Association patronale des banques en Suisse (AGV Banken)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association patronale des banques en Suisse (AGV Banken)"

Transcription

1 Association patronale des banques en Suisse (AGV Banken) Objectifs, services et mise en oeuvre Octobre 2009 Objectifs, services et mise en oeuvre 1

2 Table des matières Situation initiale Enjeux Objectifs + orientation Structure AGV Banken: prestations / avantages en tant que membre AGV Banken: coûts / financement AGV Banken: site web Inscription Objectifs, services et mise en oeuvre 2

3 Situation initiale Environnement Stabilité des rapports politiques, économiques et sociaux La place financière suisse est dépendante de la stabilité des rapports politiques, économiques et sociaux. Des conditions-cadres avancées sur le marché du travail et dans le partenariat social font partie des avantages de localisation principaux. Dans le contexte économique, la pression sur la branche financière en général, mais également sur le marché du travail et le partenariat social au sein de la branche, s'est accrue. Marché financier suisse Marché du travail suisse et partenariat social Le partenariat social au sein de la branche Banque en Suisse est basé sur le dialogue. Il convient d'éviter toute politique de conflit. La fonction de partenaire social était jusqu'à présent exercée par l'ago/le VZK. (L'AGO [dirigée par le VZK] était jusqu'alors le partenaire contractuel de l'association suisse des employés de banques [ASEB] et de la Société suisse des employés de commerce [SEC Suisse]). Les questions ayant trait aux ressources humaines (pour l'ensemble de la branche sur le marché du travail suisse) étaient pour leur part traitées par la "Commission Ressources Humaines" de l'asb. L'AGO est aujourd'hui une structure hétérogène, une société simple regroupant uniquement certaines associations des places bancaires régionales. Objectifs, services et mise en oeuvre 3

4 Enjeux D'un point de vue du contenu Représentatif Toutes les banques profitent de la force de la place financière et du marché du travail suisses tant financièrement que d'un point de vue conceptuel; l'ago est toutefois "portée" seulement par quelques banques du VZK. Un renfort solidaire et large est à la base de l'organisation durable: - des thèmes liés aux ressources humaines dans la branche. Objectif: créer des conditions-cadres avancées pour le marché du travail suisse; - du partenariat social sans politique de conflit, tout en garantissant la liberté de négociation et de décision de chaque Etablissement. D'un point de vue structurel Effectif Condition essentielle: structures simples et claires permettant au patronat d'agir sur le marché du travail suisse avec des moyens d'action adéquats, homogènes, et justes. Les thèmes concernant les ressources humaines ou la politique sociale revêtent un caractère primordial en vue de la promotion globale de la place financière suisse. Objectifs, services et mise en oeuvre 4

5 Objectifs & orientation Orientation AGV Banken Association autonome Concentration à l'échelle de la branche des thèmes concernant les ressources humaines et la politique sociale. Association patronale des banques = structure claire, consacrée au marché du travail, interlocutrice pour dialogue ouvert avec autorités, institutions et partenaires sociaux. + Utiliser les synergies grâce à une collaboration étroite avec l'asb Concertation thématique = optimisée Utilisation commune - des canaux en vue d'un positionnement politique et social; - des moyens de communication et de l'infrastructure. Avantages Concentration des forces et de l'expertise en matière de ressources humaines et de politique sociale. Structure représentative disposant des moyens d'action adéquats. Large renfort en matière d'idées et en matière financière. Malgré un traitement des thèmes autonome et ciblé: coordination et avantage des synergies pour la place financière. Objectifs, services et mise en oeuvre 5

6 Structure UPS Ancienne Nouvelle UPS VZK 1) Association de la région de Bâle AGO AGV - Banken Comité directeur Association de la région de Berne Association de la région de Neuchâtel Délégation de négociation des banques Représentants des banques de la Commission paritaire 2) Délégation de négociation des banques Représentants des banques de la Commission paritaire Directeur/ Directrice Association de la région de St-Gall Association de la région du Tessin 1) Membre/Secrétariat de l'ago, Membre UPS 2) Membres de la Commission "Ressources humaines" de l'asb ASB 3) Election du Comité directeur de l'agv-banken par le CA de l'asb; étroite collaboration d'un point de vue opérationnel 3) Objectifs, services et mise en oeuvre 6

7 Prestations / Avantages pour les membres I Représentation d'intérêts Choix des thèmes et positionnement Monitoring & conseil Appartenance à une communauté d'intérêts. Les intérêts des employeurs (ressources humaines, droit du travail, droit social) sont représentés par des spécialistes de la branche face aux autres groupes d'intérêts. Le temps investi ainsi que les dépenses dans le domaine de la représentation d'intérêts sont ainsi réduits. Coordination et détermination des thèmes liés aux ressources humaines et au partenariat social par rapport aux thèmes généraux visant à promouvoir la place financière suisse. Accès aux canaux existants de l'asb en ce qui concerne la représentation d'intérêts et le positionnement en matière de thèmes liés aux ressources humaines et au partenariat social (p.ex.: prises de position/ consultations fédérales) grâce à l'étroite collaboration avec l'asb. Accès à un réseau d'informations: les développements et modifications en suspens dans les domaines liés aux ressources humaines, au droit social et au droit du travail sont suivis par l'agv Banken; les intérêts des employeurs sont pris en considération et les membres sont informés en permanence. Conseil, échange d'expériences et d'opinions au sujet de toutes questions liées aux ressources humaines, au droit social et au droit du travail, grâce à la mise à disposition de structures correspondantes. Objectifs, services et mise en oeuvre 7

8 Prestations / avantages pour les membres II Politique en matière de personnel Partenariat social Discussion autour de thèmes liés aux ressources humaines et à la politique sociale dans l'intérêt de l'ensemble de la branche et de chacun de ses membres. Prise de position et influence dans le cadre de problématiques liées aux aspects techniques des assurances sociales, aux ressources humaines et dans le cadre des consultations fédérales liées au domaine du Personal Management dans le domaine bancaire. Garantie d'un dialogue ouvert avec les associations représentant le personnel bancaire. Négociation CPB: L'AGV Banken représente les intérêts du patronat lors des négociations sur la CPB. Adhésion à la CPB: En tant que membre de l'agv Banken, je peux me soumettre à la CPB (possibilité de profiter des solutions négociées, droit d'intervention dans la conception de la CPB et siège possible au sein de la Délégation de négociation). Objectifs, services et mise en oeuvre 8

9 Coûts / financement Généralités L'importance des coûts liés aux travaux de l'association détermine le montant à financer. Le financement est garanti par les cotisations de membres. Coûts Fonctions: CPB, représentation d'intérêts, conseil, monitoring, projets CHF 500'000 Cotisation à l'ups CHF 315'000 Projets internes, divers CHF 50'000 Total CHF 865'000 Financement Cotisation de base CHF 500 Cotisation par collaborateur Unités de personnel sur le marché du travail suisse, selon la BNS CHF Plafond (pour grandes banques) CHF 220'000 Objectifs, services et mise en oeuvre 9

10 Site web Objectifs, services et mise en oeuvre 10

11 Inscription Généralement Chaque institut étant membre de l Association suisse des banquiers peut s'affilier à l Association patronale des banques en Suisse en s'inscrivant comme décrit ci-dessous. En particulier Vous trouverez un formulaire d'inscription en pièces jointes de la lettre de recommandation de l Association suisse des banquiers. Veuillez envoyer le formulaire rempli à l'adresse suivante: AGV Banken Dufourstrasse 49, Postfach 4182, 4002 Basel Si vous avez des questions M. Daniel Schulthess est à votre disposition: Objectifs, services et mise en oeuvre 11

12 Personnes de contact Coordonnées J. Meier (CS) Equipe chargée du projet PA: Mme I. Waltenspühl Dr D. Sigrist (VZK) D. Schulthess (UBS) Objectifs, services et mise en oeuvre 12

Arbeitgeberverband der Banken in der Schweiz Association patronale des banques en Suisse Associazione padronale delle Banche in Svizzera Employers

Arbeitgeberverband der Banken in der Schweiz Association patronale des banques en Suisse Associazione padronale delle Banche in Svizzera Employers Arbeitgeberverband der Banken in der Schweiz Association patronale des banques en Suisse Associazione padronale delle Banche in Svizzera Employers Association of Banks in Switzerland EMPLOYEURS BANQUES

Plus en détail

Assurez vos droits Affiliation à l Association suisse des employés de banque. Des Conditions sociales et économiques correctes pour tous.

Assurez vos droits Affiliation à l Association suisse des employés de banque. Des Conditions sociales et économiques correctes pour tous. Assurez vos droits Affiliation à l Association suisse des employés de banque. Des Conditions sociales et économiques correctes pour tous. Votre partenaire pour des emplois stables et des conditions de

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

Convention réglant la collaboration entre la Conférence des évêques (CES) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale)

Convention réglant la collaboration entre la Conférence des évêques (CES) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale) Convention réglant la collaboration entre la Conférence des évêques (CES) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale) Préambule A la fois conscientes et convaincues de

Plus en détail

Bureau de développement des télécommunications (BDT)

Bureau de développement des télécommunications (BDT) Bureau de développement des télécommunications (BDT) Réf.: BDT/IEE/RME/DM/318 Genève, le 21 juin 2013 Aux Administrations Aux Autorités nationales de régulation des Etats Membres de l'uit Aux Membres de

Plus en détail

CONVENTION. entre. l Association suisse des employés de banque (ASEB) l Association patronale des banques en Suisse (AP Banques)

CONVENTION. entre. l Association suisse des employés de banque (ASEB) l Association patronale des banques en Suisse (AP Banques) CONVENTION entre l Association suisse des employés de banque (ASEB) et l Association patronale des banques en Suisse (AP Banques) l Association suisse des banquiers (ASB) PRÉAMBULE La convention ci-après

Plus en détail

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire À besoins particuliers, solutions particulières Prévoyance complémentaire Table des matières À besoins particuliers, solutions particulières 3 Identifier et combler les lacunes de prévoyance 4 Prévoyance

Plus en détail

Semaine européenne de la démocratie locale

Semaine européenne de la démocratie locale Semaine européenne de la démocratie locale TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA SEDL 8 Vos contacts 1 Le contexte général et les objectifs de la SEDL 2 Participer à la SEDL Qui et comment? 7 Les formulaires

Plus en détail

Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration interinstitutionnelle

Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration interinstitutionnelle Département fédéral de l économie DFE Département fédéral de l intérieur DFI Berne, le 11 novembre 2010 Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration

Plus en détail

Fondation collective Symova. Acte de fondation

Fondation collective Symova. Acte de fondation Acte de fondation Art. 1 Dénomination et constitution Sous le nom (ci après la Fondation) est une fondation constituée par acte authentique au sens des articles 80 et suivants du Code civil suisse (CC)

Plus en détail

L ambition des Jeunes Européens - France est de devenir la référence des associations de jeunesse sur les questions européennes.

L ambition des Jeunes Européens - France est de devenir la référence des associations de jeunesse sur les questions européennes. PROJET DE CHARTE NATIONALE ENTRE LE MOUVEMENT EUROPEEN FRANCE ET LES JEUNES EUROPEENS FRANCE Préambule L association de type Loi 1901 «Les Jeunes Européens France» (JE-F) a été créée en 1992 à l initiative

Plus en détail

FORMULAIRE DE CANDIDATURE. 1.1.- Identification du prestataire de services 1

FORMULAIRE DE CANDIDATURE. 1.1.- Identification du prestataire de services 1 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci-joint la candidature de [nom du prestataire de services] en réponse à l appel de manifestations d intérêt destiné aux fournisseurs de données

Plus en détail

Economie des Transports

Economie des Transports «Economie des Transports». Vision Macro et Stratégique La formation se situe au niveau des relations entre Transports, Territoires et Société. Différentes matières sont interactives comme celles en relation

Plus en détail

Association suisse des services d'aide et de soins à domicile. Statuts

Association suisse des services d'aide et de soins à domicile. Statuts Association suisse des services d'aide et de soins à domicile Statuts Association suisse des services d'aide et de soins à domicile, Secrétariat central, Sulgenauweg 38, Case postale 1074, 3000 Berne 23

Plus en détail

Statuts de l association faîtière suisse pour les examens professionnels et supérieurs en Human Resources

Statuts de l association faîtière suisse pour les examens professionnels et supérieurs en Human Resources Statuts de l association faîtière suisse pour les examens professionnels et supérieurs Editeurs : HR Swiss Société Suisse de Gestion des Ressources Humaines SEC Suisse Union Patronale Suisse swissstaffing

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

Memorandum of Understanding entre la Commission fédérale des banques et la Banque nationale suisse dans le domaine de la stabilité financière

Memorandum of Understanding entre la Commission fédérale des banques et la Banque nationale suisse dans le domaine de la stabilité financière Memorandum of Understanding entre la Commission fédérale des banques et la Banque nationale suisse dans le domaine de la stabilité financière 1. Préambule 1 Le présent Memorandum of Understanding (MoU)

Plus en détail

Open Source Community Governance OpenJustitia

Open Source Community Governance OpenJustitia B u n d e s g e r i c h t T r i b u n a l f é d é r a l T r i b u n a l e f e d e r a l e T r i b u n a l f e d e r a l Service informatique CH - 1000 Lausanne 14 Tél. 021 318 91 11 Fax 021 323 37 00 Dossier

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Juliet 2013 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé

Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en Accueil des participants et présentation du contexte de la création du partenariat G. William N. Fitzgerald, CM, MD, FRCSC Danielle

Plus en détail

RÉSEAU MONDIAL D INFORMATIONS EN LIGNE EN

RÉSEAU MONDIAL D INFORMATIONS EN LIGNE EN RÉSEAU MONDIAL D INFORMATIONS EN LIGNE EN DIVISION DE L 'ÉCONOMIE ET DE L' ADMINISTRATION PUBLIQUES DES NATIONS UNIES - DÉPARTEMENT DE S AFFAIRES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES OMMENT DÉFINIR LE RÉSEAU? Le Réseau

Plus en détail

Memorandum of Understanding dans le domaine de la stabilité financière. entre. l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers.

Memorandum of Understanding dans le domaine de la stabilité financière. entre. l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers. Memorandum of Understanding dans le domaine de la stabilité financière entre l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers et la Banque Nationale Suisse 1. Préambule 1 Le présent Memorandum

Plus en détail

Promotion Santé Suisse

Promotion Santé Suisse Promotion Santé Suisse Qu est-ce que promouvoir la santé? «La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d

Plus en détail

L Institut national d assurance maladie-invalidité. Son organisation, ses missions et son rôle dans la sécurité sociale

L Institut national d assurance maladie-invalidité. Son organisation, ses missions et son rôle dans la sécurité sociale L Institut national d assurance maladie-invalidité Son organisation, ses missions et son rôle dans la sécurité sociale 6 Juillet 2015 1. INTRODUCTION Les principales caractéristiques du système de soins

Plus en détail

Conférence suisse des institutions d action sociale

Conférence suisse des institutions d action sociale Conférence suisse des institutions d action sociale Notre engagement La Conférence suisse des institutions d action sociale CSIAS est l association professionnelle pour l aide sociale. Elle s engage pour

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE MODIFICATION DE DONNEES DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES

FORMULAIRE DE DEMANDE MODIFICATION DE DONNEES DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DEMANDE MODIFICATION DE DONNEES DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES 1. DONNEES DE BASE 1.1 Choix de langue néerlandais français allemand 1.2 Numéro d identification (compléter uniquement

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/13/139 DÉLIBÉRATION N 13/063 DU 4 JUIN 2013 RELATIVE À L'ÉCHANGE DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL ENTRE LES ASSOCIATIONS

Plus en détail

WorkAnywhere Résultats

WorkAnywhere Résultats WorkAnywhere Résultats Prof. Dr. Hartmut Schulze et Dr. Johann Weichbrodt 4 juillet 2013, Berne Institut de la recherche et du développement en matière de coopération Haute école de psychologie appliquée

Plus en détail

B. Quels sont les documents nécessaires pour la demande?

B. Quels sont les documents nécessaires pour la demande? NOTICE RELATIVE À L ADHÉSION À LA FSP Notice explicative concernant la demande d adhésion à la FSP Valable à partir du 1 er juillet 2015 Cette notice vous aide à formuler votre demande d adhésion à la

Plus en détail

du X août 2008 (Règles-cadres pour la gestion de fortune) Sommaire

du X août 2008 (Règles-cadres pour la gestion de fortune) Sommaire Circ.-CFB 08/X Règles-cadres pour la gestion de fortune - projet Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques: Règles-cadres pour la reconnaissance de l'autoréglementation en matière de gestion

Plus en détail

Appel à Communication

Appel à Communication 5èmes Rencontres Sphinx pour l Enseignement et la Recherche autour de l enquête et de la statistique 24 novembre 2015, à Paris Appel à Communication 1/ Présentation des Rencontres Sphinx : Au fil des années,

Plus en détail

3. Evolution des activités et des compétences de l Action sociale

3. Evolution des activités et des compétences de l Action sociale 3. Evolution des activités et des compétences de l 3.1 Au plan des activités Les tendances d évolution évoquées dans le chapitre précédent ne semblent pas modifier la nature intrinsèque des activités de

Plus en détail

Demande d admission en tant que membre associé

Demande d admission en tant que membre associé Demande d admission en tant que membre associé Nom de l entreprise (selon inscription au registre du commerce RC) ou département sécurité d une société La demande d admission en tant que membre associé

Plus en détail

a. en proposant aux AMV, pendant toute la durée de leur activité professionnelle, une formation postgrade leur permettant

a. en proposant aux AMV, pendant toute la durée de leur activité professionnelle, une formation postgrade leur permettant Règlement de formation postgrade (RFP-AMV) pour AMV Assistante en médecine vétérinaire (CFC) / Assistent en médecine vétérinaire (CFC) I. Objectif 1. Objectif Le RFP-AMV a été élaboré par la «Commission

Plus en détail

Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance

Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance CURAVIVA SUISSE Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance Promotion de la qualité de vie individuelle Les 2500 institutions membres de l association nationale faîtière CURAVIVA Suisse

Plus en détail

Formation supérieure en matière de Banque & Finance : Information. Bâle, le 6/22 décembre 2004

Formation supérieure en matière de Banque & Finance : Information. Bâle, le 6/22 décembre 2004 Formation supérieure en matière de Banque & Finance : Information Bâle, le 6/22 décembre 2004 Fondements Document informatif de base du 23.07.2004 (en allemand) - Situation initiale - Changements dans

Plus en détail

POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE D'ADHÉSION À L'ADISQ. Veuillez compléter les documents suivants :

POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE D'ADHÉSION À L'ADISQ. Veuillez compléter les documents suivants : POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE D'ADHÉSION À L'ADISQ Veuillez compléter les documents suivants : Formulaire d'adhésion (2 pages) Entente entre le membre et l'adisq L'entente doit être signée par le 1 er représentant

Plus en détail

Factsheet Ecole Supérieure Banque et Finance (ESBF)

Factsheet Ecole Supérieure Banque et Finance (ESBF) Factsheet Ecole Supérieure Banque et Finance (ESBF) Désignation officielle de la formation Banque et Finance ES Ecole Supérieure Spécialisée en Banque et Finance Le titre «Ecole Supérieure Banque et Finance»

Plus en détail

R2 Gestion des données du répertoire des employeurs ONSSAPL

R2 Gestion des données du répertoire des employeurs ONSSAPL R2 Gestion des données du répertoire des employeurs ONSSAPL Au moyen de ce formulaire, vous pouvez mentionner, en tant qu'employeur: 1. RADIATION: cessation d activité en tant qu employeur (plus de personnel

Plus en détail

Ce document décrit le Service d'optimisation de la gestion des changements pour solution de collaboration.

Ce document décrit le Service d'optimisation de la gestion des changements pour solution de collaboration. Page 1 sur 5 Description de service : Service d'optimisation de la gestion des changements pour solution de collaboration Ce document décrit le

Plus en détail

S T A T U T S. Le Projet Faim Suisse

S T A T U T S. Le Projet Faim Suisse S T A T U T S Le Projet Faim Suisse Préambule Le Projet Faim Suisse est une association indépendante avec siège en Suisse. Elle utilise les cotisations de ses membres, les contributions bénévoles de ses

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A PROJET OU EVENEMENT D INTERET COMMUNAUTAIRE

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A PROJET OU EVENEMENT D INTERET COMMUNAUTAIRE Année:. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A PROJET OU EVENEMENT D INTERET COMMUNAUTAIRE Nom de l association:.. Cadre réservé à l administration Date d arrivée du dossier à la Communauté de Communes

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION No 1

NOTE D'INFORMATION No 1 Distr. GENERALE CES/SEM.37/1 19 novembre 1997 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ECONOMIQUE POUR L'EUROPE COMMISSION DES COMMUNAUTES EUROPEENNES (EUROSTAT) CONFERENCE DES

Plus en détail

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle)

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle) SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle) Pour l'appui à la Gestion des Projet régional de renforcement des capacités de surveillance des maladies et de riposte

Plus en détail

6 ème Réforme de l Etat : La Wallonie va de l avant!

6 ème Réforme de l Etat : La Wallonie va de l avant! 6 ème Réforme de l Etat : La Wallonie va de l avant! Agence wallonne de la Santé, de la Protection sociale, du Handicap et des Familles Assurance Autonomie Gouvernement wallon - Le jeudi 2 juillet 2015

Plus en détail

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Swiss Finance Institute Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Une coopération à l'échelon national Déclaration d'intention

Plus en détail

Appel de Candidature

Appel de Candidature Appel de Candidature Formation sur l assurance qualité interne dans l Afrique de l Ouest 2015-16 Le projet «Training on Internal Quality Assurance in West Africa (TrainIQAfrica)» est une formation pour

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

MANDAT DE PRESTATIONS

MANDAT DE PRESTATIONS MANDAT DE PRESTATIONS 2008 2011 décidé d un commun accord entre la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) (Mandante) et le Centre suisse de prestation Formation professionnelle

Plus en détail

- aux contrats d engagement de personnel et au paiement des charges sociales qui en découlent;

- aux contrats d engagement de personnel et au paiement des charges sociales qui en découlent; Directives de la Directive de la 2.2 Limites de compétences financières Préambule La présente directive est établie en application des articles 24, alinéa 1, lettre n, et 40, alinéa 3, de la Loi sur l

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Politique sur le Gouvernement d'entreprise

Politique sur le Gouvernement d'entreprise Politique sur le Gouvernement d'entreprise Révisé par le Conseil d'administration le 23 mars 2011 Le Conseil d'administration d'esso Société Anonyme Française (ci-après "ESSO" ou "la Société") a adopté

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Bourse Charles Foix édition 2015 Le dossier est à retourner avant le vendredi 24 juillet 2015 à minuit par mail ou par courrier (le cachet faisant foi) à : S I L V E R V A L L E

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE En vigueur à partir du 01.07.2014

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE En vigueur à partir du 01.07.2014 PASS FORMATIONS CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE En vigueur à partir du 01.07.2014 Définition Le «PASS FORMATIONS» est destiné aux professionnels du fitness et du sport désireux de se former régulièrement

Plus en détail

Le dépistage systématique du cancer

Le dépistage systématique du cancer Le centre de compétences pour le dépistage du cancer Le dépistage systématique du cancer Une qualité élevée et mesurable Une information équilibrée Une utilisation efficiente des ressources Un accès garanti

Plus en détail

PROFILS DE REFERENCE DES TYPES DE POSTES

PROFILS DE REFERENCE DES TYPES DE POSTES PROFILS DE REFERENCE DES TYPES DE POSTES CONSEILLER DE COOPERATION ET D ACTION CULTURELLE... 2 CONSEILLER ADJOINT DE COOPERATION ET D ACTION CULTURELLE... 3 SECRETAIRE GENERAL... 4 DIRECTEUR D ETABLISSEMENT

Plus en détail

Management Expertises Solutions

Management Expertises Solutions Management Expertises Solutions Rue Louis-Favre 34 2 0 0 2 N e u c h â t e l +41 32 729 35 00 +41 32 729 35 01 contact@mesgestion.ch www.mesgestion.ch Notre entreprise Fondée en 1990, est une société suisse

Plus en détail

Statuts de l association i-net innovation networks switzerland

Statuts de l association i-net innovation networks switzerland Statuts de l association i-net innovation networks switzerland 1. Nom et siège «i-net innovation networks switzerland» est une association régie par les présents statuts et subsidiairement par les articles

Plus en détail

Q1.1 Votre pays a-t-il une stratégie ou un plan national de développement?

Q1.1 Votre pays a-t-il une stratégie ou un plan national de développement? - Nous vous conseillons de lire les Notes explicatives commençant à la page 10 avant de répondre au questionnaire. - Une fois complété, ce formulaire doit être renvoyé par courrier électronique au plus

Plus en détail

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est STATUTS DE L ASSOCIATION DES OFFICES SUISSES DU TRAVAIL (AOST) 1. Nom, siège et but Art. 1 L'association des offices suisses du travail (AOST) est une association constituée au sens des articles 60 et

Plus en détail

Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale

Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale Article 1 Nom et siège 1.1. Sous la dénomination "Conférence des Chefs de Département de l'economie publique

Plus en détail

Les assurances sociales en Suisse

Les assurances sociales en Suisse Dimensions et enjeux / facteurs d influences des assurances sociales Introduction : Alain Berset souhaite bien cerner les perspectives et les enjeux actuels et futurs des assurances sociales, notamment

Plus en détail

Comptabilité financière II Thème 1 : Les sociétés. 1.1 Définition et aspects juridiques

Comptabilité financière II Thème 1 : Les sociétés. 1.1 Définition et aspects juridiques Comptabilité financière II Thème 1 : Les sociétés 1.1 Définition et aspects juridiques Index Définition Classement selon le critère de la personnalité juridique et selon le Code des obligations Caractéristiques

Plus en détail

Demande d adhésion. Receivables Insurance Association of Canada (l «Association»)

Demande d adhésion. Receivables Insurance Association of Canada (l «Association») Demande d adhésion Receivables Insurance Association of Canada (l «Association») La présente demande (ci- après la «demande»), une fois signée par le demandeur et acceptée par l Association, représentera

Plus en détail

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011 TéléSanté Aquitaine Formalisation d'une PSSI et d'une Charte de sécurité informatique Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP Marché passé selon une

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION F A I R E A V A N C E R T O U T E S L E S E N V I E S D E N T R E P R E N D R E

GUIDE D UTILISATION F A I R E A V A N C E R T O U T E S L E S E N V I E S D E N T R E P R E N D R E GUIDE D UTILISATION FA I R E AVA N C E R T O U T E S L E S E N V I E S D E N T R E P R E N D R E Édition avril 2015 SOMMAIRE Présentation générale.... 1 Présentation.. 2 Inscription...... 3 Abonnement

Plus en détail

L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE

L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE 1. Objet de la Charte L objet de la présente charte (ci-après la «Charte») est de définir les modalités de

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

Procédure de consultation stratégie nationale des Addictions 2017-2024

Procédure de consultation stratégie nationale des Addictions 2017-2024 Département fédéral de l'intérieur, Palais fédéral, 3003 Berne Procédure de consultation stratégie nationale des Addictions 2017-2024 Monsieur le conseiller fédéral, Donnant bonne suite à la procédure

Plus en détail

Commerce d électricité en Suisse

Commerce d électricité en Suisse . Commerce d électricité en Suisse Conditions-cadres et évolution des prix sur le marché libéralisé Jeudi 3 décembre 2009, 13h30 à 17h15 Site de la Saidef, Posieux (Fribourg) Co organisateur : Energy Center

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU C.S.A. DE LA BA 123

REGLEMENT INTERIEUR DU C.S.A. DE LA BA 123 REGLEMENT INTERIEUR DU C.S.A. DE LA BA 123 CHAPITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1-1 CHAMP D'APPLICATION Le règlement intérieur a pour objectif de doter l'association d'un règlement, applicable à toutes

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement Votre assurance protection du revenu RBC Assurances reconnaît qu une maladie ou une blessure invalidante peut poser des défis sur les

Plus en détail

QUE PENSE VOTRE PERSONNEL DE VOTRE ENTREPRISE? ARBEITGEBER AWARD 2010

QUE PENSE VOTRE PERSONNEL DE VOTRE ENTREPRISE? ARBEITGEBER AWARD 2010 ARBEITGEBER QUE PENSE VOTRE PERSONNEL DE VOTRE ENTREPRISE? PARTICIPEZ: «cash Arbeitgeber-Award» vous permettra de vous faire une image réelle des conditions de travail dans votre entreprise. ARBEITGEBER

Plus en détail

l eworkspace de la sécurité sociale

l eworkspace de la sécurité sociale l eworkspace de la sécurité sociale Qu est-ce que l eworkspace? L eworkspace est un espace de travail électronique destiné à la collaboration entre les institutions de sécurité sociale. Il permet de partager

Plus en détail

Problématique de l'an 2000 / annonces relatives au changement d'année

Problématique de l'an 2000 / annonces relatives au changement d'année Comm. CFB 15 (1999) Annexe 6 Date : 15 novembre 1999 Responsable : Renate Lischer Affolter Service : Banques / Négociants No Direct : 031 / 323 07 06 E-mail: Renate.Lischer@ebk.admin.ch Référence : Diverses

Plus en détail

Accord cadre et contrats de prestations avec les organisations missionnaires

Accord cadre et contrats de prestations avec les organisations missionnaires 8 Assemblée des délégué e s des 6 et 7 novembre 2006 à Berne Accord cadre et contrats de prestations avec les organisations missionnaires Propositions L Assemblée des délégués: 1. prend connaissance du

Plus en détail

Formation certifiante Le tourisme. Tout naturellement!

Formation certifiante Le tourisme. Tout naturellement! formation pour le développement durable sanu Postfach, case postale 3132 Dufourstrasse, rue Dufour 18 CH-2500 Biel-Bienne 3 T: +41 (0)32 322 14 33 F: +41 (0)32 322 13 20 sanu@sanu.ch www.sanu.ch Formation

Plus en détail

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani BKW SA - Stratégie et recommandations Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani Agenda Jura et Jura Bernois Suisse Stratégie énergétique 2050 Marché de l'électricité: situation temporaire

Plus en détail

Demande d adhésion de la WLA Membres Associés

Demande d adhésion de la WLA Membres Associés Demande d adhésion de la WLA Membres Associés World Lottery Association Publication juillet 2014 1/8 La WLA La World Lottery Association (WLA) est l association professionnelle mondiale des loteries et

Plus en détail

1. Créer une société en Suisse occidentale

1. Créer une société en Suisse occidentale Nestle, (canton of Vaud) 1. Créer une société en Suisse occidentale Sommaire 1.1 Éligibilité 1.2 Différentes étapes de la création d une société généralités 1.3 Choix de la forme juridique de la société

Plus en détail

FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS)

FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS) FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS) ORGANISATION FAÎTIERE DES EMPLOYEURS ET DES ORGANISATIONS PATRONALES

Plus en détail

Appel à projets 2015 Coopération Nord-Sud Commune de Schaerbeek

Appel à projets 2015 Coopération Nord-Sud Commune de Schaerbeek Appel à projets 2015 Coopération Nord-Sud Commune de Schaerbeek En 2015, pour la première fois, la Commune de Schaerbeek s est dotée d une enveloppe budgétaire destinée à soutenir des projets de Coopération

Plus en détail

Fiche FOCUS. Les téléprocédures

Fiche FOCUS. Les téléprocédures Fiche FOCUS Les téléprocédures Créer un espace et adhérer aux service (Mode de création simplifié) (accessible avec une adresse électronique / un mot de passe) Dernière mise à jour : avril 2014 Sommaire

Plus en détail

L'Organisation Internationale du Travail (l'oit) en général

L'Organisation Internationale du Travail (l'oit) en général L'Organisation Internationale du Travail (l'oit) en général Depuis quand existe l'oit? Qu'est-ce que l'oit en chiffres? Qu'est ce que le Travail décent? Quels sont les principes et droits fondamentaux

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

Réseau Santé Psychique Suisse Document de base

Réseau Santé Psychique Suisse Document de base Réseau Santé Psychique Suisse Document de base (Convention entre Réseau et membre) Version 2.2 i valide à partir du 1 er janvier 2015 (En cas de doute entre la version allemande et l une des versions traduites,

Plus en détail

PAYBOX MAIL METHODE D INSCRIPTION

PAYBOX MAIL METHODE D INSCRIPTION PAYBOX MAIL METHODE D INSCRIPTION Vous devez impérativement être titulaire ou demander l ouverture d un contrat monétique de Vente A Distance (VAD Internet) auprès de votre Banque. PAYBOX SYSTEM étant

Plus en détail

S T A T U T S DE L ASSOCIATION

S T A T U T S DE L ASSOCIATION S T A T U T S DE L ASSOCIATION Organisation faîtière nationale du monde du travail en santé Nationale Dach-Organisation der Arbeitswelt Gesundheit du 12 mai 2005 (Etat le 28 juin 2012) I. Dénomination,

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

0.832.194.541 Echange de lettres des 6 février/13 octobre 2006

0.832.194.541 Echange de lettres des 6 février/13 octobre 2006 Echange de lettres des 6 février/13 octobre 2006 entre l Office fédéral des assurances sociales et le Ministère italien de la santé concernant l octroi des prestations médicales en Suisse en faveur des

Plus en détail

PRESANSE ou l exemple d un projet commun mené grâce à un multipartenariat 24/10/2012 1

PRESANSE ou l exemple d un projet commun mené grâce à un multipartenariat 24/10/2012 1 PRESANSE ou l exemple d un projet commun mené grâce à un multipartenariat 24/10/2012 1 SOMMAIRE CONTEXTE UN PROJET COMMUN COMMUNICATION PARTAGE MUTUALISATION UNE ACTION RÉGIONALE, ET AU-DELÀ POUR LA SUITE

Plus en détail

S tatuts de la CIFC Communauté d intérêts Formation commerciale initiale Suisse

S tatuts de la CIFC Communauté d intérêts Formation commerciale initiale Suisse S tatuts de la CIFC Communauté d intérêts Formation commerciale initiale Suisse Nom, membres fondateurs et siège 1. La CIFC Communauté d intérêts Formation commerciale initiale Suisse (IGKG Interessengemeinschaft

Plus en détail

La table des structures est unique et toute application informatique utilisée dans la gestion de l UNIL ou d une de ses parties doit s y référer.

La table des structures est unique et toute application informatique utilisée dans la gestion de l UNIL ou d une de ses parties doit s y référer. Directives de la Direction Directive de la Direction 0.13 Modification de structure Préambule A l exception de la création ou de la suppression de facultés, qui relèvent du Conseil de l UNIL, la Direction

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS)

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS) PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS) 2014-2015 Table des matières 1 INTRODUCTION... 3 2 PRÉSENTATION DE L ORGANISME...

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé A partir du 1 er janvier 2016, toutes les entreprises seront dans l'obligation de proposer une couverture santé minimale

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

Journée 2009 de droit bancaire et financier

Journée 2009 de droit bancaire et financier CENTRE DE DROIT BANCAIRE ET FINANCIER Journée 2009 de droit bancaire et financier Mercredi 11 novembre 2009 Centre International de Conférences Genève (CICG) Nouvelle réglementation bancaire Responsabilité

Plus en détail