Enquête réalisée auprès des élèves du lycée Marguerite de Navarre de Bourges

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête réalisée auprès des élèves du lycée Marguerite de Navarre de Bourges"

Transcription

1 Enquête réalisée auprès des élèves du lycée Marguerite de Navarre de Bourges Classe de Terminale S

2 Enquête par questionnaire réalisée dans le cadre du cours d ECJS par : Charlotte A, Mathieu B, Ilies B, François B, Emma B, Antonin C, Anaëlle C-T, Clémentine C, Moussa C, Noémie DLM, Marine D, Alexandre D, Maxime D, Jean F, Loris F, Alexis G, Louis G-C, Hindee G, Niels H, Redouane J, Madeleine J, Géraldine L, Caroline L, Maxence L, Eloïse M, Louis M, Rémi P, Noëmie P, Clémence P, Gaëlle R, Mattis R, Cassandra R, Estelle S, Juliette S et Clara V. 2

3 Les jeunes, internet et ses dangers Les élèves de TS2 du lycée de Marguerite de Navarre de Bourges dans le Cher ont mené auprès de leurs camarades lycéens une enquête sur leur comportement face à internet et à ses dangers. Au mois de janvier 2013, 409 lycéens de la seconde à la terminale ont été interrogés sur leurs pratiques et leurs représentations. Depuis plusieurs années, de nombreuses enquêtes sont menées sur ce thème par différents organismes et à diverses échelles. Le point de départ de ce travail est une étude suisse réalisée en 2011 par le TA-SWISS (centre d évaluation des choix technologiques) sur 100 adolescents suisses : Les natifs de l ère numérique, comment la génération Internet utilise-t-elle l internet? Cette étude permet de dégager les caractères de la «génération internet» : un usage quotidien et domestique d internet, une utilisation plus passive qu active de l outil (téléchargements, écoutes, lectures, recherches d informations) et une forte fréquentation des réseaux sociaux. Cette enquête établit que les jeunes connaissent les dangers d internet: violations de la vie privée, virus, piratages, téléchargements illégaux mais aussi risques de dépendance et d escroqueries. Cependant, ces risques sont toujours minimisés et les répondants hésitent entre besoin de sécurité et volonté de liberté. L enquête montre également que les jeunes considèrent que les générations précédentes maitrisent peu l outil internet (professeurs ou parents). Enfin, l enquête révèle le caractère «bon et utile» d internet, qui loin de remplacer la vie réelle, l accompagne en facilitant l accès au savoir et la communication. Les élèves sondeurs ont voulu savoir si les résultats de cette enquête pouvaient être confirmés dans leur lycée. Pour cela, ils ont élaboré un questionnaire composé de 50 questions ouvertes et fermées. Ils ont ensuite soumis le questionnaire aux élèves sous forme papier. Ils ont traité les résultats à l aide du logiciel Ethnos. Le projet s est étalé sur la quasi-totalité de l année scolaire soit une durée de 9 mois, dans le cadre du cours d Éducation Civique Juridique et Sociale (ECJS). Le questionnaire proposé s articule autour de 3 grands axes : - Le contexte d utilisation d internet ; - L usage d internet : fréquentation des réseaux sociaux, place d internet dans la scolarité, rôle des parents, place de l argent ; - Les dangers perçus ou vécus: respect des droits et des libertés, violence, vie sociale et santé. Afin de prendre la mesure des résultats obtenus, les données récoltées ont été confrontées aux conclusions d enquêtes réalisées plus tôt, notamment : - L enquête «Les jeunes et internet, de quoi avons-nous peur?» réalisée en 2010 auprès de enfants et adolescents par la fondation Fréquence-écoles ; - L enquête «Facebook et ses pratiques en collège et en lycée» réalisée en 2012 par le Clemi auprès de 4000 collégiens et 1500 lycéens dans l académie de Dijon. clemidijon.info/facebook-et-ses-pratiques-en-college-et-lycee/ - L enquête IFOP de janvier 2013 «Perceptions croisées parents/enfants face à l usage d internet» auprès de 403 enfants de 11 à 17 ans et de 402 parents d adolescents. 3

4 Profil des répondants 60% 59,7% 59,7% 45% 40,3% 40,3% 30% 15% Niveau de classe Fille Filles Garçon Garçons Répartition par sexe 35,2% 34,1% 34,0% 30% 23,5% 23,5% 20% 10% Répartition par âge 17 5,9% 5,9% 18 1,5% ,5% 19 Effectifs % Oui 47 11,5% Non ,5% Total 409 Pourcentage d internes S 16,4% S STMG 4,6% STMG 4,6% Seconde 44,3% Générale 44,3% Nous avons interrogé 409 élèves dont une majorité est constituée de filles (59,6 %) et d élèves de seconde (44,3%). Les élèves de 15 et 16 ans sont les plus nombreux et les internes très minoritaires. ES 23% ES 23,0% Les communes de résidence des élèves sondés sont principalement : Bourges, Saint Doulchard, Trouy, Saint Florent sur Cher et La Chapelle saint Ursin. L L 11,7% 11,7% Répartition par filière 4

5 1. L utilisation d internet Non 2,2% Non 2,2% 43,2% 43,2% 40% 36,9% 36,9% 30% 97,8% Oui 97,8% Disposes-tu d'une connexion internet illimitée à domicile? 20% 10% 12,8% 12,8% 6,4% 6,4% 0,7% 0,7% Moins de 1heure Plus de 2 heures Variable Moins de 1h Entre 1 et 2 heures Plus de 2h Seulement le week end Entre 1h et 2h Seulement le week end variable Combien de temps par jour utilises-tu internet en moyenne? Moins de 1h Entre 1h et 2h Plus de 2h Seulement le w eek end variable 100% 1,4% 2,8% 0,7% 8,8% 8,3% 4,2% 16,7% 80% 32,6% 35,8% 40,6% 45,8% 60% 66,7% 40% 50,0% 41,6% 38,5% 37,5% 20% 13,2% 13,1% 12,5% 12,5% 16,7% Combien de temps par jour utilises-tu internet en moyenne? Question croisée avec l âge des sondés. 5

6 Le temps passé sur internet est très important : plusieurs heures par jour pour la majorité des répondants. Ce résultat est conforme à celui des autres enquêtes du même type. Par exemple, le rapport sénatorial de la commission des affaires culturelles dirigé par David Assouline en 2008 et intitulé : «Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés?» rappelle que 95 % des ans sont internautes et 68 % d'entre eux déclarent se connecter tous les jours ou presque à Internet. Ils surfent en moyenne 12 heures par semaine. La part des élèves qui ont répondu «seulement le week end» correspond aux internes. On remarque que plus l âge est avancé, plus le pourcentage de sondés ayant répondu «plus de 2 heures» est important : 32,6% des 15 ans et 45,8% des 18 ans (les données pour les 19 ans sont peu significatives car le nombre de sondés est faible). En ce qui concerne la répartition par sexe, il semble que les filles consacrent un peu moins de temps que les garçons à internet : 34,6% des filles déclarent y consacrer plus de 2 heures par jour alors que la part s élève à 40,2% pour les garçons. Effectifs % PC personnel ,2% PC familial ,8% Téléphone portable ,5% Tablette ,0% console 11 2,7% IPod 2 0,5% Xbox 3 0,7% smartphone 1 0,2% IPad 1 0,2% Total 409 Quel(s) est(sont) le(s)support(s) principal(aux) sur lequel (lesquels) tu utilises internet? L importance du temps passé sur internet est à mettre en lien avec le taux très élevé d équipement des familles en matière numérique (selon l enquête de Fréquence-Ecole*, 68,1% des familles ont 2 ordinateurs ou plus). Ces résultats sont aussi en relation avec le développement du téléphone portable : on remarque que dans notre enquête, comme dans toutes les autres, l usage du téléphone portable arrive en tête, ce qui montre que la fréquentation d internet hors domicile est aussi importante que la fréquentation à la maison. * Fréquence écoles est une association d éducation aux médias, l enquête a été financée par la Fondation pour l'enfance ; elle date de Que dit le rapport sénatorial de 2008? «Le fait que l'usage d'internet soit devenu une activité primordiale dans la vie des jeunes constitue une petite révolution sociologique, mais ce qui surprend le plus, ce n'est pas tant l'utilisation massive des nouveaux médias, que leur omniprésence dans l'ensemble des activités des adolescents, du fait de la miniaturisation, de la personnalisation des récepteurs, et surtout des possibilités de combiner très aisément leurs usages. Chiffre étonnant pour un adulte qui n'est pas né avec les nouvelles technologies, 67,5 % des ans déclarent utiliser régulièrement plusieurs médias en même temps. Selon M. Marc Prensky, ce serait au l'une des caractéristiques de ces «natifs numériques» que de pouvoir manipuler simultanément les outils tels que les jeux vidéo, la télévision, Internet, et les téléphones portables. Ils sont toujours placés à portée de mains, sont partie intégrante de leur vie et personnalité et font l'objet d'usages croisés (téléchargement de jeux sur Internet, gestion des photographies sur l'ordinateur par Bluetooth...). A ce titre, la génération numérique est en fait une génération multimédia, qui jongle avec les affichages multi-fenêtres, les différents outils, et les juxtapose sans difficulté. Le téléphone mobile est le meilleur exemple d'usage multiple dont les nouveaux moyens de communication sont l'objet.» 6

7 ,4% 53,8% ,8% Toujours 1 Parfois 2 avec 3 Souvent avec seul d autres personnes d autres personnes Quand tu surfes sur internet, es-tu seul devant ton ordinateur ou avec d autres personnes? Quand tu surfes sur internet, fais-tu autre chose en même temps (écouter de la musique, regarder la télévision, téléphoner )? Toujours : 24,2% Souvent : 47,4% Parfois : 24% Jamais : 4,4% Nous pouvons penser que l usage d internet est une activité de tous les instants qui s intègre à des situations de la vie quotidienne : discussions entre amis, temps de transports.car internet est accessibles à partir de nombreux supports partout et à tout instant. La navigation sur internet n est pas un temps à part, elle fait partie intégrante du quotidien. Que disent les enquêtes à ce sujet? L enquête de Fréquence-école montre que, tous âges confondus, les jeunes sont le plus souvent seuls devant leur écran, mais ils aiment toutefois partager des moments avec leur entourage sur Internet. D abord avec leurs amis (81,1%), puis avec leurs frères et sœurs (67,2%). Viennent ensuite les mères (45,8%) et les pères (34,4%). Lorsque les parents les accompagnent, on observe plutôt une symétrie des sexes : mères et filles d un côté, pères et fils de l autre. Cette question est à mettre en lien avec le lieu d utilisation d internet : lieu isolé (chambre, par exemple) ou pièce commune (salon)? Selon l enquête de l Ifop, les enfants sont 55% à se connecter à Internet dans une pièce où ils sont seuls, notamment leur chambre. Le lieu d utilisation d Internet est très lié à l âge et au sexe des enfants. Les ans et les filles sont en effet plus nombreux à surfer sur le web dans une pièce isolée que les ans et les garçons. 7

8 Position 1 Position 2 Position 3 Position 4 Position 5 réseaux 52,7% 13,3% 9,7% 3,6% 79,2% musique 19,0% 47,3% 13,3% 4,3% 83,9% vidéo 11,8% 16,5% 32,3% 9,7% 70,3% infos scolaires2,2%5,4% 10,8% 20,8% 39,1% recherches persos 2,9%3,9% 10,4% 19,7% 0,4% 37,3% actualités 0,7% 2,5%6,5% 10,4% jouer 8,6% 5,0% 6,5% 7,5% 27,6% achats0,7%4,3% 6,5% 11,5% 0,4% 23,3% télévision 1,1% 1,8%3,6%4,3% site ou blog1,4% 2,2% 3,6% forums 0,7% 0,4% 1,1% 2,5% autres0,4% 0,7% 10,8% 20% 40% 60% 80% 100% Quelles sont tes activités principales sur internet? Classe les réponses de 1 à 4. Les résultats de notre enquête montrent que les répondants sont très nombreux à avoir mentionné l écoute ou le téléchargement de musique (en position 1, 2, 3 ou 4): 83,9%. Mais seulement 19% d entre eux l ont placée en position 1. L utilisation des réseaux sociaux a été mentionnée par 79,2% des répondants et 52,7% d entre eux la placent en position 1. Ce sont donc les réseaux sociaux qui semblent être l activité première sur internet. Viennent ensuite, le visionnage et le téléchargement de vidéos (11,8% des répondants l ont placé en position 1). Les autres activités pratiquées sont la recherche d informations personnelles et scolaires puis les jeux en ligne et les achats. Parmi ces dernières que les jeux sont placés en position 1 par 8,6% des sondés. Ces résultats rejoignent ceux de notre enquête de référence: la fréquentation des réseaux sociaux arrive en tête, viennent ensuite les usages «passifs» : téléchargements, lectures, écoutes. Les autres usages cités sont : les recherches personnelles et scolaires, les jeux en ligne et, plus rarement les achats. Notre enquête montre en effet que les usages actifs d internet sont très marginaux : animation d un blog ou d un site, participation à des forums de discussion, par exemple. 8

9 réseaux musique vidéo infos scolaires recherches persos actualités jouer achats télévision site ou blog forums autres 100% 80% 60% 1,1% 0,5% 0,2% 3,4% 7,3% 3,6% 2,5% 8,9% 13,0% 0,8% 0,2% 2,1% 4,6% 10,9% 2,9% 10,3% 6,9% 16,8% 19,5% 40% 21,7% 21,4% 20% 21,0% 19,7% fille garçon Quelles sont tes activités principales sur internet? Classe les réponses de 1 à 4. Question croisée avec le sexe. Nos résultats ne montrent pas de différences majeures selon l âge. Mais quelques différences apparaissent en fonction du sexe. Par exemple, les filles sont de plus grandes utilisatrices de réseaux sociaux : 21% pour elles contre 19,7% pour les garçons. Elles utilisent davantage internet pour les recherches scolaires (13% contre 6,9% pour les garçons) et font davantage d achats (7,3% contre 4,6 pour lesgarçons). Les garçons sont plus intéressés que les filles par les vidéos (19,5% contre 16,8%) et par les jeux en ligne (10,9% contre 3,6%). Comparaisons : Les activités préférées des jeunes d après l enquête Fréquence-écoles : - N 1 : Regarder des vidéos (91,1%) - N 2 :Ecouter de la musique (90,8%) - N 3 : Jouer (82,3%) - N 4 : Faire des recherches pour soi (78,1%) - N 5 :Discuter (74,9%) - N 6 :Faire des recherches pour l école (74,4%) Les activités préférées des jeunes d après l enquête Ifop : Chercher des informations Regarder des vidéos/clips en ligne Faire du travail scolaire Ecouter de la musique en ligne Aller sur facebook 9

10 L enquête fréquences-école montre que internet n est qu un support permettant des activités classiques : jouer, écouter de la musique, regarder des films ; il ne crée pas de nouvelles activités. Internet ne révolutionne pas les activités privilégiées des jeunes : les enfants jouent, les adolescents écoutent de la musique, passent beaucoup de leur temps libre en compagnie de leurs copains et copines, etc. Il permet, à l instar d autres supports, de les assouvir, certainement plus aisément. En effet, sur le Net, 9 jeunes sur 10 regardent des clips, des films et écoutent de la musique. 8 jeunes sur 10 jouent en ligne. 3 jeunes sur 4 l utilisent pour discuter et maintenir le lien avec leurs amis... Internet permet facilement aux jeunes d assouvir leurs passions mais ne vient pas les créer. 1,2% Penses-tu que tu maîtrises l outil internet? 47,5% 46,3% 1 Très bien 2 Un peu 3 Pas du tout Les enquêtes que nous avons consultées montrent que les jeunes surestiment leurs compétences techniques comme cela semble être le cas pour nos lycéens. Or, si les jeunes maitrisent l architecture globale d internet et leur navigation, leurs compétences techniques restent rudimentaires : gestion des cookies, de l historique, spams, protection contre les virus, etc.(enquête fréquence écoe et Ifop) ,9% 17,1% 1 2 Non Oui Le constat est le même dans toutes les enquêtes que nous avons lues : sans éprouver une fascination pour l outil, les jeunes reconnaissent son aspect indispensable. Dans l enquête suisse des référence, 62% des jeunes interrogés ne renonceraient pas à internet. Penses-tu que tu pourrais renoncer à internet? 10

11 2. Internet et les réseaux sociaux La fréquentation des réseaux sociaux est l activité la plus fréquente sur internet pour les jeunes. Nous avons voulu en savoir plus sur leurs pratiques et sur leur appréhension des dangers. Quels réseaux sociaux fréquentes-tu? (plusieurs réponses autorisées) On remarque la position de Facebook qui est fréquenté par plus de 80% des élèves mais il faut noter une multitude d autres réseaux utilisées par de nombreux élèves : les lycéens ne sont pas «monosites». Notons également que 4,7% des élèves interrogés déclarent ne fréquenter aucun réseau. Ils expliquent cela par les dangers qui existent dans ces espaces. L enquête de Fréquence écoles aboutit aux mêmes résultats : d après cette enquête, 86% des lycéens ont un compte Facebook et les jeunes utilisent plusieurs réseaux sociaux en fonction de leurs besoins et de leurs goûts personnels. Le rapport 2011 du Défenseur des droits de l enfant intitulé «Enfants et écrans : grandir dans le monde numérique» (http://www.defenseurdesdroits.fr/connaitre-son-action/la-defense-des-droits-de-lenfant) montre que les jeunes plébiscitent les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont l activité dont les adolescents auraient le plus de mal à se passer sur Internet. Si 40% des Français possèdent un profil sur un réseau social les enfants y sont plus présents. 92% des ans, 80% des ans et 64% des ans déclarent posséder un profil sur Facebook, réseau social le plus populaire en France 70 63% ,3% 12,6% 3,1% 3,9% Quelle est ta fréquence d utilisation de ces réseaux? 0 Les jeunes, internet Plusieurs et ses fois dangers 1 Une 2 fois Plusieurs 3 Une 4 fois 5 par jour par jour fois par par semaine semaine Moins d une fois par semaine 11

12 On remarque que la fréquentation des réseaux est quasi-permanente pour une grande majorité des répondants comme si cette connexion les accompagnait tout au long de la journée. Ce sont les filles qui sont le plus connectées : elles représentent 63% des 240 élèves qui ont répondu «plusieurs fois par jour». Activité principales sur les réseaux sociaux Poster des documents 27% Regarder ce que font les autres 73,80% Chatter 77% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% Activité principales sur les réseaux sociaux Quelles sont tes activités principales sur ces réseaux? (plusieurs réponses autorisées) A la question «Qu est-ce qui t intéresse le plus dans la fréquentation de ces réseaux?», la majorité des lycéens a répondu : «plus facile de communiquer avec les amis proches», puis «garder le contact avec des personnes éloignées». Si nous mettons en lien ces deux questions, nous observons que les lycéens utilisent d abord les réseaux sociaux pour échanger (chatter) avec les camarades qui partagent déjà leurs journées et non pour chercher de nouvelles relations. Ceci est valable pour les filles et les garçons. L Enquête du Clemi* Dijon Une enquête du Clemi pour l académie de Dijon menée en février-mars 2012 auprès de 4000 collégiens et de 1400 lycéens montre l usage massif des réseaux sociaux par les jeunes notamment facebook mais également MSN et Twitter. Les élèves interrogés dans cette enquête déclarent passer plusieurs heures par semaine sur les réseaux. Et comme les lycéens de Margot, ils considèrent avant tout ces réseaux comme des lieux d échanges entre pairs, surtout des amis proches. *Clemi : centre de liaison de l enseignement et des médias d information ; il est chargé de l éducation aux médias dans l ensemble du système éducatif français depuis Il a pour mission d apprendre aux élèves une pratique citoyenne des médias. 12

13 68% ,2% Lis-tu la charte de confidentialité et/ou les conditions générales d utilisation des réseaux que tu utilises? ,8% Toujours Jamais Parfois D après toi, quels sont les principaux dangers de ces réseaux? (réponse libre) Réponse la plus fréquente : Mauvaises rencontres Autres réponses fréquentes : Harcèlement, menaces Piratage Exploitation malveillante d informations personnelles Réponses moins fréquentes : Virus Espionnage Risque de suicide Fausses informations, désinformation Le danger le plus fréquemment cité est, de loin, le risque de faire de mauvaises rencontres («pervers sexuels», «pédophiles», «personnes mal intentionnées», par exemple). Les sondés ne citent ni le matraquage publicitaire, ni les contenus violents ou inadaptés. Deux remarques s imposent : 1. Ces réponses sont à peu près similaires à celles des autres enquêtes consultées : l enquête Fréquenceécole montre que pour près de 45% des sondés vient en premier la mauvaise rencontre puis les virus, bugs et spams ou ce que les jeunes considèrent être du piratage pour près de 34%. Enfin, viennent les contenus violents ou réservés aux adultes pour 15% et les escroqueries et les problèmes en lien avec l argent pour 11%. On retrouve les mêmes réponses, mais dans un ordre différent dans l enquête du Clemi sur Facebook: le plus grand danger de Facebook est en premier lieu l usurpation d identité et le piratage (71 %), puis la divulgation de la vie privée et le risque de rencontre dangereuse (61 %). 2. On remarque ensuite que les dangers cités sont en partie les mêmes que ceux qui sont traités dans les campagnes d information organisées par différents organismes. On peut retrouver, par exemple, sur le site de l académie de Toulouse (http://web.ac-toulouse.fr/web/1736-quelques-dangers-dinternet.php), une liste des dangers présents sur internet : la pornographie, la cyber intimidation, les prédateurs, les spams, la désinformation, les contenus violents ou haineux. De même, sur l affiche de la CNIL ci-dessous(page 16), on retrouve un certain nombre de dangers pointés par les jeunes sondés, notamment les dangers liées à l exposition de la vie privée.(http://www.jeunes.cnil.fr/espace-jeunes/10-conseils-clacs) Les jeunes sont donc attentifs aux discours de sécurité qui leur parviennent. Mais si le discours de prévention est bien intégré, cela ne signifie pas que les jeunes ont les compétences suffisantes pour se protéger, ni même qu ils 13

14 appliquent les consignes qu ils connaissent pourtant puisque 68% des élèves interrogés ne lisent pas la charte de confidentialité de leur réseau. De plus, comme on peut le voir ci-dessous, une majorité de répondants déclare ne pas se protéger des dangers qui sont pourtant connus. 36,8% 63,2% 1 Non 2 Oui Prends-tu des précautions particulières face à ces dangers? Si oui, lesquelles? (réponse libre) Réponses les plus fréquentes : Code compliqué, paramétrage de confidentialité, accès limité, protection de compte Limiter le nombre de documents postés et réfléchir à ce qui est posté Autres réponses : Antivirus, pare-feu Ne pas acheter ,4% 22,1% 13,9% Penses-tu que ces affirmations sont vraies? ,6% 77,9% 86,1% Série2 Faux Série1 Vrai 1.Les réseaux sociaux peuvent te dénoncer à la justice en cas de délit. 2.Les réseaux sociaux peuvent vendre tes informations à des entreprises. 3.Les informations déposées sur les réseaux sociaux sont indélébiles Les réseaux sociaux peuvent te dénoncer à la justice en cas de délit: VRAI Toute personne étant au courant d un délit se doit de le faire savoir aux autorités. On peut utiliser le site internet-signalement.gouv.fr ; 2. Les réseaux sociaux peuvent vendre tes informations à des entreprises : VRAI En effet, ils partagent certaines tes informations notamment avec des entreprises qui font de la publicité sur internet (publicité ciblée). 3. Les informations déposées sur les réseaux sociaux sont indélébiles : VRAI Même après avoir supprimé des photos au autre élémént posté sur internet, il y en aura toujours une trace quelque part. Par ailleurs si tu postes quelque chose publiquement, n importe qui peut l enregister et ainsi en garder une copie même après suppression. Les répondants ont majoritairement su répondre à ce quizz, ils sont donc conscients du fait que leurs données personnelles peuvent passer dans le domaine public. 14

15 Zoom sur Internetsanscrainte Internetsanscrainte est un programme national de sensibilisation des jeunes aux dangers d internet. Il s inscrit dans le projet européen Safer Internet Plus qui regroupe 30 pays européens. Son site propose des informations, des jeux, des conseils, des vidéos qui permettent aux enfants, aux jeunes et aux parents de mieux utiliser internet. Financé par la Commission européenne, le programme est placé sous l égide de la Délégation aux Usages de l Internet. Il est opéré par Tralalere (www.tralalere.net), opérateur de campagnes de sensibilisation et producteur de contenus éducatifs, qui a réalisé notamment Vinz et Lou et 2025 exmachina. Les principales missions d Internet Sans Crainte sont: fédérer les acteurs nationaux impliqués dans la prévention des risques et la promotion des usages responsables de l Interne, mettre en place des campagnes d information, sensibiliser les jeunes et leurs médiateurs éducatifs, développer des ressources, former les professionnels et animer des ateliers. Essayez le jeu 2025 exmachina, un serious game d éducation critique aux médias. Des campagnes choc! L ONG Action Innocence Monaco a lancé en janvier 2012 une campagne choc intitulée «Mettons des limites à l illimité»pour sensibiliser les jeunes aux risques liés à leur image. Elle incite les jeunes à ne pas poster n importe quelle information privée sur le web et s appuie sur 2 affiches : 15

16 L association Innocence en danger a lancé en janvier 2014 une campagne de sensibilisation adressée aux jeunes et à leurs parents ; elle rappelle aux internautes les dangers liés à l anonymat et aux relations virtuelles ; elle s appuie sur les images suivantes : 16

17 3. Internet et scolarité Dans notre enquête de référence, les jeunes suisses interrogés ne pensent pas que l école ait un rôle à jouer dans l enseignement d internet. Ils pensent que les professeurs sont peu compétents, que les jeunes sont suffisamment responsables et qu à l école, l ordinateur ne peut remplacer le maître. Sans aller aussi loin dans la réflexion, nous avons voulu savoir quel lien les lycéens de Margot établissent entre internet et leur travail scolaire. 4,4% 35,4% 52,52,1% 9,3% 1Souvent 2Parfois 3Jamais 1 Souvent 2 Parfois 3 Jamais 60,2% 38,6% Utilises-tu internet pour faire tes devoirs ou approfondir un cours? Utilises-tu internet pour mutualiser (partager, échanger) ton travail scolaire? 0% 0 3,6% 3,6% Moins de 30% 30 68,7% 68,7% Autour de 50% 24,5 % 50 24,5% Plus de 70% 70 3,2% 3,2% 15% 30% 45% 60% 75% Quelle proportion représente l usage scolaire d internet sur le temps passé au total? 17

18 % 4,4% 4,8% 5,0% 80% 18,8% 30,0% 25,0% 20,0% 25,0% 60% 40% 80,0% 62,2% 65,5% 65,0% 75,0% 20% 10,0% 1,3% 3,3% 4,8% Quelle proportion représente l usage scolaire d internet sur le temps passé au total? Question croisée avec l âge % 4,2% 2,2% 16,4% 80% 31,9% 60% 40% 74,6% 63,2% 20% 0,7% fille 6,7% garçon Quelle proportion représente l usage scolaire d internet sur le temps passé au total? Question croisée avec le sexe. 18

19 Nous n avons pas pu comparer l usage d internet pour les devoirs en fonction des niveaux de classe et des filières. Nous remarquons toutefois qu internet est régulièrement convoqué pour faire les devoirs : autour de 50% du temps passé au total pour un quart des répondants mais de façon assez modéré car pour 67,7% des sondés l usage scolaire d internet représente moins de 30% du temps total passé sur internet. Si on ne remarque pas de différence significative selon l âge, on peut voir que les filles utilisent davantage internet pour leurs devoirs que les garçons (pour 31,9% des filles, l usage scolaire représente autour de 50% du temps total alors que cette part n est que de 16,4% pour les garçons). On peut supposer que internet est considéré davantage comme un espace de loisirs et de liberté que comme un espace de travail. Pas du tout 3 Un peu 2 Oui 1 8,6% 4,4% 51,9% 40,5% 39,5% 55% L école a-t-elle participé à ton Série2 apprentissage d internet? Série1 Penses-tu que les enseignants peuvent t aider à mieux utiliser internet? L école a-t-elle participé à ton apprentissage d internet? Penses-tu que les enseignants peuvent encore t aider à mieux utiliser internet? On remarque que pour les jeunes interrogés, l école n est pas le lieu privilégié de l apprentissage d internet. Ces résultats sont conformes à ceux des autres enquêtes qui montrent que les jeunes considèrent leurs professeurs peu compétents dans ce domaine et que l école n a pas à investir un média qui représentent pour eux un espace privé de liberté ( enquête suisse). D après le rapport du sénat déjà cité, le fossé qui existe entre école et internet s explique sans doute par la trop faible place accordée à l école à l éducation aux médias, par une tradition de méfiance à l égard de tous les médias en général ainsi que par le manque de formation des personnels éducatifs. Ce rapport préconise la mise en place d une éducation aux médias qui permettrait aux élèves d apprendre les bonnes pratiques et d intégrer davantage internet aux apprentissages dans toutes les disciplines. 19

20 ,7% 33,6% 41,3% 66,4% Série1 Penses-tu qu internet est indispensable à ton travail scolaire? Série2 Internet te semble-t-il nuisible à ta scolarité? 10 0 Oui 1 Non 2 Penses-tu qu internet est indispensable à ton travail scolaire? Internet te semble-t-il nuisible à ta scolarité? Les élèves qui ont répondu qu internet est nuisible à leur scolarité donnent une explication majeure : le temps important passé sur internet empêche de consacrer suffisamment de temps au travail scolaire. Les autres explications sont les risques de copier-coller et le risque d accéder à de fausses informations. Les élèves ont donc conscience que la navigation sur internet est chronophage. Donc internet est avant tout un outil de divertissement et son utilisation personnelle pour l école reste modérée. 20

21 4. Internet et les parents L enquête suisse de référence indique que les parents contrôlent peu les activités de leurs enfants sur internet, ceci pour éviter les conflits mais aussi car, grâce à leurs compétences techniques plus élevées, les enfants peuvent contourner les interdits. Nous avons voulu savoir ce qu il en était pour les élèves du lycée. Toujours Parfois Jamais Je ne sais pas 100% 15,3% 6,5% 7,4% 12,5% 80% 60% 61,8% 78,4% 80,0% 40% 87,5% 20% 18,8% 11,5% 9,5% 4,2% 3,6% 3,2% Tes parents vérifient-ils tes activités sur internet (logiciel de contrôle parental, par exemple)? Question croisée avec l âge des répondants. Non 26% Non 26,0% Oui 74,0% Oui 74% L histogramme montre qu une grande majorité de jeunes déclare ne subir aucun contrôle parental (les données pour les 19 ans sont peu significatives à cause du faible nombre de sondés). On remarque que, plus l âge augmente, moins les parents semblent contrôler l usage que leurs enfants font d internet. Pourtant, d après le diagramme circulaire la surveillance des parents est admise par les jeunes, même les plus âgés. Trouves-tu normal que certains parents vérifient les activités de leurs enfants sur internet? 21

22 35% 33,6% 33,3% 33,6% 33,3% 30% 28,2% 28,2% 25% 20% 15% 10% 5% 4,9% 4,9% Beaucoup Parfois Très peu Jamais Discutes-tu avec tes parents des dangers d internet? On peut constater que le dialogue parents-enfants par rapport à internet est très peu existant et ce quel que soit l âge. Il s avère que les discussions à propos d internet se font plus entre amis même dans le cadre de sujets importants : dangers d internet, mauvaises expériences ET que les discussions avec les parents portent davantage sur le temps passé que sur les activités pratiquées. Pourtant une étude de l IFOP menée en janvier 2013 sur 400 adolescents et 400 parents montre que les parents sont globalement inquiets face aux dangers d internet (ils souhaitent par exemple que l âge légal d accès à facebook soit porté à 15 ans). Selon cette étude, 58% des parents interrogés considèrent internet dangereux ou très dangereux pour leurs enfants. Mais on ne peut pas parler de diabolisation d internet. Selon le rapport 2012 du défenseur des droits de l enfant intitulé «Enfants et écrans : grandir dans un monde numérique», la protection technique, par les logiciels de contrôle parental, semble sous-utilisée par les parents. Seuls 6% des ans, 21% des ans et 26% des ans déclarent qu un tel logiciel est installé sur l ordinateur familial. De plus, la fonction de contrôle parental sur le téléphone portable n est activée que chez 4% des ans, 3% des ans et 6% des ans. Il est également à noter que le contrôle parental sur téléphone portable ne fonctionne pas lorsque la connexion à Internet se fait via les connexions en «wifi». L éducation et la discussion entre parents et enfants sont les meilleurs moyens de protéger les enfants sur Internet et de promouvoir les bons usages mais ceux-ci ne sont pas souvent évoqués en famille. Ils ne sont que 20% des 15-17ans, 28% des 13-15ans et 22% des ans à parler avec leurs parents de ce qu ils font sur Internet. Concernant les réseaux sociaux, l enquête TNS Sofres pointe que 55% des 8-17ans parlent parfois ou souvent des réseaux sociaux avec leurs parents mais principalement du temps de connexion. Ce manque de dialogue à propos des usages généraux se répercute également lorsque les enfants sont confrontés à des contenus choquants: ils n ont pas le réflexe d en discuter avec leurs parents. Seuls 11% des enfants confrontés à de tels contenus sur les réseaux sociaux en ont parlé à leurs parents (selon l enquête TNS Sofres pour UNAF, Action Innocence, CNIL). D après le baromètre «Enfants & Internet», 12% des ans, 18% des ans et 8% des ans ont parlé avec un adulte lorsqu ils sont tombés sur du contenu choquant sur Internet. 22

23 Un Seul parent 26,3% Un seul parent 26,3% Oui 33,3% Oui 33,3% Oui 48,9% Oui 48,9% Non 24,8 % Non 24,8% Non Non 66,7% 66,7% Estimes-tu que tes parents maîtrisent l outil internet? As-tu des activités communes avec tes parents sur internet? Ce résultat ne correspond pas à celui de notre enquête de référence car ici, les jeunes sondés estiment globalement que leurs parents maitrisent l outil internet. Dans l enquête suisse, les jeunes jugent les compétences de leurs parents assez faibles et se félicitent même de savoir contourner leurs interdits. Notre résultat s explique sans doute par le fait que les parents des élèves sondés, s ils ne sont pas des «natifs de l ère numériques» (digital natives ) ont tout de même connu internet très tôt et maîtrisent bien cet outil. D après l enquête Fréquence école, l écart se réduit entre la génération des digital natives et les autres car les parents d aujourd hui sont parfois eux-mêmes des digital natives! Il semble que les parents sont les premiers professeurs de leurs enfants et que les enfants les sollicitent dans ce but. L enquête suisse de référence montre ce besoin des jeunes d être formés par leur entourage. Par ailleurs, d après notre enquête, les activités partagées par les enfants et les parents sont de plusieurs natures. D abord vient l usage des réseaux sociaux (Facebook et Twitter), puis sont mentionnés les achats, les visionnages de films, enfin, les recherches d informations diverses et les échanges de mails. Les résultats de l étude ifop de janvier 2013 : «Perception croisée enfants/parents face à l usage d internet» D après cette étude, les parents savent que leurs enfants se connectent fréquemment à internet (au moins une fois par jour), ils connaissent les activités pratiquées par leurs enfants. Elle révèle également que les enfants comme les parents estiment que la sécurité sur internet est avant tout liée à la transmission des bonnes pratiques à l enfant par les parents (68% des jeunes sondés) ; cela arrive donc l apprentissage d internet à l école (45%) et avant les moyens techniques de protection (pseudos, mots de passe, logiciels de protection, etc). 23

24 5. Internet et l argent Un sondage réalisé en 2011 par l institut LH2 pour le site Kelkoo montre que les jeunes français dépensent 600 millions d euros par an sur internet. Selon cette enquête, ils achètent surtout des livres et des DVD, des vêtements et des chaussures et des jeux vidéo. Lors de notre enquête, il nous a semblé essentiel d interroger les jeunes sur le thème important de l argent. En effet, l argent peut, à de nombreux égards, faire peur aux parents quant à son utilisation souvent diabolisée sur internet. Souvent Souvent 28,9% 28,9% Parfois Parfois 40,1% 40,1% Très peu 16,9% Très peu 16,9% Jamais 14,2% Jamais 14,2% 10% 20% 30% 40% Fais-tu des achats sur internet? Souvent Parfois Très peu Jamais 30,3% Fille 15,6% 41,0% 13,1% 26,7% Garçon 18,8% 38,8% 15,8% 10% 20% 30% 40% Tri croisé : Fais-tu des achats sur internet? Es-tu une fille ou un garçon? 24

25 On remarque que l acte d achat n est pas majeur pour les jeunes, sans doute car les moyens financiers dont ils disposent dépendent encore de leurs parents. La question portant sur les activités principales sur internet place d ailleurs l acte d achat en position secondaire (1. Utilisation d internet). Notre enquête montre, par ailleurs, que les résultats sont similaires pour les filles et les garçons. Ces résultats confirment ceux des enquêtes précédentes. L enquête Ifop, par exemple, montre que, parmi les jeunes entre 11 et 17 ans, seulement 24% font des achats régulièrement ou occasionnellement. L enquête suisse, quant à elle, montre que les achats sont un sujet de controverse. D une part, les jeunes n ont pas un grand pouvoir d achat (ils utilisent en grande majorité la carte bancaire de leurs parents et sous surveillance de ceux-ci), d autre part, ils ont peur des escroqueries ; dans cette enquête, 58,8% des jeunes interrogés ne font jamais d achats en ligne, pour les autres, les achats restent occasionnels. Livres et BD Vêtements et chaussures Musique, films et séries Jeux vidéo et applications High tech, téléphonie et accessoires Rien accessoires de sport occasions sur le bon coin matériel de musique places de spectacle pièces vélo cosplay GOODIES maquillage pièces moto instruments Fille 19,9% 40,9% 11,8% 6,9% 18,2% 0,8% 0,3% Garçon 10,4% 32,5% 10,0% 22,9% 20,9% 0,8% 0,4% 25% 50% 75% 100% Tri croisé : Qu'achètes-tu sur internet? Classe les réponses par ordre de préférence. Es-tu une fille ou un garçon? Globalement, les achats se portent surtout sur les chaussures et vêtements (40,9% pour les filles et 32,5% pour les garçons). On remarque que les filles achètent davantage de livres alors que les garçons achètent davantage de jeux vidéo et produits de téléphonie et d informatique. D ailleurs la question portant sur les activités pratiquées sur internet montre que les garçons s intéressent davantage aux jeux vidéos. On remarque enfin que les produits achetés ne sont pas identiques à l enquête LH2 citée plus haut car les lycéens de Margot achètent surtout des chaussures et des vêtements et non des objets culturels. 25

26 Oui 9,9% ç 9,9% Oui Non 90,1% Non 90,1% Gagnes-tu de l'argent grâce à internet? Si, oui, comment? Réponse majoritaire : gains d argent grâce aux sites de ventes (e bay et le bon coin) Autres réponses : jeux en ligne et paris sportifs. 26

27 6. Internet et le respect des droits et des libertés La plupart des enquêtes menées auprès des jeunes internautes insistent sur les dangers d internet, notamment sur les atteintes aux droits et aux libertés, les siens mais aussi ceux des autres. L enquête suisse de référence montre que les jeunes connaissent les principaux risques de la navigation mais ne se sentent pas pour autant en danger eux-mêmes. Filles (242) Garçons (163) Non Oui 159,8% 2 40,2% Oui 66,5% 49,7% Non 33,5% 50,3% Total 100% 100% Exposes-tu des éléments de ta vie privée sur internet? Le résultat n est guère surprenant au vu des multiples enquêtes déjà menées sur ce sujet. Notre enquête ne permet pas vraiment de faire une étude par âge mais les résultats obtenus semblent montrer qu il n y pas vraiment de différence selon l âge (le degré d exposition, par contre est nettement plus élevé pour les lycéens que pour les collégiens). On peut remarquer que les filles déclarent exposer davantage leur vie privée que les garçons (66,5% contre 49,7%) ,8% % 67,5% 59,7% 21,4% 5,3% 0,4% Amis 1 Loisirs 2 Voyages 3 Famille 4 5Vie Achats 6 Sorties Sports intime Si oui, quels types d informations diffuses-tu? (Plusieurs réponses possibles) 27

28 Les informations postées concernent surtout les amis et les sorties. Cela peut être relié à l idée émise plus haut selon laquelle les réseaux sociaux servent surtout à communiquer entre pairs. L enquête «Facebook et ses pratiques en collège et en lycée» révèle que Facebook sert surtout à communiquer avec des copains de lycée ou des copains tout court ; de plus, les lycéens utilisent Facebook pour échanger des «banalités» mais peu de données privées (seulement 8%). Enfin, l enquête nous apprend que 90% des lycéens interrogés ont paramétré leur compte pour protéger leur vie privée même si seulement 31% des sondés estiment que Facebook est dangereux. Je ne sais pas 25,8% Oui 19,8% Non 54,4% Penses-tu que l accès aux informations personnelles que tu déposes est protégé, limité? 59,8% des élèves interrogés déposent des informations privées sur le web alors que 54,4% d entre eux pensent que ces informations ne sont pas protégées. Les jeunes connaissent donc les risques d atteinte à la vie privée et de violation du droit à l image mais ils agissent en dépit de ces risques. 47% % 22% Souvent Parfois Jamais Télécharges-tu des films, de la musique ou des vidéos de manière illégale sur internet? 28

29 ,4% 32,9% 46,6% Souvent Parfois Jamais Utilises-tu des sites de téléchargement légaux? Le téléchargement illégal semble être une pratique courante des lycéens (47% le pratiquent régulièrement). En ce qui concerne le téléchargement illégal, il n y a pas de différence de sexe. Pourtant, d après l enquête Fréquence écoles, 83% des lycées savent qu il est interdit de télécharger du contenu culturel en dehors des plateformes autorisées. Le téléchargement illégal chez les jeunes Une étude intitulée «Enfants et internet» menée par l association La Voix de l enfant datant de 2010 et portant sur jeunes montre que le téléchargement illégal est très répandu chez les jeunes : par exemple, 75% des jeunes de ans déclarent avoir téléchargé illégalement de la musique. Les études (notamment l étude qualitative de l hadopi réalisée par le CSA en 2012 auprès des ans) montrent que les jeunes recherchent avant tout la gratuité et que leur pratique du téléchargement est décomplexée, assumée. Elle révèle aussi que les biens culturels sont considérés sans valeur et même «jetables» car immatériels et que la frontière est tellement brouillée entre ce qui est légal ou non sur le web que les jeunes ne s embarrassent pas de principes. Pour éviter les sanctions, les jeunes préfèrent élaborer des stratégies d évitement. 29

30 29,1% 43,1% Connais-tu Hadopi? 1 Oui, je sais ce que c est 2 Un peu, j en ai entendu parler seulement 3 Je connais le nom mais je ne sais pas ce que c est 4 Non, je n ai jamais entendu ce nom 16% 11,8% 18 ans 4 17 ans 3 16 ans 2 Connais-tu Hadopi? Question croisée avec l âge. Série1 Non Série2 Je connais le nom Série3 Un peu Série4 Oui 15 ans ,1% des élèves interrogés déclarent connaître l hadopi. On voit nettement sur l histogramme que la connaissance de l hadopi augmente avec l âge, ce qui est logique car, plus l âge augmente, plus les jeunes sont informés de leurs droits et de leurs devoirs sur internet. L Hadopi est la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet. Il s agit d une institution publique indépendante créée par la loi «Création et Internet» en La mission de l Hadopi est de favoriser la diffusion et la protection de la création sur internet, c est-à-dire qu elle veille à une utilisation licite des contenus culturels disponibles sur internet. Elle protège donc les œuvres auxquelles est attaché un droit d auteur. L Hadopi peut sanctionner juridiquement un usage abusif des œuvres disponibles sur internet ; dans le même temps, elle favorise le téléchargement légal des œuvres grâce au site offrelegale.fr. 30

31 27% 32,4% 40,6% 1 Oui 2 Sans opinion 3Non Penses-tu que l usage d internet doit être davantage réglementé? Les lycéens de Margot sont prudents! 40,6% ne se prononcent pas sur la réglementation d internet. Retenons que plus du tiers d entre eux s oppose à une réglementation plus stricte. Ce résultat confirme l idée selon laquelle, pour les jeunes, internet est avant tout un espace de liberté. Et cela confirme la nécessité de mieux former les jeunes afin de limiter les mauvaises expériences sur internet. Qu est-ce que la CNIL? La Commission nationale de l informatique et des libertés est chargée de veiller à ce que l informatique soit au service du citoyen et qu elle ne porte atteinte ni à l identité humaine, ni aux droits de l homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques. Elle exerce ses missions conformément à la loi informatique et libertés qui date de La CNIL informe et conseille les personnes sur leurs droits, elle reçoit des plaintes, elle contrôle les applications informatiques des organismes et elle peut prononcer des sanctions. Le portail CNIL jeunes propose aux ans des informations, des conseils sous forme des fiches pratiques, de tutoriels vidéos, de jeux afin d apprendre à mieux respecter sa vie privée et celle des autres. Il propose notamment une vidéo interactive intitulée Share the Party qui permet au jeune internaute de décider si des vidéos prises durant une soirée de fête peuvent ou non être diffusées sur le web. 31

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Diaporama réalisé à partir des résultats du questionnaire passé par 648 lycéens du Lycée Hector Berlioz Définition des nouvelles technologies

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires 1 Fiche technique Le quatrième baromètre et a été réalisé par Calysto

Plus en détail

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo Préambule Afin de prévenir des nouvelles pratiques d'internet, chez les adolescents, nous avons décidé de réaliser une enquête auprès de tous les élèves du collège. Cette enquête comporte 40 questions.

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

Perception croisée enfants/parents face à l usage d Internet

Perception croisée enfants/parents face à l usage d Internet Janvier 2013 N 36825 Contacts : Bruno LENAIN Directeur du pôle Média et Numérique bruno.lenain@ifop.com Isabelle TREVILLY Directrice de clientèle isabelle.trevilly@ifop.com Jean-Charles MALBERNARD Chargé

Plus en détail

La sécurité sur Internet

La sécurité sur Internet La sécurité sur Internet si on en parlait en famille? Petit guide à l usage des parents Internet pour tous Internet de demain Réalisé avec l aide du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Utilisation et usage d Internet

Utilisation et usage d Internet 1 résultats Utilisation et usage d Internet Internet s est imposé Quelque soit leur âge ou leur sexe, près de neuf jeunes sur dix déclarent utiliser Internet. Cette imposante proportion indique indubitablement

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile. Octobre 2009

Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile. Octobre 2009 Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile Octobre 2009 1. Quelle est la panoplie multi-média des adolescents en 2009? 2. Et le téléphone mobile en particulier, qui est équipé / qui

Plus en détail

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Autour de l utilisation des téléphones portables Les jeunes ont, de manière générale, leur 1 er portable dès l entrée en 6 ème. 2 risques

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE

CONFERENCE DE PRESSE Union nationale des associations familiales CONFERENCE DE PRESSE RESEAUX SOCIAUX : Quelles sont, dès 8 ans, les pratiques de nos enfants? Quel est le rôle des parents? Résultats de l enquête réalisée par

Plus en détail

Intervention de l association Fréquences Ecoles le mardi 27 Novembre

Intervention de l association Fréquences Ecoles le mardi 27 Novembre Synthèse du contenu des différentes actions de la Quinzaine d animations, de prévention et d information autour de l Internet, des réseaux sociaux et des relations aux écrans du 26 Novembre au 8 Décembre

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

LES DANGERS QUE L ON PEUT

LES DANGERS QUE L ON PEUT LES DANGERS QUE L ON PEUT ENCOURIR SUR INTERNET Table des matières Introduction...1 1 Des pourcentages étonnants et assez effrayants...1 2 La commission nationale de l informatique et des libertés (C.N.I.L.)...2

Plus en détail

Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet?

Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet? Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet? Dans le cadre de sa campagne d éducation «Internet, les autres et moi», RSA a commandité une étude qui interroge et compare les perceptions

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

Dossier pratique n 1

Dossier pratique n 1 Dossier pratique n 1 Comment mieux protéger les enfants sur Internet? Dans ce dossier 1 Protection et prévention 2 Conseils pour les parents 3 Petit lexique pour les parents 4 Conseils pour enfants et

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

«le net, la loi et toi»

«le net, la loi et toi» Sélection téléchargeable sur le site du CRDP, rubrique «librairie» http://crdp.ac-besancon.fr/index.php?id=245 Coupe nationale biennale des élèves citoyens 2012, pour collégiens et lycéens «le net, la

Plus en détail

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis ENQUÊTE SUR LA PRATIQUE D INTERNET, DES JEUX VIDEO ET JEUX D ARGENT PAR DES COLLEGIENS PAS C AL E SCH AL B E T T E R, LIC.ES.SOC. C O L L AB O R AT R I C E S C I E N T I F I Q U E AD D I C T I O N VAL

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux qu est-ce qu un réseau social? définition Un réseau social est un site où l on peut échanger des informations (actualités, photos, vidéos ) avec des

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

LES JEUNES ET INTERNET : DE QUOI AVONS-NOUS PEUR?

LES JEUNES ET INTERNET : DE QUOI AVONS-NOUS PEUR? LES JEUNES ET INTERNET : DE QUOI AVONS-NOUS PEUR? Synthèse de l étude réalisée par Élodie KREDENS et Barbara FONTAR, auprès de 1000 enfants et adolescents. Un projet mené par Fréquence écoles www.frequence-ecoles.org

Plus en détail

Internet et les nouvelles technologies : «Surfer avec plaisir et en sécurité»

Internet et les nouvelles technologies : «Surfer avec plaisir et en sécurité» Réf : Septembre 2013 Internet et les nouvelles technologies : Blog, Facebook, Netlog, Youtube L utilisation d Internet, des GSM et autres technologies se généralise mais attention, tout n est pas permis

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

Ados et téléphone portable

Ados et téléphone portable Union nationale des associations familiales Ados et téléphone portable Nouveaux usages, nouveaux dangers Le rôle des parents? Première enquête sur les adolescents et le téléphone portable DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

Prévention des usages excessifs des technologies numériques. Prévention des usages excessifs des technologies numériques

Prévention des usages excessifs des technologies numériques. Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Baromètre Gemalto - TNS Sofres Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Amsterdam, 12 mars 2008 Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO),

Plus en détail

PARAMÉTRER SON COMPTE

PARAMÉTRER SON COMPTE PARAMÉTRER SON COMPTE Petit rappel: Facebook, qu est-ce que c est? Un réseau social sur Internet qui permet de communiquer entre «amis». Sur Facebook, on peut : Se créer un réseau d amis Poster (publier)

Plus en détail

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations.

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. LA LETTRE AUX PARENTS N o 2 Cher-s Parent-s, «Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. L adolescence est une période de changement de contexte scolaire ou de formation

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014 «LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange Février 2014 La fiche technique du sondage Echantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Une étude Ipsos Public Affairs / A.P.E.A.S Janvier 01 Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

La perception du climat scolaire par les collégiens reste très positive

La perception du climat scolaire par les collégiens reste très positive note d informationnovembre 13.26 En 2013, 93 % des collégiens se déclarent satisfaits du climat scolaire de leur établissement. C est à peu près autant qu en 2011 lors de la première édition de l enquête.

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Le 18 novembre 2014 Combien de joueurs? Enquête en ligne, réalisée par TNS Sofres, entre le 13 et le 25 septembre 2014, auprès d un échantillon

Plus en détail

Les jeunes et les écr@ns

Les jeunes et les écr@ns La lettre aux parents N o 8 Cher-s Parent-s, Les jeunes et les écr@ns «Sur Internet, on peut écouter la radio tout en payant le téléphone.» Anne Roumanoff Depuis une quinzaine d années on assiste à une

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

LA DELINQUANCE INFORMATIQUE

LA DELINQUANCE INFORMATIQUE LA DELINQUANCE INFORMATIQUE Aude LEVALOIS Gwenaëlle FRANCOIS 2013-2014 LA CYBERCRIMINALITE Qu est ce que la cybercriminalité? Des infractions pénales Ou sont elles commises? Via les réseaux informatiques

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014 Les internautes français et la confiance numérique Lundi 7 avril 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1007 individus âgés de 15 ans et plus. La représentativité de l échantillon

Plus en détail

Avertissement. Le Conseil général. L association ADEJ. Les jeunes connaissent bien les dangers d Internet.

Avertissement. Le Conseil général. L association ADEJ. Les jeunes connaissent bien les dangers d Internet. 2 Le Conseil général Equiper l ensemble d une tranche d âge d ordinateurs portables et lui permettre d accéder à l informatique et aux moyens de communication : c est le pari très ambitieux fait au cours

Plus en détail

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet Protéger sa vie privée Date : 16 avril au 4 juin 2012 Lieu : INDSé 1 er degré Bastogne Public : les étudiants de 1 er et 2 e secondaire Durée

Plus en détail

p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents

p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents blogs? contrôle parental? chats? sites sensibles? téléphonie mobile? jeux violents? spyware? SOMMAIRE 1. sécuriser son

Plus en détail

Présentation: Déléguée à la jeunesse et à l intégration à l ACCM Plusieurs casquettes: 1. Mise sur pied de projet d amélioration de l intégration des

Présentation: Déléguée à la jeunesse et à l intégration à l ACCM Plusieurs casquettes: 1. Mise sur pied de projet d amélioration de l intégration des Présentation: Déléguée à la jeunesse et à l intégration à l ACCM Plusieurs casquettes: 1. Mise sur pied de projet d amélioration de l intégration des adultes migrants (cours de français, projet d accueil

Plus en détail

Facebook pour les nuls

Facebook pour les nuls Facebook pour les nuls Véritable phénomène de société, le réseau social Facebook révolutionne la Toile. Aujourd hui, en Suisse, il y a plus d adolescents inscrits que non inscrits sur ce site. Décryptage

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Les Français et le pouvoir d achat

Les Français et le pouvoir d achat Contacts CSA Pôle Opinion Corporate : Jérôme Sainte-Marie, Directeur général adjoint Yves-Marie Cann, Directeur d études Les Français et le pouvoir d achat Sondage CSA pour Cofidis Septembre 2012 Sommaire

Plus en détail

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui Tchat Un tchat est un outil de communication sur Internet qui permet de parler en temps réel avec un ou plusieurs internautes. Un tchat est aussi appelé messagerie instantanée. Un pseudo peut cacher n

Plus en détail

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org Guide à l intention des parents sur 2014 ConnectSafely.org Les adolescents canadiens aiment socialiser en ligne et surtout partager des photos. L étude réalisée par MédiaSmarts en 2014, Jeunes Canadiens

Plus en détail

Evaluation Agi Son 2005. Agi son 2005. Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées

Evaluation Agi Son 2005. Agi son 2005. Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées Agi son Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées 1 Introduction p. 3 Méthode p.4 1. Le public p.5 A. Caractéristique des personnes interrogées

Plus en détail

Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux

Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux En collaboration avec École et TIC Mentions légales Éditeur Auteur Photos educa.ch Prévention Suisse de la Criminalité www.skppsc.ch büro z {grafik design},

Plus en détail

Comment partager sans se sur-exposer?

Comment partager sans se sur-exposer? Comment partager sans se sur-exposer? Conférence de presse Mercredi 12 décembre 2012 Méthodologie de l enquête 1 Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1554 individus âgés de 13 ans et plus Interrogation

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Journée mondiale des Télécommunications Séminaire protection des enfant dans le cyberespace Hôtel El-Jazaïr Alger, le 17 Mai 2009. L ENFANT ET INTERNET «pour

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Rappel de la méthodologie mise en œuvre Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 2800 individus âgés de 6 à 65 ans. Plus précisément : 2000

Plus en détail

Charte d utilisation de l ipad - primaire

Charte d utilisation de l ipad - primaire Charte d utilisation de l ipad - primaire Le programme ipad à l école Moser L ipad s impose aujourd hui comme un outil permettant d augmenter l interactivité, les discussions constructives et productives

Plus en détail

Les prestations suivantes sont mises à la disposition gratuite des membres Basic par la direction de l école www.retrouvetaclasse.

Les prestations suivantes sont mises à la disposition gratuite des membres Basic par la direction de l école www.retrouvetaclasse. Règlement de l école Conditions générales d utilisation de www.retrouvetaclasse.ch 1 Généralités 1.1 www.retrouvetaclasse.ch est une plate-forme Internet pour retrouver des anciens copains et copines d

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Dossier de presse

Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Dossier de presse Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Dossier de presse Les logiciels de contrôle parental mercredi 26 avril 2006 Ministère délégué à la

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

Le contrôle parental. Premier partenaire de votre réussite

Le contrôle parental. Premier partenaire de votre réussite Le contrôle parental Premier partenaire de votre réussite Table des matières 1 - Qu est-ce qu un logiciel de contrôle parental? 2 - Le contrôle parental «pas à pas» L onglet «Accueil» L onglet «administration»

Plus en détail

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE SONDAGE SUR LA REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE Date: 27 juin 2011 Etude menée par Opinion Way pour les industriels du GITEP TICS Méthodologie Méthodologie Sondage quantitatif mené sur un échantillon de

Plus en détail

cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité

cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité Pour les jeunes, Internet est un excellent merveilleux d apprentissage,

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Territoire de Thourotte (60) 2014 Depuis 2013, la Mutuelle Familiale en partenariat avec l IRBMS sensibilise ses adhérents à la consommation

Plus en détail

LE HARCELEMENT A L ECOLE

LE HARCELEMENT A L ECOLE 1 05/05/2014 LE HARCELEMENT A L ECOLE l'essentiel : Selon une statistique nationale, un élève sur 10 est victime de harcèlement à l'école. Pour la moitié ce sont des cas de harcèlement sévère. Le harcèlement

Plus en détail

Jeunes et e-commerce Jeunes et e-commerce

Jeunes et e-commerce Jeunes et e-commerce Jeunes et CRIOC, février 2010 Jeunes et e-commerce e-commerce Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Jeunes et e-commerce 4. Conclusions 5. Recommandations 2 Objectifs Le but de cette étude est d évaluer

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT Résultats du questionnaire «collégiens» La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

Etude sur les usages de la lecture de bande dessinée Numérique / izneo - Labo BnF

Etude sur les usages de la lecture de bande dessinée Numérique / izneo - Labo BnF Etude sur les usages de la lecture de bande dessinée Numérique / izneo - Labo BnF Table des matières Contexte...1 Sélection des participants...2 Méthodologie :...5 Questionnaire :...5 Résultats concernant

Plus en détail

Fiche d accompagnement Épisode 11 «Mon ordinateur a attrapé un virus

Fiche d accompagnement Épisode 11 «Mon ordinateur a attrapé un virus Fiche d accompagnement Épisode 11 «Mon ordinateur a attrapé un virus Attention» Niveaux : cycle 2 et 3, 6 e aux clichés, ce n est pas la réalité Si d un fichier, l origine tu ne connais pas, le télécharger,

Plus en détail

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Juin 2014 Contact - BVA Opinion Erwan LESTROHAN, directeur d études erwan.lestrohan@bva.fr - 01 71 16 90 9 Victor CHAPUIS, chargé d études Victor.chapuis@bva.fr

Plus en détail

Notre planète mobile : France

Notre planète mobile : France Notre planète mobile : France Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. En France, le taux de pénétration

Plus en détail

Lexique informatique. De l ordinateur :

Lexique informatique. De l ordinateur : De l ordinateur : Lexique informatique CD / Cédérom : CD (Compact Disc) contient des logiciels (dictionnaire, jeux, ) Clavier : permet de taper du texte, de la ponctuation, des chiffres et des symboles.

Plus en détail

MÉDIATHÈQUE LE PASSE-MURAILLE

MÉDIATHÈQUE LE PASSE-MURAILLE MÉDIATHÈQUE LE PASSE-MURAILLE CHARTE D UTILISATION ET MODE D EMPLOI La Ville de Saint-Julien de Concelles met à disposition du public un accès à Internet par le réseau WiFi ( connexion Internet sans fil)

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail