G u i d e d e l e n t r e t i e n individuel de formation Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Formations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "G u i d e d e l e n t r e t i e n individuel de formation Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Formations"

Transcription

1 G u i d e d e l e n t r e t i e n individuel de formation Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Formations «Regarder l avenir, c est déjà le changer.» Gaston Berger

2 I - A QUOI SERT LA DÉMARCHE D ENTRETIEN INDIVIDUEL DE FORMATION? - Analyse plus rigoureuse du besoin collectif et individuel de formation - La pratique d un entretien individuel de formation vise à identifier les besoins de formation et à clarifier les projets professionnels des agents - L élaboration de plans de formation par CIS et surtout le développement des outils de gestion personnalisée de la formation (PIF et son suivi avec le LIF) - Prise en compte de la disponibilité des SPV et d une information précoce de l inscription à une formation POUR L AGENT Le rendre acteur de son évolution professionnelle Exprimer son projet professionnel et élaborer un plan individuel de formation triennal Exprimer les difficultés dans l exercice de son emploi et pour suivre une formation Entendre les explications de son supérieur hiérarchique sur les décisions prises vis-à-vis de son projet Connaître les besoins de son centre de secours Détenir une traçabilité de ses souhaits et de son cursus de formation grâce au LIF Un moment privilégié dans sa relation avec son responsable hiérarchique où il peut être écouté POUR LE CHEF DE CENTRE A mieux connaître son personnel Evaluer le transfert des acquis sur le terrain (évaluation à froid) Connaître les aspirations professionnelles de son personnel et leur disponibilité Présenter et sensibiliser les agents sur les besoins du service Identifier la ressource pour les emplois recherchés Orienter, aider les agents à construire un projet professionnel en fonction leurs capacités Mettre en adéquation les besoins du service/centre de secours et les souhaits des agents en concordance avec ses disponibilités Valoriser et motiver son personnel POUR LE SDIS Recenser les besoins individuels de formation en adéquation avec les besoins réglementaires du SDIS Aide pour l élaboration du plan de formation triennal Optimiser le budget formation dans le développement des compétences Création du calendrier N+1 avec des besoins concrets et donc au plus juste Ouvrir une démarche de gestion prévisionnelle des emplois Répondre aux particularités des SPV en terme de disponibilité Favoriser la motivation, l'implication et la responsabilisation des agents, le sentiment d appartenance au SDIS Faire évoluer les agents et les fidéliser

3 II -LES PRINCIPES DE BASE L entretien individuel de formation annuel concerne l ensemble du personnel SPV et SPP. Dans un souci de gain de temps, les entretiens d évaluation et de formation peuvent être confondus. C est un moyen privilégié d analyse des besoins en formation. Il permet d orienter une grande partie du plan de formation, notamment pour les besoins à court terme. Le plan de formation est la traduction opérationnelle et budgétaire des choix du management d un chef de CIS sur les moyens qu il affecte, dans une période donnée, au développement de la compétence individuelle et collective des agents. C est la traduction locale des orientations générales. Il porte exclusivement sur le projet professionnel de l agent Il est établi à partir du livret individuel de formation interactif Il permet d optimiser l utilisation de la formation pour atteindre un objectif personnel et du service Il a pour but d anticiper sur le devenir des agents sur du moyen terme D instaurer un dialogue sociale et inviter l encadrement et les collaborateurs dans un co-engagement sur les actions de formation à mettre en place Ces entretiens permettent de contractualiser un plan individuel de formation entre l agent et le SDIS Doter les responsables hiérarchiques d un outil essentiel de management et de pilotage L entretien doit donc être un moment privilégié de communication entre le collaborateur et le responsable hiérarchique C est un acte de communication et de management qui privilégie l écoute, l échange d information et le dialogue pour établir une relation vraie et constructive.

4 III - COMMENT SE DEROULE L ENTRETIEN INDIVIDUEL DE FORMATION? L'entretien individuel de formation est réalisé par le chef de centre ou une personne qu il a désigné. Il doit être fondé sur des décisions concertées ou négociées afin d éviter tout conflit potentiel et faciliter la mise en place du plan individuel de formation. L entretien est préparé par chacune des parties. Le rendez-vous est fixé à l avance. Il est structuré de la façon suivante : Dresser un bilan des actions de formation que l agent a suivi dernièrement à l aide des évaluations à froid L agent exprime ses souhaits d'évolution, de développement ou de maintien de ses compétences. Dès lors, un dialogue s engage afin de dégager des solutions qui permettent de répondre aux vœux de l agent en tenant compte des besoins du centre de secours L'encadrant et l agent négocient des engagements réciproques en réponse au projet professionnel de ce dernier Remonte alors le choix de priorités convenues entre le chef de CIS et chaque agent sur les emplois visés qui se traduit par l élaboration du Plan Individuel de Formation Il convient de s assurer de la bonne compréhension des échanges et des négociations opérés en reformulant les points clés. Un compte rendu est rédigé dans le LIF de l agent afin de préparer le prochain entretien

5 I V - COMMENT SE PREPARER A CET ENTRETIEN? L'entretien se doit d'être soigneusement préparé, tant par celui qui conduit l entretien que par le collaborateur. POUR L AGENT Faire le point sur ses nouveaux emplois acquis suite à la réussite d une formation Recenser les difficultés rencontrées concernant la formation en générale, et du transfert des acquis sur le terrain Le souhait de continuer ses spécialités ou non Réfléchir sur ses choix professionnels et son évolution Consulter son LIF afin de se renseigner sur les différents emplois possibles et les formations correspondantes Possibilité de proposer un plan individuel de formation sur 3 ans grâce au LIF POUR LE CHEF DE CENTRE Définir les besoins en formation du centre de secours et les priorités Se renseigner, à l aide du LIF de l agent, sur son cursus de formation et le compte rendu du précédant entretien Se renseigner auprès de ses supérieurs directes sur sa manière de servir suite aux dernières formations suivies Vérifier les heures de FMA effectuées par l agent Préparer matériellement l entretien (respect de la date, des horaires ) Prévoir de 30 min à 1h selon le niveau hiérarchique, les difficultés identifiées, les besoins exprimés

6 V - AIDE MEMOIRE POUR L AGENT Ce document a été conçu pour vous aider plus concrètement à préparer votre entretien professionnel et à guider votre réflexion, préalablement à la rencontre que vous aurez avec votre supérieur hiérarchique ou chef de centre. Il vous permet de passer en revue les points importants sur vos nouveaux emplois et les difficultés rencontrées, afin de ne pas en oublier, et de préparer les argumentations que vous aurez à développer pour présenter votre projet professionnel. Quels sont les emplois auxquels vous avez accédé dernièrement après avoir validé une formation? Quelles sont les activités liées à ces nouveaux emplois qui vous paraissent difficile à mettre en œuvre? Quelles sont les difficultés que vous rencontrez pour suivre une formation? (Disponibilité ) Souhaitez vous poursuivre vos spécialités en maintenant votre inscription sur la liste d aptitude opérationnelle annuelle? Quelles sont les filières qui vous intéressent? (Formation, conduite, risques technologiques ) Souhaitez vous acquérir plus de responsabilités? Evoluer en terme de grade? Connaissez vous les besoins de votre centre de secours? Avez-vous déjà lu le SDDACR et plus particulièrement les pages concernant votre CIS?

Conseiller relation client niveau 2

Conseiller relation client niveau 2 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Conseiller relation client niveau 2 EVALUATION GDI DU SALARIE Conseiller relation client niveau 2 NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien

Plus en détail

2. MISSION DU POSTE. Le HR Specialist Partner assure la gestion des ressources humaines du personnel mis à disposition auprès des clients entreprises.

2. MISSION DU POSTE. Le HR Specialist Partner assure la gestion des ressources humaines du personnel mis à disposition auprès des clients entreprises. 1. Identification du Poste Organisation : AFRIK INTERIM Direction : OPERATIONS Département : Outsourcing Dénomination du poste: HUMAN RESOURCES SPECIALIST PARTNER Titulaire du poste : Code du poste : Catégorie

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? p.7 La qualification, c est quoi? p.8

Plus en détail

Support entretien professionnel

Support entretien professionnel Guide d utilisation du Support entretien professionnel de deuxième partie de carrière L entretien professionnel de deuxième partie de carrière doit être un moment privilégié, tous les cinq ans, pour examiner

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 L ASSURANCE QUALITE Normes ISO 9000 2 Une entreprise doit fournir à son client une prestation conforme : à ce qu'il veut quand il le veut au prix convenu. Pour parvenir à ce résultat, des NORMES de CONCEPTION,

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière 1.1 Le Comité d Innovation Routes et Rues (CIRR) est

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 9: Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 9: Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 9: LA COMMUNICATION INTERNE Mme. Zineb El Hammoumi SOMMAIRE Introduction Objectifs Cibles Missions et rôles Communication interne et RH Les techniques Les moyens Les circuits de la communication

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations fonda 18, rue de Varenne 75007 Paris tel : 01 45 49 06 58 fax : 01 42 84 04 84 fonda@wanadoo.fr www.fonda.asso.fr La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole et les associations Présentation

Plus en détail

Le Télétravail : gérer et manager le travail à distance. Club RH 2 février 2012

Le Télétravail : gérer et manager le travail à distance. Club RH 2 février 2012 Le Télétravail : gérer et manager le travail à distance Club RH 2 février 2012 Cadre juridique du télétravail Carine NIORT, Avocat associé, Département Droit Social Cabinet FIDAL PLAN Introduction I La

Plus en détail

Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique»

Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique» Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique» Qu est ce qu un Schéma Directeur Informatique (SDI)? Un Schéma Directeur Informatique est un document conçu pour préparer l évolution et l adaptation de

Plus en détail

Planification stratégique 2004-2008

Planification stratégique 2004-2008 Planification stratégique 2004-2008 École nationale de police du Québec Les défis de l'école nationale de police du Québec Assurer la pertinence et la cohérence des activités relatives à la formation policière.

Plus en détail

ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE

ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE Dans un contexte économique général difficile caractérisé, notamment, par une croissance faible, les entreprises de la restauration rapide sont confrontées à

Plus en détail

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 32 DU

Plus en détail

3. La formation professionnelle continue à l initiative de l employeur

3. La formation professionnelle continue à l initiative de l employeur 3. La formation professionnelle continue à l initiative de l employeur L employeur a l obligation d assurer l adaptation des salariés à leur poste de travail. Il doit veiller au maintien de leur capacité

Plus en détail

GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION...3 2. STATUT ET MISSION DE L ASSISTANT...3 2.1. CADRE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE...3 2.2. PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT...4

Plus en détail

Le service Appui/Conseil Seniors aux Entreprises et à leurs Salariés Réseau Régional des CIBC

Le service Appui/Conseil Seniors aux Entreprises et à leurs Salariés Réseau Régional des CIBC UNION EUROPEENNE Le Fonds Social Européen investit pour votre avenir Le service Appui/Conseil Seniors aux Entreprises et à leurs Salariés Réseau Régional des CIBC Dans le cadre de la politique publique

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM. Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11

Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM. Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11 Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11 1 CONTEXTE Une longue tradition de planification et de réflexion en matière d urbanisme et de déplacements à Rennes

Plus en détail

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie Présentation du SDRH 2015-2018 1. Travaux préparatoires 2. Bilan du SDRH 2011-2014 3. Structuration du SDRH 2015-2018

Plus en détail

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 2 ème partie : le fonctionnement du groupe L objectif de ce cadre est de faciliter le travail de bilan des groupes de travail.

Plus en détail

B & H Partners. Une nouvelle solution pour l accompagnement de vos projets informatiques

B & H Partners. Une nouvelle solution pour l accompagnement de vos projets informatiques B & H Partners Une nouvelle solution pour l accompagnement de vos projets informatiques Un partenariat inédit Page 2 L évolution des besoins d accompagnement des chantiers informatiques des entreprises

Plus en détail

RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION

RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION ANNEE 2012-2013 2 I. CONTEXTE ET ORIENTATIONS GENERALES... 3 II. RAPPROCHER LES GROUPES ET LE RESEAU DANS LA CONSTRUCTION D'UNE AGRICULTURE PAYSANNE... 4 DES INTERAMAP

Plus en détail

Entretien professionnel : Guide de l évaluateur

Entretien professionnel : Guide de l évaluateur Entretien professionnel : Guide de l évaluateur REFERENCES JURIDIQUES Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale notamment l article 76-1,

Plus en détail

REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL

REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL La formation professionnelle a pour objet de permettre aux agents d exercer de façon efficace les fonctions qui leur sont confiées en vue de la satisfaction

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Consolidation et amélioration du dispositif doctoral

Consolidation et amélioration du dispositif doctoral Consolidation et amélioration du dispositif doctoral Synthèse des recommandations de la CJC À l occasion de la prochaine révision du texte réglementaire 1 définissant la structure et les missions des écoles

Plus en détail

Contrat de rivière. re du bassin versant de la Têt. 2 juillet 2015. Présentation et validation de l avant l

Contrat de rivière. re du bassin versant de la Têt. 2 juillet 2015. Présentation et validation de l avant l Contrat de rivière re du bassin versant de la Têt 3 e réunion du comité de rivière re 2 juillet 2015 Présentation et validation de l avant l projet Périmètre du projet : le bassin versant de la Têt 1500

Plus en détail

La nouvelle réalité des grandes entreprises se caractérise SOUS-TRAITANCE ET TRANSITION SOCIALE: L EXEMPLE DU CNES TÉMOIGNAGE

La nouvelle réalité des grandes entreprises se caractérise SOUS-TRAITANCE ET TRANSITION SOCIALE: L EXEMPLE DU CNES TÉMOIGNAGE 004-011 Nabet 15/02/07 11:19 Page 4 TÉMOIGNAGE SOUS-TRAITANCE ET TRANSITION SOCIALE: L EXEMPLE DU CNES Un changement de prestataire est une opération délicate aux aspects sociaux parfois douloureux. Le

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va exercer des responsabilités

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Préparation aux concours d aide soignant

Préparation aux concours d aide soignant AFLIP SAINTE-COLOMBE FORMATIONS 2, Rue Henri Cavallier 89100 SAINT-DENIS-LES-SENS : 03.86.64.80.00 : 03.86.64.80.01 : contact@saintecolombeformations.fr www.saintecolombeformations.fr DOSSIER D INSCRIPTION

Plus en détail

Certification ISO 9001 v2000 afin :

Certification ISO 9001 v2000 afin : Objectif OBJECTIF d UNE CERTIFICATION ISO 9001 Certification ISO 9001 v2000 afin : de fiabiliser et d orienter l ensemble des processus de l entreprise vers la satisfaction de ses clients De mettre en

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A.

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A. CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME ET LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A.) CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : Le Collège

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE Poste tenu par : Responsable hiérarchique : Le Directeur DRHRS 1) DENOMINATION DU POSTE : DESCRIPTION DE POSTE Chef du Service Carrière et Rémunération Grade et filière ATTACHE ou ATTACHE PRINCIPAL / ADMINISTRATIVE

Plus en détail

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE LE PLAN DE FORMATION 2 CONTEXTE L article 7 de la loi de 1984 modifié par l article 7 de la loi du 19 février 2007 stipule que : «Les régions, les départements,

Plus en détail

Point d étape Note méthodologique

Point d étape Note méthodologique Point d étape Note méthodologique Avril 2008 Avril 2008 SOMMAIRE... Préambule : Enjeux et objectifs des points d étape... 4 Partie 1 : Réalisation des points d étape pour les projets de rénovation urbaine

Plus en détail

E C T S. European Credit Transfer System B T S MUC. Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales

E C T S. European Credit Transfer System B T S MUC. Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales E C T S European Credit Transfer System B T S MUC Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales Quel est le contenu du 1 ère et 2 ème année du BTS Management des Unités Commerciales?

Plus en détail

DEFINITION DE POSTE MISSIONS DU SERVICE

DEFINITION DE POSTE MISSIONS DU SERVICE DEFINITION DE POSTE DIRECTION : Direction des Ressources et des Relations Humaines MISSIONS DU SERVICE Mise en oeuvre de la politique de gestion des Ressources Humaines auprès du Conseil Général de la

Plus en détail

des essources umaines

des essources umaines chéma irecteur des essources umaines 2013-2014 www.cramif.fr Le mot du Directeur Général Huit mots-clés pour ouvrir les portes du nouveau SDRH 2013-2014 qui s inscrit dans la continuité du précédent,

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3110 Convention collective nationale IDCC : 2247. ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

EDEC. Méthodologie de travail. Contrat d Etude Prospectif - Comité Technique - Mise en œuvre d une. Mardi 10 novembre 2009. Pour quel objectif?

EDEC. Méthodologie de travail. Contrat d Etude Prospectif - Comité Technique - Mise en œuvre d une. Mardi 10 novembre 2009. Pour quel objectif? EDEC Contrat d Etude Prospectif - Comité Technique - Pour quel objectif? Avec quelle méthodologie? Démarche méthodologique globale Eléments d une méthodologie commune Mise en œuvre d une Méthodologie de

Plus en détail

Règlement de formation

Règlement de formation Règlement de formation Adopté par le Comité Technique Paritaire en séance du 18 juin 2012 Adopté par délibération du Conseil Communautaire en séance du 27 septembre 2012 Tel. : 02.98.57.70.91 1/22 SOMMAIRE

Plus en détail

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS 3D ÉNERGIES et déplacements Management et mobilisation des salariés édition 2014 Liens avec le territoire Le plan d actions Fédérateur d énergies Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS

Plus en détail

Notre centre de formation

Notre centre de formation Notre centre de formation Cours à la carte. Dates et lieu de la formation à la convenance des participants. Informations et inscriptions. sec-ne.ch/formation Dynamique pédagogique. Formations courtes et

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE ACCORD DU 5 FÉVRIER

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Introduction : Rappels et contexte législatif I PRESENTATION du DISPOSITIF DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL - Champ d application - Mise en place de l entretien professionnel II PROCEDURE

Plus en détail

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN 2012 ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN ACHAT PUBLIC MODULE A RENFORCER LA STRATÉGIE ACHAT DE SON ÉTABLISSEMENT : ATOUTS ET CLÉS DE SUCCÈS MODULE A RENFORCER

Plus en détail

Bâtir et améliorer son système d appréciation

Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation, Se doter de critères pertinents pour son entreprise, Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

UCANSS. Protocole d'accord relatif au contrat de génération

UCANSS. Protocole d'accord relatif au contrat de génération UCANSS Protocole d'accord relatif au contrat de génération Entre, d une part, - l Union des caisses nationales de sécurité sociale, représentée par son directeur, Didier Malric, dûment mandaté à cet effet

Plus en détail

Schéma National de Formation des Jeunes Sapeurs-Pompiers

Schéma National de Formation des Jeunes Sapeurs-Pompiers Schéma National de Formation des Jeunes Sapeurs-Pompiers Complément de formation au FOR 1 pour l obtention de l U.V Animateur de sections de jeunes sapeurs-pompiers Direction de la défense et de la sécurité

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Charte des relations

Charte des relations Charte des relations entre Élus, membres des Conseils consultatifs de quartier et agents des services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane Bellevue, Brest-Centre 1 Europe, Lambezellec Quatre

Plus en détail

RÉGLEMENT FORMATION CENTRE DE GESTION DU HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

RÉGLEMENT FORMATION CENTRE DE GESTION DU HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DU HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson 68027 COLMAR Cedex - 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr RÉGLEMENT DE FORMATION Adopté par le Comité

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Réunion chef de groupement formation 15 janvier 2014. Communication ENSOSP All rights reserved

Réunion chef de groupement formation 15 janvier 2014. Communication ENSOSP All rights reserved Réunion chef de groupement formation 15 janvier 2014 Communication ENSOSP All rights reserved I- Calendrier 2014 Calendrier 2014 Analyse des besoins 2014 Augmentation des formations d intégration lieutenants

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion :

BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion : BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion : Page 1 sur 37 Sommaire 1. Récapitulatif des stages et tuteurs... 3 2. Contenu et définition des stages Contenu des stages... 4 Correspondance

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU

ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES Stagiaire : Elodie GAILLARD Responsables : Anne LE GAL / Cyril PATRAULT Stage de Master 2 SIGAT réalisé du

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATION Cachet de l Établissement

CONTRAT DE FORMATION Cachet de l Établissement CONTRAT DE FORMATION Cachet de l Établissement ENTRE L'ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT : exploité par Monsieur GENEVEY Patrick agrément n : 2403806800 obtenue le : 3/10/2001 renouvelé le 11/09/2007 assuré

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail

COMPTE RENDU DE REUNION Réunion Organisations syndicales Mise en place de l entretien professionnel et ESD. Mardi 28 avril 2015

COMPTE RENDU DE REUNION Réunion Organisations syndicales Mise en place de l entretien professionnel et ESD. Mardi 28 avril 2015 COMPTE RENDU DE REUNION Réunion Organisations syndicales Mise en place de l entretien professionnel et ESD Mardi 28 avril 2015 Etaient présents : Pour la DGSCGC : Mr Jean BENET, Mr Jean-Philippe VENNIN,

Plus en détail

Le réseau des lacs alpins

Le réseau des lacs alpins François TRUSSON Chargé de mission «montagne», Conseil régional Rhône-Alpes Le réseau des lacs alpins L es montagnes occupent une place importante dans la maîtrise et à la réduction des pollutions, mais

Plus en détail

LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH

LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH Pourquoi la conduite du changement? L entreprise avant et après le SIH Ensemble des processus de l hôpital Avant SIH Grande communauté de

Plus en détail

Appel à projets Soutien aux actions des entreprises dans le champ de la prévention de la pénibilité au travail

Appel à projets Soutien aux actions des entreprises dans le champ de la prévention de la pénibilité au travail FONDS NATIONAL DE SOUTIEN RELATIF A LA PENIBILITE Cahier des charges de l appel à projet Date de lancement : jeudi 12 avril 2012 Date limite de dépôt des dossiers : lundi 2 septembre 2013 1 Appel à projets

Plus en détail

Le contrat de services IT «Agile» Un Livre Blanc

Le contrat de services IT «Agile» Un Livre Blanc Le contrat de services IT «Agile» Un Livre Blanc Présenté par Alain GOIRAN, Administrateur itsmf France Martine OTTER, Adeli Pierre-Olivier PORTMANN, Sigma Consulting Prix et agilité 1 La génèse! Les filières

Plus en détail

Sa mise en œuvre relève d une décision unilatérale de l entreprise, ce n est pas une obligation légale. Quand et comment le mettre en place?

Sa mise en œuvre relève d une décision unilatérale de l entreprise, ce n est pas une obligation légale. Quand et comment le mettre en place? Finalité C est un outil de management et de gestion des ressources humaines. Bien mené, il permet d échanger, de motiver, d évaluer les résultats, de fixer des objectifs et les moyens pour les atteindre.

Plus en détail

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015 8 formations carrément commerciales Catalogue 2015 8 formations pour : vendre plus et mieux Vendre ses prestations intellectuelles page 4 La relation client dans la gestion de projet page 5 Apprendre à

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés

Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés 1. Le compte personnel de formation 2. L'entretien professionnel 3. Le nouveau financement de la formation 4. Autres nouveautés 1. Le Compte

Plus en détail

Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique

Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique Sommaire 1. Objectif du bilan nominatif de Service Civique...2 2. Méthode d élaboration du bilan nominatif de Service Civique...2

Plus en détail

Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2

Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2 Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. 1 Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2 Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique «L'école est le lieu d'acquisition

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement

Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement Filière Technique Edition Août 2012 Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement Catégorie C Services concours Centres de Gestion Languedoc- Roussillon www.cdg-lr.fr

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 Centre De Gestion FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA NIEVRE NOTE INFORMATION N 4 /2015 Service Documentation : F. MORVAN L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX A COMPTER DU 1

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-4 Personnes

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020

PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020 PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020 Introduction: Le Programme de travail conjoint CMS-CITES pour 2015-2020 comprend une liste non exhaustive d activités conjointes qui s articulent autour

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Introduction Les surfaces disponibles Les prix La tendance Les axes de développement INTRO CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE Surface

Plus en détail

PARTENARIAT DES SERVICES D INCENDIE ET DE SECOURS DU HAUT-RHIN ET DU BAS-RHIN COMPTE RENDU. du mardi 13 novembre 2007. à la DDSIS du HAUT-RHIN

PARTENARIAT DES SERVICES D INCENDIE ET DE SECOURS DU HAUT-RHIN ET DU BAS-RHIN COMPTE RENDU. du mardi 13 novembre 2007. à la DDSIS du HAUT-RHIN PARTENARIAT DES SERVICES D INCENDIE ET DE SECOURS DU HAUT-RHIN ET DU BAS-RHIN COMPTE RENDU de la 4 ème réunion technique SDIS 67-68 du mardi 13 novembre 2007 à la DDSIS du HAUT-RHIN Monsieur Dominique

Plus en détail

Benoit Vassent Intervenant CCI École de Management

Benoit Vassent Intervenant CCI École de Management Formation à distance management d équipe et efficacité individuelle et collective Formation par téléphone Benoit Vassent Intervenant CCI École de Management 1 Vous choisissez le thème que vous souhaitez

Plus en détail

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Délégué/e/s à la formation Rôle et missions (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Sommaire: 1. Considérations générales sur le rôle et les missions du délégué/e à la formation...

Plus en détail

Evaluation de six ONG de développement agréées par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Grand-Duché de Luxembourg

Evaluation de six ONG de développement agréées par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Grand-Duché de Luxembourg Evaluation de six ONG de développement agréées par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Grand-Duché de Luxembourg Rapport de Synthèse de l évaluation Extrait de la version finale du 24

Plus en détail

Sous la coordination de : Chargée de recherche : Angèle César

Sous la coordination de : Chargée de recherche : Angèle César Évaluation de l instauration de l hébergement égalitaire dans le cadre d un divorce ou d une séparation Sous la coordination de : Marie-Thérèse Casman Chargée de recherche : Angèle César Introduction Contexte

Plus en détail

PRACA : 5 principes pour réussir à instaurer un management par la confiance

PRACA : 5 principes pour réussir à instaurer un management par la confiance PRACA : 5 principes pour réussir à instaurer un management par la confiance Laurent KARSENTY CRTD-CNAM (Paris) ErgoManagement (Toulouse) www.ergomanagement.fr Plan de la présentation 1. Qu appelle-t-on

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR MAISON D ACCUEIL SPECIALISEE

CONTRAT DE SEJOUR MAISON D ACCUEIL SPECIALISEE 30 La solidarité en action Résidence les Aigues Marines MAISON D ACCUEIL SPECIALISEE 977,Boulevard du Docteur Jean Bastide 30240 - LE GRAU DU ROI Téléphone : 04 66 53 97 67 Télécopie : 04 66 53 97 69 E

Plus en détail

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014 Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle - Volet employeurs - Décembre 2014 Sommaire Note technique Synthèse des enseignements Perception Importance accordée à la

Plus en détail

Règlement de formation des sapeurs-pompiers du SDIS 70

Règlement de formation des sapeurs-pompiers du SDIS 70 Règlement de formation des sapeurs-pompiers du SDIS 70 Validé au Bureau des élus du 11 janvier 2013. Propos introductifs Les personnels concernés par ce réglement de formation sont : - les sapeurs-pompiers

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Version 2 (juin 2012) Livret pédagogique du formateur en UFA

Version 2 (juin 2012) Livret pédagogique du formateur en UFA Sommaire 1) Le contexte de travail.... 3 A) LE CFA académique... 3 B) L UFA : qui fait quoi?... 4 2) Le public de l apprentissage... 4 A) L apprenti : son statut... 4 B) Origine scolaire... 4 C) L alternance

Plus en détail

ANNEXE. 1. METHODE D ELABORATION DES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE (Ad'AP)

ANNEXE. 1. METHODE D ELABORATION DES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE (Ad'AP) ANNEXE 1. METHODE D ELABORATION DES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE (Ad'AP) La mise en accessibilité des Etablissements Recevant du Public (ERP) de l'état passe par le lancement de différentes actions,

Plus en détail

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Unité Retraites CDG76 Janvier 2012 La CNRACL Les principaux textes 1 1945 : ordonnance 45-993 du 17 mai 1947 : décret 47-1846 du 19 septembre 1949 : décret 49-1416

Plus en détail

Fonctionnalités HSE PILOT. Groupe QFI www.hse-pilot.com

Fonctionnalités HSE PILOT. Groupe QFI www.hse-pilot.com Fonctionnalités HSE PILOT Groupe QFI www.hse-pilot.com Module produit chimique RECENSEMENT DES PRODUITS Les produits chimiques sont omniprésents dans les entreprises. La gestion qui leur est associée peut

Plus en détail

LIVRE VERT MODERNISER LA DIRECTIVE SUR LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES

LIVRE VERT MODERNISER LA DIRECTIVE SUR LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES LIVRE VERT MODERNISER LA DIRECTIVE SUR LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES Réponses de l Ordre des Experts-Comptables de France aux questions posées par le Livre vert Question 1 : Avez-vous

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE. Exercice clos le 30/09/2014 INSTITUT EUROPEEN D AUDIT ET DE CONSEILS (IEAC)

RAPPORT DE TRANSPARENCE. Exercice clos le 30/09/2014 INSTITUT EUROPEEN D AUDIT ET DE CONSEILS (IEAC) RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 30/09/2014 INSTITUT EUROPEEN D AUDIT ET DE CONSEILS (IEAC) INTRODUCTION Le présent rapport de transparence est rédigé et publié en application de l article R 823-21

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

PROGRAMME BACHELOR 2

PROGRAMME BACHELOR 2 PROGRAMME BACHELOR 2 Le programme Bachelor propose un cursus en 3 ans pour bien choisir son orientation et intégrer le domaine ou le secteur d activité qui convient le mieux à l étudiant. Le niveau Bac

Plus en détail