Le nouveau service de la commune de Stabio pour ses citoyens. Maîtriser les risques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le nouveau service de la commune de Stabio pour ses citoyens. Maîtriser les risques"

Transcription

1 Le magazine pour faire de meilleures affaires 1/2014 Plus Finance Le magazine pour faire de meilleures affaires 1/2014 Léger et solide Le succès de Marco Suter sur le marché mondialisé des matières plastiques haute technologie. L entreprise familiale a aussi bonne réputation grâce à un traitement rapide et simple des paiements internationaux. Page 4 Le nouveau service de la commune de Stabio pour ses citoyens L e-facture figure en bonne place dans la stratégie de cyberadministration de la commune tessinoise. Page 6 Maîtriser les risques L expert Bruno Brühwiler parle de gestion des risques. Page 7 1 +Finance

2 Sommaire Savoir + Compétitivité 2 L offre spéciale Orchestre Symphonique des Jeunes: participez et gagnez des billets 3 Editorial Pourquoi Danielle Cesarov-Zaugg aime la nouvelle mouture de +Finance Affaires + Argent 4 Paiements Marco Suter achète et vend des plastiques high-tech. Recette du succès de l entreprise familiale de Fraubrunnen 5 Les étapes pour minimiser les risques à l exportation 6 Hansruedi Köng, président de la direction de PostFinance, commente le premier rapport de gestion 6 Stabio a développé des solutions pratiques de cyberadministration avec PostFinance Stratégie + Succès 7 Gestion des risques Conseils de l expert Bruno Brühwiler 8 Top Scorer Susanne Amsler, Teehaus Winterthur Impressum Paraît à intervalles irréguliers. Reproduction même partielle autorisée uniquement avec indication de la source. Edition: PostFinance SA, Communication, 3030 Berne, (491.20). Rédaction et mise en page: Infel AG. Photos: Rolf Siegenthaler, itsa / Filip Cesarov, Getty Images / Nikada, Getty Images / Jamie Farrant, Claudio Bader, Jolanda Flubacher Derungs, Stefan Kubli, zvg. Impression: Kyburz AG. Le prochain numéro paraîtra fin juin Savoir + Compétitivité Taux de change Risque maîtrisable Qui achète des matières premières à l étranger ou réalise des exportations se frotte au système des taux de change. Celui de la Suisse est plutôt souple: seul l euro connaît un plancher depuis 2011 qui a été fixé à 1.20 franc, afin de contrer le franc fort, particulièrement pénalisant pour les PME. La BNS maintient cette valeur plancher essentiellement par l achat de devises. Ainsi, les PME sont restées compétitives sur le marché européen. Les fluctuations des monnaies sont un facteur de risque financier pour les PME. D où l importance pour elles d avoir un partenaire financier proposant des cours de change attrayants et un traitement des paiements internationaux simple, transparent et sans frais. Chez PostFinance, l outil de devises (voir page 4) permet aux entreprises de réduire leur risque de change. Pour en savoir plus: postfinance.ch/monnaie Libre-échange Ses avantages La Suisse est intégrée à l économie mondiale via la convention AELE et un accord de libre-échange avec l UE. Il s agit d un traité international qui supprime les droits de douane et différentes entraves au commerce. La Suisse peut également conclure des accords de libre-échange en dehors de l AELE. C est ce qu elle a récemment fait avec le Japon et la Chine. Pour les PME, les conditions d entrée sur un nouveau marché sont optimales en cas d accord de libre-échange. Plus d informations sur seco. admin.ch Ticker > PME suisses: Participez à des webinaires d experts Les PME prévoyant une expansion à l étranger trouveront de nombreux conseils dans l étude Swiss International Entrepreneurship Survey Par ailleurs, des experts de renom fournissent des informations sur le commerce extérieur à l occasion de webinaires. Il s agit là de séminaires interactifs par visioconférence réalisés en ligne. Après l inscription, les participants suivent l exposé de l expert et peuvent lui poser des questions par chat. Les webinaires sont enregistrés et archivés en continu. Vous pouvez ainsi profiter de précieuses connaissances, même après coup. Le professeur Ralph Lehmann de la haute école de technique et d économie de Coire a par exemple mis en lumière les risques liés à l exportation et la manière de les maîtriser dans le webinaire du 31 octobre 2013 (sous «Webinaires»). Notamment avec le nouvel outil xrisk. Webinaires: commerceexterieur.postfinance.ch/ actualites/webinaires Informations sur le commerce extérieur, étude, guide et xrisk à télécharger sous commerceexterieur.postfinance.ch 2 +Finance

3 L offre spéciale Orchestre Symphonique Suisse des Jeunes: remportez des billets! L Orchestre Symphonique Suisse des Jeunes (OSSJ) repart en tournée ce printemps. Sous la direction du chef d orchestre de renommée internationale Kai Bumann, 100 jeunes musiciennes et musiciens talentueux âgés de 15 à 25 ans jouent le concerto pour orchestre de Lutosławski ainsi que le célèbre concerto pour violoncelle et orchestre en si mineur op. 104 d Antonin Dvořák. On pourra y entendre Lionel Cottet en tant que soliste au violoncelle. PostFinance, qui soutient l OSSJ depuis 2006, entend ainsi promouvoir la relève chez les jeunes musiciens. Informations et dates de la tournée sur postfinance.ch/ossj Concours: gagnez deux billets pour le concert de votre choix. Pour participer: postfinance.ch/concours ou via le code QR. Editorial Connecter les cultures Enrichissante, c est ainsi que je qualifierais l histoire de Susanne Amsler en page 8: elle montre que nous pouvons tirer parti de notre vécu pour nous réinventer et construire quelque chose qui nous ressemble. La passion se reflète dans mon travail et dans notre petite équipe. Cette année, nous fêtons le 40 e anniversaire d Inter- Translations SA. Nous sommes à la tête d un réseau de plus de 150 traductrices et traducteurs. Nous ne faisons pas que transposer des textes dans d autres langues: nous relions les cultures. Pour ma part, c est une affaire de cœur. Nous ne ménageons pas nos efforts et collaborons étroitement avec nos clients. Les traductions sont le fruit d un «travail intellectuel» réalisé avec amour. > Premier rapport de gestion de PostFinance 2013 aura marqué le début d une ère nouvelle: PostFinance s est dotée du statut de société anonyme de droit privé et la FINMA lui a accordé l autorisation d exercer une activité bancaire. Détenue à 100% par La Poste Suisse SA, PostFinance SA publie cette année son premier rapport de gestion. En 2013, elle a enregistré un résultat d exploitation (EBIT) de 719 mio. CHF et un résultat d entreprise (EBT) de 856 mio. CHF. Pour en savoir plus, lisez l entretien avec Hansruedi Köng, page 6, et consultez la vidéo de présentation, l animation sur les principaux faits, les données complémentaires sur le résultat d exploitation ainsi que les modalités de commande du rapport sur: postfinance.ch/rapportdegestion Les relations sont au cœur de l activité de Marco Suter. Pour cela, et parce qu il dirige comme moi une petite entreprise familiale, son histoire m a captivée: vous pouvez la lire à la page 4. Le trafic des paiements international est un autre point commun: comme lui, nous travaillons avec PostFinance et effectuons des paiements en francs et en euros. Sans avoir jamais rencontré le moindre souci. Nous conseillons désormais la facture électronique: une démarche plus simple, qui évite de consommer du papier. Je vous souhaite une agréable lecture! Danielle Cesarov-Zaugg, PDG d Inter-Translations SA, Berne, itsa.ch +Finance 3

4 Paiements Affaires + Argent Offre de lancement Une offre sur mesure pour les start-ups Les premières années, les entrepreneurs se concentrent sur leurs produits, l entrée sur le marché et la croissance. Afin que les jeunes entrepreneurs puissent se concentrer sur leur cœur de métier, PostFinance leur propose une offre de lancement avec des produits financiers fiables. Elle comprend notamment, outre un compte commercial et e-finance, un premier conseil ainsi qu un abonnement à la publication PE pour les cadres de petites entreprises. A cela s ajoutent des informations utiles à intégrer à sa propre stratégie financière et d entreprise. Des offres complémentaires telles que EFT/POS ou e-payment sont accessibles sur demande à des prix extrêmement attrayants. Pour e-payment, les économies réalisées peuvent atteindre 495 francs. postfinance.ch/offredelancement Partenaires de collaboration De la papeterie à l entreprise commerciale de matières plastiques haute technologie: Suter Kunststoffe AG à Fraubrunnen est une petite PME à vocation internationale. Son secret: de bonnes relations et un traitement simple des paiements internationaux. Outil de devises Lancez-vous! Avec l outil de devises dans e-finance, les clients effectuent des transactions sur des montants de 5000 à francs, avec des cours en temps réel. Ils se prémunissent ainsi contre les risques de change et profitent des fluctuations. L achat et la vente immédiats (transactions spot) et gratuits sont possibles pour neuf monnaies étrangères. Les transactions spot et à terme peuvent être effectuées par téléphone pour une protection encore accrue. Les négociants en devises de PostFinance suivent les dernières tendances. postfinance.ch/devises Marco Suter achète et vend des matières plastiques haute technologie. Dans la réserve, il découpe une pièce de tissu en fibre de carbone. Son client en fera des produits légers et extrêmement robustes: des roues de vélo de course haut de gamme pour des professionnels du triathlon, par exemple (à droite). Elle passe inaperçue, à quelques pas de la rue principale, dans la campagne entre Berne et Soleure, et pourtant elle est connue à l international pour ses nombreux produits en matériaux composites à base de fibres et ses résines plastiques: Suter Kuststoffe AG répond même aux situations d urgence au plus haut niveau. Par exemple pour le constructeur des bateaux de course Alinghi, venu ici un jour pour trouver des matériaux de réparation. Un charme tout en retenue et une amabilité naturelle règnent ici. La culture d entreprise est dirigée sans fioritures vers les besoins de la clientèle. Chaque client est traité avec le même professionnalisme et la même efficacité: «Nous sommes une des rares entreprises où tout employé qui décroche le téléphone pourra conseiller le client et parler métier avec lui», plaisante Marco Suter, le directeur. Agé de 34 ans, Marco Suter, gestionnaire de vente et ingénieur en matières plastiques, dirige depuis peu l entreprise familiale fondée en 1989, qui est issue d une chaîne de papeteries et de la passion de son père, aujourd hui retraité, pour la construction de maquettes. Sa mère Regina est à ses côtés. Elle gère la comptabilité et s assure, à l aide des prestations de trafic des paiements international de PostFinance, que les partenaires et fournisseurs à l importation et à l exportation sont payés en temps voulu; le paiement anticipé est souvent de rigueur. Ainsi, les flux financiers sont fluides et les délais de livraison respectés. «En fin de compte, c est aussi une question de confiance», ajoute Marco Suter. «C est pourquoi le trafic des paiements doit être facile à gérer.» Les bulletins de versement classiques avec numéro de référence (BVR) servent de base; les paiements entrants sont automatiquement enregistrés. Regina Suter confirme: «Saisir les factures, envoyer le fichier à PostFinance c est tout!» Elle effectue les paiements chaque semaine, majoritairement en euros. Et ce sans 4 +Finance

5 Box Plus Box En matière de trafic des paiements international, PostFinance propose toutes les fonctions dont une entreprise a besoin. Aperçu en ligne pratique à télécharger: postfinance.ch/plusfinance PDF frais, grâce au SEPA, l espace unique de paiement en euros, avec un standard de paiement uniforme. Plus de inscriptions au crédit et environ 3000 inscriptions au débit sont réalisées annuellement. «Toujours exécutées de manière fiable», précise Regina Suter. Un développement prudent La Suisse fait partie de l espace de paiement en euros, mais reste indépendante politiquement et économiquement. C est plutôt un avantage pour les entreprises, selon Marco Suter. Il importe plus de articles directement de fabricants dans toute l Europe, heureux de l utiliser comme tête de pont pour les transactions vers le monde entier, car pour des pays comme la Chine, les obstacles bureaucratiques sont bien plus faibles ici que dans l UE. Ce qui explique, avec un bon référencement sur les moteurs de recherche et un excellent service à la clientèle, les chiffres d affaires en hausse constante, grâce au seul bouche à oreille. Marco Suter en est fier. Parallèlement, il souhaite développer prudemment sa petite entreprise de dix employés. «Sinon, nous risquons de perdre nos valeurs», dit-il. Celles-ci sont, outre l orientation client, la sincérité et l ouverture ainsi que le contact avec et entre les collaborateurs et leur identification à l entreprise: la plupart y travaillent depuis de nombreuses années. Et ils ont fort à faire: quotidiennement, jusqu à 100 petits colis et plusieurs palettes quittent l entrepôt pour le monde entier. Reconnaître les risques En tant que petite entreprise dans le grand marché mondial, Suter Kunststoffe AG est exposée à de nombreux risques. C est pourquoi Marco et Regina Suter utilisent l outil xrisk de PostFinance, afin de prendre conscience des divers facteurs d influence. Le plus grand risque est lié à la taille. Certains fabricants préfèrent livrer en tonnage plutôt que par petites quantités. Marco Suter leur rappelle toujours les avantages qu ils ont à le fournir: il travaille avec de nombreux chercheurs; le pays de hautes technologies qu est la Suisse est une carte de visite et un atout pour l image des matériaux et du fabricant. Marco Suter investit beaucoup dans la communication et dans la bonne relation avec les fournisseurs et instaure la confiance, le plus souvent sans contrat. Son efficacité se montre lorsque les matières premières viennent à manquer. «Jusqu ici, nous avons toujours réussi à livrer», dit-il fièrement. Le marché des matières plastiques haute technologie est en constante progression. Les produits doivent être toujours plus légers, plus résistants et plus faciles à entretenir. Une période faste pour Suter Kunststoffe AG. Afin d améliorer encore le service à la clientèle, une nouvelle boutique en ligne verra le jour ces prochaines années et s appuiera sur les solutions de paiement simples disponibles chez PostFinance pour tous les moyens de paiement. Plus encore: la boutique nécessite des nouveaux processus optimisés, dit Marco Suter. «Une tâche très complexe!» Il les maîtrisera grâce à sa passion pour les matières plastiques spéciales et ses liens avec ses collaborateurs, fournisseurs et clients. Risques à l exportation Contrôle en cinq étapes 1. Identifiez les activités d exportation qui sont décisives pour votre entreprise. 2. Analysez ces activités au regard des gains escomptés et des pertes possibles. 3. Positionnez ces activités dans une matrice des risques. Elle révèlera le degré d exposition au risque. 4. Mettez en place des mesures pour vous protéger des risques critiques. 5. Surveillez les risques critiques et adaptez continuellement les mesures de contrôle aux dangers potentiels actuels. L outil xrisk vous aide à estimer vos risques à l exportation. Informations complémentaires et téléchargement: commerceexterieur.postfinance.ch +Finance 5

6 Paiements «Poursuite de notre politique de placement prudente» PostFinance clôture son premier exercice en tant que société anonyme sur un bon résultat. Elle entend poursuivre sa stratégie de placement prudente et continuer de développer les services bancaires mobiles. Monsieur Köng, êtes-vous satisfait du résultat d exploitation de PostFinance? PostFinance a pris un excellent départ en tant que société anonyme. Malgré un contexte difficile sur les marchés financiers, ses comptes individuels affichent un résultat d exploitation de 719 mio. CHF. Nous en sommes très satisfaits, car il s agit d un chiffre supérieur au résultat, déjà excellent, de l exercice précédent, ce qui tient toutefois en grande partie aux modalités de présentation des comptes. Les taux d intérêt sont au plus bas. La politique de placement de PostFinance s en trouve-t-elle modifiée? Nous poursuivons notre politique prudente en investissant principalement dans des placements du secteur public ou parapublic, de préférence en Suisse, et dans les obligations d entreprises bien notées. Comment PostFinance entend-elle poursuivre son développement? En s adaptant au comportement de notre clientèle, toujours plus mobile en lui permettant de gérer ses affaires partout et à toute heure, via un mobile ou sur Internet, sans espèces et à distance. Depuis un certain temps déjà, nous nous efforçons donc d étoffer en permanence notre offre numérique. Le formidable essor des services bancaires mobiles nous donne raison. Hansruedi Köng, président de la direction de PostFinance, commente le résultat d exploitation actuel. Informations complémentaires sur: postfinance.ch/rapportdegestion L e-facture est un élément important de la cyberadministration selon Maurizio Bianchi, chef des finances de la commune de Stabio au Tessin. Elle était en tête de la liste des priorités stratégiques. L e-facture comme service aux citoyens La commune de Stabio au Tessin a visé dans le mille grâce à sa stratégie d egovernment axée sur l e-facture. De plus en plus de citoyennes et citoyens apprécient les avantages de la facture électronique. Maurizio Bianchi, chef des finances, se réjouit des coûts plus faibles et des processus fluides dans l administration. Plusieurs communes tessinoises sont des précurseurs de l e-government. Stabio en fait partie: ce village qui compte 4500 habitants et plus de 6000 postes de travail, à quelques kilomètres de Mendrisio à la frontière entre la Suisse et l Italie, se dote depuis quelque temps de nombreux services d avenir proches des préoccupations des citoyens. Analyse du comportement de paiement «Après une analyse des virements entrants, il nous est apparu que nous souhaitions proposer l e-facture si possible pour toutes nos prestations de services», explique Maurizio Bianchi, chef des finances. A savoir les impôts communaux, les frais de chancellerie, l électricité, l eau et le gaz. Le projet a démarré en collaboration avec PostFinance, principal partenaire financier de la commune, il y a plus de deux ans. Depuis mars 2013, plus de 130 clients de la commune sont passés à l e-facture, et nous avons envoyé environ 1400 factures numériques. Grande utilité pour l administration et les citoyens L e-facture est plus simple, évite les erreurs de saisie et est plus sûre. Sans impression, elle permet d économiser le papier et préserve l environnement. Les personnes qui reçoivent ces factures paient plus rapidement que les destinataires de bulletins de versement, selon l expérience de la commune. «Dans notre administration, nous sommes également parvenus à des améliorations notables», se réjouit Maurizio Bianchi. Les processus se sont simplifiés, notamment grâce à une application développée en partenariat avec PostFinance dans un projet pilote pour plusieurs communes, qui permet l échange de données avec les logiciels de l administration. 6 +Finance

7 Stratégie + Succès De première main Contact personnel Les vêtements font les gens. Et les gens font des affaires. En personne. «Pour établir de bonnes relations avec un partenaire international, il faut investir dans la communication», expliquent Caesar von Däniken et Manuel Rieder, directeurs de Tarzan GmbH à Bâle et producteurs du label du même nom. C est pourquoi ils entretiennent un contact personnel avec leurs fournisseurs en Inde, en Chine et en Turquie, tissant ainsi des relations durables et des partenariats amicaux. Ainsi, et grâce à des remises garanties par contrat, ils réduisent le risque de défaut de paiement et de problèmes de livraison. Gestion des risques Des risques stimulants Bruno Brühwiler est expert en gestion des risques et auteur d un livre. Il a participé activement à l élaboration de la norme ISO 31000, que de plus en plus d entreprises adoptent. Selon lui, il est très important pour les PME de contrôler et d analyser les risques. Monsieur Brühwiler, la vie est un risque: pourquoi devrais-je y réfléchir? Car on devient imprudent et on subit des dommages. Pour les PME, les risques inconnus sont à l origine d incertitudes et influent sur les objectifs, les exigences et les domaines d activité. Plus de risques égal plus de gains? On pourrait le croire, mais le risque de pertes est tout aussi élevé. Mieux vaut connaître ses risques et les mettre en relation avec ses propres capacités et possibilités. Faut-il viser le risque zéro? Non. Pour bouger ou faire bouger quelque chose, il faut prendre des risques. Toute innovation implique un risque, par exemple. Par conséquent, le risque est un élément important du développement des entreprises, des processus et des produits. Le risque zéro tue le progrès. Il faut une mesure adéquate dans les risques. Elle doit être calculée individuellement pour chaque entreprise. touchés, la confiance de la clientèle est affectée. La gestion des risques est une tâche de direction. Elle nécessite une culture de la discussion ouverte et transparente à propos des risques, des erreurs et de la manière de les éviter. «Il est utile de vérifier précisément la fiabilité des fournisseurs», affirme Manuel Rieder. tarzan.ch Livre Dans la librairie de l UE L Europe possède sa propre librairie. Celui qui y bouquine trouve des livres sur tous les sujets possibles, même des livres numériques. Les entreprises y trouvent le journal officiel, les recueils des lois, des documents de jurisprudence ou des livres traitant de thèmes liés aux marchés de l UE ou à la politique économique et monétaire. bookshop.europa.eu Comment procèdent les PME? Presque toute entreprise a déjà quelques éléments de gestion des risques en place. Peut-être sans qu on en soit conscient. Le bon sens de ses cadres peut-être, un patron sensible au risque ou des dispositifs de sécurité sur le chantier. Ce qu il faut avant tout, c est une analyse minutieuse. La mise en place de la nouvelle norme ISO constitue une grande aide. Elle décrit les pratiques d excellence en gestion des risques. Le recours à un expert extérieur permet de gagner beaucoup de temps. Sans préjugés, il reconnaît plus vite les risques positifs et négatifs. Comment les différencier? Les risques positifs incitent l entreprise à une meilleure performance. Les risques négatifs comme ceux des taux de change peuvent même être changés en risques positifs. Les PME suisses se sont bien imposées. Le franc fort a offert de nouvelles opportunités. Les risques ne sont-ils qu une question d argent? Non. Il y a bien plus que des pertes monétaires. Lorsque plusieurs domaines d entreprises sont Bruno Brühwiler: l expert en gestion des risques considère l analyse et la gestion des risques comme une tâche de direction permanente qui couvre toute l entreprise. eurorisk.ch Box Plus Box Les risques font partie des affaires. Mesurés, ils sont positifs; démesurés, ils sont dommageables. En savoir plus: postfinance.ch/plusfinance PDF +Finance 7

8 Le magazine pour faire de meilleures affaires 1/2014 Top Scorer Un lieu pour les sens Susanne Amsler a réalisé son rêve dans la vieille ville de Winterthour: elle qui se sentait attirée par la culture asiatique depuis sa plus tendre enfance dirige depuis 1994 le salon de thé «Teehaus Winterthur». Tactique Je travaillais en tant que photolithographe, un métier artisanal qui n existe plus en tant que tel. Cela m a poussée à réaliser mon rêve et à ouvrir un salon de thé. L idée est née d une intuition et de ma passion pour le thé. Nous proposons plus de 200 types de thé, dont la moitié est issue de l agriculture biologique. Jeu de puissance Les affaires marchent mieux pendant la période froide. Le thé est à la mode: dans l agitation du quotidien, nous avons besoin de pauses. L équipe En plus de moi, elle se compose de deux employés à temps partiel, dont une maîtresse de cérémonie du thé japonaise. Des amis m aident aussi. Nous partageons une passion et des valeurs. Top Scorer J ai confiance en mon sens du goût. Les récoltes sont différentes tous les ans. C est un vrai défi que de proposer une qualité constante dans les types de thés et les mélanges. Défi Il est toujours plus difficile d acquérir les matières premières, étant données les conditions climatiques et la demande croissante. Cela me motive à rester proche du marché et à échanger avec mes clients. PostFinance est le sponsor principal de la Swiss Ice Hockey Federation. Signaler tout changement d adresse avec le numéro de client à PostFinance, +Finance, 3030 Berne P.P Zofingue

Commentaire du rapport semestriel 2014

Commentaire du rapport semestriel 2014 Commentaire du rapport semestriel 2014 Janvier juin 2 PostFinance SA Commentaire du rapport semestriel 2014 Mieux accompagné PostFinance a pris un bon départ en tant que société anonyme. Malgré le recul

Plus en détail

UBS Cash Management pour les entreprises. Connaître et gérer ses liquidités.

UBS Cash Management pour les entreprises. Connaître et gérer ses liquidités. ab UBS Cash Management pour les entreprises. Connaître et gérer ses liquidités. Sommaire Opérations de paiement et gestion des liquidités sur mesure 3 En Suisse et au-delà des frontières 4 Gestion de trésorerie

Plus en détail

PostFinance: une base solide pour votre activité

PostFinance: une base solide pour votre activité PostFinance: une base solide pour votre activité Nos solutions pour les clients commerciaux Transactions en devises Swap, à terme, spot Trafic des paiements international depuis l étranger SEPA Standard

Plus en détail

LETTRE AUX ACTIONNAIRES

LETTRE AUX ACTIONNAIRES LETTRE AUX ACTIONNAIRES Commentaire sur l évolution des affaires du Groupe VZ au 1 er semestre 2015 VZ Holding SA Beethovenstrasse 24 8002 Zurich GROUPE VZ : PREMIER SEMESTRE 2015 Madame, Monsieur, chers

Plus en détail

Nouvelle norme pour le trafic des paiements. Des débiteurs sûrs. La santé est un atout

Nouvelle norme pour le trafic des paiements. Des débiteurs sûrs. La santé est un atout Le magazine pour faire de meilleures affaires 2/2013 Plus Finance Le magazine pour faire de meilleures affaires 2/2013 Des paiements simplifiés Le pharmacien Peter Ryser est à la tête d une entreprise

Plus en détail

a b Priorité aux La Business Card Basic UBS simplifie la gestion des frais professionnels des PME

a b Priorité aux La Business Card Basic UBS simplifie la gestion des frais professionnels des PME a b Priorité aux affaires La Business Card Basic UBS simplifie la gestion des frais professionnels des PME Il vous suffit désormais d une seule carte pour multiplier les atouts : gestion simplifiée des

Plus en détail

DÉVELOPPEZ VOTRE ACTIVITÉ EN CHINE. Do you Renminbi?

DÉVELOPPEZ VOTRE ACTIVITÉ EN CHINE. Do you Renminbi? ENTREPRISES COMMERCE INTERNATIONAL DÉVELOPPEZ VOTRE ACTIVITÉ EN CHINE Do you Renminbi? PROSPECTEZ ET LANCEZ-VOUS SUR LE MARCHÉ CHINOIS ADOPTEZ LE RENMINBI, LA DEVISE CHINOISE SÉCURISEZ ET FINANCEZ VOS

Plus en détail

Changements dans le trafic des paiements suisse. Gestion de la qualité. Plus Finance

Changements dans le trafic des paiements suisse. Gestion de la qualité. Plus Finance Le magazine pour faire de meilleures affaires 2/2014 Plus Finance Le magazine pour faire de meilleures affaires 2/2014 Une entreprise en forme Avec sa «nutriteam», Nadia Schwestermann conseille les entreprises

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux DOSSIER DE PRESSE Services de change et de gestion des paiements internationaux Janvier 2014 Fiche d identité de FX4Biz Date de création 2012 : FX4Biz Belgique Type de société SA de droit Belge au capital

Plus en détail

Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil.

Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil. Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil. 2 Notre stratégie et nos objectifs Explorons de nouvelles voies. C est notre volonté. Notre stratégie et nos objectifs «Numéro un pour le trafic des paiements

Plus en détail

MasterCard Business Card La carte de crédit idéale pour les PME

MasterCard Business Card La carte de crédit idéale pour les PME MasterCard Business Card La carte de crédit idéale pour les PME Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch En adéquation avec vos besoins La performance économique et le pouvoir d innovation de

Plus en détail

Clientèle commerciale Aperçu des comptes

Clientèle commerciale Aperçu des comptes Clientèle commerciale Aperçu des comptes Aperçu de nos comptes et de nos cartes pour la clientèle commerciale PAIEMENTS Clientèle concernée Compte d affaires (compte courant) Le compte de base à fins professionnels

Plus en détail

PLACE FINANCIERE SUISSE

PLACE FINANCIERE SUISSE PLACE FINANCIERE SUISSE Importance économique et interactions avec la place industrielle Une étude réalisée sur mandat de l Association suisse des banquiers et d economiesuisse Mars 2011 Editeur BAK Basel

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents

Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents Vous expédiez des documents et des marchandises dans le monde entier? Vous exportez ou importez des marchandises? Vous

Plus en détail

Perspectives: un exercice 2015 exigeant

Perspectives: un exercice 2015 exigeant Communiqué de presse Cicor enregistre une nouvelle croissance et augmente encore son résultat opérationnel au titre de l exercice 2014 Cicor nomme Dr. Jürg Dübendorfer nouveau CEO Zurich, le 11 mars 2015.

Plus en détail

MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales

MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Gain de temps et économies dans la gestion des frais Courir après les notes de

Plus en détail

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Auteurs : Jacques Potdevin : Président de la Fédération des Experts comptables Européens (FEE - Federation of European Accountants 2 ) de 2007 à 2008.

Plus en détail

Financer la croissance des PME

Financer la croissance des PME Financer la croissance des PME Allocution de Marion G. Wrobel Vice-président, Politiques et opérations Association des banquiers canadiens (ABC) Prononcée devant le Comité sénatorial permanent des banques

Plus en détail

Rapport semestriel 2015

Rapport semestriel 2015 Rapport semestriel 2015 Janvier juin Mieux accompagné. PostFinance est parvenue à réagir en souplesse aux conditions changeantes du marché, y compris à l adoption d un taux d intérêt négatif par la Banque

Plus en détail

Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs

Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs La banque en toute simplicité Pour que vous puissiez vous consacrer entièrement à vos tâches principales. Notre paquet

Plus en détail

ENTREPRISES EUROPÉENNES: TROP DE FAILLITES DUES AUX RETARDS DE PAIEMENT

ENTREPRISES EUROPÉENNES: TROP DE FAILLITES DUES AUX RETARDS DE PAIEMENT ENTREPRISES EUROPÉENNES: TROP DE FAILLITES DUES AUX RETARDS DE PAIEMENT 03 Ni la Commission européenne, ni aucune personne agissant en son nom, n est responsable de l usage qui pourrait être fait des informations

Plus en détail

Actualités de PostFinance

Actualités de PostFinance 1 Mars 2012 Actualités de PostFinance Le magazine pour notre clientèle privée «Nous voulons continuer à innover» Entretien avec Hansruedi Köng, responsable de PostFinance 2 Faites verser votre salaire

Plus en détail

Investor Services Votre partenaire pour les solutions de fonds individuelles

Investor Services Votre partenaire pour les solutions de fonds individuelles Investor Services Votre partenaire pour les solutions de fonds individuelles Un partenariat fiable Avec la bonne expertise vers le succès Des arguments qui font la différence Les avantages d une solution

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à :

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à : [ 257] [258] L Investissement Le Soudan a beaucoup d avantages qui attirent l investissement étranger. Le Soudan est classifié comme numéro deux des pays les plus attrayants pour l investissement en Afrique

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

Single Euro Payments Area S PA

Single Euro Payments Area S PA Single Euro Payments Area S PA SEPA 3 Table des matières p.4 p. 6 p. 6 p. 8 p. 9 p.14 Qu est-ce que le SEPA? Pourquoi introduire le SEPA? Où le SEPA s applique-t-il? A partir de quand le SEPA s appliquera-t-il?

Plus en détail

Enfin, nous avons convenu que le Canada sera l hôte de la prochaine réunion de la Commission du libre-échange de l ALÉNA.

Enfin, nous avons convenu que le Canada sera l hôte de la prochaine réunion de la Commission du libre-échange de l ALÉNA. Le secrétaire à l Économie du Mexique, M. Bruno Ferrari, le ministre du Commerce international du Canada, l honorable Peter Van Loan, et le représentant au Commerce des États-Unis, l ambassadeur Ron Kirk,

Plus en détail

LETTRE AUX ACTIONNAIRES

LETTRE AUX ACTIONNAIRES LETTRE AUX ACTIONNAIRES Commentaire sur l évolution des affaires du Groupe VZ au 1 er semestre 2014 VZ Holding SA Beethovenstrasse 24 8002 Zurich GROUPE VZ : PREMIER SEMESTRE 2014 Madame, Monsieur, chers

Plus en détail

GUIDE DE l ACHETEUR :

GUIDE DE l ACHETEUR : GUIDE DE l ACHETEUR : Nouvel acheteur sur Delcampe? Voici comment commencer sur de bonnes bases : 1 ère étape : Vous inscrire a) L inscription est gratuite b) La procédure d inscription c) Ouvrir une session

Plus en détail

Actualités de PostFinance

Actualités de PostFinance 3 Décembre 2012 Actualités de PostFinance Le magazine pour notre clientèle privée Consultation facile et rapide du compte sur son mobile 2 3 Bonne prévoyance doublée de réduction d impôts 4 5 Vue d ensemble

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Nous préparons déjà le service universel de demain

Nous préparons déjà le service universel de demain Exposé de Susanne Ruoff Directrice générale, La Poste Suisse SA Conférence de presse de bilan, 13 mars 2014 SEUL LE TEXTE PRONONCE FAIT FOI Diapositive 1 Nous préparons déjà le service universel de demain

Plus en détail

Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement

Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement CBI : L expert en exportations à partir de pays en développement Depuis une quarantaine d années, le CBI contribue à la

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION SUR LA TVA

LETTRE D INFORMATION SUR LA TVA NUMÉRO 2, OCTOBRE 2010 WWW.BDO.CH LETTRE D INFORMATION SUR LA TVA PLUS DE VALEUR POUR LES ORGANISATIONS À BUT LUCRATIF? Assujettissement à l impôt Même sous la nouvelle LTVA, la limite de chiffre d affaires

Plus en détail

VOUS CHERCHEZ L ACTIVITE QUI VOUS CORRESPOND?

VOUS CHERCHEZ L ACTIVITE QUI VOUS CORRESPOND? VOUS CHERCHEZ L ACTIVITE QUI VOUS CORRESPOND? ? Vous aimeriez gérer votre journée de travail en toute LIBERTÉ et AUTONOMIE, travailler peut-être à temps partiel ou avoir une activité complémentaire? Si

Plus en détail

la voie bilatérale reste la meilleure option

la voie bilatérale reste la meilleure option WWW.ELECTIONS.CH FICHE THEMATIQUE : SUISSE-UE la voie bilatérale reste la meilleure option L UE est un des principaux partenaires commerciaux de la Suisse. A l inverse, la Suisse est le deuxième partenaire

Plus en détail

promouvoir votre site

promouvoir votre site promouvoir votre site SOMmaire Mentionnez l adresse de votre site internet dans vos supports de communication... 05 Aidez Google à trouver votre site internet Diffusez vos premières annonces en ligne......

Plus en détail

MasterCard Business Card La première vraie carte de crédit pour PME

MasterCard Business Card La première vraie carte de crédit pour PME MasterCard Business Card La première vraie carte de crédit pour PME Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch En adéquation avec vos besoins La performance économique et le pouvoir d innovation

Plus en détail

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch Comptes et conditions Simplifier l argent au quotidien www.bcn.ch inclus dans Les comptes jeunesse 0-25 ans Les comptes de transactions et d épargne Jeunesse offrent des conditions préférentielles pour

Plus en détail

Business Excellence. Comment la gestion durable génère d excellents résultats et la satisfaction de la clientèle

Business Excellence. Comment la gestion durable génère d excellents résultats et la satisfaction de la clientèle Business Excellence Comment la gestion durable génère d excellents résultats et la satisfaction de la clientèle Des collaborateurs de pour un Business Excellence selon TNT Express Par Business Excellence,

Plus en détail

Fonds Private Label. L essence de notre metier

Fonds Private Label. L essence de notre metier Fonds Private Label L essence de notre metier CONTENU 5 VOTRE PARTENAIRE POUR VOS SOLUTIONS PRIVATE LABELLING DEPUIS 20 ANS 7 CREEZ VOTRE PROPRE FONDS 9 LE SUCCES GRGRACE AU MELANGE ADEQUAT 11 CONSEIL

Plus en détail

Vontobel Investment Banking

Vontobel Investment Banking Un choix simple, des avantages multiples Vontobel deritrade Plateforme multi-émetteurs Vontobel Investment Banking 3 Des solutions de placement qui s adaptent à vos besoins Dans un monde dominé par les

Plus en détail

Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens MEM : Machines, équipements électriques et métallurgie

Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens MEM : Machines, équipements électriques et métallurgie Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens MEM : Machines, équipements électriques et métallurgie Remarques - Afin de faciliter la lecture du document, le masculin est utilisé

Plus en détail

Assurance-crédit. Maîtriser les défauts de paiement/

Assurance-crédit. Maîtriser les défauts de paiement/ Assurance-crédit Maîtriser les défauts de paiement/ Souvent, la confiance ne paie pas/ A toute facture en souffrance est associé un risque de perte. Tout se passe bien pendant un temps, jusqu à ce qu un

Plus en détail

Prix et conditions Compte commercial pour les banques. dès le 13 er avril 2015

Prix et conditions Compte commercial pour les banques. dès le 13 er avril 2015 Prix et conditions Compte commercial pour les banques dès le 13 er avril 2015 Table des matières Page 3 Taux d intérêt et commissions sur avoirs 3 Entrée des données 3 Canal d entrée des données 3 Mandat

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Bon pour vos affaires : menez vos devises à bon port

Bon pour vos affaires : menez vos devises à bon port Entreprises Monnaies étrangères Bon pour vos affaires : menez vos devises à bon port Vous souhaitez couvrir vos risques de change ou investir en devises? Notre banque est à l écoute de vos besoins et vous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contact presse

DOSSIER DE PRESSE Contact presse JANVIER 2014 DOSSIER DE PRESSE Le recyclage malin Contact presse Valentine MICHEL support@ocd.fr 01 40 46 97 31 2 LA SECONDE VIE DES BIENS CULTURELS Depuis déjà 20 ans, O CD adopte une démarche responsable,

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupe Barry Callebaut Ventes pour le 1 er trimestre de l exercice 2014/15 Un début d exercice nettement supérieur à la croissance du marché mondial Volume des ventes en hausse de

Plus en détail

Efficace en cas d impôts élevés et de taux bas. Swisscanto prévoyance.

Efficace en cas d impôts élevés et de taux bas. Swisscanto prévoyance. Efficace en cas d impôts élevés et de taux bas. Swisscanto prévoyance. Gagnez des week-ends Ricola dans les Alpes : ma-prevoyance.ch Placements et prévoyance. Impôts élevés, taux bas. La solution notre

Plus en détail

Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir

Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir Traduction française en cas de divergence, la version allemande fait foi. Communiqué de presse Berne, le 5 mars 2014 Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir Bénéfice brut en hausse

Plus en détail

Ce que PostFinance peut apporter à votre association

Ce que PostFinance peut apporter à votre association Ce que PostFinance peut apporter à votre association PostFinance: la trésorière des associations suisses Plus de 80 000 associations (grandes ou petites, clubs de loisirs ou partis politiques) font confiance

Plus en détail

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs clientèle ENTREPRISES Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs Valables dès le 1 er janvier 2014 Proche de vous Des solutions à vos besoins En tant que partenaire financier de référence des entreprises

Plus en détail

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie:

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie: Monnaie L Euro ( ) est la monnaie officielle de l Estonie depuis le 1er janvier 2011. 1 euro = 100 centimes. Les pièces suivantes sont utilisées: 1, 2, 5, 10, 20 & 50 centimes et 1 & 2 euros. Les dénominations

Plus en détail

KBC-Online for Business

KBC-Online for Business KBC-Online for Business Découvrez KBC-Online for Business. L automatisation ne peut plus être dissociée de la vie quotidienne, ni surtout de la vie économique. KBC prend les devants et met à la disposition

Plus en détail

C&A Europe annonce une solide progression de ses ventes et de sa part de marché en 2010, une base solide pour démarrer 2011, une année anniversaire

C&A Europe annonce une solide progression de ses ventes et de sa part de marché en 2010, une base solide pour démarrer 2011, une année anniversaire Communiqué de presse C&A Europe annonce une solide progression de ses ventes et de sa part de marché en 2010, une base solide pour démarrer 2011, une année anniversaire Un leadership performant en matière

Plus en détail

Communiqué de presse Les logiciels: la branche «galopante» en Suisse - Swiss Software Industry Index (SSII)

Communiqué de presse Les logiciels: la branche «galopante» en Suisse - Swiss Software Industry Index (SSII) Communiqué de presse Les logiciels: la branche «galopante» en Suisse - Swiss Software Industry Index (SSII) Swiss Software Industry Index (SSII) Mardi 7 septembre 2010, sieber&partners et inside-it.ch

Plus en détail

Prêts pour l avenir. A travers l épargne et le placement. Tout sur la planification de la prévoyance et du patrimoine.

Prêts pour l avenir. A travers l épargne et le placement. Tout sur la planification de la prévoyance et du patrimoine. Prêts pour l avenir. A travers l épargne et le placement. Tout sur la planification de la prévoyance et du patrimoine. Prêts pour l avenir. Et pour la réalisation de ses rêves. Avoir un but, c est bien.

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Avant-propos Pour l agglomération du grand Zurich, la place bancaire revêt une importance économique et sociale tout à fait centrale. En particulier parce

Plus en détail

Nous te cherchons! Ta formation, ton avenir: démarre dans la vie avec nous.

Nous te cherchons! Ta formation, ton avenir: démarre dans la vie avec nous. Nous te cherchons! Ta formation, ton avenir: démarre dans la vie avec nous. Ton apprentissage chez MAN. «Mon patron a commencé ici comme apprenti. Aujourd hui, c est lui qui dirige la boîte.» «Technique

Plus en détail

Les talents en France Tendances 2014. À quoi pensent les professionnels

Les talents en France Tendances 2014. À quoi pensent les professionnels Les talents en France Tendances 2014 À quoi pensent les professionnels Introduction Pour les professionnels qui souhaitent un changement de carrière, la période que nous traversons en France est intéressante.

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Comptes du Groupe au 30 juin 2010 Message des présidents Mesdames, Messieurs, L actualité économique du premier semestre a été marquée par la crise d endettement dans certains pays

Plus en détail

Mandat de gestion de fortune. Votre solution individuelle avec un mandat à fourchettes déterminées LGT

Mandat de gestion de fortune. Votre solution individuelle avec un mandat à fourchettes déterminées LGT Mandat de gestion de fortune Votre solution individuelle avec un mandat à fourchettes déterminées LGT Mandat de gestion de fortune LGT la gestion professionnelle de vos placements Toujours plus dynamiques

Plus en détail

Le programme de la carte Visa Enterprise

Le programme de la carte Visa Enterprise Le programme de la carte Visa Enterprise LA CARTE VISA ENTREPRISE EST IDÉALE POUR LES ENTREPRISES AYANT : des ventes annuelles de plus de 10 millions de dollars plus de 50 employés des employés qui voyagent

Plus en détail

Question à l étude : Les outils d aide à la décision permettent d étendre la valeur des solutions PLM

Question à l étude : Les outils d aide à la décision permettent d étendre la valeur des solutions PLM Question à l étude : Les outils d aide à la décision permettent d étendre la valeur des solutions PLM La maturité des solutions PLM mettent en évidence les données analytiques Tech-Clarity, Inc. 2009 Table

Plus en détail

Paiements, épargne, placements et prévoyance

Paiements, épargne, placements et prévoyance Paiements, épargne, placements et prévoyance Cherchez-vous un produit taillé à votre mesure? Aperçu de nos comptes et de nos cartes. PAIEMENTS Compte privé Compte privé avec E-Set Clientèle concernée Impôt

Plus en détail

Bases de l économie d entreprise Examen

Bases de l économie d entreprise Examen Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2010 Bases de l économie d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: Calculatrice standard non programmable Collez ici votre

Plus en détail

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch Comptes et conditions Simplifier l argent au quotidien www.bcn.ch Vos comptes pour le quotidien Les comptes de transactions, d épargne et de gestion BCN offrent une palette diversifiée de prestations répondant

Plus en détail

MKT Notre but. MKT Notre philosophie

MKT Notre but. MKT Notre philosophie Présentation de MKT A propos de MKT MKT Notre philosophie Nous sommes une agence de marketing internationale spécialiste de la Chine. Nos préoccupations sont les votre sans toutefois avoir d'appréhensions

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Quelle attitude face aux devises? Conseils aux hôteliers-restaurateurs

Quelle attitude face aux devises? Conseils aux hôteliers-restaurateurs Quelle attitude face aux devises? Conseils aux hôteliers-restaurateurs L hôtellerie-restauration suisse souffre depuis belle lurette de la cherté du franc suisse. Ces derniers mois tout particulièrement,

Plus en détail

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international Nous sommes fiers de vous présenter la nouvelle gamme de solutions

Plus en détail

Pension Solutions 2013

Pension Solutions 2013 Pension Solutions 2013 PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS HELVETIA PLAN DE GARANTIE GESTION INDIVIDUELLE DE GARANTIE Les produits financiers dont il est question dans le présent document sont des produits financiers

Plus en détail

Programme de la carte Visa Commerciale

Programme de la carte Visa Commerciale Programme de la carte Visa Commerciale LA CARTE VISA COMMERCIALE EST IDÉALE POUR LES ENTREPRISES AYANT : des ventes annuelles de plus de 10 millions de dollars plus de 50 employés des employés qui ont

Plus en détail

Gestion des programmes d assurance multinationaux

Gestion des programmes d assurance multinationaux Gestion des programmes d assurance multinationaux Gestion des programmes d assurance multinationaux Dans une économie mondialisée liée par la livraison de nuit, les télécommunications avancées et l Internet,

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Décembre 2015 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

Conférence de presse annuelle

Conférence de presse annuelle Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Conférence de presse annuelle Berne, le 12 mai 2015 Dossier de presse 1. Communiqué de presse 2. Exposés 3. Rapport d activité 2014

Plus en détail

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Auteur: Vera Friedli, Berne Le réseau des médias pédagogiques interactifs Sommaire Eléments de base: Les

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

Communiqué de presse Rothenburg, le 26 avril 2013

Communiqué de presse Rothenburg, le 26 avril 2013 Communiqué de presse Rotenburg, le 26 avril 2013 Exercice 2012 Perspectives 2013 Pistor présente de bons résultats Pistor a bien travaillé. En 2012, elle a de nouveau investi dans l infrastructure avec

Plus en détail

«Car le paiement sans numéraire génère un plus gros chiffre d affaires.»

«Car le paiement sans numéraire génère un plus gros chiffre d affaires.» Conseils pour votre succès commercial avec Ingenico et Verdi «Car le paiement sans numéraire génère un plus gros chiffre d affaires.» payment services Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch

Plus en détail

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction Années universitaires : 2006-2007 Introduction I- Présentation générale du métier Polyvalence du métier Qualités requises Avantages et inconvénients Féminisation du métier II- Comparaison secteur privé

Plus en détail

fonctionne quoi l entreprise ... comment? développement éveloppem qu u C est «%» 8l entreprise au cœur du? entreprise entrepris fonctionne qu une?

fonctionne quoi l entreprise ... comment? développement éveloppem qu u C est «%» 8l entreprise au cœur du? entreprise entrepris fonctionne qu une? Comment témoignages C est quoi uneentreprise... Comment 8 8l entreprise au cœur du développement durable le Medef témoignages comment avoir voyez-vous «%»... l entreprise % entreprise au cœur du 8 88 éveloppem

Plus en détail

- Sehr geehrte Damen und Herren - Mesdames, Messieurs, - Gentili Signore, egregi Signori, - Bienvenue à la conférence de presse de bilan de la Poste

- Sehr geehrte Damen und Herren - Mesdames, Messieurs, - Gentili Signore, egregi Signori, - Bienvenue à la conférence de presse de bilan de la Poste Exposé de Peter Hasler Président du Conseil d administration, La Poste Suisse SA Conférence de presse de bilan, 13 mars 2014 SEUL LE TEXTE PRONONCE FAIT FOI Diapositive 1 Nous avons posé les jalons de

Plus en détail

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances 6 Avantages économiques procurés par le secteur des assurances Sans les assurances, rien ne va plus dans notre monde moderne Le secteur des assurances constitue un pilier central de l économie helvétique

Plus en détail

CA Workload Automation for SAP

CA Workload Automation for SAP CA Workload Automation for SAP 2 L économie des applications soulève de nouveaux défis liés à la charge de travail SAP L activité des entreprises est de plus en plus façonnée par un monde qui est désormais

Plus en détail

Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes

Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes Recherches en marketing Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes Les résultats du sondage du mois de Juin du Panel de recherche d EDC démontrent que la fluctuation des taux

Plus en détail

Financement mondial IBM Lettre aux directeurs. Solutions IBM prises en charge par Financement mondial IBM

Financement mondial IBM Lettre aux directeurs. Solutions IBM prises en charge par Financement mondial IBM Financement mondial IBM Lettre aux directeurs Solutions IBM prises en charge par Financement mondial IBM Vous connaissez peut-être IBM en tant que fournisseur majeur de solutions technologiques et de solutions

Plus en détail

Chaque page correspond à la version allemande. Vous pouvez imprimer les deux versions selon votre besoin.

Chaque page correspond à la version allemande. Vous pouvez imprimer les deux versions selon votre besoin. de notre prospectus Chaque page correspond à la version allemande. Vous pouvez imprimer les deux versions selon votre besoin. Page 1 Le fournisseur système Page 2 Bienvenue chez Schanzlin Une entreprise

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

La 1re place de marché d import export de la francophonie CREEZ VOTRE CABINET D AFFAIRES INTERNATIONAL

La 1re place de marché d import export de la francophonie CREEZ VOTRE CABINET D AFFAIRES INTERNATIONAL La 1re place de marché d import export de la francophonie CREEZ VOTRE CABINET D AFFAIRES INTERNATIONAL Une Vision, un outil, un partenariat La Vision L outil L objectif du CIOA est de créer un réseau mondial

Plus en détail

Actualités de PostFinance

Actualités de PostFinance 2 Juillet 2013 Actualités de PostFinance Le magazine pour notre clientèle privée Offre de cartes de crédit avec programme de bonus 2 Commande d argent sans frais pour les vacances 3 En déplacement: mon

Plus en détail

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d importants changements. Dans le cadre de la gestion du

Plus en détail

Des coûts de facturation moins élevés dans la boutique en ligne. Promouvoir l innovation. Plus Finance

Des coûts de facturation moins élevés dans la boutique en ligne. Promouvoir l innovation. Plus Finance Le magazine pour faire de meilleures affaires 3/2013 Plus Finance Le magazine pour faire de meilleures affaires 3/2013 Dégager du temps pour la créativité Comment Roger Dörig, sellier traditionnel, trouve

Plus en détail

La première vraie carte de crédit pour PME

La première vraie carte de crédit pour PME Viseca Card Services SA MasterCard Business Card. La première vraie carte de crédit pour PME Europa-Strasse 18 CH-8152 Glattbrugg Telefon 058 958 82 00 Fax 058 958 82 01 www.viseca.ch Laissez-vous convaincre

Plus en détail

WANDFLUH WANDFLUH DES MONTAGNES DES HOMMES DES PRODUITS. Hydraulique+Electronique

WANDFLUH WANDFLUH DES MONTAGNES DES HOMMES DES PRODUITS. Hydraulique+Electronique DES MONTAGNES DES HOMMES DES PRODUITS WANDFLUH Wandfluh AG Téléphone +41 33 672 72 72 Hydraulik + Elektronik Téléfax +41 33 672 72 12 Helkenstrasse 13 / Postfach sales@wandfluh.com CH-3714 Frutigen www.wandfluh.com

Plus en détail