄcaire de Bulgarie s.p.a.p. 3 : nägociations präliminaires Ö la prise de participation ; rapports annuels de la direction pour les exercices 1930 Ö 1934 et rapports annuels aux assembläes gänärales des exercices 1928 Ö 1935 ; correspondance avec divers, notamment la Wiener 3 S.p.a.p. : sociätä par actions privilägiäes. 10

25 Bank-Verein A.G., la B.B.E. (Paris) s.a., la B.U.P. (Banque de l'union Parisienne) s.a., la S.G.B. s.a., la B.B.E. (ExtrÜme-Orient) s.a., le Ministàre des Affaires Etrangàres, la Compagnie Centrale des PrÜts Fonciers s.a. (Amsterdam), l'union des Banques Suisses s.a. (Zurich), la sociätä Blair & Co Foreign Corporation s.a. (Paris) et l'ìsterreichische Kreditanstalt - Wiener Bankverein boêtes 69. Participation dans la Banque Bulgare de CrÄdit Ghyrdap s.a. Ö Roustchouk farde 70. Participation dans le CrÄdit Foncier Franco-Bulgare s.a farde 8. Chine 71. SociÄtÄ Franco-Belge de Tientsin s.a. puis CrÄdit Foncier d'extrüme-orient s.a farde 9. Egypte 72. Banque Belge et Internationale en Egypte s.a.e. : statuts, syndicat de blocage des titres, Ävolution de la participation de la B.B.E. s.a., libäration progressive du capital, rapports annuels pour les exercices 1929 Ö boête 10. Espagne 73. Banco de Cartagena s.a. (Madrid) : präliminaires Ö la prise de participation (1919), statuts, convention de prise de participation et Ävolution de la participation, correspondance gänärale et avec d'oultremont J., relations avec la Banco Urquijo, liquidation de la Banco de 11

Statuts CITEC Suisse

Statuts CITEC Suisse Statuts CITEC Suisse I. Nom, siäge, buts Art. 1 Art. 2 Nom et siäge Sous le nom de CITEC Suisse (dånommåe ci-apräs association), est crååe une sociåtå dans le sens du Code civil suisse. L'association a

Plus en détail

INVENTAIRE DES ARCHIVES DU CREDIT FONCIER D EXTRÅME-ORIENT ET DE SA FILIALE, LA SOCIETE HYPOTHECAIRE DE TANGER 1907-1991

INVENTAIRE DES ARCHIVES DU CREDIT FONCIER D EXTRÅME-ORIENT ET DE SA FILIALE, LA SOCIETE HYPOTHECAIRE DE TANGER 1907-1991 INVENTAIRE DES ARCHIVES DU CREDIT FONCIER D EXTRÅME-ORIENT ET DE SA FILIALE, LA SOCIETE HYPOTHECAIRE DE TANGER 1907-1991 RenÄ BRION et Jean-Louis MOREAU däcembre 2000 NOTE A L USAGE DE L UTILISATEUR 1.

Plus en détail

Questionnaire de souscription Assurance de ResponsabilitÄ Civile des Mandataires Sociaux

Questionnaire de souscription Assurance de ResponsabilitÄ Civile des Mandataires Sociaux Questionnaire de souscription Assurance de ResponsabilitÄ Civile des Mandataires Sociaux Ce questionnaire est un document confidentiel, sa signature n engage pas le proposant Å souscrire un contrat d assurance.

Plus en détail

Concours d accås en 4 Äme annåe du Programme Grande Ecole Examen Type Epreuve de spåcialitå Finance (Master Finance) DurÅe : 3H

Concours d accås en 4 Äme annåe du Programme Grande Ecole Examen Type Epreuve de spåcialitå Finance (Master Finance) DurÅe : 3H Concours d accås en 4 Äme annåe du Programme Grande Ecole Examen Type Epreuve de spåcialitå Finance (Master Finance) DurÅe : 3H Partie I : Gestion financiäre Cas nå 1 Une sociätä späcialisäe dans la production

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE de LAFFREY

DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE de LAFFREY REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L ISERE DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE de LAFFREY SÅance du 1er dåcembre 2008 L an deux mil huit et le premier dåcembre Ç vingt heures trente, le Conseil

Plus en détail

ADMINISTRATION ET ORGANISATION CrÄation de l association : ProcÄs-verbal de l assemblçe gçnçrale constitutive C 0 Lettre de convocation C 0 Liste des dirigeants nommçs É titre provisoire C 0 Statuts de

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur titres

Tarif des principales opérations sur titres Tarif des principales opérations sur titres 01 janvier 2015 Ordres Euronext... 2 Bourse étrangère... 3 Euro-obligations... 4 Fonds de placement KBC (1)... 4 Produits d investissement KBC émis par KBC AM...

Plus en détail

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 )

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret n 77-608

Plus en détail

Catalogue professionnel Ä. Ç Licence d exploitation du logiciel Ä MERCATOS Ç DÑveloppement SEEG NTIC Edition

Catalogue professionnel Ä. Ç Licence d exploitation du logiciel Ä MERCATOS Ç DÑveloppement SEEG NTIC Edition Catalogue professionnel Ä. Ç Licence d exploitation du logiciel Ä MERCATOS Ç DÑveloppement SEEG NTIC Edition PROPOSITION COMMERCIALE - LICENCE D EXPLOITATION (rayer toutes les mentions inutiles avant signature

Plus en détail

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Votre Entreprise en Suisse Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Thèmes abordés 1. Présentation 2. Premiers pas, le début d un projet 3. Fonder une société en Suisse 4. Gérer

Plus en détail

Ecoute. EfficacitÄ. DiscrÄtion. Notre force vient de notre diffärence!

Ecoute. EfficacitÄ. DiscrÄtion. Notre force vient de notre diffärence! Ecoute EfficacitÄ DiscrÄtion Notre force vient de notre diffärence! 1 PrÄsentation 2 Ecoute, efficacitä et discrätion : Depuis 2003, C NET 15 met ses compätences en pratique en y intägrant une valeur supplämentaire,

Plus en détail

CONVENTION TRIPARTITE

CONVENTION TRIPARTITE CONVENTION TRIPARTITE Entre : La CommunautÄ urbaine Nantes MÄtropole, repräsentäe par Madame Johanna ROLLAND, agissant en qualitä de PrÄsidente, et dåment habilitäe Ç cet effet, par la dälibäration du

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE 2008/09

DOCUMENT DE REFERENCE 2008/09 SociÄtÄ anonyme au capital de 13.869.062 euros SiÅge social : 89-91 Boulevard National - 92250 La Garenne-Colombes 329.764.625 R.C.S Nanterre DOCUMENT DE REFERENCE 2008/09 (Exercice du 1 er avril 2008

Plus en détail

INVENTAIRE DES ARCHIVES DE LA BANQUE BRÉSILIENNE ITALO-BELGE S.A. PUIS B.I.B. (BANQUE ITALO-BELGE) S.A. René BRION et Jean-Louis MOREAU

INVENTAIRE DES ARCHIVES DE LA BANQUE BRÉSILIENNE ITALO-BELGE S.A. PUIS B.I.B. (BANQUE ITALO-BELGE) S.A. René BRION et Jean-Louis MOREAU INVENTAIRE DES ARCHIVES DE LA BANQUE BRÉSILIENNE ITALO-BELGE S.A. PUIS B.I.B. (BANQUE ITALO-BELGE) S.A. René BRION et Jean-Louis MOREAU BNP Paribas Fortis Historical Centre Association pour la Valorisation

Plus en détail

A. Conditions de pråparation et d organisation des travaux du Conseil d Administration

A. Conditions de pråparation et d organisation des travaux du Conseil d Administration RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE MISES EN PLACE PAR

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES *** PRESTATIONS D ASSURANCES

CAHIER DES CHARGES *** PRESTATIONS D ASSURANCES *** PRESTATIONS D ASSURANCES SOMMAIRE 1.3. OBJET DU CONTRAT...5 1.5. CALCUL DE LA PRIME...9 2.1 DEFINITIONS...9 2.2 ACTIVITES GARANTIES...9 2.3 OBJET DU CONTRAT...9 2.4 EXTENSION DE GARANTIE AU RECOUVREMENT

Plus en détail

La Garantie Revenus Locatifs

La Garantie Revenus Locatifs n.v. Vander Haeghen & C s.a. Specific Insurance Underwriters Rue Des Deux Eglises 20 Tweekerkenstraat Bruxelles 1000 Brussel Tel: +32 2 526 00 10 Fax: + 32 2 526 00 11 Website : www.vdhunderwriters.be

Plus en détail

REGIME FRAIS DE SANTE Notice d information

REGIME FRAIS DE SANTE Notice d information REGIME FRAIS DE SANTE Notice d information PrÄambule : Par accord du les partenaires sociaux de la branche professionnelle des hétels cafäs restaurants ont mis en place un rägime complämentaire de frais

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE WWW.ENVIROFLUIDES.COM

DOSSIER DE PRESSE WWW.ENVIROFLUIDES.COM DOSSIER DE PRESSE WWW.ENVIROFLUIDES.COM Site de e-commerce spécialisé dans les fluides industriels (froid, air comprimé, régulation,...) destiné principalement aux industriels, et spécialistes. Site proposant

Plus en détail

COMPTES ETRANGERS EN DINARS ET COMPTES ETRANGERS EN DEVISES CONVERTIBLES. sont subordonnés à l'autorisation de la Banque Centrale de Tunisie (1).

COMPTES ETRANGERS EN DINARS ET COMPTES ETRANGERS EN DEVISES CONVERTIBLES. sont subordonnés à l'autorisation de la Banque Centrale de Tunisie (1). AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) * * * * * Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret

Plus en détail

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements Dahir n 1-09-22 du 22 safar 1430 portant promulgat ion de la loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements. B.O. n 5714 du 5 mars 2009 Vu la Constitution, notamment

Plus en détail

TITRE I : TAUX D'INTERET

TITRE I : TAUX D'INTERET 1/8 TITRE I : TAUX D'INTERET I 1. TAUX DEBITEURS APPLICABLES AUX SECTEURS DONT LES TAUX D'INTERET SONT LIBRES. T 1. T 1.1 T 1.2 CATEGORIE DE CREDITS I11. Financement à court terme Es d's de transaction

Plus en détail

Décret - Loi- Nº 70/95 Sur les Sociétés Anonymes Offshore

Décret - Loi- Nº 70/95 Sur les Sociétés Anonymes Offshore Décret - Loi- Nº 70/95 Sur les Sociétés Anonymes Offshore Considérant les dispositions du Décret-loi N. 34/85 du 15 novembre 1985, relatif à la création de sociétés anonymes offshore, Considérant le rôle

Plus en détail

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris Nos avocats présents sur le salon FISCAP 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris Pierre Dedieu Avocat associé, département Fiscal. En matière de fiscalité patrimoniale, il intervient plus particulièrement

Plus en détail

l'installation de la PME au Maroc et dans la région Provence Alpes Côte d'azur

l'installation de la PME au Maroc et dans la région Provence Alpes Côte d'azur LES OPERATIONS FINANCIERES & l'installation de la PME au Maroc et dans la région Provence Alpes Côte d'azur Enregistrement d'un investissement / compte courant étranger Un investisseur étranger s implante

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES NON RESIDENTES N 86-13

CIRCULAIRE AUX BANQUES NON RESIDENTES N 86-13 Tunis, le 6 Mai 19861 CIRCULAIRE AUX BANQUES NON RESIDENTES N 86-13 OBJET : Activité des banques non-résidentes. La loi n 85-108 du 6 Décembre 1985, portant encouragement d'organismes financiers et bancaires

Plus en détail

1. Introduction... Page 3. 2. Les principaux atouts du WCC... Page 4. 3. SpÄcificitÄ du catalogue en ligne... Page 5. 4. SpÄcificitÄ du WCC...

1. Introduction... Page 3. 2. Les principaux atouts du WCC... Page 4. 3. SpÄcificitÄ du catalogue en ligne... Page 5. 4. SpÄcificitÄ du WCC... Sommaire 1. Introduction... Page 3 2. Les principaux atouts du WCC... Page 4 3. SpÄcificitÄ du catalogue en ligne... Page 5 4. SpÄcificitÄ du WCC... Page 6 5. DÄmonstration... Page 7 6. Tarification...

Plus en détail

Aperçu des prix pour les activités de placement et les opérations sur titres. Nos meilleures conditions en faveur de votre patrimoine

Aperçu des prix pour les activités de placement et les opérations sur titres. Nos meilleures conditions en faveur de votre patrimoine Aperçu des prix pour les activités de placement et les opérations sur titres Nos meilleures conditions en faveur de votre patrimoine 2-3 Contenu 01 Notre système de prix 4 02 Notre gestion de fortune

Plus en détail

Annexe A à la Communication F.1 Demande d'une société de cautionnement mutuel (arrêté royal du 30 avril 1999 - M.B.

Annexe A à la Communication F.1 Demande d'une société de cautionnement mutuel (arrêté royal du 30 avril 1999 - M.B. Office de Contrôle des Assurances Annexe A à la Communication F.1 Demande d'une société de cautionnement mutuel (arrêté royal du 30 avril 1999 - M.B. du 6 août 1999) Le(s) soussigné(s)... 1 ayant reçu

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE EN AUTRICHE. Document rédigé par l étude d avocats. pour AUSTRIAN BUSINESS AGENCY. Invest in Austria.

CREATION D ENTREPRISE EN AUTRICHE. Document rédigé par l étude d avocats. pour AUSTRIAN BUSINESS AGENCY. Invest in Austria. Invest in Austria CREATION D ENTREPRISE EN AUTRICHE Document rédigé par l étude d avocats pour AUSTRIAN BUSINESS AGENCY CMS_LawTax_CMYK_from101.eps Janvier 2013 www.investinaustria.at Mentions légales

Plus en détail

La loi ALUR (accès au logement et urbanisme

La loi ALUR (accès au logement et urbanisme La loi ALUR réforme notamment la loi fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis. En voici les principales nouveautés. ALUR et statut de la copropriété Par Séverine Antunes, consultante à la

Plus en détail

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008)

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) Objet Article Dispositions Taux Principe 52-I Règle générale Hôtels Bureaux

Plus en détail

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.3.2013 C(2013) 1725 final DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION du 26.3.2013 établissant les listes des documents justificatifs devant être fournis par les demandeurs

Plus en détail

FAITE PAR LA SOCIETE A SES ACTIONNAIRES EN VUE DE LA REDUCTION DE SON CAPITAL PRESENTEE PAR. PRIX DE L OFFRE 40 euros par action (coupon dätachä)

FAITE PAR LA SOCIETE A SES ACTIONNAIRES EN VUE DE LA REDUCTION DE SON CAPITAL PRESENTEE PAR. PRIX DE L OFFRE 40 euros par action (coupon dätachä) OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT ET OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE PORTANT CHACUNE SUR UN NOMBRE MAXIMUM DE 6.250.000 ACTIONS DANS LA LIMITE D UN NOMBRE GLOBAL MAXIMUM DE 6.250.000 ACTIONS FAITE PAR LA SOCIETE

Plus en détail

ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE TOUS RISQUES CHANTIER

ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE TOUS RISQUES CHANTIER ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE ET TOUS RISQUES CHANTIER CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE ARTICLE 1 PRESENTATION DE L OPERATION...3 1.1 - Lieu d implantation...3 1.2 - CaractÅristiques de l ouvrage...3 1.3 - Nature

Plus en détail

Conventions fiscales préventives de double imposition. Méthode d application d une convention préventive de double imposition (cpdi) à un cas concret

Conventions fiscales préventives de double imposition. Méthode d application d une convention préventive de double imposition (cpdi) à un cas concret PLAN GÉNÉRAL Liste des abréviations Introduction Première partie Contexte (droit fiscal européen et international) Conventions fiscales préventives de double imposition Quelques règles juridiques fondamentales

Plus en détail

Accomplir les formalités préalables à la création

Accomplir les formalités préalables à la création ère étape Accomplir les formalités préalables à la création Personnes physiques Formalités Certificat Négatif Organisme Concerné CRI -Contrat de Service bail enregistrement enregistré ou et Timbre reçu

Plus en détail

Ä Autour de la rupture pour motif Åconomique Ç

Ä Autour de la rupture pour motif Åconomique Ç Association franäaise de Droit du travail et de la SÅcuritÅ sociale ------------------------------------------- 5, rue du Renard 75004 Paris - fax : 01.42.71.24.27 mail : afdt.asso@gmail.com- http://www.afdt-asso.fr

Plus en détail

Liste des prestations proposées par CO.GE.AD

Liste des prestations proposées par CO.GE.AD Liste des prestations proposées par CO.GE.AD Demande de subvention comment demander une subvention gouvernementale processus de planification d'une demande de subvention rédaction de projet Demande de

Plus en détail

SANTE ALIMENTATION EN ENTREPRISE

SANTE ALIMENTATION EN ENTREPRISE SANTE ET ALIMENTATION EN ENTREPRISE Nicolas Rouig Diététicien Nutritionniste La santä et l alimentation jouent un rçle dans votre entreprise La santé est un des éléments de bien-étre au travail comme dans

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

TARIFS CONDITIONS GÉNÉRALES

TARIFS CONDITIONS GÉNÉRALES Centrale d emplois pour la Distribution TARIFS et CONDITIONS GÉNÉRALES http://www.distrijob.fr Offres d Emploi HT OFFRE D EMPLOI STANDARD Parution 2 x 30 jours - 1 poste, multi-rägions 1 offre 325.00 TARIFS

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

Ordonnance concernant les procédures d'encaissement et de recouvrement du 28 juin 2006

Ordonnance concernant les procédures d'encaissement et de recouvrement du 28 juin 2006 - 1-611.104 Ordonnance concernant les procédures d'encaissement et de recouvrement du 28 juin 2006 Le Conseil d'etat du Canton du Valais vu l'article 57 de la Constitution cantonale; vu les articles 34bis

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

Newsletter Maroc LA REGLEMENTATION DES CHANGES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3

Newsletter Maroc LA REGLEMENTATION DES CHANGES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3 http://www.cms-bfl.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 LA REGLEMENTATION DES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3 1. Moyens offerts aux exportateurs de biens et de services 3 2. Moyens offerts

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 Dossiers à compléter et à déposer au service social du Consulat Général de France avant le 28 fevrier 2014 Pour tout renseignement complémentaire, contactez Mme DENIS Assistante

Plus en détail

Donnez nous le sens, nous vous donnerons la direction

Donnez nous le sens, nous vous donnerons la direction COMPTABLE GESTIONNAIRE Formation de Niveau III HomologuÄ par le MinistÅre de l Emploi, de la CohÄsion Sociale et du Logement Date de publication au Journal officiel : 27/08/2013 Formateur : Michel Lemaire

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE 18 novembre 1999 (99-5018) Commerce des services COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES ET LEURS ÉTATS MEMBRES Liste d'engagements spécifiques Supplément 4 Révision (Seuls les textes

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juillet 2012 www.oc.gov.ma

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juillet 2012 www.oc.gov.ma ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE Juillet 2012 www.oc.gov.ma S O M M A I R E INTRODUCTION ---------------------------------------------------------------3

Plus en détail

KORAMIC BUILDING PRODUCTS DEVIENT KORAMIC INVESTMENT GROUP

KORAMIC BUILDING PRODUCTS DEVIENT KORAMIC INVESTMENT GROUP S i n c e 1 8 8 3 KORAMIC BUILDING PRODUCTS DEVIENT KORAMIC INVESTMENT GROUP KORAMIC BUILDING PRODUCTS, groupe industriel producteur de matériaux de construction, devient KORAMIC INVESTMENT GROUP, un holding

Plus en détail

Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015

Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015 I. SICAV Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015 Une vaste sélection de sicav est également négociable via Belfius Direct Net ou Belfius Direct Net Business. Si vous négociez

Plus en détail

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13 Sommaire AXA Banque se réserve la possibilité de facturer toute opération ayant généré un coût spécifique et en informera préalablement le Client. Toute mesure d ordre législatif ou règlementaire ayant

Plus en détail

Section des Archives économiques. SCHLUMBERGER et Cie 114 AQ

Section des Archives économiques. SCHLUMBERGER et Cie 114 AQ A R C H I V E S N A T I O N A L E S Section des Archives économiques SCHLUMBERGER et Cie 114 AQ 2003 057 Introduction Dates extrêmes : 1919 1957. Origine : contrat de dépôt révocable de Neuflize, Schlumberger

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE Documents à fournir quelle que soit votre situation :

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE Documents à fournir quelle que soit votre situation : Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français établis hors de France des

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l arrangement concernant les services postaux de paiement NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1

Plus en détail

Questionnaire en matière de faillite commerçant

Questionnaire en matière de faillite commerçant Questionnaire en matière de faillite commerçant A remettre au curateur lors de la descente Vous avez déposé votre bilan et fait aveu de faillite. Merci de bien vouloir remplir ce questionnaire dans la

Plus en détail

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale :

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale : 2012-1 MERCI DE REMETTRE VOTRE DOSSIER COMPLET A LA SECTION CONSULAIRE DE L AMBASSADE SUR RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT (TEL. 44 02 17 34) AU PLUS TARD LE 30 SEPTEMBRE 2012 Documents à fournir quelle que soit

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2011/26/06 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant :

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant : Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur Identification du requérant Nom, prénom ou raison sociale du requérant : (ci-après appelé le «requérant») Nom du commerce ou de

Plus en détail

CAUTIONNEMENT LOCATAIRE UNIQUE BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution)

CAUTIONNEMENT LOCATAIRE UNIQUE BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution) CAUTIONNEMENT LOCATAIRE UNIQUE BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution) I - RÉFÉRENCES LOGEMENT II - RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LA

Plus en détail

APPEL D'OFFRE «Caution Agro-alimentaires»

APPEL D'OFFRE «Caution Agro-alimentaires» APPEL D'OFFRE «Caution Agro-alimentaires» Société Dénomination Sociale : Forme Juridique : Adresse du siège social : Capital social: euros Répartition du capital (principaux associés et % de participation)

Plus en détail

Table des matières Caisse Commune d Assurance des Charbonnages du Couchant de Mons : AEM et SAICOM INTRODUCTION 2

Table des matières Caisse Commune d Assurance des Charbonnages du Couchant de Mons : AEM et SAICOM INTRODUCTION 2 Table des matières Caisse Commune d Assurance des Charbonnages du Couchant de Mons : AEM et SAICOM INTRODUCTION 2 INVENTAIRE DE LA CAISSE COMMUNE D'ASSURANCE DES CHARBONNAGES DU COUCHANT DE MONS : ARCHIVES

Plus en détail

Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance. Demande de pension d invalidité Notice explicative

Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance. Demande de pension d invalidité Notice explicative Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance Demande de pension d invalidité Nature des pensions PENSION POUR INCAPACITE AU METIER (seulement les professions artisanales) Il s agit d une pension

Plus en détail

Dahir n 1-91-131 du 21 chaabane 1412 (26 février 1992) portant promulgation de la loi n 58-90 relative aux places financières offshore.

Dahir n 1-91-131 du 21 chaabane 1412 (26 février 1992) portant promulgation de la loi n 58-90 relative aux places financières offshore. LOI N 58-90 RELATIVE AUX PLACES FINANCIERES OFFSHORE. Dahir n 1-91-131 du 21 chaabane 1412 (26 février 1992) portant promulgation de la loi n 58-90 relative aux places financières offshore. Article premier

Plus en détail

ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS

ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS IGE+XAO Société Anonyme au capital de 6 752 900 euros Siège social : Immeuble «Le Pythagore» 25-27 boulevard Victor Hugo 31770 COLOMIERS 338 514 987 RCS Toulouse ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER 10 décembre 2012 Chère Madame/Cher Monsieur, Chaque pays européen a son propre système national d'enseignement

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS

BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS 1884/85 Commencement des opérations de la BNS La Banque nationale de Serbie exprime ses remerciements au Département de la

Plus en détail

CONDITIONS DE BANQUE SEPTEMBRE 2011. I : Taux d'intérêt A. Taux débiteurs applicables aux secteurs dont les taux d intérêt sont libres

CONDITIONS DE BANQUE SEPTEMBRE 2011. I : Taux d'intérêt A. Taux débiteurs applicables aux secteurs dont les taux d intérêt sont libres CONDITIONS DE BANQUE SEPTEMBRE 2011 BIAT I : Taux d'intérêt A. Taux débiteurs applicables aux secteurs dont les taux d intérêt sont libres I Financement à court terme Catégories de crédit Taux en % L'An

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

Guide de l Investisseur

Guide de l Investisseur Guide de l Investisseur CHAPITRE V Régime des investissements étrangers 64 SOMMAIRE VI- Régime des investissements étrangers 69 1- Transfert des revenus d'investissement 69 2- Cession ou liquidation des

Plus en détail

DOMMAGE OUVRAGE/CONSTRUCTEUR NON REALISATEUR MARCHE A LOTS SEPARES

DOMMAGE OUVRAGE/CONSTRUCTEUR NON REALISATEUR MARCHE A LOTS SEPARES MARCHE DE PRESTATION DE SERVICE D ASSURANCES DOMMAGE OUVRAGE/CONSTRUCTEUR NON REALISATEUR MARCHE A LOTS SEPARES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Procédure adaptée Pouvoir Adjudicateur :

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ INTRODUCTION Activités métallurgie Présentation de l entrée Ce fonds est entré en décembre

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS :

CONSERVATION DES DOCUMENTS : CONSERVATION DES DOCUMENTS : Cette brochure réalisée par Dominique MATHELIE GUINLET, COJC Bordeaux. Edition Septembre 2014 Le réseau JURIS DEFI c est : Des professionnels du droit à votre écoute : Avocats

Plus en détail

Tarifs et Conditions extrait des prix et services (ttc) au 01/01/2013

Tarifs et Conditions extrait des prix et services (ttc) au 01/01/2013 Tarifs et Conditions extrait des prix et services (ttc) au 01/01/2013 Sommaire Extrait standard des tarifs...3 Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte...4 Relevés de votre compte...4 Services

Plus en détail

Société à responsabilité limitée par actions (Société à responsabilité limitée par actions)

Société à responsabilité limitée par actions (Société à responsabilité limitée par actions) Chypre est située dans le nord-est de la Méditerranée au carrefour de l'europe et l'afrique depuis 2004 -. Membre à part entière de l'ue, qui a officiellement cessé d'être en mer, bien que retenu un nombre

Plus en détail

Japon. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Japon. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Japon Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION GUIDE PRATIQUE SUCCESSION Vous venez d'hériter. Il s'agit d'une situation difficile et douloureuse pour laquelle diverses démarches doivent être faites. Les questions que vous vous posez sont nombreuses

Plus en détail

COFFRES-FORTS 158,15 240 EUR 237,23 320 EUR. Coût additionnel pour coffre à code 15 EUR

COFFRES-FORTS 158,15 240 EUR 237,23 320 EUR. Coût additionnel pour coffre à code 15 EUR Tenue de compte, coffres, attestations et recherches FORFAIT ANNUEL TENUE DE COMPTE 1 COFFRES-FORTS Avec accès e-banking sécurisé 2 25 EUR Volume (dm 3 ) loyer annuel HT + TVA 17% Avec envoi hebdomadaire

Plus en détail

Quand peut-on se débarrasser d'un document?

Quand peut-on se débarrasser d'un document? Quand peut-on se débarrasser d'un document? En principe, quand toute contestation à son sujet est devenue impossible, c'est-à-dire quand le délai de prescription est dépassé. Mais ces délais sont très

Plus en détail

MarchÄ des professionnels. Le marchä des professionnels. Commentaires. Prise de notes

MarchÄ des professionnels. Le marchä des professionnels. Commentaires. Prise de notes Le marchä des professionnels 1 Rappels de la formation präcädente 2 Aujourd hui : STATUTS JURDQUE, FSCAL, SOCAL 3 STATUTS JURDQUE, FSCAL, SOCAL Sommaire 1 Quelques notions essentielles MarchÄ des professionnels

Plus en détail

Avis de réunion valant avis de convocation

Avis de réunion valant avis de convocation EUROPACORP Société anonyme à directoire et Conseil de surveillance au capital de 6.905.681,52 euros Siège social : 137, rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris RCS Paris 384 824 041 ASSEMBLEE D ACTIONNAIRES

Plus en détail

Plan comptable Belgique http://www.portail-compta.com/

Plan comptable Belgique http://www.portail-compta.com/ CLASSE 1. FONDS PROPRES, PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES ET DETTES A PLUS D'UN AN 10 CAPITAL 100 Capital souscrit ou capital personnel 1000 Capital non amorti 1001 Capital amorti 101 Capital non appelé

Plus en détail

sans valeur 1.1. Les conditions gånårales de ventes qui suivent font partie intågrante des contrats entre belboon-adbutler

sans valeur 1.1. Les conditions gånårales de ventes qui suivent font partie intågrante des contrats entre belboon-adbutler Conditions gänärales de vente (CGV) D adhåsion aux programmes d affiliation ainsi que leur fonctionnement sur les plateformes en ligne belboon I. Conditions gänärales 1. Domaine d'application / däfinitions

Plus en détail

Les archives du Syndicat de copropriété

Les archives du Syndicat de copropriété ARCNA FORMATION adhérents 2014 - YV N 10 Les archives du Syndicat de copropriété Les règles juridiques en copropriété Article 33: (Décret N 86-768 du 9 juin 1986) Le syndic détient les archives du syndicat

Plus en détail

Conditions et tarifs

Conditions et tarifs BANQUE ET ASSURANCES Conditions et tarifs Convention de compte de dépôt 1 er janvier 2013 3 > 4 > 5 > 7 > 8 > 9 > 11> Extrait standard des tarifs ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte Ouverture,

Plus en détail

4 Formulaires de virement standard disponibles auprès de nos guichets ou en appelant votre conseiller.

4 Formulaires de virement standard disponibles auprès de nos guichets ou en appelant votre conseiller. I. Compte à vue FRAIS DE TENUE DE COMPTE TAUX CREDITEURS (taux annuels) / (CHF: taux négatifs) Ouverture/fermeture de compte Forfait annuel incluant l'ouverture de comptes additionnels dans toutes les

Plus en détail

DÉCISION D'EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 13.10.2011

DÉCISION D'EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 13.10.2011 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13.10.2011 C(2011) 7192 final DÉCISION D'EXÉCUTION DE LA COMMISSION du 13.10.2011 établissant la liste des documents justificatifs devant être produits par les demandeurs

Plus en détail

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Nous vous invitons à compléter ce fascicule afin de faciliter l organisation de vos funérailles, la rédaction de la déclaration de succession

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES Particuliers Applicables à la clientèle Mai 2014 Bank Audi France sa 2 1 - EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Commission de tenue de compte Abonnement permettant de gérer ses comptes sur

Plus en détail

Conditions de Banque Avril 2010

Conditions de Banque Avril 2010 I : Taux d'intérêt A. Taux débiteurs applicables aux secteurs dont les taux d intérêt sont libres I- Financement à court terme Catégories de crédit Taux en % L'An Min Max T.1 Escompte d'effets de transaction

Plus en détail

ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE TOUS RISQUES CHANTIER CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT CAHIER DES CHARGES

ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE TOUS RISQUES CHANTIER CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT CAHIER DES CHARGES ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE ET TOUS RISQUES CHANTIER CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT CAHIER DES CHARGES Pouvoir Adjudicateur : EPSoMS Intercommunal Georges Couthon & Nicolas Roussel 5-7 rue Pierre

Plus en détail

LE PETIT PROPRIETAIRE

LE PETIT PROPRIETAIRE Prospectus concernant les prêts hypothécaires sociaux accordés par la s.a. LE PETIT PROPRIETAIRE agréée par la région Bruxelles-Capitale inscrite en vertu d'une décision de la Commission bancaire, financière

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

Toutes les rubriques doivent être renseignées. Si vous n'êtes pas concerné, portez la mention «néant».

Toutes les rubriques doivent être renseignées. Si vous n'êtes pas concerné, portez la mention «néant». Poste diplomatique ou consulaire F O R M U L A I R E D E D E M A N D E D E B O U R S E S S C O L A I R E S au bénéfice d'enfants français résidant avec leur famille à l'étranger. (en application des articles

Plus en détail

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable.

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable. BOURSES SCOLAIRES 2011/2012 LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Les dossiers complétés doivent être déposés personnellement par les familles, uniquement sur rendez-vous, au Secrétariat général du Bureau français,

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERAFRICAINE DES MARCHÉS D'ASSURANCES. C () N SEI L n E S M l!\ 1 S T l{ l': S J) E S A S S II [{ A NeE S

CONFÉRENCE INTERAFRICAINE DES MARCHÉS D'ASSURANCES. C () N SEI L n E S M l!\ 1 S T l{ l': S J) E S A S S II [{ A NeE S I~,0:.----------, c 1 M A CONFÉRENCE INTERAFRICAINE DES MARCHÉS D'ASSURANCES.'.- 1. ~ 0 0 0 SI: C () N SEI L n E S M l!\ 1 S T l{ l': S J) E S A S S II [{ A NeE S REGLEMENT N,.ICIMAlPCMA/ CE/ SG/ 2DD9

Plus en détail

Implantation au Maroc

Implantation au Maroc Implantation au Maroc I- Fonction du guichet d aide à la création d entreprises Le Guichet d aide à la création d entreprises est l interlocuteur unique de toutes les personnes qui veulent créer une entreprise,

Plus en détail