2011 [GÉNÉRALITÉ SUR LES. DJIMBI TCHITEMBO Ariel STRUCTURES DES SOCIÉTÉS]

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2011 [GÉNÉRALITÉ SUR LES. DJIMBI TCHITEMBO Ariel STRUCTURES DES SOCIÉTÉS]"

Transcription

1 2011 [GÉNÉRALITÉ SUR LES DJIMBI TCHITEMBO Ariel STRUCTURES DES SOCIÉTÉS]

2 Généralité sur les structures des sociétés En France, il existe différentes forment qui ont pour but de s adapter à leur environnement économique et de s adapter à leur développement interne. Les sociétés ont pour but de faire des bénéfices. I. La constitution d une société La société est un contrat écrit et obligatoirement signé par les associés ce contrat se dénomme : statut. Ces statuts doivent avoir des clauses obligatoires et ils ont pour finalité de régler l organisation interne de l entreprise. Les principales clauses obligatoires sont les suivantes : La raison sociale, c est donc le nom de la société où doit apparaître le siège social, selon les sociétés, Le siège social peut être au domicile du créateur ou dans tout autre endroit. Le nom des associés (personne physique ou moral. Ces associés vont faire des apports (numéraire, nature et industrie) ils sont inscrits dans les statuts ainsi que leur valeur. Apport en numéraire + apport en nature forment le capital social qui est au passif du bilan. L objet social, c est ce que va faire l entreprise dans son activité La capacité : Ces statuts doivent être signés par tous les associés et sur les principes. Pour signer les statuts il faut être majeur, capable. - Première catégorie d incapable majeur : la tutelle, la personne sous tutelle est sous la responsabilité d une autre personne capable. - Deuxième catégorie d incapable majeure : La curatelle, la personne va conserver l exercice libre de ses droits - Troisième catégorie d incapable : la sauvegarde de justice, la personne garde l entière responsabilité de ses droits, c est un régime provisoire. (ex : pour une personne dépressive) Le consentement : le contrat de doit pas être vicié (violence morale ou physique), il ne doit pas y avoir le dol (c est lorsque l on trompe la personne) c est utiliser des manières frauduleuses pour convaincre (Ex : mentir sur un fichier pour convaincre), puis nous avons l erreur sur la personne. L objet : «cf. clause» La cause : c est le pourquoi nous créons une entreprise, elle n est pas dans les statuts mais elle est non dite. II. Les conditions de forme des sociétés

3 Les conditions de forme ça veut dire que des que les statuts sont signés, il va falloir la déclarer. 1 ère étape : les statuts sont signés 2 ème étape : ouvrir un compte bancaire. 3 ème étape : publier une annonce de constitution «un journal d annonce légale» 4 ème étape : déclarer la société au centre des impôts. Pour avoir l enregistrement des statuts. 5 ème étape : Il faut retirer à la chambre de commerce un dossier de création. La chambre de commerce va donner le numéro SIREN. SIRET donné par l INSEE. 6 ème étape : inscription au RCS 7 ème étape : retourner à la banque pour valider le compte bancaire. Pour prouver que la société existe le RCS donne un extrait K-BIS. III. Conséquences Une fois immatriculer, la société, un certain nombre de conséquences automatiques apparaissent : 1) L entreprise a une capacité juridique, c'est-à-dire qu elle a la possibilité d agir en justice. 2) La société a un patrimoine qui lui est propre c'est-à-dire que tous les bien acheté au nom de la société n appartienne pas aux associés, il n appartienne qu a la société. 3) La société a toute capacité pour signer les contrats et elle est actionnée à travers le gérant ou la direction générale.

4 LA S.A.R.L. La SARL est composé d associés, il y a au minimum 1 associé (EURL) sinon 2 associés dans ce cas c est une SARL, au maximum 100 associé, la SARL peut faire des apports en numéraire, en nature mais elle ne peut faire des apports en industrie que si les statuts le prévoient, le capital social de la SARL est d un minimum d 1, il n y a pas de maximum. Les apports en numéraire peuvent être verser sur une période de 5 ans par tranche de 20%. Les associés détiennent des parts sociales et ces parts sociales sont librement cessibles entre associés par contre ces parts sociales ne sont pas librement cessible a des personnes extérieures. Dans cette hypothèse pour que la cession se réalise, il lui fait obtenir l accord préalable des autres associés (majorité absolue). La SARL est créer pour une durée de 99 ans et normalement à terme il y a dissolution, de même les associés peuvent avant le terme décider entre eux de dissoudre l entreprise. Les associés ont une responsabilité personnelle vis-à-vis des dettes de l entreprise, ils sont limités aux apports qu ils ont effectués (c'est-à-dire que si on a mis 500 dans la SARL si l entreprise dépose le bilan on perd 500 pas plus!) Les associés se réunissent en assemblé, il y a deux types d assemblé : Assemblée générale extraordinaire. (concerne les modification statutaire) Assemblée général ordinaire. Gère toutes les questions courantes, les décisions sont votées à la majorité absolue des personnes présentent, cette assemblée nomme aussi le gérant de l entreprise, c est aussi cette assemblée qui peut révoquer le gérant si celuici commet des fautes de gestion. En ce qui concerne la gestion de la SARL c est un ou plusieurs gérants qui peuvent être nommés par assemblé, ce sont obligatoirement des personnes physiques. Ce gérant n est pas forcément un associé, il peut tout à fait être choisi à l extérieur de l entreprise. En ce qui concerne le pouvoir des gérants, ils doivent pouvoir agir dans le cadre de l objet social et il a dans ce cadre tout pouvoir pour engager la société vis-à-vis des tiers (personnes extérieures) le gérant peut donc être révoqué par les associés mais cette application ne peut avoir lieu que pour juste motif, c'est-à-dire soit le gérant a commis une faute, soit il a agis a l encontre de l intérêt de l entreprise, alors il peut être révocable. S il a été révoqué par aucun motif il pourra alors réclamer des dommages et intérêt auprès du tribunal, ils dépendront (les gérants) des décisions de l assemblée ordinaire. Outre les AGO, il existe les assemblés extraordinaires elles sont convoquées pour la modification des statuts il n y a donc aucune obligations de convoquer l AGE. Ce sont donc les associés qui contrôlent donc les actions du gérant et la loi sur les nouvelles régulations économiques du 15/05/2001, déterminent des conventions qui seraient interdits ou des catégories de contrat qui seraient autorisés ou d autres qui seraient réglementés c'est-à-dire nécessitant l autorisation au préalable des associés.

5 LA SNC La SNC n est pas une société de capitaux, c est une société de personne, elle a pour caractéristique les éléments suivant : Elle n a pas besoin d un capital social pour être constituer, pas besoin d apport en nature. Pour être constitué, il faut 2 associés au minimum il n y a pas de maximum. Tous ces associés doivent avoir une capacité commerciale. Cf. Chapitre 1. pour une autre constitution. Les associés détiennent des parts sociales et non des actions. Les parts sociales n ont pas de valeur car il n y a pas de capital. Pour transmettre les parts, les céder, les vendre, il faut obligatoirement l accord unanime des tous les associés. La SNC peut être dissoute, soit parce que des associés sont devenus incapables, soit parce que l ensemble des associés décide de dissoudre l entreprise ou soit éventuellement l un des associés décède (si le cas contraire n est pas stipuler dans les contrats.) Les associés ont une responsabilité illimitée et solidaire par rapport aux dettes de l entreprise. Cela veut dire qu ils sont responsables de leur propre patrimoine. Ces associés disposent d un droit d information notamment les informations comptable et financière. En ce qui concerne les organes de gestions l entreprise est gérée par un gérant ou plusieurs gérants associés, ces gérants peuvent être nommés dans les statuts ou peuvent être nommés en assemblé d associé. De même ces gérants peuvent être révoqués, seulement à l unanimité des associés non gérant et à l unanimité des associés gérant. En ce qui concerne les pouvoirs du gérant il a sur le principe tout pouvoir pour engager la société vis-à-vis des tiers, néanmoins les associés peuvent tout à fait prévoir des clauses limitatives de pouvoirs pour encadrer l action du gérant. Les contrats réalisés par le gérant au nom de la société ne font pas l objet de la réglementation sur les conventions interdites, autorisés ou réglementés. Le gérant a une responsabilité civile ou pénale vis-à-vis de sa gestion. En ce qui concerne sa responsabilité civile, il peut opter pour une assurance de responsabilité civile, par contre sa responsabilité pénale, elle, ne peut être couverte par une assurance. Dans cette société le commissaire au compte n est pas obligatoire néanmoins il peut le devenir si la SNC dépasse 2 des trois seuils suivant : Plus de 50 salariés Plus de de total bilan. Plus de de CA

6 Société civile La société civile est bien développée en France, elle prend des options ou des forment possibles, parmi les deux les plus connus, il y a les sociétés civiles professionnelles qui visent à ce que certaine profession, certaine profession se regroupe afin d optimiser leurs compétences et leurs coûts (ex : les experts comptables, les avocats, médecins). Il y a la SCI, elle permet à la fois de la défiscalisation et à la fois elle permet de transmettre de son vivant tout ou partit de son patrimoine en bénéficiant de coût réduis ou de transmission. La SCI a des caractéristiques suivantes : Elle n a pas de capital social obligatoire. Il faut être minimum deux associés pour la créer mais il n y a pas de maximum prévu dans les textes. Cf. le chapitre 1 pour les statuts, déclarations sauf au niveau de la déclaration on ne va pas à la chambre de commerce mais au greffe du tribunal de commerce. Les associés détiennent des parts sociales et ils ont une responsabilité illimitée vis-à-vis des dettes sociales. Ils peuvent céder leurs parts sociales sous réserve d un agrément unanime des autres associés, si cet agrément n est pas donné par les autres associés alors ces autres associés ont un délai de 6 mois pour racheter les parts sociales à céder. Les associés de la SC ont un droit à l information, soit au court d assemblée générale ordinaire ou d assemblée générale extraordinaire. Ils peuvent même interroger le gérant et lui poser toute question obligeant ce dernier à amener une réponse. La société civile est gérée par des gérants, un ou plusieurs, ces gérants ne sont pas obligatoirement des associés, ils peuvent être choisis par l extérieur suivant leurs compétences, ce gérant à par principe tout pouvoir pour engager la société vis-à-vis des tiers et les statuts ou les associés peuvent malgré tout limiter ses pouvoirs par des clauses de même ce gérant peu être révoqué par les associés mais cette révocation ne peut avoir lieu que pour juste motif. Le juste motif s explique par une faute de gestion ou bien alors un gérant qui serait allé à l encontre de l objet social ou bien alors un gérant qui serait allé à l encontre de l intérêt social donc à l encontre de l intérêt financier. La société civile n est pas soumise au régime des conventions de la loi sur les nouvelles régulations économiques. Le gérant a une responsabilité civile et pénale. Civile pour excès de pouvoir et pénale pour abus de confiance. La société civile n a pas l obligation d avoir un commissaire au compte, la surveillance de l entreprise est théoriquement exercée par les associés.

7 LA SA La société anonyme correspond a une structure répandue, elle s adresse essentiellement a des structures de taille et ce sont en générale des sociétés présentant une capitalisation importante, elles sont donc susceptibles d être côté en bourse. On distingue 2 types de société anonyme : Les sociétés anonymes qui font appellent publique l épargne c'est-à-dire qu elles sont côté en bourse mais pour qu elle le soit, elles doivent avoir un capital d au moins La procédure de cotation en bourse est assez complexe puisque la société est particulièrement encadrée afin de garantir au public une parfaite sécurité par ailleurs la SA n a pas d obligation d être côté en bourse et dans ce cas le capital social est au minimum de Dans tous les cas de figure la SA doit avoir au minimum 7 associés, il n y a pas de maximum. Le capital est constitué soit d apport en numéraire, soit d apport en nature. Les apports en industries sont interdits et les apports en nature sont limités à 50% du capital social. En effet, une structure purement capitalistique et les intérêts des actionnaires apportent peu en tant que personne. La responsabilité des actionnaires est limitée aux apports effectués en aucun cas ils ne sont responsables des dettes sociales. Les actionnaires détiennent des actions qui sont librement négociable, ces actions sont obligatoirement mises en compte c'est-à-dire qu elles sont obligatoirement enregistrées chez un établissement de crédit (une banque) ainsi les actions aux porteurs si elles peuvent encore exister sont recensés via les banques. La société anonyme est en générale créée pour une durée indéterminée souvent de 99 ans puis après elles peuvent être prolongées par les actionnaires en assemblé général extraordinaire. Les actionnaires ont des droits et des obligations. En ce qui concerne les droits : Ils ont le droit d assister aux assemblés, c est un droit fondamental que les statuts ne peuvent écarter. Ils ont le droit à l information, ce droit se traduit par le droit de poser des questions à la direction mais aussi le droit de recevoir les documents sociaux une fois par an. Les documents sociaux correspondant au bilan, au compte de résultat, les annexes et ce qu on appel le report de gestion c'est-à-dire les commentaires des organismes sociaux sur l année écoulée et sur la stratégie future, les actionnaires peuvent intervenir au cours des assemblées et poser des directives à la direction toutes questions utiles. Ils ont le droit de vote, chaque actionnaire va voter au cours des assemblées en proportion du capital social qu il détient à travers ses actions. Ce droit de vote est un droit de vote fondamental qui ne peut être écarté dans les statuts. Ils ont aussi des obligations : Obligation de verser de l argent promis. Obligation de discrétion. C est une obligation de non-dénigrement. Les actionnaires contrôlent l entreprise et ils sont réunis sous 2 formes d assemblées, soit les assemblées générales ordinaires soit les assemblées générales extraordinaires, ces deux assemblées ont des compétences différentes. AGO AGE

8 Quorum 25% des actions 33% des actions Vote + 50% + 66% Pour diriger une entreprise les actionnaires vont pouvoir organiser l entreprise sous deux formes au choix : L organisation à conseil d administration,c'est-à-dire que c est un conseil d administration qui va être nommé par les actionnaires. Ce conseil d administration est composé de 3 à 18 personnes prenant le titre d administrateur et sont obligatoirement actionnaire. Ce conseil d administration va avoir un double choix, soit il nomme parmi eux un président de conseil d administration qui va gérer l ensemble de la société, c est le PDG. le conseil d administration va nommer un président de conseil d administration et un administrateur général, le président de conseil d administration est toujours l administrateur par contre le DG peut être une personne extérieure. Le DG va diriger l entreprise et le PCA lui ne s occupera plus que du conseil d administration Le conseil d administration a deux options soit de nommer un conseil d administration ou soit de nommer un PCA, un DG qui dirige l entreprise. Les administrateurs sont révocables par les actionnaires AD NEWTUM (c'est-à-dire sans motif) Les SA à directoire : Les actionnaires vont nommer un conseil de surveillance, ce conseil de surveillance est composé de 3 à 18 membres du conseil qui sont obligatoirement des actionnaires, ces conseils de surveillance ont pour mission de contrôler l action du directoire, ces membres sont révocables par l AGO, ce conseil de surveillance nomme ensuite les membres du directoire, il y a de un à cinq membres, le directoire a tout pouvoir pour engager la société donc la gérer. Les membres du directoire ne sont pas obligatoirement des actionnaires ils peuvent donc être choisis à l extérieur suivant leurs compétences par contre ces membres du directoire sont révocables par l AGO. Le régime des conventions s applique pour les sociétés anonymes. De plus, la société anonyme doit obligatoirement avoir un commissaire au compte. En terme de responsabilité, les membres du directoire, le directeur général, le PCA ont une responsabilité civile individuels, ils ont par ailleurs une responsabilité pénal pour les infractions au droit pénal des affaires (ex : Abus de bien social).

9 LA SAS C est une société datant de 1994 qui connaît un fort développement en matière de création parce qu elle propose aux actionnaires une très grande liberté d organisation, et pour la constituer, il faut être au moins deux actionnaires, il n y a pas de maximum. Le capital est de minimums. Comme pour la SA le capital est constitué soit d apport en numéraire, soit d apport en nature, il ne peut pas y avoir d apports en industrie, et les apports en natures sont limité à 50% du capital social

CONSTITUTION DE L ENTREPRISE

CONSTITUTION DE L ENTREPRISE CONSTITUTION DE L ENTREPRISE en Nom Collectif A Nombre d associés L entrepreneur seul. Au moins 2 associés. Tous commerçants. Un associé unique, personne physique ou personne morale (mais qui ne peut être

Plus en détail

PARTIE 1 : L EXERCICE DU POUVOIR DE DECISION LORSQU IL N Y A QU UN SEUL APPORTEUR DE CAPITAUX

PARTIE 1 : L EXERCICE DU POUVOIR DE DECISION LORSQU IL N Y A QU UN SEUL APPORTEUR DE CAPITAUX CHAPITRE 11 L EXERCICE DU POUVOIR DE DECISION ET LA FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE Selon la forme juridique choisie, le ou les créateurs d entreprise ont plus ou moins de pouvoir de décision. L exercice

Plus en détail

Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE

Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE Thème 2 : Les structures et les organisations DROIT Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE Compétences : - Identifier les motivations du ou des créateur (s) - Justifier le choix d une structure

Plus en détail

MODIFICATIONS APPORTÉES PAR LA LOI DU 15 MAI 2001

MODIFICATIONS APPORTÉES PAR LA LOI DU 15 MAI 2001 MODIFICATIONS APPORTÉES PAR LA LOI DU 15 MAI 2001 SARL EURL et SASU SAS SAS D EXERCICE LIBÉRAL SELAS LES MODIFICATIONS AVANT LA LOI DU 18 MAI 2001 1. libération du capital : libération des apports de numéraire

Plus en détail

Année : 4a. Jérôme LASSERRE-CAPDEVILLE j.lasserrecapdev@unistra.fr Professeur. Droit des Entreprises DROIT DES SOCIETES.

Année : 4a. Jérôme LASSERRE-CAPDEVILLE j.lasserrecapdev@unistra.fr Professeur. Droit des Entreprises DROIT DES SOCIETES. Année : 4a Jérôme LASSERRE-CAPDEVILLE j.lasserrecapdev@unistra.fr Professeur Droit des Entreprises DROIT DES SOCIETES Introduction TITRE I. LES REGLES COMMUNES AUX DIFFERENTES SOCIETES Chapitre 1 : Définition

Plus en détail

LES DIFFERENTES FORMES JURIDIQUES D UNE ENTREPRISE

LES DIFFERENTES FORMES JURIDIQUES D UNE ENTREPRISE LES DIFFERENTES FORMES JURIDIQUES D UNE ENTREPRISE Une entreprise est une entité économique et sociale qui permet la production et la vente de biens et de services répondant à un besoin par le biais de

Plus en détail

La Société Anonyme (SA)

La Société Anonyme (SA) Les différents types de sociétés commerciales reconnus au Maroc Les sociétés de personnes : société en nom collectif société en commandite simple société en participation. Ces sociétés se caractérisent

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON CREATION D ENTREPRISE Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON PLAN DU SEMINAIRE Partie 1 : Qu est-ce qu un entrepreneur? Qu est-ce qu entreprendre? Partie 2 : L'idée Partie 3 : Le projet personnel

Plus en détail

Créer une SAS (Société Anonyme Simplifiée)

Créer une SAS (Société Anonyme Simplifiée) Créer une SAS (Société Anonyme Simplifiée) Ecrit par Pierre F. le 25 mai 2011 La SAS est une forme de société assez récente.l un des principales caractéristiques de cette forme de société est que son mode

Plus en détail

L IMPLANTATION D UNE ENTREPRISE BELGE EN FRANCE : La Société Anonyme

L IMPLANTATION D UNE ENTREPRISE BELGE EN FRANCE : La Société Anonyme LILLE - PARIS - BRUXELLES L IMPLANTATION D UNE ENTREPRISE BELGE EN FRANCE : La Société Anonyme Jacques VERVA Avocat aux Barreaux de LILLE et de BRUXELLES Conseiller du Commerce Extérieur de la France jacques.verva@scp-mvdm.com

Plus en détail

La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts

La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR A l origine, la Société par Actions Simplifiée (SAS) a été créée (par la loi n 94-1 du 13 novembre

Plus en détail

Droit Commercial. Droit Commercial. Les sociétés commerciales. Les sociétés commerciales. Entreprises individuelles. Les Sociétés Commerciales

Droit Commercial. Droit Commercial. Les sociétés commerciales. Les sociétés commerciales. Entreprises individuelles. Les Sociétés Commerciales Droit Commercial Entreprises individuelles Sociétés de capitaux Autres sociétés L entreprise en difficulté Entreprises individuelles 1. Définition 2. Formalités de création 3. Particularités Entreprises

Plus en détail

3. La société en commandite simple (SCS) III

3. La société en commandite simple (SCS) III 3. La société en commandite simple (SCS) III 3.1. DÉFINITION La société en commandite simple est celle que contractent un ou plusieurs commandités et un ou plusieurs commanditaires. 3.2. CONSTITUTION 3.2.1.

Plus en détail

Fiche : Société à Responsabilité Limitée (SARL)

Fiche : Société à Responsabilité Limitée (SARL) Date de mise à jour : mars 2013 Fiche : Société à Responsabilité Limitée (SARL) La S.A.R.L est la forme de société la plus répandue en France. Elle a pour caractéristique essentielle de limiter la responsabilité

Plus en détail

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE.

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE. SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE. SOCIETE DE CAPITAUX. (Soumission à l IS sans appel public à l épargne.) - Forme juridique nouvelle créée par la loi n 94-1 du 03/01/94 modifiée par la loi 99-587 (art 3)

Plus en détail

Les modalités de la vente. La société civile immobilière SCI. www.notaires.paris-idf.fr

Les modalités de la vente. La société civile immobilière SCI. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER Les modalités de la vente La société civile immobilière SCI www.notaires.paris-idf.fr Les modalités de la vente La société civile immobilière SCI Une Société Civile Immobilière (SCI) est une

Plus en détail

P6C08 La cre ation d une entreprise

P6C08 La cre ation d une entreprise P6C08 La cre ation d une entreprise I. Les différentes formes de sociétés La création d une entreprise implique le choix de la structure juridique la mieux adaptée à la taille et à l activité de la future

Plus en détail

Comparatif de différentes formes de sociétés Intervention du 16 décembre 2014

Comparatif de différentes formes de sociétés Intervention du 16 décembre 2014 Comparatif de différentes formes de sociétés Intervention du 16 décembre 2014 1 Plan de la formation I. Forme juridique/formalités de création II. Fonctionnement III. Responsabilité du dirigeant IV. Transmission

Plus en détail

LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL

LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL Hôtel Consulaire Nouveau-Port 20293 BASTIA Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute Corse DSE Sous réserve

Plus en détail

Implantation au Maroc

Implantation au Maroc Implantation au Maroc I- Fonction du guichet d aide à la création d entreprises Le Guichet d aide à la création d entreprises est l interlocuteur unique de toutes les personnes qui veulent créer une entreprise,

Plus en détail

Comment choisir son STATUT JURIDIQUE? édition 2015. Proposé par :

Comment choisir son STATUT JURIDIQUE? édition 2015. Proposé par : Comment choisir son STATUT JURIDIQUE? édition 2015 Proposé par : TABLE DES MATIÈRES 1. CRÉER SON ENTREPRISE, LE PROJET D UNE VIE 2. 3. 4. CHOISIR ENTRE ÊTRE AFFILIÉ À LA SÉCURITÉ SOCIALE OU DÉPENDRE DU

Plus en détail

Qu est-ce qu une SCI?

Qu est-ce qu une SCI? CHAPITRE 1 Qu est-ce qu une SCI? Aussi surprenant que cela soit, il n existe pas de définition légale de la SCI. Le terme de SCI est né de la pratique, la loi ne connaissant que les sociétés civiles en

Plus en détail

SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne)

SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne) SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne) 25/09/2015 La société anonyme (SA) est une société dont le capital est divisé en actions. Ce capital social doit être au moins égal à 37 000 euros. Les associés,

Plus en détail

Au niveau de la responsabilité financière De nombreux entrepreneurs sont réticents à opter pour des entités où leur contribution aux

Au niveau de la responsabilité financière De nombreux entrepreneurs sont réticents à opter pour des entités où leur contribution aux Quand le choix de la forme juridique d une société est déterminant Il a des conséquences notamment sur la responsabilité financière des associés, le partage du capital, le régime fiscal de l'entreprise

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir LE CHOIX DU STATUT JURIDIQUE Un choix à adapter à vos besoins Les questions à vous poser La volonté de s associer La capacité juridique La responsabilité

Plus en détail

Les sociétés agricoles

Les sociétés agricoles Les sociétés agricoles L exercice d une activité agricole peut se faire soit dans le cadre d une entreprise individuelle soit dans le cadre d une société. Dans cette dernière situation, la loi prévoit

Plus en détail

Introduction : Bonne lecture!

Introduction : Bonne lecture! LA SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE PRESENTATION ET ANALYSE Dossier réalisé par M. Guy REVERT Enseignant en Economie & Gestion Université de Provence Page 2 sur 6 PRESENTATION DE LA SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE

Plus en détail

qu on appelle sociétés à risque limité. Concernant ces sociétés, il y a eu une cloison étanche qui sépare le patrimoine de la société du patrimoine

qu on appelle sociétés à risque limité. Concernant ces sociétés, il y a eu une cloison étanche qui sépare le patrimoine de la société du patrimoine SARL, SA et SAS sont les formes sociales les plus utilisées en France. SARL => l étude du dérivé unipersonnel EURL. Toutes les formes sociales sont des sociétés à risque limité. Par cette opposition, on

Plus en détail

La société en commandite par actions : on n aime que ce qu on connaît...

La société en commandite par actions : on n aime que ce qu on connaît... La société en commandite par actions : on n aime que ce qu on connaît... Peter Verschelden Expert-comptable Lors de la constitution d une nouvelle société, on opte généralement pour une forme de société

Plus en détail

Chapitre 1 - Lors de la création de votre société

Chapitre 1 - Lors de la création de votre société Table des matières Chapitre 1 - Lors de la création de votre société 1. Dois-je constituer une société?... 3 2. Quelles sont les formes juridiques possibles?... 5 3. Quelles sont les sociétés qui exposeraient

Plus en détail

«Guide du créateur d entreprise» Recueil d informations utiles

«Guide du créateur d entreprise» Recueil d informations utiles «Guide du créateur d entreprise» Recueil d informations utiles «Guide du créateur d entreprise» Recueil d informations utiles 3. «... Pour ces considérations, nous avons décidé qu il sera créé, sous la

Plus en détail

LES FORMES JURIDIQUES D ENTREPRISES

LES FORMES JURIDIQUES D ENTREPRISES LES FORMES JURIDIQUES D S DES DIRIGEANTS DES ASSOCIES DROITS SOCIAUX TRANSMISSION DES DROITS SOCIAUX INDIVIDUELLE - EI SOCIÉTÉ A - SARL de 2 à 100 associés UNIPERSONNELLE A - EURL 1 associé SOCIÉTÉ ANONYME

Plus en détail

Société à responsabilité limitée en Pologne

Société à responsabilité limitée en Pologne Société à responsabilité limitée en Pologne I. Introduction La société à responsabilité limitée (en polonais : spółka z ograniczoną odpowiedzialnością ou sp. z o.o.) jouit d une grande popularité comme

Plus en détail

LES FORMES JURIDIQUES

LES FORMES JURIDIQUES 1 LES FORMES JURIDIQUES Les structures juridiques de l Entreprise Il existe deux types de structures juridiques: L Entreprise Individuelle ou E.I. et l E.I. Responsabilité Limitée La société et plus particulièrement

Plus en détail

Chapitres 2 Les dirigeants et associés

Chapitres 2 Les dirigeants et associés UV 1 DROIT DES SOCIETES Chapitre 1 Généralités Art 1832 CCiv : «Sté instituée par 2 ou plusieurs pers. qui conviennent d 1 C pour affecter à 1 entp commune, des B ou leur indus, en vue d en partager bénéf

Plus en détail

Droit des sociétés. On analysera ces trois aspects dans ce cours en abordant d'abord les différents statuts et leurs principes.

Droit des sociétés. On analysera ces trois aspects dans ce cours en abordant d'abord les différents statuts et leurs principes. Droit des sociétés Introduction Une entreprise doit pouvoir fonctionner avec les meilleurs «outils» pour atteindre ses objectifs (profit) : choisir un statut juridique est donc stratégique pour son développement.

Plus en détail

DISSOLUTION D'EURL PAR DECISION DE L'ASSOCIE UNIQUE

DISSOLUTION D'EURL PAR DECISION DE L'ASSOCIE UNIQUE DISSOLUTION D'EURL PAR DECISION DE L'ASSOCIE UNIQUE L associé unique d une EURL peut décider à tout moment, librement, de dissoudre la société. 27/02/2015 Ce type de dissolution connaît quelques particularités

Plus en détail

Loi de Modernisation de l Economie (LME) Son impact au regard du droit des sociétés

Loi de Modernisation de l Economie (LME) Son impact au regard du droit des sociétés Loi de Modernisation de l Economie (LME) Son impact au regard du droit des sociétés Les dispositions relatives à la réforme des sociétés commerciales prévues dans la loi n 2008-776 de modernisation de

Plus en détail

Comptabilité des sociétés

Comptabilité des sociétés Comptabilité des sociétés Plan de travail pour l élément de module de la «Comptabilité Approfondie des Sociétés» Chapitre I : Constitution des sociétés (surtout les SA) Chapitre II : Répartition du Résultat

Plus en détail

Guide pratique de la SAS et de la SASU Créer, gérer, développer 1 ère édition Mise à jour actualisée de la NRE du 15 mai 2001

Guide pratique de la SAS et de la SASU Créer, gérer, développer 1 ère édition Mise à jour actualisée de la NRE du 15 mai 2001 Guide pratique de la SAS et de la SASU Créer, gérer, développer 1 ère édition Mise à jour actualisée de la NRE du 15 mai 2001 Avertissement Mise à jour sur internet Les éditions de l ouvrage sont annuelles.

Plus en détail

Algérie. Code des sociétés (livre 5 du code de commerce)

Algérie. Code des sociétés (livre 5 du code de commerce) Code des sociétés (livre 5 du code de commerce) Ordonnance du 26 septembre 1975 [NB - Cette version est à jour des textes suivants : le Décret législatif n 93-08 du 25 avril 1993 ; l Ordonnance n 96-27

Plus en détail

L IMPLANTATION D UNE ENTREPRISE BELGE EN FRANCE : Aspects juridiques

L IMPLANTATION D UNE ENTREPRISE BELGE EN FRANCE : Aspects juridiques Avocat partenaire LILLE - PARIS - BRUXELLES L IMPLANTATION D UNE ENTREPRISE BELGE EN FRANCE : Aspects juridiques Jacques VERVA Barreaux de LILLE et de BRUXELLES Conseiller du Commerce Extérieur de la France

Plus en détail

3 modes de direction de la SA

3 modes de direction de la SA Administration et direction de la SA 3 modes de direction de la SA Direction classique Président du CA et Directeur général (voir 557 à 577) Directeurs généraux délégués (voir 590 à 592) Conseil d administration

Plus en détail

Les sociétés commerciales *

Les sociétés commerciales * Les sociétés commerciales * Chapitre 1 AVERTISSEMENT La loi relative à la simplification du droit et à l allègement des démarches administratives du 22 mars 2012 est intitulée loi Warsmann. Les numéros

Plus en détail

LE STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE

LE STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE 6 LE STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE Ressrces documentaires : articles 8 et 8 du code Civil DOSSIER LE CHOIX DU STATUT JURIDIQUE Ss quelle forme juridique exercer son commerce? L entrepreneur peut exercer

Plus en détail

Les Guides des Avocats de France LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE

Les Guides des Avocats de France LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE Les Guides des Avocats de France LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE 2 2005 Les Guides des Avocats de France LA SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE Page 4 INTRODUCTION Page 6 DÉFINITION Page 7 CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Dossier 2 :La création d entreprise

Dossier 2 :La création d entreprise Dossier :La création d entreprise Corrigé Activité 1 : Les étapes de la création d entreprise 1. D après le document 1, par quelles étapes Philippe est-il passé pour créer son entreprise? Philippe est

Plus en détail

Pouvoir de décision et forme juridique de l entreprise

Pouvoir de décision et forme juridique de l entreprise Chapitre 3 : Pouvoir de décision et forme juridique de l entreprise Thème Sens et portée de l étude Notions et contenus à construire 2. Comment est exercé le pouvoir de décision dans l entreprise? 2.1.

Plus en détail

PHILOGERIS Hexagone II Société par actions simplifiée au capital de 1 414 704 Siège social : 23 Rue d Antin 75002 PARIS 534 861 182 RCS Paris

PHILOGERIS Hexagone II Société par actions simplifiée au capital de 1 414 704 Siège social : 23 Rue d Antin 75002 PARIS 534 861 182 RCS Paris PHILOGERIS Hexagone II Société par actions simplifiée au capital de 1 414 704 Siège social : 23 Rue d Antin 75002 PARIS 534 861 182 RCS Paris PROJET DE TEXTE DES RESOLUTIONS SOUMISES A L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Plus en détail

Présentation de la SAS au regard des nouvelles règles envisagées par le projet OHADA relatif au droit des sociétés. Aspects de droit comparé

Présentation de la SAS au regard des nouvelles règles envisagées par le projet OHADA relatif au droit des sociétés. Aspects de droit comparé COLLOQUE AEDJ 30 ET 31 JANVIER 2013 - DOUALA 6 ET 7 FEVRIER 2013 - YAOUNDE Présentation de la SAS au regard des nouvelles règles envisagées par le projet OHADA relatif au droit des sociétés Aspects de

Plus en détail

LE STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE

LE STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE 0 LE STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE Ressrces documentaires Articles 8 et 8 du Code civil DOSSIER LE CHOIX DU STATUT JURIDIQUE Ss quelle forme juridique exercer son commerce? L entrepreneur peut exercer

Plus en détail

ÉPARGNE SALARIALE Cas de déblocage anticipé

ÉPARGNE SALARIALE Cas de déblocage anticipé ET INSTALLATION D UNE ACTIVITÉ NON SALARIÉE par l épargnant, son conjoint ou la personne qui lui est liée par un PACS ou l un de ses enfants majeurs caractéristiques Le déblocage, total ou partiel, intervient

Plus en détail

RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 6 JUIN 2012

RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 6 JUIN 2012 Société anonyme avec Conseil d Administration Au capital social de 7 097 879 Siège social : 155 avenue de la Rochelle, 79000 Niort B 025 580 143 RCS Niort RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

Une entreprise : réunion en un lieu unique de moyens humains et matériels en vue de la réalisation d un objectif commun.

Une entreprise : réunion en un lieu unique de moyens humains et matériels en vue de la réalisation d un objectif commun. Mme Roumanoff Droit du travail Une entreprise : réunion en un lieu unique de moyens humains et matériels en vue de la réalisation d un objectif commun. En droit du travail il y a une différence entre personne

Plus en détail

Société à forme de SAS

Société à forme de SAS Société à forme de SAS Nos missions juridiques : prestations et tarifs Mise à jour et applicable au 01/04/2010 En complément de notre collaboration comptable, nos règles professionnelles nous permettent

Plus en détail

SOCIETE PAR ACTION SIMPLIFIEE

SOCIETE PAR ACTION SIMPLIFIEE SOCIETE PAR ACTION SIMPLIFIEE I- Une société par actions 1) Les caractéristiques de la SAS Statut juridique : 1994 montant du K social est librement déterminé par les statuts et ne peut offrir ses titres

Plus en détail

GUIDE DU CRÉATEUR D ENTREPRISE

GUIDE DU CRÉATEUR D ENTREPRISE GUIDE DU CRÉATEUR D ENTREPRISE 1 SOMMAIRE I. Cadrer votre projet 8 II. Financer votre projet 12 III. Choisir le cadre juridique de l exercice de votre activité 14 IV. Accomplir les formalités de création

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances Commissaire aux Comptes et Professeur de droit fiscal OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER www.editions-organisation.com/livres/denos

Plus en détail

Introduction : Droit commerciale Pr Abdelaziz SQUALLI page : 20 année 2004-2005 2. Répertoire numérique de Dalloz 1

Introduction : Droit commerciale Pr Abdelaziz SQUALLI page : 20 année 2004-2005 2. Répertoire numérique de Dalloz 1 Introduction : L entreprise est une entité économique qui implique la mise en œuvre des moyens humains et matériels en vue de la production ou de la distribution des richesses. Certes, étant une structure

Plus en détail

SOCIETES CIVILES IMMOBILIERES (S.C.I.)

SOCIETES CIVILES IMMOBILIERES (S.C.I.) SOCIETES CIVILES IMMOBILIERES (S.C.I.) 02/03/2015 La société civile immobilière est une forme de société civile dont les opérations sont relatives aux immeubles. Cependant, il ne peut s'agir de toutes

Plus en détail

Constitution des sociétés

Constitution des sociétés Chapitre Constitution des sociétés O b j e ctifs du chapitre : Etre capable de procéder aux écritures comptables de constitution de différentes sociétés en fonction des situations qui se présentent. D

Plus en détail

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Plan de l intervention 1. Contexte du projet 2. Statut du projet Partie

Plus en détail

La société civile de droit commun et la planification successorale

La société civile de droit commun et la planification successorale La société civile de droit commun et la planification successorale PRIVATE BANKING WWW.INGPRIVATEBANKING.BE La société civile de droit commun et la planification successorale La société civile de droit

Plus en détail

ÉPARGNE SALARIALE CAS DE DÉBLOCAGE ANTICIPÉ

ÉPARGNE SALARIALE CAS DE DÉBLOCAGE ANTICIPÉ CRÉATION OU REPRISE D UNE ENTREPRISE ET INSTALLATION D UNE ACTIVITÉ NON SALARIÉE par l épargnant, son conjoint ou la personne qui lui est liée par un PACS ou l un de ses enfants majeurs Dispositifs concernés

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL ET DE L EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Chapitre 4 : Trouver des financements

Chapitre 4 : Trouver des financements Chapitre 4 : Trouver des financements L'entrepreneur a le choix, dans le cadre de son projet de création ou de reprise d'entreprise, entre plusieurs sources de financement. On distingue généralement deux

Plus en détail

LE GUIDE DE L ACTIONNAIRE

LE GUIDE DE L ACTIONNAIRE LE GUIDE DE L ACTIONNAIRE Comment devenir actionnaire de la société ROUGIER SA? Depuis la dématérialisation des valeurs mobilières, les actions ROUGIER ne peuvent être représentées que par une inscription

Plus en détail

ASSOCIATIONS: CAS DES SECTIONS JSP

ASSOCIATIONS: CAS DES SECTIONS JSP ASSOCIATIONS: CAS DES SECTIONS JSP 01/12/2014 1 OBJECTIF: PASSER EN REVUE LES ASPECTS FONDAMENTAUX DANS LA GESTION D UNE ASSOCIATION ASPECTS JURIDIQUES REGLES DE FONCTIONNEMENT GESTION DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Chapitre 1 L organisation des pouvoirs dans l entreprise

Chapitre 1 L organisation des pouvoirs dans l entreprise UE1 DROIT DES AFFAIRES - PROCEDURES COLLECTIVES Chapitre 1 L organisation des pouvoirs dans l entreprise Joannes Alexandre 2008 DSCG Sommaire : SECTION 1 : LA CONTRAINTE DU DISPOSITIF LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

2IEME PARTIE : COMMENT EST EXERCE LE POUVOIR DE DECISION DANS L ENTREPRISE?

2IEME PARTIE : COMMENT EST EXERCE LE POUVOIR DE DECISION DANS L ENTREPRISE? 2IEME PARTIE : COMMENT EST EXERCE LE POUVOIR DE DECISION DANS L ENTREPRISE? Dans cette partie nous nous attacherons à comprendre comment fonctionne le pouvoir de décision. Nous nous poserons la question

Plus en détail

THEME I LES SOCIETES, REGLES COMMUNES

THEME I LES SOCIETES, REGLES COMMUNES THEME I LES SOCIETES, REGLES COMMUNES INTRODUCTION I Principales Sources 1 - Code civil Les règles générales du contrat de société issues de la loi du 4 janvier 1978 se trouvent dans le code civil. 2 -

Plus en détail

LE BELIER. Société Anonyme à Conseil d administration au Capital de 10.004.822,40 uros Siège Social : 33240 VERAC 393 629 779 RCS LIBOURNE

LE BELIER. Société Anonyme à Conseil d administration au Capital de 10.004.822,40 uros Siège Social : 33240 VERAC 393 629 779 RCS LIBOURNE LE BELIER Société Anonyme à Conseil d administration au Capital de 10.004.822,40 uros Siège Social : 33240 VERAC 393 629 779 RCS LIBOURNE S T A T U T S STATUTS MIS A JOUR PAR AGM DU 21 MAI 2015 - PROJET-

Plus en détail

LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE

LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE 1 LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE 1. Pourquoi choisir l entreprise individuelle La création d une entreprise individuelle est simple : pas de capital social, pas de statuts,

Plus en détail

FLASH PRATIQUE D ACTUALITE - 23/10/2012

FLASH PRATIQUE D ACTUALITE - 23/10/2012 69, bd. Malesherbes 75008 Paris, France Tél. : + 33 (0) 1 55 27 88 00 Fax : + 33 (0) 1 55 27 88 10 www.legister.fr Société d Avocats Le présent flash d actualité concerne principalement le droit des sociétés.

Plus en détail

Le nouveau droit des sociétés de l OHADA : l acte uniforme révisé relatif au droit des sociétés commerciales et du GIE entré en vigueur le 5 mai 2014

Le nouveau droit des sociétés de l OHADA : l acte uniforme révisé relatif au droit des sociétés commerciales et du GIE entré en vigueur le 5 mai 2014 Le nouveau droit des sociétés de l OHADA : l acte uniforme révisé relatif au droit des sociétés commerciales et du GIE entré en vigueur le 5 mai 2014 2 Sommaire I. Présentation de l Acte Uniforme révisé

Plus en détail

Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre

Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre Objectifs de l atelier: -Différencier les différentes structures juridiques possibles

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

10 BONNES RAISONS DE CHOISIR LA SAS

10 BONNES RAISONS DE CHOISIR LA SAS 10 BONNES RAISONS DE CHOISIR LA SAS FICHE CONSEIL Page : 1/9 La SAS est apparue dans notre droit en 1994. Elle est le produit de la réflexion des acteurs économiques. C'est sans doute pour cela qu une

Plus en détail

2. Pourquoi choisir l EURL?

2. Pourquoi choisir l EURL? Le capital peut être variable. Un commissaire aux comptes n est pas obligatoire dans les petites EURL. L EURL est soumise à l impôt sur le revenu avec la possibilité d opter pour l impôt sur les sociétés.

Plus en détail

Le cadre juridique et professionnel de la comptabilité

Le cadre juridique et professionnel de la comptabilité Première partie Le cadre juridique et professionnel de la comptabilité La comptabilité se caractérise par plusieurs éléments : les utilisations auxquelles elle est destinée, l interprétation que l on donne

Plus en détail

«Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h

«Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h «Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h Quelle forme juridique pour entreprendre? RDV de la Création d Entreprise du 18 novembre 2015 Maître Nathalie MEILLAND-PLANCHE, Avocat Cabinet

Plus en détail

B2 - TABLEAU RECAPITULATIF DES PRINCIPALES STRUCTURES JURIDIQUES. SA (forme classique) Minimum 2 associés maximum 100 (personne physique ou morale)

B2 - TABLEAU RECAPITULATIF DES PRINCIPALES STRUCTURES JURIDIQUES. SA (forme classique) Minimum 2 associés maximum 100 (personne physique ou morale) B2 - TABLEAU RECAPITULATIF DES PRINCIPALES STRUCTURES JURIDIQUES ENTREPRISE NOMBRE D ASSOCIES Entrepreneur individuel seul 1 seul associé ( ou morale, à l'exception d'une autre ) associés maximum 100 (personne

Plus en détail

Partie 1 : Les régimes propres à chaque type de société

Partie 1 : Les régimes propres à chaque type de société Introduction 13 Partie 1 : Les régimes propres à chaque type de société Titre 1 : Les sociétés à risque illimité Chapitre 1 : Les sociétés sans personnalité morale 21 Section 1 : La société en participation...

Plus en détail

STATUTS D UNE SOCIETE CIVILE DE MOYENS

STATUTS D UNE SOCIETE CIVILE DE MOYENS STATUTS D UNE SOCIETE CIVILE DE MOYENS Modèle commenté de l Ordre national des infirmiers Rappel : La liberté contractuelle est un principe fondamental en droit civil français. Ainsi les parties qui envisagent

Plus en détail

Quel statut pour mon entreprise?

Quel statut pour mon entreprise? Agence Pour la Création d Entreprises Quel statut pour mon entreprise? Quatrième édition Éditions APCE, 2001, 2002, 2004, 2006 Groupe Eyrolles, 2001, 2002, 2004, 2006 ISBN : 2-7081-3636-4 Les associés

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Assemblée générale du 24 avril 2014

Assemblée générale du 24 avril 2014 S t a t u t s Assemblée générale du 24 avril 2014 TITRE I CONSTITUTION - FORME DÉNOMINATION - SIÈGE SOCIAL ACTIONNARIAT - OBJET - REPRÉSENTATION CIRCONSCRIPTION - DURÉE Société anonyme coopérative de crédit

Plus en détail

PROJET DE TRANSFORMATION DE WENDEL SA EN SOCIETE EUROPEENNE

PROJET DE TRANSFORMATION DE WENDEL SA EN SOCIETE EUROPEENNE WENDEL Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 191 158 140 Siège social : 89, rue Taitbout - 75009 Paris 572 174 035 R.C.S. Paris PROJET DE TRANSFORMATION DE WENDEL SA EN

Plus en détail

Quel statut pour mon entreprise?

Quel statut pour mon entreprise? Agence Pour la Création d Entreprises Quel statut pour mon entreprise? Sixième édition Éditions APCE, 2001, 2002, 2004, 2006, 2008, 2012, 2001, 2002, 2004, 2006, 2008, 2012 ISBN : 978-2-212-55225-6 1 QUELLE

Plus en détail

ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE EURL Ou SARL UNIPERSONNELLE

ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE EURL Ou SARL UNIPERSONNELLE ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE EURL Ou SARL UNIPERSONNELLE La loi n 85-697 du 11 juillet 1985 permet à une personne physique ou morale de créer une société à responsabilité limitée,

Plus en détail

CHARGEURS Rapport du Conseil d administration sur les projets de résolutions soumis à l assemblée générale mixte des actionnaires du 8 février 2010

CHARGEURS Rapport du Conseil d administration sur les projets de résolutions soumis à l assemblée générale mixte des actionnaires du 8 février 2010 CHARGEURS Société anonyme à Conseil d administration au capital de 166 033 552 euros Siège social : 29 31, rue Washington, 75008 Paris 390 474 898 R.C.S. Paris. Rapport du Conseil d administration sur

Plus en détail

ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE

ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE 27/02/2015 L EURL - Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée dotée de la personnalité morale, n est pas une nouvelle forme de société ; c est

Plus en détail

STATUTS D'UNE SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE UNIPERSONNELLE (SARL UNIPERSONNELLE)

STATUTS D'UNE SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE UNIPERSONNELLE (SARL UNIPERSONNELLE) Ce document est un simple modèle Des commentaires sont apportés sur certains points (entre parenthèse ou en pied de page). Ils n ont bien sûr pas à figurer sur le texte définitif. En outre, dans certains

Plus en détail

CONTRAT CONSTITUTIF DE GROUPEMENT

CONTRAT CONSTITUTIF DE GROUPEMENT CONTRAT CONSTITUTIF DE GROUPEMENT Les Soussignés : La société. Société à responsabilité Limitée au capital de.. dhs dont le siège social est au. Immatriculée au registre du Commerce de Casablanca sous

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société (anciennement dénommée FORINTER) initiée par OFI PE Commandité présentée par INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTÉRISTIQUES DE OFI PE Commandité

Plus en détail

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ Société de Réassurance mutuelle régie par le Code des Assurances Siège Social : 65, rue de Monceau - 75008 PARIS STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ ARTICLE PREMIER - FORMATION -

Plus en détail

Droit des sociétés 2015/16. Elise Grosjean-Leccia Christiane Lamassa Marie-Claude Rialland

Droit des sociétés 2015/16. Elise Grosjean-Leccia Christiane Lamassa Marie-Claude Rialland Droit des sociétés 2015/16 Elise Grosjean-Leccia Christiane Lamassa Marie-Claude Rialland Dans la même collection Auto-entrepreneur 2015/2016 Droit de l immobilier 2015/2016 Droit des assurances 2015/2016

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL ET DE L EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail