Groupe Outremer Telecom

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe Outremer Telecom"

Transcription

1 Groupe Outremer Telecom Société anonyme à conseil d administration au capital social de ,44 euros Siège social : 14, boulevard Poissonnière, Paris R.C.S. Paris En application de son règlement général et notamment de l article , l Autorité des marchés financiers a enregistré le présent document de base le 11 décembre 2006 sous le numéro I Il ne peut être utilisé à l appui d une opération financière que s il est complété par une note d opération visée par l Autorité des marchés financiers. Ce document de base a été établi par l émetteur et engage la responsabilité de ses signataires. L enregistrement, conformément aux dispositions de l article L I du Code monétaire et financier, a été effectué après que l Autorité des marchés financiers a vérifié «si le document est complet et compréhensible, et si les informations qu il contient sont cohérentes». Il n implique pas l authentification par l Autorité des marchés financiers des éléments comptables et financiers présentés. Des exemplaires du présent document de base sont disponibles sans frais au siège social de Groupe Outremer Telecom (14, boulevard Poissonnière, Paris), ainsi que sur le site Internet de Groupe Outremer Telecom (www.outremer-telecom.fr) et sur celui de l Autorité des marchés financiers (www.amf-france.org).

2 TABLE DES MATIERES 1. PERSONNE RESPONSABLE RESPONSABLE DU DOCUMENT DE BASE ATTESTATION DU RESPONSABLE DU DOCUMENT DE BASE CONTROLEURS LEGAUX DES COMPTES COMMISSAIRES AUX COMPTES TITULAIRES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUPPLEANTS INFORMATIONS FINANCIERES SELECTIONNEES INFORMATIONS OPERATIONNELLES SELECTIONNEES INFORMATIONS FINANCIERES SELECTIONNEES FACTEURS DE RISQUES RISQUES DE MARCHE Risque de liquidité Risque de change Risque de taux Risque actions Risque lié aux engagements hors bilan Risque lié aux engagements de rachat auprès des minoritaires RISQUES RELATIFS AU GROUPE ET A SON ACTIVITÉ RISQUES RELATIFS AU SECTEUR D ACTIVITE DU GROUPE RISQUES RÉGLEMENTAIRES ET JURIDIQUES RISQUES INDUSTRIELS ET ENVIRONNEMENTAUX INFORMATIONS RELATIVES A LA SOCIETE ET AU GROUPE HISTOIRE ET EVOLUTION Dénomination sociale Lieu et numéro d immatriculation Date de constitution et durée Siège social, forme juridique et législation applicable Historique du Groupe INVESTISSEMENTS Investissements réalisés depuis Principaux investissements en cours de réalisation Principaux investissements envisagés APERCU DES ACTIVITES DU GROUPE PRESENTATION GENERALE DES PRINCIPALES ACTIVITES FORCES /ATOUTS CONCURRENTIELS Premier opérateur alternatif dans les DROM Un opérateur intégré capable de répondre aux besoins des clients avec une structure de coûts optimisée

3 6.2.3 Un marché des Télécommunications dans les DROM bénéficiant de fondamentaux solides et présentant un fort potentiel pour un opérateur alternatif Un réseau de qualité - Maîtrise technique et capacité d innovation Une politique de tarification attractive Only : une marque reconnue «Une offre créée par des domiens pour des domiens» Une équipe dirigeante complémentaire et expérimentée Un cadre fiscal attractif STRATEGIE Conforter et développer la position de premier opérateur alternatif dans les départements et régions d Outre-mer Accélérer la montée en puissance de l activité mobile Développer la clientèle des entreprises et des collectivités Développer des offres et des services innovants Améliorer ses marges de ROAA et sa génération de cash flow ENVIRONNEMENT DU GROUPE Les Antilles La Guyane La Réunion Mayotte Les acteurs télécoms dans les DROM LES PRINCIPALES ACTIVITES DU GROUPE Résidentiels Mobiles Activités Entreprises Autres Positionnement concurrentiel du Groupe VENTES ET MARKETING Ventes Marketing Services Client et Qualité de Service LES RESEAUX DU GROUPE Historique de la constitution des réseaux Présentation générale des réseaux Les infrastructures longues distances Infrastructures terrestres Réseaux fixe, Internet, mobile Sécurité des réseaux Maintenance des réseaux PRINCIPAUX CLIENTS FOURNISSEURS ASSURANCES REGLEMENTATION Réglementation applicable aux communications électroniques Protection de la vie privée et réglementations du contenu Réglementation en matière de protection de l environnement Contrats et marchés publics en France Règlementation applicable en matière de défiscalisation

4 7. ORGANIGRAMME Organigramme du Groupe à la date d enregistrement du présent document de base Filiales et participations Description des principales opérations de réorganisation PROPRIETES IMMOBILIERES, USINES ET EQUIPEMENTS IMMOBILISATIONS CORPORELLES IMPORTANTES EXISTANTES OU PLANIFIEES ET CHARGES MAJEURES LES GREVANT QUESTIONS ENVIRONNEMENTALES POUVANT INFLUENCER L UTILISATION, FAITE PAR LA SOCIETE, DE SES IMMOBILISATIONS CORPORELLES EXAMEN DE LA SITUATION FINANCIERE ET DU RESULTAT PRINCIPALES DONNEES FINANCIERES CONSOLIDEES Présentation générale Eléments de formation du chiffre d affaires Principaux postes des charges opérationnelles COMPARAISON DES RESULTATS ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2005 ET 31 DECEMBRE 2004 (PRO-FORMA) Chiffre d affaires Achats externes Charges de personnel Résultat opérationnel avant dotations aux amortissements Dotations aux amortissements Résultat opérationnel Résultat financier COMPARAISON DES RESULTATS SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2006 ET 30 JUIN Chiffre d affaires Achats externes Charges de personnel Résultat opérationnel avant dotations aux amortissements (ROAA) Dotations aux amortissements Résultat opérationnel Résultat financier Impôt sur les bénéfices TRESORERIE ET CAPITAUX PRESENTATION GENERALE COMPARAISON DES FLUX DE TRESORERIE AU 31 DECEMBRE 2004 ET 31 DECEMBRE Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles Flux de trésorerie d investissement Flux de trésorerie de financement COMPARAISON DES FLUX DE TRESORERIE AU 30 JUIN 2005 ET 30 JUIN Variation de trésorerie et situation de trésorerie au 30 juin Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles Flux de trésorerie d investissement

5 Flux de trésorerie de financement RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT, BREVETS ET LICENCES RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT LICENCES ET AUTORISATIONS INFORMATIONS SUR LES TENDANCES PREVISIONS OU ESTIMATIONS DE BENEFICE ORGANES D ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE SURVEILLANCE ET DIRECTION GENERALE COMPOSITION DES ORGANES D ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE SURVEILLANCE ET DE DIRECTION GENERALE Conseil d administration DIRECTION GENERALE DE LA SOCIETE COMITES Comité de rémunération et de nomination Comité d audit DECLARATIONS CONCERNANT LES ORGANES D ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE SURVEILLANCE ET LA DIRECTION GENERALE CONFLITS D INTERETS AU NIVEAU DES ORGANES D ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE SURVEILLANCE ET DE LA DIRECTION GENERALE REMUNERATION ET AVANTAGES REMUNERATIONS ET AVANTAGES EN NATURE ATTRIBUES AUX MEMBRES DES ORGANES D ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE SURVEILLANCE ET DE DIRECTION GENERALE MONTANT TOTAL DES SOMMES PROVISIONNEES AUX FINS DU VERSEMENT DE PENSIONS, RETRAITES OU D AUTRES AVANTAGES FONCTIONNEMENT DES ORGANES D ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE SURVEILLANCE ET DE DIRECTION GÉNÉRALE DESCRIPTION DU ROLE ET DU FONCTIONNEMENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIRECTION DE LA SOCIETE CONTRATS ENTRE LES ADMINISTRATEURS ET LA SOCIETE COMITES Comité de rémunération et nomination Comité d audit CONTROLE INTERNE SALARIES RESSOURCES HUMAINES PARTICIPATIONS ET OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D'ACHAT D'ACTIONS DETENUES PAR LES MEMBRES DU DIRECTOIRE, DU CONSEIL DE SURVEILLANCE ET DE DIRECTION GENERALE DE LA SOCIETE Tableau de synthèse de la participation actuelle et future au capital de la Société des membres des organes d administration, de direction et de surveillance et de direction générale

6 Intérêts des membres des organes d administration, de direction et de surveillance et de direction générale dans le capital de la Société Options de souscription ou d'achat d'actions de la Société Autres titres donnant accès au capital Attribution gratuite d actions au bénéfice de membres des organes d administration, de direction et de surveillance et de direction générale de la Société ACCORDS DE PARTICIPATION ET D'INTERESSEMENT PRINCIPAUX ACTIONNAIRES IDENTITE DES PRINCIPAUX ACTIONNAIRES REPARTITION DU CAPITAL SOCIAL ET DES DROITS DE VOTE DROITS DE VOTE DES ACTIONNAIRES Droits de vote Engagements de conservation CONTROLE DE LA SOCIETE ACCORDS SUSCEPTIBLES D'ENTRAINER UN CHANGEMENT DE CONTROLE OPERATIONS AVEC LES APPARENTES CONVENTIONS SIGNIFICATIVES CONCLUES AVEC DES APPARENTES RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES DE FINTEL, S.A.S. POUR LE PREMIER EXERCICE DU 25 OCTOBRE AU 31 DECEMBRE RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES DE FINTEL, S.A.S. POUR L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES DE OUTREMER TELECOM, S.A.S. POUR L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES DE OUTREMER TELECOM, S.A.S. POUR L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE INFORMATIONS FINANCIERES CONCERNANT LE PATRIMOINE, LA SITUATION FINANCIERE ET LES RESULTATS DE LA SOCIETE COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DE FINTEL AU 30 JUIN 2006 PREPARES CONFORMEMENT AU REFERENTIEL IFRS (AVEC COMPARATIF AU 30 JUIN 2005) Bilan consolidé semestriel Compte de résultat consolidé semestriel Tableau des flux de trésorerie au titre du premier semestre Tableau de variations des capitaux propres consolidés semestriels Notes annexes aux états financiers consolidés semestriels résumés COMPTES CONSOLIDES HISTORIQUES DE FINTEL AU 31 DECEMBRE 2005 PREPARES CONFORMEMENT AU REFERENTIEL IFRS Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de la Société PROFORMA DE FINTEL AU TITRE DE L EXERCICE 2004 PREPARE CONFORMEMENT AU REFERENTIEL IFRS

7 Compte de résultat consolidé pro-forma au titre de l exercice Tableau des flux de tresorerie consolidés pro-forma au titre de l exercice Note explicative d établissement COMPTES CONSOLIDES DE FINTEL AU 31 DECEMBRE 2005 PREPARES CONFORMEMENT AU REFERENTIEL COMPTABLE FRANÇAIS COMPTES CONSOLIDES DE FINTEL SAS AU 31 DECEMBRE 2004 PREPARES CONFORMEMENT AU REFERENTIEL COMPTABLE FRANÇAIS COMPTES CONSOLIDES D OUTREMER TELECOM AU 31 DECEMBRE 2004 PREPARES CONFORMEMENT AU REFERENTIEL COMPTABLE FRANÇAIS COMPTES CONSOLIDES D OUTREMER TELECOM AU 31 DECEMBRE 2003 PREPARES CONFORMEMENT AU REFERENTIEL COMPTABLE FRANÇAIS RAPPORTS DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DE FINTEL AU 30 JUIN 2006 (IFRS) RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LE PRO FORMA DE FINTEL AU TITRE DE L EXERCICE 2004 (IFRS) RAPPORTS DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES CONSOLIDES DE FINTEL, S.A.S. POUR LE PREMIER EXERCICE DU 25 OCTOBRE AU 31 DECEMBRE RAPPORTS DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES CONSOLIDES DE FINTEL, S.A.S. POUR LE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES CONSOLIDES D OUTREMER TELECOM SAS POUR L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES CONSOLIDES D OUTREMER TELECOM SAS POUR L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE DATE DES DERNIERES INFORMATIONS FINANCIERES INFORMATIONS FINANCIERES INTERMEDIAIRES ET AUTRES TABLEAU DES HONORAIRES DES COMMISSAIRES AUX COMPTES POLITIQUES DE DISTRIBUTION DE DIVIDENDES PROCEDURES JUDICIAIRES ET D ARBITRAGE CHANGEMENTS SIGNIFICATIFS DE LA SITUATION FINANCIERE OU COMMERCIALE INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES CAPITAL SOCIAL Montant du capital social (article 6 des statuts) Titres non représentatifs de capital Autocontrôle, auto-détention et acquisition par la Société de ses propres actions Autres titres donnant accès au capital Informations sur les conditions régissant tout droit d acquisition ou toute obligation attaché(e) au capital souscrit, mais non libéré(e), ou sur toute entreprise visant à augmenter le capital social Informations sur le capital social de tout membre du Groupe faisant l objet d une option ou d un accord conditionnel ou inconditionnel prévoyant de le placer sous option et détail de ces options (en ce compris l identité des personnes auxquelles elles se rapportent) Capital potentiel

8 Evolution du capital social de la Société au cours des trois derniers exercices Nantissements ACTES CONSTITUTIFS ET STATUTS Objet social (article 2 des statuts) Organes de direction, d administration, de surveillance et de direction générale (article 8 des statuts) Droits et obligations attachés aux actions (article 7.5 des statuts) Modification des droits des actionnaires Assemblées générales (articles 11.1 à 11.6 des statuts) Clauses statutaires susceptibles d avoir une incidence sur la survenance d un changement de contrôle Franchissements de seuil (article 7.3 des statuts) Stipulations particulières régissant les modifications du capital social CONTRATS IMPORTANTS ENDETTEMENT DE LA SOCIETE DANS LE CADRE DU LBO ET DE L AUGMENTATION DE CAPITAL DE NOVEMBRE DEVELOPPEMENT D UN RESEAU DE TELEPHONIE MOBILE GSM/GPRS A LA MARTINIQUE ET EN GUADELOUPE FOURNITURE D EQUIPEMENTS DE TELECOMMUNICATION ET DE PRESTATIONS DE SERVICES ASSOCIEES A LA LIVRAISON DE TELEPHONIE MOBILE GSM/GPRS/EDGE A LA REUNION ET A MAYOTTE INFORMATIONS PROVENANT DE TIERS, DECLARATIONS D EXPERTS ET DECLARATIONS D INTERETS DOCUMENTS ACCESSIBLES AU PUBLIC INFORMATIONS SUR LES PARTICIPATIONS

9 REMARQUES GÉNÉRALES La société Groupe Outremer Telecom, société anonyme de droit français, au capital social de ,44 euros, dont le siège social est sis 14 boulevard Poissonnière, Paris, immatriculée sous le numéro d identification (RCS Paris) est dénommée la «Société» dans le présent document de base. Le «Groupe» désigne, sauf précision contraire expresse, la Société, ses filiales et ses participations telles que figurant dans l organigramme qui apparaît à la section 7.1 du présent document de base. 9

10 1. PERSONNE RESPONSABLE 1.1 RESPONSABLE DU DOCUMENT DE BASE Monsieur Jean-Michel Hégésippe, Président Directeur Général. 1.2 ATTESTATION DU RESPONSABLE DU DOCUMENT DE BASE «J atteste, après avoir pris toute mesure raisonnable à cet effet, que les informations contenues dans le présent document de base sont, à ma connaissance, conformes à la réalité et ne comportent pas d omission de nature à en altérer la portée. J ai obtenu des contrôleurs légaux des comptes une lettre de fin de travaux, dans laquelle ils indiquent avoir procédé à la vérification des informations portant sur la situation financière et les comptes donnés dans le présent document de base ainsi qu à la lecture d ensemble du document de base.» Monsieur Jean-Michel Hégésippe Président Directeur Général 2. CONTROLEURS LEGAUX DES COMPTES 2.1 COMMISSAIRES AUX COMPTES TITULAIRES Ernst & Young et Autres (devenu Ernst & Young et Autres), 1 représenté par Monsieur Patrick Atzel, 41 rue Ybry Neuilly-sur-Seine. Barbier Frinault et Autres a été nommé commissaire aux comptes titulaire lors de l assemblée générale mixte du 23 décembre 2004, pour la durée du mandat de son prédécesseur restant à courir, soit jusqu au 31 décembre Constantin Associés SA, 1 représentée par Jean-Paul Séguret, 26, rue Marignan, Paris. Constantin Associés SA a été nommée commissaire aux comptes titulaire lors de l assemblée générale ordinaire du 27 juin 2005, pour une durée de six exercices sociaux. Son mandat expire par conséquent à l issue de l assemblée générale appelée à statuer sur les comptes de l exercice social clos le 31 décembre Les Commissaires aux comptes titulaires et suppléants ont été confirmés dans leurs fonctions respectives par l assemblée générale des associés de la Société du 30 novembre 2006 lors de la transformation de la Société en société anonyme. 10

11 2.2 COMMISSAIRES AUX COMPTES SUPPLEANTS Monsieur Jacques Denis 1 151, rue Léon Maurice Nordmann Paris Monsieur Jacques Denis a été nommé commissaire aux comptes suppléant lors de l assemblée générale mixte du 23 décembre 2004, pour la durée du mandat de son prédécesseur restant à courir, soit jusqu au 31 décembre Monsieur Gilles Cart Tanneur 1 52, rue des Cotes Maisons Laffitte Monsieur Gilles Cart Tanneur a été nommé commissaire aux comptes suppléant lors de l assemblée générale ordinaire du 27 juin 2005, pour une durée de six exercices sociaux. Son mandat expire par conséquent à l issue de l assemblée générale appelée à statuer sur les comptes de l exercice social clos le 31 décembre INFORMATIONS FINANCIERES SELECTIONNEES 3.1 INFORMATIONS OPERATIONNELLES SELECTIONNEES Nombre d abonnés actifs et inactifs résidentiels (téléphonie fixe) 30 juin décembre juin décembre Nombre d abonnés résidentiels (Internet) Nombre d abonnés mobiles Nombre d abonnés entreprises & collectivités actifs et inactifs (téléphonie fixe) Nombre d abonnés entreprises & collectivités (Internet) Chiffre d affaires mensuel moyen par abonné ,95 32,72 34,66 36, INFORMATIONS FINANCIERES SELECTIONNEES Les tableaux ci-dessous présentent des extraits des comptes consolidés historiques de FinTel S.A.S. retraités selon les normes comptables internationales (International Financial Reporting Standards ou «IFRS») pour l exercice clos le 31 décembre 2005, de l information financière pro forma de FinTel S.A.S. pour l exercice clos le 31 décembre 2004, et des comptes consolidés semestriels résumés de FinTel S.A.S. au 30 juin 2006 établis selon les normes IFRS. Le lecteur est invité à lire la présentation 11

12 suivante au regard des informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de la société, qui figurent en section 20 du présent document de base. Extraits des comptes de résultat semestriels aux 30 juin 2005 et 2006 en IFRS En milliers d euros 30 juin juin 2005 Chiffre d affaires Résultat opérationnel avant dotation aux amortissements Résultat opérationnel Résultat avant impôt (15 782) (2 629) Résultat de l exercice (15 119) (667) Extraits des comptes de résultat consolidés 2004 pro forma et 2005 en IFRS En milliers d euros 31 décembre décembre 2004 pro forma Chiffre d affaires Résultat opérationnel avant dotation aux amortissements Résultat opérationnel (3 211) 250 Résultat avant impôt (12 931) (4 802) Résultat de l exercice (7 887) (2 824) Autres informations financières sur la base des comptes de résultats consolidés 2004 et 2005 en IFRS et des comptes semestriels aux 30 juin 2005 et 2006 en IFRS En milliers d euros 30 juin décembre juin décembre 2004 pro forma Chiffre d affaires Dont Antilles Dont Guyane Dont Océan Indien Dont Autres

13 Informations sectorielles Marché «Résidentiels» En milliers d euros 30 juin décembre juin décembre 2004 pro forma Chiffre d affaires Téléphonie Fixe Internet Bas Débit Haut Débit Cartes Prépayées ROAA (résultat opérationnel avant dotations aux amortissements) Marché «Mobiles» En milliers d euros 30 juin décembre juin décembre 2004 pro forma Chiffre d affaires ROAA (résultat opérationnel avant 329 (2 281) (460) (646) dotations aux amortissements) Marché «Entreprises & Collectivités» En milliers d euros 30 juin décembre juin décembre 2004 pro forma Chiffre d affaires Téléphonie Fixe Internet Bas Débit Haut Débit Réseau & Infrastructure ROAA (résultat opérationnel avant dotations aux amortissements) Marché «Autres» En milliers d euros 30 juin décembre juin décembre 2004 pro forma Chiffre d Affaires Wholesale Distribution

14 Bancaire et divers ROAA (résultat opérationnel avant dotations aux amortissements) Extrait du bilan au 31 décembre 2005 et au 30 juin 2006 (IFRS) En milliers d euros 30 juin décembre 2005 Total des actifs non courants Total des actifs courants Total Actif Total capitaux propres (y compris une charge sur instrument (8 608) hybride de 4,071 millions d euros au 31/12/2005 et 14,033 millions d euros au 30/06/2006) Total des passifs non courants Total des passifs courants Total Passif Autres informations financières sur la base des bilans consolidés au 30 juin 2006 et 31 décembre 2005 en IFRS En milliers d euros 30 juin décembre 2005 Actifs sectoriels Dont Marché Résidentiels Dont Marché Mobile Dont Marché Activité Entreprises Dont Autres En milliers d euros 30 juin décembre 2005 Actifs sectoriels Dont Antilles Dont Guyane Dont Océan Indien Dont Autres Extrait du tableau de flux de trésorerie au 31 décembre 2005 et au 30 juin 2006 (IFRS) En milliers d euros 30 juin décembre 2005 Résultat net consolidé (15 119) (7 887) Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles avant impôts et intérêts Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles après impôts et intérêts

15 Flux de trésorerie liés aux activités d investissement (4 397) (17 854) Flux de trésorerie liés aux activités de financement (264) Variation nette de trésorerie (584) (2 112) 4. FACTEURS DE RISQUES Les investisseurs sont invités à prendre en considération l ensemble des informations figurant dans le présent document de base, y compris les facteurs de risques décrits dans le présent paragraphe. Ces risques sont, à la date d enregistrement du présent document de base, ceux dont la Société estime que la réalisation pourrait avoir un effet défavorable significatif sur le Groupe, son activité, sa situation financière, ses résultats ou son développement. La Société n identifie pas à la date d enregistrement du présent document de base d autres risques ou facteurs ayant influencé sensiblement ou pouvant influencer sensiblement de manière directe ou indirecte, sur les opérations du Groupe. 4.1 RISQUES DE MARCHE Pour une description des risques de marché (de change, de taux, de liquidité et sur actions), voir la note aux comptes consolidés pour l exercice clos le 31 décembre 2005 et la note aux comptes consolidés semestriels présentés dans le présent document de base Risque de liquidité La dette financière au 30 juin 2006 et au 31 décembre 2005 se décompose comme suit : 15

16 (en milliers d'euros) Devise Taux Taux d'intérêt effectif Échéance contractuelle Montant Maturité 30-juin déc-05 Emprunt obligataire convertible 2004 EUR 8% 10.26% ,618 18,309 Emprunt obligataire convertible 2005 EUR 8% 11.82% ,644 3,333 Emprunt obligataire avec bons de souscriptions d'actions 2004 EUR Euribor 6M + 4% Euribor 6M + 4% ,062 10,156 Emprunt obligataire avec bons de souscriptions d'actions 2005 EUR Euribor 6M + 1% Euribor 6M + 1% ,436 4,029 Dérivés sur instruments hybrides EUR 20,070 6,037 Dette senior 2004 Dette senior 2004 Dette senior 2004 Crédit d'investissement EUR EUR EUR EUR Euribor 3M + 2,25% Euribor 3M + 2,75% Euribor 3M + 2,25% Euribor 3M + 2,25% Euribor 3M + 2,25% Euribor 3M + 2,75% Euribor 3M + 2,25% Euribor 3M + 2,25% ,661 21, ,899 8, ,325 3, ,261 2,819 Dette sur redevances à payer au titre des fréquences EUR ,819 1,897 Concours bancaires courants EUR Emprunts issus de location financement EUR Libor USD + Dettes matériel GSM USD 13.7% ,356 8,170 2,25% Intérêts courus Dérivés de change et de taux 202 Cautions et autres dettes 1,628 1,046 Total 105,492 90,405 La position nette de trésorerie au 30 juin 2006 et au 31 décembre 2005 se présente comme suit : (en milliers d'euros) 30-juin déc-05 Disponibilités 6,507 4,765 Valeurs mobilières de placement 105 1,962 Trésorerie et équivalents de trésorerie 6,612 6,727 Concours bancaires participant à la trésorerie (660) (179) Trésorerie figurant dans le tableau des flux de trésorerie 5,952 6,548 Au 30 novembre 2006, les montants nominaux de la dette mezzanine et la dette senior d acquisition s élèvent respectivement à 15,0m et 27,4m. Le Groupe bénéficie audelà de crédits d investissement s élevant à 5,3m à la même date. La dette senior et les OBSA contractées par le Groupe incluent les ratios financiers définis ci-dessous, étant rappelé que ces ratios s'entendent sur la base des comptes consolidés établis selon le référentiel comptable français : 16

17 Ratio de couverture de la dette par le cash flow net R1 (cash flow consolidé / service de la dette) Ratio de couverture de la dette par le cash flow net R1 bis (cash flow consolidé / service de la dette hors charge d intérêts sur les obligations) OBSA Dette senior 1 1 1,1 1,1 Ratio de couverture des intérêts R2 (EBITDA consolidé / charge financière 2,05 2,1 Ratio de levier R3 (ratio de l endettement consolidé sur l EBITDA consolidé) 8,35 7,5 Test GSM (nombre moyen d abonnés GSM inscrits au cours du dernier mois / dernier niveau de revenu mensuel par abonné GSM) N/A N/A Le contrat d émission d obligations avec bons de souscription d actions inclut les mêmes ratios à l exception du ratio R1 bis.le non-respect de l un quelconque de ces ratios financiers pourra constituer un cas d exigibilité anticipée de la dette. Au titre de ces crédits, la Société est soumise au respect d engagement de plusieurs natures, notamment de nature financière avec le respect de «covenants» ou ratios financiers. Chacun des ratios est respecté à la dernière date des comptes consolidés de la Société (30 juin 2006). Les ratios réels des covenants bancaires se présentent comme suit au 31 décembre 2005 : Ratio de couverture de la dette par le Cash Flow - R1 Ratio de couverture de la dette hors mezzanine par le Cash Flow - R1bis Ratio de couverture des intérêts - R2 Ratio de levier - R3 Au-delà des lignes citées précédemment, la Société dispose d une ligne de financement de ses besoins de financement opérationnels à hauteur de 3m. Cette ligne n a pas été tirée à ce jour. La dette mezzanine, la dette sénior et les crédits d investissement visés ci-dessus, font l objet d une clause de remboursement anticipé en cas d introduction en bourse de la Société. 17

18 Dans l hypothèse où la Société réalise son introduction en bourse, elle devrait rembourser par anticipation de la dette mezzanine. Le refinancement de la dette senior et des crédits d investissement devrait intervenir plus tard, dans les mois suivant l introduction de la Société. Dans ce cadre, une demande d exemption portant sur i) le remboursement anticipé et ii) un allègement de la documentation existante a été formulée auprès de Barclays Bank, agent de la Société auprès du syndicat bancaire en charge de la dette senior et des crédits d investissement. A la date d enregistrement du présent document de base, l accord du syndicat bancaire a été obtenu. La Société négocie actuellement le refinancement de la dette junior et des crédits d investissement avec plusieurs établissements financiers. La situation de trésorerie de la Société est restée globalement stable depuis le 30 juin 2006, ses flux de cash opérationnels lui permettant à la fois de financer ses investissements courants ainsi que l augmentation du besoin de fonds de roulement liée à la croissance de son activité. Au cours du premier semestre 2006, la rentabilité de la Société s est notablement améliorée du fait de la progression du résultat opérationnel, malgré une augmentation du coût de l endettement liée notamment à la mise en place en 2005 de nouvelles lignes de financement. En cas d introduction en bourse de la Société, le coût de cet endettement devrait être sensiblement réduit du fait du remboursement et des refinancements envisagés par la Société. Un échéancier de remboursement de la dette financière au 31 décembre 2005 (moins d 1 an, de 1 à 5 ans, plus de 5 ans) figure au paragraphe du présent document de base. Il s agit des échéances probables de remboursement telles qu estimées au 31 décembre Les échéances contractuelles de remboursement sur les OCA et les OBSA figurent dans la même note. Le coût d endettement détaillé par ligne de financement est indiqué en note du présent document de base. En outre, une analyse détaillée du coût d endettement au 30 juin 2006 figure au paragraphe du projet de document de base Risque de change Le Groupe s efforce de minimiser le risque de change sur ses activités commerciales et son endettement en devises, principalement en dollar américain. Dans le cadre de la couverture de son exposition au risque de change, le Groupe Fintel a recours à des options de change. 18

19 30 juin décembre 2005 Contrevaleur (en milliers d'euros) Dollar Roupie Dollar Roupie américain Mauricienne américain Mauricienne Actifs 448 1,091 1,184 1,001 Passifs (8,072) (302) (10,890) (457) Position nette avant gestion (7,624) 789 (9,706) 544 Position hors bilan 7,296-8,646 - Position nette après gestion (328) 789 (1,060) 544 Au 30 juin 2006, le Groupe détenait des options à barrières pour un montant notionnel de milliers de dollars américains, contre milliers de dollars américains au 31 décembre Les activités exercées par le Groupe hors de la zone euro sont essentiellement des activités de support, qui génèrent des flux internes au Groupe, éliminés dans les comptes consolidés. Le chiffre d affaires réalisé par la Société hors zone euro représente ainsi moins de 1% du chiffre d affaires total Risque de taux Le Groupe Outremer Telecom se refinance essentiellement à taux variable (à l exception des obligations convertibles en actions), le rendant ainsi exposé à une variabilité de sa charge d intérêt future. Les principaux instruments dérivés utilisés sont des swaps de taux pour un nominal de milliers d euros et un collar pour un nominal de milliers d euros au 30 juin 2006, contre respectivement et milliers d euros au 31 décembre Les deux tableaux ci-après représentent l échéancier des actifs et passifs financiers du Groupe au 30 juin 2006 et 31 décembre 2005 : 30 juin 2006 (en milliers d'euros) Au delà de 5 A moins d un an D un an à 5 ans ans Total Passifs financiers 40,190 94,990 1, ,224 Actifs financiers (26,596) - - (26,596) Position nette avant gestion 13,594 94,990 1, ,628 Position hors bilan (3,450) (25,476) - (28,926) Position nette près gestion 10,144 69,514 1,044 80, décembre 2005 (en milliers d'euros) A moins D un an à 5 Au delà de 5 d un an ans ans Total Passifs financiers 33,592 81, ,230 Actifs financiers (21,382) - - (21,382) Position nette avant gestion 12,210 81, ,848 Position hors bilan (3,150) (27,350) - (30,500) Position nette près gestion 9,060 54, ,348 19

20 La sensibilité des flux d intérêt du Groupe Outremer Telcom à l augmentation du risque de taux peut être approchée par le calcul de l impact de la variation de 1% du taux court terme appliqué à la position nette à moins d un an après gestion à la clôture de l exercice 2005, soit milliers d euros. Sur cette base, la charge d intérêt supplémentaire annuelle s élèverait à 91 milliers d euros, soit 1,6% du coût de l endettement financier de l exercice Compte tenu du caractère non significatif de cette exposition, le calcul n a pas été pondéré par la durée moyenne restant à courir d ici à la fin du prochain exercice, ce qui reviendrait à diminuer encore l exposition Risque actions Le tableau suivant détaille la sensibilité du résultat du groupe Fintel pour l ensemble des titres détenus, directement ou indirectement par l intermédiaire d un OPCVM, à une baisse de 10 % du titre concerné ou d un indice de référence : Portefeuille d'actions tierces ou OPCVM (en milliers d'euros) actions Position à l'actif 105 Hors bilan - Position nette globale 105 Sur la base de cette position, la sensibilité au risque sur actions est non significative Risque lié aux engagements hors bilan Engagements liés à l activité courante Les engagements liés à l activité courante se présentent comme suit : (en milliers d'euros) 30-juin déc-05 Cautions de contre-garantie sur marchés - - Nantissements, hypothèques et sûretés réelles Avals, cautions et garanties données Autres engagements donnés Total des engagements hors bilan Ces engagements concernent pour l essentiel des nantissements sur les actifs donnés en garantie des emprunts auprès de Barclays Bank Plc et de Alvarion Ltd, comme indiqué dans la note Obligations contractuelles et autres engagements Les obligations contractuelles se détaillent comme suit, au 30 juin 2006 : 20

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel

Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel 0 NRJ GROUP Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel Conformément à l article 212-13 du Règlement général de l Autorité

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902.

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902. VICAT Société Anonyme au capital de 62.361.600 euros Siège social : Tour MANHATTAN 6 place de l Iris 92095 PARIS LA DEFENSE CEDEX 057 505 539 RCS Nanterre NOTE D INFORMATION RELATIVE A L AUTORISATION DEMANDEE

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1

GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 a GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : ACTIF...2 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : PASSIF...3 TABLEAU

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier.

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier. Société Anonyme au capital de 36 659 280 Siège social : 20, rue de l'arc de Triomphe - 75017 PARIS 378 557 474 RCS PARIS RAPPORT DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL ETABLI EN APPLICATION DU DERNIER ALINEA DE

Plus en détail

6.7. Dettes envers les établissements de crédit et la clientèle Dettes envers les établissements de crédit

6.7. Dettes envers les établissements de crédit et la clientèle Dettes envers les établissements de crédit 6.7. Dettes envers les établissements de crédit et la clientèle Dettes envers les établissements de crédit RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2008 89 Dettes envers la clientèle 6.8. Actifs financiers détenus jusqu

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

TEXTE DU PROJET DE RESOLUTIONS

TEXTE DU PROJET DE RESOLUTIONS EUROFINS SCIENTIFIC SE Société Européenne au capital de 1.488.135,00 Euros 10A, rue Henri M. Schnadt, L-2530, LUXEMBOURG Registre de Commerce et des Sociétés LUXEMBOURG B 167775 (la «Société») TEXTE DU

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

DOCUMENTATION FINANCIERE

DOCUMENTATION FINANCIERE DOCUMENTATION FINANCIERE Relative à un Programme de Certificats de Dépôt d un plafond de 1 200 M et à un Programme de Bons à Moyen Terme Négociables d un plafond de 800 M établis au nom de la Banque Courtois

Plus en détail

DIRECTION DE LA COMMUNICATION

DIRECTION DE LA COMMUNICATION Document de base Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital social de 630.457.740 euros Siège social : 189-193, boulevard Malesherbes 75017 Paris 479 973 513 R.C.S. Paris DOCUMENT

Plus en détail

groupe edf e 2011 NC re DoCuMeNT e réfé ent D De référence rapport FiNaNCier annuel o D 2011 edf groupe

groupe edf e 2011 NC re DoCuMeNT e réfé ent D De référence rapport FiNaNCier annuel o D 2011 edf groupe groupe EDF DOCUMENT de référence rapport financier annuel 2011 Société anonyme au capital de 924 433 331 euros Siège social : 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 552 081 317 RCS Paris Groupe EDF

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

La Société de Participations Financières luxembourgeoise

La Société de Participations Financières luxembourgeoise La Société de Participations Financières luxembourgeoise La Société de Participations Financières luxembourgeoise, communément appelée «SOPARFI», est la société de droit commun luxembourgeoise. Elle est

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

établie au nom de la Banque de la Réunion ETABLIE EN APPLICATION DES ARTICLES L 213-1 A à L 213-4-1 DU CODE MONETAIRE ET FINANCIER

établie au nom de la Banque de la Réunion ETABLIE EN APPLICATION DES ARTICLES L 213-1 A à L 213-4-1 DU CODE MONETAIRE ET FINANCIER DOCUMENTATION FINANCIERE relative à un Programme de Certificat De Dépôt d un plafond de 300 millions d euros et à un programme de Bon à Moyen Terme Négociables d un plafond de 50 millions d euros établie

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Paris, 5 mai 2015 Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Croissance du chiffre d affaires : +5,3% à périmètre et change courants (+2,3%

Plus en détail

FIP ALLIANCE 2015. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme.

FIP ALLIANCE 2015. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE FIP ALLIANCE 2015 Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. DOCUMENT À CARACTÈRE PROMOTIONNEL SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE Société anonyme au capital social de 32.612.009,60 euros Siège social : 40-42 quai du Point du Jour 92100 Boulogne-Billancourt R.C.S. Nanterre 414 946 194 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE En application des articles

Plus en détail

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 22 JUIN 2012 SUR LA

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2 Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS, Bilan consolidé condensé (en millions de dollars canadiens) 04 03 0 0 ACTIF Trésorerie et autres 46 554 $ 3 64 $ 5 8 $ 4 $ Prêts, valeurs mobilières

Plus en détail

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES Capital Réserves Résultat Capitaux propres Totaux Dont Part des tiers Au 1 er janvier 2005 873.168 3.551.609-842.682 3.582 095 456.924 Affectation résultat 2004-842.682

Plus en détail

Retrait du statut d établissement de crédit accordé par l Autorité de Contrôle Prudentiel en juin 2013

Retrait du statut d établissement de crédit accordé par l Autorité de Contrôle Prudentiel en juin 2013 COFITEMCOFIMUR CHANGE DE NOM ET DEVIENT COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2013 Résultats de l exercice clos au 30 juin 2013 PARIS, le 30 juillet 2013 Le Conseil d administration de CofitemCofimur s est réuni

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 Paris, le 8 mars 2012 Free : des recrutements record avec une part de marché de 35% en 2011 Accélération de la croissance du Groupe grâce au succès de la Freebox Révolution : un

Plus en détail

Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_

Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_ Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_ Conformément à l article 16.1 du Code de commerce, la Société a opté pour la tenue de sa comptabilité en euros. Les notes ci-après constituent l annexe au

Plus en détail

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises modifié par les règlements n 92 04 du 17 juillet 1992, n 95-04 du 21 juillet 1995,

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme.

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE FIP ALLIANCE 2014 Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. DOCUMENT À CARACTÈRE PROMOTIONNEL SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

ACTUALISATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2003 DU DOCUMENT DE REFERENCE 2002 DEPOSE LE 30 AVRIL 2003 AUPRES DE LA COMMISSION DES OPERATIONS DE BOURSE

ACTUALISATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2003 DU DOCUMENT DE REFERENCE 2002 DEPOSE LE 30 AVRIL 2003 AUPRES DE LA COMMISSION DES OPERATIONS DE BOURSE ACTUALISATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2003 DU DOCUMENT DE REFERENCE 2002 DEPOSE LE 30 AVRIL 2003 AUPRES DE LA COMMISSION DES OPERATIONS DE BOURSE SOUS LE N D.03-0574 1 - ATTESTATION DU RESPONSABLE DE L

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2008 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2008 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 a GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 28 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : ACTIF...2 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : PASSIF...3

Plus en détail

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232 GROUPE TRILOGIQ BILAN CONSOLIDE En KEuros ACTIF 30/09/2007 31/03/2007 PASSIF 30/09/2007 31/03/2007 Note Brut Amortis. Net Note Annexe et provisions Annexe ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE PREMIER SEMESTRE 2013

RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE PREMIER SEMESTRE 2013 ASSYSTEM SA Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 19 219 840 Euros Siège social : 70 Boulevard de Courcelles 75017 PARIS RCS PARIS B 412 076 937 RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREDIT SUISSE AG (Succursale) Dotation : 60 244 902 Adresse de la succursale en France : 25, avenue Kléber, 75784 Paris

Plus en détail

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME ligible à une réduction ISF 2014 ÉÉligible à une réduction ligible à une réduction IR 2014 ÉÉligible à une réduction FIP ECUREUIL N 10 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

DOCUMENTATION FINANCIERE DE BTP BANQUE

DOCUMENTATION FINANCIERE DE BTP BANQUE DOCUMENTATION FINANCIERE DE BTP BANQUE Relative à un Programme de Certificats de Dépôt Négociables d un plafond de 300 millions d euros et de BMTN d un plafond de 100 millions d euros établie au nom de

Plus en détail

Contrôleurs légaux des comptes

Contrôleurs légaux des comptes Contrôleurs légaux des comptes 15 15.1. Responsables du contrôle des comptes 197 15.2. Honoraires 198 15.3. Rapports des Commissaires aux Comptes 199 15.1. Responsables du contrôle des comptes Commissaires

Plus en détail

EUTELSAT COMMUNICATIONS S.A. SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS. Bilans aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 1

EUTELSAT COMMUNICATIONS S.A. SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS. Bilans aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 1 SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS Bilans aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 1 Comptes de résultat pour les exercices clos aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 3 Tableaux des flux de trésorerie pour les exercices

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION PORTANT SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR LA SOCIETE PRESENTEE PAR

OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION PORTANT SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR LA SOCIETE PRESENTEE PAR OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION PORTANT SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR LA SOCIETE PRESENTEE PAR INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTERISTIQUES NOTAMMENT JURIDIQUES, FINANCIERES ET COMPTABLES DE FONCIERE

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier Primopierre Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2008

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2008 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2008 Paris, le 28 août 2008 : Groupe Outremer Telecom (FR0010425587 OMT), premier opérateur alternatif dans les Régions d Outremer (ROM), publie son rapport financier semestriel

Plus en détail

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010 Société anonyme au capital de 7 0407 543 Euros Siège social : 60, boulevard Thiers 42007 SAINT-ETIENNE 433 925 344 R.C.S. Saint Etienne APE 741 J Exercice social : du 1 er janvier au 31 décembre COMPTES

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

Numericable SFR. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2015. (Non auditées)

Numericable SFR. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2015. (Non auditées) 1, Square Bela Bartok 75015 Paris COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE (NON AUDITE) Période de 3 mois close le (en millions d'euros) 31 mars 2015 31 mars 2014 Chiffre d'affaires 2 740 328 Achats externes (1 489)

Plus en détail

Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group

Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group Communiqué de presse 13 mai 2014 Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group Progression de la base totale d abonnés de 4,3% et de l ARPU à 42,1 5,4 millions de foyers déjà équipés en fibre optique

Plus en détail

(en millions d euros) 2012 2011 2010

(en millions d euros) 2012 2011 2010 D.16. INTÉRÊTS NON CONTRÔLANTS Les intérêts non contrôlants dans les sociétés consolidées se décomposent comme suit : 2012 2011 2010 Intérêts non contrôlants de porteurs d actions ordinaires : BMS (1)

Plus en détail

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR portant sur 365.600 actions 1000mercis en vue de la réduction de son capital social Prix de l offre : 25 par action 1000mercis Durée de l offre : du 16 avril

Plus en détail

hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité

hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité Article L214-41-1 du Code monétaire et financier Agrément AMF du 24 août 2010 Le FIP

Plus en détail

Analyse financière. + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT

Analyse financière. + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT LES INDISPENSABLES VUIBERT Analyse financière 2 e ÉDITION Emmanuelle Plot-Vicard Madeleine Deck-Michon L essentiel + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés Sommaire Mode

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

A plus innovation 2013

A plus innovation 2013 A plus innovation 2013 Fonds commun de placement dans l innovation Durée de blocage de 6 ans minimum pouvant aller jusqu à 8 ans maximum sur décision de la société de gestion (soit jusqu au 31/12/2021)

Plus en détail

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI PRIMOPIERRE Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

EUTELSAT COMMUNICATIONS S.A. SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS. Bilans aux 30 juin 2012 et 30 juin 2013... 1

EUTELSAT COMMUNICATIONS S.A. SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS. Bilans aux 30 juin 2012 et 30 juin 2013... 1 SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS Bilans aux 30 juin 2012 et 30 juin 2013... 1 Comptes de résultat pour les exercices clos aux 30 juin 2012 et 30 juin 2013... 3 Tableaux des flux de trésorerie pour les exercices

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Siège : 2, rue de BASSANO - 75116 PARIS N Siret : 486 820 152 00107 FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN

Plus en détail

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Que va-t-elle dire? Que va-t-il entendre? Quelles sont ses intentions? Assemblée Générale Nobody s Unpredictable Sommaire Le marché et Ipsos La

Plus en détail

Rapport financier semestriel : Comptes consolidés semestriels au 30 juin 2007

Rapport financier semestriel : Comptes consolidés semestriels au 30 juin 2007 Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 1 734 587,42 Siège social : 2 Rue du Pont de Garonne 47400 TONNEINS 421 203 993 R.C.S. MARMANDE Rapport financier semestriel : Comptes

Plus en détail

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurances multirisques) Catégorie : Comptabilité N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 14-12 en date du 22/07/2014. La note d information relative à la seconde

Plus en détail

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES 30 JUIN 2015 1 SOMMAIRE A - Bilan consolidé... 3 B - Compte de résultat consolidé et état du résultat global consolidé... 4 C - Tableau de flux de trésorerie consolidés...

Plus en détail

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008 1 Assemblée générale mixte du 3 juin 2008 3 juin 1993 3 juin 2008 2 15 e anniversaire de l introduction en bourse d Hermès 3 La société de Bourse Ferri en charge de l introduction en bourse d Hermès écrivait

Plus en détail

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015 Berne, le 7 août 2015 Communiqué de presse Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile Au cours du premier semestre 2015, la Banque Cantonale Bernoise (BCBE) a développé ses cœurs

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE DECEMBRE 2014 Etabli en application des dispositions de l article R. 823-21 du Code de commerce 1 Préambule Le présent rapport établi par la Société Thierry MOREL & Associés

Plus en détail

Annexes PREAMBULE. L'exercice social clos le 31/12/2014 a une durée de 12 mois. L'exercice précédent clos le 31/12/2013 avait une durée de 12 mois.

Annexes PREAMBULE. L'exercice social clos le 31/12/2014 a une durée de 12 mois. L'exercice précédent clos le 31/12/2013 avait une durée de 12 mois. Annexes PREAMBULE L'exercice social clos le 31/12/2014 a une durée de 12 mois. L'exercice précédent clos le 31/12/2013 avait une durée de 12 mois. Le total du bilan de l'exercice avant affectation du résultat

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011. Sommaire

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011. Sommaire Informations financières consolidées non auditées au 31 mars 2011 2011 LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2014 Résultats semestriels 2014 PARIS, le 30 JUILLET 2014 - Le Directoire de Foncière de Paris s est réuni le 30 juillet 2014 et a arrêté les comptes semestriels de la société

Plus en détail

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3.1. RELEVANT DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE Approbation des comptes 2014 et affectation du résultat Par le vote

Plus en détail

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Communiqué de presse 6 mai 2011 Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Cet instrument financier, qui est une alternative à un placement risqué en actions, n est

Plus en détail

HERMÈS. Descriptif du Programme de rachat d actions autorisé par l Assemblée Générale des actionnaires du 29 mai 2012

HERMÈS. Descriptif du Programme de rachat d actions autorisé par l Assemblée Générale des actionnaires du 29 mai 2012 HERMÈS INTERNATIONAL Descriptif du Programme de rachat d actions autorisé par l Assemblée Générale des actionnaires du 29 mai 2012 Le présent descriptif a été établi conformément aux articles 241-1 à 242-7

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

C O N S U L T A T I O N P U B L I Q U E

C O N S U L T A T I O N P U B L I Q U E C O N S U L T A T I O N P U B L I Q U E Juillet 2008 Renouvellement des autorisations GSM de trois opérateurs dans les départements et collectivités d outre-mer : Digicel, Société Réunionnaise du Radiotéléphone

Plus en détail