Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université de Provence Aix-Marseille I

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université de Provence Aix-Marseille I"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université de Provence Aix-Marseille I juin 2008

2 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université de Provence Aix-Marseille I juin 2008

3 Habilitation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : AIX-MARSEILLE Établissement : Aix-Marseille1 Demande n Domaine : Sciences Humaines et sociales Mention : Anthropologie Avis Aeres Appréciation (A, B ou C ): A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Il s agit d une demande de reconduction avec modification. Manifestement cette modification, spécialement l ajout de spécialités ( notamment celle qui concerne les métiers du développement) et la mise en place d une codiplomation avec deux universités européennes, constituent le point fort de cette nouvelle demande d habilitation. Les objectifs scientifiques sont clairement exposés, en particulier dans leur manière de couvrir très largement le champ de la discipline. Le dossier montre que l on entend constituer le master en pôle d excellence (notamment à partir de six aires culturelles). Surtout il est indiqué que ce master entend dans s articuler intelligemment (c est-àdire sans opposition entre le fondamental et l appliqué) et utilement aux problèmes et aux métiers du développement durable. Compte tenu que les débouchés de la discipline ne sont pastrès importants, le master, en s ouvrant très fortement aux questions de développement et aux problèmes sanitaires dans les pays du Sud, lui donne ses meilleurs atouts de professionnalisation (il existe en effet une offre réelle dans ce domaine au sein de grandes ONG et des multiples organisations internationales), même si sa démarche est un peu moins probante pour ce qui concerne les questions de patrimoine et de muséographie en France. Il faudrait diversifier les parcours pour diversifier les débouchés en sortie de master, en plus des débouchés traditionnels (recherche, enseignement) au niveau doctorat. Les effectifs sont très certainement le point faible du master. Cette question est tout à fait reconnue par le responsable de la formation qui en expose clairement les raisons. Partout, il y a une baisse des effectifs d étudiants en sciences sociales due en bonne part aux insuffisances de débouchés. Toutefois, dans la mesure où les problèmes de société sont bien présents et que les questions de développement (durable), particulièrement au Sud, sont de plus en plus à l ordre du jour, on peut légitimement penser que le master attirera dans les prochaines années d avantage d étudiants qu aujourd hui. 2

4 Les effectifs sont en forte progression dans la spécialité professionnelle mais à l inverse, ils sont en stagnation ou en légère régression dans la spécialité recherche. Globalement, la justification du master est très bien argumentée. Il s agit d un master qui s est délibérément constitué en pôle d excellence dans le domaine de l anthropologie en couvrant la plupart des aires culturelles de la planète en s appuyant sur les meilleurs laboratoires de recherche de la région PACA. Sur ce plan, il est tout à fait concurrentiel avec ce qui est proposé en région parisienne. A cela s ajoutent des spécialités, telles que celle en M2 d anthropologie bio-culturelle (qui aurait dû être davantage explicitée étant la seule à exister en France) et surtout celles concernant les «Dynamiques du changement social et du développement» et les «métiers du développement». Ce sont ces deux spécialités, l une en recherche, l autre professionnelle, qui font toute la force et toute l originalité du master en plus de son solide édifice en anthropologie générale. Les parcours sont construits en fonction des capacités de l université, des laboratoires associés étroitement à la formation et des professionnels participant au master. L organisation pédagogique est bien présentée et compréhensible. Elle offre aux étudiants une large palette de parcours pouvant les amener à se spécialiser tout en confortant leur bagage en anthroplogie générale. Par ailleurs, elle présente une bonne articulation entre le master mention recherche et le master professionnalisant, notamment les parcours 7 et 8 qui ouvrent directement sur la specialisation anthropologie bio-culturelle ou sur les métiers du développement Un semestre pour le tronc commun est un peu juste pour l acquisition des méthodes et des théories nécessaires à la pratique de terrain. Les options offertes sont en fonction des spécialités existantes. Le tronc commun, soit en termes de domaines, soit en termes d aires culturelles spécifiques, est bien conçu et tout à fait lisible, comme les options qui prennent la forme de parcours conduisant vers la recherche ou des métiers plus techniques. Différents parcours sont proposés : spécialisation régionale, spécialisation thématique (biologie et culture) et spécialisation professionnelle. Les thèmes des cours et des séminaires sont clairement identifiables, comme ce qui est demandé aux étudiants en matière de contrôles continus, de mémoires et surtout de stages. Le master devrait attirer des étudiants étrangers, compte tenu de la diversité de son offre d enseignements et d encadrements, ce sont surtout ses thématiques orientées sur le changement social et sur le développement durable qui constituent sa meilleure ouverture vers l international ; ce qu indique son projet de co-diplomation avec l Université de Bruxelles et d Uppsala et sa forte implication dans la constitution d un cursus LMD à Bangui et dans celle, prochaine, d un master professionnel à Abidjan. Le projet de collaboration pour un master européen avec l Université libre de Bruxelles et l Université d Uppsala ( Suède) est original, mais au-delà de l échanges d étudiants, il sera important de préparer l harmonisation des cursus. L adossement à la recherche est excellent puisque le master implique cinq laboratoires, dont quatre UMR et qu il mobilise près de cinquante directeurs de recherche ou habilités, venant soit de l Université de Provence, soit des grands établissements de recherches (CNRS, EHESS, IRD). C est cette richesse qui concourt à la diversité de l offre de formation. L équipe pédagogique, paraît tout à fait bonne et est composée, pour la mention, d une dizaine de membres et pour la spécialité professionnelle, de sept membres. Ils sont tous idoines à leur domaine de recherche et à leur fonction d encadrement, notamment en matière de direction de thèse. Points forts : Le master couvre un large spectre des domaines de l anthropologie. Il rassemble de très bonnes équipes de recherche et l essentiel des institutions qui abritent la discipline. Il innove en s orientant plus précisément sur les dynamiques du changement social et sur les questions de développement durable dans les pays du Sud. 3

5 Il prend une dimension internationale et tend à occuper une position pilote dans ce domaine en entamant un processus de co-diplomation (master européen) avec des universities européennes et en soutenant fortement des masters africains. La diversification des parcours à finalité recherche en vue du doctorat et de parcours à finalité professionnelle, la collaboration internationale en vue d établir un master européen. Points faibles : Un recrutement insuffisant d étudiants. Un manque de lisibilité et de visibilté en ce qui concerne la spécialité 2 «anthropologie bioculturelle» ainsi que le domaine du patrimoine et de la muséographie. La formation est trop axée sur la spécialisation. Il n y a pas assez de temps consacré à l apprentissage des méthodes et des théories de la discipline nécessaires à la pratique de terrain. La formation du master s est adaptée en diversifiant ses parcours, en établissant un parcours à finalité professionnelle et en programmant un master européen. Ce diplôme de master comporte les faiblesses sus-mentionnées, mais compte tenu de la qualité de ses équipes de recherche et de ses enseignements, de la richesse des domaines couverts en anthropologie et des innovations récentes en direction des pays du Sud sur le plan des thèmes et du partenariat, l avis est favorable. 4

6 Avis par spécialité Anthropologie bioculturelle Appréciation : B Cette spécialité s inscrit dans l ensemble de l offre du master, à partir d un parcours en anthropologie de la santé, mais se positionne comme seule et unique spécialité à exister sous ce label en France. Elle se situe au carrefour des sciences de la vie et des sciences sociales, de la biologie et de la culture, se focalisant notamment sur les épidémies, sur leurs multiples représentations et prises en charge. II aurait été bon que ces objectifs soient précisés. On peut deviner que cette spécialité devrait déboucher sur des métiers dans les domaines de l éducation pour la santé ou dans des programmes sanitaires dans les pays du Sud. Mais là encore il aurait été préférable de l indiquer. Cette spécialité entre parfaitement dans la proposition d ensemble du master, du point de vue des thèmes comme des aires culturelles, de même qu elle devrait s articuler assez bien avec la spécialité 3 et la spécialité professionnelle, les questions d épidémies et de lutte contre les épidémies pouvant être considérées comme des problèmes de développement durable. En commençant par le parcours en anthropologie de la santé qui pourrait être assorti d un parcours sur une aire culturelle, la spécialité, par le fait d être unique en France, devrait être assez fortement professionnalisante. Mais le dossier manque de précision à cet égard. Le responsable du parcours est une personne extrêmement compétente, tout à la fois médecin et anthropologue, et tout à fait reconnue au sein de cette spécialité. Cette spécialité est manifestement adossée au Centre de Recherches Cultures, Santé, Sociétés, c est-à-dire à un très bon laboratoire, mais des précisions complémentaires auraient été les bienvenues. Points forts : Il s agit d une spécialité unique en France. Elle dispose d un bon adossement à des équipes de recherche. Elle est dirigée par une personne très compétente. C est une préparation aux métiers de l anthropologie médicale. Points faibles : Il n y a pas d informations précises sur le cursus. Il y a un manque de précisions sur son contenu, son mode de fonctionnement et sur son bilan en termes de formation depuis quatre ans. Elle n est pas véritablement lisible et visible dans l ensemble du master Il est indispensable que les points sus-mentionnés soient vite corrigé et que le responsable du master s engage à cet effet. Le parcours est intéressant mais il aurait été souhaitable que l on dispose d informations précises sur le cursus et sur les débouchés. 5

7 Anthropologie et métiers du développement durable Appréciation : A La formation est à la fois théorique ( enseignement) et pratique ( stage). Quant à l anthropologie et aux métiers du développement, elle vise très clairement des étudiants qui cherchent des emplois en ce domaine (ou à améliorer leurs expériences) et qui sont susceptibles d en trouver compte tenu de la professionnalisation de nombre d ONG ou d associations humanitaires. Il y a, à l évidence, des passerelles nécessaires entre les deux spécialités, la recherche pouvait conduire à des implications pratiques dans le développement, et celles-ci pouvant inversement déboucher sur de la recherche. Cette formation vise à préparer les diplômés des masters à différents métiers existants dans l aménagement du territoire, la conservation de la biodiversité, l administration du territoire. L organisation du cursus est très clairement établie. On dispose tout à la fois des références des intervenants, des intitulés des enseignements et d une présentation détaillée des semestres. Les contenus des enseignements, tout particulièrement ceux de la spécialité professionnelle, sont très clairement exposés. Il est difficile de lire dans le dossier fourni les parts respectives du tronc commun et des options. Le responsable du parcours, au vu de son profi,l est tout à fait en mesure d assurer la responsabilité de cette spécialité. L ensemble de la spécialité est pris en charge par des chercheurs ou des enseignants chercheurs (IRD, INRA) qui ont tous travaillé dans le champ de développement et qui, à ce titre, sont largement connus et reconnus. C est, par conséquent, une excellente équipe pédagogique qui a pris le soin de donner dans le dossier un très bon apercu de ses fonctions et de ses compétences. Points forts : L ensemble de ces deux spécialités est unique en France, voire en Europe sur le volet «Métiers du développement» qui devrait dynamiser le master, notamment sur le plan des effectifs d étudiants. L équipe pédagogique est particulièrement compétente. Il est fortement orienté vers l international par la mise en œuvre d un master européen et de conventions de partenariat avec des universités africaines Cette spécialité correspond à la demande d une formation professionnelle permettant d intégrer la vie active à l issue du master. Points faibles : Corriger l articulation en explicitant les divergences entre la spécialité recherche 3 «Dynamiques du changement social et du développement» et la spécialité professionnelle «anthropologie et métiers du développement» Nous n avons pas d information sur les emplois obtenus par les titulaires de ce master. La formation est originale et le parcours est bien adapté avec un bon équilibre enseignements/ stages. Une question reste : peut-on associer dans le même cursus les étudiants en formation initiale et ceux en professionnels en formation continue? C est là encore une fois, le volet particulièrement fort du master qui le singularise par rapport à tout autre master en anthropologie et en sciences sociales en France, qui le professionnalise en dehors des métiers de l enseignement et de la recherche et l ouvre sur l international. 6

8 Anthropologie sociale, culturelle Appréciation : A Par des enseignements théoriques et pratiques, d anthropologie fondamentale et d anthropologie appliquée, il s agit d offrir aux étudiants une large palette d aires culturelles (dont l Europe) et plusieurs thématiques, dont la santé et le développement. L offre est ainsi clairement explicitée et paraît attractive. Il s agit de donner aux étudiants une solide base en recherche fondamentale dans la discipline, tout en leur permettant de se spécialiser sur des régions du monde et des thèmes en vue d entrer dans les métiers de la recherche (spécialement par la réalisation d une thèse de doctorat) ou dans ceux de l expertise. Ces objectifs sont tout à fait lisibles. La formation vise essentiellement la recherche et l enseignement et accessoirement la muséographie ou le journalisme. Les débouchés sont assez bien listés, y compris ceux qui font accéder, en dehors de la recherche fondamentale proprement dite aux métiers de la documentation, de la muséographie, voire du journalisme spécialisé. Les parcours sont organisées en fonction des capacités de l université et des laboratoires de recherches qui sont associés à la formation. Cette spécialité aux larges contours, constitue par la diversité de ses parcours la trame principale du master, elle est unique dans la region Paca et s appuie sur de bons laboratoires de recherche.les deux parcours proposés au choix des étudiants leur permettent de combiner thématique et aire culturelle. C est un point important à souligner. Les séminaires et les enseignements semestrialisés, la pratique limitée de terrain sert à se familiariser à la recherche ethnographique. Un semestre pour le tronc commun est un peu juste pour l acquisition des méthodes et des théories nécessaires à la pratique de terrain. Les options offertes sont fonction des spécialités existantes. Il y a manifestement un tronc commun qui concerne les grandes questions théoriques et méthodologiques de la discipline, et des options lièes à la spécificité des parcours proposés. Mais leur identification et leur articulation auraient dû être plus lisibles. Les différents parcours de spécialisation régionales (Afrique, Méditerranée, Océanie etc.) sont proposés en fonction des laboratoires associés à la formation. La professionnalisation au niveau du master recherche ne peut qu être très limitée, elle ne peut se faire qu au niveau post-doc, mais il n y a pas d indication sur ce point en ce qui concerne le doctorat. Les débouchés sont insuffisamment précisés, notamment pour ce qui concerne le monde de l administration de la culture et de la muséographie. La spécialité est adossée de façon très lisible à des laboratoires de recherche et affiche nettement la préparation d une thèse de doctorat. Le nombre d étudiants est en stagnation sinon en légère régression, ce qui est compréhensible, compte-tenu des postes limités dans la recherche et l enseignement. Il y a un fort adossement à quatre laboratoires de recherche :4 UMR sont associés étroitement à la formation universitaire ainsi que l IRD et l EHESS. C est une équipe expérimentée qui s est adjoint des chercheurs des différents laboratoires associés. Points forts : La formation à la recherche anthropologique s appuyant sur les compétences des enseignantschercheurs expérimentés et sur celles des chercheurs des laboratoires associés. C est un pôle unique et de qualité dans la région PACA de formation à la recherche en anthropologie sur une gamme étendue d aires culturelles et de thèmes. Cette spécialité est fortement adossée à des laboratoires de recherche. 7

9 Points faibles : Il y a un manque manifeste de lisibiité sur les responsabiltés et l organisation pédagogiques. Le tronc commun centré sur les méthodes et les théories nécessaires à la pratique de terrain n est pas assez développé ( un semestre sur les quatre) Cette spécialité a établi des parcours diversifiés en s appuyant sur les compétences des laboratoires de recherche établis dans la région. Dynamiques du changement social et du développement Appréciation : A Cette spécialité est toute nouvelle, elle est constituée de l offre existante dans les autres composantes du master et recoupe assez bien les activités de la première, même si celle-ci conduit vers des métiers plus pratiques et non vers la recherche. En tout cas elles forment un ensemble thématique et pédagogique largement commun et constituent un volet très fort du master La spécialité Dynamiques du changement social, qui est déjà inscrite dans l offre générale du master au titre du parcours 8 doit déboucher sur un master européen commun à trois universités (Aix, Bruxelles, Uppsala) et s orienter vers une recherche qui n est pas sans finalité pratique. Il s agit là d un ensemble cohérent qui fait la grande originalité et la force du master. Il n y a pas en France d unités de recherche et d enseignement qui soient aussi compétentes et pointues dans les domaines du changement social et du développement (et donc pour former à leurs métiers) et qui peuvent ensemble tout à la fois professionaliser, s organiser en formation continue, orienter vers la recherche et se constituer en pôle de références et d échanges internationaux. Les parcours sont cohérents pendant les deux années du master en alternant la formation théorique et la formation pratique par des stages. L aspect le plus prometteur de la formation à la recherche est en voie de constitution au travers de la codiplomation européenne de la spécialité anthropologie du changement social et du développement. L harmonisation des cursus dans les trois universités s impose pour établir une formation cohérente. Point fort : Définition d un master européen. Point faible : Beaucoup reste à faire pour mettre en place un programme de collaboration entre les trois universités notamment l établissement d un cursus cohérent entre les partenaires, de telle sorte que le diplôme soit validé par les 3 Universités. 8

10 Recommandations La forte croissance des étudiants inscrits dans la spécialité professionnelle doit être maitrisée étant donné les capacités de l Université et de ses partenaires, à moins de s associer à d autres universités de la région sud pouvant contribuer à l évolution de cette spécialité. L instauration d un master européen nécessite la mise en place d une relative harmonisation du cursus sans laquelle il ne sera pas possible de délivrer un diplôme européen. Pour ce diplôme, la question juridique de sa délivrance simultanée par trois établissements se pose. Il conviendra que ce master corrige au plus tôt les faiblesses indiquées et notamment que l on dispose d indications claires sur les activités de la spécialité «anthropologie bio-culturelle». 9

11 Habilitation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : AIX-MARSEILLE Établissement : Aix-Marseille1 Demande n Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Etudes Européennes Avis Aeres Appréciation (A, B ou C ): B Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Le Master Etudes européennes a pris la suite de la «Maîtrise des Sciences et Techniques Culture, Economie européennes» créée en 1993 à Aix-en-Provence. Ce Master a été habilité une première fois avec une seule spécialité professionnelle. Pour 2008 il est demandé le renouvellement avec modifications de cette spécialité intitulée Métiers des politiques et des programmes européens et la création d une spécialité recherche : recherche disciplinaire sur l Europe. Si le projet répond globalement bien aux besoins de connaissances de bases, de connaissances techniques sur le fonctionnement des institutions européennes, de culture générale sur l Union Européenne, de formation par la mobilité européenne obligatoire, de découverte des méthodologies professionnelles, il semble peu adapté à une formation par une spécialité recherche dans le domaine concerné. L enseignement des études européennes est un objectif scientifique dont le caractère indispensable n est plus à démontrer. Lui donner une dimension pluridisciplinaire et l associer à une mobilité européenne et à un apprentissage de deux autres langues en renforcent la pertinence, d autant qu une telle démarche est encore rare dans l offre de l enseignement supérieur français. L objectif professionnel est principalement attaché à la spécialité «Métiers des politiques et des programmes européens», qui profile l essentiel des débouchés. Le master vise à former d une part des professionnels des politiques et des programmes de l Union européenne, et d autre part des chercheurs pluridisciplinaires capables d aborder l Europe, dans la diversité de ses champs de recherche. Si les débouchés de la filière professionnelle, notamment dans les collectivités territoriales ou les organisations européennes sont assez clairement identifiés, il n en va pas de même pour la poursuite en doctorat, faute d adossement à un Laboratoire et de perspectives précises de débouchés de futurs docteurs en «recherche pluridisciplinaire européenne» Le dossier ne précise pas le nombre d inscrits prévus dans le M1 et dans les deux spécialités de M2. On observe une chute importante du recrutement entre 2005/2006 et 2006/2007. Mais aucune donnée n a été fournie pour 2

12 apprécier si cette diminution s est confirmée ou non pour les inscriptions de Cela peut poser un problème pour la création souhaitée d une nouvelle spécialité adossée au M2, car il est alors difficile de savoir si cette création suscitera un attrait d inscriptions nouvelles ou si elle risque d absorber une partie des candidats au M2 dans la spécialité existante, en réduisant d autant l effectif. Le Master est ouvert à toute licence SHS et sur examen de dossier aux diplômés des licences scientifiques et semble pouvoir continuer à attirer un nombre satisfaisant d étudiants. On notera l existence d un régime de formation continue et d une validation des acquis de l expérience. L existence d un master dédié aux études européennes n a plus besoin d être justifié dans l offre de masters en SHS d une université pluridisciplinaire comme celle d Aix-Marseille 1. Elle renforce le parcours professionnalisant de l université, avec un fil conducteur orienté sur des débouchés professionnels bien identifiés et comprenant l implication d intervenants professionnels et un stage obligatoire. Ce type de formation est unique dans le sud de la France, et bien que n étant pas véritablement intégré dans un parcours LMD bien identifié, il se justifie par le fait que les formations académiques «traditionnelles» de SHS répondent mal aux besoins de connaissances spécifiques requises par les métiers visés. Le Master comporte un cursus commun aux deux spécialités en 1 ère année. Celui-ci comporte deux semestres, le premier dédié à des enseignements essentiellement «de base» sur l histoire de l Europe, les territoires et les politiques de l Europe, le droit et l économie de l Europe, le second étant réservé à une mobilité européenne obligatoire, ce qui au regard des spécificités du Master apparaît comme un élément très positif. En seconde année, intervient la distinction entre les deux spécialités professionnelle et recherche. La spécialité recherche conserve par ailleurs tous les enseignements de la spécialité professionnelle, à l exception d une UE de Gestion de projet. Au total, la spécificité de la spécialité recherche devrait être mieux affirmée. On peut s interroger sur l absence totale de travaux (dirigés, encadrés ou pratiques) durant les 2 semestres du M1. On notera en revanche qu en S3 un équilibre satisfaisant a été trouvé entre les cours magistraux et les travaux, avec une UE bienvenue consacrée à la méthodologie et l organisation d un tutorat à hauteur de 10 heures par étudiant éligible. Une place importante est réservée au stage en semestre 4 du M2. Il participe au profil professionnel de la spécialité Métiers. En revanche, le fait de calquer ce stage dans la spécialité Recherche proposée est moins évident à justifier dans l organisation pédagogique de ce cursus. On peut regretter que le dossier ne donne pas plus de précisions sur la réalité des stages réalisés. Néanmoins, au regard de l implication des professionnels dans les enseignements et dans le comité de perfectionnement, et connaissant par ailleurs les besoins des organismes, on peut penser que l offre de stages sur des sujets touchant à la mise en œuvre des politiques européennes permet aux étudiants de trouver un stage ( on peut regretter cependant que le Master n ait pas mis en place, semble-t-il, un véritable service des stages). L absence d adossement à la recherche, de mention d un rattachement à une Ecole doctorale, et d indications sur les Laboratoires d accueil constitue une lacune forte du dossier. La place des options reste réduite et se limite à une UE de 39 heures en S3 réservée à l apprentissage d une troisième langue européenne, ce qui au regard des objectifs du master apparaît comme un impératif. En revanche, aucune possibilité d autres options dans d autres masters n est prévue, sauf en S3 recherche, ce qui mériterait d être revu. Deux éléments principaux donnent au master une forte dimension internationale, le semestre consacré à la mobilité européenne, avec pas moins de 11 universités européennes partenaires, ce qui offre un large choix aux étudiants, et les partenariats européens (accords ERASMUS) ainsi que l intégration d experts étrangers dans le Comité de perfectionnement. La liste des partenaires européens est sans doute suffisante pour permettre l accueil des étudiants, mais elle mériterait d être élargie par de nouveaux accords ERASMUS pour ouvrir plus l éventail des destinations proposées aux étudiants, qui ne concerne actuellement que 11 pays sur 27. Le responsable de la mention est un spécialiste d Histoire contemporaine qui a compétence pour diriger le master. Aucun adossement à la recherche n est indiqué dans le dossier et aucun laboratoire de recherche n est mentionné. Il en va de même des possibilités de poursuite d études en doctorat pour lesquelles aucune structure d accueil n est indiquée, ce qui rend très incertaines les perspectives de développement de la spécialité recherche. Cette lacune est d autant plus importante que le cursus de la spécialité recherche prévoit un semestre de stage en laboratoire dont on peut se demander comment et avec qui il pourra être organisé. 3

13 L équipe pédagogique reflète à la fois la pluridisciplinarité et la professionnalisation affichées du master : outre le fait que le responsable de la mention, un historien, soit épaulé par une géographe, l intervention de juristes et de politistes est couplée avec celle de nombreux professionnels, notamment en semestre 3. Elle bénéficie par ailleurs des avis donnés par un conseil de perfectionnement composé d une douzaine d experts, issus notamment de l administration (nationale et européenne) et du monde de l entreprise. Points forts : L orientation professionnelle (les débouchés ciblés et avérés). La pluridisciplinarité (histoire, géographie, droit et sociologie). L ouverture européenne (mobilité, langues). L organisation systématique d un semestre de mobilité en Europe. Une bonne présence des intervenants professionnels. Un cursus répondant à des besoins spécifiques et relativement peu couverts en France. Points faibles : Il y a peu d options proposées par rapport au tronc commun. Il y a une baisse significative constatée des effectifs. L absence totale d adossement à la recherche, aucune équipe de recherche reconnue n étant mentionnée dans le dossier. Le nombre d enseignants-chercheurs engagés dans l équipe pédagogique est peu élevé et faiblement interdisciplinaire, puisque composé principalement d historiens et de géographes Il est regrettable que le contenu du master ne soit pas décrit avec plus de précision (les objectifs et les contenus des cours, l organisation des stages, la réalité des débouchés, etc ) ce qui n a pas toujours permis de fonder l expertise sur des faits avérés. La création d une nouvelle spécialité suscite des réserves Avis favorable à la reconduction du Master avec sa spécialité d origine, tout en suggérant certaines évolutions. En revanche, du fait d un manque criant de précisions apportées par le dossier, l habilitation d une spécialité recherche paraît prématurée. Elle ne s adosse sur aucune structure de recherche, et ne semble portée que par un enseignant. De plus, elle ne se différencie pas assez de la spécialité professionnelle, ne donnant que peu de place à la formation et à la recherche. 4

14 Avis par spécialité Métiers des politiques et des programmes européens Appréciation : A Cette spécialité souhaite former des spécialistes aptes à répondre aux appels d offre, à monter des dossiers, à rechercher des partenaires européens, à assurer le suivi des opérations, et à participer à un travail d équipe. La demande latente pour ce type de profil professionnel est forte dans les collectivités locales (gestion des fonds structurels, animation de Cellules Europe au sein d organismes locaux et nationaux, etc ). Les débouchés pour ce type de poste sont certes assez limités quantitativement mais peu de formations y conduisent directement. La formation renforce la cohérence du parcours LMD, notamment en assurant une continuité avec plusieurs cours en M1 (territoires et politiques de l UE, droit et économie de l UE). La répartition entre cours magistraux et travaux au semestre 3 est équilibrée, avec une UE consacrée à la méthodologie et une UE professionnelle qui permet l intervention de nombreuses personnalités extérieures d horizons divers mais néanmoins ciblés sur le profil pédagogique de la formation La place importante réservée au stage en semestre 4 (80%) renforce le profil professionnel de la formation. L organisation pédagogique du cursus, décrite dans la fiche relative à la mention du master est globalement bien adaptée à ses finalités professionnalisantes, même si des améliorations pourraient être apportées à certaines UE et s il serait souhaitable de maintenir l apprentissage d une deuxième langue optionnelle en M2. La formation est cohérente, unique, semble-t-il, dans le sud-est de la France. Elle ne s inscrit pas dans le prolongement direct d un premier cycle et est ouverte à tout étudiant titulaire d une Licence en SHS et sur dossier à tout titulaire d une Licence en Sciences et Techniques. Elle n a pas vocation à déboucher sur des poursuites d études en Doctorat. La part des options est réduite et réservée à une seconde langue européenne optionnelle en S1. Elle pourrait être élargie à d autres enseignements relevant d autres masters, de façon à accroître la pluridisciplinarité. Les contenus des enseignements sont adaptés tant aux objectifs pédagogiques que professionnels de la formation, avec une alternance au semestre 3 d enseignements théoriques et professionnels, auxquels s ajoutent une UE de méthodologie et d actualité européennes et une UE de gestion de projet, qui participe à la spécificité de la formation. Les liens entre la formation et le diplôme sont étroits. Ils tiennent au contenu même des UE et à la place donnée aux enseignements pratiques et aux interventions extérieures du monde professionnel. De plus, un conseil de perfectionnement intègre une douzaine d experts, issus notamment de l administration (nationale et européenne) et du monde de l entreprise, permettant ainsi de fournir à la direction du M2 des orientations en phase avec les attentes du marché du travail. Le flux est en retrait à la lecture des données disponibles, dans la mesure où le nombre d inscrits passe de 74 en 2005/2006 à 38 pour 2006/2007.Les données pour 2007/2008., n ayant pas été communiquées, il est difficile d en déduire un caractère conjoncturel ou structurel. Le taux de pourcentage de diplômés ayant trouvé un emploi est honorable, à la lecture des informations disponibles pour l année 2005/2006 correspondant à la création du master : 65% au bout de 6 mois (étant précisé que 10% ont poursuivi des études, en vue de la préparation de concours de la fonction publique) et 85% au bout de 12 mois (avec la même proportion de 10% de poursuite d études). Toutefois, les données fournies ne sont pas suffisamment claires s agissant de la durée moyenne de recherche d emploi (il n est pas précisé si le chiffre «2» équivaut à des mois ou à des années). Le responsable du parcours est un spécialiste d Histoire contemporaine, il a les compétences pour diriger cette spécialité. 5

15 L équipe enseignante est composée, d une part, d enseignants de spécialités diverses (l histoire, la géographie, le droit, les sciences politiques) qui reflètent la multidisciplinarité de la formation et, d autre part, de nombreux intervenants extérieurs (les administrations, les entreprises, les conférenciers) qui reflètent le profil professionnel de la formation. Elle peut par ailleurs s appuyer sur l expertise d un conseil de perfectionnement. Points forts : La pluridisciplinarité de l approche des questions européennes. L orientation professionnelle ciblée (les séminaires pratiques, les nombreux intervenants extérieurs, le stage de longue durée). Les débouchés sont clairement identifiés et à fort potentiel (bon taux d employabilité). Points faibles : La baisse des effectifs constatée sur la dernière année renseignée. L absence d adossement à une équipe de recherche. Une équipe pédagogique permanente limitée et insuffisamment interdisciplinaire. Il est regrettable que le contenu du master ne soit pas décrit avec plus de précision (les objectifs et les contenus des cours, l organisation des stages, la réalité des débouchés, etc ) l évaluation étant fondée de fait plus sur des suppositions que sur des certitudes. Les points forts identifiés plaident pour le maintien de la spécialité, qui correspond à un créneau encore peu investi en France (et en tout cas dans le Sud de la France) et qui est structuré de manière efficace et opérationnel pour faire correspondre la formation aux besoins du marché du travail. Recherche disciplinaire sur l Europe Appréciation : C Cette spécialité cherche à former des chercheurs pluridisciplinaires capables d aborder l Europe dans la diversité de ses champs de recherche. Le parcours proposé n apparaît pas suffisamment différencié du parcours professionnel et insuffisamment tourné vers la formation à et par la recherche pour atteindre cet objectif, que la rédaction d un mémoire de recherche ne permet pas de garantir. Ceci d autant plus que le parcours proposé ne s adosse pas aux activités d une équipe de recherche reconnue. L orientation principale donnée est celle de l enseignement et de la recherche, avec le doctorat comme premier débouché logique après l obtention du diplôme. Le dossier n énonce pas de justification particulière, si ce n est «d accueillir des chercheurs pluridisciplinaires sur l Europe», alors même que la spécialité ne semble portée que par une enseignante géographe et non par une équipe reconnue et pluridisciplinaire. La création de la spécialité permettrait de compléter l éventail des cursus proposés par l université dans le domaine des études européennes, en offrant un parcours LMD complet par la voie du doctorat. Le cursus proposé se distingue fort peu de la spécialité professionnalisante. 6

16 Le contenu du S3 est à revoir dans la perspective d une formation plus spécifique et à la recherche européenne, alors que la principale UE proposée est dite «professionnelle». Le stage en Laboratoire du S4 est à définir et à localiser. Les enseignements sont très largement communs à ceux de la spécialité «métiers», seule une UE intitulée «Séminaire de recherche pluridisciplinaires sur l Europe et l Union européenne» introduit un élément significatif de différenciation, sans toutefois que son contenu soit clairement identifié. Ces enseignements restent paradoxalement très largement dominants dans le parcours recherche et ne correspondent pas à la finalité d une spécialité recherche. Cette spécialité ne donne aucune prévision ni sur l origine des étudiants, ni sur leur nombre possible. Le responsable du parcours possède les compétences requises en enseignement et en recherche pour diriger cette spécialité. Il n est pas précisé de rattachement à un laboratoire ou à un centre de recherches, ce que l on peut regretter s agissant d une spécialité orientée précisément sur la recherche. Points forts : La pluridisciplinarité de l approche des questions européennes. La complétude du parcours LMD par une offre à vocation doctorante. Points faibles : La place de la formation à la recherche trop restreinte, et l absence d articulation avec une équipe de recherche.il n y a pas de Laboratoire d appui. Les axes de recherche ne sont pas précisés. Il n y a pas de synergie avec d autres M2R. Cette maquette est beaucoup trop calquée sur celle de la spécialité à orientation professionnelle (manque de différenciation, donc de visibilité de sa valeur ajoutée). -Une place insuffisante est laissée aux enseignements de recherche fondamentale. Le manque de précision sur le contenu du «stage en laboratoire». L avis est défavorable, principalement en raison de l absence d adossement à une équipe reconnue et d orientations de recherche précises. Le projet mériterait d être réaménagé sous une optique plus orientée sur la recherche (moins d enseignements à vocation professionnelle, davantage d enseignements fondamentaux) et précisé sous certains aspects (le rattachement à un centre de recherche, le contenu exact du stage en laboratoire et la nature de l encadrement). 7

17 Recommandations Il serait souhaitable d ouvrir le champ des options dans le cursus, de rééquilibrer la part respective des cours magistraux et des travaux tout au long du master. Il faudrait aussi davantage différencier les UE entre les deux spécialités du M2 et ne pas nécessairement en calquer les cursus, notamment en termes d interventions extérieures et de stage en semestre 4. Un élargissement de l équipe pédagogique permanente serait souhaitable dans le sens d une interdiciplinarité plus forte. Il faudrait adosser le Master à une équipe de recherche reconnue, revoir le contenu de certaines UE, notamment de l UE 2794 en S1, maintenir l enseignement de la seconde langue en S3 et mettre en place un accompagnement des stages plus effectif que ne semble l indiquer le dossier. 8

18 Habilitation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : AIX-MARSEILLE Établissement : Aix Marseille 1 Demande n Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : Aire culturelle romane Avis Aeres Appréciation (A, B ou C ): A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Cette mention présente un excellent potentiel de formation, et un très bon adossement à des équipes de recherche reconnues. Tout dans le contexte scientifique général et le contexte régional est favorable à la poursuite de ce master. Les objectifs pédagogiques sont bien identifiés. L offre est très complète, avec des enseignements transversaux entre les parcours et des enseignements spécifiques pour chaque parcours. Elle est équilibrée et progressive, avec un souci de synergie entre les composantes de la formation et une recherche de regards croisés. L équilibre tronc commun / options est respecté, et d'une façon qui donne un véritable sens au concept d'aire culturelle porté par la mention. Le master est en cohérence avec le système LMD (sans qu il soit explicitement dit dans quelle ED seraient accueillis ses titulaires). Bon adossement recherche double : EA et UMR. L équipe pédagogique est nombreuse et impressionnante par sa qualité et sa productivité. La qualité de cette implantation scientifique est prolongée par l environnement géographique : il s agit de la seule formation de ce genre en région PACA, la seule concurrente étant localisée en Ile-de-France. L ouverture internationale est également excellente : exceptionnelle sur le monde ibérique, un peu moins forte sur le monde ibéro-américain. Le dossier ne donne pas l information requise sur les effectifs attendus et les flux, et le bilan du dernier quadriennal concernant débouchés et insertion professionnelle est un peu rapide sur le schéma des trois tiers (doctorat / concours / voie professionnelle). Il est fait état d'un "fléchissement" des effectifs (attribué au passage vers le LMD...) mais sans plus de précisions. La formation semble avoir trouvé sa masse critique (150 étudiants, une trentaine d'enseignants-chercheurs) et constitue un bel exemple d'innovation et de rigueur dans la mise en oeuvre d'une mention très riche mais aussi fort complexe. Le socle commun est affirmé dans la pratique avec vigueur et prudence à la fois, tout en laissant 2

19 s'exprimer les spécificités des différentes composantes. Cela étant, il est difficile, voire impossible, de juger du bienfondé de telle ou telle spécialisation sans des chiffres précis quant à la répartition des effectifs à l'intérieur de la mention. La transparence qui est de rigueur dans les bilans des masters dans d autres disciplines à l'up ne s'observe pas ici. (Pourquoi?) Points forts : La cohérence de l offre de formation La solidité de l équipe pédagogique, et le bon adossement à des équipes de recherche reconnuues Conceptualisation riche et cohérente de l'ensemble de la formation Effectifs globaux qui semblent justifier l'existence de la mention Points faibles : Aucune donnée statistique sur le public attendu et sur le devenir des diplômés n est fournie. Insuffisance d'information et de réflexion sur la baisse des effectifs (articulation avec le L? ). L'absence d'indications sur l'évolution et la répartition des effectifs dans les différentes composantes est une lacune qu il est nécessaire de combler pour que le dossier soit entièrement recevable. L avis est favorable, toutefois il serait important de fournir les informations mentionnées ci-dessus. 3

20 Avis par spécialité Pas de spécialités dans cette mention qui se démultiplie en simples parcours. 4

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education, travail et formation de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ocean indien : géographie et histoire de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Master Affaires politiques et internationales

Master Affaires politiques et internationales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Affaires politiques et internationales Université de Bordeaux (déposant) Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Master Métier du livre jeunesse

Master Métier du livre jeunesse Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Métier du livre jeunesse Institut catholique de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des écoles doctorales de l Université Montpellier 1

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des écoles doctorales de l Université Montpellier 1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des écoles doctorales de l Université Montpellier 1 Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des écoles doctorales de l Université

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit social de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Licence Sociologie

Formations et diplômes. Licence Sociologie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sociologie Université Centre Universitaire Jean-François Champollion CUFR, Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J (déposant) Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention.

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention. Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université Lyon 1 - Claude Bernard Demande n S3110048058 Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Mathématiques et applications,

Plus en détail

Licence Lettres appliquées

Licence Lettres appliquées Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Lettres appliquées Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université des Antilles et de la Guyane Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Evaluation des diplômes Masters Vague E Evaluation réalisée en 2013-2014 Académie : Versailles Etablissement déposant : Université Paris-Sud Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences de l'université Lille 2 - Droit et Santé

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences de l'université Lille 2 - Droit et Santé Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences de l'université Lille 2 - Droit et Santé Juillet 2009 2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences de l'université Lille

Plus en détail

Master Science politique

Master Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle octobre 2008 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université Paul Cézanne

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Expertise internationale de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues étrangères appliquées de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biogéosciences de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit et gestion de la santé de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie électrique et informatique industrielle de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes anglophones de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En vertu

Plus en détail

Licence professionnelle Innovation et développement industriel

Licence professionnelle Innovation et développement industriel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Innovation et développement industriel Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie de l Université Paris-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Université Bordeaux Montaigne (déposant) Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Master Géographie et aménagement

Master Géographie et aménagement Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Géographie et aménagement Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'innovation, de la communication et de la culture de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Affaires internationales et ingénierie économique de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Master Management des ressources humaines et organisation

Master Management des ressources humaines et organisation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines et organisation Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Licence professionnelle Développement international PME- PMI

Licence professionnelle Développement international PME- PMI Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Développement international PME- PMI Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes européennes et relations internationales de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences sociales de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des connaissances et innovation de l Université Paris 6 Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de l administration territoriale

Licence professionnelle Métiers de l administration territoriale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de l administration territoriale Université Toulouse II - Jean Jaurès UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires et fiscalité de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Electronique, informatique et communication embarquées appliquées aux transports de l Université de Valenciennes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation La production et la consommation responsables au cœur des enjeux sociétaux

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Traduction de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration et gestion des entreprises de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activites physiques et sportives de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

Master Management socio-économique

Master Management socio-économique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management socio-économique Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport sur l offre de formation «licence»

Rapport sur l offre de formation «licence» Section des Formations et des diplômes Rapport sur l offre de formation «licence» de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E - 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence professionnelle Éditeur

Licence professionnelle Éditeur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Éditeur Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation -2012 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Master Sciences de l éducation

Master Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences de l éducation Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Les métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation de l Université d'evry-val-d'essonne Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences de gestion de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Psychologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Master Droit de l entreprise

Master Droit de l entreprise Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit de l entreprise Institut catholique de Lille - ICL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence Economie et gestion

Licence Economie et gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et gestion Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Lettres de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université de Nîmes Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international et européen de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit, science politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences de gestion de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Master Génie mécanique en aéronautique

Master Génie mécanique en aéronautique Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Génie mécanique en aéronautique Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie et bioingénierie crâniennes, faciales, et dentaires de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Audit, contrôle, finance de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit français - Droit allemand de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques appliquées à l'économie et à la finance de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail