Australia in France Australian Embassy Newsletter

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Australia in France Australian Embassy Newsletter"

Transcription

1 Australia in France Australian Embassy Newsletter 18 October 2012 CONTEMPORARY AUSTRALIAN INDIGENOUS ART ILLUMINATES PARIS AUX SOURCES DE LA PEINTURE ABORIGENE AUSTRALIE, TJUKURRTJANU, MUSEE DU QUAI BRANLY LUMINOUS, DESERT MASTERPIECES FROM THE HELEN READ COLLECTION, AUSTRALIAN EMBASSY LE POINT DE PAPUNYA MUSEE DU MONTPARNASSE LYDIA BALBAL + STRONG WOMEN COUNTRY ORGANISED BY IDAIA «Aux Sources de la peinture aborigène Australie, Jukurrtjanu» presents for the first time in Europe a major artistic movement, born in in the community of Papunya, at the heart of the central Australian desert. By transposing to recycled wooden panels the motifs employed in ephemeral ritual paintings, the Aborigine artists of Papunya created an astonishingly inventive formal art, saturated with meaning. These works change the manner of understanding the territory and conceiving the history of Australian art. With more than 200 canvases and almost 70 objects and photographs from the period, the exhibition presents the iconographical and spiritual sources of the Papunya movement and traces its development from the first panels to the large canvases of the early 1980s. Tuesday 9 October 2012 to Sunday 20 January Tuesday-Sunday 11AM to 7PM, 9PM Thurs/Fri/Sat. 37 Quai Branly, Paris CURATORS Judith Ryan, Senior Curator, Aboriginal Art, National Gallery of Victoria & Philip Batty, Senior Curator, Museum Victoria SCIENTIFIC COORDINATION Philippe Peltier, Head Conservator, Head of Oceania/Insulindia Collections, Musée du Quai Branly

2 Luminous Desert Masterpieces from the Helen Read Collection The Australian Embassy in Paris is proud to present the exhibition Luminous Desert Masterpieces from the Helen Read Collection from 10 October 2012 to 12 April The exhibition features 30 contemporary paintings from communities across the vast central and western desert regions, including Walungurru (Kintore), Yuendumu, Utopia and the outstations from where many of the original Papunya Tula artists currently showing at the Musée du quai Branly* - originated. The exhibition at the Australian Embassy in Paris is designed to illustrate how the early painting movement from the 1970s has developed into one of the most significant contemporary art movements of the late 20 th century. Luminous is one of the finest and most representative privately owned collections of paintings by Aboriginal artists from the desert in Australia. The motivation of the collector Helen Read is relevant to understanding the collection. Although art school trained, her first contact with Aboriginal communities was as a health worker. In order to assist some of the more remote communities, she trained as a pilot. Over twenty years ago, and after extensive consultation with the communities, she had the unique idea of facilitating cultural tours into the communities. Many people have taken the opportunity to meet the artists and gain a deeper understanding of their life and culture, and appreciate the landscape that informs their work. These tours reinforce the awareness that visitors are on Aboriginal land permits are required and protocols respected. For the community, the benefits are economic and the provision of a wider cross-cultural perspective. Like many collectors Helen Read did not intend to collect on this scale. The first paintings she purchased were more as a diary of the time, and a keepsake of the people she knew. Over time she began to think more in terms of the historical and educative role of the art works. Her eye became more attuned, her familiarity with the artists grew, and her interest and knowledge deepened. Helen could differentiate the moods in the paintings and the conditions surrounding their execution. She could recognize those paintings quickly painted for sale, often to provide basic needs, or paintings painstakingly executed. Information: Helen Read +33 (0) Makinti Napanangka 'Untitled' 1530 x 910 mm Acrylic on linen - The Artist and Papunya Tula Artists Many people can relate to this journey of collecting, where the end result is inconceivable. There is often a feeling of custodianship rather than ownership. Like many serious collectors, Helen became addicted and fortunately we have this opportunity to share her enthusiasm. Many of the paintings were purchased after she saw them on visits over several months, slowly revealing themselves or staying in her mind. Johnny Mosquito in Balgo once said to her that to understand a painting, you put him on the wall and let him look at you. The exhibition was called Luminous because this was a quality Helen Read saw in these desert works. Born in England and working as a nursing sister and pilot in the desert, she is particularly conscious of the Australian light evident in art works produced in Australia. The extraordinary phenomenon of desert paintings began in Papunya, outside Alice Springs, in the early 1970s. A school art teacher, Geoffrey Bardon, facilitated for the artists the transference of their traditional designs made in the sand for ceremony onto canvas board in acrylic paint. Subsequently, many other remote Aboriginal communities began painting on Western, transportable mediums. Luminous contains many outstanding examples from some of the major art producing communities such as Wirrimanu (Balgo Hills), Ikuntji (Haasts Bluff), Papunya, Yuendumu, Lajamanu, Walungurru (Kintore) and Utopia. All of the artists work through their autonomous community art centres a unique organisation initiated by the Australian Government in the 1970s. The collection, which spans the 1990s through to 2004, features senior artists such as Eubena Nampitjin, Pinta Pinta Tjapanangka, Makinti Napanangka, Elizabeth Nyumi, Ronnie Tjampitjinpa and Kutungka Napanangka, a truly representative selection of Aboriginal artists who have participated in one of the most extraordinary international art movements of the 20 th century. Contained in many of the paintings are an encyclopaedic and invaluable knowledge of the landscape and an actual mapping, not just of their ancestors journeys, creating the landscape, but information about the availability and sites of water and food. Conversely, in many paintings there are elements of Aboriginal culture and lore that are disguised or hidden from us as outsiders or the uninitiated.

3 Many of the works express distance and an aerial perspective. For Helen, a pilot, the paintings become less and less abstract. For example, she recognises the landscape of Kiwirrkurra near Kintore, or Boxer Milner's country where the artist is illustrating, in 'Kurrukurra', how soils discolour various creeks and tributaries differently. There are some paintings that Helen Read, like us, does not necessarily understand, but this is both tantalizing and interesting as it leaves space for our own imagination. The graphic black and white paintings of designs associated with the site of Yawiti by Yala Yala Gibbs however, have such evident (if unrevealed) significance, Helen questions her worthiness to be custodian. Ronnie Tjampitjinpa s painting of the designs relating to the site of Kampurarrpa is also part of the secret/sacred Tingari Cycle, although related to different sites and events, but all part of the mythological journey of the Tingari men who created the landscape. It is a powerful and resolved painting with a quiet strength and calmness. Like many people Helen finds Makinti Napananka s work extremely beautiful, resonating with the artist s subtle yet robust understanding of her country and her place within it. Describing Makinti s work, Helen says she is of the country and that her painting reveals the landscape as seen when you fly over it. The paintings are also a painterly and poetic representation of the designs associated with the travels of Kungka Kutjarra (Two Women), in this instance on the south side of Lake MacDonald. Helen encourages the viewer to look, and look again, see the subtlety and diversity of different aspects start to reveal themselves. All the paintings in the collection have been documented comprehensively in consultation with the artists, each work selected for its intrinsic beauty and resolution. Luminous illustrates how Australian Aboriginal artists have transcended ethnography and leapt from the musty glass cabinets of museums and into some of the great art galleries around the world. Anthony Bourke Extract from Luminous catalogue essay, Manly Art Gallery and Museum (2005) Suggested reading about Aboriginal art and culture Wally Caruana - Aboriginal Art. Thames and Hudson - Judith Ryan - Images of Power, Paint Up Big, Mythscapes, Spirit In Land. National Gallery of Victoria - Geoffrey Bardon - Papunya Tula. Penguin Books Australia Ltd - Papunya Tula - Genesis and Genius. Art Gallery of New South Wales Vivien Johnson - Aboriginal - Artists of the Western Desert. Craftsman House - Howard Morphy - Aboriginal Art. Phaidon - Peter Sutton - Dreamings. The Art of Aboriginal Australia. Viking Fred Myers Pintupi Country, Pintupi Self. California Press - Barbara Glowczewski - Yapa. Baudoin Lebon Editeur - Rosemary Crumlin & Anthony Knight - Aboriginal Art and Spirituality. Collins Dove Ronald M. & Catherine H. Berndt - The World of the First Australians. Aboriginal Studies Press Judy Napangardi Watson 'Ngalyipi Jukurpa' (Vine Dreaming) Acrylic on linen x 940 mm The Artist and Warlukurlangu Artists Luminous est une collection privée comportant des œuvres exemplaires de grande qualité d artistes aborigènes du désert Central et du désert de l Ouest de l Australie. C est également l une des plus belles collections privées de la peinture aborigène contemporaine en Australie. Il est intéressant de connaître les motivations d Helen Read pour monter une collection. Après un passage dans une école d art, son premier contact avec les communautés aborigènes s est fait lorsque qu elle a travaillé en tant qu infirmière. Afin d aider les communautés les plus isolées, elle est devenue pilote. Il y a plus de vingt ans, et après de longues discussions avec les communautés, elle a pris l initiative d organiser des visites culturelles au sein des communautés. Nombreux furent ceux qui saisirent cette opportunité unique de rencontrer les artistes et d acquérir une connaissance approfondie de leur culture et des paysages qui les inspirent. Ces visites, qui nécessitent l obtention d un permis et le respect d un strict protocole, sensibilisent davantage à l existence de ces terres aborigènes. De leur côté, les communautés aborigènes bénéficient d un apport économique et présentent leur culture sur un pied d égalité. Au départ, comme de nombreux collectionneurs, Helen Read n avait pas l idée de rassembler des œuvres à cette échelle. Ces œuvres ont été achetées comme un marque-temps, un album de rencontres ou «journal de bord». Ce n est que plus tard qu elle a pensé en termes historiques ou didactiques. Son regard devint plus aiguisé, ses relations avec les artistes devinrent plus étroites et ses connaissances plus approfondies. Au fur et à mesure, Helen pouvait déceler les sentiments/états d esprits présents dans les tableaux et les conditions qui

4 avaient guidé leur réalisation. Elle savait faire la distinction entre des tableaux peints à la hâte pour le marché, souvent pour se nourrir, et des œuvres méticuleusement travaillées. Nombreux sont ceux qui peuvent s identifier à ce parcours de collectionneur où l on se sent plus comme un protecteur ou conservateur d une œuvre plutôt que son propriétaire. Comme tous les grands collectionneurs, Helen Read est devenue obsessionnelle dans son attachement aux œuvres. Bien des peintures furent achetées après les avoir vues plusieurs fois au fil des mois, quelques-unes d emblée avaient leur place dans son esprit tandis que d autres y sont rentrées plus lentement. Johnny Mosquito, de Balgo, lui conseille un jour que pour comprendre une peinture: «accroche-la au mur et laisse-la te regarder». L exposition s appelle Luminous en hommage à la luminosité des œuvres du désert, reflet de la «lumière australienne» à laquelle Helen Read, pilote née en Angleterre, est particulièrement sensible. Aujourd hui, beaucoup de gens savent que cet incroyable mouvement de peintures du désert commença dans les années 70 à Papunya, un centre administratif près d Alice Springs, lorsqu un enseignant d art de l école, Geoffrey Bardon, mit à la disposition des aborigènes toiles et peintures acryliques pour transcrire leurs dessins traditionnels, tracés dans le sable lors des cérémonies, sur des supports occidentaux. Luminous présente des œuvres remarquables de communautés artistiques renommées de Wirrimanu (Balgo Hills), Haasts Bluff, Papunya, Yuendumu, Lajamanu, Walungurru (Kintore) et Utopia. Tous les artistes travaillent à travers les coopératives artistiques de leurs communautés, une initiative unique lancée par le gouvernement australien dans les années 70. De nombreux artistes reconnus sont représentés comme Eubena Nampitjin et Pinta Pinta Tjapanangka, mais la collection inclut également des artistes très recherchés à l heure actuelle comme Makinti Napanangka, Elizabeth Nyumi, Ronnie Tjampitjinpa et Katungka. La collection s étend des années 1990 à nos jours. Tous ces artistes ont participé à l un des mouvements artistiques les plus extraordinaires du 20 ème siècle. De nombreuses peintures révèlent des connaissances sur l environnement et sont une vraie cartographie non seulement des voyages des ancêtres lorsqu ils ont créé les paysages, mais aussi elles apportent des indications sur l accessibilité des sites de ravitaillement en eau et nourriture. Inversement, les tableaux incluent de nombreux éléments appartenant à la culture et aux traditions aborigènes, dissimulés ou cachés pour des personnes non initiées comme nous. Beaucoup de ces œuvres évoquent la distance et les perspectives aériennes telles qu Helen Read a pu les voir de son avion. Elle reconnaît le paysage de Kiwirrkurra près de Kintore parmi les œuvres de plusieurs artistes. Elle est capable de voir les différents tons de terres décolorées par les ruisseaux et cours d eau dans Kurrukurru de Boxer Milner. Il y a bien sûr des peintures qu Helen Read ne sait pas déchiffrer, ce qui laisse la place à notre propre imagination. Les peintures imagées en noir et blanc de motifs associés au site de Yawiti de Yala Yala Gibbs ont une signification sacrée si évidente, pourtant dissimulée, qu Helen se demande si elle est digne d en être le dépositaire. Le tableau de Ronnie Tjampitjinpa, comportant des motifs liés au site de Kampurarrpa, fait également partie du cycle secret/sacré Tingari qui décrit la création des paysages. Il s agit d une œuvre puissante et résolue, alliant force tranquille et sang-froid. Helen trouve le travail de Makinti Napananka d une infinie beauté, rappelant sa connaissance profonde de son pays et de la place qu elle y occupe. «Elle fait partie du pays». Helen indique que c est ce à quoi ressemble son paysage quand on le survole. Les peintures sont également des représentations pittoresques et poétiques des motifs associés aux voyages de Kungka Kutjarra (Two Women), dans ce cas sur la rive sud du Lac MacDonald. Les œuvres de Makinti ont donné beaucoup de plaisir à Helen. Regarde, et regarde encore, vois la subtilité et la diversité, et les différentes choses qui apparaissent. Toutes les peintures ont été documentées avec les artistes et les œuvres ont été sélectionnées pour leur beauté et leur signification. Luminous montre que l art aborigène a dépassé le cadre ethnographique et est sorti des vitrines poussiéreuses des musées pour briller dans les plus grandes galeries d art internationales. Anthony Bourke Extrait du catalogue Luminous, Manly Art Gallery and Museum (2005) «Peinture du désert central Australien» Une exposition temporaire présentée à la Maison de l Océanie Du 8 Octobre 2012 au 20 février 2013 A travers son exposition d art aborigène, la Maison de l Océanie propose une découverte de cette culture millénaire à travers l expression artistique d une dizaine de communautés du «centre rouge» dans le Territoire du Nord. Des artistes établis tels que Ningura Naparrula, Thomas Tjapaltjarri, Michael Nelson Jakamarra, Dorothy Napangardi, Linda Syddick, Maureen Hudson Nampinjimpa ou Kathleen Petyarre partageront leurs traditions ancestrales à travers leurs œuvres (peintures sur toile). A l occasion de cette exposition, des œuvres seront en vente. Cependant, La Maison de l Océanie ne fera aucun bénéfice, souhaitant ainsi promouvoir l art Aborigène et garantir un revenu aux différents artistes et communautés exposées. La Maison de l'océanie - 90, rue Bonaparte Paris Entrée libre du lundi au samedi de 10h à 19h

5 Dans le cadre de l exposition du Musée du Quai Branly «Aux sources de la peinture aborigène Australie, Tjukurrtjanu», découvrez «Saltbush», un spectacle jeune public : Diff'Art Pacific et IDAIA - International Development for Australian Indigenous Art, en partenariat avec le Musée du Montparnasse, présentent Le Point de Papunya - Créations autour de l'art aborigène 'Le Point de Papunya' propose à dix artistes australiens de présenter leur vision de l'art aborigène à travers une exposition d'œuvres nouvelles. Cette manifestation a été conçue pour faire écho à la venue en France de Tjukurrtjanu au Musée du quai Branly mais elle tend à présenter d'autres aspects de l'art australien que la fameuse technique pointilliste. Les dix artistes sélectionnés, venants de différentes régions de l'australie et d'origine autochtone et non-autochtone, ont été invités à réfléchir sur le processus de représentation identitaire à partir de l'histoire de Papunya. La peinture à points utilisée par les initiés aborigènes des communautés du désert comme Papunya est prédominante dans la vision que le grand public a de l'art australien. Cette vision est l'effet d'un processus complexe. 'Le Point de Papunya' explore l'impact du mouvement de Papunya sur l'histoire personnelle et la carrière de dix artistes australiens. Dates: du 11 au 28 octobre Vernissage le jeudi 11 octobre, de 18h30 à 21h00. Adresse : Musée du Montparnasse, espace «l Atelier», 21 avenue du Maine, Paris. Programme des festivités et événements éducatifs bientôt disponible. Kit de présentation de l'exposition sur demande à

6 IDAIA, ACM and New Angles are pleased to invite you to the exhibition: Lydia Balbal & Strong Women Country Lydia Balbal - Martakulu x 96cm Organisée en association avec ACM et New Angles, l exposition est accueillie au cœur du Passage du Grand Cerf dans un espace sur plusieurs niveaux permettant différentes ambiances, différentes perspectives, pour témoigner de la diversité et de la vitalité de l art aborigène. Un espace est dédié à la peinture lumineuse et audacieuse de l étoile montante Lydia Balbal pour sa première exposition individuelle en dehors de l Australie. Née vers 1958, l artiste est une femme du peuple Mangala originaire du Grand Désert de Sable de l Australie Occidentale. En parallèle, les autres espaces mettent en lumière l art de femmes artistes importantes, femmes de la Loi, leaders artistiques et spirituelles, de Warakurna à Yirrkala en Terre d Arnhem avec un hommage à Gulumbu Yunupingu, en passant par Martumili et Bidyadanga, la communauté de Lydia Balbal représentée par Jan Billycan et Weaver Jack. En provenance des coopératives officielles des artistes, les œuvres sont disponibles à la vente. Présentée par Solenne Ducos-Lamotte. Nombre de places strictement limité, inscription indispensable auprès de : Les Artistes de Papunya Tjupi Dates: du 18 octobre au 8 décembre 2012 Adresse: 8 Passage du Grand Cerf, Paris Entrée gratuite. Horaires d ouverture: jeudi-vendredi 17h-20h, samedi 14h-20h, et sur rendez-vous Vernissage : jeudi 18 octobre a 18h Visite guidée (gratuite) : samedi 20 octobre à 14h. Tilau Nangala - Mikantji, x 91 cm Dates: du 5 au 28 octobre 2012 Adresse: Galerie Karin Carton, 16 passage de la Geôle, Versailles Entrée gratuite. Horaires d ouverture: du jeudi au dimanche de 11h a 19h et sur rendez-vous. Dédiée à la coopérative d artistes de Papunya Tjupi située dans la communauté historique de Papunya, cette exposition s inscrit dans la lignée historique des œuvres exposées au Musée du quai Branly puisque les artistes exposés sont les descendants des artistes instigateurs du mouvement de Papunya Tula. C est donc une fenêtre sur l art aborigène d aujourd hui, entre tradition, via l utilisation du point et la représentation de Rêves ancestraux, et modernité, à travers l évolution étonnante de l interprétation et de la représentation de ces symboles et mythes historiques.

7 En Australie, à partir des années 1970, sont apparues des peinturesincroyablement novatrices, les chefsd œuvre des artistes du désert. Le monde découvrit ces artistes étonnants, de vieux cow-boys, des femmes de 80 ans, qui peignaient des œuvres exceptionnelles, sans jamais avoir reçu de formation aux techniques plastiques occidentales. Ils s étaient appropriés de nouveaux matériaux, comme la peinture acrylique et la toile, et avaient créé un style immédiatement reconnaissable. «La peinture aborigène» par Stéphane Jacob, Pierre Grundmann et Maia Ponsonnet Collection Sentiers d Art, Nouvelles Editions Scala, 2012 Format 16,5 x 20,5 cm / broché, 128 pages, 90 illustrations Prix public : 15,50 Morteza Esmaili Présente : Galerie-Musée ART-ROCH, 24 bis rue Saint Roch, Paris 1er - Galerie Yapa, 18 bis rue Saint Roch Paris 1 er - Chapelle du Calvaire, 24 rue Saint Roch Paris 1 er Ronnie Tjampitjinpa Une galerie en ligne De multiples médias et de contenus sont présents sur le site Les artistes Issus de 7 communautés dont leur éloignement varie de 200 à 700 km autour d Alice Springs, les 17 artistes représentés par la Galerie sont tous originaires du désert central australien. Parmi eux, certains ont reçu des distinctions artistiques, et leurs œuvres sont présentes parmi des collections privées et publiques. Contacts : Julien Rignault Galerie Histoires Aborigènes / Vincent Commaille Galerie Histoires Aborigènes /

8 ADVANCE FRANCE PRESENTS TWO EVENTS: FREE SEMINAR AUSTRALIAN MARKET UPDATE MONDAY, 22ND OCTOBER PM TO 9PM LE MERIDIEN ETOILE HOTEL, PARIS In association with SMATS and AustralianProperty.com, ADVANCE France are pleased to invite you to a free seminar for all Australian expatriates, Australian Property Investors or those intending to migrate to Australia who are living and working in France. Making Sense Of What Is Happening In Greece Financial markets around the world have experienced a year of tremendous volatility recording record highs and lows, ups and downs and yet we cannot find any certainty in where things may be heading. The Greek debt issue has dominated headlines and introduced a level of confusion unprecedented in our time. In Australia, this confusion has contributed to a flattening of property growth despite a significant reduction in interest rates, growing population and our stable economy. Can confidence return as we learn to live in a world where financial market volatility may be the new norm? JOIN US AT THIS FREE SEMINAR TO FIND OUT: The real impact of the Greek debt crisis How to make sense of the movement in Financial Markets If the Australian Dollar can hold current values What may be in store for the Australian property market through 2013 Find out the latest on the Capital Gains Tax changes announced in May s 2012 Federal Budget SEMINAR DETAILS: Venue: Le Meridien Etoile Hotel, 81 Boulevard Gouvion Saint-Cyr, PARIS Date: Monday, 22nd October 2012 Session Time: 7pm (Event is scheduled from 7pm to 9pm) (Please arrive 30 minutes prior to the session start time to ensure a prompt start.) Light refreshments will be served in the Etoile Jazz Lounge at the end of the presentation. Registration: RSVP by Friday, 19th October 2012 Direct Presenter: Steve Douglas Steve Douglas is the co-founder and Managing Director of Australasian Taxation Services (ATS) and Chairman of SMATS Group. This annual seminar event is presented in over a dozen cities each year and has become an important insight into the year ahead for many seeking answers to what is occurring in Australia and how it impacts their lives whilst living abroad. Steve is a regular presenter on the unique taxation advantages offered to investors, expatriates and migrants and will cover the budget issues affecting the general economy and taxation system. Steve wrote the book The Australian Expat The Luckiest Person on Earth which is the only concise reference for expatriate tax planning and financial management to date. In 2005, Steve founded aussieproperty.com which has become the leading independent source of information for overseas based Australian property investors. A Not-for-Profit enterprise, aussieproperty.com has over 9,000 members who use the website to keep up to date with events affecting their Australian Property holdings. Steve began his career with Ernst & Young in 1984 and established a private taxation practice in 1988 specialising in small business taxation and management. In 1995, he established Australian Taxation Services, originally in Singapore, which remains the only dedicated Australian Taxation Firm specializing in Expatriates, Intended Migrants and offshore Based Investors. In 2010, he was awarded the Qantas Entrepreneur Award by AustCham Singapore and in 2009 he was recognised as one of the leading 50 Australians in Asia and invited to attend the Asia 50 Summit by ADVANCE. Steve is a Fellow of the Taxation Institute of Australia and a Registered Tax Agent.

9 ADVANCE FRANCE - ANNUAL SPEAKER EVENT INNOVATION & INSPIRATION: Celebrating ADVANCE s 10 th Anniversary Monday, 29 th October h00 to 22h00 Marriott Hotel Rive Gauche, Paris 17, Boulevard Saint-Jacques, Paris ADVANCE France invites members and friends to our fourth Annual Evening Speaker Event. Come and join us for an interactive discussion on innovation, looking back over the past 10 years for ADVANCE globally and get inspired with the stories that will be shared at this event. Markus Karlsson, Business Editor and Presenter with FRANCE 24 (International French news channel) will be leading our discussion with amazing Australian Talent and Senior Executives based in France and the UK including Cathy Payne, CEO Endemol Worldwide Distribution, Ben Walker, CEO & Owner Touraine Design Studio, Scott Hillier, Président & CEO, ECU Film Festival and Tom Clark, Entrepreneur & Co-Founder of Café Coutume in Paris. Our special guest on the night is the Australian author and screenwriter John Baxter, who has written several novels and published biographies of Steven Spielberg, Robert De Niro, Woody Allen, Stanley Kubrick, George Lucas, Federico Fellini, Luis Bunuel and Josef Von Sternberg. John will be introducing mentoring with Kirsten Duncombe. Mentoring is a new programme that ADVANCE has launched in the United States and ASIA this year. The programme will be developed for Europe later in Guest of Honor: His Excellency, Ric Wells, Australian Ambassador to France The Australian Ambassador and the Embassy have been a great support of ADVANCE France since launching the Annual Speaker Event in COCKTAIL: After the panel discussion, join our Ambassador, Speakers and ADVANCE France Country Board and friends over Australian wine and French cheese, sponsored by Le Cordon Bleu and South World Wines. ADVERTISING: Our advertising table will be setup for members and guests to display brochures and information to promote their business to share with other members and guests on the night. GIFT BAGS: As a thank you to our members and guests, Parfums Salvador Dali have donated new scents and fragrances with surprise gifts for this year s fabulous gift bags in celebration of Advance s 10 th Anniversary. PRIZES: We have fantastic prizes this year which will be announced during our wine and cheese network. Prizes are kindly donated by partners, sponsors or friends of ADVANCE. Entrance fee: ADVANCE & ABIE Members 30, Non members 35 RSVP: By Monday, 22nd October 2012 Registration is essential as seats are limited. We wish to thank the Marriott Rive Gauche Hotel & Conference Centre, Le Cordon Bleu and South World Wines for their contribution to this event. We also thank our House Sponsors, Renaissance Hotel Paris Arc d Triomphe and Renaissance Hotel La Défense for their continued support of our AYC networking events, activities and meetings. For more information please visit For the event:http://advance.org/events/1372/

10 Séminaire à l EHESS le mardi 23 octobre Images et politiques de l autochtonie : du terrain à l'internet Irène Bellier, directrice de recherche au CNRS (TH) Jessica De Largy Healy, postdoctorante Barbara Glowczewski, directrice de recherche au CNRS (TH) Marie Salaün, maître de conférences à l'université Paris-Descartes (Paris-V) (TH) Mardi de 10 à 17h (Amphithéâtre François-Furet, 105 bd Raspail Paris) À la suite des années précédentes, nous proposons un séminaire de master et de recherche sous forme de 4 journées consacrées à l analyse de films faits par, avec et sur des Aborigènes, des Amérindiens, des Polynésiens ou d autres peuples qui ont participé à l élaboration de la Déclaration sur les droits des peuples autochtones (ONU, 2007). La dernière décennie a vu une accélération de films sur les situations et luttes autochtones, à caractère ethnographique, documentaire ou fictionnel, dans lesquels des peuples spoliés se dressent comme protagonistes de leur propre histoire. Depuis la création de YouTube et d autres plateformes de partage, la population civile met en ligne de plus en plus d images, à la fois messages politiques et divertissement : la Toile offre ainsi un nouvel outil d appel à des soutiens, des campagnes de mobilisation contre les abus et de visibilité mondiale pour la mise en valeur des cultures et langues autochtones. Les productions filmiques s inscrivent dans une réappropriation de leur histoire par les peuples concernés qui explorent la colonisation et les problèmes contemporains tout en mettant en valeur leurs visions critiques, leurs savoirs, leurs patrimoines, leurs spiritualités et diverses formes de créativité. Face à cette prise de parole et de mise en scène, l anthropologie est mise au défi et agitée de divers débats que nous évoquerons à l occasion de chaque séance. Mardi 23 octobre 2012 : Les Premiers Australiens, Aborigènes et insulaires des iles Torres. 10 h-13 h : Seront présentés des extraits de la série télévisée pionnière First Australians (2008), de la réalisatrice aborigène Rachel Perkins, qui met en contexte des archives coloniales commentées par des personnalités du monde académique, notamment autochtones, pour raconter une différente histoire de l Australie : Site web de la série : Voir aussi la traduction française du livre accompagnant la série : Aborigènes. Une histoire illustrée des premiers habitants de l Australie. Textes rassemblés par Marcia Langton et Rachel perkins. Tahiti : Au Vent des îles, h-17 h : Sur les traces de la fourmi à miel (2008, 47, Beta Num), un documentaire de Valérie Mégard, coproduction alter ego films et Agat films & Cie avec l aide du Centre de l Audiovisuel et du Cinéma du Ministère de la Communauté française de Belgique, Planète câble, Cityzen TV, TV5 Monde, CNC. «Là d où je viens, en France, j ai vu une peinture : le Rêve de la Fourmi à Miel. Dans ce Rêve il y a des points, des croissants, des lignes... Il n y a pas de sens pour les regarder. Je suis bouleversée mais je ne sais pas pourquoi. Ces signes sont comme des traces à suivre. Elles m entraînent dans un désert rouge, le désert australien. A Papunya je vis avec les Aborigènes du désert. Je leur demande l histoire de la Fourmi à Miel. Ils me racontent Tjukurrpa, le Rêve.» Voir au musée du quai Branly l exposition de 167 œuvres des premiers peintres de Papunya ( ) : Voir aussi la programmation de films documentaires et de fiction :

11 LITERATURE un rêve où sa cousine l invite à la rejoindre en Australie, elle décide de quitter sa vie parisienne pour partir à l autre bout du monde, vers l inconnu. Ce périple d un an sera source d aventures multiples qui amèneront la jeune femme à mieux se connaître et à briser ses limites. Elle reviendra, à Paris, métamorphosée : cette échappée australe lui aura révélé et forgé une approche radicalement différente de la vie. Basé sur les articles publiés par Magda sur son blog Dans la peau d une amoureuse de la vie, ce premier roman vous emportera dans une contrée lointaine, un univers où la réalité et la fiction, la grandeur et la trivialité se côtoient." Le livre peut s'acheter dans les points de vente suivants : VOYAGE AUSTRAL par Magda Malarz, aux Editions Auteurs Indépendants "Magda approche de la trentaine et n a jamais pris le temps de méditer sur ce qu elle souhaitait réellement accomplir dans son existence. Mais suite à - L'Harmattan, 16 rue des Écoles. Métro Maubert-Mutualité (ligne 10) - Ulysse, 26 rue Saint Louis en l'ile. Métro Pont Marie (ligne 7) - The Australia/NZ Shop, 4 rue Domat. Métro Maubert-Mutualité (L. 10) - La Librairie Polonaise, 123 Bd St-Germain. Métro Mabillon (ligne 10) - Itinéraires, 60 rue St Honoré. Métro Les Halles Le livre est également vendu sur le site web de la FNAC : facebook.com/magdamalarz Website: CINEMA Projection en avant-première du documentaire Jeudi 25 Octobre 2012 à 20h00 Historial de la Grande Guerre Château de Péronne (Somme, Picardie) Qui étaient ces soldats «fusillés pour l exemplee» de la guerre de envoyés au peloton d exécution pour délit de lâcheté ou pour mutinerie? A l approche du centenaire de la Grande Guerre, nous partageons l espoir de réhabilitation des familles de soldats fusillés dont le deuil reste insupportable. Sous la forme d une enquête documentaire, ce film contemporain rend justice à ces soldats inutilement sacrifiés. La projection sera suivie d un débat organisé par le Centre de Recherches de l Historial, en compagnie des historienss Leonard V. Smith (Oberlin College, USA), Emmanuel StFuscien (EHESS), et le Général André Bach. Ecrit et réaliséé par Michel Brunet et Dominique Hennequin. RSVP avant le 23 Octobre à Danielle Deroubaix Diffusion sur France 3 Picardie samedi 10 novembre à 15h20

12 Sept jours aux Antipodes Du 15 au 21 Octobre 2012 Véritable marathon cinématographie, cette semaine aux antipodes est l occasion unique d un parcours plein de surprises, de rire, d émotion, d aventure, de drame, de passion, d envolées rock and roll et de chuchotements intimes. C est une fenêtre ouverte sur le bout du monde qui rimera de nouveau avec diversité, singularité, dureté, poésie, humour, sensibilité, découverte et grands espaces. Alors que plusieurs films des antipodes ont atteint la France ces derniers mois que ce soit du coté de l Australie avec la nouvelle comédie de Stephen Elliott «Best Men» et «Les Sapphirs» comédie toute en musique, coup de cœur du Festival de Cannes 2012, ou avec le pétillant et drolissime «Boy» découvert en France grâce au Festival 2010, le cinéma du bout du monde recèle encore pleine de pépites et vous pourrez en découvrir quelques une lors de cette 14 ème édition des Rencontres Internationales du Cinéma des Antipodes. Après la musique l année dernière, la nouveauté de cette année sera l ouverture, avec la superbe fresque historique «The Dancer», à l un des proches voisins de l Australie l Indonésie. Une autre nouveauté sera le focus spécial mis sur les talents qui nous viennent de l état du Victoria à travers une journée du mercredi qui sera consacré à sa production avec notamment en Première Européenne «The Dinner Party» le nouveau film de Paul Cox et n oublions pas que le Premier du Victoria est aussi ministre de la culture! De même, alors que Peter Jackson lèvera le voile sur «Bilbo le Hobbit», prequel du «Seigneur des Anneaux» en décembre 2012 nous aurons cette année un grand nombre de films de Nouvelle Zélande nous confirmant le talent des artistes du pays du milieu. Pendant cette semaine cinématographique dans le Pacifique Sud vous découvrirez aussi les longs métrages en compétition dont de nombreux jeunes auteurs preuve s il en était besoin de la vigueur du cinéma des antipodes, les courts métrages en lice pour le Prix Nicolas Baudin, les documentaires du bout du monde qui seront présents en force, une multitude de films inédits et en avant première, une exposition originale qui nous emmène du coté de la Nouvelle Calédonie et même une Première Mondiale avec «Eternity» d Alex Galvin. Aussi, sans tarder, rendez-vous à Saint-Tropez pour une 14 ème édition des Rencontres Internationales du Cinéma des Antipodes, voguons vers les antipodes, vers la cité du Bailly, cap sur la Place des Lices et que chacun parte à l'abordage des pépites cinématographiques dont regorge le cinéma australien et néo-zélandais.

13 TV

14 MUSIC Le 25 Octobre à 19h30 Espace Art Roch Madjid Khaladj Musicien traditionnel et pédagogue reconnu dans le monde entier, Madjid Khaladj a enseigné les percussions iraniennes au CEMO et à l'institut de Musicologie de Paris- Sorbonne. Il a collaboré avec les plus grands maîtres de la musique persane et a réalisé des compositions pour le cinéma hollywoodien notamment avec Ry Cooder et Lisa Gerrard. Il a également collaboré avec Peter Brook en vue de réalisation de compositions musicales sur des textes de Tierno Bokar. Ses concerts à travers le monde sont d'authentiques tableaux musicaux. Morteza Esmaili Voyageur et explorateur du son. Sa musique est faite de sons harmoniques traditionnels et sacrés. Sa façon de jouer du didgeridoo et de la guimbarde est unique. Il explore et contrôle jusqu'à la perfection chaque son et ses vibrations. Morteza Esmaili a collaboré avec les plus grands joueurs de guimbarde actuels, avec des maîtres soufis, des artistes aborigènes d'australie et des chamans mongols. Il a créé une nouvelle musique en utilisant des instruments d'origines diverses Rencontre possible et naturelle entre les musiques de deux cultures ancestrales, en l'occurrence celle des cérémonies soufies d'iran et celle des aborigènes d'australie. GOTYE AU ZENITH Mercredi 31 Octobre à 19h30 Révélation de ces derniers mois, l'australien Gotye vu sur la scène du Bataclan début mars lors d'un concert de présentation de son album "Making Mirrors", mais surtout très entendu sur les ondes avec son tube "Somebody that I used to know", tentera de remplir le Zénith de Paris en octobre prochain. Gotye en concert : infos et réservation CE WEEK-END Chris Kenna 8.30pm Thursday Oct 18th Bistrot Pyramides 20 rue des Pyramides, Paris 1er Métro Pyramides 9pm Saturday Oct 20th Rota Bar 54 Rue de Montreuil, Paris 11ème Métro Rue des Boulets/Faidherbe Chaligny

15 AUSTRALIA-FRANCE ALUMNI NETWORK (A-FAN) Avez-vous étudié en Australie? Aimeriez-vous rencontrerr d autres anciens élèves français qui ont également étudié en Australie? Aimeriez-vous garder le contact avec l Australie par l intermédiairee de l Ambassade d Australie à Paris? Aimeriez-vous participer à des événements et des séminaires à l Ambassade, pour parler de l Australie et des opportunités qu offre le pays? ABONNEZ-VOUS A «L AUSTRALIA-FRANCE ALUMNI NETWORK» (A-FAN), ET DEVENEZ UN FAN DE L AUSTRALIE! L'Ambassade d'australie à Paris souhaite rassembler les étudiants français ayant suivi un cursus d'études dans une université australienne, au niveau licence ou post-licence. Si vous avez suivi des cours ou participé à un programme d'échange entre l'australie et la France (tel que par exemple les Cotutelles), écrivez-nous pour nous faire part de votre nom, du type de programme que vous avez suivi, dans quelle université et à quelles dates, et si vous souhaitez figurer sur notre liste de distribution. Nous vous tiendrons informés des événements organisés par l Ambassade en liaison avec ce réseau. ========= ========= ========= ========= ========= ========= ========= ======== ======== == The Australian Embassy in Paris welcomes information about activities and events in France associated with Australia. We request that you send us the information, in WORD in both English and in French, to The Australian Embassy reservess the right not to publish certain information. The information circulated in this newsletter does not reflect the views of the Australian Embassy in Paris or the Australian Government. L Ambassade d Australie à Paris se fait un plaisir de recevoir les informations concernant les activités et événements australiens se produisant en France. Nous vous demandons de nous les transmettre en format WORD, en français et en anglais, à l adresse suivante : L Ambassade d Australie se réserve le droit de ne pas publier certaines informations. Les informations contenues dans la lettre d information ne reflètentt pas nécessairement les vues de l Ambassade d Australie à Paris ou du gouverneme ent australien. 4, rue Jean Rey Paris Australian Embassy Tel Metro: Bir Hakeim RER C : Champ de Mars-Tour Eiffel Opening hours: Monday to Friday, 9am to 5pm (closed on public holidays)

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Némo Tral Dessinateur - Plasticien

Némo Tral Dessinateur - Plasticien Némo Tral Dessinateur - Plasticien www.nemo-tral.com contact@nemo-tral.com +33(0)7 61 75 52 27 Né en 1983, je vis et travaille à Paris. Diplômé de l Ecole Spéciale d Architecture en 2008, j ai une formation

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin:

Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin: Travel information: Island? Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin: From Mahé to Praslin From Praslin to La Digue

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

CINEMA LE CHASSEUR (THE HUNTER) en présence de son réalisateur, Daniel NETTHEIM

CINEMA LE CHASSEUR (THE HUNTER) en présence de son réalisateur, Daniel NETTHEIM Australia in France Australian Embassy Newsletter CINEMA 20 December 2012 Cinéma des Antipodes et l'ambassade d'australie en collaboration avec Seven7 et en présence de son Excellence l'ambassadeur d'australie

Plus en détail

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION RED CARPET/Realistic Style Collection Automne-Hiver 2013-2014 Rynshu, avec cette nouvelle collection, veut permettre à chacun de se révéler par un style qui lui

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON...

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... Diplômé(e)s et futur(e)s diplômé(e)s, les moments passés sur le campus d EMLYON ne s oublient pas... Etre membre

Plus en détail

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES Claude-André Guillotte Directeur, IRECUS Université de Sherbrooke Claude-Andre.Guillotte@USherbrooke.ca Karen Miner Directrice générale Co-operative

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Venez tourner aux Gobelins

Venez tourner aux Gobelins enez ourner ux obelins Le site du Mobilier national se compose de deux ensembles architecturaux distincts, disposés de chaque côté de la rue Berbier-du-Mets dont le tracé suit celui de la Bièvre recouverte

Plus en détail

Elégance et raffinement Elegance & sophistication

Elégance et raffinement Elegance & sophistication Elégance et raffinement Elegance & sophistication La Maison Bricard Bricard, a House of excellence Quand l artisanat, dans la plus grande tradition française, s allie à l art de la création, c est la naissance

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Dates and deadlines 2013 2014

Dates and deadlines 2013 2014 (Version française à la page 3) Dates and deadlines 2013 2014 The following are proposed dates and deadlines for the annual renewal cycle. Clubs in BC and Alberta, please note: you may have deadlines preceding

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to:

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to: 2014-10-07 Corporations Canada 9th Floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 Corporations Canada 9e étage, Tour Jean-Edmonds sud 365 avenue Laurier ouest Ottawa (Ontario)

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2014 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2014 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité.. Andy WAHROL

A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité.. Andy WAHROL A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité.. Andy WAHROL trough the In the " trough the mirror " work, the question of the value of a video image as reflection of reality arises and in this

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à :

Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à : b Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à : 1. Prendre connaissance du règlement, des critères de sélection et des dates limites d inscription de la manifestation. 2. Dater et signer

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF 1 Exercice 1 : Conjuguez les verbes suivants au présent simple et au Verbe Pronom Présent simple Présent Progressif Exemple : To fall They fall They are falling To think

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

APPENDIX 2. Provisions to be included in the contract between the Provider and the. Holder

APPENDIX 2. Provisions to be included in the contract between the Provider and the. Holder Page 1 APPENDIX 2 Provisions to be included in the contract between the Provider and the Obligations and rights of the Applicant / Holder Holder 1. The Applicant or Licensee acknowledges that it has read

Plus en détail

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to:

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to: 2014-02-05 Corporations Canada 9th floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 Corporations Canada 9e étage, Tour Jean-Edmonds sud 365, avenue Laurier ouest Ottawa

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to:

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to: 2012-08-23 Corporations Canada 9th floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 Corporations Canada 9e étage, Tour Jean Edmonds sud 365, avenue Laurier ouest Ottawa

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES TRRAACE : La Lettre Electronique de TRRAACE TRRAACE Electronic Newsletter N HS 26/02/ 2005 TOUTES LES RESSOURCES POUR LES RADIOS AFRICAINES ASSOCIATIVES COMMUNAUTAIRES ET EDUCATIVES TRACKING RESOURCES

Plus en détail

CANADA / ASSOCIATION CANADIENNE DE. L'HÉLICOPTÈRE. Please ensure that these documents are kept with the corporate records.

CANADA / ASSOCIATION CANADIENNE DE. L'HÉLICOPTÈRE. Please ensure that these documents are kept with the corporate records. 2014-06-26 Corporations Canada 9th Floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 Corporations Canada 9e étage, Tour Jean-Edmonds sud 365 avenue Laurier ouest Ottawa (Ontario)

Plus en détail

Biographie. ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop

Biographie. ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop Biographie ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop Né le 14 juin 1998 en Suisse d une mère originaire de Guinée Bissau et d un père Russe. Touché par la grâce musicale depuis sa plus tendre enfance,

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE NECESSITY OF A NEW JURISDICTION G Delépine, NDelépine Hôpital Raayond Poincarré Garches France The scandal of the VIOXX Illustrates the

Plus en détail

CONFERENCE LANCEMENT INTEGRA: Jeudi 23 mai 2013 9h-17h30. Integra, voyager facile! www.integra.tv

CONFERENCE LANCEMENT INTEGRA: Jeudi 23 mai 2013 9h-17h30. Integra, voyager facile! www.integra.tv CONFERENCE LANCEMENT INTEGRA: Jeudi 23 mai 2013 9h-17h30 Integra, voyager facile! www.integra.tv La Conférence du réseau Integra issu du programme européen START (Seamless Travel across the Atlantic Regions

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files..

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files.. Sommaire Installation... 2 After the download... 2 From a CD... 2 Access codes... 2 DirectX Compatibility... 2 Using the program... 2 Structure... 4 Lier une structure à une autre... 4 Personnaliser une

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations Règlement sur les renseignements à inclure dans les notes de crédit et les notes de débit (TPS/ TVH) SOR/91-44

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Brochure de Presentation. (Janvier 2015)

Brochure de Presentation. (Janvier 2015) Brochure de Presentation (Janvier 2015) Présentation du Cabinet _Melhenas & Associés est un cabinet indépendant d expertise comptable, d audit et de conseil. _Notre métier, conseiller et accompagner nos

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 Product Configurator (summary) La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 cité comme référence en «Mass Customization» au MIT et sur «mass-customization.de» Specifications

Plus en détail

FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT

FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT Je suis contente de savoir que vous avez choisi de continuer avec vos études du français l année qui vient!! Le but (goal) cet été est de ne pas perdre

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 Board of Directors Conseil d administration Hugh Eliasson Chair

Plus en détail

1 400 HKD / year (Season : 21/09/2015 01/06/2016)

1 400 HKD / year (Season : 21/09/2015 01/06/2016) * Please refer to the Grade reference table at the end of this document Inscription en ligne uniquement via votre espace parent, à partir du samedi 12 septembre 2015 à 10h00 Enrolment process will only

Plus en détail

Invitation / CTI. CeBIT 2015. «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs

Invitation / CTI. CeBIT 2015. «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs Invitation / CTI «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs CeBIT 2015 Le pivot et la clé de voûte de l économie suisse des TIC

Plus en détail

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE GPS 2 34 1 E 49 0 46 N GPS* 2 56 56 E 49 0 12 N Votre contact / Your contact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle AÉROPORT DE TT CAR TRANSIT

Plus en détail

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s Forum - Deauville - Octobre 2012 Présentation de l étude Women s State of the Media

Plus en détail

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a RENÉ CHARBONNEAU C o n s u l t a t i o n e t f o r m a t i o n C o n s u l t i n g a n d T r a i n i n g 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t

Plus en détail