L ENTREPRENEURIAT INNOVANT DE LA SILVER ÉCONOMIE, LES VOIES NOUVELLES DES ROBOTS SOCIAUX D ASSISTANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ENTREPRENEURIAT INNOVANT DE LA SILVER ÉCONOMIE, LES VOIES NOUVELLES DES ROBOTS SOCIAUX D ASSISTANCE"

Transcription

1 L ENTREPRENEURIAT INNOVANT DE LA SILVER ÉCONOMIE, LES VOIES NOUVELLES DES ROBOTS SOCIAUX D ASSISTANCE Sophie Boutillier Dimitri Uzunidis Clersé (UMR-CNRS, 8019) Université Lille Nord de France Réseau de Recherche sur l innovation Cité des sciences et de l industrie, 8 juin 2015

2 Plan Introduction Qu est-ce qu un robot? Points de repère : les progrès récents de la robotique La robotique d assistance aux personnes âgées Politique publique de soutien à la robotique Une start-up (française) innovante : Aldebaran Robotics Pour conclure

3 Robot et Franck, 2012

4 Introduction Robotique : Progrès technologiques majeurs Vieillissement de la population Les robots sociaux d assistance Focus sur une start-up (française) : Aldebaran Robotics

5 Qu est-ce qu un robot? C est un dispositif mécanique permettant de réaliser des tâches, en autonomie de décision pour une partie des actions élémentaires qui la composent (Wrobel et al, 2014 ; PIPAME-SGCIS, 2012). Trois catégories de robots : 1) Robots d intervention (défense, sécurité, nucléaire ), 2) productique et 3) robots domestiques, thérapeutiques, assistance aux personnes âgées et/ou dépendantes.

6 Points de repère : les progrès récents de la robotique Années 1970 Années Années 2000 Le Savant Le savant et la grande entreprise Le savant, la grande entreprise et la start-up Les premiers robots humanoïdes De l intelligence artificielle à l exosquelette Des robots sensibles et cognitifs NTIC + Big Data

7 Vital, le robot chef d entreprise

8 Eugène Goostman : un humanoïde adolescent de 13 ans

9 Le professeur Sankai équipé de l exosquelette robotisé HAL (Hybrid Assistance Limb) en 2008

10 La robotique, au cœur d un système technique complexe Numérisation de l information Intelligence artificielle ROBOT SA Besoin social Vieillissement : vieillissement de la population Politiques publiques Internet + big data Mécanique Opportunité entrepreneuriale Informatique (ordinateur) Electronique (composants, capteurs) Créativité

11 GiraffPlus, un programme européen

12 Les robots sociaux d assistance aux personnes âgées (Wrobel et al., 2014 ; PIPAME-DGCIS, 2012) Les robots sociaux d assistance pour les personnes âgées sont des entités sociales capables d interagir avec l utilisateur dans le but de favoriser la participation à certaines activités (déplacement, tâches domestiques, surveillance) des personnes en situation de handicap physique ou cognitif afin d améliorer leur bien-être physique et psychologique. Le robot peut répondre à différents types de besoins (rappel de RDV, médicament, météo, etc.), mais peut aussi jouer le rôle d accompagnement à la personne en favorisant les interactions sociales et/ou des contacts émotionnels. Les robots destinés aux personnes âgées en situation de fragilité sont difficilement catégorisables car ils entrent dans une catégorie mixte (services + interactions sociales).

13 Les grandes catégories de robots sociaux d assistance (Les échos, 2/7/13) Type de robots Ménagers Aide au déplacement Compagnons Télé-présence Aides soignants Majordome Principales caractéristiques Assistance pour tous. Ils existent depuis plusieurs décennies. Les développements récents de la robotique, les ont grandement amélioré (autonomie) Palier une déficience physique (ex, Exosquelette (HAL) Système d aide au lever Lit médical convertible en fauteuil roulant Robot pou aider à s habiller Véhicules personnels sans conducteur Robots visant à divertir, proposer des programmes d entrainement cérébraux, Pour aider à lutter contre les troubles cognitifs Soutenir une conversation avec une personne âgée Pour la sécurité et le lien social Déclenchement d une visioconférence avec un proche ou un centre de téléalarme Rappel de la prise d un médicament Pour aider le personnel de santé dans ses tâches Robots humanoïdes destinés à accomplir de nombreuses tâches : aide domestique, au coucher/lever, compagnon, télé-présence, ouvrir une porte, aller chercher une boisson, etc.

14 Adéquation des robots sociaux d assistance aux besoins des personnes âgées (Wrobel, at al., 2014,p.9)

15 Des robots et des entreprises (à partir de Wrobel, et al, 2014) Types de robots Robots Entreprises / unité de recherche Caractéristiques du robot Compagnon Icat (interactive cat) Philips Petit robot mobile en forme de chat jaune. Il permet d interagir avec autrui, de reconnaitre des visages et des objets et de contrôler certaines applications domestiques. Il donne les informations du jour et la météo Il peut exprimer des émotions. Fonction de divertissement des personnes âgées Kompaï Robosoft (France) Accompagnement des personnes âgées avec difficultés cognitives vivant à leur domicile dans les tâches quotidiennes : rappel des médicaments, agenda, visioconférences Nao Aldebaran robotics (France) Robot humanoïde autonome Utiliser pour la recherche et l enseignement, assistance aux personnes âgées Il peut voir, entendre, sentir qu on le touche et communiquer avec l utilisateur Paro (companion Robot) Aist (Japon) Robot thérapeutique en forme de bébé phoque principalement destiné aux personnes en déficit cognitif et troubles comportementaux. Il réagit à son nom, aux compliments et aux caresses, capacité d apprentissage NeCoRo Omron (Japon) Dans la même lignée que Aibo, Chat électronique en peluche qui a pour unique mission de tenir compagnie à son «maître». Télé-présence Hector Projet européen Campanionable : «integrated Cognitive assistive and Domotic Companion Robotic systems fo Ability & security» Il contrôle à distance des équipements de la maison (lumière, chauffage ) et des services de robot social d assistance. Il rappelle les médicaments, l agenda, et stimulation cognitive Services de visioconférence, Reconnaissance des ordres et réponse vocale Dispose d un capteur en cas de chute Aibo Sony Robot autonome capable d apprendre de nouveaux comportements; Il peut détecter un accident et envoyer un message au centre de soin Care-O-Bot Institut Fraunhofer (Allemagne) Reconnaissance et saisie des objets Apporter un verre d eau Rappel prise de médicaments En cas de chute peut se déplacer vers la personne et contacter un centre d urgence Déplacement Pearl Nursebot project (Etats-Unis) Il aide les personnes âgées à se déplacer dans leur environnement (dans la maison) Prise de RDV, rappelle les repas, les médicaments, aller aux toilettes à intervalles réguliers.

16 Nao Paro Care-O-Bot

17 Politique publique de soutien à la robotique Mars 2013 : lancement du Plan «France Robots initiatives» : 1. Création du Fonds national pour la société numérique-pme pour soutenir les entreprises de la robotique 2. Création du Fonds sectoriel Robolution Capital lancé par le fonds de capital risque Orkos Capital et soutenu par la CDC 3. Cinq domaines prioritaires ont été définis : transport et logistique, défense et sécurité, environnement, machines intelligentes, assistance à la personne 4. 4 structures fédératives pour structurer la filière robotique : 1/ SYROBO, 2/ SYMOP, 3/ Cap Robotique (Cap Digital), et 4/ GdR robotique 5. Stimuler la recherche pour les robots compagnons et l aide au handicap 6. Relations inter-pme: soutenir les synergies entre les PME de la robotique et des laboratoires

18 Politique publique de soutien à la robotique Création de gérontopôles à Nantes, Besançon, Limoges, Saint-Etienne, Toulouse, Bordeaux Création en 2014 de la Silver Valley dans la région parisienne Cap Digital est un pôle de transformation numérique, créé en 2006 comptant 800 adhérents dont 670 PME. Pour , il a identifié le big data et la silver économie comme domaines majeurs de son plan stratégique. En 2008 création par Cap Digital de Cap Robotique dirigé par Bruno Maisonnier, comptant 45 membres (dont la moitié d entreprises) lors de sa création, dont l objectif est notamment de favoriser la création de start-up en robotique en coopération avec des laboratoires de recherche et des universités. Concours Innovation 2030 : en juillet 2014, Rodolphe Hasselvander du CRIIF (laboratoire de rd privé à but non lucratif) et le robot Buddy (pour prendre soin des enfants et des PA, ou gérer la domotique) ont été récompensés

19 Buddy

20 Le carré organique de l entrepreneuriat de la robotique Politique publique France Robots Initiatives Clusters, Silver Valley, financement, etc. Organisation économique Système de financement, climat des affaires, répartition GE/PME, demande sociale (vieillissement de la population), etc. Potentiel de ressources de l entrepreneur Capital connaissances, financier et social Création de start-up (Aldebrana, Robosoft Grandes entreprises Microsoft, LG, Samsung, Sony, NEC, irobot, etc Ressources scientifiques et techniques Universités, centres de recherche publics et privés

21 Une start-up (française) innovante Créée en 2005 par le Polytechnicien, Bruno Maisonnier (PDG jusqu en mars 2015) à l âge de 45 ans (après une longue expérience de cadre dans la banque) voyant le succès grandissant de Aibo (Sony) décide de créer son entreprise et lance Nao («un robot pour aider les gens») Leader (français et) mondial (japonais) de la robotique humanoïde d assistance Robots humanoïdes : Nao (2006), Roméo (2012), Pepper (2014), Karotz (2011, rachat)

22 Aldebaran, le modèle de l innovation ouverte Salariés très jeunes (-30 ans), ingénieurs et cosmopolites (2011 : 100 salariés ; 2014 : 450 dont 100 à Paris) les robots sont fabriqués à Taïwan par FoxCom. Travaille avec des laboratoires publics (CNRS, INRIA, CEA, Collège de France, etc.), des universités et des communautés d utilisateurs qui aident au développement d applications. Aide de l Etat français de 5 millions d euros pour Roméo. Filiales aux Etats-Unis, Japon, Chine, France.

23 Une entreprise française innovante, Aldebaran Robotics : pour quelle demande? Années Succès techniques Commentaires 2011 Nao Trop cher pour le consommateur ( euros) Accident nucléaire de Fukushima : robot non-humanoïde pour interventions en milieux dangereux Profiter de l accident pour faire connaitre son produit Contacté par SoftBank rachat du groupe français à hauteur de 78,5% lancement de l initiative Autism Solution for Kids 2014 Pepper «1 er robot conçu pour vivre aux côtés des humains». tâches répétitives, dangereuses, grade d enfants, aide aux personnes âgées Beaucoup moins cher (1450 euros) BtoB ou BtoC 2015 Rachat total par SoftBank Commercialisation de Pepper à grande échelle au Japon

24 Pepper : 1 er robot conçu pour vivre aux côtés de humains. Il parle, sait reconnaitre les émotions humaine, se déplacer et vivre de manière autonome; C est un compagnon interactif et évolutif un robot pour tous les âges

25 Pour conclure Perspectives positives Une offre diversifiée Une volonté politique Vieillissement de la population connectée Compétitivité prix des robots/personnel humain Limites importantes Prix encore élevé Freins psychologiques Freins techniques Encadrement juridique Combiner innovation technique et service à la personne

26 Le complexe Frankenstein?

par François Magnien, ministère du Redressement productif, DGCIS, secrétaire général du Pipame.

par François Magnien, ministère du Redressement productif, DGCIS, secrétaire général du Pipame. Introduction par François Magnien, ministère du Redressement productif, DGCIS, secrétaire général du Pipame. Présentation de l étude «Développement industriel futur de la robotique personnelle et de service»

Plus en détail

Roger, 72 ans, Fan de skateboard adore échanger avec son petit fils tous les week-ends. Yves Morel. Nov 14

Roger, 72 ans, Fan de skateboard adore échanger avec son petit fils tous les week-ends. Yves Morel. Nov 14 Roger, 72 ans, Fan de skateboard adore échanger avec son petit fils tous les week-ends. Yves Morel Nov 14 BAZILE AU SERVICE DES SENIORS Bazile a développé un positionnement unique d opérateur téléphonique

Plus en détail

LE POTENTIEL D INNOVATION DE LA SILVER ECONOMIE : ENJEUX DE DEVELOPPEMENT D UNE FILIERE

LE POTENTIEL D INNOVATION DE LA SILVER ECONOMIE : ENJEUX DE DEVELOPPEMENT D UNE FILIERE LE POTENTIEL D INNOVATION DE LA SILVER ECONOMIE : ENJEUX DE DEVELOPPEMENT D UNE FILIERE BLANDINE LAPERCHE, SOPHIE BOUTILLER, FARIDAH DJELLAL LAB.RII - CLERSE UMR 8019 RÉSEAU DE RECHERCHE SUR L INNOVATION

Plus en détail

«Dans quelle mesure le vieillissement de la population génère-t-il des innovations technologiques? Portée et limites des gérontechnologies» 1

«Dans quelle mesure le vieillissement de la population génère-t-il des innovations technologiques? Portée et limites des gérontechnologies» 1 «Dans quelle mesure le vieillissement de la population génère-t-il des innovations technologiques? Portée et limites des gérontechnologies» 1 Blandine Laperche Dimitri Uzunidis (Clerse, ULCO, RRI) Le but

Plus en détail

Communauté Robotique et Objets Communicants du pôle de compétitivité Cap Digital

Communauté Robotique et Objets Communicants du pôle de compétitivité Cap Digital Communauté Robotique et Objets Communicants du pôle de compétitivité Cap Digital 2010 2 / 12 Sommaire A propos de Cap Digital... 5 A propos de la Communauté Robotique et Objets Communicants... 6 Les projets

Plus en détail

Robotique d assistance à la personne

Robotique d assistance à la personne «Faciliter son quotidien et sa mobilité» Un projet inter-clusters pour développer le marché des seniors auprès des PME par une approche sur les usages et le design universel Note de veille n 9 Février

Plus en détail

La robotique ambiante au service de la personne

La robotique ambiante au service de la personne La robotique ambiante au service de la personne Etienne Colle Laboratoire IBISC Université Evry Val d Essonne Etienne.Colle@ibisc.univ-evry.fr Tel: 01 69 47 75 29 La robotique ambiante au service de la

Plus en détail

Silver Economy en Aquitaine

Silver Economy en Aquitaine Silver Economy en Aquitaine 10 décembre 2013, Conseil régional d Aquitaine Qu est-ce que la Silver Economy? La Silver Economy: une filière pour répondre aux besoins liés à l avancée en âge En 2030 : 20

Plus en détail

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir La Silver Valley et sa méthode d évaluation de l innovation Présenté par Benjamin Zimmer Avant propos : Silver Valley est un écosystème propice

Plus en détail

L Aquitaine «vue de Paris»

L Aquitaine «vue de Paris» #BDX2BXL Atelier 3 L Aquitaine «vue de Paris» Vin, agroalimentaire Bois, papier, carton Aéronautique, spatial et défense 30 000 emplois 20% du total régional 14 400 emplois 9,5% de l emploi salarié industriel

Plus en détail

Mercredi 18 mars 2015 : M. Chantal Morel

Mercredi 18 mars 2015 : M. Chantal Morel UE d ERGOTHERAPIE Mercredi 18 mars 2015 : Synthèse de l unité d enseignement Concours Ergothérapie Formation en vue du DE d ergothérapeute M. Chantal Morel Synthèse de l unité d enseignement UE 18 Sp Ergothérapie:

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 L INNOVATION SOCIALE Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 INTRODUCTION 3 INNOVATIONS 2005 : Risque de dépôt de bilan Réponse : Activité à 80 % industrielle activité à 80 % tertiaire Aujourd hui : Un des

Plus en détail

Kempnich Jonathan Ben Aïm Adrien Gitton Félix Fouquet Théo. Lycée Hippolyte Fontaine 1 ère S1

Kempnich Jonathan Ben Aïm Adrien Gitton Félix Fouquet Théo. Lycée Hippolyte Fontaine 1 ère S1 Kempnich Jonathan Ben Aïm Adrien Gitton Félix Fouquet Théo Lycée Hippolyte Fontaine 1 ère S1 _Introduction Sommaire _Développement I- Le développement de la robotique 1) Le Japon a- Le Japon renonce à

Plus en détail

Présentation du projet WACIF

Présentation du projet WACIF Présentation du projet WACIF Erwann Lavarec, Jean-Marc Alexandre, Philippe Rongier WANY Robotics, CEA, LIRMM, LASMEA, France Telecom R&D elavarec@wanyrobotics.com;prongier@wanyrobotics.com; jean-marc.alexandre@cea.fr

Plus en détail

Navig. Navigation Assistée par VIsion embarquée et GNSS Un dispositif de suppléance pour les déficients visuels. C. Jouffrais, CR CNRS, IRIT-IHCS

Navig. Navigation Assistée par VIsion embarquée et GNSS Un dispositif de suppléance pour les déficients visuels. C. Jouffrais, CR CNRS, IRIT-IHCS Navig Navigation Assistée par VIsion embarquée et GNSS Un dispositif de suppléance pour les déficients visuels C. Jouffrais, CR CNRS, IRIT-IHCS 17/05/2008 RRI IRIT 1 Améliorer l autonomie des DV Atteindre

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Les Gérontechnologies au service des soignants. Jean-Pascal CASANOVA ergothérapeute

Les Gérontechnologies au service des soignants. Jean-Pascal CASANOVA ergothérapeute Les Gérontechnologies au service des soignants Jean-Pascal CASANOVA ergothérapeute L ergothérapie et les Gérontechnologies Les nouvelles technologies sont depuis longtemps préconisées par les ergothérapeutes

Plus en détail

France. Robots. Initiatives. Mars 2013 MINISTÈRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

France. Robots. Initiatives. Mars 2013 MINISTÈRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE France Robots Initiatives Mars 2013 MINISTÈRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE La robotique constitue une nouvelle frontière et peut être la prochaine grande révolution industrielle, comparable

Plus en détail

Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités. Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS

Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités. Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS Sommaire Vision par Ordinateur? Vision par ordinateur et mobilités Quelques projets : Mobilités Vision

Plus en détail

Baromètre des métiers du numérique

Baromètre des métiers du numérique Baromètre des métiers du numérique Introduction Cap Digital pôle de compétitivité et de transformation numérique s est associé à Multiposting pour lancer un baromètre des métiers du numérique, qui présentera,

Plus en détail

Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie

Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie Conçu, développé et assemblé en France Comwatt est leader de l'autoconsommation intelligente Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie Sommaire 1 Contexte 2 Conséquences 3 4 La solution

Plus en détail

Baromètre des métiers du numérique

Baromètre des métiers du numérique Baromètre des métiers du numérique Introduction Cap Digital pôle de compétitivité et de transformation numérique s est associé à Multiposting pour lancer un baromètre des métiers du numérique, qui présentera,

Plus en détail

Table des matières. Préface de la première édition française... 5 Lisez d abord ceci... 7. Petit dictionnaire de poche... 13 Exemple préalable...

Table des matières. Préface de la première édition française... 5 Lisez d abord ceci... 7. Petit dictionnaire de poche... 13 Exemple préalable... Table des matières Préface de la première édition française... 5 Lisez d abord ceci... 7 1. L intention : un livre pour les parents d enfants hyperactifs... 7 2. Le point de départ : les préoccupations

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Préconisations de l association ALERTES pour le G.T. «Nouvelles technologies «présentées par J. GIARD:

Préconisations de l association ALERTES pour le G.T. «Nouvelles technologies «présentées par J. GIARD: Préconisations de l association ALERTES pour le G.T. «Nouvelles technologies «présentées par J. GIARD: ALERTES Association Departementale Loi 1901 regroupe les différents acteurs intervenant en gérontologie

Plus en détail

#donnezdusensàvotre. taxed apprentissage2015 ALL DIGITAL!

#donnezdusensàvotre. taxed apprentissage2015 ALL DIGITAL! #donnezdusensàvotre taxed apprentissage2015 ALL IS DIGITAL! Andreas Kaiser, Directeur d ISEN Lille Ingénierie des affaires dans le monde numérique Réseaux, communications mobiles et objets connectés Robotique

Plus en détail

Avec ADD-ON, Angers Loire Métropole mise sur l économie numérique

Avec ADD-ON, Angers Loire Métropole mise sur l économie numérique Dossier de presse Avec ADD-ON, Angers Loire Métropole mise sur l économie numérique Jeudi 16 janvier 2014 Contact presse Angers Loire Métropole Ville d Angers Corine Busson-Benhammou 02 41 0 40 33 06 12

Plus en détail

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015 Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS 17 septembre 2015 Sur le contexte général Une politique volontariste de soutien à l innovation

Plus en détail

en avant-première Une solution de sol intelligent et connecté au service de la santé et du bien-être *une expérience unique du revêtement de sol 1/6

en avant-première Une solution de sol intelligent et connecté au service de la santé et du bien-être *une expérience unique du revêtement de sol 1/6 en avant-première dossier de presse - mai 2014 Une solution de sol intelligent et connecté au service de la santé et du bien-être *une expérience unique du revêtement de sol 1/6 La «Silver Economy» (économie

Plus en détail

Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle

Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle Dany Lussier-Desrochers Université du Québec à Trois-Rivières Rencontres Franco-Québécoises 21

Plus en détail

Norme d accessibilité pour les services à la clientèle :

Norme d accessibilité pour les services à la clientèle : Norme d accessibilité pour les services à la clientèle : conseils en matière de formation pour les employés organisations comptant 20 employés et plus introduction La nouvelle norme de l Ontario en matière

Plus en détail

Dynamiser l esprit d entreprise des étudiants MBway avec le start-up Challenge et l incubateur d entreprises

Dynamiser l esprit d entreprise des étudiants MBway avec le start-up Challenge et l incubateur d entreprises Communiqué de presse Angers, Annecy-Chambéry, Caen, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Rennes 12 mars 2015. Focus sur l entrepreneuriat avec la première édition nationale du Start Up Challenge

Plus en détail

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance -2018 Medicen Paris Region Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers 24 octobre Relations inter-pôles et inter-clusters nationaux

Plus en détail

SADIR assistance, Prestataire de Santé à Domicile (PSAD)

SADIR assistance, Prestataire de Santé à Domicile (PSAD) SADIR assistance, Prestataire de Santé à Domicile (PSAD) 1 PSAD: qui sommes nous - 1 200 000 patients toutes prestations confondues, pris en charge tous les jours à domicile en : oxygénothérapie ventilation

Plus en détail

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée UNE OFFRE D EXPOSANTS riche et diversifiée Du 31 mars au 4 avril derniers, INDUSTRIE Paris a transformé le parc des expositions de Paris Nord Villepinte en CAPITALE INDUSTRIELLE. 5 jours de business qui

Plus en détail

L innovation technologique dans la silver mobilité

L innovation technologique dans la silver mobilité Journée d Etude Innovation 2015 Cité des Sciences, Paris, 8 juin 2015 L innovation technologique dans la silver mobilité Fabienne PICARD Introduction La mobilité spatiale est une problématique fondamentale

Plus en détail

RÉSEAU D IDÉES L ACTIVATEUR DE NEURONES DU PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ

RÉSEAU D IDÉES L ACTIVATEUR DE NEURONES DU PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ RÉSEAU D IDÉES L ACTIVATEUR DE NEURONES DU PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ Les technologies robotiques pour vos nouveaux marchés - Retour sur les dernières nouveautés robotiques à travers le monde avec un focus

Plus en détail

Êtes-vous prêt à devenir un assureur connecté? Quand l'internet des objets (IoT) change les règles du jeu de l assurance

Êtes-vous prêt à devenir un assureur connecté? Quand l'internet des objets (IoT) change les règles du jeu de l assurance Êtes-vous prêt à devenir un assureur connecté? Quand l'internet des objets (IoT) change les règles du jeu de l assurance * Les objets connectés révolutionnent notre mode de vie et deviennent le moteur

Plus en détail

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon Colloque OSE 2013 Énergie, Citoyens et Ville Durable Présentation par la CCI Nice Côte d Azur des entreprises présentes sur le salon La Chambre de Commerce et d Industrie (CCI) Nice Côte d Azur en quelques

Plus en détail

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES Aujourd hui, le numérique est partout. Il se retrouve principalement dans les nouvelles technologies, mais également dans l art, les livres, notre

Plus en détail

Big Data & objets connectés

Big Data & objets connectés Big Data & objets connectés IDEAS laboratory a accueilli le dernier Think Tank destiné à animer la filière de la robotique et des objets connectés. Celui- ci a abordé le sujet de l utilisation des données

Plus en détail

Présentation des solutions et innovations 2013

Présentation des solutions et innovations 2013 Présentation des solutions et innovations 2013 La Maison du Mieux Vivre CONSTATS NOTRE AMBITION Créer l événement national des solutions qui aideront les français à mieux vivre à domicile aujourd hui et

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval _Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval avec l'esiea Plongez au coeur des SCienCES & technologies du numérique Les nouveaux

Plus en détail

Alice ROUYER REHAL, 10 juillet 2014. Alice ROUYER LISST Université Toulouse II Le Mirail/ Jean Jaurès

Alice ROUYER REHAL, 10 juillet 2014. Alice ROUYER LISST Université Toulouse II Le Mirail/ Jean Jaurès Alice ROUYER REHAL, 10 juillet 2014 L habitat intelligent : pourquoi? Quel contexte? Deux processus congruents : le vieillissement démographique la prolifération des dispositifs intelligents dans notre

Plus en détail

Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée «Urbanisme et qualité de vie»

Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée «Urbanisme et qualité de vie» Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée «Urbanisme et qualité de vie» Institut Mines-Télécom L Institut Mines-Télécom Francis Jutand Directeur Scientifique Institut Mines-Télécom

Plus en détail

200 M (accélérateurs) 15 M (attractivité) 175 M 126 M 175 M 50 M. Transition numérique de l Etat. French Tech. Technos et usages du numérique

200 M (accélérateurs) 15 M (attractivité) 175 M 126 M 175 M 50 M. Transition numérique de l Etat. French Tech. Technos et usages du numérique 1 Technos et usages du numérique Transition numérique de l Etat French Tech Subventions et avances remboursables Appels à projets Fonds propres Investissement avisé Prêts Subventions Subventions Fonds

Plus en détail

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL INTÉGREZ LA LUMIÈRE INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ÉCOLE SCIENTIFIQUE TROIS DIPLÔMES POUR FORMER AU MEILLEUR NIVEAU INTERNATIONAL en partenariat avec les universités de Paris-Saclay, Saint-Étienne

Plus en détail

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Plateforme de recherche et d expérimentation pour le développement de l innovation dans la mobilité Nouveaux services de mobilité et systèmes de transport intelligents Quels modèles économiques? Quelle

Plus en détail

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA 1 FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA Afin de donner un bon aperçu de mes possibilités et mes limitations à la DG Personnes handicapés, je coche ce que je peux faire ou ne plus faire. Ci-dessous

Plus en détail

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Paris, le 25 février 2014 Innovation Capital, société de capital investissement fondée

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

«Bien vivre à domicile!» Des besoins à l offre technologique

«Bien vivre à domicile!» Des besoins à l offre technologique «Bien vivre à domicile!» Des besoins à l offre technologique Matinales TASDA La silver economie 30 mai 2013 1 www.tasda.fr 4 juillet 2012 1 Agenda Quelques rappels de l évolution démographique en cours

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

Certificat médical Destiné à être joint à une demande auprès de la MDPH

Certificat médical Destiné à être joint à une demande auprès de la MDPH Certificat médical Destiné à être joint à une demande auprès de la MDPH A COMPLETER UNIQUEMENT EN NOIR Nom de naissance..... Nom d'épouse.. Prénom. Date de naissance.../ /.. Adresse.. N d'immatriculation

Plus en détail

Le SIMV organise les premières Rencontres de recherche en Santé Animale les 2 et 3 décembre 2014 à Lille (Grand Palais)

Le SIMV organise les premières Rencontres de recherche en Santé Animale les 2 et 3 décembre 2014 à Lille (Grand Palais) 17 juin 2014 à Paris Le SIMV organise les premières Rencontres de recherche en Santé Animale les 2 et 3 décembre 2014 à Lille (Grand Palais) R&D dating for animal health and innovation Le Syndicat de l

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE START UP Challenge DOSSIER PARTENAIRE Sommaire MBway Start Up Challenge L édition 2015 en chiffres Devenir partenaire Vos contacts MBway Eduservices Fiche Partenaire PAGE 4 PAGE 5 PAGE 8 PAGE 9 PAGE 11

Plus en détail

APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL. Tunstall AG, Alte Lyss-Strasse 12, 3270 Aarberg, Tel. 026 493 43 46, www.tunstall.ch, info@tunstall.

APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL. Tunstall AG, Alte Lyss-Strasse 12, 3270 Aarberg, Tel. 026 493 43 46, www.tunstall.ch, info@tunstall. APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL Société Le groupe Tunstall, avec siège en Angleterre, jouit d'une longue activité couronnée de succès dans le domaine des appels d'urgence et de communication.

Plus en détail

Avidsen annonce le lancement de la gamme domotique Thomson

Avidsen annonce le lancement de la gamme domotique Thomson Avidsen annonce le lancement de la gamme domotique Thomson Connecter la maison et lui donner de l intelligence, telle est la vision des équipes Avidsen. Sécurité, confort, accès, chauffage et énergie,

Plus en détail

Communiqué de presse. L INRIA annonce la naissance d Acroban, le premier robot humanoïde que l on peut prendre par la main

Communiqué de presse. L INRIA annonce la naissance d Acroban, le premier robot humanoïde que l on peut prendre par la main Communiqué de presse L INRIA annonce la naissance d Acroban, le premier robot humanoïde que l on peut prendre par la main Paris, le 2 décembre 2010 L équipe de recherche Flowers de l INRIA Bordeaux - Sud-

Plus en détail

La domotique, ou comment les nouvelles technologies vont révolutionner notre façon de consommer de l énergie à domicile

La domotique, ou comment les nouvelles technologies vont révolutionner notre façon de consommer de l énergie à domicile La domotique, ou comment les nouvelles technologies vont révolutionner notre façon de consommer de l énergie à domicile Mars 2015 La domotique ou comment les nouvelles technologies vont révolutionner notre

Plus en détail

Appel à projets. Bourse Charles Foix édition 2016. Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont

Appel à projets. Bourse Charles Foix édition 2016. Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont Appel à projets Bourse Charles Foix édition 2016 Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont APPEL À PROJETS - LA BOURSE CHARLES FOIX Clôture le vendredi 1er avril 2016 à

Plus en détail

Maltraitance Technophobie Technophilie Technopénie Pr Robert Moulias Commission Age Droits Liberté Fédération 39 77 contre la Maltraitance (ex ALMA

Maltraitance Technophobie Technophilie Technopénie Pr Robert Moulias Commission Age Droits Liberté Fédération 39 77 contre la Maltraitance (ex ALMA Maltraitance Technophobie Technophilie Technopénie Pr Robert Moulias Commission Age Droits Liberté Fédération 39 77 contre la Maltraitance (ex ALMA et HABEO) 1 RAPPEL Vieillesse ne signifie pas : - DEPENDANCE

Plus en détail

L ASSOCIATION MEDeTIC

L ASSOCIATION MEDeTIC L ASSOCIATION MEDeTIC MEDECINE ET DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION L Association MEDeTIC établit des pratiques de soins et des programmes de santé destinés à la population

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice A. PROPOSER, organiser et animer des activités de différentes natures, en tenant compte des besoins, des intérêts, des capacités et des rythmes

Plus en détail

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Eurobiomed: qui sommes-nous? Les Missions La Valeur Ajoutée - Développer et fédérer un réseau d acteurs dans

Plus en détail

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior Un habitat adapté, évolutif et intégrant les technologies de l information et de la communication pour l autonomie tout au long de la vie. Espace d accueil, d information et de conseils en aides techniques

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

ENSEIGNER AVEC UN ROBOT HUMANOÏDE EN PRIMAIRE

ENSEIGNER AVEC UN ROBOT HUMANOÏDE EN PRIMAIRE Digital Disruptions ENSEIGNER AVEC UN ROBOT HUMANOÏDE EN PRIMAIRE Aldebaran Robotics Créé en 2005 à Paris, 5 bureaux, 400 employés Crée des robots pour le bien-être des humains Le robot humanoïde NAO

Plus en détail

Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR

Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR Journée Biodev Montpellier, 20 novembre 2014 Eurobiomed: Pôle de compétitivité? Qu est ce qu un pôle de compétitivité? Une initiative du gouvernement français

Plus en détail

Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées

Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées Agence de valorisation de la Recherche en Midi-Pyrénées 22 février 2008 1 Plan - L organisation de la Recherche Publique Française

Plus en détail

Stratégie d entreprise: TP 4 Le cas Palm

Stratégie d entreprise: TP 4 Le cas Palm Chronique du cas Palm Computing Stratégie d entreprise: TP 4 Le cas Palm L entreprise existe depuis 1992 et a été créée par Hawkens. Ensuite, il a été employé chez Intel. Il a ensuite entreprit des études

Plus en détail

Déplacement de Geneviève Fioraso, ministre de l'enseignement supérieur et de la Recherche en Lorraine

Déplacement de Geneviève Fioraso, ministre de l'enseignement supérieur et de la Recherche en Lorraine D o s s i e r d e p r e s s e jeudi 5 décembre 2013 Déplacement de Geneviève Fioraso, ministre de l'enseignement supérieur et de la Recherche en Lorraine «Je veux mobiliser la recherche publique pour conforter

Plus en détail

European Foundation for Quality Management (EFQM) : découvrez le modèle et lancez la démarche! Présentation MFQ CCI - AFNOR CCI Toulouse le 26/02/15

European Foundation for Quality Management (EFQM) : découvrez le modèle et lancez la démarche! Présentation MFQ CCI - AFNOR CCI Toulouse le 26/02/15 European Foundation for Quality Management (EFQM) : découvrez le modèle et lancez la démarche! Présentation MFQ CCI - AFNOR CCI Toulouse le 26/02/15 1 Qu est-ce que l EFQM? European Foundation for Quality

Plus en détail

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013 Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 01. 02. Le numérique, au cœur de l innovation Présentation de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 03.Le premier bilan à J + 18 mois

Plus en détail

INTERVENTION Dr Yves ZELLER (Conseils et Expertises en Gérontologie)

INTERVENTION Dr Yves ZELLER (Conseils et Expertises en Gérontologie) INTERVENTION Dr Yves ZELLER (Conseils et Expertises en Gérontologie) Le message : Les NTIC, gadgets ou progrès? Des NTIC performantes avec quel service rendu? Des exemples au sein des Résidences Bien-

Plus en détail

Personnalisation et recommandation * ENEIDE

Personnalisation et recommandation * ENEIDE Sylvain Garnier InfoStance Reponsable R&D Coordinateur ENEIDE Personnalisation et recommandation * ENEIDE Journée Données et Apprentissage Artificiel (DAPA) du 26 Mars 2009 1 Rapide description des ENT

Plus en détail

Matinales de l IGNES. Jean-Marc Prunet, CEO. 28 novembre 2013

Matinales de l IGNES. Jean-Marc Prunet, CEO. 28 novembre 2013 Matinales de l IGNES Jean-Marc Prunet, CEO 28 novembre 2013 Myfox en quelques mots Siège à Toulouse (R&D, administration, logistique, Hot Line) Création en 2005 Capital détenu par les fondateurs et le

Plus en détail

NUI. Natural User Interfaces Usages et enjeux pour la création

NUI. Natural User Interfaces Usages et enjeux pour la création NUI Natural User Interfaces Usages et enjeux pour la création Prenant pour thème la notion touffue de «Natural User Interface», cet atelier avait pour but d aborder les opportunités et limites de ces technologies,

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

INNOVATION COLLABORATIVE APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Qu est-ce que la Filière Innovation Entrepreneurs (FIE)? La FIE est un programme d entrepreneuriat technologique de 2 ans dans lequel les étudiants testent des idées en position de porteurs, dans une réelle

Plus en détail

Rapport d étonnement du salon Innorobo 2015, du 01/07 au 03/07.

Rapport d étonnement du salon Innorobo 2015, du 01/07 au 03/07. Les trois lois d Asimov (1942) : 1 - Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger. 2 - Un robot doit obéir aux ordres qui

Plus en détail

Date à laquelle le document a été rempli.

Date à laquelle le document a été rempli. Outil d aide à la préparation de l évaluation des besoins en aide humaine lors de l expertise médicale de la CRCI ( à transmettre aux victimes d accidents médicaux au moment de la convocation à l expertise)

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE. Direction Générale des Entreprises APPEL A PROJETS «CONSOCONNECT»

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE. Direction Générale des Entreprises APPEL A PROJETS «CONSOCONNECT» MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE Direction Générale des Entreprises APPEL A PROJETS «CONSOCONNECT» «ACTIONS COLLECTIVES POUR LE DEVELOPPEMENT DES BIENS DE CONSOMMATION CONNECTES»

Plus en détail

De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3»

De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3» Dossier de Presse 12 Novembre 2008 De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3» Contact : Professeur Bruno Vellas Responsable du Pôle Gériatie du CHU de Toulouse et du

Plus en détail

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» :

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : 1 Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : Recherche et Développement dans le domaine de l utilisation des Nouvelles

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE 1. Contexte territorial A l initiative du Pôle Media Grand Paris, et en relation avec les Pôles et Clusters franciliens concernés 1,

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE La personne ayant une déficience intellectuelle rencontre des défis au niveau cognitif, psychomoteur ou social qui limitent souvent son développement

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Usine du Futur»? L Usine du Futur est l un des 34 plans industriels pilotés

Plus en détail

Dossier de presse 2014

Dossier de presse 2014 Dossier de presse 2014 Sommaire Le mot du président 3 Recherche & Développement 5 Le Hub 6 Axes de différenciation 7 Crowdfunding 8 Partenaires 9 Contacts presse 11 2 Le mot du président La multiplication

Plus en détail

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile Les Métiers de l Aide et des Soins à Domicile Le secteur du domicile vit de multiples changements et doit faire face à une évolution importante. Les besoins de la population française augmentent en terme

Plus en détail

Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix

Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix Contenu 03 04 06 08 13 Introduction: Est-ce le moment? Un contexte propice à la discussion Une amorce positive à la discussion

Plus en détail