maternelle? 50 activités pour intégrer les TICE à la maternelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "maternelle? 50 activités pour intégrer les TICE à la maternelle"

Transcription

1 1. Le B2i école dès l école maternelle? Fiche ressource Poser la question du Brevet informatique et internet 1 (ou B2i) à l école maternelle revient à s interroger sur la place des Technologies de l Information et de la Communication dans l Éducation (ou TICE) dès le cycle 1. Les Programmes y font explicitement référence : dans le préambule : «Les technologies de l information et de la communication ne s organisent pas en une discipline autonome. Ce sont des outils au service des diverses activités scolaires, dont l appropriation active conduit au premier niveau du Brevet informatique et internet (B2i). Elles facilitent les approches interdisciplinaires et l ouverture au monde.» dans l introduction du cycle 3 : «Au cycle 3, comme dans les cycles précédents, les technologies de l information et de la communication (TIC) sont des instruments ordinaires du travail quotidien qui, au même titre que la maîtrise du langage et de la langue française ne peuvent être exercés à vide.» Interprétés à la lettre, les textes officiels soulignent que les TICE sont des outils au service des différentes disciplines et que tous les cycles sont concernés, la validation finale étant l obtention du B2i niveau 1, aujourd hui dénommé «B2i école 3». D autre part, ce n est pas la maîtrise technique qui est recherchée mais bel et bien l appropriation de l usage dans le cadre et au service des activités scolaires courantes. Les programmes 2008 font appel aux TUIC (technologies usuelles de l information et de la communication) qui constituent l un des piliers du socle commun de connaissances et de compétences. Nul besoin alors de bouleverser tout son travail pour intégrer systématiquement les TICE. La question à se poser étant «Est-ce que l outil informatique peut aider un élève, un groupe d élèves ou la classe entière à développer sa curiosité sur tel point, à mieux comprendre tel phénomène, à mieux apprendre cette notion, à améliorer sa maîtrise de la langue écrite ou parlée?» Si la réponse est positive, l enseignant(e) peut alors se pencher sur les conditions d intégration de cet outil : pour qui? à quel moment? pour quelle activité? quelle trace? Le plus souvent, l utilisation de l informatique constituera uniquement une étape dans le déroulement d une séance. La base de données PrimTICE 4 répertorie un grand nombre de séquences menées sur tout le territoire français et alimente la réflexion sur l intégration de ces outils : s y référer est devenu le réflexe de nombreux enseignant(e)s en formation initiale. Le B2i constitue alors une évaluation des compétences autour des TICE acquises tout au long de la scolarité. Décliné en 3 niveaux, de l école au lycée en passant par le collège, son référentiel vient d être réactualisé. Les fiches activité en tiennent compte. 1. BO n o 42 du 23 novembre bo n o 42 du 16 novembre BO hors série n o 1 du 14 février BO n o 34 du 22 septembre 2005 BO n o 29 du 20 juillet et 4. PrimTICE, la banque d usages des TIC dans le primaire 1

2 Le principe du B2i est qu il s appuie sur une autoévaluation de l élève validée par l enseignant(e). L échéance du B2i école se situe à la fin du cycle 3, mais c est dès le cycle 1 que des compétences peuvent être acquises et validées : chaque élève, ayant à sa disposition une «feuille de position», coche ou colorie la case en regard de chaque compétence, au fur et à mesure des activités menées au cours de l année en utilisant les TICE. Le Conseil de cycle, à la demande de l élève ou de sa propre initiative, valide ou non les compétences que l élève pense avoir acquises. Le directeur d école délivre finalement le B2i école. L attestation du B2i école et/ou la feuille de position suivent l élève jusqu à son entrée au collège (elle est communiquée au collège d accueil). Pour l école maternelle, plusieurs compétences peuvent être travaillées et validées. Chaque fiche d activité précise ces compétences. 2

3 2. De l emplacement des ordinateurs dans l école Fiche ressource C est le plan «Informatique pour tous», présenté le 25 janvier 1985 par Laurent Fabius, Premier ministre, qui a fait entrer massivement les micro-ordinateurs dans l école. En écho à l État qui fournissait les ordinateurs et formait les enseignant(e)s, les mairies ont consenti de gros efforts afin d accueillir les matériels informatiques : mobilier spécialisé et salles informatiques voyaient alors le jour. La salle informatique était une réponse convenable aux Instructions d alors ; les programmes de 1985 mettaient en avant les trois aspects suivants : le développement de l informatique dans la société (transformation de l activité professionnelle et de la vie quotidienne par la télématique, la bureautique et la productique ; problèmes sociaux et éthiques) ; la technologie informatique (le micro-ordinateur ; automates programmables et robots) ; le logiciel (analyse et modification de logiciels simples ; début de programmation dans une perspective logistique). L évolution des programmes en 2002 donne une tout autre place à l informatique en réseau (ou TICE, comme Technologies de l Information et de la Communication dans l Éducation). Il est par exemple fait mention, dans l introduction du cycle 3 : «Au cycle 3, comme dans les cycles précédents, les technologies de l information et de la communication (TIC) sont des instruments ordinaires du travail quotidien qui, au même titre que la maîtrise du langage et de la langue française ne peuvent être exercés à vide.» Partant du principe que les TIC constituent des instruments ordinaires du travail quotidien, il apparaît nécessaire d introduire l ordinateur directement dans la salle de classe. On trouve ainsi un ou plusieurs ordinateurs dans certaines classes. Le problème évoqué par les municipalités est double : comment sécuriser le matériel contre le vol? Comment respecter les normes électriques en vigueur? La configuration alternative est alors la «classe mobile» qui peut permettre de créer temporairement une salle informatique en un lieu unique ou de répartir à loisir les ordinateurs dans plusieurs classes suivant les besoins. Le concept de classe mobile, proposé par plusieurs grands constructeurs (Apple, Hewlett Packard, IBM ), repose sur l association d un chariot mobile et d ordinateurs portables autour d un réseau sans fil. Le chariot sur roulettes, armoire métallique de dimension raisonnable à fermeture sécurisée, sert à la fois à entreposer les ordinateurs portables lors des périodes d inutilisation et à réalimenter leurs batteries électriques. Il supporte en même temps une imprimante, un scanneur et une borne réseau sans fil. Une seule prise d alimentation électrique suffit à faire fonctionner l ensemble, ordinateurs portables compris. Pour l accès à l internet, il faut prévoir une connexion réseau extérieure (câble, ADSL, éventuellement modem RTC pour les lieux non desservis par les réseaux dits «haut débit»). Dans la pratique, plutôt que de déplacer le chariot vers une ou plusieurs classes, les ordinateurs sont répartis, en début de chaque demi-journée, dans les classes où ils vont être utilisés. Ce sont soit les élèves qui viennent les récupérer, soit l enseignant(e). Les communications entre les ordinateurs et l imprimante, entre les ordinateurs et l internet, s établissent alors via le réseau sans fil, éventuellement associé à un 1

4 autre type de réseau : connexion au réseau filaire s il existe dans l école, connexion par CPL (prises branchées au réseau électrique de l établissement et permettant de faire passer les communications réseau). Ce n est plus l élève qui interrompt ses activités pour utiliser l ordinateur, mais l ordinateur qui s adapte à la vie de la classe. Sur le plan de la sécurité contre le vol, il est possible, comme l a fait la mairie de Cambes (en Gironde), de fabriquer un coffrage en béton équipé d une porte blindée dans lequel le chariot est entreposé pendant les périodes où l école est inoccupée : le système a résisté avec succès à une tentative de cambriolage Pour autant, on peut observer toutes les configurations sur le terrain : salle informatique, coin informatique dans la classe, ordinateurs mobiles ou encore des solutions mixtes (salle + coin informatique). Les deux fiches ressources qui suivent font état de l utilisation en classe maternelle d une salle informatique et d un coin informatique dans une classe. Équiper l école : à qui s adresser? Dès lors que l équipe des enseignant(e)s émet le souhait d utiliser des ordinateurs en classe, il faut éviter le branchement sauvage d ordinateurs, notamment en raison des risques électriques (pas de multiprise!). La directrice ou le directeur présente au maire ou à son représentant le projet d intégration des TICE, en planifiant éventuellement les équipements sur plusieurs tranches. À savoir : le plus souvent, les mairies reçoivent une aide (État, collectivités locales) pour informatiser leurs écoles. De plus, elles récupèrent une partie de la TVA sur les matériels. 2

5 3. Utiliser l ordinateur en salle informatique Fiche ressource Les élèves savent qu ils vont en salle informatique pour «travailler» avec l ordinateur, pourtant ils préfèrent toujours cette façon-là de faire des exercices en lecture et en mathématiques. Les objectifs poursuivis sont les mêmes que ceux figurant sur les fiches données habituellement aux élèves et les compétences visées sont identiques à celles travaillées lors des activités classiques proposées dans la classe. Mais l ordinateur est un outil de travail différent, car il est synonyme de plaisir pour les élèves et représente une aide réelle pour le maître. Conduite du projet Le fonctionnement Le problème qui se pose, dans la plupart des classes, est lié au nombre d élèves : comment utiliser les ordinateurs de la salle informatique avec 25 élèves, voire plus, dans la classe? À moins de disposer d un assez grand nombre d ordinateurs (ce qui est encore très rarement le cas, de nos jours, en maternelle), il faut un minimum d organisation. D abord, il est indispensable de pouvoir utiliser, au même moment, 2 lieux distincts : la salle informatique et la salle de classe, ce qui sous-entend la présence d une autre personne que l enseignant(e) (l ATSEM, par exemple). Ensuite, il est préférable de partager sa classe en 3 groupes hétérogènes (on mélange les moyens et les grands, les élèves en difficulté et ceux qui sont à l aise, les plus rapides et les plus lents ) pour éviter de concentrer tous les problèmes sur un même groupe et pouvoir apporter, ainsi, une aide plus efficace. Deux solutions de fonctionnement sont possibles : a Si la salle informatique est assez grande pour permettre l installation de tables collectives, alors, on peut s organiser de la manière suivante : un groupe reste en classe sous la surveillance de l ATSEM pour illustrer une poésie, faire des puzzles, un jeu de pré-lecture, un bricolage, etc ; un groupe s installe en salle informatique devant les ordinateurs (il faut au moins un ordinateur pour deux élèves) ; un autre groupe s installe en salle informatique autour des tables collectives, pour réaliser un travail sur fiche : reproduire des graphismes, retrouver les mots identiques, etc. Dans ce cas, le maître prend en charge deux groupes. Pour pouvoir concentrer son attention sur le groupe en informatique, le travail sur fiche, donné aux élèves assis aux tables collectives, doit être assez simple à comprendre (ou la consigne doit être déjà connue) et suffisamment attractif pour que les élèves restent concentrés pendant le temps consacré à l activité. On peut prendre la précaution d emporter quelques albums et documentaires (ou un coloriage) que l on mettra à disposition des élèves ayant rapidement terminé leur travail. Il est également possible d inverser la situation : lors 1

6 de certaines séances, on reprend à l ordinateur une activité déjà vue précédemment et on apporte davantage son aide au groupe qui travaille aux tables. b Si la salle informatique est trop petite pour accueillir deux groupes d élèves, il faut prévoir deux activités que l ATSEM pourra surveiller sans problème dans la classe, l enseignant(e) n ayant avec lui que le groupe qui travaille en informatique. On peut envisager de consacrer environ vingt minutes à chaque activité, ce qui permet aux trois groupes de permuter pour participer à toutes les activités en une heure. Mais il est également possible d étaler la rotation des groupes sur plusieurs journées (tout dépend de la disponibilité de la salle informatique et des contraintes de chaque classe). La démarche Au début de l année, plusieurs séances sont consacrées à l utilisation de la souris, pour laisser le temps aux élèves de se familiariser avec son maniement (savoir la déplacer correctement et cliquer quand il convient). On utilise alors des coloriages libres ou dirigés, des activités de dessin, etc (même si certains élèves ont déjà accès à l informatique chez eux et même si on dispose d ordinateurs dans la classe). Ensuite, chaque séance en salle informatique est centrée uniquement sur une activité de lecture ou de mathématiques. Les élèves ne choisissent pas ce qu ils veulent faire : soit les ordinateurs sont déjà prêts à leur arrivée, soit l enseignant(e) leur demande d ouvrir tel logiciel (à moins, bien sûr, que vous ne décidiez de faire travailler chacun sur un point qu il ne maîtrise pas). La consigne est donnée oralement et collectivement. Le groupe peut être invité à regarder comment procéder si certaines manipulations sont encore inconnues des élèves. Puis, chacun s exerce alors à son rythme, avec l aide de l enseignant(e), si nécessaire, ou bien celle d un camarade. Dans une même séance, les élèves avancent différemment selon leur niveau, leur rapidité d action, leur intérêt pour le type d activité proposée et leur motivation pour en faire le plus possible. L aide personnalisée est favorisée par le petit nombre d élèves et par l hétérogénéité du groupe (tous n ont pas besoin d aide, certains, au contraire, peuvent épauler un camarade). Valeur ajoutée L utilisation de l ordinateur offre plusieurs avantages par rapport à un support ou à un type d activité plus traditionnel : c est un outil ludique, l élève a plutôt l impression de s amuser que de travailler (et, c est bien connu, on apprend mieux en s amusant!). c est un outil efficace, il permet de réaliser un grand nombre d exercices en peu de temps et donc de s entraîner davantage, d améliorer véritablement ses compétences, de consolider ses acquis plus rapidement. c est un outil patient, il est répétitif et permet de recommencer plusieurs fois le même exercice ou de répéter plusieurs fois le même type d activité, mais l élève ne se lasse pas de s exercer encore et encore. c est un outil très encourageant, il félicite l élève ou le récompense avec une petite animation à chacune de ses réussites, il l incite à corriger ses erreurs et à recommencer pour parvenir au bon résultat. 2

7 Matériel nécessaire Une salle informatique avec un équipement suffisant (au moins quatre ou cinq ordinateurs car un ordinateur pour deux élèves semble un minimum). Voici la liste des logiciels utilisés : l Atelier des tout petits 1 (Clubpom) MAC/PC. l Atelier des tout petits 2 (Clubpom) MAC. Quadrillages (Clubpom) MAC/PC. 101 exercices d éveil (Emme) MAC/PC. 102 activités intelligentes (Emme) MAC/PC. J ai trouvé : Le théâtre de marionnettes (Gallimard Jeunesse) MAC/PC. Toboclic (Milan Presse) MAC/PC. 3

8 Fiche ressource 4. L ordinateur utilisé librement en fond de classe Dans une classe maternelle, on a l habitude de trouver un coin dînette, un coin voitures, un coin livres, un coin déguisements, etc. De nos jours, on rencontre, aussi, de plus en plus fréquemment, un coin informatique. Les élèves ont ainsi la possibilité d utiliser librement dans la journée deux ordinateurs disponibles en permanence. Conduite du projet Le fonctionnement Les 2 ordinateurs sont installés côte à côte sur une grande table, et un banc permet d accueillir 4 élèves assis (même si certains n hésitent pas à rester debout derrière le banc pour regarder, pour discuter, pour conseiller, pour attendre leur tour ). Le premier moment d utilisation libre est la période d accueil du matin. De 8 h 30 à environ 9 heures, les élèves sont accueillis en classe au rythme de leur arrivée échelonnée. Durant ces vingt à trente minutes, les activités sont totalement libres, chacun reprend contact à sa manière avec la classe, les camarades et les adultes présents. Un choix d activités est proposé : dessin, coloriage, lecture, jeux d imitation, jeux de construction, puzzles, pâte à modeler, informatique, etc. Les ordinateurs sont toujours systématiquement «pris d assaut» mais les élèves savent qu ils doivent laisser la place aux autres après un moment d utilisation (pour éviter les disputes, il est possible de réglementer l accès aux ordinateurs avec un système de tableau où l on s inscrit à l avance si le besoin s en fait sentir). Le deuxième moment d utilisation libre se situe n importe quand dans la journée car il est simplement lié au fait d avoir terminé le travail que l on a à faire (à condition, bien sûr, de ne pas avoir bâclé ce travail pour aller plus rapidement à l ordinateur!). En début d année, faire des photos, les afficher afin que les élèves sachent ce qu ils peuvent faire lorsqu ils ont fini (des activités courtes). La démarche En début d année, les élèves qui étaient déjà dans la classe l année précédente sont chargés d expliquer aux autres comment fonctionne le coin informatique. Les nouveaux apprennent à la fois grâce aux anciens, grâce au travail effectué en salle informatique et grâce aux interventions de l enseignant(e). Chaque matin, les ordinateurs sont allumés avant que les élèves ne rentrent en classe, puis, éteints au moment du goûter, l après-midi (même si les élèves sont tout à fait capables de le faire eux-mêmes). Les icones représentant les logiciels mis à leur disposition sont affichées à l écran et ils choisissent ce qu ils veulent utiliser. Ils peuvent changer de logiciel au cours de la journée. L enseignant(e) n intervient qu en cas de problème (par exemple, si quelqu un a fait une mauvaise manipulation) ou, aussi, pour expliquer une nouveauté. La plupart du temps, les élèves se débrouillent seuls. L enseignant(e) les incite à s entraider le plus possible et demande aux «élèves ressources» de montrer aux autres ou encourage ceux «qui ne savent pas» à faire appel à leurs camarades plus expérimentés. 1

9 Valeur ajoutée Utiliser les ordinateurs en classe, c est un choix (à l inverse de ce qui se passe en salle informatique), c est donc un moment de totale liberté : on peut s amuser à créer une «œuvre d art moderne» en gribouillant joyeusement, on peut s exercer à faire et refaire le puzzle que l on aime beaucoup, on peut s efforcer de venir à bout du labyrinthe un peu difficile que l on n a jamais réussi à terminer dans les temps, on peut aussi en profiter pour découvrir des activités que l on ne pratique pas du tout ou très peu en salle informatique (par exemple, les activités musicales, la bataille navale, le solitaire ). C est un des rares moments de liberté de l élève au cours de la journée de classe qui est, le plus souvent, rythmée par des consignes et des interdits. Il a, à cette occasion, la possibilité de choisir réellement ce qu il a envie de faire, et répondre à cette demande est très important. C est aussi un réel moment d apprentissage où l élève apprend en s amusant, apprend parce qu il a envie d apprendre (même lorsqu il s amuse à gribouiller sur l écran, il apprend à diriger la souris, à cliquer pour changer de couleur, à écrire son prénom en choisissant les bonnes lettres, à enregistrer son dessin pour éventuellement l imprimer ultérieurement). C est toujours un moment de plaisir car un élève ne reste devant l ordinateur que s il prend plaisir à ce qu il fait. C est souvent, aussi, un important moment d échange, échange avec ses pairs ou avec l enseignant(e), qui intervient, à la demande, pour expliquer, pour aider, pour faire découvrir, un moment de coopération très enrichissant pour tous. C est, enfin, un petit pas vers l autonomie pour les futurs grands du CP. Matériel nécessaire Il est possible de fonctionner avec un seul ordinateur dans la classe (même si deux ou plus c est mieux, pour permettre un roulement plus important d élèves). Voici la liste des logiciels utilisés : l Atelier des tout petits 1 (Clubpom) MAC/PC. l Atelier des tout petits 2 (Clubpom) MAC. Quadrillages (Clubpom) MAC/PC. 101 exercices d éveil (Emme) MAC/PC. 102 activités intelligentes (Emme) MAC/PC. J ai trouvé : Le théâtre de marionnettes (Gallimard Jeunesse) MAC/PC. Toboclic (Milan Presse) MAC/PC. 2

10 Fiche ressource 5. Activités autour du texte Le logiciel de traitement de texte est l outil rencontré le plus fréquemment, et depuis longtemps, sur les micro-ordinateurs. Même le plus vieil appareil est doté de ce type de programme permettant de mettre en forme le texte avant de l imprimer. Le traitement de texte et son usage à l école est l évolution directe de l imprimerie mise en place dans sa classe par Célestin Freinet. De nombreuses écoles pratiquant des pédagogies actives ont investi ce moyen de communication : pour les écrits internes à la classe, pour écrire aux familles des élèves, pour diffuser le journal d école ou de classe. Cet outil a beaucoup évolué sous la pression de grands éditeurs. Il existe bon nombre de logiciels de traitement de texte et, lorsqu il faut choisir d en implanter un dans l ordinateur ou le parc informatique de l école, il vaut mieux préférer le logiciel libre ou le logiciel gratuit 1 Autour de cette famille traitement de texte, le logiciel de petite PAO peut être très utile, surtout pour faire de la mise en page combinant images, dessins et textes. Reste que l utilisation à l école maternelle est possible dès que l enfant sait identifier les caractères du clavier. De l écriture du prénom à celle de courts textes, de la graphie scripte vers la graphie cursive, du changement de casse à la modification des caractères, les possibilités sont nombreuses d éveiller l intérêt et d enrichir la curiosité de l apprenti scripteur Malgré l apparente facilité d utilisation du traitement de texte, l enseignant(e) doit toutefois pouvoir permettre la diffusion des textes aux familles, aux correspondants : c est alors qu il doit veiller au format informatique de ces textes. Si tout logiciel de traitement de texte, même le plus ancien, est capable de lire des fichiers au format «texte» (.txt), ces textes seront néanmoins dénués de tout formatage : l italique, le gras, la police de caractères seront appauvris. Afin de conserver les attributs de formatage, l enseignant(e) choisira le format «texte enrichi» (ou «riched text file»,.rtf). Enfin, pour respecter parfaitement le document initial, ses dessins et sa mise en page, l enseignant(e) devra choisir un format qui permet d imprimer le texte, de le consulter à l écran ou de le transmettre. Le format choisi sera alors le format «.pdf» et sera lu ou imprimé à l aide d un logiciel gratuit («Acrobat Reader» [L, M, W 2 ] ou «Aperçu» [M]). 1. Indépendants des systèmes d exploitation (Linux, Mac Os ou Windows) les logiciels sont soumis à des licences d utilisation. Les logiciels libres sont gratuits et évoluent au rythme impulsé par les communautés de développeurs. Les logiciels gratuits ont parfois une licence restrictive qui peut limiter leur utilisation. Conseil : lire attentivement ces licences avant d installer. 2. L = Linux, M. = Mac, W = Windows. 1

11 Type d activité Exemples de logiciels gratuits Procédure de sauvegarde Format de sauvegarde Observations Saisie de texte. Abiword (L, M, W) OpenOffice module Writer (L, M, W) Wordpad (W) TextEdit (M) NeoOffice (M) BBEdit (M) Apple Works (M) Menu Fichier/Enregistrer sous choisir «txt» pour le format (parfois appelé «type»). Format.txt La diffusion la plus large, respect du texte uniquement, le document peut être retravaillé par le destinataire. Saisie de texte, de tableaux, éventuellement quelques images ou dessins insérés dans le texte. Abiword (L, M, W) OpenOffice module Writer (L, M, W) Wordpad (W) TextEdit (M) NeoOffice (M) BBEdit (M) Apple Works (M) Menu Fichier/Enregistrer sous choisir «rtf» pour le format (parfois appelé «type») sur Mac ou sur Linux, la fonction Imprimer ou Exporter permet de produire directement un document en.pdf sur Windows, l utilitaire gratuit PDF Creator (à télécharger et installer) permet de produire un fichier.pdf Format.rtf Format.pdf Diffusion très large, respect des caractères d enrichissement, le document peut être retravaillé par le destinataire. Diffusion très large, respect de la mise en page originale, le document ne peut pas être retravaillé par le destinataire. PAO (Publication Assistée par Ordinateur) mise en page de type journal : texte en colonnes, insertion d images, lien entre colonnes OpenOffice module Writer ou Draw (L, M, W) Scribus (L, M) Et aussi Publisher (W) (licence éducation aux alentours de 60 ) Pages (M) : logiciel faisant partie de la suite iwork (prix éducation : 60 ) sur Mac ou sur Linux, la fonction Imprimer ou Exporter permet de produire directement un document en.pdf sur Windows, l utilitaire gratuit PDF Creator (à télécharger et installer) permet de produire un fichier.pdf Format.pdf Diffusion très large, respect de la mise en page originale, le document ne peut pas être retravaillé par le destinataire. 2

12 Fiche ressource 6. Utiliser le vidéo-projecteur à l école maternelle Le vidéo-projecteur, présent dans tous les établissements du second degré, est un outil qui commence à faire son apparition dans les écoles. Ce n est rien d autre qu un appareil permettant la projection en grande dimension de l écran d ordinateur. On peut donc visualiser tout ce qui se trouve sur l écran de l ordinateur : manipulation des icones, des menus, utilisation de tous les logiciels résidant sur l ordinateur. Pour afficher des présentations soignées, on utilisera de préférence un logiciel de PréAO 1 (Présentation Assistée par Ordinateur), le successeur du projecteur de diapositives. Le vidéo-projecteur peut être d un grand intérêt à l école maternelle, car il impulse et facilite les échanges verbaux lors des mises en commun et des synthèses avec tout le groupe classe. Des apports Il permet de réunir la classe entière, de capter son attention sur un document agrandi, propre et en couleur : il est très important à la maternelle d afficher le document en couleur ; l affichage en noir et blanc, la photocopie en noir et blanc suppriment une bonne partie de l intérêt visuel d une couverture, d une illustration, mais masquent également très souvent des informations de lecture (par ailleurs, l agrandissement couleur ou l impression couleur en plusieurs exemplaires se révèle extrêmement coûteux). Il rend possible un temps de visionnage aussi long qu on le désire (par rapport au temps nécessaire de «lecture» d une page d un ouvrage dont on ne dispose que d un seul exemplaire et que l on doit faire passer quelques courts instants de main en main, dans le silence, «de visage en visage», au coin lecture, afin que tous se l approprient). Il favorise les activités de lecture d images qui permettent d ouvrir l élève à l expression, au langage, au sens. Il facilite une compétence fondamentale en maternelle et plus tard en élémentaire : la prise de parole en grand groupe, les échanges entre l enfant et l adulte ou bien entre élèves : leur attention étant maintenue beaucoup plus longtemps, l utilisation du vidéo-projecteur permet de mener des séances de construction du langage plus longues et plus denses : l enseignant(e), dégagé de la gestion des contraintes matérielles, peut mieux se centrer sur les objectifs de sa séquence (activités langagières diverses, verbalisation de tous les élèves ). L enseignant(e) propose des situations problèmes qui facilitent le langage, la réflexion, l observation, l analyse, la comparaison, l anticipation, la déduction, l émission d hypothèses, toutes démarches «traditionnelles» d apprentissage à la maternelle mais dont les phases de remédiation sont parfois difficiles à mettre en œuvre. 1. Se référer à la fiche ressource n o 9 «Activités autour de l image». 1

13 Le vidéo-projecteur permet de stimuler d une autre façon la réflexion et la mémoire ; on encourage l enfant à confronter ses hypothèses à celles des autres, à exprimer devant les autres ses interprétations, à retourner sur son activité, à oraliser sa production, à échanger avec l enseignant(e) et ses camarades, à apprécier son travail. Partir des interrogations des élèves, lui permettre de revenir sur son travail, de construire son savoir, d avoir accès aux procédures de ses camarades, l aider à mettre des mots sur le «comment j ai fait», «comment il a fait», apporte une dimension métacognitive aux apprentissages. Des dérives possibles Il ne faudrait pas que cet objet moderne soit utilisé dans le cadre de pratiques pédagogiques anciennes avec un retour à une configuration de cours magistral : à la maternelle, on n est pas dans l abstraction : l élève doit manipuler. Il faudra cibler les séances où cet outil sera un «facilitateur» d apprentissages. On veillera à ne pas sous-estimer l objet livre, le document plus traditionnel, culturel. Quelles activités à l aide du vidéo-projecteur? projection de photos ou de films (appareil photo ou camescope numérique) à l issue d une sortie, d une visite ou d une activité (EPS, orientation ) ; projection d illustrations numérisées issues d une encyclopédie, un cédérom, un site sur la Toile ou bien d un livre (dans les différents domaines d activités arts visuels, [éducation du regard, lecture d œuvres], découverte du monde ) ; projection du cahier de vie sous forme de diaporama et création de dialogues, de commentaires Quelques exemples Lecture plaisir À un moment de la journée, en général après la pause de midi, projection de l illustration d une histoire et lecture à haute voix. Excellent pour un vrai retour au calme avant les activités structurantes de l après-midi. 1 Construction du récit Projection d illustrations d un livre dont on a enlevé tout le texte et création orale de l histoire. Voir Activité n o 4. 2 Retrouver un livre à partir d un extrait Projection des illustrations de plusieurs histoires. Lecture d un extrait d une histoire. Les élèves doivent indiquer à quelle illustration correspond le texte lu. Variante : Afficher une partie de l illustration ou bien un objet significatif à la place de l extrait. 3 Émettre des hypothèses de sens Présenter une illustration sous un «rideau noir» et découvrir des éléments qui permettent d émettre des hypothèses sur le thème du livre. Voir Activité n o 1. 2

14 4 Préparation d exercices Travail sur le titre en projetant couvertures et titres disposés sur l écran et en utilisant le glisser déposer. Activité préalable au même exercice sur papier (découpage puis collage d étiquettes). 5 Validation d exercices (1) Jeu des 7 erreurs (à partir d une illustration numérisée et après avoir utilisé la fonction «tampon» d un logiciel de retouche d image). Validation des 7 erreurs à l écran en imposant aux enfants non pas de montrer du doigt l erreur trouvée, mais de la décrire. Demander à un camarade d utiliser le pointeur du vidéo-projecteur pour montrer ce qu il a compris de la description de son camarade. 6 Validation d exercices (2) Ordre chronologique. Validation de l exercice qui consiste à associer 2 images correspondant aux diverses aventures dont est victime le loup. 7 Sélectionner des livres à partir d indices Afficher à l écran diverses couvertures d albums connus. Le but est d isoler un livre précis. Proposer des indices de plus en plus ciblés au fur et à mesure de l enquête. 8 Développer l esprit critique des enfants Afficher plusieurs couvertures de livres étudiés (lecture en réseau). Repérer les similitudes et les différences remarquables : au niveau des personnages et de leur caractère, du déroulement de l histoire, du dénouement Discuter autour du contenu et de la présentation des différents ouvrages, dégager des critères de qualité. Exemple de configuration matérielle dans une école : témoignage «Mon expérience personnelle avec les GS de la maternelle du Lapacca, à Lourdes (5 classes) : Il y a une petite salle multimédia où sont installés à demeure un ordinateur, le vidéo-projecteur et un lecteur vidéo. De petits bancs permettent aux élèves de s installer rapidement. Chaque classe vient, quand elle le souhaite, projeter images fixes (tirées d un appareil numérique ou numérisées avec un scanneur) ou animées (camescope numérique ou lecteur de DVD). La petite salle est plongée dans la pénombre. Le vidéo-projecteur, l ordinateur et l enseignant(e) se trouvent situés derrière les élèves : il n y a donc aucun obstacle entre l image et les élèves, ce qui facilite la spontanéité du langage, les échanges entre les élèves. Les élèves s expriment plus librement sans «subir» le regard des autres ou de l enseignant(e). L enseignant(e) est invisible : il manipule le matériel et organise les débats depuis sa place». 3

15 7. L atelier des tout petits 1, un cédérom pour découvrir le monde Fiche ressource Ce cédérom éducatif peut, sans conteste, constituer la base d un travail sur ordinateur avec des enfants d école maternelle. Ses nombreux avantages en font un outil incontournable car parfaitement adapté à une utilisation scolaire. La qualité graphique est soignée, la circulation entre les différentes rubriques est aisée, les exercices sont nombreux, très variés et progressifs, l enseignant(e) peut même choisir certaines options selon le niveau de l élève. De plus, et cela est primordial pour un usage en classe, l utilisateur n est L Atelier des tout petits 1 pas agressé en permanence par un Éditions Club PoM logiciels Collection «Moi, je sais lire» environnement sonore envahissant : la consigne est affichée à l écran et l enfant peut l entendre, seulement s il en éprouve le besoin ; de même, la réussite d un exercice ne donne pas lieu à un bavardage exaspérant et répétitif ou à une animation qui traîne en longueur. L essentiel est dans le contenu, dont voici un aperçu ci-contre. Objectifs Repérage dans l espace, reconnaissance des lettres et des couleurs. Contenu La page d accueil représente la vue d une salle de classe avec des élèves en activité. En promenant la souris sur les objets posés sur les tables, on découvre, par un affichage dans une bulle, le contenu de chaque rubrique. L enseignant(e) peut effectuer des réglages au préalable (non accessibles aux élèves). 1 Coloriage libre L élève choisit un coloriage (parmi 21) et colorie avec les couleurs qu il veut ; dans chaque coloriage, le fait de cliquer sur un certain morceau provoque une animation amusante du dessin. (réglage : nombre de couleurs 10/20/42). 1

16 2 Coloriage dirigé L élève choisit un coloriage (parmi 21), aussitôt 2 dessins identiques s affichent, le modèle et celui que l élève doit colorier, étape par étape, en suivant un ordre imposé (pas toujours aussi simple qu il n y paraît : choisir la bonne couleur [gris clair ou gris foncé], repérer le nouveau morceau à colorier, parfois très petit [flèche de l ascenseur]). À la fin du coloriage, il y a toujours une petite animation. (Réglages : couleur demandée sélectionnée automatiquement ou non ; nom de la couleur demandée écrit et prononcé ou non). 3 Création d un dessin L élève peut dessiner (choix de la couleur et de l épaisseur du crayon), utiliser des tampons qu il peut colorier, utiliser des formes géométriques qu il peut aussi colorier (choix de la couleur, de la taille, de l épaisseur du trait ), écrire sur son dessin avec des lettres en script minuscule (choix de la couleur), dessiner avec une bombe (choix de la couleur), découper le dessin en morceaux et les mélanger, effacer une partie ou l ensemble de plusieurs manières amusantes. (Réglage: nombre de couleurs 10/30/60). Ces 3 rubriques sont très utiles pour acquérir une bonne maîtrise de la souris (la déplacer correctement et cliquer au bon endroit). 4 Formes et couleurs L élève a le choix entre 21 thèmes organisés de 3 manières différentes : 6 dessins : cliquer sur celui qui est différent ou cliquer sur tous ceux qui sont identiques. 21 dessins : retourner tous ceux qui sont différents du modèle affiché ou retourner tous ceux qui sont identiques au modèle. 21 dessins : jeter à la poubelle tous ceux qui sont différents du modèle affiché ou jeter à la poubelle tous ceux qui sont identiques au modèle. (Réglages : correction automatique ou non ; identifier les pièces identiques au modèle ou, au contraire, identifier les pièces différentes du modèle). 5 Écrire des mots L élève choisit un animal (parmi 21) dont il doit écrire le nom en script majuscule pour le voir évoluer dans un petit film. (Réglages : les lettres apparaissent en ombre ou non ; les lettres doivent être placées dans l ordre ou non ; les lettres sont prononcées ou non). 6 Dominos L élève choisit un thème (parmi 21), automatiquement un domino est placé et il faut compléter le jeu avec les autres dominos (de 4 à 14, selon le thème choisi, avec des dominos en position horizontale et verticale) ; il est possible de jouer des parties contre l ordinateur. (Réglages : voir le jeu de l ordinateur ou non ; choisir les constellations, les fruits, les lettres ou les dessins pour jouer contre l ordinateur). 2

17 7 Labyrinthes L élève a le choix entre 21 labyrinthes de 3 sortes, de plus en plus difficiles : La coccinelle : en déplaçant la souris, on guide une coccinelle du drapeau jaune de départ au drapeau rouge d arrivée pour qu elle s envole. L avion : en cliquant sur les flèches à l écran (haut, bas, gauche, droite), on permet à l avion de sortir du labyrinthe (l élève a droit à 6 erreurs). (réglage : l avion se déplace par rapport à l écran ou à lui-même). En 3 dimensions : en cliquant sur les flèches à l écran (haut, bas, gauche, droite), on sort du labyrinthe (l élève peut afficher le plan ou non). 8 Puzzles L élève choisit un puzzle (parmi 21) à reproduire dans un quadrillage de 5 x 5 ou de 7 x 7 (le modèle reste visible en plus petit à côté de la grille) ; il est possible de créer soi-même un modèle qui pourra être imprimé. (Réglages : les pièces sont données par un distributeur une par une au hasard ou créées par l élève avec une machine : il faut combiner différentes variantes pour obtenir la pièce souhaitée : couleur, forme et orientation). Ce cédérom, destiné aux 3-6 ans, est proposé par les Éditions Club Pom Logiciels (MAC/PC). Il bénéficie du label RIP délivré par le ministère de l Éducation nationale (RIP signifie Reconnu d Intérêt Pédagogique). Il est vendu au prix de 35 en version mono poste, mais il existe également en version réseau et en version pack de plusieurs exemplaires (tarifs consultables sur le site 3

18 Fiche ressource 8. On s expose sur la Toile Les écoles ont toujours eu pour habitude d exposer les différents travaux réalisés par les élèves sur les murs de tous les locaux disponibles (classes, couloirs, salle de jeux, cantine ). De nos jours, l affichage prend souvent de l ampleur en dépassant largement le cadre restreint de l école car de plus en plus, on s expose aussi sur la Toile. La création d un site offre des avantages non négligeables : l affichage est beaucoup plus vaste (le monde entier peut voir les réalisations mises en ligne) et, également, bien plus durable (les productions des élèves sont visibles en permanence et leur qualité ne s altère pas au fil des ans). Objectifs Rendre compte des activités de l école, favoriser l ouverture au monde et se familiariser avec les nouvelles technologies. Conduite du projet Il est important de se donner au départ des règles précises à suivre concernant le contenu du site, son organisation générale et la façon dont il va être alimenté (la question de savoir «Qui s occupe de l aspect Copie écran site Véronique Thouvignon technique de la mise en ligne et comment?» est à poser au préalable). Le contenu du site : que veut-on afficher? Dans notre site, nous avons choisi de montrer la vie des élèves à l école et de rendre compte des activités de l année. Il y a 7 rubriques différentes : 1 une présentation générale des locaux en photos (classes, salle de jeux, cantine, salle du périscolaire, bibliothèque, salle informatique ) ; 2 les créations artistiques réalisées pendant le décloisonnement ou en classe (collages, peintures, encres ) ; 3 les poésies, les histoires et les textes inventés avec les enfants ; 4 les reportages pour afficher le travail sur les animaux du monde (une partie de notre projet d école), expliquer un bricolage, rendre compte d une sortie ou d une rencontre ; 1

19 5 les événements traditionnels de l année scolaire (Noël, carnaval ) ; 6 des jeux (devinettes, les 3 différences, vrai ou faux ) ; 7 les mots d enfants recueillis par les adultes de l école. On peut, bien sûr, ajouter d autres rubriques : présentation du personnel de l école, informations pour les parents (règlement intérieur, vacances, jours vaqués, projet d école, calendrier des réunions ), documents pour les enseignant(e)s (progressions, fiches d activités ), livre d or, etc. La participation des différentes classes : rôle de chacun On peut se fixer l impératif suivant : chaque classe fournit, chaque mois, au moins une production pour le site (photos, dessins, peintures, textes ). Cette obligation ne semble pas trop difficile à respecter car tout ce qui est fait à l école peut faire l objet d un affichage sur la Toile (photos d une recette réalisée en classe, photos des moments clés de la journée des tout-petits, photos des enfants 1 cherchant toutes les actions possibles avec un cerceau, dessins de la représentation du bonhomme, reportage sur les activités menées avec des aimants, compte rendu d un travail sur l eau, création d une poésie qui rime avec les prénoms des élèves ) La structure du site : comment se fait la navigation? Le visiteur doit avoir d emblée une vue d ensemble du contenu du site et doit pouvoir se déplacer facilement d une rubrique à l autre. Nous avons choisi de présenter, dans la page d accueil, les différentes rubriques proposées et non pas les différentes années scolaires mises en ligne. Ainsi, le visiteur choisit le domaine qui l intéresse (par exemple, les créations artistiques), puis, l année scolaire qui l intéresse (par exemple, ) et accède alors à la liste des productions disponibles pour l année choisie dans ce domaine-là. Ensuite, où qu il soit dans le site, il a la possibilité de retourner à la liste des productions dans le domaine qu il a choisi au départ ou directement à la page d accueil, s il souhaite changer de domaine. De plus, sur la page d accueil est indiquée la date de la dernière mise à jour et est affichée la liste des nouveautés avec leur date d apparition sur le site et l emplacement où les trouver. Matériel nécessaire Pour réaliser un projet similaire, il faut disposer d un certain nombre d outils (à l école ou au domicile de la personne chargée de la mise en ligne) : un ordinateur avec une connexion à Internet, un navigateur, un éditeur de pages web, un appareil photo numérique et un scanneur sont indispensables. L ordinateur avec une connexion à Internet va permettre de faire suivre l évolution du site aux enfants en se connectant régulièrement. Il leur donne aussi la possibilité d aller visiter les sites d autres écoles dans le monde entier. Il permet également à l enseignant(e) de trouver des photos pour illustrer un texte, etc. Par contre, vraisemblablement, tout le travail de mise en ligne ne sera pas effectué depuis l ordinateur de l école mais depuis le domicile de l enseignant(e) responsable du site. L appareil photo numérique permet de photographier toutes les réalisations trop grandes pour être scannées (peintures, par exemple). Il présente un avantage non négligeable par rapport à un appareil classique : il offre la possibilité de prendre beaucoup de photos et de les voir pour conserver celles qui conviennent (très utile si les élèves doivent faire eux-mêmes certaines photos). Le scanneur permet de 1. Voir la fiche «Rappel des textes» p. 201 de l ouvrage. 2

20 créer une image de ce que l on veut mettre en ligne directement sur le site sans en changer la présentation (par exemple, la fiche sur les plantations dont la mise en forme a été réalisée par la classe des grands). La mise en page des données peut être réalisée à l aide d un simple navigateur web (Mozilla Firefox, Internet Explorer, Safari ) en intervenant directement sur le site, à un ou plusieurs rédacteurs. C est le cas de sites créés à l aide de technologies récentes : SPIP, Joomla, Jimdo 3

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant.

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 1. L écran d accueil Utiliser Photorecit (ou Photostory) Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 2. Importer des images Cliquez sur ce bouton pour importer des

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

imovie HD Il travaille en complète collaboration avec les autres logiciels de la suite ilife (iphoto, itunes, GarageBand).

imovie HD Il travaille en complète collaboration avec les autres logiciels de la suite ilife (iphoto, itunes, GarageBand). imovie HD APPLE et imovie HD sont des marques déposées d Apple Corporation imovie est un logiciel de montage vidéo. Il permet d importer : des séquences vidéo à partir d une caméra numérique, de les modifier,

Plus en détail

91250 TIGERY. Abécédaire et jeux sur les sons.

91250 TIGERY. Abécédaire et jeux sur les sons. Scénario Pédagogique Projet Kidsmart Ecole maternelle Le Clos 91250 TIGERY Cycle 1 Niveaux : PS & MS Abécédaire et jeux sur les sons. Résumé du projet : Réalisation d un cd rom à partir d un travail sur

Plus en détail

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 Introduction : Initiation à la Micro- Informatique 1. Matériel 2. Périphériques a) Le clavier b) La souris c) L écran d) L unité centrale e) L imprimante

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

Utiliser le logiciel Photofiltre Sommaire

Utiliser le logiciel Photofiltre Sommaire Utiliser le logiciel Photofiltre Sommaire 1. Quelques mots sur l image 2. Obtenir des images numériques 3. Le tableau de bord de logiciel PhotoFiltre 4. Acquérir une image 5. Enregistrer une image 6. Redimensionner

Plus en détail

Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre

Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre 22 janvier 2013 p 1 Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre Office. Vous pouvez le

Plus en détail

L environnement informatique et le réseau

L environnement informatique et le réseau L environnement informatique et le réseau Objectif : Distinguer les fonctions et énoncer les caractéristiques essentielles des composants matériels et logiciels d un environnement informatique. Enoncer

Plus en détail

Situation 4 Famille7

Situation 4 Famille7 Logiciel choisi : OpenOffice.orgWritter Situation 4 Famille7 Réaliser une fiche de présentation du logiciel comportant ses caractéristiques techniques et les principales fonctionnalités justifiant son

Plus en détail

PARTIE 1 - IPHOTO 09

PARTIE 1 - IPHOTO 09 PARTIE 1 - IPHOTO 09 iphoto est un logiciel de classement et de retouche d image, conçu pour le grand public et par conséquent il est d une utilisation très simple : vous importez vos photos et elles se

Plus en détail

REMISE A NIVEAU DES SAVOIRS DE BASE INFORMATIQUE

REMISE A NIVEAU DES SAVOIRS DE BASE INFORMATIQUE REMISE A NIVEAU DES SAVOIRS DE BASE INFORMATIQUE FINALITE Découverte de l outil informatique et des différents éléments qui le compose Utilisation de la souris et du clavier Découverte de l environnement

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

Création d un diaporama sur le projet conduit dans la classe : «La ronde des saisons autour de l arbre»

Création d un diaporama sur le projet conduit dans la classe : «La ronde des saisons autour de l arbre» Scénario Pédagogique Projet Kidsmart Ecole maternelle Jean de la Fontaine Croix de Vernailles 91150 Etampes Cycles 1 & 2 Niveaux : GS Création d un diaporama sur le projet conduit dans la classe : «La

Plus en détail

INITIATION A POWERPOINT

INITIATION A POWERPOINT INITIATION A POWERPOINT P. BESSON OCTOBRE 2000 SOMMAIRE Chap. 1 Découverte de POWERPOINT I. Démarrer Powerpoint 1. Lancement de l application 2. Boite de dialogue de démarrage de Powerpoint II. Structure

Plus en détail

Tutoriel ActivInspire

Tutoriel ActivInspire Le logiciel ActivInspire est un logiciel pour Tableau Blanc Interactif (TBI) de la marque Promethean. Le logiciel peut être installé dans la salle de classe et sur le poste personnel de l enseignant lorsque

Plus en détail

Tutoriel du logiciel Windows Movie Maker spécial enseignants :

Tutoriel du logiciel Windows Movie Maker spécial enseignants : Tutoriel du logiciel Windows Movie Maker spécial enseignants : Le logiciel : Windows Movie Maker (WMM) fait partie de la suite logicielle Windows et donc par conséquent doit être installé par défaut sur

Plus en détail

B2i. Brevets Nouvelles Technologies. Brevet n 1. Brevet n 16. Ecole primaire de Boz Ec-Elementaire-Boz@ac-lyon.fr http://ecole.marelle.

B2i. Brevets Nouvelles Technologies. Brevet n 1. Brevet n 16. Ecole primaire de Boz Ec-Elementaire-Boz@ac-lyon.fr http://ecole.marelle. Extrait du Bulletin Officiel du 23-11-2000 La rapide évolution des technologies de l'information et de la communication a engendré au cours de ces dernières années une progression notable des applications

Plus en détail

Formation TBI Smart logiciel Notebook

Formation TBI Smart logiciel Notebook Formation TBI Smart logiciel Notebook 0-Présentation ; contacts ; site du CDDP Formation préparée par Christian Lebbe et Yann Tourdot Déc. 2010 / 05 56 12 49 76 1-Introduction : 10-Vidéo : http://www.curiosphere.tv/index.cfm?mot_clef=tbi&issearchengine=1

Plus en détail

B2i Brevet Informatique. Internet. Livret de l enseignant

B2i Brevet Informatique. Internet. Livret de l enseignant B2i Brevet Informatique et Internet Ecole Livret de l enseignant 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Toutes les activités nécessitant l utilisation de l ordinateur concourent

Plus en détail

EXPERIMENTATION pour créer un film d animation

EXPERIMENTATION pour créer un film d animation EXPERIMENTATION pour créer un film d animation un appareil photo numérique un ordinateur 1/ munissez-vous de votre appareil photo préféré. 2/ prenez 1 30 secondes pour l installer délicatement sur un support

Plus en détail

Réaliser une carte de vœux

Réaliser une carte de vœux Réaliser une carte de vœux - 6 janvier 2014 p 1 Réaliser une carte de vœux Un petit tutoriel de saison, qui utilisera les connaissances acquises autour de la gestion de vos photos, et le logiciel libre

Plus en détail

Mais pourquoi avez-vous réussi à imprimer sur la même imprimante et même récupérer 2 images identiques dans un dossier, sachant que vous n'est pas

Mais pourquoi avez-vous réussi à imprimer sur la même imprimante et même récupérer 2 images identiques dans un dossier, sachant que vous n'est pas Mais pourquoi avez-vous réussi à imprimer sur la même imprimante et même récupérer 2 images identiques dans un dossier, sachant que vous n'est pas sur le même ordinateur.? L environnement informatique

Plus en détail

Objectifs méthodologiques Objectifs disciplinaires. A - Choix du thème de travail page 6. B - Collecte des documents page 6

Objectifs méthodologiques Objectifs disciplinaires. A - Choix du thème de travail page 6. B - Collecte des documents page 6 1 2 Déroulement des activités Objectifs méthodologiques Objectifs disciplinaires A - Choix du thème de travail page 6 B - Collecte des documents page 6 C - L élaboration du projet multimédia page 6 Comment

Plus en détail

Qu est-ce qu un ordinateur?

Qu est-ce qu un ordinateur? Qu est-ce qu un ordinateur? Un ordinateur est une machine qui permet de travailler avec des informations (nombres, mots, images, sons) appelées données. Les ordinateurs peuvent traiter très vite de grandes

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

B2I Niveau 1. 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique.

B2I Niveau 1. 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Fiche pédagogique Activité 1 Cycle 1 (Maternelle) B2I Niveau 1 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Compétence visée : 1.1 Je désigne avec précision les différents éléments

Plus en détail

Maîtriser son clavier et apprivoiser sa souris

Maîtriser son clavier et apprivoiser sa souris Maîtriser son clavier et sa souris - 13 janvier 2014 p 1 Maîtriser son clavier et apprivoiser sa souris Le but de ce petit tutoriel est de vous aider à mieux connaître votre clavier, à insérer tous les

Plus en détail

Book Creator. Guide de prise en main rapide. Introduction

Book Creator. Guide de prise en main rapide. Introduction Version 3.4 - Avril 2015 Introduction Book Creator est une application qui permet de réaliser des livres numériques au format epub à lire sur une tablette. Son interface très simple permettra même aux

Plus en détail

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt»

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» année scolaire 2011 2012 Animation Pédagogique du 11 janvier 2012 partie 2 Les axes de travail Réflexion autour des diverses organisations possibles

Plus en détail

Leçon N 13 Création d un album photo avec CEWE 2 ème partie

Leçon N 13 Création d un album photo avec CEWE 2 ème partie Leçon N 13 Création d un album photo avec CEWE 2 ème partie 7 Les éléments de réalisation. A gauche du poste de travail vous avez une fenêtre où vous pourrez faire apparaître les éléments qui vous permettrons

Plus en détail

Vous allez le voir au cours de ce premier chapitre, 1. Découvrir l ipad

Vous allez le voir au cours de ce premier chapitre, 1. Découvrir l ipad 1. Découvrir l ipad Vous allez le voir au cours de ce premier chapitre, l utilisation de l ipad est très intuitive et, surtout, votre tablette obéit au doigt et à l œil. Vous ne pourrez bientôt plus vous

Plus en détail

Scénario PrimTiCE. Cycle 2

Scénario PrimTiCE. Cycle 2 Scénario PrimTiCE Cycle 2 Titre du scénario Académie Département Adresse de courrier électronique Prénom Nom Le film d animation Créteil Val de Marne yanek@yanek-editions.fr Yanek Husianycia Les élèves

Plus en détail

Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement. PowerPoint 2007. Note de formation

Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement. PowerPoint 2007. Note de formation Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement PowerPoint 2007 Note de formation Johanne Raymond Automne 2009 Table des matières Interface... 1 Éléments de l interface graphique... 2 Bouton

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Introduction à Windows XP

Introduction à Windows XP Introduction à Windows XP Windows...1 Windows dans les grandes lignes...1 Interface de Windows...1 Afficher les menus contextuels...2 Exemples de menus contextuels...2 Bureau de Windows...2 Barre des tâches...2

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Didapages DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Novembre 2014 MOTS -CLES (CHAMPS

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Exercices en référence sur le PIM : 1.1.2 / 1.1.4 / 1.2.1 / 1.3.1/ 1.3.2 / 1.3.3 / 1.3.5 / 1.3.6 / 4.3.2 / 5.1.1 / 5.1.2

Exercices en référence sur le PIM : 1.1.2 / 1.1.4 / 1.2.1 / 1.3.1/ 1.3.2 / 1.3.3 / 1.3.5 / 1.3.6 / 4.3.2 / 5.1.1 / 5.1.2 Exercices en référence sur le PIM : 1.1.2 / 1.1.4 / 1.2.1 / 1.3.1/ 1.3.2 / 1.3.3 / 1.3.5 / 1.3.6 / 4.3.2 / 5.1.1 / 5.1.2 1. Mise en page de son document Clique sur la fonction «Affichage» puis sélectionne

Plus en détail

Formation Prise en main du TBI et du logiciel ActivInspire. Waterloo, le 02 mai 2014

Formation Prise en main du TBI et du logiciel ActivInspire. Waterloo, le 02 mai 2014 Formation Prise en main du TBI et du logiciel ActivInspire Waterloo, le 02 mai 201 Planning h30 h00 h00 h30 h30 11h00 11h00 11h30 11h30-12h30 12h30 13h5 13h5 1h5 1h5 15h15 15h15 15h5 15h5 1h00 Accueil

Plus en détail

Numérisation. Copieur-imprimante WorkCentre C2424

Numérisation. Copieur-imprimante WorkCentre C2424 Numérisation Ce chapitre contient : «Numérisation de base», page 4-2 «Installation du pilote du scanner», page 4-4 «Réglage des options de numérisation», page 4-5 «Récupération des images», page 4-11 «Gestion

Plus en détail

Manuel d utilisation de la messagerie. http://zimbra.enpc.fr

Manuel d utilisation de la messagerie. http://zimbra.enpc.fr Manuel d utilisation de la messagerie http://zimbra.enpc.fr ÉCOLE DES PONTS PARISTECH/ DSI JANVIER 04 SOMMAIRE. Connexion à la messagerie.... Présentation générale de l écran d accueil.... Déconnexion...

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

À LA DÉCOUVERTE de PowerPoint 2010

À LA DÉCOUVERTE de PowerPoint 2010 Chapitre 1 À LA DÉCOUVERTE de PowerPoint 2010 C est le logiciel de présentation le plus utilisé au monde. PowerPoint est devenu au fil du temps un incontournable. Intégré à la suite bureautique Office

Plus en détail

Créer un diaporama photos

Créer un diaporama photos Créer un diaporama photos Diapo = diapositive, image positive sur support transparent, visible par projection sur un écran. Orama = vient du grec orama, ce que l'on voit, spectacle C'est un terme qui a

Plus en détail

PDF-XChangeViewer Version 2.5, 12 novembre 2012

PDF-XChangeViewer Version 2.5, 12 novembre 2012 PDF-XChangeViewer Version 2.5, 12 novembre 2012 Utilisation du logiciel pour l élève présentant une déficience nécessitant l utilisation de ce logiciel pour normaliser son état. Le présent document vise

Plus en détail

Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique

Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique Sommaire 1 Introduction 3 2 Tableau Blanc 3 3 Tableau papier 4 4 Rétroprojecteur 5 5 Projecteur de diapositives 6 5.1 Le matériel

Plus en détail

Petit inventaire d activités pour une aide à la programmation.

Petit inventaire d activités pour une aide à la programmation. Petit inventaire d activités pour une aide à la programmation. De maternelle aux Cycle 2 et 3 L utilisation d un logiciel de dessin comme Paint présente de nombreux avantages : Alimenter de nombreux champs

Plus en détail

Guide TICE du professeur 2013-2014

Guide TICE du professeur 2013-2014 Guide TICE du professeur 2013-2014 SOMMAIRE Se connecter au réseau pédagogique... Erreur! Signet non défini. Utiliser les ressources du serveur SE3... Erreur! Signet non défini. Les partages prédéfinis...

Plus en détail

TICE et arts plastiques

TICE et arts plastiques TICE et arts plastiques -Quelques rappels pratiques -Logiciels gratuits utilisables en salle informatique avec une classe. -Conseils pour la première fois -Exemples de documents -Travaux d élèves Cette

Plus en détail

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4 Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012 Objectifs - Proposer une réflexion sur l utilisation des coins en maternelle : quels coins? Pour faire quoi? - Identifier les coins permettant

Plus en détail

Sommaire. Procédurier Windows Movie Maker Mars 2009

Sommaire. Procédurier Windows Movie Maker Mars 2009 Procédurier Windows Movie Maker Mars 2009 Conception et réalisation Mathieu Brisson Technicien multimedia local Q3049 418.647.6600 poste 6776 mathieu.brisson@climoilou.qc.ca Sommaire L interface... 2 La

Plus en détail

CAPTURE DE FLUX VIDEO ET MONTAGE

CAPTURE DE FLUX VIDEO ET MONTAGE CAPTURE DE FLUX VIDEO ET MONTAGE Serge WACKER Novembre 2011 http://serge.wacker.free.fr 1 CAPTURE VIDEO AVEC CAMTASIA STUDIO Pour capturer un film (ex : extrait d une vidéo Youtube) 1 - LA CAPTURE - Lancer

Plus en détail

Création d un diaporama photo sur fond musical avec iphoto et itunes dans un contexte scolaire

Création d un diaporama photo sur fond musical avec iphoto et itunes dans un contexte scolaire Création d un diaporama photo sur fond musical avec iphoto et itunes dans un contexte scolaire Guide pour Mac OS X septembre 2004 Suzanne Harvey Conseillère pédagogique Service local du RÉCIT Commission

Plus en détail

Organiser ses photos sur l ordinateur

Organiser ses photos sur l ordinateur Organiser ses photos sur l ordinateur Sommaire Organiser ses photos sur l ordinateur Page 1 Sommaire Page 2 Un peu de vocabulaire Page 3 De l appareil photo à l ordinateur : méthode 1 Page 4 Comment créer

Plus en détail

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 1 ère partie Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 Cahiers de vie collectif ou cahier de vie de la classe, cahier mémoire de la classe Cahier de vie individuel et personnalisé «Support pour les apprentissages, il

Plus en détail

Mettre ses photos en ligne avec Picasa (Google)

Mettre ses photos en ligne avec Picasa (Google) Mettre ses photos en ligne avec Picasa (Google) Survol Organiser les photos efficacement dans Picasa Albums Diaporamas Montage photos Film Retouche photo Compression Partage Web 2 Qu est-ce que Picasa?

Plus en détail

Chapitre 1 Débuter avec Photoshop Elements 8.0 9. Chapitre 2 Acquérir et classer des photos 25

Chapitre 1 Débuter avec Photoshop Elements 8.0 9. Chapitre 2 Acquérir et classer des photos 25 Chapitre 1 Débuter avec Photoshop Elements 8.0 9 1.1. Photoshop ou Photoshop Elements?... 10 1.2. Un peu d histoire... 10 1.3. L installation de Photoshop Elements... 12 1.4. Présentation de l interface...

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

L alternative, c est malin 1. Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh

L alternative, c est malin 1. Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh L alternative, c est malin 1 ou Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh (Les logiciels : Pages et Keynote de la suite iwork) (Jean Aboudarham 2006) 1 Merci à François Béranger pour qui

Plus en détail

Sommaire. Préface... xi. 1 Introduction... 1 Un peu d histoire... 1 Le passé 1 Le présent 4 Le futur 4 Les utilisateurs de Mac ont de la chance...

Sommaire. Préface... xi. 1 Introduction... 1 Un peu d histoire... 1 Le passé 1 Le présent 4 Le futur 4 Les utilisateurs de Mac ont de la chance... Sommaire Préface.................................................................... xi 1 Introduction............................................................ 1 Un peu d histoire........................................................

Plus en détail

Support de formation Notebook

Support de formation Notebook Support de formation Notebook Guide de l utilisateur du tableau interactif SMART Board Table des matières Le Tableau Blanc Interactif... 1 Comprendre le fonctionnement du TBI... 1 Utiliser le plumier

Plus en détail

Environnement nécessaire : Windows (toutes versions de 98 à Windows 7), Mac OS X (10.3 à 10.6), Linux (nécessite l'émulateur Wine)

Environnement nécessaire : Windows (toutes versions de 98 à Windows 7), Mac OS X (10.3 à 10.6), Linux (nécessite l'émulateur Wine) Imagemo I. Présentation de l outil a. Où le trouver? Ce logiciel est en téléchargement à l adresse : http://www.imagemo.fr/index_fr.html Une fois téléchargée vous n avez plus besoin d Internet pour utiliser

Plus en détail

NOUVELLE INTERFACE POWERPOINT 2013

NOUVELLE INTERFACE POWERPOINT 2013 NOUVELLE INTERFACE POWERPOINT 2013 Barre de lancement rapide Onglets Groupe Fonctions Commande Lanceur boîte de dialogue(options) Ruban PROCEDURE D UTILISATION D UN MASQUE DE DIAPOSITIVE Nouveau document

Plus en détail

ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL DU LYCEE LYAUTEY LCS SE3 LINUX COMMUNICATION SERVEUR-SAMBA EDU (VERSION 3)

ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL DU LYCEE LYAUTEY LCS SE3 LINUX COMMUNICATION SERVEUR-SAMBA EDU (VERSION 3) ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL DU LYCEE LYAUTEY LCS SE3 LINUX COMMUNICATION SERVEUR-SAMBA EDU (VERSION 3) Chers collègues, Le Lycée Lyautey met à disposition des élèves et enseignants un espace numérique

Plus en détail

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX Classe de CM2-6 ème DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE Cette séquence peut s organiser autour de trois séances en mathématiques 1 ère séance

Plus en détail

Objectifs. Description

Objectifs. Description Objectifs pouvoir reconnaître les couleurs dans un dessin; acquérir une coordination efficace oeil-main; être capable de colorier un dessin d après le modèle; avoir une bonne notion de l espace; être capable

Plus en détail

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO)

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO) INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE Degré 9 (1CO) DECS SE, mai 2011 PREAMBULE L ordinateur et les moyens multimédias en général font partie du quotidien des élèves. Ils sont utilisés comme instruments de

Plus en détail

Initiation à l environnement

Initiation à l environnement Initiation à l environnement du système d exploitation Sujets : dans une perspective d utilisation en classe 1. Le Finder a) Les menus, b) les fenêtres c) exposé d) la navigation 2. Préférences système

Plus en détail

AIDE à l utilisation du cédérom «L athlétisme à l école» Niveau Primaire SOMMAIRE

AIDE à l utilisation du cédérom «L athlétisme à l école» Niveau Primaire SOMMAIRE AIDE à l utilisation du cédérom «L athlétisme à l école» Niveau Primaire SOMMAIRE Arborescence du cédérom (page 2) Lancement du Cédérom et configuration minimale de votre ordinateur (page 3). Loupe, page

Plus en détail

Prendre en main le TNI Ebeam

Prendre en main le TNI Ebeam Prendre en main le TNI Ebeam Comment récupérer le logiciel du TNI (Ebeam Interact)? Se rendre sur le site de la société Luidia (éditeur d Ebeam) et cliquer sur Downloads Choisir la version la plus récente

Plus en détail

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 7 ans ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 7 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la suite d une réflexion faite en classe

Plus en détail

Karine St-Georges Cs des Chênes 2012. Windows 7

Karine St-Georges Cs des Chênes 2012. Windows 7 Windows 7 Windows Live Movie Maker Ce que vous devez savoir avant de commencer... Windows Live Movie Maker est un logiciel de montage vidéo inclus avec Windows Vista et Windows 7. Vous pouvez ajouter des

Plus en détail

FORUM INTERNET SAINT GOBAIN 10/02/2011. 10 Idée première : ce n est pas difficile mais ce peut prendre du temps

FORUM INTERNET SAINT GOBAIN 10/02/2011. 10 Idée première : ce n est pas difficile mais ce peut prendre du temps FORUM INTERNET SAINT GOBAIN 10/02/2011 LES ALBUMS PHOTOS NUMERIQUES à l aide de Monalbumphoto.fr 1 - GENERALITES 10 Idée première : ce n est pas difficile mais ce peut prendre du temps 11 Idées directrices

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Le Finder. Le bureau. La barre des menus : Elle est unique et se modifie en fonction de l application qui est au premier plan. Icône de dossier.

Le Finder. Le bureau. La barre des menus : Elle est unique et se modifie en fonction de l application qui est au premier plan. Icône de dossier. Le Finder C est l application (le programme) qui permet de communiquer avec l ordinateur à l aide d une interface graphique (bureau, menus, icônes, fenêtres). Le bureau C est ce qui s affiche sur l écran

Plus en détail

Windows Movie Maker Julien Rousset FTICE

Windows Movie Maker Julien Rousset FTICE Windows Movie Maker Julien Rousset FTICE Windows Movie Maker est un logiciel de montage vidéo simple, bénéficiant de fonctions avancés comme le titrage, les transitions, les effets vidéo. Windows Movie

Plus en détail

TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir

TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir 6 ème Synthèse N 1 Rappel : - L informatique est un outil utilisé dans toutes les matières, et est présente, de plus en plus, dans les foyers. - Les compétences

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

Utilisation de Movie Maker

Utilisation de Movie Maker Utilisation de Movie Maker Movie Maker est un logiciel de montage vidéo fourni avec Windows XP permettant de créer facilement des montages vidéo et des Diaporamas avec des effets, des transitions animées,

Plus en détail

Les images numériques

Les images numériques Les images numériques On traite les opérations sur les images numériques en plusieurs temps : 1. L acquisition d images Elles proviennent Du scanner De l appareil photo numérique D images envoyées par

Plus en détail

E-Learning / Ergonomie :

E-Learning / Ergonomie : BARRAU Mathieu Licence Pro Communication Electronique GRUFFAZ Loic Université Lyon 2 E-Learning / Ergonomie : Cahier des charges, contenu et organisation du support de cours pour le programme de formation

Plus en détail

toutes les réponses aux questions que vous vous posez.

toutes les réponses aux questions que vous vous posez. Manuel numérique 2.0 au Collège et au Lycée : toutes les réponses aux questions que vous vous posez. S équiper/ installation et pré-requis Comment obtenir gratuitement le manuel numérique simple? La licence

Plus en détail

Microsoft Publisher. Notions de base. Versions Office 2007. Association Informatique Pour Tous - Vieillevigne - 1 - PUBLISHER 2007 NOTIONS DE BASE

Microsoft Publisher. Notions de base. Versions Office 2007. Association Informatique Pour Tous - Vieillevigne - 1 - PUBLISHER 2007 NOTIONS DE BASE Microsoft Publisher Notions de base Versions Office 2007 Gilbert Lecocq 1 2 SOMMAIRE Notions de base La fenêtre de travail page 3 Les modes de travail page 4 Les objets à insérer page 6 Insérer un texte

Plus en détail

Séquence : création de films d animation

Séquence : création de films d animation Animation pédagogique : TNI et maîtrise de la langue (mercredi 12 décembre 2012) Compétences du socle (palier2):. DIRE. LIRE - Compétence1 maîtrise de la langue :. ECRIRE.ETUDE DE LA LANGUE Séquence :

Plus en détail

Procédure de prise en main du TBI et du logiciel AcivInspire

Procédure de prise en main du TBI et du logiciel AcivInspire Procédure de prise en main du TBI et du logiciel AcivInspire L année scolaire 2013 2014 se fera avec un TBI! Caroline. caroline.laurent@certnef.be CC BY - NC Avertissement Ce document est une échelle de

Plus en détail

Livret des activités

Livret des activités Club MULTIMEDIA VERCEL Photo-Vidéo-Informatique Nouvelles Technologies 1 rue St Eloi 25530 VERCEL Email : club-multimedia@mairie-vercel.fr Livret des activités 2015/2016 1 2 Mot du président Nous avons

Plus en détail

Applications Ipad maternelle

Applications Ipad maternelle Applications Ipad maternelle Les applications ci-dessous présentent un intérêt pédagogique dans les différents domaines d activités des programmes de la Nouvelle-Calédonie. Cette liste n est pas exhaustive.

Plus en détail

Organiser des groupes de travail en autonomie

Organiser des groupes de travail en autonomie Organiser des groupes de travail en autonomie Frédérique MIRGALET Conseillère pédagogique L enseignant travaille avec un groupe de niveau de classe et le reste des élèves travaille en autonomie. Il s agira

Plus en détail

Leçon N 15 Réalisation d un film photo 1 ère partie

Leçon N 15 Réalisation d un film photo 1 ère partie Leçon N 15 Réalisation d un film photo 1 ère partie Vous venez d étudier comment classer et ordonner vos photos avec PICASA, comment traiter ces photos avec PICASA, PICMONKEY, IPICCY et GIMP. Vous venez

Plus en détail

TIC. Tout d abord. Objectifs. L information et l ordinateur. TC IUT Montpellier

TIC. Tout d abord. Objectifs. L information et l ordinateur. TC IUT Montpellier Tout d abord TIC TC IUT Montpellier Nancy Rodriguez Destruel Dans la salle de cours (et partout ailleurs ) : Ponctualité et assiduité exigées Ne pas manger, ni boire, ni dormir, ni travailler à autre chose

Plus en détail

PROJET MULTIMEDIA 2005/2006

PROJET MULTIMEDIA 2005/2006 PROJET MULTIMEDIA 2005/2006 Projet : Mise en page d affiches clôturant ou annonçant une activité (sortie, visite ) Structure : accueil périscolaire / accueil quartier / local jeune Secteur enfance et jeunesse

Plus en détail

1. La barre d outils. Elle contient des icônes cliquables pour les actions courantes. Elle est modifiable dans le menu Vue.

1. La barre d outils. Elle contient des icônes cliquables pour les actions courantes. Elle est modifiable dans le menu Vue. LA TECHNIQUE Manuel d aide imprimable : dans le menu Aide du logiciel. L espace de travail 1 5 3 2 4 1. La barre d outils. Elle contient des icônes cliquables pour les actions courantes. Elle est modifiable

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU BLANC INTERACTIF EBEAM EDGE

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU BLANC INTERACTIF EBEAM EDGE GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU BLANC INTERACTIF EBEAM EDGE Sommaire Installer ebeam : Calibrer le TBI ebeam : Fonctions Projection animée : 1ère utilisation : manipuler votre ordinateur depuis le tableau

Plus en détail

Chapitre 1: Rappels et présentation des supports de stockage I. Rappel

Chapitre 1: Rappels et présentation des supports de stockage I. Rappel Chapitre 1: Rappels et présentation des supports de stockage I. Rappel 1. Définition d un ordinateur Un micro-ordinateur est un appareil électronique. Il est constitué d une unité centrale dans lequel

Plus en détail

UTILISER le TRAITEMENT de TEXTE WORD 97 (ou 2 000)

UTILISER le TRAITEMENT de TEXTE WORD 97 (ou 2 000) UTILISER le TRAITEMENT de TEXTE WORD 97 (ou 2 000) 1. Démarrer l ordinateur et attendre l affichage du bureau Le bureau L image du bureau peutêtre changée : tous les ordinateurs n ont pas la même! 2. Double

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

On trouvera sur le site du CCDMD un exemple d album construit avec Cantare. (http://www.ccdmd.qc.ca/ri/cantare)

On trouvera sur le site du CCDMD un exemple d album construit avec Cantare. (http://www.ccdmd.qc.ca/ri/cantare) Cantare 2 Introduction L outil logiciel Cantare s adresse à toute personne qui veut construire des leçons visant l apprentissage d une langue par l écoute de chansons ou de fichiers sonores dont les paroles

Plus en détail

Niveau 1. Atelier d'initiation à l'ordinateur ... Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél.

Niveau 1. Atelier d'initiation à l'ordinateur ... Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél. . Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél. : 843-1330 Atelier d'initiation à l'ordinateur Niveau 1.......... JB septembre 20085 1 Section I : Introduction à l ordinateur

Plus en détail