Permettre aux enfants et aux adolescents de se servir des nouvelles technologies de communication (Internet, téléphone mobile, jeux vidéo) avec un

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Permettre aux enfants et aux adolescents de se servir des nouvelles technologies de communication (Internet, téléphone mobile, jeux vidéo) avec un"

Transcription

1 Permettre aux enfants et aux adolescents de se servir des nouvelles technologies de communication (Internet, téléphone mobile, jeux vidéo) avec un maximum de sécurité

2 2 L équipe opérationnelle Christine du Fretay Fondatrice et Présidente (Bénévole) Béatrice Copper-Royer Psychologue et Cofondatrice (Bénévole) Justine Atlan Directrice Dominique Delorme Responsable de Net Ecoute Claude Fouquet Ecoutante pour Net Ecoute - Alla Kulikova Responsable Formation et interventions - Fahed Toumi Responsable Multimédia Le Conseil d Administration (bénévoles) Christine du Fretay Vice-présidente Citigroup ( ), Présidente de Money Marketing ( ) : entreprise cédée à un groupe de communication. Fondatrice et Présidente d e-enfance. Béatrice Copper-Royer Psychologue spécialisée dans la clinique de l enfant et de l adolescent Auteur de nombreux ouvrages chez Albin Michel : Comment survivre avec ses peurs?, Non, tu n es pas encore un ado!, Vos enfants ne sont pas des grandes personnes, Lâche un peu ton ordinateur. Cofondatrice d e-enfance. Nathalie Rykiel Présidente et Directrice Artistique du groupe Sonia Rykiel. Claire Legras Maître des Requêtes au Conseil d Etat, Membre du Comité Consultatif National d Ethique. Yann Duchesne DG de McKinsey ( ), actuellement DG de Doughty Hanson, Président de Saft, Président du Conseil de Surveillance de Laurent Perrier et administrateur de grandes sociétés. Claire de Montesquiou Directrice de l audit et du contrôle de Crédit Logement. Melchior de Metz Administrateur de société Dominique Godet Avocat associé au cabinet Godet Gaillard Solle Maraux & Associes

3 3 e-enfance, association loi 1901 reconnue d utilité publique, se positionne clairement en faveur des nouvelles technologies, considérant qu Internet tout comme le téléphone portable sont les outils d une nouvelle forme de socialisation, d échanges et d accès au savoir, indispensables pour les nouvelles générations. Aujourd hui les parents, souvent inquiets dans ce domaine, ont tendance à réagir de façon extrême : soit ils laissent toute liberté à leurs enfants en ignorant ce qu ils font sur leur écran, soit au contraire, ils suppriment le portable ou débranchent Internet dès le premier problème. Outre son rôle de sensibilisation des jeunes aux risques d Internet, e-enfance a aussi pour vocation de conseiller les parents afin de leur permettre d exercer leur autorité en tant que parents 2.0. L association e-enfance opère la ligne nationale d assistance téléphonique pour la protection des jeunes sur Internet : Net Ecoute , avec le soutien de la Commission Européenne et en collaboration avec le Ministère de l Intérieur et le Secrétariat d Etat à l Economie Numérique. Les nouvelles technologies facilitent les échanges 4 mais présentent certains risques pour les jeunes 5 Actions de sensibilisation et de prévention 6 Collaboration avec les institutions publiques 9 Coopération avec les acteurs économiques 10 Ressources et contrôle 11 Le net qui laisse toutes ses chances à l enfance

4 4 Pourquoi e-enfance? Les nouvelles technologies facilitent les échanges Internet, toujours plus présent dans nos vies 90 % des 9-17 ans sont équipés d une connexion Internet chez eux et 43 % sur leur ordinateur personnel Les 9-17 ans passent en moyenne plus de 2h par jour sur Internet 80 % des 9-17 ans utilisent MSN 41% des enfants français de 9-17 ans tiennent un blog et 13 % plusieurs blogs 82% des enfants français de 9-17 ans fréquentent des sites de socialisation type Dailymotion, Facebook, Youtube, Myspace,... (1) La Téléphonie Mobile, communiquer en toute liberté 74 % des ans et 98 % des ans ans sont équipés en téléphonie mobile (1) 46 % des 9-17 ans utilisent le mobile pour la consultation de sites Internet (3) 70 % des ans ont un mobile multifonctions. Cette tranche de la population est la plus équipée en smartphones (15 %) (1) L explosion des jeux vidéo 95 % des enfants connectés jouent à des jeux sur Internet 54 % des ans jouent sur leur téléphone portable (2) Les 9-17 ans jouent aux jeux vidéo 5h10 par semaine en moyenne (1) 1 enfant sur 4 avoue jouer à des jeux vidéo la nuit quand tout le monde est couché (1) (1) Ipsos/e-Enfance avril 2009 (2) TNS Sofres/AFOM septembre 2009 (3) Symantec Mars 2008 Ipsos (4) Facebook / e-enfance - mai 2009

5 5 mais présentent certains risques pour les jeunes La violence des images Les enfants peuvent être soumis volontairement ou involontairement à des images extrêmement crues, choquantes ou violentes en tapant sur un moteur de recherche n importe quel mot ou bien en téléchargeant des films et des vidéos illégalement. 57 % des 9-17 ans indiquent avoir déjà été confrontés au moins une fois à des contenus choquants sur le Net (1) Les pressions psychologiques Les enfants peuvent être influencés par des personnes malintentionnées, mineures ou majeures (incitation à l anorexie, au suicide ou harcèlement sexuel ) avec lesquelles ils sont en contact sur les «chats» ou les blogs. L utilisation de la webcam de plus en plus répandue, encourage les jeunes à s exposer et à dévoiler leur vie privée en se laissant filmer, sans être conscient des conséquences. 25 % des enfants ont été en contact avec des inconnus en ligne (3) La consommation excessive En passant leur temps sur Internet, de plus en plus de jeunes deviennent accros à leur ordinateur et s isolent. Ces risques s appliquent aussi bien à l Internet fixe (via l ordinateur) qu à l Internet mobile (via les téléphones portables) et à la pratique des jeux vidéo et des jeux d argent en ligne. L Internet mobile, très facile d accès et d utilisation, est encore plus menaçant car l enfant peut surfer sur Internet n importe quand et n importe où. L usurpation d identité Messageries électroniques, réseaux sociaux, comptes bancaires,... la numérisation de nos vies rend la protection de données personnelles primordiale. Facebook, tous connectés! 64 % des français de 13 à 18 ans possèdent un profil Facebook, parmis eux 18,5% ont déjà subis des moqueries via ce réseau social. (4) Les Blogs, un phénomène français Ces «journaux intimes» mis en ligne sur Internet par les adolescents n ont d intime que le nom. Ils contiennent des données personnelles et sont illustrés par des photos ou des vidéos. Ces photos peuvent faire l objet d exploitations malhonnêtes. Les injures et propos diffamatoires n ont jamais eu un outil aussi important pour proliférer de blogs sont recensés sur le site de Skyrock en 2009 Les parents ignorent les pratiques de leurs enfants 53% des parents pensent qu il n est pas risqué pour leurs enfants de surfer seul sur Internet Plus d 1 enfant sur 2 a le sentiment de pouvoir faire ce qu il veut sur Internet, sans que ses parents le sachent 25% des enfants ont déjà été en contact en ligne avec des inconnus (1) 89% des ans ont déjà rencontré un problème sérieux sur Internet (4) En 2009 près d 1 jeune sur 4 avoue s être fait piraté un de ses comptes personnels (4) Le net qui laisse toutes ses chances à l enfance

6 6 Actions de sensibilisation et de prévention Pour sensibiliser les différents publics aux risques potentiels des nouvelles technologies, Un site internet de référence : e-enfance.org Riche en informations et en conseils, ce site est destiné plus particulièrement aux parents. Il développe notamment les règles de sécurité et les outils de protection adaptés aux enfants selon leur âge. En plus de conseils pratiques notre site offre l accès à un Forum de discussions permettant aux parents de partager témoignages et expériences sur le Net pour la sécurité des enfants. Maîtriser les jeux vidéo avec jeuxvideoinfoparents.fr e-enfance a conçu ce site internet pour permettre aux parents de se familiariser avec l univers des jeux vidéo, afin de choisir des jeux pour leurs enfants en toute connaissance. Ils trouvent notamment, pour chaque jeu, l âge minimum auquel il est destiné, son univers via des vidéos, une fiche pratique détaillant le type de jeu, son intérêt, sa durée, les possibilités de sauvegarde, les options payantes, ainsi que l avis de la psychologue Béatrice Copper-Royer. Pour faciliter l accès à cette mine d informations pratiques, le site est aussi décliné en version iphone. Scanner simplement un code barre de jeu-vidéo permet d accéder directement à ses principales caractéristiques. Des conseillers à l écoute sur netecoute.fr Le site officiel de net ecoute permet aux jeunes de poser toutes leurs questions et d obtenir de l aide par chat, Skype, SMS, mais aussi grâce à Max, l assistant virtuel. Cette plateforme d accueil propose également des quizz, des vidéos et des serious game pour sensibiliser les plus jeunes aux bons usages des TIC. Pour les jeunes, la net-attitude.fr Des conseils pratiques pour éviter aux jeunes les pièges d Internet, du mobile et des jeux vidéo, et surfer en toute liberté. Ce site les informe également des actions événementielles organisées pour eux par e-enfance dans le cadre d actions de sensibilisation : concours de vidéo avec Dailymotion, jeux concours sur Facebook, réalisation d une BD numérique...

7 7 e-enfance a conçu et mis en place différents outils et moyens d information Evaluation des logiciels de contrôle parental e-enfance, en association avec la Délégation aux Usages de l Internet et le Ministère de la Famille, effectue des tests comparatifs sur la qualité des logiciels de contrôle parental des Fournisseurs d Accès à Internet. Ces tests disponibles sur le site de l association sont fondés sur la qualité du filtrage et la facilité d utilisation. e-enfance a contribué à l élaboration de la norme AFNOR pour les logiciels de contrôle parental. Campagnes média nationales Dès 2006, e-enfance réalise 3 spots radio de prévention à destination des parents, complétés en 2007 par 3 spots TV de sensibilisation mettant en scène des enfants et des adolescents, devant leur ordinateur, dans l intimité de leur chambre. Chaque spot pointe une dérive du Net : les images choquantes, la diffusion d informations dangereuses, le recrutement de jeunes enfants à des fins sexuelles. Ces spots sont diffusés chaque année sur les chaînes de télévision TF1, France Télévision, Canal +, M6, BFM TV, RTL9, MCM, LCI, i-télé... dans 350 salles de cinéma, sur les portails Internet et mobiles et par les radios Europe 1, RMC, BFM... Si c est pas net, on vous écoute. Net Ecoute répond à toutes les questions concrètes que se posent enfants, adolescents et parents sur Internet, le mobile et les consoles de jeux : - aide à l installation des logiciels de contrôle parental, - conseils sur l utilisation sécurisée d Internet, du mobile et des jeux vidéo par les jeunes, - assistance psychologique en cas de confrontation à des problèmes graves liés à l utilisation de ces nouvelles technologies (images choquantes, harcèlement moral et sexuel, mauvaises rencontres, pédophilie, dépendance aux jeux vidéo ). Cette ligne nationale d assistance pour la protection des jeunes sur Internet est en partie financée par la Commission Européenne dans le cadre du programme européen Safer Internet et soutenue par les Pouvoirs Publics français (Ministère de l Intérieur et Ministère de l Economie Numérique). * *Coût d un appel local depuis un poste fixe FT Visuel de la campagne offerte par l agence Aubert-Storch Le net qui laisse toutes ses chances à l enfance

8 8 Actions de prévention sur le terrain Formation des professionnels de l Education Interventions auprès de plus de 200 structures éducatives (académies, lycées, EPN, médiathèques ). Collaboration à l élaboration du module de formation de la Police et Gendarmerie nationale pour les officiers de sécurité qui interviennent en millieu scolaire dans le cadre de leur mission de prévention. Sensibilisation dans les écoles et les collèges Responsabilisation des enfants Des journées sont organisées dans les écoles et collèges pour sensibiliser et responsabiliser les enfants sur les risques d Internet, du mobile et des jeux vidéo et leur transmettre les bonnes pratiques. Information des parents Des soirées sont animées pour informer les parents des usages des adolescents sur Internet (mobile, ordinateur, console de jeux), des risques qu ils peuvent y courir et des moyens de les prémunir. Développement d outils pédagogiques adaptés Réalisation d un kit pédagogique destiné aux enseignants du primaire, en collaboration avec un panel de professionnels de l éducation. Mise en place et animation de séances d information sur l utilisation sécurisée d Internet à destination des municipalités, établissements scolaires Création d un DVD d information pour les parents et les enfants: Enfants, ados : l Internet sans danger présenté par Valérie Payet, avec l aimable participation de Yannick Noah et Hélène Ségara. Contenu du DVD Exemples positifs et négatifs sur Internet Témoignages croisés parentsenfants : Comment les parents «cyber-éduquent-ils» leurs enfants? Comment les enfants utilisent-ils Internet? Quels sont les pièges? Comment les éviter? + Jeu interactif pour tester ses connaissances avec la généreuse participation de Yannick Noah et Hélène Ségara

9 9 Collaboration avec les institutions publiques En France Ministère de l industrie, de l énergie et de l Economie numérique La Délégation aux Usages de l Internet dans le cadre du programme européen Safer Internet. Le Ministère du Budget pour la protection des mineurs sur les jeux d argent en ligne. Participation à la rédaction du cahier des charges, support d un code de bonne conduite rédigé à l attention des opérateurs de jeux légaux. Le Ministère de l Education Nationale pour la sensibilisation des élèves et de leurs parents. Distribution des affiches Net Ecoute à tous les Recteurs d académie. Le Ministère de l Intérieur pour le filtrage des sites pédopornographiques sur le réseau Internet en France. Collaboration avec les services de police spécialisés dans le cadre des activités de la ligne d accueil téléphonique Net Ecoute. Le Ministère de la Santé et l INPES sur les problèmes de dépendance aux jeux vidéo. En Europe L association e-enfance a été sélectionnée par la Commission Européenne pour représenter la France au sein du programme Safer Internet. A ce titre, e-enfance travaille avec les associations des 27 pays membres qui ont pour objectif de sensibiliser le grand public aux risques d Internet, partout en Europe. e-enfance participe régulièrement en tant qu experte, aux travaux de la Commission Européenne, par exemple : Charte des réseaux sociaux la rédaction de la charte de bonne conduite signée en 2009 par les réseaux sociaux européens (MSN, Facebook, Myspace, Skyblog, Youtube, Dailymotion ) en présence de la commissaire européenne Viviane Reding et le groupe de travail chargé du suivi depuis Evaluation des logiciels de contrôle parental dans le but d obtenir le même niveau de protection dans tous les Etats européens. Téléphones mobiles et protection des enfants pour l évaluation des solutions de contrôle parental sur mobile et propositions d améliorations. L Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) participation à la commission spécialisée en charge de l impact de l ouverture des jeux sur la demande Les collectivités locales en participant à des actions de prévention sur les risques d Internet.

10 10 Coopération avec les acteurs économiques L association développe des partenariats avec les entreprises qui souhaitent sécuriser l accès des mineurs à leurs services ou avec celles pour qui l éducation et la protection des jeunes sur Internet est un axe majeur de leur politique de développement durable. L industrie des télécommunications Avec les entreprises de télécommunication, l objectif d e-enfance est l amélioration des logiciels de contrôle parental et d une façon générale celle de la sécurité des enfants sur leurs réseaux. Nous travaillons en partenariat avec MSN/ Microsoft, Numericable, SFR/Neuf-cegetel, Orange Co-Régulation et Normalisation Signature en 2005 de la charte des Fournisseurs d Accés à Internet sur l obligation de mettre à disposition gratuitement un contrôle parental. Signature en 2010 de la charte sur «le droit à l oubli numérique» proposé par Nathalie Kosciusko-Morizet. Les sites communautaires (web 2.0) En 2008, e-enfance a conclu un accord avec l ASIC (Association des Services Internet Communautaires) pour inciter les sites tels que Facebook, Youtube, Myspace, Dailymotion à prendre des mesures pro-actives pour la protection des mineurs. Dès octobre 2008, e-enfance a concrétisé cet accord par la mise en place d un partenariat avec Dailymotion qui oblige tout mineur qui souhaite s inscrire sur Dailymotion à visionner le Code de bonne conduite fait par e-enfance sous forme vidéo et s engage à éliminer le plus possible de contenus inappropriés pour les mineurs et à améliorer la visibilité des procédures de signalement. e-enfance est également présente sur Youtube, Facebook, Twitter, MSN, Skyblog Participation au processus de normalisation du jeu responsable engagé à l initiative de FDJ et l AFNOR. Membre de la commission AFNOR sur la normalisation et l évaluation des performances des solutions de contrôle parental proposées par les FAI (XP Z40-100).

11 11 Ressources et contrôle Ressources Au 31 décembre 2009, plus de 90% des ressources de l association proviennent de notre soirée de gala, de subventions publiques française et européennes, de mécènes et de donateurs. La majorité des dépenses sont consacrées aux missions sociales et représentent 89% du budget global de l association en Elles concernent principalement le fonctionnement de la ligne d assistance Net Ecoute , les actions d informations destinées aux parents, les actions de préventions menées dans les écoles et les collèges. Soutenir l association e-enfance fait bénéficier ses donateurs particuliers ou entreprises, de déductions fiscales prévues par la loi en vigueur relative au mécénat : Pour les particuliers : réduction d impôt sur le revenu de 66% du montant du don, dans la limite annuelle de 20% du revenu imposable Pour les entreprises : réduction d impôt sur les sociétés à hauteur de 60% du montant des dons. En outre le plafond des dons ouvrant droit aux avantages est à 5 pour 1000 du chiffre d affaires hors-taxes, quelle que soit la nature de l organisme bénéficiaire. Cette réduction d impôts est imputée sur le solde de l impôt sur les sociétés dû au titre de l exercice au cours duquel les versements ont été réalisés. En cas d excédent, l imputation s effectuera au titre de l un des 5 exercices suivants. L association e-enfance est Reconnue d utilité publique depuis le 19 avril 2010, elle est habilitée à recevoir les legs et donations exonérés de droits de succession. Audit Les comptes annuels de l association e-enfance sont audités par Olivier Magis, Commissaire aux comptes, Membre de la Compagnie Régionale de Paris Le net qui laisse toutes ses chances à l enfance

12 RECONNUE D UTILITE PUBLIQUE 57, avenue Paul Doumer Paris

Protéger les enfants : Eduquer les Parents

Protéger les enfants : Eduquer les Parents Justine Atlan Directrice e-enfance Association Reconnue d Utilité Publique 23 novembre 2010 Protéger les enfants : Eduquer les Parents L expérience d e-enfance et du numéro national Net Ecoute 0820 200

Plus en détail

lapleiade@ville-commentry.fr

lapleiade@ville-commentry.fr lapleiade@ville-commentry.fr Comprendre les principaux risques L exposition aux images choquantes Aujourd hui, vous risquez 1 fois sur 3 d'être confrontés à des images choquantes sur le Net, que ce soit

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires 1 Fiche technique Le quatrième baromètre et a été réalisé par Calysto

Plus en détail

Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Dossier de presse

Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Dossier de presse Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Dossier de presse Les logiciels de contrôle parental mercredi 26 avril 2006 Ministère délégué à la

Plus en détail

Les outils numériques et les jeunes Comprendre leurs usages et promouvoir une utilisation responsable

Les outils numériques et les jeunes Comprendre leurs usages et promouvoir une utilisation responsable Les outils numériques et les jeunes Comprendre leurs usages et promouvoir une utilisation responsable Alla Kulikova Responsable Prévention et Formations Association e-enfance SOMMAIRE 1/ L association

Plus en détail

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Diaporama réalisé à partir des résultats du questionnaire passé par 648 lycéens du Lycée Hector Berlioz Définition des nouvelles technologies

Plus en détail

NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes

NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes Les enfants surfent sur internet majoritairement à partir de 8 ans 64%*

Plus en détail

Documentation d utilisation

Documentation d utilisation Documentation d utilisation Généralités Docteur Souris 2012 Guide d utilisation : Généralités Présentation Le patient Le Compte Docteur Souris et les Accès à Internet Le Référent Le support Technique Le

Plus en détail

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Internet et prévention Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Journées Annuelles de Santé Publique 1 décembre 2011 I- CONTEXTE : les jeunes français (15-24 ans) et Internet

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET

CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET Préambule Cette charte a pour objet de définir les conditions générales d utilisation des ressources informatiques mises à disposition du public par la médiathèque

Plus en détail

La sécurité sur Internet

La sécurité sur Internet La sécurité sur Internet si on en parlait en famille? Petit guide à l usage des parents Internet pour tous Internet de demain Réalisé avec l aide du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

«le net, la loi et toi»

«le net, la loi et toi» Sélection téléchargeable sur le site du CRDP, rubrique «librairie» http://crdp.ac-besancon.fr/index.php?id=245 Coupe nationale biennale des élèves citoyens 2012, pour collégiens et lycéens «le net, la

Plus en détail

Le contrôle parental

Le contrôle parental Le contrôle parental Premier partenaire de votre réussite Cette fiche a pour objectif de vous fournir quelques éléments de réflexion sur l utilisation de l ordinateur et d internet et sur le rôle que vous,

Plus en détail

Dossier de Presse. WebDialn@ Etude sur les Usages et Perceptions des Internautes du Web Algérien www.webdialna.com

Dossier de Presse. WebDialn@ Etude sur les Usages et Perceptions des Internautes du Web Algérien www.webdialna.com 1 Dossier de Presse Etude sur les Usages et Perceptions des Internautes du Web Algérien www.webdialna.com Etude L Algérie vit en ce moment une période de croissance exponentielle du nombre d internautes,

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Dossier pratique n 1

Dossier pratique n 1 Dossier pratique n 1 Comment mieux protéger les enfants sur Internet? Dans ce dossier 1 Protection et prévention 2 Conseils pour les parents 3 Petit lexique pour les parents 4 Conseils pour enfants et

Plus en détail

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo Préambule Afin de prévenir des nouvelles pratiques d'internet, chez les adolescents, nous avons décidé de réaliser une enquête auprès de tous les élèves du collège. Cette enquête comporte 40 questions.

Plus en détail

Lexique informatique. De l ordinateur :

Lexique informatique. De l ordinateur : De l ordinateur : Lexique informatique CD / Cédérom : CD (Compact Disc) contient des logiciels (dictionnaire, jeux, ) Clavier : permet de taper du texte, de la ponctuation, des chiffres et des symboles.

Plus en détail

Un logiciel de contrôle parental, c est quoi?

Un logiciel de contrôle parental, c est quoi? LES LOGICIELS DE CONTROLE PARENTAL Ces dispositifs de protection des mineurs sur Internet proposent des fonctionnalités de plus en plus évoluées. Mais ils ne remplaceront jamais l action pédagogique des

Plus en détail

Tests comparatifs sur la qualité des logiciels de contrôle parental (24/06/2008)

Tests comparatifs sur la qualité des logiciels de contrôle parental (24/06/2008) Communiqué de Presse Tests comparatifs sur la qualité des logiciels de contrôle parental (24/06/2008) Le Secrétariat d État à la Famille ainsi que la Délégation aux Usages de l Internet font réaliser régulièrement

Plus en détail

Charte des usages acceptables de [établissement]

Charte des usages acceptables de [établissement] Introduction En l espace de quelques années, l Internet est devenu sans nul doute une source d information et un outil de communication sans égal. Etant donné qu il n existe aucun mécanisme de régulation

Plus en détail

http://www.animetcom.fr/

http://www.animetcom.fr/ http://www.animetcom.fr/ NOS DOMAINES DE FORMATION Education Populaire Sports Loisirs... 3 Petite Enfance Enfance Adolescence... 4 Social et Médico-Social... 5 Commercial et Centre de Profits... 6 Communication

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

PARAMÉTRER SON COMPTE

PARAMÉTRER SON COMPTE PARAMÉTRER SON COMPTE Petit rappel: Facebook, qu est-ce que c est? Un réseau social sur Internet qui permet de communiquer entre «amis». Sur Facebook, on peut : Se créer un réseau d amis Poster (publier)

Plus en détail

Les adolescents, leur téléphone portable et l Internet mobile

Les adolescents, leur téléphone portable et l Internet mobile Les adolescents, leur téléphone portable et l Internet mobile Note de synthèse Action Innocence UNAF Auteurs TNS SOFRES Fabienne SIMON Sarah DUHAUTOIS Octobre 2009 S il est souvent commenté compte tenu

Plus en détail

Le contrôle parental. Premier partenaire de votre réussite

Le contrôle parental. Premier partenaire de votre réussite Le contrôle parental Premier partenaire de votre réussite Table des matières 1 - Qu est-ce qu un logiciel de contrôle parental? 2 - Le contrôle parental «pas à pas» L onglet «Accueil» L onglet «administration»

Plus en détail

Intervention de l association Fréquences Ecoles le mardi 27 Novembre

Intervention de l association Fréquences Ecoles le mardi 27 Novembre Synthèse du contenu des différentes actions de la Quinzaine d animations, de prévention et d information autour de l Internet, des réseaux sociaux et des relations aux écrans du 26 Novembre au 8 Décembre

Plus en détail

société les dangers d internet pour les mineurs

société les dangers d internet pour les mineurs Sirpa-gendarmerie ADC F. Balsamo société les dangers d internet pour les mineurs > Quels sont les principaux risques d Internet pour les enfants? > Comment l État a-t-il pris en compte ces nouveaux dangers?

Plus en détail

Les jeunes et les écr@ns

Les jeunes et les écr@ns La lettre de l ISPA aux parents N o 8 Cher-s Parent-s, Les jeunes et les écr@ns «Sur Internet, on peut écouter la radio tout en payant le téléphone.» Anne Roumanoff Depuis une quinzaine d années on assiste

Plus en détail

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40%

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40% LA REVOLUTION MOBILE AURA-T-ELLE LIEU : LES CHIFFRES LES CHIFFRES 1. UTILISATEURS 1.1 France En France, 3 ème trimestre 2010 : 45,9 millions de personnes équipées d un téléphone mobile 13,7 millions de

Plus en détail

Politique quant à l utilisation des médias sociaux

Politique quant à l utilisation des médias sociaux Politique quant à l utilisation des médias sociaux 2012-2013 Cette politique vise à guider les élèves du Collège dans leur usage des médias sociaux. Pour tous les élèves du Collège St-Jean-Vianney Politique

Plus en détail

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Autour de l utilisation des téléphones portables Les jeunes ont, de manière générale, leur 1 er portable dès l entrée en 6 ème. 2 risques

Plus en détail

Les parents et les usages d Internet de leurs enfants

Les parents et les usages d Internet de leurs enfants Les parents et les usages d Internet de leurs enfants Présentation de l Ifop pour la Délégation Interministérielle à la Famille Mars 2005 Note méthodologique Etude réalisée pour : Echantillon : La Délégation

Plus en détail

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION Parce qu Internet est un espace public où les données publiées non protégées sont accessibles à tous, voici des conseils pour gérer au mieux votre image sur Internet! IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

Plus en détail

Concours européen 2013 des meilleurs contenus en ligne pour les jeunes

Concours européen 2013 des meilleurs contenus en ligne pour les jeunes Concours européen 2013 des meilleurs contenus en ligne pour les jeunes PROGRAMME SAFER INTERNET FRANCE - SAFER INTERNET DAY 2014 Un événement organisé par Internet Sans Crainte avec le soutien de PanelParents,

Plus en détail

Mission. Objectifs. Les contenus violents et sexuellement explicites sur Internet. Comment protéger les jeunes utilisateurs? Qui sommes-nous?

Mission. Objectifs. Les contenus violents et sexuellement explicites sur Internet. Comment protéger les jeunes utilisateurs? Qui sommes-nous? Les contenus violents et sexuellement explicites sur Internet. Comment protéger les jeunes utilisateurs? Qui sommes-nous? Lausanne, 29 mars 2012 Sébastien GENDRE, Responsable du département «Prévention

Plus en détail

p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents

p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents blogs? contrôle parental? chats? sites sensibles? téléphonie mobile? jeux violents? spyware? SOMMAIRE 1. sécuriser son

Plus en détail

INTERNET ET SÉCURITÉ

INTERNET ET SÉCURITÉ INTERNET ET SÉCURITÉ DES ETUDES, ANALYSES SUR LES MÉDIAS SOCIAUX «L usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans». Juin 2011. Etude réalisée par TNS SOFRES à la demande de l UNAF, Action Innocence, CNIL.

Plus en détail

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

MOBILISER LES FRANCAIS POUR ATTEINDRE 75% DE RECYCLAGE. Campagne de sensibilisation novembre/décembre 2010

MOBILISER LES FRANCAIS POUR ATTEINDRE 75% DE RECYCLAGE. Campagne de sensibilisation novembre/décembre 2010 MOBILISER LES FRANCAIS POUR ATTEINDRE 75% DE RECYCLAGE Campagne de sensibilisation novembre/décembre 2010 Pour favoriser la mobilisation des citoyens, une grande campagne d information et de communication

Plus en détail

Les jeunes et les écr@ns

Les jeunes et les écr@ns La lettre aux parents N o 8 Cher-s Parent-s, Les jeunes et les écr@ns «Sur Internet, on peut écouter la radio tout en payant le téléphone.» Anne Roumanoff Depuis une quinzaine d années on assiste à une

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

Vademecum marketing Un site pour découvrir le français 1er juillet 2013

Vademecum marketing Un site pour découvrir le français 1er juillet 2013 Le présent vademecum a pour vocation de synthétiser les atouts et principales caractéristiques de Parlons français, c est facile!, des pistes d exploitation du site, ainsi qu un mode d emploi du kit marketing

Plus en détail

Les vidéos sur ordinateur

Les vidéos sur ordinateur Module Multimédia Les vidéos sur ordinateur Médiathèque de Haguenau - mediatheque.ville-haguenau.fr 1/19 Sommaire I. Regarder des vidéos sur Internet avec Dailymotion et Youtube...3 1) Présentation générale...

Plus en détail

Compte-rendu conférence 17 avril 2014 Ferté-Fresnel

Compte-rendu conférence 17 avril 2014 Ferté-Fresnel Compte-rendu conférence 17 avril 2014 Ferté-Fresnel «Réseaux sociaux &jeux vidéos : s informer pour mieux les utiliser» Intervenants : Fabien Rillet animateur multi médias au Bureau Information Jeunesse

Plus en détail

Le site participatif qui veille sur la biodiversité

Le site participatif qui veille sur la biodiversité Le site participatif qui veille sur la biodiversité : le Web 2.0 au service de la biodiversité quotidienne 2010 : année mondiale de la biodiversité > Une mobilisation planétaire majeure, mais des menaces

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage»

Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage» Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage» Date : 18.10.2014 Durée : 14h 15h30 Lieu : Kolping-Akademie, Würzburg Evénement : réunion de l OFAJ Référente

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est?

LES RÉSEAUX SOCIAUX. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est? Facebook, Twitter, MySpace, Netlog... ces noms te sont sans doute très familiers. Il s agit en effet des réseaux sociaux les plus populaires. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est? C est

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Etude JAMES. Voici comment les jeunes utilisent les médias numériques

Etude JAMES. Voici comment les jeunes utilisent les médias numériques Etude JAMES 2014 Voici comment les jeunes utilisent les médias numériques Portable, Internet, musique et TV les incontournables du quotidien Les médias numériques occupent une position centrale dans les

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Journée mondiale des Télécommunications Séminaire protection des enfant dans le cyberespace Hôtel El-Jazaïr Alger, le 17 Mai 2009. L ENFANT ET INTERNET «pour

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

Utilisation et usage d Internet

Utilisation et usage d Internet 1 résultats Utilisation et usage d Internet Internet s est imposé Quelque soit leur âge ou leur sexe, près de neuf jeunes sur dix déclarent utiliser Internet. Cette imposante proportion indique indubitablement

Plus en détail

Téléphone portable Le téléphone portable offre aujourd hui de nombreuses fonctions, notamment celle de se connecter à Internet.

Téléphone portable Le téléphone portable offre aujourd hui de nombreuses fonctions, notamment celle de se connecter à Internet. Téléphone portable Le téléphone portable offre aujourd hui de nombreuses fonctions, notamment celle de se connecter à Internet. Transmets ton numéro uniquement à des personnes proches (famille et amis)

Plus en détail

Kit Media 2013. un site Palmeris

Kit Media 2013. un site Palmeris Kit Media 2013 Le concept WebJunior est un site internet destiné aux enfants et aux adolescents. Il se présente sous la forme d un portail d'activités et d'informations, enrichi d'un annuaire de sites

Plus en détail

PREVENTION DES DANGERS ET DES DERIVES D'INTERNET

PREVENTION DES DANGERS ET DES DERIVES D'INTERNET PREVENTION DES DANGERS ET DES DERIVES D'INTERNET I.La Cybercriminologie : La cybercriminologie (ou cybercriminalité) concerne l étude des infractions pénales qui se commettent sur le réseau Internet. Exemples

Plus en détail

ENQUÊTE 2009 - Les pratiques culturelles au Luxembourg Ordinateur/internet

ENQUÊTE 2009 - Les pratiques culturelles au Luxembourg Ordinateur/internet ENQUÊTE 2009 - Les pratiques culturelles au Luxembourg Ordinateur/internet page 1 / 25 Q25) Disposez-vous d une connexion à Internet à la maison? Oui 80 % Non 20 % page 2 / 25 Q27) Au cours des 12 derniers

Plus en détail

Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte

Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte AFM - Association Française contre les Myopathies Créée en 1958 par des malades et parents de malades, l AFM a un objectif

Plus en détail

Comité consultatif sur l application des droits

Comité consultatif sur l application des droits F WIPO/ACE/9/14 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 20 DÉCEMBRE 2013 Comité consultatif sur l application des droits Neuvième session Genève, 3 5 mars 2014 PROJET PILOTE VISANT À SENSIBILISER LE PUBLIC À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Tests comparatifs sur la qualité des logiciels de contrôle parental (29/02/2008)

Tests comparatifs sur la qualité des logiciels de contrôle parental (29/02/2008) Communiqué de Presse 29/02/2008 Délégation Interministérielle à la Famille Tests comparatifs sur la qualité des logiciels de contrôle parental (29/02/2008) Le Ministère du Travail et la Délégation Interministérielle

Plus en détail

Centre de Référence sur le Jeu Excessif

Centre de Référence sur le Jeu Excessif 1 sur 5 01/11/2013 07:21 Centre de Référence sur le Jeu Excessif > Accueil> Prévention de la dépendance aux jeux vidéo et cyberdépendance L'émergence d'internet dans les foyers et sur les lieux de travail

Plus en détail

Collège MARCEL ANDRE Le Promenoir 04140 Seyne-les-Alpes Tél : 0492350049

Collège MARCEL ANDRE Le Promenoir 04140 Seyne-les-Alpes Tél : 0492350049 Collège MARCEL ANDRE Le Promenoir 04140 Seyne-les-Alpes Tél : 0492350049 Charte de l utilisation des ressources informatiques Et des services de l internet Préambule La présente charte a pour objectif

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

LE HARCELEMENT A L ECOLE

LE HARCELEMENT A L ECOLE 1 05/05/2014 LE HARCELEMENT A L ECOLE l'essentiel : Selon une statistique nationale, un élève sur 10 est victime de harcèlement à l'école. Pour la moitié ce sont des cas de harcèlement sévère. Le harcèlement

Plus en détail

Prévention des usages excessifs des technologies numériques. Prévention des usages excessifs des technologies numériques

Prévention des usages excessifs des technologies numériques. Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages

Plus en détail

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012 Next Level 2 L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS avec 18 Octobre 2012 Un marché qui quadruple en 10 ans CA en M 45 000 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 Consoles

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

Charte d utilisation de l ipad - primaire

Charte d utilisation de l ipad - primaire Charte d utilisation de l ipad - primaire Le programme ipad à l école Moser L ipad s impose aujourd hui comme un outil permettant d augmenter l interactivité, les discussions constructives et productives

Plus en détail

Ensemble, pour un meilleur Internet! Contact : Elodie Ghestem elodie@tralalere.net saferinternetday@tralalere.net

Ensemble, pour un meilleur Internet! Contact : Elodie Ghestem elodie@tralalere.net saferinternetday@tralalere.net Ensemble, pour un meilleur Internet! Contact : Elodie Ghestem elodie@tralalere.net saferinternetday@tralalere.net Plus d infos sur le Safer Internet France : www.saferinternet.fr 2 A PROPOS DU SAFER INTERNET

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur Utiliser les outils du Web 2.0 Dans sa pratique d enseignant et de formateur Vincent Pereira Formateur Consultant Communautés numériques Blogueur http://www.formateurconsultant.com/ Non Théo, il n y a

Plus en détail

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Réussir sa collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 MENU // P.3 P.6 INTRODUCTION COLLECTER TOUT AU LONG DE L ANNÉE Étape 1 : Offrir la possibilité de vous soutenir tout au long de

Plus en détail

Info Délits Plus Avril 2013 Division prévention criminalité

Info Délits Plus Avril 2013 Division prévention criminalité Sexting, sextape, sexto, quésako? Le sexting consiste à envoyer une photo de soi nu ou en partie dénudé à son partenaire sexuel du moment ou un copain. La sextape consiste à participer à des jeux sexuels

Plus en détail

Mécanismes techniques de Protection dans les domaines de l Internet et des smartphones

Mécanismes techniques de Protection dans les domaines de l Internet et des smartphones Mécanismes techniques de Protection dans les domaines de l Internet et des smartphones Patrick Britschgi Swisscom (Suisse) SA 7 mars 2013, Berne 2 e Forum national pour la protection de la jeunesse face

Plus en détail

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves AVANT-PROPOS A l occasion des premières Assises Nationales sur le harcèlement à l École des 2 et 3 mai 2011, Luc CHATEL, ministre de

Plus en détail

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction Introduction La nature, pour être commandée, doit être obéie.» Francis Bacon, peintre anglo-irlandais. En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, soit un quart de la population

Plus en détail

Lancer et réussir sa campagne de collecte

Lancer et réussir sa campagne de collecte Lancer et réussir sa campagne de collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Lancer et réussir votre campagne de collecte Étape 1 : Rédiger votre page de collecte - Présenter votre projet

Plus en détail

Tourisme : cap vers le Web 2.0

Tourisme : cap vers le Web 2.0 Tourisme : cap vers le Web 2.0 Aujourd hui et Demain Orléans 27 novembre 2007 www.detente.fr p.viceriat@detente.fr Qu est est-ce que le Web 1.0? Le Web 1.0 est une manière simple et économique de mettre

Plus en détail

Les jeunes et internet

Les jeunes et internet Les jeunes et internet Valentine Favel-Kapoian Professeure-documentaliste (Collège de la Dombes 01) Céline Fédou Professeure-documentaliste (Collège Les Battières - 69) DANE : Délégation Académique au

Plus en détail

Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009

Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009 Le cycle de vie d un produit culturel Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009 Objectifs Mesurer l impact d Internet Observer le cycle de vie des produits culturels Mieux comprendre les rôles

Plus en détail

ET les «amis»? le TEmps passé sur facebook? pour y faire quoi?

ET les «amis»? le TEmps passé sur facebook? pour y faire quoi? Internet et nous Le projet, mené avec des élèves de 4 ème A du collège François Mitterrand de Créon, a pour but d aborder la question de la prévention des comportements à risques sur internet par le biais

Plus en détail

Communication et développement des institutions

Communication et développement des institutions Métiers de la communication Métiers du développement des institutions Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 255 métiers de la communication DIRECTEUR DE COMMUNICATION Code : COM01 Directeur

Plus en détail

Jeux vidéo Les jeux vidéo permettent de se distraire et de s'amuser. Tu peux jouer seul ou en réseau.

Jeux vidéo Les jeux vidéo permettent de se distraire et de s'amuser. Tu peux jouer seul ou en réseau. Jeux vidéo Les jeux vidéo permettent de se distraire et de s'amuser. Tu peux jouer seul ou en réseau. N'oublie pas que les jeux vidéo ne remplacent pas tes amis Copyright Action Innocence 2012 1/15 Jeux

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

LES RESSOURCES NUMERIQUES ET LE CDI :

LES RESSOURCES NUMERIQUES ET LE CDI : LES RESSOURCES NUMERIQUES ET LE CDI : QUELS ENJEUX POUR L'ETABLISSEMENT? QUELLES RESSOURCES ET QUELS ACCES POUR QUELS PUBLICS? Intervenants : Jean-Louis DURPAIRE, Inspecteur général de l'éducation nationale.

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

Les plateformes de services en ligne Un atout pour la filière musicale à l ère du numérique

Les plateformes de services en ligne Un atout pour la filière musicale à l ère du numérique Les plateformes de services en ligne Un atout pour la filière musicale à l ère du numérique Juin 2011 Dans le cadre de l audition organisée le 1er juin 2011 par la mission confiée par le Ministre de la

Plus en détail

Rappel de la démarche Premiers résultats (Sondages Elèves et Parents) Conclusions

Rappel de la démarche Premiers résultats (Sondages Elèves et Parents) Conclusions Rappel de la démarche Premiers résultats (Sondages Elèves et Parents) Conclusions 1 Septembre 08: Information des professeurs lors de la pré-rentrée Octobre 08: Création du groupe de réflexion «Nouvelles

Plus en détail

EN ROUTE POUR L AVENTURE INTERNET! Un programme national de responsabilisation des enfants sur l usage d Internet

EN ROUTE POUR L AVENTURE INTERNET! Un programme national de responsabilisation des enfants sur l usage d Internet EN ROUTE POUR L AVENTURE INTERNET! Un programme national de responsabilisation des enfants sur l usage d Internet SOMMAIRE 4 LE PERMIS INTERNET POUR LES ENFANTS Un programme national de responsabilisation

Plus en détail

POUR UNE UTILISATION CITOYENNE D INTERNET ET DES RESEAUX SOCIAUX

POUR UNE UTILISATION CITOYENNE D INTERNET ET DES RESEAUX SOCIAUX Action de Prévention POUR UNE UTILISATION CITOYENNE D INTERNET ET DES RESEAUX SOCIAUX DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE La Ligue de l enseignement en Franche-Comté s engage aux côtés des jeunes et des éducateurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Wifi public

DOSSIER DE PRESSE Wifi public DOSSIER DE PRESSE Wifi public Arras 2.0 poursuit sa modernisation: Arras, 1 ère ville du Pas-de-Calais à proposer le Wi-Fi public! SOMMAIRE UN ACCES INTERNET GRATUIT ET OUVERT A TOUS 4 L INSTALLATION DE

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Sur la lancée des éditions précédentes, le Safer Internet Day 2016 met en action dans le monde entier la stratégie de promotion d un «Better Internet» du programme européen Safer

Plus en détail

Conférence de presse 17 mars 2008. Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson

Conférence de presse 17 mars 2008. Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson Conférence de presse 17 mars 2008 Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson 17 Actualité La Direction générale de la concurrence de la Commission européenne approuve le financement

Plus en détail

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui Tchat Un tchat est un outil de communication sur Internet qui permet de parler en temps réel avec un ou plusieurs internautes. Un tchat est aussi appelé messagerie instantanée. Un pseudo peut cacher n

Plus en détail

FONDATION FUGUE ENLEVEMENT PARENTAL DISPARITION INQUIETANTE

FONDATION FUGUE ENLEVEMENT PARENTAL DISPARITION INQUIETANTE FONDATION AGIR CONTRE LES DISPARITIONS D ENFANTS FUGUE ENLEVEMENT PARENTAL DISPARITION INQUIETANTE Avec la Fondation Agir contre les disparitions d enfants et la Fondation pour l Enfance, étendre et renforcer

Plus en détail