DIFFUSION : 6440 DATA AIRLINES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIFFUSION : 6440 DATA AIRLINES"

Transcription

1 DATA AIRLINES Comment les données vont réinventer l'aéro Les technologies du big data investissent tous les métiers de l'industrie aéronautique. Nous avons mené l'enquête sur cette déferlante, dans ce numéro spécial Bourget. Découvrez-en les promesses, de la conception à la maintenance, de la production à la maîtrise de la consommation, la gestion du trafic ou la sécurité. ne académie des analytics chez Airbus Helieopters, une entité chez Safran, une nouvelle offre Microsoft dédiée à l'aéronauti que, un partenariat entre IBMet Pratt S; Whitney... Depuis quelques mois, les initiatives liées à l'analyse des données se multiplient dans l'industrie aéronautique. Le secteur, qui a curieusement mis un peu de temps à adopter les techno logies du big data, en fait désormais un axe stratégique de développement. 6t "/odes acteurs de l'aéronautique en ont ainsi fait DE une priorité ONT FAIT pour 2ûi 5,selon un rapport DU BIC DATA de Gênera] Electnc et Accen UNE PRIORITÉ ture. Bien gérer les gros volu POUR2015 mes de données générées par industrie aéronautique dans son ensemble est en effet porteur de pro messes tous azimuts. Chez Airbus, le big data permet, par exemple, de réduire la durée des campagnes de vols d'essai tout en analysant un nombre croissant de paramètres. Le pro gramme européen Sesar (Single europen sky ATM research) doit, quant à lui, permettre d'optimiser le trafic aérien, en réduisant le DES ACTEURSQA L'AÉRONAUTIQUE gaspillage de carburant et en améliorant la sécurité. Toujours en matière de sécurité, l'entreprise de télécommunications Inmar sat planche sur un service de «boîte noire dans le cloud», pour récupérer directement les données envoyées par l'avion lors de la détection d'un événement catastrophique, au lieu d'avoir à retrouver a posteriori un boîtier soumis à rude épreuve lors d'un crash. Côté maintenance, le big data doit permettre de basculer dans une approche prédictive, pour réduire le temps d'immobilisation des appareils. Enfin, outre des gains de productivité, l'adoption du big data fait évoluer les business models, qui demain seront davan tage centrés sur la disponi bilité et l'usage que sur le seul produit. Des perspectives qui pourraient permettre à cer tains acteurs de grignoter de nouvelles parts de marché. Encore faut-il relever les défis technologiques associés, qui consistent à extraire, analyser et visualiser des données dont le volume et l'hétérogénéité ne cessent de croître, x DD

2 Aéronautique Le big data aux manettes Déjà producteurs de grandes quantités de données, les acteurs du secteur devront apprendre à les extraire, les visualiser et les ana lyser pour rester compétitifs. Un triple défi technologique, qui peut être relevé en misant sur les progrès de la science des algorithmes, la généralisation destechnologies du cloud, et l'émergence de mo teurs de classement et d'analyse comme Hadoop. Un Everest de données... c'est la façon dont l'industrie aéronauti que voit le big data. Les avions et leurs centaines de milliers de com posants sont de fait des «objets» de plus en plus connectés. Un turboréacteur émet plu sieurs téraoctets de données au cours d'un vol!lescapteurs sont notamment dissémi nés dans le fuselage, les pompes hydrauli ques ou l'avionique. Maisles échelles chan gent :«Il va falloir passer au yottaoctet, soit iooo milliards de téraoctets», prévient Fabrice Bourdeix, vice-président stratégie, division systèmes d'information et de com munications sécurisés de Thaïes. Paradoxalement, l'industrie aéronauti que, pourtant à la pointe en matière d'inno vations, a mis un peu de temps à s'y atteler, Airbus entame tout juste une démarche coordonnée à l'échelle du groupe sur le big data, même si certaines de ses filiales ont 1. Une évolution incontournable Un marché en plein boom L'aéronautique à (a traîne., Automobile Télécoms Financé Traitement tt du pétrole aérospatial et du gaz Pourcentage d'entreprises utilisatrices des technologies du big data en 2012, par secteur d'activités.mais en passe de combler son retard Chiffre d'affaires du marché mondial du big dota, en milliards de dollars desactei nautique

3 avancé sur le sujet. L'avionneur vient d'ailleurs d'annoncer, s'être doté d'un «monsieur digital», en la personne de Frédéric Sutter, directeur du programme de la digital] sarion du groupe. Safran vient, de son côté, de créer une entité chargée de coordonner la gestion massive des données, Safran Analytics. Chez Air France KLM,qui a une vraie problématique dans la mainte nance des avions et le fret, le programme big data n'a été lancé qu'en novembre 2014, sous la direction de David Huck. «Dès que l'un de nos avions se pose, il se connecte à notre réseau Wi-Fi et émet des séries de données sur tous ses systèmes», détaille l'intéressé. Certains ont toutefois pris une petite avance, comme Thaïes. «Nous avons une force de frappe potentielle de ingénieurs dédiés au digital et de 80data scientists en France», annonce Fabrice Bourdeix. Pour mettre à niveau ses connaissances C'est un des randaz-vous incontournables pour qui veut actualiser ses connaissances sur le traitement massif des données. Lors des conférences Strata * Hodoop, on parte outils, technologies et nouvelles architectures du big data. Celles qui ont été organisées en 201A ont été enregistrées en vidéo. La prochaine conférence aura lieu à New York, du 29 septembre au 1" octobre L'organisateur, O'Reilly Media Inc, propose aussi des cycles de conférences sur la vélocité et tes logiciels open source. Strata+Hadoop industrie-techno.com m «Le big data touche aujourd'hui tout le monde, y compris les PME, dans tous les domaines où les calculs sont impor tants», analyse Yannick Lejeune, direc teur Internet du groupe Ionis. Mainte nance prédictive, essais en vol, lean manufacturing, gestion du trafic aérien : les applications sont multiples. La science des algorithmes, la généralisation des technologies du cloud, et l'émergence de moteurs de classement et d'analyse comme Hadoop mettent désormais à la disposition des industriels une variété d'outils à faible coût. Par exemple, le sys tème de cartographie du ciel Gaia (3 petaoctets de données à stocker) utilise une plate-forme Hadoop qui coûte cinq fois moins cher qu'une base de données relationnelle classique. «Dans le domaine de la maintenance, l'alliance entre le big data et la fabrication additive va consti-

4 Ghislaine Doukhan directrice de Safran Analytics «La donnée joue un rôle central tout au long # du cycle de vie» M La création d'tmtf division spécialisée dans le big data chez Safran, Safran Analytics, est relativement récent*? fi. D. C'est en effet assez récent puisque nos premières réflexions ont démarré à la fin de 2013.IJessentiel de ce travail pré paratoire, qui a abouti à la création de Safran Analytics en janvier 201s,aeu lieu en Dans l'aéronautique, nous recueillons énormément de données, sur le fonctionnement en vol de nos équipe ments, la maintenance ou les essais, entre autres. En fait, nous en collectons sans doute même plus que le secteur automo bile. Exploiter ces données peut nous per mettre de mieux comprendre nos clients et la façon dont ils utilisent nos pro duits. I Quelle est Pimportonce stratégique de cette activité pour Safran? G. D. Elle est fondamentale. À l'avenir, on ne pourra plus vendre un produit sans apporter un package de services autour dé ce produit, et sans gagner en perfor mance. Et dans ces deux domaines, k donnée joue un rôle central. Les applica tions sont multiples : cela peut aller de la réduction du taux de rebuts en produc tion au suivi en vol d'un moteur ~ par exemple pour baisser sa consommalionenjjassant par kiriaim^ance prédictive. De même, les technologies du big data nous aideront à plus long terme à mieux concevoir nos produits. H Quels défis posent le big data dons l'aéronautique? S. D. 11faut tout d'abord avoir accès aux données, en étant vigilant quant à leur propriété, leur criticité et à la législation. C'est pour cela que nous devrons avoir un juriste spécialisé parmi nous, ensuite, il faut parfois «nettoyer» ces données, et vérifier Içur robustesse. Cela signifie qu'il faut se poser toute unesérie de ques tions: quels capteurs Ont été utilisés? Quand et où? A quelle fréquence? L'ex traction est aussi un point important car parfois, les données sont écrasées. Etnatu rellement, il y a la question clé de la visualisation, car c'esteue qui permet de faire «parler» les données, pour repérer les anomalies. M QuMle* technolooies vont être mises en oeuvre? G. 0. Nous sommes encore en phase exploratxsire.nous travaillonssur Hadoop rx»ur sa flexir^té d'utilisation. Mais nous regarderons aussi des logiciels propriétai res. Et fat été lëcern&ïfirit voir nos collè gues de General Electric, qui ont déjà pris une orierttatioft similaire. tuer une rupture majeure», pronostique Massi Begous, directeur associé chargé du secteur aéronautique au sein du cabinet Roland Berger. A condition de relever les trois défis du big data: extraire, visualiser et analyser. Extraire Dans le magma des téraoctets et yottaoctets dénicher les données utiles est évi demment la première étape indispensable. «Le big data, c'est comme chercher un aiguille dans une botte de foin», résume Fabrice Bourdeix de Thaïes. L'un des fon dements de cette science est de chercher les anomalies, ou «signaux faibles», en jargon big data. Par exemple, dans une application développée par Thaïes dans le domaine du contrôle des passagers dans un aéroport, les algorithmes développés par la firme française utilisent plusieurs sources d'informations: le «Passenger main record» (PMR), un document recueilli par les compagnies aériennes lors de l'achat du billet qui comporte 19 champs, ou encore différentes bases de données étatiques (dont des données bio métriques, par exemple). «En croisant tout cela, on va extraire cequi sort de la norma lité, afin de repérer un individu potentiel lement dangereux. Toutefois, nous le fai sons sans paramétrer a priori ce qu'est la «normalité». Faute de quoi, cespersonnes pourraient un jour ou l'autre découvrir nos paramètres», précise Pascal Zenoni, responsable du projet Par ailleurs, il faut bien veiller à la robus tesse et à l'origine des données. Avec toutes les implications juridiques que cela entraîne. En effet,une donnée a souvent un propriétaire. Avant de l'utiliser, il faut donc être certain qu'elle est libre d'accès, ou que l'on dispose de l'autorisation de s'en servir. «Nous nous posons la question de savoir si les données sont la propriété du groupe Safran ou celle de notre client», précise ainsi Ghislaine Doukhan, directrice de Safran Analytics. Par ailleurs, il faut vérifier l'intégrité des fichiers, la façon dont les don nées ont été récoltées, la fréquence à laquelle cela a été fait (ou au contraire le caractère ponctuel du recueil), et la nature. des capteurs utilisés. «C'est extrêmement q'

5 a important, pour être sûr de retrouver faci lement les données lorsqu'il faudra les ana lyser», souligne Emmanuel Noirhomme, responsable des opérations au sein de la jeune socitété Redbird. qui propose de recueillir des images à l'aide de petits dm nés. La quantité de données recueillies (ioo gigaoctets par mission) a conduit Redbird à industrialiser son activité big data. Redbird emploie ainsi près de vingtcinq ingénieurs pour développer ses pro pres algorithmes, et travaille avec le cloud d'anwon pour les faire tourner. Visualiser «L'un ries points importants dans le big data est de mettre à disposition du client la bonne information très rapidement», résume Emmanuel Noirhomme. Redbird, par exemple, amasse des images permet tant de délecter une fuite sur un gazoduc, ou de contrôler une ligne a haute tension, en surveillant la progression de la végéta tion. La visualisation de ces images dépend étroitement de l'efficacité des algorithmes et permet de concrétiser la donnée pour l'utilisateur. Dans le domaine de la cyber sécurité, stratégique pour l'aéronautique, Thaïes a développé un outil de visualisa tion sous forme d'une cartographie com plète d'un système informatique, pour repé rer les machines infectées et la provenance de l'anomalie. Ce logiciel, l'ulip, a été conçu et adapté à la cybersécurité avec le Labo ratoire bordelais de recherche y^y\ informatique (Labri).

6 » Petits drones, gros fichiers > La gestion des données est au coeur du métier de certains dronistes, qui captent au cours de leurs missions différentes informations pour les restituer sous un format directement utilisable par leurs clients. Airinov analyse ainsi les besoins agronomiques (azote par exemple) des terres agricoles en mesurant la lumière réfléchie par le couvert végétal dans quatre bandes distinctes. Studiofly utilise plusieurs technologies, dont des photographies haute résolution pour réaliser des modélisations 3D texturées, ou encore la thermographie pour établir un diagnostic thermique de bâtiments, ou surveiller des installations électriques. Redbird propose également des missions de surveillance de lignes à haute tension, ou encore de carrières ou de mines. «80*^ de nos ingénieurs sont spécialisés dans les datas», annonce Emmanuel Noirhomme, cofondateur de Redbird et responsable des opérations. En trois ans d'existence, la PMEa déjà réalisé plus de 500 missions, en accumulant à chaque fois environ 100 gigas de données. MESURE D'ECL/VIREIVIEIMT Studiofly embarque des caméras thermiques sur un drone pour établir la performance de l'isolation de bâtiments. Redbird utilise des drones équipés de capteurs pour effectuer une cartographie précise destinée aux travaux publics, aux carrières et aux mines. Airinov analyse la lumière réfléchie par les terres agricoles dans quatre bandes de fréquence pour déterminer leurs besoins (ici, en azote). Des outils open source, interfaçables avec Hadoop, existent. Par exemple, les librairies d'affichage Ret Python sont de plus en plus utilisées pour créer des graphes, ou des tableaux très simples d'utilisation. En matière de maintenance prédictive, pour une bonne visualisation des précurseurs de panne, le groupe Air France va utiliser des symbologies rouge ou vert et réaliser une cartographie de l'avion. 5 Analyser Aussi importante que l'extraction des données, il y a l'étape de l'analyse. Les nouveaux outils du big data en sont deve nus l'alpha et l'oméga. Trop souvent, par souci d'économie,les entreprises écrasent leurs fichiers pour faire place nette. Or dans le big data,la notion d'historique est fondamentale pour repérer les fameux signaux faibles.«pourdétecter un précur seur de panne sur une pompe hydrauli que, par exemple, il nous faudra un historique complet de l'avion. Sinon, l'algorithme ne pourra pas allumer l'alerte», insiste David Huck. L'outilde stockage et d'analyse Hadoop, disponible en open source avec sa ver sion 2, s'est imposé comme un standard dans le big data pour toute l'industrie, aéronautique comprise.fonctionnant sur des clusters de serveurs décentralisés, Hadoop permet de traiter plusieurs téraoctets de données en quelques minu tes. En revanche, à l'échelle des petaoctets, il faut plutôt compter plusieurs heures. Pour une rapidité nettement supérieure, le framework Spark, plus récent et donc moins mature, est capable d'effectuer des calculs en quasi temps réel. Il fonctionne en interface avec Hadoop, mais en mode streaming (en continu), alors qu'hadoop fonctionne en mode batch (par lots).spark semble donc plus adapté pour les requêtes répétitives de données, alors que Hadoop est parfait pour les requêtes aléatoires. «En fait, ces deux outils sont complémentaires», estime David Huck. Car au final, ce qui compte ce n'est pas seulement d'alerter, mais également d'apporter des mesures correctives. X

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Comité de Groupe 27 février 2015 SOMMAIRE Contexte Enjeux du Big Data pour Safran Projet Safran Analytics Calendrier prévisionnel 1 / CONFIDENTIEL / 27-02-2015 /

Plus en détail

Objets connectés, avez-vous donc une âme?

Objets connectés, avez-vous donc une âme? Objets connectés, avez-vous donc une âme? Bernard Ourghanlian Directeur Technique et Sécurité Microsoft France Qu est ce que l Internet des Objets? «Le réseau des objets physiques contenant des technologies

Plus en détail

WD et le logo WD sont des marques déposées de Western Digital Technologies, Inc, aux États-Unis et dans d'autres pays ; absolutely WD Re, WD Se, WD

WD et le logo WD sont des marques déposées de Western Digital Technologies, Inc, aux États-Unis et dans d'autres pays ; absolutely WD Re, WD Se, WD WD et le logo WD sont des marques déposées de Western Digital Technologies, Inc, aux États-Unis et dans d'autres pays ; absolutely WD Re, WD Se, WD Xe, RAFF et StableTrac sont des marques de Western Digital

Plus en détail

Big Data par l exemple

Big Data par l exemple #PARTAGE Big Data par l exemple Alexandre Chauvin Hameau Directeur de la production Malakoff Médéric @achauvin CT BIG DATA 10/12/2015 Soyons pragmatiques BIG DATA beaucoup de bruit pour des choses finalement

Plus en détail

DocForum 18 Juin 2015. Réussites d un projet Big Data Les incontournables

DocForum 18 Juin 2015. Réussites d un projet Big Data Les incontournables DocForum 18 Juin 2015 Réussites d un projet Big Data Les incontournables Vos interlocuteurs Mick LEVY Directeur Innovation Business mick.levy@businessdecision.com 06.50.87.13.26 @mick_levy 2 Business &

Plus en détail

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 P.Villard Chargé de mission Usine du Futur Introduction Fabrication Additive un marché en pleine croissance Ces technologies sont partie intégrante

Plus en détail

Les «BUSINESS DECISION MAKERS» l entreprise numérique. 14 février 2013

Les «BUSINESS DECISION MAKERS» l entreprise numérique. 14 février 2013 Les «BUSINESS DECISION MAKERS» & l entreprise numérique 14 février 2013 Nathalie Wright Directrice de la Division Grandes Entreprises & Alliances Microsoft France #MSTechdays @MicrosoftFrance Microsoft

Plus en détail

Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain

Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain Le géomarketing : un outil de connaissance terrain d'une très grande richesse Où sont précisément implantés mes distributeurs, quel marché

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

La situation de la sécurité des clés USB en France

La situation de la sécurité des clés USB en France La situation de la sécurité des clés USB en France Synthèse Sponsorisé par Kingston Technology Préparé indépendamment par Ponemon Institute LLC Date de publication : novembre 2011 Rapport d'étude du Ponemon

Plus en détail

ARI : Dynamiser les résultats de la gestion du parc automobile sur SAP HANA

ARI : Dynamiser les résultats de la gestion du parc automobile sur SAP HANA Partenaire ARI : Dynamiser les résultats de la gestion du parc automobile sur SAP HANA Depuis plus de 60 ans, ARI assure la gestion des parcs automobiles les plus complexes. Pour ce faire, l'entreprise

Plus en détail

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino avec MailFlow Analyzer TM un produit de l Infrastructure Management Suite TM Copyright COOPERTEAM SOFTWARE 2013 La gestion de

Plus en détail

IBM Software Big Data. Plateforme IBM Big Data

IBM Software Big Data. Plateforme IBM Big Data IBM Software Big Data 2 Points clés Aide les utilisateurs à explorer de grands volumes de données complexes Permet de rationaliser le processus de développement d'applications impliquant de grands volumes

Plus en détail

Présentation du déploiement des serveurs

Présentation du déploiement des serveurs Présentation du déploiement des serveurs OpenText Exceed ondemand Solutions de gestion de l accès aux applications pour l entreprise OpenText Connectivity Solutions Group Février 2011 Sommaire Aucun environnement

Plus en détail

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès )

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Sommaire 1. Protection de son matériel et de ses données Création d'un utilisateur avec mot de passe compliqué

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs

Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs La mise en œuvre d'une solution d archivage d e-mails peut apporter de nombreux avantages, tant sur le plan juridique et technique que financier,

Plus en détail

Enjeux mathématiques et Statistiques du Big Data

Enjeux mathématiques et Statistiques du Big Data Enjeux mathématiques et Statistiques du Big Data Mathilde Mougeot LPMA/Université Paris Diderot, mathilde.mougeot@univ-paris-diderot.fr Mathématique en Mouvements, Paris, IHP, 6 Juin 2015 M. Mougeot (Paris

Plus en détail

Plan. Pourquoi Hadoop? Présentation et Architecture. Démo. Usages

Plan. Pourquoi Hadoop? Présentation et Architecture. Démo. Usages 1 Mehdi LOUIZI Plan Pourquoi Hadoop? Présentation et Architecture Démo Usages 2 Pourquoi Hadoop? Limites du Big Data Les entreprises n analysent que 12% des données qu elles possèdent (Enquête Forrester

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Solocal Group Solocal Group pilote ses audiences via un ensemble de tableaux de bord complètement automatisés grâce à l API AT Internet.

Solocal Group Solocal Group pilote ses audiences via un ensemble de tableaux de bord complètement automatisés grâce à l API AT Internet. Online Intelligence Solutions Solocal Group Solocal Group pilote ses audiences via un ensemble de tableaux de bord complètement automatisés grâce à l API AT Internet. Case study Case study INTRODUCTION

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions 2 Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011 www.aliendoit.com Active CRM Solution intégrée de téléprospection 04/10/2011 Alien Technology 3E Locaux Professionnels Km 2.5 Route de Kénitra 11005 SALÉ MAROC Tél. : +212 537 84 38 82 Fax : +212 537 88

Plus en détail

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Nouveaux horizons pour l industrie énergétique La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Industrie énergétique Les solutions logicielles SIG de Geocom : flexibles,

Plus en détail

Mémento professeur du réseau pédagogique

Mémento professeur du réseau pédagogique Mémento professeur du réseau pédagogique 1. Accéder au réseau pédagogique Il suffit quand on vous demande votre nom d utilisateur et votre mot de passe de renseigner ceux-ci. Votre nom d utilisateur est

Plus en détail

LOWINSKI MARC. Rapport sur le stage effectué du 05 janiver 2015 au 14 février 2015. Dans la Société :

LOWINSKI MARC. Rapport sur le stage effectué du 05 janiver 2015 au 14 février 2015. Dans la Société : LOWINSKI MARC Rapport sur le stage effectué du 05 janiver 2015 au 14 février 2015 Dans la Société : à Lieusaint En tant que : Technicien réseaux BTS Services Informatiques aux Organisations 2015 Du Lycée

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée (Master 1 Info 2015-2016)

Programmation parallèle et distribuée (Master 1 Info 2015-2016) Programmation parallèle et distribuée (Master 1 Info 2015-2016) Hadoop MapReduce et HDFS Note bibliographique : ce cours est largement inspiré par le cours de Benjamin Renaut (Tokidev SAS) Introduction

Plus en détail

Que faire des data? 04/06/2015

Que faire des data? 04/06/2015 Que faire des data? 04/06/2015 2 minutes pour le BigData Le Big Data Volume : la dimension du teraoctet est dépassée Variété : données structurées (relationnelle) et non structurées Vélocité : création,

Plus en détail

Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE

Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE L es utilisateurs du décisionnel réclament plus de souplesse. Les approches mixtes, classiques et liées aux Big Data, répondent

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Pourquoi intégrer le Big Data à son organisa3on?

Pourquoi intégrer le Big Data à son organisa3on? Pourquoi intégrer le Big Data à son organisa3on? Yvan Robert, VP Affaires Stratégiques Emmanuel Faug, Resp. pra>que BI Colloque 2014 Big Data Agenda Qui sommes nous? L importance de l information Méthodes

Plus en détail

Passé l'injection, Ajax entre en action

Passé l'injection, Ajax entre en action L Expertise Sécurité Passé l'injection, Ajax entre en action Par Philippe Humeau Contexte Les utilisateurs sont désormais "éduqués" et le Web est à la fois devenu un outil de travail, une source d'information,

Plus en détail

BIG DATA : comment étendre et gérer la connaissance client? François Nguyen SFR Directeur SI décisionnel & Mkt relationnel GP

BIG DATA : comment étendre et gérer la connaissance client? François Nguyen SFR Directeur SI décisionnel & Mkt relationnel GP BIG DATA : comment étendre et gérer la connaissance client? François Nguyen SFR Directeur SI décisionnel & Mkt relationnel GP SFR en quelques chiffres Le Dataware Client GP de SFR en août 2011 150 applications

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation «L avion, comment ça marche?» Dossier de présentation Exposition réalisée par : Fasciné par le vol des oiseaux, l homme a toujours cherché, lui aussi, le moyen de s élever dans les airs. Depuis une centaine

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

Managed VirusScan et renforce ses services

Managed VirusScan et renforce ses services VirusScan ASaP devient Managed VirusScan et renforce ses services Protection antivirus administrée, automatique et permanente pour les postes de travail, les nomades et les serveurs de fichiers. Avec la

Plus en détail

Une technologie de contrôle pour une efficacité à long terme des installations photovoltaïques

Une technologie de contrôle pour une efficacité à long terme des installations photovoltaïques Centre d'énergies renouvelables Une technologie de contrôle pour une efficacité à long terme des installations photovoltaïques Avda. Isaac Newton, 3; 4ª Planta PCT Cartuja 41092 Sevilla Tel: +34 955 036

Plus en détail

Big Data : Risques et contre-mesures

Big Data : Risques et contre-mesures 18 mars 2014 Big Data : Risques et contre-mesures Les fondamentaux pour bien démarrer Gérôme BILLOIS gerome.billois@solucom.fr Twitter : @gbillois Chadi HANTOUCHE chadi.hantouche@solucom.fr Twitter : @chadihantouche

Plus en détail

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ SANTE RESEAU développe en 2012, une filiale, VIRTUAL SR, spécialisée dans l'hébergement PRIVÉ de Machines Virtuelles. Spécialisée dans Les Architectures Virtuelles

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES Déjeuner de presse Agricole 17 février 2015 INTERVENANTS Jean-Yves DAGÈS Président de la Fédération Nationale Groupama Thierry MARTEL Directeur général Groupama

Plus en détail

avec nos solutions spécialisées pour la microfinance et ses institutions coopératives Big Data

avec nos solutions spécialisées pour la microfinance et ses institutions coopératives Big Data avec nos solutions spécialisées pour la microfinance et ses institutions coopératives Big Data Historique de Big data Jusqu à l avènement d Internet et surtout du Web 2.0 il n y avait pas tant de données

Plus en détail

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Pourquoi une gestion Lean et unifiée du cloud, des performances Web et des analytiques favorise la croissance des entreprises. 1 La chaîne logistique

Plus en détail

Réduction des coûts de la sécurité informatique

Réduction des coûts de la sécurité informatique Mesure de l'impact d'une sécurité des points finaux plus efficace, de meilleures performances et d'une empreinte plus légère Dans une perspective d'amélioration continue de la productivité et de la rentabilité,

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail

Better data. Better decisions. La carière digitale, nouvel outil de suivi et de gestion de l exploitation

Better data. Better decisions. La carière digitale, nouvel outil de suivi et de gestion de l exploitation Better data. Better decisions. La carière digitale, nouvel outil de suivi et de gestion de l exploitation CIGO Juin 2015 Nous vivons dans un environnement digital De nombreux éléments personnels ou professionnels

Plus en détail

Le Maroc reçoit son premier B787 Dreamliner

Le Maroc reçoit son premier B787 Dreamliner Le Maroc reçoit son premier B787 Dreamliner Royal Air Maroc a réceptionné son premier avion de type B787 Dreamliner. RAM est la première compagnie du pourtour méditerranéen à se doter de cet avion équipé

Plus en détail

REQUEA Sizing REQUEA DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA. REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA. Requea

REQUEA Sizing REQUEA DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA. REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA. Requea REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA REQUEA Requea 1 Bd Vivier Merle Tour Société Suisse Lyon, 693 REQUEA Sizing DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA T +33 ()4 72 11 44 87 F +33

Plus en détail

TUTO / Comment installer Windows 10 Technical Preview pour ordinateur

TUTO / Comment installer Windows 10 Technical Preview pour ordinateur Page 1 sur 6 TUTO / Comment installer Windows 10 Technical Preview pour ordinateur Pour tous les impatients du bouton Démarrer Windows 10 arrive sera disponible le 29 juillet. Les versions d'essai se succèdent

Plus en détail

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Hamamache Kheddouci Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/Université

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Soyez acteurs du Web! Estelle Bretagne. L'avenir du web?

Soyez acteurs du Web! Estelle Bretagne. L'avenir du web? Soyez acteurs du Web! Estelle Bretagne L'avenir du web? Bonjour dans cette partie nous allons parler de quelques uns des usages du web amenés à se développer dans les prochaines années. Nous avons choisi

Plus en détail

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION KEOPS Automation Espace Performance 2B, rue du Professeur Jean Rouxel BP 30747 44481 CARQUEFOU Cedex Tel. +33 (0)2 28 232 555 -

Plus en détail

Les nouveaux métiers de l embarqué et de l internet des objets

Les nouveaux métiers de l embarqué et de l internet des objets Les nouveaux métiers de l embarqué et de l internet des objets Organisation de la session Etat de lieux des systèmes embarqués et de l IoT Laurent George, Professeur à ESIEE Paris, responsable de la filière

Plus en détail

MUTUELLES ET ASSURANCES

MUTUELLES ET ASSURANCES LIVRE BLANC E-MARKETING MUTUELLES ET ASSURANCES MARKETING VISIBILITE PERFORMANCE 13/02/13 - Page 2/9 01. Edito Comment être visible sur le net? Sur quoi être visible? Comment adopter une stratégie digitale

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

Bulletin mensuel sur le marché du travail

Bulletin mensuel sur le marché du travail Technologie numérique et utilisation d'internet, 2013 Les entreprises canadiennes ont vendu pour plus de 136 milliards de dollars de biens et de services sur Internet en 2013, en hausse par rapport à 122

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

BIG DATA VOUS N Y ÉCHAPPEREZ PAS!

BIG DATA VOUS N Y ÉCHAPPEREZ PAS! BIG DATA VOUS N Y ÉCHAPPEREZ PAS!! PHILIPPE NIEUWBOURG @NIEUWBOURG! COLLOQUE ITIS BIG DATA / OPEN DATA QUÉBEC, 29 AVRIL 2014 1 Bonjour, Bienvenue dans le monde des données volumineuses ou massives.! Qui

Plus en détail

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre 1 INTECH, GRENOBLE, 12/01/2010 Patrick MOREAU patrick.moreau@inria.fr Direction du Transfert et de l Innovation

Plus en détail

LE BIG DATA. TRANSFORME LE BUSINESS Solution EMC Big Data

LE BIG DATA. TRANSFORME LE BUSINESS Solution EMC Big Data LE BIG DATA Solution EMC Big Data TRANSITION VERS LE BIG DATA En tirant profit du Big Data pour améliorer leur stratégie et son exécution, les entreprises se démarquent de la concurrence. La solution EMC

Plus en détail

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Cette partie introductive situe la place de l'algorithmique dans le développement logiciel et fournit au lecteur des conseils : conseils pour bien analyser

Plus en détail

INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION

INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION VOS CONTACTS : Sandrine LIEBART Christine JOLLY Conseillère Formation Génie Technique et Ecologique, Systèmes d'information Géographique sandrine.liebart@cnfpt.fr

Plus en détail

Faulconnier Bastien SIO2. Cahier des charges. Choix et mise en œuvre d'un datacenter pour Infrastructure Cloud. Pour la société :

Faulconnier Bastien SIO2. Cahier des charges. Choix et mise en œuvre d'un datacenter pour Infrastructure Cloud. Pour la société : Cahier des charges Choix et mise en œuvre d'un datacenter pour Infrastructure Cloud Pour la société : Galaxy-Swiss Bourdin Infrastructure choisie : Metalo Datacenter Préparé par le cabinet de conseil ACF

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier:

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier: La GEIDE Historique de La GEIDE Anciennement "Archivage électronique", La Gestion électronique de Documents "GED" est apparu dans les années 80. Mais le terme GED paraissait restrictif par rapport à ses

Plus en détail

d'analyse des mesures et permet de disposer à tout moment des données actuelles par le biais des différentes interfaces.

d'analyse des mesures et permet de disposer à tout moment des données actuelles par le biais des différentes interfaces. L'analyse des mesures L'analyse des mesures Le système contient l'alimentation électrique à sécurité intrinsèque des capteurs VISY-Stick, ainsi que leur système Jusqu'à 3 capteurs VISY différents peuvent

Plus en détail

Il y a de l évolution dans l air

Il y a de l évolution dans l air Il y a de l évolution dans l air A NEW PATH TO GROWTH Réinventer l avion créer l architecture d un satellite 3 ème génération concevoir un système de motorisation performant développer des matériaux innovants

Plus en détail

Pour un monde allant vert

Pour un monde allant vert Pour un monde allant vert L augmentation des émissions de CO 2 issues des transports représente désormais quasiment 30 % du total des émissions dans l UE. Avec une croissance explosive des transports routier

Plus en détail

Le Défi Energétique Pourquoi une Taxe Carbone?

Le Défi Energétique Pourquoi une Taxe Carbone? Le Défi Energétique Pourquoi une Taxe Carbone? Avant, le pétrole sortait de terre sans qu'on ait rien à faire ou presque. Maintenant, il faut l'extraire en le chauffant ou en injectant de l'eau dans la

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER. NewPoint Information Technology Consulting

NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER. NewPoint Information Technology Consulting NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER NewPoint Information Technology Consulting Contenu 1 Big Data: Défi et opportunité pour l'entreprise... 3 2 Les drivers techniques et d'entreprise de BIG DATA...

Plus en détail

Mesurer, collecter et monitorer pour agir

Mesurer, collecter et monitorer pour agir Mesurer, collecter et monitorer pour agir Services de gestion de l'énergie Lausanne, 6 novembre 2014 Antoine Hayek, Energy Management Services Eric Magnin, Energy Management Specialist Michael Grelier,

Plus en détail

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Association Loi de 1901-18 Rue Irénée Blanc 75020 Paris SIRET 520 224 734 00019 APE 9499Z http://www.open-ipvideo.org Page 2 sur 13 Sommaire 1. PREAMBULE...

Plus en détail

Le tableau d'affichage du marché unique

Le tableau d'affichage du marché unique Le tableau d'affichage du marché unique Performance par outil de gouvernance L'Europe est à vous (Période de référence: 01/2013-12/2013) À propos Le marché unique offre d'innombrables possibilités aux

Plus en détail

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark DOMENJOD Quentin GAMIN Cécile TS1 Projet ISN 2014/2015 Lycée Antoine Roussin SOMMAIRE Présentation......p3

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée

Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée Livre Blanc Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée Sponsorisé par : Microsoft Sebastien Lamour mai 2014 QUELS SONT LES NOUVEAUX BENEFICES POTENTIELS ISSUS

Plus en détail

Rencontres Inria Industrie Les technologies du web et de la mobilité au service de l'innovation bancaire et de l'assurance

Rencontres Inria Industrie Les technologies du web et de la mobilité au service de l'innovation bancaire et de l'assurance Rencontres Inria Industrie Les technologies du web et de la mobilité au service de l'innovation bancaire et de l'assurance 3 avril 2012 Fabrice Bazard Conférence d ouverture Marché du mobile: une forte

Plus en détail

Transformation Digitale

Transformation Digitale M M A R K E N T I V E Transformation Digitale des entreprises www.markentive.fr Agence de Stratégie Digitale à Paris 14, Rue Mandar 75002 PARIS +33 (0)1.56.88.49.03 contact@markentive.com 2 Sommaire A

Plus en détail

Stage - L'innovation au coeur des SI au service des administrations H/F

Stage - L'innovation au coeur des SI au service des administrations H/F SP Consulting Ile de France Stage - L'innovation au coeur des SI au service des administrations H/F Sopra Steria Consulting est l'activité Conseil du Groupe Sopra Steria. Sa vocation est d'accompagner

Plus en détail

De DASSAULT SYSTEMES à CapHorn Invest Une experience au service des jeunes entreprises

De DASSAULT SYSTEMES à CapHorn Invest Une experience au service des jeunes entreprises De DASSAULT SYSTEMES à CapHorn Invest Une experience au service des jeunes entreprises Francis BERNARD Cofondateur et ancien DG, Dassault Systèmes Président du Conseil de surveillance, CapHorn 23 novembre

Plus en détail

SOSI 4.1 Defi Wifi. Finalement, le problème était du au fait que le réseau n'était pas en activité lorsque nous essayions de le pirater.

SOSI 4.1 Defi Wifi. Finalement, le problème était du au fait que le réseau n'était pas en activité lorsque nous essayions de le pirater. SOSI 4.1 Defi Wifi Objectifs généraux Le defi WIFI de cette SOSI avait de nombreux objectids. Avant tout, le but de ce projet était de cracker une clef WEP. Pour cela, nous disposions d'un ordinateur portable

Plus en détail

Le Raid c est quoi? Comment ca marche? Les différents modes RAID :

Le Raid c est quoi? Comment ca marche? Les différents modes RAID : Le Raid c est quoi? Redundant Array of Inexpensive Disks: ensemble redondant de disques peu chers. Le RAID est une technologie qui a été dévellopée en 1988 pour améliorer les performances des unités de

Plus en détail

3 Les premiers résultats des plans d'actions

3 Les premiers résultats des plans d'actions 3 Les premiers résultats des plans d'actions Les résultats que nous avons obtenus en ce qui concerne les plans d'action, résultent de l'analyse de 48 entreprises seulement. Revenons sur notre échantillon.

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Conférence CIONET. CIONET Mobility Survey 2012. 14 février 2013. Copyright 2011 Deloitte Development LLC. All rights reserved.

Conférence CIONET. CIONET Mobility Survey 2012. 14 février 2013. Copyright 2011 Deloitte Development LLC. All rights reserved. Conférence CIONET CIONET Mobility Survey 2012 14 février 2013 CIONET Mobility Survey 2012 Quel est le contexte et les objectifs de cette étude? Un contexte de «mobility revolution» : 16 millions d utilis.

Plus en détail

Réduire ses coûts d exploitation avec une solution de gestion des outputs et des impressions

Réduire ses coûts d exploitation avec une solution de gestion des outputs et des impressions Réduire ses coûts d exploitation avec une solution de gestion des outputs et des impressions Etude de Cas Le contexte Pour ses besoins internes et externes, une grande banque européenne imprimait en 2012

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ?

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? L a montée en puissance des fuites de données en tout genre et l explosion des volumes de données

Plus en détail

Cartographie de mots : application à la visualisation de noms de marque

Cartographie de mots : application à la visualisation de noms de marque Université Montpellier II UFR Fac des Sciences Master 1 Informatique Université Montpellier II UFR Fac des Sciences Master 1 Informatique Cartographie de mots : application à la visualisation de noms de

Plus en détail

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 Panorama des outils de veille Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 1 La veille s est affirmée en tant que discipline : Elle s inscrit dans un démarche d optimisation du management de l information au sein

Plus en détail

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Algérie Université A-Mira-Bejaia, Algérie La société de l information dans le monde: Etat des lieux et perspectives Introduction L avènement des nouvelles technologies

Plus en détail

La structure relationnelle de son entreprise

La structure relationnelle de son entreprise NOTICE TECHNIQUE DE Voyage au cœur de l Entreprise un package de formation pour apprendre La structure relationnelle de son entreprise Sommaire OBJECTIFS... 2 CONTEXTES D UTILISATION... 2 INFORMATIONS

Plus en détail

25 % EXPERTS PAR AN. + de 20. + de 35. près de 50 DE CROISSANCE DE L OPEN SOURCE ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE

25 % EXPERTS PAR AN. + de 20. + de 35. près de 50 DE CROISSANCE DE L OPEN SOURCE ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE PRESENTATION DE 700 25 % DE L OPEN SOURCE PAR AN DE CROISSANCE EXPERTS + de 20 ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE + de 35 PARTENAIRES OPEN SOURCE près de 50 Smile Open Source Solutions - Toute

Plus en détail

Table des matières. Présentation physique 1 Principe de fonctionnement 2 Performances 2 Consommation 3 Utilisation avec carte EyeFi 4

Table des matières. Présentation physique 1 Principe de fonctionnement 2 Performances 2 Consommation 3 Utilisation avec carte EyeFi 4 Adaptateur carte SD vers CF Memory partner 3' generation ( C'est dans la poche. mon kangourou ) v 1.00 - JP 17/02/2015 Table des matières Présentation physique 1 Principe de fonctionnement 2 Performances

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

Recommandations de sécurité informatique

Recommandations de sécurité informatique Recommandations de sécurité informatique ce qu'il faut faire ce qu'il ne faut pas faire ce qu'il faut rapporter comment rester sécurisé La sécurité est la responsabilité de tous. Ce livret contient des

Plus en détail